Rechercher dans ce blog

dimanche 19 juin 2022

Canadian Development Corporation


Art canadien_(magazine)/Art canadien (magazine) :
Canadian Art était un magazine d'art trimestriel publié à Toronto et axé sur l'art contemporain canadien. Le magazine a publié des profils d'artistes, des nouvelles sur l'art, des interviews, des éditoriaux et des critiques d'expositions d'art moderne. Fondée en 1943, elle était connue sous le nom d'artscanada entre 1968 et 1983.
Club d'art canadien/Club d'art canadien :
Le Canadian Art Club était un groupe d'artistes établi à Toronto en 1907 pour faire progresser les normes des expositions d'art canadien et exposer les œuvres d'artistes canadiens distingués, en particulier ceux qui avaient étudié à l'étranger ou y avaient vécu. Il a décliné après la mort de son co-fondateur Edmund Morris en 1913, a cessé d'exister en 1915 mais n'a été officiellement dissous qu'en 1933.
Canadian Art_Song_Project/Projet de chanson d'art canadien :
Le Canadian Art Song Project est un groupe qui commande la composition de musique vocale canadienne. Le groupe est basé à Toronto et a été fondé par Lawrence Wiliford et Steven Philcox.
Artistes canadiens%27_Représentation/Représentation des artistes canadiens :
Canadian Artists' Representation/Le Front des artistes canadiens (CARFAC) est une société sans but lucratif qui sert de voix nationale aux artistes visuels professionnels du Canada. Le mandat de CARFAC est de promouvoir les arts visuels au Canada, de promouvoir un climat socio-économique propice à la production d'arts visuels au Canada, de mener des recherches et de s'engager dans l'éducation du public à ces fins. L'implication active de l'organisation dans la défense des droits, le lobbying, la recherche et l'éducation publique au nom des artistes au Canada a défini CARFAC comme un organisme représentatif intégral pour les artistes à travers le pays. CARFAC a été créé par des artistes en 1968 et a été certifié par la législation fédérale sur le statut de l'artiste. CARFAC est guidé par un conseil actif, élu par les membres.
Canadian Artists%27_Representation_v_National_Gallery_of_Canada/Représentation des artistes canadiens contre Musée des beaux-arts du Canada :
Représentation des artistes canadiens c. Musée des beaux-arts du Canada, 2014 CSC 42 est une décision historique de la Cour suprême du Canada sur la nature de la négociation de bonne foi. Cela a également un effet sur la nature des négociations des redevances pouvant être dues aux artistes en vertu de la Loi sur le droit d'auteur du Canada.
Prix_des_arts_et_de_la_mode_canadiens/Prix_des_arts_et_de_la_mode_canadiens :
Les Canadian Arts & Fashion Awards (CAFA) sont une cérémonie annuelle de remise de prix visant à reconnaître et à célébrer les réalisations exceptionnelles et les talents émergents de la mode canadienne. Les prix ont été créés pour encourager le développement économique de l'industrie canadienne de la mode et appuyer la souveraineté culturelle canadienne. L'événement a débuté en janvier 2014. Year, The Sephora Image Maker Award, The Hudson's Bay International Canadian Designer of the Year Award, Yorkdale Stylist of the Year, Model of the Year et Fashion Blogger of the Year. Les membres du jury en 2015 comprenaient la philanthrope Suzanne A. Rogers, Vice-présidente de Holt Renfrew Lisa Tant, vice-présidente et directrice des achats de The Room, The BAY Nicholas Mellamphy, rédactrice en chef de Elle Canada Noreen Flanagan, Coco Rocha, présidente et professeure agrégée à l'Université Ryerson Robert Ott, et directrice exécutive du Toronto Incubateur de mode Susan Langdon.Les lauréats ont inclus Coco Rocha, Beaufille, Marie Saint Pierre, Philippe Dubuc, Mikhael Kale, Jerome C. Rousseau, Sid Neigum, Tommy Ton, Erdem Moralioğlu, Zeina Es mail, Anaïs Pouliot, Jeremy Laing, DSQUARED et Joe Mimran.
Assemblées_canadiennes_de_Dieu/Assemblées canadiennes de Dieu :
Les Assemblées de Dieu canadiennes (CAOG) (anciennement l'Église pentecôtiste italienne du Canada ou GIEC) sont une dénomination pentecôtiste au Canada. C'est l'une des trois branches canadiennes des Assemblées de Dieu, la plus grande dénomination pentecôtiste au monde. Le groupe partage des croyances identiques et une étroite collaboration avec les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Il est également associé aux Assemblées de Dieu en Italie et à l'Église chrétienne d'Amérique du Nord.
Aéronef_associé canadien/Aéronef associé canadien :
Canadian Associated Aircraft était un projet conjoint canado-britannique de construction d'avions Handley Page Hampden à la fin des années 1930.
Canadian Association_for_Adolescent_Health/Association canadienne pour la santé des adolescents :
L'Association canadienne pour la santé des adolescents (également connue sous le nom de l'Association canadienne pour la santé des adolescents) est un organisme de défense multidisciplinaire à but non lucratif basé à Montréal, au Québec, qui promeut l'intérêt pour les problèmes de santé liés aux adolescents entre 10 et 19 ans. L'organisation publie un journal et parraine des conférences dans le but d'établir des normes en matière de soins de santé aux adolescents partout au Canada. Fondé en 1993 par Jean-Yves Frappier, pédiatre au Centre universitaire de santé Sainte-Justine, le CAAH a été incorporé en 1996.
Association_canadienne_pour_l'égalité/Association canadienne pour l'égalité :
L'Association canadienne pour l'égalité (CAFE) est un organisme canadien sans but lucratif. Le CAFE a souvent été caractérisé comme un groupe de défense des droits des hommes par des sources, bien que l'organisation le nie. En mars 2014, l'Association canadienne pour l'égalité a obtenu le statut d'organisme de bienfaisance de l'Agence du revenu du Canada, ce qui en fait le premier organisme de bienfaisance axé sur les problèmes des hommes. Le CAFE est parfois décrit comme une voix modérée et académique, en particulier par des membres du mouvement des hommes, comme l'auteur Warren Farrell, bien que les médias aient qualifié le groupe de controversé, et divers groupes féministes, étudiants et anti-violence domestique associent CAFE à des organisations de défense des droits des hommes plus radicales telles que A Voice for Men. Le porte-parole du CAFE, Justin Trottier, a nié ces allégations. Le CAFE organise régulièrement une série de conférenciers et de conférences, mettant en vedette des conférenciers tels que Warren Farrell, la professeure d'anglais de l'Université d'Ottawa Janice Fiamengo et les professeurs de McGill Katherine K. Young et Paul Nathanson. Parmi les autres événements, citons une présentation du sociologue de l'Université York, le Dr Robert Kenedy, sur la nouvelle discipline des études masculines, une conférence de la chroniqueuse du National Post Barbara Kay sur les tribunaux de la famille et la paternité, et une conférence d'Aaron Bacher, survivant du cancer de la prostate, sur la santé des hommes. Le groupe a également accueilli l'anthropologue Lionel Tiger.
Canadian Association_for_Free_Expression/Association canadienne pour la libre expression :
L'Association canadienne pour la liberté d'expression (CAFE) est l'un des nombreux groupes dirigés par le néonazi et suprémaciste blanc Paul Fromm. Créé en 1981, le CAFE se déclare engagé dans la promotion et la défense de la liberté totale d'expression et publie le Free Speech Monitor dix fois par an. Bien qu'elle ait commencé en Ontario, elle a également été incorporée en Alberta. Les opposants ont accusé le CAFE de racisme, arguant qu'il ne se contente pas de soutenir les droits de liberté d'expression des groupes d'extrême droite, mais qu'il promeut également leurs opinions. Le CAFE a critiqué ce qu'il considère comme des injustices contre les Blancs au Canada et a soutenu que les lois canadiennes ne défendent vigoureusement la liberté d'expression des Blancs et sont trop favorables aux minorités. Le CAFE a fait campagne (avec les anciens groupes nationalistes blancs Canadian Heritage Alliance et Northern Alliance) pour la libération de Brad Love, qui, selon lui, a été emprisonné pour avoir exprimé ses sentiments nativistes. Le CAFE a également fait campagne pour la libération des négationnistes de l'Holocauste Ernst Zündel et David Irving, et contre l'avocat des droits de la personne Richard Warman et la Commission canadienne des droits de la personne. Le 23 novembre 2007, la juge de la Cour supérieure de l'Ontario, Monique Métivier, a statué que Fromm et CAFE avaient diffamé Warman et leur a ordonné de payer 30 000 $ en dommages-intérêts et d'afficher des rétractations complètes dans les dix jours sur tous les sites Web sur lesquels les commentaires diffamatoires ont été affichés. La Cour d'appel de l'Ontario a confirmé le jugement en décembre 2008 avec des dommages-intérêts portés à 40 000 $, car Fromm a été condamné à payer 10 000 $ supplémentaires pour les frais juridiques de Warman. Warman a déclaré que la décision de la cour d'appel "envoie le message que ceux qui tentent d'utiliser le manteau de la liberté d'expression pour empoisonner la réputation d'autrui par le mensonge et la diffamation le font à leurs risques et périls". Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique concernant le harcèlement de Mme Oger par M. Whatcott, qui, selon Mme Oger, a mené une campagne très publique de harcèlement contre elle en raison de son identité de genre. CAFE a appuyé le droit de M. Whatcott de faire ces déclarations et a adopté bon nombre des déclarations de M. Whatcott dans ses observations au Tribunal. Le 27 mars 2019, le Tribunal a statué que le comportement de CAFE en tant qu'intervenant était « inapproprié » et que ses observations étaient « incendiaires, désobligeantes, irrespectueuses et inappropriées ».
Association_canadienne_de_recherche_sur_le_VIH/Association canadienne de recherche sur le VIH :
L'Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRV) est une organisation qui représente la recherche sur le VIH/sida au Canada ou par des Canadiens. L'ACRV comprend tous les chercheurs et toutes les disciplines des approches scientifiques du VIH et du sida, dans le but d'améliorer sa prévention et son traitement et, en définitive, son éradication et sa guérison. Les disciplines représentées par l'ACRV comprennent les sciences fondamentales, les sciences cliniques, l'épidémiologie/la santé publique et les sciences sociales. On estime que 65 000 Canadiens vivaient avec l'infection par le VIH (y compris le sida) en 2008. La recherche dans le domaine du VIH/sida est essentielle pour combattre l'épidémie, puisqu'il y a environ 2 300 à 4 300 nouvelles infections chaque année au Canada.
Canadian Association_for_Information_Science/Association canadienne des sciences de l'information :
La Canadian Association for Information Science (L'Association canadienne des sciences de l'information), également connue sous le nom de CAIS, est une société canadienne qui promeut l'avancement des sciences de l'information au Canada et encourage et facilite l'échange d'information relative à l'utilisation , l'accès, la récupération, l'organisation, la gestion et la diffusion de l'information. Il s'agit d'une association bilingue (anglais/français) portant le nom français L'Association canadienne des sciences de l'information, également connue sous le nom d'ACSI. Fondée en 1971, l'association publie une revue trimestrielle, The Canadian Journal of Information and Library Science (CJILS) et parraine une conférence annuelle. En plus des informations de contact, le site Web de l'association, www.cais-acsi.ca, fournit des informations sur les conférences passées et futures et l'accès aux actes de la conférence. Les membres du CAIS comprennent des scientifiques de l'information et des archivistes, des bibliothécaires, des informaticiens, des documentalistes, des économistes, des éducateurs, des journalistes, des psychologues et d'autres personnes qui soutiennent ses objectifs.
Canadian Association_for_Irish_Studies/Association canadienne des études irlandaises :
L'Association canadienne d'études irlandaises (CAIS; français : L'association canadienne d'études irlandaises) a été fondée par Robert O'Driscoll en 1973. Son objectif est de promouvoir l'étude de la culture irlandaise au Canada, et son but particulier est d'attirer jeunes chercheurs sur le terrain. Il utilise des conférences, des publications et des ressources en ligne pour promouvoir la discussion des idées actuelles relatives aux études et à la culture irlandaises. Le PCSRA compte des membres partout au Canada. D'autres se trouvent en Irlande, au Royaume-Uni, aux États-Unis, ailleurs en Europe, en Asie et en Australasie. Parmi les activités de l'Association, il y a une conférence annuelle dans une université au Canada. Ces conférences sont suivies par des étudiants, des universitaires et des membres du public. L'Association publie également la revue semestrielle Canadian Journal of Irish Studies et un bulletin d'information.
Canadian Association_for_Laboratory_Animal_Science/Association canadienne pour la science des animaux de laboratoire :
L'Association canadienne pour la science des animaux de laboratoire (CALAS), une association à but non lucratif, a été créée en 1962 avec pour vision d'élever les normes de la science des animaux de laboratoire et d'améliorer le bien-être des animaux. Ils se sont lancés dans l'objectif de travailler à l'élimination de l'utilisation inhumaine et inutile des animaux dans la recherche. La mission de CALAS est de faire progresser les connaissances, les compétences et le statut de ceux qui soignent et utilisent des animaux de laboratoire, d'améliorer les normes de soins aux animaux dans la recherche et de fournir un forum pour l'échange et la diffusion des connaissances concernant les soins et la recherche. Le CALAS compte 900 membres, vétérinaires, médecins, chercheurs, administrateurs et techniciens. Le bureau national est situé à Toronto, en Ontario.[1]
Canadian Association_for_Physical_Anthropology/Association canadienne d'anthropologie physique :
La Canadian Association for Physical Anthropology / L'Association Canadienne D'Anthropologie Physique (CAPA/ACAP) est une société savante d'universitaires internationaux et d'étudiants en anthropologie physique au Canada. La mission de l'association est de promouvoir et d'accroître la sensibilisation et la compréhension de l'anthropologie physique (biologique) parmi ses membres et de soutenir les institutions, les agences et le grand public. L'Association est guidée par une constitution et un code d'éthique, tient des réunions annuelles, distribue des bulletins d'information semestriels à ses membres et offre des possibilités de financement aux membres étudiants. Le président actuel en 2017 est le Dr Ian Colquhoun (Université Western Ontario).
Association_canadienne_pour_la_prévention_du_suicide/Association canadienne pour la prévention du suicide :
L'Association canadienne pour la prévention du suicide (ACPS)/Association canadienne pour la prévention du suicide (ACPS) a été créée en 1985. Il s'agit d'une organisation non gouvernementale qui attire l'attention sur le problème du suicide au Canada et préconise des services, la recherche, l'éducation et d'autres soutiens dans le domaine de la prévention du suicide et du deuil, dans diverses cultures canadiennes. L'ACPS présente une conférence annuelle qui offre des opportunités de réseautage et d'échange d'idées et d'informations liées à la prévention, à l'intervention et à la postvention du suicide.
Canadian Association_for_Translation_Studies/Association canadienne de traductologie :
L'Association canadienne de traductologie (CATS) [en: Association canadienne de traductologie] est un organisme canadien sans but lucratif qui promeut la recherche sur la traduction, l'écriture, la terminologie et l'interprétation. Elle est membre de la Fédération des sciences humaines et sociales, une organisation qui représente les universités et les associations savantes canadiennes.
Canadian Association_of_Blue_Cross_Plans/Association canadienne des plans Croix Bleue :
L'Association canadienne des régimes de la Croix Bleue (CABCP; français : Association canadienne des Croix Bleue) est une fédération de fournisseurs d'assurance régionaux à but non lucratif au Canada. Tous les fournisseurs qui sont membres du CABCP, appelés «régimes membres», sont des entités indépendantes qui sont supervisées par l'association pour assurer des normes de performance cohérentes. Le premier Blue Cross Plan a été offert aux résidents du Manitoba en 1939. L'association a son siège social à Etobicoke, en Ontario. Le CABCP est affilié à la Blue Cross Blue Shield Association et à la Fédération internationale des plans de santé.
Association_canadienne_des_diffuseurs/Association canadienne des radiodiffuseurs :
L'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) est une association commerciale qui représente les intérêts des radiodiffuseurs et des télédiffuseurs commerciaux au Canada. Il partage les locaux du Conseil canadien des normes de la radiotélévision à Ottawa. Il a été créé en 1925, dans le but de faire pression pour que la loi canadienne sur le droit d'auteur contienne des dispositions sur la répartition des redevances pour la musique diffusée par les stations de radio. À la suite de la création de la Société Radio-Canada, qui sert à la fois de radiodiffuseur et de régulateur, l'ACR fait pression pour la création d'un régulateur indépendant de la radiodiffusion au Canada, objectif atteint en 1958 avec la formation du Conseil des gouverneurs de la radiodiffusion. Le CAB a travaillé avec le BBG pour aider à la création de radiodiffuseurs et de télévision privés. Dans les années 1970, l'ACR a exercé des pressions contre les tentatives du successeur du BBG, le CRTC, de mettre en œuvre des politiques de contenu canadien. En 1998, l'ACR a créé les Canadian Radio Music Awards. En janvier 2009, au milieu d'une intégration verticale croissante et de la démission du président Glenn O'Farrell, l'ACR a annoncé qu'il prévoyait de se restructurer en une « association de défense rationalisée et efficace représentant la radio privée et télédiffuseurs au gouvernement fédéral ». L'ACR a accepté de former un conseil plus petit consacré aux questions touchant l'industrie dans son ensemble, telles que l'accessibilité, le droit d'auteur et l'administration des fonds liés aux médias.
Association_canadienne_des_chefs_de_police/Association canadienne des chefs de police :
L'Association canadienne des chefs de police (ACCP) est une organisation nationale de lobbying politique pour les cadres de la police au Canada. Elle a été fondée en 1905 sous le nom de Chief Constables Association of Canada et a adopté le nom actuel au début des années 1950.
Canadian Association_of_College_and_University_Student_Services/Association canadienne des services aux étudiants des collèges et universités :
L'Association canadienne des services aux étudiants des collèges et universités (ACSUC) est une association professionnelle qui représente et dessert les personnes qui travaillent dans les établissements postsecondaires canadiens dans le domaine des affaires et des services aux étudiants. Depuis 1973, l'ACSUC offre des services et des programmes de perfectionnement professionnel à ses membres dans toutes les provinces canadiennes. Des groupes d'intérêt interdivisions appelés communautés de pratique et réseaux ont été formés par les membres en 2015 en fonction de leurs besoins professionnels, en se concentrant sur des domaines tels que la santé et le bien-être des étudiants, les étudiants de première année, les nouveaux professionnels et la formation au leadership.
Canadian Association_of_Elizabeth_Fry_Societies/Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry :
L'Association canadienne des sociétés Elizabeth Fry (ACSEF) est une association de groupes opérant sous la bannière de la Société Elizabeth Fry, similaire à bien des égards à la Société John Howard. Les groupes de la Société Elizabeth Fry travaillent sur des questions touchant les femmes, les filles et les personnes de diverses identités de genre dans le système judiciaire. Les sociétés tirent leur nom de la réformatrice des prisons Elizabeth Fry. L'organisation a été créée en 1969, avec une incorporation formelle en tant qu'organisation à but non lucratif en 1978. Elle aide les femmes, les filles et les personnes de genres divers à se réintégrer dans la société lorsqu'elles ont été en prison ou autrement affectées par le système de justice pénale. Ils travaillent indépendamment du gouvernement. La première Société Elizabeth Fry du Canada a été fondée en 1939 par la députée Agnes Macphail. La directrice générale actuelle de l'ACSEF est Emilie Coyle. La Société Elizabeth Fry a également aidé des femmes et des personnes de diverses identités de genre qui font l'objet de poursuites pénales. Ils ont eu le statut d'intervenant dans un certain nombre d'affaires de la Cour suprême du Canada, notamment R c Ryan, dans laquelle Nicole Patricia Ryan a été arrêtée par la Gendarmerie royale du Canada après avoir tenté d'engager un agent d'infiltration comme tueur à gages pour tuer son mari. La GRC a été critiquée par la Cour suprême pour ne pas avoir protégé Ryan d'un mari violent, mais le mari et la GRC ont nié les abus signalés. Le mari n'a pas été appelé à témoigner lors du procès.
Association_canadienne_des_médecins_d'urgence/Association canadienne des médecins d'urgence :
L'Association canadienne des médecins d'urgence (ACMU) est l'association professionnelle des médecins d'urgence au Canada. Elle est également connue en français sous le nom d'Association Canadienne des Médecins d'Urgence (ACMU). Le journal officiel de l'ACMU est le Journal canadien de médecine d'urgence. (alors) Association britannique pour la médecine d'urgence (BAEM) .
Association_canadienne_des_anciens_parlementaires/Association canadienne des ex-parlementaires :
L'Association canadienne des ex-parlementaires (ACEP) est un organisme sans but lucratif, créé par une loi du Parlement du Canada, dont les membres sont composés d'anciens membres du Sénat ou de la Chambre des communes du Canada.
Canadian Association_of_Fringe_Festivals/Association canadienne des festivals Fringe :
L'Association canadienne des festivals Fringe (CAFF) est un organisme international qui promeut et protège les idéaux et les principes du théâtre Fringe en Amérique du Nord.
Association_canadienne_de_gastroentérologie/Association canadienne de gastroentérologie :
L'Association canadienne de gastroentérologie (ACG) a été fondée en 1962 pour promouvoir l'étude du tube digestif chez les personnes en bonne santé et malades. L'Association est construite sur de grands principes et comprend des individus de différentes disciplines (médecins, chirurgiens, pédiatres, radiologues, scientifiques fondamentaux). Aujourd'hui, l'Association compte plus de 1 100 membres. Les membres de l'ACG participent activement à la recherche, à l'éducation et aux soins aux patients dans tous les domaines de la santé et des maladies digestives, contribuant ainsi à la santé économique et sociale de tous les Canadiens. La Fondation canadienne de la santé digestive est la fondation de l'ACG.
Association_canadienne_des_chirurgiens_généraux/Association canadienne des chirurgiens généraux :
L'Association canadienne des chirurgiens généraux est une association professionnelle de chirurgiens généraux au Canada. Elle a été fondée en 1977.
Canadian Association_of_Geographers/Association canadienne des géographes :
L'Association canadienne des géographes (ACG; français : L'Association canadienne des géographes) est une société éducative et scientifique au Canada visant à faire progresser la compréhension, l'étude et l'importance de la géographie et des domaines connexes. L'ACG publie la revue trimestrielle à comité de lecture The Canadian Geographer. L'association a été fondée le 30 mai 1951 à l'Université McGill à Montréal, au Québec, avec James Wreford Watson comme premier président de l'organisation. La première assemblée nationale des membres de l'ACG a eu lieu en 1952 à l'Université Laval à Québec. La réunion nationale de l'ACG de 1996 s'est tenue à Saskatoon en tant que réunion conjointe avec le Groupe de recherche géomorphologique de la Fédération canadienne des sciences de la Terre. En 2016, la société de l'ACG compte plus de 1 000 membres, dont des universitaires, des travailleurs des secteurs public et privé et des étudiants. Ses bureaux sont situés au Département de géographie, environnement et géomatique de l'Université d'Ottawa.
Canadian Association_of_Industrial_Mechanical_and_Allied_Workers/Association canadienne des travailleurs de l'industrie mécanique et des domaines connexes :
L'Association canadienne des travailleurs de l'industrie mécanique et assimilée (CAIMAW) était un syndicat indépendant au Canada. Formé à Winnipeg, au Manitoba, en 1964, il s'agissait d'une dissidence du Syndicat international des travailleurs de la fonderie et des mouleurs d'Amérique du Nord. En 1971, le syndicat a rejoint le Conseil des syndicats canadiens de gauche, qui est devenu la Confédération des syndicats canadiens en 1973. CAIMAW faisait partie de la tendance plus large de la syndicalisation au Canada qui mettait également l'accent sur l'indépendance du mouvement syndical international dominé par les États-Unis. que la démocratie organisationnelle accrue. En 1991, elle comptait environ 6 500 membres, qui ont voté à 82 % en faveur de la fusion avec les Travailleurs canadiens de l'automobile nouvellement indépendants.
Association_canadienne_des_journalistes/Association canadienne des journalistes :
L'Association canadienne des journalistes (ACJ) est une organisation indépendante à but non lucratif qui offre des services de défense des intérêts et de perfectionnement professionnel aux journalistes partout au Canada. L'ACJ a été créée pour promouvoir l'excellence dans le métier de journaliste et pour encourager le journalisme d'investigation au Canada. L'ACJ décerne des prix annuels en journalisme d'investigation, dont le prix McGillivray et le prix Charles Bury.
Association_canadienne_des_congrégations_luthériennes/Association canadienne des congrégations luthériennes :
L'Association canadienne des congrégations luthériennes (CALC) est une petite dénomination luthérienne au Canada. Avec l'Église évangélique luthérienne du Canada et l'Église luthérienne du Canada, c'est l'une des trois seules dénominations luthériennes entièrement canadiennes. Il s'agit du troisième organisme luthérien en importance au Canada, après respectivement l'ELCIC et le LCC.
Canadian Association_of_Music_Libraries,_Archives_and_Documentation_Centres/Association canadienne des bibliothèques, archives et centres de documentation musicales :
L'Association canadienne des bibliothèques, archives et centres de documentation musicale (ACBM) est une association nationale qui représente les bibliothécaires musicaux du Canada. Les membres travaillent dans des organismes qui appuient les activités musicales au Canada, notamment des bibliothèques, des archives, des conservatoires et des universités. L'organisation vise à soutenir tous les aspects de la bibliothéconomie musicale au Canada, y compris la recherche et l'érudition, et à coopérer avec d'autres organisations nationales et internationales concernées par la musique. CAML est la branche canadienne de l'Association internationale des bibliothèques, archives et centres de documentation musicale (IAML ).Les archives de l'association sont conservées à Bibliothèque et Archives Canada.
Association_canadienne_des_optométristes/Association canadienne des optométristes :
L'Association canadienne des optométristes (ACO) est la voix nationale de l'optométrie, offrant leadership et soutien à ses membres pour améliorer la prestation de soins de santé oculaire et de soins de la vue pour tous les Canadiens. L'ACO a été officiellement constituée avec la proclamation d'une loi fédérale pour incorporer l'Association canadienne des optométristes le 30 juin 1948.
Association_canadienne_des_orthodontistes/Association canadienne des orthodontistes :
L'Association canadienne des orthodontistes (ACO; français : Association canadienne des orthodontistes, ACO), fondée en 1949, est l'organisation nationale canadienne des spécialistes en orthodontie qualifiés. Son siège social est à Markham, en Ontario. L'association se consacre à l'avancement de l'orthodontie et à la promotion de soins orthodontiques de qualité au Canada. Le CAO fait progresser la science et l'art de l'orthodontie, œuvre pour des normes d'excellence plus élevées dans la pratique de l'orthodontie, protège les droits de ses membres en tant que spécialistes certifiés en orthodontie et sensibilise le public aux avantages des soins de santé orthodontiques dispensés par des spécialistes certifiés en orthodontie. orthodontistes. L'association compte quatre catégories de membres : Membres actifs (une personne enregistrée comme spécialiste en orthodontie auprès d'un organisme de réglementation dentaire au Canada) Membres étudiants (étudiants diplômés et postdoctoraux fournissant la preuve d'une inscription active à un programme de niveau supérieur approuvé) Universitaires membres (personnes qui ont terminé un programme universitaire en orthodontie et qui sont employées à temps plein dans un programme universitaire accrédité d'orthodontie) membres actifs à vie (membres actifs ou universitaires qui sont membres de l'Association depuis 40 années consécutives) dans le diagnostic, la prévention et le traitement des problèmes d'orthodontie, et qui ont complété un minimum de deux années d'études universitaires dans un programme de résidence en orthodontie agréé. Seuls les dentistes qui ont suivi cette formation peuvent s'appeler « orthodontistes », et seuls les orthodontistes peuvent être membres de l'Association canadienne des orthodontistes. Le CAO est affilié à l'Association américaine des orthodontistes.
Association_canadienne_des_producteurs_pétroliers/Association canadienne des producteurs pétroliers :
L'Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP), dont le siège social est à Calgary, en Alberta, est un groupe de pression qui représente l'industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel en amont. Les membres de l'ACPP produisent « 90 % du gaz naturel et du pétrole brut du Canada » et « constituent une partie importante d'une industrie nationale avec des revenus d'environ 100 milliards de dollars par an (ACPP 2011) ».
Canadian Association_of_Physicians_for_the_Environment/Association canadienne des médecins pour l'environnement :
L'Association canadienne des médecins pour l'environnement (ACEP) est une organisation canadienne à but non lucratif qui se consacre aux questions environnementales, en particulier en ce qui concerne la santé humaine. Le groupe a été fondé en 1994 et est composé de plus de 4 700 médecins et citoyens concernés de partout au Canada. Son objectif principal est l'éducation des médecins et des membres du public, l'envoi de délégués à des conférences scientifiques, la publication d'articles d'opinion, la communication avec les médias et la diffusion de matériel éducatif (y compris une vidéo sur les dangers des pesticides pour pelouses). Il fait également des présentations aux commissions parlementaires.
Association_canadienne_des_physiciens/Association canadienne des physiciens :
Canadian Association of Physicists (CAP), ou en français Association canadienne des physiciens et physiciennes (ACP) est une société professionnelle canadienne qui se concentre sur la sensibilisation des Canadiens et des législateurs canadiens aux questions de physique, le parrainage d'événements liés à la physique, la sensibilisation à la physique et publie Physics au Canada. Elle a été fondée en juillet 1945. L'organisation compte plus de 1 600 membres et est bilingue, fonctionnant en anglais et en français.
Canadian Association_of_Police_Governance/Association canadienne de gouvernance policière :
L'Association canadienne pour la gouvernance policière, anciennement l'Association canadienne des commissions de police, travaille à améliorer la gouvernance policière au Canada et tente d'améliorer la sécurité publique pour tous les Canadiens. CAPG est une organisation de la société civile canadienne représentant les intérêts de la gouvernance civile des services de police municipaux et offrant des services à ses membres.
Canadian Association_of_Research_Libraries/Association des bibliothèques de recherche du Canada :
L'Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC) a été créée en 1976 et regroupe trente et une bibliothèques de recherche. Vingt-neuf membres sont des bibliothèques universitaires, ainsi que Bibliothèque et Archives Canada (BAC) et la Bibliothèque scientifique nationale (NSL) du Conseil national de recherches du Canada.
Canadian Association_of_Rocketry/Association canadienne de fusées :
La Canadian Association of Rocketry - L'Association Canadienne De Fuséologie (CAR-ACF) est une association fédérale canadienne à but non lucratif et un organe directeur représentant les roquettes amateurs/modèles à travers le Canada. L'histoire de la fusée amateur/modèle réduit au Canada remonte à 1965 avec son approbation par le gouvernement fédéral canadien avec l'aide de l'Institut canadien de l'aéronautique et de l'espace (CASI), de l'Aéroclub royal canadien (RCFCA), de la nouvelle Association canadienne de fusées (CAR), puis avec l'aide de la Jeunesse aéronautique et aérospatiale du Canada (YAAC). CAR-ACF a été constituée en 2009 à partir de l'Association canadienne de fusées - CAR. Parmi ses nombreuses tâches, la CAR-ACF est de : promouvoir le développement de l'aérospatiale amateur en tant que sport reconnu et activité amateur valable. l'organisme national officiel de l'aérospatiale amateur au Canada. une organisation fondatrice pour les clubs de modèles réduits de fusées à travers le pays. offre à ses clubs agréés une sanction de concours et une assistance pour obtenir et conserver des sites de vol. la voix de ses membres, offrant des programmes de liaison et de certification avec Transports Canada, Ressources naturelles Canada (Division de la réglementation des explosifs) et d'autres organismes gouvernementaux travaille également avec les gouvernements locaux, les conseils de zonage et les services des parcs pour promouvoir les intérêts des clubs à charte locaux. CAR-ACF est le principal intervenant représentant l'aérospatiale non militaire et non commerciale au sein du Conseil consultatif sur la réglementation aérienne canadienne (CCRAC) de Transports Canada, qui est responsable du maintien et de l'élaboration du Règlement de l'aviation canadien (CARS). une association de fusées dont les règles et règlements sont formellement acceptables pour le ministre des Transports.
Canadian Association_of_Snowboard_Instructors/Association canadienne des moniteurs de snowboard :
L'Association canadienne des moniteurs de snowboard (CASI) est l'organisation nationale d'enseignement professionnel du snowboard au Canada. CASI est la plus ancienne organisation d'enseignement du snowboard en Amérique du Nord, fondée en 1994, trois ans avant la fondation de l'AASI. Basée à Cambridge, en Ontario, CASI est organisée en six régions au Canada. CASI organise des cours d'enseignement et certifie des instructeurs au Canada, au Japon, en Corée du Sud et en Andorre.
Association_canadienne_des_travailleurs_sociaux/Association canadienne des travailleurs sociaux :
L'Association canadienne des travailleurs sociaux (ACTS) est l'association nationale de la profession du travail social au Canada.
Association_canadienne_des_professeurs_universitaires/Association canadienne des professeures et professeurs d'université :
L'Association canadienne des professeurs d'université (ACPPU) est une fédération d'associations et de syndicats indépendants représentant environ 70 000 enseignants, bibliothécaires, chercheurs et autres professionnels universitaires et membres du personnel général dans 120 universités et collèges partout au Canada.
Canadian Association_of_Veterans_in_United_Nations_Peacekeeping/Association canadienne des vétérans des forces de maintien de la paix des Nations Unies :
L' Association canadienne des vétérans du maintien de la paix des Nations Unies (en français : l'Association canadienne des vétérans gardiens de la paix pour les Nations Unies ) est une association canadienne apolitique de membres qui ont été impliqués dans le travail de maintien de la paix pour les Nations Unies . Elle compte plus de 1 000 membres et 23 chapitres au Canada. L'association a été planifiée pour la première fois en janvier 1986 et l'autorisation d'utiliser officiellement les termes « Nations Unies » et « Canada » a été reçue en 1989. Le président de l'association est le colonel Donald Stewart Ethell, membre de l'Ordre d'excellence de l'Alberta et ancien gardien de la paix. L'association a fait campagne pour faire du 9 août la « Journée du maintien de la paix ». Cela a été adopté à l'échelle nationale au Canada en juin 2008.
Canadian Association_of_the_Deaf/Association canadienne des sourds :
L'Association canadienne des sourds (CAD; français : Association des sourds du Canada, ASC) est une organisation non gouvernementale canadienne qui travaille à promouvoir les intérêts et le bien-être de la communauté sourde au Canada. Il représente les utilisateurs de la langue des signes américaine et de la langue des signes québécoise. Elle a été fondée en 1940 grâce à un effort conjoint des associations des sourds de l'Ouest canadien, de l'Ontario et de l'Est du Canada, avec le soutien de l'Association des sourds de Montréal.
Corps_d'astronautes canadiens/Corps d'astronautes canadiens :
Le Corps des astronautes canadiens est une unité de l'Agence spatiale canadienne (ASC) qui sélectionne, forme et fournit des astronautes comme membres d'équipage pour les missions spatiales américaines et russes. Le corps compte quatre membres actifs, capables de servir sur la Station spatiale internationale (ISS).
Société canadienne d'astronomie/Société canadienne d'astronomie :
La Société canadienne d'astronomie (CASCA) est une société canadienne d'astronomes professionnels, fondée en 1971 et incorporée en 1983. La société se consacre à la promotion et à l'avancement de la connaissance de l'univers par la recherche et l'éducation. , et son adhésion est ouverte aux personnes ayant une implication professionnelle dans l'astronomie et les sciences connexes. Les principales activités de la Société sont ses réunions scientifiques annuelles, la planification et la réalisation de projets scientifiques, le soutien des activités scientifiques de ses membres et la diffusion d'informations connexes parmi les membres et autres personnes intéressées.
Association canadienne des thérapeutes_du_sport/Association canadienne des thérapeutes du sport :
L'Association canadienne des thérapeutes du sport (ACTA) est un organisme professionnel basé à Calgary, Alberta, Canada, qui a été créé le 24 avril 1965 lors d'une réunion au Maple Leaf Gardens à Toronto, Ontario, Canada.
Morue_de_l'Atlantique_canadienne / Morue de l'Atlantique canadienne :
La morue atlantique canadienne (Gadus morhua), est un poisson d'eau froide qui pèse 2 à 3 kg à l'état sauvage. La morue de l'Atlantique se trouvait à l'origine dans l'océan Atlantique, le long des frontières du Canada et de l'Angleterre et jusqu'au sud des États-Unis. La pêche intensive dans ces zones, à la fin des années 1800 et au début des années 1900, a entraîné un déclin massif de la population de morue. Aujourd'hui, ils sont élevés dans des réservoirs d'eau de mer à température contrôlée à terre sous forme d'œufs et finalement emmenés dans des cages marines lorsqu'ils sont plus développés. La majorité de ces milieux artificiels trouvés au Canada se trouvent en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick ainsi qu'à Terre-Neuve-et-Labrador. Il faut environ six mois pour que les poissons éclosent, suivis d'une période de 2 à 3 ans pour qu'ils atteignent leur taille de vente maximale, il faut donc en moyenne trois ans pour qu'un poisson atteigne le marché qui est de 3 à 5 kg. Selon Pêches et Océans Canada (2014), en 2013, 1 kg de morue était vendu en moyenne 7,12 $ de poisson.
Chemin de fer Canadien Atlantique/Chemin de fer Canadien Atlantique :
Le Canadian Atlantic Railway (CAR) était un chemin de fer canadien et américain qui a existé de 1988 à 1994. Le CAR a été créé en septembre 1988 en tant qu'unité commerciale de CP Rail (CPR) pour desservir les provinces maritimes et l'État du Maine. Sa création a été précédée par plusieurs années de baisse du trafic au cours des années 1980 sur la ligne principale est du CFCP de Montréal à Saint John et ses embranchements de soutien. Les actifs de CAR ont été vendus ou abandonnés par étapes et la société a cessé d'exister le 31 décembre 1994 lorsque CP Rail a quitté l'est du Canada et a en même temps cessé d'être un chemin de fer transcontinental.
Australiens canadiens/Australiens canadiens :
Les Australiens canadiens ( français : canadiens australiens ) font référence aux Australiens qui s'identifient comme étant d'origine canadienne. Il peut également faire référence aux immigrants canadiens et aux expatriés résidant en Australie. Selon les statistiques de 2006, il y avait jusqu'à 21 000 Australiens qui avaient des ancêtres canadiens. De nombreux Australiens canadiens ont immigré du Canada continental, ainsi que des États-Unis d'Amérique et du Royaume-Uni. Selon le recensement australien de 2016, il y avait 43 049 Australiens nés au Canada en Australie en 2016, ce qui représente une augmentation par rapport aux 38 871 personnes selon le recensement australien de 2011. Le nombre d'immigrants provient des deux pays étant d'anciennes colonies britanniques et des démocraties parlementaires dans la tradition de Westminster (Collins, 2015).
Auteur canadien_%26_Bookman/Auteur canadien et Bookman :
The Canadian Author & Bookman était une revue trimestrielle contenant des sélections littéraires ainsi que des articles d'intérêt pour les écrivains canadiens. Pendant la plus grande partie de sa vie, il a été la voix officielle de la Canadian Authors' Association (CAA). Après avoir subi un changement de nom en Canadian Author et plus tard en Canadian Author and Bookman, et Canadian Poetry, la publication a été suspendue en 1998.
Auteurs canadiens/Auteurs canadiens :
Canadian Authors est une série télévisée biographique canadienne diffusée sur CBC Television en 1978.
Association canadienne des auteurs/Association canadienne des auteurs :
La Canadian Authors Association est la plus ancienne association d'écrivains et d'auteurs au Canada. L'organisme a publié plusieurs périodiques, organisé des chapitres locaux et des événements pour les écrivains canadiens et parrainé des prix d'écriture, dont les Prix du Gouverneur général.
Travailleurs_canadiens de l'automobile/Travailleurs canadiens de l'automobile :
Les Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA; anciennement le Syndicat national des travailleurs et travailleuses de l'automobile, de l'aérospatiale, du transport et des autres travailleurs du Canada) étaient l'un des syndicats les plus importants et les plus en vue au Canada. En 2013, il a fusionné avec le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier, formant un nouveau syndicat, Unifor. Bien qu'enracinés dans les grandes usines automobiles ontariennes de Windsor, Brampton, Oakville, St. Catharines et Oshawa, les TCA se sont étendus et intègrent désormais des travailleurs de presque tous les secteurs de l'économie. Les présidents des TCA étaient Bob White (1985-1992), Buzz Hargrove (1992-2008), Ken Lewenza (2008-2013) et Jerry Dias (2013-présent) lorsque les TCA sont devenus UNIFOR.
Association canadienne des automobilistes/Association canadienne des automobilistes :
L'Association canadienne des automobilistes (CAA; français : Association canadienne des automobilistes) est une fédération de huit associations automobiles régionales à but non lucratif au Canada, fondée en 1913. Les associations constituantes (également appelées «clubs») sont chargées de fournir une assistance routière. , des services de tourisme automobile et de voyages d'agrément, des services d'assurance et des programmes de réduction pour les membres dans leurs territoires de service. Le bureau national de la CAA à Ottawa coordonne les relations entre les clubs, supervise les initiatives conjointes et fait pression sur le gouvernement fédéral. En 2020 et 2021, le Gustavson Brand Trust Index a nommé CAA la marque la plus fiable au Canada. CAA n'est pas affiliée à la Dominion Automobile Association basée à Londres (vers 1948) ou à des groupes de consommateurs tels que l'Automobile Protection Agency.
Brigade_canadienne_de_mitrailleuses_automobiles/Brigade canadienne de mitrailleuses automobiles :
La Brigade canadienne de mitrailleuses automobiles, également connue sous le nom de Brigade Brutinel ou Brigade Brutinel, a été la première unité entièrement motorisée du Corps expéditionnaire canadien (CEC) pendant la Première Guerre mondiale. Elle a été créée le 24 août 1914 à Ottawa , Ontario , Canada , sous le nom de Brigade de mitrailleuses automobiles n ° 1 par le brigadier-général canadien Raymond Brutinel , qui a lancé le programme et a été le premier commandant de l'unité. L'unité a joué un rôle important dans l'arrêt de la grande offensive allemande du printemps de mars 1918.
Clubs_de_sport_automobile_canadiens/Clubs_de_sport_automobile_canadiens :
Le Canadian Automobile Sport Clubs (CASC) était l'organisme national directeur de la course automobile au Canada de 1958 à 1988. Ses origines remontent à 1951, lorsque trois clubs automobiles indépendants se sont réunis à Kingston, en Ontario, pour fonder le Comité canadien du sport automobile. En 1951, l'inventeur, ingénieur et pilote de course MG Marshall Smith Green est venu de Montréal pour rencontrer à Kingston le designer Jack Luck. Green a demandé à Luck de concevoir le logo du club. Le nom a été changé pour les Clubs canadiens de sport automobile en 1958, lorsque des régions à travers le pays ont été créées. Pour obtenir des permis pour les courses internationales, CASC était affilié au Royal Automobile Club (RAC plc) de Grande-Bretagne jusqu'en 1967, date à laquelle il a été reconnu comme membre à part entière par la FIA en tant qu'organe directeur de la course automobile au Canada. Les intérêts automobiles de la nation, quant à eux, étaient représentés à la FIA par l'homologue routier de l'ACCS, la CAA. Au cours de sa vie, CASC a développé de solides séries nationales, telles que la classe Canada; la série originale Honda Michelin, la série Players / GM Motorsport et la série Rothmans Porsche Cup ». Il a également travaillé en étroite collaboration avec son homologue américain, la SCCA, pour développer et co-sanctionner les séries Can-Am et Formula Atlantic ». En tant qu'organisme directeur national du Canada, l'ACCS a sanctionné des événements majeurs tels que les courses de voitures de sport Player's 200, le rallye Shell 4000, les 24 heures de Mosport et le Grand Prix du Canada, qui alternait entre Mosport et le Circuit Mont-Tremblant. La disparition de l'organisation est survenue à la suite d'un boycott par la FOCA de Bernie Ecclestone du Grand Prix du Canada en 1987, comme détaillé dans la biographie d'Ecclestone de Terry Lovell, Bernie's Game. L'accréditation FIA de CASC a été révoquée lors de la prochaine assemblée générale de l'organisme international, et ses pouvoirs ont été inculqués à un seul associé d'Ecclestone, Bernard Mailloux, jusqu'à ce qu'ils soient remis à un nouvel organisme, ASN Canada FIA, en 1990. De nombreux dossiers de CASC ont été remis à sa région de l'Ontario, qui s'est réaffiliée en tant que territoire à la nouvelle ASN, tandis que d'autres régions de l'ACCS ont été dissoutes et remplacées par des organisations territoriales reformées. Les détails de l'histoire de CASC peuvent être trouvés dans le livre The Checkered Past: Sports Car Racing & Rallying in Canada 1951 - 1991 par David A Charters. L'histoire de l'ACCS se trouve dans les archives du Temple de la renommée du sport automobile canadien.
Musée canadien de l'automobile/Musée canadien de l'automobile :
Le Musée canadien de l'automobile est un musée de l'automobile situé à Oshawa, Ontario, Canada. Le musée présente de nombreuses voitures fabriquées au Canada comme l'industrie automobile, en particulier la division canadienne de General Motors, connue sous le nom de General Motors Canada, qui a toujours été à l'avant-garde de l'économie d'Oshawa. Le musée a été fondé en 1962 par un groupe d'hommes d'affaires d'Oshawa par l'intermédiaire de la chambre de commerce d'Oshawa. L'entreprise a été lancée principalement pour préserver l'histoire automobile du Canada et pour présenter cette histoire d'une manière éducative et divertissante. Le Musée canadien de l'automobile Inc est une société de bienfaisance en activité depuis 1963. Le musée est installé dans un bâtiment de 25 000 pieds carrés (2 300 m2) au centre-ville d'Oshawa, qui était à l'origine l'emplacement d'Ontario Motor Sales, un concessionnaire automobile local, dans le années 1920. Le bâtiment conserve son architecture d'époque jusqu'à l'ascenseur d'origine utilisé pour déplacer les voitures au deuxième étage. Le Musée est affilié à : l'AMC, le RCIP et le Musée virtuel du Canada.
Canadian Avalanche_Association/Association canadienne des avalanches :
L'Association canadienne des avalanches (CAA) est un organisme à but non lucratif qui soutient les praticiens des avalanches au Canada en organisant des cours de formation professionnelle, en fournissant un système d'échange d'informations et en veillant à ce que les membres respectent les normes de pratique les plus élevées pour garantir la confiance dans leurs programmes de sécurité en avalanche. Être membre de la CAA exige une connaissance de l'évolution des sciences liées aux avalanches, une formation technique spécialisée et une vaste expérience opérationnelle. Les membres de la CAA servent le public en évaluant avec compétence les risques d'avalanche et en gérant les risques pour protéger les personnes et les biens contre les avalanches. Les membres de la CAA peuvent travailler pour des stations de ski, l'industrie et le transport (comme l'exploitation minière, les autoroutes ou les chemins de fer), ou des organisations publiques de sécurité contre les avalanches comme Avalanche Canada; opérations de guidage en hélicoptère, cat ou ski/snowboard ; en tant que consultants en avalanche, en tant qu'instructeurs de cours d'avalanche professionnels ou récréatifs, chercheurs et plus encore. La mission de la CAA est de s'assurer que ses membres diversifiés de praticiens des avalanches répondent aux normes les plus élevées et adhèrent aux meilleures pratiques pour gagner la confiance des gouvernements, de l'industrie et des Canadiens. Pour ce faire, la CAA : Protège l'intérêt public en s'assurant que les membres adhèrent au Code de déontologie de la CAA. Représenter les membres de la CAA qui sont professionnellement engagés dans le travail sur les avalanches au Canada. Maintenir, surveiller et faire respecter les normes d'éducation et de qualification pour l'adhésion continue à l'association. Faciliter l'échange d'informations techniques entre les personnes engagées dans des programmes de sécurité en cas d'avalanche. Soutenir la sensibilisation du public aux avalanches en agissant comme une base de ressources. Encourager et promouvoir la recherche et le développement sur la sécurité en avalanche. Fournir une formation professionnelle sur les avalanches.Le programme de formation industrielle (ITP) de la CAA offre des cours de formation et de développement professionnel continu aux personnes employées ou à la recherche d'un emploi dans des activités où elles sont tenues d'identifier et/ou de gérer activement les risques d'avalanche. ITP est un établissement de formation postsecondaire privé enregistré en vertu de la Private Post-Secondary Education Act de la Colombie-Britannique et de la Private Vocational Schools Act de l'Alberta. Les cours de formation sur les habiletés récréatives en matière d'avalanche sont offerts par des membres de la CAA qui sont certifiés par Avalanche Canada, un organisme voué à la sécurité publique en cas d'avalanche au Canada. La CAA est basée à Revelstoke, en Colombie-Britannique.
Corps_d'aviation_canadien/Corps de l'aviation canadien :
Le Corps de l'aviation canadien (CAC) a été l'une des premières tentatives de créer une force aérienne pour le Canada au début de la Première Guerre mondiale. L'unité a été créée en 1914 et a été rattachée au Corps expéditionnaire canadien. Le CAC avait un effectif maximum de trois personnes et un avion qui a été livré mais jamais utilisé. En mai 1915, l'unité avait cessé d'exister.
Canadian Aviation_Expo/Canadian Aviation Expo :
L'Expo de l'aviation canadienne (CAE) était le plus grand événement aéronautique au Canada, combinant une foire commerciale de trois jours avec un rendez-vous aérien. À l'exception de 2007, il comprenait un meeting aérien. L'Expo a eu lieu chaque année au début du mois de mai à l'aéroport international de Hamilton/John C. Munro en Ontario. L'événement a attiré environ 20 000 visiteurs par an.
Conseil consultatif_sur_la_réglementation_aérienne_canadienne/Conseil consultatif sur la réglementation aérienne canadienne :
Le Conseil consultatif sur la réglementation aérienne canadienne (CCRAC) est le principal organisme consultatif public impliqué dans la création et la modification du Règlement de l'aviation canadien et est un effort conjoint de Transports Canada et de l'industrie aéronautique canadienne. Le Conseil tient une réunion plénière par an. Le reste des affaires du conseil est mené par neuf comités techniques, dont les réunions sont ouvertes au public. Les procédures utilisées par le CARAC sont régies par la Charte de gestion du CARAC. Les comités techniques peuvent également former des groupes de travail composés d'experts en la matière, pour fournir des rapports sur les domaines qui nécessitent une étude détaillée. Les neuf comités correspondent aux huit parties principales du RAC, la navigabilité étant divisée en deux comités techniques différents. Partie I Comité technique du CCRAC - Dispositions générales Partie II Comité technique du CCRAC - Identification et immatriculation des aéronefs et exploitation d'un aéronef loué par un propriétaire non inscrit Partie III Comité technique du CCRAC - Aérodromes et aéroports Partie IV Comité technique du CCRAC - Licences et formation du personnel Partie V Comité technique du CCRAC – Certification des aéronefs Partie V Comité technique du CCRAC – Maintenance et construction Partie VI Comité technique du CCRAC - Règles générales d'exploitation et de vol Partie VII Comité technique du CCRAC - Services aériens commerciaux Partie VIII Comité technique du CCRAC - Services de navigation aérienne participants réguliers au CARAC. Il s'agit notamment de l'Association du transport aérien du Canada, du Conseil des aéroports du Canada, de l'Association canadienne de l'aviation d'affaires, de l'Association canadienne des propriétaires et pilotes et du Conseil national des lignes aériennes du Canada. Le CCRAC est strictement un organisme consultatif et ne peut faire des recommandations qu'à Transports Canada. L'organe décisionnel du RAC est le Comité de réglementation de l'aviation civile (CRAC), composé uniquement de cadres supérieurs de Transports Canada.
Règlement de l'aviation canadien/Règlement de l'aviation canadien :
Le Règlement de l'aviation canadien (RAC) est les règles qui régissent l'aviation civile au Canada.
Bacon canadien/Bacon canadien :
Canadian Bacon est une comédie de 1995 écrite, produite et réalisée par Michael Moore qui fait la satire des relations entre le Canada et les États-Unis le long de la frontière canado-américaine. Le film met en vedette une distribution d'ensemble comprenant Alan Alda, John Candy (dans son dernier rôle au cinéma), Bill Nunn, Kevin J. O'Connor, Rhea Perlman, Kevin Pollak, GD Spradlin et Rip Torn. Le film a été projeté dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes de 1995 et était le dernier film sorti avec John Candy, bien qu'il ait été tourné avant le précédent Wagons East. C'est aussi le seul film non documentaire de Moore à ce jour.
Bacon canadien_(montagne)/Bacon canadien (montagne) :
Le bacon canadien, à une altitude de plus de 6 600 pieds (2 010 mètres et plus), est un sommet de la chaîne des Cascades dans l'État de Washington. Ce sommet du parc national de North Cascades n'a pas été officiellement nommé par le US Board on Geographic Names. Il se trouve à 1,8 km à l'est de Bacon Peak.
Canadian Badlands_Passion_Play/Jeu passionné des badlands canadiens :
The Canadian Badlands Passion Play est une production théâtrale basée sur la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ présentée chaque année depuis 1994 à Drumheller, Alberta, Canada. La pièce a lieu tous les mois de juillet dans un amphithéâtre de boules naturelles situé dans la vallée de Drumheller, à moins de 10 minutes du centre-ville. L'emplacement extérieur unique a été choisi pour la similitude topographique avec la campagne israélienne entourant Jérusalem, ainsi que pour la superbe acoustique naturelle. Il suit l'histoire de la vie, de la mort et de la résurrection de Jésus trouvée dans les Évangiles, racontée à travers le théâtre et la musique, en utilisant plus de 200 artistes bénévoles, une poignée d'acteurs professionnels et une équipe de théâtre professionnelle. Le scénario est souvent réécrit pour raconter l'histoire sous un angle nouveau. Chaque année, plus de 10 000 spectateurs se rendent à Drumheller pour le Badlands Passion Play, une région déjà connue pour ses attractions touristiques comme les Badlands canadiens et le Royal Tyrell Museum.
Festival canadien de ballet/Festival canadien de ballet :
Le Festival de ballet canadien était un événement annuel organisé au Canada de 1948 à 1954 qui réunissait diverses compagnies de danse canadiennes afin de susciter l'intérêt du public pour la danse classique. Avant les festivals, il était difficile pour les danseurs professionnels canadiens de gagner leur vie en pratiquant leur art dans leur propre pays. Lorsque les festivals ont pris fin en 1954 après six ans, les danseurs canadiens ont pu trouver du travail rémunéré à la télévision canadienne pour pratiquer leur art.
Banduriste canadien_Capella/ Banduriste canadien Capella :
Le banduriste canadien Capella ( ukrainien : Капеля Бандуристів Канади ) est un ensemble vocal-instrumental qui combine les sons du chant choral masculin avec l'accompagnement orchestral du bandura ukrainien à plusieurs cordes . Créé à l'origine sous le nom de "Toronto Bandurist Capella" en 2001, l'ensemble se produit sous le nom de "Canadian Bandurist Capella" depuis 2004. Il est basé à Toronto, Ontario, Canada.
Canadian Bank_Note_Company/Société canadienne des billets de banque :
La Canadian Bank Note Company (CBNC) est une société canadienne d'impression de sécurité. Elle est surtout connue pour détenir le contrat avec la Banque du Canada pour lui fournir les billets de banque du Canada depuis 1935. Les autres clients de l'entreprise comprennent des entreprises privées, des gouvernements nationaux et infranationaux, des banques centrales et des services postaux du monde entier. En plus des billets de banque, la société produit des passeports, des permis de conduire, des certificats de naissance, des timbres-poste, des coupons et de nombreux autres produits liés aux documents soucieux de la sécurité. Elle imprime et fournit également des systèmes de lecture de documents pour les cartes d'identité, les billets de loterie, les timbres et les billets de banque. De 1897 à 1923, CBN était une unité de l'American Bank Note Company basée à New York (maintenant connue sous le nom d'ABCorp). C'était plus tard une société privée lorsqu'elle a été acquise par l'homme d'affaires d'Ottawa Charles Worthen; à partir de 1976, Douglas Arends a lentement pris le contrôle de l'entreprise. Il est depuis basé à Ottawa, en Ontario. En octobre 2006, RR Donnelley a finalisé l'acquisition de l'activité d'impression financière de Canadian Bank Note, consistant en la documentation pour les offres publiques initiales. Depuis 2014, la Canadian Bank Note Company est le principal fournisseur de passeports lisibles à la machine utilisés dans le bloc de la Communauté des Caraïbes. des pays. La majorité des nouveaux passeports CARICOM, comme on les appelle, servent à l'union comme pièce maîtresse de la promotion de voyages faciles au sein du marché et de l'économie uniques des Caraïbes (CSME).
Banque_de_commerce_canadienne/Banque_de_commerce_canadienne :
La Banque canadienne de commerce était une banque canadienne fondée en 1867 et qui comptait des centaines de succursales à travers le Canada. Elle a fusionné en 1961 avec la Banque Impériale du Canada pour former la Banque Canadienne Impériale de Commerce.
Canadian Bank_of_Commerce_(Watson,_Saskatchewan)/Banque canadienne de commerce (Watson, Saskatchewan) :
La Banque canadienne de commerce à Watson, en Saskatchewan, a été construite en 1906 dans un style néo-grec. La firme torontoise Pearson and Darling a servi d'architectes. Ce bâtiment a été désigné lieu historique national du Canada en 1977 et abrite actuellement le Watson and District Heritage Museum.
Association des banquiers canadiens/Association des banquiers canadiens :
L'Association des banquiers canadiens ( ABC ; français : Association des banquiers canadiens ) est une association commerciale et un groupe de pression représentant les banques canadiennes. Ses plus de 60 membres comprennent les cinq grandes banques canadiennes, de petites banques nationales et des filiales canadiennes de banques étrangères. Fondée à Montréal en 1891, l'ABC est l'un des plus anciens groupes d'intérêts du Canada. L'ABC a son siège social à Commerce Court West dans le quartier financier de Toronto et possède des bureaux supplémentaires à Ottawa et à Montréal.
Ministères baptistes canadiens/Ministères baptistes canadiens :
Canadian Baptist Ministries (CBM) ou Ministères Baptistes Canadiens est une fédération de quatre dénominations baptistes régionales au Canada. La fédération est membre de l'Alliance baptiste mondiale. Le siège social est à Mississauga, en Ontario.
Mission baptiste canadienne/Mission baptiste canadienne :
La Canadian Baptist Mission (CBM) est une société missionnaire chrétienne baptiste internationale. Il s'agit d'un conseil constituant affilié aux Canadian Baptist Ministries.
Canadian Baptist_Theological_Seminary_and_College/Canadian Baptist Theological Seminary and College :
Le Canadian Baptist Theological Seminary and College est une institution baptiste de niveau universitaire à Cochrane, Alberta, Canada, fondée en juillet 1986. Il offre à la fois des programmes théologiques d'études supérieures et des programmes de premier cycle. Le CSBS&C est affilié à la Convention nationale baptiste du Canada (CNBC).
Canadian Baptists_of_Atlantic_Canada/Canadian Baptists of Atlantic Canada :
Les Baptistes canadiens du Canada atlantique (CBAC), anciennement connu sous le nom de Convention des Églises baptistes de l'Atlantique (CABC), est une association d'Églises baptistes des provinces de l'Est du Canada. Les bureaux du CCCB sont situés à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Le syndicat est l'une des quatre composantes des ministères baptistes canadiens.
Baptistes canadiens_de_l'Ontario_et_du_Québec/Baptistes canadiens de l'Ontario et du Québec :
Canadian Baptists of Ontario and Quebec (CBOQ) est la plus ancienne union d'églises baptistes du centre du Canada. Le siège social de l'organisation est basé à Etobicoke, Toronto, Ontario, Canada. CBOQ est un partenaire de Canadian Baptist Ministries.
Canadian Baptists_of_Western_Canada/Canadian Baptists of Western Canada :
Les Baptistes canadiens de l'Ouest canadien, anciennement l'Union baptiste de l'Ouest canadien, est une dénomination baptiste modérée avec des églises en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest. Le siège social est à Calgary, en Alberta. Le syndicat est l'une des quatre composantes des ministères baptistes canadiens.
Association du Barreau canadien/Association du Barreau canadien :
L'Association du Barreau canadien (ABC), ou Association du barreau canadien (ABC) en français, représente plus de 37 000 avocats, juges, notaires, professeurs de droit et étudiants en droit de partout au Canada.
Canadian Baseball_Hall_of_Fame/Temple de la renommée du baseball canadien :
Le Temple de la renommée et musée du baseball canadien (français : Temple de la renommée du baseball canadien) est un musée situé à St. Marys, Ontario, Canada. Le musée commémore les grands joueurs, les équipes et les réalisations du baseball au Canada.
Ligue_de_baseball_canadienne/Ligue de baseball canadienne :
La Ligue canadienne de baseball était une ligue mineure indépendante qui fonctionnait en 2003. Le seul commissaire de la ligue était Ferguson Jenkins, membre du Temple de la renommée de la Ligue majeure de baseball et membre du Temple de la renommée du baseball canadien. La ligue comprenait d'anciens joueurs des ligues majeures tels que Francisco Cabrera, Floyd Youmans, Rich Butler, Steve Sinclair. La CBL était basée à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le trophée du championnat était la Coupe Jenkins, du nom du commissaire de la ligue, Ferguson Jenkins.
Ligue canadienne de basketball/Ligue canadienne de basketball :
La Ligue canadienne de basketball (CBL) était une ligue mineure de basketball professionnelle basée dans la région du Grand Toronto, dans le sud de l'Ontario. La CBL a été fondée en juillet 2014 par l'ancien entraîneur de la NBA Butch Carter.
Canadian Battlefield_Memorials_Restoration_Project/Projet de restauration des monuments commémoratifs canadiens des champs de bataille :
Le projet de restauration des monuments commémoratifs canadiens des champs de bataille était un projet d'investissement de 30 millions de dollars canadiens du gouvernement du Canada qui visait à restaurer et à réhabiliter les sites commémoratifs du Canada en France et en Belgique, afin de les maintenir et de les présenter de manière respectueuse et digne.
Commission des mémoriaux_des_champs_de_bataille canadiens/Commission des mémoriaux des champs de bataille canadiens :
La Commission canadienne des monuments commémoratifs des champs de bataille était une commission spéciale établie par la Chambre des communes du Canada, sur les recommandations du British Battle Exploits Memorials Committee. La Chambre des communes du Canada a créé le comité en septembre 1920 avec le mandat de sélectionner et d'établir des sites commémoratifs de la Première Guerre mondiale en France et en Belgique.
Agence canadienne de recherche, de développement et de promotion des bovins de boucherie/Agence canadienne de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie :
L'Office canadien de recherche, de développement des marchés et de promotion des bovins de boucherie, également connu sous le nom d'Agence canadienne de prélèvement sur les bovins de boucherie, gère le prélèvement canadien sur les bovins de boucherie (CBCC). Le nom légal a été officiellement abrégé en Canadian Beef Check-Off Agency (CBCA) en février 2017.
Agence_canadienne_de_classement_du_boeuf/Agence canadienne de classement du boeuf :
L'Agence canadienne de classement du boeuf est un organisme accrédité par l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour surveiller le classement des produits de viande au Canada.
Déclaration_des_droits_canadienne/Déclaration canadienne des droits :
La Déclaration canadienne des droits (en français : Déclaration canadienne des droits) est une loi fédérale et une déclaration des droits promulguée par le Parlement du Canada le 10 août 1960. Elle confère aux Canadiens certains droits en vertu de la loi fédérale canadienne par rapport à d'autres lois fédérales. Il s'agissait de la première expression de la législation sur les droits de la personne au niveau fédéral au Canada, bien qu'une déclaration implicite des droits ait déjà été reconnue dans la common law canadienne. La Déclaration canadienne des droits demeure en vigueur, mais il est largement reconnu qu'elle est limitée dans son efficacité. parce qu'il s'agit d'une loi fédérale seulement et qu'elle n'est donc pas directement applicable aux lois provinciales. Ces limitations juridiques et constitutionnelles ont été une raison importante pour laquelle la Charte canadienne des droits et libertés a été établie comme une déclaration des droits sans ambiguïté au niveau constitutionnel pour tous les Canadiens, régissant l'application des lois fédérales et provinciales au Canada, avec le rapatriement de la Constitution du Canada en 1982. Depuis le rapatriement, son utilité en droit fédéral au Canada se limite principalement aux questions relatives à la jouissance de la propriété, tel qu'énoncé dans son article 1(a)] — une « vie, liberté et à la sécurité de la personne que celui reconnu à l'article 7 de la Charte canadienne des droits et libertés.
Réseau_canadien_d_information_sur_la_biodiversité/Réseau_canadien_d'information_sur_la_biodiversité :
Le Réseau canadien d'information sur la biodiversité (RCIB) a été créé en 1996 pour diffuser de l'information sur la Stratégie canadienne de la biodiversité et pour servir de nœud national du Canada au Centre d'échange mondial. Le RCIB facilite le partage d'information sur la biodiversité dans le cadre de la mise en œuvre par le Canada de la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique.Voir aussi : Critiques du paradigme de la biodiversité
Stratégie_canadienne_de_la_biodiversité/Stratégie canadienne de la biodiversité :
La Stratégie canadienne de la biodiversité a été préparée en réponse aux obligations du Canada en tant que partie à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique. La Stratégie a été élaborée comme guide pour la mise en œuvre de la Convention sur la biodiversité au Canada. La reconnaissance de l'impact mondial du déclin de la biodiversité a inspiré la communauté mondiale à négocier la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique. La délégation canadienne a participé aux négociations, le premier ministre a signé la Convention au Sommet de la Terre en juin 1992 et, en décembre 1992, le Canada l'a ratifiée. Les parties à la ratification antérieures comprenaient Maurice, les Maldives et Monaco. L'une des principales obligations des Parties qui ont ratifié la Convention est de préparer une stratégie nationale.
Ateliers canadiens de bioinformatique/Ateliers canadiens de bioinformatique :
Les ateliers canadiens de bioinformatique (CBW) sont une série d'ateliers de formation avancée en bioinformatique, fondés en 1999 en réponse à un besoin identifié pour une main-d'œuvre qualifiée en bioinformatique au Canada.
Canadian Biosample_Repository/Dépôt canadien d'échantillons biologiques :
Le Canadian BioSample Repository est une biobanque située sur le campus de l'Université de l'Alberta à Edmonton, Alberta, Canada. Le CBSR est responsable du stockage des échantillons de nombreuses études, y compris l'étude Développement d'un programme national de recherche sur l'asthme sévère : l'étude du Réseau canadien sur l'asthme sévère (RCSC).
Canadian Bioscope_Company/Canadian Bioscope Company :
La Canadian Bioscope Company était une société cinématographique formée à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le 4 décembre 1912 et dissoute le 10 février 1915. Fondée par le capitaine d'origine britannique HHB Holland, Canadian Bioscope a établi des bureaux à Halifax et à New York. Le bureau et les studios du Canadian Bioscope à Halifax étaient situés au 108 Pleasant St. (maintenant Barrington St.), à l'extrémité sud, propriété maintenant occupée par le bâtiment "Foundry". Pionnière dans l'industrie cinématographique canadienne (elle n'était que la deuxième entreprise du genre à s'établir au Canada), cette firme des Maritimes, employant à la fois des Néo-Écossais et des Américains, a cherché dès le départ à développer un réseau de distribution international, afin d'assurer la pérennité économique et offrir des films néo-écossais au monde. Cette entreprise a combiné des investissements et des talents américains et locaux pour réaliser le premier long métrage dramatique du Canada, Evangeline , sorti en février 1914. La Canadian Bioscope Company s'est vantée que l'utilisation de lieux réels où les événements du poème de Longfellow s'étaient produits conférait au film une grande authenticité. Le film est un succès à la fois commercial et artistique. Les visionnements réels et la réponse critique au film ont été retracés de New York à Regina jusqu'en mai 1914. Leur succès a cependant permis à la société de réaliser trois courts métrages plus dramatiques et trois comédies. « Canadian Bioscope : A Halifax Enterprise in Moving Picture Films », Financial Post, 17 janvier 1914, p. 3 Halifax, 14 janvier - La Canadian Bioscope Company, Limited est en activité à Halifax depuis environ un an. Leur métier est de fabriquer des films cinématographiques, et à cet effet ils ont érigé un atelier de bois et de verre dans cette ville. La société a un capital de 50 000 $, qui est probablement presque entièrement utilisé, et ils font maintenant une autre émission. La société dans son prospectus proposait d'organiser des divertissements d'été sur ses terrains entourant le studio, mais cette partie de l'entreprise n'a toujours pas été testée. ils ont fait des images plus petites, mais le plus important a été la fabrication d'un grand long métrage en cinq bobines illustrant l'histoire de Longfellow sur "Evangeline". On dit que ce film a coûté 30 000 $ et qu'il est très bon. De grands efforts ont été déployés pour rendre le film d'Evangeline attrayant et réaliste. Le capitaine Herbert HB Holland, un Québécois, en est le gérant et le promoteur. Aucun revenu n'a encore été gagné par la compagnie, et il faut espérer que ses efforts se révéleront fructueux tant sur le plan financier qu'artistique. Il y a certainement de l'argent dans la fabrication de films cinématographiques lorsque la gestion est bonne et que les capitaux sont suffisants. Halifax espère le meilleur de cette entreprise; les gens ont souscrit aux actions assez généralement en petites quantités, et on dit qu'il y a de bonnes chances de succès, à condition que la gestion soit efficace. L'entreprise et tous ses actifs ont disparu au début de la Première Guerre mondiale.
Patrouilleur_de_classe_oiseau_canadien/Patrouilleur_de_classe_oiseau_canadien :
Les navires de patrouille de la classe Bird étaient une classe de navires de patrouille au large exploités par la Marine royale canadienne (MRC) pendant la guerre froide. La classe tire son nom des grands oiseaux trouvés au Canada et a été conçue par la MRC pour remplacer les vedettes à moteur Fairmile de la Seconde Guerre mondiale utilisées pour la patrouille côtière.
Birkebeiner canadien/Birkebeiner canadien :
Le Canadian Birkebeiner est le plus grand événement de ski de fond de style classique dans l'Ouest canadien. Fondé en 1985, c'est l'un des trois Birkebeiner Loppets organisés dans le monde, les autres étant le Birkebeinerrennet norvégien et le Birkebeiner américain. L'événement est organisé chaque année le deuxième samedi de février par environ 500 bénévoles de la Canadian Birkebeiner Society. Environ 1000 skieurs participent à l'événement d'une journée, qui comprend des courses de 2 km à 55 km. Les trois courses principales sont le 55 km avec sac à dos de 5,5 kg, le 55 km léger et le 31 km depuis le village du patrimoine culturel ukrainien, via le parc national Elk Island et se terminant à Washkahegan Staging Area à Cooking Lake-Blackfoot Provincial Recreation Area, Alberta. Le Birkebeiner canadien est organisé dans la biosphère de Beaver Hills (Alberta) désignée par l'UNESCO.
Société canadienne du sang/Société canadienne du sang :
La Société canadienne du sang (Société canadienne du sang) est un organisme de bienfaisance à but non lucratif indépendant du gouvernement canadien. La Société canadienne du sang a été établie en tant qu'autorité canadienne du sang dans toutes les provinces et tous les territoires, à l'exception du Québec en 1998. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont créé la Société canadienne du sang par le biais d'un protocole d'entente. La Société canadienne du sang est financée principalement par les gouvernements provinciaux et territoriaux. produits biologiques. En plus de fournir du sang et des produits sanguins, l'organisme fournit également des services de transfusion et d'enregistrement des cellules souches au nom de tous les gouvernements provinciaux et territoriaux à l'exception du Québec. Toutes les provinces et tous les territoires peuvent accéder au registre national des greffes pour le partage interprovincial d'organes et les programmes connexes. Il entretient une relation unique avec Héma-Québec, l'opérateur provincial du système du sang qui fournit des produits aux patients et gère le registre québécois des donneurs de cellules souches. Les deux organisations travaillent en étroite collaboration pour partager des produits sanguins en cas de besoin et collaborent régulièrement pour partager des informations, des idées et des données. temps, venant d'un pays où le VIH est endémique et s'engageant dans des activités qui confèrent un risque élevé de VIH.
Conseil canadien des thérapies respiratoires/Conseil canadien des thérapies respiratoires :
Le Conseil canadien des soins respiratoires (CBRC) a été fondé en 1989 en tant qu'organisme à but non lucratif qui produit des examens d'accréditation pour la pratique des soins respiratoires. Le Conseil a également collaboré avec d'autres organisations sur des questions liées à l'enseignement de la thérapie respiratoire.
Chant de bateaux canadien/Chanson de bateaux canadiens :
Le Canadian Boat-Song est un poème ou une chanson écrite de manière anonyme qui est apparue pour la première fois sur disque au début du 19e siècle. La question de sa paternité a généré une quantité considérable de littérature. Le poème / chanson est apparu pour la première fois sur disque en septembre 1829, dans la colonne Noctes Ambrosianae du Blackwood's Magazine. Il a été décrit comme étant traduit en anglais à partir du gaélique, et comme étant né parmi les voyageurs nés au Canada qui pagayaient sur les grands canots de marchandises en écorce de bouleau du fleuve Saint-Laurent à partir de Montréal et remontaient l'Outaouais jusqu'à la hauteur de la terre à Grand Portage en les "pays d'en haut" après le lac Supérieur. Les érudits gaéliques ont rejeté l'affirmation selon laquelle le poème / la chanson était dérivé du gaélique. Le poème / la chanson aurait été envoyé du Haut-Canada à un certain "Christopher North", considéré comme John Wilson (décédé en 1854) . La paternité du poème/chanson est incertaine et plusieurs personnes ont été proposées : William « Tiger » Dunlop (décédé en 1848), John Galt (décédé en 1839), John Gibson Lockhart (décédé en 1854), David Macbeth Moir (décédé en 1848). 1851), Walter Scott (décédé en 1832) et Wilson. Les arguments les plus forts pointent vers Moir ; le plus faible à Scott.
Canadian Booksellers_Association/Association des libraires canadiens :
L'Association des libraires canadiens (ABC) est une organisation qui promeut et défend les intérêts des libraires, éditeurs et auteurs canadiens. Son adhésion est ouverte aux libraires et aux "parties prenantes affiliées" comme les auteurs et les éditeurs. L'organisation a été créée en 1952. L'association défend les intérêts des libraires auprès du gouvernement canadien, remettant notamment en question les modifications potentielles des politiques nationales de concurrence. au Canada. Michael Geist, professeur à l'Université d'Ottawa, a critiqué cet effort comme "une tentative transparente de paralyser un concurrent coriace".
Pic frontière_canadienne/pic frontière canadienne :
Canadian Border Peak, 2 291 mètres (7 516 pieds), à l'origine simplement connu sous le nom de Border Peak, est une montagne à la tête du ruisseau Tamihi dans les montagnes Cascade du Lower Mainland de la Colombie-Britannique, au Canada. Comme son nom l'indique, il se trouve près de la frontière canado-américaine et est relié par une haute crête ou col à American Border Peak, qui est légèrement plus haut à 2 437 mètres (7 995 pieds). Les deux ensemble sont connus sous le nom de Border Peaks ou American-Canadian Border Peaks et sont plus facilement visibles dans les régions peuplées voisines du Canada depuis la partie nord de Sumas Prairie et la partie ouest de Chilliwack Prairie dans la région de Greendale, qui est juste à l'est. de la frontière entre les villes de Chilliwack et d'Abbotsford.
Vers le Canada/Vers le Canada :
Canadian Bound (29 avril 1975 - 1992) a été le premier cheval de course pur-sang d'un an à être vendu pour plus d'un million de dollars américains. Il faisait partie de la première génération de poulains Secrétariat. Il s'est avéré peu utile en tant que cheval de course, réussissant une deuxième place en trois départs en France et courant sans place dans sa seule course aux États-Unis.
Quille canadienne/Quille canadienne :
Le Canadian Bowl est le championnat de la Ligue canadienne de football junior. Les trois champions de conférence participent aux éliminatoires du championnat. Un champion reçoit un laissez-passer pour le match, tandis que les deux autres jouent dans la Jostens Cup. Le bye tourne entre les trois conférences. Les champions de 2021 sont les Langley Rams et les Saskatoon Hilltops ont remporté le plus de championnats avec 22 victoires au Canadian Bowl.
Cuivres canadiens/Cuivres canadiens :
Le Canadian Brass est un quintette de cuivres canadien formé en 1970 à Toronto, en Ontario, par Charles Daellenbach (tuba) et Gene Watts (trombone), avec le corniste Graeme Page et les trompettistes Stuart Laughton et Bill Phillips complétant le quintette. Depuis 2018, Daellenbach est le seul membre original du groupe, les autres membres étant les trompettistes Caleb Hudson et Brandon Ridenour, le corniste Jeff Nelsen et le tromboniste Achilles Liarmakopoulos. Le groupe est connu pour l'utilisation de l'humour dans ses performances en direct et une attitude irrévérencieuse qui comprend sa tenue vestimentaire signature de costumes noirs formels avec des chaussures de course blanches. Ils se sont produits dans le monde entier et ont enregistré plus de 130 CD et DVD. Ils ont commandé, interprété et enregistré des centaines de transcriptions et d'œuvres originales pour quintette de cuivres. Canadian Brass possède une bibliothèque de plus de 600 compositions et arrangements écrits spécialement pour eux. Le quintette a été nommé "l'un des ensembles de cuivres les plus populaires au monde" en 2015 par le Washington Post. Ils sont apparus sur tous les principaux réseaux de télévision nord-américains, The Tonight Show Starring Johnny Carson, CBS Sunday Morning et Hunan TV en Chine.
Décorations de la bravoure canadienne/Décorations de la bravoure canadienne :
Les Décorations canadiennes de la bravoure sont un groupe de médailles canadiennes décernées pour bravoure. Elles font partie du Régime honorifique canadien créé en 1967. Les décorations elles-mêmes ont été créées en 1972. Les Décorations canadiennes de la bravoure reconnaissent les actes de courage dans toutes les situations hors de la présence d'un ennemi armé. Elles sont les suivantes : Croix de la vaillance Étoile du courage Médaille de la bravoure
Brésiliens canadiens/Brésiliens canadiens :
Un Brésilien canadien ( portugais : canadense-brasileiro ) est une personne brésilienne qui est entièrement, partiellement ou principalement d'origine canadienne, ou un immigrant né au Canada au Brésil. De nombreux Canadiens se rendent également au Brésil pour le travail. De 1925 à 1968, plus de 11 631 Canadiens s'étaient installés au Brésil. Le Canada a toujours eu une relation importante avec le Brésil depuis les années 1800. Les pays ont eu de nombreuses interactions dans le financement des projets d'infrastructure, en particulier les services publics. Le Brésil est le plus important bénéficiaire d'investissements canadiens en Amérique du Sud et, jusqu'en 1974, il a été le lieu du plus important investissement étranger canadien. En 1991, les investissements canadiens au Brésil s'élevaient à environ 2 milliards de CAN. L'un des aspects les plus intéressants des relations canado-brésiliennes est la nature discrète de la relation et le manque d'intérêt pour cette relation de la part des universitaires en particulier et des Canadiens en général. Pour un Canadien, le Brésil était synonyme de café et de carnaval, tandis que pour un Brésilien, « le Canada est parfois perçu comme un pays nordique éloigné, un pâle reflet des États-Unis ».
Fondation_cancer_du_sein_canadienne/Fondation_canadienne_du_cancer_du_sein :
La Fondation canadienne du cancer du sein était un organisme de bienfaisance qui recueillait des fonds pour faire progresser la recherche, l'éducation, le diagnostic et le traitement du cancer du sein. Fondée en 1986 par Nancy Tsai (alors connue sous le nom de Nancy Paul), elle a œuvré pour financer, soutenir et défendre des programmes d'éducation et de sensibilisation, le diagnostic et le traitement précoces du cancer du sein et la qualité de vie des personnes atteintes d'un cancer du sein. Elle fait également partie d'une coalition de sept membres qui finance la recherche sur le cancer du sein au Canada. Répondant aux besoins des Canadiens d'un océan à l'autre, la Fondation canadienne du cancer du sein a des bureaux régionaux partout au Canada, le bureau central des services partagés de la Fondation étant situé à Toronto. Le programme phare de la fondation est la Course à la vie CIBC de la Fondation canadienne du cancer du sein. La Course a été créée en 1992 par un petit groupe de bénévoles désireux de sensibiliser et de récolter des fonds pour la cause. Le premier événement a eu lieu à Toronto. Plus de 1 500 participants ont amassé 85 000 $ la première année. Grâce au dévouement continu des bénévoles, cette première course est devenue le plus grand événement de collecte de fonds d'une journée dirigé par des bénévoles au Canada et consacré à la recherche, à l'éducation et à la sensibilisation au cancer du sein. Ce programme relève maintenant de la Société canadienne du cancer. Le 1er février 2017, la Fondation canadienne du cancer du sein a fusionné ses activités avec la Société canadienne du cancer.
Brasseries canadiennes/Brasseries canadiennes :
Canadian Breweries Limited (CBL), à l'origine Brewing Corporation of Ontario, était une société de portefeuille basée en Ontario dans l'industrie brassicole. L'entreprise a été fondée en 1930 par la fusion de deux brasseries, Brading d'Ottawa et Kuntz de Kitchener-Waterloo. Sous la direction de son cadre supérieur, EP Taylor, la société a acheté ou fusionné bon nombre des petits concurrents existant après l'abrogation de l'interdiction. La nouvelle société a fermé de nombreuses usines, réduit le nombre de marques de bière et construit de nouvelles usines plus grandes pour produire suffisamment de bière pour une zone géographique beaucoup plus vaste. Dans les années 1950, l'entreprise avait réduit le nombre de marques de bière d'environ cent à six. Canadian Breweries est devenue une partie d'un grand conglomérat d'entreprises manufacturières et de consommation contrôlées par Argus Corporation en 1945. Canadian Breweries était l'un des «trois grands» brasseurs canadiens (avec Labatt et Molson) qui ont dominé le marché canadien de la bière pendant de nombreuses années. En 1969, Canadian Breweries a été acquise par une filiale de Rothmans, qui l'a rebaptisée Carling O'Keefe en 1973. Après quelques changements de propriétaire, l'entreprise a fusionné avec Molson, qui a ensuite fusionné avec Coors pour former la Molson Coors Beverage Company en 2005. Molson Coors continue de produire des bières de marque Carling, notamment Carling Black Label et Old Vienna. Une autre marque, Red Cap, basée sur Carling Red Cap, est brassée par la Waterloo Brewing Company.
Fédération canadienne de bridge/Fédération canadienne de bridge :
La Fédération Canadienne de Bridge (FCB), (La Fédération Canadienne de Bridge (FCB)), est le principal organisme organisationnel pour le pont contractuel au Canada. Comme son homologue américain, la United States Bridge Federation, la CBF fait la promotion du bridge en organisant des tournois pour les jeunes et les adultes et offre un soutien financier aux équipes qui représentent le Canada dans les compétitions internationales. Elle publie un magazine, Bridge Canada. La FCB organise les Championnats canadiens de bridge annuels, un événement multitournoi qui comprend les Championnats canadiens de l'équipe nationale, les Championnats canadiens de l'équipe féminine, les Championnats canadiens de l'équipe mixte, les Championnats canadiens de l'équipe senior, les Championnats canadiens de couple ouvert et les Internationaux canadiens. Championnats Master Point (IMP). La fédération gère également un certain nombre de programmes de sensibilisation communautaire qui ont permis de recueillir des fonds pour des organismes de bienfaisance canadiens et agit comme agent de liaison avec l'American Contract Bridge League (ACBL) et la World Bridge Federation (WBF), veillant à ce que les préoccupations canadiennes soient soulevées auprès de ces organisations. La CBF a été créée par plusieurs éminents joueurs de bridge canadiens, dont Eric Murray, lors des championnats nationaux de 1965 (maintenant appelés les championnats nord-américains de bridge) à Chicago. À l'époque, il y avait plus de 10 000 membres canadiens de l'ACBL. La fédération était également une réponse à l'Olympiade mondiale de bridge de 1960 créée par la WBF - une chance pour le Canada de concourir au niveau international. La constitution actuelle de la CBF prévoit six zones, chacune représentée par un directeur de zone. Ces zones sont regroupées plus ou moins géographiquement, avec des directeurs à Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg, Edmonton et Vancouver. Le siège social de la fédération est à Toronto.
Canadian British-Israel_Association/Association canadienne-britannique-israélienne :
La Canadian British-Israel Association (CBIA pour faire court) est une organisation avec l'israélisme britannique. Fondée en août 1956, son association mère est la British-Israel-World Federation au Royaume-Uni. Fondée par Cubby Gladwin de la Colombie-Britannique, la Canadian British-Israel Association a vu le jour en 1956 avec son premier congrès tenu dans la ville de Winnipeg. Son site Web contient des livres de Howard Rand, connu comme la première personne à avoir inventé le terme « identité chrétienne ». et le fondateur de la Fédération anglo-saxonne d'Amérique.
Canadian Broadcast_Hall_of_Fame/Temple de la renommée de la radiodiffusion canadienne :
Le Temple de la renommée de la radiodiffusion canadienne, créé en 1982, reconnaît les Canadiens des industries de la radiodiffusion ou du divertissement qui ont « obtenu un succès exceptionnel en aidant à élever les normes de l'industrie d'un point de vue matériel ou humanitaire ». Le Temple de la renommée de l'ACR honore, à perpétuité, des hommes et des femmes dont les contributions ont démontré un engagement extraordinaire envers l'innovation, le développement et le maintien des normes d'excellence les plus élevées en radiodiffusion en général, en particulier au Canada. Les candidats sont nommés chaque année par les cinq associations de radiodiffusion du Canada et le comité exécutif de l'Association canadienne des radiodiffuseurs ("ACR"). Le nom de chaque intronisé est inscrit en bronze sur la plaque du Temple de la renommée dans les bureaux de l'ACR à Ottawa. Des plaques personnalisées sont également remises aux intronisés eux-mêmes ou à leurs familles.
Conseil canadien des normes de la radiotélévision/Conseil canadien des normes de la radiotélévision :
Le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) est un organisme d'autoréglementation financé par l'industrie et créé par l'Association canadienne des radiodiffuseurs pour administrer les normes établies par ses propres membres, les radiodiffuseurs privés du Canada. Les membres du conseil comprennent plus de 760 stations de radio et de télévision du secteur privé, des services spécialisés et des réseaux de partout au Canada, offrant une programmation en anglais, en français et en langues tierces. En tant que tel, le conseil permet à l'industrie de la radiodiffusion privée de s'autoréglementer; il agit à titre d'intermédiaire dans le processus de réglementation, qui est régi par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Le CRTC lui-même n'entend généralement que les plaintes contre les quelques non-membres du CCNR (plus particulièrement les radiodiffuseurs publics comme la SRC), ainsi que les révisions des décisions du CCNR; ces derniers conduisent rarement à une action supplémentaire. Bien que suggéré pour la première fois par les radiodiffuseurs privés dès 1968, le Conseil canadien des normes de la radiotélévision n'a été créé qu'en 1990.
Centre canadien de radiodiffusion/Centre canadien de radiodiffusion :
Le Centre canadien de radiodiffusion, également connu sous le nom de CBC Toronto Broadcast Centre, est un complexe de bureaux et de studios situé à Toronto, Ontario, Canada. Il sert de principal point de diffusion et de contrôle principal pour les services de télévision et de radio de langue anglaise de la Société Radio-Canada. Il contient également des studios pour les productions locales et régionales de langue française et est le siège de la North American Broadcasters Association. L'installation analogue pour les services en français de CBC est la Maison Radio-Canada à Montréal, tandis que le siège social est situé au Centre de production de CBC à Ottawa. Le Centre canadien de radiodiffusion est situé au 250, rue Front Ouest, au centre-ville de Toronto, avec des entrées supplémentaires au 205, rue Wellington Ouest et au 25, rue John, juste en face du Metro Toronto Convention Centre. Il se trouve à distance de marche de la gare Union, du Rogers Centre et de la Tour CN et est relié au réseau souterrain PATH de la ville.
Canadian Broadcasting Corp_v_Canada_(Labour_Relations_Board)/Canadian Broadcasting Corp c Canada (Conseil des relations de travail) :
Canadian Broadcasting Corp c Canada (Conseil des relations de travail), [1995] 1 RCS 157 est une décision de principe de la Cour suprême du Canada en matière de contrôle judiciaire. La décision affirme "l'approche pragmatique et fonctionnelle" des relations de travail et stipule que la norme de contrôle pour l'interprétation de la législation externe doit généralement être celle de la décision correcte.
Société Radio-Canada/Société Radio-Canada :
La Société Radio-Canada (en français : Société Radio-Canada), sous la marque CBC/Radio-Canada, est un radiodiffuseur public canadien pour la radio et la télévision. C'est une société d'État fédérale financée par le gouvernement. Les unités de service de langue anglaise et de langue française de la société sont communément appelées CBC et Radio-Canada, respectivement. Bien que certaines stations locales au Canada soient antérieures à la fondation de la SRC, la SRC est le plus ancien réseau de radiodiffusion existant au Canada. La SRC a été créée le 2 novembre 1936. La SRC exploite quatre réseaux de radio terrestres : CBC Radio One et CBC Music de langue anglaise, et Ici Radio-Canada Première et Ici Musique de langue française. (Service de radio international Radio Canada International transmis historiquement par radio à ondes courtes, mais depuis 2012, son contenu n'est disponible que sous forme de balados sur son site Web.) La SRC exploite également deux réseaux de télévision terrestres, la télévision de langue anglaise CBC et la radio de langue française Ici Radio -Canada Télé, ainsi que les réseaux satellite/câble CBC News Network, Ici RDI, Ici Explora, Documentary Channel (propriété partielle) et Ici ARTV. La SRC exploite des services pour l'Arctique canadien sous les noms de CBC North et Radio-Canada Nord. La SRC exploite également des services numériques, notamment CBC.ca/Ici.Radio-Canada.ca, CBC Radio 3, CBC Music/ICI.mu et Ici.TOU.TV, et détient 20,2 % du radiodiffuseur par satellite Sirius XM Canada, qui diffuse plusieurs canaux audio produits par CBC. CBC/Radio-Canada offre une programmation en anglais, en français et en huit langues autochtones sur son service de radio national, et en cinq langues sur son service de radio international sur le Web, Radio Canada International (RCI). Cependant, les compressions budgétaires du début des années 2010 ont contribué à ce que la société réduise son service sur les ondes, interrompant les émissions sur ondes courtes de RCI ainsi que les émissions de télévision terrestre dans toutes les communautés desservies par des émetteurs de rediffusion appartenant au réseau, y compris les communautés non assujetties à la -transition de la télévision numérique aérienne. Le financement fédéral de la SRC est complété par les revenus de la publicité commerciale sur ses émissions de télévision. Le service de radio a utilisé des publicités depuis sa création jusqu'en 1974, mais depuis ses principaux réseaux de radio, il n'y a pas de publicité. En 2013, les réseaux de radio secondaires de CBC, CBC Music et Ici Musique, ont introduit une publicité limitée jusqu'à quatre minutes par heure, mais cela a été interrompu en 2016.
Fraternité_canadienne_des_employés_des_chemins de fer/Fraternité canadienne des employés des chemins de fer :
La Fraternité canadienne des employés des chemins de fer et autres travailleurs des transports était un syndicat industriel des cheminots au Canada. Il a été formé le 12 octobre 1908 à Moncton, au Nouveau-Brunswick. L'organisation était dirigée par son président Aaron Mosher depuis sa création jusqu'à sa mort en 1952. Le syndicat était un opposant aux grands syndicats de cheminots basés aux États-Unis. Elle a été membre fondateur du Congrès canadien du travail et alliée de la Co-operative Commonwealth Federation (CCF).
Bulletin_canadien_d'histoire_médicale/Bulletin canadien d'histoire médicale :
Le Bulletin canadien d'histoire médicale est une revue universitaire à comité de lecture pour l'histoire de la médecine, de la santé et des domaines connexes. Son objectif est de situer l'histoire de la santé, de la médecine et des sciences biomédicales dans des contextes locaux, régionaux et internationaux. Il publie des articles en français et en anglais et est publié deux fois par an par University of Toronto Press.
Canadian Bushplane_Heritage_Centre/Centre canadien du patrimoine des avions de brousse :
Canadian Bushplane Heritage Centre (CBHC), situé sur la rive nord de la rivière St. Marys à Sault Ste. Marie, Ontario, Canada, se consacre à la préservation de l'histoire du vol de brousse et de la protection des forêts au Canada. Il a été fondé en 1987 par un groupe de volontaires locaux pour préserver l'histoire de la province dans les avions de brousse et la lutte aérienne contre les incendies. Le CBHC dispose d'un hangar de 64 000 pieds carrés (5 900 m2) contenant plus de trente expositions d'avions.
Entreprise canadienne/Entreprise canadienne :
Canadian Business est le magazine d'affaires le plus ancien basé à Toronto, Ontario, Canada, et fondé en 1927. L'édition imprimée s'est terminée à la fin de 2016. À partir de janvier 2017, le magazine a été publié en ligne uniquement. En octobre 2021, Canadian Business a relancé son édition imprimée en tant que magazine trimestriel.
Canadian Business_Hall_of_Fame/Temple de la renommée de l'entreprise canadienne :
Le Temple de la renommée de l'entreprise canadienne célèbre les réalisations exceptionnelles des chefs d'entreprise les plus distingués du Canada, passés et présents. Plus de 170 compagnons de l'Ordre du Temple de la renommée des affaires servent d'exemples inspirants pour tous les jeunes Canadiens et sont présentés dans une exposition à la Allen Lambert Galleria située à Brookfield Place à Toronto, en Ontario. Les compagnons sont sélectionnés par un jury indépendant représentant les entreprises, les universités et les médias canadiens. Le Temple de la renommée de l'entreprise canadienne a été créé par Jeunes Entreprises du Canada en 1979.
CT_head_rule canadien/règle principale CT canadien :
La règle principale canadienne de tomodensitométrie (en abrégé CCTHR ou CCDH; parfois appelée règle canadienne de la tête de tomodensitométrie) est une échelle médicale utilisée pour décider si les patients souffrant de blessures mineures à la tête doivent subir des tomodensitogrammes crâniens. Il a été initialement décrit par Stiell et al. dans un article publié dans le Lancet en 2001, dans lequel ils ne l'utilisaient initialement que sur des patients dont les scores sur l'échelle de coma de Glasgow se situaient entre 13 et 15. Depuis lors, la CCTHR est devenue la règle de ce type la plus largement étudiée et largement validée, bien que une revue systématique de 2011 a noté que «ses critères d'exclusion le rendent difficile à appliquer universellement».
Organisations de cadets du Canada/Organisations de cadets du Canada :
Les Organisations de cadets du Canada, commercialisées sous le nom de Cadets Canada, sont un programme pour les jeunes connu sous le nom de Cadets de la Marine royale canadienne, Cadets royaux de l'Armée canadienne et Cadets de l'Aviation royale du Canada. Le programme est parrainé par les Forces armées canadiennes et financé par le ministère de la Défense nationale (MDN), avec un soutien supplémentaire de la Ligue navale civile, de la Ligue des cadets de l'Armée et de la Ligue des cadets de l'Air, ainsi que des commanditaires communautaires locaux qui comprennent des organismes de service. et des groupes de parrainage de parents supervisés par les ligues.
Société_canadienne_du_cancer/Société_canadienne_du_cancer :
La Société canadienne du cancer (en français : Société canadienne du cancer) est le plus grand organisme de bienfaisance national contre le cancer au Canada et le plus important bailleur de fonds national de la recherche sur le cancer au Canada.
Canadian Canoe_Museum/Musée canadien du canot :
Le Musée canadien du canot est un musée dédié aux canots situé à Peterborough, Ontario, Canada. La mission du musée est de préserver et de partager la culture et l'histoire du canot.
Canadian Capacity_Guide_For_Signalized_Intersections/Canadian Capacity Guide For Signalised Intersections :
Le Guide de capacité canadien pour les intersections signalées (GCC) est une publication de l'Institut canadien des ingénieurs en transport (CITE). Il fournit une méthodologie qui permet aux ingénieurs de la circulation de planifier, de concevoir et d'évaluer les intersections de routes contrôlées par des feux de circulation. La GCC s'appuie sur l'expérience actuelle d'ingénieurs de la circulation, d'éducateurs en transport et d'étudiants en exercice partout au Canada, ainsi que sur un corpus considérable de recherches canadiennes et internationales. Mais bien qu'élaborée au Canada, sa méthodologie s'applique à toutes les conditions. Les procédures d'enquête incluses dans le CCG fournissent des instructions aux utilisateurs de n'importe quel pays pour collecter des données locales qui peuvent être utilisées pour obtenir des résultats géographiquement spécifiques.
Câpres canadiennes/Câpres canadiennes :
Le « Canadian Caper » était le sauvetage secret conjoint par le gouvernement canadien et la CIA de six diplomates américains qui avaient échappé à la capture lors de la prise de l'ambassade des États-Unis à Téhéran, en Iran, le 4 novembre 1979, après la révolution iranienne, lorsque Des étudiants islamistes ont pris en otage la plupart des membres du personnel de l'ambassade américaine, exigeant le retour du Shah soutenu par les États-Unis pour un procès. leur évasion grâce à des subterfuges et à l'utilisation de passeports canadiens. La "câpre" impliquait un officier de la CIA (Tony Mendez et son collègue connu sous le nom de "Julio" pour cet événement) rejoignant les six diplomates à Téhéran pour former une fausse équipe de tournage. Il était censé être composé de six Canadiens, un Irlandais et un Latino-Américain, qui finissaient de rechercher un lieu approprié pour tourner une scène pour le film de science-fiction nominal Argo. Le matin du dimanche 27 janvier 1980, le groupe complet de huit personnes a passé le contrôle des passeports à l'aéroport de Mehrabad à Téhéran, a embarqué sur un vol Swissair à destination de Zurich et s'est échappé d'Iran. Un article écrit sur ces événements a été publié dans Wired in 2007. L'article a été utilisé librement - parallèlement à un mémoire écrit par Mendez - comme base du film Argo (2012).
Câpres canadiennes/Câpres canadiennes :
« Canadian Capers » est une chanson populaire, écrite par Earl Burtnett, Gus Chandler, Bert White et Henry Cohen en 1915. La chanson a été enregistrée par de nombreuses personnes au fil des ans. Un enregistrement de Paul Whiteman était très populaire en 1921. Un ensemble de paroles mis à jour avec le titre "Cuttin 'Capers" a été écrit en 1949 par Ralph Blane et Harry Warren, pour le film musical de Doris Day My Dream Is Yours. Doris Day a également fait un enregistrement commercial de la chanson pour Columbia Records en juin 1949 et cela a atteint la 15e place dans les charts Billboard. Janet Seidel a inclus la chanson sur son album Doris & Me (2001).
Canadian Car_and_Foundry/Canadian Car_and_Foundry :
Canadian Car and Foundry (CC&F), également connue sous le nom de « Canadian Car & Foundry » ou plus familièrement sous le nom de « Can Car », était un fabricant d'autobus, de matériel roulant ferroviaire, d'équipement forestier et plus tard d'avions pour le marché canadien. L'histoire de CC&F remonte à 1897, mais la société principale a été créée en 1909 à partir d'une fusion de plusieurs sociétés et est ensuite devenue une partie de Hawker Siddeley Canada grâce à l'achat par AV Roe Canada en 1957. Aujourd'hui, les usines restantes font partie d'Alstom après son acquisition. de Bombardier Transport achevé en 2021.
Canadian Car_and_Foundry_FDB-1/Canadian Car and Foundry FDB-1 :
Le Gregor FDB-1 était un chasseur biplan canadien, conçu en 1938 par Michael Gregor et fabriqué par Canadian Car and Foundry. Malgré certaines caractéristiques de conception avancées telles qu'une construction entièrement métallique rivetée affleurante et un train d'atterrissage rétractable, la dernière génération de chasseurs biplans était supplantée par des monoplans et le Gregor FDB-1 était obsolète avant son vol. Malgré le désespoir de l'Aviation royale canadienne pour les chasseurs modernes, le seul exemplaire est resté invendu et a finalement été perdu dans un incendie en 1945. La désignation de modèle du Gregor FDB-1 signifiait Fighter Dive Bomber indiquant ses rôles prévus.
Voiture_canadienne_de_l'année/Voiture canadienne de l'année :
Gagnants de la voiture canadienne de l'année, choisis par l'Association des journalistes automobile du Canada :
Société canadienne de cardiologie/Société canadienne de cardiologie :
La Société canadienne de cardiologie (SCC) est la voix nationale des médecins et des scientifiques cardiovasculaires au Canada. La SCC est une organisation de membres qui représente plus de 1 800 professionnels du domaine cardiovasculaire. Sa mission est de promouvoir la santé et les soins cardiovasculaires par l'application des connaissances, le perfectionnement professionnel et le leadership en matière de politiques de santé. Le journal officiel de la Société canadienne de cardiologie est le Journal canadien de cardiologie (rédacteur en chef – Stanley Nattel).
Canadian Cardiovascular_Society_grading_of_angina_pectoris/Classement de l'angine de poitrine par la Société canadienne de cardiologie :
La classification de l'angine de poitrine de la Société canadienne de cardiologie (parfois appelée échelle de classification de l'angine de poitrine de la SCC ou classification fonctionnelle de l'angine de la SCC) est un système de classification utilisé pour évaluer la gravité de l'angine de poitrine à l'effort.
Association canadienne des aidants naturels/Association canadienne des aidants naturels :
L'Association canadienne des aides familiaux (ACC - ACAF) est un organisme à but non lucratif qui a été créé pour protéger les droits des aides familiaux résidants et des familles de partout au Canada et les avertir des fautes professionnelles dans ce domaine. Travaillant avec des partenaires de l'industrie pour créer de nouvelles normes de pratique, l'Association canadienne des aidants naturels préconise de nombreux changements importants qui doivent être apportés pour garantir les droits des aides familiaux résidants et répondre aux besoins des familles canadiennes. Le personnel et les bénévoles du CCA offrent des renseignements sur le Programme des aides familiaux résidants, l'accès aux ressources pour les aidants naturels et des services de liaison aux aidants qui abordent l'organisme avec leurs problèmes. Les soignants et les employeurs peuvent entrer en contact avec le personnel et les bénévoles par téléphone, e-mail ou courrier pour obtenir les informations et le soutien dont ils ont besoin, et pour être mis en contact avec des organisations de services et de soutien qui peuvent les aider davantage. L'organisation offre des conseils juridiques gratuits dans le domaine du droit de l'immigration. Depuis 2008, le CCA a initié une coopération avec Bogdan Enica, RCIC, afin d'offrir un soutien gratuit à l'immigration pour les aidants dans le besoin. Toujours en 2009, l'organisme a produit un DVD intitulé « Live-in in Canada », sur le programme des aides familiaux résidants.
Association_canadienne_de_cartographie/Association canadienne de cartographie :
L'Association cartographique canadienne (ACC) est une société savante consacrée à la cartographie au Canada. Elle est affiliée à l'Association cartographique internationale. Le CCA publie la revue Cartographica.
Canadian Cartoonist_Hall_of_Fame/Temple de la renommée des caricaturistes canadiens :
Le Temple de la renommée des caricaturistes canadiens, anciennement connu sous le nom de Géants du Nord : Le Temple de la renommée des caricaturistes canadiens, honore les importantes contributions de toute une vie à l'art de la bande dessinée au Canada.
Cascade_Arc canadien/Arc Cascade canadien :
L'arc canadien des cascades, également appelé cascades canadiennes, est le segment canadien de l'arc volcanique nord-américain des cascades. Situé entièrement dans la province canadienne de la Colombie-Britannique, il s'étend des montagnes Cascade au sud aux montagnes côtières au nord. Plus précisément, l'extrémité sud des Cascades canadiennes commence à la frontière canado-américaine. Cependant, les limites spécifiques de l'extrémité nord ne sont pas connues avec précision et la géologie de cette partie de l'arc volcanique est mal connue. Il est largement admis par les géologues que l'arc canadien des cascades s'étend à travers les chaînes du Pacifique des montagnes côtières. Cependant, d'autres ont exprimé leur inquiétude quant au fait que l'arc volcanique s'étendrait peut-être plus au nord dans les chaînes de Kitimat, une autre subdivision des montagnes côtières, et même aussi loin au nord que Haida Gwaii (anciennement connue sous le nom d'îles de la Reine-Charlotte). Au cours des 29 derniers millions d'années, l'arc canadien des cascades a fait exploser une chaîne de volcans le long de la côte de la Colombie-Britannique. Au moins quatre zones volcaniques en Colombie-Britannique sont liées au volcanisme de Cascade Arc. Cela comprend un grand plateau volcanique à l'intérieur et trois ceintures volcaniques linéaires sur la côte. Ils se sont formés au cours de différentes périodes géologiques, séparées par des millions d'années, et se produisent dans trois régions appelées arc arrière, arc principal et avant-arc. La plus jeune des trois ceintures a été sporadiquement active au cours des 4,0 à 3,0 derniers millions d'années, la dernière éruption ayant probablement eu lieu au cours des 1 000 dernières années. Il y a environ 2 350 ans, une éruption explosive majeure s'est produite, envoyant une énorme colonne de cendres dans l'atmosphère. Il s'agit de la plus grande éruption volcanique au Canada au cours des 10 000 dernières années. Dans les temps historiques, l'arc canadien des cascades a été considérablement moins actif que la partie américaine de l'arc volcanique. Il n'a également aucune trace d'éruptions historiques. Néanmoins, l'arc volcanique constitue une menace pour la région environnante. Tout danger volcanique, allant des glissements de terrain aux éruptions, pourrait présenter un risque important pour les humains et la faune. Même s'il n'y a pas d'éruptions historiques dans l'arc canadien des cascades, l'activité éruptive est très susceptible de reprendre; si cela devait arriver, les secours seraient rapidement organisés. Des équipes telles que le Plan interagences de notification des événements volcaniques (IVENP) sont prêtes à informer les personnes menacées par les éruptions volcaniques.
Dossiers de cas canadiens/Dossiers de cas canadiens :
Canadian Case Files était une série télévisée canadienne de 2005 sur l'enquête sur les crimes non résolus au Canada. Il était hébergé par Art Hindle.
Canadian Cat_Association/Canadian Cat Association :
L'Association Féline Canadienne (Anglais : Association Féline Canadienne, CCA-AFC) est une organisation à but non lucratif au Canada dont la mission est de promouvoir le bien-être de tous les chats au Canada, de maintenir un registre des chats de race au Canada et de poursuivre l'amélioration de toutes les races de chats au Canada. CCA-AFC est le seul registre national de chats reconnu mondialement au Canada, avec ses pedigrees et ses enregistrements acceptés par les principales associations mondiales telles que la Cat Fanciers' Association, l'International Cat Association et la Fédération Internationale Féline. À ce jour, le CCA-AFC a enregistré plus de 190 000 chats.
Conseil_autochtone_catholique_canadien/Conseil autochtone catholique canadien :
Le Conseil autochtone catholique canadien (CCPA), créé en 1998 par la Conférence des évêques catholiques du Canada, encourage le leadership autochtone (autochtone) dans la communauté chrétienne, soutient la guérison et la réconciliation et conseille les évêques sur les questions autochtones. Huit catholiques autochtones de toutes les régions du Canada en sont membres, ainsi qu'Albert LeGatt, évêque de Saskatoon, et Claude Champagne, évêque d'Edmundston NB.
Nouvelles_catholiques canadiennes/Nouvelles catholiques canadiennes :
Canadian Catholic News (CCN) est un service de nouvelles coopératif au service des médias catholiques à travers le Canada, rassemblant les efforts des journaux catholiques, de la radio et de la télévision à travers le Canada. Son objectif est de fournir une image précise et fiable d'un océan à l'autre de l'Église catholique en action.
Canadian Cattlemen%27s_Association/Association canadienne des éleveurs :
La Canadian Cattlemen's Association est un groupe de défense des intérêts des éleveurs de vaches-veaux, des parcs d'engraissement et des emballeurs de l'industrie bovine canadienne. Tout au long de son histoire, la CCA s'est efforcée d'améliorer l'accès au marché pour les producteurs de bœuf canadiens et a exercé des pressions auprès du gouvernement canadien.
Canadian Cavalry_Brigade/Brigade de cavalerie canadienne :
La Brigade de cavalerie canadienne est créée en décembre 1914, sous la direction de son premier commandant, le brigadier-général JEB Seely. Il était à l'origine composé de deux régiments canadiens et d'un régiment britannique et d'une batterie d'artillerie attachée. Les unités canadiennes étaient les Royal Canadian Dragoons, le Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) et la batterie du Royal Canadian Horse Artillery. Le régiment britannique était le 2nd King Edward's Horse (The King's Overseas Dominions Regiment). Le 2KEH a été remplacé par le Fort Garry Horse en février 1916.
Cimetière canadien_n°_2/Cimetière canadien n°2 :
Le cimetière canadien n ° 2 est un cimetière de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth pour les morts de la Première Guerre mondiale situé sur le terrain du parc commémoratif national du Canada à Vimy, près de la ville française de Neuville-Saint-Vaast. Le cimetière s'appelait à l'origine CD 5 et a été établi comme cimetière de champ de bataille de la 4e division canadienne pour les troupes canadiennes tuées lors de la bataille de la crête de Vimy. Les dégagements du champ de bataille des environs en 1919 ont considérablement augmenté la taille du cimetière. Le cimetière a de nouveau été rouvert pour les inhumations en 1931, recevant sa dernière sépulture canadienne en 1947. Malgré le nom du cimetière, la grande majorité des morts sont britanniques. Le cimetière contient maintenant les tombes de 2 966 soldats du Commonwealth, dont une grande partie n'est pas identifiée. Le cimetière couvre une superficie de 10 869 mètres carrés et est entouré de murs bas en pierres apparentes.
Recensement_de_l'agriculture_canadien/Recensement_de_l'agriculture_canadien :
Le Recensement canadien de l'agriculture ( français : Recensement de l'agriculture ), est un recensement effectué tous les cinq ans par Statistique Canada , parallèlement au recensement national, dans le but de recueillir des données sur l'industrie agricole canadienne, les exploitants agricoles et les exploitations agricoles.
Série du centenaire canadien/Série du centenaire canadien :
La Série du centenaire canadien est une histoire du Canada en dix-neuf volumes publiée entre 1963 et 1987 dans le cadre d'un projet prolongé du centenaire du Canada. La collection est le fruit de l'initiative de deux des plus grands historiens canadiens du 20e siècle, WL Morton et DG Creighton. Morton a été le rédacteur en chef initial et Creighton a été le rédacteur en chef consultatif. Les éditeurs ont approché d'éminents historiens canadiens pour écrire les volumes individuels. La série a été publiée par la maison d'édition canadienne McClelland & Stewart. L'un des volumes, Lower Canada, 1791-1840: Social Change and Nationalism de Fernand Ouellette a également été publié en français et a remporté le Prix du Gouverneur général pour l'ouvrage non romanesque de langue française. Un autre volume, Canada 1922–1939: Decades of Discord de John Herd Thompson et Alan Seager, a été présélectionné pour le Prix du Gouverneur général 1985 pour la non-fiction de langue anglaise.
Centenaire du Canada/Centenaire du Canada :
Le centenaire du Canada était une célébration d'un an tenue en 1967 pour célébrer le 100e anniversaire de la Confédération canadienne. Des célébrations au Canada ont eu lieu tout au long de l'année, mais ont culminé le jour du Dominion, le 1er juillet 1967. Des pièces commémoratives ont été frappées, qui étaient différentes des émissions typiques avec des animaux sur chacune - le cent, par exemple, avait une colombe sur son revers. Les communautés et les organisations à travers le Canada ont été encouragées à s'engager dans des projets du centenaire pour célébrer l'anniversaire. Les projets allaient d'événements spéciaux ponctuels à des projets d'amélioration locale, comme la construction d'arénas et de parcs municipaux. La flamme du centenaire a également été ajoutée sur la Colline du Parlement. Les enfants nés en 1967 ont été déclarés bébés centenaires.
Médaille du centenaire du Canada/Médaille du centenaire du Canada :
La Médaille du centenaire du Canada (en français : Médaille du centenaire du Canada) est une médaille commémorative frappée par la Monnaie royale canadienne en 1967 pour commémorer le 100e anniversaire de la Confédération canadienne et a été décernée aux Canadiens qui ont été recommandés par le gouvernement, les professionnels, l'éducation et la culture. associations, ainsi que des services militaires et de protection, des groupes d'anciens combattants, des associations sportives et des organismes philanthropiques et caritatifs, pour avoir rendu de précieux services au Canada. Quelque 29 500 médailles ont été émises après son inauguration le 1er juillet 1967, dont 8 500 sont allées au personnel des Forces canadiennes. disque avec, à l'avers, les mots CONFEDERATION CANADA CONFÉDÉRATION entourant une feuille d'érable sur laquelle est superposé le monogramme royal de la reine Elizabeth II, symbolisant son rôle de source d'honneur. Le revers de la médaille montre les armoiries royales du Canada au-dessus des dates 1867 • 1967. Ce médaillon est porté sur la poitrine gauche, suspendu à un ruban de 31,8 mm de large de couleur blanche avec des rayures rouges verticales, les deux plus externes plus larges que les quatre disposées également entre, chacun de ceux représentant des intervalles de 25 ans, totalisant ainsi 100 ans.
Canadian Center_for_Emergency_Preparedness/Centre canadien de protection civile :
Le Centre canadien de protection civile (CCEP) était un organisme canadien sans but lucratif constitué en société fédérale qui encourageait et promouvait les éléments et les pratiques de gestion des catastrophes auprès des organisations, des collectivités et des particuliers des secteurs public et privé. L'objectif de CCEP était de réduire le risque, l'impact et le coût des catastrophes. Le CCEP a été créé en 1993. En 2013, il a cessé ses activités et a transféré ses actifs à l'Institut de gestion des urgences et de la sécurité publique (EMPSI) du Centennial College, à Toronto, en Ontario. Il s'est officiellement dissous le 22 janvier 2014.
Canadian Centre_for_Alternatives_to_Animal_Methods/Centre canadien des alternatives aux méthodes animales :
Le Centre canadien pour les alternatives aux méthodes animales (CCAAM) et sa filiale, le Centre canadien pour la validation des méthodes alternatives (CaCVAM), est un centre de recherche fondé en 2017 et basé à l'Université de Windsor, au Canada. Son objectif est de « développer, valider et promouvoir des méthodes et des techniques de laboratoire qui n'utilisent pas de sujets d'expérimentation animale ». Il s'agit du premier centre au Canada dédié aux tests non-animaux et à la promotion d'alternatives pertinentes pour l'homme.
Centre_canadien_d'architecture/Centre canadien d'architecture :
Le Centre Canadien d'Architecture (CCA; français : Centre Canadien d'Architecture) est un musée d'architecture et un centre de recherche à Montréal, Québec, Canada. Il est situé au 1920, rue Baile, entre la rue Fort et la rue Saint-Marc dans ce qui faisait autrefois partie du Golden Square Mile. Aujourd'hui, il est considéré comme étant situé dans le quartier Shaughnessy Village de l'arrondissement de Ville-Marie. Phyllis Lambert en est la directrice fondatrice émérite, Bruce Kuwabara est président du conseil d'administration, Giovanna Borasi en est la directrice. Il a été conçu et construit par Peter Rose. Le CCA contient une grande bibliothèque et des archives, et accueille diverses expositions tout au long de l'année. Il abrite également un centre d'études ouvert au grand public. Le CCA offre des programmes éducatifs et des activités culturelles. Le CCA possède également un jardin architectural situé du côté sud du boulevard René Lévesque. Le jardin de sculptures a été conçu par l'architecte Melvin Charney.
Canadian Centre_for_Bio-Ethical_Reform/Centre canadien pour la réforme bioéthique :
Le Centre canadien pour la réforme bioéthique (stylisé CCBR) est un groupe anti-avortement basé à Calgary, Alberta, Canada. CCBR s'engage dans un large éventail d'activités, y compris la formation apologétique, la distribution de tracts, des entretiens, des débats et des manifestations publiques sur les campus, les écoles, les églises et les rues à travers l'Amérique du Nord, et parfois en Europe.
Centre_canadien_de_protection_de_l'enfance/Centre canadien de protection de l'enfance :
Le Centre canadien de protection de l'enfance (C3P; français : Centre canadien de protection de l'enfance) est un organisme de bienfaisance canadien enregistré qui se consacre à la sécurité personnelle de tous les enfants. Plus précisément, son objectif est de réduire la victimisation (abus et exploitation sexuels) des enfants en offrant des programmes et des services au public canadien. L'organisation est soutenue par le gouvernement du Canada, ainsi que les gouvernements provinciaux/territoriaux du Manitoba, du Nouveau-Brunswick , et le Yukon. Le C3P offre divers services de prévention et d'intervention à la population canadienne; l'un de ses principaux services est Cyberaide.ca, la ligne d'information officielle du Canada pour signaler l'exploitation sexuelle d'enfants en ligne.
Centre_canadien_pour_la_diversité/Centre canadien pour la diversité :
Le Centre canadien pour la diversité (appelé à l'origine le Conseil canadien pour les chrétiens et les juifs) a été fondé en 1947 pour s'attaquer aux problèmes d'antisémitisme et promouvoir le dialogue interreligieux. Le mandat a été élargi au cours des années suivantes pour se concentrer sur les problèmes liés au racisme et à la discrimination religieuse dans la société canadienne. Leur objectif principal était de fournir des programmes scolaires pour éduquer les élèves sur les problèmes liés à l'intimidation, aux préjugés et à la discrimination. Le CCCJ a changé son nom en 2008 pour celui de Centre canadien pour la diversité afin de mieux refléter son mandat élargi. Au fil des ans, le CCD a été responsable de la prestation d'initiatives éducatives visant à éduquer les Canadiens sur la valeur de l'inclusion des personnes de différentes races, ethnies. et identités religieuses. L'une de leurs initiatives les plus importantes a été la Marche du souvenir et de l'espoir. La marche est un programme qui emmène des étudiants universitaires et collégiaux en Allemagne et en Pologne pour observer les sites historiques du génocide de la Seconde Guerre mondiale. La Marche est toujours dirigée aujourd'hui par la Marche du Canada Vivant. En septembre 2013, le conseil d'administration du CCD a annoncé qu'il fermait ses portes en raison d'un manque de financement permanent. Par la suite, le CCD a annoncé en janvier 2014 qu'il fusionnerait avec l'Institut canadien de la diversité et de l'inclusion. En avril 2015, le CCD et le CIDI ont changé leur nom pour devenir le Centre canadien pour la diversité et l'inclusion.
Centre_canadien_pour_la_diversité_et_l'inclusion/Centre canadien pour la diversité et l'inclusion :
Le Centre canadien pour la diversité et l'inclusion French : Centre canadien pour la diversité et l'inclusion est un organisme de bienfaisance national dont le mandat est d'aider les personnes et les organisations avec lesquelles ils travaillent à être inclusifs et libres de préjugés et de discrimination - et de sensibiliser , le dialogue et l'action pour que les personnes reconnaissent la diversité comme un atout et non comme un obstacle.
Centre canadien d'œcuménisme/Centre canadien d'œcuménisme :
Le Centre canadien d'œcuménisme (CCE) est un organisme à but non lucratif dont l'objectif principal est le dialogue interreligieux et est établi à Montréal, Québec, Canada. Le centre est soutenu par la Conférence des évêques catholiques du Canada. Il favorise les conversations, les dialogues interreligieux et les dialogues œcuméniques.
Canadian Centre_for_Energy_Information_Information/Centre canadien d'information sur l'énergie :
Le Centre canadien d'information sur l'énergie (CCEI) est un site Web et un portail du gouvernement fédéral canadien qui a été annoncé le 23 mai 2019. Le Portail canadien d'information sur l'énergie a été lancé par Statistique Canada, en partenariat avec Ressources naturelles Canada, Environnement et Changement climatique Canada, et la Régie de l'énergie du Canada. Le site interactif en ligne régulièrement mis à jour et élargi fournit un « point unique » pour accéder à l'information sur le secteur canadien de l'énergie, y compris la production d'énergie, la consommation, le commerce international, le transport, les prix avec des statistiques fédérales et provinciales mensuelles. Selon leur site Web, le portail « prend en charge les passer à un modèle plus collaboratif pour s'assurer que les Canadiens ont accès à un large éventail de statistiques. Des fonds ont été alloués dans le budget fédéral canadien de 2019 pour « un accès accru à des données énergétiques comparables et consolidées grâce à la création d'un centre de données virtuel combinant des informations provenant de toutes les organisations fédérales, provinciales et territoriales ». Le Centre canadien d'information sur l'énergie du gouvernement fédéral sera créé à l'aide du contenu du Portail canadien d'information sur l'énergie.
Centre_canadien_d'éducation_environnementale/Centre canadien d'éducation environnementale :
Le Centre canadien d'éducation relative à l'environnement (CCEE) a été créé en 2005 grâce à une approche collaborative unique impliquant 25 grandes universités et collèges à travers le Canada. Les 25 établissements offrent leurs cours environnementaux à distance dans le cadre d'un programme de certificat conjoint. Utilisant l'apprentissage à distance en ligne par l'intermédiaire de l'Université Royal Roads, le certificat en pratique environnementale (CEP) du CCEE est utilisé comme une forme de développement professionnel, de formation continue et de transition des compétences pour les personnes intéressées ou travaillant actuellement dans l'industrie environnementale. Onze concentrations sont offertes dans le cadre du certificat, conformément aux Normes professionnelles nationales canadiennes pour l'emploi en environnement.
Centre_canadien_des_documents_épigraphiques/Centre canadien des documents épigraphiques :
Le Centre canadien des documents épigraphiques (CCED) est un organisme à but non lucratif fondé dans le but d'archiver, de cataloguer et de numériser les documents épigraphiques. Le CCED est composé de professionnels et d'étudiants diplômés bénévoles du domaine de l'information: bibliothécaires, archivistes et humanistes numériques. Initialement hébergé au Département des classiques de l'Université de Toronto, le CCED a travaillé avec l'une des plus grandes collections d'inscriptions grecques anciennes du Nord Amérique. Ces inscriptions ont été conservées sous forme de compressions épigraphiques et datées du 7ème siècle avant JC au 4ème siècle après JC. Le CCED est actuellement hébergé au Département des civilisations du Proche et du Moyen-Orient de l'Université de Toronto. Le CCED travaille avec la collection Harrak d'inscriptions syriaques et garshuni irakiennes, le plus grand corpus de ce type au monde. Ces inscriptions sont conservées sous forme de photographies analogiques et numériques et datent du 7e au 20e siècle après J.-C. Le centre travaille également avec la collection de l'Institut de recherche œcuménique Saint-Éphrem (SEERI) et l'Association pour la préservation du patrimoine chrétien de Saint Thomas (APSTCH ) Le recueil. Ces deux collections proviennent du Kerala, en Inde. Ils contiennent des inscriptions syriaques, malayalam, tamoules et pahlavi datant du IXe/Xe siècle au XXe siècle. Le centre a récemment lancé un appel à contributions dans le but de créer une revue scientifique. Le CCED Journal est destiné à être une publication en libre accès et évaluée par des pairs relative aux études épigraphiques. Les études épigraphiques sont répertoriées pour inclure: les aspects historiques ou philologiques des inscriptions; aspects historiques de l'art des inscriptions et des motifs décoratifs qui les entourent ; les humanités numériques ou les approches information/bibliothéconomie relatives aux inscriptions ; numismatique et sigillographie. Le CCED Journal accueille particulièrement les articles sur les inscriptions de la collection en ligne du CCED et les éditions d'inscriptions inédites.
Canadian Centre_for_Gender_and_Sexual_Diversity/Centre canadien de la diversité des genres et de la sexualité :
Le Centre canadien pour la diversité des genres et de la sexualité (CCGSD) s'emploie à mettre fin à l'intimidation, à la discrimination et à l'homophobie dans les écoles et les communautés au Canada et à l'étranger. Par le biais d'ateliers, de présentations, de conférences de formation et en soutenant les initiatives des jeunes, ils engagent les jeunes à célébrer la diversité de l'identité de genre, de l'expression de genre et de l'orientation romantique et/ou sexuelle.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail/Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail :
Le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) est un établissement public indépendant en vertu de l'annexe II de la Loi sur la gestion des finances publiques et est responsable devant le Parlement par l'intermédiaire du ministre du Travail. Le CCHST est le principal organisme national au Canada pour la promotion de milieux de travail sécuritaires et sains et la prévention des blessures, des maladies et des décès liés au travail. Des travaux supplémentaires dans ce domaine sont effectués par les ministères du travail provinciaux et territoriaux et l'indemnisation des accidentés du travail Le CCHST a été créé en 1978 par une loi du Parlement - Loi sur le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail SC, 1977-78, ch. 29. La loi était fondée sur la conviction que tous les Canadiens avaient « … un droit fondamental à un milieu de travail sain et sécuritaire ». . Le centre, situé à Hamilton, en Ontario, est régi par un conseil des gouverneurs tripartite représentant le gouvernement (fédéral, provincial et territorial), les employeurs et les travailleurs. Le CCHST fait la promotion du bien-être total – santé physique, psychosociale et mentale – des travailleurs canadiens en leur fournissant de l'information, de la formation, de l'éducation, des systèmes de gestion et des solutions. Il rend l'information crédible sur les dangers et les conditions de travail facilement et largement accessible à tous les Canadiens - favorisant des lieux de travail sûrs et sains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cercaria elegans disambiguation""

Ceratrichia semilutea/Ceratrichia semilutea : Ceratrichia semilutea, la sylphe forestière touffue, est un papillon de la famille des He...