Rechercher dans ce blog

lundi 2 mai 2022

Baron of Innerdale


Baron Wormser/Baron Wormser :
Baron Wormser (né en 1948 à Baltimore, Maryland) est un poète américain.
Baron Wotton/Baron Wotton :
Baron Wotton était un titre qui a été créé deux fois dans la pairie d'Angleterre. La première création est venue en 1603 pour Sir Edward Wotton, de Boughton Place, Boughton Malherbe, Kent, un descendant de Nicholas Wotton (décédé en 1448), deux fois Lord Maire de Londres, qui a épousé Joan Corbye, héritière de Boughton Malherbe et s'est installé à Boughton Lieu. Edward, en 1594, a suivi plusieurs de ses ancêtres en tant que haut shérif du Kent et a été ambassadeur auprès de la reine Elizabeth I. Après la mort de son fils et héritier, le deuxième baron, en 1630, sans descendance masculine, la baronnie s'est éteinte. Sa succession est passée à sa fille aînée, l'honorable Katherine, qui a d'abord épousé Henry Stanhope, Lord Stanhope. Elle a été créée comtesse de Chesterfield à vie à sa mort et a épousé plus tard Jehan van Kerkhoven. Le titre a été relancé pour son fils par son deuxième mari, Charles Henry, qui a également créé le comte de Bellomont en 1680. Pour plus d'informations sur la deuxième création, qui s'est éteinte en 1683, voir comte de Bellomont.
Baron Wraxall/Baron Wraxall :
Baron Wraxall, de Clyst St George dans le comté de Devon, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1928 pour le politicien conservateur George Gibbs. Depuis 2017, le titre est détenu par son petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père, ancien diplomate, cette année-là. Les barons Wraxall sont liés aux barons Aldenham et aux barons Hunsdon de Hunsdon. Le grand-père du premier baron, William Gibbs, était le frère cadet de George Henry Gibbs, le père de Hucks Gibbs, 1er baron Aldenham, dont le quatrième fils était Herbert Gibbs, 1er baron Hunsdon de Hunsdon. Le siège de la famille était à Tyntesfield, près de Wraxall, Somerset, qui est maintenant détenu et administré par le National Trust.
Baron Wrenbury/Baron Wrenbury :
Le baron Wrenbury, de Old Castle, Dallington dans le comté de Sussex, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1915 pour l'avocat et juge Sir Henry Buckley. Il a été juge à la Haute Cour de justice et Lord Justice d'appel. Depuis 2014, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 2014. L'hon. Sir Denys Buckley, fils cadet du premier baron, était également juge à la Haute Cour de justice et Lord Justice d'appel.
Baron Wrottesley/Baron Wrottesley :
Baron Wrottesley, de Wrottesley dans le comté de Stafford, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 11 juillet 1838 pour Sir John Wrottesley, 9e baronnet. Il était major-général dans l'armée et a également représenté Lichfield, Staffordshire et Staffordshire South à la Chambre des communes. Le patronyme original de la famille Wrottesley était 'de Verdun' (autrement 'de Verdon'), ce qui signifiait que la création du titre Baron Wrottesley représentait la troisième baronnie créée par une branche de la famille de Verdun en Angleterre. Les deux autres ont été établis par Theobald de Verdun, 1er baron Verdun d'Alton Castle et Sir John de Verdon, 1er baron Verdon, seigneur de Brixworth dans le Northamptonshire et de Bressingham dans le Norfolk. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il a été président de la Royal Astronomical Society ainsi que de la Royal Society. Son fils, le troisième baron, a occupé des postes subalternes dans les deux premières administrations libérales de William Ewart Gladstone. Il a été remplacé par son fils aîné, le quatrième baron. À sa mort en 1962, les titres sont passés à son neveu, le cinquième baron qui était le fils unique de l'hon. Walter Bennet Wrottesley, fils cadet du troisième baron. En 1941, il épousa la Noble House of Stratford, dont descendent tous les barons Wrottesley suivants, et en 1963, il vendit le domaine du Staffordshire. Depuis 2010, les titres sont détenus par le petit-fils du cinquième baron, le sixième baron, qui a succédé en 1977. Il est le fils unique de l'hon. Richard Francis Gerard Wrottesley, deuxième fils du cinquième baron. Le Wrottesley Baronetcy , de Wrottesley dans le comté de Stafford , a été créé dans le Baronetage d'Angleterre le 30 août 1642 pour Walter Wrottesley. Il a combattu du côté royaliste pendant la guerre civile. Son arrière-petit-fils, le quatrième baronnet, a brièvement représenté le Staffordshire à la Chambre des communes. Son fils cadet, le septième baronnet (qui avait succédé à son frère aîné, qui à son tour avait succédé à son frère aîné), siégea comme député de Tavistock mais prit plus tard les ordres sacrés et servit comme doyen de Worcester. Son fils, le huitième baronnet, représentait Newcastle-under-Lyme et Staffordshire au Parlement. Il a été remplacé par son fils, le neuvième baronnet, qui a été élevé à la pairie en 1838. Le siège de la famille était Wrottesley Hall près de Wolverhampton, Staffordshire. Plusieurs des baronnets ont servi comme haut shérif du Staffordshire
Baron Wyfold/Baron Wyfold :
Le baron Wyfold, d'Accrington dans le comté palatin de Lancaster, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 17 mai 1919 pour Sir Robert Hermon-Hodge, 1er baronnet, ancien député conservateur d'Accrington, Henley et Croydon. Il avait déjà été créé baronnet, de Wyfold Court dans la paroisse de Checkendon dans le comté d'Oxford, dans le Baronetage du Royaume-Uni en 1902. Né Robert Hodge, il prit en 1903 par licence royale le nom de famille supplémentaire de Hermon, qui était celle de son beau-père, Edward Hermon. Les titres se sont éteints à la mort du petit-fils de Lord Wyfold, le troisième baron, le 8 avril 1999.
Baron Wynford/Baron Wynford :
Baron Wynford, de Wynford Eagle dans le comté de Dorset, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1829 pour l'homme politique et avocat Sir William Best. Il a été juge en chef des plaidoyers communs de 1824 à 1829. Son fils aîné, le deuxième baron, a représenté Mitchell (également connu sous le nom de St Michael's) à la Chambre des communes de 1831 à 1832, lorsque la circonscription a été abolie. A la mort de son fils cadet, le quatrième baron, cette lignée de la famille échoue. Le défunt baron a été remplacé par son cousin germain, le cinquième baron. Il était le fils du révérend l'hon. Samuel Best, troisième fils du premier baron. Depuis 2010, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le neuvième baron, qui a succédé à son père en 2002.
Baron Zemo/Baron Zemo :
Baron Zemo () est le nom de deux super-vilains apparaissant dans les bandes dessinées américaines publiées par Marvel Comics. Heinrich Zemo et son fils Helmut Zemo ont tous deux été décrits comme un adversaire majeur de Captain America et des Avengers, ainsi que le chef des Masters of Evil, une équipe comprenant de nombreux méchants de l'univers Marvel.
Baron Zen/Baron Zen :
Sweet Steve est l'homme derrière Baron Zen. Sa carrière d'enregistrement en tant que Baron Zen a commencé en 1988, recueillie dans At the Mall. Baron Zen est une musique DIY qui porte son influence pop sur sa manche : des reprises de Joy Division, Gap Band, Katrina and the Waves, et le classique disco à haute énergie « When I Hear Music » de Debbie Deb jouent aux côtés des originaux de Sweet Steve. Mall a été suivi par l'album At the Mall: Remixes en 2007 avec des remix de Peanut Butter Wolf ("At the Mall"), dam-funk ("Burn Rubber"), James Pants ("Gotta Get Ridda Rick" ), Madlib, Arabian Prince, Tekblazer, M-80 et J.Roc , entre autres. Steve a ensuite renoué avec Tekblazer pour Rhythm Trax Vol. de Baron Zen. 3 en janvier 2009, le troisième volet de la série DJ Friendly Rhythm Trax de Stones Throw (précédé par James Pants et DJ Romes), et la suite de son chef-d'œuvre post-punk à quatre pistes du début des années 90, At The Mall. Sur Vol. 3, Baron Zen s'éloigne de ses racines de groupe de garage en invoquant l'essence spirituelle des pionniers de l'électro du début des années 80 tels qu'Alexander Robotnik et Ryuchi Sakamoto. Les paysages sonores de cette contribution de Rhythm Trax satisfont le besoin de funk imprégné de synthé tout en maintenant une atmosphère trouble destinée à émouvoir même le revivaliste New Wave le plus hautain. M-80 a également coproduit trois titres. Baron Zen a sorti un single de six titres à l'été 2009, produit par Sweet Steve et Tekblazer. "Strange Woman's Room" présente Dave Dub de San Jose au chant et comprend une version remixée de James Pants. La face B "Talk to Me" présente une version remix de Peanut Butter Wolf. Baron Zen et Tekblazer se sont à nouveau associés pour le son rap électro-funky et chargé de synthé de "Electrik Surgery" (2011), la suite vocale de leur LP "Rhythm Trax". Cet EP de sept titres est produit par Peanut Butter Wolf et présente des personnalités telles que Koushik, Tchaka Diallo, Gary Davis, Zacky Force Funk, Nathan No Face et Megabusive.
Baron Zouche/Baron Zouche :
Baron Zouche est un titre qui a été créé trois fois, toutes dans la pairie d'Angleterre.
Baron and_feme/Baron and feme :
En droit anglais, baron et feme est une expression utilisée pour le mari et la femme, l'un par rapport à l'autre, qui étaient considérés comme une seule personne par couverture. Ainsi, par l'ancien droit de la preuve, l'une des parties était empêchée de témoigner pour ou contre l'autre dans les questions civiles, et un vestige de cela est encore conservé dans le droit pénal.
Convention de Baron/Convention de Baron :
Le système d'enchères Baron en bridge contractuel a été développé en Angleterre dans les années 1940 comme une variante d'Acol et intègre plusieurs conventions dont le Baron Three Clubs, le Baron Notrump Overcall, le Baron Two Notrump Response et le Baron Two Spades and Three Spades.
Baron d%27Holbach/Baron d'Holbach:
Paul-Henri Thiry, baron d'Holbach (français : [dɔlbak] ; 8 décembre 1723 - 21 janvier 1789), était un philosophe, encyclopédiste, écrivain et figure éminente des Lumières françaises. Il est né Paul Heinrich Dietrich à Edesheim, près de Landau dans le Palatinat rhénan, mais a vécu et travaillé principalement à Paris, où il tenait un salon. Il était bien connu pour son athéisme et pour ses volumineux écrits contre la religion, les plus célèbres d'entre eux étant The System of Nature (1770) et The Universal Morality (1776).
Baron de_Binder_(navire_1782)/Baron de Binder (navire 1782) :
Le Baron de Binder (ou Baron Bender) fut lancé en 1782. Il fit deux voyages comme négrier. Puis en 1793 elle devient la corsaire Duguay-Trouin. Après une croisière, la marine française l'a réquisitionné et il a servi comme corvette pendant près de trois ans. La marine l'a rendue à ses propriétaires et elle l'a de nouveau naviguée en tant que corsaire. En 1798, la Royal Navy britannique l'a capturée.
Baron de_Blaquière/Baron de Blaquière :
Baron de Blaquière, d'Ardkill dans le comté de Londonderry, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 30 juillet 1800 pour l'homme politique Sir John Blaquiere, 1er baronnet, secrétaire en chef pour l'Irlande entre 1772 et 1777. Il avait déjà été créé baronnet, d'Ardkill dans le comté de Londonderry, au baronnet d'Irlande le 16 juillet. 1784. Il était le fils de Jean de Blaquière, un marchand qui a émigré de France en Angleterre en 1685. Lord de Blaquière a été remplacé par son fils aîné, le deuxième baron. Il mourut célibataire et fut remplacé par son frère cadet, le troisième baron. Il était général dans l'armée britannique. Ses deux fils, John le quatrième baron et William Barnard le cinquième baron, ont tous deux remporté le titre. Ce dernier était capitaine dans la Royal Navy. Il a été remplacé par son cousin germain une fois enlevé, le sixième baron. Il était le petit-fils de l'hon. Pierre de Blaquière, quatrième fils du premier baron. Les deux fils de Lord de Blaquiere, John et Alan Boyle ont tous deux été tués pendant la Première Guerre mondiale et à sa mort en 1920, les titres se sont éteints; laissant sa veuve Lucinne Henriette Adine, la baronne et sa fille Kathleen née en 1891 qui en 1911 épousa l'hon. Dudley Massey Pigot, de Carleton, fils unique de la baronne Dorchester. L'honorable Peter de Blaquière, susmentionné, quatrième fils du premier baron, a émigré au Canada en 1837 et a été membre du Conseil législatif de la province du Canada ainsi que premier chancelier de l'Université de Toronto.
Baron de_Clifford/Baron de Clifford :
Baron de Clifford est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé en 1299 pour Robert de Clifford (vers 1274-1314), baron féodal de Clifford dans le Herefordshire, baron féodal de Skipton dans le Yorkshire et baron féodal d'Appleby dans le Westmoreland. Le titre a été créé par bref, ce qui signifie qu'il peut descendre à travers les lignées masculines et féminines. La famille normande qui prit plus tard le nom de Clifford s'installa en Angleterre après la conquête normande de 1066 et fut d'abord installée en Angleterre au château de Clifford dans le Herefordshire. Le premier baron a servi comme comte maréchal d'Angleterre mais a été tué à la bataille de Bannockburn en 1314. Son descendant de 8e génération, le 11e baron, a été créé comte de Cumberland en 1525, dont le petit-fils, le 3e comte, était un commandant naval réputé. À la mort de ce dernier en 1605, le comté passa à son jeune frère, le 4e comte (voir le comte de Cumberland pour l'histoire ultérieure de ce titre). La baronnie de Clifford a été revendiquée en 1628 par sa fille et enfant unique, Lady Anne Clifford, mais la Chambre des Lords a reporté l'audience. La baronnie est restée en sommeil jusqu'en 1678, lorsque Nicholas Tufton, 3e comte de Thanet, a été autorisé à revendiquer la pairie et est devenu le quinzième baron de Clifford. Il était le fils de Lady Margaret Sackville, fille de la susmentionnée Anne Clifford. À la mort du frère cadet du comte, le sixième comte, en 1721, le comté et la baronnie se séparèrent. Le comté a été hérité par le neveu du défunt comte, le septième comte (voir le comte de Thanet pour plus d'informations sur ce titre). La baronnie est tombée en désuétude entre les cinq filles du comte, Lady Katherine, Lady Anne, Lady Isabel, Lady Margaret et Lady Mary. Il est resté en suspens jusqu'en 1734, date à laquelle le suspens a été résilié en faveur de la troisième fille, Margaret, qui est devenue la dix-neuvième baronne. Elle était l'épouse de Thomas Coke, 1er comte de Leicester. A sa mort en 1775, le titre tomba de nouveau en désuétude, cette fois entre ses sœurs et leurs héritiers. La suspension a pris fin un an plus tard en faveur d'Edward Southwell, le 20e baron. Il était le petit-fils de Lady Catherine Tufton, fille aînée du sixième comte de Thanet. Il a été remplacé par son fils, le 21e baron. Il était sans enfant et à sa mort en 1832, la baronnie tomba en désuétude entre ses sœurs Hon. Sophia Southwell et l'hon. Elizabeth Southwell et les héritiers de sa sœur décédée, l'hon. Catherine Southwell. La pairie est levée en 1833 au profit de Sophia Coussmaker, la vingt-deuxième titulaire. Elle était le seul enfant survivant de l'hon. Catherine Southwell et son mari George Coussmaker. La 22e baronne était l'épouse de John Russell, troisième fils de Lord William Russell, troisième fils de Francis Russell, marquis de Tavistock, fils aîné et héritier de John Russell, 4e duc de Bedford. Elle a été remplacée par son fils, le 23e baron, député libéral de Tavistock. En 1935, Edward Russell, 26e baron de Clifford, est devenu le dernier pair à être jugé à la Chambre des lords pour un crime, homicide involontaire, résultat d'un accident de voiture. Il a été déclaré non coupable. Depuis 2018, le titre est détenu par son petit-fils Miles Russell, 28e baron de Clifford.D'autres membres de la famille Clifford ont été créés barons, à savoir le baron Clifford (créé en 1628, en suspens depuis 1858) et le baron Clifford de Chudleigh (créé 1672), dont le titre existe et quelle famille est la branche aînée survivante de la famille Norman de Clifford du château de Clifford. Des membres de la famille ont également été créés baronnets comme le baronnet Clifford de Flaxbourne, en Nouvelle-Zélande, le baronnet Clifford de la marine et le baronnet Clifford-Constable de Tixall, dans le Staffordshire.
Baron de_Freyne/Baron de Freyne :
Baron de Freyne, de Coolavin dans le comté de Sligo, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1851 pour Arthur French, 1er baron de Freyne, avec le reste pour ses jeunes frères John, Charles et Fitzstephen French. Il avait auparavant représenté le comté de Roscommon à la Chambre des communes et a ensuite été Lord Lieutenant du comté de Roscommon. Le français avait déjà été créé baron de Freyne, d'Artagh dans le comté de Roscommon, en 1839, également dans la pairie du Royaume-Uni mais avec reste normal aux héritiers mâles. Lord de Freyne était sans enfant et à sa mort en 1856 la baronnie de la création de 1839 s'éteignit. La baronnie de la création de 1851 survit selon le reste spécial de son jeune frère John, le deuxième baron. A sa mort, le titre passa à un autre frère, Charles, le troisième baron. En 1851, ce Charles était marié à Catherine Maree, fille de Luke Maree, par un prêtre catholique. Par la suite, une question s'est posée quant à la validité du mariage, elle étant catholique romaine et lui protestant et ils se sont de nouveau mariés en 1854 dans l'Église d'Irlande. À ce moment-là, ils avaient eu trois fils, Charles French (député; 1851–1925) (député du comté de Roscommon), John French (1853–1916) et William French (1854–1868). Cependant, en raison de l'incertitude entourant le premier mariage, Lord de Freyne a été remplacé par son fils aîné né après le mariage de 1854, Arthur French, le quatrième baron. Son fils aîné, le cinquième baron, a été tué au combat à la bataille de la crête d'Aubers en 1915. Il a été remplacé par son demi-frère, le sixième baron. Depuis 2017, le titre est détenu par le petit-fils de ce dernier, 8e baron, qui a succédé à son père en 2009. La famille française descend de John French, de Frenchpark, comté de Roscommon, surnommé "An Tiarna Mór" (le grand propriétaire foncier). Il a siégé à la Chambre des communes irlandaise pour Carrick, le comté de Galway et Tulsk. Son fils, Arthur French, représentait le comté de Roscommon au Parlement irlandais. Son fils aîné, John French, était membre du Parlement irlandais pour le comté de Roscommon. Il était sur le point d'être élevé à la pairie d'Irlande en tant que baron Dangar en 1775, mais mourut avant la création officielle de la pairie. Son frère cadet, Arthur (1728-1799), membre du Parlement irlandais du comté de Roscommon, refusa l'offre de pairie initialement destinée à son frère. Son fils Arthur French (décédé en 1820) était également membre de la Chambre des communes irlandaise pour le comté de Roscommon. Son fils aîné était le premier baron de Freyne. Fitzstephen French, frère cadet du premier baron, était député du comté de Roscommon. Le siège de la famille était Frenchpark House, Roscommon.
Baron de_Grimm/Baron de Grimm :
Baron de Grimm ou Baron von Grimm peut faire référence à : Constantin de Grimm (1845–1896), artiste et caricaturiste d'origine russe Friedrich Melchior, Baron von Grimm (1723–1807), journaliste, critique d'art et diplomate d'origine allemande
Baron de_Hirsch_Cemetery/Cimetière du Baron de Hirsch :
Le nom Cimetière Baron de Hirsch peut faire référence à ces cimetières juifs : Cimetière Baron de Hirsch (Halifax), à Halifax, Nouvelle-Écosse Cimetière Baron de Hirsch (Montréal), à Montréal, Québec Cimetière Baron Hirsch, à Staten Island, New York
Baron de_Hirsch_Cemetery,_Halifax/Cimetière du Baron de Hirsch, Halifax :
Le cimetière Baron de Hirsch, également connu sous le nom de cimetière de la synagogue Beth Israel, est un cimetière juif situé du côté ouest de la rue Windsor à l'intersection de l'avenue Connaught à côté du cimetière Fairview dans la ville de Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada. C'est le lieu de sépulture de la congrégation de la synagogue Beth Israel d'Halifax depuis 1893.
Cimetière_du_Baron de_Hirsch,_Montréal/Cimetière du Baron de Hirsch, Montréal :
Le cimetière Baron de Hirsch, également connu sous le nom de cimetières affiliés Baron de Hirsch, cimetières unis Baron de Hirsch et parc commémoratif Baron de Hirsch, est un cimetière juif situé du côté nord de la rue De la Savane, entre l'avenue Mountain Sights et l'avenue Kindersley. dans le quartier Côte-des-Neiges de Montréal, Québec, Canada. Depuis sa création en 1892, environ 55 000 personnes ont été enterrées dans ces terres.
Baron de_Lestac/Baron de Lestac :
Baron de Lestac est une marque de vins de Bordeaux appartenant au Groupe Castel. Le Baron de Lestac est produit en vin rouge (assemblage de Cabernet Sauvignon et Merlot) et en vin blanc (assemblage de Sauvignon et Sémillon), tous deux vins AOC de Bordeaux et produits avec une influence de chêne. Le vin est vendu dans une variété de contenants, y compris des bouteilles et des bag-in-box. Un vin AOC Haut-Médoc est également produit, sous le nom Les Hauts de Lestac, et est commercialisé comme une version haut de gamme du Baron de Lestac. En 2007, à 750 000 caisses (9 millions de bouteilles), Baron de Lestac était le troisième la marque bordelaise la plus vendue derrière Mouton Cadet et Castel's Malesan, et la plus dynamique.
Baron de_Longueuil/Baron de Longueuil :
Baron de Longueuil (prononciation française : [baʁɔ̃ d(ə) lɔ̃ɡœj]) est un titre de noblesse française qui a été accordé à l'origine par le roi Louis XIV de France à un officier militaire normand, Charles le Moyne de Longueuil. Sa reconnaissance continue depuis la cession du Canada par la France à la Grande-Bretagne est basée sur le Traité de Paris (1763), qui réservait aux descendants français tous les droits dont ils avaient joui avant la cession. Le titre revient aux héritiers généraux du premier bénéficiaire, et en tant que tel survit aujourd'hui en la personne de Michael Grant, le 12e baron de Longueuil, un descendant cognatique du 1er baron.
Baron de_Mauley/Baron de Mauley :
Baron de Mauley, de Canford dans le comté de Dorset, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 10 juillet 1838 pour le politicien whig l'hon. William Ponsonby, qui avait auparavant représenté Poole, Knaresborough et Dorset à la Chambre des communes. Il était le troisième fils du 3e comte de Bessborough, un pair anglo-irlandais, et le mari de Lady Barbara Ashley-Cooper, l'un des co-héritiers de l'ancienne baronnie par bref de Mauley (ou Maulay), qui a remplacé le baronnie féodale dont le chef était au château de Mulgrave, dans le Yorkshire, baronnie par bref qui s'était éteinte en 1415. Son fils, plus tard le deuxième baron, siégea comme député de Poole et Dungarvon. Depuis 2018, le titre est détenu par l'arrière-arrière-petit-fils de ce dernier, le septième baron, qui a succédé à son oncle en 2002. Il est l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après le décès de la Chambre. of Lords Act 1999, et siège en tant que conservateur. Il a été élu en 2005 et est ainsi devenu le premier pair héréditaire ayant succédé à son titre après le House of Lords Act de 1999, à avoir obtenu un siège électif de pair héréditaire à la Chambre des Lords. Le député. Ashley Ponsonby, fils cadet du premier baron, était un politicien libéral. Un autre membre de cette branche de la famille Ponsonby était le politicien conservateur Sir Charles Ponsonby, 1er baronnet. Il était le fils de l'hon. Edwin Charles William Ponsonby, cinquième fils du deuxième baron de Mauley. L'ancien vice-maréchal de l'Air John Ponsonby est le fils de l'officier, diplomate et homme politique Myles Ponsonby, et un petit-fils de Victor Coope Ponsonby, le quatrième fils de l'hon. Edwin Charles William Ponsonby.
Baron de_Ramsey/Baron de Ramsey :
Baron de Ramsey, de l'abbaye de Ramsey dans le comté de Huntingdon, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1887 pour Edward Fellowes, qui avait auparavant représenté Huntingdonshire à la Chambre des communes en tant que conservateur pendant 43 ans. Son fils aîné, le deuxième baron, a siégé comme député de Huntingdonshire et Ramsey et a ensuite servi comme Lord-in-waiting (whip du gouvernement à la Chambre des lords) de 1890 à 1892 dans l'administration conservatrice de Lord Salisbury. Son petit-fils, le troisième baron, a été Lord Lieutenant de Huntingdonshire de 1947 à 1965 et de Huntingdon et Peterborough entre 1965 et 1968. Depuis 2017, le titre est détenu par le fils de ce dernier, le quatrième baron, qui a succédé en 1993. Ailwyn Fellowes, 1er baron Ailwyn, était le fils cadet du premier baron de Ramsey. Le siège de la famille est maintenant Abbots Ripton Hall, près d'Abbots Ripton, Cambridgeshire. Auparavant, le siège de la famille était l'abbaye de Ramsey, près de Ramsey, dans le Cambridgeshire.
Baron de_Richemont/Baron de Richemont :
Le baron de Richemont (c. 1787–10 août 1853) était l'un des nombreux prétendants à être Louis XVII, le Dauphin décédé pendant la Révolution française. Sa véritable identité était probablement soit Henri Hébert (né en 1788) soit Claude Perrin (né en 1786). Richemont fut incarcéré à Milan pendant sept ans et commença à faire valoir ses droits à Paris en 1828. En 1833, il fut de nouveau arrêté, traduit en justice l'année suivante et condamné à douze ans de prison. Pour compliquer les choses, à un moment donné au cours de son procès, une lettre a été lue de Karl Wilhelm Naundorff, sans doute le demandeur le plus connu de Louis XVII. Il s'évada au bout de quelques mois et quitta le pays, pour revenir en 1840. Il mourut à Gleizé, le nom de Louis Charles de France étant inscrit sur sa tombe jusqu'à ce que le gouvernement ordonne son enlèvement.
Baron de_Ros/Baron de Ros :
Le baron de Ros (; ROOSE) de Helmsley est le premier baron de la pairie d'Angleterre, créé en 1288/89 pour William de Ros, avec préséance jusqu'au 24 décembre 1264. (L'orthographe du titre et du nom de famille des titulaires originaux a été rendu différemment dans divers textes. Le mot "Ros" est parfois orthographié "Roos", et le mot "de" est parfois supprimé.) Premier baron est une désignation et un statut attribué au titulaire de la plus ancienne baronnie existante du Pairie d'Angleterre. Le premier baron actuel est le baron de Ros. Avant la dissolution des monastères, le Prieur de l'Ordre de Saint-Jean en Angleterre était considéré comme premier baron.
Baron de Saumarez/Baron de Saumarez :
Baron de Saumarez, sur l'île de Guernesey, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 15 septembre 1831 pour l'éminent commandant naval, l'amiral Sir James Saumarez, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet, de Guernesey, le 13 juin 1801. Lord de Saumarez fut remplacé par son fils aîné James, le deuxième baron, un ecclésiastique. James a été remplacé par son frère cadet, John, le troisième baron, dont le fils, le quatrième baron, était un diplomate de carrière qui a acheté le domaine familial à Castel, Guernesey, à son père, le troisième baron, qui souhaitait le vendre. Cependant, en épousant une héritière, le quatrième baron a également apporté des domaines dans le Suffolk dans la famille. Le siège de la famille était à Castel à Guernesey depuis l'époque du premier baron jusqu'à la mort du quatrième baron en 1937. Après l'occupation allemande des îles anglo-normandes pendant la Seconde Guerre mondiale, les derniers barons vivaient principalement dans leur domaine de Shrubland Park, près de Ipswich, dans le Suffolk. Depuis 2015, les titres sont détenus par l'arrière-petit-fils du quatrième baron, le septième baron, qui a succédé à son père le sixième baron en 1991. Bien que né et élevé dans le Suffolk, en avril 2006, après la mort de sa mère, le présent Lord de Saumarez vendit Shrubland Park et s'installa à Guernesey. A ne pas confondre avec Saumarez Park à Castel, le domaine Saumarez Manor à Saint Martin à Guernesey appartient à la lignée aînée de la famille Saumarez, dont sont issus les Barons de Saumarez. Matthew de Sausmarez (1718–1778), père du premier baron, était un frère cadet de John de Sausmarez (1706–1774), du manoir de Sausmarez.
Baron de_Sigognac/Baron de Sigognac :
Baron de Sigognac est une marque d'Armagnac produite par la société Domaine de Bordeneuve.
Baron de_Villiers/Baron de Villiers :
Baron de Villiers, de Wynberg dans la province du Cap de Bonne-Espérance et l'Union sud-africaine, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 21 septembre 1910 pour l'éminent avocat et juge sud-africain John de Villiers. Il a été juge en chef de l'Afrique du Sud entre 1910 et 1914. Le 3e baron est diplômé du Magdalen College d'Oxford et a travaillé comme avocat à Auckland, en Nouvelle-Zélande. En 1949, il est admis à la Cour suprême d'Auckland. Il vivait à Huapai près d'Auckland. Depuis 2010, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 2001. Interrogé sur la manière de dire son nom, le troisième baron a déclaré au Literary Digest : "En Angleterre, on prononce" Villars ". Mais la prononciation qui est utilisée par les Sud-Africains anglophones, et que j'utilise moi-même, s'écrirait duh vil'yers. On soupçonne un son i entre le l et le y.
Baron de_la_Poer/Baron de la Poer :
.
Baron du_Potet/Baron du Potet :
Jules Denis, baron du Potet ou Dupotet de Sennevoy (12 avril 1796 - 1er juillet 1881) était un ésotériste français. Il est devenu un praticien renommé du mesmérisme - les théories développées pour la première fois par Franz Mesmer impliquant le magnétisme animal.
Baron français/Baron français :
Baron ffrench, de Castle ffrench dans le comté de Galway, est un titre dans la pairie d'Irlande créé le 14 février 1798 pour Rose, Lady ffrench. Elle était la veuve de Charles ffrench, qui avait été créé baronnet, de Clogha dans le comté de Galway, dans le baronnet d'Irlande le 17 août 1779. Leur fils Thomas succéda à la fois à la baronnie et à la baronnie. Les deux titres sont descendus par primogéniture au baron actuel. Le titre et le nom de famille sont tous deux orthographiés avec un double-'f' minuscule.
Baron le_Despencer/Baron le Despencer :
Baron le Despencer est un titre qui a été créé plusieurs fois par bref dans la pairie d'Angleterre.
Baron d'_Alagoa/Baron d'Alagoa :
Baron d'Alagoa ( portugais : Barão de Alagoa ) était un titre noble créé par la reine Maria II du Portugal par décret le 22 décembre 1841 en faveur de José Francisco da Terra Brum , un riche marchand et viticulteur de la ville de Horta , île de Faial , dans l'archipel portugais des Açores. Terra Brum résidait le long des rives de la Ribeira da Conceição (littéralement, le ruisseau de l'Immaculée Conception) et possédait des propriétés sur la soi-disant côte d'Alagoa. Aujourd'hui, cette dernière zone est occupée par le terrain de football du club sportif local Fayal Sport. Après la mort de Terra Brum le 22 janvier 1842, son fils aîné José Francisco da Terra Brum II devint le deuxième baron d'Alagoa. Le deuxième Terra Brum mourut en 1844, éteignant le titre. En 1901, le roi Carlos Ier du Portugal a rétabli le baronnage en faveur de Manuel Maria da Terra Brum, le plus jeune fils de José Francisco da Terra Brum, et comme son père avant lui l'un des plus grands viticulteurs de l'île de Pico et une personnalité publique de premier plan des deux côtés de la Canal de Faial-Pico. Manuel Maria mourut sans héritiers directs le 12 juillet 1905, troisième et dernier baron d'Alagoa.
Baron d'Altavilla_Salina/Baron d'Altavilla Salina :
Baron d'Altavilla Salina (Barone della salina di Altavilla) est un titre de noblesse sicilienne détenu par la famille Adragna.
Baron d'Arede_Coelho/Baron d'Arede Coelho :
Le baron d'Arede Coelho ( portugais : Barão de Arêde Coelho ) était un titre noble créé par le roi Carlo I , par décret du 24 novembre 1898, en faveur de José Inácio Coelho .
Baron de_Berenberg-Gossler/Baron de Berenberg-Gossler :
Baron de Berenberg-Gossler ( allemand : Freiherr von Berenberg-Gossler ) est un titre de la noblesse allemande , en particulier la noblesse du royaume de Prusse , créé en 1910 pour le banquier Johann von Berenberg-Gossler de la famille hanséatique de Hambourg Berenberg-Gossler . Le titre est détenu par une personne à la fois et est lié à une succession (Fideikommiss), Gut Niendorf. Pour cette raison, il n'est pas toujours hérité par le fils aîné. Le titre est actuellement (depuis 1997) détenu par l'humanitaire Cornelius von Berenberg-Gossler. Les trois premiers détenteurs du titre étaient tous à la tête de Berenberg Bank.
Baron de_Cymmer-yn-Edeirnion/Baron de Cymmer-yn-Edeirnion :
Baron de Cymmer-yn-Edeirnion (ou Kymmer-yn-Edeirnion), dans le comté de Merioneth, est un titre dormant utilisé par les descendants masculins supérieurs d'Owain Brogyntyn, le plus jeune fils de Madog ap Maredudd, roi de Powys. Owain Brogyntyn a divisé ses terres à parts égales entre ses trois fils à sa mort, et son fils aîné, Iorwerth, a hérité des terres centrées sur Cymmer (ou Kymmer), dans la paroisse de Llangar et la commote d'Edeirnion (partie du Merionethshire). Son fils, Gruffydd ab Iorwerth, s'est battu contre Edward I lors de son invasion du Pays de Galles. Après la conquête du Pays de Galles, Gruffydd entra "dans la paix du roi" et, le 22 juillet 1284, fit confirmer ses terres par Édouard I per baroniam, "tout comme ses ancêtres les avaient tenues", le créant ainsi baron dans la féodalité anglaise. baronnage. La première utilisation survivante du titre fut par le petit-fils de Gruffydd, Owain, qui en 1334 fut convoqué aux sessions à Harlech sous le nom d'Owenus ap Davidus, Dominus de Kimmer. Certaines autorités datent donc les barons d'Owain, tandis que d'autres commencent par Gruffydd. Au XVe siècle, leur résidence principale était connue sous le nom de Plas o Cymmer, et fut plus tard rebaptisée Plas Uchaf. Plus tard, le 10e baron a déménagé au manoir voisin de Gwerclas.
Baron de_Dauntsey/Baron de Dauntsey :
Le titre de baron de Dauntsey, de Wiltshire dans la pairie d'Angleterre, a été créé à deux reprises comme titre subsidiaire pour les ducs de Cambridge, fils de Jacques II d'Angleterre, tous deux morts en bas âge. La première création a eu lieu le 23 août 1664 et la seconde le 14 septembre 1667.
Baron de_Dunsany/Baron de Dunsany :
Le titre de baron de Dunsany ou, plus communément, Lord Dunsany, est l'une des plus anciennes dignités de la pairie d'Irlande, l'un des rares titres encore existants du XIIIe au XVe siècle, ayant eu 21 titulaires, du nom Plunkett , à ce jour. Parmi les autres baronnies médiévales survivantes, citons Kerry, désormais détenue par le marquis de Lansdowne, Kingsale, Trimlestown, le baron Louth et Dunboyne.
Baron de_Fonte_Bela/Baron de Fonte Bela :
Le baron de Fonte Bela ( portugais : Barão da Fonte Bela ) était un titre créé par décret le 3 mars 1836, confirmé par lettre le 12 mars 1836, par la reine Maria II , en faveur de Jacinto Inácio Rodrigues da Silveira , un riche marchand et homme politique libéral de Ponta Delgada, dans l'archipel portugais des Açores.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Black eye lidded small treefrog

Poulet noir/Poulet noir : Le poulet noir fait généralement référence à un poulet au plumage noir solide. Le poulet noir peut également ...