Rechercher dans ce blog

jeudi 2 juin 2022

British Chiropractic Association v Singh


Rapports archéologiques britanniques/Rapports archéologiques britanniques :
La British Archaeological Reports Series contient plus de 3 500 livres de recherche archéologique universitaire, y compris des monographies, des rapports de fouilles, des thèses révisées et des actes de conférence. Fondée en 1974, la série BAR est la plus grande série d'archéologie académique au monde, couvrant tous les principaux aspects de l'archéologie académique dans le monde. La série BAR se compose de la série internationale et de la série britannique.
British Arctic_Air_Route_Expedition/Expédition britannique sur la route aérienne de l'Arctique :
La British Arctic Air Route Expedition (BAARE) était une expédition financée par des fonds privés sur la côte est et à l'intérieur de l'île du Groenland de 1930 à 1931. Dirigée par Gino Watkins, elle visait à améliorer les cartes et les cartes des sections mal étudiées de la côte du Groenland, et de recueillir des données climatiques de la côte et de l'intérieur pendant l'hiver polaire nord. Cette entreprise a été suivie par la plus petite expédition de 1932 à 1933 dans l'est du Groenland, dirigée par Watkins jusqu'à sa mort.
Expédition britannique dans l'Arctique/Expédition britannique dans l'Arctique :
L' expédition britannique dans l'Arctique de 1875–1876, dirigée par Sir George Strong Nares , a été envoyée par l' Amirauté britannique pour tenter d'atteindre le pôle Nord via Smith Sound. Bien que l'expédition n'ait pas réussi à atteindre le pôle Nord, les côtes du Groenland et de l'île d'Ellesmere ont été largement explorées et de grandes quantités de données scientifiques ont été recueillies.
Arctique britannique_Territoires/Territoires arctiques britanniques :
Les Territoires britanniques de l'Arctique, maintenant connus sous le nom d'archipel arctique, étaient à l'exception des îles de la baie d'Hudson, qui faisaient partie de la Terre de Rupert, revendiquée par le Royaume-Uni. La région, en Amérique du Nord, faisait partie de l'Amérique du Nord britannique. La revendication britannique sur la région était basée sur les découvertes de Martin Frobisher (1535-1594) au XVIe siècle. Le Royaume-Uni a passé le contrôle des îles au Canada en 1880 au moyen d'un décret impérial en conseil, l'Ordre des territoires adjacents, sous la prérogative royale. Cela a été fait par crainte de l'intérêt des États-Unis pour la région dans le cadre de la doctrine Monroe. En 1870, la Grande-Bretagne avait transféré la plupart de ses terres restantes en Amérique du Nord, qui étaient le Territoire du Nord-Ouest et la Terre de Rupert, au Canada, et il est devenu les Territoires du Nord-Ouest canadiens, orthographiés les Territoires du Nord-Ouest à partir de 1906. Le 1er avril 1999, le territoire du Nunavut a été créé à partir de la partie orientale des Territoires du Nord-Ouest. La plupart des îles sont devenues une partie du Nunavut. Les îles réparties entre le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest comprennent l'île Victoria, l'île Melville, l'île Mackenzie King et l'île Borden. Les îles n'ont jamais fait partie de la Terre de Rupert (bassin versant de la baie d'Hudson) ou du Territoire du Nord-Ouest (la partie continentale au nord et à l'ouest de la Terre de Rupert), et ces deux monopoles commerciaux étaient gérés par la Compagnie de la Baie d'Hudson. Le Canada avait acquis ces régions en 1870 et créé la nouvelle province du Manitoba, à l'origine un carré 18 fois moins grand que sa taille actuelle, ainsi que les nouveaux Territoires du Nord-Ouest, qui en 1999 avaient cédé des terres pour créer les territoires actuels du Yukon et du Nunavut et les provinces du la Saskatchewan et l'Alberta, et a cédé des terres aux extensions des provinces existantes dans le nord de l'Ontario, le nord du Québec, tout le Manitoba et la pointe nord-est de la Colombie-Britannique.
Forces armées_britanniques/Forces armées britanniques :
Les forces armées britanniques, également connues sous le nom de forces armées de Sa Majesté, sont les services militaires chargés de la défense du Royaume-Uni, de ses territoires d'outre-mer et des dépendances de la Couronne. Ils promeuvent également les intérêts plus larges du Royaume-Uni, soutiennent les efforts internationaux de maintien de la paix et fournissent une aide humanitaire.Depuis la formation du Royaume de Grande-Bretagne en 1707 (plus tard remplacé par le Royaume-Uni), les forces armées ont vu l'action dans un certain nombre de guerres majeures impliquant les grandes puissances mondiales, y compris la guerre de Sept Ans, la guerre d'indépendance américaine, les guerres napoléoniennes, la guerre de Crimée de 1853-1856, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale. Sortir victorieux à plusieurs reprises de conflits a permis à la Grande-Bretagne de s'imposer comme l'une des principales puissances militaires et économiques du monde. À partir de 2022, les forces armées britanniques se composent de: la Royal Navy , une marine de haute mer avec une flotte de 72 navires commandés, ainsi que les Royal Marines , une force d'infanterie légère amphibie hautement spécialisée; l' armée britannique , la principale branche de guerre terrestre du Royaume-Uni; et la Royal Air Force, une armée de l'air technologiquement sophistiquée avec une flotte opérationnelle diversifiée composée d'avions à voilure fixe et rotatifs. Les forces armées britanniques comprennent les forces permanentes, la réserve régulière, les réserves volontaires et les réserves parrainées. Le chef des forces armées est le monarque britannique, actuellement la reine Elizabeth II, à qui les membres des forces prêtent allégeance. Cependant, une convention constitutionnelle de longue date a conféré de facto le pouvoir exécutif, par l'exercice de la prérogative royale, au Premier ministre et au secrétaire d'État à la Défense. Le Premier ministre (agissant avec le Cabinet) prend les principales décisions concernant l'utilisation des forces armées. Le Parlement britannique approuve l'existence continue de l'armée britannique en adoptant une loi sur les forces armées au moins une fois tous les cinq ans, comme l'exige le Bill of Rights 1689. La Royal Navy, la Royal Air Force et les Royal Marines, parmi toutes les autres forces, ne le font pas. exiger cet acte. Les forces armées sont gérées par le Conseil de défense du ministère de la Défense, dirigé par le secrétaire d'État à la Défense. Le Royaume-Uni est l'une des cinq puissances nucléaires reconnues, est membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies, est un membre fondateur et dirigeant de l'alliance militaire de l'OTAN et est partie au pacte de sécurité AUKUS et aux arrangements de défense des cinq puissances. Des garnisons et des installations de formation à l'étranger sont maintenues sur l'île de l'Ascension, à Bahreïn, au Belize, aux Bermudes, dans le territoire britannique de l'océan Indien, à Brunei, au Canada, à Chypre, aux îles Falkland, en Allemagne, à Gibraltar, au Kenya, à Montserrat, au Népal, au Qatar, à Singapour et aux États-Unis.
British Armed_Forces_Federation/Fédération des forces armées britanniques :
La Fédération des forces armées britanniques (BAFF) est une association de personnel professionnel non statutaire indépendante pour les membres des forces armées britanniques. Il est politiquement non partisan. Fondée fin 2006 en tant que société à but non lucratif à responsabilité limitée par garantie, BAFF n'a jusqu'à présent aucun personnel à temps plein et aucun réseau régional formel. Il fonctionne en collaboration, utilisant Internet comme principal moyen de communication entre ses membres dans le monde entier. L'adhésion est ouverte à toute personne qui sert ou a servi dans la Royal Navy/Royal Marines, l'armée britannique ou la Royal Air Force, quel que soit le grade ou le type d'engagement (régulier ou de réserve).
British Armed_Forces_communications_and_information_systems/Systèmes de communication et d'information des forces armées britanniques :
Les forces armées britanniques exploitent un large éventail de systèmes de communication et d'information. Certains d'entre eux sont des systèmes militaires spécialisés, tandis que d'autres sont achetés sur étagère. Ils se répartissent en trois catégories principales : les terminaux terrestres par satellite, les systèmes de communications interurbains terrestres et les systèmes radio de réseau de combat. Chaque partie de l'armée et les utilisent la radio de réseau de combat, mais seuls le Royal Corps of Signals et la Royal Air Force exploitent des systèmes de jonction et des communications par satellite multicanaux.
British Armoured_Car_Expeditionary_Force/Force expéditionnaire britannique de véhicules blindés :
La British Armored Car Expeditionary Force (ACEF) était une unité militaire britannique envoyée en Russie pendant la Première Guerre mondiale. Il a combattu aux côtés de l'Empire russe sur le front de l'Est entre juin 1916 et 1918. L'unité était composée de 566 hommes.
Armée britannique/Armée britannique :
L'armée britannique est la principale force de guerre terrestre du Royaume-Uni, une partie des forces armées britanniques avec la Royal Navy et la Royal Air Force. En 2021, l'armée britannique comprend 82 040 membres réguliers à plein temps, 3 960 Gurkhas et 29 740 membres de la réserve. L'armée britannique moderne remonte à 1707, avec des antécédents dans l'armée anglaise et l'armée écossaise qui ont été créées pendant la restauration en 1660. Le terme armée britannique a été adopté en 1707 après les Actes d'Union entre l'Angleterre et l'Écosse. Les membres de l'armée britannique prêtent allégeance au monarque en tant que commandant en chef, mais le Bill of Rights de 1689 et le Claim of Right Act 1689 exigent le consentement du Parlement pour que la Couronne maintienne une armée permanente en temps de paix. Par conséquent, le Parlement approuve l'armée en adoptant une loi sur les forces armées au moins une fois tous les cinq ans. L'armée est administrée par le ministère de la Défense et commandée par le chef d'état-major général. L'armée britannique, composée principalement de cavalerie et d'infanterie, était à l'origine l'une des deux forces régulières au sein de l'armée britannique (les parties des forces armées britanniques chargées avec la guerre terrestre, par opposition aux forces navales), l'autre ayant été l'Ordnance Military Corps (composé de la Royal Artillery, des Royal Engineers et des Royal Sappers and Miners) du Board of Ordnance, qui, avec l'original Le département du commissariat civil, les magasins et les départements d'approvisionnement, ainsi que les casernes et d'autres départements ont été absorbés par l'armée britannique lorsque le Board of Ordnance a été aboli en 1855. Divers autres départements civils du conseil ont été absorbés par le War Office.L'armée britannique a vu l'action dans les grandes guerres entre les grandes puissances du monde, y compris la guerre de Sept Ans, la guerre d'indépendance américaine, les guerres napoléoniennes, la guerre de Crimée et la première a e Seconde Guerre mondiale. Les victoires de la Grande-Bretagne dans la plupart de ces guerres décisives lui ont permis d'influencer les événements mondiaux et de s'imposer comme l'une des principales puissances militaires et économiques du monde. Depuis la fin de la guerre froide, l'armée britannique a été déployée dans un certain nombre de zones de conflit, souvent dans le cadre d'un corps expéditionnaire, d'une force de coalition ou d'une opération de maintien de la paix des Nations Unies.
Armée britannique_(navire_1811)/Armée britannique (navire 1811) :
L'armée britannique est lancée en 1811 à Québec. Elle a d'abord fait du commerce outre-Atlantique. Après que la Compagnie britannique des Indes orientales ait perdu en 1814 son monopole sur le commerce avec les Indes orientales, l'armée britannique y a effectué plusieurs voyages. Elle a ensuite de nouveau fait du commerce à travers l'Atlantique et vers la Méditerranée. Une vague l'a fait naufrage en mer en 1822 dans l'Atlantique.
British Army_Aeroplane_No_1/British Army Airplane No 1 :
L'avion de l'armée britannique n° 1 ou parfois Cody 1 était un biplan construit par Samuel Franklin Cody en 1907 à l'usine de ballons de l'armée à Farnborough. Il a effectué le premier vol propulsé et soutenu reconnu au Royaume-Uni le 16 octobre 1908.
British Army_Aid_Group/Groupe d'aide de l'armée britannique :
Le British Army Aid Group (BAAG) était une organisation paramilitaire pour les forces britanniques et alliées dans le sud de la Chine pendant la Seconde Guerre mondiale. Le BAAG a été officiellement classé dans l'ordre de bataille de l'armée britannique en tant qu'unité MI9 chargée d'aider les prisonniers de guerre et les internés à s'échapper des camps de l'armée impériale japonaise.
British Army_Dirigible_No_1/British Army Dirigible No 1 :
Le dirigeable n° 1 de l'armée britannique, baptisé Nulli Secundus (en latin : « Second to none ») était un dirigeable semi-rigide. Volé pour la première fois le 10 septembre 1907, il s'agissait du premier avion militaire britannique à moteur.
British Army_First_World_War_reserve_brigades/brigades de réserve de l'armée britannique de la Première Guerre mondiale :
L'article énumère les brigades de réserve de l'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale. Au début de la guerre, les volontaires de l'armée britannique ont rejoint dans la grande majorité des cas le bataillon de réserve de leur régiment d'infanterie local. En 1916, lorsque la conscription a été introduite pour la première fois dans l'armée britannique, le système régimentaire existant ne pouvait pas faire face à l'afflux important de recrues. En janvier 1916, lorsque la conscription a été introduite, 2,6 millions d'hommes s'étaient déjà portés volontaires pour le service, 2,3 millions supplémentaires ont été enrôlés avant la fin de la guerre; à la fin de 1918, l'armée avait atteint son effectif maximal de quatre millions d'hommes. Pour former les recrues à partir de 1916, vingt-six brigades de réserve ont été créées, avec un effectif officiel de plus de 208 500 soldats.
Armée britannique_Allemagne/Armée britannique Allemagne :
L'armée britannique allemande est l'institution supérieure en vertu de laquelle les installations restantes des forces britanniques allemandes sont organisées après l'achèvement du retrait des forces britanniques d'Allemagne en février 2020. Outre le centre d'entraînement alpin Hubertus Haus à Oberstdorf, qui est en Bavière, armée britannique L'Allemagne est entièrement basée en Rhénanie du Nord-Westphalie.
British Army_Germany_rugby_union_team/British Army Germany équipe de rugby à XV :
L'équipe de rugby de l'armée britannique en Allemagne est l'équipe de rugby de l'armée britannique en Allemagne. Il fait partie de l'Army Rugby Union. L'équipe joue régulièrement des matchs contre des pays émergents comme la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, l'Allemagne et le Luxembourg. Les forces britanniques allemandes ont également une équipe représentative à sept très réussie.
British Army_Independent_Companies_in_South_Carolina/British Army Independent Companies en Caroline du Sud :
Les compagnies indépendantes d'infanterie de l'armée britannique ont été établies pour la première fois en Amérique du Nord en 1664. La première compagnie indépendante de Caroline du Sud a été organisée en 1721. Avec la levée du régiment d'Oglethorpe en 1737, elle a été dissoute. En 1746, trois compagnies indépendantes en sous-effectif furent envoyées en Caroline du Sud, mais elles furent dissoutes trois ans plus tard. Lorsque le régiment d'Oglethorpe a été dissous la même année, trois nouvelles compagnies indépendantes ont été créées en Caroline du Sud, en partie recrutées avec des soldats du régiment dissous. Ces trois compagnies ont participé à la guerre française et indienne et à la guerre cherokee , participant à la bataille de Fort Necessity , à l' expédition Braddock , à la bataille de Monongahela et au siège de Fort Loudoun . Ils ont été dissous en 1763, avec le reste des compagnies indépendantes de l'armée britannique en Amérique du Nord.
British Army_Jungle_Warfare_Training_School/École d'entraînement à la guerre dans la jungle de l'armée britannique :
La British Army Jungle Warfare Training School (Jungle Warfare Division) est l'établissement de formation de l'armée britannique situé sur les Medicina Lines à Seria, Brunei. Cours d'instructeurs (JWIC) La première école de guerre de la jungle était à Kota Tinggi, Johor en Malaisie. Cela a fonctionné de 1948 à 1971, entraînant les troupes du Commonwealth et plus tard les forces asiatiques.
British Army_Rugby_League/Ligue de rugby de l'armée britannique :
L'équipe de la British Army Rugby League est l'équipe officielle de la ligue de rugby représentant l'armée britannique. L'équipe a été fondée en 1994 lorsque l'armée a reconnu pour la première fois la ligue de rugby comme sport officiel et a levé son interdiction. La nouvelle équipe a pu jouer dans la Challenge Cup. L'équipe joue ses matchs à domicile au stade militaire d'Aldershot à Aldershot, Hampshire. Une équipe féminine de l'armée a été créée en 2019.
British Army_Training_Unit_Kenya/British Army Training Unit Kenya :
La British Army Training Unit Kenya (BATUK) est une unité de soutien à la formation de l'armée britannique située au Kenya. Il fournit un emplacement pour les exercices de groupement tactique d'infanterie légère interarmes, les bases d'opérations avancées et l'ingénierie. Il constitue deux emplacements clés : Kifaru Barracks, qui est un centre logistique au sein d'une base de l'armée kényane à Nairobi, et la base aérienne de Laikipia (Est) à Nanyuki, qui héberge le QG et le terrain d'entraînement. La controverse a surgi en raison d'allégations selon lesquelles des soldats britanniques servant dans le cadre de BATUK ont été impliqués dans des actes criminels qui ont retenu l'attention des médias en Grande-Bretagne et au Kenya, notamment des meurtres, des bagarres, des viols, des agressions sexuelles, un enlèvement présumé d'enfant, des dommages environnementaux, des délits de fuite mortels, l'exploitation sexuelle de femmes kenyanes et les décès causés par la manipulation négligente de munitions non explosées. Aucun membre du personnel britannique n'a été condamné et des différends diplomatiques ont surgi en conséquence.
British Army_Training_Unit_Suffield/British Army Training Unit Suffield :
L'unité d'entraînement de l'armée britannique Suffield (BATUS) est une unité de l'armée britannique située dans la vaste zone d'entraînement de la base des Forces canadiennes Suffield, près de Suffield, en Alberta, au Canada. BATUS est le plus grand centre d'entraînement blindé de l'armée britannique et peut accueillir des exercices de tir réel et de simulation d'effets tactiques (TES) jusqu'au niveau du groupement tactique. La BFC Suffield fait sept fois la taille de la zone d'entraînement de la plaine de Salisbury et 19% de la taille de l'Irlande du Nord, offrant à l'armée britannique la possibilité de mener de grands exercices que les bases militaires britanniques ne peuvent pas accueillir.
British Army_Training_and_Support_Unit_Belize/British Army Training and Support Unit Belize :
British Army Training Support Unit Belize (BATSUB), le successeur de l'ancienne British Forces Belize, est le nom donné à l'actuelle garnison de l'armée britannique au Belize. La garnison est principalement utilisée pour l'entraînement à la guerre dans la jungle, avec un accès à plus de 5 000 miles carrés de terrain dans la jungle, fourni par le gouvernement du Belize. En 2010, le gouvernement britannique a annoncé qu'il mettrait sous cocon l'installation dans le cadre de son examen stratégique de la défense et de la sécurité. Cependant, en 2015, des rapports indiquaient que BATSUB voyait "une utilisation accrue". En novembre 2015, le gouvernement britannique a annoncé qu'il rétablissait l'installation dans le cadre de son examen stratégique de la défense et de la sécurité de 2015. Selon certains médias béliziens, la décision britannique de rétablir le BATSUB aurait pu être liée à la montée des tensions entre le Belize et le Guatemala. Dans le cadre du document d'examen intégré annoncé par le gouvernement britannique en mars 2021, le Belize doit devenir un « hub terrestre ». , et pourrait avoir du personnel déployé plus régulièrement et pour des durées plus longues. L'unité est actuellement commandée par un lieutenant-colonel. Le BATSUB est situé près de l'aéroport international de Belize, à Price Barracks, Ladyville.
British Army_airship_Beta/Bêta du dirigeable de l'armée britannique :
Le Beta 1 était un dirigeable non rigide construit à des fins expérimentales au Royaume-Uni par l'Army Balloon Factory en 1910. Reconstruit sous le nom de Beta II, il fut utilisé avec succès par l'armée britannique puis par le Royal Naval Air Service sous le nom de HMA No. 17, et a finalement été radié en 1916.
British Army_cricket_team/Équipe de cricket de l'armée britannique :
L'équipe de cricket de l'armée est une équipe de cricket représentant l'armée britannique. L'équipe de l'armée a disputé 51 matchs de première classe entre 1912 et 1939, bien qu'une équipe combinée de l'armée et de la marine ait joué deux matchs contre une équipe combinée d'Oxford et de Cambridge en 1910 et 1911. En 1927, l'armée a joué contre les Néo-Zélandais en tournée, et en 1933 ils ont joué les Antillais en tournée. Après la Seconde Guerre mondiale, à des fins de première classe, l'équipe de l'armée a fusionné avec les équipes de la marine et de l'armée de l'air pour former l'équipe des services combinés, qui a joué au cricket de première classe jusqu'en 1964. L'équipe de l'armée continue de jouer au cricket à un niveau non de première classe. Les équipes sont gérées par l'Army Cricket Association, qui gère également des équipes de moins de 25 ans et des équipes féminines. L'armée a également une autre équipe en Allemagne, connue sous le nom de BA (G). L'équipe principale organise occasionnellement des matchs amicaux avec des alliés, en particulier contre leurs homologues de l'armée de nations pratiquant le cricket comme l'Afghanistan et l'Afrique du Sud, et des matchs caritatifs contre des clubs locaux. Leur terrain d'attache est le Officers Club Services Ground, Aldershot, Hampshire.
British Army_during_World_War_I/Armée britannique pendant la Première Guerre mondiale :
L'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale a mené la guerre la plus importante et la plus coûteuse de sa longue histoire. Contrairement aux armées française et allemande, l'armée britannique était composée exclusivement de volontaires - par opposition aux conscrits - au début du conflit. De plus, l'armée britannique était considérablement plus petite que ses homologues français et allemands. Pendant la Première Guerre mondiale, il y avait quatre armées britanniques distinctes. Le premier comprenait environ 247 000 soldats de l'armée régulière, dont plus de la moitié étaient affectés outre-mer en garnison dans l'Empire britannique, appuyés par quelque 210 000 réservistes et un potentiel de 60 000 réservistes supplémentaires. Cette composante a formé l'épine dorsale du Corps expéditionnaire britannique (BEF), qui a été formé pour le service en France et est devenu connu sous le nom de Old Contemptibles. La deuxième armée était fournie par la Force territoriale d'environ 246 000 hommes, initialement affectée à la défense intérieure mais utilisée pour renforcer le BEF après que l'armée régulière ait subi de lourdes pertes lors des premières batailles de la guerre. La troisième armée était l'armée de Kitchener, composée d'hommes qui ont répondu à l'appel de Lord Kitchener pour des volontaires en 1914-1915 et qui sont entrés en action lors de la bataille de la Somme en 1916. La quatrième armée était le renforcement des formations existantes avec des conscrits après l'introduction de l'obligation service en janvier 1916. À la fin de 1918, l'armée britannique avait atteint son effectif maximal de 3 820 000 hommes et pouvait aligner plus de 70 divisions. La grande majorité de l'armée britannique a combattu sur le principal théâtre de guerre sur le front occidental en France et en Belgique contre l'Empire allemand. Certaines unités ont été engagées en Italie et à Salonique contre l'Autriche-Hongrie et l'armée bulgare, tandis que d'autres unités ont combattu au Moyen-Orient, en Afrique et en Mésopotamie, principalement contre l'Empire ottoman, et un bataillon a combattu aux côtés de l'armée japonaise en Chine pendant le siège de Tsingtao. La guerre a également posé des problèmes aux commandants de l'armée, étant donné qu'avant 1914, la plus grande formation que tout général en service dans le BEF avait commandée lors d'opérations était une division. L'expansion de l'armée britannique a vu certains officiers promus de brigade à commandant de corps en moins d'un an. Les commandants de l'armée ont également dû faire face aux nouvelles tactiques et armes qui ont été développées. Avec le passage de la manœuvre à la guerre de tranchées, l'infanterie et l'artillerie ont dû apprendre à travailler ensemble. Lors d'une offensive et en défense, ils ont appris à combiner leurs forces pour défendre la ligne de front. Plus tard dans la guerre, lorsque le Machine Gun Corps et le Tank Corps ont été ajoutés à l'ordre de bataille, ils ont également été inclus dans la nouvelle doctrine tactique. Les hommes au front ont dû faire face à des problèmes d'approvisionnement - il y avait une pénurie de nourriture; et la maladie sévissait dans les conditions humides et infestées de rats. Parallèlement à l'action ennemie, de nombreux soldats ont dû faire face à de nouvelles maladies : le pied des tranchées, la fièvre des tranchées et la néphrite des tranchées. À la fin de la guerre en novembre 1918, les pertes de l'armée britannique, à la suite de l'action ennemie et de la maladie, ont été enregistrées à 673 375 tués et disparus, avec 1 643 469 autres blessés. La précipitation à la démobilisation à la fin du conflit a considérablement réduit les effectifs de l'armée britannique, de son effectif maximal de 3 820 000 hommes en 1918 à 370 000 hommes en 1920.
British Army_during_the_American_Revolutionary_War/British Army pendant la guerre d'indépendance américaine :
L'armée britannique pendant la guerre d'indépendance américaine a servi pendant huit ans dans des campagnes menées dans le monde entier. La défaite au siège de Yorktown contre une force combinée franco-américaine a finalement conduit à la perte des treize colonies dans l'est de l'Amérique du Nord, et la conclusion du traité de Paris a privé la Grande-Bretagne de bon nombre des gains obtenus pendant la guerre de Sept Ans. Cependant, plusieurs victoires ailleurs signifiaient qu'une grande partie de l'Empire britannique restait intacte. En 1775, l'armée britannique était une force de volontaires. L'armée avait souffert d'un manque de dépenses en temps de paix et d'un recrutement inefficace au cours de la décennie qui s'était écoulée depuis la guerre de Sept Ans, circonstances qui l'avaient laissée dans un état délabré au début de la guerre en Amérique du Nord. Pour compenser cela, le gouvernement britannique a rapidement embauché des contingents d'auxiliaires allemands aux côtés des unités de l'armée régulière dans les campagnes de 1776. Une impression limitée de l'armée a également été introduite en Angleterre et en Écosse pour renforcer le recrutement en 1778, mais la pratique s'est avérée trop impopulaire et a été de nouveau proscrite en 1780. L'attrition des combats constants, l'incapacité de la Royal Navy à vaincre de manière décisive la marine française et le retrait de la majorité des forces britanniques d'Amérique du Nord en 1778 ont finalement conduit à la défaite de l'armée britannique. La reddition de l'armée de Cornwallis à Yorktown en 1781 a permis à l'opposition whig d'obtenir la majorité au parlement, et les opérations offensives britanniques en Amérique du Nord ont pris fin.
Armée britannique_pendant_les_guerres_napoléoniennes/Armée britannique pendant les guerres napoléoniennes :
L'armée britannique pendant les guerres napoléoniennes a connu une période de changements rapides. Au début des guerres de la Révolution française en 1793, l'armée était une petite force mal administrée d'à peine 40 000 hommes. À la fin de la période, les chiffres avaient considérablement augmenté. A son apogée, en 1813, l'armée régulière compte plus de 250 000 hommes. L'infanterie britannique était "la seule force militaire à ne pas subir un revers majeur aux mains de la France napoléonienne".
British Army_during_the_Second_World_War/Armée britannique pendant la Seconde Guerre mondiale :
Au début de 1939, l'armée britannique était, comme elle l'avait toujours été, une petite armée professionnelle volontaire. Au début de la Seconde Guerre mondiale, le 3 septembre 1939, l'armée britannique était petite par rapport à celle de ses ennemis, comme elle l'avait été au début de la Première Guerre mondiale en 1914. Il devint aussi rapidement évident que la structure initiale et la main-d'œuvre de l'armée britannique était terriblement mal préparée et mal équipée pour une guerre avec plusieurs ennemis sur plusieurs fronts. Au cours des premières années de guerre, principalement de 1940 à 1942, l'armée britannique a subi une défaite sur presque tous les théâtres de guerre où elle a été déployée. Mais, à partir de la fin de 1942, à partir de la deuxième bataille d'El Alamein, la fortune de l'armée britannique a changé et elle a rarement subi une autre défaite. Bien qu'il y ait un certain nombre de raisons à ce changement, notamment l'entrée de l'Union soviétique et des États-Unis en 1941, un facteur important était la force de l'armée britannique. Cela comprenait un meilleur équipement, un meilleur leadership, une meilleure formation, un meilleur renseignement militaire et une conscription de masse qui ont permis à l'armée de s'étendre pour former des armées et des groupes d'armées plus importants, ainsi que de créer de nouvelles formations spécialisées telles que le Special Air Service (SAS), Special Boat Service ( SBS), les commandos et le régiment de parachutistes. Au cours de la guerre, huit hommes seront promus au grade de maréchal, le grade le plus élevé de l'armée. À la fin de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1945, plus de 3,5 millions d'hommes et de femmes avaient servi dans l'armée britannique, qui avait subi environ 720 000 victimes tout au long du conflit.
British Army_during_the_Victorian_Era/Armée britannique à l'époque victorienne :
L'armée britannique à l'époque victorienne a traversé une période de grands changements technologiques et sociaux. La reine Victoria monta sur le trône en 1837 et mourut en 1901. Son long règne fut marqué par l'expansion et la consolidation régulières de l'Empire britannique, l'industrialisation rapide et la promulgation de réformes libérales par les gouvernements libéraux et conservateurs en Grande-Bretagne. L'armée britannique a commencé la période avec peu de différences par rapport à l'armée britannique des guerres napoléoniennes qui a gagné à Waterloo. Il y a eu trois périodes principales de développement de l'armée à l'époque. De la fin des guerres napoléoniennes au milieu des années 1850, le duc de Wellington et ses successeurs ont tenté de maintenir son organisation et sa tactique telles qu'elles étaient en 1815, avec seulement des changements mineurs. En 1854, la guerre de Crimée et la rébellion indienne de 1857 ont mis en évidence les lacunes de l'armée, mais des intérêts enracinés ont empêché des réformes majeures d'avoir lieu. De 1868 à 1881, des changements radicaux ont été apportés par les gouvernements libéraux, lui donnant la structure large qu'il a conservée jusqu'en 1914. À la mort de Victoria, l'armée était toujours engagée dans la Seconde Guerre des Boers, mais à part les expédients adoptés pour cette guerre, il était reconnaissable l'armée qui entrerait dans la Première Guerre mondiale. La révolution industrielle avait changé ses armes, ses moyens de transport et son équipement, et des changements sociaux tels qu'une meilleure éducation avaient entraîné des changements dans les conditions de service et les perspectives de nombreux soldats. Néanmoins, elle a conservé de nombreuses caractéristiques héritées de l'armée du duc de Wellington, et comme sa fonction première était de maintenir un empire qui couvrait près d'un quart du globe, elle différait à bien des égards des armées conscrites d'Europe continentale.
Armée britannique_en_Australie/Armée britannique en Australie :
De la fin des années 1700 jusqu'à la fin du 19e siècle, l'Empire britannique a établi, agrandi et maintenu un certain nombre de colonies sur le continent australien. Ces colonies comprenaient la Nouvelle-Galles du Sud, la Terre de Van Diemen, l'Australie-Occidentale, l'Australie-Méridionale, Victoria et le Queensland. Beaucoup d'entre eux ont été initialement formés en tant que colonies pénitentiaires, et tous ont été construits sur des terres occupées par des Australiens autochtones. Afin de contrôler le grand nombre de condamnés déportés, d'appliquer la loi coloniale et de combattre les guerres frontalières australiennes, des éléments militaires britanniques, y compris l'armée britannique, ont été déployés et mis en garnison en Australie. De 1790 à 1870, plus de 30 régiments différents de l'armée britannique, composés d'un total combiné d'environ 20 000 soldats, étaient basés dans les colonies britanniques australiennes.
British Army_incremental_infantry_companies/Compagnies d'infanterie supplémentaires de l'armée britannique :
L'armée britannique divise principalement son infanterie en régiments, eux-mêmes subdivisés en bataillons. Cependant, pour diverses raisons, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, il a également maintenu des compagnies indépendantes d'un bataillon ou d'un régiment particulier.
British Army_mess_dress/tenue de mess de l'armée britannique :
La tenue de mess de l'armée britannique est la tenue de soirée militaire formelle portée par les officiers et les sous-officiers supérieurs de l'armée britannique dans leurs mess respectifs ou à d'autres occasions formelles.
British Army_of_the_Rhine/Armée britannique du Rhin :
Il y a eu deux formations nommées Armée britannique du Rhin (BAOR). Les deux étaient à l'origine des forces d'occupation en Allemagne, l'une après la Première Guerre mondiale et l'autre après la Seconde Guerre mondiale. Les deux formations avaient des zones de responsabilité situées autour de la section allemande du Rhin.
British Army_officer_rank_insignia/Insigne de grade d'officier de l'armée britannique :
Le tableau ci-dessous répertorie les insignes - emblèmes d'autorité - de l'armée britannique. Les insignes pour les officiers de terrain ont été introduits pour la première fois en 1810 et l'insigne a été déplacé vers les épaulettes en 1880. Sur les uniformes de cérémonie ou de parade, ces grades continuent d'être portés sur les épaulettes, soit sous forme de glissières en tissu, soit sous forme de pinces métalliques, bien que sur le 'travail moderne robe' (uniforme quotidien), ils sont généralement portés comme une glissière en tissu sur la poitrine. Bien que ces insignes s'appliquent à l'ensemble de l'armée britannique, il existe des variations dans la conception précise et les couleurs utilisées et cela peut prendre un certain temps pour se familiariser avec eux tous. Les officiers dans les rangs de lieutenant et de sous-lieutenant sont souvent appelés subalternes et ceux-ci et les capitaines sont également appelés officiers de compagnie. Les brigadiers, les colonels, les lieutenants-colonels et les majors sont des officiers de terrain. Tous ceux qui précèdent sont considérés comme ayant le grade d'officier général.
British Army_order_of_precedence/Ordre de préséance de l'armée britannique :
L'armée britannique est répertoriée selon un ordre de préséance aux fins de défilé. C'est l'ordre dans lequel les différents corps de l'armée défilent, de droite à gauche, l'unité à l'extrême droite étant la plus haute. Dans des circonstances ordinaires, la Household Cavalry défile à l'extrême droite de la ligne. Les unités de la milice et de la réserve de l'armée ont priorité après les unités régulières à l'exception de l'Honorable Artillery Company et des Royal Monmouthshire Royal Engineers.
British Army_other_ranks_rank_insignia/Insignes de grade des autres grades de l'armée britannique :
"Autres grades" (en abrégé "OR") est le terme utilisé pour désigner tous les grades inférieurs aux officiers de l'armée britannique et des Royal Marines. Il comprend les adjudants, les sous-officiers («sous-officiers») et les soldats ordinaires ayant le grade d'équivalent privé ou régimentaire. Les officiers peuvent, en parlant, se distinguer de ceux "dans les rangs".
British Army_uniform_and_equipment_in_World_War_I/Uniforme et équipement de l'armée britannique pendant la Première Guerre mondiale :
L'armée britannique a utilisé une variété d'uniformes de combat et d'armes standardisés pendant la Première Guerre mondiale. Selon l'historien officiel britannique, le brigadier James E. Edmonds, enregistré en 1925, "l'armée britannique de 1914 était l'armée britannique la mieux entraînée, la mieux équipée et la mieux organisée de tous les temps". envoyés à la guerre". Ils étaient la seule armée à porter une forme quelconque d'uniforme de camouflage; la valeur des vêtements ternes a été rapidement reconnue par l'armée britannique, qui a introduit l'exercice kaki pour la guerre indienne et coloniale à partir du milieu du XIXe siècle. Dans le cadre d'une série de réformes après la Seconde Guerre des Boers, une serge kaki plus foncée a été adoptée en 1902, pour la tenue de service en Grande-Bretagne même. Les autorités militaires britanniques ont fait preuve de plus de prévoyance que leurs homologues français, qui ont conservé des manteaux bleus et des pantalons rouges très visibles pour le service actif jusqu'à ce que les unités finales reçoivent un nouvel uniforme plus d'un an après la Première Guerre mondiale. Le soldat a reçu le modèle 1908 Webbing pour transportant de l'équipement personnel, et il était armé du fusil Short Magazine Lee – Enfield.
British Art_Fair/Foire d'art britannique :
La British Art Fair (anciennement la 20/21 British Art Fair) est une foire d'art basée à Londres présentant l'art britannique moderne, d'après-guerre et contemporain. Un certain nombre de galeries exposent à la foire chaque année. Dans le passé, la foire se tenait au Royal College of Art de South Kensington, dans l'ouest de Londres, en septembre de chaque année. En 2012, la foire a célébré son 25e anniversaire. En raison d'une perte de disponibilité du lieu, il a été annulé en 2016, mais en juin 2017, il a eu lieu aux Mall Galleries de St James's, dans le centre de Londres. En 2018, la foire d'art a déménagé à la galerie Saatchi au siège du duc d'York, qui est devenue la nouvelle maison de la foire.
British Art_Medal_Society/British Art Medal Society :
La British Art Medal Society (BAMS) a été fondée en 1982 pour promouvoir l'art de la médaille par le biais de commandes, d'expositions, de publications et d'événements. La société est affiliée à la FIDEM (Fédération Internationale de la Médaille d'Art).Mark Jones Mark Jones (directeur du musée), alors conservateur du British Museum Department of Coins and Medals au British Museum, et Ron Dutton, médaillé et sculpteur, ont joué un rôle clé dans la formation de la société, lorsque sa formation a été annoncée dans le périodique américain Coin World. BAMS commande des médailles à des sculpteurs de renommée internationale ainsi qu'à des étudiants et des diplômés récents des écoles d'art. Le portrait, l'abstraction, le commentaire politique et la célébration sont autant de caractéristiques de leurs médailles. La plupart sont coulés en bronze et patinés par l'artiste. La société donne également des conseils aux particuliers et aux organisations qui envisagent de commander une médaille.
Exposition d'art britannique/exposition d'art britannique :
Le British Art Show (BAS) est une grande exposition d'enquête organisée tous les cinq ans pour présenter l'art britannique contemporain. Chaque fois qu'il est organisé, le spectacle tourne dans quatre villes du Royaume-Uni. Il faut généralement un certain nombre de lieux dans chaque ville pour l'accueillir. En tant qu'instantané de l'art britannique contemporain, l'exposition a une certaine équivalence avec les expositions biennales du Whitney Museum of American Art. L'exposition est normalement organisée par deux ou trois personnes désignées pour leur connaissance de l'art contemporain. Auparavant, il s'agissait d'artistes et de critiques, mais plus récemment, ils ont été commissaires. L'exposition de 1990 a suscité la controverse car elle n'incluait aucun artiste écossais, même si elle a ouvert ses portes à Glasgow dans le cadre du programme Capitale européenne de la culture de la ville. L'exposition de 1995, organisée par Richard Cork, Rose Finn-Kelcey et Thomas Lawson, était très considéré comme mettant en lumière l'émergence des jeunes artistes britanniques.
British Arts_Festivals_Association/British Arts Festivals Association :
La British Arts Festivals Association (BAFA) est l'organisme national d'adhésion aux festivals d'arts au Royaume-Uni. La British Arts Festivals Association a été fondée en décembre 1969 à la demande de l'Arts Council England pour fournir une expertise dans le secteur des festivals. Au début des années 1980, il est devenu une organisation à adhésion ouverte et compte désormais parmi ses membres de plus grands festivals, notamment le Festival international d'Édimbourg et le Festival de Brighton, ainsi que des festivals gérés par des bénévoles, notamment le Frome Festival et Proms St Judes. En 2000, BAFA a commandé «Festivals Mean Business» (FMB), la première étude d'impact sur le secteur des festivals artistiques au Royaume-Uni. FMB a été conçu pour démontrer la contribution économique et culturelle que les festivals apportent au Royaume-Uni et a été mis à jour en 2002/3 et en 2007/8. Chaque année, l'association organise une gamme d'événements disponibles à la fois pour ses membres et pour le secteur au sens large. Il s'agit notamment d'une série de séminaires l'après-midi en mars/avril/mai - le Spring Road Show, une série occasionnelle d'ateliers d'intérêt unique et une conférence annuelle pour les festivals qui se tient chaque année dans un endroit différent au Royaume-Uni. La conférence de 2010 a eu lieu à Brighton tandis que la conférence de 2011 était à Leicester. En 2012, la conférence s'est tenue à Londres au Barbican, où le thème principal était «Capacity to Endure» En 2013, la conférence annuelle s'est tenue à Édimbourg au Scottish Storytelling Centre avec le thème principal «What's the Point of Festivals» En 2014, la conférence était à Cantorbéry. Des conférences ultérieures ont eu lieu à Lichfield (2015), Hull (2016), Bath (2017), Birmingham (2018) et Londres (2019).
British Asia_Airways/British Asia Airways :
British Asia Airways (IATA : BR, ICAO : BAW, Call sign : Speedbird) était une filiale de British Airways créée en mars 1993, basée à Taïwan, pour opérer entre Londres et Taipei via Hong Kong. Cela était dû à des sensibilités politiques, comme les compagnies aériennes nationales opérant des vols vers la République populaire de Chine n'étaient pas autorisées à voler vers Taiwan. Des dispositions similaires ont été prises par d'autres compagnies aériennes, telles que Japan Airlines et Qantas. Elle a utilisé le Boeing 747-436. repeint dans une livrée spéciale, la dérive du drapeau de l'Union étant remplacée par les caractères chinois英亞 ( Hanyu Pinyin : Yīng Yà ; littéralement "Asie britannique"). Il a volé entre Taipei et Hong Kong en utilisant le code BR, que BA avait hérité de British Caledonian, tandis que le vol de Londres utilisait BA. Il a cessé ses activités après que BA a suspendu ses vols vers Taipei en décembre 2001.
Asiatique britannique/Asiatique britannique :
Les Asiatiques au Royaume-Uni (également appelés Britanniques asiatiques et Asiatiques britanniques) sont un groupe multiethnique de résidents britanniques qui, quel que soit leur statut de citoyenneté, s'identifient et sont perçus comme des Asiatiques. Ils constituent une minorité importante et croissante des personnes vivant au Royaume-Uni, avec 6,9% de la population s'identifiant comme asiatique / asiatique britannique lors du recensement de 2011 au Royaume-Uni. Cela représentait une augmentation démographique nationale par rapport à une part de 4,4% de la population britannique en 2001. Représentés principalement par des groupes ethniques sud-asiatiques, les données de recensement concernant le lieu de naissance et l'ethnicité démontrent qu'environ un million de Britanniques asiatiques tirent leur ascendance entre l'Asie de l'Est, l'Asie du Sud-Est et l'Asie centrale. et l'Asie occidentale. Depuis le recensement de 2001, les Britanniques d'origine asiatique générale ont été inclus dans le groupe «Asiatique / Britannique asiatique» (groupement «Asiatique, Écossais asiatique ou Britannique asiatique» en Écosse) des questionnaires du recensement britannique. Des catégories pour les Indiens britanniques, les Pakistanais britanniques, les Bangladais britanniques, les Chinois britanniques et les autres Asiatiques existent sous une rubrique britannique asiatique depuis le recensement de 2011. Dans l'usage de l'anglais britannique, en particulier dans des contextes moins formels, le terme « asiatique » fait généralement référence à des personnes dont les origines remontent au sous-continent indien (Asie du Sud), contrairement aux États-Unis et à l'Australie, où le terme « asiatique » désigne généralement des personnes. qui font remonter leur ascendance à l'Extrême-Orient (Asie de l'Est ou Asie du Sud-Est). Il existe une longue histoire de migration vers le Royaume-Uni (et ses États prédécesseurs) en provenance de toute l'Asie. Les colonies et protectorats britanniques de toute l'Asie ont amené des marins lascars et des miliciens dans les villes portuaires de Grande-Bretagne. L'immigration d'un petit nombre de Sud-Asiatiques vers l'Angleterre a commencé avec l'arrivée de la Compagnie des Indes orientales sur le sous-continent indien et le déclin de l'Empire moghol, à la fin du XVIe siècle. Entre le 17e et le milieu du 19e siècle, des équipages de lascar de plus en plus diversifiés se dirigeant vers la Grande-Bretagne ont importé des Asiatiques de l'Est, tels que des marins japonais et chinois, des Asiatiques du Sud-Est, tels que des Malais, et après le canal de Suez ; Les Asiatiques occidentaux, tels que les Arméniens et les Yéménites, qui se sont installés dans tout le Royaume-Uni. En particulier, les Indiens sont également venus en Grande-Bretagne, pour des raisons éducatives ou économiques, pendant le Raj britannique, la plupart retournant en Inde après quelques mois ou années, et en plus grand nombre lorsque le mouvement d'indépendance indien a conduit à la partition de 1947, créant finalement les pays séparés de l'Inde, du Pakistan et du Bangladesh. La vague la plus importante d'immigration et d'installation asiatiques au Royaume-Uni est survenue après la Seconde Guerre mondiale, avec la reprise du contrôle de Hong Kong, l'éclatement de l'Empire britannique et l'indépendance du Pakistan, de l'Inde, du Sri Lanka et plus tard du Bangladesh, en particulier durant les années 1950 et 1960. Un afflux d'immigrants asiatiques a également eu lieu suite à l'expulsion ou à la fuite des communautés indiennes (alors titulaires de passeports britanniques) de l'Ouganda, du Kenya et de la Tanzanie nouvellement indépendants au début des années 1970.
Coupe d'Asie britannique/Coupe d'Asie britannique :
La Coupe d'Asie britannique était un match caritatif de cricket jour / nuit Twenty20 joué entre le champion 2008 de la Premier League indienne (IPL) Rajasthan Royals et le champion 2008 de la Coupe Twenty20 Middlesex Panthers joué au Lord's Cricket Ground, à Londres, en Angleterre. Une partie des gains du match est allée au British Asian Trust. Cela s'est terminé lorsque les Royals ont battu les Panthers par 46 points. Shaun Udal et Shane Warne étaient respectivement les capitaines des Panthers et des Royals. Les Royals ont disputé un match d'échauffement avec le Middlesex Second XI avant le match et l'ont remporté par 28 points. Le match a attiré une foule de 20 000 personnes, mais a été retardé en raison de la pluie. Gagnant le tirage au sort, les Panthers ont choisi de jouer en premier. Les Royals ont marqué 162 points pour cinq guichets, et Swapnil Asnodkar et Mohammad Kaif ont été les meilleurs avec 41 points chacun. Dawid Malan a pris deux guichets pour 23 courses. En réponse, les Panthers ont réalisé 116 points pour sept guichets, alors que les Royals ont gagné par 46 points. Sohail Tanvir a pris trois guichets pour 20 courses, et Dimitri Mascarenhas a été nommé l'homme du match pour sa performance globale.
British Asian_Rugby_Association/Association britannique de rugby asiatique :
La British Asian Rugby Association (BARA) est un organe directeur de rugby, englobant à la fois l'union de rugby et la ligue de rugby, pour les joueurs britanniques d'origine asiatique. Il était dirigé par Ikram Butt , ancien international de la ligue de rugby d'Angleterre et international de l'union de rugby pakistanaise. Il existe une équipe BARA qui participe à divers tournois, tels que les championnats de rugby de toute l'Inde et d'Asie du Sud , qu'ils ont remportés en 2005. L'équipe fournit également un certain nombre de joueurs à l' équipe nationale de rugby du Pakistan .
British Asian_Trust/British Asian Trust :
Le British Asian Trust a été fondé en 2007 par le prince de Galles et un groupe d'éminents chefs d'entreprise britanniques d'Asie. Le Trust s'efforce de lutter contre la pauvreté et les difficultés généralisées en Asie du Sud auxquelles des millions de personnes sont actuellement soumises. Depuis sa création en 2007, le Trust a eu un impact positif sur la vie de 6,6 millions de personnes défavorisées en Inde, au Pakistan, au Bangladesh et au Sri Lanka.
British Asians_in_association_football/Les Asiatiques britanniques dans le football associatif :
Le faible niveau d'Asiatiques britanniques dans le football associatif a reçu une attention médiatique importante et a vu certains clubs annoncer leur intention de cibler explicitement les jeunes joueurs asiatiques britanniques. En octobre 2017, la BBC a rapporté que sur 3 000 footballeurs professionnels en Angleterre, seuls 10 étaient britanniques d'origine asiatique. En 2019, l'universitaire Daniel Kilvington a suggéré un chiffre de 10 Asiatiques britanniques sur un total de 4000 joueurs professionnels dans le jeu anglais. En revanche, au moment du recensement de 2011, environ 7,5% de la population anglaise était d'origine asiatique - un ratio de footballeurs reflétant cela serait de 300 sur 4 000.
British Assets_Trust/British Assets Trust :
Le British Assets Trust était une fiducie mondiale de placement à revenu d'actions fondée en 1898 et gérée par F&C Investments (maintenant BMO Global Asset Management). En février 2015, le mandat a été transféré à BlackRock et la fiducie est devenue BlackRock Income Strategies. Après une période de mauvaise performance, le fonds a entrepris un examen stratégique et Aberdeen Asset Management a été nommé gestionnaire en février 2017. Il a ensuite été élargi par une fusion avec Aberdeen UK Tracker Trust et renommé Aberdeen Diversified Income and Growth Trust. Le fonds est géré par Nalaka de Silva
British Association_for_Adoption_and_Fostering/British Association for Adoption and Fostering :
La British Association for Adoption and Fostering (BAAF) (jusqu'en 2001, British Agencies for Adoption and Fostering) était une association de membres formée en 1980 et un organisme de bienfaisance enregistré. L'adhésion était ouverte aux organisations et aux personnes concernées par l'adoption et le placement d'enfants. Les entreprises membres comprenaient des autorités locales, des agences de placement indépendantes, des agences d'adoption volontaire, des fiducies du NHS, des cabinets d'avocats et des organisations bénévoles. Les membres individuels comprenaient des travailleurs sociaux, des professionnels de la santé, des professionnels du droit, des adoptants et des familles d'accueil. L'examen annuel 2013-2014 de la BAAF a fait état d'une adhésion corporative de plus de 450 et 1400 membres individuels. Le 31 juillet 2015, le conseil d'administration a annoncé la fermeture immédiate de l'association. Dans une vague explication, il a cité "des changements importants et les conditions économiques dominantes" comme raisons de la fermeture surprenante et soudaine. L'organisme de bienfaisance était insolvable et sous administration. Certaines des fonctions de BAAF en Angleterre ont été transférées à l'association caritative pour enfants Coram, avec une nouvelle entité à créer nommée CoramBAAF Adoption and Fostering Academy. Suite à la fermeture, un ancien directeur général et directeur général par intérim, et un groupe d'anciens membres du personnel, se sont séparés demandes d'enquête à la Charity Commission. Selon le site Web de la gouvernance de la société civile, "l'(ancienne) lettre suggérerait que les directives du régulateur pour les organisations caritatives en difficulté n'ont pas été respectées dans les mois qui ont précédé l'effondrement, et que davantage aurait pu être fait pour empêcher la BAAF de fermer" .Selon la publication Children & Young People Now, Anthony Douglas, le directeur général de CAFCASS qui a présidé le conseil d'administration de la BAAF, "a refusé de commenter" la décision de son conseil de fermer l'organisme de bienfaisance. Alliance Scotland et l'Association for Adoption and Fostering Cymru ont été formées respectivement en Écosse et au Pays de Galles, avec un financement des gouvernements écossais et gallois, pour poursuivre le travail de BAAF dans ces juridictions.
British Association_for_American_Studies/Association britannique des études américaines :
La British Association for American Studies est une société savante dans le domaine des études américaines. Il a été fondé en 1955. Il produit le Journal of American Studies, American Studies in Britain, US Studies Online, BAAS Paperbacks et Resources for American Studies. Il a produit nombre de ses propres publications, ainsi que de nombreuses autres en partenariat avec Cambridge University Press, Edinburgh University Press et Microform Academic Publishers. Chaises BAAS passées et présentes Frank Thistlethwaite 1955–59 Herbert Nicholas 1959–62 Marcus Cunliffe 1962–65 Esmond Wright 1965–68 Maldwyn Jones 1968–71 George Shepperson 1971–74 Harry Allen 1974–77 Peter Parish 1977–80 Dennis Welland 1980–83 Charlotte Erickson 1983–86 Howard Temperley 1986–89 Bob Burchell 1989–92 Richard King 1992–95 Judie Newman 1995–98 Philip Davies 1998–2004 Simon Newman 2004–2007 Heidi Macpherson 2007–2010 Martin Halliwell 2010–2013 Susan Currell 2013–2016 Brian Ward 2016–2019 Cara Rodway 2019–
British Association_for_Applied_Linguistics/Association britannique de linguistique appliquée :
La British Association for Applied Linguistics (BAAL) est une société savante, basée au Royaume-Uni, qui offre un forum aux personnes intéressées par la langue et la linguistique appliquée. BAAL organise des réunions régulières de ses membres dans divers lieux au Royaume-Uni, publie des actes de conférence, publie un bulletin d'information régulier et attribue des bourses d'études. Il y a un comité exécutif (CE) élu qui représente les intérêts des membres. Le président actuel est le professeur Zhu Hua de l'UCL Institute of Education. BAAL a une adhésion internationale de plus de 1200 membres et est un organisme de bienfaisance enregistré au Royaume-Uni (numéro d'organisme de bienfaisance 246800).
British Association_for_Behavioural_and_Cognitive_Psychotherapies/British Association for Behavioral and Cognitive Psychotherapies :
La British Association for Behavioral and Cognitive Psychotherapies (BABCP) est un groupe d'intérêt multidisciplinaire britannique pour les personnes impliquées dans la pratique et la théorie de la thérapie cognitivo-comportementale.
British Association_for_Cemeteries_in_South_Asia/Association britannique des cimetières en Asie du Sud :
La British Association for Cemeteries in South Asia (BACSA) est une organisation fondée en 1977 qui cherche à maintenir et à enregistrer pour la postérité les cimetières européens dans les anciens territoires du sous-continent indien et de l'Asie du Sud-Est de la Compagnie des Indes orientales tels que l'Inde, le Sri Lanka, la Birmanie et la Malaisie. Il est basé à Londres.
British Association_for_Counselling_and_Psychotherapy/British Association for Counseling and Psychotherapy :
La British Association for Counseling and Psychotherapy (BACP) est un organisme professionnel pour les conseillers et les psychothérapeutes exerçant au Royaume-Uni.
British Association_for_Immediate_Care/Association britannique pour les soins immédiats :
L'Association britannique pour les soins immédiats (BASICS) est une organisation qui a pour objectif déclaré d'encourager et d'aider à la formation et à l'extension des programmes de soins immédiats. La British Association for Immediate Care a été fondée en tant qu'organisme de bienfaisance en 1977 et combine le rassemblement de personnes intéressées par les soins immédiats préhospitaliers avec le soutien et la promotion de programmes de soins immédiats régionaux et locaux à travers le Royaume-Uni. L'organisation s'appuie sur des professionnels de la santé bénévoles pour fournir une assistance médicale en soutien aux services d'urgence. Il est enregistré en tant qu'organisme de bienfaisance.
British Association_for_International_and_Comparative_Education/Association britannique pour l'éducation internationale et comparée :
La British Association for International and Comparative Education (BAICE) est une société savante du Royaume-Uni qui se consacre à la promotion de l'enseignement, de la recherche, des politiques et du développement dans tous les aspects de l'éducation internationale et comparée. Il est membre de l'Académie des sciences sociales. L'association gère une revue académique, Compare. Le président actuel de BAICE est le Dr Tejendra Pherali de l'Institute of Education de l'UCL. La vice-présidente actuelle est le Dr Alison Buckler de l'Open University. La secrétaire actuelle est le Dr Jennifer Jomafuvwe Agbaire du Centre pour l'éducation internationale (CIE) de l'Université du Sussex. Le président actuel de BAICE est le professeur Paul Morris de l'Institute of Education de l'UCL.
British Association_for_Japanese_Studies/Association britannique d'études japonaises :
La British Association for Japanese Studies, BAJS, est une association de l'Université d'Essex au Royaume-Uni, dont le but est de promouvoir les études au Japon. Fondée en 1974, l'organisation est membre du Japan Library Group et décerne chaque année le Morris Memorial Award. Il est principalement parrainé par Toshiba et la Japan Foundation. Japan Forum est le journal officiel du BJS.
British Association_for_Jewish_Studies/Association britannique d'études juives :
La British Association for Jewish Studies (BAJS) est une organisation au Royaume-Uni qui promeut l'étude scientifique de la culture juive. La société a été fondée en 1975 en tant qu'organisation professionnelle à but non lucratif. Son objectif est de soutenir et de cultiver l'enseignement supérieur dans les îles britanniques concernant la culture et l'histoire juives. Ils organisent également des conférences et soutiennent la recherche et la publication. Le BAJS mène chaque année une enquête sur les cours d'études juives proposés dans les universités britanniques. Le rapport le plus récent peut être consulté via un lien sur le site Web de BAJS. Le BAJS organise également deux concours de rédaction par an. L'un est destiné aux étudiants de premier cycle et l'autre aux étudiants de troisième cycle. Les gagnants reçoivent chacun 200 £.
British Association_for_Local_History/Association britannique d'histoire locale :
La British Association for Local History (BALH) est une organisation de membres qui existe pour promouvoir l'avancement de l'éducation publique par l'étude de l'histoire locale et pour encourager et aider l'étude de l'histoire locale dans toute la Grande-Bretagne en tant que discipline académique et en tant qu'activité de loisir. .
British Association_for_Screen_Entertainment/British Association for Screen Entertainment :
La British Association for Screen Entertainment (BASE) est une organisation de divertissement vidéo à domicile créée en 1980 sous le nom de British Video Association (BVA). Ses membres incluent les studios de la BBC et d'Hollywood. L'association organise une cérémonie annuelle de remise des prix (The BASE Awards, anciennement les BVA Awards) à Londres. En 2003, l'association a fait état d'une augmentation de 61 % des ventes de DVD ainsi que d'un triplement du téléchargement illégal de fichiers cinématographiques et télévisuels. En 2010, l'association a rendu public le fait qu'environ six millions de personnes au Royaume-Uni n'avaient pas réussi à acquérir un signal de télévision haute définition pour les téléviseurs compatibles HD. En 2016, l'association a changé son nom de British Video Association en British Association for Divertissement à l'écran.
British Association_for_Shooting_and_Conservation/British Association for Shooting and Conservation :
La British Association for Shooting and Conservation (BASC) est une société enregistrée en vertu de la Co-operative and Community Benefit Societies Act 2014, dont la mission est de promouvoir et de protéger le tir sportif et le bien-être de la campagne au Royaume-Uni et à l'étranger. Elle compte plus de 150 000 membres. Son magazine Shooting and Conservation avait un tirage moyen d'environ 135 000 exemplaires en 2017. La BASC s'implique également dans la représentation politique du tir – la formation et la normalisation du tir sportif et l'association mène des recherches dans son domaine d'intérêt.
British Association_for_Slavonic_%26_East_European_Studies/Association britannique pour les études slaves et est-européennes :
La British Association for Slavonic and East European Studies est une société savante du Royaume-Uni qui se consacre à la promotion de l'étude de la Russie, de l'Europe de l'Est et de l'ex-Union soviétique. Il est membre de l'Académie des sciences sociales.
British Association_of_Aesthetic_Plastic_Surgeons/British Association of Aesthetic Plastic Surgeons :
La British Association of Aesthetic Plastic Surgeons est une organisation chirurgicale britannique basée dans les locaux du Royal College of Surgeons of England à Londres, créée sous le nom de British Society of Aesthetic Plastic Surgeons en 1979. Simon Withey en est le président.
British Association_of_Barbershop_Singers/British Association of Barbershop Singers :
La British Association of Barbershop Singers (BABS) est une organisation britannique de chanteurs masculins de salon de coiffure. Elle a été formée en 1974 et est affiliée à la Barbershop Harmony Society. Chaque année, l'association organise deux concours en parallèle pour les chœurs et quatuors de barbier dans le cadre de la convention annuelle BABS. La convention britannique est la plus grande convention de salon de coiffure de son genre en dehors de l'Amérique du Nord. Le concours de chœur se déroule actuellement sur une journée, tandis que le concours de quatuor est réparti sur le week-end de la convention (avec un tour préliminaire pour éliminer tous sauf les 16 meilleurs quatuors généralement organisés environ 6 mois avant les demi-finales). Parallèlement au concours national de quatuor, BABS organise un concours international de qualification de quatuor, auquel les anciens quatuors médaillés d'or BABS peuvent également participer, afin de déterminer la qualification pour le concours BHS International Quartet de l'année prochaine. Parallèlement au concours préliminaire de quatuor, BABS organise également des concours de quatuor seniors et de quatuor jeunesse; Il est demandé à BHS d'autoriser les gagnants respectifs à participer au concours international correspondant suivant, sous réserve d'un score de qualification. Les gagnants du concours national (dans les catégories chœur et quatuor) par année sont les suivants :
British Association_of_Canadian_Studies/Association britannique d'études canadiennes :
L'Association britannique d'études canadiennes (BACS) a été créée par une constitution adoptée en 1975 et est une association universitaire basée sur l'adhésion qui est également un organisme de bienfaisance enregistré au Royaume-Uni (# 272144). BACS est membre du Conseil international d'études canadiennes (CIEC), dont il a été membre fondateur en 1981. Les présidents de BACS assistent chaque année aux assemblées annuelles du CIEC au Canada. L'objectif de l'association est de promouvoir l'intérêt pour le Canada, les questions canadiennes et la culture dans les milieux universitaires et dans la communauté en général au Royaume-Uni. Il a deux activités principales : le British Journal of Canadian Studies (BJCS) et la Conférence annuelle.
British Association_of_Clinical_Anatomists/British Association of Clinical Anatomists :
La British Association of Clinical Anatomists est une société caritative enregistrée au Royaume-Uni, dédiée à l'avancement de l'étude et de la recherche sur l'anatomie clinique pour le bien public.
British Association_of_Colliery_Management_%E2%80%93_Technical,_Energy_and_Administrative_Management/British Association of Colliery Management - Gestion technique, énergétique et administrative :
La British Association of Colliery Management - Technical, Energy and Administrative Management (BACM-TEAM) était un syndicat au Royaume-Uni. Il a fusionné avec Prospect en 2014. Le syndicat a été fondé au début des années 1940 sous le nom de Yorkshire Association of Colliery Officials and Staff, représentant les gestionnaires de l'industrie du charbon, depuis les supérieurs. Il a rapidement gagné des membres à travers le pays et s'est rebaptisé British Association of Colliery Officials and Staff. En 1947, suite à la nationalisation de l'industrie du charbon, il est devenu la British Association of Colliery Management. Coal Board Labour Staff Association (LSA). Au fil du temps, le BACM est devenu le principal syndicat dans les négociations relatives au conseil d'administration, et la LSA a finalement fusionné avec lui en 1971. Le syndicat s'est affilié au Congrès des syndicats en 1977, date à laquelle il comptait 15 769 membres. Cependant, en raison de la fermeture d'une grande partie de l'industrie minière britannique, ses membres étaient tombés à 5 640 en 1993, et il a décidé de recruter des membres dans d'autres secteurs industriels. En 1997, la section "Membres techniques, énergétiques et administratifs" a été créée pour représenter ces membres et, l'année suivante, elle a été ajoutée au nom officiel du syndicat. En 2004, 60 pour cent de ses membres travaillaient en dehors de l'industrie charbonnière.
British Association_of_Dental_Nurses/British Association of Dental Nurses :
La British Association of Dental Nurses (BADN) est une organisation qui représente les infirmières dentaires à travers le Royaume-Uni, dont le siège est dans le Lancashire, et qui était auparavant un syndicat.
Association britannique des dermatologues/Association britannique des dermatologues :
La British Association of Dermatologists est une organisation caritative créée en 1920 dont les objets caritatifs sont la pratique, l'enseignement, la formation et la recherche en dermatologie. Il produit le British Journal of Dermatology, une revue médicale mensuelle à comité de lecture et organise des conférences annuelles.
British Association_of_Friends_of_Museums/Association britannique des amis des musées :
La British Association of Friends of Museums (BAFM) est une organisation indépendante pour les amis, les sympathisants et les bénévoles dans les musées, les galeries et les sites du patrimoine au Royaume-Uni. Il a été créé en 1973. BAFM représente environ 200 000 amis et bénévoles au Royaume-Uni. Il fournit un réseau de soutien de personnes ayant une expérience pratique de la gestion d'organisations d'Amis et constitue une source centrale d'informations. Il a des liens avec les UK Area Museum Councils et d'autres organisations nationales britanniques telles que : Association of Independent Museums Charity Commission Department for Culture, Media and Sport (gouvernement britannique) Museums Association Museums, Libraries and Archives Council National Centre for Volunteering National Council for Voluntary OrganisationsBAFM est membre de la Fédération mondiale des amis des musées. Il organise des événements nationaux et régionaux, fournit un manuel pour les amis, un manuel pour les gestionnaires et administrateurs bénévoles du patrimoine et de nombreuses fiches d'information. Le BAFM Journal est publié trois fois par an.
British Association_of_International_Mountain_Leaders/British Association of International Mountain Leaders :
La British Association of International Mountain Leaders (BAIML) est une association professionnelle pour les leaders en montagne au Royaume-Uni et dans le monde. Le groupe représente les British International Mountain Leaders (IML) qui travaillent dans les collines et les montagnes de leur pays d'origine, dans les régions alpines et au-delà. Avant novembre 2004, la qualification reconnue était le European Mountain Leader Award (EML). Suite à la création de l'Union des Associations Internationales d'Accompagnateurs en Montagne (UIMLA) en novembre 2004, les EML sont devenus des Accompagnateurs Internationaux en Montagne (IML). En tant qu'association, le BAIML compte aujourd'hui plus de 600 membres, dont la plupart détiennent le prix IML complet.
British Association_of_Mindfulness-Based_Approaches/British Association of Mindfulness-Based Approaches :
La British Association of Mindfulness-Based Approaches (BAMBA) est un réseau basé au Royaume-Uni d'organisations et d'enseignants sur la pleine conscience, qui a été décrit comme "l'organisation principale supervisant la qualité de la formation basée sur la pleine conscience au Royaume-Uni". Fondé en 2005 sous le nom de UK Network of Mindfulness-Based Teacher Training Organisations, les membres originaux de BAMBA étaient les centres de pleine conscience des universités d'Oxford, de Bangor et d'Exeter, ainsi que Breathworks CIC et NHS Scotland. L'objectif principal de l'organisation est de soutenir et de développer les bonnes pratiques et l'intégrité dans la prestation d'approches basées sur la pleine conscience au Royaume-Uni. Il le fait principalement par le maintien et la diffusion de ses lignes directrices sur les bonnes pratiques, qui fournissent un cadre de normes pour ses organisations membres, et par le maintien d'une liste réglementée d'enseignants de pleine conscience accrédités au Royaume-Uni, qui ont été vérifiés de manière indépendante comme ayant été formés avec une organisation membre de BAMBA et adhérant aux directives de bonnes pratiques de BAMBA. La liste des enseignants vérifiée de manière indépendante a été qualifiée de "première internationale" et BAMBA a été décrite comme "la chose la plus proche qui existe actuellement d'un organisme de réglementation pour la formation à la pleine conscience" au Royaume-Uni. En juin 2020, BAMBA comptait 25 organisations membres.
British Association_of_Nature_Conservationists/Association britannique des défenseurs de la nature :
La British Association of Nature Conservationists (BANC) publie la revue académique ECOS. BANC et ECOS sont nés de la maîtrise en conservation de l'University College de Londres, par des bénévoles engagés désireux de faire connaître l'environnement à de nouveaux publics dans les cercles politiques, sociaux et économiques. À partir de ces débuts informels, BANC est devenu un organisme de bienfaisance enregistré et une société à responsabilité limitée par garantie en 1987. Les principaux défenseurs de l'environnement ont salué l'énergie et l'esprit d'entreprise qui ont donné naissance à BANC. Le directeur général de la RSPB, Ian Prestt, a été parmi les premiers partisans et est devenu vice-président. Norman W. Moore, directeur consultatif du Nature Conservancy Council, est également devenu vice-président. Max Nicholson a été interviewé pour un article remarquable dans la première édition d'ECOS. En tant que première organisation à lier la conservation de la nature à la politique, aux questions sociales et à l'économie avant l'intégration des préoccupations environnementales, l'avènement du BANC a été largement salué. L'écosystème est une chose très complexe. Les antécédents du BANC en matière d'engagement d'éminents penseurs pour analyser les tendances et opportunités actuelles et futures en matière de conservation ont commencé au début de l'histoire de l'organisation : Mise en œuvre de la loi : une étude sur la protection de l'habitat en vertu de la section II de la loi de 1981 sur la faune et la campagne a été rédigée en 1984 par William Adams. , plus tard professeur de géographie à l'Université de Cambridge. Cela a été suivi par une série de publications acclamées par la critique traitant de questions relatives au développement de la conservation de la nature qui ont influencé la pensée et l'activité de conservation.
British Association_of_Oral_and_Maxillofacial_Surgeons/British Association of Oral and Maxillofacial Surgeons :
La British Association of Oral and Maxillofacial Surgeons est l'association médicale britannique des chirurgiens bucco-dentaires et maxillo-faciaux (bouche, mâchoires et visage) - des dentistes également formés à la chirurgie buccale.
British Association_of_Paediatric_Surgeons/Association britannique des chirurgiens pédiatriques :
L'Association britannique des chirurgiens pédiatriques (BAPS) est un organisme de bienfaisance enregistré qui vise à faire progresser l'étude et la pratique de la chirurgie pédiatrique.
British Association_of_Perinatal_Medicine/British Association of Perinatal Medicine :
La British Association of Perinatal Medicine, connue sous le nom de BAPM, est une organisation caritative fondée à Bristol en 1976, qui est surtout connue pour être un groupe de pression visant à faire progresser les normes de soins périnatals au Royaume-Uni par un noyau dévoué de médecins professionnels accrédités. par examen.
British Association_of_Physicians_of_Indian_Origin/Association britannique des médecins d'origine indienne :
L'Association britannique des médecins d'origine indienne (BAPIO) est une organisation bénévole pour les médecins d'origine sous-continentale indienne, créée en 1996 et basée au Royaume-Uni. Son président est Ramesh Mehta du Bedford Hospital NHS Trust. BAPIO est divisé en centres régionaux à travers le Royaume-Uni, la plus grande division se trouve au Pays de Galles. Ses missions, qui comprennent l'éducation médicale, les forums de discussion et le soutien aux médecins en difficulté, l'ont conduite à s'impliquer dans des affaires judiciaires et des débats très médiatisés. En 2007, le BAPIO a contesté les règles d'immigration de 2006 devant la cour d'appel après avoir initialement perdu le procès contre le gouvernement. La Haute Cour a tranché en faveur du BAPIO. En 2013, le BAPIO a demandé un contrôle judiciaire de la manière dont le Collège royal des médecins généralistes (RCGP) a mené l'examen d'évaluation des compétences cliniques. Il s'agit d'une victoire juridique pour le RCGP mais, selon les termes des juges, « d'un succès moral » pour le BAPIO.
British Association_of_Picture_Libraries_and_Agencies/British Association of Picture Libraries and Agencies :
BAPLA est l'association professionnelle des fournisseurs d'images photographiques, des bibliothèques d'images commerciales et des agences basées au Royaume-Uni.
British Association_of_Social_Workers/Association britannique des travailleurs sociaux :
La British Association of Social Workers (BASW) est la plus grande association professionnelle de travailleurs sociaux enregistrés et de gestionnaires de soins qualifiés au Royaume-Uni. L'association a un code d'éthique des membres qui décrit les meilleures pratiques de travail social et s'efforce de soutenir les travailleurs sociaux et les gestionnaires de soins par l'éducation et les ressources. Basée à Birmingham, BASW possède des bureaux régionaux en Angleterre (Birmingham), en Irlande du Nord (Belfast), en Écosse (Édimbourg), au Pays de Galles (Swyddfa Cymru) (Cardiff) et dans le nord du Pays de Galles (Cymru Gogledd) (Colwyn Bay).
British Association_of_Sport_and_Exercise_Medicine/British Association of Sport and Exercise Medicine :
La British Association of Sport and Exercise Medicine (BASEM) est l'association professionnelle britannique de médecine du sport au Royaume-Uni.
British Association_of_Symphonic_Bands_and_Wind_Ensembles/British Association of Symphonic Bands and Wind Ensembles :
La British Association of Symphonic Bands and Wind Ensembles est une organisation qui représente les groupes symphoniques et les ensembles à vent, également connus sous le nom de groupes de concert, au Royaume-Uni.
British Association_of_Teachers_of_Dancing/Association britannique des professeurs de danse :
La British Association of Teachers of Dance (BATD) est une commission d'examen de danse basée au Royaume-Uni, dont le siège social est à Glasgow, en Écosse. La date officiellement reconnue pour la formation de la société est le 30 novembre 1892, ce qui en fait la première organisation de danse professionnelle de ce type au Royaume-Uni et la deuxième plus ancienne au monde.
British Association_of_Urological_Surgeons/British Association of Urological Surgeons :
La British Association of Urological Surgeons est une association professionnelle au Royaume-Uni pour les professionnels de l'urologie. Son journal officiel est le BJU International, créé en 1929, qui est également le journal de la Société d'urologie d'Australie et de Nouvelle-Zélande, de la Société irlandaise d'urologie, de la Caribbean Urological Association, de la Hong Kong Urological Society et de la Swiss Continence Foundation. et la "revue affiliée" de la Société d'urologie de l'Inde, de l'Association indonésienne d'urologie et de la revue d'investigation et d'urologie clinique. Son site Web contient des données publiques sur le nombre de prostatectomies et d'autres procédures effectuées par chaque chirurgien, afin que les patients puissent prendre des décisions éclairées s'ils souhaitent choisir un chirurgien. Il décerne des membres honoraires, des récompenses et des médailles aux personnes qui ont apporté une contribution exceptionnelle au domaine. Il est impliqué dans les discussions sur l'orientation des chirurgiens au Royaume-Uni.
British Association_screw_threads/Filetages de la British Association :
Les filets de vis de la British Association, ou filets de vis BA, sont un ensemble de petits filets de vis, le plus grand étant 0BA à 6 mm de diamètre. Ils étaient, et sont encore dans une certaine mesure, utilisés pour les instruments miniatures et le modelage. Ils sont inhabituels en ce qu'ils étaient probablement la conception de vis la plus "scientifique", commençant par 0BA à 6,0 mm de diamètre et 1,0 mm de pas et progressant dans une séquence géométrique où chaque plus grand nombre était de 0,9 fois le pas de la dernière taille. Ils ont ensuite arrondi à 2 chiffres significatifs en métrique, puis converti en pouces et arrondi au millième de pouce. Cette métrication mondiale anticipée d'environ un siècle. Le design a été proposé pour la première fois par la British Association en 1884 avec un angle et une profondeur de filetage basés sur le filetage suisse Thury, il a été adopté par l'Association en 1903. Le filetage Thury était différent en ce qu'il était à la fois positif et négatif tout le long. à une taille de -20 qui était de 75,2 mm de diamètre par 8,23 mm de pas (p). Les chiffres de Thury ont été arrondis à trois chiffres significatifs. La forme de filetage Thury avait les crêtes arrondies à 1/6p et les racines arrondies à 1/5p de sorte que l'angle de filetage était proche de 47,5° mais pas exactement. Cela a été simplifié dans la définition du filetage BA en définissant l'angle du filetage à 47,5° exactement et la forme du filetage comme étant symétrique avec une profondeur de 3/5p. La British Standards Institution recommande l'utilisation de tailles BA en faveur des plus petites vis à filetage British Standard Whitworth (BSW) et British Standard Fine (BSF) (celles inférieures à 1⁄4 pouce). : 4 Généralement, la taille 0BA a été abandonnée. de 7⁄32 pouces BSF dans les assemblages qui comprenaient des fixations plus grandes, cependant, dans les équipements plus petits qui étaient principalement électroniques/électriques, la taille 0BA serait généralement utilisée à la place de la vis BSF ou BSW où c'était la plus grande taille requise. Les filetages BA sont encore utilisés dans certains instruments de précision, tels que les compteurs optiques et à bobine mobile, les relais, etc. Un filetage 2BA est utilisé pour connecter le corps métallique d'une fléchette à son arbre - en tant que tel, c'est l'une des rares utilisations courantes de ce fil en Amérique du Nord. Au Royaume-Uni, les filetages 2BA se trouvent couramment dans les anciennes boîtes de conduits impériales de la British Engineering Standards Association (BESA) et les filetages 4BA dans les interrupteurs d'éclairage et les boîtiers arrière de prise qui sont encore utilisés (mais non installés) aujourd'hui.
Assyriens britanniques/Assyriens britanniques :
Les Assyriens britanniques sont des Britanniques d'origine assyrienne ou des Assyriens qui ont la citoyenneté britannique. Ils sont indigènes du nord de l'Irak actuel, du sud-est de la Turquie, du nord-ouest de l'Iran et de la Syrie. Ils parlent le syriaque et sont majoritairement chrétiens. Des concentrations d'Assyriens se trouvent à Greenford et à Hanwell, les deux villes du London Borough of Ealing. Les Assyriens du Royaume-Uni et d'autres pays occidentaux ont principalement émigré d'Iran, d'Irak, de Jordanie et de Syrie. La migration a été largement déclenchée par des persécutions ethniques et religieuses de longue date dans leur pays d'origine.
Association astronomique britannique/Association astronomique britannique :
La British Astronomical Association (BAA) a été créée en 1890 en tant qu'organisme national pour soutenir les astronomes amateurs du Royaume-Uni. Tout au long de son histoire, la BAA a encouragé les observateurs à faire des observations scientifiquement valables, souvent en collaboration avec des collègues professionnels. Parmi les premiers présidents de la BAA figurait Walter Maunder , découvreur de la pénurie de taches solaires au XVIIe siècle maintenant connue sous le nom de minimum de Maunder, qu'il a atteint en analysant des observations historiques. Plus tard, cet esprit d'observation scientifique du ciel nocturne a été défendu par George Alcock, qui a découvert cinq comètes et cinq novae en utilisant rien de plus qu'une paire de jumelles. Le BAA continue de contribuer à la science de l'astronomie, même en dépit de la concurrence moderne des télescopes spatiaux et des observatoires professionnels hautement automatisés. Les capteurs numériques modernes, associés à des techniques telles que l'imagerie chanceuse, signifient que même un équipement amateur modeste peut rivaliser avec ce que les observatoires professionnels auraient pu réaliser il y a quelques décennies. L'immensité du ciel nocturne, ainsi que le grand nombre d'observatoires amateurs, signifient que les membres du BAA sont souvent les premiers à détecter de nouveaux phénomènes. Ces dernières années, le principal chasseur de supernovae de l'Association, Tom Boles (président 2003–5), a découvert plus de 150 supernovae. Il détient maintenant le record mondial du plus grand nombre d'événements de ce type découverts par un individu dans l'histoire. Plus récemment, la BAA a travaillé de plus en plus avec des partenaires internationaux. Les communications modernes permettent aux astronomes de différents fuseaux horaires à travers le monde de confier la surveillance des étoiles variables et des systèmes météorologiques planétaires à des collègues d'autres continents lorsque le Soleil se lève, ce qui se traduit par une surveillance du ciel 24 heures sur 24. Par exemple, la section des étoiles variables de l'Association travaille en étroite collaboration avec l'Association américaine des observateurs d'étoiles variables, tandis que sa section Jupiter travaille avec un réseau mondial d'observateurs planétaires par le biais de la collaboration JUPOS.
British Athletes_Commission/Commission des athlètes britanniques :
La British Athletes Commission (BAC) a été créée en 2004 pour représenter les intérêts des athlètes britanniques auprès des décideurs du sport et pour aider les athlètes des sports membres à mettre en place et à maintenir des structures représentatives des athlètes au sein de leur sport. Le BAC est une organisation indépendante qui représente les points de vue des athlètes auprès des principaux organes décisionnels tels que la British Olympic Association, UK Sport et les instances dirigeantes nationales.
Championnats britanniques d'athlétisme/Championnats britanniques d'athlétisme :
Les championnats britanniques d'athlétisme sont le premier championnat national d'athlétisme organisé au Royaume-Uni et sont organisés par British Athletics. L'événement a doublé en tant que principale rencontre d'essais pour la sélection de l'équipe internationale pour les grands événements auxquels participent la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord, notamment les Jeux Olympiques, les Championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF et les Championnats d'Europe d'athlétisme. Seuls les athlètes britanniques peuvent officiellement concourir, bien que dans certaines circonstances, des athlètes étrangers affiliés à un club britannique puissent participer en tant qu'invités. L'événement a été créé en 2007, remplaçant les championnats AAA en tant qu'événement principal du calendrier national d'athlétisme au Royaume-Uni. Cela a amené la gouvernance du niveau d'élite du sport et de la sélection des équipes fermement sous un nouvel organisme national pour le sport, s'éloignant de l'Amateur Athletic Association of England, qui jouait ce rôle depuis 1880. Un championnat britannique de 2001 au 3000 mètres steeple féminin a eu lieu en une seule fois au stade Scotstoun, en raison de la popularité croissante de l'événement chez les femmes et de son absence du programme des championnats AAA (l'événement a été ajouté un an plus tard).
Ligue britannique d'athlétisme/Ligue britannique d'athlétisme :
La British Athletics League est une compétition par équipes d'athlétisme réservée aux hommes au Royaume-Uni. Pour les femmes, il existe une UK Women's Athletic League complètement distincte. Lancée en 1969, la British Athletics League comptait en 2013 cinq divisions différentes, qui rassemblent un total de 38 équipes d'athlétisme de tout le Royaume-Uni, bien que la plupart viennent d'Angleterre.
British Athletics_Writers%27_Association/Association des écrivains britanniques d'athlétisme :
La British Athletics Writers' Association (BAWA) est une organisation de journalistes britanniques qui couvrent l'athlétisme. BAWA a été fondée en 1963 pour représenter la presse couvrant le sport. Elle organise les BAWA Awards et est reconnue par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme et l'Association des journalistes sportifs.
British Atomic_Scientists_Association/Association britannique des scientifiques atomiques :
La British Atomic Scientists Association (ASA ou BASA), a été fondée par Joseph Rotblat en 1946. C'était un groupe politiquement neutre, composé d'éminents physiciens et autres scientifiques et s'intéressait aux questions de politique publique britannique concernant les applications et les dangers de la physique nucléaire ( y compris les armes nucléaires et l'énergie nucléaire). Ce faisant, il a également cherché à informer ses collègues scientifiques et le public des faits essentiels, généralement via des articles publiés et d'autres documents.
British Australian_Tramway/British Australian Tramway :
Le British Australian Tramway était exploité par la société British Australian Timber à deux endroits: British Australian Tramway, Coffs Harbour, chemin de fer forestier British Australian Tramway, Woolgoolga, chemin de fer forestier
British Australian_Tramway,_Coffs_Harbour/British Australian Tramway, Coffs Harbour :
Le British Australian Tramway était un chemin de fer forestier de 9 kilomètres (5,6 mi) de long avec un écartement de 3 pieds 6 pouces (1067 mm) à Coffs Harbour dans l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud , qui a fonctionné de 1907 à 1914.
British Australian_Tramway,_Woolgoolga/British Australian Tramway, Woolgoolga :
Le British Australian Tramway était un chemin de fer forestier de 9 kilomètres (5,6 mi) de long avec un écartement de 3 pieds 6 pouces (1067 mm) à Woolgoolga dans l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud , qui a fonctionné de 1907 à 1914.
British Australian_and_New_Zealand_Antarctic_Research_Expedition/Expédition de recherche britannique en Australie et en Nouvelle-Zélande sur l'Antarctique :
L' expédition de recherche antarctique britannique australienne (et) néo-zélandaise ( BANZARE ) était une expédition de recherche en Antarctique entre 1929 et 1931, impliquant deux voyages au cours d'étés australs consécutifs. Il s'agissait d'une initiative du Commonwealth britannique, davantage motivée par la géopolitique que par la science, et financée par le Royaume-Uni, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Le chef du BANZARE était Sir Douglas Mawson et il y avait plusieurs sous-commandants (le capitaine KN MacKenzie, qui a remplacé le capitaine John King Davis pour le deuxième été) à bord du RRS Discovery, le navire précédemment utilisé par Robert Falcon Scott. Le BANZARE, qui a également effectué plusieurs vols courts dans un petit avion, a cartographié la côte de l'Antarctique et a découvert Mac. Robertson Land et Princess Elizabeth Land (qui plus tard a été revendiquée comme faisant partie du territoire antarctique australien). Les voyages comprenaient principalement une «expédition exploratoire acquise», Mawson proclamant la souveraineté britannique sur les terres antarctiques à chacun de leurs cinq débarquements - étant entendu que le territoire serait plus tard remis à l'Australie (comme c'était le cas en 1933). Une de ces proclamations a été faite le 5 janvier 1931 au cap Denison , le site que l' expédition antarctique australasienne de Mawson avait occupé en 1912–13. Une copie manuscrite de la proclamation a été laissée sur le site, enfermée dans un récipient fait de boîtes de conserve et enterrée sous un cairn. La lettre a été récupérée en 1977 par une expédition antarctique australienne, et fait partie de la collection Mawson du National Museum of Australia. Le BANZARE était aussi une quête scientifique, produisant 13 volumes de rapports, sur la géologie, l'océanographie, la météorologie, le magnétisme terrestre, zoologie et botanique, entre 1937 et 1975. Robert Falla était l'assistant zoologiste.
British Automatic_Fire_Sprinkler_Association/Association britannique des gicleurs automatiques d'incendie :
La British Automatic Fire Sprinkler Association (BAFSA) est l'organisme professionnel de l'industrie des gicleurs d'incendie au Royaume-Uni. Les membres de la BAFSA installent plus de 85 % des installations de gicleurs au Royaume-Uni. Ses objectifs incluent la fourniture d'informations sur les avantages des systèmes de gicleurs et comment ils peuvent sauver des vies et des biens en cas d'incendie.
British Automation_and_Robot_Association/British Automation and Robot Association :
La British Automation and Robot Association (BARA) est une organisation commerciale britannique dont le siège est à Wallington, dans le Surrey.
British Automobile_Racing_Club/British Automobile Racing Club :
Le British Automobile Racing Club (BARC) est l'un des plus grands clubs organisateurs de courses automobiles au Royaume-Uni.
British Auxiliary_Legion/British Auxiliary Legion :
La Légion auxiliaire britannique, également appelée Légion britannique (La Legión Británica) ou Légion de Westminster, a existé de 1835 à 1837. C'était une force militaire britannique envoyée en Espagne pour soutenir les libéraux et la reine Isabelle II d'Espagne contre les carlistes dans la première Guerre carliste.
Services aéronautiques britanniques/Services aéronautiques britanniques :
British Aviation Services Limited (Britavia) était une société holding aérienne et un opérateur de transport aérien de l'après-Seconde Guerre mondiale dont les racines remontent à 1946. Ses principales activités comprenaient la troupe, les circuits inclusifs (IT) et les services d'affrètement mondiaux de passagers et de fret. Le premier investissement de British Aviation Services dans une compagnie aérienne britannique indépendante a eu lieu en 1946, lorsqu'elle a acquis une participation minoritaire dans Silver City Airways. Silver City Airways a exploité le premier service de ferry aérien transmanche au monde le 13 juillet 1948. Il est ensuite devenu la plus grande division opérationnelle de British Aviation Services. En 1953, British Aviation Services a repris la compagnie aérienne indépendante Air Kruise. La même année, BAS Group prend également le contrôle d'Aquila Airways, le dernier opérateur commercial d'hydravions à coque au Royaume-Uni. La réalisation de ces acquisitions au milieu de 1954 a entraîné une réorganisation du groupe British Aviation Services, British Aviation Services Ltd (BAS Group) devenant la société holding du groupe et Britavia l'une de ses filiales opérationnelles. À la fin des années 1950, BAS Group est devenu le plus grand opérateur aérien indépendant de Grande-Bretagne. Ses nombreuses divisions opérationnelles comprenaient la division Hermes de Britavia à l'aéroport de Blackbushe et la division Flying Boat d'Aquila Airways à Hamble près de Southampton. Les premiers se concentraient sur les services de troupes et les circuits inclus tandis que les seconds fournissaient des services réguliers vers le Portugal, les îles Canaries et l'Italie. En 1962, BAS Group a fusionné avec British United Airways (BUA), qui à ce moment-là avait remplacé BAS en tant que plus grand opérateur aérien indépendant du Royaume-Uni.
Sous-marin britannique de classe B/sous-marin britannique de classe B :
La classe B était une classe de 11 sous-marins, construits par Vickers à Barrow-in-Furness pour la Royal Navy et lancés en 1904–06. Un bateau a été coulé par une collision en 1912, mais le reste a servi pendant la Première Guerre mondiale. Trois bateaux ont protégé le transfert du Corps expéditionnaire britannique en France en 1914, mais ont rapidement été relégués à des fonctions de défense et d'entraînement locales. Six sous-marins se trouvaient en Méditerranée lorsque la guerre a commencé et ont été rapidement envoyés aux Dardanelles pour empêcher une évasion du croiseur de guerre allemand SMS Goeben et du croiseur léger SMS Breslau en Méditerranée orientale. Le B11 s'aventura dans les Dardanelles en décembre 1914 et coula le vieux cuirassé turc Mesudiye. L'arrivée de sous-marins plus modernes pour bloquer les Dardanelles a rendu les bateaux de classe B superflus et ils ont été pour la plupart retirés à Malte en 1915. Ils ont été transférés à Venise après l'entrée en guerre de l'Italie, où le B10 est devenu le premier sous-marin à être coulé par attaque aérienne. en 1916. Les sous-marins de classe B ont été transférés à Malte à la fin de 1916 car ils n'étaient plus jugés aptes au combat. Au milieu de 1917, ils ont été convertis en patrouilleurs de surface et envoyés pour patrouiller le barrage d'Otranto. Ils se sont avérés peu fiables et ont été rapidement renvoyés à Malte où ils ont finalement été payés. Seul le B3 était encore en service à la fin de la guerre et c'était uniquement parce qu'il était utilisé pour des travaux expérimentaux et servait de cible pour entraîner les forces anti-sous-marines. Tous les bateaux survivants ont été vendus à la ferraille en 1919–21.
Boulangeries britanniques/boulangeries britanniques :
British Bakeries est la branche de fabrication de pain de Rank Hovis McDougall, fabriquant Hovis, Nimble et Mothers Pride ainsi que du pain de marque propre au supermarché pour des magasins tels que Tesco et Asda. La société mère de British Bakeries est Premier Foods. British Bakeries possédait deux usines à Bradford, une à Thornbury et une sur Thornton Road, qui ont récemment fermé, ainsi que d'autres usines à Kingston upon Hull et à Wigan.
British Baltic_Fishery_Protection_Service/Service britannique de protection des pêches de la Baltique :
Le British Baltic Fishery Protection Service (BBFPS) était une organisation écran du service de renseignement britannique MI6. Il a été fondé en 1949 - apparemment pour surveiller les pêcheries à l'intérieur des frontières maritimes de la zone d'occupation britannique de la mer Baltique dans le cadre de la Royal Navy, mais en réalité pour mener des opérations secrètes dans la région de la Baltique.
Groupe britannique/Groupe britannique :
Le British Band était un groupe mixte d'Amérindiens commandé par le chef Sauk Black Hawk, qui a combattu les milices de l'Illinois et du Michigan pendant la guerre des Black Hawk de 1832. Le groupe était composé d'environ 1 500 hommes, femmes et enfants des nations Sauk, Meskwaki, Fox, Kickapoo, Potawatomi, Ho-Chunk et Ottawa; environ 500 de ce nombre étaient des guerriers. Black Hawk avait une alliance avec les Britanniques qui datait de la guerre de 1812, leur donnant leur nom familier. Le groupe a traversé le fleuve Mississippi de l'Iowa à l'Illinois dans le but de récupérer leur patrie et en violation de plusieurs traités. Par la suite, les milices de l'Illinois et du Michigan ont été appelées et la guerre des Black Hawks s'en est suivie. Le British Band a remporté la bataille de Stillman's Run et les engagements militaires qui ont suivi ont été insignifiants jusqu'aux deux dernières rencontres : les hauteurs du Wisconsin et la rivière Bad Axe. Les membres de la bande qui ont survécu à la guerre ont été soit emprisonnés, soit renvoyés chez eux. Tous les prisonniers faits suite au conflit sont libérés par Winfield Scott fin août 1832, à l'exception de Black Hawk qui est emmené vers l'est. En 1833, il dicte son autobiographie, la première autobiographie amérindienne publiée aux États-Unis.
Musicien britannique / Musicien britannique :
British Bandsman est un magazine hebdomadaire consacré à la musique de fanfare britannique. Il a été fondé en 1887 par Sam Cope (1856–1948) et acquis par l'Armée du Salut en 2004, avant d'être vendu en avril 2015 à KGC Media Ltd., une société formée par le rédacteur en chef de la publication à l'époque. En août 2014, il a été confirmé par Guinness World Records comme le plus ancien magazine musical hebdomadaire au monde. Le magazine a été imprimé mensuellement jusqu'à ce que le tirage soit passé à hebdomadaire en 1902 après que John Henry Iles a acheté la société d'édition Richard Smith & Co. La production a cessé pendant deux semaines pendant la grève générale de 1926 au Royaume-Uni en mai 1926, et à part quatre éditions qui n'ont jamais paru pendant Fermetures de Noël dans les années 1970, plus une période de septembre 1975 à septembre 1976 où il était publié tous les quinze jours, le magazine parut chaque semaine jusqu'au 1er octobre 2016, date à laquelle il fut annoncé qu'il allait devenir une publication mensuelle. En septembre 2018, British Bandsman a été acheté par IBB Media Ltd et il a été annoncé qu'il allait devenir une publication en ligne, en plus de redevenir hebdomadaire.
Bangladeshi britannique_Power_%26_Inspiration_100/British Bangladeshi Power & Inspiration 100 :
British Bangladeshi Power & Inspiration 100 (anciennement connu sous le nom de British Bangladeshi Power 100 et souvent abrégé en BBPower100) est une publication annuelle répertoriant les 100 principales personnalités bangladaises britanniques. Il a été créé en 2012 et organise également une cérémonie de lancement annuelle à Londres, en Angleterre.
Britannique Bangladais_Who%27s_Who/British Bangladais Who's Who :
British Bangladeshi Who's Who est une publication annuelle mettant en lumière les réalisations, les contributions et les réalisations de Bangladais britanniques prospères. Il a été créé en 2008 et organise également une cérémonie annuelle de remise des prix à Londres, en Angleterre.
Bangladais britanniques/Bangladeshis britanniques :
Les Bangladais britanniques (bengali : বিলাতী বাংলাদেশী, romanisé : Bilatī Bangladeshī) sont des personnes d'origine bangladaise qui ont obtenu la citoyenneté au Royaume-Uni, par l'immigration et la naturalisation historique. Le terme peut également désigner leurs descendants. Les musulmans bengalis ont largement émigré au Royaume-Uni depuis les années 1940. La migration a atteint son apogée dans les années 1970, la plupart étant originaires de la région de Sylhet. La plus grande concentration vit dans les arrondissements de l'est de Londres, tels que Tower Hamlets. Cette grande diaspora à Londres conduit les habitants de Sylhet à désigner les Bangladais britanniques comme des Londoniens (bengali : লন্ডনী). Le recensement britannique de 2011 a enregistré près d'un demi-million d'habitants d'origine bangladaise. Les Bangladais britanniques avaient le taux de pauvreté relative global le plus élevé de tous les groupes ethniques du Royaume-Uni, 65% des Bangladais vivant dans des ménages à faible revenu, comme en 2005.
British Bank_of_Northern_Commerce/British Bank of Northern Commerce :
La British Bank of Northern Commerce a été fondée en février 1912 par Knut Agathon Wallenberg de la Stockholms Enskilda Bank et Emil Glückstadt de Landmandsbanken (Copenhague), ainsi que plusieurs autres banques dont Centralbanken for Norge (Christiania), Banque de Commerce de l`Azoff- Don (Petrograd) et Banque de Paris et des Pays Bas (Paris). Le but de la banque était de faciliter les échanges entre le Royaume-Uni et l'Europe du Nord. La banque a financé la Finlande après que le pays a obtenu son indépendance de la Russie en 1917-18. En juin 1919, la banque a offert la présidence de son conseil d'administration à John Maynard Keynes avec l'assurance qu'en échange d'un salaire de 2 000 £, le travail ne prendrait qu'un matin par semaine. Keynes avait rencontré Wallenberg et Glückstadt pendant la Première Guerre mondiale et l'offre était attrayante. Cependant, Keynes consulta plusieurs banquiers de la City et refusa l'offre. En octobre 1920, la British Bank of Northern Commerce fusionna avec CJ Hambro & Sons, la banque combinée prenant le nom de Hambros Bank of Northern Commerce. En août 1921, la banque raccourcit son nom en Hambros Bank, en partie parce qu'elle ne voulait pas d'un nom trop restrictif.
British Bankers%27_Association/Association des banquiers britanniques :
La British Bankers 'Association (BBA) était une association professionnelle du secteur britannique des services bancaires et financiers. Depuis le 1er juillet 2017, elle a été fusionnée avec UK Finance. Il représentait des membres d'un large éventail de services bancaires et financiers. L'association a fait pression pour ses membres et a donné son avis sur le système législatif et réglementaire bancaire au Royaume-Uni.
British Banking_School/British Banking School :
La British Banking School était un groupe d'économistes du XIXe siècle du Royaume-Uni qui a écrit sur les questions monétaires et bancaires. L'école est née en opposition à la British Currency School ; ils ont fait valoir que l'émission de devises pouvait être naturellement limitée par le désir des déposants bancaires de racheter leurs billets contre de l'or. Selon Jacob Viner, les principaux membres de la Banking School étaient Thomas Tooke, John Fullarton, James Wilson et JW Gilbart. Ils pensaient que "la quantité de billets papier en circulation était contrôlée de manière adéquate par les processus ordinaires de la concurrence bancaire, et si l'exigence de convertibilité était maintenue, elle ne pourrait pas dépasser les besoins des entreprises pendant une durée appréciable". Ainsi, ils se sont opposés à l'exigence de la Loi sur les banques de 1844 d'une exigence de réserve sur les billets de banque.
British Baseball_Federation/Fédération britannique de baseball :
La Fédération britannique de baseball (BBF) est l'instance dirigeante nationale du baseball au Royaume-Uni. Le baseball moderne organisé se joue au Royaume-Uni depuis le début de la première ligue de baseball en 1890, avec une succession de différents organes directeurs en place au cours de cette période. Le BBF a été fondé en 1987. Le BBF est un membre fédéré de la Confédération Européenne de Baseball et de la Fédération Internationale de Baseball. Jusqu'en décembre 2020, le BBF était membre conjoint (avec la Fédération britannique de softball) de BaseballSoftballUK (BSUK), une agence de développement sportif. Les membres votants du BBF sont les clubs de baseball affiliés, les membres à vie et les arbitres, marqueurs et associations d'entraîneurs. Le BBF tient une assemblée générale annuelle chaque printemps au cours de laquelle les membres votants élisent un conseil exécutif de 11 officiels pour superviser l'organisme et le sport. Tous les participants (joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres, marqueurs, etc.) avec les clubs affiliés et les associations sont membres du BBF. Il existe des ligues de jeunes organisées dans les tranches d'âge de 10 à 13 ans (Bronco) et de 14 à 16 ans (Poney). De plus, British Baseball soutient le programme Play Ball géré par BaseballSoftballUK qui initie les enfants de 8 à 12 ans aux jeux de batte et de balle, généralement à l'école ou dans le cadre d'un programme Play Ball local. Il existe également des équipes nationales britanniques pour les jeunes joueurs (cadets de moins de 16 ans et juniors de moins de 19 ans), ainsi qu'une académie britannique de baseball hors saison pour les jeunes joueurs et entraîneurs. Pour les adultes, il existe un certain nombre de ligues et de divisions, réparties par capacité et emplacement géographique. Ceux-ci vont du très compétitif au récréatif. En 2008, il y avait 38 clubs, avec 67 équipes de ligue, en tant que membres du BBF. Il existe également un certain nombre de clubs et d'équipes hors ligue affiliés au British Baseball. British Baseball supervise également l'équipe nationale de Grande-Bretagne.
Basket-ball britannique/Basket-ball britannique :
La Fédération britannique de basket-ball, connue sous le nom de British Basketball, est l'instance dirigeante nationale du sport pour le basket-ball en Grande-Bretagne. Elle organise des équipes de Grande-Bretagne masculines et féminines en compétition internationale. Les joueurs nord-irlandais concourent normalement pour l'Irlande, mais sont également éligibles pour concourir pour le GB. Les trois associations nationales - Basketball England, Basketballscotland et Basketball Wales - ont toujours la responsabilité du basket-ball dans leur propre pays, y compris l'organisation des compétitions et le développement du sport.
British Basketball_League/Ligue britannique de basketball :
La British Basketball League (BBL) est une ligue de basket-ball professionnelle masculine au Royaume-Uni et représente le plus haut niveau de jeu du pays. La ligue est disputée par 10 équipes d'Angleterre et d'Ecosse. Il n'y a cependant pas de clubs du Pays de Galles ou d'Irlande du Nord. La BBL organise trois compétitions à élimination directe supplémentaires parallèlement au championnat BBL, à savoir la Coupe BBL, le Trophée BBL et les Play-offs BBL de fin de saison. La BBL se situe au-dessus de la National Basketball League et du Scottish Basketball Championship, qui forment effectivement le deuxième niveau du basket-ball britannique. Il n'y a actuellement aucune promotion ou relégation automatique entre les ligues anglaise et écossaise et la BBL en raison du système de franchise utilisé dans la BBL, bien que plusieurs clubs aient réussi à franchir le pas de l'EBL ces dernières années. Les 10 franchises membres de la BBL sont conjointement propriétaires de la ligue et un président est élu par les équipes pour superviser les opérations de la ligue. Le siège social est situé à Leicester, où se trouve également la plus ancienne équipe du pays, les Leicester Riders. En partenariat avec Basketball England, la BBL a lancé une ligue féminine en 2014 sous le nom de Women's British Basketball League (WBBL).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Chacon Creek Nueces River tributary""

Chachakumani (Cochabamba)/Chachakumani (Cochabamba): Chachakumani (Quechua chachakuma une plante médicinale, -ni un suffixe aymara, &qu...