Rechercher dans ce blog

mercredi 15 juin 2022

Caenides dacenilla


Célestius/Célestius :
Caelestius (ou Celestius) était le principal adepte de l'enseignant chrétien Pélage et de la doctrine chrétienne du pélagianisme, qui s'opposait à Augustin d'Hippone et à sa doctrine sur le péché originel, et fut plus tard déclaré hérésie.
Caelestiventus/Caelestiventus :
Caelestiventus (sə-LES-tih-VEN-təs, signifiant "vent céleste") est un genre de ptérosaure du Trias supérieur (norien ou rhétique) trouvé dans l'ouest de l'Amérique du Nord. L'espèce type, Caelestiventus hanseni, honore Robin Hansen, le géologue du Bureau of Land Management (BLM), qui a facilité l'accès au site d'excavation. Caelestiventus est important car il est le seul exemple de ptérosaure non ptérodactyloïde vivant dans le désert et a 65 millions d'années de plus que les autres ptérosaures connus vivant dans le désert. De plus, cela montre que même les premiers ptérosaures étaient morphologiquement et écologiquement divers et que les Dimorphodontidae sont originaires de la période du Trias.
Caéli/Caéli :
Caéli peut faire référence à :
Caeli McKay/Caeli McKay :
Caeli McKay (née le 25 juin 1999) est une plongeuse canadienne. Elle a participé à l'épreuve féminine de plate-forme de 10 mètres aux Championnats du monde aquatiques 2019. En juin 2021, elle s'est qualifiée pour représenter le Canada aux Jeux olympiques d'été de 2020.
Caeli enarrant.../Caeli enarrant...:
Caeli enarrant... (latin pour "Les cieux déclarent...", les premiers mots du Psaume 19) est le nom donné à un cycle d'œuvres musicales à grande échelle du compositeur Georges Lentz (né en 1965). Les parties II et VI du cycle sont encore inédites. La partie VII ("Mysterium") est toujours en cours.
Célia/Célia :
Caelia (ou Celia) est une reine des fées dans la romance de Richard Johnson, Tom a Lincoln. Caelia est la dirigeante d'une île appelée "Fairy Land", peuplée de femmes qui ont tué leurs hommes belliqueux. Elle supplie Tom et ses compagnons de rester sur l'île pour qu'elle soit repeuplée. Elle porte finalement le fils de Tom, le Faerie Knight, mais se suicide plus tard en se noyant quand elle pense que Tom l'a abandonnée. Elle apparaît en outre dans The Faerie Queene d' Edmund Spenser en tant que dirigeante de la Maison de la Sainteté où, avec l'aide de ses trois filles, elle aide le Redcrosse Knight (le protagoniste de l'épopée) à retrouver sa force et sa sainteté pour mener à bien sa quête. Caelia est décrite dans le Chant X du Livre I. Son nom fait référence à l'Esprit Céleste. Elle réside dans la Maison de la Sainteté, qui est l'opposé direct de la Maison de la Fierté qui apparaît plus tôt dans le livre. Elle est la mère de Faith, Hope et Charity, autrement connue sous le nom de Fidelia, Speranza et Charissa.
Caelia (jouer)/Caelia (jouer) :
Caelia, ou The Perjur'd Lover est une comédie de 1732 de l'écrivain britannique Charles Johnson. L'épilogue de la pièce a été écrit par Henry Fielding. Le casting original de Drury Lane comprenait Jane Cibber comme Caelia, John Mills comme Meanwell, Thomas Hallam comme Bellamy, Roger Bridgewater comme Lovemore, William Mills comme Wronglove, James Oates comme gardien de prison, Edward Berry comme Gentleman, John Harper en tant que gendarme, Frances Cross en tant que Wag et Charlotte Charke en tant que Mme Lupin.
Caelia Macrina/Caelia Macrina :
Caelia Macrina était une femme romaine qui vivait à Tarracina vers 150 après JC. En 150 après JC, Caelia Macrina a laissé de l'argent pour la construction d'un bâtiment à Tarracina, en Italie et a en même temps doté un fonds alimentaire (pour fournir des subventions en espèces pour la nourriture) pour 200 enfants. Les subventions alimentaires pouvaient être privées ou gouvernementales et étaient généralement plus importantes pour les garçons que pour les filles. La période plus courte accordée aux filles pour recevoir une aide reflète leur jeune âge au moment du mariage (souvent 13 ou 14 ans). Caelia a suivi ce modèle mais a été plus généreuse envers les filles que d'habitude. Une inscription demeure sur le bâtiment que Caelia Macrina a doté : Caelia Macrina, fille de Gaius, a ordonné par son testament l'utilisation de 300 000 sesterces [pour la construction de ce bâtiment]. Elle a laissé… des sesterces pour sa décoration et son entretien. Aux habitants de Tarracina, en mémoire de son fils Macer, elle laissa 1 000 000 de sesterces, afin que le revenu de l'argent puisse être donné à 100 garçons [et à 100 filles] sous le titre d' « alimenta » ; 5 deniers [= 20 sesterces] chaque mois à chaque garçon citoyen jusqu'à l'âge de 16 ans, et ; 4 deniers [= 16 sesterces] chaque mois à chaque fille citoyenne jusqu'à l'âge de 14 ans, de sorte que 100 garçons et 100 filles pourraient toujours recevoir [la subvention] successivement. Parmi les quelque douze cents inscriptions qui attestent des mécènes civiques au sein de l'Empire romain, dix-huit indiquent que les femmes recevaient le titre honorifique de « patronne de la communauté » (patrona civitatis).
Caelia gens/Caelia gens :
La gens Caelia était une famille plébéienne de la Rome antique. Le nomen Caelius est fréquemment confondu avec Coelius et Caecilius, certains individus étant appelés Caelius dans les manuscrits, tout en apparaissant comme Coelius ou Coilius sur les pièces de monnaie. Bien que les Caelii aient affirmé leur grande antiquité, aucun d'entre eux n'a atteint l'une des plus hautes fonctions de l'État romain jusqu'au prétorat de Publius Caelius en 74 avant JC, et le premier de cette gens qui a obtenu le consulat était Gaius Caelius Rufus en 17 après JC. l'empereur Balbinus était un descendant des Caelii.
Caelian Hill / Caelian Hill:
La colline Caelian (; latin : Collis Caelius ; italien : Celio [ˈtʃɛːljo]) est l'une des sept célèbres collines de Rome.
Caelicola/Caelicola :
Caelicola est un genre de papillon monotypique de la sous-famille des Lymantriinae. Sa seule espèce, Caelicola rostrata, se trouve dans l'État brésilien d'Amazonas. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par Paul Dognin en 1923.
Célidracones/Célidracones :
Les Caelidracones sont un groupe de ptérosaures. Le clade Caelidracones a été défini en 2003 par David Unwin comme le groupe constitué du dernier ancêtre commun d'Anurognathus ammoni et de Quetzalcoatlus northropi, et de tous ses descendants. Le nom Caelidracones signifie "dragons du ciel" du latin caelum , "paradis" et draco, "dragon" et fait référence au livre de 1901 de Harry Govier Seeley, Dragons of the Air.
Caelifera/Caelifera :
Les Caelifera sont un sous-ordre d'insectes orthoptères. Ils comprennent les sauterelles et les insectes ressemblant à des sauterelles, ainsi que d'autres superfamilles classées avec eux: les sauterelles terrestres (Tetrigoidea) et les courtilières pygmées (Tridactyloidea). Ce dernier ne doit pas être confondu avec les courtilières (Gryllotalpidae), qui appartiennent à l'autre sous-ordre des orthoptères Ensifera.
Caélis/Caélis :
Caelis est un restaurant étoilé Michelin à Barcelone, en Espagne. En 2002, le chef toulousain Romain Fornell reprend le restaurant Diana de l'hôtel El Palace et le rebaptise Caelis en 2004. Il reçoit son étoile Michelin l'année suivante. Le restaurant a été fermé de 2009 à 2011, lorsque l'hôtel a subi une rénovation majeure. Caelis a déménagé à l'hôtel Ohla en 2017.
Cælius/Cælius :
Le nom Caelius (parfois orthographié Coelius) est un ancien nom romain et peut faire référence à : Caelius Vibenna (VIIIe siècle av. J.-C.), un noble étrusque Gaius Coelius Caldus ou Caelius (IIe-Ier siècle av. J.-C.), un consul de la République romaine Marcus Caelius Rufus (1er siècle avant JC), orateur et homme politique de la fin de la République romaine Marcus Caelius (45 avant JC-9 après JC), un centurion senior de l'armée impériale romaine Marcus Roscius Caelius (1er siècle après JC), un officier militaire romain Balbinus ou Decimus Caelius Calvinus Balbinus (178–238), empereur romain Lactance ou Lucius Caecilius Firmianus Lactance (250–325), un auteur paléochrétien Caelius Aconius Probianus (fl. 461-471), un politicien de l'Empire romain d'Occident Caelius Sedulius (5ème siècle AD), un poète chrétien Caelius Aurelianus (5e siècle après JC), un médecin et écrivain romain Caelius Rhodiginus (1469-1525), un écrivain et professeur vénitien Caelius Calcagninus (1479-1541), un humaniste et scientifique italien Caelius Secundus Curio (1503 –1569), un humain italien iste, éditeur et historien
Caelius Aconius_Probianus/Caelius Aconius Probianus :
Caelius Aconius Probianus (fl. 461–471) était un homme politique de l'Empire romain d'Occident. Il était préfet prétorien de l'Italie sous les empereurs Léon Ier et Libius Severus ; considérant que son successeur Caecina Decius Basilius était en fonction en 463, le mandat de Probianus dura entre 461 et 463. En 471, il occupa le consulat, choisi par la cour occidentale de l'empereur Anthemius, avec l'empereur oriental Léon. Comme l'atteste son nom, il était lié à la famille Aconii Catullini et, probablement, à Aconia Fabia Paulina.
Caelius Aurelianus/Caelius Aurelianus :
Caelius Aurelianus de Sicca en Numidie était un médecin romain et un écrivain sur des sujets médicaux. Il est surtout connu pour sa traduction du grec au latin d'un ouvrage de Soranus d'Ephèse, Sur les maladies aiguës et chroniques. Il a probablement prospéré au Ve siècle, bien que certains le placent deux voire trois siècles plus tôt. En faveur de la date ultérieure est la nature de son latin, qui montre une forte tendance à la romance, et la similitude de sa langue avec celle de Cassius Felix, également un écrivain médical africain, qui a écrit vers 450 un court traité, principalement basé sur sur Galien.Nous possédons une traduction par Aurelianus de deux ouvrages de Soranus d'Ephèse (2ème siècle), le principal représentant de l'école méthodique de médecine, sur les maladies chroniques et aiguës-Tardae ou Chronicae Passiones, dans cinq, et Celeres ou Acutae Passiones en trois livres. La traduction, d'autant plus précieuse que l'original a été perdu, montre que Soranus possédait une compétence pratique considérable dans le diagnostic des maladies ordinaires et exceptionnelles. Il est également important en ce qu'il contient de nombreuses références aux méthodes des autorités médicales antérieures. il traite des règles de santé (salutaria praecepta) et de la pathologie des maladies internes (éd. Rose, Anecdota Graeca et Latina, ii., 1870). Là où il est possible de comparer la traduction d'Aurelianus avec l'original - comme dans un fragment de sa Gynaecia avec le Περὶ γυναικείων παθῶν de Soranus - on constate qu'elle est littérale, mais abrégée. Il n'existe apparemment aucun manuscrit des traités. Dans ses textes, Aurelianus écrit sur le médecin grec du IIe siècle Apollonius Glaucus, auteur de plusieurs ouvrages sur les maladies internes. Aurelianus cite un passage au sujet des lumbrici.
Caelius Rhodiginus/Caelius Rhodiginus :
Caelius Rhodiginus (né Lodovico Ricchieri ; 1469, Rovigo–1525, Rovigo) était un écrivain vénitien et professeur de grec et de latin. Son nom d'origine était Ludovico ou Lodovico Celio Ricchieri. Il a pris le nom Rhodiginus de son lieu de naissance, Rovigo. Il a étudié à Ferrare et à Padoue. Il fut professeur de grec et de latin à Rovigo de 1491 à 1499, puis de nouveau de 1503 à 1504. Il fut limogé par le conseil de Rovigo le 26 mai 1504 en raison de son autoritaire dans ses relations avec la ville. Il a ensuite enseigné dans de nombreux endroits, dont Bologne, Vicence, Padoue et Ferrare. En 1515, il devint chaire de grec à Milan ; il retourna à Rovigo en 1523 et mourut deux ans plus tard. Son élève Jules César Scaliger le décrit comme le Varron de son époque. Son œuvre principale fut l'Antiquarum Lectionum en seize livres publié en 1516 à Venise chez Aldine Press. C'était une collection de notes sur les classiques et les sujets généraux. Rhodiginus a continué à collecter des matériaux pour produire une nouvelle édition, et le livre a été étendu à titre posthume à trente livres et publié sous la direction de son neveu Camillo Ricchieri et GM Goretti en 1542 à Bâle. Il a également écrit des commentaires sur Virgile, Ovide et Horace.
Caelius Vibenna/Caelius Vibenna :
Caelius Vibenna, (étrusque Caile Vipina, était un noble étrusque qui vivait vers 750 avant notre ère (mais voir ci-dessous) et frère d'Aulus Vibenna (étrusque Avile Vipina). En arrivant à Rome, Vibenna a aidé Romulus dans ses guerres contre Titus Tatius. et son frère Aulus sont également enregistrés comme ayant aidé le roi Tarquinius Superbus, bien que Tarquinius Superbus ait vécu environ cinq générations après Romulus.Tacite raconte qu'une certaine colline à Rome, précédemment nommée Querquetulanus (d'après les arbres qui recouvraient la colline) a été rebaptisée Caelian Hill après Caelius Vibenna.Une urne funéraire portant l'inscription Arnth Caule Vipina se trouve au Deposito de' Dei à Chiusi, en Italie.Il est probable que les cendres qu'elle contient appartiennent à un autre étrusque du même nom.
Caelo/Caelo :
Caelo peut se référer à : Une faute d'orthographe de Carlo On the Heavens (De Caelo en latin), un traité de cosmologie par l'ancien philosophe grec Aristote "servare de caelo", une phrase dans le glossaire de l'ancienne religion romaine
Caelontherus/Caelontherus :
Caelontherus est un genre de Scarabaeidae ou scarabées.
Caelopygines/Caelopygines :
Caelopyginae est une sous-famille des moissonneurs de la famille des Gonyleptidae, contenant les genres suivants : Ampheres Koch, 1839 – comprend Prosodreana Giltay, 1928, Coelopygulus Roewer, 1931, Zalonius Mello-Leitão, 1936, Metampheroides Mello-Leitão, 1941 et Pizaius Soares, 1942 Arthrodes Koch, 1839 Caelopygus Koch, 1839 – comprend Liarthrodes Mello-Leitão, 1922 et Heterarthrodes Mello-Leitão, 1935 Garatiba Mello-Leitão, 1940 Metampheres Roewer, 1913 Metarthrodes Roewer, 1913 – comprend Exochobunus Mello-Leitão, 1931, Heter- Leitão, 1935, Varzellinia Mello-Leitão, 1942 et Kapichaba Mello-Leitão, 1942 Pristocnemis Koch, 1839 - comprend Stenoprostygnus Piza, 1940 Proampheres Roewer, 1913 Thereza Roewer, 1943
Caelopygus/Caelopygus :
Caelopygus est un genre de moissonneurs trouvé uniquement au Brésil. Il est placé dans la sous-famille Caelopyginae, et comprend deux espèces anciennement placées dans les genres Liarthrodes Mello-Leitão, 1922 et Heterarthrodes Mello-Leitão, 1935 : Caelopygus elegans (Perty, 1833) Caelopygus melanocephalus CL Koch in Hahn & CL Koch, 1839
Caelopygus elegans/Caelopygus elegans :
Caelopygus elegans est une espèce de moissonneurs du genre Caelopygus. On le trouve au Brésil.
Caelostomus/Caelostomus :
Caelostomus est un genre de coléoptères de la famille des Carabidae, contenant les espèces suivantes :
Caelostomus abruptus/Caelostomus abruptus :
Caelostomus abruptus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Caelostomus agilis/Caelostomus agilis :
Caelostomus agilis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus albertisi/Caelostomus albertisi :
Caelostomus albertisi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus alluaudi/Caelostomus alluaudi :
Caelostomus alluaudi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus amaroïdes/Caelostomus amaroïdes :
Caelostomus amaroïdes est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Boheman en 1848.
Caelostomus ambiguus/Caelostomus ambiguus :
Caelostomus ambiguus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1900.
Caelostomus ambreanus/Caelostomus ambreanus :
Caelostomus ambreanus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus anceps/Caelostomus anceps :
Caelostomus anceps est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1903.
Caelostomus andamanensis/Caelostomus andamanensis :
Caelostomus andamanensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus andrewesi/Caelostomus andrewesi :
Caelostomus andrewesi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus anthracinus/Caelostomus anthracinus :
Caelostomus anthracinus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Johann Christoph Friedrich Klug en 1833.
Caelostomus assiniensis/Caelostomus assiniensis :
Caelostomus assiniensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1899.
Caelostomus basalis/Caelostomus basalis :
Caelostomus basalis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Alluaud en 1897.
Caelostomus basilewskyi/Caelostomus basilewskyi :
Caelostomus basilewskyi est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Stefano Ludovico Straneo en 1948.
Caelostomus birmanicus/Caelostomus birmanicus :
Caelostomus birmanicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus brevimarginatus/Caelostomus brevimarginatus :
Caelostomus brevimarginatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1941.
Caelostomus bourgeoni/Caelostomus bourgeoni :
Caelostomus burgeoni est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1941.
Caelostomus buruanus/Caelostomus buruanus :
Caelostomus buruanus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1939.
Caelostomus caprai/Caelostomus caprai :
Caelostomus caprai est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus castaneus/Caelostomus castaneus :
Caelostomus castaneus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1941.
Caelostomus castanopterus/Caelostomus castanopterus :
Caelostomus castanopterus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus catalai/Caelostomus catalai :
Caelostomus catalai est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus chujoi/Caelostomus chujoi :
Caelostomus chujoi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jedlicka en 1961.
Caelostomus colasi/Caelostomus colasi :
Caelostomus colasi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1940.
Caelostomus congoensis/Caelostomus congoensis :
Caelostomus congoensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1898.
Caelostomus congruus/Caelostomus congruus :
Caelostomus congruus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1903.
Caelostomus convexidorsis/Caelostomus convexidorsis :
Caelostomus convexidorsis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus convexior/Caelostomus convexior :
Caelostomus convexior est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Caelostomus convexiusculus/Caelostomus convexiusculus :
Caelostomus convexiusculus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1899.
Caelostomus coomani/Caelostomus coomani :
Caelostomus coomani est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus cordicollis/Caelostomus cordicollis :
Caelostomus cordicollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus crenulipennis/Caelostomus crenulipennis :
Caelostomus crenulipennis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus cribratellus/Caelostomus cribratellus :
Caelostomus cribratellus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1956.
Caelostomus cribratus/Caelostomus cribratus :
Caelostomus cribratus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par René Jeannel en 1948.
Caelostomus cribrifrons/Caelostomus cribrifrons :
Caelostomus cribrifrons est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1872.
Caelostomus cribriventris/Caelostomus cribriventris :
Caelostomus cribriventris est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus debeauxi/Caelostomus debeauxi :
Caelostomus debeauxi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus depressulus/Caelostomus depressulus :
Caelostomus depressulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1951.
Caelostomus difficile/Caelostomus difficile :
Caelostomus difficilis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus distinctus/Caelostomus distinctus :
Caelostomus distinctus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Brancsik en 1892.
Caelostomus drescheri/Caelostomus drescheri :
Caelostomus drescheri est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus ebeninus/Caelostomus ebeninus :
Caelostomus ebeninus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Johann Christoph Friedrich Klug en 1832.
Caelostomus elaphroides/Caelostomus elaphroides :
Caelostomus elaphroides est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1949.
Caelostomus elegans/Caelostomus elegans :
Caelostomus elegans est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae et de la tribu des Cratocerini. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus elongatulus/Caelostomus elongatulus :
Caelostomus elongatulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus euglyptus/Caelostomus euglyptus :
Caelostomus euglyptus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1888.
Caelostomus explanatus/Caelostomus explanatus :
Caelostomus explanatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1888.
Caelostomus feai/Caelostomus feai :
Caelostomus feai est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus gerardi/Caelostomus gerardi :
Caelostomus gerardi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Burgeon en 1935.
Caelostomus ghesquierei/Caelostomus ghesquierei :
Caelostomus ghesquierei est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Burgeon en 1935.
Caelostomus globosus/Caelostomus globosus :
Caelostomus globosus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus globulipennis/Caelostomus globulipennis :
Caelostomus globulipennis est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1950.
Caelostomus howa/Caelostomus howa :
Caelostomus howa est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1898.
Caelostomus humerosus/Caelostomus humerosus :
Caelostomus humerosus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1898.
Caelostomus humilis/Caelostomus humilis :
Caelostomus humilis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1903.
Caelostomus immarginatus/Caelostomus immarginatus :
Caelostomus immarginatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus inermis/Caelostomus inermis :
Caelostomus inermis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1892.
Caelostomus intermédiaire/Caelostomus intermédiaire :
Caelostomus intermedius est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1878.
Caelostomus iridescens/Caelostomus iridescens :
Caelostomus iridescens est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Caelostomus isakae/Caelostomus isakae :
Caelostomus isakae est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus julianae/Caelostomus julianae :
Caelostomus julianae est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1950.
Caelostomus kaboboensis/Caelostomus kaboboensis :
Caelostomus kaboboensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1960.
Caelostomus kaszabi/Caelostomus kaszabi :
Caelostomus kaszabi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jedlicka en 1954.
Caelostomus kivuanus/Caelostomus kivuanus :
Caelostomus kivuanus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1955.
Caelostomus klugii/Caelostomus klugii :
Caelostomus klugii est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Fairmaire en 1868.
Caelostomus laevisulcis/Caelostomus laevisulcis :
Caelostomus laevisulcis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1956.
Caelostomus latemarginatus/Caelostomus latemarginatus :
Caelostomus latemarginatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus latithorax/Caelostomus latithorax :
Caelostomus latithorax est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus leleupi/Caelostomus leleupi :
Caelostomus leleupi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus longicornis/Caelostomus longicornis :
Caelostomus longicornis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1960.
Caelostomus longinquus/Caelostomus longinquus :
Caelostomus longinquus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus longissimus/Caelostomus longissimus :
Caelostomus longissimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1951.
Caelostomus longisulcatus/Caelostomus longisulcatus :
Caelostomus longisulcatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1953.
Caelostomus longulus/Caelostomus longulus :
Caelostomus longulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Henry Walter Bates en 1889.
Caelostomus loriai/Caelostomus loriai :
Caelostomus loriai est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus louwerensi/Caelostomus louwerensi :
Caelostomus louwerensi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus malayanus/Caelostomus malayanus :
Caelostomus malayanus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus malvernensis/Caelostomus malvernensis :
Caelostomus malvernensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus mariae/Caelostomus mariae :
Caelostomus mariae est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus masisianus/Caelostomus masisianus :
Caelostomus masisianus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus minimus/Caelostomus minimus :
Caelostomus minimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus mineur/Caelostomus mineur :
Caelostomus minor est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Caelostomus minusculus/Caelostomus minusculus :
Caelostomus minusculus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1940.
Caelostomus minutissimus/Caelostomus minutissimus :
Caelostomus minutissimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus avare / Caelostomus avare :
Caelostomus miser est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Stefano Ludovico Straneo en 1942.
Caelostomus modiglianii/Caelostomus modiglianii :
Caelostomus modiglianii est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus monardi/Caelostomus monardi :
Caelostomus monardi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1951.
Caelostomus montanus/Caelostomus montanus :
Caelostomus montanus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Andrewes en 1931.
Caelostomus natalensis/Caelostomus natalensis :
Caelostomus natalensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Peringuey en 1896.
Caelostomus nigerrimus/Caelostomus nigerrimus :
Caelostomus nigerrimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus nitidus/Caelostomus nitidus :
Caelostomus nitidus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus novaebritanniae/Caelostomus novaebritanniae :
Caelostomus novaebritanniae est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Fairmaire en 1883.
Caelostomus novaeguineae/Caelostomus novaeguineae :
Caelostomus novaeguineae est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus nyassae/Caelostomus nyassae :
Caelostomus nyassae est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus oberthuéri/Caelostomus oberthuéri :
Caelostomus oberthueri est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus oblongus/Caelostomus oblongus :
Caelostomus oblongus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1940.
Caelostomus obscuripes/Caelostomus obscuripes :
Caelostomus obscuripes est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus obtusus/Caelostomus obtusus :
Caelostomus obtusus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus ovalipennis/Caelostomus ovalipennis :
Caelostomus ovalipennis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus parallelicollis/Caelostomus parallelicollis :
Caelostomus parallelicollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus parallelipennis/Caelostomus parallelipennis :
Caelostomus parallelipennis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit pour la première fois par Straneo en 1938.
Caelostomus parallelopipedus/Caelostomus parallelopipedus :
Caelostomus parallelopipedus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus parvulus/Caelostomus parvulus :
Caelostomus parvulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1899.
Caelostomus pavidus/Caelostomus pavidus :
Caelostomus pavidus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Laferte-Senectère en 1853.
Caelostomus Peninsularis/Caelostomus Peninsularis :
Caelostomus Peninsularis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus perakianus/Caelostomus perakianus :
Caelostomus perakianus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus perrieri/Caelostomus perrieri :
Caelostomus perrieri est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus philippinicus/Caelostomus philippinicus :
Caelostomus philippinicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Stefano Straneo en 1938.
Caelostomus picipes/Caelostomus picipes :
Caelostomus picipes est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par WS Macleay en 1825.
Caelostomus planoculatus/Caelostomus planoculatus :
Caelostomus planoculatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Jeannel en 1948.
Caelostomus planulus/Caelostomus planulus :
Caelostomus planulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus procerulus/Caelostomus procerulus :
Caelostomus procerulus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1900.
Caelostomus profundestriatus/Caelostomus profundestriatus :
Caelostomus profundestriatus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus propinquus/Caelostomus propinquus :
Caelostomus propinquus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus proximoides/Caelostomus proximoides :
Caelostomus proximoides est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus proximus/Caelostomus proximus :
Caelostomus proximus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus pseudocongoensis/Caelostomus pseudocongoensis :
Caelostomus pseudocongoensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1939.
Caelostomus pseudoparvus/Caelostomus pseudoparvus :
Caelostomus pseudoparvus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus pumilio/Caelostomus pumilio :
Caelostomus pumilio est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1903.
Caelostomus punctatissimus/Caelostomus punctatissimus :
Caelostomus punctatissimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus punctifrons/Caelostomus punctifrons :
Caelostomus punctifrons est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1850.
Caelostomus punctisternus/Caelostomus punctisternus :
Caelostomus punctisternus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus punctulatus/Caelostomus punctulatus :
Caelostomus punctulatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1899.
Caelostomus pusillus/Caelostomus pusillus :
Caelostomus pusillus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus quadricollis/Caelostomus quadricollis :
Caelostomus quadricollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1878.
Caelostomus rectangulus/Caelostomus rectangulus :
Caelostomus rectangulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1872.
Caelostomus rectibase/Caelostomus rectibase :
Caelostomus rectibasis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1973.
Caelostomus rotundicollis/Caelostomus rotundicollis :
Caelostomus rotundicollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1948.
Caelostomus ruber/Caelostomus ruber :
Caelostomus ruber est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Andrewes en 1922.
Caelostomus rubripes/Caelostomus rubripes :
Caelostomus rubripes est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus sarawakianus/Caelostomus sarawakianus :
Caelostomus sarawakianus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus sculptilis/Caelostomus sculptilis :
Caelostomus sculptilis est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1901.
Caelostomus sculptipennis/Caelostomus sculptipennis :
Caelostomus sculptipennis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Victor Motschulsky en 1859.
Caelostomus semenowi/Caelostomus semenowi :
Caelostomus semenowi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1898.
Caelostomus siamensis/Caelostomus siamensis :
Caelostomus siamensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus similis/Caelostomus similis :
Caelostomus similis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1894.
Simulateur Caelostomus/Simulateur Caelostomus :
Le simulateur Caelostomus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus singaporensis/Caelostomus singaporensis :
Caelostomus singaporensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus spurius/Caelostomus spurius :
Caelostomus spurius est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Peringuey en 1926.
Caelostomus stevensoni/Caelostomus stevensoni :
Caelostomus stevensoni est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus straneoi/Caelostomus straneoi :
Caelostomus straneoi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Darlington en 1962.
Caelostomus striatocollis/Caelostomus striatocollis :
Caelostomus striatocollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Dejean en 1831.
Caelostomus stricticollis/Caelostomus stricticollis :
Caelostomus stricticollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus subconvexus/Caelostomus subconvexus :
Caelostomus subconvexus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1995.
Caelostomus subiridescens/Caelostomus subiridescens :
Caelostomus subiridescens est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus subovatus/Caelostomus subovatus :
Caelostomus subovatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus subparallélicollis/Caelostomus subparallélicollis :
Caelostomus subparallelicollis est une espèce de coléoptère terrestre de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1948.
Caelostomus subparallelus/Caelostomus subparallelus :
Caelostomus subparallelus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1941.
Caelostomus subquadricollis/Caelostomus subquadricollis :
Caelostomus subquadricollis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus subsinuatus/Caelostomus subsinuatus :
Caelostomus subsinuatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1883.
Caelostomus substriatus/Caelostomus substriatus :
Caelostomus substriatus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1940.
Caelostomus sulcatissimus/Caelostomus sulcatissimus :
Caelostomus sulcatissimus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1938.
Caelostomus sumatrensis/Caelostomus sumatrensis :
Caelostomus sumatrensis est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Andrewes en 1929.
Caelostomus thoracicus/Caelostomus thoracicus :
Caelostomus thoracicus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1942.
Caelostomus tschitscherini/Caelostomus tschitscherini :
Caelostomus tschitscherini est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Burgeon en 1935.
Caelostomus uelensis/Caelostomus uelensis :
Caelostomus uelensis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Burgeon en 1935.
Caelostomus validiusculus/Caelostomus validiusculus :
Caelostomus validiusculus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1899.
Caelostomus validulus/Caelostomus validulus :
Caelostomus validulus est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Tschitscherine en 1903.
Caelostomus variabilis/Caelostomus variabilis :
Caelostomus variabilis est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1955.
Caelostomus villiersi/Caelostomus villiersi :
Caelostomus villiersi est une espèce de carabes de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Straneo en 1967.
Caelostomus zanzibaricus/Caelostomus zanzibaricus :
Caelostomus zanzibaricus est une espèce de carabe de la sous-famille des Pterostichinae. Il a été décrit par Chaudoir en 1878.
Cælum/Cælum :
Caelum est une faible constellation du ciel austral, introduite dans les années 1750 par Nicolas Louis de Lacaille et comptée parmi les 88 constellations modernes. Son nom signifie "ciseau" en latin, et il était autrefois connu sous le nom de Caelum Sculptorium ("le ciseau des graveurs"); C'est un mot rare, sans rapport avec le caelum latin beaucoup plus commun, signifiant « ciel, ciel, atmosphère ». C'est la huitième plus petite constellation et sous-tend un angle solide d'environ 0,038 stéradians, juste moins que celui de Corona Australis. En raison de sa petite taille et de son emplacement éloigné du plan de la Voie lactée, Caelum est une constellation plutôt stérile, avec peu d'objets d'intérêt. L'étoile la plus brillante de la constellation, Alpha Caeli, n'est que de magnitude 4,45, et une seule autre étoile, (Gamma) γ 1 Caeli, est plus brillante que la magnitude 5 . D'autres objets notables à Caelum sont RR Caeli , une étoile binaire avec une planète connue à environ 20,13 parsecs (65,7 al) ; X Caeli, une variable Delta Scuti qui forme un double optique avec γ 1 Caeli ; et HE0450-2958, une galaxie de Seyfert qui est apparue au début comme un simple jet, sans galaxie hôte visible.
Caelum Jordanie/Caelum Jordanie :
Caelum Jordan est un footballeur professionnel de la ligue de rugby qui joue comme centre ou ailier pour les Castleford Tigers dans la Betfred Super League. En 2021, il a fait ses débuts en Super League pour Castleford contre les Red Devils de Salford.
Caelum Moor/Caelum Moor :
Caelum Moor est une sculpture de Norman Hines à Arlington, au Texas. Il a été achevé en 1986 et se compose de cinq grands arrangements en pierre placés autour d'un parc de 5 acres (2,0 ha).
Caelum Superamas/Caelum Superamas :
Le superamas Caelum, également connu sous le nom de SCl 59, peut être un superamas massif; Couvrant 910 millions d'années-lumière, c'est peut-être le plus grand superamas de galaxies de l'univers. Il a une masse de 2 × 1017 masses solaires, 1,7 fois la masse du superamas de Laniakea et du superamas d'Horologium. Il est centré sur les coordonnées d'ascension droite 04h 43m et de déclinaison −33° 30′. La partie la plus proche du superamas est à 1,4 milliard d'années-lumière de la Terre, tandis que son extrémité la plus éloignée est à 2,31 milliards d'années-lumière, visible dans les constellations Caelum. Le superamas de Caelum compte environ 8 300 groupes de galaxies (50 000 galaxies géantes et 500 000 galaxies naines).
Caelum Vatnsdal/Caelum Vatnsdal :
Caelum Vatnsdal (né en 1970) est un écrivain et cinéaste canadien. Il est surtout connu pour ses livres They Came From Within: A History of Canadian Horror Cinema (2004), une étude approfondie des films d'horreur canadiens, et You Don't Know Me, But You Love Me: The Lives of Dick Miller (2018 ), une biographie de l'acteur Dick Miller. En tant que cinéaste, il a réalisé le long métrage Black as Hell, Strong as Death, Sweet as Love (1998) et le film documentaire Weakerthans We're the Weakerthans, We're from Winnipeg (2010 ), ainsi que de nombreux courts métrages. Il a également joué dans les films de Guy Maddin, notamment Careful, Odilon Redon ou encore The Eye Like a Strange Balloon Mounts Toward Infinity, Sissy Boy Slap Party, Maldoror : Tygers, The Heart of the World et Cowards Bend the Knee. Il a travaillé de 2008 à 2010 comme rédacteur en chef du journal communautaire canado-islandais Lögberg-Heimskringla.
Cælus/Cælus :
Caelus ou Coelus était un dieu primordial du ciel dans la mythologie et la théologie romaines, l'iconographie et la littérature (comparez caelum, le mot latin pour "ciel" ou "les cieux", d'où l'anglais "céleste"). Le nom de la divinité apparaît généralement sous une forme grammaticale masculine lorsqu'il est conçu comme une force génératrice masculine, mais la forme neutre Caelum se trouve également comme une personnification divine.
Caelynn Miller-Keyes/Caelynn Miller-Keyes :
Caelynn Marie Miller-Keyes (née le 15 juin 1995) est une personnalité de la télévision américaine, mannequin et titulaire du titre du concours de beauté. Miller-Keyes a reçu une reconnaissance nationale après avoir participé à la saison 23 de The Bachelor. Avant sa carrière à la télévision, Miller-Keyes avait été couronnée Miss Virginia Teen USA 2013 et Miss North Carolina USA 2018, se classant en outre comme la première finaliste du concours Miss USA 2018. Tout en participant au Bachelor, Miller-Keyes a reçu de nombreux attention et éloges concernant sa décision de détailler les circonstances d'une agression sexuelle dont elle a été victime alors qu'elle était étudiante. Son histoire a été rapportée par des médias tels que Forbes, Vogue, Inquisitr, Bustle et Refinery29.
Caemawr Greyhound_Stadium/Caemawr Greyhound Stadium :
Le Caemawr Greyhound Stadium est une ancienne piste de course de lévriers à Porth, Rhondda Cynon Taf, Glamorgan, Pays de Galles. Le stade était situé au sud de la rivière Rhondda au large de la route Cymmer. L'accès à la piste se faisait sur la route Caemawr et se trouvait à l'arrière des maisons de Park Crescent. Le terrain était à l'origine un terrain vague près de la mine de charbon Upper Cymmer et ce n'est que dans les années 1950 qu'un stade a été construit. La course était indépendante (non affiliée à un organe directeur) et est connue pour avoir eu lieu dans les années 1960 et au début des années 1970. La piste n'a survécu que peu de temps et a été remplacée par des logements au début des années 70. Aujourd'hui, la zone abrite des logements connus sous le nom de Caemawr Gardens.
Caementodon/Caementodon :
Caementodon est un genre éteint de rhinocéros du clade Elasmotheriinae endémique d'Europe et d'Asie au cours du Miocène.
Caémi/Caémi :
Caemi Mineração e Metalurgia SA était une importante société holding minière brésilienne qui a cessé d'exister en décembre 2006 après sa fusion avec Vale. Caemi signifie Companhia Auxiliar de Empresas de Mineração.
Caemorgan/Caemorgan :
Caemorgan est une route (Heol) à Ceredigion, au Pays de Galles. Cela signifie Morgans Field et c'est le nom de la route à l'extérieur de Cardigan sur l'A487. Cette route a un manoir nommé Caemorgan Mansion auquel Caemorgan Cottage est attaché.
Caen/Caen:
Caen (, français : [kɑ̃] (écouter) ; normand : Kaem) est une commune du nord-ouest de la France. C'est la préfecture du département du Calvados. La ville proprement dite compte 108 365 habitants (en 2012), tandis que son aire urbaine en compte 420 000, faisant de Caen la plus grande ville de l'ancienne Basse-Normandie. C'est aussi la troisième plus grande commune de toute la Normandie après Le Havre et Rouen et la troisième plus grande ville de Normandie proprement dite, également après Rouen et Le Havre. L'aire métropolitaine de Caen, quant à elle, est la deuxième de Normandie après celle de Rouen, la 21e de France. Il est situé à 15 kilomètres (9,3 miles) à l'intérieur des terres de la Manche, à 200 kilomètres (120 miles) au nord-ouest de Paris, et relié au sud de l'Angleterre par la ligne de ferry Caen (Ouistreham) à Portsmouth. Caen est située au centre de sa région nord, et c'est un centre de pouvoir politique, économique et culturel. Située à quelques kilomètres de la côte, des plages du débarquement, des stations balnéaires animées de Deauville et Cabourg, mais aussi de la Suisse normande et du Pays d'Auge, Caen est souvent considérée comme l'archétype de la Normandie. Caen est connue pour ses bâtiments historiques construits sous le règne de Guillaume le Conquérant, qui y fut enterré, et pour la bataille de Caen, de violents combats qui ont eu lieu à et autour de Caen lors de la bataille de Normandie en 1944, détruisant une grande partie de la ville . La ville en a aujourd'hui préservé la mémoire en édifiant un mémorial et un musée dédiés à la paix, le Mémorial de Caen.
Caen Panier_Calvados/Caen Panier Calvados :
Caen Basket Calvados est une équipe française de basket-ball située dans la commune de Caen dans le nord-ouest de la France. Le club participe à la LNB Pro B, la ligue masculine de deuxième division française.
Grand_Prix de Caen/Grand Prix de Caen :
Le Grand Prix de Caen était un événement de course automobile, organisé dans le parc de la Prairie à Caen. Seules six courses ont eu lieu entre 1952 et 1958, la course de 1955 étant annulée après la catastrophe du Mans cette année-là. La première course s'est déroulée selon les règles de la Formule 2. En 1953, l'événement a été organisé pour les voitures de sport, et tous les événements suivants ont été organisés selon les règles de la Formule 1.
Caen Guidé_Light_Transit/Caen Guidé Light Transit :
Le transport léger guidé de Caen ou Caen TVR, connu localement sous le nom de "le tramway", était un système de bus guidé électrique à Caen, en France, qui utilise la technologie Bombardier Guided Light Transit (TVR en français). Après un temps de construction de trois ans, le système a ouvert le 18 novembre 2002 pour un coût total de 227 millions d'euros. La société de transport de Caen, Twisto (CTAC), était l'exploitant du système TVR et appelait le système le "Tram". Le service était assuré par 24 véhicules articulés à trois sections, guidés par un rail central non porteur. Toute la ligne de passagers était guidée et, en service normal, les véhicules sont alimentés par l'électricité tirée d'un fil aérien à travers un pantographe. Les véhicules avaient des moteurs diesel auxiliaires et des volants et pouvaient fonctionner loin du rail de guidage, mais uniquement en mode diesel, et dans des conditions de fonctionnement normales, ils ne fonctionnaient qu'en mode électrique lorsqu'ils transportaient des passagers le long de l'itinéraire, en utilisant leurs moteurs diesel uniquement lorsque aller et venir du dépôt (garage). L'utilisation de pantographes pour le captage du courant empêchait les véhicules de Caen de s'éloigner latéralement du fil aérien lorsqu'ils fonctionnaient en mode électrique, et pour cette raison ils n'étaient pas considérés comme des trolleybus, au sens anglo-saxon de ce mot, et le système est parfois appelé "tramway sur pneus".
Caen Hill_Locks/écluses de la colline de Caen :
Caen Hill Locks () est un vol de 29 écluses sur le canal Kennet et Avon, entre Rowde et Devizes dans le Wiltshire, en Angleterre.
Gare_Caen Saint-Martin/Gare Caen Saint-Martin :
Saint Martin, était la gare principale du CF Caen-Mer et le terminus de la ligne pour les trains de Courseulles et de Luc-sur-Mer. La gare et la ligne ouvrent le 30 juin 1875, avec un embranchement la reliant au CF de l'Ouest ouvert le 12 septembre 1877. La gare ferme en 1951, après quelques années de fermeture en 1945, après la Seconde Guerre mondiale et une utilisation intensive pour le transport de matériel militaire. La gare Saint Martin était située sur la place du Canada à Caen et le bâtiment est toujours présent.
Synagogue de Caen/Synagogue de Caen :
La synagogue de Caen est une synagogue française située au 46 avenue de la Libération, à Caen, Calvados, Normandie. Le président de l'Association Culturelle Israélite de Caen (ACI), propriétaire du bâtiment, est Nassim Levy.
Gare de Caen/Gare de Caen :
Caen, Gare de l'Ouest ou Gare Calvados, est la principale et désormais la seule gare desservant la ville de Caen, Normandie, France. La gare se trouve sur la ligne principale de Paris à Cherbourg et bien qu'il s'agisse principalement d'une gare interurbaine, de nombreux trains régionaux utilisent la gare. Des services typiques relient Caen à Lisieux, Paris, Rouen, Saint-Lô, Granville, Bayeux et Cherbourg. La gare a ouvert en 1857 avec l'arrivée de la ligne CF de l'Ouest en provenance de Paris. La gare a été reconstruite par Henri Pacon en 1934.
Pierre de Caen/Pierre de Caen :
La pierre de Caen ( français : Pierre de Caen ), est un calcaire jurassique jaune crème clair extrait dans le nord-ouest de la France près de la ville de Caen . Le calcaire est un calcaire oolithique à grain fin formé dans les lagunes d'eau peu profonde à l'âge bathonien il y a environ 167 millions d'années. La pierre est homogène, et donc adaptée à la taille.
Tramway de Caen / Tramway de Caen :
Le tramway de Caen (en français : Tramway de Caen) est un tramway de la ville de Caen, en France. Le tramway a ouvert le 27 juillet 2019 et a remplacé le Caen Guided Light Transit qui a fermé en décembre 2017. Une courte nouvelle branche vers Presqu'île a ouvert dans le cadre de la reconstruction d'un tramway. Le 9 mars 2021, il a été annoncé qu'une nouvelle ligne desservira l'ouest de Caen en 2028.
Caen %E2%80%93_Carpiquet_Airport/Caen – Aéroport de Carpiquet :
L'aéroport de Caen - Carpiquet ( français : Aéroport de Caen - Carpiquet ) ( IATA : CFR , ICAO : LFRK ) est un aéroport international situé à Carpiquet , à 6 km à l'ouest de Caen , les deux communes du département du Calvados en Normandie (anciennement Basse-Normandie) région de France. Chalair Aviation a son siège social à l'aéroport. En 2017, l'aéroport de Caen – Carpiquet a accueilli 180 910 passagers, soit une augmentation de 30,1 % par rapport à 2016. En 2018, il a accueilli 274 011 passagers, soit une augmentation de 51,5 % par rapport à 2017.
Caenagnathasia/Caenagnathasia :
Caenagnathasia ("mâchoire récente d'Asie") est un petit théropode oviraptorosaurien caenagnathidé du Crétacé supérieur d'Ouzbékistan.
Caenagnathidae/Caenagnathidae :
Caenagnathidae est une famille de dinosaures théropodes maniraptoran ressemblant à des oiseaux du Crétacé d'Amérique du Nord et d'Asie. Ils font partie des Oviraptorosauria et sont des parents proches des Oviraptoridae. Comme les autres oviraptorosaures, les caenagnathidés avaient des becs spécialisés, de longs cous et des queues courtes, et auraient été couverts de plumes. Les relations des caenagnathidés ont longtemps été un casse-tête. La famille a été initialement nommée par Raymond Martin Sternberg en 1940 comme une famille d'oiseaux incapables de voler. La découverte de squelettes d'oviraptoridés apparentés a révélé qu'il s'agissait en fait de théropodes non aviaires, et la découverte de restes de caenagnathidés plus complets a révélé que Chirostenotes pergracilis, nommé à l'origine sur la base d'une paire de mains, et Citipes elegans, à l'origine pensé pour être un ornithomimidé, nommé d'après un pied, étaient également des caenagnathidés.
Caenagnathoidea/Caenagnathoidea :
Caenagnathoidea ("formes de mâchoires récentes") est un groupe de dinosaures oviraptorosauriens avancés de la période crétacée de ce qui est aujourd'hui l'Asie et l'Amérique du Nord. Ils se distinguent par leurs crânes typiquement courts, à bec, ressemblant à des perroquets, souvent avec des crêtes osseuses au sommet de la tête. Ils variaient en taille de Caudipteryx, qui avait la taille d'une dinde, au Gigantoraptor de 8 mètres de long et 1,4 tonne. Le groupe (ainsi que tous les dinosaures maniraptoriens) est proche de l'ascendance des oiseaux. Les spécimens les plus complets ont été trouvés en Asie, représentant des membres du sous-groupe Oviraptorinae. Des restes notables mais fragmentaires sont également connus d'Amérique du Nord, qui appartiennent presque tous au sous-groupe Elmisaurinae. Formation Yixian de Chine, peut également être membre de ce groupe.
Caenagnathus/Caenagnathus :
Caenagnathus ('mâchoire récente') est un genre de dinosaure caenagnathidé oviraptorosaurien de la fin du Crétacé (stade campanien ; il y a environ 75 millions d'années). Il est connu à partir de restes partiels comprenant des mâchoires inférieures, une vertèbre caudale, des os de la main et des membres postérieurs, tous trouvés dans la formation de Dinosaur Park en Alberta, au Canada. Caenagnathus pesait environ un maximum de 96 kg (212 lb).
Caenby/Caenby :
Caenby est un hameau et une paroisse civile du district de West Lindsey dans le Lincolnshire, en Angleterre. Il est situé à 10 miles (16 km) au nord de la ville et du chef-lieu de Lincoln. La population est incluse dans la paroisse civile de Glentham. Le nom de lieu, Caenby, semble contenir un nom personnel en vieux norrois non enregistré Kafni, + bȳ (vieux norrois), une ferme, un village, donc peut-être, «la ferme ou la colonie de Kafni». L'endroit apparaît dans le Domesday Book de 1086 sous le nom de Couenebi. L'église anglicane classée Grade II de Caenby est dédiée à Saint-Nicolas. Un manoir entouré de douves, aujourd'hui Hall Farm House classé Grade II, était le siège de la famille Tournay de l'époque d'Edouard Ier à George II. En 1541, Henry VIII a dormi ici pendant sa progression dans le Lincolnshire. Au 18ème siècle, la maison était occupée par Lawrence Monck. En 1945, les champs adjacents à Caenby étaient un site militaire de leurre Q, entretenu par la RAF Hemswell. Des bâtiments factices en contreplaqué, des avions ou des véhicules en caoutchouc gonflables et une fausse piste déneigée ont été mis en place pour simuler un aérodrome actif et éloigner les bombardiers allemands des véritables aérodromes cibles.
Coin Caenby/Coin Caenby :
Caenby Corner est une petite zone du district de West Lindsey dans le Lincolnshire, en Angleterre, au carrefour giratoire des routes A15 et A631. Proche du village de Caenby, il est situé sur ce qui était une grande voie romaine connue sous le nom d'Ermine Street menant de Londres au nord de l'Angleterre. La jonction se trouve à 16 km au nord de la ville et du chef-lieu de Lincoln. C'est dans la paroisse civile de Glentworth. Sur le rond-point de Caenby Corner se trouve une station-service avec un magasin et un café séparé, une résidence privée et l'hôtel fermé Moncks Arms avec un café de transport adjacent et un parc de camions. L'hôtel était à l'abandon depuis de nombreuses années, mais en 2007, il était prévu de le réaménager. Malgré le revêtement à l'extérieur du bâtiment, l'hôtel n'a jamais rouvert.
Caenepolis/Cenepolis:
Caenepolis ou Kainepolis ( grec ancien : Καινήπολις , lit. «ville nouvelle»), également appelée Caene ou Kaine (Καινή), était une ville de l'ancienne Laconie au nord du cap Taenarum . C'est probablement la même ville que celle mentionnée par Strabon sous la forme corrompue Cinaedium ou Kinaidion (Κιναίδιον). Il contenait un temple de Déméter et un autre d'Aphrodite, ce dernier près de la mer. Le village moderne de Kyparissos se dresse sur le site de cette ville. Des vestiges antiques et des inscriptions de l'époque des Antonins et de leurs successeurs y ont été retrouvés. Sur les montants de porte d'une petite église en ruine sont inscrits deux στῆλαι quadrangulaires, décorés de moulures en haut et en bas. L'une des inscriptions est un décret des Taenarians, et l'autre est par la communauté des Eleuthero-Lacones (τὸ κοινὸν τῶν Ἐλευθερολακώνων). Nous avons le témoignage de Pausanias que Caenepolis était une des cités éleuthéro-laconiennes ; et il résulterait de l'inscription ci-dessus mentionnée que les Laconiens maritimes, lorsqu'ils furent délivrés du joug spartiate, formèrent une confédération et fondèrent comme capitale une ville dans le voisinage du sanctuaire vénéré de Poséidon. L'endroit s'appelait la Nouvelle Ville (Caenepolis); probablement comme une colonie successeur de Taenarum.
Cæneressa/Cæneressa :
Caeneressa est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae.
Caeneressa annosa/Caeneressa annosa :
Caeneressa annosa est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1859. On le trouve à Bornéo, aux îles Natuna, à Sumatra et en Malaisie péninsulaire.
Caeneressa brithyris/Caeneressa brithyris :
Caeneressa brithyris est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1898. On le trouve à Bornéo et à Sumatra.
Caeneressa diaphana/Caeneressa diaphana :
Caeneressa diaphana est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Vincenz Kollar en 1844. On le trouve de l'Inde au sud de la Chine, à Taiwan et au Sundaland. L'envergure est de 38 à 45 mm.
Caeneressa everetti/Caeneressa everetti :
Caeneressa everetti est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve à Bornéo et aux îles Natuna. L'habitat se compose de forêts de plaine, y compris les forêts alluviales.
Caeneressa leucozona/Caeneressa leucozona :
Caeneressa leucozona est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1911. On le trouve à Bornéo. L'habitat est constitué de forêts primaires.
Caeneressa longipennis/Caeneressa longipennis :
Caeneressa longipennis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1862. On le trouve à Bornéo. L'habitat est constitué de zones de plaine.
Caeneressa lutosa/Caeneressa lutosa :
Caeneressa lutosa est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Jeremy Daniel Holloway en 1976. On le trouve à Bornéo.
Caeneressa marcescoides/Caeneressa marcescoides :
Caeneressa marcescoides est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. On le trouve à Bornéo, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Thaïlande. L'envergure est de 19–21 mm. Les adultes sont presque gris noirâtre, avec une rangée complète de taches blanches de chaque côté de l'abdomen.
Caeneressa robusta/Caeneressa robusta :
Caeneressa robusta est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Jeremy Daniel Holloway en 1976. On le trouve à Bornéo.
Caeneressa sexpuncta/Caeneressa sexpuncta :
Caeneressa sexpuncta est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1912. On le trouve à Bornéo. L'habitat est constitué de forêts de plaine.
Caeneressa syntomoïdes/Caeneressa syntomoïdes :
Caeneressa syntomoides est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1912. On le trouve à Bornéo. L'habitat est constitué de forêts de plaine.
Caeneressa tienmushana/Caeneressa tienmushana :
Caeneressa tienmushana est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Obraztsov en 1957. On le trouve en Chine (Zhejiang, Fujian). La longueur des ailes antérieures est d'environ 14 mm. Les ailes sont hyalines avec des veines noir brunâtre et des bordures dilatées à l'apex. Les ailes antérieures ont une large tache discale noir brunâtre et un rayon noir reliant cette tache aux bords des ailes. Il y a une dent de bordure et toutes les zones hyalines sont plus ou moins en forme de taches. La zone sous-costale est jaune. Les ailes postérieures sont bordées de noir brunâtre, avec le dos écaillé de jaune. La cellule médiane et la costa sont noir brunâtre, cette dernière légèrement teintée de jaune.
Caeneus/Caeneus :
Dans la mythologie grecque , Caeneus ( SEN-yooss ; grec ancien : Καινεύς , romanisé : Kaineús ) était un héros lapithe de Thessalie .
Caeni/Caeni :
Kainoi (grec : Καινοί) ou Caeni est le nom d'une tribu thrace, mentionnée par l'historien romain Tite-Live.
Caenia/Cenia :
Caenia est un genre de coléoptères à ailes nettes de la famille des Lycidae. Il y a au moins 3 espèces décrites à Caenia.
Caenia amplicornis/Caenia amplicornis :
Caenia amplicornis est une espèce de coléoptère à ailes nettes de la famille des Lycidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Caenia dimidiata/Caenia dimidiata :
Caenia dimidiata est une espèce de coléoptère à ailes nettes de la famille des Lycidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Caenibacillus/Caenibacillus :
Caenibacillus est un genre de bactéries de la famille des Sporolactobacillaceae avec une espèce connue (Caenibacillus caldisaponilyticus).
Caenibius tardaugens/Caenibius tardaugens :
Caenibius tardaugens est une bactérie dégradant l'œstradiol de la famille des Hyphomicrobiaceae qui a été isolée à partir de boues activées d'une station d'épuration au Japon.
Caenidae/Caenidae :
Caenidae, ou les petits éphémères squaregill, est une famille d'insectes composée de 5 genres comprenant 26 espèces individuelles. On les trouve dans le monde entier dans des environnements lotiques et de déposition, et ce sont des tentaculaires. Les caenidés se trouvent dans des eaux calmes et même stagnantes et sont souvent négligés car ils sont si petits. Ils aiment vivre dans les fonds limoneux et leurs branchies sont spécialement adaptées à de tels environnements.
Caenides/Caenides :
Caenides est un genre de skippers de la famille des Hesperiidae.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cerebral Caustic

Conjecture de Cereceda/Conjecture de Cereceda : Dans les mathématiques de la coloration des graphes, la conjecture de Cereceda est un p...