Rechercher dans ce blog

mardi 21 juin 2022

Cape No.7


Cap Saint_Ann/Cap Saint Ann :
Le cap Saint Ann est l'extrémité nord-ouest de l'île de Sherborough, en Sierra Leone. À partir de la pointe de Saint Ann, les hauts-fonds de Saint Ann s'étendent sur environ 45 milles au nord-ouest, selon un record nautique de 1852.
Cap Saint_Elias/Cap Saint Elias :
Le cap Saint Elias est un cap situé dans l'État américain de l'Alaska. Il est situé à l'extrémité sud-ouest de Kayak Island, à 104 km (65 mi) au sud-est de Cordova, à 59°48′27″N 144°35′12″W. On croit généralement que le mont Saint Elias, la deuxième plus haute montagne des États-Unis et du Canada, tire son nom de ce relief. Le cap a été nommé par l'explorateur danois Vitus Bering le 20 juillet 1741, pour St. Elias, dont le jour saint est le 20 juillet. Cette caractéristique a également été appelée "Santa Rosa" en 1779 par Don Ignacio Artega, "Español" en 1791 par Alessandro Malaspina, et "Punta de Canas", signifiant "pointe de roseaux", en 1796, par TM Lopez. George Vancouver l'a nommé "Hamond Point" en 1794 pour Sir Andrew Snape Hamond. En octobre 1913, le Congrès a alloué 115 000 $ pour construire un phare sur le cap. La construction a eu lieu de 1915 à 1916 et une lentille de Fresnel de troisième ordre a été mise en place. À l'époque, c'était la deuxième installation de ce type en Alaska. Le cap est également le site de la première tornade confirmée de l'Alaska, qui a causé des dommages mineurs à la région le 4 novembre 1959. C'était le 50e et dernier État à confirmer sa première tornade depuis 1950.
Cap Sainte_Marie/Cap Sainte Marie :
Le cap Sainte Marie ( malgache : Tanjona Vohimena ; français : cap Sainte-Marie ), anciennement connu sous le nom de cap Romain et cap Sainte-Marie, est le point le plus au sud de Madagascar. Il est situé dans la région d'Androy à 42 kilomètres (26 mi) de Tsiombe. C'est l'emplacement de la Réserve Spéciale du Cap Sainte-Marie, une réserve naturelle qui occupe la majeure partie du cap et a été créée en 1962.
Cap Salinas/Cap Salinas :
Le cap Salinas est le point le plus au sud de Majorque, utilisé comme référence par les marins et les navigateurs.
Cap San_Antonio/Cap San Antonio :
Cap San Antonio, ou en espagnol Cabo San Antonio, peut faire référence à : Cap San Antonio, Argentine Cap San Antonio, Cuba Cap San Antonio, Espagne
Cap San_Antonio,_Argentine/Cap San Antonio, Argentine :
Le cap San Antonio, ou en espagnol Cabo San Antonio, est un cap qui s'étend dans l'océan Atlantique sur la côte est de la province de Buenos Aires, dans l'est de l'Argentine. Il se trouve au sud de la baie de Samborombón.
Cap San_Antonio,_Cuba/Cap San Antonio, Cuba :
Le cap San Antonio (espagnol : Cabo San Antonio), est un cap qui forme l'extrémité ouest de la péninsule de Guanahacabibes et l'extrémité ouest de Cuba. Il s'étend dans le canal du Yucatán et fait partie de la municipalité de Sandino, dans la province de Pinar del Río. Selon l'Organisation hydrographique internationale, il marque le point de division entre la mer des Caraïbes au sud et le golfe du Mexique au nord.
Cap San_Blas/Cap San Blas :
Le cap San Blas fait partie d'une péninsule du comté de Gulf, en Floride, s'étendant vers l'ouest depuis le continent de la Floride, séparant la baie de Saint-Joseph au nord du golfe du Mexique au sud. Il se trouve à cinquante-neuf milles au sud-est de Panama City. La péninsule Saint-Joseph s'étend vers le nord à partir de l'extrémité ouest du cap San Blas. Il se trouve à environ 10 miles (16 km) au sud-sud-ouest de la ville de Port St. Joe, située aux coordonnées 29°39′49″N 85°21′20″W.
Cap San_Blas_Light/Cap San Blas Light :
Le Cape San Blas Light est un phare de l'État de Floride aux États-Unis. Il y en avait quatre construits entre 1849 et 1885. Il était situé au cap San Blas dans la partie nord-ouest de l'État. En raison de l'érosion de la plage et des dommages causés par les intempéries au fil des décennies, il a été déplacé en 2014 à Port St. Joe. Le phare a été inscrit au registre national des lieux historiques en 2015.
Cap San_Juan_Light/Cap San Juan Light :
Le phare du cap San Juan (Faro de Las Cabezas de San Juan) est un phare historique situé dans la partie nord-est du point culminant du cap San Juan à Fajardo, Porto Rico. Le phare a été construit en 1880 et a été officiellement allumé le 2 mai 1882. L'appareil d'éclairage d'origine, qui n'a changé qu'après 1898, avait une portée de 18 milles (29 km) et affichait une lumière blanche fixe qui clignotait en rouge toutes les trois minutes. Le phare appartenant au Puerto Rico Conservation Trust fait partie de la réserve naturelle de Las Cabezas de San Juan. La réserve de 316 acres (128 ha) comprend une baie de bioluminescence, une flore et une faune rares, divers sentiers et promenades et un centre de recherche scientifique. Malgré sa petite taille, la réserve abrite sept systèmes écologiques différents, dont des plages, des lagons, des forêts sèches, des récifs coralliens et des mangroves. En 1898, le phare a joué un rôle majeur dans la bataille de Fajardo pendant la campagne portoricaine de la guerre hispano-américaine. Le phare a été inscrit au registre national des lieux historiques par le gouvernement des États-Unis le 22 octobre 1981. En 2001, en vertu de la loi sur la préservation des phares historiques nationaux, il est devenu le premier phare à être transféré à une organisation non gouvernementale à Porto Rico. .
Cap San_Pablo/Cap San Pablo :
Le cap San Pablo est un relief situé dans la mer d'Argentine qui appartient à l'océan Atlantique Sud et est situé dans la partie est de l'île de Tierra del Fuego, la région la plus méridionale de l'Amérique du Sud. Il appartient au département du Río Grande, dans la province de la Terre de Feu, de l'Antarctique et des îles de l'Atlantique Sud, situées dans le sud de la Patagonie. Il est situé aux coordonnées : 54° 16'57.98" S ​​66° 41'30.99" W, à environ 50 km au sud-est de la ville de Rio Grande.
Phare du Cap San_Pablo/Phare du Cap San Pablo :
Le phare du cap San Pablo est situé à 50 km au sud-est de la ville de Río Grande, dans le département de Río Grande, province de Tierra del Fuego, Argentine. Il est situé sur le cap San Pablo, sur une montagne isolée très caractéristique qui constitue une formation proéminente sur la ligne de côte.
Cap San_P%C3%ADo/Cap San Pío :
Cabo San Pío (anglais : Cape San Pio) à 55°3′S 66°31′W, la pointe la plus méridionale du continent Isla Grande de Tierra del Fuego ainsi que de l'Argentine, à l'exception du petit îlot Islote Blanco (55°3 ′48″S 66°33′12″W) qui se trouve à environ 1,5 km (1 mi) au large de la côte en direction SW (environ 0,5 km plus au sud). Le cap marque l'entrée est du canal de Beagle et possède un feu Faro Cabo San Pío de 8 m de haut qui date de 1919. La tour en briques avec des bandes rouges et blanches et une échelle extérieure a la forme d'une quille de bowling. La caractéristique est de deux flashs blancs toutes les 16 secondes et la portée est de 9,2 nm (17 km). Le conflit de Beagle était un différend frontalier entre l'Argentine et le Chili, dans lequel l'Argentine a revendiqué la souveraineté des îles Picton, Lennox et Nueva au large de la côte sud de la Terre de Feu, et a conduit les deux pays au bord de la guerre en 1978. Les conflits remontent à au traité de délimitation du 23 juillet 1881, qui ne précisait pas la frontière aux détails dans ces eaux. Le conflit a finalement été résolu le 23 janvier 1984, lorsque l'Argentine et le Chili ont signé le traité de paix et d'amitié de 1984 entre le Chili et l'Argentine donnant les îles au Chili mais la plupart des droits maritimes à l'Argentine.
Cap San_Rom%C3%A1n/Cap San Román :
Le cap San Román (espagnol : Cabo San Román) est un cap situé au point le plus au nord de Paraguaná dans l'État de Falcón, au Venezuela.
Cap Sandy,_Indiana/Cap Sandy, Indiana :
Cape Sandy est une communauté non constituée en société du canton de l'Ohio, dans le comté de Crawford, dans l'Indiana.
Cap Sant_Antoni,_Espagne/Cap Sant Antoni, Espagne :
Cap Sant Antoni ( catalan : Cap de Sant Antoni ; espagnol : Cabo San Antonio ; ) est un cap dans la ville de Xàbia , sur la côte nord de la province d' Alacant dans le pays valencien , au sud-est de l' Espagne . Il est situé au nord de la ville proprement dite, au sud de Dénia, et fait partie de la bordure sud du golfe de València, juste avant de se terminer au Cap de la Nau, plus au sud. Elle est adossée à la montagne du Montgó, dont elle est en fait une extension, géologiquement parlant, et se termine par des falaises de 170 mètres de haut. Il est inclus dans la Costa Blanca. Il fait partie du parc naturel du Montgó, tandis que les eaux environnantes font partie de la réserve marine du Cap de Sant Antoni, et il existe deux micro-réserves végétales sur terre, l'une sur la face nord de la falaise et l'autre sur une île voisine. À son extrémité se trouve un phare désaffecté exploité pour la première fois en 1855, construit dans une zone avec plusieurs petits bâtiments, dont une ancienne tour de guet qui constituait la base du phare. Autrefois, il y avait aussi une petite chapelle ou ermitage du XIVe siècle dédiée à Sant Antoni. À partir de 2020, le phare sera bientôt converti en centre d'interprétation (centre d'information) pour la réserve marine. C'est le point continental le plus proche de l'île d'Eivissa, visible par temps clair et accessible en ferry. de la ville voisine de Dénia. Fait curieux : d'ici, vous avez une vue presque dégagée en bateau à travers la Méditerranée jusqu'à Beyrouth, au Liban, par exemple.
Cape Santa_Maria_Airport/Cape Santa Maria Airport :
L'aéroport de Cape Santa Maria (OACI : MYLM) était un aéroport à usage PRIVÉ UNIQUEMENT se situé près de Cape Santa Maria, aux Bahamas. Il se trouve sur un terrain privé et n'est en aucun cas affilié au Cape Santa Maria Resort voisin. L'aéroport utilisable le plus proche est Stella Maris SML, à environ 20 minutes. La piste est actuellement FERMÉE et surdimensionnée. N'essayez PAS d'y atterrir.
Cap Santiago/Cap Santiago :
Le cap Santiago (espagnol : Cabo Santiago, philippin : Kabo Santiago) est la pointe sud-ouest de l'île de Luzon située dans la municipalité de Calatagan à Batangas, aux Philippines. C'est un cap à l'extrémité sud de la péninsule de Calatagan qui fait face à la mer de Chine méridionale à l'ouest et à la baie de Pagapas, un bras de la baie de Balayan, à l'est. Le cap a été le site d'une aide à la navigation depuis les années 1890. Le cap Santiago est situé à environ 130 kilomètres (81 mi) au sud-ouest de Manille. Il fait administrativement partie du barangay de Bagong Silang.
Cap Santiago_(Taïwan)/Cap Santiago (Taïwan) :
Le cap Santiago est un cap situé à l'extrême est de l'île de Taiwan, dans le district de Gongliao, dans la ville de New Taipei.
Cap Santiago_(homonymie)/Cap Santiago (homonymie) :
Cap Santiago peut faire référence à :
Phare_du_Cap-Santiago,_Philippines/Phare du Cap-Santiago, Philippines :
Le phare de Cape Santiago, également connu sous le nom de Faro de Cabo Santiago (philippin : Parola ng Cabo Santiago), est un phare historique situé à environ 130 kilomètres (81 mi) au sud-ouest de Manille à Barangay Bagong Silang, Calatagan, Batangas, Philippines. C'est le plus ancien phare en activité de Batangas et l'un des plus anciens phares en activité des Philippines. Il sert de guide aux navires traversant le passage de l'île Verde et entrant dans la baie de Manille.
Cape Santiago_Lighthouse,_Taiwan/Cape Santiago Lighthouse, Taïwan :
Le phare du cap Santiago ( chinois traditionnel :三貂角燈塔 ; chinois simplifié :三貂角灯塔 ; pinyin : Sāndiāojiǎo Dēngtǎ ou phare de Santiaochiao ) est un phare du cap Santiago , district de Gongliao , Nouveau Taipei , Taïwan .
Cap Santo_Andr%C3%A9/Cap Santo André :
Le cap Santo André (en portugais pour Saint André) est un cap situé sur la côte nord du Portugal continental, à Santo André, municipalité de Póvoa de Varzim. C'est la pointe de l'avant-pays cuspide de Póvoa de Varzim. Il s'agit probablement de l'ancien Avarius romain, Auarius Promontorium ou Auaron Promontorium (en grec ancien, Αὔαρον ἄκρον) mentionné par Ptolémée, géographe de la Grèce antique, sur le territoire des Callaici Bracares, entre la rivière Avus (rivière Ave) et la rivière Nebis ( rivière Neiva).
Aéroport du Cap Sarichef/Aéroport du Cap Sarichef :
L'aéroport de Cape Sarichef (IATA : WSF, OACI : PACS, FAA LID : 26AK) était une petite piste d'atterrissage située à l'extrémité ouest de l'île d'Unimak dans les îles Aléoutiennes de l'État américain de l'Alaska. Il a été utilisé pour approvisionner et soutenir une station LORAN de la Garde côtière des États-Unis et un site de la ligne DEW de l'US Air Force pendant la guerre froide. C'est maintenant une installation à usage privé appartenant au US Fish & Wildlife Service et gérée par le Izembek National Wildlife Refuge. Le cap Sarichef a été nommé en 1816 par l'explorateur russe Otto von Kotzebue en l'honneur de l'amiral Gavril Sarychev de la marine impériale russe.
Cap Sarichef_Light/Cap Sarichef Light :
Cape Sarichef Light est un phare situé à l'extrémité nord-ouest de l'île Unimak, à environ 1 010 km au sud-ouest d'Anchorage, en Alaska. Le phare le plus à l'ouest et le plus isolé d'Amérique du Nord, le phare du cap Sarichef marque l'extrémité nord-ouest du col d'Unimak, le principal passage à travers les îles Aléoutiennes entre la mer de Béring et l'océan Pacifique. Lorsqu'il a été allumé pour la première fois le 1er juillet 1904, c'était le deuxième phare côtier de l'Alaska (après Scotch Cap Light) et le seul phare américain doté de personnel sur la mer de Béring. Aujourd'hui, le phare est automatisé et la balise est montée sur une tour à claire-voie. Le cap Sarichef a été nommé en 1816 par l'explorateur russe Otto von Kotzebue en l'honneur de l'amiral Gavril Sarychev de la marine impériale russe.
Cap Sastrugi/Cap Sastrugi :
Le cap Sastrugi (74°37′S 163°41′E) est un point fortement en saillie sur le côté ouest de Deep Freeze Range, situé à 1,5 milles marins (2,8 km) au nord-ouest de Snowy Point et surplombant la partie nord de la calotte glaciaire de Nansen, en Terre Victoria. Exploré pour la première fois par le groupe nord de l' expédition antarctique britannique , 1910-1913, et ainsi nommé par eux en raison de sastrugi grands et étendus qui ont empêché le voyage de ce groupe à l'approche du point. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Sastrugi". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Sata/Cap Sata :
Le cap Sata (佐多岬, Sata Misaki) est un cap à l'extrémité sud de la péninsule d'Ōsumi de l'île de Kyūshū, au Japon, et est le point le plus au sud de l'île, juste au sud de 31 degrés de latitude. Le cap Sata abrite un phare construit en 1871, conçu par l'écossais Richard Henry Brunton. Avant 2013, le terrain était sous la juridiction d'une entreprise privée et coûtait 300 yens pour entrer avec des heures d'ouverture entre 9 h et 17 h. Cependant, Sata est maintenant libre d'entrer, et son restaurant abandonné et sa terrasse d'observation ont depuis été déchirés. vers le bas. Le livre d'Alan Booth de 1986, The Roads to Sata, détaille sa marche du cap Sōya à la pointe nord d'Hokkaidō au sud jusqu'au cap Sata.
Cap Saunders/Cap Saunders :
Kaimata, ou Cape Saunders, est le promontoire proéminent sur la côte de l'océan Pacifique de Muaupoko, la péninsule d'Otago, à l'extrême sud-est de Te Wai Pounamu, l'île du Sud d'Aotearoa en Nouvelle-Zélande. Il abrite le phare du cap Saunders. Le capitaine James Cook aperçut le point de repère le 25 février 1770 et le nomma en l'honneur de l'amiral Sir Charles Saunders, sous le commandement duquel Cook avait servi au Canada en 1759.
Cap Schanck/Cap Schanck :
Cape Schanck est une localité de l'État australien de Victoria. C'est la pointe la plus méridionale de la péninsule de Mornington et sépare les eaux océaniques sauvages du détroit de Bass des eaux légèrement plus calmes de Western Port. Lors du recensement de 2016, le cap Schanck comptait 446 habitants. Le symbole le plus reconnaissable du cap Schanck est le phare du cap Schanck. Le phare a été construit en 1859 et était le deuxième phare construit à Victoria. Un affleurement rocheux proéminent est Pulpit Rock et se dresse à la pointe du cap. Cape Schanck abrite également le RACV Resort Cape Schanck sur Boneo Road, qui comprend un parcours de golf de dix-huit trous et le National Golf Club sur Cups Drive. L'artiste anglo-australienne Georgiana McCrae a produit plusieurs de ses peintures à Cape Schanck. Artiste-voyageur passionné dans la tradition romantique, Nicholas Chevalier s'est concentré sur les effets d'atmosphère, d'ambiance et d'éclairage dramatique dans ses représentations des merveilles naturelles emblématiques qu'il a trouvées au cap Schanck.
Cap Schanck_Phare/Phare du Cap Schanck :
Le phare du cap Schanck a été construit en 1859 en tant que deuxième phare côtier de l'État australien de Victoria. Il est situé sur le cap Schanck, à l'extrémité sud de la péninsule de Mornington. La tour de 21 mètres (69 pieds) de haut a été construite en calcaire. Le plan focal de la lumière est situé à 100 mètres (330 pieds) au-dessus du niveau de la mer, la caractéristique de la lumière est la lettre de code Morse "N", un signal long de 10,8 secondes suivi d'un flash. Selon l'orientation du feu, les couleurs sont soit blanches (secteur sud à ouest), soit rouges (secteur est). Grâce à sa puissante lanterne d'un million de candela et à une lentille de Fresnel de premier ordre, qui a été installée en 1915, la lumière a une portée de 26 milles marins (48 km). Le phare n'était pas seulement l'un des premiers bâtiments de ce type à Victoria, c'était aussi la première tour de phare d'Australie avec des escaliers en pierre. Au cours des années 1970 et 1980, l'installation a été restaurée et est depuis devenue une attraction pour les touristes. Aujourd'hui, il y a un musée dans les anciens quartiers des assistants. L'hébergement est disponible dans les anciennes demeures du gardien de phare.
Cap Schlossbach/Cap Schlossbach :
Le cap Schlossbach ( 75,1333333 ° S 63,1 ° W / -75,1333333 ; -63,1 ) est un promontoire formant l'extrémité orientale de la péninsule de Prehn , situé entre les entrées Hansen et Gardner sur le côté est de la base de la péninsule antarctique . Le cap a été découvert par Finn Ronne en 1940 ou/et 1947-1948, qui l'a nommé en l'honneur du Cdr. Isaac Schlossbach, commandant en second de l'expédition et commandant du navire Port de Beaumont au Texas.
Cap Schmidt/Cap Schmidt :
Cap Schmidt (russe : Мыс Шми́дта ; Mys Shmidta ou Мыс Отто Шмидта ; Mys Otto Shmidta ; Chukchi : Ир-Каппея ; Il-Kappeya), anciennement connu sous le nom de Cap Nord, est un promontoire dans la mer de Chukchi, une partie du district d'Iultinsky de la District autonome de Tchoukotka, Fédération de Russie.
Cap Schuchert_Formation/Cap Schuchert Formation :
La Formation de Cape Schuchert est une formation géologique faisant partie du Peary Land Group au Groenland. Il conserve des fossiles datant de la période silurienne.
Cap Scott/Cap Scott :
Le cap Scott est un cap situé à l'ouest du terminus du glacier Dennistoun sur la côte nord de la Terre Victoria en Antarctique. Découvert par le capitaine James Ross, 1841, qui l'a nommé en l'honneur de Peter A. Scott, compagnon sur le HMS Terror.
Cape Scott_(homonymie)/Cape Scott (homonymie) :
Le cap Scott se trouve dans la Terre Victoria, en Antarctique. Cape Scott peut également faire référence à : Parc provincial de Cape Scott sur l'île de Vancouver, Canada Phare de Cape Scott sur l'île de Vancouver, Canada NCSM Cape Scott, un ancien navire de guerre canadien Installation de maintenance de la flotte Cape Scott, à la base des Forces canadiennes Halifax
Cape Scott_Phare/Phare de Cape Scott :
Le phare de Cape Scott se trouve à l'extrémité nord-ouest de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique.
Cape Scott_Provincial_Park/Parc provincial de Cape Scott :
Le parc provincial Cape Scott s'étend de Shushartie à l'est, puis vers l'ouest autour du cap Scott et au sud jusqu'à la baie de San Josef. Ce littoral comprend la pointe nord de l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique. Le parc provincial de 22 294 hectares (55 090 acres) se trouve à environ 563 km (350 mi) au nord-ouest de Victoria.
Cap Scrymgeour/Cap Scrymgeour :
Le cap Scrymgeour (63°35′S 56°26′O) est une haute falaise visible de roche volcanique de couleur rouge, formant l'extrémité est de l'île Andersson dans le détroit de l'Antarctique, au large de la pointe nord-est de la péninsule antarctique. Le cap a été nommé par Thomas Robertson, capitaine de l'Active of Dundee, en Écosse, en 1893. Il a été réidentifié et cartographié par le Falkland Islands Dependencies Survey (FIDS) en 1947. Cet article incorpore du matériel du domaine public du United States Geological Document topographique : "Cap Scrymgeour". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Sebastian_Sandstone/Cap Sebastian Grès :
Le grès du cap Sebastian est une formation géologique mésozoïque de l'État de l'Oregon aux États-Unis. Les restes de dinosaures hadrosauridés, tels que le sacrum de l' ornithopode du cap Sebastian (décrit en 2019), font partie des fossiles qui ont été récupérés de la formation, bien qu'aucun n'ait encore été référé à un genre spécifique. La formation date du stade campanien de l'époque du Crétacé supérieur.
Cape Sebastian_State_Scenic_Corridor/Cape Sebastian State Scenic Corridor :
Cape Sebastian State Scenic Corridor est un parc d'État de l'État américain de l'Oregon, administré par le Département des parcs et des loisirs de l'Oregon.
Cap Sédov/Cap Sédov :
Le cap Sedov (69°22′S 14°5′E) est la calotte glaciaire qui forme l'extrémité nord-ouest de la plate-forme de glace de Lazarve le long de la côte de Queen Maud Land. Photographié pour la première fois depuis les airs et cartographié par l'expédition antarctique allemande, 1938–39. Remappé par l'expédition antarctique soviétique en 1959 et nommé en l'honneur de l'explorateur polaire russe G.Ya. Sédov. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Sedov". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Selborne/Cap Selborne :
Le cap Selborne (80°23′S 160°45′E) est un haut cap enneigé du côté sud de l'inlet Barne, le terminus du glacier Byrd du côté ouest de la plate-forme glaciaire de Ross. Découvert par l'expédition Discovery (1901–04) et nommé en l'honneur de William Waldegrave Palmer Selborne, deuxième comte de Selborne, qui entra au Cabinet en tant que premier lord de l'Amirauté en 1900. Le cap Selborne marque la frontière entre la côte de Shackleton au sud et la Hillary Coast au nord. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Selborne". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Serdtse-Kamen/Cap Serdtse-Kamen :
Le cap Serdtse-Kamen (russe : мыс Сердце-Камень, littéralement traduit par "Cap Heart-Stone") est un promontoire sur la côte nord-est de Tchoukotka, en Fédération de Russie. Il se trouve à environ 140 km à l'ouest du cap Dezhnev, à 120 km à l'est de la baie de Kolyuchinskaya et à environ 30 km à l'est de la lagune Neskynpil'gyn. A proximité se trouve le village d'Enurmino. Le cap Serdtse-Kamen est un point de repère géographique, à l'est duquel la côte de la mer de Chukchi s'incline fortement vers le sud-est jusqu'au détroit de Béring.
Cap Serrat/Cap Serrat :
Cap Serrat (français : Cap Serrat ; arabe : رأس سيراط) est un cap situé dans l'ouest du gouvernorat de Bizerte, au nord-ouest de la Tunisie. Le cap est situé entre les villes de Sejnane et Tabarka.
Cap Shackleton/Cap Shackleton :
Le cap Shackleton est un cap de la municipalité d'Avannaata, dans le nord-ouest du Groenland. Le cap est le promontoire ouest de l'île Apparsuit, délimitant l'extrémité nord de la baie de Tasiusaq, une échancrure de la baie de Baffin dans l'archipel d'Upernavik. Ce promontoire était connu des baleiniers sous le nom de "Horse's Head".
Cap Sharbonneau/Cap Sharbonneau :
Le cap Sharbonneau (70°50′S 61°27′O) est un promontoire arrondi couvert de neige formant le côté sud de l'entrée de Lehrke Inlet, sur la côte est de Palmer Land. Les membres de la base est du service antarctique des États-Unis (USAS) ont exploré cette côte en 1940. Ils ont cartographié cette caractéristique comme une île qu'ils ont nommée en l'honneur de Charles W. Sharbonneau, charpentier à la base est. Il a été déterminé qu'il s'agissait d'un cap de Palmer Land en 1947 par une équipe de traîneaux composée de membres de la Ronne Antarctic Research Expedition (RARE) et du Falkland Islands Dependencies Survey (FIDS).
Cap Sheffield/Cap Sheffield :
Le cap Sheffield est un cap formant l'extrémité nord-ouest de l'île Rugged dans les îles Shetland du Sud, en Antarctique. Il a été nommé en l'honneur du capitaine James P. Sheffield, capitaine du brick Hersilia de Stonington, Connecticut, en 1819–20 et 1820–21, le premier chasseur de phoque américain connu pour avoir visité les îles Shetland du Sud. En 1819–1820, il a pris 8 868 peaux de phoque du quartier général de Rugged Island.
Cap Shelagsky/Cap Shelagsky :
Cape Shelagsky ou Cape Shelag (russe : Мыс Шелагский ; Chukot : Ытрин, romanisé : Ytrin), également connu sous le nom d'Erri par le Yupik sibérien, est un promontoire situé dans l'est de la Sibérie, en Russie, sur les rives de la mer de Sibérie orientale. nommé d'après les Shelags, un groupe ethnique peu connu qui vivait sur la côte arctique à l'est du cap Shelagsky.
Cap Sheridan/Cap Sheridan :
Le cap Sheridan se trouve sur la côte nord-est de l'île d'Ellesmere, au Canada, située sur la mer de Lincoln dans l'océan Arctique, à l'embouchure de la rivière Sheridan, en rive ouest. C'est l'un des points de terre les plus proches du pôle Nord géographique, à environ 840 km (520 mi) au nord, le cap Columbia est cependant à environ 75 km (47 mi) plus près du pôle. Le cap Sheridan était le site d'hivernage de la dernière quête de Robert Peary pour atteindre le pôle nord en 1908/1909; le Cape Sheridan Depot y étant situé. Alert , l'endroit habité en permanence le plus au nord du monde, est situé à 13 km (8,1 mi) à l'ouest.
Cap Shionomisaki/Cap Shionomisaki :
Le cap Shionomisaki (潮岬, Shiono-misaki) est un promontoire situé dans le sud de la péninsule de Kii dans la région du Kansai au Japon. Il est situé à l'intérieur des frontières de la ville de Kushimoto dans la préfecture de Wakayama et constitue le point le plus au sud de l'île de Honshu. Une grande partie du cap fait également partie du parc national de Yoshino-Kumano. La région est sujette à de fréquents typhons et le cap est souvent utilisé comme indicateur de l'emplacement des typhons par rapport au Japon. Géologiquement, le cap est un plateau plat de fruits de mer surélevé d'une altitude de 60 à 80 mètres composé de deux terrasses marines et d'une falaise côtière d'une hauteur de 40 mètres. À l'origine une île, le gravier de l'estuaire des rivières voisines est transporté par les courants côtiers pour former un banc de sable, qui relie désormais l'île à la terre. Le cap Shionomisaki est l'emplacement du phare de Shionomisaki, l'un des "50 phares du Japon" par la Japan Lighthouse Association.
Cap Shirakami/Cap Shirakami :
Le cap Shirakami (白神岬, Shirakami-misaki) est un cap situé à l'extrémité sud de la péninsule d'Oshima à Matsumae, Hokkaidō, au Japon. C'est le point le plus au sud d'Hokkaidō.
Cap Shiriya/Cap Shiriya :
Le cap Shiriya (尻屋崎, Shiriyazaki) est un promontoire situé à la pointe nord-est de l'île de Honshu au Japon. Il est situé à l'intérieur des frontières de la ville de Higashidōri, Aomori, dans le nord de la péninsule de Shimokita, et fait partie du parc quasi-national de Shimokita Hantō. Le cap est à la frontière du détroit de Tsugaru séparant Honshu de Hokkaido et de l'océan Pacifique. Le phare de Shiriyazaki est situé sur le cap Shiriya. La région est également connue pour Kandachime (寒立馬), une race de cheval semi-sauvage réputée pour sa robustesse par temps froid.
Cap Shirley/Cap Shirley :
Le cap Shirley est le point le plus au sud de l'île d'Antigua dans la nation d'Antigua-et-Barbuda. Il est situé à 17°0′0″N 61°45′0″W entre la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique.
Cap Shirreff/Cap Shirreff :
Le cap Shirreff est un cap proéminent à l'extrémité nord de la péninsule rocheuse qui sépare Hero Bay et Barclay Bay sur la côte nord de l'île Livingston, dans les îles Shetland du Sud de l'Antarctique. Le cap a été nommé par Edward Bransfield en 1820 d'après le capitaine William H. Shirreff, le commandant britannique dans le Pacifique à l'époque. La station de terrain scientifique saisonnière Doctor Guillermo Mann Base est exploitée par le Chili depuis 1991 et la base Shirreff par les États-Unis depuis 1996.
Cap Shore/Cap Shore :
Le Cape Shore est une région située dans la partie sud-ouest de la péninsule d'Avalon sur l'île de Terre-Neuve, au Canada. Souvent confondu ou confondu avec le Southern Shore (un district rural avec un fort héritage irlandais et terre-neuvien s'étendant au sud de St. John's à Trepassey), le Cape Shore est également rural et peuplé d'Irlandais de Terre-Neuve, mais est géographiquement distinct. Il tire son nom du cap St. Mary's, la pointe sud-est de la baie Placentia, célébrée dans la célèbre ballade terre-neuvienne Let Me Fish Off Cape St. Mary's. Le Cape Shore commence au sud de Placentia et continue le long de la rive est de la baie Placentia, contournant Cape St. Mary's pour inclure les communautés de Point Lance et Branch de St. Mary's Bay (parce que Branch et Point Lance sont à environ 40 km du prochain St. (Communauté de Mary's Bay, North Harbour, mais à seulement 16 km de la plus grande communauté de Cape Shore, St. Bride's, ils sont inclus dans Cape Shore bien qu'ils soient techniquement dans une baie différente).
Cap Sibbald/Cap Sibbald :
Le cap Sibbald (73°54′S 165°23′E) est un cap escarpé à la marge sud-ouest de Lady Newnes Bay sur la côte de la Terre Victoria. Il marque l'extrémité sud-ouest de la chaîne Mountaineer au terminus du glacier Aviator. Repéré en février 1841 par Sir James Clark Ross et nommé par lui en l'honneur du lieutenant (plus tard Cdr.) John Sibbald de l'Erebus. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : « Cape Sibbald ». (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Sideros/Cap Sideros :
Le cap Sideros ou le cap Sidero (grec : Άκρα Σίδερος, romanisé : Akra Sideros) est un cap à l'extrémité orientale de l'île de Crète, en Grèce. Anciennement, il était connu sous le nom de Samonium ou Samonion ( grec ancien : Σαμώνιον ), Sammonium ou Sammonion ( grec ancien : Σαμμώνιον ), Salmonium ou Salmonion ( Σαλμώνιον ) et Salmone ( Σαλμώνη ). Le cap partage le nom de Sideros ou Sidero avec la péninsule en forme d'île dont il est une projection, mais dont le premier nom reste inconnu, tout comme la provenance de l'un ou l'autre nom. Le cap Sidero n'est souvent pas confiné à la péninsule de Sideros, mais peut faire référence à l'ensemble du promontoire nord-est.
Cap Simpson/Cap Simpson :
Le cap Simpson est une haute falaise rocheuse à l'extrémité nord de l'île Ufs, formant le côté est de l'entrée de Howard Bay. Découvert en février 1931 par la British Australian New Zealand Antarctic Research Expedition (BANZARE) sous Mawson. Il l'a nommé en l'honneur de AA Simpson de la Royal Geographical Society of Australasia, qui a aidé à financer les expéditions antarctiques de Mawson. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Simpson". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Simpson_(Groenland)/Cap Simpson (Groenland) :
Cape Simpson (en danois : Kap Simpson) est un promontoire dans la mer du Groenland, au nord-est du Groenland. Sur le plan administratif, il fait partie du parc national du nord-est du Groenland.
Site du Cap/Site du Cap :
Le site du Cap, désigné site 36.27 par le Maine Archaeological Survey, est un site archéologique préhistorique situé à West Leeds, dans le Maine. Les découvertes sur le site riverain bien stratifié comprennent des fragments de céramique, des outils en pierre et des vestiges d'habitations datant d'aussi loin que 6000 avant notre ère. Le site a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1992.
Cap Skopia/Cap Skopia :
Cap Skopia (grec : Άκρα Σκοπιά - Ákra Skopiá, signifiant "guet du cap" ; anciennement grec ancien : Κριθωτή - Krithotí, latin : Crithote ; également anciennement Turkovekla et Tourkovígla) est un promontoire en Acarnanie formant le bras nord de terre entourant la baie de Astakos. C'est au sud-ouest d'Astakos. C'était l'une des rares caractéristiques naturelles de l'Acarnanie mentionnée dans les écrits de l'Antiquité, avec le plus célèbre cap d'Actium.
Petite cape/Petite cape :
Cape Small est un cap dans la partie orientale de la baie de Casco sur la côte du Maine. Il est situé dans le comté de Sagadahoc près de Phippsburg. Il est généralement admis qu'il a été nommé en l'honneur de Francis Small, qui était le plus grand propriétaire foncier de l'histoire du Maine.
Cap Smith/Cap Smith :
Le cap Smith est un cap formant l'extrémité nord de l'île Smith dans les îles Shetland du Sud, en Antarctique. La découverte des îles Shetland du Sud a été signalée pour la première fois en 1819 par le capitaine William Smith, dont le cap porte le nom.
Cape Smith_Belt/Ceinture Cape Smith :
La ceinture de Cape Smith est une ceinture de chevauchement du Protérozoïque précoce dans le nord du Québec, au Canada.
Cap Smyth/Cap Smyth :
Le cap Smyth (67°37′S 164°40′E) est l'extrémité sud de l'île Sturge dans les îles Balleny. En 1841, le capitaine James C. Ross, voyant l'île Sturge d'une distance considérable, pensait qu'il s'agissait d'un groupe de trois îles. Il a nommé « l'île Smyth » la plus méridionale en l'honneur de son ami le capitaine William Henry Smyth, de la Royal Navy, président de la Royal Astronomical Society. L'erreur de Ross a été découverte en 1904 par le capitaine Robert F. Scott, qui a appliqué le nom au point le plus au sud de l'île Sturge. Les autres emplacements nommés Cape Smyth sont : (1) la pointe sud-ouest de l'île Melville, entre Warrington Bay et Hardy Bay, dans les Territoires du Nord-Ouest canadiens; (2) Inuit « Nuwak » (« point nord ») juste à l'ouest de Point Barrow, en Alaska, le point le plus au nord du territoire américain. Ce dernier, brièvement également appelé `` Cape North '', a été appliqué par le capitaine Frederick Beechey du Blossom pour (plus tard l'amiral) William Smyth (vers 1800–1877) qui l'a arpenté avec d'autres de ce navire en 1826. Cet article incorpore le domaine public matériel du document United States Geological Survey: "Cape Smyth". (content from the Geographic Names Information System) https://books.google.co.uk/books?id=0y48AQAAMAAJ&pg=PA108&lpg=PA108&dq=cape+smyth+point+barrow&source=bl&ots=AUymog872d&sig=O4Lw1JkRG8CzxC_ZVUh0Vxs5rxw&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwiTt5bPtc_TAhVnKMAKHbCCCg4Q6AEIMDAD #v=onepage&q=cape%20smyth%20point%20barrow&f=false
Cap Sobral/Cap Sobral :
Le cap Sobral (64°33′S 59°34′O) est une haute altitude principalement enneigée qui surmonte l'extrémité sud de la péninsule de Sobral sur la côte est de la Terre de Graham en Antarctique. Il forme le côté est de l'entrée de la baie de Mundraga et le côté ouest de l'entrée de Larsen Inlet. Découvert par l'expédition antarctique suédoise, 1901–04, sous Nordenskjold, qui l'a nommé en l'honneur du lieutenant Jose M. Sobral de la marine argentine, asst. physicien et météorologue de l'expédition.
Cap Sorell/Cap Sorell :
Cape Sorell est un promontoire situé dans l'océan Austral, à l'extérieur du port de Macquarie, sur la côte ouest de la Tasmanie, en Australie. Le cap et le phare du cap Sorell, situés au-dessus du promontoire, sont des points d'orientation importants pour tous les navires qui entrent dans les Macquarie Heads puis traversent Hells Gates à l'entrée du port. Le cap Sorrell est nommé en l'honneur de William Sorell, lieutenant-gouverneur de la Tasmanie de 1817 à 1824. C'est une caractéristique régulièrement citée de la côte ouest de la Tasmanie - pour de nombreux systèmes comme indicateur du point le plus au nord de la région du sud-ouest de la Tasmanie.
Phare du cap Sorell_/Phare du cap Sorell :
Le phare de Cape Sorell est un phare classé au patrimoine situé à Cape Sorell, dans la région de la côte ouest de la Tasmanie, en Australie. Le phare est situé à environ 12 kilomètres (7,5 mi) au sud-ouest de Strahan. Construit et allumé pour la première fois en 1899, le phare de 40 mètres de haut (130 pieds) est la seule structure restante d'un complexe de briques composé d'une tour, de trois maisons et d'une salle des machines, à l'exception des vestiges des fondations des trois résidences des gardiens. La lumière caractéristique est un groupe de deux éclairs qui se produisent toutes les quinze secondes, son plan focal est à 51 mètres (167 pieds) au-dessus du niveau de la mer avec une intensité de lumière blanche de 208 000 bougies, visible à 32 kilomètres (20 mi) et le rouge, de 83 000 bougie, visible sur 19 kilomètres (12 mi). Initialement alimentée par du kérosène vaporisé, la station a été automatisée en 1971 et en 1998, la lumière a été convertie en énergie solaire. Une automatisation supplémentaire a eu lieu en 2012.
Cape Sorell_Waverider_Buoy/Cape Sorell Waverider Bouée :
La bouée Cape Sorell Waverider , également nommée Captain Fathom par les auditeurs d' ABC Radio , Tasmanie en mai 2015 pour marquer le centenaire du Bureau de météorologie , est une bouée de mesure de la houle située à l'ouest du cap Sorell à environ 10 kilomètres (6,2 mi) à l'ouest d'Ocean Beach dans l'ouest de la Tasmanie. Il est unique en ce sens qu'il s'agit de l'une des rares bouées de mesure de la houle à proximité de la terre dans la région des quarantièmes rugissants de l'océan Austral, à l'exception de celles de la Nouvelle-Zélande. Initialement connue sous le nom de Strahan Waverider Buoy, elle a été déployée en janvier 1998 et avait enregistré des vagues maximales de 18 mètres (59 pieds) au cours des trois premiers mois de fonctionnement. La bouée de Strahan a été soutenue par la CMR, qui fournit les mouillages, et la communauté de pêcheurs de Strahan, qui fournit les ressources pour déployer et récupérer la bouée. Des bouées de mesure des vagues financées par le CSIRO ont été installées dans la région entre 1985 et 1993, au cap Sorell, au cap Grim et à Storm Bay. L'emplacement de Storm Bay s'est terminé en décembre 1993. Le tableau et le graphique de l'amplitude des houles sont accessibles au public sur Internet. Ces données sont parfois affichées dans les bateaux qui effectuent des croisières à travers Macquarie Harbour et jusqu'à Gordon River, comme un moyen d'illustrer la force et l'intensité de la houle qui rencontre Ocean Beach. Les houles hivernales varient en moyenne de 4 à 10 mètres (13 à 33 pieds). Cependant, on prétend que la bouée a rompu ses amarres sur une houle de 23 mètres (75 pieds) au cours de la dernière décennie. être la plus haute vague mesurée dans les eaux australiennes. Cependant, cette mesure a été modifiée en raison du comportement de la bouée à l'époque, et la hauteur est plus susceptible d'avoir été la moitié de cette mesure. Le 16 septembre 2010, la houle mesurait jusqu'à 18,4 mètres (60 pieds) par temps extrême. Le 14 mai 2011, d'autres niveaux élevés ont été enregistrés, atteignant 12,7 mètres (42 pieds). Le 10 avril 2021, une vague d'une hauteur de 16,6 mètres (54 pieds) a été enregistrée après qu'une puissante houle du sud-ouest a atteint la Tasmanie. cette bouée est utilisée pour observer le changement climatique.
Cap Sud/Cap Sud :
Cap Sud (indonésien : Tanjung Selatan) ou anciennement connu sous le nom de Cap Silat est le point le plus au sud de l'île de Kalimantan (également connue sous le nom de Bornéo), à 4°10′S 114°37′E. Administrativement, il fait partie de la province du Kalimantan du Sud en Indonésie. Autrefois, toute cette région était un marécage, mais la zone terrestre au nord du cap est défrichée pour les plantations de caoutchouc et le pâturage pour le bétail. Les sédiments le long de la côte proviennent de la rivière Barito au nord et de petits ruisseaux près de la pointe du cap où la terre a été défrichée. Les collines boisées du sud de la chaîne de Besar sont visibles le long de la côte sud-est à mi-chemin entre le centre supérieur et le coin supérieur droit de l'image.
Cap Southard/Cap Southard :
Le cap Southard (66°32′S 122°5′E) est un cap couvert de glace séparant la côte de Banzare et la côte de Sabrina de Wilkes Land. Délimité à partir de photos aériennes prises par l'US Navy Operation Highjump, 1946–47, et nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques (US-ACAN) pour Samuel Lewis Southard, secrétaire de la Marine sous le président John Quincy Adams. Alors qu'il était sénateur du New Jersey, Southard a contribué à susciter l'intérêt pour une expédition scientifique gouvernementale et à obtenir l'autorisation du Congrès de l'expédition d'exploration américaine, 1838-1842, sous Charles Wilkes. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cape Southard". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Sud-Ouest/Cap Sud-Ouest :
Cape Southwest est un promontoire de la région de Qikiqtaaluk, au Nunavut, au Canada. Il est situé sur l'île d'Amund Ringnes près du cap Ludwig, là où Norwegian Bay entre dans Massey Sound. Le cap Jeudi saint est au nord-ouest.
Cap Spartel/Cap Spartel :
Cap Spartel (arabe : رأس سبارطيل ; français : Cap Spartel ; arabe marocain : أشبرتال) est un promontoire au Maroc à environ 300 m au-dessus du niveau de la mer à l'entrée du détroit de Gibraltar, à 12 km à l'ouest de Tanger. Sous le cap se trouvent les grottes d'Hercule.
Cap Lance/Cap Lance :
Cape Spear (français : Cap d'Espoir) est un promontoire situé sur la péninsule d'Avalon à Terre-Neuve près de St. John's dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. À une longitude de 52°37' W, c'est le point le plus à l'est du Canada et de l'Amérique du Nord, à l'exception du Groenland.Cape Spear se trouve dans les limites municipales de la ville de St. John's, située à environ 12 kilomètres (7,5 mi) du centre-ville de St. Les Portugais nommèrent cet endroit Cabo da Esperança, signifiant "cap de l'espoir", qui devint Cap d'Espoir en français et enfin "Cap Spear". Cape Spear est le début / la fin du sentier pour deux composants du sentier de la côte est.
Cap Spencer/Cap Spencer :
Cape Spencer peut faire référence à Cape Spencer (Alaska) Cape Spencer (Australie-Méridionale) Cape Spencer (Antarctique)
Cap Spencer-Smith/Cap Spencer-Smith :
Le cap Spencer-Smith est le cap le plus septentrional de White Island, dans l'archipel de Ross. Nommé par la New Zealand Geological Survey Antarctic Expedition (NZGSAE) (1958–59) pour le révérend Arnold Spencer-Smith, aumônier du Ross Sea Party de l'Imperial Trans-Antarctic Expedition (1914–17), décédé le 9 mars , 1916, sur le chemin du retour après avoir posé les dépôts à Mount Hope pour la fête de Shackleton. Il avait souffert du scorbut et avait été porté pendant 40 jours sur un traîneau par ses compagnons avant sa mort. Elle est séparée de l'île de Ross par le détroit de Haskell.
Cap Spencer_ (Alaska)/Cap Spencer (Alaska) :
Cape Spencer est un promontoire sur la côte de l'Alaska, à côté de l'entrée de Cross Sound à l'ouest de Juneau, en Alaska. Situé dans le parc national et réserve de Glacier Bay, c'est le site du phare de Cape Spencer.
Cap Spencer_(Antarctique)/Cap Spencer (Antarctique) :
Le cap Spencer (68°24′S 147°29′E) est une pointe recouverte de glace marquant à l'est l'extrémité côté mer de la dépression occupée par le glacier Ninnis, situé en Terre George V. Il a été découvert par l'expédition antarctique australasienne (1911-14) sous Douglas Mawson. Il l'a nommé en 1911 en l'honneur de Sir Baldwin Spencer, directeur du National Museum de Melbourne.
Cap Spencer_(Australie_du_Sud)/Cap Spencer (Australie du Sud) :
Cape Spencer est un promontoire de l'État australien d'Australie-Méridionale situé à l'extrémité sud-ouest de la péninsule de Yorke dans la localité classée d'Inneston. Il a été nommé d'après George Spencer, 2e comte Spencer par Matthew Flinders en mars 1802. Il est le site d'une aide à la navigation opérationnelle depuis 1950 et est situé dans le parc national d'Innes depuis 1970.
Cap Spencer_Light/Cap Spencer Light :
Cape Spencer Light peut faire référence à : Cape Spencer Light (Alaska) à l'entrée de Cross Sound Cape Spencer Light (Nouveau-Brunswick) sur la baie de Fundy Cape Spencer Lighthouse (Australie-Méridionale) à la pointe sud-ouest de la péninsule de Yorke.
Cap Spencer_Light_ (Alaska)/Cap Spencer Light (Alaska) :
Le Cape Spencer Light est un phare situé en Alaska, aux États-Unis, à côté de l'entrée de Cross Sound et du détroit d'Icy. Le feu reste une aide active à la navigation. Il est situé sur un îlot à l'extrémité sud du parc national et réserve de Glacier Bay.
Cape Spencer_Light_(Nouveau_Brunswick)/Cape Spencer Light (Nouveau-Brunswick) :
Le phare du cap Spencer est un phare actif dans la baie de Fundy, à l'est de Saint John, au Nouveau-Brunswick. Il y a eu plusieurs tours sur ce site : la première était une maison en bois construite en 1873, à laquelle a succédé une tour en béton en 1918. La tour actuelle en fibre de verre a été érigée en 1983 pour remplacer une tour squelettique allumée pour la première fois en 1971.
Cape Spencer_Lighthouse_ (Australie_du_Sud)/Phare de Cape Spencer (Australie du Sud) :
Le phare de Cape Spencer est un phare de l'État australien d'Australie-Méridionale situé sur le cap Spencer sur la péninsule de Yorke dans la localité classée d'Inneston. L'aide à la navigation a été initialement établie comme une balise automatique qui a été allumée pour la première fois à la fin de 1950, a été établie après une longue période de lobbying auprès du gouvernement australien. La balise automatique a été remplacée en 1975 par une installation de phare automatique.
Cap Spieden/Cap Spieden :
Le cap Spieden est un cap le long de la rive ouest de Porpoise Bay, à environ 17 milles marins (31 km) au sud-est du cap Goodenough. Délimité à partir de photographies aériennes prises par l'US Navy Operation Highjump (1946-1947), et nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques (US-ACAN) d'après William Spieden, commissaire sur le sloop Peacock lors de l'expédition d'exploration des États-Unis (1838-1842) sous Lieutenant Charles Wilkes. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : « Cape Spieden ». (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Esprit/Cap Esprit :
Le cap Spirit (78°12′S 166°45′E) est le point le plus à l'est de Black Island, dans l'archipel de Ross. Cape Spirit a été visité par l' expédition antarctique du New Zealand Geological Survey (NZGSAE) (1958–59) et ainsi nommé par eux en raison des vents presque constants et fougueux qui soufflent dans le détroit entre les îles Noires et Blanches. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Spirit". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Split/Cap Split :
Le cap Split est un promontoire situé sur la côte de la baie de Fundy dans la province canadienne de la Nouvelle-Écosse. La bataille du cap Split s'est déroulée pendant la Révolution américaine. Le cap Split est situé dans le comté de Kings et est une continuation de la chaîne de montagnes du Nord, composée de basalte tholéiitique. Le cap sépare la partie principale de la baie de Fundy du bassin Minas, un sous-bassin à l'est. Le cap lui-même mesure 7 km (4 mi) de long et varie entre plusieurs kilomètres et plusieurs dizaines de mètres de largeur. Les deux côtés du promontoire se terminent par de hautes falaises surplombant les courants de marée dangereux du canal Minas. Propriété privée jusqu'à récemment, la propriété a maintenant été vendue au gouvernement de la Nouvelle-Écosse et est en train d'être transformée en parc provincial. Son statut actuel est celui d'un Parc Réserve de 427 hectares. Un sentier de randonnée populaire existe depuis des décennies sur le cap Split, prenant environ 2 à 2,5 heures dans chaque sens jusqu'à la pointe du promontoire. La majeure partie du cap est fortement boisée, mais la pointe de la péninsule est une prairie, offrant d'excellentes vues à longue distance par beau temps. Les falaises du cap Split s'érodent activement et sont potentiellement dangereuses. La hauteur des falaises est de plus de 60 m (200 pi) et une chute pourrait être mortelle. Il y a plusieurs caractéristiques qui semblent être des sentiers, mais qui sont en fait des lignes d'érosion qui mènent à des bords escarpés avec un sol meuble et des rochers sous les pieds. Les services de secours ont été appelés à plusieurs reprises au cours des dernières années et soulignent la nécessité de panneaux d'avertissement supplémentaires.
Cape St._Athanasius_ancient_settlement/ancienne colonie du cap St. Athanasius :
Une ancienne colonie située à l'extrémité du cap Saint-Athanase (également connu sous le nom de Sveti Anastas) près de Byala, province de Varna, Bulgarie, a été partiellement restaurée par des archéologues. Les vestiges visibles datent principalement de la fin du VIe siècle ap. Le peuplement remonte au Chalcolithique et a été occupé jusqu'à l'Enéolithique. Des ruines romaines du IIe au IIIe siècle après JC et des édifices religieux thraces du VIe au Ve siècle avant JC sont également présents.
Cape St._Blaize_Lighthouse/Cape St. Blaize Lighthouse :
Le phare de Cape St. Blaize est un phare situé près de Mossel Bay, en Afrique du Sud.
Cap Saint-Charles/Cap Saint-Charles :
Cape St. Charles est un promontoire sur la côte du Labrador dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. À la longitude 55°37'15" O, c'est le point le plus à l'est de l'Amérique du Nord continentale.
Cap St._Claire,_Maryland/Cap St. Claire, Maryland :
Cape St. Claire, une banlieue d'Annapolis, est une communauté conventionnée et non constituée en société ainsi qu'un lieu désigné par recensement (CDP) dans le comté d'Anne Arundel, Maryland, États-Unis. Alors que la communauté de Cape St.Claire se situe entièrement dans le CDP et représente environ 80% des maisons et des résidents, le CDP comprend également les petites communautés d'Atlantis, Walnut Ridge, Green Holly et St.Claire Court. La population du CDP était de 8 747 au recensement de 2010. Cap St. Claire comprend trois marinas, plusieurs parcs et plages, un centre commercial, Broadneck High School, Cape St. Claire Elementary School, The Harbour School et Cape St. Club de natation Claire. La protection contre les incendies est assurée par la Cape St. Claire Volunteer Fire Company. Il existe de nombreuses églises situées dans la communauté, notamment: l'église baptiste Broadneck, l'église méthodiste unie Cape St. Claire et l'église presbytérienne Christ Our Anchor et l'église catholique romaine Saint Andrew By the Bay.
Cap St._Elias_Light/Cap St. Elias Light :
Le phare du cap St. Elias est un phare situé sur l'île Kayak en Alaska.
Cap Saint-François/Cap Saint-François :
Cape St. Francis (afrikaans : Kaap St Francis) est un village d'Afrique du Sud, situé sur un promontoire dans la province du Cap oriental. Il est populaire pour ses plages propres et comme lieu de surf. Le village abrite le phare de Seal Point. La réserve florale Irma Booysen abrite de nombreuses espèces de fleurs et de plantes. Le village adjacent, St Francis Bay, était le site de vagues de surf "dix millions pour un" vues dans le documentaire de surf/voyage de 1966, The Endless Summer. Cape St. Francis est maintenant connu comme l'un des meilleurs spots de surf. Compte tenu de sa situation géologique, il est susceptible de gonfler toute l'année à partir de grands systèmes de basse pression qui se forment entre l'Antarctique et la pointe sud de l'Afrique. Lorsque de grandes houles du sud-ouest s'enroulent autour de Seal Point et que les vents dominants du large se lèvent, le surf est de classe mondiale. Il est également présenté dans le film de 2014 The Perfect Wave, avec Scott Eastwood. Bartolomeu Dias a nommé à l'origine le cap Ponta das Quiemadas en raison des incendies qu'il y a repérés en naviguant devant.
Cape St.Francis_(Terre-Neuve_et_Labrador)/Cape St. Francis (Terre-Neuve-et-Labrador) :
Le promontoire du cap Saint-François est l'extrémité extérieure marquant la limite de la baie de Conception sur la péninsule d'Avalon de l'île de Terre-Neuve dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador.
Cape St._Francis_(électoral_district)/Cap St. Francis (circonscription électorale) :
Cape St. Francis est une circonscription électorale provinciale de la Chambre d'assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador, Canada. La grande majorité du district est composée de communautés de banlieue voisines de la capitale provinciale, St. John's, bien que le district englobe l'extrémité nord-est de la ville. La majorité des résidents se rendent quotidiennement à St. John's pour le travail. Avant 1996, le district s'appelait St. John's East Extern, bien que cette circonscription ne contienne pas le véritable cap St. Francis avant 1975. Ce district a été créé en 1962 à partir de St. John's East. Les limites du district englobent la pointe nord-est de la péninsule d'Avalon, y compris les étendues extérieures de St. John's ainsi que Bauline, Flatrock, Logy Bay-Middle Cove-Outer Cove, Pouch Cove et Torbay. Torbay est la plus grande communauté du district. Le district est un bastion progressiste-conservateur depuis plus de 60 ans.
Cap Saint-George/Cap Saint-Georges :
Le cap St. George est le point le plus au sud de l'île de Nouvelle-Irlande, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. C'était l'homonyme de la bataille du cap St. George, qui s'est déroulée le 26 novembre 1943, entre la Nouvelle-Irlande et Buka.
Cape St._George,_Newfoundland_and_Labrador/Cape St. George, Terre-Neuve-et-Labrador :
Cape St. George est un promontoire et une communauté du même nom, situé à l'extrémité sud-ouest de la péninsule de Port au Port sur l'île canadienne de Terre-Neuve. Le promontoire marque la limite nord-ouest de la baie Saint-Georges. La ville est associée à la communauté franco-terre-neuvienne et mi'kmaq et peut également être appelée Cap Saint-Georges en français. En plus du site urbain principal de Cape St. George lui-même, les limites municipales englobent également les établissements de Petit Jardin, Grand Jardin, De Grau, Red Brook, Loretto et Marches Point. Le parc de la Boutte du Cap est également inclus dans les limites de la ville.
Cap St._George_ (Grèce)/Cap St. George (Grèce) :
Le cap Saint-Georges ( grec : Άκρα Αγίου Γεωργίου ), anciennement appelé Sepias ( grec ancien : Σηπιάς ; latin : Sepias promontorium ), est un promontoire de Magnésie . Sepias était aussi le nom d'une ville voisine. Il est célébré dans la mythologie grecque comme l'endroit où Pélée attendait Thétis, et d'où il emporta la déesse, et dans l'histoire comme la scène du grand naufrage de la flotte de Xerxès I juste avant la bataille des Thermopyles en 480. BCE ; il est cité par de nombreux auteurs anciens. D'autres navires de la flotte de Xerxès se sont écrasés près de Meliboea.
Cap St._George_ (homonymie)/Cap St. George (homonymie) :
Le cap St. George est le point le plus au sud de l'île de Nouvelle-Irlande, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cape St. George peut également faire référence à : Bataille de Cape St. George, une bataille navale de la Seconde Guerre mondiale Cape St. George, Terre-Neuve-et-Labrador, Canada Cape St. George (Grèce), en Grèce Cape St. George, Jervis Bay Territoire, Australie USS Cape St.George (CG-71), un croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga
Cape St._George_Island/Cape St. George Island :
Cape St. George Island (également connue sous le nom de Little St. George Island) est une île-barrière inhabitée située sur la côte nord du golfe de Floride, au sud-sud-est de l'île Saint-Vincent, à l'ouest de l'île Saint-George et à 8–10 miles au sud-sud-ouest. de la ville d'Apalachicola dans le comté de Franklin, en Floride. Il faisait autrefois partie de l'île Saint-George, mais a été séparé de l'île principale en 1954, lorsque le US Army Corps of Engineers a construit le chenal de navigation connu sous le nom de Bob Sikes Cut.
Cape St._George_Light/Cape St. George_Light :
Le Cape St. George Light est un phare en brique de 72 pieds (22 m) de haut qui était à l'origine resté debout pendant 153 ans sur l'île St. George, en Floride, jusqu'à ce qu'il tombe dans le golfe du Mexique le 22 octobre 2005. Les morceaux du phare ont été récupérés et en avril 2008, la restauration de la lumière a été achevée.
Cap St._Gregory/Cap St. Gregory :
Le cap de Cape St. Gregory se trouve au nord de la communauté abandonnée de Chimney Cove sur la côte ouest de l'île de Terre-Neuve dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Le cap est utilisé par le ministère des Pêches et des Océans comme point de démarcation des zones de pêche.
Cap Saint-Jean/Cap Saint-Jean :
Le cap Saint-Jean est un promontoire situé sur la côte nord de Terre-Neuve dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Le cap Saint-Jean forme la pointe nord-est de la péninsule de Baie Verte et possède un pic élevé avec des falaises abruptes s'élevant à une altitude de 74m qui sont de couleur rougeâtre. La communauté la plus proche du cap Saint-Jean est La Scie. Le traité de Versailles (1793) a mis fin aux droits de pêche français entre le cap Bonavista et la pointe Riche et un nouveau a été établi qui comprenait les zones côtières du cap Saint-Jean au cap Ray. . En 1894, la côte entre ces deux caps est divisée en huit districts avec un garde-pêche nommé dans chaque district. En 1904, avec la signature de l'Entente Cordiale, les terres et les eaux territoriales de la French Shore ont été cédées au gouvernement de Terre-Neuve. Phare de Saint-Jean sur le point culminant de Gull Island.
Cap St._Mary%27s/Cap St. Mary's :
Le promontoire du cap St. Mary's est situé à l'extrémité sud du bras sud-ouest de la péninsule d'Avalon de l'île de Terre-Neuve dans la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Cape St. Mary's est probablement l'un des caps les plus connus de la province, il a été écrit dans la chanson et l'histoire. Il y a une chanson folklorique bien connue sur le Cap appelée "Let Me Fish Off Cape St. Mary's" par Otto P. Kelland. La réserve écologique de Cape St. Mary's est une réserve faunique située à l'est du cap. Les Amis de Cape St. Mary's est une organisation à but non lucratif de personnes qui s'engagent à partager les éléments colorés et divers de la réserve écologique.
Cape St._Mary%27s,_Nova_Scotia/Cap St. Mary's, Nouvelle-Écosse :
Cape St. Mary's ( français : Cap-Sainte-Marie ) est une communauté de la province canadienne de la Nouvelle-Écosse , située dans le district de Clare dans le comté de Digby . Le port abrite une pêcherie de 5 000 000 $ par année qui soutient une flotte de 42 pêcheurs, 14 navires et neuf navires de passage. En 2014, un relevé hydrographique a été effectué par Pêches et Océans Canada et a révélé que le port avait besoin d'un dragage majeur pour protéger la flotte locale. Cape St. Mary's est prévue pour un important projet de construction d'immobilisations qui améliorera le port en ajoutant un nouveau brise-lames et une extension de l'épi.
Cape St._Mary%27s_Ecological_Reserve/Cape St. Mary's Ecological Reserve :
La réserve écologique de Cape St. Mary's est une réserve écologique située près de Cape St. Mary's sur Cape Shore, dans le sud-ouest de la péninsule d'Avalon à Terre-Neuve. Il abrite l'une des plus grandes colonies d'oiseaux marins d'Amérique du Nord. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador estime que le site abrite 24 000 fous de Bassan, 20 000 mouettes tridactyles, 20 000 guillemots marmettes et 2 000 guillemots de Brünnich, ainsi que des dizaines ou des centaines de petits pingouins et de couples reproducteurs de guillemots à miroir. Les eaux océaniques au large de la réserve fournissent également un habitat d'hiver aux arlequins plongeurs, aux eiders à duvet, aux macreuses et aux hareldes kakawi. La réserve a été désignée zone importante pour les oiseaux par BirdLife International. En plus des nombreux oiseaux, les baleines à bosse peuvent être vues depuis les hauteurs lors de la course annuelle du capelan. La zone protégée par la réserve comprend également la toundra subarctique, un plateau essentiellement dépourvu d'arbres bordant l'océan. Les installations comprennent un centre d'interprétation, un stationnement et des toilettes. Un sentier partant du centre mène à un lieu d'observation à quelques centaines de mètres de "Bird Rock", une grande pile marine avec plusieurs milliers de fous de Bassan nicheurs. D'autres sites de nidification peuvent également être vus du rivage. Un phare est également situé à proximité du centre d'interprétation. Comme c'est le cas pour de nombreuses parties de Terre-Neuve, le brouillard peut être rencontré à tout moment de la journée. Des précautions doivent être prises près des bords des falaises. À l'intérieur du centre d'interprétation, les visiteurs trouveront également The Rookery Nature Store, exploité par les Amis de Cape St. Mary's.
Cape St._Marys,_Nova_Scotia/Cap St. Marys, Nouvelle-Écosse :
Cape St. Marys est un promontoire situé à l'extrémité ouest de la péninsule de la Nouvelle-Écosse dans la province canadienne de la Nouvelle-Écosse. Le cap St. Marys n'est pas le point le plus à l'ouest de la province, car les deux îles comprenant Digby Neck, Long Island et Brier Island se trouvent plus à l'ouest.
Cape St._Paul_Lighthouse/Cape St. Paul Lighthouse :
Le phare de Cape St. Paul a été construit en 1901 près de Woe, au Ghana. Il a une base pyramidale squelettique avec le tiers supérieur fermé et abritant la lanterne et la galerie.
Cap Saint-Vincent/Cap Saint-Vincent :
Cap Saint-Vincent ( portugais : Cabo de São Vicente , prononciation portugaise: [ˈkabu dɨ sɐ̃w̃ viˈsẽtɨ] ) est un promontoire de la municipalité de Vila do Bispo , en Algarve , au sud du Portugal . C'est le point le plus au sud-ouest du Portugal et de l'Europe continentale.
Cap St._Vincent_(homonymie)/Cap St. Vincent (homonymie) :
Le cap Saint-Vincent se trouve en Algarve, au Portugal. Le cap Saint-Vincent peut également faire référence à : Bataille du cap Saint-Vincent (homonymie), l'une des nombreuses batailles menées au large du cap Saint-Vincent au Portugal SS Cape Saint-Vincent, un navire lancé sous ce nom, plus tard connu sous le nom de SS Empire Arquebus , HMS Cicero et SS Al Soudan
Cap St_Albans/Cap St Albans :
Cape St Albans (également appelé Cape St Alban dans certaines sources) est un promontoire dans l'État australien d'Australie-Méridionale situé sur la côte nord de la péninsule de Dudley sur l'île Kangourou dans la localité classée de Willoughby à environ 18 kilomètres (11 miles) au sud- à l'est de la ville de Penneshaw. Le cap est décrit comme se trouvant "à environ 2,25 milles marins (4,17 km) au nord (orth) du cap Willoughby et s'étend dans une direction nord [ortherly] comme un étroit cou de terre." Le cap sert à la fois de promontoire est de la baie d'Antichambre et de promontoire ouest de la baie de Moncrieff. Il a été nommé d'après la ville de St Albans dans le Hertfordshire par Thomas Lipson le 21 mars 1850. Le cap est le site d'une aide à la navigation qui était initialement un feu fixe temporaire installé au début de 1908 et qui a ensuite été remplacé par un phare qui a d'abord été allumé en novembre 1908. À la fin de 2012, les eaux jouxtant son rivage se trouvent dans la zone protégée connue sous le nom de parc marin Encounter.
Cape St_George_Lighthouse/Cape St_George Lighthouse :
Le phare de Cape St George était un phare situé près du village de Jervis Bay, dans le territoire de Jervis Bay, en Australie. Il était situé à environ 3 kilomètres (1,9 mi) au sud de l'entrée sud de la baie de Jervis. Construit en 1860, il a été actif jusqu'en 1889. La tour a été détruite entre 1917 et 1922 pour éviter toute confusion à la lumière du jour. Les ruines subsistent et sont inscrites sur la liste du patrimoine du Commonwealth.
Cap Stallworthy/Cap Stallworthy :
Le cap Stallworthy (à l'origine Svartevaeg) est le point le plus au nord de l'île Axel Heiberg dans la région de Qikiqtaaluk, au Nunavut, au Canada. Initialement nommé Svartevaeg ("mur noir") par Otto Sverdrup, il a ensuite été renommé en l'honneur de l'officier de la Gendarmerie royale du Canada Harry Stallworthy, un explorateur de l'Arctique. Frederick Cook a commencé son voyage au pôle Nord en 1908 depuis le cap. Le cap Stallworthy est parfois confondu avec le cap Thomas Hubbard de l'autre côté de la baie d'Eetookashoo.
Cap Steen_Bille/Cap Steen Bille :
Cape Steen Bille (en danois : Kap Steen Bille) ou Kap Bille, également connu sous le nom de Kangeq, est un promontoire dans l'océan Atlantique Nord, au sud-est du Groenland, dans la municipalité de Kujalleq.
Cap Sterligov/Cap Sterligov :
Le cap Sterligov (russe : Мыс Стерлигова) est un promontoire de la mer de Kara, Krasnoyarsk Krai, Fédération de Russie.
Cap Sterneck/Cap Sterneck :
Le cap Sterneck (64°4′S 61°2′O) est une falaise noire audacieuse sur un point en saillie formant l'extrémité ouest de la péninsule de Chavdar sur la côte ouest de la Terre de Graham, en Antarctique. Il est situé du côté nord de l'entrée de Hughes Bay et du côté ouest de l'entrée de Curtiss Bay, et sépare Davis Coast au nord-est de Danco Coast au sud-ouest. En 1898, l'expédition antarctique belge dirigée par le lieutenant Adrien de Gerlache a exploré cette zone et a nommé ce cap pour le géophysicien autrichien Robert von Sterneck, dont l'appareil a été utilisé lors de l'expédition. Le nom britannique de la fonction est Cape Herschel.
Cap Stolbchaty/Cap Stolbchaty :
Le cap Stolbchaty (russe : мыс Столбчатый, IPA : [mɨs ˈstoɫpt͡ɕɪtɨj], lit. 'Cap Columnar') est un cap géographique sur la rive ouest de l'île de Kunashir, la plus méridionale des îles Kouriles, dans l'oblast de Sakhaline, en Russie. Il est célèbre pour ses formations de basalte en colonnes, qui ressemblent étonnamment à la Chaussée des Géants dans le comté d'Antrim en Irlande du Nord.
Cap Streten/Cap Streten :
Le cap Streten (66°49′S 49°15′E) est une calotte glaciaire située à l'extrémité nord-est de la péninsule de Sakellari, formant le côté ouest de l'entrée de la baie d'Amundsen. Tracé à partir de photos aériennes prises par ANARE (Australian National Antarctic Research Expeditions) en novembre 1956. Nommé par l'Antarctic Names Committee of Australia (ANCA) pour Neil Anthony Streten, météorologue à la station Mawson en 1960. Cet article incorpore du matériel du domaine public des États-Unis Document du Service géologique : "Cap Streten". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Sudest/Cap Sudest :
Le cap Sudest est un cap en Papouasie-Nouvelle-Guinée, à côté de la baie d'Oro. Il y avait là une importante base militaire américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il était situé dans la province d'Oro, à environ un mile au sud de Harigo.
Cap Sunosaki/Cap Sunosaki :
Le cap Suno (洲崎, Suno-saki) est un cap sur l'océan Pacifique, dans la ville de Tateyama, préfecture de Chiba, au Japon. Le cap est situé à la pointe sud-ouest de la péninsule de Bōsō sur l'île de Honshu et marque le point entre les parties intérieure et extérieure de la péninsule.
Cap Surprise/Cap Surprise :
Le cap Surprise (84°31′S 174°25′W) est un cap marquant l'extrémité nord des Longhorn Spurs, entre les glaciers Massam et Barrett, au bord de la plate-forme glaciaire de Ross. Il est composé de roches des groupes Beacon et Ferrar. Ainsi nommée par la Southern Party of New Zealand Geological Survey Antarctic Expedition (NZGSAE) (1963-1964) parce que c'est le premier endroit où des roches de ces groupes ont été trouvées sur la côte, ce qui a surpris les géologues.
Cap Sverre/Cap Sverre :
Le cap Sverre est une péninsule de la région de Qikiqtaaluk, au Nunavut, au Canada. Nommé en l'honneur de Sverre Hassel de l'expédition Otto Sverdrup de 1900, c'est le point le plus au nord de l'île d'Amund Ringnes.
Cap Svyatoy_Nos,_Murmansk_Oblast/Cap Svyatoy Nos, Oblast de Mourmansk :
Le cap Svyatoy Nos (russe : Святой Нос, « Holy Cape », 68°9′27″N 39°44′34″E) est un promontoire de la péninsule de Kola, situé entre la mer de Barents et la mer Blanche. Il sépare le golfe Svyatonossky de la mer de Barents. Il y a aujourd'hui une station météorologique russe, un phare et une base militaire près du cap Svyatoy Nos.
Cap Svyatoy_Nos_ (Laptev_Sea)/Cap Svyatoy Nos (mer de Laptev) :
Le cap Svyatoy Nos (russe : Святой Нос) est un promontoire de la mer de Laptev. Administrativement, il fait partie de la République de Sakha (Yakoutie).
Cap S%C3%A3o_Roque/Cap São Roque :
Cap São Roque (Port. Cabo de São Roque) ou Cap de Saint Roch, est un cap à la pointe nord-est du Brésil. Le cap São Roque est situé dans la municipalité de Maxaranguape, à 51 km au nord de Natal, dans l'état de Rio Grande do Norte au Brésil. Le cap São Roque est le "point" sur le coude de la côte continentale brésilienne qui est le plus proche du continent africain. Amerigo Vespucci, qui a nommé l'endroit d'après le saint du jour, Saint-Roch, dont la fête est le 16 août.
Cap S%C3%B8rlle/Cap Sørlle :
Le cap Sørlle (60°46′S 44°59′O) est une falaise rocheuse marquant l'extrémité sud de l'île Fredriksen dans les îles Orcades du Sud. Découvert et cartographié pour la première fois en 1821 par le capitaine George Powell et le capitaine Nathaniel Palmer. Recharté en 1933 par le personnel DI sur le Discovery II et nommé en l'honneur du capitaine Petter Sørlle, baleinier norvégien qui a effectué une enquête en cours sur les îles Orcades du Sud en 1912–13. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : « Cape Sørlle ». (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap S%C5%8Dya/Cap Sōya :
Le cap Sōya (宗谷岬, Sōya-misaki) est le point le plus au nord de l'île d'Hokkaidō, au Japon. Il est situé à Wakkanai, sous-préfecture de Sōya. Le monument du point le plus au nord du Japon (日本最北端の地の碑) se trouve au cap, bien que le véritable point le plus au nord sous contrôle japonais soit une petite île déserte appelée Bentenjima, à 1 kilomètre (3 300 pieds) au nord-ouest. Étant donné que le cap est à seulement 43 kilomètres (27 mi) de l'autre côté du détroit de La Pérouse depuis le cap Crillon, île de Sakhaline, en Russie, il est possible d'apercevoir l'île de Sakhaline par temps clair. Il y a plus de dix monuments au cap Sōya, dont le monument de la pointe la plus septentrionale du Japon, la tour de la prière (un mémorial du vol 007 de Korean Air Lines, abattu en 1983), une statue de Mamiya Rinzō, le monument de la paix (un mémorial au sous-marin coulé USS Wahoo, et autres). La colonie de Sōya Misaki, à l'est du cap, possède de nombreuses installations connues pour être « les plus septentrionales du Japon », telles que le phare le plus au nord (Cape Sōya Lighthouse), la station-service la plus au nord (Idemitsu Cape Sōya SS), l'école primaire la plus au nord (Ōmisaki école primaire), etc.
Cap TRACON/Cap TRACON :
Le Cape TRACON (K90) est une installation d'approche radar située à Joint Base Cape Cod, Massachusetts, à côté de l'aérodrome de la Coast Guard Air Station Cape Cod. Il est exploité par la Federal Aviation Administration (FAA). La responsabilité principale de Cape Approach est le flux sûr, ordonné et rapide des arrivées, des départs et du trafic inter-îles dans et autour de la région du Cap et des îles du Massachusetts, à et en dessous de 10 000 pieds MSL. Le K90 est chargé de fournir les services d'arrivée et de départ, ainsi que les services radar des aéroports suivants : Coast Guard Air Station Cape Cod (KFMH) - anciennement Otis ANGB. Aéroport Nantucket Memorial (KACK) Aéroport Martha's Vineyard (KMVY) Aéroport municipal de Hyannis (KHYA) Aéroport municipal de Plymouth (KPYM) Aéroport municipal de Chatham (KCQX) Aéroport municipal de Provincetown (KPVC) Falmouth Airpark (5B6) Katama Airpark (1B2) Aéroport de Cape Cod ( 2B1) Plusieurs autres petits aérodromes disséminés dans la zone. Le cap TRACON est ouvert tous les jours de 6h00 (heure locale) à 22h00 heure locale. Pendant les mois d'été, l'établissement est ouvert jusqu'à 23h00 (heure locale). Lorsque l'installation n'est pas ouverte, les services de contrôle du trafic aérien sont fournis par Boston ARTCC, zone D.
Cape Tait%C5%8D/Cape Taitō :
Le cap Taitō (太東崎, Taitōsaki) est un cap sur l'océan Pacifique, dans la ville d'Isumi, préfecture de Chiba, au Japon. Le cap est situé à l'extrémité sud de la plage de Kujūkuri sur l'île de Honshu.
Cap Tappi/Cap Tappi :
Le cap Tappi (竜飛崎/龍飛崎, Tappimisaki) est un promontoire situé à la pointe nord-ouest de l'île de Honshu au Japon. On pense que le nom est dérivé de tampa qui signifie "le fil de l'épée" en langue Ainu. Il est situé à l'extrémité nord de la péninsule de Tsugaru à l'intérieur des frontières de la ville de Sotogahama dans la préfecture d'Aomori. Une grande partie du cap fait également partie du parc quasi-national de Tsugaru. Le cap marque la limite ouest du détroit de Tsugaru, le séparant de la mer du Japon. La région est connue pour ses vents forts presque constants. Le phare Tappizaki du cap est répertorié comme l'un des « 50 phares du Japon » par la Japan Lighthouse Association. Près du phare se trouvent des monuments en pierre commémorant un certain nombre de personnes associées à la préfecture d'Aomori, dont l'auteur Osamu Dazai. Par temps clair, la péninsule de Matsumae à Hokkaido, de l'autre côté du détroit de Tsugaru, peut être vue depuis cet endroit.
Cap Taputapu/Cap Taputapu :
Le cap Taputapu (samoan : Tolotolo i Taputapu) est le nom d'un cap situé dans le district occidental des Samoa américaines. Situé à Tutuila, c'est le point le plus à l'ouest de l'île. Le cap a été désigné comme site naturel national en 1972. Le cap Taputapu est un site important dans les légendes samoanes et également l'emplacement d'une colonie de chauves-souris frugivores. Le littoral représente des caractéristiques géologiques et un habitat important pour la flore et la faune intertidales. Taputapu est également le nom d'un îlot voisin connu sous le nom d'île de Taputapu. Taputapu signifie interdit en samoan, et le cap a été nommé ainsi car c'était le seul site de Tutuila où des mûriers à papier ont été trouvés. Les découvreurs voulaient garder le site et l'écorce pour eux-mêmes afin de pouvoir le vendre à d'autres parties des Samoa américaines. Le littoral du cap présente des roches volcaniques et des soufflures créées par la forte activité des vagues qui a également créé l'île de Tutuila dans son ensemble. Il peut être parcouru pendant les périodes de marée basse, à partir d'un sentier situé dans le village de Poloa. Le cap est le dernier endroit de Tutuila où le soleil se couche.
Cap Sarcelle/Cap Sarcelle :
Le cap Teall est un haut cap rocheux formant le côté nord de l'entrée de Mulock Inlet, le long du côté ouest de la plate-forme de glace de Ross. Découvert par l'expédition Discovery (1901–04) et probablement nommé en l'honneur de Sir Jethro Teall, Dir. du Geological Survey and Museum of Practical Geology, de Londres, 1901–13. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cap Teall". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Tembwe/Cap Tembwe :
Le cap Tembwe est un promontoire situé sur la rive ouest du lac Tanganyika, en République démocratique du Congo. Le cap s'élève à un sommet avec une altitude d'environ 940 mètres (3080 pieds), au-dessus du niveau du lac de 773 mètres (2536 pieds). L'explorateur écossais Joseph Thomson visita la région en décembre 1879. Voyageant vers le nord, il trouva la campagne fertile et les gens prospères. Il a reçu un accueil hospitalier par le sultan Mpala à Lubanda (Mpala). Le cap Tembwe est à environ six heures de marche au nord de Mpala. Lorsque Thomson atteignit le cap, il trouva la campagne dévastée par les effets des raids d'esclaves par un chef connu sous le nom de Lusinga. Le grand village de Tembwe était plein de réfugiés. La région le long de la rive du lac, du cap Tembwe au sud en Zambie et à l'intérieur des terres dans le massif de Marungu, est habitée par le peuple Tabwa. Au nord du cap, les gens s'identifient comme Holoholo.
Cap Temnyy/Cap Temnyy :
Le cap Temnyy (russe : Mys Temnyy) est un promontoire du kraï de Khabarovsk, en Russie.
Cap Tennyson/Cap Tennyson :
Le cap Tennyson (77°22′S 168°18′E) est un cap rocheux sur la côte nord de l'île de Ross, à environ 25 milles marins (46 km) au sud-est du cap Bird. Découvert en février 1900 par l' expédition antarctique britannique (1898–1900) sous Carsten Borchgrevink , et nommé par lui en l'honneur du poète anglais Alfred Tennyson . Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cape Tennyson". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Terawhiti/Cap Terawhiti :
Le cap Terawhiti est le point le plus au sud-ouest de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Le cap est situé à 16 kilomètres à l'ouest de Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande. Ohau Point, situé à l'extrémité nord du cap Terawhiti et, avec Perano Head sur l'île d'Arapaoa dans les Marlborough Sounds, marque la partie la plus étroite du détroit de Cook. C'est également le point le plus proche de l'île du Nord de l'île du Sud, avec West Head, à l'embouchure du canal Tory, à seulement 28 kilomètres (ce point de l'île du Sud se trouve au nord-ouest du cap Terawhiti). Le cap Terawhiti, dont la station historique de Terawhiti tire son nom, est né d'une idée fausse de l'interprète tahitien du capitaine Cook, Tupaea. Quand, en 1769, Cook a demandé ce qu'était la terre à l'est, les Maoris locaux ont répondu simplement «l'est». En fait, Te Ra-whiti (Le Soleil Levant) est le terme maori général désignant la côte est de l'île du Nord. Omere serait le nom original du cap Terawhiti. À l'extrémité sud du cap Terawhiti se trouve Oteranga Bay, le point de terminaison du câble électrique inter-îles du détroit de Cook. Le nom propre de la baie est Oterongo. Le Maria, en route de Lyttelton Harbour à Wellington, a sombré au cap Terawhiti le 23 juillet 1851, faisant 26 morts et 2 survivants. L'un de ceux qui se sont noyés était le premier colon de Canterbury, William Deans. De l'or a été trouvé près du cap Terawhiti en 1862 et a été exploité pendant plusieurs années.
Cap Thomas_Hubbard/Cap Thomas Hubbard :
Le cap Thomas Hubbard est un promontoire situé dans le nord du territoire canadien du Nunavut. Se projetant dans l'océan Arctique, il est situé sur la pointe nord de l'île d'Axel Heiberg, à 510 km d'Etah, au Groenland.
Cap Thompson/Cap Thompson :
Le cap Thompson est un promontoire situé sur la côte de la mer des Tchouktches en Alaska. Il est situé à 26 miles (42 km) au sud-est de Point Hope, Arctic Slope. Il fait partie de l'unité de la mer des Tchouktches de l'Alaska Maritime National Wildlife Refuge. Les premiers noms inuits de cette cape étaient « Eebrulikgorruk » et « Uivaq », également orthographiés « Wevuk » ou « Wevok ». Le cap Thompson était souvent appelé "Unvaq Qanitoq", signifiant "cap proche", par opposition à "Univaq Ungasiktoq" (cap Lisburne) signifiant "cap lointain". Les premiers Européens enregistrés à apercevoir ce cap étaient les explorateurs russes Mikhail Vasiliev et Gleb. Shishmaryov de la marine impériale russe sur les navires Otkrietie et Blagonamierennie. Vasiliev et Shishmaryov nommèrent ce promontoire Mys Rikord, du nom de l'amiral Peter Ivanovitch Rikord (1776–1855), qui fut gouverneur du Kamtchatka entre 1817 et 1822. Ce cap fut rebaptisé plus tard par le capitaine Frederick William Beechey de la Royal Navy, qui écrivit le 2 août , 1826: "Nous avons fermé avec une haute cape, que j'ai nommée d'après M. Deas Thomson, l'un des commissaires de la marine." En 1958, Cape Thompson était le site proposé pour un port artificiel à creuser à l'aide de bombes à hydrogène via Project Chariot.
Cap Thorvaldsen/Cap Thorvaldsen :
Le cap Thorvaldsen (en danois : Kap Thorvaldsen) est un promontoire du sud-ouest du Groenland dans la municipalité de Kujalleq.
Cap Three_Forks/Cap Three Forks :
Le cap Three Forks ou Cape Tres Forcas est un promontoire sur la côte méditerranéenne du nord-est du Maroc.
Cap Trois_Pointes/Cap Trois Pointes :
Cape Three Points est une petite péninsule dans la région occidentale du Ghana sur l'océan Atlantique. Il forme la pointe la plus méridionale du Ghana.
Cap Timberlake/Cap Timberlake :
Le cap Timberlake (78°58′S 161°37′E) est un cap audacieux situé du côté ouest de l'embouchure du glacier Skelton. Nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques (US-ACAN) en 1964 pour le capitaine de corvette Lewis G. Timberlake, US Navy, officier des travaux publics à la station McMurdo, 1962. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : « Cape Timberlake". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Timbl%C3%B3n/Cap Timblón :
Le cap Timblón est le cap rocheux remarquable formant l'extrémité nord de l'île Snow dans les îles Shetland du Sud, en Antarctique. C'est un point d'entrée nord-ouest du détroit de Morton. La plage de Linus s'étend sur 2 km du côté est du cap. La région a été visitée par les chasseurs de phoque du 19e siècle. L'élément porte le nom du capitaine Carlos Timblón, capitaine du navire de chasse au phoque argentin San Juán Nepomuceno qui a visité les Shetland du Sud en 1819-1820.
Temps du Cap/Temps du Cap :
The Cape Times est un journal du matin de langue anglaise appartenant à Independent News & Media SA et publié au Cap, en Afrique du Sud. En 2012, le journal avait un lectorat quotidien de 261 000 et un tirage de 34 523. Au quatrième trimestre de 2014, le tirage était tombé à 31 930.
Cap Tisan/Cap Tisan :
Le cap Tisan est un promontoire sur la côte méditerranéenne de la province de Mersin, en Turquie.
Cap Tobin/Cap Tobin :
Le cap Tobin (groenlandais : Uunartoq, "celui sur lequel on se brûle") est un cap situé au nord-est de Sermersooq, au Groenland. Il est situé près de la colonie d'Ittoqqortoormiit, où de courts trajets et de longs trajets permettent d'accéder au cap. Le cap Tobin est situé en face du cap Brewster (Kangikajik). Il s'appelle Uunartoq car il abrite la source chaude la plus chaude du Groenland, où la température de l'eau est de 62 ° C (144 ° F).
Cap Todo/Cap Todo :
Le cap Todo (とどヶ崎, Todogasaki), également écrit "魹ヶ崎" est le point le plus à l'est de l'île de Honshu au Japon. Il est situé à l'intérieur de la ville de Miyako, Iwate, et fait partie du parc national de Sanriku Fukkō. Bien qu'appelée "cap", la zone n'est pas clairement une péninsule s'étendant dans l'océan Pacifique, mais simplement le point le plus à l'est d'un littoral.
Cap Tormentine,_Nouveau_Brunswick/Cap Tormentine, Nouveau-Brunswick :
Cape Tormentine est un district de services locaux dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, Canada. Il est situé sur le détroit de Northumberland au passage Abegweit, la traversée la plus courte entre l'Île-du-Prince-Édouard et le continent. Elle a autrefois prospéré en tant que plaque tournante du transport entre le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard, mais elle est en déclin depuis 1997, lorsque le service de traversier a été fermé en raison de l'ouverture du pont de la Confédération. Au recensement du Canada de 2011, la population était de 108, les trois quarts de ce qu'elle était au recensement de 2006. Le cap Tormentine tire son nom du cap éponyme. En tant que communauté non constituée en société, elle fait partie du district de services locaux de Bayfield. Aux fins du recensement de Statistique Canada, il se trouve dans la paroisse de Botsford.
Cap Torokina/Cap Torokina :
Le cap Torokina est un promontoire à l'extrémité nord de la baie de l'impératrice Augusta, le long de la partie centrale de la côte ouest de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ce cap formait l'extrémité sud de la zone de débarquement où le I Marine Amphibious Corps a effectué une invasion amphibie le 1er novembre 1943 lors de l'opération Cherry Blossom. La petite île de Puruata se trouve juste au large de la côte à l'ouest du cap Torokina. Le cap et l'île forment une plage au nord qui est soumise à de fortes vagues. Le cap était relativement isolé, avec un mauvais réseau de sentiers pour approvisionner la région. Un vaste marais s'étendait à l'intérieur des terres depuis la plage et l'île était fortement boisée. Lors du débarquement, le cap a été le site d'un canon japonais de 75 mm qui a infligé de lourds dégâts aux péniches de débarquement. Après le débarquement, un aérodrome a été construit au cap. Vingt-cinq milles de routes ont également été construits autour de la région.
Cape Torrens_Wilderness_Protection_Area/Zone de protection de la nature sauvage du cap Torrens :
La zone de protection de la nature sauvage de Cape Torrens, anciennement le parc de conservation de Cape Torrens et le parc national de Cape Torrens, est une zone protégée sur l'île Kangourou, en Australie-Méridionale. Il a été initialement dédié le 21 janvier 1971 à la conservation de la végétation indigène restante avec des paysages côtiers et de falaises exceptionnels et proclamé zone de protection de la nature sauvage le 15 octobre 1993.
Cap Torson/Cap Torson :
Le cap Torson (66°40′S 90°36′E) est un point à l'est de la baie de Posadowsky sur la côte de l'Antarctique. D'abord cartographié à partir de photos aériennes prises par l'US Navy Operation Highjump, 1946–47. Remappé par l'expédition soviétique de 1956, qui l'a nommé d'après le lieutenant KP Torson, du navire Vostok dans l'expédition Bellingshausen 1819–21. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : "Cape Torson". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Cap Tourville_Phare/Phare du Cap Tourville :
Le phare de Cape Tourville est un phare automatique sans pilote construit en 1971 par des entrepreneurs privés (Hurburgh et Olbrich). La route a été construite à travers une forêt vierge d'eucalyptus, ainsi que la ligne électrique, avec une perturbation minimale du parc national. Le sommet du promontoire de granit a été nivelé par dynamitage pour fournir la base du phare et de l'aire de stationnement. Ce phare a été construit en même temps que le nouveau phare de Point Home, près de Triabunna, pour mieux guider les vraquiers transportant les copeaux de bois de l'usine de copeaux de bois de Triabunna. Il a remplacé le phare de Cape Forestier qui était situé à proximité sur un autre promontoire surplombant la péninsule de Freycinet connu sous le nom de Lemon Rock.
Le Cap/Le Cap :
Le Cap ( afrikaans : Kaapstad ; [ˈkɑːpstat] , Xhosa : iKapa ) est l'une des trois capitales d'Afrique du Sud , servant de siège au Parlement sud-africain . C'est la capitale législative du pays, la plus ancienne ville du pays et la deuxième plus grande (après Johannesburg). Familièrement appelée la ville mère, c'est la plus grande ville de la province du Cap occidental et est gérée par la municipalité métropolitaine de la ville du Cap. Les deux autres capitales sont Pretoria, la capitale exécutive, située dans le Gauteng, où est basée la présidence, et Bloemfontein, la capitale judiciaire de l'État libre, où se trouve la Cour suprême d'appel. Le Cap est classé comme une ville mondiale bêta. par le Réseau de recherche sur la mondialisation et les villes mondiales. La ville est connue pour son port, pour son cadre naturel dans la région floristique du Cap et pour des sites tels que Table Mountain et Cape Point. Cape Town abrite 66% de la population du Western Cape. En 2014, Le Cap a été nommé meilleur endroit au monde à visiter par le New York Times et le Daily Telegraph.Situé sur la rive de Table Bay, le quartier City Bowl du Cap est la plus ancienne zone urbaine de l'Ouest Cap, avec un important patrimoine culturel. Il a été fondé par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (VOC) en tant que station d'approvisionnement pour les navires néerlandais naviguant vers l'Afrique de l'Est, l'Inde et l'Extrême-Orient. L'arrivée de Jan van Riebeeck le 6 avril 1652 établit la VOC Cape Colony, la première colonie européenne permanente en Afrique du Sud. Le Cap a dépassé son objectif initial en tant que premier avant-poste européen au château de Bonne-Espérance, devenant le centre économique et culturel de la colonie du Cap. Jusqu'à la ruée vers l'or du Witwatersrand et le développement de Johannesburg, Cape Town était la plus grande ville d'Afrique australe. Le Cap est également l'endroit où la première transplantation cardiaque humaine réussie au monde a été réalisée par un chirurgien connu sous le nom de Christiaan Barnard à l'hôpital Groote Schuur situé au Cap. La ville possède un long littoral sur l'océan Atlantique, qui comprend False Bay, et s'étend jusqu'aux montagnes Hottentots Hollandes à l'Est. Le parc national de Table Mountain se trouve dans les limites de la ville et il existe plusieurs autres réserves naturelles et zones marines protégées à l'intérieur et à proximité de la ville, protégeant la diversité de l'environnement naturel terrestre et marin.
Cape Town_%26_District_Gas,_Light_%26_Coke_v_Director_of_Valuations/Cape Town & District Gas, Light & Coke contre Directeur des évaluations :
Cape Town & District Gas, Light & Coke Co, Ltd v Director of Valuations est une affaire importante en droit sud-africain. Elle a été entendue dans la division provinciale du Cap par le juge De Villiers et le juge Searle le 5 août 1949, avec jugement le 30 août. P. Charles a comparu pour l'appelant et HG Lawrence KC pour l'intimé.
Le Cap_(série_TV)/Le Cap (série TV) :
Cape Town (également connu sous le nom de Mat Joubert) est une série télévisée sud-africaine-allemande basée sur le roman Dead Before Dying de l'auteur Deon Meyer. La série est produite par la société allemande all-in-production, dont la dirigeante Annette Reeker a acheté les droits 5 ans avant de démarrer la production. Produite sans qu'aucune chaîne de télévision ne la soutienne, Reeker a financé la série avec des revenus privés d'environ 6 millions d'euros et a écrit elle-même les épisodes, l'écrivain anglais Mark Needham les traduisant de l'allemand vers l'anglais. La première mondiale de la série était prévue pour le 23 juin 2016 sur la chaîne polonaise TVN.
Cape Town_(homonymie)/Cape Town (homonymie) :
Le Cap est la capitale législative de l'Afrique du Sud. Cape Town ou Capetown peut également faire référence à : City of Cape Town, la municipalité métropolitaine qui comprend Cape Town et ses environs Cape Town (série télévisée), série télévisée produite par l'Afrique du Sud et l'Allemagne HMS Capetown (D88), un croiseur léger du Royal Marine Capetown, Californie, États-Unis

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chacon Creek Nueces River tributary""

Chachakumani (Cochabamba)/Chachakumani (Cochabamba): Chachakumani (Quechua chachakuma une plante médicinale, -ni un suffixe aymara, &qu...