Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2022

Canadian Forces Health Services Group


Chœur_de_chambre_canadien/Chœur de chambre canadien :
La mission du Canadian Chamber Choir (Choeur de chambre du Canada) est de bâtir une communauté par le chant choral. Le CCC est un ensemble national qui offre un environnement choral professionnel aux chanteurs, chefs d'orchestre et compositeurs canadiens, et parcourt le Canada pour promouvoir la musique chorale canadienne. Sous la direction artistique de Julia Davids, le CCC se réunit dans différentes régions du Canada deux fois par an, offrant des concerts et encadrant des choristes de tous âges et de toutes étapes.
Canadian Chamber_of_Commerce_in_Shanghai/Chambre de commerce canadienne à Shanghai :
La Chambre de commerce du Canada à Shanghai (CanCham Shanghai) est une organisation à but non lucratif et la seule chambre de commerce canadienne en Chine. Sa mission est de soutenir les entreprises canadiennes dans l'Est de la Chine en aidant les entreprises à développer leurs réseaux et leurs opportunités de marketing ainsi qu'à cultiver une communauté canadienne prospère à Shanghai. La Chambre de commerce du Canada à Shanghai est située au Jing`An Kerry Center dans le district de Jing`An à Shanghai. La Chambre de commerce du Canada est dirigée par un conseil d'administration de 12 membres. Le directeur exécutif et le personnel de la Chambre sont responsables des opérations quotidiennes de la Chambre. Hélène Larochelle est la directrice générale actuelle.
Champion canadien/Champion canadien :
Le champion canadien (1953-1978) était un cheval de course du Temple de la renommée des pur-sang canadiens qui, en 1956, a remporté les trois courses qui sont devenues le Championnat canadien de la triple couronne en 1959. Engendré par Windfields, intronisé au Temple de la renommée des courses de chevaux du Canada, il était issu de la jument Bolesteo . Formé par John Passero, au cours de sa carrière de pilote, le champion canadien a établi trois records de piste à l'hippodrome de Woodbine et en a égalé un autre là-bas ainsi qu'à Gulfstream Park en Floride. Au cours de sa saison de deux ans, il a remporté les Coronation Futurity Stakes de 1955 et les Cup and Saucer Stakes, les deux courses les plus importantes pour son groupe d'âge au Canada. Envoyé au sud à l'hippodrome de Saratoga, il a terminé deuxième des Hotel Stakes aux États-Unis derrière le poulain Career Boy de Cornelius Vanderbilt Whitney. L'année suivante, il remporte la course la plus prestigieuse au Canada, la Queen's Plate, ainsi que les Prince of Wales Stakes et les Breeders' Stakes, qui constituent la série Triple Crown créée trois ans plus tard. Ses performances de 1956 lui ont valu les honneurs du champion canadien du cheval canadien de l'année et il a pris sa retraite en tant que pur-sang le plus riche de l'histoire des courses canadiennes. Le champion canadien était monté par les jockeys David Stevenson et Eugene Rodriguez. Lorsqu'il a couru en 1957 à l'âge de quatre ans, les meilleurs résultats du champion canadien ont été une victoire dans les Swynford Stakes à Woodbine Racetrack et trois secondes de courses d'enjeux.
Canadian Champion_Female_Sprint_Horse/Championne canadienne du cheval de vitesse féminin :
Le Canadian Champion Female Sprint Horse est un honneur de course de chevaux pur-sang canadien qui fait partie du programme Sovereign Awards décerné chaque année à la meilleure femelle pur-sang participant à des courses de sprint au Canada. Créé en 1980 par le Jockey Club du Canada comme un prix unique pour Champion Sprinter, il a été divisé en catégories masculines et féminines en 2009.
Canadian Champion_Female_Turf_Horse/Championne canadienne du cheval de gazon féminin :
Le Canadian Champion Female Turf Horse est un honneur de courses de chevaux pur-sang canadiens qui fait partie du programme Sovereign Awards décerné chaque année à la meilleure femelle pur-sang participant au Canada à des courses sur gazon. Créé en 1975, par le Jockey Club of Canada en tant que prix unique pour Champion Turf Horse, il a d'abord été remporté par la pouliche Victorian Queen. En 1995, il a été divisé en catégories masculines et féminines.
Canadian Champion_Male_Sprint_Horse/Champion canadien du cheval de vitesse masculin :
Le Canadian Champion Male Sprint Horse est un honneur de course de chevaux pur-sang canadien qui fait partie du programme Sovereign Awards décerné chaque année au meilleur pur-sang mâle participant à des courses de sprint au Canada. Créé en 1980 par le Jockey Club du Canada en tant que prix unique pour le cheval champion canadien de sprint, en 2009, il a été scindé pour devenir un prix distinct pour le sprinteur masculin et pour le cheval champion canadien de sprint féminin.
Canadian Champion_Male_Turf_Horse/Champion canadien du cheval masculin de gazon :
Le Canadian Champion Male Turf Horse est un honneur de courses de chevaux pur-sang canadiens qui fait partie du programme Sovereign Awards décerné chaque année au meilleur cheval pur-sang masculin de gazon en compétition au Canada. Créé en 1975 par le Jockey Club du Canada en tant que prix unique pour Champion Turf Horse, il a été divisé en catégories masculines et féminines en 1995.
Canadian Champion_Older_Female_Horse/Championne canadienne du cheval femelle plus âgé :
Le Canadian Champion Older Female Horse est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang créé en 1975 par le Jockey Club of Canada. Il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné chaque année à la meilleure pouliche pur-sang âgée de quatre ans et plus en compétition au Canada. Le prix a été renommé Champion Older Main Track Female avant les Sovereign Awards 2019.
Canadian Champion_Older_Male_Horse/Canadian Champion Older Male Horse :
Le Canadian Champion Older Male Horse est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang. Créé en 1975 par le Jockey Club du Canada, il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné chaque année au meilleur cheval de quatre ans ou plus en compétition au Canada. Le prix a été renommé Champion Older Main Track Male avant les Sovereign Awards 2019.
Cheval_champion_canadien_de_vitesse/Cheval_champion_canadien de vitesse :
Le Canadian Champion Sprint Horse était un honneur de course de chevaux pur-sang canadien qui faisait partie du programme Sovereign Awards décerné chaque année au meilleur pur-sang de l'un ou l'autre sexe participant à des courses de sprint au Canada. Créé en 1980 par le Jockey Club du Canada en tant que prix unique, en 2009, il a été scindé pour devenir un prix distinct pour le cheval de vitesse masculin champion canadien et pour le cheval de vitesse féminin champion canadien.
Championne canadienne_Pouchelle de trois ans_/Championne canadienne de trois ans :
La Championne canadienne de trois ans est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang créé en 1975 par le Jockey Club du Canada. Il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné chaque année au meilleur cheval pur-sang pouliche de 3 ans en compétition au Canada.
Champion canadien_Trois ans_Homme_Cheval/Champion canadien Cheval mâle de trois ans :
Le champion canadien du cheval mâle de trois ans est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang. Créé en 1975 par le Jockey Club du Canada, il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné chaque année au meilleur pur-sang mâle de 3 ans en compétition au Canada.
Champion canadien_poulain de deux ans/Champion canadien poulain de deux ans :
Le champion canadien de deux ans Colt est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang. Créé en 1975 par le Jockey Club du Canada, il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné chaque année au meilleur pur-sang mâle de 2 ans en compétition au Canada.
Championne canadienne_Pouchelle de deux ans_/Championne canadienne de pouliche de deux ans :
La pouliche championne canadienne de deux ans est un honneur canadien de courses de chevaux pur-sang. Créé en 1975 par le Jockey Club du Canada, il fait partie du programme Sovereign Awards et est décerné annuellement au meilleur pur-sang pouliche de 2 ans en compétition au Canada.
Championnat canadien/Championnat canadien :
Le Championnat canadien (en français : Championnat canadien) est un tournoi de soccer annuel disputé par les meilleures équipes professionnelles canadiennes. Le vainqueur remporte la Coupe des Voyageurs et la place du Canada dans la Ligue des champions de la CONCACAF. Il est disputé par les équipes de la Major League Soccer le Toronto FC , le Vancouver Whitecaps FC et le CF Montréal , huit équipes de la Premier League canadienne et les champions de la Ligue 1 Ontario et de la Première ligue de soccer du Québec . Le tournoi est organisé par l'Association canadienne de soccer et est diffusé sur OneSoccer depuis 2019.
Championnats canadiens/Championnats canadiens :
Les Championnats canadiens font référence à un certain nombre de compétitions de niveau national au Canada. Il peut faire référence à : Championnat canadien, un tournoi de soccer Championnats canadiens de patinage artistique Championnats canadiens de patinage artistique professionnel Championnats canadiens de gymnastique Championnats nationaux canadiens de tennis Championnats nationaux canadiens de badminton Championnats canadiens de hockey sur étang Championnats canadiens de curling mixte Championnats canadiens de curling seniors Championnats canadiens de curling des maîtres Championnats canadiens amateurs Championnat canadien de golf Touring Championship de pro-golf Canadian Touring Car Championship Canadian Rally Championship Canadian AutoSlalom Championship Canadian Superbike Championship Canadian Rugby Championship Rugby Canada National Junior Championship Canadian National Road Race Championships of cycling Canadian National Time Trial Championships of cycling Canadian Championnats de patinage synchronisé Championnat international canadien des poids lourds, de lutte Championnat international canadien par équipe, de lutte Championnats canadiens de swing, de danse Championnats canadiens d'ultimate, de frisbee Championnat canadien d'échecs, le championnat fermé Championnat canadien ouvert d'échecs Championnat national canadien de scrabble Championnat canadien paralympique d'athlétisme
Charte_canadienne_des_droits_et_libertés/Charte canadienne des droits et libertés :
La Charte canadienne des droits et libertés ( français : Charte canadienne des droits et libertés ), souvent simplement appelée la Charte au Canada , est une déclaration des droits enchâssée dans la Constitution du Canada , formant la première partie de la Loi constitutionnelle de 1982 La Charte garantit certains droits politiques aux citoyens canadiens et les droits civils de chacun au Canada contre les politiques et les actions de tous les secteurs et paliers de gouvernement. Il est conçu pour unifier les Canadiens autour d'un ensemble de principes qui incarnent ces droits. La Charte a été promulguée par la reine Elizabeth II du Canada le 17 avril 1982, avec le reste de la Loi constitutionnelle de 1982. La Charte a été précédée par la Déclaration canadienne des droits, promulguée en 1960, qui était une loi fédérale plutôt qu'un document constitutionnel. En tant que loi fédérale, la Déclaration des droits pouvait être modifiée par le processus législatif ordinaire et ne s'appliquait pas aux lois provinciales. La Cour suprême du Canada a également interprété de manière étroite la Déclaration des droits, montrant une réticence à déclarer les lois inopérantes. L'inefficacité relative de la Déclaration canadienne des droits a motivé de nombreuses personnes à améliorer la protection des droits au Canada. Le mouvement pour les droits de l'homme et les libertés qui a émergé après la Seconde Guerre mondiale voulait également enchâsser les principes énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme. Le Parlement britannique a officiellement promulgué la Charte dans le cadre de la Loi de 1982 sur le Canada à la demande du Parlement du Canada en 1982, résultat des efforts du gouvernement du premier ministre Pierre Trudeau. La Charte a considérablement élargi la portée du contrôle judiciaire, car la Charte est plus explicite en ce qui concerne la garantie des droits et le rôle des juges dans leur application que ne l'était la Déclaration canadienne des droits. Confrontés à des violations des droits garantis par la Charte, les tribunaux ont invalidé des lois et des règlements fédéraux et provinciaux inconstitutionnels ou des parties de lois et de règlements, comme ils l'ont fait lorsque la jurisprudence canadienne s'intéressait principalement au règlement des questions de fédéralisme. La Charte a toutefois accordé de nouveaux pouvoirs aux tribunaux pour appliquer des recours plus créatifs et exclure davantage de preuves lors des procès. Ces pouvoirs sont plus grands que ce qui était typique en vertu de la common law et d'un système de gouvernement qui, influencé par la mère patrie du Canada, le Royaume-Uni, était fondé sur la suprématie parlementaire. En conséquence, la Charte a suscité à la fois un large soutien de la part d'une majorité de l'électorat canadien et des critiques de la part des opposants à un pouvoir judiciaire accru. La Charte ne s'applique qu'aux lois et actions gouvernementales (y compris les lois et actions des gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux et des conseils scolaires publics), et parfois à la common law, et non à l'activité privée.
Championnat canadien d'échecs_Championnat canadien d'échecs :
Voici la liste de tous les gagnants du Championnat canadien d'échecs, souvent appelé le Championnat canadien fermé pour le distinguer du tournoi annuel canadien ouvert. Le vainqueur du Canadian Closed passe à l'étape de la Coupe du monde du cycle du Championnat du monde d'échecs FIDE. Les gagnants d'un tie-break ou d'un match éliminatoire sont marqués d'un astérisque à côté de leur nom. 1872 tournoi non terminé 1873 Albert Ensor 1874 William Hicks 1875 George Jackson 1876 Edward Sanderson 1877 Henry Howe 1878 Jacob Ascher 1879 Edwin Pope 1881 Joseph Shaw 1882 Edward Sanderson 1883 Jacob Ascher, Henry Howe 1884 François-Xavier Lambert 1886 Nicholas MacLeod 1887 George Barry *, Nicholas MacLeod 1888 Nicholas MacLeod *, James Narraway, Edwin Pope 1889 Richard Fleming *, James Narraway 1890 Robert Short 1891 A. Thomas Davison 1892 William Boultbee 1893 James Narraway 1894 A. Thomas Davison 1897 James Narraway 1898 James Narraway 1899 Magnus Smith 1904 Magnus Smith 1906 Magnus Smith 1908 Joseph Sawyer 1910 John Morrison 1913 John Morrison *, Charles Blake 1920 Sydney Gale *, John Harvey 1922 John Morrison 1924 John Morrison 1926 John Morrison 1927 Maurice Fox 1929 Maurice Fox 1931 Maurice Fox *, John Morrison, George Eastman 1932 Maurice Renard 1933 Robert Martin 1934 John Belson 1935 Maurice Fox 1936 Boris Blumin 1937 Boris Blumin 1938 Maurice Fox 1940 Maurice Fox 1941 1943 Daniel Yanofsky 1945 *, Zvonko Vranesic 1972 Peter Biyiasas 1975 Peter Biyiasas 1978 Jean Hebert 1981 Igor V. Ivanov 1984 Kevin Spraggett 1985 Raymond Stone*, Igor V. Ivanov 1986 Igor V. Ivanov, Kevin Spraggett 1987 Igor V. Ivanov 1989 Kevin Spraggett 1991 Lawrence Day 1992 Alexandre Le Siège 1994 Kevin Spraggett 1995 Ron Livshits *, François Léveillé, Bryon Nickoloff 1996 Kevin Spraggett 1999 Alexandre Le Siège 2001 Alexandre Le Siège *, Kevin Spraggett 2002 Pascal Charbonneau *, Kevin Spraggett 2004 Pascal Charbonneau *, Eric Lawson 2006 Igor Zugic 2007 Nikolay Noritsyn *, Jean Hebert, Ron Livshits, Artiom Samsonkin 2009 Jean Hebert 2011 Bator Sambuev *, Eric Hansen 2012 Bator Sa mbuev 2015 Tomas Krnan *, Eric Hansen, Leonid Gerzhoy 2017 Bator Sambuev *, Nikolay Noritsyn 2019 Evgeny Bareev
Fédération canadienne des services de garde à l'enfance/Fédération canadienne des services de garde à l'enfance :
La Fédération canadienne des services de garde à l'enfance (FCGE) est la plus grande organisation nationale de services d'apprentissage et de garde des jeunes enfants au Canada. Enregistrée en tant qu'organisme de bienfaisance à but non lucratif auprès de l'Agence du revenu du Canada depuis 1987, la FCCC est une fédération de 20 organisations provinciales/territoriales de partout au pays, représentant 9 000 membres - praticiens, universitaires, parents et décideurs. L'organisation vise à améliorer la garde d'enfants et l'apprentissage des jeunes enfants au Canada en soutenant les praticiens de la garde d'enfants par la diffusion de la recherche appliquée et des pratiques exemplaires et prometteuses. , Occupational Standards for Child Care Practitioners (CCCF 2004) et Meeting the Challenge: Effective Strategies for Challenging Behaviors in Early Childhood Environments (1999) et leur magazine, Interaction (ISSN 0835-5819) avec leur numéro inaugural publié en 1987. Le CCCF croit fortement dans le développement socio-émotionnel et l'apprentissage centré sur l'enfant et basé sur le jeu comme approches pour des services de garde de qualité. Les éléments cruciaux d'un service de garde de qualité comprennent également une relation de collaboration avec les familles et un programme utile qui favorise le développement des enfants et une main-d'œuvre soutenue.
Canadian Children%27s_Book_Centre/Centre canadien du livre pour enfants :
Le Centre canadien du livre pour enfants (CCBC) est un organisme national sans but lucratif qui consacre ses ressources à la promotion de la littérature jeunesse canadienne de qualité auprès des parents, des bibliothécaires, des enseignants et des jeunes partout au Canada. Fondé en 1976, le CCBC possède des collections de bibliothèques dans cinq villes du Canada (Toronto, Vancouver, Edmonton, Winnipeg et Halifax) et son bureau national est situé à Toronto.
Canadian Children%27s_Museum/Musée canadien des enfants :
Le Musée canadien des enfants (MCC) est un musée et une exposition pour enfants exploités par le Musée canadien de l'histoire à Gatineau, Québec, Canada. Le CCM est l'une des attractions les plus populaires du pays, attirant environ un demi-million de visiteurs chaque année. C'est aussi le plus grand centre d'exposition au Canada (3 000 m2 (32 000 pi2)) conçu spécifiquement pour les enfants jusqu'à 14 ans et leurs accompagnateurs adultes. La majeure partie de l'espace est consacrée à l'exposition permanente du musée La Grande Aventure. Le CCM présente également une programmation changeante d'expositions spéciales organisées en interne ou acquises d'autres institutions.
Canadian Children%27s_Opera_Company/Compagnie d'opéra canadienne pour enfants :
La Canadian Children's Opera Company (anciennement le Canadian Children's Opera Chorus, CCOC) est une grande chorale basée à Toronto. La compagnie se compose de cinq divisions d'environ 240 garçons et filles âgés de 6 à 19 ans. Le chœur principal compte environ 50 choristes, et ils participent en tant que chœur d'enfants à des productions de la Canadian Opera Company (COC). Le directeur musical actuel est Teri Dunn.
Canadian Children%27s_Rights_Council/Conseil canadien des droits des enfants :
Le Conseil canadien des droits des enfants Inc. (CCRC); (Français: Conseil canadien des droits des enfants inc.) est une organisation non gouvernementale basée à Toronto, Ontario, Canada et fondée en 1991. Le CCRC se décrit comme une organisation à but non lucratif, éducative et de défense des droits et responsabilités des enfants canadiens et fournir une analyse critique des politiques gouvernementales à tous les niveaux de gouvernement au Canada.
Cuisine_chinoise canadienne/Cuisine chinoise canadienne :
La cuisine chinoise canadienne ( français : Cuisine chinoise canadienne ) est un style populaire de cuisine canadienne exclusif aux restaurants à emporter et à manger trouvés à travers le Canada. C'était la première forme de nourriture chinoise disponible dans le commerce au Canada. Ce style de cuisine a été inventé par les premiers immigrants cantonais qui ont adapté les recettes traditionnelles chinoises aux goûts occidentaux et aux ingrédients disponibles. Cette cuisine s'est développée selon un processus similaire à la cuisine chinoise américaine.
Communauté_de_méditation_chrétienne_canadienne/Communauté_canadienne de méditation chrétienne :
La Communauté canadienne de méditation chrétienne (CCMC) fait partie de la Communauté mondiale pour la méditation chrétienne (WCCM), qui a été fondée en 1991 pour favoriser les enseignements du moine et prêtre bénédictin, le P. John Main, BSF (1926–1982). Pr. Main a enseigné une méthode de méditation chrétienne qu'il a basée sur des parallèles qu'il a vus entre la pratique spirituelle enseignée par le Père du Désert John Cassian et la pratique méditative qui lui avait été enseignée par le Swami Satyanandain à Kuala Lumpur. En 1977, le P. John a fondé une petite communauté bénédictine à Montréal, Québec, Canada, apportant ainsi cette forme de prière contemplative au Canada. Le bureau national de la Communauté canadienne est situé à Montréal. Le directeur actuel du WCCM est le P. Laurence Freeman, OSB, OC, élève de John Main et moine bénédictin de la Congrégation Olivetan. Le 1er juillet 2009, Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, a annoncé la nomination du p. Freeman comme Officier de l'Ordre du Canada. La Communauté est un « monastère sans murs », une famille de communautés nationales et de communautés émergentes dans plus d'une centaine de pays. La fondation de la Communauté est le groupe de méditation local, qui se réunit chaque semaine dans les maisons, les paroisses, les bureaux, les hôpitaux, les prisons et les collèges. Les communautés mondiales et canadiennes travaillent en étroite collaboration avec de nombreuses confessions chrétiennes et d'autres confessions. La communauté canadienne parraine des retraites, des écoles pour la formation de professeurs de méditation, des conférences et d'autres programmes. Une publication trimestrielle nationale sur la spiritualité et les nouvelles de la communauté canadienne est envoyée par la poste aux membres et également disponible en ligne. Des informations sur les programmes en cours, les liens avec les coordinateurs nationaux et l'emplacement des groupes de méditation sont disponibles sur le site Web de la communauté. Medio Media est la branche de communication et d'édition des communautés mondiale et canadienne et propose une large gamme de livres, audio et vidéos pour soutenir la pratique de la méditation. La librairie en ligne est chez Medio Media. Pr. Main a enseigné la pratique et la discipline de la méditation chrétienne comme suit : Asseyez-vous. Asseyez-vous immobile et droit. Fermez légèrement les yeux. Asseyez-vous détendu mais alerte. Silencieusement, intérieurement, commencez à dire un seul mot. Nous recommandons la phrase de prière maranatha. Récitez-le en quatre syllabes de longueur égale. Ma-ra-na-tha. Écoutez-le comme vous le dites, doucement mais continuellement. Ne pensez ou n'imaginez rien - spirituel ou autre. Si des pensées et des images viennent, ce sont des distractions au moment de la méditation, alors continuez à dire simplement le mot. Méditez chaque matin et chaque soir pendant vingt à trente minutes.
Canadian Christian_Radio_Chart/Carte de la radio chrétienne canadienne :
Le CCRC, qui signifie Canadian Christian Radio Chart, est un palmarès canadien compilé et publié par Ten16 Entertainment. Le tableau suit actuellement les 30 meilleures chansons de la semaine selon la diffusion sur douze stations de radio chrétiennes canadiennes. Un tableau de fin d'année avec 100 positions est également compilé. Les stations de radio peuvent s'abonner via son site Web pour recevoir le tableau par courrier électronique tous les lundis matin. Son site Web répertorie également le graphique de la semaine en cours, mais n'archive pas actuellement les graphiques des semaines précédentes, ainsi qu'il répertorie les paniers de fin d'année de 2012 à 2015. Le CCRC existe depuis au moins le 2 février 2013.
Association canadienne des producteurs_d'arbres_de_Noël/Association canadienne des producteurs d'arbres de Noël :
L'Association canadienne des producteurs d'arbres de Noël (CCTGA) est un groupe professionnel pour les producteurs d'arbres de Noël au Canada. Elle a été fondée en 1972 et se décrit comme une organisation faîtière des différentes associations provinciales d'arboriculteurs.
Cinéma canadien/Cinéma canadien :
Canadian Cinema était une série télévisée canadienne sur des films diffusés sur CBC Television en 1974.
Éditeurs du cinéma canadien/Éditeurs du cinéma canadien :
Canadian Cinema Editors (CCE) est une association professionnelle de monteurs de films, fondée en 2007. L'organisation à but non lucratif promeut le montage d'images à la télévision, au cinéma et dans les nouveaux médias.
Loi_sur_la_citoyenneté_canadienne,_1946/Loi sur la_citoyenneté canadienne, 1946 :
La Loi sur la citoyenneté canadienne ( français : Loi sur la citoyenneté canadienne ) était une loi adoptée par le Parlement du Canada en 1946 qui a créé le statut juridique de la citoyenneté canadienne . La loi définissait qui étaient des citoyens canadiens, distincts et indépendants du statut de sujet britannique et abrogeait la législation canadienne antérieure relative aux ressortissants et citoyens canadiens en tant que sous-catégories du statut de sujet britannique. La loi est entrée en vigueur le 1er janvier 1947 et était en en vigueur pendant trente ans, jusqu'à ce qu'elle soit remplacée le 15 février 1977 par une nouvelle loi, la Loi de 1976 sur la citoyenneté canadienne, maintenant connue sous le nom de Loi sur la citoyenneté.
Citoyenneté canadienne_Test/Test de citoyenneté canadienne :
Le test de citoyenneté canadienne est un test, administré par le ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, qui est requis pour tous les candidats à la citoyenneté canadienne âgés de 18 à 54 ans et qui satisfont aux exigences de base de la citoyenneté. Le test est disponible en français et en anglais, les langues officielles du Canada. Le test est généralement écrit, mais dans certains cas, il peut être oral et se dérouler sous la forme d'un entretien avec un agent de la citoyenneté. Le ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté décide si le test du candidat est écrit ou oral, en fonction de ses différents critères. Au lendemain du Covid-19, le test a été mis en ligne.
Association canadienne des libertés civiles/Association canadienne des libertés civiles :
L'Association canadienne des libertés civiles (ACLC) est une organisation à but non lucratif au Canada consacrée à la défense des libertés civiles et des droits constitutionnels.
Canadian Civil_Liberties_Education_Trust/Fiducie canadienne pour l'éducation des libertés civiles :
Le Canadian Civil Liberties Education Trust (CCLET) est un organisme de bienfaisance axé sur la promotion et la diffusion des connaissances et de la compréhension parmi le grand public des droits, libertés et devoirs de tous les citoyens dans les démocraties. Le CCLET a été créé en 1967 en tant que branche de recherche et d'éducation de l'Association canadienne des libertés civiles. Son siège social est à Toronto, en Ontario. Le CCLET propose des programmes gratuits sur les libertés civiles dans les écoles et l'enseignement des libertés civiles dans tout l'Ontario. Soutenus par une subvention de la Fondation du droit de l'Ontario, leurs programmes présentent des ateliers et des séminaires engageants et interactifs sur les libertés civiles dans les écoles et les facultés d'éducation de l'Ontario. citoyens, la Charte canadienne des droits et libertés et les questions et controverses liées aux sociétés démocratiques. Ces projets aident à développer les habitudes de la démocratie chez les jeunes grâce à la pensée critique, à l'équilibre des droits et libertés contradictoires et au soutien d'opinions et de points de vue divers.
Guerre civile_canadienne/Guerre civile canadienne :
La guerre civile canadienne peut désigner : Le Canada et la guerre civile américaine les événements dans les colonies de l'Amérique du Nord britannique pendant la guerre civile américaine (1861-1865). Les rébellions de 1837, deux soulèvements armés dans ce qui est maintenant la guerre civile canadienne au Québec et en Ontario, un jeu de société de Simulations Publications, Inc.
Classiques canadiens/Classiques canadiens :
Canadian Classics est une marque canadienne de cigarettes, actuellement détenue par Philip Morris International, et fabriquée par sa filiale Rothmans, Benson & Hedges
Classification_canadienne_des_interventions_en_santé/Classification canadienne des interventions en santé :
La Classification canadienne des interventions en santé (CCI) est un système de codes d'intervention utilisé au Canada, développé et maintenu par l'Institut canadien d'information sur la santé. Les codes contiennent des lettres et des chiffres et un nom long et court est fourni. Par exemple, le code CCI « 5MD53JE » a le nom court « Accouchement par rotation de forceps avec épisiotomie » et le nom long « Traction et rotation de forceps, avec rotation de forceps d'épisiotomie uniquement avec accouchement assisté manuellement (par exemple, serrure à clé DeLee, manœuvre de Maughan) » . La version 2018 du CIC contient plus de 17 000 codes de procédure définis.
Classique canadienne/Classique canadienne :
Le Canadian Classique, également connu sous le nom de Derby 401 et Derby des Deux Solitudes, est une rivalité de football entre les clubs canadiens, le Toronto FC et le CF Montréal (anciennement l'Impact de Montréal). La rivalité tire le surnom de «401» de l'autoroute 401 de l'Ontario, qui constitue la majeure partie de l'itinéraire routier standard entre les deux villes (le reste étant l'autoroute 20 de Québec), ainsi que du livre et du phénomène culturel Two Solitudes. C'est une rivalité tendue, issue d'autres rivalités sportives entre Toronto et Montréal.
Canadian Clay_and_Glass_Gallery/Galerie canadienne de l'argile et du verre :
La Galerie canadienne de l'argile et du verre (CCGG) est une galerie d'art publique située à Waterloo, Ontario, Canada. C'est la seule galerie d'art canadienne exclusivement dédiée à l'exposition et à la collection d'œuvres d'art canadiennes contemporaines en céramique, en verre, en émail et en vitrail. Il accueille environ 20 000 visiteurs annuels. La Guilde canadienne des potiers — qui deviendra plus tard connue sous le nom de Céramistes Canada — a été formée en 1936. Parallèlement à la fondation de la guilde, la première pensée a été d'établir une galerie nationale de la céramique. Ce n'est que 45 ans plus tard que l'idée a fait son chemin. La construction de la galerie a commencé en 1991 et la Canadian Clay & Glass Gallery a ouvert ses portes en juin 1993. Le bâtiment a été conçu par Patkau Architects de Vancouver, qui a reçu une médaille d'excellence pour la conception dans le cadre du programme des Prix du Gouverneur général pour l'architecture en juin 1997. La galerie compte plus de neuf cents pièces dans la collection permanente et cinq galeries exposantes.
Club canadien/Club canadien :
Canadian Club est une marque de whisky canadien produit par Beam Suntory. Populairement connu sous le nom de CC, Canadian Club a été créé par Hiram Walker and Sons, une évolution d'une marque autour d'un produit qui s'est déroulée au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Hiram Walker a fusionné avec Gooderham & Worts, Ltd. en 1926, donnant Hiram Walker-Gooderham & Worts, Ltd.
Canadian Club_of_Toronto/Canadian Club of Toronto :
Le Canadian Club of Toronto, maintenant connu sous le nom de Canadian Club Toronto, est un forum de conférenciers à but non lucratif à Toronto, en Ontario. Il se réunit plusieurs fois par mois pour entendre des discours prononcés par des invités de divers domaines, notamment la politique, le droit, les affaires, la science, les médias et les arts.
Canadian Co-operative Association/Association des coopératives du Canada :
L'Association des coopératives du Canada (ACC) est une coopérative sans but lucratif qui se consacre à l'élimination de la pauvreté dans le monde grâce à l'action coopérative. La mission de CCA est d'établir et de développer des coopératives, des coopératives de crédit et des organisations communautaires afin de réduire la pauvreté, de créer des moyens de subsistance durables et d'améliorer la société civile dans les pays moins développés. Pour réaliser cette mission, la CCA travaille en étroite collaboration avec les coopératives et les coopératives de crédit canadiennes pour transmettre leurs connaissances et leur expertise aux organisations partenaires et aux coopératives en Afrique, en Asie et dans les Amériques. CCA opère actuellement dans 18 pays avec un budget annuel d'environ 13 millions de dollars. La résilience climatique et le genre sont des priorités transversales dans tous les programmes du CCA. L'ACC a son siège social à Ottawa, en Ontario.
Canadian Coalition_Against_the_Death_Penalty/Coalition canadienne contre la peine de mort :
La Coalition canadienne contre la peine de mort (CCADP) est un organisme sans but lucratif cofondé par Tracy Lamourie et Dave Parkinson de la région du Grand Toronto. Le couple a formé le CCADP pour dénoncer l'utilisation de la peine capitale dans le monde, pour éduquer et encourager les concitoyens canadiens à résister aux appels occasionnels pour un renouvellement de la peine de mort dans leur propre pays (le Canada a aboli la peine de mort en 1976), et d'exhorter le gouvernement canadien à assurer des procès et des appels équitables, ainsi qu'une représentation juridique adéquate, pour les Canadiens reconnus coupables de crimes à l'étranger. Le site Web du CCADP a également rapidement évolué pour devenir un espace où les condamnés à mort et leurs partisans pouvaient publier leurs histoires et rechercher des contacts avec le monde extérieur. Depuis sa création en 1998, le CCADP s'est engagé à dialoguer avec les décideurs politiques et les médias du monde entier sur la question de la peine capitale et a également contribué à la sensibilisation des condamnés à mort, en distribuant des brochures, en gérant des fonds de défense, en recherchant des informations juridiques en leur nom et offrant un soutien aux détenus et à leurs familles.
Canadian Coalition_for_Democracies/Coalition canadienne pour les démocraties :
La Coalition canadienne pour les démocraties (CCD) était une organisation d'action politique canadienne qui préconisait un plus grand soutien à Israël, à l'Inde et aux minorités du monde musulman telles que les chrétiens, les coptes, les bahá'ís, les assyriens et les ismailis. Le CCD s'est efforcé de maintenir une approche non partisane et axée sur les problèmes à l'égard de ses objectifs. Son directeur exécutif était un ancien collaborateur du Parti conservateur et ses fondateurs comprenaient deux futurs ministres conservateurs, mais ses fondateurs comprenaient également un certain nombre de partisans du Parti libéral de longue date. Le CCD a été formé en 2003 à la suite d'un certain nombre de faux pas perçus par le gouvernement libéral de l'époque dans sa politique étrangère et son approche du gouvernement américain, aboutissant à des manifestations organisées au Canada par des partisans de la guerre en Irak.
Canadian Coalition_for_Global_Health_Research/Coalition canadienne pour la recherche en santé mondiale :
La Coalition canadienne pour la recherche en santé mondiale est un réseau mondial basé au Canada de personnes et d'institutions engagées à promouvoir une santé meilleure et plus équitable dans le monde grâce à la production et à l'utilisation de connaissances.
Coalition canadienne_pour_les_droits_des_enfants/Coalition canadienne pour les droits des enfants :
La Coalition canadienne pour les droits des enfants (CCRC) est l'un des principaux groupes nationaux de défense des droits des enfants au Canada, remontant à 1989. La coalition se compose de plus de cinquante organisations non gouvernementales. En 1991, le Conseil canadien des droits des enfants a adopté la même acronyme de la coalition. Le CCRC a publié un rapport en 1999 intitulé "How Does Canada Measure Up?" qui critiquait la manière dont les enfants étaient traités dans le pays, en se concentrant spécifiquement sur les enfants handicapés. En 2003, le gouvernement du Canada a consulté la CCRC sur l'adhésion du pays à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (CRC). La CCRC a publié une version abrégée de la CRC et l'a diffusée auprès des jeunes Canadiens afin de promouvoir cet instrument international des droits de la personne. en 2007 pour discuter de la CRC. La CCRC a présenté un plaidoyer au nom d'Omar Khadr dans l'affaire judiciaire de 2009 Premier ministre du Canada et al. c. Omar Ahmed Khadr. Toujours en 2009, l'organisation a créé un Prix des droits de l'enfant. En 2010, le CCRC a collaboré avec YOUCAN et UNICEF Canada pour produire une brochure visant à informer les jeunes Canadiens sur le Protocole facultatif concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés. En 2011, le CCRC a soumis un rapport intitulé « Le droit en principe, le droit en pratique » au Comité des droits de l'enfant, faisant des recommandations sur la façon d'améliorer la politique publique canadienne concernant les droits de l'enfant. Le rapport indique également que la mise en œuvre de la CRC par le gouvernement canadien au cours des deux dernières décennies a été au mieux sporadique. En 2018, le groupe a plaidé pour une taxe sur la pollution au nom des enfants canadiens et a rejoint la coalition Gen Squeeze qui visait à obtenir le statut d'intervenant dans deux les affaires judiciaires que les provinces de l'Ontario et de la Saskatchewan ont déposées contestant l'autorité légale du gouvernement fédéral d'imposer une taxe sur le carbone.
Garde côtière_canadienne/Garde côtière canadienne :
La Garde côtière canadienne ( GCC ; français : Garde côtière canadienne - GCC ) est la garde côtière du Canada . Formée en 1962, la Garde côtière est chargée des questions de recherche et de sauvetage (SAR), de communication, de navigation et de transport dans les eaux canadiennes, telles que les aides à la navigation et le déglaçage, la lutte contre la pollution marine et le soutien aux autres initiatives du gouvernement canadien. La Garde côtière exploite 119 navires de différentes tailles et 23 hélicoptères, ainsi qu'une variété de petites embarcations. La GCC a son siège social à Ottawa, en Ontario, et est un organisme de service spécial au sein de Pêches et Océans Canada (ministère des Pêches et des Océans).
Garde_côtière_auxiliaire_canadienne/Garde côtière auxiliaire canadienne :
La Garde côtière auxiliaire canadienne (CCGA; français : Garde côtière auxiliaire canadienne, GCAC) est une association maritime bénévole pancanadienne dédiée à la recherche et au sauvetage en mer (SAR) et à la promotion de la sécurité nautique, en association avec la Garde côtière canadienne sous le sous les auspices du Programme national de recherche et de sauvetage du Canada.
Collège_de_la_garde_côtière_canadienne/Collège_de_la_garde_côtière canadienne :
Le Collège de la Garde côtière canadienne (CCGC) est un collège de formation maritime et une installation de la Garde côtière canadienne situés à Westmount, en Nouvelle-Écosse, une banlieue de l'ancienne ville de Sydney dans la municipalité régionale du Cap-Breton. Le programme de formation de base du CCCG s'articule autour d'un programme d'élève-officier de 4 ans qui prépare les officiers de navigation et d'ingénierie au service sur les navires de la Garde côtière canadienne. Ces cadets reçoivent un baccalauréat en technologie (sciences nautiques) qui est accordé en collaboration avec l'Université du Cap-Breton. D'autres programmes de formation comprennent un programme de 6 mois pour les officiers des services de communication et de trafic maritimes qui se spécialise dans les procédures de radiotéléphonie pour les services de sécurité maritime et de trafic maritime afin de coordonner et de surveiller les mouvements des navires dans les eaux territoriales du Canada. Les officiers de la Garde côtière canadienne qui travaillent dans les centres conjoints de coordination de sauvetage (JRCC) du pays suivent également une formation avancée au CCGC où une maquette d'un JRCC existe à des fins de simulation et de formation. De plus, divers cours et programmes de formation existent pour des postes spécialisés à la GCC, y compris des cours administratifs, de recherche et de sauvetage et d'intervention environnementale.
Médaille_de_service_exemplaire_de_la_garde_côtière_canadienne/Médaille de service exemplaire de la Garde côtière canadienne :
La Médaille du service exemplaire de la Garde côtière canadienne (français : Médaille pour services distingués de la Garde côtière canadienne) est une médaille de service créée en 1991 par le monarque en conseil canadien pour reconnaître les membres de la Garde côtière canadienne ou d'une organisation de soutien qui avaient servi pendant 20 ans, dont la moitié a été consacrée à des opérations comportant des risques personnels possibles. C'est, dans le système canadien des distinctions honorifiques, la troisième plus basse des médailles pour service exemplaire.
Navire_de_la_garde_côtière_canadienne/Navire de la Garde_côtière canadienne :
La désignation Canadian Coast Guard Ship (NGCC; French: navire de la Garde côtière canadienne, NGCC) est appliquée comme préfixe aux navires de la Garde côtière canadienne. Avant la formation de la Garde côtière dans les années 1960, les navires exploités par le ministère canadien des Pêches et des Océans (maintenant connu sous le nom de Pêches et Océans Canada) étaient nommés avec le préfixe CGS pour Canadian Government Ship (Le CGS en français) ou DGS pour Navire du gouvernement du Dominion.
Collège canadien/Collège canadien :
Canadian College est un collège privé situé à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada.
Canadian College_Drafts_(1956%E2%80%931969)/Canadian College Drafts (1956–1969):
Ce qui suit est une liste des sélections de premier tour des repêchages universitaires canadiens de 1956 à 1969, qui sont des repêchages sportifs annuels dans lesquels les équipes de la Ligue canadienne de football (LCF) ont sélectionné des joueurs canadiens / non importateurs éligibles, généralement parmi les rangs des joueurs canadiens. Football sportif interuniversitaire ou football universitaire NCAA. Les clubs membres ont effectué des sélections en fonction de l'ordre inverse du classement de l'année précédente, l'équipe avec le pire bilan se voyant attribuer la première sélection. Avant 1956, seuls les clubs de l'Interprovincial Rugby Football Union participaient au repêchage, tandis que la Western Interprovincial Football Union choisissait non seulement par droits territoriaux, mais essayait également de signer les joueurs repêchés par les clubs de l'Est. Pour créer des règles du jeu équitables, le Conseil canadien de football a été formé, qui est ensuite devenu la Ligue canadienne de football. Suite à la création du CFC, les neuf clubs membres ont participé au repêchage de 1956. L'ordre de sélection a été déterminé par enregistrement inversé, la conférence perdante choisissant en premier.
Collège canadien_Italie/Collège canadien Italie :
Canadian College Italy, également connu sous le nom de CCI, est une école indépendante accréditée au Canada à Lanciano, dans les Abruzzes, en Italie. L'école est une école préparatoire universitaire mixte de la 9e à la 12e année. CCI fonctionne sous la supervision du ministère de l'Éducation de l'Ontario, comme le précisent les lignes directrices du ministère pour les écoles outre-mer. L'école prépare les étudiants à entrer dans des universités aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Europe. La devise de l'école est Perge et Valeas (Procédez et vous réussirez).
Collège canadien de médecine naturopathique/Collège canadien de médecine naturopathique :
Le Collège canadien de médecine naturopathique (CCNM) est une institution privée à but non lucratif avec deux campus, l'original à Toronto, Ontario, Canada et le second à New Westminster, Colombie-Britannique, Canada. Le nom commercial légal du collège est l'Institut d'éducation et de recherche en naturopathie. CCNM offre un programme menant à un diplôme en médecine naturopathique. La médecine naturopathique est une forme de médecine alternative; les critiques scientifiques appellent la médecine naturopathique pseudoscientifique. Les diplômés peuvent passer des examens de licence pour devenir docteurs en naturopathie dans plusieurs juridictions.
Canadian Collegiate_Athletic Association/Association canadienne du sport collégial :
L'Association canadienne du sport collégial (ACSC) est l'organisme national régissant les sports organisés au niveau collégial au Canada. Son nom en français est l'Association canadienne du sport collégial (ACSC).
Canadian Collegiate_Athletic_Association_Soccer_National_Championships/Championnats nationaux de soccer de l'Association canadienne du sport collégial :
Les Championnats nationaux de soccer de l'Association canadienne du sport collégial sont le tournoi éliminatoire qui détermine les champions nationaux de l'Association canadienne du sport collégial (ACSC) en soccer féminin et masculin.
Canadian Colonial_Airways/Canadienne Colonial Airways :
Canadian Colonial Airways a été fondée en 1929 à Montréal, Québec, Canada. En 1942, elle s'est reformée sous le nom de Colonial Airlines, qui a ensuite été absorbée par Eastern Air Lines.
Canadian Comedy_Awards/Prix canadiens de la comédie :
Les Canadian Comedy Awards (CCA) sont une cérémonie annuelle qui récompense le castor pour ses réalisations dans la comédie canadienne dans les domaines de la performance en direct, de la radio, du cinéma, de la télévision et des médias Internet. Les prix ont été fondés et produits par Tim Progosh en 2000. Les CCA ont eu lieu dans différentes villes, le plus souvent à Toronto et à London, en Ontario. Entre 2003 et 2015, les prix ont eu lieu dans le cadre du Canadian Comedy Awards Festival, avec des performances de vitrine par des nominés et d'autres talents comiques. The Comedy Network a diffusé les deux premières cérémonies de remise des prix et plusieurs émissions spéciales de performances du festival. Ces émissions ont valu deux nominations aux prix Gemini. Les prix sont décernés aux artistes et ont pour mandat de « reconnaître, célébrer et promouvoir les réalisations canadiennes dans le domaine de la comédie au pays et à l'étranger ». Ils sont gérés par un organisme sans but lucratif et des comités de bénévoles, dont les membres sont l'Alliance des artistes canadiens du cinéma, de la télévision et de la radio (ACTRA), la Canadian Actors' Equity Association (CAEA), la Guilde canadienne des réalisateurs (DGC), la Writers Guild of Canada (WGC) et la Comedy Association. Certains prix sont déterminés par les membres de l'industrie tandis que d'autres sont ouverts au vote du public.
Canadian Comedy Shorts / Canadian Comedy Shorts :
Canadian Comedy Shorts est une émission de télévision diffusée sur The Comedy Network, qui présente les courts métrages et les vidéos de cinéastes canadiens.
Canadian Comic_Book_Creator_Awards_Association/Association canadienne des prix des créateurs de bandes dessinées :
La Canadian Comic Book Creator Awards Association a été créée en 2004 dans le but d'honorer les créateurs, les éditeurs et les détaillants canadiens dans le domaine de la bande dessinée. Avec la permission de la succession de Joe Shuster, le co-créateur de Superman né au Canada, les prix du créateur et de l'éditeur sont nommés les prix Joe Shuster pour les créateurs canadiens de bandes dessinées. La JSA honore l'excellence dans l'écriture, l'art, la bande dessinée, l'édition de bandes dessinées canadiennes et plus encore. Il y a aussi un Hall of Fame qui honore les créateurs vétérans. Un prix supplémentaire, le prix du détaillant canadien exceptionnel porte le nom de Harry Kremer, le défunt propriétaire de Now & Then Books à Kitchener, en Ontario.
Banque commerciale canadienne/Banque commerciale canadienne :
La Banque commerciale canadienne (CCB) était une banque basée à Edmonton, Alberta, Canada qui a fait faillite en 1985. Elle a reçu sa charte parlementaire en 1975 et a établi son siège social à Edmonton. La banque était une propriété privée et fonctionnait comme une banque commerciale de gros.
Société commerciale_canadienne/Corporation commerciale canadienne :
La Corporation commerciale canadienne (CCC; français : Corporation commerciale canadienne) est une société d'État fédérale canadienne mandatée pour faciliter le commerce international au nom de l'industrie canadienne, en particulier avec les gouvernements des pays étrangers. La CCC appuie la croissance du commerce international en aidant les exportateurs canadiens à accéder aux marchés publics étrangers. Grâce à une approche de passation de marchés de gouvernement à gouvernement, la CCC positionne les exportateurs canadiens qualifiés pour remporter des contrats internationaux avec des gouvernements étrangers tout en réduisant considérablement les risques associés à l'approvisionnement étranger. La CCC offre ses services lorsqu'une approche de passation de marchés de gouvernement à gouvernement peut aider à répondre à des besoins d'acquisition sensibles ou urgents qui ne peuvent être satisfaits par un appel d'offres, à garantir que les projets sont livrés comme promis ou à réduire le risque de pots-de-vin ou de corruption pendant le processus d'approvisionnement. Établie en 1946 en vertu de la Loi sur la Corporation commerciale canadienne, la CCC est une société d'État indépendante (entreprise d'État) qui rend compte au Parlement du Canada par l'intermédiaire du ministre de la Diversification du commerce international. La CCC fait partie intégrante du portefeuille du commerce international du gouvernement du Canada. Le portefeuille comprend également Affaires mondiales Canada et Exportation et développement Canada.
Commission canadienne_pour_l'UNESCO/Commission canadienne pour l'UNESCO :
La Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO), administrée par le Conseil des arts du Canada, est la commission nationale du Canada pour l'UNESCO. Son rôle est d'impliquer dans ses activités les ministères et organismes gouvernementaux, les institutions, les organismes et les individus œuvrant pour l'avancement de l'éducation, de la science, de la culture, de la communication et de l'information. L'UNESCO est la seule agence des Nations Unies à disposer d'un système de commissions nationales. En tant que membre de ce réseau international de 195 commissions nationales, la Commission canadienne pour l'UNESCO se trouve dans une situation unique pour contribuer efficacement aux positions du Canada sur les enjeux de l'UNESCO.
Comité_canadien_pour_la_théorie_des_machines_et_des_mécanismes/Comité canadien pour la théorie des machines et des mécanismes :
Le Comité canadien pour la théorie des machines et des mécanismes (CCToMM) est la branche canadienne de la Fédération internationale pour la promotion des mécanismes et de la science des machines (IFToMM). Comme l'IFToMM, la CCToMM est une organisation qui soutient l'échange de chercheurs et d'ingénieurs d'un large éventail de disciplines liées au génie mécanique.
Jeux du Commonwealth canadien/Jeux du Commonwealth canadien :
Les Jeux du Commonwealth canadiens ou les Jeux de l'Empire britannique du Canada peuvent faire référence aux : Jeux de l'Empire britannique de 1930, à Hamilton, Ontario Jeux de l'Empire britannique et du Commonwealth de 1954, à Vancouver, BC Jeux du Commonwealth de 1978, à Edmonton, Alberta Jeux du Commonwealth de 1994, à Victoria, BC Halifax bid pour les Jeux du Commonwealth de 2014 Jeux du Commonwealth Canada Canada aux Jeux du Commonwealth
Association canadienne des communications/Association canadienne des communications :
L'Association canadienne de communication (ACC) est une association nationale bilingue de chercheurs en communication, d'éducateurs et de professionnels des secteurs privé et public au Canada. Créé en 1979, le CCA/ACC "cherche à faire progresser la recherche et les études en communication dans la conviction qu'une meilleure compréhension de la communication est essentielle à l'édification d'une société dynamique".
Fondation canadienne des communications/Fondation canadienne des communications :
La Fondation canadienne des communications (FCC) est un organisme canadien sans but lucratif qui documente l'histoire de la radiodiffusion au Canada, en particulier la radio et la télévision. Depuis 1995, l'organisme diffuse sa collection via un site Internet. Il fournit également un historique des stations de radio et de télévision, y compris les réseaux, les programmes, les diffuseurs et bien d'autres. Le CCF a été créé en 1967 par l'Association canadienne des radiodiffuseurs. Sa mission : « commémorer partout au Canada le développement des communications électroniques ». Au cours des années qui ont suivi, le projet a avancé lentement, peut-être parce que les radiodiffuseurs étaient trop préoccupés par les défis du présent et de l'avenir de leur industrie pour être en mesure de bien réfléchir ou de faire la chronique du passé. Mais, pendant tout ce temps, une recherche a été menée pour trouver le véhicule idéal avec lequel remplir la mission. Ce n'est que lorsque le potentiel d'Internet a été révélé et réalisé que le véhicule idéal a été trouvé et que deux radiodiffuseurs canadiens chevronnés se sont impliqués dans le CCF. Le 31 décembre 2014, Pip Wedge a démissionné de la présidence de la fondation et le 1er janvier 2015, le Dr Evelyn Ellerman est devenue présidente, Jack Ruttle a été élu vice-président et Pip Wedge a été nommé directeur exécutif de la fondation. . Les dirigeants passés et présents de l'industrie de la radiodiffusion et les membres du corps professoral universitaire suivants ont siégé au conseil d'administration de la fondation à titre bénévole à plusieurs reprises depuis 1996 : Ross McCreath, Lyman Potts, Pip Wedge, Jon Keeble, Mme Peggy Miller, le professeur Michael Murphy , Peter O'Neill, Terry Scott, Fil Fraser, Bruce Raymond, Jim Macdonald, Hal Blackadar, Peter Searle, Nevin Grant, Charles Fenton, Bob Macdonald, Yvon Chouinard, Don Smith, J. Terry Strain, Mme Jean Caine, Gerry Acton, James Nelles, HT "Mac" McCurdy, Bruce Hogle, Craig Roskin, Dr Evelyn Ellerman, Ted Barris, Jack Ruttle, Dr Asma Sayed et Darren Harkness.
Réseau_de_développement_économique_communautaire_canadien/Réseau_de_développement_économique_communautaire_canadien :
Le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) est une organisation canadienne dirigée par ses membres, fondée en 1999, qui cherche à accroître l'échelle et l'efficacité du développement économique communautaire (DEC) - en aidant les organisations et les individus à renforcer leurs communautés et à créer des solutions aux besoins locaux. . La vision du RCDÉC est de renforcer le développement économique communautaire dans les collectivités urbaines, rurales, nordiques et autochtones partout au Canada et de contribuer à de meilleures conditions sociales, économiques et environnementales à l'échelle locale. Les membres du RCDÉC proviennent d'organismes communautaires, de coopératives, d'entreprises sociales, de praticiens, de citoyens actifs, de chercheurs et d'autres organismes de toutes les régions du Canada. Les membres sont situés dans toutes les provinces du Canada et deux territoires et sont engagés dans une gamme d'activités axées sur la lutte contre les inégalités nées de l'économie traditionnelle, généralement en travaillant avec ceux qui ont des obstacles à l'inclusion sociale et économique. Le RCDÉC est actuellement membre de réseaux internationaux tels que la New Economy Coalition et le Réseau intercontinental pour la promotion de l'économie sociale et solidaire (RIPESS)
Concours canadien d'informatique/Concours canadien d'informatique :
Le Concours canadien d'informatique (CCC) est un concours de programmation annuel pour les élèves du secondaire au Canada, organisé par le Centre for Education in Mathematics and Computing de l'Université de Waterloo. L'étape 1 est écrite dans les écoles secondaires et peut être écrite dans le langage de programmation du choix des élèves, seuls quelques-uns, tels que Maple et Mathematica, étant interdits. Il y a deux niveaux de problèmes présentés, Junior et Senior. Les 20 (environ) meilleurs étudiants de la division Senior sont invités à l'Université de Waterloo pour participer à l'étape 2, l'Olympiade canadienne d'informatique (CCO). Les participants au CCO sont limités aux langues autorisées à l'IOI, qui ne comprend actuellement que Java, C et C++. (Pascal a été arrêté en 2019). Le CCO est utilisé pour sélectionner les étudiants qui représenteront le Canada à l'IOI. Les questions du CCC sont de nature algorithmique, conçues pour tester la capacité d'un étudiant à concevoir et à coder des algorithmes plutôt que sa connaissance des API ou des fonctionnalités spécifiques à la langue. L'étape 2 est plus difficile que l'étape 1, mais toujours plus facile que l'IOI. Les problèmes ont généralement des contraintes de mémoire ou de temps, obligeant le programmeur à trouver des solutions efficaces pour obtenir le maximum de points. Les concours sont également ouverts aux étudiants de Hong Kong (depuis 2005) et de Pékin (depuis 2007), bien qu'ils ne soient pas éligibles pour faire partie de l'équipe canadienne IOI.
Institut canadien des condominiums/Institut canadien des condominiums :
L'Institut canadien des copropriétés (ICC) est un organisme indépendant à but non lucratif formé en 1982 pour représenter toutes les facettes de la communauté des copropriétés/copropriétés. Elle compte 17 chapitres à travers le Canada.
Confédération canadienne/Confédération canadienne :
La Confédération canadienne ( français : Confédération canadienne ) était le processus par lequel trois provinces britanniques d'Amérique du Nord , la province du Canada , la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick , ont été unies en une fédération appelée Dominion du Canada , le 1er juillet 1867. Lors de la Confédération , le Canada se composait de quatre provinces : l'Ontario et le Québec, qui avaient été séparés de la province du Canada, et les provinces de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick. Au fil des années depuis la Confédération, le Canada a connu de nombreux changements et expansions territoriales, ce qui a donné le nombre actuel de dix provinces et trois territoires.
Canadian Conference_for_Fisheries_Research/Conférence canadienne pour la recherche halieutique :
La Conférence canadienne pour la recherche halieutique (CCFFR) est une conférence nationale qui se réunit annuellement depuis plus de 60 ans et continue de se réunir une fois par année au début de janvier de concert avec la Société canadienne des limnologues (SCL). La conférence est un forum où les chercheurs et les étudiants diplômés peuvent présenter et discuter des dernières avancées en matière de recherche sur les poissons et les pêches d'eau douce et marine.
Conférence_des_évêques_catholiques du Canada/Conférence des évêques catholiques du Canada :
La Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC; français : Conférence des évêques catholiques du Canada) est l'assemblée nationale des évêques de l'Église catholique au Canada. Elle a été fondée en 1943 et a été officiellement reconnue par le Saint-Siège en 1948. Depuis le Concile Vatican II, elle fait partie d'un réseau mondial de conférences épiscopales, établi en 1965. Jusqu'en 1977, elle s'appelait la Conférence catholique canadienne, date à laquelle le nom actuel a été adopté. Selon ses statuts, les évêques exercent ensemble certaines fonctions pastorales des catholiques du Canada, dans le respect de l'autonomie de chaque évêque au service de son Église particulière. Par le travail de ses membres, la conférence est impliquée dans des questions d'envergure nationale et internationale dans des domaines tels que l'œcuménisme et le dialogue interreligieux, la justice sociale, l'aide aux pays en développement, la protection de la vie humaine, la liturgie et l'éducation chrétienne. Il offre également aux évêques un forum où ils peuvent partager leur expérience et leur vision de la vie de l'Église et des événements majeurs qui façonnent la société. Les membres de la conférence comprennent tous les évêques diocésains du Canada et leurs équivalents en droit, tous les évêques coadjuteurs et les évêques auxiliaires. Sont également inclus dans la conférence les évêques titulaires de tout rite au sein de l'Église catholique qui exercent sur le territoire une charge spéciale qui leur est assignée par le Siège apostolique ou par la conférence.
Canadian Conference_of_Mennonite_Brethren_Churches/Conférence canadienne des églises des frères mennonites :
La Conférence canadienne des Églises des frères mennonites (CCMBC) est la conférence des frères mennonites du Canada. Elle est membre de la Conférence mennonite mondiale et de l'Alliance évangélique du Canada. Les bureaux de la Conférence canadienne des Églises des frères mennonites sont situés à Winnipeg, au Manitoba, à Calgary, en Alberta, et à Abbotsford, en Colombie-Britannique.
Conférence_canadienne_des_arts/Conférence canadienne des arts :
La Conférence canadienne des arts (la CCA) était une organisation à but non lucratif basée à Ottawa, dirigée par ses membres, qui représentait les intérêts de plus de 400 000 artistes, travailleurs culturels et sympathisants de toutes les disciplines des arts, de la culture et du patrimoine du pays. communauté. Le CCA a servi la communauté artistique et culturelle du Canada en fournissant des recherches, des analyses et des consultations sur les politiques publiques touchant les arts et les institutions et industries culturelles canadiennes. Le CCA a été actif sur de nombreux fronts pour faire progresser la pertinence des arts dans la société canadienne. générer de nouvelles idées, permettant à la communauté artistique d'être stratégique, ciblée et adaptative.
Congrès_du_travail_du_Canada/Congrès du travail du Canada :
Le Congrès du travail du Canada (CCT) a été fondé en 1940 et a fusionné avec le Congrès des métiers et du travail du Canada (TLC) pour former le Congrès du travail du Canada (CTC) en 1956.
Institut canadien de conservation/Institut canadien de conservation :
L'Institut canadien de conservation (ICC ; français : Institut canadien de conservation) est un organisme de service spécial du ministère fédéral du Patrimoine canadien qui fournit des recherches, des informations et des services concernant la conservation et la préservation des artefacts culturels. , les textiles, les métaux et le verre, ainsi que les supports électroniques, tels que les bandes audio et les disques compacts. Les bureaux de CCI sont situés dans la banlieue d'Ottawa à Gloucester.
Conservatoire_de_musique_canadien/Conservatoire_de_musique_canadien :
Le Conservatoire canadien de musique était un conservatoire de musique à Ottawa, Ontario, Canada qui dispensait activement un enseignement supérieur en musique au cours de la première moitié du 20e siècle.
Contingent du couronnement canadien/Contingent du couronnement canadien :
Le contingent du couronnement canadien est une garde d'honneur, composée de membres des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada, réunis distinctement pour participer aux cérémonies de couronnement du monarque canadien à Londres, en Angleterre. Seuls trois contingents du couronnement ont été montés, tous avant l'unification de l'Armée canadienne, de l'Aviation royale canadienne, de la Marine royale canadienne dans les Forces canadiennes; pour le couronnement du roi Édouard VII et de la reine Alexandra en 1902, le couronnement du roi George VI et de la reine Elizabeth en 1937, et de nouveau pour le couronnement de la reine Elizabeth II en 1953.
Corps canadien/Corps canadien :
Le Corps canadien était un corps de la Première Guerre mondiale formé à partir du Corps expéditionnaire canadien en septembre 1915 après l'arrivée de la 2e Division canadienne en France. Le corps a été élargi par l'ajout de la 3e division canadienne en décembre 1915 et de la 4e division canadienne en août 1916. L'organisation d'une 5e division canadienne a commencé en février 1917, mais elle n'était pas encore complètement formée lorsqu'elle a été démantelée en février 1918. et ses hommes servaient à renforcer les quatre autres divisions. La majorité des soldats du Corps canadien étaient nés en Grande-Bretagne jusqu'à la fin de la guerre, lorsque le nombre de Canadiens de naissance qui s'étaient enrôlés s'élevait à 51 %. Ils étaient pour la plupart des volontaires, car la conscription n'a été mise en œuvre qu'à la fin de la guerre (voir Crise de la conscription de 1917 ). En fin de compte, seuls 24 132 conscrits parvinrent en France avant le 11 novembre 1918. Dans les dernières étapes de la guerre, le Corps canadien était considéré par ses amis et ses ennemis comme l'une des formations militaires alliées les plus efficaces sur le front occidental avec le First Australian Imperial Force et Corps expéditionnaire néo-zélandais.
Corps canadien_(World_War_II)/Corps canadien (Seconde Guerre mondiale) :
Le Corps canadien non numéroté a été la première formation militaire au niveau du corps établie par l'Armée canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale entre la fin de 1940 et le milieu de 1942. Un Corps canadien de quatre divisions avait existé pendant la Première Guerre mondiale. Cependant, pendant la Seconde Guerre mondiale, la contribution militaire du Canada devait passer à l'échelle d'une armée de cinq divisions et de deux corps et la formation a finalement été renommée I Corps canadien le 6 avril 1942.
Corps canadien_(homonymie)/Corps canadien (homonymie) :
Le Corps canadien était un corps de la Première Guerre mondiale formé à partir du Corps expéditionnaire canadien. Corps canadien peut également faire référence à ce qui suit : Corps canadien (Seconde Guerre mondiale), le Corps canadien non numéroté formé pendant la Seconde Guerre mondiale I Corps canadien, un corps d'armée canadien pendant la Seconde Guerre mondiale qui a combattu en Italie et aux Pays-Bas II Corps canadien, un Corps de l'armée canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale qui a combattu en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne Corps canadien, un groupe de volontaires du Canada
Corps_canadien_des_commissionnaires/Corps_canadien_des_commissionnaires :
Le Corps canadien des commissionnaires, communément appelé commissionnaires, est le plus grand employeur d'anciens combattants du secteur privé au Canada et la seule entreprise de sécurité nationale à but non lucratif.
Conseil canadien/Conseil canadien :
Le Conseil canadien peut faire référence à : En aviation : Conseil des aéroports du Canada, l'association commerciale canadienne pour les aéroports du Canada Conseil consultatif sur la réglementation aérienne canadienne, un organisme consultatif public impliqué dans la création du Règlement de l'aviation canadienDans d'autres domaines : Conseil canadien des normes de la radiotélévision, un organisme indépendant créé par l'Association canadienne des radiodiffuseurs Conseil canadien pour l'enseignement de la géographie, une initiative de la Société géographique royale du Canada et de la National Geographic Society Conseil canadien pour le contrôle du tabac, un organisme de bienfaisance canadien enregistré Conseil canadien des Églises, un forum chrétien œcuménique d'Églises au Canada Conseil canadien des Natural Mothers, un groupe de pression canadien pour les droits des femmes qui ont placé des enfants en adoption Conseil canadien des ingénieurs professionnels, l'organisation nationale de 12 associations provinciales et territoriales Conseil canadien de la magistrature, l'organisme de réglementation des juges canadiens composé principalement de chi ef juges et juges en chef associés Conseil des viandes du Canada, l'association commerciale nationale du Canada pour les emballeurs et transformateurs de viande rouge inspectés par le gouvernement fédéral Conseil des traducteurs, terminologues et interprètes du Canada, une fédération d'associations provinciales et territoriales Conseil unitaire du Canada, l'organisme national des unitariens universalistes au Canada Canadian Unity Council, un organisme à but non lucratif dont la mission est la promotion de l'unité canadienne et des institutions fédérales actuelles Chinese Canadian National Council, un organisme dont le but est de surveiller la discrimination raciale envers les Chinois au Canada
Conseil canadien_pour_les_réfugiés/Conseil canadien pour les réfugiés :
Le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR; anciennement connu sous le nom de Conférence permanente des organisations canadiennes préoccupées par/pour/avec les réfugiés) est une organisation non gouvernementale basée à Montréal qui critique la politique publique du gouvernement du Canada concernant l'établissement et la détermination des réfugiés, et fournit consultation auprès des autorités canadiennes de l'immigration. Selon le CCR, les services aux réfugiés devraient se concentrer sur la santé mentale.
Conseil canadien de la recherche en éducation/Conseil canadien de la recherche en éducation :
Le Conseil canadien pour la recherche en éducation (CCRE) était le bras de recherche de l'Association canadienne d'éducation (ACE). Elle a été fondée en 1964.
Conseil canadien pour le contrôle du tabac/Conseil canadien pour le contrôle du tabac :
Le Conseil canadien pour le contrôle du tabac (CCTC) est un organisme de bienfaisance canadien enregistré. Il existait auparavant sous le nom de Conseil canadien sur le tabagisme et la santé (CCSH). Elle a été fondée en 1974 par plusieurs organisations non gouvernementales « préoccupées par l'épidémie de tabagisme », dont la Société canadienne du cancer, la Fondation des maladies du cœur du Canada et l'Association pulmonaire du Canada. Il coordonne la Semaine nationale sans fumée du Canada.
Conseil_canadien_des_Églises/Conseil canadien des Églises :
Le Conseil canadien des Églises ( français : Conseil canadien des Églises ) est un organisme œcuménique large et inclusif, représentant maintenant 26 Églises membres, dont l' anglicane ; catholique oriental et romain; Évangélique; Église libre ; Orthodoxe oriental et oriental; et Traditions Protestantes Historiques. Ensemble, ces Églises membres représentent 13 500 communautés de culte et représentent 85 % des chrétiens du Canada. Le Conseil canadien des Églises a été fondé en 1944.
Canadian Council_of_Churches_v_Canada_(Minister_of_Employment_and_Immigration)/Canadian Council of Churches v Canada (Minister_of_Employment_and_Immigration) :
Conseil canadien des Églises c. Canada (Ministre de l'Emploi et de l'Immigration), [1992] 1 RCS 236, est une décision de principe de la Cour suprême du Canada sur le droit d'agir au Canada. En particulier, l'affaire énonce les critères qu'un groupe d'intérêt public doit remplir pour être autorisé à monter une contestation constitutionnelle devant les tribunaux.
Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage/Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage :
Le Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage est un partenariat entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada. Il appuie le développement des métiers spécialisés au Canada et gère le Programme des normes interprovinciales Sceau rouge. Il s'efforce d'harmoniser les normes d'apprentissage dans différentes juridictions. Le conseil lui-même n'a aucun pouvoir, mais les représentants peuvent détenir des pouvoirs réglementaires en vertu de lois provinciales/territoriales spécifiques.
Conseil_canadien_des_associations_de_ressources_humaines/Conseil canadien des associations de ressources humaines :
Le Conseil canadien des associations en ressources humaines (CCARH) est l'organisme national des ressources humaines du Canada. Il est chargé d'établir et de maintenir des normes nationales de base pour la profession des ressources humaines; favoriser la communication entre les associations participantes; servir de ressource reconnue sur l'équivalence des qualifications en ressources humaines à travers le Canada et fournir une voix nationale et internationale sur les questions de ressources humaines.
Conseil_canadien_des_ministres_de_l_environnement/Conseil canadien des ministres de l'environnement :
Le Conseil canadien des ministres de l'environnement (CCME) est une organisation intergouvernementale au Canada composée de membres du gouvernement fédéral, de dix gouvernements provinciaux et de trois gouvernements territoriaux. L'adhésion se fait au niveau ministériel et des réunions ont généralement lieu au moins une fois l'an pour discuter des priorités environnementales nationales et déterminer les travaux à mettre en œuvre par l'intermédiaire de l'organisation du CCME. L'objectif du Conseil est "d'obtenir des résultats environnementaux positifs, en se concentrant sur des questions d'envergure nationale et qui nécessitent une attention collective de la part d'un certain nombre de gouvernements".
Canadian Council_of_Natural_Mothers/Conseil canadien des mères naturelles :
Le Conseil canadien des mères naturelles (CCNM) est un groupe de pression canadien pour les droits des femmes qui ont placé des enfants en adoption, fondé en 1999. Il s'oppose à la plupart des pratiques d'adoption continue, arguant que l'adoption est traumatisante pour les mères et souvent ne profitent à leurs enfants comme c'est actuellement le cas. Pour soutenir les mères, le CCNM maintient un groupe de messagerie actif qui discute des problèmes qui concernent ceux qui ont subi une perte d'adoption et ceux qui peuvent être en réunion avec des membres de la famille perdus. Les membres du CCNM assistent également à des conférences liées à l'adoption, à des réunions gouvernementales et à des réunions avec des agences de services sociaux pour éduquer les gens sur les expériences des mères naturelles et plaider pour l'amélioration des politiques, des pratiques et des droits des mères et des personnes adoptées. De nombreuses positions publiées par le CCNM soutiennent que l'adoption dépend souvent de l'exploitation légale et émotionnelle des mères naturelles, et le groupe a publié un guide sur le " langage d'adoption honnête " qui soutient qu'une grande partie du vocabulaire contemporain utilisé pour décrire l'adoption présente un pro- biais d'adoption. Le CCNM a été très influent dans l'ouverture des registres des naissances. Sa vice-présidente d'alors, Sandra Jarvie, représentait les mères et les personnes adoptées en travaillant à l'ouverture des dossiers en Alberta. Les dossiers ont été ouverts en Alberta en 2004. En Ontario, le CCNM a appuyé l'Adoption Information Disclosure Act et l'Access to Adoption Records Act. En 2005, il a publié un énoncé de position contestant les affirmations de la commissaire à la protection de la vie privée de l'Ontario, Ann Cavoukian, concernant les engagements antérieurs en matière de protection de la vie privée pris envers les femmes plaçant des enfants en adoption. Le CCNM a également travaillé en étroite collaboration avec la Coalition for Open Adoption Records (COAR) en Ontario pour ouvrir les dossiers de l'Ontario, ce qui a eu lieu le 1er juin 2009. L'adhésion est ouverte à toutes les mères qui ont placé des enfants en adoption, à leurs enfants et aux autres membres naturels de la famille. D'autres qui soutiennent les objectifs de l'organisation peuvent également se joindre. La présidente actuelle du CCNM est Karen Lynn. CCNM est une filiale de Parent Finders Canada.
Conseil_canadien_des_ingénieurs_professionnels/Conseil canadien des ingénieurs professionnels :
Ingénieurs Canada ( français : Ingénieurs Canada ) est l'organisation nationale des 12 associations provinciales et territoriales qui réglementent la pratique du génie au Canada. Ingénieurs Canada sert ces associations, qui sont ses seuls membres, en offrant des programmes nationaux sur les normes de formation en génie, les qualifications professionnelles et la pratique professionnelle. L'organisation a été créée en 1936 sous le nom de Conseil des ingénieurs professionnels du Dominion du Canada. À la fin des années 1950, le nom est devenu le Conseil canadien des ingénieurs professionnels ( français : Conseil canadien des ingénieurs ). En 2007, l'organisation opérait sous le nom commercial d'Ingénieurs Canada. En 2014, le nom officiel a été changé pour Ingénieurs Canada. En plus d'être la voix des organismes de réglementation du génie dans les affaires nationales et internationales, Ingénieurs Canada coordonne l'élaboration de politiques, de positions et de lignes directrices nationales au nom de la profession d'ingénieur. Il favorise également une meilleure compréhension de la nature, du rôle et de la contribution des ingénieurs professionnels et du génie à la société, et entreprend des relations avec le gouvernement fédéral et des relations avec les médias nationaux au nom et en consultation avec les associations provinciales et territoriales.
Conseil_canadien_des_techniciens_et_technologues/Conseil canadien des techniciens et technologues :
Cet article fait référence au CCTT, l'organisme technique canadien. Pour l'entreprise de télécommunications trinidadienne, veuillez consulter Cable Company of Trinidad and Tobago. Le CCTT est composé de représentants des provinces du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador. Il participe à l'accréditation des programmes des collèges de technologie du génie en tant que répondant aux normes nationales de technologie par l'intermédiaire du Conseil canadien d'accréditation des technologies. Le CCTT est le signataire canadien de l'Accord de Sydney, de l'Accord de Dublin et du Forum sur la mobilité des technologues en ingénierie.
Conseil canadien pour l'Afrique/Conseil canadien pour l'Afrique :
Le Conseil canadien pour l'Afrique (CCAfrique) a été créé le 27 mai 2002 et est actuellement situé à Ottawa, en Ontario, dans le but de devenir la principale organisation canadienne engagée dans le développement économique d'une Afrique moderne et compétitive. CCAfrique a été fondée à la suite du Sommet du G8 de Kananaskis, où l'ordre du jour comprenait l'élaboration d'un plan d'auto-assistance pour l'Afrique. Formé un an après le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), CCAfrique partage l'objectif du NEPAD de renouveau africain.
Canadian Council_on_Animal_Care/Conseil canadien de protection des animaux :
Le Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) est une organisation canadienne qui est responsable « d'établir et de maintenir des normes pour le soin et l'utilisation des animaux en science » dans le pays. L'organisation fournit des normes éthiques pour l'utilisation d'animaux non humains dans les laboratoires. Son objectif est de prévenir les comportements nuisibles envers les animaux. Le CCPA a été créé en 1968 par le Conseil national de recherches à la demande du Conseil de recherches médicales. Son objectif initial était « d'enquêter sur les soins et l'utilisation des animaux de laboratoire au Canada », avec pour mandat « de travailler à l'amélioration des soins et de l'utilisation des animaux à l'échelle du Canada ». L'organisation est un système d'examen par les pairs, participatif et non légiféré. Tous les soins et l'utilisation d'animaux à des fins expérimentales au Canada sont assujettis à ses règles et règlements. L'organisation explique sa position sur l'utilisation d'animaux en recherche : L'utilisation d'animaux en recherche , l'enseignement et les tests ne sont acceptables que s'ils promettent de contribuer à la compréhension des principes biologiques fondamentaux ou au développement de connaissances dont on peut raisonnablement s'attendre à ce qu'elles profitent aux humains ou aux animaux. Les animaux ne doivent être utilisés que si les meilleurs efforts du chercheur pour trouver une alternative ont échoué. Un partage continu des connaissances, une revue de la littérature et l'adhésion au principe Russell-Burch «3R» de «remplacement, réduction et raffinement» sont également des conditions préalables. Ceux qui utilisent des animaux doivent utiliser les méthodes les plus humaines sur le plus petit nombre d'animaux appropriés nécessaires pour obtenir des informations valides. Le CCPA a recours à des comités d'évaluation, qui rencontrent le personnel d'établissements de recherche tels que des collèges et des universités, pour évaluer les soins et l'utilisation des animaux dans les installations. Pendant leur séjour, les panels interrogent des enquêteurs individuels et observent des techniques spécifiques. Si un établissement ne respecte pas les normes établies par le CCPA, le CCPA émet des recommandations à l'établissement fautif, généralement pour des problèmes d'entretien ménager ou d'entretien des installations. Les recherches dans lesquelles des vertébrés ou des céphalopodes sont utilisés au Canada sont assujetties aux exigences du CCPA; cependant, la recherche peut être exemptée si cela s'avère nécessaire. Le CCPA a été entièrement financé par des subventions annuelles du Conseil de recherches médicales et du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, deux des plus grands organismes subventionnaires du Canada, depuis la création de l'organisation en 1968 jusqu'en 1994.
Conseil_canadien_de_géomatique/Conseil canadien de géomatique :
Le Conseil canadien de géomatique (COCG) a été créé en 1972. Il s'agit du principal organisme consultatif fédéral-provincial-territorial pour la gestion de l'information géographique. Le COCG se réunit deux fois par année pour discuter des programmes, des développements, de la législation et des enjeux liés à la géomatique. Le COCG supervise l'initiative GéoBase.
Conseil_canadien_de_droit_international/Conseil canadien de droit international :
Le Conseil canadien de droit international (CCDI) est un organisme sans but lucratif fondé en 1972 par Sir Ronald St. John Macdonald. Le mandat de l'organisation est de faire avancer la discussion mondiale sur les questions juridiques internationales, y compris le droit international public et privé. L'organisation rassemble les quatre secteurs du droit, à savoir les praticiens privés, les universitaires, les ONG et les avocats du gouvernement, par le biais de divers événements et d'une conférence annuelle tenue à l'installation des affaires étrangères du gouvernement du Canada, actuellement connue sous le nom d'Affaires mondiales Canada. L'organisation honore également des avocats et des étudiants exceptionnels par le biais de prix et de bourses, notamment la médaille John E. Read, le prix de l'avocat du secteur public, la bourse d'études Leslie C. Green pour anciens combattants et, surtout, les bourses d'études John Peters Humphrey. La médaille E. Read comprend : Stephen Toope, actuel directeur de la Munk School of Global Affairs, Université de Toronto; et Donald McRae, titulaire de la chaire Hyman Soloway et professeur titulaire à l'Université d'Ottawa. Donald McRae; Valerie Hughes, ancienne directrice, Affaires juridiques, du Secrétariat de l'Organisation mondiale du commerce ; Robert Brookfield, conseiller juridique adjoint et directeur général, Bureau du droit commercial, Affaires mondiales Canada; Craig Forcese, professeur et vice-doyen, Études supérieures, Université d'Ottawa; Adrienne Jarabek Marion, avocate des droits de la personne et fondatrice du Conseil des droits de la personne pour la sécurité et le renseignement (SIHRC) du Canada, et Marie-Claude Boisvert. La liste complète se trouve sur leur site Web. Le président actuel de l'organisation est Gib van Ert, qui pratique le litige civil et le droit public chez Olthuis van Ert à Ottawa et à Vancouver.
Conseil canadien sur l'apprentissage/Conseil canadien sur l'apprentissage :
Le Conseil canadien sur l'apprentissage était un canal d'apprentissage tout au long de la vie, encourageant et soutenant les décisions fondées sur des données concernant l'apprentissage à toutes les étapes de la vie, de la petite enfance jusqu'à la fin de la vie. L'organisme a reçu environ 85 % de son financement du gouvernement du Canada, qui a annoncé en janvier 2010 qu'il ne renouvelait pas son financement. Le site Web de l'organisme n'est plus disponible.
Association canadienne_de_musique_country/Association canadienne de musique country :
La Canadian Country Music Association (CCMA) a été fondée en 1976 sous le nom d'Academy of Country Music Entertainment pour organiser, promouvoir et développer une industrie canadienne de la musique country. L'association a changé son nom pour Canadian Country Music Association en 1987. Le CCMA est bien connu pour le CCMA Awards Show, qui a lieu le dernier jour de la Country Music Week et est diffusé à la télévision. La Country Music Week est un événement annuel prévu par la CCMA. Il est organisé chaque année dans une ville canadienne différente et se termine par la remise des prix CCMA le dimanche soir. La Semaine de la musique country comporte trois volets : un festival de musique (qui comprend un Fan Fest, un spectacle de légendes et une série d'auteurs-compositeurs), le spectacle des prix CCMA et une conférence de l'industrie (qui comprend des ateliers et des séminaires, des événements de réseautage et des cérémonies de remise de prix) .
Canadian Country_Music_Hall_of_Fame/Panthéon de la musique country canadienne :
Le Temple de la renommée de la musique country canadienne rend hommage aux artistes, bâtisseurs ou diffuseurs canadiens de musique country, vivants ou décédés. La collection d'artefacts comprend de nombreuses informations biographiques sur les intronisés. Il est situé au centre-ville de Merritt, en Colombie-Britannique, au 2025, avenue Quilchena. L'installation est ouverte toute l'année pour des visites personnalisées et est ouverte au public à des heures ajustées en fonction des saisons. L'initiative est régie par une société sans but lucratif (la Canadian Country Music Heritage Society). En 2009, la Cantos Music Foundation (maintenant le National Music Centre) à Calgary, en Alberta, est devenue propriétaire de la collection d'artefacts du Canadian Country Music Hall of Fame après un transfert de propriété de Deb Buck, épouse du défunt membre du Temple de la renommée Gary Buck. Les plaques des intronisés résident dans le Hall of Honor du Hall of Fame (à Merritt). Pendant plusieurs années, le Temple de la renommée a été installé dans un bâtiment en rondins sur le terrain du Stampede de Calgary. En 1993, l'auteur-compositeur-interprète canadien Stompin' Tom Connors a refusé d'être intronisé au Temple de la renommée, dans le cadre de sa campagne en cours contre l'américanisation de la musique canadienne.
Pleins feux sur un pays canadien/Pleins feux sur un pays canadien :
Le Canadian Country Spotlight est une émission hebdomadaire d'une heure consacrée à la musique country. Canadian Country Spotlight concentre et met en valeur les talents country canadiens. Il est diffusé chaque semaine sur les stations de radio de musique country partout au Canada. L'émission a été lancée le week-end de la fête du Travail 2011. L'émission a présenté Jason McCoy, George Canyon, Gord Bamford, Paul Brandt et de nombreuses autres vedettes country canadiennes.
Comté canadien,_Oklahoma/Comté canadien, Oklahoma :
Le comté canadien est un comté situé dans l'État américain de l'Oklahoma. Au recensement de 2010, la population était de 115 541 habitants, ce qui en fait le cinquième comté le plus peuplé de l'Oklahoma. Son siège du comté est El Reno. Le comté porte le nom de la rivière canadienne, qui fait partie de sa frontière sud. La rivière a peut-être été nommée en l'honneur des premiers explorateurs européens qui étaient des commerçants de fourrures et des trappeurs de la Nouvelle-France ou du Canada colonial d'avant 1763. Le comté canadien fait partie de la zone statistique métropolitaine d'Oklahoma City.
Prison et écurie du comté canadien / Prison et écurie du comté canadien :
La prison et écurie du comté canadien comprend deux bâtiments construits à des époques différentes. La prison est un bâtiment situé au 300 South Evans à El Reno, Oklahoma. C'est le site abandonné de la prison du comté de Canadian County et se trouve à l'ouest de la prison du comté actuelle sur le même bloc. L'écurie, située au 301 N. Choctaw a été répertoriée en 1995. L'écurie a été construite entre 1908 et 1913. Elle a été inscrite au registre national des lieux historiques (NRHP) en 1985. La prison et l'écurie sont le plus ancien gouvernement de comté restant. structures dans le comté canadien.
Canadian Cowboy_Country_Magazine/Canadian Cowboy Country Magazine :
Canadian Cowboy Country est un magazine canadien de la culture et du style de vie occidentaux. Il est publié par Rob Tanner. La publication a été fondée en 1997. Le magazine a été acheté par Tanner Young Publishing Group en 2001. Les bureaux de rédaction sont situés à Edmonton, Alberta, Canada.
Fédération canadienne des métiers d'art/Fédération canadienne des métiers d'art :
La Fédération canadienne des métiers d'art (Fédération canadienne des métiers d'art) est l'organisme national de services aux arts qui représente à la fois les conseils provinciaux et territoriaux des métiers d'art et les personnes participant au secteur canadien des métiers d'art.
Canadian Credit Union_Association/Association canadienne des coopératives de crédit :
L'Association canadienne des coopératives de crédit (CCUA ; français : Association canadienne des coopératives financières) est l'association commerciale nationale des coopératives de crédit au Canada (à l'extérieur de la province de Québec). Fondée en 1953, elle a pris son nom actuel en janvier 2016 pour refléter son « rôle évolutif en tant qu'association qui se concentre sur la croissance d'une industrie des coopératives de crédit plus forte ». La CCUA a été fondée sous le nom de Canadian Co-operative Credit Society (CCCS ) pour soutenir un système de coopératives de crédit en plein essor dans les années 1950. Elle a été renommée Centrale des caisses de crédit du Canada en 1993 afin de mieux refléter sa relation avec ses centrales provinciales de caisses de crédit membres.
Association_canadienne_de_justice_criminelle/Association canadienne de justice pénale :
L'Association canadienne de justice pénale (ACJC) est une organisation nationale bénévole fondée en 1919, vouée à l'amélioration du système de justice du Canada. Son bureau est à Ottawa. Selon l'énoncé de mission de l'organisation : « Reconnaissant que le système de justice pénale doit répondre aux besoins de tous, l'Association canadienne de justice pénale est une organisation-cadre représentant tous les éléments du système de justice pénale, y compris le public Il existe pour promouvoir un débat rationnel, informé et responsable afin de développer un système de justice plus humain, équitable et efficace.
Championnats_canadiens_de_cross_country/Championnats canadiens_de_cross_country :
Les Championnats canadiens de cross-country sont les championnats nationaux annuels de course de cross-country au Canada. L'événement de 2014 a eu lieu à Vancouver, en Colombie-Britannique. L'événement aura lieu à Kingston, en Ontario, de 2015 à 2018.
Carrefour canadien_international/Carrefour canadien international :
Carrefour canadien international (CCI) est une organisation canadienne de développement international basée à Toronto et à Montréal. Financé en partie par l'Agence canadienne de développement international, CCI se consacre à la lutte contre les causes profondes de la pauvreté mondiale et à la promotion des droits des femmes et des filles en Afrique de l'Ouest, en Afrique australe et en Bolivie.
Indice_du_brut canadien/Indice du brut canadien :
L'indice canadien du pétrole brut (ICC) sert de référence pour le pétrole produit au Canada. Il permet aux investisseurs de suivre le prix, le risque et la volatilité de la marchandise canadienne. Le CCI a été lancé par Auspice Capital Advisors en 2014. L'indice est passé d'un affichage de fin de journée à celui de janvier 2016. Le CCI peut être utilisé pour identifier les opportunités pour spéculer directement sur le prix du pétrole brut canadien ou en conjonction avec le West Texas Intermediate (WTI) pour mettre sur un écart commercial qui pourrait représenter le différentiel entre les deux. Actuellement, le pétrole de l'Ouest canadien se négocie à escompte par rapport au WTI. Le pétrole de l'Ouest canadien extrait des sables bitumineux de l'Athabasca est un mélange plus lourd et plus difficile à raffiner. Ceci, ainsi que son emplacement enclavé et les contraintes de transport, contribuent à la remise. Le CCI fournit une référence de prix fixe pour le pétrole brut canadien et fournit un indice accessible et transparent pour servir de référence pour créer des produits investissables et pourrait finalement augmenter sa demande sur les marchés mondiaux. D'autres bruts acides lourds, comme le mélange mexicain Maya, se négocient actuellement à une prime par rapport au WTI. La CCI cible une exposition qui représente une position mobile sur trois mois dans le pétrole brut. Pour créer un prix représentatif du brut canadien, l'indice utilise deux contrats à terme : un contrat à prix fixe, qui représente le prix du pétrole brut à Cushing, Oklahoma, et un contrat différentiel de base, qui représente la différence de prix entre Cushing et le Canada. Les prix des deux contrats sont en dollars américains par baril. Ensemble, ces éléments créent un prix fixe pour le pétrole brut canadien. La valeur de l'Indice est déterminée par son agent de calcul et de publication tiers, le NYSE Global Index Group, sur la base des rendements quotidiens des prix publiés par ICE Futures Europe.
Crusoes canadiens/Crusoes canadiens :
Canadian Crusoes: A Tale of the Rice Lake Plains est un roman de Catharine Parr Traill publié en 1852, considéré comme le premier roman canadien pour enfants. Écrit après The Backwoods of Canada (1836), il s'agit du deuxième livre canadien de Traill. Il a été publié pour la première fois en 1852 par l'éditeur londonien Arthur Hall, Virtue, and Company. Il a été édité par sa sœur Agnes Strickland.
Championnats_canadiens_des_clubs_de_curling/Championnats canadiens des clubs de curling :
Les Championnats canadiens des clubs de curling (appelés Championnats des clubs de curling Everest pour des raisons de parrainage) sont un tournoi de curling annuel organisé au Canada. Le tournoi met en vedette les meilleurs curleurs de « niveau club » de chaque province et territoire du Canada, ainsi que du nord de l'Ontario. Le premier événement a eu lieu en 2009. Chaque province et territoire organise une série de séries éliminatoires où une seule équipe par club de curling est autorisée à participer. Chaque club de curling sélectionne ses équipes indépendamment et beaucoup choisissent leurs champions respectifs. L'événement ne présente que des curleurs de "niveau club". Cela signifie que les meilleures équipes de curling ne sont pas autorisées à entrer. Les équipes ne peuvent avoir qu'un seul joueur qui a joué dans un événement provincial masculin, féminin ou senior cette saison ou la saison précédente ou dans un événement du Grand Chelem de curling cette année ou l'année précédente.
Canadian Curling_Hall_of_Fame/Temple de la renommée du curling canadien :
Le Temple de la renommée du curling canadien a été créé avec ses premiers intronisés en 1973. Il est géré par Curling Canada, l'organisme directeur du curling au Canada, à Orléans, en Ontario. Le comité de sélection du Temple de la renommée se réunit chaque année pour choisir les intronisés dans quatre catégories : curleur, bâtisseur, curleur/bâtisseur et équipe. Les anciens présidents de Curling Canada sont automatiquement intronisés au Temple de la renommée dans le cadre du tableau d'honneur exécutif.
Association canadienne du cheval de coupe/Association canadienne du cheval de coupe :
L'Association canadienne du cheval de coupe (CCHA) est un organisme sans but lucratif voué à la promotion du sport équestre de coupe au Canada. Fondée en 1954, elle réglemente un sport qui a commencé au milieu des années 1880 et est devenu populaire au Canada dans les années 1940 et 1950. Le CCHA maintient un Temple de la renommée pour honorer les membres qui ont apporté une contribution exceptionnelle au sport. Le patron du CCHA est le prince Philip, duc d'Édimbourg. La coupe est un sport basé sur le ranch qui a commencé au début du 19e siècle, en coupant le bétail des troupeaux. Les chevaux et les cavaliers sont jugés sur la façon dont ils travaillent pour retirer un seul bouvillon d'un troupeau et l'empêcher de revenir. Le CCHA fait la promotion d'un type de cheval appelé le cheval de coupe canadien; ce type est composé de nombreuses races avec un fond de cheval de souche commun.
Commission_canadienne_du_lait/Commission canadienne du lait :
La Commission canadienne du lait est une société d'État du gouvernement du Canada basée à Ottawa qui joue un rôle d'administrateur, de facilitateur et d'intervenant dans la politique publique liée à l'industrie laitière canadienne. Le mandat de la CCL est de coordonner les politiques laitières dans une juridiction partagée entre les gouvernements provincial et fédéral. Au début des années 1970, lorsque l'industrie laitière est devenue la première industrie au Canada à être exploitée dans le cadre du système national de gestion de l'offre, la CCL a été nommée en tant que facilitateur et administrateur coordonnant les politiques laitières et fournissant un cadre pour la gestion de l'industrie laitière canadienne.
Canadian Deaf_Theatre/Théâtre canadien des sourds :
Le Canadian Deaf Theatre est la seule compagnie de théâtre professionnelle sourde anglophone au Canada. Sa philosophie est "Une croyance dans l'intérêt et la capacité naturelle inhérente des personnes sourdes à agir et à se divertir à un niveau professionnel sérieux et à offrir quelque chose de différent de celui du médium théâtral entendant/parlant". CDT a été fondée en 1989 par Lewis Hartland (né le 16 juin 1955), ancien membre du Canadian Theatre of the Deaf. Il est basé à Cranbrook, en Colombie-Britannique. La soirée d'ouverture de Varieties, la première production de la compagnie, a eu lieu le 10 janvier 1990. Les premières représentations mettaient en vedette Hartland et l'actrice entendante, Toni Miller, originaire de Prince George, en Colombie-Britannique, qui a ensuite été remplacée par l'épouse sourde de Hartland, Constance Alice (née Harrison).
Canadian Death_Race/Canadian Death Race :
La Canadian Death Race est une course à pied de 125 kilomètres à travers les montagnes rocheuses canadiennes à Grande Cache, en Alberta. Il comprend trois sommets montagneux, une traversée de rivière majeure et 17 000 pieds de dénivelé. La course a lieu chaque année le long week-end d'août depuis l'an 2000. En 2010, The North Face est devenu le commanditaire en titre et la course a été rebaptisée The North Face Canadian Death Race. Le parrainage de The North Face a été discrètement retiré de tout le matériel promotionnel le 20 février 2014. Il est organisé par une organisation à but non lucratif connue sous le nom de Canadian Institute of Extreme Racing. Les coureurs peuvent concourir seuls ou en équipes de relais de cinq personnes maximum.
Tournée canadienne de la mort/Tournée canadienne de la mort :
Le Canadian Death Tour ou Northern Hell Tour , et parfois simplement connu sous le nom de «Death Tour», est une tournée de lutte professionnelle dans les territoires du nord du Canada promue par Tony Condello chaque année pendant plus de 30 ans pendant les hivers. La tournée emmène des lutteurs de toute l'Amérique du Nord et les conduit dans les communautés inuites qui sont rarement exposées à la lutte. La tournée tire son nom du fait que de nombreux lutteurs qui y participent ont trouvé que c'était une expérience de mort imminente en raison de la dureté et de la difficulté à terminer. Terminer une tournée de la mort est considéré comme un insigne d'honneur et la preuve de la ténacité d'un lutteur, semblable à avoir été formé dans "le donjon".
Académie canadienne de la Défense/Académie canadienne de la Défense :
L'Académie canadienne de la Défense ("ACD") est une organisation située au sein des Forces canadiennes, créée en 2000. L'académie est située au sein du Commandement du personnel militaire et a son siège social à la Base des Forces canadiennes Kingston, en Ontario. Le CDA comprend plusieurs instituts de formation tels que le Collège militaire royal du Canada, le Collège des Forces canadiennes et le Collège militaire royal de Saint-Jean; le Programme de recherche de l'Académie canadienne de la Défense (CDARP) est une source importante de financement de la recherche dans ces collèges pour les enseignants universitaires et les groupes en génie, en sciences naturelles, en sciences sociales et en sciences humaines. L'ADC est également responsable de la Revue militaire canadienne, des Presses de l'Académie canadienne de la Défense et du Centre d'excellence Dallaire pour la paix et la sécurité. Le CDA est commandé par le major-général Craig Aitchison, qui a remplacé le contre-amiral Luc Cassivi le 14 août 2020.
Canadian Defence_Lawyers/Avocats canadiens de la défense :
Les Avocats canadiens de la défense sont une association d'avocats canadiens de la défense civile. Il offre une formation spécifique et un forum d'échange d'informations entre les membres.
Canadian Defence_League/Ligue canadienne de défense :
La Ligue canadienne de défense était une organisation qui préconisait l'entraînement militaire pour tous les hommes au Canada. Il a été fondé en 1909, à la suggestion de William Hamilton Merritt III, et a été officiellement inauguré le 10 septembre 1910 à Toronto. La Ligue a fonctionné de 1910 à mars 1914, autour du déclenchement de la Première Guerre mondiale. Merritt en était le président. En fin de compte, l'organisation a favorisé le service militaire universel, sur le modèle suisse. Albert Carman, William Lash Miller, Maurice Hutton, Byron Edmund Walker, Reuben Wells Leonard et Rufus S. Hudson faisaient partie des boosters de la Ligue. Beaucoup de ses membres ont préféré les exercices de cadets dans les écoles. Desmond Morton soutient que les efforts de la Ligue en faveur de l'entraînement militaire "ont lamentablement échoué quelques mois seulement avant le déclenchement de la guerre".
Association dentaire_canadienne/Association dentaire canadienne :
L'Association dentaire canadienne (ADC; français : Association dentaire canadienne) est une association professionnelle à but non lucratif représentant les 18 000 dentistes du Canada. Basée à Ottawa, la capitale du Canada, l'ADC sert ses membres et le public en gérant les principaux problèmes de santé bucco-dentaire en leur nom et en coordonnant des programmes de sensibilisation à la santé dentaire à travers le pays. L'ADC participe activement à des initiatives de lobbying et de représentation et utilise son rôle de chef de file pour communiquer au public et au gouvernement les préoccupations de la profession concernant les soins dentaires gérés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chacon Creek Nueces River tributary""

Chachakumani (Cochabamba)/Chachakumani (Cochabamba): Chachakumani (Quechua chachakuma une plante médicinale, -ni un suffixe aymara, &qu...