Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2022

Canadian Royal Mint


Compagnie d'opéra_canadienne/Compagnie d'opéra canadienne :
La Compagnie d'opéra canadienne (COC) est une compagnie d'opéra à Toronto, Ontario, Canada. C'est la plus grande compagnie d'opéra au Canada et l'un des plus grands producteurs d'opéra en Amérique du Nord. Le COC se produit dans son propre opéra, le Four Seasons Centre for the Performing Arts. Pendant quarante ans, jusqu'en avril 2006, le COC s'est produit au O'Keefe Centre (maintenant connu sous le nom de Meridian Hall).
Canadian Opera_Hall_of_Fame/Temple de la renommée de l'opéra canadien :
Le Temple de la renommée de l'opéra canadien est un temple de la renommée reconnaissant les personnes qui ont joué un rôle dans le développement de la musique d'opéra au Canada. Les premiers lauréats ont été intronisés en 1991. Les lauréats incluent Clarice Carson et Irving Guttman. Le Temple de la renommée est dirigé par L'Opéra de Montréal.
Commandement_de_soutien_opérationnel_canadien/Commandement_de_soutien_opérationnel_canadien :
Le Commandement du soutien opérationnel du Canada (COMSOCAN) était l'un des sept commandements des Forces canadiennes (FC) de 2006 à 2012. Le commandement a été remplacé par le Commandement des opérations interarmées du Canada en octobre 2012. En tant que commandement distinct, le COMCAN a fourni aux FC un soutien au combat (y compris la logistique, le génie militaire, les services d'entretien de l'équipement terrestre, les systèmes de communication et d'information, les services de santé et la police militaire) et des services pour les missions nationales et internationales.
Registre canadien des remplacements d'organes/Registre canadien des remplacements d'organes :
Le Registre canadien des insuffisances rénales (RCOR) est un organisme de santé créé par des néphrologues et des chirurgiens transplanteurs rénaux canadiens en 1985 dans le but de développer les soins aux patients souffrant d'insuffisance rénale. Au début des années 1990, des données sur la transplantation hépatique et cardiaque ont été ajoutées au registre. En 1995, le CORR a conclu une entente avec l'Institut canadien d'information sur la santé pour héberger le registre à l'ICIS. Le conseil d'administration du CORR reçoit l'avis de son comité consultatif scientifique. Au cours des dernières années, un sous-comité de recherche a été formé pour promouvoir la recherche à l'aide des données du registre.
Canadian Organization_for_Rare_Disorders/Organisation canadienne des maladies rares :
L'Organisation canadienne pour les maladies rares (CORD) est un organisme de bienfaisance canadien enregistré qui est un réseau d'organisations qui représentent les personnes touchées par les maladies rares. L'objectif de CORD est de fournir une voix commune et forte en faveur d'un système de santé et d'une politique de santé pour les personnes atteintes de maladies rares.
Organisation_canadienne_pour_l'éducation_et_la_recherche_tropicales/Organisation canadienne pour l'éducation et la recherche tropicales :
L'Organisation canadienne pour l'éducation tropicale et la conservation des forêts tropicales (COTERC) est un organisme de bienfaisance enregistré à but non lucratif basé au Canada. Le COTERC a été fondé en 1991 par Marilyn Cole et Ozzie Teichner et est basé à Pickering, Ontario, Canada. Le COTERC entretient une étroite relation de réciprocité au Costa Rica avec la station biologique de Caño Palma.
Canadian Osteopathic_Association/Association canadienne d'ostéopathie :
L'Association canadienne d'ostéopathie (ACO) est une association professionnelle de médecins ostéopathes au Canada. L'ACO s'est associée au Michigan State University College of Osteopathic Medicine pour augmenter le nombre de médecins ostéopathes exerçant au Canada.
Canadian Osteopathic_Medical_Student_Association/Association canadienne des étudiants en médecine en ostéopathie :
L'Association canadienne des étudiants en médecine ostéopathique (COMSA) est un organisme étudiant qui travaille à promouvoir la sensibilisation à la médecine ostéopathique au Canada, tant auprès de la population générale que des futurs médecins du Canada. Ils sont affiliés à l'Association canadienne d'ostéopathie.
Canadian Owners_and_Pilots_Association/Association canadienne des propriétaires et pilotes :
La Canadian Owners and Pilots Association (COPA) (français : Association canadienne des pilotes et propriétaires d'aéronefs) est une association à but non lucratif enregistrée au niveau fédéral qui fournit des services d'information et de défense aux pilotes canadiens qui volent à des fins non commerciales.COPA compte près de 15 000 membres, ce qui la classe comme la plus grande association d'aviation de tout genre au Canada. Sa mission est de "Faire avancer, promouvoir et préserver la liberté canadienne de voler". Ses membres représentent environ 50 % de tous les pilotes privés et commerciaux du pays.
Canadian Oxford_Dictionary/Dictionnaire canadien d'Oxford :
Le Canadian Oxford Dictionary est un dictionnaire de l'anglais canadien. Publié pour la première fois par Oxford University Press Canada en 1998, il est devenu une référence bien connue pour l'anglais canadien. La deuxième édition, publiée en 2004, contient environ 300 000 entrées, dont environ 2 200 vrais canadianismes. Il fournit également des informations sur la prononciation canadienne et sur l'orthographe canadienne, qui présente des caractéristiques de l'orthographe britannique et américaine : couleur, centre et déplacement, mais pneu, aluminium et réalisation.
Canadian PGA_Championship/Championnat canadien de la PGA :
Le Championnat de la PGA du Canada est un tournoi de golf organisé par la PGA du Canada, une organisation fondée en 1911 au Royal Ottawa Golf Club. Il a été joué pour la première fois en 1912 en tant que championnat canadien de la PGA. C'était un événement du circuit national de 2001 à 2005. Avant cela, c'était un événement du circuit canadien. Stan Leonard détient le record avec huit victoires. Entre 1978 et 1983, le tournoi a été parrainé par Labatt's et intitulé Labatt's International Golf Classic avec un prix de 100 000 $ CA. Il a attiré bon nombre des principaux joueurs du PGA Tour de l'époque, avec plusieurs grands champions Arnold Palmer, Lee Trevino (deux fois), Raymond Floyd et Lanny Wadkins soulevant le trophée au cours de ces six années. En 2011, le Championnat de la PGA du Canada a été réintroduit en tant que championnat par matchs pour les 64 meilleurs compétiteurs du classement des joueurs de la PGA du Canada. Le trophée PD Ross a été décerné au vainqueur en 1912 et est toujours utilisé comme récompense du championnat aujourd'hui.
Canadien Pacifique_(homonymie)/Canadien Pacifique (homonymie) :
Le Canadien Pacifique est un chemin de fer canadien. Canadian Pacific peut également faire référence à: Canadian Pacific (film), un Western "Canadian Pacific" (chanson) de 1949, un single de 1969 de George Hamilton IV Canadian Pacific Air Lines, une compagnie aérienne canadienne Canadian Pacific Building (homonymie), le nom de plusieurs bâtiments Canadian Pacific Limited, une filiale de Chemin de fer Canadien Pacifique Canadian Pacific Steamships, une compagnie maritime
Canadien Pacifique_(film)/Canadien Pacifique (film) :
Canadian Pacific est un western historique américain de 1949, réalisé par Edwin L. Marin et mettant en vedette Randolph Scott et Jane Wyatt. Tourné en Cinecolor sur place dans les Rocheuses canadiennes dans le parc national Banff, la réserve indienne Morley en Alberta et le parc national Yoho en Colombie-Britannique, c'est une histoire sur la construction du chemin de fer Canadien Pacifique.
Canadien Pacifique_(chanson)/Canadien Pacifique (chanson):
« Canadian Pacific » est une chanson écrite par Ray Griff et enregistrée par l'artiste américain de musique country George Hamilton IV. Il est sorti en juin 1969 en tant que premier single de son album Canadian Pacific. La chanson, sur un voyage à travers le Canada à bord du chemin de fer éponyme, a culminé au numéro 25 du palmarès Billboard Hot Country Singles. Il a également atteint le numéro 1 du classement RPM Country Tracks au Canada.
Canadien Pacifique_1238/Canadien Pacifique 1238 :
Le chemin de fer Canadien Pacifique n° 1238 est une locomotive à vapeur de type « Pacifique » G5c de classe 4-6-2 préservée construite par la Montreal Locomotive Works en 1946. Elle a été achetée avec le n° 1286 par George Hart, qui l'a utilisée pour le service d'excursion en les années 1960. Il a ensuite été vendu à Jack Showalter, qui l'a exploité sur son Allegany Central Railroad des années 1970 au milieu des années 1990. À partir de 2022, le n ° 1238 est stocké sur le Prairie Dog Central Railway sous propriété privée en attendant une future restauration.
Canadien Pacifique_1246/Canadien Pacifique 1246 :
Le chemin de fer Canadien Pacifique n ° 1246 est une locomotive à vapeur de type "Pacifique" de classe 4-6-2 G5c préservée construite par la Montreal Locomotive Works en 1946. En 1965, elle est devenue l'une des trois locomotives G5 à être achetées par Steamtown, États-Unis pour excursion service. Après avoir opéré à Scranton pendant quelques années dans les années 1980, le n ° 1246 a été vendu aux enchères au Connecticut Valley Railroad avec des plans initiaux pour l'exploiter, mais il a plutôt été exposé statiquement. À partir de 2022, le n ° 1246 est conservé au Railroad Museum of New England.
Canadien Pacifique_1278/Canadien Pacifique 1278 :
Le Chemin de fer Canadien Pacifique n° 1278 est une locomotive à vapeur de type "G5d" 4-6-2 "Pacifique" construite par la Canadian Locomotive Company pour le Chemin de fer Canadien Pacifique.
Canadien Pacifique_1286/Canadien Pacifique 1286 :
Le chemin de fer Canadien Pacifique n ° 1286 est une locomotive à vapeur de type « Pacific » G5d classe 4-6-2 préservée construite en 1948 par la Canadian Locomotive Company. Il a été vendu avec le n ° 1238 à George Hart, qui l'a utilisé pour tirer des trains d'excursion dans les années 1960. Il a finalement été revendu à Jack Showalter, qui l'a exploité sur son Allegany Central Railroad du début des années 1970 à la fin des années 1990. À partir de 2022, le n ° 1286 est stocké sous propriété privée au Prairie Dog Central Railway, en attendant une éventuelle restauration.
Canadien Pacifique_1293/Canadien Pacifique 1293 :
Le Chemin de fer Canadien Pacifique n° 1293 est une locomotive à vapeur de type "G5d" 4-6-2 "Pacifique" construite en juin 1948 par la Canadian Locomotive Company pour le Chemin de fer Canadien Pacifique. Construit pour le service passagers, 1293 a servi une carrière de huit ans jusqu'à ce qu'il soit remplacé par des locomotives diesel où il a ensuite été retiré en 1959. Acheté en 1964 par F. Nelson Blount pour être utilisé sur son site de Steamtown à Bellows Falls, Vermont, 1293 a été facilement restauré à l'exploitation pour le transport de fan voyages pour le grand public. 1293 a ensuite été vendu à l'Ohio Central Railroad en 1996 pour le service de train touristique. Aujourd'hui, la locomotive est exposée à l'Age of Steam Roundhouse à Sugarcreek, Ohio.
Canadien Pacifique_2-8-0_N-2-a,_b,_et_c/Canadien Pacifique 2-8-0 N-2-a, b et c :
Les locomotives des classes N-2-a, b et c du Chemin de fer Canadien Pacifique étaient une classe de 199 locomotives de type 2-8-0 ou Consolidation construites par Montreal Locomotive Works en 1912-1914. Ils étaient numérotés de 3600 à 3799 par CP et étaient utilisés presque partout dans le système.
Canadien Pacifique_2317/Canadien Pacifique 2317 :
Le Canadien Pacifique 2317 est une locomotive à vapeur de classe "G-3c" 4-6-2 de type "Pacifique" construite par la Montreal Locomotive Works pour le Chemin de fer Canadien Pacifique.
Canadien Pacifique_2816/Canadien Pacifique 2816 :
Le Canadien Pacifique 2816, également connu sous le nom d'"Empress", est une locomotive à vapeur de type Hudson 4-6-4 de classe "H-1b" préservée construite par la Montreal Locomotive Works (MLW) en décembre 1930 pour le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP ); le seul H1 Hudson non rationalisé à avoir survécu à la préservation. Après avoir été utilisée pour le service de passagers lourds, la locomotive a été retirée en 1960 et donnée à Steamtown, États-Unis à Bellows Falls, Vermont, en 1964. Après une restauration complète, la locomotive a été remise en service en 2001 et a été utilisée par le CFCP lors d'excursions occasionnelles. service jusqu'à l'arrêt du programme de vapeur en 2012. Depuis lors, la locomotive est entreposée à Calgary, Alberta, Canada. Il a été brièvement lancé en 2020 et pourrait faire un retour potentiel en 2023.
Canadien Pacifique_283/Canadien Pacifique 283 :
Chemin de fer Canadien Pacifique no. 283 était une locomotive 4-4-0 construite par Hinkley Locomotive Works en 1883. Le moteur n'a pas reçu de désignation de classe comme la plupart des locomotives du chemin de fer reçues, et on sait peu de choses sur sa durée de vie, bien qu'on puisse supposer que le moteur était en service général de passagers et de fret tout au long de sa carrière. Le moteur est remarquable pour avoir tiré le train funéraire de l'ancien premier ministre canadien John A. Macdonald d'Ottawa à Kingston, en Ontario, le 10 juin 1891. Il a été mis au rebut en 1897.
Canadien Pacifique_29/Canadien Pacifique 29 :
Le chemin de fer Canadien Pacifique n ° 29 est une locomotive à vapeur canadienne A1e de classe 4-4-0 préservée. Elle a été construite par les ateliers DeLorimier du Canadien Pacifique en 1887 sous le nom de locomotive n° 390, avant d'être renumérotée 217 en 1905, puis elle a été renumérotée à nouveau en 29 après avoir été reconstruite en 1912. Dans les années 1950, la n° 29 était la plus jeune des trois CPR 4-4-0 qui étaient régulièrement utilisés sur le train mixte Norton-Chipman. Après sa mise à la retraite en 1960, la locomotive a été donnée au Musée ferroviaire canadien à Saint-Constant, Québec pour une exposition statique. En 1983, le n ° 29 a été acheté par le Salem and Hillsborough Railway, puis il a été déplacé à Hillsborough, au Nouveau-Brunswick, pour une exposition supplémentaire. Il a ensuite été remis en état de fonctionnement pour le 100e anniversaire de la locomotive en 1987. Fin 1994, le n ° 29 est victime d'un incendie de hangar qui mettra fin à la carrière S&H de la locomotive. Deux ans plus tard, la locomotive a été rachetée par le CFCP, qui l'a restaurée esthétiquement pour une exposition statique devant son siège social à Calgary, en Alberta. En 2017, la locomotive a de nouveau été déplacée vers le nouveau siège social du CFCP dans la cour d'Ogden. Bien que la locomotive soit dans un état correct, une remise en état opérationnelle sur la n°29 coûterait cher.
Canadien Pacifique_374/Canadien Pacifique 374 :
Le moteur n° 374 est la locomotive du Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) qui a tiré le premier train de voyageurs transcontinental à arriver à Vancouver, le 23 mai 1887. C'était un an après que le moteur n° 371 a amené le premier train à traverser le Canada en Port Moody, à environ 20 miles (32 km) à l'est.
Canadien Pacifique_7000/Canadien Pacifique 7000 :
Le Chemin de fer Canadien Pacifique 7000 est une locomotive diesel-électrique commandée par Stone Franklin of Canada Ltd de Montréal et construite par National Steel Car à Hamilton, Ontario, en 1937. Un exemplaire a été construit pour le Chemin de fer Canadien Pacifique, un modèle unique construit sur mesure. une unité de type utilisant des composants de l'Empire britannique pour éviter de lourds droits de douane. Il est conservé au Musée ferroviaire canadien.
Canadien Pacifique_972/Canadien Pacifique 972 :
Le chemin de fer Canadien Pacifique n ° 972 est une locomotive à vapeur de type D-10j de classe 4-6-0 à «dix roues» construite par la Montreal Locomotive Works en 1912. Elle a été utilisée pour tirer des trains de marchandises secondaires et principaux pour le Chemin de fer Canadien Pacifique , jusqu'à ce qu'il soit retiré du service en 1959. Il est finalement devenu célèbre pour avoir tiré plusieurs trains d'excursion de grandes lignes dans tout l'État de Pennsylvanie sous la propriété de George Hart. Il a été vendu à la Strasburg Rail Road en 1995, qui avait initialement prévu de le reconstruire pour tirer ses propres trains touristiques. À partir de 2022, cependant, le n ° 972 est stocké à l'extérieur et démonté dans la cour de la voie ferrée de Strasbourg.
Canadian Pacific_Air_Lines/Canadien Pacific Air Lines :
Canadian Pacific Air Lines était une compagnie aérienne canadienne qui a opéré de 1942 à 1987. Elle a opéré sous le nom de CP Air de 1968 à 1986. Basée à l'aéroport international de Vancouver à Richmond, en Colombie-Britannique, elle a desservi des routes intérieures canadiennes et internationales jusqu'à ce qu'elle soit acheté par Pacific Western Airlines et absorbé par Canadian Airlines International.
Canadian Pacific_Air_Lines_Flight_21/Vol 21 de Canadian Pacific Air Lines :
Le vol 21 de Canadian Pacific Air Lines était un vol intérieur régulier de Vancouver, Colombie-Britannique, Canada, à Whitehorse, Yukon, Canada, via Prince George, Fort St. John, Fort Nelson et Watson Lake le 8 juillet 1965. Le Douglas DC- L'avion 6B s'est écrasé près de 100 Mile House, en Colombie-Britannique, tuant les 52 personnes à bord. Une enquête a déterminé que l'explosion était le résultat d'une bombe, mais le crime reste non résolu.
Canadian Pacific_Air_Lines_Flight_301/Vol 301 de Canadian Pacific Air Lines :
Le vol 301 de Canadian Pacific Air Lines était un vol passager régulier entre Honolulu, Hawaï et Nadi, Fidji. Le 22 juillet 1962, il était exploité par un avion de ligne à turbopropulseur quadrimoteur Bristol Britannia 314 de Canadian Pacific Air Lines, immatriculé CF-CZB. Au départ de l'aéroport international d'Honolulu, l'avion a eu des problèmes de moteur; tout en tentant un retour et un atterrissage ultérieurs sur trois moteurs, l'équipage a lancé une remise des gaz qui a entraîné l'écrasement de l'avion sur l'aérodrome, tuant 27 des 40 à bord.
Canadian Pacific_Air_Lines_Flight_402/Vol 402 de Canadian Pacific Air Lines :
Le 4 mars 1966, le vol 402 (CP402) de Canadian Pacific Air Lines a heurté les feux d'approche et une digue lors d'une tentative d'atterrissage de nuit par mauvaise visibilité à l'aéroport de Haneda au Japon. Sur les 62 passagers et 10 membres d'équipage, seuls 8 passagers ont survécu.
Canadian Pacific_Airlines_floatbase/Canadien Pacific Airlines floatbase :
Canadian Pacific Airlines a construit cette base flottante moderne sur le front de mer de Yellowknife, Territoires du Nord-Ouest, Canada en 1946 pour servir de bureau, de logement pour le personnel et d'amarrage pour sa flotte d'avions de brousse. Yellowknife était un centre d'aviation très actif à la fin des années 1940 en raison de la reprise de l'exploration aurifère après la Seconde Guerre mondiale. L'industrie de l'aviation a cependant été très tumultueuse et de nombreuses faillites et fusions ont eu lieu au cours de l'histoire, et de nombreuses compagnies aériennes sont venues utiliser cette base flottante à Yellowknife, notamment : Canadian Pacific Airlines (1946-1949), Yellowknife Airways (1949-1951), Associated Airways Limited (1951–1956), Pacific Western Airlines (1956–1966), Northward Airlines (1966–1978) et Air Dogrib (1978–1980). Ces dernières années, l'ancienne base flottante a été rénovée en micro-brasserie et pub connu sous le nom de Bush Pilot Brew Pub (1993-1997), puis en résidence privée. La base flottante du CPA a été désignée site patrimonial de la ville de Yellowknife en 1992.
Édifice du Canadien Pacifique/Édifice du Canadien Pacifique :
Édifice du Canadien Pacifique peut faire référence à : Édifice du Canadien Pacifique (Londres) Édifice du Canadien Pacifique (New York) Édifice du Canadien Pacifique (Toronto), achevé en 1913
Édifice_du_Canadien Pacifique_(Londres)/Édifice du Canadien Pacifique (Londres) :
Le Canadian Pacific Building au 62–65 Trafalgar Square (anciennement 62–65 Charing Cross) est un immeuble de bureaux à Westminster à Londres, en Angleterre. Il a été construit en tant que bureaux londoniens de la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique et de sa ligne de navires à vapeur affiliée (CP Ships), de la chaîne hôtelière (Canadian Pacific Hotels) et d'autres filiales. Il est recouvert de pierre de Portland, arbore une signalisation bien en vue de CANADIAN PACIFIC et abrite une petite tour d'horloge. Jusqu'en 2011, le bâtiment était occupé par des bureaux commerciaux et juridiques, mais il est maintenant en cours de redéveloppement par BMB pour être converti en cinq appartements de luxe. Le projet a été achevé en 2012 et la structure historique a été rebaptisée "Trafalgar One".
Édifice_du_Canadien-Pacifique_(Toronto)/Édifice du Canadien Pacifique (Toronto) :
L'édifice du Canadien Pacifique est un gratte-ciel de 15 étages situé au 69, rue Yonge, dans le centre-ville de Toronto, en Ontario, au Canada, conçu par le cabinet d'architectes Darling and Pearson. Lorsqu'il fut achevé en 1913 en tant que siège social du Chemin de fer Canadien Pacifique, il s'agissait du plus haut bâtiment du Canada et de l'Empire britannique.
Canadian Pacific_Camden_Place_Rail_Bridge/Pont ferroviaire Canadien Pacifique de Camden Place :
Canadian Pacific Camden Place Rail Bridge est un pont en treillis qui enjambe le fleuve Mississippi à Minneapolis, Minnesota. Ce pont est l'extrémité officielle du chenal navigable pour le trafic fluvial. Il a été construit en 1905 par les Minneapolis, St. Paul et Sault Ste. Chemin de fer Marie. En 1977, le pont a été modifié pour permettre un dégagement plus élevé sous la travée centrale. Cela a été fait en remplaçant la travée de la ferme du pont par une travée de poutre moins profonde. Il s'agit de la principale ligne de franchissement du fleuve Mississippi pour la ligne transcontinentale du Chemin de fer Canadien Pacifique (Soo Line Railroad).
Canadien Pacifique_Hôtels/Hôtels Canadien Pacifique :
Canadian Pacific Hotels (CPH) était une division du Chemin de fer Canadien Pacifique (CPR) qui exploitait principalement des hôtels à travers le Canada. CPR a restructuré la division en filiale en 1963.
Canadien Pacifique_Limitée/Canadien Pacifique Limitée :
Canadien Pacifique Limitée a été créée en 1971 pour détenir des propriétés qui appartenaient auparavant au Chemin de fer Canadien Pacifique (CP), un géant du transport et de l'exploitation minière au Canada. En octobre 2001, le CFCP a réalisé la scission de chacune des entreprises restantes qu'il n'avait pas vendues, y compris Chemin de fer Canadien Pacifique Limitée.
Canadian Pacific_Lines_in_Maine/Canadien Pacific Lines dans le Maine :
Les lignes du chemin de fer Canadien Pacifique exploitées dans l'État du Maine ont été créées en tant qu'entreprise distincte pour se conformer aux règlements de l'Interstate Commerce Commission et étaient considérées comme un chemin de fer américain de classe I (en 1950, les chemins de fer avec des revenus d'exploitation supérieurs à 1 million de dollars). La société exploitait 234 milles dans le Maine. Son itinéraire principal formait la ligne principale est-ouest du Canadien Pacifique entre Montréal, Québec et Saint John, Nouveau-Brunswick. De 1889 à 1974, une partie de la route directe consistait en des droits de circulation sur le Maine Central Railroad entre Mattawamkeag, Maine et Vanceboro, Maine.
Canadian Pacific_Lines_in_Vermont/Canadien Pacific Lines dans le Vermont :
Les lignes du chemin de fer Canadien Pacifique (CP) exploitées dans l'État du Vermont ont été créées en tant qu'entreprise distincte pour se conformer aux règlements de l'Interstate Commerce Commission et étaient considérées comme un chemin de fer américain de classe I (en 1950, les chemins de fer avec des revenus d'exploitation supérieurs à 1 million de dollars) . La société exploitait 90 miles (140 km) de chemin de fer dans le Vermont.
Canadian Pacific_Navigation_Company/Canadien Pacific Navigation Company :
La Compagnie de navigation du Canadien Pacifique était l'une des premières compagnies de navires à vapeur qui exploitait des navires à vapeur sur la côte de la Colombie-Britannique et dans le passage intérieur du sud-est de l'Alaska. L'entreprise a été fondée en 1883 par John Irving (1854-1936), un éminent homme d'affaires, homme d'affaires et politicien des débuts de la Colombie-Britannique. En 1901, la compagnie est achetée par le Chemin de fer Canadien Pacifique, devenant la division des navires à vapeur du CFCP.
Canadian Pacific_Plaza/Canadien Pacifique Plaza :
Le Canadian Pacific Plaza est un gratte-ciel de 383 pieds (117 m) de haut situé à Minneapolis, dans le Minnesota. Il a été achevé en 1960 et compte 28 étages. C'est le 21e plus haut bâtiment de la ville. C'est le premier grand gratte-ciel construit à Minneapolis après la Seconde Guerre mondiale. C'est aussi le plus haut bâtiment de la ville achevé dans les années 1960. Une passerelle relie le bâtiment à la Rand Tower, au Soo Line Building et à l'US Bank Plaza. L'histoire du bâtiment a commencé en 1955 lorsque First Bank System de Minneapolis a engagé Holabird, Root & Burgee de Chicago pour concevoir un nouveau siège social. Le projet, assisté par le cabinet de Minneapolis Thorshov & Cerny, s'est inspiré des principes de conception de Ludwig Mies van der Rohe et de la Lever House récemment achevée à New York. La construction a commencé avec la démolition du New York Life Insurance Building en 1957, suivie d'une inauguration en janvier 1958 et d'une occupation finale en mai 1960. Le bâtiment était connu pendant ses 20 premières années sous le nom de First National Bank Building. Il a servi de siège social à First Bank System (aujourd'hui US Bancorp) et à sa filiale First National Bank of Minneapolis (aujourd'hui US Bank). En 1980, après que la banque a développé le Pillsbury Center, dont la tour plus courte s'appelait First Bank Place East, le First National Bank Building a été renommé First Bank Place West. First Bank System et First Bank, NA ont déménagé dans la tour Capella en 1992. Le bâtiment a ensuite pris le nom de One Financial Plaza. En août 2012, le bâtiment a acquis son surnom actuel lorsque le Chemin de fer Canadien Pacifique a déménagé son siège social aux États-Unis et 400 employés hors du bâtiment Soo Line voisin, qui était en cours de conversion en immeuble résidentiel. Le Soo Line Building est l'homonyme de l'historique Soo Line Railroad, dont le Canadien Pacifique est devenu actionnaire majoritaire en 1890 et a pris le contrôle total en 1990, déplaçant son propre siège social américain dans les anciens bureaux de Soo Line.
Canadian Pacific_Police_Service/Service de police du Canadien Pacifique :
Le Service de police du Canadien Pacifique (CPPS) est une force de police ferroviaire privée chargée de faire respecter la sécurité et le maintien de l'ordre le long des propriétés et des lignes ferroviaires du Chemin de fer Canadien Pacifique au Canada et aux États-Unis, y compris des sections limitées de la ligne Milton de GO Transit dans la région du Grand Toronto.
Chemin de fer Canadien Pacifique/Chemin de fer Canadien Pacifique :
Le Chemin de fer Canadien Pacifique (marques de rapport CP, CPAA, MILW, SOO), également connu simplement sous le nom de CPR ou Canadien Pacifique et anciennement CP Rail (1968–1996), est un chemin de fer canadien de classe I incorporé en 1881. Le chemin de fer appartient à Canadian Pacific Railway Limited, qui a commencé ses activités en tant que propriétaire légal lors d'une restructuration d'entreprise en 2001. Basée à Calgary, en Alberta, elle possède environ 20 100 kilomètres (12 500 mi) de voies dans sept provinces du Canada et aux États-Unis, s'étendant de Montréal à Vancouver et aussi loin au nord qu'Edmonton. Son réseau ferroviaire dessert également Minneapolis–St. Paul, Milwaukee, Detroit, Chicago et Albany, New York aux États-Unis. Le chemin de fer a été construit pour la première fois entre l'est du Canada et la Colombie-Britannique entre 1881 et 1885 (reliant les lignes de la région de la vallée de l'Outaouais et de la baie Georgienne construites plus tôt), remplissant un engagement étendu à la Colombie-Britannique lors de son entrée dans la Confédération en 1871; c'était le premier chemin de fer transcontinental du Canada. Principalement un chemin de fer de marchandises, le CFCP a été pendant des décennies le seul moyen pratique de transport de passagers sur de longues distances dans la plupart des régions du Canada et a joué un rôle déterminant dans la colonisation et le développement de l'Ouest canadien. Le CFCP est devenu l'une des compagnies les plus importantes et les plus puissantes au Canada, poste qu'il occupait jusqu'en 1975. La compagnie a acquis deux lignes américaines en 2009 : la Dakota, Minnesota and Eastern Railroad (DM&E) et la Iowa, Chicago and Eastern Railroad. (LA GLACE). La voie de l'IC&E faisait autrefois partie de la filiale du CP Soo Line et de la ligne précédente The Milwaukee Road. Le système combiné DM&E/IC&E couvrait le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Minnesota, le Wisconsin, le Nebraska et l'Iowa, avec deux courts tronçons à Kansas City, Missouri, et Chicago, Illinois. Elle est cotée à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole CP. Son siège américain est à Minneapolis. Depuis le 14 janvier 2022, le principal actionnaire des actions du Canadien Pacifique est TCI Fund Management Limited, un fonds spéculatif basé à Londres qui détient 8,38 % de la société. Depuis le début de 2022, le chemin de fer tente d'acheter le Kansas City Southern Railway. . S'il est approuvé par le US Surface Transportation Board, le « Canadian Pacific Kansas City Limited » combiné formera le seul chemin de fer desservant les trois plus grands pays d'Amérique du Nord (Canada, Mexique et États-Unis).
Canadian Pacific_Railway_Co._v_Notre_Dame_de_Bonsecours/Canadian Pacific Railway Co. v Notre Dame de Bonsecours :
Canadian Pacific Railway Co. v Notre Dame de Bonsecours est une décision de droit constitutionnel canadien, traitant des pouvoirs des provinces en vertu de la Loi constitutionnelle de 1867 (anciennement l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, 1867). La question en litige était de savoir si la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique, un chemin de fer sous réglementation fédérale, était tenue de se conformer à une ordonnance émise par une municipalité en vertu d'une loi provinciale. L'arrêté municipal obligeait la CPR Co. à nettoyer un fossé à côté de sa voie ferrée, qui était devenu bloqué et inondait les terres avoisinantes, sous peine d'une pénalité de 20 $ par jour jusqu'à ce que le fossé soit dégagé. L'affaire est survenue dans la province de Québec et a été portée en appel devant le Comité judiciaire du Conseil privé en Grande-Bretagne, à l'époque la plus haute cour d'appel de l'Empire britannique. Le Comité judiciaire a statué que la loi provinciale s'appliquait au chemin de fer à condition qu'elle ne réglemente pas la structure ou l'exploitation du chemin de fer. L'affaire est un cas fondamental pour la portée de la législation provinciale sur les ouvrages et entreprises sous réglementation fédérale, et continue d'être citée régulièrement par la Cour suprême du Canada. Il revêt une importance particulière dans les affaires de droit de l'environnement.
Canadian Pacific_Railway_Coast_Service/Service côtier du Chemin de fer Canadien Pacifique :
Le Canadian Pacific Railway Coast Service, également connu sous le nom de British Columbia Coast Steamships (BCCS), était une division du Chemin de fer Canadien Pacifique (CPR), qui a commencé à exploiter les routes de navigation côtière du Pacifique à la fin du 19e siècle. Le développement des routes côtières de transport de passagers et de fret s'est étendu de la Colombie-Britannique à l'Alaska et à Seattle, Washington, aux États-Unis.
Canadian Pacific_Railway_Depot_(Greenville_Junction,_Maine)/Dépôt du Chemin de fer Canadien Pacifique (Greenville Junction, Maine) :
Le Greenville Junction Depot est une gare ferroviaire historique à Greenville Junction, dans le Maine. Le bâtiment à ossature de bois d'un étage a été inauguré en 1889 et complété en 1911. La gare se distingue par son toit conique en « chapeau de sorcière » à une extrémité du bâtiment. Le dépôt mixte passagers/fret a été utilisé de 1889 à 1965, date de sa fermeture. Le bâtiment a été inscrit au Registre national des lieux historiques en 2017 sous le nom de Dépôt ferroviaire du Canadien Pacifique, Greenville Junction, Maine.
Canadian Pacific_Railway_Lake_and_River_Service/Service de chemin de fer Canadien Pacifique sur les lacs et les rivières :
Le Canadian Pacific River Lake and River Service , également connu sous le nom de British Columbia Lake and River Service , était une division du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) qui a commencé à exploiter des routes de transport de passagers et de marchandises le long des eaux intérieures de la Colombie-Britannique à la fin du 19e siècle.
Canadian Pacific_Railway_Upper_Lake_Service/Service du lac supérieur du Chemin de fer Canadien Pacifique :
Le Canadian Pacific Railway Upper Lake Service, également connu sous le nom de Canadian Pacific Railway Upper Lake Steamships, était une division du Chemin de fer Canadien Pacifique (CPR), qui a commencé à exploiter des routes de transport de passagers et de marchandises dans les Grands Lacs à la fin du 19e siècle.
Canadien Pacifique_Enquête/Enquête Canadien Pacifique :
L'enquête du Canadien Pacifique ou l'enquête sur le chemin de fer du Canadien Pacifique comprenait de nombreuses enquêtes géographiques distinctes menées au cours des années 1870 et 1880, conçues pour déterminer le tracé idéal du chemin de fer du Canadien Pacifique. Bien qu'une grande partie de l'activité de l'enquête se soit concentrée sur la localisation de cols de montagne appropriés à travers les Rocheuses canadiennes, les monts Selkirk, les monts Monashee, les Cascades canadiennes et les montagnes côtières de l'ouest du Canada, la localisation du meilleur itinéraire à travers le terrain accidenté du Bouclier canadien au nord du lac Supérieur était également un objectif premier. L'arpentage a joué un rôle important dans l'exploration du Canada, en particulier dans la cartographie de régions jusqu'alors inexplorées de la Colombie-Britannique. En Colombie-Britannique, les travaux d'arpentage ont été supervisés par Walter Moberly , ancien fonctionnaire des terres de la colonie de la Colombie-Britannique et membre du cabinet, et ont impliqué des navires de soutien aux bateaux à vapeur sur les lacs Arrow et le fleuve Columbia , ainsi que sur les lacs Kootenay , Shuswap , Seton Lake et autres. L'enquête a entraîné la première cartographie détaillée d'une grande partie du sud de la Colombie-Britannique, y compris des régions éloignées telles que les champs de glace de la chaîne Côtière et une gamme de combinaisons potentielles de cols et de routes, y compris de nouvelles découvertes - dont la plus notable et la plus cruciale était le col Rogers à travers la rivière Selkirk. Montagnes, mais aussi moins célèbre mais non moins crucial Eagle Pass à travers les Monashees. Les itinéraires étudiés comprenaient ceux de l'ère de la ruée vers le bronze Waddington's Road via Bute Inlet et l'éventuel routage Lillooet-Squamish-Howe Sound du Pacific Great Eastern, dirigé par Stanley Smith, qui tentait d'enquêter sur un itinéraire potentiel à partir de la tête de la rivière Lillooet. via Ring Pass et le champ de glace de Lillooet jusqu'à la côte via la rivière Bishop, a entraîné la disparition du groupe de Smith. Les glaciers de la calotte glaciaire de Lillooet portent le nom de lui et de son frère, qui faisaient également partie du groupe.
Canadian Pacing_Derby/Derby de stimulation canadien :
Le Canadian Pacing Derby est une course pour les stimulateurs Standardbred Free For All de trois ans qui se déroulent sur une distance d'un mile à l'hippodrome Mohawk de Campbellville, en Ontario.
Société_canadienne_de_pédiatrie/Société_canadienne de pédiatrie :
La Société canadienne de pédiatrie (SCP) est une association nationale de pédiatres. En tant qu'association professionnelle bénévole, la SCP représente plus de 3 000 pédiatres, surspécialistes en pédiatrie, résidents en pédiatrie et autres personnes qui travaillent avec des enfants et s'en occupent. La SCP est régie par un conseil d'administration élu représentant chaque province et territoire.
Canadian Palladium_Maple_Leaf/Canadian Palladium Maple Leaf :
La feuille d'érable canadienne en palladium est la pièce d'investissement officielle en palladium du Canada. Il est émis par la Monnaie royale canadienne en pureté .9995. Les pièces ont cours légal au Canada, mais comme c'est souvent le cas avec les pièces d'investissement, la valeur nominale de ces pièces est inférieure au prix du marché du matériau à partir duquel elles sont fabriquées. Contrairement aux feuilles d'érable en or, en argent et en platine, la feuille d'érable en palladium est assujettie à la TPS/TVH. Le plus récent membre de la famille Maple Leaf de pièces d'investissement pures, la feuille d'érable en palladium, a été frappée pour la première fois en novembre 2005. La Monnaie royale canadienne a produit la première pièce d'investissement en palladium émise par le gouvernement de 2005 à 2007, puis pour une autre pièce unique. année en 2009. Ils ont été réintroduits en 2015 et sont produits chaque année depuis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chaparral High School Temecula

Chaotique (série_TV)/Chaotique (série TV) : Chaotic est une série télévisée animée de science-fiction produite par 4Kids Entertainment....