Rechercher dans ce blog

vendredi 17 juin 2022

Calvin Thomas


Calybites lepidella/Calybites lepidella :
Calybites lepidella est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Les larves se nourrissent de Glochidion ferdinandi. Ils minent probablement les feuilles de leur plante hôte.

Calybites phasianipennella/Calybites phasianipennella :
Calybites phasianipennella est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu de toute l'Europe et de la majeure partie de l'Asie. L'envergure des ailes est de 10 à 11 mm. Les ailes antérieures sont fuscous sombres ; trois taches costales aux 1/3 et 3/4 avant l'apex, et deux taches dorsales aux 1/4 et 1/2 ocre-blanchâtre, à marge plus ou moins foncée, souvent très indistinctes. Ailes postérieures plutôt gris foncé. La larve est gris verdâtre ; ligne dorsale plus foncée; tête jaunâtre, tachetée de noir ; segment 2 avec plaque jaunâtre et quatre taches noires.Les adultes volent en septembre et hivernent à l'âge adulte, après quoi on peut les trouver jusqu'en avril ou mai.Les larves se nourrissent de Chenopodium hybridum, Fallopia aubertii, Fallopia convolvulus, Lysimachia vulgaris, Lythrum salicaria, Oxyria digyna, Persicaria amphibia, Persicaria hydropiper, Persicaria lapathifolia, Persicaria maculosa, oseille commune (Rumex acetosa), petite oseille (Rumex acetosella), Rumex aquaticus, Rumex hydrolapathum et Rumex obtusifolius. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence comme un couloir épidermique, puis devient une tache pâle et plus tard brune, généralement à la surface inférieure, qui peut oblitérer le couloir initial. La soie à l'intérieur de la mine la fait boucler et plier. Les excréments sont déposés dans un coin de la mine. Les larves plus âgées quittent la mine et continuent de se nourrir à l'intérieur d'un cône, fabriqué en coupant une bande de tissu foliaire et en la liant avec de la soie.
Calybites quadrisignella/Calybites quadrisignella :
Calybites quadrisignella est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. On le trouve en Europe centrale et orientale. Les larves se nourrissent de Rhamnus catharticus, Rhamnus frangula, Rhamnus imeritinus et Rhamnus saxatilis tinctorius. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La mine commence comme un couloir épidermique de surface inférieure, s'élargissant en une petite tache pleine profondeur dans un axe de veine. La plupart des excréments sont concentrés dans l'essieu. Les larves plus âgées vivent librement dans une marge de feuille enroulée.
Calybites securinella/Calybites securinella :
Calybites securinella est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu de l'Extrême-Orient russe. et Corée. Les larves se nourrissent de Securinega suffruticosa. Ils minent probablement les feuilles de leur plante hôte.
Calybites trimaculata/Calybites trimaculata :
Calybites trimaculata est un papillon nocturne de la famille des Gracillariidae. Il est connu du Japon (île de Shikoku et îles Ryukyu). L'envergure est de 7-8,5 mm. Les larves se nourrissent de Persicaria chinensis. Ils minent les feuilles de leur plante hôte. La larve est une mineuse des feuilles au stade précoce et une tordeuse au stade avancé. La mine se trouve sur la face inférieure de la feuille et est très petite et tentiforme. Lorsqu'elle est presque à moitié développée, la larve quitte la mine et migre vers le bord de la feuille, puis coupe la feuille le long du bord en une bande étroite, qu'elle enroule pour former un cône sur la face inférieure de la feuille. Le cocon se forme à l'intérieur du cône. Il est blanchâtre et fusiforme.
Calybitia/Calybitia :
Calybitia est un genre de papillon de nuit monotypique. Il a été décrit par William Schaus en 1922 et contient l'espèce Calybitia adolescens qui se trouve au Guatemala.
Calybium et_cupule/Calybium et cupule :
Le calybium et la cupule constituent le fruit accessoire des plantes à fleurs de la famille des Fagacées. Ces deux parties dérivent de composants floraux différents. La cupule maintient et protège le fruit pendant sa croissance et sa maturation. Dans certains genres (par exemple Lithocarpus, Quercus), il n'enferme que partiellement la noix unique, tandis que dans d'autres (par exemple Castanea, Fagus), il enferme complètement les deux noix ou plus, et s'ouvre à maturité en quatre valves pour libérer les noix. Il est issu de la partie végétative de la fleur (son attachement au reste de la plante). La cupule est recouverte de nombreuses écailles. Chez certains (par exemple Castanea), les écailles sont développées en épines acérées, protégeant la noix des écureuils et autres prédateurs de graines, alors que chez d'autres (par exemple la plupart des Quercus), elles ne le sont pas. Chez Lithocarpus, la cupule est très dure et de texture osseuse. Le calybium (pluriel : calybia) est le fruit proprement dit. Il se développe à partir d'un ovaire infère, c'est-à-dire qu'il est initialement enfermé dans la future cupule. Techniquement, le calybium est une noix, car sa paroi ovarienne devient sèche avec l'embryon lâchement enfermé à l'intérieur et reste fermée jusqu'à la germination. Dans la famille apparentée des Bétulacées, notamment dans les genres Carpinus et Corylus, la cupule est remplacée par un involucre, qui diffère par son aspect plus feuillu, mais joue un rôle similaire dans la protection des noix en développement.
Calybute Downing/Calybute Downing :
Le Dr Calybute Downing (1606–1643) était un pasteur anglais, membre de l'Assemblée de Westminster. Également avocat civil, il est maintenant connu pour ses opinions politiques, qui sont passées d'une position absolutiste dans les années 1630 à une justification de la résistance à l'autorité en 1640, dans un cadre contractuel.
Calycacanthus/Calycacanthus :
Calycacanthus est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Acanthaceae.Son aire de répartition naturelle est la Nouvelle-Guinée.Espèce : Calycacanthus magnusianus K.Schum.
Calycadénie/Calycadénie :
Calycadenia est un genre de plantes à fleurs de la famille des Astéracées, communément appelées colophanes occidentales. Ils sont originaires de Californie, en particulier autour de la vallée centrale. Les aires de répartition de deux espèces (C. fremontii + C. truncata) s'étendent au nord dans l'Oregon.
Calycadenia fremontii/Calycadenia fremontii :
Calycadenia fremontii est une espèce de plante à fleurs de la famille des marguerites connue sous le nom commun de colophane occidentale de Frémont (d'après John C. Frémont). Il est originaire du sud-ouest de l'Oregon (comtés de Josephine + Jackson) et du nord de la Californie (principalement au nord des comtés de Napa et de Placer, mais avec quelques populations isolées dans les comtés de Santa Clara et de Tuolumne). C'est un membre commun de la flore dans plusieurs types d'habitats dans les montagnes, les contreforts et les vallées. Cette plante annuelle est d'apparence variable. Calycadenia fremontii produit une tige rigide, dressée et poilue atteignant une hauteur maximale comprise entre 10 centimètres (2 pouces) et un mètre (40 pouces). Les feuilles sont de forme linéaire et disposées en alternance le long de la tige, surtout sur la partie inférieure. Le plus grand mesure jusqu'à 8 centimètres de long. L'inflorescence porte un ou plusieurs capitules glandulaires, chacun avec 2 à 6 fleurons ligulés trilobés dans les tons de blanc à rouge à jaune, et jusqu'à 20 fleurons en forme de disque au centre. Le fruit est un akène ; les akènes des fleurons du disque peuvent avoir un pappus d'écailles.
Calycadenia hooveri/Calycadenia hooveri :
Calycadenia hooveri est une espèce californienne de plantes à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane occidentale de Hoover. Il est endémique d'une courte partie des contreforts occidentaux de la Sierra Nevada, où il pousse dans les zones rocheuses des collines du comté d'Amador au comté de Madera.
Calycadenia micrantha/Calycadenia micrantha :
Calycadenia micrantha est une espèce rare de plante à fleurs de la famille des Asteraceae connue sous le nom commun de calycadenia à petites fleurs. Il est endémique de Californie, où il est connu à partir d'environ 13 occurrences largement réparties dans plusieurs comtés, notamment les comtés de Napa, Siskiyou, Shasta, Mendocino, Trinity et Monterey, avec plusieurs populations connues dans le comté de Lake. Il a été décrit à la science comme une espèce en 2004. Certains spécimens de la plante avaient déjà été inclus dans la description de son parent, Calycadenia truncata. Le fait qu'il ait été trouvé dans des endroits relativement éloignés suggère qu'il pourrait facilement être présent dans d'autres zones entre eux et, en tant qu'espèce nouvellement classée, n'a tout simplement pas encore été signalé. Cette plante annuelle produit une tige violacée mince de 10 à 50 centimètres de haut. Les feuilles velues mesurent de 2 à 5 centimètres de long. L'inflorescence est un capitule unique ou un petit groupe de capitules, chacun avec 1 à 6 fleurons à rayons jaunes trilobés. Contrairement aux autres espèces de Calycadenia, cette plante est auto-compatible, ou capable de se féconder.
Calycadenia mollis/Calycadenia mollis :
Calycadenia mollis est une espèce de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane molle occidentale. Il est originaire d'une section du centre de la Californie, du comté de Tuolumne au nord du comté de Tulare. Il existe également des populations isolées plus au nord dans le comté du Nevada. La plante pousse dans un certain nombre de types d'habitats dans la vallée centrale et les contreforts adjacents de la Sierra Nevada. Calycadenia mollis est une plante herbacée annuelle produisant une tige dressée et velue atteignant 90 centimètres de haut. Les feuilles sont de forme linéaire et mesurent jusqu'à 8 centimètres de long, les plus longues souvent vers le milieu de la tige. L'inflorescence porte plusieurs longues grappes de petits capitules très glanduleux, dont chacun a un ou plusieurs fleurons de rayons à trois lobes blancs, jaunes ou rouges autour d'un centre de fleurons de disque. Le fruit est un akène ; ceux issus des fleurons du disque ont un pappus d'environ huit écailles.
Calycadenia multiglandulosa/Calycadenia multiglandulosa :
Calycadenia multiglandulosa est une espèce de plante à fleurs de la famille des Asteraceae, connue sous les noms communs de calycadenia collante et de colophane occidentale collante. Il est endémique de Californie, où il est commun dans les chaînes côtières et dans les contreforts de la Sierra Nevada, du comté de Shasta au comté de Kern.
Calycadenia oppositifolia/Calycadenia oppositifolia :
Calycadenia oppositifolia est une espèce de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane occidentale du comté de Butte. Il est originaire principalement du comté de Butte, en Californie, bien que quelques populations aient été trouvées dans d'autres parties de l'État. Il pousse dans les contreforts des hautes montagnes.
Calycadenia pauciflora/Calycadenia pauciflora :
Calycadenia pauciflora est une espèce de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane occidentale à petites fleurs. Il est endémique du nord de la Californie, où il pousse dans les chaînes côtières au nord de la région de la baie de San Francisco, du comté de Napa au comté de Tehama.Calycadenia pauciflora est une herbe annuelle produisant une tige mince, tordue et ramifiée recouverte de poils, atteignant 50 centimètres (20 pouces) de hauteur. Les feuilles sont de forme linéaire et mesurent jusqu'à 5 centimètres (2 pouces) de long. L'inflorescence porte des bractées parsemées de grosses glandes à résine et de petites grappes de capitules. Le capitule poilu et glanduleux a un centre de quelques fleurons de disque et un ou deux fleurons de rayon trilobés blancs ou rouges. Chaque fleur de rayon a trois lobes à l'extrémité, le lobe médian étant le plus court. Le fruit est un akène ; ceux qui se développent à partir des fleurons du disque ont un pappus d'écailles.
Calycadenia spicata/Calycadenia spicata :
Calycadenia spicata est une espèce de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane occidentale à pointes. Il est endémique du centre de la Californie, où se trouve une plante de prairie commune dans la vallée centrale et les contreforts adjacents de la Sierra Nevada, du comté de Butte au comté de Kern.Calycadenia spicata est une plante herbacée annuelle produisant une tige glandulaire poilue de 20 à 60 centimètres ) haut. Les feuilles sont de forme linéaire et mesurent jusqu'à 5 centimètres (2 pouces) de long, parfois plus longues vers le milieu de la tige. L'inflorescence porte un ou plusieurs capitules à des nœuds séparés, entourés de courtes bractées terminées par des glandes à résine. Les capitules glanduleux et poilus ont un centre de plusieurs fleurons discaux ainsi que des fleurons ligulés blanchâtres à trois lobes. Le fruit est un akène ; ceux issus des fleurons du disque ont un pappus d'écailles.
Calycadenia truncata/Calycadenia truncata :
Calycadenia truncata est une espèce de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane occidentale de l'Oregon. Il est originaire du sud-ouest de l'Oregon et du nord et du centre de la Californie. On le trouve dans les Cascades, les chaînes côtières et les contreforts de la Sierra Nevada aussi loin au sud que les comtés de Monterey et Tulare. Calycadenia truncata est une plante herbacée annuelle produisant une tige dressée et rougeâtre, qui peut dépasser 100 cm (39 po) dans la taille. Les feuilles sont linéaires (longues et très étroites) et mesurent jusqu'à 10 centimètres (3,9 pouces) de long. L'inflorescence porte un ou plusieurs capitules à des nœuds séparés, entourés de courtes bractées terminées par des glandes à résine. Les capitules poilus ont au centre de nombreux fleurons à pointe violette ainsi que quelques fleurons ligulés jaunes. Le fruit est un akène.
Calycadenia villosa/Calycadenia villosa :
Calycadenia villosa est une espèce rare de plante à fleurs de la famille des Astéracées connue sous le nom commun de colophane naine. Il est endémique du centre de la Californie, où il est connu d'une distribution limitée dans les chaînes côtières centrales du comté de Monterey et du comté de San Luis Obispo, avec quelques populations dans les comtés de Santa Barbara et de l'ouest de Fresno. Il y a peut-être 16 occurrences. Calycadenia villosa est une plante herbacée annuelle produisant une tige dressée très velue approchant les 40 centimètres (16 pouces) de hauteur. Les feuilles sont linéaires (longues et étroites) et mesurent jusqu'à 5 centimètres (2 pouces) de long. L'inflorescence est constituée de grappes de capitules entourés de bractées glandulaires. Chaque capitule est un bouquet glabre de petits fleurons discaux et de un à quatre fleurons ligulés blancs à roses. Chaque fleur ligulée a trois lobes, le lobe médian étant le plus étroit. Le fruit est un akène ; ceux qui se développent à partir de fleurons du disque portent un pappus d'écailles.
Calycanthacées/Calycanthacées :
Les Calycanthaceae (arbustes ou arbustes à épices) sont une petite famille de plantes à fleurs de l'ordre des Laurales. La famille contient trois genres et seulement 10 espèces connues, limitées aux régions tempérées chaudes et tropicales : Calycanthus (trois espèces ; ouest et sud-est de l'Amérique du Nord et une espèce en Asie orientale) Chimonanthus (six espèces ; Asie orientale) Idiospermum (une espèce ; Queensland , Australie)Ce sont des arbustes à feuilles caduques aromatiques atteignant 2 à 4 m de haut, à l'exception d'Idiospermum, qui est un grand arbre à feuilles persistantes. Les fleurs sont blanches à rouges, avec des tépales disposés en spirale. Les phylogénies basées sur l'ADN indiquent que l'hémisphère nord Calycanthus et Chimonanthus ont divergé l'un de l'autre au milieu du Miocène, tandis que l'Idiospermum australien avait déjà divergé par le Crétacé supérieur et représente probablement un vestige d'une ancienne distribution gondwanienne de Calycanthaceae qui comprenait l'Amérique du Sud, comme indiqué par la présence de fossiles de Calycanthaceae du Crétacé au Brésil. Dans le système APG IV de 2016, les Calycanthaceae sont placées dans l'ordre des Laurales dans le clade des magnoliides.
Calycanthus/Calycanthus :
Calycanthus, appelé sweetshrub, est un genre de plantes à fleurs de la famille des Calycanthaceae. Le genre comprend deux à quatre espèces selon l'interprétation taxonomique; trois sont acceptés par la plupart des sources du 21e siècle.
Calycanthus chinensis/Calycanthus chinensis :
Calycanthus chinensis, connu sous le nom d'arbuste chinois, est une espèce de plante à fleurs de la famille des Calycanthaceae, originaire du sud-est de la Chine. Il a reçu pour la première fois un nom scientifique valide en 1964. Il est cultivé comme arbuste à fleurs ornementales et a été hybride avec deux autres espèces du genre Calycanthus pour combiner ses fleurs tépalées plus grandes et plus larges avec leurs fleurs parfumées et plus colorées. Il a été traité comme la seule espèce du genre Sinocalycanthus.
Calycanthus floridus/Calycanthus floridus :
Calycanthus floridus, ou communément connu sous le nom d'arbrisseau de l'Est, Caroline toutes épices, ou buisson d'épices, est une espèce d'arbuste à fleurs de la famille des Calycanthaceae. Il est identifiable par ses fleurs rouge foncé et son parfum parfumé. Il est non invasif et se trouve dans la région du sud-est des États-Unis. The Nature Conservancy considère que son état de conservation est G5, indiquant qu'il est à faible risque d'extinction.
Calycanthus occidentalis/Calycanthus occidentalis :
Calycanthus occidentalis, communément appelé arbuste à épices ou arbrisseau occidental, est une espèce d'arbuste à fleurs de la famille des Calycanthaceae originaire de Californie et, selon certaines sources, de l'État de Washington. Il pousse le long des ruisseaux et des canyons humides au pied des montagnes.
Calyce (coléoptère)/Calyce (coléoptère) :
Calyce est un genre de coléoptères de la famille des Mordellidae, contenant les espèces suivantes : Calyce bicolor Blair, 1922 Calyce cardinalis Blair, 1922 Calyce fulva Champion, 1891 Calyce horioni Ermisch, 1942 Calyce kamerunensis Ermisch, 1942 Calyce langeri Ermisch, 1942 Calyce maculata Píc, 1911 Calyce reginae Ermisch, 1942 Calyce sumatrensis Batten, 1989
Calyce (mythologie)/Calyce (mythologie):
Dans la mythologie grecque, Calyce (grec ancien : Καλύκη Kalyke) ou Calycia est le nom de plusieurs personnages. Calyce, fille d'Eole et d'Enarete. Certaines sources affirment qu'elle était la mère d'Endymion, roi d'Elis, par son mari Aethlius, roi d'Elis ou par Zeus. D'autres sources font de sa mère, et non de sa femme, Aethlius (encore une fois par Zeus), et omettent qu'elle ait donné naissance à Endymion. Calyce, l'une des Nysiades, les nymphes qui ont allaité Dionysos. Calyce, mère du fils de Poséidon, Cycnus. Elle est donnée comme la fille d'Hécaton. Cycnus est né en secret et laissé mourir sur la côte, mais est devenu roi. Dans certains récits, la mère de Cycnus s'appelait Harpale ou Scamandrodice ou enfin, une Néréide sans nom. Calyce , une jeune fille chaste qui était amoureuse d'un Euathlus et a prié Aphrodite qu'elle devienne sa femme plutôt que sa maîtresse. Néanmoins, Euathlus l'a rejetée et elle s'est jetée d'une falaise. Calyce, une ménade nommée dans une peinture de vase.
Calice bicolore/Calyce bicolore :
Calyce bicolor est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1922.
Calyce cardinalis/Calyce cardinalis :
Calyce cardinalis est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1922.
Calice fulva/Calyce fulva :
Calyce fulva est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1891.
Calyce horioni/Calyce horioni :
Calyce horioni est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1942.
Calyce kamerunensis/Calyce kamerunensis :
Calyce kamerunensis est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1942.
Calyce langeri/Calyce langeri :
Calyce langeri est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1942.
Calyce maculata/Calyce maculata :
Calyce maculata est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1911.
Calice reginae/Calyce reginae :
Calyce reginae est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1942.
Calyce sumatrensis/Calyce sumatrensis :
Calyce sumatrensis est une espèce de coléoptère du genre Calyce. Il a été découvert en 1989.
Calycelle/Calycelle :
Calycella peut faire référence à : Calycella (hydrozoaire), un genre d'hydrozoaires de la famille des Campanulinidae Calycella (champignon) (EM Fries) PA Saccardo, 1899, un genre de champignons de la famille des Helotiaceae Calycella Quélet, 1886, un genre de champignons de la famille des Helotiaceae, synonyme de Bisporella Calycella, un genre de coléoptères de la famille des Mordellidae, synonyme de Calycina
Calycella (hydrozoaire)/Calycella (hydrozoaire) :
Calycella est un genre d'hydrozoaires appartenant à la famille des Campanulinidae.Espèce : Calycella gracilis Hartlaub, 1897 Calycella syringa (Linnaeus, 1767)
Calycellina/Calycellina :
Calycellina est un genre de champignons de la famille des Hyaloscyphaceae. Le genre contient environ 43 espèces.
Calycellinopsis/Calycellinopsis :
Calycellinopsis est un genre fongique de la famille des Helotiaceae. Il s'agit d'un genre monotypique, contenant la seule espèce Calycellinopsis xishuangbanna, trouvée en Chine.
Calycemorda/Calycemorda :
Calycemorda est un genre de coléoptères de la famille des Mordellidae, contenant les espèces suivantes : Calycemorda brasiliensis Ermisch, 1969 Calycemorda kamerunensis Ermisch, 1969
Calycemorda brasiliensis/Calycemorda brasiliensis :
Calycemorda brasiliensis est une espèce de coléoptère du genre Calycemorda. Il a été découvert en 1969.
Calycemorda kamerunensis/Calycemorda kamerunensis :
Calycemorda kamerunensis est une espèce de coléoptère du genre Calycemorda. Il a été découvert en 1969.
Calycéoïdes/Calycéoïdes :
Calyceoidea boliviensis est une espèce de coléoptère de la famille des Mordellidae, la seule espèce du genre Calyceoidea.
Calycère/Calycère :
Calycera est un genre de plantes à fleurs de la famille des Calyceraceae endémiques d'Amérique du Sud. Il a été considéré comme contenant 14 espèces, ou plus récemment neuf.
Calycéracées/Calycéracées :
Les Calyceraceae sont une famille de plantes de l'ordre des Astérales. La répartition naturelle de la soixantaine d'espèces appartenant à cette famille est restreinte à la moitié sud de l'Amérique du Sud. Les espèces de la famille ressemblent à la fois à la famille des Astéracées et aux Dipsacacées.
Calycerales/Calycerales :
Calycerales est un ordre historiquement reconnu de plantes à fleurs. Lorsqu'il a été accepté, il a inclus la famille des Calyceraceae, qui est maintenant placée dans les Asterales, les Calycerales étant traitées comme un synonyme d'Asterales.
Calycibidion/Calycibidion :
Calycibidion est un genre de coléoptères de la famille des Cerambycidae, contenant les espèces suivantes : Calycibidion multicavum Martins, 1971 Calycibidion rubricolle Galileo & Martins, 2010 Calycibidion turbidum Napp & Martins, 1985
Calycibidion multicavum/Calycibidion multicavum :
Calycibidion multicavum est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Martins en 1971.
Calycibidion rubricolle/Calycibidion rubricolle :
Calycibidion rubricolle est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Galileo et Martins en 2010.
Calycibidion trouble/Calycibidion trouble :
Calycibidion turbidum est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Napp et Martins en 1985.
Calcidium/Calycidium :
Calycidium est un genre de champignons formant des lichens de la famille des Sphaerophoraceae. Il a deux espèces. C'est l'un des rares genres de lichens contenant des espèces foliacées (feuilles) qui produisent un mazaedium - une masse poudreuse de spores. Les deux espèces sont présentes en Australasie et en Amérique du Sud, où elles poussent sur l'écorce des arbres ou sur les mousses.
Calycidorididae/Calycidorididae :
Les Calycidorididae sont une famille taxonomique de limaces de mer, de nudibranches doridés, de mollusques gastéropodes marins de la superfamille des Onchidoridoidea.
Calycidoris/Calycidoris :
Calycidoris est un genre de limaces de mer, de nudibranches doridés, de mollusques gastéropodes marins sans coquille de la famille des Calycidorididae.
Calycidoris guentheri/Calycidoris guentheri :
Calycidoris guentheri est une espèce de limace de mer, un nudibranche doridé, un mollusque gastéropode marin sans coquille de la famille des Calycidorididae.
Calyciflore/Calyciflore :
Calyciflorae est un groupement de plantes qui n'est plus utilisé par les botanistes. Augustin Pyramus de Candolle l'a défini comme une sous-classe au sein de la classe des Dicotyledoneae. Il chevauchait largement avec le groupe moderne des Rosids. Le groupe Calyciflorae a été défini comme suit : Fleurs à sépales réunis au moins à la base (gamosepale), un "tore" (disque) à la base du calice d'où semblent émerger les pétales et les étamines, l'ovaire libre ou attaché à le calice.
Calycina/Calycina :
Calycina est un genre de champignons de la famille des Pezizellaceae. Le genre contient environ 45 espèces.
Calycina (coléoptère)/Calycina (coléoptère) :
Calycina est un genre de coléoptères de la famille des Mordellidae, contenant les espèces suivantes : Calycina borneensis (Blair, 1922) Calycina gardneri Blair, 1931 Calycina guineensis (Blair, 1922) Calycina horaki Ruzzier & Kovalev, 2016 Calycina impressa (Pic, 1931) Calycina major Nomura, 1967 Calycina nigriceps (Blair, 1922) Calycina nigroapicalis Nomura, 1967 Calycina palpalis (Blair, 1922) Calycina poggii Ruzzier, 2013 Calycina sericeobrunnea (Blair, 1915) Calycina sudanensis Ermisch, 1968 Calycina tarsalis 1 (922)
Calycina borneensis/Calycina borneensis :
Calycina borneensis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1922.
Calycina gardneri/Calycina gardneri :
Calycina gardneri est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1931.
Calycina guineensis/Calycina guineensis :
Calycina guineensis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1922.
Calycina horaki/Calycina horaki :
Calycina horaki est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit Ruzzier et Kovalev en 2016.
Calycina impressa/Calycina impressa :
Calycina impressa est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1931.
Calycine majeure/Calycine majeure :
Calycina major est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1967.
Calycina nigriceps/Calycina nigriceps :
Calycina nigriceps est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1922.
Calycina nigroapicalis/Calycina nigroapicalis :
Calycina nigroapicalis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1967.
Calycina palpalis/Calycina palpalis :
Calycina palpalis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1922.
Calycina sericeobrunnea/Calycina sericeobrunnea :
Calycina sericeobrunnea est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1915.
Calycina sudanensis/Calycina sudanensis :
Calycina sudanensis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1968.
Calycina tarsalis/Calycina tarsalis :
Calycina tarsalis est une espèce de coléoptère du genre Calycina. Il a été décrit en 1922.
Calyciphora/Calyciphora :
Calyciphora est un genre de papillons de nuit de la famille des Pterophoridae.
Calyciphora acarnella/Calyciphora acarnella :
Calyciphora acarnella est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae. On le trouve en Corse et en Sardaigne. L'envergure est de 21 à 24 mm. Les ailes antérieures sont gris brunâtre pâle et les ailes postérieures brunâtres. Les larves se nourrissent de Picnomon acarna et de Ptilostemon casabonae. Elles sont verdâtre pâle, couvertes de longs poils blancs.
Calyciphora adamas/Calyciphora adamas :
Calyciphora adamas est une espèce de papillon de nuit de la famille des Pterophoridae. On le trouve au Portugal, en Espagne, dans le sud de la France et en Italie. Les larves se nourrissent de Staehelina dubia.
Calyciphora albodactylus/Calyciphora albodactylus :
Calyciphora albodactylus est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception du Portugal, du Benelux, de la Grande-Bretagne et de l'Irlande. Il est également connu de Russie et d'Anatolie. L'espèce a été décrite pour la première fois par Johan Christian Fabricius en 1794. L'envergure est de 20 à 28 mm. Les larves se nourrissent d'Arctium lappa, Carlina acanthifolia, Carlina biebersteinii, Carlina vulgaris, Cirsium ferox, Cirsium helenioides, Echinops armatus, Echinops ritro, Echinops sphaerocephalus, Jurinea cyanoides et Serratula.
Calyciphora golestanica/Calyciphora golestanica :
Calyciphora golestanica est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae. On le trouve dans le Golestan, en Iran.
Calyciphora homoiodactyla/Calyciphora homoiodactyla :
Calyciphora homoiodactyla est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae. On le trouve en France, en République Tchèque, en Croatie, en Bulgarie, en Grèce, en Russie et en Asie Mineure. Les larves se nourrissent d'espèces d' Echinops , y compris le chardon globulaire ( Echinops ritro ).
Calyciphora marashella/Calyciphora marashella :
Calyciphora marashella est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae.
Calyciphora nephelodactyla/Calyciphora nephelodactyla :
Calyciphora nephelodactyla est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae.
Calyciphora xanthodactyla/Calyciphora xanthodactyla :
Calyciphora xanthodactyla est un papillon nocturne de la famille des Pterophoridae. On le trouve en Slovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en Bulgarie et en Macédoine du Nord. Il a également été signalé au Maroc et en Turquie. Les larves se nourrissent de Jurinea mollis et de Carlina biebersteinii. On les trouve de mai à juin.
Calycobathra/Calycobathra :
Calycobathra est un genre de papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae.
Calycobathra acarpa/Calycobathra acarpa :
Calycobathra acarpa est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. On le trouve en Afrique du Nord (Algérie) et au Proche-Orient (Israël). L'envergure est de 11 à 12 mm. Les adultes volent d'avril à juin et de septembre à octobre. Il y a probablement deux générations par an.
Calycobathra arabicella/Calycobathra arabicella :
Calycobathra arabicella est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Il a été décrit par Kasy en 1968. On le trouve en Arabie Saoudite. L'envergure est de 10-12,5 mm. Les ailes antérieures sont ocre à gris jaunâtre ou gris foncé. Les ailes postérieures sont gris jaunâtre. Des adultes ont été observés en vol de fin février à fin mai.
Calycobathra calligoni/Calycobathra calligoni :
Calycobathra calligoni est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Le papillon se trouve dans la partie sud-est de la Russie européenne (Caucase oriental et Oural méridional), en Transcaucasie et en Asie centrale. L'envergure est de 10 à 12 mm. Il y a deux générations par an avec des adultes sur l'aile toute l'année. L'hivernage a lieu dans des nids de rongeurs. Les larves se nourrissent des pousses et des fruits de Calligonum junceum, Calligonum eriopodum, Calligonum microcarpum et Calligonum leucoladum. On les trouve de la fin du printemps à la première moitié de l'été.
Calycobathra pakistanella/Calycobathra pakistanella :
Calycobathra pakistanella est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Il a été décrit par Kasy en 1968. On le trouve dans l'ouest du Pakistan et en Afghanistan. L'envergure est de 8,5 à 10,5 mm. Les ailes antérieures sont gris jaunâtre avec un saupoudrage gris brunâtre. Les ailes postérieures sont gris jaunâtre. Des ailés ont été signalés en vol à la mi-mai au Pakistan et à la mi-juin en Afghanistan.
Calycobathra sahidanella/Calycobathra sahidanella :
Calycobathra sahidanella est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Il a été décrit par Kasy en 1968. On le trouve dans le sud-est de l'Iran. L'envergure est de 8,3 à 10,5 mm. Les ailes antérieures sont gris jaunâtre avec une faible teinte rougeâtre. Les ailes postérieures sont gris jaunâtre. Des adultes ont été observés en vol à la mi-mai.
Calycobathra striatella/Calycobathra striatella :
Calycobathra striatella est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. Il a été décrit par Kasy en 1968. On le trouve en Arabie Saoudite et en Palestine. L'envergure est de 11,3 à 12,7 mm. Les ailes antérieures sont gris jaunâtre avec des stries brunâtres foncées. Les ailes postérieures sont gris jaunâtre. Des adultes ont été observés en vol de mars à juin.
Calycobathra variapenella/Calycobathra variapenella :
Calycobathra variapenella est un papillon de nuit de la famille des Cosmopterigidae. On le trouve en Turquie, dans le nord du Caucase, en Transcaucasie et en Asie centrale. L'envergure est de 10–11 mm. Les adultes volent de mai à juillet.
Calycobolus/Calycobolus :
Calycobolus est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Convolvulaceae. Son aire de répartition naturelle s'étend du sud de l'Amérique tropicale, de l'Afrique de l'Ouest à l'Angola. Espèce :
Calycocarpum/Calycocarpum :
Calycocarpum (cupseed) est un genre monotypique de plantes de la famille des Menispermaceae. La seule espèce actuellement acceptée est le Calycocarpum lyonii endémique du sud-est des États-Unis. le nord-ouest de la Floride et le sud de la Caroline du Sud. Il pousse principalement le long des berges des cours d'eau dans les forêts de feuillus à des altitudes inférieures à 350 m. Calycocarpum lyonii est une liane grimpant sur d'autres végétaux, souvent jusqu'au sommet des grands arbres forestiers. Les feuilles sont larges, à lobes pentagonaux, jusqu'à 30 de diamètre et 25 cm de long. Les fleurs sont portées en grappes ou en panicules mesurant jusqu'à 35 cm de long. Les drupes sont vertes, noires de séchage, sphériques à ellipsoïdes, jusqu'à 25 mm de long.
Calycoceras/Calycoceras :
Calycoceras est un genre éteint de céphalopodes appartenant à la sous-classe des Ammonoidea et à la famille des Acanthoceratidae qui a vécu pendant le stade cénomanien du Crétacé supérieur, 100-94 Mya. Leurs coquilles avaient des côtes ornées.
Calycodidae/Calycodidae :
Calycodidae est une famille de trématodes appartenant à l'ordre Plagiorchiida.Genera : Calycodes Looss, 1901
Calycogonium/Calycogonium :
Calycogonium (nom commun, angleflower) est un genre polyphylétique d'une quarantaine d'espèces de la famille des Melastomataceae, originaire des Caraïbes, en particulier d'Hispaniola, de la Jamaïque et de Cuba. Le genre fait partie d'un clade caractérisé par des calyptres sur les boutons floraux, peu de poils et la présence de domaties d'acariens sur la face inférieure des feuilles.
Calycolpus/Calycolpus :
Calycolpus est un genre de la famille botanique Myrtaceae, décrit pour la première fois en tant que genre en 1856. Il est originaire d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et des Antilles. L'espèce anciennement appelée Calycolpus excisus est un petit arbre connu uniquement des montagnes calcaires. de l'est de Cuba, maintenant connue sous le nom d'Eugenia excisa. Il figure sur la liste rouge de l'UICN des espèces menacées.[1] EspèceCalycolpus aequatorialis Landrum - Sucumbíos Calycolpus alternifolius (Gleason) Landrum - S Venezuela Calycolpus andersonii Landrum - Pará Calycolpus australis Landrum - Minas Gerais Calycolpus bolivarensis Landrum - État de Bolívar Calycolpus calophyllus (Kunth) O.Berg - Guyana, Venezuela, Colombie, Pérou, N Brésil Calycolpus cochleatus McVaugh - État de Bolívar, Guyana Calycolpus goetheanus (Mart. ex DC.) O.Berg - Trinidad, N Amérique du Sud Calycolpus legrandii Mattos - Alagoas, Bahia Calycolpus moritzianus (O.Berg) Burret - Venezuela, Colombie, Équateur Calycolpus revolutus ( Schauer) O.Berg - Guyane, Suriname, Fr Guyane Calycolpus roraimensis Steyerm. - Venezuela, Guyana, Rondônia, Pérou Calycolpus sessiliflorus Landrum - Bahia Calycolpus surinamensis McVaugh - Guyana, Suriname, Pará Calycolpus warscewiczianus O.Berg - Costa Rica, Panama, Nicaragua
Calycolpus australis/Calycolpus australis :
Calycolpus australis est une espèce végétale originaire de l'État de Minas Gerais au Brésil. On peut le trouver sur un sol pauvre et rocheux qui supporte des graminées mais peu d'arbustes ou d'arbres. Calycolpus australis est un arbuste atteignant 2 m de haut. Les feuilles sont ovales à lancéolées, épaisses et coriaces, jusqu'à 53 mm de long. Les fleurs mesurent environ 3 à 4 cm de diamètre. Les fruits sont sphériques, d'environ 1 cm de diamètre, violets et poilus. Les feuilles de C. australis contiennent des huiles volatiles.
Calycolpus warscewiczianus/Calycolpus warscewiczianus :
Calycolpus warscewiczianus est une espèce végétale originaire du Nicaragua, du Costa Rica, du Panamá et du Venezuela. Calycolpus warscewiczianus est un arbre atteignant 7 m de haut, à l'écorce exfoliante. Les feuilles sont opposées, ovales à oblongues, jusqu'à 8 cm de long, épaisses et coriaces, glabres, trois fois plus longues que larges, se rétrécissant aux extrémités. Les fleurs sont blanchâtres à roses, parfumées. Les baies sont presque sphériques, d'environ 1 cm de diamètre. L'espèce est apparentée à C. goetheanus mais avec des feuilles plus épaisses qui ont plus tendance à se rétrécir à l'extrémité. L'espèce est nommée en l'honneur du botaniste polonais Josef Ritter von Rawiez Warscewiecz, 1812-1866. Il est surtout connu pour ses travaux sur les orchidées d'Amérique centrale, bien qu'il ait également contribué à la connaissance d'autres familles de plantes. Le type local de Calycolpus warscewiczianus est donné simplement comme « America australi », c'est-à-dire « Amérique du Sud », mais la collection est attribuée à Warscewiecz. Vraisemblablement, le spécimen a probablement été collecté en Amérique centrale, car c'est là que Warscewiecz a effectué la plupart de son travail sur le terrain.
Calycomyza/Calycomyza :
Calycomyza est un genre de mouches mineuses de la famille des Agromyzidae. Il y a au moins 30 espèces décrites dans Calycomyza.
Calycomyza ambrosiae/Calycomyza ambrosiae :
Calycomyza ambrosiae est une espèce de mouche mineuse de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza artemisiae/Calycomyza artemisiae :
Calycomyza artemisiae est une espèce de mouche mineuse de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza enceliae/Calycomyza enceliae :
Calycomyza enceliae est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza flavinotum/Calycomyza flavinotum :
Calycomyza flavinotum est une espèce de mouche mineuse des feuilles (famille des Agromyzidae). Il crée des mines blanchâtres en forme de taches sur les feuilles d'Ageratina altissima, d'Arctium minus (petite bardane), d'Eupatorium spp., d'Eutrochium maculatum (mauvaise herbe tachetée de Joe Pye) et d'Eutrochium purpureum (mauvaise herbe violette de Joe Pye), toutes les plantes à fleurs du tournesol. famille.
Calycomyza frickiana/Calycomyza frickiana :
Calycomyza frickiana est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza humeralis/Calycomyza humeralis :
Calycomyza humeralis, la mineuse de l'aster, est une espèce de mouche mineuse de la famille des Agromyzidae. On le trouve en Europe.
Calycomyza ipomaeae/Calycomyza ipomaeae :
Calycomyza ipomaeae est une espèce de mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza lantanae/Calycomyza lantanae :
Calycomyza lantanae est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae. On le trouve en Afrique.
Calycomyza malvae/Calycomyza malvae :
Calycomyza malvae est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza menthae/Calycomyza menthae :
Calycomyza menthae est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza michiganensis/Calycomyza michiganensis :
Calycomyza michiganensis est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza platyptera/Calycomyza platyptera :
Calycomyza platyptera est une espèce de mouche mineuse de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza promissa/Calycomyza promissa :
Calycomyza promissa est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza solidaginis/Calycomyza solidaginis :
Calycomyza solidaginis est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycomyza verbenae/Calycomyza verbenae :
Calycomyza verbenae est une espèce de mouche mineuse des feuilles de la famille des Agromyzidae.
Calycopeplus/Calycopeplus :
Calycopeplus est un genre végétal de la famille des Euphorbiaceae décrit pour la première fois par Jules Émile Planchon en tant que genre en 1861. L'ensemble du genre est endémique d'Australie. Son parent le plus proche est Neoguillauminia de Nouvelle-Calédonie. L'espèce type est Calycopeplus ephedroides, qui est synonyme de Calycopeplus paucifolius. EspèceCalycopeplus casuarinoides LSSm. - N Qld Calycopeplus collinus PIForst. - NT, N WA Calycopeplus marginatus Benth. - WA Calycopeplus oligandrus PIForst. - SW WA Calycopeplus paucifolius (Klotzsch) Baill. - SA, WA
Calycopeplus paucifolius/Calycopeplus paucifolius :
Calycopeplus paucifolius est une espèce d'arbuste dressé de la famille des Euphorbiaceae. On le trouve en Australie-Méridionale et en Australie-Occidentale. Calycopeplus paucifolius est un arbuste ressemblant à un balai, poussant de 60 cm à 5 m de haut. Ses fleurs sont vert-blanc, et vues de septembre à décembre sur les pentes et les affleurements granitiques, poussant sur des limons pierreux, des sables et des argiles sableuses. L'espèce a été décrite pour la première fois comme Euphorbia paucifolia en 1845 par Johann Friedrich Klotzsch, mais a été transférée au genre , Calycopeplus, par Henri Ernest Baillon en 1866.
Calycophores/Calycophores :
Calycophorae est un sous-ordre de Siphonophores aux côtés de deux autres sous-ordres Physonectae et Cystonectae. Ce sous-ordre comprend le siphonophore géant (Praya dubia); l'une des créatures existantes les plus longues (40 à 50 m). Alors que les Physonectae ont un pneumatophore (un flotteur), un nectophore (ou nectosome) et un siphosome, les Cystonectae n'ont pas de nectophore et les Calycophorae n'ont pas de pneumatophore. Des nectophores en forme de cloche, Physonectae et Calycophorae sont appelés Codonophores ou grecs pour les porteurs de cloche. La distribution, la morphologie et les comportements des espèces de Calycophorae sont vastes et dépendent grandement de l'espèce. Les calycophores se composent généralement de deux nectophores avec un siphosome qui ont de nombreux tentacules qui poussent hors du siphosome. Les Calycophoraes se déplacent en propulsant l'eau hors du nectophore un peu comme la façon dont les méduses se déplacent. Les tentacules agissent comme des filets de pêche où les nématocystes sur les tentacules paralysent leurs proies qui sont ensuite nourries. Les Calycophorae ont trois stades de vie, qui sont le stade de développement larvaire, le stade polygastrique et le stade de maturation eudoxid. Chaque colonie de Calycophorae se forme à partir d'un œuf fécondé.
Calycophylleae/Calycophylleae :
Calycophylleae est une tribu de plantes à fleurs de la sous-famille des Cinchonoideae.
Calycophyllum/Calycophyllum :
Calycophyllum est un genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées. Il a été décrit par Augustin Pyramus de Candolle en 1830. Le genre se trouve au Mexique, en Amérique centrale, en Amérique du Sud et aux Antilles.
Calycophyllum candidissimum/Calycophyllum candidissimum :
Calycophyllum candidissimum, le degami, dagame ou citronnier, est une espèce de plante à fleurs de la famille Calycophyllum, originaire du sud du Mexique, de Cuba, d'Amérique centrale, de Colombie et du Venezuela. C'est l'arbre national du Nicaragua.
Calycophyllum spruceanum/Calycophyllum spruceanum :
Calycophyllum spruceanum, nom commun capirona, est un arbre de la canopée indigène de la forêt amazonienne.
Calycophyse/Calycophyse :
Calycophysum est un genre de la famille des courges.
Calycope/Calycope :
Calycopis est un genre de papillons de la famille des Lycaenidae. Massivement scindé par Kurt Johnson en 1991, la plupart des auteurs modernes considèrent les changements proposés à l'époque comme injustifiés. La plupart des espèces de ce genre se trouvent dans le domaine néotropical et d'autres dans le domaine néarctique. Les espèces comprennent : Calycopis cecrops Fabricius, 1793 – porte-queue à bandes rouges Calycopis isobeon Butler & H. Druce, 1872 Calycopis pisis (Godman & Salvin, 1887) Calycopis trebula (Hewitson, 1868) ; Trebula groundtreakPlusieurs espèces proposées sont d'une validité douteuse.
Calycopis isobéon/Calycopis isobéon :
Calycopis isobeon, le streak bleu foncé, est un papillon originaire des Amériques, allant du Venezuela au centre du Texas. Il ressemble beaucoup au porte-queue à bandes rouges (Calycopis cecrops) et les deux sont parfois traités comme des congénères.
Calycopis pisis/Calycopis pisis :
Calycopis pisis, le pisis, est un papillon que l'on trouve dans plusieurs pays d'Amérique latine.
Calycorectes/Calycorectes :
Calycorectes est un genre de plante de la famille des Myrtaceae décrit pour la première fois en tant que genre en 1856. Il est originaire d'Amérique du Sud, du sud du Mexique et de la République dominicaine. Espèces acceptées Anciennement inclusesdéplacées dans d'autres genres : Eugenia Hottea Plinia Psidium Siphoneugena Stereocaryum
Calycorectes schottianus/Calycorectes schottianus :
Calycorectes schottianus est une espèce de plante de la famille des Myrtacées. Il est endémique des habitats de la forêt atlantique à Rio de Janeiro (État) du sud-est du Brésil.
Calycorectes wurdackii/Calycorectes wurdackii :
Calycorectes wurdackii est une espèce de plante de la famille des Myrtacées. Elle est endémique du Pérou.
Calycoseris/Calycoseris :
Calycoseris est un petit genre de deux espèces de fleurs sauvages annuelles du désert de la famille des Astéracées, originaires de l'ouest de l'Amérique du Nord dans le sud-ouest des États-Unis et le nord-ouest du Mexique. Ils sont caractérisés par les poils glandulaires en forme de tack sur leurs tiges supérieures et leurs bractées, le trait qui leur donne le nom commun de tackstem. Les deux espèces de tackstem sont le tackstem jaune, Calycoseris parryi et le tackstem blanc, Calycoseris wrightii.
Calycoseris parryi/Calycoseris parryi :
Calycoseris parryi, le tackstem jaune, est une fleur sauvage printanière trouvée dans le désert de Mojave, le désert de Sonora et les régions environnantes du sud-ouest des États-Unis et du nord-ouest du Mexique. On le trouve en Californie, au Nevada, en Utah, en Arizona et en Basse-Californie. Calycoseris parryi pousse jusqu'à 30 centimètres (12 pouces) de hauteur dans des sols sablonneux à moins de 6 000 pieds. La plante a des fleurs jaunes avec des feuilles jusqu'à 4,5 pouces (11,25 cm) de long et fait partie de la famille des tournesols.
Calycoseris wrightii/Calycoseris wrightii :
Calycoseris wrightii , communément appelée tackstem blanc , est une fleur sauvage printanière annuelle , l'une des deux espèces du genre Calycoseris ; l'autre espèce est C. parryi, le tackstem jaune. Ils font partie de la famille des Astéracées. Le tackstem blanc se trouve dans le sud-ouest des États-Unis et le nord-ouest du Mexique en Californie, Nevada, sud-ouest de l'Utah (comté de Washington), Nouveau-Mexique, Arizona, nord de la Basse-Californie, Sonora, ouest du Texas (comté d'El Paso). United States Department of Agriculture .Calycoseris wrightii est une fleur blanche ressemblant à une marguerite atteignant plus de 2,0 pouces (5 cm) de diamètre; lorsqu'il pousse soutenu parmi d'autres plantes, il peut mesurer plus de 45 cm (18 pouces) de haut. Il a une caractéristique distinctive facile: l'extérieur fermé des fleurons ligulés contient deux bandes violettes linéaires (fines veines rougeâtres sur la face inférieure - 2 à 3 cm (1 po)). C'est une fleur sauvage printanière que l'on trouve dans les régions désertiques et qui est abondante après les pluies hivernales. Il pousse jusqu'à 4000 pieds (1220 m) d'altitude.
Calycosie/Calycosie :
Calycosia est un genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées. Il a été décrit par Asa Gray en 1860. Le genre se trouve en Nouvelle-Guinée, aux îles Salomon, aux Fidji, aux Samoa et aux îles de la Société.
Calycosine/Calycosine :
La calycosine est une isoflavone O-méthylée. Il peut être isolé d'Astragalus membranaceus Bge. var. mongholicus et Trifolium pratense L. (trèfle rouge).
Calycosiphonie/Calycosiphonie :
Calycosiphonia est un genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées. Il est originaire d'Afrique tropicale de la Côte d'Ivoire au Soudan en passant par le Mozambique.
Calycosiphonia macrochlamys/Calycosiphonia macrochlamys :
Calycosiphonia macrochlamys est une espèce de plante de la famille des Rubiacées. On le trouve au Cameroun, en République démocratique du Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon et au Ghana. Son habitat naturel est constitué de forêts de plaine humides subtropicales ou tropicales. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Calycularia/Calycularia :
Calycularia est le seul genre d'hépatique de la famille des Calyculariaceae. Il faisait autrefois partie des Allisoniacées et ne comprend que deux espèces.
Calyculine/Calyculine :
Les calyculines sont des produits naturels isolés à l'origine du calice de l'éponge marine Discodermia. Les calyculines se sont révélées être de puissants inhibiteurs de la sérine/thréonine protéine phosphatase et, sur la base de cette propriété, les calyculines pourraient être des agents potentiels de promotion des tumeurs.
Calyculogygas/Calyculogygas :
Calyculogygas est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Malvaceae. Son aire de répartition naturelle est l'Uruguay. Espèce : Calyculogygas serrana Grings Calyculogygas uruguayensis Krapov.
Calydiscoides/Calydiscoides :
Calydiscoides est un genre de monogènes monopisthocotyléens, inclus dans la famille des Diplectanidae. Le genre comprend actuellement 16 espèces, qui sont toutes parasites des branchies des poissons marins de la famille des Lethrinidae et des Nemipteridae. Toutes les espèces sont originaires de l'océan Indo-Pacifique. L'espèce-type du genre est Calydiscoides australis Young, 1969.
Calydiscoides euzeti/Calydiscoides euzeti :
Calydiscoides euzeti est une espèce de monogène de la famille des Diplectanidae. Comme tous les membres de la famille des Diplectanidae, il possède un seul testicule postérieur et un seul ovaire qui enveloppe le caecum latéral de l'intestin. Comme tous les membres du genre Calydiscoides, il se caractérise par la présence de lamellodisques, qui sont des organes d'attache spécialisés constitués de lamelles concentriques, sur la partie postérieure de son corps. L'espèce se distingue des autres espèces du genre Calydiscoides par la forme et la taille de son organe copulateur mâle, qui est de forme allongée avec un fouet antérieur incurvé et de 70 à 83 μm de longueur. C'est un ectoparasite sur les branchies de deux espèces de poissons marins, les empereurs, à savoir l'empereur Spotcheek Lethrinus rubrioperculatus et l'empereur Yellowlip Lethrinus xanthochilus. Il a été trouvé au large de la Nouvelle-Calédonie, dans l'océan Pacifique Sud. Le nom de l'espèce, euzeti, signifie qu'elle a été nommée en l'honneur du professeur Louis Euzet, célèbre parasitologue français.
Calydna (papillon)/Calydna (papillon) :
Calydna est un genre de papillons de la famille des Riodinidae. Ils résident dans les néotropiques. Les espèces de Calydna se nourrissent sous forme de larves d' Olacaceae , d' Euphorbiaceae , de Schoepfia , de Ximenia et de Conceveiba .
Calydnus/Calydnus :
Dans la mythologie grecque , Kalydnos ( grec ancien : Κάλυδνος , latinisé comme Calydnus ) était un fils d' Uranus et le premier roi de Thèbes , après quoi la ville aurait été appelée Calydna . On pense qu'il a construit les premières fortifications de la ville, c'est pourquoi Thèbes était parfois appelée la "citadelle de Calydnus". Calydnus a été remplacé par Ogygus. Un certain Calydnus était aussi l'éponyme mythique de l'île Calydna près de Troie.
Calydon/Calydon :
Calydon (; grec ancien : Καλυδών, Kalydōn) était une ville grecque de l'ancienne Étolie, située sur la rive ouest de la rivière Evenus, à 7,5 milles romains (environ 11 km) de la mer. Son nom est le plus célèbre aujourd'hui pour le sanglier de Calydon qui a dû être vaincu par les héros de l'âge olympien.
Calydon (coléoptère)/Calydon (coléoptère) :
Calydon () est un genre de coléoptères de la famille des Cerambycidae, contenant les espèces suivantes : Calydon globithorax (Fairmaire & Germain, 1861) Calydon submetallicum (Blanchard in Gay, 1851)
Fosse de Calydon/fosse de Calydon :
La fosse de Calydon est la vallée de Valles Marineris sur Mars. Il est situé à 7°S 88°O.
Calydon globithorax/Calydon globithorax :
Calydon globithorax est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire et Germain en 1861.
Calydon of_Aetolia/Calydon of Aetolia :
Dans la mythologie grecque, Calydon (; grec ancien : Καλυδὼν) était le dirigeant éponyme de Calydon, une ville d'Étolie.
Calydon submetallicum/Calydon submetallicum :
Calydon submetallicum est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Blanchard en 1851.
Calydoneus/Calydoneus :
Dans la mythologie grecque, Calydoneus ( grec ancien : Καλυδωνεὺς ) était l'un des prétendants de Pénélope qui venait de Dulichium avec 56 autres prétendants. Lui, avec les autres prétendants, a été tué par Ulysse avec l'aide d'Eumaeus, Philoetius et Télémaque.
Calydonian boar_hunt/Chasse au sanglier calydonien :
La chasse au sanglier de Calydon est l'une des grandes aventures héroïques de la légende grecque. Elle s'est produite dans la génération qui a précédé celle de la guerre de Troie et s'inscrit aux côtés de l'autre grande aventure héroïque de cette génération, le voyage des Argonautes, qui l'a précédée. Le but de la chasse était de tuer le sanglier calydonien (également appelé sanglier étolien), qui avait été envoyé par Artémis pour ravager la région de Calydon en Étolie, car son roi Oeneus ne l'avait pas honorée dans ses rites aux dieux. Les chasseurs, dirigés par le héros Meleager, comprenaient plusieurs des plus grands héros de la Grèce. Dans la plupart des récits, il comprenait également une grande héroïne, Atalanta, qui a gagné sa peau en la blessant d'abord avec une flèche. Cela a indigné certains des hommes, avec des résultats tragiques.
Calydorée/Calydorée :
Calydorea est un petit genre de plantes vivaces, herbacées et bulbeuses de la famille des Iridaceae originaire du Mexique et d'Amérique du Sud. Les plantes du genre sont petites avec des bulbes tuniques. Les fleurs sont bleu clair, violettes, blanches ou jaunes selon les espèces qui sont au nombre d'une vingtaine. Les taxonomistes ont considéré que les genres déjà connus Salpingostylis (endémique de Floride), Cardiostigma (du Mexique), Catila (du Brésil) et Itysa (du Venezuela) ne sont pas suffisamment différents les uns des autres pour justifier leur ségrégation taxonomique et, pour cette raison, tous d'entre eux sont maintenant inclus dans Calydorea. Le nom du genre est dérivé des mots grecs caly, signifiant "gainé", et dorea, signifiant "lance". EspèceCalydorea alba Roitman & A.Castillo, Bol. Soc. Argent. Bot. 40 : 311 (2005). Uruguay. Calydorea amabilis (Ravenne) Goldblatt & Henrich, Ann. Robot du Missouri. Gard. 78 : 511 (1991). Du sud du Brésil au nord-est de l'Argentine. (Syn. : Catila amabilis Ravenna) Calydorea approximata RCFoster, Contr. Herbe grise. 155 : 46 (1945). De la Bolivie au nord-est de l'Argentine. Calydorea azureaKlatt, Abh. Naturef. Ges. Halle 15 : 387 (1882). De la Bolivie à l'Uruguay. Calydorea basaltica Ravenne, Onira 10 : 40 (2005). Brésil (Parana). Calydorea bifida Ravenne, Onira 9 : 23 (2003). Chili (Maule). Calydorea campestris (Klatt) Baker, J. Bot. 14 : 187 (1876). Du Brésil à la Bolivie. Calydorea chilensis Muñoz-Schick, Gayana, Bot. 60 : 104 (2003). Chili (Maule). Calydorea cipuroides Klatt, Abh. Naturef. Ges. Halle 15 : 387 (1882). Colombie au Venezuela. Calydorea crocoides Ravenna, Bol. Soc. Argent. Bot. 10 : 311 (1965). Sud-est et sud du Brésil. Calydorea gardneri Baker, J. Bot. 14 : 188 (1876). Brésil (Piauí, Mato Grosso). Calydorea longipes Ravenne, Onira 10 : 41 (2005). Brésil (Parana). Calydorea longispatha (herbe.) Baker, J. Bot. 14 : 188 (1876). Centre et sud-ouest du Mexique. Calydorea luteola (Klatt) Baker, J. Bot. 14 : 188 (1876). S. Brésil. Calydorea mexicana (RCFoster) Goldblatt & Henrich, Ann. Robot du Missouri. Gard. 78 : 510 (1991). Mexique (État de Mexico). Calydorea minima Roitman & JACastillo, Bol. Soc. Argent. Bot. 42 : 321 (2007). Du Paraguay à l'Argentine (province de Corrientes). Calydorea nuda (herbe.) Baker, J. Bot. 14 : 188 (1876). Uruguay. Calydorea pallens Griseb., Abh. Königl. Ges. Wiss. Göttingen 24 : 324 (1879). Nord de l'Argentine. Calydorea undulata Ravenne, Onira 6 : 14 (2001). Argentine (Córdoba). Calydorea venezolensis (Ravenne) Goldblatt & Henrich, Ann. Robot du Missouri. Gard. 78 : 511 (1991). Venezuela. (syn. : Itysa venezolensis Ravenna) Calydorea xyphioides (Poepp.) Espinosa, Revista Chilena Hist. Nat. 26 : 18 (1922). Centre du Chili.
Calygreyhound/Calygreyhound :
Le calygreyhound est une créature mythique qui apparaît sur l'héraldique médiévale. La famille de Vere, qui étaient les comtes d'Oxford, a utilisé le calygreyhound dans ses armoiries aux XVe et XVIe siècles. Le calygreyhound peut être unique aux de Veres, et contrairement à la plupart des monstres héraldiques, il n'a fait aucune tentative pour paraître réaliste. Un monstre similaire est le caretyne.
Calylophus/Calylophus :
Calylophus est un genre de plantes à fleurs de la famille des Onagraceae. Les espèces comprennent : Calylophus berlandieri Spach (perle de soleil de Berlandier) Calylophus hartwegii (Benth.) Corbeau (perte de soleil de Hartweg) Calylophus lavandulifolius (Torr. & Gray) Corbeau (onagre à feuilles de lavande) Calylophus serrulatus (Nutt.) Corbeau (demi-arbuste) Calylophus toumeyi (petit) Towner (perles de Toumey) Calylophus tubicula (gris) Corbeau (perles du Texas)
Calylophus lavandulifolius/Calylophus lavandulifolius :
Calylophus lavandulifolius (perles de feuilles de lavande, anciennement Oenothera lavandulifolia) est une plante vivace à faible croissance de la famille des onagre trouvée dans la région du plateau du Colorado et des Canyonlands du sud-ouest des États-Unis. : 101
Calylophus serrulatus/Calylophus serrulatus :
Calylophus serrulatus est une espèce de plante à fleurs des Onagraceae connue sous le nom commun de sundrops jaunes. D'autres noms communs incluent la demi-arbrisseau sundrop, l'onagre à feuilles dentelées, l'onagre arbustive, la primevère jaune des plaines et la demi-feuille sundrop. Il est originaire du centre de l'Amérique du Nord, y compris du centre du Canada et du centre des États-Unis. Cette plante est un sous-arbuste qui se ramifie et forme une touffe touffue atteignant 46 centimètres (18 pouces) de hauteur. Les feuilles dentées mesurent jusqu'à 8,9 centimètres (3,5 pouces) de long. Les fleurs jaunes fleurissent entre mars et novembre et ont quatre pétales. Ils ouvrent le matin et ferment l'après-midi. Ils s'estompent en orange ou en rose avec l'âge. Le fruit est une capsule cylindrique. Il pousse dans les plaines et les prairies sèches et ouvertes. Cette espèce tolérante à la sécheresse et à la chaleur pousse dans de nombreux types de substrats, notamment le caliche, le calcaire et le gypse. Les feuilles tournent de manière à ce que leurs bords soient face au soleil, une adaptation aux conditions chaudes.
Calymène/Calymène :
Calymene Brongniart, 1822, est un genre de trilobites de l'ordre Phacopida, sous-ordre Calymenina, que l'on trouve dans toute l'Amérique du Nord, l'Afrique du Nord et l'Europe dans des affleurements principalement siluriens. Calymene est étroitement lié à Flexicalymene, et les deux genres sont fréquemment trouvés inscrits. Les trilobites de calymène sont petits, généralement de 2 cm de longueur. Le céphalon est la partie la plus large de l'animal et le thorax a généralement 13 segments. L'auteur correct du genre est Brongniart (1822). Une description du genre précédemment publiée dans Desmarest (1816) (souvent citée à tort comme "Calymena" Desmarest, 1817) a été supprimée par l'avis ICZN 1433.
Calymène blumenbachii/Calymène blumenbachii :
Calymene blumenbachii Brongniart in Desmarest (1817), parfois orthographié à tort blumenbachi, est une espèce de trilobite découverte dans les carrières de calcaire du Wren's Nest à Dudley, en Angleterre. Surnommé Dudley Bug ou Dudley Locust par les carriers du XVIIIe siècle, il est devenu un symbole de la ville et figurait sur les armoiries du Dudley County Borough Council. Calymene blumenbachii se trouve couramment dans les roches siluriennes (il y a 422,5 à 427,5 millions d'années) et on pense qu'il a vécu dans les eaux peu profondes du Silurien, dans des récifs à faible énergie. Cette espèce particulière de Calymene (un genre assez commun dans l'Ordovicien-Silurien) est unique à la série Wenlock en Angleterre et provient de la formation calcaire de Wenlock à Much Wenlock et du Wren's Nest à Dudley. Ces sites semblent produire des trilobites plus facilement que toute autre zone du Wenlock Edge, et la roche ici est gris foncé par opposition à jaunâtre ou blanchâtre telle qu'elle apparaît sur d'autres parties du Edge, à quelques kilomètres de là, à Church Stretton et autre part. Ceci suggère des changements locaux dans l'environnement dans lequel la roche a été déposée.
Calymène breviceps/Calymène breviceps :
Rediriger vers le genre fossile.
Calymène cambrensis/Calymène cambrensis :
Rediriger vers le genre fossile.
Calymene celebra/Calymene celebra :
Calymene celebra est une espèce silurienne de trilobites de l'ordre Phacopida et aussi le fossile de l'état du Wisconsin. On le trouve dans l'Illinois, l'Indiana et le Wisconsin.
Calymène clavicule/Calymène clavicule :
Rediriger vers le genre fossile.
Calymène niagarensis/Calymène niagarensis :
Calymene niagarensis est une espèce de trilobite appartenant au genre Calymene. Ces carnivores nektobenthiques ont vécu au Silurien moyen, de 436,0 à 426,2 Ma.
Calymène tristani/Calymène tristani :
Calymene tristani est un trilobite appartenant à l'ordre des Phacopida de la famille Calymene. Ces trilobites vivaient aux périodes ordovicienne et silurienne.
Calymenella/Calymenella :
Calymenella est un genre de trilobites de l'ordre des Phacopida, qui existait dans l'actuelle France au cours de l'Ordovicien supérieur. Elle a été décrite par Bergeron en 1890, et l'espèce type est Calymenella boisseli. L'espèce a été décrite de la Formation de Glauzy dans le massif de la Montagne Noire.
Calymenesum/Calymenesum :
Calymenesum est un trilobite de l'ordre des Phacopida qui existait dans ce qui est aujourd'hui la Chine au cours de l'Ordovicien moyen. Il a été décrit par Kobayashi en 1951, et l'espèce type est Calymenesum tingi, décrite à l'origine sous le genre Calymene par Sun en 1931. L'espèce a été décrite dans la formation de Shistzupu à Guizhou, en Chine.
Calyménidés/Calyménidés :
Les Calymenidae sont une famille de trilobites, contenant les genres suivants :
Calymenidius/Calymenidius :
Calymenidius est un genre éteint de trilobites.
Calyménine/Calyménine :
Calymenina est un sous-ordre de l'ordre des trilobites Phacopida.
Calymma/Calymma :
Calymma est un genre de papillon monotypique de la famille des Erebidae érigé par Jacob Hübner en 1823. Sa seule espèce, Calymma communimacula, a été décrite pour la première fois par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775. On le trouve en Europe centrale et méridionale et de la Turquie à la Transcaucasie et Moyen-orient. L'envergure est de 18 à 24 mm. Les adultes volent de juillet à août. Les larves vivent sur les arbres, mais ne se nourrissent pas de matière végétale, mais sucent des Coccoidea secs (cochenilles) et utilisent les coques vides comme abri protecteur. La nymphose a lieu dans une filature sur le tronc de l'arbre.
Calymmaderus/Calymmaderus :
Calymmaderus est un genre de coléoptères de la famille des Ptinidae. Il y a environ 11 espèces décrites dans Calymmaderus.
Calymmaderus advenus / Calymmaderus advenus :
Calymmaderus advenus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus amoenus/Calymmaderus amoenus :
Calymmaderus amoenus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus nitidus/Calymmaderus nitidus :
Calymmaderus nitidus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus obsoletus / Calymmaderus obsoletus :
Calymmaderus obsoletus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus pudicus / Calymmaderus pudicus :
Calymmaderus pudicus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus punctulatus/Calymmaderus punctulatus :
Calymmaderus punctulatus est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmaderus similis/Calymmaderus similis :
Calymmaderus similis est une espèce de coléoptère de la famille des Ptinidae.
Calymmanthera/Calymmanthera :
Calymmanthera est un genre de plantes à fleurs de la famille des orchidées, les Orchidaceae. Il contient 5 espèces, originaires de Maluku, de Nouvelle-Guinée, de Fidji et des îles Salomon. Calymmanthera filiformis (JJSm.) Schltr. - Nouvelle-Guinée Calymmanthera major Schltr. - Nouvelle-Guinée, Fidji et Îles Salomon Calymmanthera montana Schltr. - - Nouvelle-Guinée Calymmanthera paniculata (JJSm.) Schltr. - Nouvelle-Guinée, Morotai Calymmanthera tenuis Schltr. - Nouvelle Guinée
Calymmanthium/Calymmanthium :
Calymmanthium est un genre monotypique de cactus arborescents primitifs du nord du Pérou. La seule espèce est Calymmanthium substerile. Il appartient à la tribu Lymanbensonieae. Diploperianthium F.Ritter (nom. inval.) a été mis en synonymie avec ce genre.
Calymmaria/Calymmaria :
Calymmaria est un genre d' araignées aranéomorphes nord-américaines de la famille des Cybaeidae , et a été décrite pour la première fois par RV Chamberlin & Wilton Ivie en 1937. Elles ont des longueurs de corps allant de 2 à 10 millimètres (0,079 à 0,394 po).
Calymmaria californica/Calymmaria californica :
Calymmaria californica est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis.
Calymmaria emertoni/Calymmaria emertoni :
Calymmaria emertoni est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis et au Canada.
Calymmaria monicae/Calymmaria monicae :
Calymmaria monicae est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis.
Calymmaria monterey/Calymmaria monterey :
Calymmaria monterey est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis.
Calymmaria nana/Calymmaria nana :
Calymmaria nana est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis et au Canada.
Calymmaria persica/Calymmaria persica :
Calymmaria persica est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis.
Calymmaria suprema/Calymmaria suprema :
Calymmaria suprema est une espèce de véritable araignée de la famille des Cybaeidae. On le trouve aux États-Unis et au Canada.
Calymmatium/Calymmatium :
Calymmatium est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Brassicaceae. Son aire de répartition naturelle est l'Asie centrale, l'Afghanistan. Espèce : Calymmatium draboides (Korsh.) OESchulz Calymmatium notorrhizum (Gilli) Botsch.
Calymmien/Calymmien :
La période calymmienne (du grec ancien : κάλυμμα, romanisé : kálymma, signifiant « couverture ») est la première période géologique de l'ère mésoprotérozoïque et a duré de 1600 Mya à 1400 Mya (il y a des millions d'années). Au lieu d'être basées sur la stratigraphie, ces dates sont définies de manière chronométrique. La période est caractérisée par l'extension des couvertures de plate-formes existantes, ou par de nouvelles plates-formes sur des sous-sols récemment cratonisés. Le supercontinent Columbia a commencé à se briser au cours du Calymmien vers 1500 Mya.
Calymmodon/Calymmodon :
Calymmodon est un genre de fougères de la famille des Polypodiaceae, sous-famille des Grammitidoideae, selon la classification Pteridophyte Phylogeny Group de 2016 (PPG I). Son aire de répartition connue est le Sri Lanka, la Thaïlande, le Vietnam, Taïwan, la Malaisie, l'Australie, la Micronésie et la Polynésie.
Calymmodon cucullatus/Calymmodon cucullatus :
Calymmodon cucullatus est une espèce de fougère grammitide. Il est endémique de Chine. Son habitat naturel est constitué de forêts de plaine humides subtropicales ou tropicales. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Calymne relicta / Calymne relicta :
Calymne relicta est une espèce d'oursins de la famille des Calymnidae. Leur armure est couverte d'épines. Calymne relicta a été décrite scientifiquement pour la première fois en 1877 par Thomson.
Calymnidés/Calymnidés :
Calymnidae est une famille d'échinodermes appartenant à l'ordre Holasteroida.Genera : Calymne Thomson, 1877 Chelonechinus Bather, 1934 Pseudoffaster Lambert, 1924 Sternopatagus de Meijere, 1903
Calymniodes/Calymniodes :
Calymniodes est un genre de papillons nocturnes de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par Paul Dognin en 1907.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cerconota impressella

Cercartetus/Cercartetus : Le genre Cercartetus est un groupe de très petits possums connus sous le nom de possums pygmées. Quatre espèc...