Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2022

Canadon Asfalto Formation


Souveraineté canadienne/Souveraineté canadienne :
La souveraineté du Canada est une question culturelle majeure au Canada. Plusieurs enjeux définissent actuellement la souveraineté canadienne : la monarchie canadienne, les télécommunications, l'autonomie des provinces et la frontière arctique du Canada. Le Canada est un royaume du Commonwealth, ce qui signifie que la reine Elizabeth II est le chef de l'État. Cependant, bien que plusieurs pouvoirs appartiennent au seul souverain, la plupart des fonctions royales constitutionnelles et cérémonielles au Canada sont exercées par le représentant de la reine, le gouverneur général; en tant que tel, le gouverneur général est parfois appelé le chef de facto de l'État. Dans chacune des provinces du Canada, le monarque est représenté par un lieutenant-gouverneur. La plus grande autonomie de chaque province et territoire - le fédéralisme canadien - est également importante pour la souveraineté canadienne. Le Québec a voté à deux reprises sur la sécession du Canada. En vertu de la Loi sur les télécommunications du Canada, les entreprises de télécommunications doivent appartenir à l'État. Le problème le plus récent touchant la souveraineté canadienne a été causé par la fonte des glaces de l'Arctique. Alors que la glace arctique dans le nord du Canada a fondu, plusieurs pays ont eu du mal à s'entendre sur les propriétaires de certaines zones de l'Arctique riche en pétrole.
Forces_spéciales canadiennes/Forces spéciales canadiennes :
Les forces spéciales canadiennes peuvent se référer à : Commandement des Forces d'opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN)Les forces spéciales militaires canadiennes actuelles, créées en 2006Le Groupe d'opérations spéciales (Canada) (SOG)a créé la 1ère Force de service spécial, The Devil's BrigadeUne unité conjointe des forces spéciales Canada-États-Unis de la Seconde Guerre mondiale , les premières forces spéciales du Canada, créées en 1942 et dissoutes en 1944Équipe spéciale d'intervention d'urgence (SERT)L'ancienne équipe des forces spéciales de la GRC, dissoute en 1993Force opérationnelle interarmées 2 (FOI2)Une composante du COMFOSCAN et successeur du SERT, créée en 1993Régiment d'opérations spéciales du Canada (ROSC) fournit aux FC une unité SOF multidimensionnelle qui peut être déployée n'importe où au Canada ou à l'étranger. Axé principalement sur la reconnaissance spéciale, l'action directe et la guerre spéciale. Le Régiment aéroporté du Canada Parfois appelé Forces spéciales canadiennes, créé en 1968 et dissous en 1995
Gigue canadienne/Gigue canadienne :
Le stepdance canadien, également connu sous le nom de stepdance des Maritimes, est un style de stepdance au Canada, issu d'origines européennes, notamment la France, l'Écosse et l'Irlande. La gigue canadienne consiste à danser rapidement sur de la musique de violon en utilisant des chaussures avec des claquettes conçues pour accentuer les mouvements de pied rythmiques et tambourinants du danseur. Les danseurs ont généralement besoin de peu d'espace de danse pour exécuter leurs routines. Certains styles de gigue canadienne incluent des postures du haut du corps qui sont relativement détendues par rapport aux styles de gigue plus anciens, permettant des mouvements occasionnels des bras qui suivent le rythme de la danse ou des mains sur les hanches.
Études canadiennes/Études canadiennes :
Les études canadiennes sont un domaine interdisciplinaire d'études de premier cycle et de troisième cycle portant sur la culture et la société canadiennes, les langues du Canada, la littérature canadienne, les médias et les communications, le Québec, les Acadiens, l'agriculture au Canada, les ressources naturelles et la géographie du Canada, l'histoire de Le Canada et l'historiographie du Canada, le gouvernement canadien et la politique, et les traditions juridiques. Des gammes similaires de sujets centrés sur les peuples autochtones du Canada (Premières Nations, Inuits, Métis) peuvent faire partie des études autochtones (autochtones), des études canadiennes ou des deux. Plusieurs universités qui offrent des diplômes de premier cycle en études canadiennes recommandent aux étudiants de suivre une double majeure (p. ex. sciences politiques, relations internationales ou français), si elle n'est pas incluse dans le cours. Certaines carrières pour les étudiants qui suivent des études canadiennes comprennent le service extérieur et le travail dans les ambassades canadiennes ou les ambassades étrangères au Canada. Parmi les universitaires connus pour leurs travaux en études canadiennes, mentionnons Fernand Ouellet, Linda Hutcheon, George Ramsay Cook, William TR Fox, Annette Baker Fox, Susan Swan, Christl Verduyn, Sergey Rogov et George Melnyk. Le Prix international du Gouverneur général en études canadiennes est un prix d'excellence dans le domaine et a été créé en 1995 par le Conseil international d'études canadiennes. Le Conseil international d'études canadiennes est une société universitaire confédérale comprenant le Réseau d'études canadiennes, basé au Canada, et des associations d'études canadiennes dans de nombreux autres pays. L'Association d'études canadiennes vise à établir un lien entre les bourses d'études canadiennes et le public canadien.
Canadian system_of_soil_classification/Système canadien de classification des sols :
Le Système canadien de classification des sols est plus étroitement lié au système américain que tout autre, mais ils diffèrent de plusieurs façons. Le système canadien est conçu pour couvrir uniquement les sols canadiens. Le système canadien se passe du niveau hiérarchique des sous-ordres. Les sols solonetziques et gleysoliques sont différenciés au niveau de l'ordre.
Réglementation_canadienne sur le thé/réglementation canadienne sur le thé :
La réglementation canadienne sur le thé englobe tous les produits à base de thé vendus, transformés ou importés au Canada. Les produits du thé au Canada sont strictement définis en ce qui concerne la consommation humaine. Seules les feuilles et les bourgeons séchés de Thea sinensis sont considérés comme des produits à base de thé. Le thé noir est un thé noir ou un mélange de deux thés noirs ou plus qui ne peut pas contenir moins de 30 % de contenu soluble dans l'eau et doit contenir entre 4 et 7 % de cendres lorsqu'il est sec. Des réglementations supplémentaires sur le thé noir s'appliquent aux thés noirs non mélangés; ceux-ci ne doivent pas contenir moins de 25% d'extraits solubles dans l'eau et doivent contenir de 4 à 7% de cendres et doivent également être secs. Les thés verts vendus au Canada sont soumis à des réglementations distinctes. Les thés verts secs ne peuvent pas avoir moins de 33 % de contenu soluble dans l'eau et doivent contenir entre 4 et 7 % de cendres.
Billet de 10 dollars canadiens/Billet de 10 dollars canadiens :
Le billet canadien de dix dollars est l'un des billets de banque les plus courants du dollar canadien. Le billet de 10 $ actuel est violet et l'avers présente un portrait de Viola Desmond, une femme d'affaires noire de la Nouvelle-Écosse qui a contesté la ségrégation raciale dans un cinéma de New Glasgow, en Nouvelle-Écosse, en 1946. L'arrière-plan du portrait est une interprétation colorée de le réseau routier d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, y compris le front de mer, la Citadelle et la rue Gottingen, où se trouvait le Studio of Beauty Culture de Desmond. Les éléments en feuille sur le recto du billet comprennent à la fois le drapeau et les armoiries du Canada. Il s'agit du premier billet de banque canadien à ne présenter ni un premier ministre ni un membre de la famille royale dans son portrait en solo, et le premier à présenter une femme canadienne seule autre que la reine Elizabeth II. Le revers représente le Musée canadien pour les droits de la personne à Winnipeg, au Manitoba. Une partie du motif de fond reflète l'architecture intérieure du musée et ses rampes reliant plusieurs niveaux. Une plume d'aigle en aluminium est proéminente, symbolisant des idéaux tels que la vérité, le pouvoir et la liberté. Une citation de l'article 15 de la Charte canadienne des droits et libertés apparaît en anglais et en français. La fenêtre en aluminium à la base du billet comprend un rendu irisé du plafond en dôme voûté de la Bibliothèque du Parlement, qui peut être vu des deux côtés du billet. Le billet vertical de 10 $ est entré en circulation le 19 novembre 2018.
Canadian titles_debate/Débat sur les titres canadiens :
Le débat sur les titres canadiens a pris naissance avec la présentation à la Chambre des communes du Canada de la résolution Nickle en 1917. Cette résolution a marqué la première tentative d'établir une politique du gouvernement du Canada demandant au souverain, au droit du Royaume-Uni, de ne pas accorder chevaliers, baronnets et pairies aux Canadiens, et a créé un précédent pour des politiques ultérieures empêchant les Canadiens d'accepter des titres de pays étrangers. L'insatisfaction à l'égard du système de distinctions honorifiques britannique a conduit à la création graduelle d'un système distinct pour le Canada.
Crapaud du Canada/crapaud du Canada :
Le crapaud du Canada (Anaxyrus hemiophrys), également connu sous le nom de crapaud du Dakota, est une espèce de crapaud qui s'étend des régions des Prairies du centre du Canada jusqu'à certaines parties du Haut-Midwest des États-Unis. Il appartient à la famille des Bufonidae, les "vrais" crapauds. Son nom spécifique est dérivé du mot latin hemiophrys, signifiant sourcil, qui fait référence à sa crête crânienne prononcée entre et derrière l'œil. Anaxyrus hemiophrys présente les caractéristiques typiques du crapaud, il n'a ni queue ni dents, il a des pupilles horizontales et sa peau sèche est épaisse et verruqueuse.
Droit canadien de la responsabilité délictuelle/Droit canadien de la responsabilité délictuelle :
Le droit de la responsabilité délictuelle au Canada concerne le traitement du droit de la responsabilité délictuelle dans la juridiction canadienne à l'exclusion du Québec, qui est couverte par le droit des obligations. Un délit consiste en des actes ou blessures préjudiciables qui causent des dommages physiques, émotionnels ou financiers à une personne dans lesquels une autre personne pourrait être tenue légalement responsable. Les deux principales sous-catégories du droit de la responsabilité délictuelle sont les délits intentionnels et les délits non intentionnels.
Loi canadienne sur les marques de commerce/Loi canadienne sur les marques de commerce :
La loi canadienne sur les marques de commerce protège les marques par la loi en vertu de la Loi sur les marques de commerce et également par la common law. La loi sur les marques protège les marques distinctives, les marques de certification, les signes distinctifs et les marques proposées contre ceux qui s'approprient l'achalandage de la marque ou créent une confusion entre les biens ou services de différents fournisseurs. Une marque peut être protégée soit en tant que marque déposée en vertu de la Loi, soit être protégée par une action en common law en matière de commercialisation trompeuse.
Paiements_de_transfert_canadiens/Paiements de transfert canadiens :
Les paiements de transfert sont un ensemble de paiements effectués par le gouvernement du Canada aux provinces et territoires canadiens en vertu de la Loi sur les arrangements entre le gouvernement fédéral et les provinces. Les principaux sont le Transfert canadien en matière de programmes sociaux, le Transfert canadien en matière de santé et les paiements de péréquation. Les dernières peuvent être dépensées comme bon leur semble par les provinces bénéficiaires, tandis que les deux premières sont destinées à soutenir respectivement les services sociaux et de santé. Le transfert en matière de santé est le plus important des trois, avec une valeur combinée en espèces et en points d'impôt de 36,1 milliards de dollars dans le budget 2017-2018. Le transfert social a une valeur en espèces et en points d'impôt de 13,3 milliards de dollars, tandis que les paiements de péréquation généraux ont distribué 17,6 milliards de dollars à six provinces «démunies». Bien que les territoires ne participent pas au programme de paiements de péréquation (le programme de formule de financement des territoires prenant sa place ), ils participent aux transferts sanitaires et sociaux.
Canadian traveller_problem/Problème du voyageur canadien :
En informatique et en théorie des graphes, le problème du voyageur canadien (CTP) est une généralisation du problème du plus court chemin vers des graphes partiellement observables. En d'autres termes, le graphe est révélé pendant qu'il est exploré, et les arêtes exploratoires sont chargées même si elles ne contribuent pas au chemin final. Ce problème d'optimisation a été introduit par Christos Papadimitriou et Mihalis Yannakakis en 1989 et un certain nombre de variantes du problème ont été étudiées depuis. Le nom provient supposément des conversations des auteurs qui ont appris une difficulté rencontrée par les conducteurs canadiens : parcourir un réseau de villes avec des chutes de neige bloquant les routes au hasard. La version stochastique, où chaque arête est associée à une probabilité d'être indépendamment dans le graphique, a fait l'objet d'une attention considérable dans la recherche opérationnelle sous le nom de "problème de chemin le plus court stochastique avec recours" (SSPPR).
Billet de 20 dollars canadiens/Billet de 20 dollars canadiens :
Le billet de 20 $ canadien est l'un des billets de banque les plus courants du dollar canadien; c'est le principal billet distribué par les guichets automatiques bancaires (GAB) canadiens. La version la plus récente, le billet en polymère de la série Frontier, a été rendue publique le 7 novembre 2012, remplaçant le billet de la série Canadian Journey.
Unités canadiennes_de_la_guerre_de_1812/Unités canadiennes de la guerre de 1812 :
Lorsque les États-Unis et le Royaume-Uni sont entrés en guerre l'un contre l'autre en 1812, les principaux théâtres de guerre terrestres étaient le Haut-Canada (en gros la partie sud de l'actuelle province de l'Ontario), le territoire du Michigan, le Bas-Canada (à peu près la partie sud du Québec actuel) et les provinces maritimes de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et du Cap-Breton (colonie entre 1784 et 1820). Chacune des administrations britanniques distinctes a formé des unités régulières et fencibles, ainsi que des unités de milice à temps plein et à temps partiel, dont beaucoup ont joué un rôle majeur dans les combats au cours des deux ans et demi de la guerre.
Organisations_de_recherche_scientifique_universitaires_canadiennes/Organisations de recherche scientifique universitaire canadienne :
Les dépenses des universités canadiennes en recherche et développement scientifiques représentaient environ 40 % de toutes les dépenses en recherche et développement scientifiques au Canada en 2006. La recherche en sciences naturelles et sociales au Canada, à quelques exceptions importantes près, est presque exclusivement financée par le contribuable et est distribué aux universités par cinq importants organismes de financement fédéraux, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Des fonds supplémentaires sont également fournis par l'organisation des Chaires de recherche du Canada, qui finance la dotation en personnel de recherche dans les universités canadiennes et la Fondation canadienne pour l'innovation, qui soutient l'acquisition d'infrastructures de recherche scientifique par les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche et les organismes non -Instituts de recherche à but lucratif. En 2006, les dépenses totales consacrées à la recherche scientifique et industrielle au Canada s'élevaient à 28,067 milliards de dollars canadiens, soit environ 2 % du PIB. En 2006, les universités canadiennes ont dépensé 10,890 milliards de dollars canadiens en recherche et développement, ce qui représente environ 40 % de toutes les dépenses de R&D au Canada et environ 0,66 % du PIB du Canada. Vous trouverez ci-dessous les noms des institutions universitaires qui effectuent à la fois des recherches en sciences naturelles et en sciences sociales, bien que l'accent soit mis ici sur les premières. La plus grande partie du financement du CRSNG est reçue par 15 universités, sans surprise les plus grandes du pays, qui ont formé une association nommée U15. La liste ci-dessous classe les membres de ce groupe par ordre d'importance des subventions du CRSNG. Un certain nombre d'organisations de recherche universitaires virtuelles thématiquement spécialisées, les réseaux d'excellence, ont été créées et sont répertoriées ici. Sont également inclus les noms de certains organismes et projets de recherche particuliers remarquables pour leur grande taille ou pour d'autres caractéristiques. Vient ensuite une brève description des dépenses en recherche et développement scientifiques par secteur. Enfin, la liste comprend les organismes de soutien qui financent la recherche scientifique au niveau universitaire ou contribuent à son succès par d'autres moyens.
Valeurs canadiennes/valeurs canadiennes :
Les valeurs canadiennes sont les valeurs éthiques et humaines communément partagées par les Canadiens. Les grands partis politiques affirment généralement explicitement qu'ils défendent ces valeurs, mais il n'y a pas de consensus entre eux sur ce qu'elles sont et suivent une approche de pluralisme des valeurs. De nombreux chercheurs ont tenté de les identifier, de les mesurer et de les comparer à d'autres pays. Baer et al. soutiennent que « les questions du caractère national et de la culture régionale intéressent depuis longtemps les spécialistes des sciences sociales canadiens et américains. La littérature canadienne s'est concentrée en grande partie sur les raisons historiques et structurelles de la spécificité régionale et sur le rôle possible du régionalisme dans l'affaiblissement d'un caractère canadien véritablement national ». ou l'éthos."
Canadian Veteran_vehicle_registration_plates/Plaques d'immatriculation des véhicules vétérans canadiens :
Au Canada, les plaques d'immatriculation des véhicules à moteur sont émises par le ministère des Transports de chaque province et territoire. Depuis 2002, la plupart des provinces et des territoires ont introduit des plaques d'immatriculation spéciales pour les anciens combattants des Forces armées canadiennes ou d'autres armées alliées. Le seul territoire qui n'a pas de plaque d'immatriculation pour anciens combattants est le Nunavut. Les caractéristiques de conception communes de ces plaques d'immatriculation pour vétérans incluent l'image d'un coquelicot rouge ou le mot "vétéran". Seules les plaques d'immatriculation pour anciens combattants émises par les Territoires du Nord-Ouest ne possèdent aucune des caractéristiques mentionnées ci-dessus.
Cimetières_de_guerre_canadiens/Cimetières de guerre canadiens :
Les cimetières de guerre canadiens sont des sites d'inhumation pour le personnel militaire canadien pour les conflits depuis 1867. La plupart des tombes sont pour les morts de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, mais certaines sont pour des conflits depuis 1945. La plupart se trouvent à l'étranger (principalement en Europe) et quelques-uns au Canada. La plupart sont des cimetières publics et beaucoup sont partagés avec d'autres pays (certains avec le Commonwealth des Nations, généralement administrés par la Commonwealth War Graves Commission {CWGC}). EuropeBelgique Adegem Cimetière militaire canadien Florenville Cimetière Saint Mary Cimetière Chypre Dhekelia Cimetière Danemark Copenhague Cimetière Angleterre Brookwood Cimetière Cliveden Cheadle-Gatley Farnborough Gosport Hebburn Helston Langar North Luffenham Portland, Dorset - Royal Naval Cemetery Radcliffe-On-Trent Seaton St. Merryn Wallasey-Wirral France Cimetière militaire d'Adanac, Courcelette - Première Guerre mondiale Ars-laquenexy Guerre de Bayeux Cimetière de la Commonwealth War Graves Commission, Bayeux - Seconde Guerre mondiale Bény-sur-Mer Cimetière militaire canadien, Bény-sur-Mer - Seconde Guerre mondiale Bistroff Bretteville-sur-Laize Canadian Cimetière militaire, Bretteville-sur-Laize - Seconde Guerre mondiale Cimetière canadien, Tilloy-lez-Cambrai - Première Guerre mondiale Cimetière canadien n° 2, Pas-de-Calais - Première Guerre mondiale Cimetière militaire canadien de Choloy Dieppe, Dieppe - Seconde Guerre mondiale Cimetière canadien du chemin Givenchy, Pas-de-Calais - Première Guerre mondiale Le Vigan Lelling Marville Metz Piennes St. Avold Y Ravine Cimetière de la Commonwealth War Graves Commission, Beaumont-Hamel - Première Guerre mondiale Allemagne Arnsberg Durnbach Dörlinbach Hannover Iserlohn Karlsruhe Kippenheim Kuppenheim Lahr Rheinburg British War Cemetery Rheindalen Rheinmünster-Söllingen Werl Willstatt Zweibrücken Italie Agira - Seconde Guerre mondiale Cagliari Moro River Ortona Villanova Pays-Bas Bergen-op-Zoom Canadian War Cemetery Holten Nijmegen Groesbeek Canadian War Cemetery - World War II Irlande du Nord Belfast City Écosse Arbroath Glasgow LossiemouthAsieHong Kong Cimetière de guerre de Sai Wan - Seconde Guerre mondiale Cimetière militaire de Stanley - Seconde Guerre mondiale Corée du Sud Cimetière commémoratif des Nations UniesAmérique du NordCanada Cimetière Beechwood - Ottawa, Ontario Cimetière Notre Dame - Ottawa, Ontario Cimetière Brookside - Winnipeg, Manitoba
Mémorial_de_guerre_canadien/Mémorial de guerre canadien :
Les monuments commémoratifs de guerre canadiens sont des bâtiments, des monuments et des statues qui commémorent les actions armées sur le territoire englobant le Canada moderne, le rôle de l'armée canadienne dans les conflits et les opérations de maintien de la paix, et les Canadiens qui sont morts ou ont été blessés dans une guerre. Une grande partie de cette histoire militaire du Canada est commémorée aujourd'hui par des monuments commémoratifs partout au pays et dans le monde. Les monuments commémoratifs canadiens commémorent les sacrifices consentis dès la guerre de Sept Ans jusqu'à la guerre moderne contre le terrorisme. Comme Terre-Neuve était un Dominion britannique jusqu'à son entrée dans la Confédération en 1949, plusieurs monuments à Terre-Neuve-et-Labrador et à l'étranger étaient dédiés aux militaires terre-neuviens. Il y a actuellement 6 293 monuments aux morts au Canada inscrits à l'Inventaire national des monuments commémoratifs militaires, qui relève du ministère canadien des Anciens Combattants. Il existe également des monuments aux morts à travers le monde, dont certains sont gérés par la Commonwealth War Graves Commission, qui sont dédiés au Canada ainsi qu'aux membres du Commonwealth. Il y en a actuellement 17 en France, six en Belgique, quatre au Royaume-Uni, deux en Afghanistan et en Corée du Sud, et un en Égypte, à Hong Kong, en Italie, à Malte, aux Pays-Bas, à Singapour, en Turquie et aux Émirats arabes unis. Il existe peu d'exemples d'art commémoratif créés par les peuples autochtones avant la fin du XIXe siècle. L'un des monuments commémoratifs les mieux conservés se trouve à Áísínai'pi, ou parc provincial Writing-on-Stone, dans le sud de l'Alberta. Ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO abrite une vaste série de pétroglyphes à petite échelle incisés sur les falaises de grès de la rivière Milk, dont un certain nombre datent d'il y a des milliers d'années.
Canadian weather_radar_network/Réseau canadien de radars météorologiques :
Le réseau canadien de radars météorologiques se compose de 31 radars météorologiques couvrant les régions les plus peuplées du Canada. Leur objectif principal est la détection précoce des précipitations, de leur mouvement et de la menace qu'elles représentent pour la vie et les biens. Chacun avait jusqu'en 2018 une portée de 256 km (159 mi) de rayon autour du site pour détecter la réflectivité, 3 angles avec une portée de 128 km (80 mi), pour détecter le modèle de vitesse ( effet Doppler ), et une portée extra longue jusqu'à à 240 km (150 mi) à faible angle d'élévation mais fortement plié ou crénelé (où l'intervalle de vitesse maximum sans ambiguïté (± Vmax) est inférieur à la gamme complète de vitesses mesurées, ce qui conduit à l'affichage de certaines avec les mauvaises valeurs). Le renouvellement du réseau, de 2018 à 2023, avec de nouveaux radars en bande S porte ces chiffres respectivement à 300 km (190 mi) pour la réflectivité et 240 km (150 mi) pour une couverture Doppler complète. De plus, les nouveaux radars sont à double polarisation, ce qui signifie que le type de précipitations peut être estimé directement. À partir de juin 2021, certaines des portées des radars seront étendues à 400 km (250 mi) dans l'angle de réflectivité le plus bas. Les extensions de portée visent à fournir aux prévisionnistes du Service météorologique du Canada, qui fait partie d'Environnement et Changement climatique Canada, des informations radar pendant que les radars à proximité sont remplacés dans le cadre du renouvellement.
Whisky canadien/whisky canadien :
Le whisky canadien est un type de whisky produit au Canada. La plupart des whiskies canadiens sont des liqueurs multigrains mélangées contenant un grand pourcentage d'alcool de maïs et sont généralement plus légers et plus doux que les autres styles de whisky. Lorsque les distillateurs canadiens ont commencé à ajouter de petites quantités de grains de seigle très savoureux à leurs moûts, les gens ont commencé à exiger ce nouveau whisky aromatisé au seigle, en l'appelant simplement « seigle ». Aujourd'hui, comme au cours des deux derniers siècles, les termes « whisky de seigle » et « whisky canadien » sont utilisés de façon interchangeable au Canada et (tel que défini dans la loi canadienne) désignent exactement le même produit, qui est généralement fabriqué avec seulement une petite quantité de grains de seigle.
Pain blanc_canadien/Pain blanc canadien :
Le pain blanc canadien est un style de pain produit ou vendu par des entreprises telles que Pepperidge Farm, Trader Joe's et Bimbo Bakeries USA, qui a une texture plus consistante que le pain blanc que l'on trouve généralement aux États-Unis. Bimbo qualifie également d'autres pains de « style canadien ». Le terme «pain blanc canadien» n'est pas utilisé au Canada, comme c'est le cas pour «lard canadien». On l'appelle plutôt "pain blanc".
Vin canadien/Vin canadien :
Le vin canadien est un vin produit au Canada. L'Ontario et la Colombie-Britannique sont les deux plus grandes provinces productrices de vin au Canada, les deux tiers de la superficie viticole du Canada étant situés en Ontario. Cependant, des régions viticoles sont également présentes dans d'autres provinces, dont l'Alberta, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. En 2015, le Canada a produit 56,2 millions de litres de vin, dont 62 % de ce total provenaient de l'Ontario. La deuxième plus grande province productrice de vin, la Colombie-Britannique, représente 33 % de la production de vin du Canada. Entre 2006 et 2011, 68 % des exportations de vin canadien provenaient d'établissements vinicoles de l'Ontario; 14 % des exportations provenant de la Colombie-Britannique, 12 % du Québec et 6 % de l'Alberta. Le vin de glace peut être produit de manière fiable dans la plupart des régions viticoles canadiennes. Par conséquent, le Canada est le premier producteur mondial de vin de glace, avec plus de vin de glace produit au Canada que dans tous les autres pays réunis. Plus de 90 % des vins de glace canadiens proviennent de l'Ontario, bien que le produit soit également produit en Colombie-Britannique, au Québec et en Nouvelle-Écosse. En plus des vins de raisin standard et des vins de glace, le pays abrite également plusieurs établissements vinicoles et hydromels de fruits, que l'on trouve dans des provinces comme l'Alberta, la Saskatchewan et le Manitoba, provinces dont le climat local n'est pas favorable à la production de raisin.
Femmes canadiennes%27s_football_team/Équipe canadienne de football féminin :
L'équipe canadienne de football féminin peut faire référence à : l'équipe nationale féminine de football américain du Canada l'équipe nationale féminine de football du Canada
Femmes canadiennes%27s_ice_hockey_history/Histoire du hockey sur glace féminin au Canada :
Les premiers exemples de hockey sur glace féminin organisé au Canada remontent aux années 1890, alors qu'il était joué au niveau universitaire. L'Association de hockey féminin affirme que la ville d'Ottawa, en Ontario, a accueilli le premier match en 1891. En 1920, Lady Meredith, épouse de Sir Vincent Meredith de Montréal, a fait don de la Coupe Lady Meredith à l'Association de hockey féminin du Québec, qui serait la première trophée de hockey sur glace féminin créé pour une compétition au Canada. En février 1921, une série de championnats nord-américains féminins a été jouée en collaboration avec la Pacific Coast Hockey Association. Les Amazones de Vancouver des années 1920 sont devenues l'une des premières équipes professionnelles. Ils ont été la première équipe de hockey féminin de Vancouver à participer au tournoi de hockey féminin sur invitation parrainé par le Banff Winter Carnival. Le 16 décembre 1922, une réunion a eu lieu pour annoncer la formation de la Ladies Ontario Hockey Association. La Dominion Women's Amateur Hockey Association a été fondée à l'hiver 1933. Lady Bessborough, l'épouse du gouverneur général du Canada, Lord Bessborough, a fait don d'un trophée de championnat. En 1978, Cookie Cartwright a mis sur pied l'Ontario Women's Hockey Association afin de susciter l'intérêt pour le hockey sur glace féminin. Fran Rider est devenu le directeur exécutif. Cartwright a sollicité l'aide de plusieurs hockeyeurs expérimentés, dont Rhonda Leeman Taylor, Bev Mallory, Carl Noble et, plus tard, Frank Champion Demers. Rhonda Leeman Taylor est devenue la première coordonnatrice du développement du sport féminin dans la province. Des entraîneurs ont été cités dans le Toronto Star selon lesquels Rhonda pourrait amener le jeu féminin à la respectabilité. au conseil d'administration de Hockey Canada. La finale a vu l'Alberta et l'Ontario s'affronter, avec la participation d'environ 1 600 partisans. Leeman Taylor a été la première personne à introduire le hockey féminin dans la salle du conseil d'administration du Canada. Pour les premiers championnats nationaux, elle a pu solliciter un parrainage national auprès de Shoppers Drug Mart et d'Air Canada. Toujours en 1982, elle a fait pression sur plusieurs provinces pour éliminer les mises en échec intentionnelles du jeu féminin. Toutes les provinces ont voté pour le changement de règle à l'exception d'une province. De plus, elle a fondé et dirigé le Conseil féminin, une sous-section de l'Association canadienne de hockey amateur, représentant le hockey féminin au Canada. En avril 1987, Toronto, en Ontario, a accueilli le tout premier championnat du monde féminin, bien que le tournoi n'ait pas été reconnu par Fédération de hockey sur glace. L'Association de hockey féminin de l'Ontario a accueilli le tournoi. Pendant le tournoi, des représentants des nations participantes se sont réunis pour établir une stratégie de lobbying auprès de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) pour la création d'un championnat du monde féminin. Le premier tournoi sanctionné par l'IIHF a eu lieu à Ottawa, en Ontario, en 1990. Le hockey féminin a été inclus aux Jeux olympiques pour la première fois en 1998.
Canadian women_in_the_World_Wars/Les femmes canadiennes dans les guerres mondiales :
Les femmes canadiennes dans les guerres mondiales sont devenues indispensables parce que les guerres mondiales étaient des guerres totales qui exigeaient le maximum d'efforts de la population civile. Alors que les Canadiens étaient profondément divisés sur la question de la conscription pour les hommes, il y avait un large consensus sur le fait que les femmes avaient de nouveaux rôles importants à jouer au foyer, dans la vie civique, dans l'industrie, en soins infirmiers et même dans les uniformes militaires. Les historiens se demandent s'il y a eu beaucoup d'impact à long terme sur les rôles d'après-guerre des femmes.
Canadiana/Canadiana :
Canadiana est un terme utilisé pour décrire des choses (p. ex., des livres, des documents historiques et des artefacts), des idées ou des activités qui concernent ou sont distinctifs du Canada, de son peuple et/ou de sa culture, en particulier des œuvres littéraires et d'autres produits culturels. Il peut également faire référence à la collection de tels documents, par exemple dans des domaines culturels comme la musique ou l'art. En tant que catégorie souvent vue dans les librairies et les bibliothèques de recherche, Canadiana peut décrire des œuvres produites au Canada (y compris la littérature et la non-fiction), des œuvres sur le Canada et les ouvrages publiés à l'extérieur du Canada qui présentent un intérêt ou une importance particulière pour le Canada. Plus généralement, le terme peut également inclure des livres qui ne traitent pas nécessairement du Canada ou des Canadiens eux-mêmes, mais qui ont été écrits par des Canadiens ou des personnes qui ont été Canadiens à un moment donné de leur vie. Deux livres de l'auteur canadien Douglas Coupland—Souvenir du Canada et Souvenir du Canada 2—par exemple, sont des collections d'images de la culture pop canadienne. Le terme Canuckiana a été utilisé (rarement), dans des contextes humoristiques, comme synonyme de Canadiana.
Canadiana.org/Canadiana.org :
Canadiana.org, anciennement l'Institut canadien de microreproductions historiques, est un organisme sans but lucratif voué à la préservation du patrimoine canadien et à son accessibilité en ligne.
Canadiana (homonymie)/Canadiana (homonymie) :
Canadiana fait référence à des choses liées au pays du Canada. Canadiana peut également faire référence à : Canadiana (bandes dessinées), une bande dessinée en ligne créée par Sandy Carruthers Canadiana (cheval), un cheval de course pur-sang canadien Canadiana.org, une bibliothèque numérique à but non lucratif dédiée à la préservation de la culture canadienne Canadiana (série Web), un site Web documentaire série sur l'histoire canadienne Aethes canadiana, un papillon de nuit de la famille Tortricidae SS Canadiana, un traversier de passagers qui opérait entre Buffalo, New York, États-Unis et Crystal Beach, Ontario, Canada
Canadiana (cheval)/Canadiana (cheval):
Canadiana (1950-1971) a été le premier cheval de course élevé au Canada à gagner plus de 100 000 $ canadiens. Elle a été élevée par EP Taylor à son haras national près d'Oshawa, en Ontario. Engendrée par l'étalon de Taylor, Chop Chop, qui allait engendrer trois autres gagnants du Queen's Plate, sa mère Iribelle appartenait également à Taylor. Le grand-père de mère britannique de Canadiana, Osiris, a été le meilleur étalon au Canada en 1938, 1940, 1942 et 1947.
Canadiana (série_web)/Canadiana (série web) :
Canadiana est une websérie documentaire sur l'histoire du Canada. La série a été créée sur la chaîne YouTube Canadiana le 14 août 2017. Les épisodes sont hébergés et présentent des séquences sur place, des animations d'archives découpées et des effets visuels. En janvier 2018, le Fonds Bell a annoncé qu'il financerait la deuxième saison de Canadiana. En 2019, la série a remporté un Golden Sheaf Award pour la meilleure recherche et un Canadian Cinema Editors Award pour le meilleur montage dans une série Web. et la télévision en 2020. Canadiana a été présentée sur Breakfast Television, Global News, Newstalk 1010 et Elmnt FM, et a reçu des éloges de blogs et de podcasts pour son approche de l'histoire canadienne.
Suite Canadiana/Suite Canadiana :
Canadiana Suite est un album de 1964 d'Oscar Peterson.
Village Canadiana/Village Canadiana :
Canadiana Village est un parc patrimonial au nord de Montréal près de Rawdon, au Québec. Environ 15 % du terrain est utilisé pour représenter une ville de l'ouest du 19e siècle et un village rural au Québec. Le reste du site se compose de forêts luxuriantes, de ruisseaux, de rivières et de montagnes. Canadiana Village s'efforce de dépeindre la vie dans une colonie pionnière québécoise canadienne au 19e siècle. En vedette sur le site sont plus de 40 bâtiments historiques, avec plus de 38 bâtiments originaux de plus de 100 ans. La ferme Copping a été construite sur ce qui était plus tard le site du village Canadiana. Les bâtiments de la ville et du village rural de l'ouest comprennent une église, un magasin général, un moulin, un cimetière, un saloon et 22 maisons. Il y a de vieux tracteurs et des batteuses, des accessoires et des objets de décoration pour les décors de cinéma. Le Canadiana Village a été fermé au public en 1996.
Canadianisme/canadianisme :
Le canadianisme ou le patriotisme canadien fait référence à un patriotisme impliquant l'attachement culturel des Canadiens au Canada en tant que leur patrie. Il a été identifié comme étant lié, bien que dans certains cas distinct, au nationalisme canadien. À l'époque contemporaine, ce patriotisme a souvent mis l'accent sur le Canada en tant que société cosmopolite multiculturelle.
Mouvement de canadianisation/mouvement de canadianisation :
La canadianisation ou le mouvement de canadianisation fait en partie référence à une campagne lancée à l'Université Carleton à Ottawa, Canada en 1968 par Robin Mathews et James Steele. Le but de la campagne était de s'assurer que Carleton, en tant qu'employeur, traitait les citoyens canadiens équitablement et que les Canadiens resteraient ou deviendraient au moins une majorité des deux tiers du personnel enseignant. Même si Carleton était l'établissement visé par les recommandations de Mathews et Steele, ils s'inquiétaient de l'équité pour les universitaires canadiens dans les pratiques d'embauche de toutes les universités canadiennes et du manque de contenu canadien dans de nombreux cours. Bien que leurs recommandations aient été rejetées à Carleton, les inquiétudes concernant la canadianisation étaient répandues. Finalement, toutes les universités du Canada ont été tenues par le gouvernement canadien de suivre des pratiques d'emploi plus équitables pour les Canadiens, et le nombre et le pourcentage de cours à contenu canadien dans les universités canadiennes ont augmenté de façon remarquable. Le problème de la canadianisation a fait l'objet d'un rapport en trois volumes préparé par la Commission des études canadiennes présidée par le professeur THB Symons (ancien président de l'Université Trent). Entre 1960 et 1980, de nombreux autres organismes culturels se sont « canadianisés » d'une manière ou d'une autre. Le mouvement est resté un sujet de discussion ces dernières années, et le terme «canadianisation» a été appliqué, souvent rétrospectivement, à des mouvements analogues ou similaires.
Canadiens/Canadiens :
Les Canadiens (français : Canadiens) sont des personnes identifiées au pays du Canada. Ce lien peut être résidentiel, juridique, historique ou culturel. Pour la plupart des Canadiens, bon nombre (ou tous) de ces liens existent et sont collectivement la source de leur identité canadienne. Le Canada est une société multilingue et multiculturelle qui abrite des personnes de groupes d'origines ethniques, religieuses et nationales différentes, la majorité de la population étant composée d'immigrants de l'Ancien Monde et de leurs descendants. Après la période initiale de la colonisation française, puis la colonisation britannique beaucoup plus large, différentes vagues (ou pics) d'immigration et d'installation de peuples non autochtones ont eu lieu au cours de près de deux siècles et se poursuivent aujourd'hui. Des éléments des coutumes, des langues et des religions des Autochtones, des Français, des Britanniques et des immigrants plus récents se sont combinés pour former la culture du Canada, et donc une identité canadienne. Le Canada a également été fortement influencé par son voisin linguistique, géographique et économique, les États-Unis. L'indépendance du Canada vis-à-vis du Royaume-Uni s'est développée graduellement au cours de nombreuses années après la formation de la Confédération canadienne en 1867. La Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale en particulier ont suscité chez les Canadiens le désir de voir leur pays reconnu comme un pays à part entière. État souverain à part entière doté d'une citoyenneté distincte. L'indépendance législative a été établie avec l'adoption du Statut de Westminster de 1931, la Loi sur la citoyenneté canadienne de 1946 est entrée en vigueur le 1er janvier 1947 et la pleine souveraineté a été atteinte avec le rapatriement de la constitution en 1982. La loi sur la nationalité du Canada reflétait étroitement celle de la Royaume-Uni. La législation depuis le milieu du XXe siècle représente l'engagement des Canadiens envers le multilatéralisme et le développement socioéconomique.
Canadiens%27 Choice_Party/Canadiens' Choice Party :
Le Parti du Choix des Canadiens (PCC) est un parti politique mineur basé en Ontario, au Canada. Le parti est dirigé par Bahman Yazdanfar.
Canadiens (basketball_club)/Canadiens (basketball club) :
Canadian, anciennement connu sous le nom de BV Landlust, était un club de basket néerlandais d'Amsterdam. L'équipe était l'une des douze équipes originales de l'Eredivisie. L'équipe a été fondée en 1952 et a joué en Eredivisie pendant 42 saisons.
Canadiens prônant la_participation_politique/Canadiens prônant la participation politique :
Canadiens prônant la participation politique (CAPP) est une organisation populaire nationale qui cherche à mobiliser les Canadiens sur des questions politiques. Ils ont des chapitres à Vancouver, Calgary, Montréal, Ottawa et Toronto et continuent d'étendre leur réseau.
Canadiens pour_un_mariage_égal/Canadiens pour un mariage égal :
Canadiens pour le mariage égal est un groupe d'intérêt public canadien représentant Egale Canada, PFLAG Canada, la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, le Congrès du travail du Canada, la Société canadienne de psychologie, l'Association canadienne des professeurs d'université et l'Association canadienne des travailleurs sociaux, entre autres. pour promouvoir la légalisation du mariage homosexuel au Canada. Il a été relativement inactif depuis que ses objectifs ont été atteints avec l'adoption et l'acceptation de la loi sur le mariage civil en 2005.
Canadiens pour_la_recherche_en_santé/Canadiens pour la_recherche_en_santé :
Canadiens pour la recherche en santé (CHR; français : Les Canadiens pour la recherche médicale, CRM) est un organisme national enregistré à but non lucratif fondé en 1976. Le samedi 11 novembre 2017, l'assemblée générale annuelle a approuvé à l'unanimité la dissolution de Canadiens pour la Recherche en Santé (CHR/CRM) à compter du 31 décembre 2017.
Canadiens pour_la_justice_et_la_paix_au_moyen_orient/Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient :
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation pancanadienne de défense des intérêts de base créée sous un nom différent en 2002 afin de « permettre aux Canadiens de tous horizons de promouvoir la justice, le développement et la paix au Moyen-Orient, et à chez moi au Canada ». Plus précisément, il cherche à atteindre ces objectifs par la création d'un État palestinien, ainsi qu'en encourageant les citoyens canadiens à s'assurer que leur gouvernement respecte ce que CJPMO considère comme ses responsabilités légales et morales dans le respect des droits de la personne et du droit humanitaire tant en Canada et à l'international. Par exemple, en novembre 2011, il a critiqué le gouvernement canadien pour ne pas avoir condamné le projet du gouvernement israélien d'étendre un certain nombre de ses colonies, considérées comme illégales en vertu du droit international tel qu'interprété par la Cour internationale de justice. Il a adopté son nom actuel en 2004.
Canadiens en_Chine/Canadiens en Chine :
Les Canadiens en Chine sont principalement des expatriés et des étudiants du Canada vers la République populaire de Chine. En 2011, environ 300 000 Canadiens vivaient en Chine.
Canadiens en_France/Canadiens en France :
Les Canadiens en France sont des personnes nées au Canada qui ont émigré en France, notamment du Canada français. Ceux de la province de Québec sont parfois appelés Québécois en France. Il y a aussi eu une immigration récente d'Acadiens en France.
Canadiens en_Haïti/Canadiens en Haïti :
Les Canadiens en Haïti sont principalement des expatriés du Canada. Selon le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, environ 6 000 Canadiens vivent en Haïti, mais seulement 700 sont enregistrés auprès de l'ambassade du Canada à Port-au-Prince.
Canadiens à_Hong_Kong/Canadiens à Hong Kong :
Comme leurs homologues américains, un nombre important de Canadiens vivent et travaillent à Hong Kong. En février 2011, une recherche de la Fondation Asie Pacifique, menée avec l'Université baptiste de Hong Kong, suggère qu'il y a au moins 295 000 Canadiens à Hong Kong, ce qui est plus que la population d'endroits comme Regina ou Saskatoon. Près de 85 % des Canadiens à Hong Kong sont nés au Canada, un chiffre plus élevé qu'au Canada même (80,2 %). Cela représente la troisième plus grande communauté de Canadiens, après le Canada lui-même et les États-Unis. Une grande partie d'entre eux sont d'origine chinoise. Le gouvernement de Hong Kong ne reconnaît pas les personnes ayant la double nationalité originaires de Hong Kong comme citoyens canadiens, de sorte que le gouvernement vers 2014 comptait environ 16 000 Canadiens à Hong Kong, tandis que le consulat général du Canada à Hong Kong comptait 300 000 Canadiens.
Canadiens en_Inde/Canadiens en Inde :
Il existe une importante communauté de Canadiens en Inde, composée en grande partie, mais pas exclusivement, de Canadiens d'origine indienne.
Canadiens au_Liban/Canadiens au Liban :
Les Canadiens au Liban sont principalement des Canadiens d'origine libanaise qui sont revenus au pays ainsi que des expatriés du Canada. Selon le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, environ 45 000 Canadiens vivent au Liban
Canadiens au_Pakistan/Canadiens au Pakistan :
Les Canadiens au Pakistan sont l'une des importantes communautés diasporiques canadiennes établies en Asie. Ils se composent en grande partie (mais pas exclusivement) de Canadiens d'origine pakistanaise qui sont retournés au Pakistan. En 1999, plus de 1 300 Canadiens vivaient au Pakistan. Selon le ministère de l'Intérieur du Pakistan, il y avait 17 320 citoyens canadiens résidant au Pakistan en 2015.
Canadiens en_Turquie/Canadiens en Turquie :
Il y a plus de 1 100 Canadiens vivant en Turquie, dont la majorité sont basés à Ankara et à Istanbul selon le Registre des Canadiens à l'étranger (ROCA) et l'ambassade et les consulats canadiens locaux dans le pays. Au cours des dernières années, le nombre de Canadiens s'installant en Turquie a connu une forte augmentation, le pays continuant d'être l'une des destinations les plus dynamiques pour les Canadiens se rendant à l'étranger. Les chiffres croissants ont été liés en tant que promoteurs de la montée en flèche du nombre de touristes canadiens choisissant de visiter la Turquie chaque année. En 2009, environ 150 000 Canadiens étaient allés en Turquie, une augmentation par rapport aux 39 000 en 1995. Il existe un certain nombre d'organisations et de structures communautaires, telles que Professional American Women of Istanbul (PAWI), un réseau de femmes américaines et vivant à Istanbul et le groupe The Professional and Fabulous (PAF), qui est une rupture avec le premier et également composé majoritairement de femmes expatriées d'origine américaine et canadienne vivant en Turquie.
Canadiens aux_émirats_arabes_unis/Canadiens aux Émirats arabes unis :
Les Canadiens aux Émirats arabes unis sont des résidents des Émirats arabes unis originaires du Canada. Ils sont inclus les résidents nés aux Émirats d'origine canadienne ou les émigrants canadiens aux Émirats arabes unis.
Canadiens au_Royaume_Uni/Canadiens au Royaume-Uni :
Les Canadiens au Royaume-Uni, ou Britanniques canadiens, sont des personnes du Canada vivant au Royaume-Uni et leurs descendants. En 2001, quelque 72 518 personnes nées au Canada vivaient au Royaume-Uni selon le recensement britannique. Sur les dix secteurs de recensement comptant les populations nées au Canada les plus élevées, neuf se trouvaient à London, l'autre étant Cambridge West. L'Office for National Statistics estime qu'en 2009, 82 000 personnes nées au Canada vivaient au Royaume-Uni. En 2011, il s'agissait de la troisième plus grande communauté de la diaspora canadienne après les Canadiens aux États-Unis et les Canadiens à Hong Kong.
Canadiens de_commodité/Canadiens de complaisance :
« Canadiens de complaisance » est un terme péjoratif faisant référence aux personnes ayant la citoyenneté canadienne qui vivent en permanence à l'extérieur du Canada sans « liens substantiels » avec le Canada. Certaines définitions utilisent le terme pour désigner les personnes qui immigrent au Canada, satisfont à l'exigence de résidence pour devenir un citoyen naturalisé, puis retournent vivre dans leur pays d'origine tout en conservant leur citoyenneté canadienne. Le terme implique que ces citoyens n'acquièrent ou ne conservent leur citoyenneté qu'à titre d'assurance. Par exemple, afin qu'ils puissent demander la protection du gouvernement canadien en cas d'urgence. Le terme a été popularisé en 2006 par le politicien canadien Garth Turner en réponse à l'évacuation des citoyens canadiens du Liban pendant la guerre du Liban de 2006. Les statistiques et les analyses ne sont pas disponibles sur la distinction entre les évacués qui étaient des résidents de longue durée du Liban et ceux qui ne l'étaient pas et sur le nombre de résidents de longue durée qui étaient retournés au Liban immédiatement après avoir acquis leur citoyenneté canadienne.
Canadian%E2%80%93American Hockey_League/Ligue de hockey canado-américaine :
La Ligue canado-américaine de hockey, populairement connue sous le nom de Ligue Can-Am, était une ligue professionnelle de hockey sur glace qui a fonctionné de 1926 à 1936. C'était un prédécesseur direct de la Ligue américaine de hockey. Au cours de ses dix premières années, les membres du Can-Am ont varié entre cinq et six équipes. Cependant, lorsque les Boston Bruin Cubs ont abandonné après la saison 1935-1936, la ligue a été réduite à seulement quatre équipes actives (Philadelphie, Providence, Springfield et New Haven). Dans le même temps, la Ligue internationale de hockey basée à Rust Belt avait également été réduite à seulement quatre équipes; Syracuse, Buffalo, Pittsburgh et Cleveland. Avec les deux ligues au nombre minimum d'équipes pour être viables, ils ont décidé de former un "circuit de convenance mutuelle" temporaire connu sous le nom de Ligue internationale de hockey américaine. Au cours des deux années suivantes, les deux ligues ont joué un calendrier imbriqué avec les clubs Can-Am servant de division Est de l'IAHL et l'IHL de division Ouest. Lors d'une réunion tenue à New York le 28 juin 1938, les deux ligues ont officiellement fusionné en un circuit unifié de huit équipes opérant sous le nom de l'IAHL avec l'ajout du triple champion en titre de l'EAHL, Hershey Bears, qui a reçu un Franchise IAHL ce jour-là pour remplacer le défunt club de Buffalo. La ligue a changé son nom pour devenir l'actuelle Ligue américaine de hockey en 1940. Deux franchises AHL actuelles ont leurs racines dans le Can-Am. Le Hartford Wolf Pack est issu de la franchise Providence Reds, qui a déménagé à Binghamton, New York, en 1977 avant de déménager à Hartford en 1997. Les Abbotsford Canucks sont issus de la franchise Springfield Indians, qui a déménagé à Worcester, Massachusetts, en 1994 avant déménager à Peoria en 2005, à Utica en 2013 et à Abbotsford, en Colombie-Britannique, en 2021.
Ligue canadienne%E2%80%93américaine/Ligue canado-américaine :
La Ligue canado-américaine, surnommée la Ligue Can-Am, était un circuit de classe C qui s'est déroulé de 1936 à 1951, avec une pause de trois ans pendant la Seconde Guerre mondiale.
Canadian%E2%80%93American Reciprocity_Traity/Traité de réciprocité canado-américain :
Le traité de réciprocité canado-américain de 1854, également connu sous le nom de traité Elgin-Marcy, était un traité entre le Royaume-Uni et les États-Unis qui s'appliquait à l'Amérique du Nord britannique, y compris la province du Canada, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, le Prince Edward l'île et la colonie de Terre-Neuve. Le traité couvrait les matières premières; en effet de 1854 à 1866, il représente une évolution vers le libre-échange et se heurte à l'opposition d'éléments protectionnistes aux États-Unis. Après la fin de la guerre civile américaine en 1865, des éléments protectionnistes américains ont été rejoints par des Américains en colère contre le soutien tacite de la Grande-Bretagne aux États confédérés pendant la guerre, et cette alliance a réussi à mettre fin au traité en 1866. La réponse dans une grande partie de l'Amérique du Nord britannique était d'unir certaines de ses colonies en 1867 dans le nouveau pays du Canada. Le nouveau pays s'attendait à permettre de nombreuses nouvelles opportunités économiques au Canada et à unifier les colonies contre les sentiments expansionnistes américains croissants, en particulier après l'achat de l'Alaska. Les tentatives du Parti libéral du Canada de relancer le libre-échange avec un traité portant le même nom en 1911 ont conduit à une victoire politique du Parti conservateur protectionniste, qui a averti que le Canada serait annexé par les Américains. Les discussions sur la réciprocité ont pris fin pendant des décennies et le libre-échange n'est revenu qu'en 1988 avec l'Accord de libre-échange entre le Canada et les États-Unis.
Canadian%E2%80%93Muslim Civil_Liberties_Association/Association canado-musulmane des libertés civiles :
Basée à Scarborough, en Ontario, l'Association canado-musulmane des libertés civiles est un groupe de surveillance indépendant qui donne des conseils sur les politiques des secteurs privé et public. Ils ont rejeté la prédication des moudjahidines par des individus tels qu'Oussama ben Laden. Ils sont représentés par l'avocat général Faisal Kutty.
Canada/Canadice :
Canadice peut faire référence à : Canadice (raisin) Canadice, New York Canadice Lake
Canadice, New_York/Canadice, New York :
Canadice est une ville du comté d'Ontario, dans l'État de New York, aux États-Unis. La population était de 1 664 habitants au recensement de 2010. La ville de Canadice se trouve dans la région des Finger Lakes de New York et dans la partie sud-ouest de son comté.
Canadice (raisin)/Canadice (raisin):
Canadice est un cultivar de raisin rouge sans pépins avec un peu de saveur épicée. C'est un cultivar de fin de saison qui mûrit de la mi-septembre à octobre et qui est rustique jusqu'à -20 degrés Fahrenheit. Il est utilisé comme raisin de table et est décrit comme productif avec une saveur similaire aux raisins du Delaware. De plus, ces raisins se présentent en grandes grappes cylindriques et quelque peu compactes et sont de taille moyenne. Les attributs négatifs de ce cépage particulier sont qu'il est très sensible ou sensible à la pourriture noire ainsi que modérément sensible ou sensible au mildiou et au Botrytis. Il est également peu sensible ou sensible à l'oïdium. Cependant, des tests ont montré que les raisins Canadice conserveront une qualité élevée jusqu'à quatre mois en stockage avec une forte fumigation au dioxyde de soufre après la récolte. Canadice est le résultat d'un croisement de Bath par Himrod et a été publié par la New York State Agricultural Experiment Station à Genève, New York, en 1977. Comme plusieurs autres versions de ce programme, il a été nommé d'après l'un des Finger Lakes, Canadice Lake.
Lac Canadice/Lac Canadice :
Canadice Lake est le plus petit Finger Lake de l'ouest de New York. Le lac est situé à environ 30 miles (48 km) au sud de Rochester. Le nom est dérivé du mot iroquois ska-ne-a-dice, qui signifie lac long.
Canadien (homonymie)/Canadien (homonymie) :
Un Canadien ou Canadien français est un Canadien d'origine et de langue françaises. Canadiens, Canadien, Canadienne ou Canadiennes, peut aussi faire référence à :
Bovins canadiens/bovins canadiens :
Les bovins canadiens, également connus sous le nom de Black Canadienne, French Canadienne et Black Jersey, sont la seule race de bovins laitiers développée au Canada. Ils sont nés au XVIe siècle, lorsque les colons français ont amené du bétail comme bétail de base pour coloniser le Canada. La Canadienne était la race de bétail domestique la plus courante au Canada jusqu'à la fin du 19e siècle, lorsque d'autres races ont commencé à les supplanter. Aujourd'hui, les Hereford et les Holstein sont devenus les types de bovins les plus répandus au Canada. La Canadienne, bien que toujours présente dans les fermes et les ranchs à travers le pays, est maintenant relativement rare, sauf dans certaines régions de la province de Québec. Des efforts d'une société de race active et du gouvernement du Québec ont été déployés ces dernières années pour préserver la race de l'extinction.
Canadiens%E2%80%93Maple Leafs_rivalry / Rivalité Canadiens-Maple Leafs :
La rivalité Canadiens-Maple Leafs est une rivalité de hockey sur glace entre les Canadiens de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, deux clubs professionnels de hockey sur glace de la Ligue nationale de hockey (LNH). Les Canadiens et les Maple Leafs sont les équipes les plus anciennes de la ligue, la première ayant été créée en 1909 et la seconde en 1917. Les deux clubs évoluent dans la division Atlantique de la Conférence de l'Est de la LNH. La rivalité entre les deux équipes a repris après la disparition des Maroons de Montréal en 1938, faisant des Canadiens et des Maple Leafs les seules équipes basées au Canada dans la LNH jusqu'en 1970. Les deux équipes ont connu le succès à l'époque des Original Six, avec la Coupe Stanley. ayant été principalement décerné aux Canadiens ou aux Maple Leafs au cours de cette période. En plus du jeu sur glace, la rivalité a été exacerbée par des problèmes de société au Canada du milieu du XXe siècle, les deux équipes servant de remplaçants pour une variété de dualités culturelles dans la société canadienne; notamment avec les Canadiens représentant le Canada francophone et les Maple Leafs la partie anglophone du pays. L'association de la rivalité avec des problèmes de société plus vastes dans le pays a laissé une empreinte sur la culture canadienne, notamment par la publication de la nouvelle The Hockey Sweater de Roch Carrier. Les Canadiens et les Maple Leafs se sont affrontés dans 16 séries éliminatoires de la Coupe Stanley, dont cinq finales de la Coupe Stanley. La rivalité entre les deux équipes s'est estompée depuis l'ère des Original Six, les Canadiens et les Maple Leafs ayant joué dans des conférences distinctes de la LNH de 1981 à 1998; et ne s'étant pas rencontrés en séries éliminatoires de 1980 à 2020. Bien que la rivalité ne soit plus influencée par ses associations historiques, elle reste symbolique de la relation entre les deux plus grandes villes du pays, Toronto et Montréal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cercaria elegans disambiguation""

Ceratrichia semilutea/Ceratrichia semilutea : Ceratrichia semilutea, la sylphe forestière touffue, est un papillon de la famille des He...