Rechercher dans ce blog

samedi 28 mai 2022

Bouchales


Botyzhnaya/Botyzhnaya :
Botyzhnaya ( russe : Ботыжная ) est une localité rurale (un village) de la colonie rurale de Verkhovskoye , district de Verkhovazhsky , oblast de Vologda , Russie . La population était de 56 en 2002.
Botz/Botz :
Botz est un nom de famille de langue allemande. Il provient du prénom masculin Burchard - et peut faire référence à : Bob Botz (1935), l'ancien lanceur de relève de la Ligue majeure de baseball Gerhard Botz (1955), l'homme politique allemand Gregory H. Botz (1962), le médecin américain spécialiste des soins intensifs Gustav Botz ( 1883-1932), acteur allemand
Botz-en-Mauges/Botz-en-Mauges :
Botz-en-Mauges est une ancienne commune du département du Maine-et-Loire dans l'ouest de la France. Le 15 décembre 2015, elle a été fusionnée avec la commune nouvelle Mauges-sur-Loire.
Botzaris (Paris_M%C3%A9tro)/Botzaris (métro parisien) :
Botzaris (prononciation française : [bɔtsaʁis]) est une station de la ligne 7bis du métro de Paris. Situé dans le 19e arrondissement, il porte le nom de Markos Botsaris, héros de la guerre d'indépendance grecque. A l'est de cette station, la ligne 7bis devient une boucle unidirectionnelle.
Botzer/Botzer :
Le Botzer est une montagne des Alpes de Stubai, dans le Tyrol du Sud, en Italie.
Complexe de Botzinger/Complexe de Botzinger :
Chez les mammifères, le complexe de Bötzinger (BötC) est un groupe de neurones situés dans la moelle ventrolatérale rostrale et la colonne respiratoire ventrale. Dans la moelle, ce groupe est situé caudalement au noyau facial et ventral au noyau ambigu.
Botzum, Ohio/Botzum, Ohio :
Botzum était un hameau du canton de Northampton, comté de Summit, Ohio, autour de ce qui est maintenant l'intersection des routes Bath et Riverview à Akron et Cuyahoga Falls. Botzum a commencé comme une communauté le long du canal Ohio et Érié où le canal s'est étendu pour former le bassin de Yellow Creek près de Yellow Creek. C'était considéré comme un bon endroit pour les affaires. Il y avait deux entrepôts, un magasin et un hôtel en 1827, mis en place par Nathaniel Hardy. [1]Botzum a été platté en 1836 sur 100 acres (0,4 km2) [2] sous le nom de Niles par Peter Voris et certains de ses associés. Cependant, le village n'a jamais été construit en raison de la panique de 1837. Finalement, les lots ont été vendus, l'un d'eux à George Botzum. En 1866, le bureau de poste de Buckeye a ouvert ses portes. Malgré ce nom, cependant, le dépôt ferroviaire de la ville s'appelait Botzum. Le nom du bureau de poste a également été changé en Botzum en 1893 pour correspondre au nom du dépôt[3]. Dans les années 1920, la ville d'Akron a acheté 800 acres (3,2 km2) de terrain à Botzum pour construire une usine de traitement des eaux usées, qui a ouvert ses portes en 1928 et y demeure encore aujourd'hui[4]. Il n'y a plus aucun signe qu'il y ait eu une communauté là-bas. Avec la station d'épuration, il est connu pour une station d'observation des grands hérons à l'est où Bath Road traverse la rivière Cuyahoga. Il y a aussi un panneau sur le chemin de halage du canal Ohio & Erie avec une photographie de Botzum de 1875[5].
Gare de Botzum/Gare de Botzum :
Botzum est une gare de Cuyahoga Valley Scenic Railroad à Cuyahoga Falls, Ohio, avec une adresse à Akron, Ohio. Il est situé à côté de la rivière Cuyahoga et de Riverview Road dans le parc national de la vallée de Cuyahoga. Initialement un arrêt sur le chemin de fer de la vallée, les trains ont commencé un service régulier à Botzum en 1880 - la gare était un arrêt de drapeau.
Botzy/Botzy :
Adam Botsford, mieux connu sous son nom de scène Botzy, est un rappeur basé à Minneapolis, Minnesota. Il est un ancien membre de Culture Cry Wolf.
Bot%C3%A1nica/Botanica :
Une botánica (souvent écrite botanica et moins connue sous le nom de hierbería ou botica) est un magasin d'articles religieux. Le nom botánica est espagnol et se traduit par "botanique" ou "magasin de plantes", faisant référence à la fonction de ces établissements en tant que dispensaires d'herbes médicinales. Les Botánicas sont courantes dans de nombreux pays hispano-américains et communautés latino-américaines du monde entier. Ces établissements vendent des médicaments populaires, des herbes, des bougies et des statues pour les saints et les dieux populaires. Ils transportent également des huiles, de l'encens, des parfums et des livres. Ces magasins sont devenus de plus en plus populaires aux États-Unis à mesure que les communautés latino-américaines qu'ils desservent se sont développées dans ce pays. Un botánica est un site de guérison et de soutien, de sorte qu'un propriétaire dit qu'il s'agit d'un "lieu de mystères" en raison de l'appréciation métaphysique du mystère comme synonyme d'esprit et de divinité. La plupart des botánicas vendent des produits et des services associés à des pratiques spirituelles telles que Candomblé, Curanderismo, Espiritismo, Macumba et Santería. Que ces éléments soient considérés comme des importations culturelles ou des réponses adaptatives de la part des immigrants à un nouvel environnement social, la majorité de ces produits et services sont utilisés par ceux qui recherchent des conseils dans leur vie spirituelle et sociale. Les Botánicas offrent à leurs clients un accès au pouvoir : pouvoir du monde naturel, du monde social et du monde des esprits. Les dévots, à leur tour, utilisent ce pouvoir pour relever les défis de la vie ordinaire : problèmes de santé, de richesse et d'amour. Les gens viennent à la botánica avec une multitude de luttes et de problèmes, et la botánica offre de l'espoir face à ces problèmes. Mal desservis par les services de santé professionnels, de nombreux Latinos ont trouvé des soins efficaces dans les traitements à base de plantes et le soutien psychologique offerts par les botánicas.
Bot%C3%A1nico/Botánico :
Botánico est un quartier (barrio) d'Asunción, au Paraguay.
Bot%C3%A3o/Botão :
Botão est une ancienne paroisse civile de la municipalité de Coimbra, au Portugal. La population en 2011 était de 1 588 habitants, sur une superficie de 16,52 km2. Le 28 janvier 2013, elle a fusionné avec Souselas pour former Souselas e Botão.
Bot%C3%AB e_padukshme/Botë e padukshme :
Botë e padukshme est un film dramatique albanais de 1987 réalisé et écrit par Kristaq Dhamo avec Vath Koreshi.
Bou/Bou :
Bou (prononciation française : ​[bu]) est une commune du département du Loiret dans le centre-nord de la France. Le village est situé dans l'agglomération orléanaise, dans un méandre de la Loire, à 14 km à l'est d'Orléans et à 9 km à l'ouest de la ville de Jargeau. Bou est séparé par des champs des villages de Mardié et Chécy, qui se trouvent au nord. Le village de Bou était traditionnellement une zone agricole, produisant des céréales et des légumes et un vin local appelé Gris-meunier. Les habitants de Bou sont connus sous le nom de Boumiens.
Parc_national_de_Bou-Hedma/Parc national de Bou-Hedma :
Le parc national de Bou-Hedma est situé à la fois dans le gouvernorat de Gafsa et le gouvernorat de Sidi Bouzid, en Tunisie. Le parc a été créé le 18 décembre 1980 et figure sur la liste indicative des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis le 28 mai 2008. Le parc national est principalement important en raison de sa flore et de sa faune. Les espèces menacées qui ont été réintroduites ici comprennent l'oryx cimeterre (Oryx dammah), l'addax (Addax nasomaculatus), l'autruche (Struthio camelus camelus) et la gazelle dama (Gazella dama mhorr). Bou-Hedma est un important site archéologique. À commencer par les anciennes colonies romaines qui occupaient ce lieu, telles que les vestiges de villages romains, le pont romain de Wadi Bautista, les anciennes piscines romaines et le reste de l'aqueduc romain.
Bou-R%C3%A2s/Bou-Râs :
Bou-Râs est une ville située à Tissemsilt, en Algérie, en Afrique du Nord, située à 33,6667° de latitude, 1,8333° de longitude et à une altitude de 956 mètres au-dessus du niveau de la mer. C'est sur la rivière Oued Hassi Bou Râs. Pendant l'Empire romain, la ville s'appelait Arsennaria, une civitas de la province romaine de Mauretania Caesariensis.
Bou (homonymie)/Bou (homonymie) :
Bou est une ville et une commune du département du Loiret du centre-nord de la France. Bou ou BOU peut également faire référence à : Bou (nom) Bank of Uganda Basis of Union (homonymie), diverses organisations British Ornithologists' Union Boulder Geomagnetic Observatory Bou (film), un film dramatique d'Oriya de 1998
Bou (film)/Bou (film):
Bou (anglais : Mother) est un film dramatique en langue indienne Odia de 1998. Il a été réalisé, produit et écrit par Sabyasachi Mohapatra. Usasi Misra, Jyoti Misra et Akshaya Bastia ont fait leurs débuts dans le film.
Bou (nom)/Bou (nom) :
Bou est à la fois un nom et un prénom. Les personnes notables portant ce nom incluent: Bou Minisuka (né en 1983), l'ex-guitariste An Cafe Antoni Bou (né en 1987), le champion du monde de trial moto Bou Hmara (vers 1860-1909), le prétendant au trône du Maroc Gabrielle Bou Rached (née 1986), ancienne Miss Liban Gustavo Bou (né en 1990), footballeur argentin Personnages fictifs : Bou Keng Wan, l'un des deux personnages principaux de la série manhua Fung Wan Bou Tin, un personnage secondaire de la série manhua Fung Wan
Bou Aiche/Bou Aiche :
Bou Aiche est une ville et une commune de la province de Médéa en Algérie. Selon le recensement de 1998, il a une population de 8635.
Bou Arada/Bou Arada :
Bou Arada est une ville et une commune du gouvernorat de Siliana, en Tunisie. En 2004, elle comptait 12 273 habitants.
Bou Argoub/Bou Argoub :
Bou Argoub est une ville et une commune du gouvernorat de Nabeul, en Tunisie. En 2004, elle comptait 10 331 habitants.
Bou Assel/Bou Assel :
Bou Assel est une localité du nord-ouest du Maroc située au nord de la ville de Meknès. Bou Assel est situé légèrement au sud de l'ancienne ville de Volubilis, initialement colonisée par les Phéniciens et les Romains il y a plus de 2000 ans. Le village est proche de la rivière du même nom, Oued Bou Assel.
Bou Bernous/Bou Bernous:
Bou Bernous est un village de la commune d'Oum El Assel, dans la province de Tindouf, en Algérie, situé dans une partie reculée du désert du Sahara. Bou Bernous est remarquable pour avoir la température maximale moyenne officiellement enregistrée la plus élevée au monde, à 47 ° C ou 116,6 ° F.
Bou Bhat/Bou Bhat :
Un Bou bhat ( bengali : বউ ভাত allumé : "fête de la mariée") est un rituel post-mariage organisé généralement un ou deux jours après un mariage bengali. Lors de cette cérémonie, une fête est organisée par le père ou la famille du marié, où les membres de la famille et les amis de la mariée et du marié sont invités. Un grand banquet est organisé à la fin de la fête qui s'appelle Preetibhoj ou Preetibhoja et est similaire à un dîner de gala. Dans le mariage musulman bengali après la fête du bou bhat, la mariée et le marié se rendent chez la famille de la mariée pendant deux nuits. Le deuxième jour, la famille du marié est invitée chez la mariée pour un repas, et ils repartent avec les mariés. Ce repas est appelé firani ou araiya. Les courses sont faites par le marié pour ce repas. Lors d'une cérémonie de bou bhat, la mariée porte un shari traditionnel donné par son père ou sa belle-famille, tandis que le marié porte un dhoti ou shalwar traditionnel et une paire avec un kurta ou un sherwani que lui ont donné ses beaux-parents. Le rituel varie d'un endroit à l'autre. Dans certains endroits, la mariée prend son premier repas chez sa belle-famille lors de cette cérémonie. Jusqu'à bou bhat, ses repas arrivent généralement de la maison d'un voisin. Alors que dans certaines régions, comme dans l'est de Comilla, le firani a lieu après huit jours, appelés à naiyor.
Bou Chouaicha_Mosquée/Mosquée Bou Chouaicha :
La mosquée Bou Chouaicha (arabe : جامع بوشويشة) est l'une des plus anciennes et des plus importantes mosquées de la médina de Sfax.
Bou Craa/Bou Craa :
Bou Craa (également translittéré comme Bo Craa, Bu Craa ou Boukra) (arabe : بوكراع, berbère : ⴱⵓⴽⵔⴰⵄ, espagnol : Bucraa) est une ville du Sahara occidental, au sud-est de la ville principale d'El Aaiún. Il est habité presque exclusivement par des employés de la société de phosphate Phosboucraa, une filiale du groupe marocain OCP. Historiquement situé dans la région de Saguia el-Hamra, Bou Craa est le site d'un gisement de phosphate de plus de 1,7 milliard de tonnes. Les opérations minières de Phosboucraa ont commencé en 1972. Pendant la colonisation espagnole de la région (voir Sahara espagnol ), de nombreuses premières recrues des mouvements nationalistes sahraouis tels que le Mouvement pour la libération de Saguia el Hamra et Wadi el Dhahab et le Front Polisario étaient des travailleurs du mines de phosphate. La ville est devenue une partie de la zone sous contrôle marocain lors de la partition d'avril 1976 résultant des accords de Madrid. Il est resté aux mains des Marocains, bien que l'exploitation minière ait été interrompue en 1976 à la suite des attaques de la guérilla du Polisario. Pendant la guerre du Sahara occidental, le Polisario a saboté et désactivé ce système de transport à plusieurs reprises. Ces attaques ont progressivement cessé au début des années 1980 lorsque la ville a été encerclée par le mur marocain, qui a consolidé le contrôle marocain sur la partie nord-ouest du Sahara occidental (le soi-disant "Triangle utile"). L'exploitation minière a repris à une échelle réduite en juillet 1982. Aujourd'hui, la mine produit environ 3 millions de tonnes par an, ce qui représente 10 % de la production totale du Maroc. Les phosphates sont transportés vers la côte par un tapis roulant automatisé, qui est le plus long tapis roulant du monde, le tapis est également visible depuis l'espace.
Bou Grara_Aérodrome/Aérodrome de Bou Grara :
L'aérodrome de Bou Grara est un aérodrome militaire abandonné de la Seconde Guerre mondiale en Tunisie, qui était situé près du Golfe de Bou Grara (Madanin); environ 360 km au sud-sud-est de Tunis. C'était un aérodrome temporaire construit par le United States Army Corps of Engineers, utilisé par la United States Army Air Force Ninth Air Force pendant la campagne tunisienne. Il a été utilisé par le 57th Fighter Group, qui a piloté des P-40 Warhawks depuis l'aérodrome en mai et juin 1943. Lorsque les Américains ont déménagé fin avril 1943, l'aérodrome a été démantelé et abandonné. Aujourd'hui, l'emplacement précis de l'aérodrome est indéterminé, car les champs agricoles ont anéanti son existence.
Bou Hachana/Bou Hachana :
Bou Hachana est une ville et une commune de la province de Guelma en Algérie. Selon le recensement de 1998, il a une population de 5575.
Bou Hajla/Bou Hajla :
Bou Hajla est une ville et une commune du gouvernorat de Kairouan, en Tunisie. En 2004, elle comptait 6 002 habitants. Le producteur canadien de pétrole et de gaz DualEx Energy International Inc a déclaré qu'une première évaluation de son permis de Bouhajla en Tunisie a montré une réserve de plus d'un milliard de barils (160 000 000 m3) de pétrole en place. La société a déclaré que l'évaluation a montré une meilleure estimation combinée de 1,03 milliard de barils (164 000 000 m3) de pétrole en place dans ses trois prospects de Bouhajla. Avec un investissement initial de 5 200 000 dinars tunisiens, ce permis est un partenariat entre la Tunisie DualEx Inc. et le Company of Petroleum Activities pour la production de pétrole et de gaz à partir du site. La ville manque de développements industriels antérieurs et a un taux de chômage supérieur à la moyenne.
Bou Hamdane/Bou Hamdane :
Bou Hamdane est une ville et une commune de la province de Guelma en Algérie. Selon le recensement de 1998, il a une population de 4517.
Bou Hanifia/Bou Hanifia :
Bou Hanifia est une ville et une commune située à 35° 18′ 58″ Nord 0° 02′ 54″ Est dans la province de Mascara en Algérie. Selon le recensement de 1998, elle compte 16 953 habitants. et une densité de 77 hab./km2. Les ruines de la ville romaine d'Aqua Sirenses jonchent encore la région. La cité antique est menacée par l'agriculture. En 1930, un barrage hydroélectrique a été construit à 4500 mètres du village. Il s'agit d'un mur de barrage en enrochement de 460 m de hauteur.
Bou Henni/Bou Henni :
Bou Henni est une ville et une commune de la province de Mascara en Algérie. Selon le recensement de 1998, elle compte 10 240 habitants.
Bou Hmara/Bou Hmara :
Jilali ben Driss al-Youssefi al-Zerhouni (arabe : الجيلالي بن إدريس اليوسفي الزرهوني ; c. 1860 – 1909), communément appelé El Rogui, El Roghi ou Bou Hmara2, était un prétendant au trône du Maroc à l'époque 190 1909, sous le règne d'Abdelaziz et d'Abd al-Hafid.
Bou Inania_Madrasa/Bou Inania Madrasa :
La madrasa Bou Inania (arabe: المدرug البوعنان cet, romanisé: al-Madrasa ʾabū ʿinānīya; Langues berbères: ⴰⵙⵉⵏⴰⵏ ⴱⵓ ⵉⵏⴰⵏⵉⵢⴰ ⵉⵏⴰⵏⵉⵢⴰ ⵉⵏⴰⵏⵉⵢⴰ) est une madrasa en fes, Moroc, construit en 1350–55 ce par abu inan faris. C'est la seule madrasa au Maroc qui a également fonctionné comme mosquée de congrégation. Il est largement reconnu comme un point culminant de l'architecture mérinide et de l'architecture marocaine historique en général.
Bou Inania_Madrasa_(Meknès)/Bou Inania Madrasa (Meknès):
La madrasa Bou Inania (arabe : المدرسة البوعنانية al-madrasa al-Būʿinānīya ; langues berbères : ⴰⵙⵉⵏⴰⵏ ⴱⵓ ⵉⵏⴰⵏⵉⵢⴰ) est une madrasa historique de Meknès (Maroc). L'édifice, bien conservé grâce à des restaurations ultérieures, est considéré comme un excellent exemple des madrasas richement décorées de l'époque mérinide.
Bou Isma%C3%AFl/Bou Ismail :
BouIsmaïl ( arabe algérien : بو إسماعيل ) est une ville du district de Bou Ismaïl , province de Tipasa , Algérie . En 2008, elle comptait 40 984 habitants. Son nom colonial français était Castiglione.
Bou Isma%C3%AFl,_Boumerd%C3%A8s/Bou Ismaïl, Boumerdès :
Bou Ismaïl ou Bousmaïl est un village de la province de Boumerdès en Kabylie, en Algérie.
Bou Isma%C3%AFl_Quartier/Quartier Bou Ismaïl :
Le district de Bou Ismaïl est un district de la province de Tipaza, en Algérie.
Bou Jedyane/Bou Jedyane :
Bou Jedyane est une petite ville et une commune rurale de la province de Larache dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima au Maroc. Au moment du recensement de 2004, la commune comptait une population totale de 12 161 personnes vivant dans 2 378 ménages.
Mosquée_Bou Jeloud/Mosquée Bou Jeloud :
La mosquée Bou Jeloud est une mosquée historique de l'époque almohade située dans l'ancienne Kasbah de Bou Jeloud, située près de Bab Bou Jeloud, à Fès, au Maroc.
Bou Kotha_Kao/Bou Kotha Kao :
Bou Kotha Kao ( bengali : বউ কথা কও ); était une série télévisée diffusée sur Bengali GEC Star Jalsha. Il a été produit par Ravi Ojha Productions et réalisé par Biswajit Ganguly. Il commence Riju Biswas et Manali Dey dans les rôles principaux. C'était l'une des séries télévisées les plus populaires de la télévision bengali ainsi que Star Jalsha . Il s'est terminé en janvier 2012. Plus tard, il a été refait en hindi sous le nom de Gustakh Dil. Il a été rediffusé sur Star Jalsha pendant la période de verrouillage, en raison de COVID-19.
Bou Lahrath/Bou Lahrath :
Boulahrath est une ville et une commune de Mauritanie.
Bou Meng/Bou Meng :
Bou Meng (né en 1941) est l'un des sept seuls survivants adultes connus de l'emprisonnement des Khmers rouges dans le camp S-21 de Tuol Sleng, où 20 000 Cambodgiens ont été torturés et exécutés. Il a été arrêté avec sa femme, Ma Yoeun, en 1976 et emmené à S-21 ; ils ne se sont jamais revus par la suite. Bou Meng a été torturé pendant des semaines, avec toutes sortes d'engins de torture (chocs électriques, bâtons de bambou, fouets, rotins, essieux de charrette, etc.) et il a dû fabriquer des aveux. Il n'a été épargné d'être abattu que parce qu'il était un peintre hautement qualifié. Selon les archives du camp/musée de Tuol Sleng, sa femme a été torturée et tuée le 16 août 1977. Ses enfants se sont retrouvés dans un centre pour enfants et ont fini par mourir de faim. En 2002, on croyait qu'il était mort. En janvier 2002, le journal cambodgien Phnom Penh Post a écrit qu'il était mort dans les années 1990, tandis que le magazine cambodgien Searching for the truth a écrit qu'il avait "disparu". Lorsque Bou Meng a découvert que les gens pensaient qu'il était mort, il est retourné à S-21 (qui avait été transformé en musée).
Bou Merdes/Bou Merdes :
Bou Merdes est une ville et une commune du gouvernorat de Mahdia, en Tunisie. En 2004, elle comptait 11 829 habitants.
Bou Mhel_el-Bassatine/Bou Mhel el-Bassatine :
Bou Mhel el-Bassatine est une ville et une commune du gouvernorat de Ben Arous, en Tunisie. En 2004, il avait une population totale de 27 977.
Bou Omrane/Bou Omrane :
Bou Omrane est une ville du centre de la Tunisie dans le gouvernorat de Gafsa.
Bou Qobrine/Bou Qobrine :
Bou Qobrine peut désigner : Sidi M'hamed Bou Qobrine, théologien algérien et soufi Sidi M'hamed Bou Qobrine, commune de la wilaya d'Alger Cimetière de Sidi M'hamed Bou Qobrine, cimetière de la wilaya d'Alger District de Sidi M'hamed Bou Qobrine , commune de la wilaya d'Alger
Bou Regreg/Bou Regreg :
Le Bou Regreg (arabe : أبو رقراق) est un fleuve situé dans l'ouest du Maroc qui se déverse dans l'océan Atlantique entre les villes de Rabat et Salé. L'estuaire de cette rivière est appelé Wadi Sala. La rivière mesure 240 kilomètres de long, avec un estuaire de marée d'environ 24 kilomètres s'étendant en amont. Son débit moyen est de 23 m3/s et peut atteindre 1500 m3/s en période de crue. La source du fleuve prend sa source dans les montagnes du Moyen Atlas à une altitude de 1627 mètres au niveau du Jbel Mtourzgane (Province de Khemisset) et du Grou (Province de Khénifra) et descend jusqu'à son embouchure au niveau de l'Océan Atlantique séparant les villes de Rabat au sud et Salé au nord.
Bou Saada_Aéroport/Aéroport de Bou Saada :
L'aéroport de Bou Saada (code AITA : BUJ code OACI : DAAD), également connu sous le nom d'aéroport Ain Eddis, est un aéroport situé à 7,5 NM (13,9 km ; 8,6 mi) au nord de Bou Saada, en Algérie.
Bou Saba_Famille/Famille Bou Saba :
La famille Bou Saba (également connue sous le nom de Bousaba et Busaba) est une famille gréco-catholique melkite du Liban. C'est l'une des plus anciennes familles qui a vécu dans le village de Miye ou Miye, Sidon, au sud de la capitale libanaise Beyrouth, avec des racines remontant aux années 1800. La famille est très connue dans la région de Sidon et a une réputation d'excellence dans les affaires internationales et le milieu universitaire où plusieurs membres de la famille sont d'éminents chercheurs universitaires et entrepreneurs. Aujourd'hui, une grande partie de la famille vit à Beyrouth et à l'extérieur du Liban aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France et en Australie.
Bou Salem/Bou Salem :
Bou Salem (بوسالم) est une ville et une commune du gouvernorat de Jendouba, en Tunisie. En 2004, elle comptait 20 098 habitants. en 2014, cela avait augmenté de 35 192.
Bou Sa%C3%A2da/Bou Saâda :
Bou Saada (arabe : بو سعادة, bu s'adah, qui signifie « lieu du bonheur ») est une ville et une municipalité de la province de M'Sila, en Algérie, située à 245 km au sud d'Alger. En tant qu'Arena, c'était le site d'une ville et d'un évêché en Afrique romaine, maintenant un siège titulaire catholique. La population municipale était estimée à 134 000 habitants en 2008.
District de Bou Sa%C3%A2da/District de Bou Saâda :
Le district de Bou Saâda est un district de la province de M'Sila en Algérie.
Rivière Bou Sellam/Rivière Bou Sellam :
La rivière Bou Sellam est une rivière de la région du Maghreb en Algérie, dans la province de Bordj Bou Arréridj. La rivière traverse la vallée de Bou Sellam et est obstruée par le barrage d'Ain Zada.
Bou Shorgan/Bou Shorgan :
Bou Shorgan (mongol : ᠰᠢᠭᠤᠷᠭᠠᠨ, шуурган, chinois :旭日干, 24 août 1940 - 24 décembre 2015) était un biologiste de la reproduction chinois.
Bou Sra_Cascade/Cascade de Bou Sra :
La cascade de Bou Sra, également appelée cascade de Bousra, Bu Sra, Busra ou Boo Sra (khmer : ទឹកជ្រោះប៊ូស្រា), est une cascade pittoresque maintenant située dans le parc écologique de Bousra, dans le district de Pech Chreada, dans la province de Mondulkiri, au Cambodge, à environ 43 kilomètres de la ville provinciale de Sen Monorom et à seulement 15 kilomètres de la frontière vietnamienne. Considérée comme l'une des attractions touristiques les plus célèbres du Cambodge, Bou Sra est populaire en raison de sa chute à trois niveaux. Auparavant, Bou Sra n'était visible qu'au niveau du sol. Cependant, avec les ajouts récents de plates-formes, les clients peuvent désormais voir la cascade depuis des altitudes plus élevées pour une meilleure vue.
Bou Thakuranir_Haat/Bou Thakuranir Haat :
Bou Thakuranir Haat est un film dramatique bengali réalisé par Naresh Mitra d'après un roman de Rabindranath Tagore du même nom, publié en 1883. Ce film est sorti en 1953 sous la bannière d'Emar Productions.
Bou Thang/Bou Thang :
Bou Thang (1938 - 12 septembre 2019) était un homme politique cambodgien, sénateur, président de la commission de l'intérieur et de la défense du Sénat (mandat 2012-2018). Il appartenait au Parti du peuple cambodgien et a été élu pour représenter la province de Ratanakiri à l'Assemblée nationale du Cambodge en 2003. Thang était membre de l'ethnie Tampuan.
Bou Zedjar/Bou Zedjar :
Bou Zedjar est une commune du nord-ouest de l'Algérie.
Boua/Boua :
Boua était roi du royaume sud laotien de Champassak de 1851 à 1852.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cerconota impressella

Cercartetus/Cercartetus : Le genre Cercartetus est un groupe de très petits possums connus sous le nom de possums pygmées. Quatre espèc...