Rechercher dans ce blog

samedi 14 mai 2022

Bezier patch


Bezawada Bebbuli/Bezawada Bebbuli :
Bezawada Bebbuli est un film indien en télougou de 1983, réalisé par Vijaya Nirmala et produit par Atluri Tulasidas. Le film met en vedette Krishna, Raadhika, Sivaji Ganesan et Sowkar Janaki. Le film avait une partition musicale de K. Chakravarthy.
Bezawada Gopala_Reddy/Bezawada Gopala Reddy :
Bezawada Gopala Reddy (5 août 1907 - 9 mars 1997) était un homme politique indien. Il a été ministre en chef de l'ancien État d'Andhra (28 mars 1955 - 1er novembre 1956) et gouverneur de l'Uttar Pradesh (1er mai 1967 - 1er juillet 1972). Il était populairement connu sous le nom d'Andhra Tagore. Gopal Reddy et sa femme ont étudié à Santhiniketan créé par Rabindranath Tagore. C'est à cette époque que Gopal Reddy a pris goût aux œuvres de Tagore et a traduit plusieurs de ses livres en télougou.
Bezawada Papi_Reddy/Bezawada Papi Reddy :
Bezawada Papi Reddy B.Sc. (né le 5 janvier 1927 - décédé le 7 janvier 2002) était un homme politique. Il était membre du Parlement représentant l'Andhra Pradesh au Rajya Sabha. et aussi 8ème Lok Sabha.
Bezawada Ramachandra_Reddy/Bezawada Ramachandra Reddy :
Bezawada Ramachandra Reddy CBE (24 novembre 1894 - 3 mars 1973) était un homme politique indien du Parti de la justice et l'un des fondateurs du Parti Swatantra. Il a été président du Conseil législatif de Madras de 1930 à 1937. Ramachandra Reddy était un parent du politicien du Congrès national indien Bezawada Gopala Reddy.
Comité Bezbaruah/Comité Bezbaruah :
Le comité Bezbaruah, dirigé par le député Bezbaruah, membre du Conseil du Nord-Est, a été créé en février 2014 après le décès de Nido Taniam, un étudiant de 19 ans de l'Arunachal Pradesh, décédé à Delhi le 29 janvier 2014. Le Le mandat du comité était d'écouter les problèmes soulevés par les personnes du nord-est de l'Inde vivant dans d'autres régions du pays, en particulier les villes métropolitaines. Le comité a également été invité à suggérer des mesures qui pourraient être mises en œuvre par le gouvernement indien. Le Comité a déposé son rapport auprès du ministère de l'Intérieur le 11 juillet 2014.
Bezbeli Apstraklije/Bezbeli Apstraklije :
Bezbeli Apstraklije est un groupe de punk rock bosniaque de Sarajevo, formé en 2014, qui a déjà créé un son pop-rock distinctif avec des éléments de musique psychédélique. Le groupe est composé de Haris Ljumanović alias "Turbo Avaz" (chant, guitare), Berin Tuzlić alias "Estamlija" (batterie) et Haris Kadenić alias "Bassistaga" (basse). En septembre 2014, Bezbeli Apstraklije a sorti son premier album "Kad je bal nek je kanibal" composé de douze chansons. Il a été publié par Croatia Records.
Bezbina/Bezbina :
Bezbina (arabe : بزبينا) est une petite ville du gouvernorat d'Akkar, au Liban. La population de Bezbina est principalement composée de chrétiens orthodoxes grecs et de musulmans sunnites.
Pic Bezbog_ (Antarctique)/Pic Bezbog (Antarctique) :
Bezbog Peak ( bulgare : връх Безбог , romanisé : vrah Bezbog , IPA : [ˈvrɤɣ bɛzˈbɔk] ) est le pic rocheux culminant à 963 m à l'extrémité nord de Kondofrey Heights sur la péninsule de Trinity dans la Terre de Graham , en Antarctique . Il surmonte Victory Glacier au nord et à l'est. Le pic porte le nom du pic Bezbog dans la montagne de Pirin, dans le sud-ouest de la Bulgarie.
Bezbojnik/Bezbojnik :
Bezbozhnik peut faire référence à : Bezbozhnik (magazine), un magazine satirique soviétique Bezbozhnik (journal), un journal anti-religieux et athée soviétique Bezbozhnik (localité rurale), nom de plusieurs localités rurales en Russie
Bezbozhnik (magazine) / Bezbozhnik (magazine):
Bezbozhnik (russe : « Безбожник » ; traduction du nom : « The Godless ») était un magazine illustré, un organe du Soviet central et du Soviet de l'oblast de Moscou de la Ligue des militants sans Dieu. Le magazine fut publié à Moscou à partir de mars 1925. à juin 1941. De 1926 à 1932, le magazine est publié deux fois par mois. Les autres années, le magazine était publié une fois par mois. De 1926 à 1932, le rédacteur en chef du magazine était YM Yaroslavsky. De 1933 à 1941, le rédacteur en chef du magazine était FM Putintsev. Le magazine a été conçu pour le lecteur travaillant en masse. Sur ses pages, des articles, des essais, des œuvres de fiction ont été imprimés. Le magazine a critiqué la religion du point de vue du marxisme. De plus, le magazine a couvert l'expérience du travail athée des cellules de la Ligue des militants sans Dieu. Le magazine comprenait des œuvres des dessinateurs NF Denisovsky, MM Cheremnykh, DS Moor, KS Eliseev et d'autres. Le tirage du magazine «Bezbozhnik» a atteint 200 000 exemplaires.
Bezbozhnik (journal)/Bezbozhnik (journal) :
Bezbozhnik ( russe : Безбожник ; "The Godless One") était un journal antireligieux et athée publié en Union soviétique entre 1922 et 1941 par la Ligue des athées militants . Son premier numéro fut publié en décembre 1922, avec un tirage de 15 000 exemplaires, mais son tirage atteignit jusqu'à 200 000 exemplaires en 1932. à l'établi"). De 1928 à 1932, un magazine pour les paysans Derevenskiy Bezbozhnik (Деревенский безбожник; "The Rural Godless One") a été publié. En 1928, un numéro du magazine Bezbozhnik za kul'turnuyu revolyutsiyu (Безбожник за культурную революцию; "L'impie pour la révolution culturelle") a été publié.
Bezbozhnik (localité_rurale)/Bezbozhnik (localité rurale) :
Bezbozhnik (russe : Безбожник, lit. impie) est le nom de plusieurs localités rurales en Russie : Bezbozhnik, oblast de Bryansk, une colonie de Kozhanovsky Selsoviet du district de Gordeyevsky de l'oblast de Bryansk Bezbozhnik, République tchouvache, une colonie d'Ivankovo-Leninskoye District d'Alatyrsky de la République tchouvache Bezbozhnik, oblast de Kirov, localité de l'Okrug rural de Bezbozhnikovsky du district de Murashinsky de l'oblast de Kirov Bezbozhnik, oblast de Novossibirsk, village du district de Tatarsky de l'oblast de Novossibirsk
Bezbozhnik u_Stanka/Bezbozhnik u Stanka :
Bezbozhnik u Stanka (russe : « Безбожник у станка » ; traduction du nom : « L'impie à l'établi ») était un magazine antireligieux mensuel puis bihebdomadaire du Comité de Moscou de l'AUCP(b). Publié de décembre 1923 à 1931, il a circulé environ 35 000 à 70 000 exemplaires par numéro. Le magazine a critiqué la religion du point de vue du marxisme. Dans ses pages, les questions de la construction socialiste, de la culture, de la propagande antireligieuse en URSS ont été mises en évidence sous une forme populaire, le lien des organisations religieuses avec les classes exploiteuses a été révélé. Les critiques étaient dirigées contre les religions chrétienne, juive, musulmane, bouddhiste et autres. Le magazine comportait les rubriques suivantes : 1) l'essence de classe de la religion, 2) la religion et la lutte des classes à l'étranger, 3) les religions orientales, 4) dans le camp des émigrés blancs, 5) l'importance de la religion en URSS, comme frein sur la culture matérielle et spirituelle, 6) le rôle réactionnaire des religions dans la vie familiale, 7) la religion et la lutte des classes sous le tsarisme, 8) la religion et la révolution, 9) la page pionnière, 10) les méthodes de propagande antireligieuse, 11) le matérialisme et idéalisme (religion), en tant que systèmes à deux classes de compréhension de la nature, de la vie humaine et sociale, 12) questions et réponses, 13) bibliographie. Le rédacteur en chef du magazine «Bezbozhnik u Stanka» était Maria KostelovskayaLa première édition de la Grande Encyclopédie soviétique rapporte que le magazine dès son apparition a commencé à pénétrer à l'étranger, en particulier en Amérique, et a rencontré un vif intérêt de la part de la ouvriers; 1924, à la Chambre des lords, l'archevêque de Cantorbéry proteste contre la distribution du magazine en Angleterre, affirmant que les bolcheviks « empiètent sur la plus haute réalisation de la culture humaine » - sur la religion ; à partir du printemps 1925, le magazine en Angleterre a été interdit. Cependant, dans les publications et les illustrations du magazine, des attaques souvent brutales contre la religion ont été commises, qui ont offensé les sentiments religieux des croyants. Pour cela, le magazine a été critiqué plus d'une fois dans la presse du parti et par les organisations du parti.
Bezbo%C5%BCnik wojuj%C4%85cy/Bezbożnik wojujący :
Bezbożnik wojujący (russe : Воинствующий безбожник ; traduction du nom : "Militant Godless") était un magazine anti-religieux en langue polonaise. C'était la publication de la section anti-catholique du Soviet central de la Ligue des militants athées. 1929 n ° 1 (décembre): 1930 - 3 n ° n ° (octobre - novembre, 1 numéro non numéroté (avril); 1931-1932 à 12 n ° n ° par an; 1933-1934 à 6 n ° n ° par an 1935 - n ° 1-3 (janv./fév.-mai/juin).Le magazine a été publié à Moscou. Le rédacteur en chef du magazine était Bolesław Przybyszewski.
Bezcikuz%C3%B6ren, K%C4%B1z%C4%B1lcahamam/Bezcikuzören, Kızılcahamam :
Bezcikuzören est un village du district de Kızılcahamam, dans la province d'Ankara, en Turquie.
Bezd/Bezd :
Bezd ( persan : بزد ; également connu sous le nom de Bezg et Bīzak ) est un village du district rural de Mian Jam , dans le district central du comté de Torbat-e Jam , province de Razavi Khorasan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 2 821 habitants, répartis en 663 familles.
Bezdan/Bezdan :
Bezdan ( serbe cyrillique : Бездан ; hongrois : Bezdán , croate : Bezdan , allemand : Besdan ) est un village situé à Bačka , Voïvodine , Serbie . Il est situé dans la municipalité de Sombor, district de West Bačka. Le village a une majorité ethnique hongroise et sa population compte 5 263 personnes (recensement de 2002).
Bezdan (album)/Bezdan (album):
Bezdan (trad. Abyss) est le quatrième album studio sorti par l'auteur-compositeur-interprète serbe et ancien yougoslave Đorđe Balašević. L'album a été produit par Đorđe Petrović et les arrangements ont été réalisés par Aleksandar Dujin. Ces deux-là seraient les principaux associés de Balašević pendant les vingt-cinq prochaines années et deviendraient l'épine dorsale du groupe de soutien de Balašević The Unfuckables. Les plus grands succès de l'album étaient les ballades "Ne volim januar", "Bezdan" et "Ne lomite mi bagrenje". Les versions live de "Ne volim januar" comportent généralement un long monologue de conclusion. "Ne lomite mi bagrenje" ("Ne cassez pas mes criquets") a suscité beaucoup de controverses. Certains critiques ont déclaré que la chanson parlait métaphoriquement contre la terreur albanaise sur les Serbes dans le conflit au Kosovo. Balašević a expliqué plus tard que "ce n'est pas une chanson sur les ethnies, mais sur le bien et le mal, et je ne regrette pas, j'ai appelé le Mal par son nom complet même lorsque d'autres l'ont loué". Plus tard, à la fin des années 1990, il a déclaré: "Je ne savais pas que les Serbes deviendraient Shqiptars à Shqiptars. Cela s'est retourné. Nous sommes ceux qui cassent les criquets maintenant, mais je ne peux pas en prendre le blâme". L'album a été interrogé en 1998 comme le 25e sur la liste des 100 plus grands albums de rock et de pop yougoslaves dans le livre YU 100: najbolji albumi jugoslovenske rok i pop muzike (YU 100: Les meilleurs albums de musique pop et rock yougoslave).
Raid Bezdany / Raid Bezdany :
Le raid de Bezdany était un vol de train effectué dans la nuit du 26 au 27 septembre 1908 dans les environs de Bezdany près de Vilna (aujourd'hui Bezdonys près de Vilnius) sur un train de passagers et de courrier de l'Empire russe par un groupe de révolutionnaires polonais, dirigé par le futur ressortissant polonais héros et leader autoritaire, Józef Piłsudski.
Bezdead/Bezdead :
Bezdead est une commune du nord-est du comté de Dâmbovița, en Munténie, en Roumanie. Elle est composée de six villages : Bezdead, Broșteni, Costișata, Măgura, Tunari et Valea Morii. En 2011, Bezdead comptait 4 595 habitants.
Bezdek/Bezdek :
Bezdek peut faire référence à : PeopleAndrás Bezdek, un mathématicien hongrois-américain spécialisé dans la géométrie discrète Hugo Bezdek, une personnalité sportive tchéco-américaine Károly Bezdek, professeur de mathématiques à l'Université de Calgary Pavel Bezdek, un acteur et cascadeur tchèque Rudolf Bezděk, un boxeur tchèque qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1936.Autre23199 Bezdek un astéroïde de la ceinture principale
Pic Bezden/Pic Bezden :
Bezden Peak ( bulgare : връх Безден , romanisé : vrah Bezden , IPA : [ˈvrɤɣ ˈbɛzdɛn] ) est le sommet culminant à 2975 m dans les hauteurs de Bangey du centre-nord de la chaîne Sentinel dans les montagnes Ellsworth , en Antarctique . Il surmonte le glacier Patleyna au nord et le glacier Ellen au sud. Le pic porte le nom de la colonie de Bezden dans l'ouest de la Bulgarie.
Bezdenitsa/Bezdenitsa :
Bezdenitsa est un village de la municipalité du Montana, dans la province du Montana, dans l'ouest de la Bulgarie.
Monastère de Bezdin/Monastère de Bezdin :
Le monastère de Bezdin (en roumain : Mănăstirea Bezdin ; en serbe : Манастир Бездин / Manastir Bezdin) est un monastère de la communauté serbe, situé près du village de Munar dans le comté d'Arad, sur la rive droite de la rivière Mureș. Le monastère de Bezdin est l'un des rares monastères orthodoxes serbes restants en Roumanie, situé à 36 kilomètres à l'ouest d'Arad. Le monastère a été construit en 1539 et est dédié à l'Assomption de la Sainte Vierge, célébrée le 28 août selon le Nouveau Style.
Bezdna/Bezdna :
Bezdna (russe : Бездна : Abyss) peut faire référence à : Bezdna (Tchouvachie) (Tchouvache : Пасна), un affluent de la sourate Bezdna (Tatarstan) (Tatar : Бизнә), un affluent de la Volga ancien nom d'Antonovka, district de Spassky, République du Tatarstan, district de Spassky, République du Tatarstan
Bezdna (Tchouvachie)/Bezdna (Tchouvachie):
La Bezdna ( russe : Бездна ) ou Pasna ( Chuvash : Пасна ) est une rivière de Tchouvachie , Fédération de Russie , un affluent de la rive droite de la Sura . Il mesure 106 kilomètres (66 mi) de long et possède un bassin versant de 1 320 kilomètres carrés (510 milles carrés). Les principaux affluents sont Abamza, Orbezdna, Black Bezdna. La minéralisation maximale 500-700 mg/l. Le sédiment moyen dans la bouche par an est de 71 mm. L'évacuation est réglementée. Dans le courant supérieur, utilisez pour sécher.
Bezdna (Tatarstan)/Bezdna (Tatarstan):
La Bezdna ( russe : Бездна ) ou Biznä ( tatar : cyrillique Бизнә , latin Biznä ) est une rivière du Tatarstan , Fédération de Russie , un affluent de la rive gauche de la Volga , se jetant dans le réservoir Kuybyshev près de Kuralovo , district de Spassky . Il mesure 45 kilomètres (28 mi) de long et son bassin versant couvre 805 kilomètres carrés (311 milles carrés). La minéralisation maximale est de 300 à 500 mg / l. Le dépôt moyen de sédiments à l'embouchure de la rivière est de 129 millimètres (5,1 po) par an. En 1963, le débit moyen était de 197 mètres cubes par seconde (7 000 pieds cubes / s). La ville de Spassk , l'ancêtre du Bolgar moderne se tenait sur la rivière avant 1956. En 1956–57, le réservoir Kuybyshev a été créé, inondant la ville et le cours inférieur de Bezdna.
Agitation de Bezdna / Agitation de Bezdna :
La révolte paysanne de Bezdna, également connue sous le nom de troubles de Bezdna (russe : Бездненские волнения) était un soulèvement organisé par d'anciens sefts après la réforme d'émancipation russe de 1861. L'événement a eu lieu dans le gouvernorat de Spassky Uyezd de Kazan, plus précisément dans un village de Bezdna ( Russe : Бездна, Biznä Tatar Cyrillique : Бизнә). Le chef des troubles était un paysan lettré Anton Petrov. Petrov a inspiré les paysans locaux du gouvernorat de Kazan. Il a commencé à convaincre ses voisins que les responsables locaux interprétaient mal les nouvelles réformes apportées par la réforme d'émancipation russe de 1861. Les insurgés estimaient que chaque desyatina devait être déclarée en possession de paysans et déclarèrent qu'ils refuseraient de continuer à payer leurs propriétaires et suspendraient tous les travaux sur leurs lots. Environ 5 000 paysans de 130 villages environnants ont rejoint les troubles.
Bezdonys/Bezdonys :
Bezdonys ( polonais : Bezdany ; russe et biélorusse : Безданы ) est une ville de Lituanie , située au nord de Vilnius , dans la municipalité du district de Vilnius . Il est surtout connu pour le raid de Bezdany en 1908, l'un des vols de train les plus audacieux et les plus réussis de l'histoire. Selon le recensement lituanien de 2011, la ville comptait 743 habitants.
Ancien Bezdonys / Ancien Bezdonys :
Bezdonys Eldership (lituanien : Bezdonių seniūnija) est un ancien de Lituanie, situé dans la municipalité du district de Vilnius, à l'est de Vilnius.
Bezdru%C5%BEice/Bezdružice :
Bezdružice ( prononciation tchèque : [ˈbɛzdruʒɪtsɛ] ; allemand : Weseritz ) est une ville du district de Tachov dans la région de Plzeň en République tchèque . Elle compte environ 900 habitants. Il se trouve à environ 30 km (19 mi) au nord-ouest de la capitale régionale de Plzeň.
Bezd%C4%9Bdice/Bezdědice :
Bezdědice peut faire référence aux endroits suivants en République tchèque : Bezdědice (Bělá pod Bezdězem) Bezdědice (Hostomice)
Bezd%C4%9Bdice (B%C4%9Bl%C3%A1_pod_Bezd%C4%9Bzem)/Bezdědice (Bělá pod Bezdězem):
Bezdědice est un village du district de Mladá Boleslav, en République tchèque. C'est une partie administrative de Bělá pod Bezdězem et située à environ 7,9 km à l'ouest de la ville. Il y a 64 adresses enregistrées, avec un total de 52 habitants.
Bezd%C4%9Bdice (Hostomice)/Bezdědice (Hostomice):
Bezdědice est un village du district de Beroun, en République tchèque. C'est une partie administrative d'une ville d'Hostomice. Il y a 58 adresses enregistrées, avec un total de 60 habitants.
Bezd%C4%9Bdovice/Bezdědovice :
Bezdědovice est une municipalité et un village du district de Strakonice dans la région de Bohême du Sud en République tchèque. Elle compte environ 400 habitants. Bezdědovice se trouve à environ 22 kilomètres (14 mi) au nord de Strakonice, 69 km (43 mi) au nord-ouest de České Budějovice et 81 km (50 mi) au sud-ouest de Prague.
Bezd%C4%9Bkov/Bezděkov :
Bezděkov peut faire référence à des lieux en République tchèque : Bezděkov (district de Havlíčkův Brod), une municipalité et un village de la région de Vysočina Bezděkov (district de Klatovy), une municipalité et un village de la région de Plzeň Bezděkov (district de Pardubice), une municipalité et un village de la région de Pardubice Bezděkov (district de Rokycany), commune et village de la région de Plzeň Bezděkov nad Metují, commune et village de la région de Hradec Králové Bezděkov pod Třemšínem, commune et village de la région de Bohême centrale Dolní Bezděkov, commune et village dans la région de Pardubice Horní Bezděkov, municipalité et village de la région de Bohême centrale
Bezd%C4%9Bkov (Havl%C3%AD%C4%8Dk%C5%AFv_Brod_District)/Bezděkov (Havlíčkův Brod District) :
Bezděkov ( prononciation tchèque : [ˈbɛzɟɛkof] ) est un village et une municipalité ( obec ) du district de Havlíčkův Brod dans la région de Vysočina en République tchèque . La municipalité couvre une superficie de 5,35 kilomètres carrés (2,07 milles carrés) et compte 242 habitants (au 3 juillet 2006). Bezděkov se trouve à environ 18 kilomètres (11 mi) au nord-est de Havlíčkův Brod, à 39 km (24 mi) au nord de Jihlava et à 102 km (63 mi) au sud-est de Prague.
Bezd%C4%9Bkov (Klatovy_District)/Bezděkov (Klatovy District) :
Bezděkov ( allemand : Besdiekau ) est une municipalité et un village du district de Klatovy dans la région de Plzeň en République tchèque . Elle compte environ 900 habitants. Bezděkov se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au sud-ouest de Klatovy, 43 km (27 mi) au sud de Plzeň et 117 km (73 mi) au sud-ouest de Prague.
Bezd%C4%9Bkov (Pardubice_District)/Bezděkov (Pardubice District):
Voir d'autres endroits nommés Bezděkov (homonymie). Bezděkov est un village de la région de Pardubice en République tchèque. Il a cca 250 habitants.
Bezd%C4%9Bkov (Rokycany_District)/Bezděkov (Rokycany District) :
Bězděkov, (allemand "Besdiekau"), village de l'ouest de la Bohême, district de Rokycany, région de Plzeň en République tchèque. Il est situé à 9 km au nord de Rokycany et à 3 km au sud de Radnice, à 468 m. au dessus du niveau de la mer. Le village se trouve sur le plateau sans forêt à la bordure ouest du massif de Radeč. La route II/232 relie Bezděkov à Rokycany et Břasy, une autre petite route commence ici, menant au nord-est où elle entre dans la ville de Radnice. Le village est mentionné en 1234 pour la première fois.
Bezd%C4%9Bkov nad_Metuj%C3%AD/Bezděkov nad Metují :
Bezděkov nad Metují (en allemand : Bösig an der Mettau) est une municipalité et un village du district de Náchod dans la région de Hradec Králové en République tchèque. Elle compte environ 600 habitants.
Bezd%C4%9Bkov pod_T%C5%99em%C5%A1%C3%ADnem/Bezděkov pod Třemšínem :
Bezděkov pod Třemšínem, jusqu'en 1950 Bezděkov est un village et une municipalité du district de Příbram dans la région de Bohême centrale de la République tchèque.
Bezd%C4%9Bz (%C4%8Cesk%C3%A1_L%C3%ADpa_District)/Bezděz (district de Česká Lípa) :
Bezděz (en allemand : Schloßbösig) est une municipalité et un village du district de Česká Lípa dans la région de Liberec en République tchèque. Elle compte environ 400 habitants.
Château de Bezd%C4%9Bz/Château de Bezděz :
Le château de Bezděz est un château gothique situé à environ 20 kilomètres au sud-est de Česká Lípa, dans la région de Liberec en République tchèque. Sa construction a commencé avant 1264 sur ordre d'Ottokar II de Bohême. Le château royal de Bezděz était l'un des châteaux gothiques les plus importants des terres tchèques jusqu'à sa destruction pendant la guerre de Trente Ans. Érigé entre 1260 et 1280 sur la colline phonolite de Velký Bezděz, à 604 mètres (1 982 pieds) au-dessus du niveau de la mer, il est devenu le repère caractéristique du paysage local et a répondu aux exigences d'un château royal inaccessible et respectable.
Bezd%C4%9B%C4%8D%C3%AD u_Trn%C3%A1vky/Bezděčí u Trnávky :
Bezděčí u Trnávky est un village et une municipalité (obec) du district de Svitavy dans la région de Pardubice en République tchèque. La municipalité couvre une superficie de 7 kilomètres carrés (2,7 milles carrés) et compte 221 habitants (au 28 août 2006). Bezděčí u Trnávky se trouve à environ 23 kilomètres (14 mi) à l'est de Svitavy, 81 km (50 mi) au sud-est de Pardubice et 174 km (108 mi) à l'est de Prague.
Bezedek/Bezedek :
Bezedek est un village du comté de Baranya, en Hongrie. Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les habitants étaient des Souabes du Danube. La plupart des anciens colons allemands ont été expulsés vers l'Allemagne et l'Autriche en 1945-1948, à propos de l'accord de Potsdam. Seuls quelques Allemands de Hongrie y vivent, la majorité sont aujourd'hui des descendants de Hongrois issus de l'échange de population tchécoslovaque-hongrois. Ils ont obtenu les maisons des anciens habitants souabes du Danube.
Bézednia/Bézednia :
Bezednia [bɛˈzɛdɲa] est un village du district administratif de Gmina Stary Zamość, dans le comté de Zamość, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.
Bezek/Bezek :
Bezek ou Bezeq peut faire référence à : Bezeq, un fournisseur de télécommunications israélien Bezek, un village du comté de Chelm dans l'est de la Pologne Bezek, dans le sud de Canaan, où les Israélites ont vaincu le roi Adoni-Bezek Bezek, ce que Felix Fabri a appelé Beit Jala Bezek, une famille nombreuse situé en Allemagne, état de basse-saxe
Bezek, Pologne/Bezek, Pologne :
Bezek [ˈbɛzɛk] est un village du district administratif de Gmina Siedliszcze, dans le comté de Chełm, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne. Il se trouve à environ 17 kilomètres (11 mi) à l'ouest de Chełm et à 49 km (30 mi) à l'est de la capitale régionale Lublin.
Bezek-Kolonia/Bezek-Kolonia :
Bezek-Kolonia [ˈbɛzɛk kɔˈlɔɲa] est un village du district administratif de Gmina Siedliszcze, dans le comté de Chełm, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.
Bezek (étoile)/Bezek (étoile) :
]]
Bezek D%C4%99bi%C5%84ski/Bezek Dębiński :
Bezek Dębiński [ˈbɛzɛk dɛmˈbiɲski] est un village du district administratif de Gmina Siedliszcze, dans le comté de Chełm, dans la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.
Grottes de Bezeklik/Grottes de Bezeklik :
Les grottes des Mille Bouddhas de Bezeklik (chinois : 柏孜克里克千佛洞 ; pinyin : Bózīkèlǐkè Qiānfódòng, ouïghour : بزقلیق مىڭ ئۆيى) est un complexe de grottes bouddhistes datant du 5ème au 14ème siècle et entre les villes de Shanshan ( Turpan Loulan) au nord-est du désert du Taklamakan, près des anciennes ruines de Gaochang dans la vallée de Mutou, une gorge des Monts Flamboyants, dans la région du Xinjiang à l'ouest de la Chine. Ils sont hauts sur les falaises de la vallée ouest de Mutou sous les montagnes flamboyantes, et la plupart des grottes survivantes datent du royaume ouïghour de l'ouest vers les 10e et 13e siècles.
Lunette/Lunette :
Lunette peut faire référence à :
Lunette (bijouterie)/Lunette (bijouterie) :
La lunette est une section plus large et généralement plus épaisse du cerceau d'une bague, qui peut contenir une surface plate (généralement avec un motif gravé, comme dans une chevalière) ou une pierre précieuse. La bague est normalement portée pour afficher la lunette sur le côté supérieur ou externe du doigt. Le mot peut également faire référence à un sertissage de lunette pour une pierre, qui est un terme général pour un sertissage maintenant la pierre en place en utilisant un contour surélevé pour la pierre avec une lèvre encerclant et chevauchant les bords de la pierre, la maintenant ainsi en place . Les réglages de lunette modernes utilisent généralement une bande de métal contenant une rainure et une bride (c'est-à-dire une lèvre saillante) pour maintenir un cristal de montre ou une pierre précieuse dans son sertissage. C'était la première méthode de sertissage de pierres précieuses dans des bijoux. Dans les exemples historiques, de tels anneaux étaient souvent fabriqués en laissant un trou ou une fente dans l'anneau avec une fine lèvre qui était pliée une fois la pierre insérée, la maintenant en place. Une extension du mot utilisé dans ce sens peut faire référence à une jante rotative sur une horloge ou une montre utilisée pour indiquer certaines données telles que le temps écoulé. D'autres types de lunettes, moins utilisées dans les bijoux modernes, sont les "lunette pivotante" où la lunette, peut-être juste formé d'une pierre avec une tige de métal à travers elle, peut tourner, et "lunette de boîte", où une "boîte" ou une cage forme la lunette, souvent assise sur le cerceau principal de l'anneau, et peut-être ouverte en haut là où il y a une pierre. Dans la taille des pierres précieuses, le terme lunette est utilisé pour les faces inclinées (ou facettes) d'une pierre taillée entourant une face plate de "table". Plus largement, les lunettes se trouvent sur les outils et les appareils. La face inclinée d'un ciseau est connue sous le nom de lunette. Dans les véhicules, c'est la partie de la carrosserie du véhicule qui entoure un phare ou un clignotant. Sur un téléphone portable, c'est la face arrière qui encadre l'écran LCD.
Bezelberg/Bezelberg :
Le Bezelberg est une montagne de 638 m de haut avec un plateau d'observation près de Neustadt à Vogtlandkreis dans l'État libre allemand de Saxe. Parce que seul le sommet est boisé, il offre une bonne vue panoramique sur la région ainsi que sur l'escarpement des Monts Métallifères qui descend au nord-ouest vers Steinberg bei Wernesgrün. À l'époque de la RDA, la montagne était utilisée par l'armée en raison de sa proximité avec la frontière.
Bezen Perrot/Bezen Perrot :
Le Bezen Perrot ( breton ; lit. '" Perrot Unit "'), officiellement la formation armée SS bretonne ( allemand : Bretonische Waffenverband der SS ) était une petite unité collaborationniste établie par des nationalistes bretons dans la France occupée par l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale . Il était composé de personnels de Lu Brezhon, une milice nationaliste bretonne, sous la direction de Célestin Lainé. L'unité est devenue opérationnelle en janvier 1944 et a participé à l'arrestation de Juifs français, d'évadés du service du travail et de membres de la résistance en Bretagne sous la direction de la police secrète allemande Sicherheitsdienst (SD) ainsi qu'à un certain nombre de meurtres de masse de civils. A partir d'août 1944, suite au débarquement allié en Normandie, elle se replie progressivement vers l'est en France puis en Allemagne nazie où elle est dissoute au lendemain de la capitulation allemande. Une partie du groupe, dont Lainé, a réussi à échapper à l'arrestation, tandis que d'autres ont été emprisonnés ou exécutés dans la poursuite d'après-guerre de collaborateurs en temps de guerre. Bezen Perrot a laissé un héritage de brutalité, entravant les tentatives de formation d'un État breton indépendant.
Bezena/Bezena :
Bezena (prononcé [bɛˈzeːna]) est une colonie située sur la rive droite de la rivière Drava dans la municipalité de Ruše, dans le nord-est de la Slovénie. La région fait partie de la région traditionnelle de la Styrie. La municipalité est maintenant incluse dans la région statistique de Drava. La chapelle-sanctuaire du village date de la fin du XVIIIe siècle.
Bezenchuk/Bezenchuk :
Bezenchuk ( russe : Безенчук ) est une localité urbaine (une colonie de type urbain) du district de Bezenchuksky de l' oblast de Samara , en Russie . Population : 22 952 (recensement de 2010) ; 23 921 (recensement de 2002); 23 650 (recensement de 1989).
District de Bezenchuksky / District de Bezenchuksky :
Le district de Bezenchuksky (russe : Безенчу́кский райо́н) est un district administratif et municipal (raion), l'un des vingt-sept de l'oblast de Samara, en Russie. Il est situé à l'ouest de l'oblast. La superficie du district est de 1 988,8 kilomètres carrés (767,9 milles carrés). Son centre administratif est la localité urbaine (établissement de type urbain) de Bezenchuk. Population : 42 095 (recensement de 2010) ; 43 571 (recensement de 2002); 44 003 (recensement de 1989). La population de Bezenchuk représente 54,5% de la population totale du district.
Glacier Bezengi / Glacier Bezengi :
Le glacier Bezengi ( Karachay-Balkar : Uluchiran ) est un vaste glacier de type vallée situé dans la République de Kabardino-Balkarie , en Russie , près du versant nord de la chaîne principale du Caucase du Caucase .
Mur Bezengi/Mur Bezengi :
Le mur de Bezengi, Pitsrula (géorgien : ბეზენგის კედელი ; russe : Безенгийская стена, également connu sous le nom de mur de Khalde) est une chaîne de montagnes de 11 à 12 km de long du Grand Caucase, dans la région de Svaneti-Balk en Russie. Section la plus élevée du Caucase central. Le point culminant du mur de Bezengi culmine à 5 193 mètres du mont Shkhara, le plus haut sommet de Géorgie. Les sommets notables incluent Janga (5085 m), Katyn-Tau (4979 m), Shota Rustaveli Peak (4960 m), Gistola (4860 m), Lalveri (4350) et Esenin Peak (4310 m). Mur de Bezengi entouré de falaises de glace de chaque côté. La composition géologique des montagnes se compose de granitoïdes gris. Le glacier Bezengi se trouve sur les pentes nord de la chaîne et les glaciers Khalde et Shkhara sont situés sur les pentes sud. Des avalanches se produisent chaque année.
Bezenjan/Bezenjan :
Bezenjan ( persan : بزنجان , également romanisé sous le nom de Bezenjān ; également connu sous le nom de Bezenjānī , Bīzenjān , Bizinjān et Now Bezenjān ) est une ville du district central du comté de Baft , province de Kerman , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 4 417 habitants, répartis en 1 112 familles. Boznjan est une ville montagneuse et l'une des plus hautes villes d'Iran et possède un riche passé historique dans la ville de Baft de la province de Kerman (la plus grande province d'Iran). La distance entre cette ville et la ville de Baft est de 8 km et la métropole de Kerman est de 151 km. La ville est délimitée au nord par le district de Kiskan, à l'est par les districts de Rabar et Javaran, au sud et au sud-ouest par le district de Dashtab et à l'ouest par les districts de Dashtab et Fatahabad. Il est possible que la ville remonte à l'Antiquité B et au début du Ve siècle av. Par conséquent, Boznjan est l'un des domaines avec une histoire ancienne. Les habitants de cette ville ont la plus grande proximité génétique avec les Aryens de l'est de l'Iran et sont d'origine aryenne qui sont entrés dans ces régions par l'est. Premièrement, Amirkabir, Téhéran, 1989, p. 248) (Géographie de Kerman, p. 248) (Géographie historique de Baft et Rabar, 1390, p. 63)
District_rural de Bezenjan/District rural de Bezenjan :
Le district rural de Bezenjan (en persan : دهستان بزنجان) est un district rural (dehestan) du district central du comté de Baft, dans la province de Kerman, en Iran. Au recensement de 2006, sa population était de 6 279 habitants, répartis en 1 473 familles. Le district rural compte 45 villages.
Bezenkuiyeh/Bezenkuiyeh :
Bezenkuiyeh ( persan : بزنكوئيه , également romanisé sous le nom de Bezenkū'īyeh ) est un village du district rural de Chahar Gonbad , dans le district central du comté de Sirjan , province de Kerman , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 20 habitants, répartis en 4 familles.
Bezenye/Bezenye :
Bezenye (croate Bizonja, allemand Pallersdorf, slovaque Beziň) est un village hongrois du comté de Győr-Moson-Sopron. Il est situé à 6 km de la frontière slovaque et à seulement 25 km de la capitale slovaque Bratislava. La population de 1600 habitants se compose en grande partie d'une communauté de langue croate, avec quelques Hongrois, Slovaques et Allemands de souche. Par conséquent, les habitants communiquent dans un mélange de langues, dont aucune n'est utilisée dans ses formes standard. Les recherches archéologiques révèlent que les premiers habitants de la région étaient des tribus germaniques. De nombreux artefacts peuvent être vus au musée Hanság dans la ville de Mosonmagyaróvár qui se trouve à 25 km, près de Győr. Plus tard, des Magyars se sont installés à Bezenye jusqu'à ce qu'il soit pillé par les troupes turques. Peu à peu, le village a été repeuplé, cette fois en grande partie par des communautés croates de Dalmatie, ainsi que par des Allemands. Les Allemands l'appelaient "Palersdorf", les Croates l'appelaient "Bizonja". L'origine du nom Bezenye vient d'un mot slave signifiant arbre "ancien" ("baza"). Les Allemands s'occupaient de la production de salpêtre. Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Allemands parmi les plus pauvres ont été déplacés vers l'Allemagne. Plusieurs familles hongroises sont venues vivre à Bezenye, dont certaines avaient été déplacées de Slovaquie. La demande d'inclure principalement un village slave en Slovaquie, avec Rusovce, Jarovce et Čunovo n'a pas été acceptée. Le village possède un petit musée qui relate l'histoire du village. L'église catholique romaine de la Bienheureuse Vierge Marie organise des offices en croate et en hongrois. Le village a une auto-administration croate.
Bezen%C5%A1ek Raccourci / Bezenšek Raccourci :
Bezenšek Shorthand est un système de sténographie, utilisé pour enregistrer rapidement le discours bulgare. Le système a été inventé par le linguiste slovène Anton Bezenšek c. 1879. Il est basé sur la sténographie Gabelsberger (utilisée pour l'allemand), il est donc souvent appelé la sténographie Gabelsberger – Bezenšek. (Plus précisément, Bezenšek Shorthand est basé sur un système de Heger - l'un des étudiants de Gabelsberger, qui a adapté le système pour la langue tchèque.)
Embranchement Bezen%C5%A1ek/Embranchement Bezenšek :
Bezenšek Spur (bulgare : Безеншеков рид, 'Bezenshekov Rid' \'be-zen-she-kov 'rid\) est la crête rocheuse de 5,5 km de long et 800 m de large s'élevant à 665 m dans les contreforts nord-est du plateau de Détroit au sud de Trinity Péninsule en Terre de Graham, Antarctique. Il se projette du côté sud-est de Povien Bluff vers l'est entre le glacier Marla et le glacier Diplock. La fonctionnalité porte le nom du linguiste slovène-bulgare Anton Bezenšek (1854-1915) qui a développé le système sténographique pour la langue bulgare.
Bezen%C5%A1kovo Bukovje/Bezenškovo Bukovje :
Bezenškovo Bukovje (prononcé [ˈbeːzənʃkɔʋɔ buˈkoːu̯jɛ]) est une colonie de la municipalité de Vojnik, dans l'est de la Slovénie. Il se trouve dans les collines à l'est de Frankolovo sur la route principale de Vojnik à Slovenske Konjice. La région fait partie de la région traditionnelle de la Styrie. Il est maintenant inclus avec le reste de la municipalité dans la région statistique de Savinja.
Bezeq/Bezeq :
Bezeq (hébreu : בזק) est une société de télécommunications israélienne. Bezeq et ses filiales proposent une gamme de services de télécommunications, notamment la téléphonie fixe, la téléphonie mobile, l'Internet haut débit, la transmission et la télévision payante (via Yes).
Bezeq International_Optical_System/Bezeq International Optical System :
Bezeq International Optical System – JONAH – est un câble de télécommunication sous-marin reliant Tel Aviv et Bari. Le système, qui appartient entièrement à la société de communication israélienne Bezeq, s'étend sur 2 300 km de câble et s'étend de Bari via le réseau d'Interoute aux principales villes européennes. Le système est prêt pour un service commercial depuis janvier 2012, fonctionne actuellement à l'aide de canaux 40G et peut prendre en charge des canaux 100G à l'avenir, augmentant la capacité ultime du câble à plus de 12,8 térabits par seconde (Tbit/s), sur la base de la technologie de réseau de communication sous-marin d'Alcatel-Lucent.
Bézer/Bézer :
Bezer était une ville lévitique dans le plateau désertique à l'est du Jourdain et d'Hébron, à l'origine un lieu de repos pour les voyageurs. Elle a été désignée par Moïse comme une «ville de refuge», un «refuge» pour les Rubénites et autres, vers laquelle toute personne coupable d'homicide involontaire pourrait fuir pour éviter d'être tuée par vengeance. Le site de Bezer "ne peut pas être localisé avec certitude", bien que plusieurs sites aient été proposés. La Bible mentionne rarement Bezer, mais elle explique le but de la ville en tant que refuge dans Deutéronome 4:43, Josué 20:8, Josué 21:36 ( La répétition habituelle et consciencieuse - "être une ville de refuge pour le tueur" - qui suit les noms des cinq autres villes de refuge, est en fait omise pour Bezer dans ce verset dans certaines traductions.), 1 Chroniques 6:63 et 1 Chroniques 7:37. Les villes de refuge étaient nécessaires parce que le plus proche parent d'une victime d'homicide involontaire avait le droit, en vertu de la loi de Moïse, de demander une compensation - en nature - pour le sang versé par l'auteur. La loi de Moïse prévoyait que toute personne accusée d'homicide pouvait fuir vers un ville de refuge, à l'abri de la famille de la victime. Une fois sur place, il était interdit à un homicide involontaire de sortir jusqu'à la mort du grand prêtre ou jusqu'à sa propre mort, même si la famille de la victime leur avait pardonné.
Bezerc/Bezerc :
Le Bezerc est un affluent gauche de la rivière Jijia en Roumanie. Il se jette dans la Jijia à Carasa. Sa longueur est de 11 km (6,8 mi) et la taille de son bassin est de 30 km2 (12 milles carrés).
Bezeredi/Bezeredi :
Bezeredi ou Bezerédi est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Gyula Bezerédi (1858–1925), sculpteur hongrois Lujo Bezeredi (1898–1979), sculpteur et peintre croate-hongrois
Bezerenbam et_Mi%C8%99elav/Bezerenbam et Mişelav :
Bezerenbam (ou Bazaram-ban) et Mișelav étaient les dirigeants valaques (roumains) (le premier étant un "ban" selon Xenopol, Hasdeu et Constantin C. Giurescu) mentionnés en 1241, dans la chronique persane Jāmiʿ al-Tawārīkh écrite par Rashid- al-Din Hamadani (Fazel-Ullah-Raschid). Ils apparaissent dans le contexte de l'invasion mongole de l'Europe. L'armée des premiers était située en pays Ilaut, comme le dit la chronique : Au milieu du printemps (1240), les princes traversèrent les (...) montagnes pour entrer dans le pays des Bulars et des Bashguirds. Orda, qui marchait à droite en traversant le pays d'Ilaut, rencontra (Bezerenbam ?) une armée ; ce dernier a été vaincu. Cardan et Buri sont allés contre les Sassans et les ont vaincus après trois batailles. Budjek traversa les montagnes de ce pays pour entrer à Cara-Ulag (probablement Transylvanie et Valachie), vainquit les Ulags (Valaques), traversa les (...) montagnes, et entra dans le pays de (Mișelav?), où il a battu l'ennemi qui l'attendait. Dans son ouvrage, Histoire des Roumains, Alexandru D. Xenopol considère qu'il est possible que Bezerenbam, ou Basarab l'interdiction, soit la même personne que Litovoi, mentionnée dans un document de 1247 comme souverain de la même terre. Il considère que Bazaram-bam est un ancêtre de la dynastie roumaine des Basarab Bogdan Petriceicu Hasdeu pense aussi que le chef était « Basarab le ban », un chef local, tandis que Constantin C. Giurescu considère que ce nom était une forme déformée du titre de Interdiction de Severin (Terra Zeurino). Neagu Djuvara a envisagé la possibilité que Mișelav soit Seneslau, un autre chef valaque contemporain et voisin de Litovoi.
Bezerk (album)/Bezerk (album):
Bezerk est le deuxième album studio du groupe de glam metal gallois Tigertailz. Il est sorti sur le label Music for Nations et reste l'album le plus réussi et le plus connu du groupe, ayant atteint le top 40 britannique. C'est le premier album à présenter le nouveau chanteur principal Kim Hooker. L'album adopte une approche fortement influencée par la pop du genre, typique du son de Tigertailz. En 2006, Tigertailz a sorti un nouvel album appelé Bezerk 2.0 qui présentait une pochette d'album similaire à la version originale. Lors de la tournée 2009/2010, Tigertailz a fait le choix d'interpréter l'intégralité de l'album à chaque concert.
Bezerk (chanson)/Bezerk (chanson):
" Bezerk " est un single du rappeur américain Big Sean avec le rappeur américain ASAP Ferg et le producteur de disques américain Hit-Boy . Il est sorti le 26 août 2019 en tant que single autonome. La chanson a été produite par Hit-Boy, avec une production supplémentaire par DJ Corbett et G-Dav.
Bezerk 2.0/Bezerk 2.0 :
Bezerk 2.0 est un album de 2006 du groupe de glam metal gallois Tigertailz, sorti sur Demolition Records. Il est considéré comme un suivi de l'album original Bezerk sorti sur Music For Nations en 1990. Il revient au son plus pop metal que le groupe avait à l'époque plutôt qu'au son plus lourd qu'ils utilisaient sur des albums tels que Banzai ! et Wazbones. L'album présente des illustrations similaires à l'album original de Bezerk.
Bezerra/Bezera :
Bezerra peut faire référence à : Bezerra (champignon), genre Bezerra (nom de famille) Bezerra da Silva (1927–2005), musicien de samba brésilien
Bezerra (champignon)/Bezerra (champignon) :
Bezerra est un genre de champignons du phylum Ascomycota. La relation de ce taxon avec d'autres taxons au sein du phylum est inconnue ( incertae sedis ), et il n'a pas encore été placé avec certitude dans une classe, un ordre ou une famille.
Bezerra (nom de famille)/Bezerra (nom de famille) :
Bezerra est un nom de famille portugais d'ascendance hébraïque, populaire parmi les colons juifs séfarades du nord du Portugal. Le nom se traduit par 'génisse'. Les premiers membres de cette famille sont originaires de Ponte de Lima, le plus ancien village portugais, et remontent au XIIe siècle. Au début des années 1500, on a dit aux Juifs du Portugal qu'ils devaient soit se convertir au catholicisme, soit quitter le pays, et tandis que beaucoup se sont convertis par choix et ont embrassé leur nouvelle foi, d'autres ont été confrontés à des conversions forcées, ce qui a conduit à une fausse adhésion au catholicisme. en public avec une observance continue du judaïsme en privé (également connu sous le nom de crypto-juifs, ou "juifs sans passé"). Ces juifs convertis étaient communément appelés « Nouveaux Chrétiens », « Marranes » ou « Conversos ». Le nom de famille Bezerra a été historiquement reconnu comme une lignée 'converso' de Juifs ethniques convertis à l'Église catholique. Portugal pour les autres pays. Alors que certains préféraient les colonies portugaises d'Afrique et d'Asie, la plupart ont choisi le Brésil comme nouvelle patrie et étaient chargés de pénétrer profondément dans l'arrière-pays brésilien et de développer les terres en établissant avec succès des plantations de canne à sucre, des élevages de bétail, des moulins et des entreprises commerciales. Les «conversos» Antonio Martins Bezerra et son épouse Maria Martins Bezerra ont été parmi les premiers colons portugais au Brésil, étant arrivés dans la colonie alors nouvellement acquise en 1535. De nos jours, les personnes portant le nom de famille Bezerra se trouvent principalement dans le nord-est du Brésil.
Rivière Bezerra/Rivière Bezerra :
La rivière Bezerra peut faire référence à deux rivières au Brésil : Rivière Bezerra (Goiás) Rivière Bezerra (Tocantins)
Rivière Bezerra_(Goi%C3%A1s)/Rivière Bezerra (Goiás):
La rivière Bezerra est une rivière de l'État de Goiás au centre du Brésil.
Rivière Bezerra_(Tocantins)/Rivière Bezerra (Tocantins):
La rivière Bezerra est une rivière de l'État de Tocantins au centre du Brésil et à la frontière de l'État de Goiás.
Bezerra da_Silva/Bezerra da Silva :
José Bezerra da Silva (23 février 1927 à Recife, Pernambuco, Brésil - 17 janvier 2005 à Rio de Janeiro) était un musicien de samba brésilien du style partido alto.
Bezerra de_Menezes :_O_Di%C3%A1rio_de_um_Esp%C3%ADrito/Bezerra de Menezes : O Diário de um Espírito :
Bezerra de Menezes: O Diário de um Espírito (lit: Bezerra de Menezes: The Diary of a Spirit) est un film dramatique biographique de 2008 réalisé par Glauber Filho et Joe Pimentel sur le médium brésilien Bezerra de Menezes. Il a été tourné à Fortaleza, Guaramiranga, Maranguape et Jaguaruana, toutes des villes du Ceará, ainsi qu'à Recife et Rio de Janeiro.
Bézerros/Bézerros :
Bezerros (prononciation portugaise : [biˈzeʁus]) est une municipalité du nord-est du Brésil, dans l'État de Pernambuco, près de la ville de Gravatá. Sa population était de 60 880 (2020) et sa superficie est de 491 km2. Également connue sous le nom de ville de Papangu, en raison d'une tradition festive dans laquelle les habitants habillent des masques de tous types lors des festivités du carnaval. Pendant la période du carnaval, c'est l'une des villes les plus visitées de l'intérieur de l'État. C'était aussi un centre de production de café, une activité qui n'est plus importante dans la région. Il est très visité pendant le Carnaval ; les touristes et les habitants adorent voir les papangus défiler dans les rues de la ville.
Bezerr%C3%A3o/Bezerrão :
Estádio Walmir Campelo Bezerra, généralement connu sous le nom de Bezerrão, est un stade de football brésilien, situé dans la région administrative de Gama, dans le Distrito Federal. Il est actuellement utilisé principalement pour les matchs de football. Le stade a une capacité de 20 000 personnes. Bezerrão appartient au gouvernement du Distrito Federal et c'est le stade où la Sociedade Esportiva do Gama joue parfois ses matchs à domicile. Le stade porte le nom d'Antônio Walmir Campelo Bezerra, qui était l'administrateur régional de Gama lors de la construction du stade.
Bezer%C3%A9d/Bezeréd :
Bezeréd est un village du comté de Zala, dans la région sud-ouest de la Hongrie.
Bezeten, Het_Gat_in_de_Muur/Bezeten, Het Gat in de Muur :
Bezeten, Het Gat in de Muur est un film hollandais de 1969 réalisé par Pim de la Parra et mettant en vedette Alexandra Stewart et Dieter Geissler.
Bèzetha/Bèzetha :
Bezetha (hébreu : בית זיתא), également appelée par Josèphe la Ville Nouvelle était un faubourg de Jérusalem, au nord et au nord-ouest du Temple, construit en face de la tour Antonia (maintenant à proximité du Couvent des Sœurs de Sion et Ecce Homo sur la rue Via Dolorosa) et s'étendant jusqu'à la porte d'Hérode vers l'ouest et au-delà. À l'origine, cette partie de la ville se trouvait en dehors de la zone délimitée par le deuxième mur, mais sous le règne d'Agrippa Ier, elle avait été délimitée par le nouveau troisième mur. A l'époque de Josèphe, la colline sur laquelle Bezetha a été construite se distinguait par son élévation par rapport à la tour d'Antonia, qui a été construite au-delà de la vallée intermédiaire ci-dessous (en partie creusée exprès), entre Bezetha et le côté nord du Temple Monter. Les cartes topographiques montrent encore les courbes de niveau en élévation. Le missionnaire et explorateur américain, James Turner Barclay, dans son ouvrage fondateur La Cité du Grand Roi, appelle la grotte de Sédécias par la colline sur laquelle elle se trouve, "le mont Bezetha".
Bezgarji/Bezgarji :
Bezgarji (prononcé [bəˈzɡaːɾji] ; allemand : Wisgarn) est une petite colonie de la municipalité d'Osilnica, dans le sud de la Slovénie. Il se situe dans la région traditionnelle de la Basse-Carniole et fait désormais partie de la région statistique du sud-est de la Slovénie.
Bezgati/Bezgati :
Bezgati est un village du district de Barisal, dans la division de Barisal, dans le centre-sud du Bangladesh.
Bezgenriet/Bezgenriet :
Bezgenriet (361 m d'altitude) est le quartier le plus au sud de Göppingen en Allemagne. Schopflenberg, qui a été créé après la Seconde Guerre mondiale par un afflux accru de réfugiés et de personnes déplacées, appartient au Stadtteil Bezgenriet.
Bezgodovo/Bezgodovo :
Bezgodovo ( russe : Безгодово ) est une localité rurale (une colonie) de Gremyachinsky Urban okrug , Perm Krai , Russie . La population était de 71 habitants en 2010. Il y a 5 rues.
Bezgolosovo/Bezgolosovo :
Bezgolosovo (russe : Безголосово) est une localité rurale (un selo) et le centre administratif de Bezgolosovsky Selsoviet, district d'Aleysky, kraï de l'Altaï, Russie. La population était de 598 en 2013. Il y a 13 rues.
Bezgovica, Osilnica/Bezgovica, Osilnica :
Bezgovica (prononcé [bəzɡɔˈʋiːtsa] ; allemand : Wesgowitz) est une petite colonie de la municipalité d'Osilnica, dans le sud de la Slovénie. La zone fait partie de la région traditionnelle de la Basse-Carniole et est désormais incluse dans la région statistique du sud-est de la Slovénie.
Bezgovica, %C5%A0marje_pri_Jel%C5%A1ah/Bezgovica, Šmarje pri Jelšah :
Bezgovica (prononcé [bəzɡɔˈʋiːtsa]) est un petit village de la municipalité de Šmarje pri Jelšah, dans l'est de la Slovénie. La municipalité est incluse dans la région statistique de Savinja. La région fait partie de la région traditionnelle de la Styrie.
Bezhan/Bezhan :
Bezhan est un village du comté de Korçë, au sud-est de l'Albanie. Lors de la réforme du gouvernement local de 2015, il est devenu une partie de la municipalité de Kolonjë.
Bezhan Dadiani/Bezhan Dadiani :
Bezhan Dadiani ( géorgien : ბეჟან დადიანი ; décédé en 1728), de la maison de Dadiani , était prince de Mingrélie de 1715 à 1728. Il accéda au pouvoir lors d'un coup d'État contre son propre père, Giorgi IV Dadiani , et en vint à dominer la politique géorgienne occidentale en affirmant la tutelle sur le roi Alexandre V d'Imereti jusqu'à ce qu'il soit assassiné par des agents ottomans.
District de Bezhanitsky / District de Bezhanitsky :
Le district de Bezhanitsky (russe : Бежа́ницкий райо́н) est un district administratif et municipal (raion), l'un des vingt-quatre de l'oblast de Pskov, en Russie. Il est situé dans les parties centrale et orientale de l'oblast et borde le district de Dedovichsky au nord, les districts de Poddorsky et Kholmsky de l'oblast de Novgorod à l'est, le district de Loknyansky au sud, les districts de Novosokolnichesky, Pustoshkinsky et Opochetsky au sud-ouest, et avec le district de Novorzhevsky à l'ouest. La superficie du district est de 3 535 kilomètres carrés (1 365 milles carrés). Son centre administratif est la localité urbaine (une colonie de travail) de Bezhanitsy. Population : 13 264 (recensement de 2010) ; 17 547 (recensement de 2002); 22 784 (recensement de 1989). La population de Bezhanitsy représente 32,7% de la population totale du district.
Bezhanitsy/Bezhanitsy :
Bezhanitsy (russe : Бежаницы) est une localité urbaine (une colonie de travail) et le centre administratif du district de Bezhanitsky de l'oblast de Pskov, en Russie. C'est l'un des deux établissements de type urbain du district. Population : 4 333 habitants (recensement de 2010) ; 4 846 (recensement de 2002); 6 789 (recensement de 1989).
Bezhanovo/Bezhanovo :
Bezhanovo peut faire référence aux endroits suivants en Bulgarie : Bezhanovo, Dobrich Province Bezhanovo, Lovech Province
Bezhanovo, Dobrich_Province/Bezhanovo, Dobrich Province :
Bezhanovo est un village de la municipalité de General Toshevo, dans la province de Dobrich, au nord-est de la Bulgarie.
Bezhanovo, Lovech_Province/Bezhanovo, Lovech Province :
Bezhanovo est un village de la municipalité de Lukovit, dans la province de Lovetch, au nord de la Bulgarie.
Bezhentsev/Bezhentsev :
Bezhentsev ( russe : Беженцев ) est une localité rurale ( un khutor ) de la colonie rurale de Vyshnederevensky Selsoviet , district de Lgovsky , oblast de Koursk , Russie . Population : 14 (recensement de 2010) ; 24 (recensement de 2002);
Bezhetsk/Bezhetsk :
Bezhetsk (russe : Бе́жецк) est une ville et le centre administratif du district de Bezhetsky dans l'oblast de Tver, en Russie, situé sur la rivière Mologa à sa confluence avec l'Ostrechina. Population : 24 522 (recensement de 2010) ; 28 643 (recensement de 2002); 30 377 (recensement de 1989); 29 000 (1967). Il était auparavant connu sous le nom de Gorodetsk (jusqu'en 1766).
Circonscription de Bezhetsk / Circonscription de Bezhetsk :
La circonscription de Bezhetsk (n ° 172) était une circonscription législative russe de l'oblast de Tver en 1993-2007. La circonscription couvrait le nord et l'est de l'oblast de Tver. Depuis 2016, la majeure partie de la circonscription a été placée dans la circonscription de Tver.
District de Bezhetsky / District de Bezhetsky :
Le district de Bezhetsky (russe : Бе́жецкий райо́н) est un district administratif et municipal (raion), l'un des trente-six de l'oblast de Tver, en Russie. Il est situé à l'est de l'oblast et borde le district de Molokovsky au nord, le district de Krasnokholmsky au nord-ouest, les districts de Sonkovsky et Kesovogorsky à l'est, le district de Kashinsky au sud-est, le district de Rameshkovsky au sud et le district de Maksatikhinsky au sud. Ouest. La superficie du district est de 2 810 kilomètres carrés (1 080 milles carrés). Son centre administratif est la ville de Bezhetsk. Population : 36 701 (recensement de 2010) ; 14 277 (recensement de 2002); 18 786 (recensement de 1989). La population de Bezhetsk représente 66,8% de la population totale du district.
Bezhetsky Uyezd/Bezhetsky Uyezd :
Bezhetsky Uyezd (Бежецкий уезд) était l'une des subdivisions du gouvernorat de Tver de l'Empire russe. Sa capitale était Bezhetsk. Bezhetsky Uyezd était situé dans la partie orientale du gouvernorat (dans la partie orientale de l'actuel oblast de Tver). Le territoire de Bezhetsky Uyezd correspond à l'actuel district de Bezhetsky et à des parties des districts de Maksatikhinsky, Molokovsky, Krasnokholmsky, Sonkovsky, Kesovogorsky, Kashinsky, Rameshkovsky et Likhoslavlsky, qui font tous partie de l'oblast de Tver.
Bezhi/Bezhi :
Bezhi ( persan : بژي , également romanisé sous le nom de Bezhī ) est un village du district rural de Buin , district de Nanur , comté de Baneh , province du Kurdistan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 199, dans 35 familles. Le village est peuplé de Kurdes.
Pré de Bezhin/Prai de Bezhin :
Bezhin Meadow (Бежин луг, Bezhin lug) est un film de propagande soviétique de 1937, célèbre pour avoir été supprimé et cru détruit avant son achèvement. Réalisé par Sergei Eisenstein, il raconte l'histoire d'un jeune garçon de ferme dont le père tente de trahir le gouvernement pour des raisons politiques en sabotant la récolte de l'année et les efforts du fils pour empêcher son propre père de protéger l'État soviétique, aboutissant au meurtre du garçon et un soulèvement social. Le film tire son titre d'une histoire d'Ivan Tourgueniev, mais est basé sur la vie de Pavlik Morozov, un jeune garçon russe qui est devenu un martyr politique après sa mort en 1932, après avoir dénoncé son père aux autorités gouvernementales soviétiques et est décédé par la suite à les mains de sa famille. Pavlik Morozov a été immortalisé dans les programmes scolaires, la poésie, la musique et le cinéma. Commandée par un groupe de jeunes communistes, la production du film s'est déroulée de 1935 à 1937, jusqu'à ce qu'elle soit arrêtée par le gouvernement soviétique central, qui a déclaré qu'il contenait des contenus artistiques, sociaux et échecs politiques. Certains, cependant, ont imputé l'échec de Bezhin Meadow à l'ingérence et aux politiques du gouvernement, s'étendant jusqu'à Joseph Staline lui-même. À la suite de l'échec du film, Eisenstein a publiquement rétracté son travail comme une erreur. Des individus ont été arrêtés pendant et après la débâcle qui a suivi. Bezhin Meadow a longtemps été considéré comme perdu à la suite des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1960, cependant, des coupures et des copies partielles du film ont été trouvées; à partir de ceux-ci, une reconstruction de Bezhin Meadow, basée sur le scénario original, a été entreprise. Riche en symbolisme religieux, le film et son histoire sont devenus le centre d'études universitaires. Le film a été longuement discuté à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de l'industrie cinématographique pour sa nature historique, les circonstances étranges de sa production et de son échec, et son imagerie, qui est considérée comme l'une des plus grandes du cinéma. Malgré l'échec de Bezhin Meadow, Eisenstein a rebondi pour remporter les éloges et les récompenses soviétiques et est devenu directeur artistique d'un grand studio de cinéma.
Bezhta/Bezhta :
Bezhta (ou alternativement Bezheta, également appelé Kapucha ou Kapuchin) pourrait faire référence à : la langue Bezhta le peuple Bezhta
Langue bezhta/langue bezhta :
La langue Bezhta (ou Bezheta) (Bezhta : бежкьалас миц, bežƛʼalas mic, beƶⱡʼalas mic, prononcé [ˈbeʒt͡ɬʼɑlɑs mit͡s]), également connue sous le nom de Kapucha (du nom d'un grand village), appartient au groupe Tsezic de la langue du Caucase du Nord famille. Il est parlé par environ 6 200 personnes dans le sud du Daghestan, en Russie. Le Bezhta peut être divisé en trois dialectes - Bezhta Proper, Tlyadal et Khocharkhotin - qui sont parlés dans divers villages de la région. Ses parents linguistiques les plus proches sont Hunzib et Khwarshi. Bezhta n'est pas écrit, mais diverses tentatives ont été faites pour développer une orthographe officielle de la langue. Le peuple Bezhta utilise l'Avar comme langue littéraire. Le premier livre jamais imprimé à Bezhta était l'Évangile de Luc.
Peuple Bezhta/peuple Bezhta :
Les Bezhta (également Kapuchi) sont un peuple Andi-Dido vivant dans la région de Tsuntinsky au sud-ouest du Daghestan. Dans les années 1930, avec le reste des peuples Andi-Dido, ils ont été classés comme Avars. Cependant, certaines personnes se sont identifiées comme Bezhta lors du recensement de 2002 en Russie. Ils parlent la langue bezhta, mais beaucoup d'entre eux parlent aussi l'avar, le russe ou d'autres langues tsezic de leur région. Ils étaient au nombre de 1 448 en 1926. Selon le recensement russe de 2002, il y avait 6 184 "Bezhtins" auto-identifiés, bien que le nombre réel soit probablement plus élevé.
Bezhuda/Bezhuda :
Bezhuda ( russe : Бежуда ) est une localité rurale ( un selo ) à Nachadinsky Selsoviet , district de Tlyaratinsky , République du Daghestan , Russie . La population était de 32 habitants en 2010.
Bézi/Bézi :
Bezi est un village hongrois du comté de Győr-Moson-Sopron. Le village a été fondé par Pechenegs. Ses premiers seigneurs étaient les Bezys, mais depuis le XVIe siècle, les familles Márffy, Cseszneky et Poki possédaient ici des domaines nobles. Au XVIIe siècle, Péter Pázmány était le possesseur le plus important.
Colline de Bezidek/colline de Bezidek :
Bezidek Hill est un sommet du comté de Washington, dans l'État américain du Missouri. Il a une altitude de 866 pieds (264 m). Le sommet se trouve dans une zone minée à un demi-mile à l'est de Shibboleth et Missouri Route E.Bezidek Hill porte le nom d'un homme d'affaires de l'industrie locale de l'extraction du plomb.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Birla Precision Technologies

Birkdale/Birkdale : Birkdale est une zone de Southport, dans l'arrondissement métropolitain de Sefton, Merseyside, bien qu'hist...