Rechercher dans ce blog

mercredi 4 mai 2022

Batterie du Plan Caval


Bataillon des_Saints/Bataillon des Saints :
Battalion of Saints était un groupe de punk hardcore américain de San Diego, Californie, fondé en 1980. Le groupe a subi de nombreux changements de line-up avant de tourner aux États-Unis et au Canada de 1984 à 1985 avec George Anthony, Chris Smith, James Cooper et Joey. Épave (Maya). À mi-chemin de la tournée estivale de 1985, le road manager Captain Scarlett ( David Lloyd ) a remplacé James Cooper à la basse. Le groupe se sépare officiellement en 1985. Le chanteur George Anthony reforme le groupe en 1995 avec Terry "Tezz" Roberts (vétéran des groupes punk britanniques Discharge, Broken Bones et UK Subs) et signe avec Taang ! Records, qui a réédité la plupart de leur matériel sur le CD Death-R-Us.

Bataillon of_Special_Operations/Bataillon of Special Operations :
Le bataillon des opérations spéciales (en portugais : Batalhão de Operações Especiais - BOPE) est une unité de la police militaire du Paraná, au Brésil. Il s'agit d'une unité tactique de la police de l'État du Parana, formée pour effectuer des opérations à haut risque qui ne relèvent pas des capacités des agents réguliers.
Bataillon of_University_Volunteers_from_the_Royal_University_of_Toledo / Bataillon de Volontaires Universitaires de l'Université Royale de Tolède :
Le Bataillon des Volontaires Universitaires de l'Université Royale de Tolède était une unité militaire créée à l'initiative de tous les professeurs de l'université en août 1808 après le soulèvement du 2 mai à Madrid contre l'invasion napoléonienne.
Bataillon de_détachements/Bataillon de détachements :
Un bataillon de détachements est un terme utilisé pour désigner des unités de la taille d'un bataillon de l'armée britannique formées de personnel provenant de plusieurs unités mères. Ils ont été utilisés pour rassembler temporairement des compagnies détachées ou des retardataires individuels dans des formations de taille plus gérable à des fins logistiques ou pour fournir des forces de combat supplémentaires. Deux bataillons à plus long terme ont été levés par Arthur Wellesley en 1809 pour le service dans la guerre péninsulaire. Ceux-ci comprenaient des traînards laissés pour compte après le retrait britannique à La Corogne et ont participé aux campagnes de Porto et de Talavera avant d'être dissous et que les hommes retournent dans leurs régiments. Bien qu'efficaces sur le champ de bataille, des critiques ont été faites sur leur discipline au camp et en marche et on s'est inquiété de l'impact sur la main-d'œuvre dans leurs régiments parents. D'autres bataillons de détachements ont ensuite été formés sur le terrain à partir d'unités britanniques et étrangères dans la péninsule et pendant la campagne de Walcheren. Trois unités d'infanterie de ligne britannique ont été formées à partir de dépôts en Angleterre en 1814, mais n'ont vu aucune action avant la fin des hostilités après le traité de Paris. Des unités similaires ont été employées jusqu'à la mutinerie indienne de 1857 .
Groupe_tactique du bataillon/Groupe tactique du bataillon :
Un groupe tactique de bataillon ( russe : Батальонная тактическая группа , batal'onnaya takticheskaya gruppa ), en abrégé BTG , est une unité de manœuvre interarmes déployée par l' armée russe qui est maintenue à un haut niveau de préparation. Un BTG comprend généralement un bataillon (généralement de l'infanterie mécanisée) de deux à quatre compagnies renforcées par des unités de défense aérienne, d'artillerie, d'ingénierie et de soutien logistique, formées à partir d'une brigade de l'armée en garnison. Une compagnie de chars et une artillerie de roquettes renforcent généralement ces groupements. Les BTG ont constitué le pilier de l'intervention militaire russe en Ukraine de 2013 à 2015, en particulier pendant la guerre du Donbass. En août 2021, la Russie comptait environ 170 BTG. Chaque BTG compte environ 600 à 800 officiers et soldats, dont environ 200 fantassins, équipés de véhicules comprenant généralement environ 10 chars et 40 véhicules de combat d'infanterie. : pp. 11-13
Bataillons of_Fear/Bataillons of Fear :
Battalions of Fear est le premier album du groupe de power metal allemand Blind Guardian, sorti en 1988. L'album est un effort de speed metal brut et non poli qui touche au thrash metal. Il manque beaucoup des fioritures stylistiques qui marqueront la musique du groupe dans les années suivantes, se concentrant davantage sur la vitesse et l'agressivité. Le morceau d'ouverture "Majesty" reste un favori des fans et est souvent présenté dans les performances live du groupe. Cet album a été remasterisé, remixé et réédité le 15 juin 2007, avec toute la première bande démo, Symphonies of Doom, du groupe (à l'époque appelé Lucifer's Heritage) dans le cadre des titres bonus. L'album a de nouveau été réédité dans le cadre du coffret A Traveler's Guide to Space and Time avec des ajustements mineurs au mixage et avec un nouveau mastering.
Bataillons_d'infanterie_légère_d'Afrique/Bataillons d'infanterie légère d'Afrique :
Les Bataillons d'Infanterie Légère d'Afrique (en français : Bataillons d'Infanterie Légère d'Afrique ou BILA), mieux connus sous l'acronyme Bat' d'Af', étaient des unités d'infanterie et de construction françaises, servant en Afrique du Nord, composées d'hommes avec des casiers judiciaires qui devaient encore faire leur service militaire ou des soldats avec de graves antécédents disciplinaires.
Battalovo/Battalovo :
Battalovo (russe : Батталово) est une localité rurale (un village) de Mindyaksky Selsoviet, dans le district d'Uchalinsky, au Bachkortostan, en Russie. La population était de 316 habitants en 2010. Il y a 6 rues.
Battalus/Battalus :
Battalus est un genre d'araignées à sac corinnides australiennes décrit pour la première fois par Ferdinand Karsch en 1878. Initialement placé avec les araignées terrestres, il a été déplacé vers les Corinnidae en 2015.
Battam/Battam :
Battam est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Larry Battam (1876–1938), joueur de baseball américain Thomas Battam (1810–1864), peintre anglais
Battambang/Battambang :
Battambang (khmer : បាត់ដំបង, romanisé : Bătdâmbâng, prononcé [ɓatɗɑmɓɑːŋ]) est la capitale de la province de Battambang et la troisième plus grande ville du Cambodge. Fondée au XIe siècle par l'empire khmer, Battambang est la première province productrice de riz du pays. Pendant près de 100 ans, elle a été un centre commercial majeur et la capitale provinciale de la province siamoise du Cambodge intérieur (1795-1907), bien qu'elle ait toujours été peuplée de Khmers, avec quelques Vietnamiens, Lao, Thaï et Chinois. Battambang reste la plaque tournante du nord-ouest du Cambodge, reliant la région à Phnom Penh et à la Thaïlande. La ville est située sur la rivière Sangkae, une petite étendue d'eau tranquille qui serpente de manière pittoresque à travers la province de Battambang. Comme pour une grande partie du Cambodge, l'architecture coloniale française est un aspect notable de la ville, avec certains des exemples les mieux conservés du pays. Maintenant, le gouvernement et le ministère de la Culture et des Beaux-Arts préparent des documents pour inscrire la vieille ville de Battambang sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO avec la vieille ville de Kampot et la vieille ville de Kratie depuis 2017.
Battambang (National_Assembly_circonscription)/Battambang (circonscription de l'Assemblée nationale) :
Battambang (khmer : បាត់ដំបង) est l'une des 25 circonscriptions de l'Assemblée nationale du Cambodge. Il dispose de 10 sièges à l'Assemblée nationale.
Aéroport de Battambang/Aéroport de Battambang :
L'aéroport de Battambang (en khmer : ព្រលានយន្តហោះខេត្តបាត់តំបង) (code AITA : BBM code OACI : VDBG) est un aéroport desservant Battambang, une ville de la province de Battambang, au Cambodge. L'aéroport est à 3 kilomètres du centre-ville de Battambang. Il a une superficie totale de 128,68 hectares.
Battambang Provincial_Museum/Musée provincial de Battambang :
Le musée provincial de Battambang est un musée du village de Kamkor, commune de Svay Por, province de Battambang, dans l'ouest du Cambodge. Il a été créé en 1963 par Madeleine Giteau. Il abrite une remarquable collection pré et angkorienne de poterie, de statuaire et d'instruments de musique.
Fleuve Battambang / Fleuve Battambang :
La rivière Battambang ( Khmer : ស្ទឹងបាត់ដំបង , Steung Battambang , également orthographié Stoĕng Battambang ) est une rivière du Cambodge . C'est un affluent majeur du Tonlé Sap.
Battambang Royal_railway_station/Gare de Battambang Royal :
La gare de Battambang Royal est une gare de Battambang, la capitale de la province de Battambang au nord-ouest du Cambodge. Il a été ouvert en 1953 et est exploité par les Chemins de fer royaux du Cambodge (Chemins de Fer Royaux du Cambodge).
Municipalité de Battambang/Municipalité de Battambang :
La municipalité de Battambang ( khmer : ក្រុងបាត់ដំបង ; Krong Battambang ) est une municipalité ( krong ) de la province de Battambang , au nord-ouest du Cambodge . La capitale provinciale Battambang se trouve dans la municipalité.
Province de Battambang/Province de Battambang :
Battambang ( Khmer : បាត់ដំបង , Bătdâmbâng [ɓatɗɑmɓɑːŋ] ; "Lost Stick") est une province ( khaet ) du Cambodge à l'extrême nord-ouest du pays. Les provinces limitrophes sont Banteay Meanchey au nord, Pursat à l'est et au sud, Siem Reap au nord-est et Pailin à l'ouest. Les extrémités nord et sud des frontières occidentales de la province font partie de la frontière internationale avec la Thaïlande. De plus, Tonlé Sap fait partie de la frontière nord-est entre Siem Reap et Pursat. Sa capitale et plus grande ville est Battambang. C'est la cinquième province la plus peuplée du Cambodge. En superficie, Battambang est la cinquième plus grande province du Cambodge. Battambang est l'une des provinces incluses dans la réserve de biosphère de Tonle Sap. Les rizières fertiles de la province ont conduit à une économie essentiellement agricole, donnant naissance au surnom de "bol de riz du Cambodge". La province présente une gamme de cultures ainsi que des ressources naturelles. Soixante-quinze pour cent de la région sont des jungles et des montagnes. La région a un climat tropical.
Battangi/Battangi :
Khangiri est un village du district de Balakot Tehsil Mansehra au Pakistan. C'est une région vallonnée entourée des villages voisins, Kumi et Battangi. La majorité de la population sont des agriculteurs; Cependant, certaines personnes sont dans les services gouvernementaux. Le taux d'alphabétisation progresse. La tribu principale est Gujjar et la langue est Gojri ou Hindko. Il a toutes les nécessités de base de la vie comme l'électricité, l'eau potable et les routes. L'éminent politicien est Muhammad Sadaqat qui a fait beaucoup d'efforts pour développer la région. Il y a plusieurs écoles, dont un collège situé au point culminant du village.
Battant (Besan%C3%A7on)/Battant (Besançon):
Battant est l'un des quartiers les plus anciens de Besançon, Doubs, France, et est sous protection architecturale depuis 1964. Il est situé sur la rive droite du Doubs, au nord de l'arc à bœufs qui encercle le centre de la ville. Un pont sur le Doubs relie les deux quartiers Battant et La Boucle, via le quai Vauban et la place Jouffroy d'Abbans. Aujourd'hui, Battant est devenu un quartier populaire avec une population diversifiée, comptant environ 4 200 personnes. C'est l'un des quartiers les plus animés de la ville grâce à ses nombreux petits commerces, sa vie nocturne et son marché. Le nom du quartier semble provenir de la Mouillère, un petit ruisseau également appelé fons batenti (rivière du batteur) car l'eau du ruisseau entraînait un appareil à battre les étoffes. Le nom en vint à s'appliquer à une rue voisine, puis par extension à tout le quartier. Les habitants de Battant sont connus sous le nom de Bousbots, ce qui rappelle la résistance que les vignerons de la commune opposèrent à la tentative de prise de la ville par les huguenots de Montbéliard dans la nuit du 20 au 21 juin 1575.
Battapoor/Battapoor :
Battapoor est un village du Telangana, en Inde. Il est situé à Yergatla Mandal, district de Nizamabad. Le PIN est 503308. 90% de la population dépend de l'agriculture. La langue principale est le télougou. Un livre de 1792 fait référence à la ville de Shapoor comme près de Battapur.
Battaramulla/Battaramulla :
Battaramulla est une banlieue de Colombo, située à 8,4 km (5 mi) du centre-ville de Colombo Fort, près du Parlement du Sri Lanka. C'est l'une des zones administratives, commerciales et résidentielles qui se développe le plus rapidement dans le district de Colombo, abritant l'élite du pays. Battaramulla est une ville importante du Sri Lanka, en raison de la décision du gouvernement sri-lankais de localiser tous les sièges sociaux des départements gouvernementaux dans cette ville.
Battaristis/Battaristis :
Battaristis est un genre de papillons de nuit de la famille des Gelechiidae.
Battaristis acrolypta/Battaristis acrolypta :
Battaristis acrolypta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve en Colombie.
Battaristis amphiscolia/Battaristis amphiscolia :
Battaristis amphiscolia est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 9–10 mm. Les ailes antérieures sont fuscous, plus grises vers la costa antérieurement. Les stigmates plicaux et seconds discaux sont parfois obscurément indiqués. Il y a une épaisse strie noirâtre le long de la côte d'avant le milieu à près de l'apex atténuée antérieurement, coupée par une fine strigula blanche très oblique d'au-delà du milieu. Il y a aussi une fine ligne subterminale blanche des quatre cinquièmes de la costa au tornus, fortement angulée au milieu et atteignant presque le termen sous l'apex, les deux parties incurvées vers l'intérieur, l'angle juste coupé par un fin tiret noir le précédant. L'espace terminal au-delà est irrorated (saupoudré) de blanchâtre, le bord apical ocre blanchâtre. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis ardiophora/Battaristis ardiophora :
Battaristis ardiophora est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane, au Brésil et au Pérou. L'envergure est de 8–9 mm. Les ailes antérieures sont ocre brun pâle, vers la costa ocre blanchâtre en avant. Le dos est foncé fuscous vers la base et le bord costal est noir à partir de la base jusqu'à une petite marque fine en forme de coin au quart. Il y a une épaisse strie sombre et fusqueuse le long de la côte des deux cinquièmes jusqu'à près de l'apex, atténuée vers l'avant, coupée par une fine strigule blanche très oblique de la côte au-delà du milieu. Une petite marque fuscous oblique obscure se trouve sous le pli au quart. Les stigmates sont minuscules, obscurs et foncés fuscous, le plical obliquement avant le premier discal. Il y a une fine ligne subterminale blanche des trois quarts de la costa au tornus, fortement angulée au milieu, les deux moitiés légèrement sinueuses vers l'intérieur, son angle à peine atteint ou à peine coupé par un fin tiret noir qui le précède, qui est connecté avec le second stigmate discal par un trait blanchâtre diffus, sous celui-ci une minuscule strigule noire touchant la ligne et précédée d'un court trait blanchâtre. Une certaine suffusion fusqueuse se trouve vers le dos avant cette ligne et la zone tornale au-delà de cette ligne est irritée de blanchâtre et parfois de fuscous. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis atelesta/Battaristis atelesta :
Battaristis atelesta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est d'environ 10 mm. Les ailes antérieures sont gris bronzé foncé avec une petite tache noirâtre à la base du dos et une tache noirâtre sur le pli avant un quart. La plicale et le deuxième stigmate discal sont noirs et il y a une épaisse strie noirâtre le long de la costa des deux cinquièmes à l'apex, atténuée en avant, coupée par une fine strigule blanchâtre très oblique d'au-delà du milieu, et par une autre un peu moins oblique de trois -quarts, se terminant par une tache indéfinie d'irroration blanchâtre (arrose) près du termen. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis bistrigella/Battaristis bistrigelella :
Battaristis bistrigella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1914. On le trouve au Panama. L'envergure est de 8–9 mm. Les ailes antérieures sont fuscous ocre clair avec des marques blanches et brun noirâtre et le bord costal avec trois marques noirâtres, une de la base au quatrième basal avec une projection plus petite obliquement vers l'extérieur, une une strie dirigée obliquement vers l'extérieur au milieu et la troisième une grande tache recouvrant le tiers apical du bord costal mais interrompue par un mince fascia blanc, transversal, angulé vers l'extérieur à travers l'aile au quatrième apical et par deux petites stries perpendiculaires au-delà de ce fascia. À l'angle du fascia se trouve une étroite strie noire longitudinale et le bord apical a une strie noire marginale. La cellule et la partie dorsale de l'aile sont tachetées de plusieurs petites taches irrégulières brun noirâtre. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis concinusella/Battaristis concinusella :
Battaristis concinusella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve en Amérique du Nord, notamment en Californie, au Delaware, en Illinois, au Maryland, au Minnesota, au Dakota du Nord, en Ohio, en Ontario, au Québec, en Caroline du Sud et en Virginie-Occidentale. Les adultes sont gris cendré avec des taches brunes de trois ou quatre minutes sur le disque. Il y a deux stries costales étroites, très obliques, courtes, brun foncé, proches l'une de l'autre, l'une juste avant et l'autre juste derrière le milieu, suivies immédiatement d'une étroite strie costale blanche qui passe obliquement vers le milieu de la partie apicale de l'aile où elle se rencontre et forme un angle aigu avec une strie dorsale opposée, et derrière cet angle aigu l'apex est chenu avec une tache ou un tiret noir apical. À la base des cils, il y a une étroite ligne marginale postérieure brun foncé qui est bordée en arrière par une rangée d'écailles blanchies. Les marges costales et dorsales, à la base des cils, sont baignées d'ocre pâle.
Battaristis concisa/Battaristis concisa :
Battaristis concisa est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve à Cuba.
Battaristis coniosema/Battaristis coniosema :
Battaristis coniosema est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Pérou et au Pará, au Brésil. L'envergure est de 9 à 10 mm. Les ailes antérieures sont grises avec la zone costale largement imprégnée de blanc sur la moitié antérieure et une épaisse strie noire incurvée vers le dos à un tiers jusqu'au disque aux trois cinquièmes, la moitié postérieure bordée au-dessus par une strie blanche imprégnée étendue près de à l'angle de la ligne subterminale, et marqué au-dessus par un point noir représentant le second stigmate discal. Il y a une strie bronzée-noirâtre le long de la costa des deux cinquièmes à l'apex, aiguë en avant, coupée par de fines lignes blanches très obliques au milieu et aux deux tiers, cette dernière (ligne subterminale) s'est poursuivie jusqu'au termen où elle forme un très projection angulaire aiguë comprenant un strigula noir, puis vers le dos avant le tornus mais ne l'atteignant pas. La zone située entre les stries costales et discales était blanchâtre et teintée de brun. Une strie sous-oblique tachetée de blanc gris foncé s'étend de la costa aux cinq sixièmes jusqu'à la projection de la ligne subterminale. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis curtella/Battaristis curtella :
Battaristis curtella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1914. On le trouve au Panama. L'envergure est de 10–11 mm. Les ailes antérieures sont gris foncé, finement irrouillées (tachetées) avec de minuscules poussières ocreuses verdâtres. La moitié externe du bord costal a une strie blanche oblique au troisième apical et une strie blanche perpendiculaire juste avant l'apex. Ce dernier se connecte presque avec une fine ligne blanche perpendiculaire à travers l'aile, à l'extérieur de laquelle le bout de l'aile est gris clair avec un seul trait longitudinal noir et une large ligne marginale noire étroitement bordée de jaune. Les ailes postérieures sont fuscous brun foncé avec la moitié basale de la costa blanc argenté.
Battaristis cyclella/Battaristis cyclella :
Battaristis cyclella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1903. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Arizona et en Utah. L'envergure est de 14-14,5 mm. Les ailes antérieures sont jaune blanchâtre nuancé de fauve plus foncé. Au milieu du bord dorsal se trouve une grande tache semi-circulaire brun olive foncé, atteignant le milieu de l'aile et bordée de blanc. La moitié apicale du bord costal est de cette même couleur brun foncé, interrompue par quatre stries blanches obliques, la première vers le milieu de l'aile, la seconde au début des cils costaux, toutes deux dirigées vers l'extérieur. Les deux dernières stries sont plus petites près de l'apex et dirigées vers l'intérieur. La deuxième raie costale se poursuit légèrement en un mince fascia en forme de V pointu vers l'extérieur, à l'extrémité duquel se trouve un trait noir longitudinal bordé d'écailles blanches. Au-dessus et au-dessous de ce tiret, à l'extérieur du faible fascia blanc, l'aile est finement quadrillée d'écailles noires et blanches. Au milieu de l'aile à l'extrémité de la cellule se trouve une petite tache oblongue brun foncé. Les ailes postérieures sont brun olive foncé, plus claires et argentées vers la base.
Battaristis emissurella/Battaristis emissurella :
Battaristis emissurella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve au Panama, en Colombie, au Suriname, en Guyane et au Brésil. L'envergure est d'environ 16 mm. Les ailes antérieures sont ocre pâle avec le bord costal extrême sombre fuscous, sur la moitié postérieure formant une strie progressivement dilatée presque jusqu'à l'apex. Il y a une tache fuscous foncée occupant les trois cinquièmes dorsaux de l'aile depuis près de la base jusqu'aux deux tiers. Une fine ligne blanchâtre fortement excurvée se trouve des trois quarts de la costa au tornus, bordée en avant sauf sur la strie costale, par un fascia gris parsemé de points blancs brillants. L'espace terminal au-delà est blanc sur la moitié supérieure avec deux fins tirets noirs et une ligne marginale fuscous foncée, abondamment marquée de fuscous foncé sur la moitié inférieure. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Battaristis ichnota/Battaristis ichnota :
Battaristis ichnota est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 10–11 mm. Les ailes antérieures sont brun ocre clair, vers l'apex ocre ferrugineux clair, un peu mêlé de blanchâtre dans le disque et avec le bord costal noirâtre vers la base, avec un point noir à la base. Il y a de courtes marques noirâtres obliques vers la côte à un cinquième et deux cinquièmes, et sous le pli à un quart. Les stigmates sont noirs, partiellement bordés de blanchâtre, le plical et le deuxième discal formant des marques obliques, le plical plutôt obliquement avant le premier discal, l'espace entre les stigmates imprégné de fuscous. Le dos est assez largement imprégné de fuscous de la base à la ligne subterminale et il y a une tache noire allongée progressivement dilatée en forme de coin s'étendant le long de la costa d'un tiers à la ligne subterminale, coupée par une fine strigula oblique blanche d'au-delà de la milieu de la côte. Une fine ligne subterminale blanche se trouve des trois quarts de la costa au tornus, fortement angulée au milieu, sinueuse vers l'intérieur sur la moitié inférieure, l'angle interrompu par un court tiret noirâtre projetant de la suffusion sombre de la moitié dorsale du aile. Il y a aussi des points gris clair autour de la partie apicale de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont fuscous foncées, finement écaillées dans le disque en avant.
Battaristis melanamba/Battaristis melanamba :
Battaristis melanamba est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est d'environ 9 mm. Les ailes antérieures sont gris plomb, finement parsemées de blanchâtre avec des points noirs sous le pli avant le quart et avant le milieu. Le bord costal est noir de la base à une minuscule strigula noire à un cinquième et il y a deux taches costales noires triangulaires aplaties adjacentes s'étendant d'environ un tiers à quatre cinquièmes, séparées par une strigula blanchâtre oblique. Il y a deux ou trois petits points prémarginaux noirs indistincts près du termen. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis nigratomella/Battaristis nigratomella :
Battaristis nigratomella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Alabama, Arizona, Arkansas, Floride, Géorgie, Illinois, Indiana, Kentucky, Louisiane, Maine, Massachusetts, Minnesota, Mississippi, Caroline du Nord, Ohio, Oklahoma, Québec, Caroline du Sud , Tennessee, Texas, Washington et Virginie-Occidentale. Les ailes antérieures sont d'un blanc brillant, mais la partie apicale est brun pâle, contenant une strie blanche oblique. La strie est bordée de brun foncé sur la côte. Il y a une petite tache noire sous la pointe. Les ailes postérieures sont un peu plus foncées que les ailes antérieures. Des adultes ont été observés en vol de mars à octobre.
Battaristis orthocampta/Battaristis orthocampta :
Battaristis orthocampta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 9–10 mm. Les ailes antérieures sont grises ou ocre grisâtre pâle, légèrement teintées de fuscous vers le dos et avec un point noir sous le pli au quart. Les stigmates plical et second discal sont noirâtres et il y a une épaisse strie noirâtre le long de la costa des deux cinquièmes à l'apex, atténuée en avant, coupée par une fine strigula blanche très oblique de la costa au-delà du milieu. Il y a un fin trait noir dans le disque au-delà du deuxième stigmate discal, n'atteignant pas la ligne subterminale et il y a parfois une marque noirâtre sur le dos avant la ligne subterminale. Une fine ligne subterminale blanchâtre se trouve des trois quarts de la costa au tornus, à angle droit au milieu, les deux parties droites. Une barre blanche relie l'angle de cette ligne avec le termen sous l'apex, y compris une fine strigula noire en arrière. La zone terminale en dessous est fuscous, irrouillée (saupoudrée) de blanchâtre et il y a un petit point blanchâtre sur la côte près de l'apex. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis parazela/Battaristis parazela :
Battaristis parazela est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve à Pará, au Brésil.
Battaristis pasadenae/Battaristis pasadenae :
Battaristis pasadenae est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Keifer en 1935. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Californie. L'envergure est d'environ 11–12 mm. Les ailes antérieures sont fuscous, les écailles à bout blanc obscur et avec les trois quarts basaux presque unicolores mais les stigmates plus ou moins indiqués par de légers points sombres. Le stigmate plical se trouve à un tiers et le premier discal obliquement au-delà du plical et un court tiret blanc en face sur la costa. Le deuxième stigmate discal se trouve à environ les deux tiers, avec quelques écailles blanches. Il y a un fascia blanc étroit fortement angulé vers l'extérieur laissant la costa juste au-delà des deux tiers, se dirigeant vers le tornus, la partie supérieure plus longue et les deux parties concaves. L'aile au-delà du fascia est un peu plus irritée de blanc que la partie basale de l'aile. Les ailes postérieures sont légèrement fuscous.
Battaristis perinaeta/Battaristis perinaeta :
Battaristis perinaeta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1910. On le trouve au Mexique (Guerrero). L'envergure est d'environ 9 mm. Les ailes antérieures sont gris pierre sur la moitié de leur longueur, puis brun bronzé foncé. Il y a plusieurs stries blanches comme neige sur la moitié extérieure, l'une formant une tache costale oblique au-delà du milieu, une deuxième petite tache triangulaire droite avant le début des cils costaux, et une troisième au-dessus du tornus, divisée par une ligne sombre en deux rayures longitudinales. En plus de ceux-ci, il y a une strie apicale oblique, redoublée dans les cils apicaux, une petite strie longitudinale sous l'extrémité externe du pli et une strie divergente plus courte au-dessus. Les ailes postérieures sont brun terre d'ombre.
Battaristis prismatopa/Battaristis prismatopa :
Battaristis prismatopa est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est d'environ 10 mm. Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, avec quelques écailles sombres fuscous éparses à l'arrière. Les stigmates plical et second discal sont foncés et il y a une strie noirâtre-fuscous le long de la côte d'avant le milieu jusqu'à près de l'apex, coupée par un strigula blanc très oblique au-delà du milieu. Une fine ligne subterminale blanche se trouve des trois quarts de la costa au tornus, assez fortement angulée au milieu, la moitié supérieure légèrement incurvée vers l'extérieur, suivie d'une suffusion brunâtre, la partie inférieure droite. Il y a aussi une petite tache rhomboïdale noire sur le termen sous l'apex, bordée d'une suffusion blanchâtre. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Rhythmodes Battaristis / Rhythmodes Battaristis :
Battaristis rhythmodes est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1929. On le trouve à Pará, au Brésil.
Battaristis sphenodelta/Battaristis sphenodelta :
Battaristis sphenodelta est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Brésil. L'envergure est d'environ 9 mm. Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, la costa imprégnée de blanc vers l'avant et il y a une tache noirâtre allongée-triangulaire au milieu de la costa, ainsi qu'une tache costale noire en forme de coin juste au-delà de celle-ci jusqu'à près de l'apex, coupée par un fine ligne subterminale blanche des trois quarts de la costa au tornus, à angle droit au milieu et marquée d'un trait noir sur l'angle. La zone apicale au-delà est teintée de brunâtre, avec une certaine suffusion blanchâtre vers l'apex et le long du termen. Les ailes postérieures sont grises.
Stéréogramme de Battaristis/Stéréogramme de Battaristis :
Battaristis stereogramma est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1914. On le trouve en Guyane. L'envergure est de 10–11 mm. Les ailes antérieures sont gris plomb, parfois irritées (saupoudrées) de blanc et avec une tache noirâtre ou une marque très oblique sur le pli d'environ un quart. Il y a un point noirâtre au milieu du disque et une strigula blanchâtre oblique de la costa avant le milieu, bordée des deux côtés de noir, la bordure postérieure confluente avec un fascia fuscous foncé précédant la ligne subterminale, suffuse en avant et noirâtre sur le côte. La ligne subterminale des trois quarts de la costa au dos avant le tornus est presque droite et blanchâtre et la zone terminale au-delà est plus ou moins blanchâtre irrorated (saupoudré), en particulier vers la costa, avec trois ou quatre plus ou moins indistincts points prémarginaux noirâtres. Les ailes postérieures sont fuscous foncées, un peu finement écaillées dans le disque vers l'avant.
Battaristis symphora/Battaristis symphora :
Battaristis symphora est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Walsingham en 1911. On le trouve au Mexique (Tabasco). L'envergure est d'environ 7 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres sur la moitié costale vers la base, devenant grisâtres vers le dos et ocre brunâtre autour et au-delà de l'extrémité de la cellule. À l'extrême base de la costa se trouve une fine strie noire, suivie d'une très courte strie noire oblique au quart et d'une strie noire oblique plus large au milieu. Ceci est séparé par une étroite strie blanche oblique d'une tache costale noirâtre allongée, qui est quelque peu triangulaire et se termine par une ligne noirâtre redoublée incurvée dans les cils apicaux. Cette tache contient une ligne mince oblique vers l'extérieur, pointant vers une petite tache noire dans une tache blanche avant l'apex, une autre ligne blanche mince la rencontrant à un angle par rapport au dos. Un petit espace pâle sur le pli à environ la moitié de la longueur de l'aile contient quelques écailles noirâtres et les cils terminaux sont chenus, tachetés de fuscous grisâtre. Les ailes postérieures sont brun grisâtre.
Battaristis syngraphopa/Battaristis syngraphopa :
Battaristis syngraphopa est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Brésil et au Pérou. L'envergure est de 9–10 mm. Les ailes antérieures sont gris clair, imprégnées postérieurement de gris plus foncé ou parfois teinté de brunâtre et il y a une tache fuscous foncée transversale traversant le pli au quart. Un point fuscous sombre et nuageux se trouve vers la côte à un tiers. Les stigmates sont nuageux et foncés fuscous, le discal approché, le plical plutôt obliquement avant le premier discal. Il y a une strigula blanche très oblique du milieu de la costa, précédée d'une marque fuscous foncée allongée, une marque similaire précédant la ligne subterminale et une fine ligne blanche des trois quarts de la costa au tornus, angulée obtus au milieu , la moitié supérieure droite, la partie inférieure légèrement sinueuse. Il y a aussi une petite tache apicale subovale noirâtre et un trait subapical, séparés par un trait blanc, au-dessus et au-dessous de ces taches marginales de suffusion blanche. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Battaristis synocha/Battaristis synocha :
Battaristis synocha est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1922. On le trouve au Pérou. L'envergure est de 8–9 mm. Les ailes antérieures sont ocre grisâtre clair, plus pâles vers la côte antérieurement et le bord costal antérieurement noirâtre. Il y a une épaisse strie irrégulière noirâtre-fuscous courbée vers le dos avant le milieu du disque aux deux tiers et une strigula noirâtre très oblique de la costa à un tiers. Une épaisse strie brun-bronze, irrégulièrement imprégnée de noir, se trouve vers la costa de près au-delà jusqu'à l'apex, aiguë en avant, coupée par une fine ligne blanche très oblique du milieu de la costa, et une moins oblique de trois- quarts, faisant une projection angulaire très aiguë au milieu et se prolongeant vers le dos avant le tornus, les deux moitiés sinueuses vers l'intérieur, la projection renfermant un trait noir très fin. Les ailes postérieures sont fuscous foncées.
Battaristis tricentrota/Battaristis tricentrota :
Battaristis tricentrota est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve au Brésil.
Battaristis unistrigella/Battaristis unistrigella :
Battaristis unistrigella est un papillon nocturne de la famille des Gelechiidae. Il a été décrit par August Busck en 1914. On le trouve au Panama. L'envergure est d'environ 8 mm. Les adultes ressemblent à Battaristis bistrigella, mais un peu plus foncés et plus verdâtres. Les taches costales sont presque contiguës, la première plus petite que chez B. bistrigella et les deuxième et troisième séparées seulement par une fine bande blanche. Il n'y a qu'une seule strie blanche sur la marge costale au-delà du fascia et la strie noire longitudinale à l'angle du fascia est entourée d'écailles blanches contiguës au fascia. Il y a deux stries noires allongées à l'extrémité de la cellule et la cellule et la partie dorsale ne sont pas marbrées.
Battaristis vittella/Battaristis vittella :
Battaristis vittella, le papillon à dos rayé, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Gelechiidae. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé dans l'est des États-Unis et le sud du Canada. L'envergure est de 8 à 10 mm. Les ailes antérieures sont brun cannelle avec des bandes transversales grises. Des adultes ont été observés en vol de février à octobre. Les larves se nourrissent des bourgeons et des cônes de diverses espèces de Pinus. L'espèce hiverne au stade larvaire dans un tunnel à l'intérieur d'un bourgeon ou d'un cône. La nymphose a lieu au printemps.
Battarius/Battarius :
Battarius (150 après JC - après 170 après JC) était un enfant dirigeant barbare de la guerre marcomane. Il est mentionné dans l'Historia romana de Cassius Dio. En conséquence, Battarius se présenta devant Marc Aurèle et demanda une alliance. L'empereur accéda à sa requête. En échange d'or, Battiarus réussit à retenir Tarbus, un chef voisin, qui était venu en Dacie en menaçant de faire la guerre à moins que Rome ne lui paie de l'or.
Battarrée/Battarrée :
Battarrea est un genre de champignons producteurs de champignons. Le genre était autrefois classé dans la famille des Tulostomaceae jusqu'à ce que la phylogénétique moléculaire révèle son affinité avec les Agaricaceae. Les espèces de Battarrea ont un péridium (sac de spores) qui repose sur un stipe allongé et creux avec une surface qui a tendance à se déchirer en écailles fibreuses. À l'intérieur du péridium, la gleba est constituée de spores sphériques verruqueuses et d'un capillitium de fils d'hyphes simples ou ramifiés qui ont des épaississements en spirale ou angulaires. Le genre porte le nom du prêtre et naturaliste italien Giovanni Antonio Battarra.
Battarrea phalloides/Battarrea phalloides :
Battarrea phalloides est une espèce de champignon non comestible de la famille des Agaricaceae et l'espèce type du genre Battarrea. Connu dans la langue vernaculaire sous le nom de vesse-de-loup à tige écailleuse, d'échasse sablonneuse ou de vesse-de-loup à tige du désert, il a une tige ligneuse, mince et hirsute ou écailleuse qui mesure généralement jusqu'à 40 centimètres (15,7 po) de longueur. Bien que son aspect général ressemble à un agaric avec tige et branchies, au sommet de la tige se trouve un sac de spores, composé d'un péridium et d'une gleba interne poudreuse. À maturité, le sac de spores se rompt pour libérer les spores. Battarrea phalloides se trouve dans des endroits secs et sablonneux du monde entier et a été collecté en Afrique, en Asie, en Australie, en Europe, en Amérique du Nord (principalement dans les régions occidentales) et en Amérique du Sud. Il existe actuellement un certain désaccord dans la littérature quant à savoir si le B. stevensii européen est la même espèce que B. phalloides.
Battarreoides/Battarreoides :
Battarreoides (orth. var. Battarraeoides) est un genre fongique de la famille des Agaricaceae. C'est un genre monotypique, contenant la seule espèce Battarreoides diguetii, trouvée dans les régions désertiques d'Amérique du Nord. Le champignon a été initialement nommé Battarreoides potosinus par Teófilo Herrera Suárez en 1951.
Battarrina/Battarrina :
Battarrina est un genre de champignons de la classe des Sordariomycètes.
Battavarapalli/Battavarapalli :
Battavarapalli est un village dans le Hosur taluk du district de Krishnagiri, Tamil Nadu, India.Batavarapalli village ayant 3 types de communauté (1)BC, (2)MBC, (3)SC c'est moyen, Achari(BC), Kurubas(MBC) et Dravidiens (SC). Ici, parler Telugu est BC et SC, Kannada Speakers est MBC....
Battcock/Battcock :
Battcock est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Oliver Battcock (1903–1970), joueur de cricket anglais William Battcock, joueur de cricket anglais
Batteau, Terre-Neuve_et_Labrador/Batteau, Terre-Neuve-et-Labrador :
Batteau était un petit village de pêcheurs sur l'île des Étangs, au large de la côte sud-est du Labrador. Il était situé sur l'île des étangs dans le district de Grand Falls - White Bay au Labrador. C'était une escale pour les navires en 1911. La gare fut desservie par le CNR Express après juin 1953. Le premier bureau de poste ouvrit le 6 août 1962 et la première Post Mistress fut Stella Dyson. La communauté a ensuite été dépeuplée. Batteau a aussi un nom français en raison de la prise en charge par les Français des premières nations.
Balle frappée/Balle frappée :
Dans les sports de baseball et de softball, une balle frappée est un terrain qui a été touché par la batte du frappeur. Selon l'endroit où la balle atterrit, une balle frappée peut devenir une bonne balle ou une fausse balle. Si une balle frappée est une bonne balle, les défenseurs tentent de faire sortir le frappeur. Une fausse balle est évaluée comme un strike à moins que le frappeur n'ait déjà accumulé deux strikes, auquel cas le nombre de strikes n'augmente pas (à l'exception d'un carie ou d'une fausse faute). Les balles frappées sont également classées selon leur trajectoire. Les plus courantes de ces classifications basées sur la trajectoire sont les balles volantes, les entraînements en ligne et les balles au sol.
Bataille/Bataille :
Battel, ou battels, parfois orthographié batells, ou batels est un terme utilisé à l'Université d'Oxford pour désigner la nourriture commandée par les membres du collège, distincte des biens communs habituels. Par conséquent, il faisait également référence aux comptes du collège pour la pension et les provisions fournies par la cuisine et le beurre, et, généralement, à l'ensemble des comptes du collège d'une personne. Bien que la distinction avec les biens communs ne soit plus pertinente, le terme persiste en tant que nom des factures trimestrielles des membres dans de nombreux collèges des universités d'Oxford et de Durham. Batteler, plus tard résident dans un collège, était à l'origine un rang d'étudiants entre roturiers et serviteurs qui, comme son nom l'indique, ne recevaient pas de "communs", mais seulement les provisions qu'ils commandaient pour eux-mêmes. L'inventaire de Henry Thorlthorpe, un vicaire choral de l'église Saint-Pierre d'York, le Minster, mort en 1426, inclut dans les dettes qu'il a à payer des batailles de ce genre. Quand il mourut en 1426, son inventaire d'homologation, au Borthwick Institute of Historical Records de l'Université de York, tel que traduit par Philip Stell dans Probate Inventories of the York Diocese (AY2/3, ISBN 1-874454-37-X), dit " pour les batells qu'Henry doit à la communauté des pasteurs 2 pence".
Battel (homonymie)/Battel (homonymie) :
Battel est un terme utilisé à l'Université d'Oxford pour désigner la nourriture commandée par les membres du collège. Battel peut également faire référence à : Battel, un hameau de Malines, partie historique de la seigneurie de Malines Kaiju Big Battel, troupe de divertissement de performance américaine basée à Boston
Battell/Battell :
Battell est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Carl Battell (1893–1988), joueur de hockey sur glace canadien Edward Battell Cycliste britannique, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de 1896 Joseph Battell (homonymie), plusieurs personnes Ralph Battell (1649–1713), Anglais théologien
Chapelle Battell/Chapelle Battell :
Battell Chapel est la plus grande chapelle de l'Université de Yale à New Haven, Connecticut. Construit en 1874-1876, il a été financé principalement grâce aux dons de Joseph Battell et d'autres membres de sa famille. Succédant à deux bâtiments de chapelle précédents sur l'ancien campus de Yale, il a fourni un espace pour les services quotidiens de la chapelle, qui étaient obligatoires pour les étudiants du Yale College jusqu'en 1926. Avec Durfee Hall et Farnam Hall, la chapelle faisait partie d'un programme commencé dans les années 1870 pour construire le périmètre de l'ancien campus et le sépare du reste de la ville. Ces trois bâtiments, tous du même architecte, ont été parmi les premiers à Yale à porter le nom de donateurs plutôt que de fonction, d'emplacement ou de financement législatif. Battell Chapel est l'un des endroits sur le Connecticut Freedom Trail.
Maison Battell / Maison Battell :
La Battell House est une maison historique située au 293 Haverhill Street à Reading, Massachusetts. Construit vers 1806, c'est un bel exemple local d'architecture transitionnelle géorgienne-fédérale. Il est remarquable que la maison de Charles Battell, un vétéran de la guerre civile américaine. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1984.
Battell Park_Historic_District/Battell Park Historic District :
Le quartier historique de Battell Park est un parc public historique et un quartier historique national situé à Mishawaka, dans le comté de St. Joseph, dans l'Indiana. Le quartier comprend deux bâtiments contributifs, un site contributif, deux structures contributives et un objet contributif dans un parc public. Il a été créé en 1881 et s'est ensuite développé avec un mémorial de guerre des soldats érigé en 1884 et un bandshell de style néo-classique érigé en 1927. En 1936-1937, la Works Progress Administration a ajouté un jardin de pierres en cascade à cinq niveaux avec une chute d'eau, petit piscines et pont voûté. Il a été inscrit au registre national des lieux historiques en 1996.
Battelle/Batelle :
Battelle peut faire référence à : Battelle Hall, arène polyvalente et salle d'exposition située à Columbus, Ohio Battelle Memorial Institute, organisation de R&D qui gère huit laboratoires nationaux, dont le siège est à Columbus, Ohio Ann Battelle (née en 1968), le skieur américain Gordon Battelle, fondateur du Battelle Memorial Institute John Battelle, un entrepreneur américain, auteur et journaliste Kenneth Battelle, plus connu sous le nom de 'Kenneth', coiffeur de célébrités
Battelle, Alabama/Battelle, Alabama :
Battelle est une communauté non constituée en société du comté de DeKalb, en Alabama, aux États-Unis. Battelle était autrefois une communauté minière florissante qui s'étendait sur une ligne nord-sud le long du pied de Lookout Mountain, à cinq miles au nord de Valley Head, en Alabama. Au début du XXe siècle, Battelle comprenait des centaines de maisons, une école, un économat, un hôtel et la poste, en plus des fours et fours à coke. Battelle avait un système d'eau avec de l'eau d'une source qui était pompée dans un grand réservoir en bois, puis acheminée dans les maisons environnantes. Les prospecteurs miniers ont trouvé des poches d'assez bonne qualité de minerai de fer, de charbon et de calcaire, tous les ingrédients nécessaires à la fabrication de la fonte brute. La Lookout Mountain Iron Company a donc été formée par un groupe de spéculateurs miniers de l'Ohio, dirigé par le colonel John Gordon Battelle. Bien qu'il ait déjà d'importants investissements dans l'industrie sidérurgique de l'Ohio et du Midwest, Battelle s'intéresse personnellement beaucoup à l'entreprise à laquelle il donne son nom. Il s'y est installé et a personnellement supervisé l'activité de la mine jusqu'à ce qu'il soit déterminé que les gisements minéraux étaient d'une qualité ou d'une quantité insuffisante pour concurrencer les mines en cours de développement dans la région de Birmingham. En 1905, le four a été mis en veille et les maisons et autres propriétés ont été progressivement liquidées. Pendant la Première Guerre mondiale, le gouvernement britannique a acheté le four, qui a ensuite été démantelé et expédié à Calcutta, en Inde. Bien que l'entreprise financière de Battelle dans le comté de DeKalb se soit avérée infructueuse; il a très bien réussi avec d'autres investissements. À sa mort en 1918, il laissa 4 000 000 $ à son fils unique, Gordon Battelle. Le jeune Battelle, décédé en 1923, a légué la fortune au Battelle Memorial Institute de Columbus, Ohio. Après que la compagnie minière a cessé ses activités à Battelle et que les meilleures maisons ont été vendues et déplacées, il n'y a plus eu beaucoup d'activité dans la communauté. La Belcher Lumber Company de Centreville y a opéré pendant quelques années dans les années 1940. En 1969, lorsque le train Alabama Great Southern Railroad a déraillé et que des réservoirs de propane ont explosé là-bas, des reportages ont donné le site de l'épave sous le nom de Battelle.
Battelle Darby_Creek_Metro_Park/Battelle Darby Creek Metro Park :
Battelle Darby Creek Metro Park est un parc métropolitain du centre de l'Ohio, détenu et exploité par Columbus et Franklin County Metro Parks. Le parc se trouve dans les cantons de Pleasant et Prairie, au sud-ouest de Columbus. C'est le plus grand parc du système Metro Parks, avec 7 103 acres (2 874 ha). Le parc comprend des terres et des lits de ruisseaux au nord et au sud de la confluence des ruisseaux Big & Little Darby. Les caractéristiques uniques comprennent des zones de prairie à herbes hautes restaurées totalisant 2 000 acres (810 ha) qui abritent un groupe de 10 bisons américains, un grand centre de la nature avec des expositions sur la biodiversité exceptionnelle de Big Darby Creek et un monticule de Fort Ancient. Treize milles du ruisseau Big Darby et du ruisseau Little Darby traversent le parc. Une grande partie du terrain du parc a été donnée par le Battelle Memorial Institute. La parcelle nord se trouve juste à l'extérieur de la ville de West Jefferson (dans le comté de Madison). Le parc suit les Darby Creeks vers le sud après le village de Georgesville et continue vers le carrefour de Darbydale. Des parcelles isolées du parc s'étendent le long de Darby Creek jusqu'au village de Harrisburg (dans le comté de Pickaway).
Battelle Developmental_Inventory/Battelle Developmental Inventory :
L'inventaire de développement Battelle est une évaluation administrée par des cliniques qui mesure la maîtrise des étapes du développement dans les domaines globaux de la communication, du développement socio-émotionnel, adaptatif, moteur et cognitif. Il convient aux enfants de la naissance à 7 ans et 11 mois. Cette évaluation est publiée par Riverside Insights. À partir de 2020, l'édition actuelle est la 3e édition.
Salle Battelle/Salle Battelle :
Battelle Hall (à l'origine connu sous le nom de Ohio Center) est une salle d'exposition polyvalente de 6 864 places située à Columbus, Ohio, qui fait partie du Greater Columbus Convention Center. Il a ouvert ses portes sous le nom de Ohio Center le 10 septembre 1980 et, bien que parfois considéré comme un éléphant blanc en raison de sa petite taille et de sa capacité d'accueil (les fans de concerts se retrouvaient généralement en voiture jusqu'au Cincinnati Riverfront Coliseum, Indianapolis Market Square Arena, Detroit Joe Louis Arena, Cleveland Richfield Coliseum ou Pittsburgh Mellon Arena), il a été utilisé pour une variété d'événements, y compris des concerts (Conway Twitty, Devo, Elvis Costello & The Attractions, The Stray Cats, Rick Springfield, Kiss (2/19/84), Culture Club , Ratt, The Pointer Sisters, Cyndi Lauper, Billy Idol, Billy Ocean, Richard Marx, Queensrÿche), des salons professionnels et des événements sportifs tels que les tournois de basketball masculin de la Mid-American Conference de 1993 et ​​1994. La salle d'exposition abritait également des cartes de lutte professionnelle du début des années 1980 au milieu des années 1990 avec des visites mensuelles du WWF et des événements occasionnels de la WCW. La salle totalise 90 000 pieds carrés (8 400 m2) d'espace d'exposition - 65 000 au rez-de-chaussée et 25 000 sur le balcon, et peut être divisible en deux salles. Le premier événement de divertissement dans l'établissement a été le comédien Rodney Dangerfield et l'invité spécial McGuffey Lane le 20 septembre 1980, en présence de 6 677 personnes.
Battelle Memorial_Institut/Institut Battelle Mémorial :
Battelle Memorial Institute (plus largement connu sous le nom de simplement Battelle) est une société privée à but non lucratif de développement des sciences appliquées et de la technologie dont le siège est à Columbus, Ohio. Battelle est une fiducie caritative organisée en tant que société à but non lucratif en vertu des lois de l'État de l'Ohio et est exonérée d'impôt en vertu de l'article 501(c)(3) de l'Internal Revenue Code car elle est organisée à des fins caritatives, scientifiques et éducatives. L'institut a ouvert ses portes en 1929 mais trouve ses origines dans le testament de 1923 de l'industriel de l'Ohio Gordon Battelle qui a prévu sa création et de sa mère Annie Maude Norton Battelle qui a laissé l'essentiel de la fortune familiale à l'institut après sa mort en 1925. Se concentrant à l'origine sur travaux de recherche et développement sous contrat dans les domaines des métaux et de la science des matériaux, Battelle est désormais une entreprise scientifique et technologique internationale qui explore des domaines scientifiques émergents, développe et commercialise des technologies et gère des laboratoires pour ses clients.
Battelle Riverfront_Park/Battelle Riverfront Park :
Battelle Riverfront Park est un parc de 4,1 acres (1,7 ha) situé au centre-ville de Columbus, dans l'Ohio, aux États-Unis, près de l'hôtel de ville de Columbus. Le parc a été créé en 1983. Il porte le nom de Gordon Battelle et a été financé par le Battelle Memorial Institute.
Battelle for_Kids/Battelle for Kids :
Battelle for Kids (BFK) est une organisation nationale à but non lucratif "engagée à collaborer avec les systèmes scolaires et les communautés pour réaliser le pouvoir et la promesse de l'apprentissage du 21e siècle pour chaque élève". L'organisation a son siège à Columbus, Ohio.
Batterie/Batterie :
Battely est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: John Battely (1646–1708), antiquaire et ecclésiastique anglais Nicholas Battely (1648–1704), antiquaire et ecclésiastique anglais, frère de John
Battement/battement :
En ballet, le battement (prononciation française : [batmɑ̃]) est un mouvement latéral alterné de la jambe de travail (sans appui). Les battements sont généralement effectués par multiples, rapidement et en succession rapide, de sorte que le pied actif semble flotter ou vibrer. Ils sont généralement exécutés devant (en avant ou à la quatrième devant), sur le côté (à la seconde) ou en arrière (en arrière ou à la quatrième derrière). Le mot battement est d'origine française, signifiant "battre".
Latte/Latte :
Une latte est le plus souvent une bande de matériau solide, historiquement en bois, mais peut également être en plastique, en métal ou en fibre de verre. Les lattes sont utilisées de diverses manières dans la construction, la voile et d'autres domaines. Dans l'industrie de l'éclairage, les réglettes font référence aux luminaires linéaires. Dans la sidérurgie, les voliges utilisées comme fourrures peuvent aussi être appelées « chapeaux haut de forme », en référence au profil du métal.
Latte (voiture)/Latte (voiture):
La Batten était une voiture britannique fabriquée à Beckenham, dans le Kent, entre 1935 et 1938, basée sur la Ford Model 18 V-8 de 1932. Les voitures ont fait campagne avec succès lors d'essais et d'événements de course. Parmi les nombreuses voitures hybrides anglo-américaines produites à la fin des années 1930, la Batten avait probablement les performances les plus élevées. La voiture utilisait un châssis Ford raccourci de 16 pouces (400 mm) et rétréci à l'arrière avec la suspension à ressort transversal conservée sur la plupart des voitures mais réinitialisée. Le moteur V-8 de 3622 cm3 a été réglé et avec la voiture ne pesant que 2180 livres (940 kg) dans sa forme la plus basique, une vitesse de pointe de plus de 100 mph (160 km/h) a été facilement obtenue. Les premières voitures avaient des courses très basiques carrosseries mais a conservé plusieurs panneaux Ford dont la calandre. Les voitures ultérieures sont devenues progressivement plus civilisées et élégantes. Une dizaine de voitures ont été fabriquées au total.
Batten (homonymie) / Batten (homonymie):
Une latte est un morceau de matériau de construction. Batten peut également faire référence à : Batten (nom de famille), pour les personnes nommées Batten Batten (voiture), une automobile britannique produite dans les années 1930 Batten (théâtre), un poteau horizontal auquel des lumières, des accessoires ou des rideaux peuvent être suspendus La maladie de Batten, un trouble du système nerveux Batten Kill, une rivière américaine qui prend sa source dans le Vermont et se jette dans New York Batten Kill Railroad, un chemin de fer de classe III opérant à New York Mount Batten, un affleurement rocheux à Plymouth Sound en Angleterre Sail batten, un insert flexible en une voile pour aider à le façonner en tant que profil aérodynamique BBDO (Batten, Barton, Durstine & Osborn), une agence de publicité américaine
Batten (nom de famille)/Batten (nom de famille) :
Les personnes nommées Batten incluent : Adrian Batten, compositeur anglais (anglican). Ann Batten, femme politique néo-zélandaise. Billy Batten, footballeur de la ligue anglaise de rugby. Charles Lynn Batten, professeur agrégé à l'Université de Californie à Los Angeles. Chris Batten, bassiste et chanteur du groupe post-hardcore anglais Enter Shikari. Cyia Batten, danseuse et actrice américaine. Eric Batten , footballeur de la ligue de rugby anglaise Frank Batten , homonyme de la Batten School of Leadership and Public Policy. Frederick Batten, neurologue et pédiatre anglais. George Batten (homonymie) Gerard Batten, membre du Parlement européen et ancien chef du parti UKIP Guin Batten, champion d'aviron, sœur cadette de Miriam. Herman Batten, homme politique canadien. James Batten, directeur général des éditions Knight-Ridder. Jean Batten, était un aviateur néo-zélandais. John Batten (homonymie) Jennifer Batten, guitariste et auteur. Joseph Batten, administrateur académique anglais. Karen Batten (Karen Pence, née en 1958), institutrice américaine et deuxième dame des États-Unis Karen Lee Batten, chanteuse de musique country. Kim Batten , championne américaine de haies à la retraite. Lynn Batten , mathématicienne canado-australienne Miriam Batten , médaillée d'or aux Championnats du monde d'aviron de 1998. Norman Batten, pilote automobile américain. Peter Batten , acteur et doubleur britannique. Ray Batten , footballeur de la ligue de rugby anglaise Shawn Batten , actrice de feuilleton américain. Susan Batten , actrice américaine de feuilleton. Timothy Batten, juge américain. William Batten, un marin britannique, fils d'Andrew Batten, un maître de la Royal Navy.
Batten (théâtre)/Batten (théâtre):
Dans les théâtres, une latte (également connue sous le nom de barre ou de tuyau) est un long tuyau métallique suspendu au-dessus de la scène ou du public à partir duquel des luminaires, des décors théâtraux, des rideaux de théâtre et des rideaux de scène peuvent être suspendus. Les lattes situées au-dessus d'une scène peuvent généralement être abaissées jusqu'à la scène (entrées par avion) ​​ou élevées dans une tour de vol au-dessus de la scène (sortie) par un système de vol.
Filles de lattes/filles de lattes :
Batten Girls (ば っ て ん 少 女 隊, Batten Shōjo Tai , stylisé en anglais sous le nom de BATTEN GIRLS ) est un groupe d'idols féminins japonais, formé par Stardust Promotion en juin 2015. Le groupe est basé dans la préfecture de Fukuoka et est géré par le bureau régional de Fukuoka de Stardust Promotion. Depuis 2016, c'est le dernier groupe sœur de Momoiro Clover Z (basé à Tokyo), Shiritsu Ebisu Chugaku (Tokyo), Team Syachihoko (Nagoya) et Tacoyaki Rainbow (Osaka).
Institut Batten / Institut Batten :
Le Batten Institute for entrepreneurship and innovation est l'un des centres d'excellence de la Darden Graduate School of Business Administration de l'Université de Virginie. Il a été fondé en 1999 grâce à un don de 60 millions de dollars à la Darden School de l'ancien élève Frank Batten, président de Landmark Communications, fondateur de The Weather Channel.
Batten Kill / Batten Kill :
La rivière Batten Kill, Battenkill ou Battenkill est une rivière de 95,6 km (59,4 miles) de long qui prend sa source dans le Vermont et qui se jette dans New York et est un affluent de la rivière Hudson. C'est le plus long affluent de l'Hudson à l'est de cette rivière. Comme "tuer" signifie un ruisseau, le nom "Battenkill River" est pléonastique. L'embouchure du Batten Kill se trouve à Easton, New York, et la source de la rivière se trouve à East Dorset, Vermont. La rivière est connue pour sa pêche, car elle abrite une importante population de truites. Le pont couvert de Shushan le traverse à un moment donné, et le siège de la société Orvis est également situé le long de son parcours. La vallée de Batten Kill accueille le Tour of the Battenkill, la plus grande course cycliste sur route d'Amérique du Nord. Le nom amérindien de la rivière est Dionoondehowee ou Ondawa.
Batten Kill_Railroad / Batten Kill Railroad :
Le Batten Kill Railroad (marque de signalisation BKRR) est un chemin de fer de classe III opérant à New York. Le BKRR a été formé en 1982 en commençant les opérations le 22 octobre d'une paire de lignes secondaires abandonnées du Delaware et de l'Hudson Railway, totalisant environ 30 milles de voie.
Maladie des lattes/Maladie des lattes :
La maladie de Batten est une maladie mortelle du système nerveux qui débute généralement dans l'enfance. Le début des symptômes se situe généralement entre 5 et 10 ans. Elle est souvent autosomique récessive. C'est le nom commun d'un groupe de troubles appelés lipofuscinoses céroïdes neuronales (NCL). Bien que la maladie de Batten soit généralement considérée comme la forme juvénile de NCL (ou "type 3"), certains médecins utilisent le terme maladie de Batten pour décrire toutes les formes. du NCL. Historiquement, les NCL étaient classés selon l'âge d'apparition de la maladie en NCL infantile (INCL), NCL infantile tardif (LINCL), NCL juvénile (JNCL) ou NCL adulte (ANCL). Au moins 20 gènes ont été identifiés en association avec la maladie de Batten, mais la NCL juvénile, la forme la plus répandue de la maladie de Batten, a été liée à des mutations du gène CLN3. Il a été décrit pour la première fois en 1903.
Fermez les_trappes/Lattez les trappes :
Batten the Hatches est le premier album de l'auteure-compositrice-interprète américaine Jenny Owen Youngs. Initialement auto-sorti en 2005 par Youngs, il a été réédité avec le morceau bonus "Drinking Song" deux ans plus tard par le label Nettwerk. Le morceau "Fuck Was I" a été utilisé dans le premier épisode de la deuxième saison de la série Showtime Weeds , pour illustrer une scène dans laquelle le personnage principal Nancy Botwin, trafiquant de marijuana à temps partiel, découvre que son nouvel amant est en fait un agent de la DEA. Cette apparition aurait conduit les ventes de l'album à passer de cinq à dix par semaine à vingt à trente par jour.
Battenans-Varin/Battenans-Varin :
Battenans-Varin est une commune du département du Doubs en région Bourgogne-Franche-Comté dans l'est de la France.
Battenans-les-Mines/Battenans-les-Mines :
Battenans-les-Mines (prononciation française : [batnɑ̃ le min]) est une commune du département du Doubs dans la région Bourgogne-Franche-Comté dans l'est de la France.
Battenberg/Battenberg :
Battenberg ou Battenburg peut faire référence à :
Battenberg, Rhénanie-Palatinat/Battenberg, Rhénanie-Palatinat :
Battenberg (officiellement Battenberg (Pfalz)) est une Ortsgemeinde – une municipalité appartenant à une Verbandsgemeinde, une sorte de municipalité collective – dans le district de Bad Dürkheim en Rhénanie-Palatinat, en Allemagne.
Battenberg (Eder)/Battenberg (Eder):
Battenberg (Eder) est une petite ville du district de Waldeck-Frankenberg, dans le Land de Hesse, en Allemagne. La ville est connue pour avoir donné son nom à la famille Battenberg, une branche morganatique de la maison régnante de Hesse-Darmstadt, et à travers elle, le nom Mountbatten utilisé par les membres de la famille royale britannique, une traduction littérale de Battenberg.
Château de Battenberg/Château de Battenberg :
Le château de Battenberg (en allemand : Burg Battenberg) est une ruine de château près de Battenberg dans le comté de Bad Dürkheim dans l'état de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne.
Coupe Battenberg/Coupe Battenberg :
La Battenberg Cup est un prix décerné chaque année en tant que symbole d'excellence opérationnelle au meilleur navire ou sous-marin de la flotte de l'Atlantique de la marine américaine. La coupe était à l'origine décernée comme trophée au vainqueur des compétitions d'aviron de cotre ou de chaloupe entre les équipages des navires de guerre américains et britanniques. Ces dernières années, il a été présenté au gagnant de l'efficacité de combat "E" sélectionné comme le meilleur navire polyvalent de la flotte sur la base des réalisations de l'équipage. Il s'agit notamment des performances en compétition pour le prix de l'esprit sportif de la flotte de l'Atlantique, le prix du marin de l'année TYCOM, le prix Golden Anchor (pour la rétention), le prix Captain Edward F. Ney Memorial (pour le service alimentaire) et les prix d'excellence de commandement. D'autres informations, telles que les horaires d'exploitation, les engagements et les facteurs inhabituels contribuant à la nomination peuvent également être prises en compte.
Battenberg Hill/Battenberg Hill :
Battenberg Hill (bulgare : хълм Батенберг, 'Halm Battenberg' \'h&lm 'ba-ten-berg\) est une colline rocheuse culminant à 166 m à Dospey Heights sur la péninsule Byers de l'île Livingston dans les îles Shetland du Sud, en Antarctique. Situé à 1,8 km à l'est de Start Hill, à 1,8 km au sud de Voyteh Point et à 2,19 km au nord-ouest de Penca Hill. L'élément fait partie de la zone spécialement protégée de l'Antarctique ZSPA 126 Péninsule Byers, située dans l'une de ses zones restreintes. La colline porte le nom du prince Alexander Battenberg de Bulgarie (1857–1893).
Mausolée de Battenberg/Mausolée de Battenberg :
La tombe commémorative d'Alexander I de Battenberg (bulgare: гробница паметник „алек Ce pourrait , est le mausolée et le dernier lieu de repos du prince Alexandre Ier de Bulgarie (1857–1893), le premier chef d'État de la Bulgarie moderne. Commandé à l'architecte suisse Hermann Mayer, conçu dans le style éclectique (avec des éléments proéminents du néo-baroque et du néoclassicisme) et inauguré en 1897, le mausolée mesure 11 mètres de haut et 80 mètres carrés de superficie. L'intérieur a été peint par le célèbre artiste bulgare Haralampi Tachev. Le mausolée Battenberg est situé au 81, boulevard Vasil Levski. Il a été partiellement restauré en 2005. Lorsqu'Alexandre est mort en exil à Graz, en Autriche, en 1893, il y a d'abord été enterré. Cependant, conformément à son souhait, sa dépouille a été transférée dans la capitale bulgare. Il reçut des funérailles nationales auxquelles assistèrent le nouveau prince Ferdinand de Bulgarie, la veuve d'Alexandre Johanna Loisinger et un grand nombre de Bulgares. Après un service dans l'église St Nedelya, son corps a été transféré à l'église St George, puis au mausolée nouvellement construit au centre de la ville. Le mausolée a été fermé entre 1947 et 1991, pendant la période du régime communiste en Bulgarie, mais a ensuite été rouvert au public. Aujourd'hui, il expose également certains des effets personnels et des papiers d'Alexandre, donnés par sa femme en 1937.
Gâteau Battenberg/Gâteau Battenberg :
Battenberg ou Battenburg (avec "gâteau" ou "carré" ajouté à la fin) est une génoise légère avec différentes sections maintenues ensemble avec de la confiture. Le gâteau est recouvert de pâte d'amande et, lorsqu'il est coupé en coupe transversale, affiche un motif à carreaux distinctif deux par deux alternativement coloré en rose et en jaune. Les grands motifs à carreaux sur les véhicules d'urgence au Royaume-Uni sont officiellement appelés marques Battenburg en raison de leur ressemblance avec le gâteau. Charles Nevin a écrit dans The Independent : « Le gâteau Battenberg est exemplairement britannique. Le premier gâteau a été cuit en 1884 pour célébrer le mariage du prince Louis de Battenberg avec la princesse Victoria, petite-fille de la reine Victoria et grand-mère du prince Philip.
Battenberg course_indicator/Indicateur de course Battenberg :
L'indicateur de cap Battenberg est un dispositif de calcul mécanique inventé par le prince Louis de Battenberg en 1892 pour prendre position sur d'autres navires dont la distance, le cap, le cap et la vitesse sont connus. Par extension, il dispose d'une gamme d'autres fonctions liées aux calculs de vitesse relative. Un certain nombre de versions de l'appareil ont été produites et il s'est avéré particulièrement utile pour le maintien en position, comme les navires se déplaçant en convoi pendant la Seconde Guerre mondiale. La fabrication des instruments a été confiée à Elliott Brothers, Londres. Des dispositifs basés sur l'indicateur Battenberg ont également été développés pour déterminer le cap et la distance dans l'aviation et pour tenir compte de la dérive des aéronefs due aux vents. Des instruments ont également été fabriqués pour d'autres marines, par exemple aux États-Unis.
Famille Battenberg/Famille Battenberg :
La famille Battenberg est une branche cadette non dynastique de la maison de Hesse-Darmstadt, qui a gouverné le Grand-Duché de Hesse jusqu'en 1918. Le premier membre était Julia Hauke, dont le beau-frère le grand-duc Louis III de Hesse a créé sa comtesse. de Battenberg en 1851, avec le style d'Altesse Illustre (H.Ill.H.), lors de son mariage morganatique avec le frère du Grand-Duc Louis, le Prince Alexandre de Hesse et du Rhin. Le nom du titre fait référence à la ville de Battenberg en Hesse. En 1858, le titre de la comtesse fut élevé au rang de princesse de Battenberg, avec le style d'Altesse Sérénissime (HSH). Le nom Battenberg a été utilisé pour la dernière fois par le prince François Joseph de Battenberg, fils cadet de la princesse de Battenberg, décédé sans enfant en 1924. En 1917, la plupart des membres de la famille résidaient dans l'Empire britannique et avaient renoncé à leurs titres de Hesse, en raison à la montée du sentiment anti-allemand parmi les Britanniques pendant la Première Guerre mondiale. À ce moment-là, ils ont changé le nom de famille en Mountbatten, une version anglicisée de Battenberg. Cependant, Juan, comte de Barcelone, fils de Victoria Eugénie de Battenberg, reine d'Espagne, portait le nom de Borbón y Battenberg jusqu'à sa mort en 1993.
Dentelle Battenberg/Dentelle Battenberg :
La dentelle Battenberg est un type de dentelle à ruban. Il est d'origine américaine, conçu et fabriqué pour la première fois par Sara Hadley de New York. Cette dentelle américaine a été nommée soit en l'honneur du mariage de la princesse Béatrice, la plus jeune fille de la reine Victoria, avec le prince Henri de Battenberg, soit de la veuve princesse Béatrice. : 102 Elle est fabriquée à l'aide de bobines et d'aiguilles, ou simplement d'aiguilles seules. La dentelle Battenberg n'utilisait qu'un seul point : le picot boutonnière. D'autres points qui ont été utilisés plus tard incluent la roue plate (également connue sous le nom d'araignée ou de rosette) et les anneaux ou "boutons". : 103 Avec la popularité de la dentelle Battenberg, toute la dentelle à ruban (parfois appelée dentelle tressée) était appelée dentelle Battenberg aux États-Unis. : 20 Certains la considèrent comme une forme de dentelle Renaissance, ou Dentelle Renaissance, comme on l'appelle encore en Belgique. D'autres considèrent la dentelle Renaissance comme un autre type de dentelle à ruban. Les dentelles à ruban étaient connues au XIXe siècle sous le nom de dentelles à points modernes, les points de remplissage étaient très similaires à ceux que l'on trouve dans les vraies dentelles à points : 20 les lacets à ruban du XIXe siècle utilisent un ruban tissé à la machine peu coûteux comme contour, et la disponibilité de ce ruban commercial a conduit à une popularité accrue de la dentelle Battenberg. À l'origine, la dentelle Battenberg était plus lourde que les autres lacets à ruban machine tels que la dentelle Princess. La dentelle Battenberg était fréquemment utilisée comme bordure, et était particulièrement populaire aux États-Unis au 19ème siècle. À la fin des années 1800, une grande variété de rubans et de p Les atterns, estampillés sur de la mousseline rose ou blanche étaient disponibles à l'achat auprès d'entreprises telles que Butterick, Sears et Montgomery Ward. : 20
Marquages ​​Battenburg/Marquages ​​Battenburg :
Les marquages ​​​​Battenburg ou Battenberg sont un modèle de marquages ​​​​à haute visibilité développés au Royaume-Uni dans les années 1990 et actuellement visibles sur de nombreux types de véhicules de services d'urgence au Royaume-Uni, dans les dépendances de la Couronne, dans les territoires britanniques d'outre-mer et dans plusieurs autres pays européens tels que la République tchèque. tchèque, d'Islande, de Suède, d'Allemagne, de Roumanie, d'Espagne, d'Irlande et de Belgique ainsi qu'en Nouvelle-Zélande, en Australie, à Hong Kong et à Trinité-et-Tobago. Le nom vient de sa similitude d'apparence avec la coupe transversale d'un gâteau Battenberg.
Battenheim/Battenheim :
Battenheim (prononciation française : [batənaim] ; alsacien : Bàttene) est une commune du département du Haut-Rhin en Alsace dans le nord-est de la France. Elle fait partie de Mulhouse Alsace Agglomération, l'intercommunale de l'agglomération mulhousienne.
Latte/Latte :
Battenin est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène CLN3 situé sur le chromosome 16. Battenin n'est regroupée dans aucun clan Pfam, mais elle est incluse dans le TCDB, ce qui suggère qu'il s'agit d'un transporteur. Chez l'homme, il appartient aux SLC atypiques en raison de sa similitude structurelle et phylogénétique avec d'autres transporteurs SLC.
Battenoord/Battenoord :
Battenoord est un hameau de la province néerlandaise de Hollande-Méridionale. C'est une partie de la municipalité de Goeree-Overflakkee. Il se trouve près du village de Herkingen et sur le côté nord du Grevelingenmeer. Le hameau a été mentionné pour la première fois entre 1420 et 1421 sous le nom de Battenoert, et signifie probablement "terre (près de l'eau) de Batto (personne)". C'était à l'origine le nom d'un haut-fond. En 1504, le port de Nieuwe-Tonge fut transféré à Battenoord. Le hameau a été gravement touché par l'inondation de la mer du Nord de 1953 et dans et autour de Battenoord, 55 personnes ont perdu la vie. Battenoord est considéré comme faisant partie de Nieuwe-Tonge. Il a des panneaux de noms de lieux. Battenoord est la maison d'hiver d'un groupe de flamants roses entre c. Octobre jusqu'à c. Avril.
Carrefour des lattes,_Alabama/Carrefour des lattes, Alabama :
Battens Crossroads, également connue sous le nom d'Union Academy, est une communauté non constituée en société du comté de Coffee, en Alabama, aux États-Unis. Battens Crossroads est situé le long de l'Alabama State Route 27, à 22,4 km au sud-est d'Elbe.
Battenville, New_York/Battenville, New York :
Battenville est un hameau du comté de Washington sur la limite sud de la ville de Greenwich, New York, situé sur le Batten Kill dans l'est de New York. Il est surtout connu comme la maison d'enfance de Susan B. Anthony, qui a déménagé à l'âge de six ans avec sa famille à Battenville depuis Adams, Massachusetts. La famille a ensuite déménagé près de Rochester dans la partie ouest de l'État. Anthony est devenu célèbre en tant que militante des droits des femmes et suffragette. La maison d'enfance Susan B. Anthony appartient à l'État et est inscrite au registre national des lieux historiques. La maison Thomas McLean et l'hôtel Stoops sont également inscrits au registre national des lieux historiques.
Pâte/Pâte :
La pâte ou les pâtes peuvent faire référence à :
Œil du frappeur/Œil du frappeur :
L'œil du frappeur ou l'écran oculaire du frappeur est une zone de couleur unie, généralement sombre au-delà du mur central du terrain d'un stade de baseball, c'est-à-dire la toile de fond visuelle directement dans la ligne de mire d'un frappeur de baseball, tout en faisant face au lanceur et en attendant un terrain . Cette surface sombre permet au frappeur de voir la balle lancée sur un fond nettement contrasté et épuré. Son but est la sécurité et le succès de frappe du frappeur. L'utilisation des antécédents d'un frappeur est la norme au baseball (ainsi qu'au cricket) depuis au moins la fin du 19e siècle. L'œil du frappeur joue le même rôle sur un site de baseball que l'écran de vision sur un site de cricket, sauf qu'un écran de vision de cricket est généralement blanc afin de contraster avec la balle de cricket rouge foncé. Alternativement, un écran noir est utilisé pour contraster la balle de cricket blanche Limited Overs.
BatterUP/BatterUP :
BatterUP est un contrôleur en forme de batte de baseball "24 pouces en plastique recouvert de mousse" fabriqué pour l'ordinateur personnel, Sega Genesis, et le Super Nintendo Entertainment System par Sports Sciences Inc.
Pâte (cuisson)/Pâte (cuisson) :
La pâte est un mélange de farine avec du liquide et d'autres ingrédients comme le sucre, le sel et la levure. La pâte est le plus souvent utilisée pour les crêpes, les gâteaux légers et comme revêtement pour les aliments frits. Le mot pâte vient du mot français battre qui signifie battre, car de nombreuses pâtes nécessitent un battement ou un fouet vigoureux dans leur préparation.
Pâte (murs)/Pâte (murs) :
En architecture, la pâte est une pente en retrait d'un mur, d'une structure ou d'un terrassement. Un mur incliné dans le sens opposé est dit en surplomb. Lorsqu'il est utilisé dans les fortifications, il peut être appelé un talus. Le terme est utilisé avec des bâtiments et des structures non-bâtiment pour identifier quand un mur ou un élément est intentionnellement construit avec une pente vers l'intérieur. Un coin battu est une caractéristique architecturale utilisant des frappes. Une pâte est parfois utilisée dans les fondations, les murs de soutènement, les murs en pierres sèches, les barrages, les phares et les fortifications. D'autres termes qui peuvent être utilisés pour décrire les murs battus sont "effilés" et "évasés". Typiquement dans un mur battu, le cône fournit une base large pour supporter le poids du mur au-dessus, le haut résultant progressivement en la partie la plus mince pour alléger le poids du mur en dessous. L'angle de frappe est généralement décrit comme un rapport entre le décalage et la hauteur ou un angle en degrés qui dépend des matériaux de construction et de l'application. Par exemple, la construction typique en pierre sèche des murs de soutènement utilise un rapport de 1: 6, c'est-à-dire que pour chaque pouce de recul du mur, il augmente de 6 pouces de hauteur.
Frapper vers le haut / Frapper vers le haut :
" Batter Up " est une chanson du groupe de hip hop américain St. Lunatics . Il est interprété par les membres du groupe Nelly, Ali et Murphy Lee et a été produit par Steve "Blast" Wills. La chanson est apparue pour la première fois sur l'album Country Grammar de Nelly (2000) et a ensuite été incluse sur l'album du groupe Free City (2001) en tant que morceau bonus. Une version remixée de "Batter Up" apparaît sur l'album de Nelly Da Derrty Versions: The Reinvention (2003). Le crochet de la chanson interpole " Movin 'On Up ", la chanson thème de la sitcom télévisée The Jeffersons . La star de l'émission, Sherman Hemsley, apparaît dans le clip de "Batter Up", d'abord en tant qu'annonceur sportif, puis danse avec des membres de St. Lunatics.
Panneau de pâte/Panneau de pâte :
Les planches de pâte (ou planches de pâte, parfois mal prononcées comme «battle boads») sont des cadres temporaires, placés au-delà des coins d'une fondation prévue à des élévations précises. Ces planches de pâte sont ensuite utilisées pour maintenir les lignes d'implantation (ficelle de construction) pour indiquer les limites (bords et coins) de la fondation.
Pain pané / Pain pané :
Le pain à pâte est un pain fait avec un rapport liquide / farine substantiel, de sorte que la pâte est une pâte à frire. Il est connu pour sa facilité de préparation. Le pain battu est un aliment de base du sud des États-Unis. Le pain de pâte peut être fait avec de la farine de blé, de la semoule de maïs ou de la farine, ou les deux. Une recette de pain de pâte apparaît dans The Virginia Housewife de Mary Randolph. Sally Lunn, Johnny cake, corn pone et pancakes sont des pains à pâte bien connus.
Battez mon_cœur,_trois-personnes%27d_Dieu/Battez mon cœur, Dieu à trois :
"Holy Sonnet XIV" - également connu par sa première ligne comme "Batter my heart, three person'd God" - est un poème écrit par le poète anglais John Donne (1572 - 1631). Il fait partie d'une plus grande série de poèmes appelés Holy Sonnets, comprenant dix-neuf poèmes au total. Le poème fut imprimé et publié pour la première fois dans Poems en 1633, deux ans après la mort de l'auteur. Dans l'édition de 1633, la séquence des poèmes était différente de celle trouvée dans l'édition d'Herbert Grierson de 1912; c'est pourquoi Holy Sonnet XIV apparaît comme Holy Sonnet X dans les publications plus anciennes. Cependant, la majorité des éditions du XXe siècle et des éditions ultérieures des Holy Sonnets de Donne préfèrent et utilisent l'ordre proposé par Grierson et incluent donc le sonnet comme le quatorzième du cycle.
Frapper/Pâturer :
" Batter Up " est un single de 2001 de Nelly. Batter up ou Batter Up peut également faire référence à :
Batterbee/Batterbee :
Batterbee peut faire référence à : Harry Batterbee (1880–1976), fonctionnaire et diplomate britannique Cape Batterbee, Terre d'Enderby, Antarctique
Montagnes Batterbee/Montagnes Batterbee :
Les montagnes Batterbee sont un groupe de montagnes proéminentes s'élevant à 2200 mètres (7200 pieds), qui fait partie du bord disséqué du plateau Dyer surplombant George VI Sound, sur la côte ouest de Palmer Land. Vus et photographiés pour la première fois depuis les airs par Lincoln Ellsworth le 23 novembre 1935, ils ont été cartographiés depuis le sol en octobre 1936 par la British Graham Land Expedition (BGLE) sous John Rymill et nommés d'après Sir Harry Batterbee (1880–1976), Sous-secrétaire d'État adjoint, Dominions Office, 1930-1938, et président du Comité polaire en 1934, qui a aidé l'expédition.
Battue/battue :
Battered peut faire référence à : Batter (cuisine) Battered (groupe) Battered (album) Battered (film de 1978), un téléfilm de 1978 réalisé par Peter Werner Battered (film), un documentaire de 1989 réalisé par Lee Grant
Battue (film)/battue (film) :
Battered est un film documentaire de 1989 réalisé par Lee Grant, lauréat d'un Oscar. Le film est une enquête sur la violence domestique dans les foyers américains. Diffusé à l'origine sur HBO, le film se distingue par son regard pondéré sur les agresseurs ainsi que sur les victimes.
Battue meurtrie_%26_Bloody/battue meurtrie et ensanglantée :
Battered Bruised & Bloody est le deuxième album studio du DJ et producteur de disques guatémaltèque-américain Carnage. Il est sorti le 13 avril 2018 via Heavyweight Records. L'album présente des apparitions invitées de Migos, Lil Pump, Mac Miller, Kyle, entre autres.
Battered Silicon_Dispatch_Box/Battered Silicon Dispatch Box :
The Battered Silicon Dispatch Box (BSDB) est un éditeur littéraire canadien indépendant, fondé en 1993 par George A. Vanderburgh. Basée à Shelburne, en Ontario, et à Sauk City, au Wisconsin, la société est dirigée par George Vanderburgh. La presse s'est d'abord spécialisée dans les écrits sur Sherlock Holmes et Sir Arthur Conan Doyle, avec pour devise "L'éditeur sherlockien de premier et dernier recours". Depuis lors, l'empreinte s'est concentrée sur la fiction policière de l'âge d'or, ainsi que sur les personnages de série de pulp fiction du XXe siècle dans la série "The Lost Treasures from the Pulps". La presse se spécialise également dans les livres nouveaux et épuisés d'auteurs canadiens. BSDB a publié des livres sous plusieurs logos, notamment The Other Door, Artemesia House, Mycroft & Moran, Hawk and Whippoorwill et The August Derleth Society. Le BSDB a publié plus de 425 titres au cours de sa première décennie et demie. De nouveaux titres sont ajoutés régulièrement. La presse est régie par un comité de rédaction connu sous le nom de "The Sacred Six", dont les membres sont Robert Weinberg, Illinois ; Garyn Roberts, Michigan; Randy Vanderbeek, Michigan; Rodney Schroeter, Wisconsin; John Robert Colombo, Toronto; et George Vanderburgh, Shelburne, Ontario. Leur livre I Have an Idea for a Book... The Bibliography of Martin H. Greenberg a été nominé pour le prix Hugo 2013 du meilleur travail connexe.
Épouses battues/Épouses battues :
Battered Wives, alias The Wives, était un groupe de punk rock canadien de Toronto, Ontario, Canada, actif à la fin des années 1970.
Coin battu/Coin battu :
Les coins battus sont un détail architectural dans certains bâtiments. Old Dutch Church (Kingston, New York) et Upper Sandy Guard Station Cabin sont deux endroits inscrits au registre national des États-Unis qui en ont.
Saucisse panée / Saucisse panée :
Les saucisses panées sont un type de saucisse que l'on trouve partout au Royaume-Uni, en Irlande, en Australie et en Nouvelle-Zélande.
Femme battue_syndrome/Syndrome de la femme battue :
Le syndrome de la femme battue (BWS) est un ensemble de signes et de symptômes affichés par une femme qui a subi des violences conjugales persistantes, qu'elles soient psychologiques, physiques ou sexuelles, de la part de son partenaire masculin. Il est classé dans la CIM-9 (code 995.81) comme syndrome de la personne battue, mais pas dans le DSM-5. Il peut être diagnostiqué comme une sous-catégorie du trouble de stress post-traumatique (SSPT). La condition est à la base de la défense juridique des femmes battues qui a été utilisée dans les cas de femmes maltraitées physiquement et psychologiquement qui ont tué leurs partenaires masculins. La condition a d'abord été étudiée de manière approfondie par Lenore E. Walker, qui a utilisé la théorie de l'impuissance apprise de Martin Seligman pour expliquer pourquoi les femmes restaient dans des relations avec des hommes violents. Bien que le diagnostic soit principalement centré sur les femmes, il a parfois été appliqué aux hommes lors de l'emploi du terme syndrome de la personne battue, notamment dans le cadre d'une défense juridique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Blatella

Blastobasis nigromaculata/Blastobasis nigromaculata : Blastobasis nigromaculata est un papillon de la famille des Blastobasidae. On le ...