Rechercher dans ce blog

lundi 2 mai 2022

Baron Inverforth


Baron Harding_de_Petherton/Baron Harding de Petherton :
Baron Harding de Petherton, de Nether Compton dans le comté de Dorset, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1958 pour le maréchal Sir John Harding. Il a été chef d'état-major impérial de 1952 à 1955 et gouverneur de Chypre de 1955 à 1957. Le titre est maintenant détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 2016. Diana "Dido" Harding, baronne Harding of Winscombe, une femme d'affaires et pair conservateur, est la fille du 2e baron.
Baron Hardinge_de_Penshurst/Baron Hardinge de Penshurst :
Baron Hardinge de Penshurst, dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1910 pour le diplomate l'hon. Sir Charles Hardinge, vice-roi et gouverneur général de l'Inde de 1910 à 1916. Il était le deuxième fils de Charles Hardinge, 2e vicomte Hardinge. Son fils, le deuxième baron, a été secrétaire privé du roi Édouard VIII et du roi George VI. Depuis 2014, le titre est détenu par le petit-fils de ce dernier, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 1997.
Baron Harington/Baron Harington :
Le baron Harington, d'Aldingham, était un titre dans la pairie d'Angleterre. Le 30 décembre 1324, John Harington est convoqué au parlement. A la mort du 5e baron en 1458, la baronnie est héritée par l'héritier de la baronnie de Bonville, avec laquelle elle fusionne en 1461, jusqu'à la déchéance des deux baronnies en 1554.
Baron Harington_d'Exton/Baron Harington d'Exton :
Baron Harington d'Exton était un titre dans la pairie d'Angleterre, créé le 21 juillet 1603 pour John Harington (décédé en 1613) d'Exton Hall, Rutland. Il s'est éteint à la mort de son fils John Harington en 1614. Le 1er baron était le fils aîné de Sir James Harrington (vers 1511-1592) d'Exton. Le troisième fils de Sir James Harington était Sir James Harington, 1er baronnet.
Baron Harlech/Baron Harlech :
Baron Harlech, de Harlech dans le comté de Merioneth, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1876 pour le politicien conservateur John Ormsby-Gore, avec le reste à son jeune frère William. Il avait auparavant représenté Carnarvon et North Shropshire à la Chambre des communes. Ormsby-Gore était le fils aîné de William Ormsby-Gore, député du comté de Leitrim, Carnarvon et North Shropshire, et l'arrière-arrière-arrière-petit-fils de William Gore, troisième et plus jeune fils de Sir Arthur Gore, 1er baronnet, de Newtown, deuxième fils de Sir Paul Gore, 1er baronnet, de Magharabag, dont le fils aîné Paul était le grand-père d'Arthur Gore, 1er comte d'Arran. Lord Harlech a été remplacé selon le reste spécial par son frère William, le deuxième baron. Il était un ancien député conservateur du comté de Sligo et du comté de Leitrim et a également été Lord Lieutenant du comté de Leitrim pendant de nombreuses années. Son fils, le troisième baron, a représenté Oswestry à la Chambre des communes en tant que conservateur entre mai 1901 et juin 1904. Et il a également été Lord Lieutenant du comté de Leitrim et du Merionethshire. Il a été remplacé par son fils, le quatrième baron. Il était un homme politique conservateur et a notamment été ministre des Postes, premier commissaire aux travaux publics et secrétaire d'État aux Colonies. Son deuxième fils, mais le plus âgé, le cinquième baron, était un éminent politicien et diplomate conservateur. De 1961 à 1965, il a été ambassadeur britannique aux États-Unis. Depuis 2016, le titre est détenu par son petit-fils, le septième baron, qui a succédé en 2016. ITV Wales & West est une société de télévision indépendante créée par David Ormsby-Gore, 5e baron Harlech. La société était initialement connue sous le nom de Harlech Television (HTV), mais a changé de nom en 1970. Le siège de la famille est Glyn Cywarch, près de Talsarnau, Gwynedd, Pays de Galles. L'ancien siège de la famille est Brogyntyn Hall, près d'Oswestry, Shropshire. Le 7e baron a vendu près de 2,6 millions de livres sterling d'objets de famille pour financer la restauration de Glyn Cywarch.
Baron Harmsworth/Baron Harmsworth :
Baron Harmsworth, d'Egham dans le comté de Surrey, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1939 pour l'homme politique libéral Cecil Harmsworth, sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères entre 1919 et 1922. Depuis 2017, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son oncle en 1990. Le premier baron Harmsworth était le frère cadet d'Alfred Harmsworth, 1er vicomte Northcliffe, et de Harold Harmsworth, 1er vicomte Rothermere et le frère aîné de Sir Leicester Harmsworth, 1er baronnet, et de Sir Hildebrand Harmsworth, 1er baronnet. Le siège de la famille est The Old Rectory, près de Stoke Abbott, Dorset.
Baron Harris/Baron Harris :
Baron Harris, de Seringapatam et Mysore dans les Indes orientales et de Belmont dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Le titre a été créé en 1815 pour le commandant militaire, le général Sir George Harris. Il est devenu célèbre en tant que commandant en chef lors du siège et de la prise de Seringapatam et de la conquête de Mysore en Inde en 1799. Il a également été blessé lors de la bataille de Bunker Hill pendant la guerre d'indépendance américaine. Il a été remplacé par son fils aîné, le deuxième baron. Il était lieutenant-général dans l'armée. Son fils, le troisième baron, a été gouverneur de Madras et a également occupé des fonctions mineures dans la deuxième administration libérale de Lord Palmerston. Son fils, le quatrième baron, était un homme politique conservateur et a été sous-secrétaire d'État pour l'Inde, sous-secrétaire d'État à la guerre et gouverneur de Bombay. Lord Harris était également un joueur de cricket à succès. A la mort de son petit-fils, le sixième baron, en 1995, la lignée du fils aîné du premier baron échoue. Le défunt baron a été remplacé par son quatrième cousin, le septième baron. Il était l'arrière-arrière-petit-fils de l'hon. Michael Thomas Harris, deuxième fils du premier baron. Depuis 2010, le titre est détenu par son fils, le huitième baron, qui a succédé en 1996. Le siège de la famille est Belmont House près de Faversham dans le Kent.
Baron Hartland/Baron Hartland :
Le baron Hartland, de Strokestown dans le comté de Roscommon, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 30 juillet 1800 pour Maurice Mahon, qui avait auparavant représenté le comté de Roscommon à la Chambre des communes irlandaise. Il était le fils de Thomas Mahon, qui représentait également cette circonscription au Parlement irlandais. Lord Hartland a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il a représenté le comté de Roscommon aux parlements irlandais et britannique. Le titre s'éteignit à la mort du troisième baron le 11 novembre 1845. ]]
Baron Hartwig_Seeman/Baron Hartwig Seeman :
Hartwig Seeman (3 juin 1833 - 25 mars 1886) était un magicien suédois. Il est décédé lors d'une tournée dans le sud-ouest des États-Unis à Kosse, au Texas. Son père était un officier de haut rang dans l'armée suédoise. Sa mère était morte quand il avait dix ans. Dans sa jeunesse, Seeman avait développé un intérêt pour la ruse magique. Au début de sa carrière, il a travaillé comme artiste et poète à Berlin, en Allemagne. En 1860, il a commencé à pratiquer la magie professionnelle. Il avait fait une tournée dans toute l'Allemagne en tant que prestidigitateur à succès. Il a économisé son argent et a voyagé à travers la Suède et la Norvège, il est devenu célèbre pour avoir réalisé une illusion connue sous le nom de "Le Sphinx". Il a été décrit par les historiens de la magie comme le "premier magicien de Suède". Le 24 juin 1872, Seeman se rendit à Bénarès en Inde pour apprendre les tours des fakirs. Pendant son séjour en Inde, Seeman a observé un tour de lévitation qui impliquait une jeune fille flottant dans les airs. En 1880, Seeman a exécuté une illusion "electra" à l'Académie de musique (New York). Il est considéré comme un premier tour de suspension. Son fils Adolph Seeman était également magicien.
Baron Harvey_de_Tasburgh/Baron Harvey de Tasburgh :
Le baron Harvey de Tasburgh, de Tasburgh dans le comté de Norfolk, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 3 juillet 1954 pour le diplomate Sir Oliver Harvey à sa retraite en tant qu'ambassadeur britannique en France. En novembre de la même année, il succède également à son demi-frère en tant que quatrième baronnet de Crown Point (voir ci-dessous). Le Harvey Baronetcy , de Crown Point dans le comté de Norfolk , a été créé dans le Baronetage du Royaume-Uni en 1868 pour le grand-père du premier baron, Robert Harvey , qui avait auparavant été député de Thetford .
Baron Harwood/Baron Harwood :
Le baron Harwood (14 août 1852 - 16 décembre 1915) était un joueur de cricket anglais actif en 1877 qui jouait pour le Lancashire. Il est né à Darwen et mort à Moses Gate, Lancashire. Il est apparu dans un match de première classe en tant que batteur droitier qui a joué le bras droit rapidement. Il n'a marqué aucun point et a réussi deux attrapés. Il a pris un guichet avec une meilleure analyse d'un pour 16.
Baron Hastings/Baron Hastings :
Baron Hastings est un titre qui a été créé trois fois. La première création était dans la pairie d'Angleterre en 1290 et existe toujours. La deuxième création était dans la pairie d'Angleterre en 1299 et s'est éteinte à la mort du premier titulaire en c. 1314. La troisième création était dans la pairie d'Angleterre en 1461 et est en suspens depuis 1960.
Baron Hatherton/Baron Hatherton :
Baron Hatherton, de Hatherton dans le comté de Stafford, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1835 pour l'homme politique Edward Littleton, secrétaire en chef pour l'Irlande de 1833 à 1834. Né Edward Walhouse, il a pris en 1812 par licence royale le nom de famille de Littleton en lieu et place de son patronyme en succédant aux successions de son grand-oncle Sir Edward Littleton, 4e et dernier baronnet, de Teddesley Hall. Il était également l'héritier des domaines et des intérêts substantiels de Walhouse, qui comprenaient Hatherton Hall, près de Cannock, alors dans une enclave de Wolverhampton. Sa richesse reposait sur des domaines fonciers centrés sur Penkridge dans le sud du Staffordshire, des mines à Great Wyrley et Bloxwich, des carrières et des bacs à sable, des cours de briques et des logements résidentiels, principalement à Walsall.Lord Hatherton a été remplacé par son fils, Edward Richard, le deuxième baron, qui a représenté Walsall à la Chambre des communes en tant que libéral. Son fils, le troisième baron, a notamment été secrétaire militaire du gouverneur général du Canada entre 1875 et 1879. Le titre a suivi la lignée de son fils aîné, le quatrième baron, jusqu'à la mort du troisième fils de ce dernier, le septième baron, en 1985. Le défunt baron a été remplacé par son cousin germain une fois enlevé, le huitième et (à partir de 2010) détenteur actuel du titre. Il est le petit-fils du lieutenant-colonel l'hon. Charles Christopher Josceline Littleton, troisième fils du troisième baron. En 1919, le 3e baron Hatherton disposait de vastes domaines dans la région de Penkridge. Dans de nombreux cas, les fermes ont été vendues à leurs locataires. Le 5e baron Hatherton a procédé à des cessions encore plus importantes de propriétés foncières, vendant plus de 1 520 acres (6,2 km2) à Penkridge et 2 976 acres (12,04 km2) à Teddesley Hay en 1953, y compris le siège du 18e siècle, Teddesley Hall.
Baron Haversham/Baron Haversham :
Baron Haversham est un titre qui a été créé deux fois, une fois dans la pairie d'Angleterre et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. Les deux créations sont éteintes. La première création eut lieu le 4 mai 1696, lorsque Sir John Thompson, 1er baronnet fut créé baron Haversham, de Haversham dans le comté de Buckingham, dans la pairie d'Angleterre. Il avait auparavant été député de Gatton et avait déjà été créé baronnet, de Haversham dans le comté de Buckingham, dans le baronnet d'Angleterre en 1673. Son fils, le deuxième baron, siégea comme député de Bletchingley et Gatton, avant d'hériter du titre. Il n'avait pas de fils et la baronnie s'éteignit à sa mort le 11 avril 1745. La deuxième création eut lieu le 11 janvier 1906, lorsque le politicien libéral Sir Arthur Hayter, 2e baronnet, fut créé baron Haversham, de Bracknell dans le comté de Berkshire, dans la pairie du Royaume-Uni. Il était le fils unique du politicien whig William Goodenough Hayter, mieux connu pour ses deux mandats de secrétaire parlementaire au Trésor dans les années 1850, qui fut créé baronnet, de South Hill Park dans le comté de Berkshire, le 19 avril 1858. Lord Haversham n'avait pas d'enfant et la baronnie et la baronnie s'éteignirent à sa mort le 10 mai 1917.
Baron Hawke/Baron Hawke :
Baron Hawke, "de Towton" dans le comté de York, est un titre dans la pairie de Grande-Bretagne. Il a été créé le 20 mai 1776 pour l'amiral Sir Edward Hawke (de Scarthingwell Hall dans la paroisse de Towton), responsable d'un blocus de toute la marine marchande française et de l'échouement de six navires français, et de la dispersion du reste, à la bataille de la Baie de Quiberon. La bataille faisait suite à une victoire britannique antérieure à la bataille de Lagos au large du Portugal par une flotte sous le commandement d'un autre amiral. L'année 1759 a été surnommée pour la Grande-Bretagne son Annus Mirabilis, ou «année miracle», car la France n'a pas pu donner suite à une victoire nette à la bataille de Sainte-Foy juste avant le siège de Québec faute de renforts et de fournitures de la France, et son commerce paralysé a déclenché une crise du crédit. La conduite navale de Hawke alors et plus tard en tant que Lord Admiral s'est avérée établir la suprématie navale britannique et, dans l'immédiat, a déterminé le sort de la Nouvelle-France et donc du Canada. Son fils, le deuxième baron, a représenté Saltash à la Chambre des communes pendant les six années jusqu'à son père est mort. Son fils, le troisième baron, a pris le nom de famille supplémentaire de Harvey. Le cinquième baron a succédé à son frère aîné en 1869 et l'année suivante a été remplacé par son cousin germain, le sixième baron. Il était le fils de Hon. Martin Bladen Edward Hawke (Jnr). Son fils, le septième baron, un joueur de cricket exceptionnel, est devenu le capitaine de l'équipe de cricket d'Angleterre. A sa mort, le titre passa à son frère cadet, le huitième baron. Son fils aîné, le neuvième baron, était l'un des six à huit whips de Lords co-servant dans le troisième ministère de Churchill et les deux ministères conservateurs suivants jusqu'en 1964. Il a été remplacé par son frère cadet, le dixième baron, dont le fils est alors devenu le 11e Baron à sa mort. Depuis 2017, le titre est détenu par le 12e baron, qui a succédé à son père en 2009. Le siège de la famille est The Old Mill House, près de Cuddington, Cheshire.
Baron Hawley/Baron Hawley :
Le baron Hawley, de Donsmore, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 8 juillet 1646 pour Sir Francis Hawley, 1er baronnet, un partisan de Charles I. Il avait déjà été créé baronnet, de Buckland dans le comté de Somerset, dans le baronnet d'Angleterre en 1644. Il a été remplacé par son petit-fils, également Francis, qui a été député de Bramber, Sussex entre 1713 et 1715. Le fils de ce dernier, Francis, le troisième baron, était gouverneur d'Antigua. Les titres s'éteignirent à la mort du quatrième baron en 1790.
Baron Hayter/Baron Hayter :
Baron Hayter, de Chislehurst dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1927 pour l'homme d'affaires Sir George Chubb, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet de Newlands dans le Baronetage du Royaume-Uni en 1900. Chubb était président et directeur général de la société Chubb and Sons Lock and Safe Co Ltd, créée par son grand-père Charles Chubb au début du 19e siècle. "Hayter" était le nom de jeune fille de la mère de George Hayter Chubb et a été choisi de préférence à "Chubb", car il n'était pas jugé approprié que les noms de sociétés soient attribués aux membres de la Chambre des lords. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il a été directeur général de Chubb and Sons Lock and Safe Co Ltd. Son fils, le troisième baron, a été directeur général et président de Chubb and Sons Lock and Safe Co Ltd et a également été vice-président de la Chambre des lords de 1981 à 1995. Depuis 2014, les titres sont détenus par le fils de ce dernier, le quatrième baron, qui lui succède en 2003.
Baron Hazlerigg / Baron Hazlerigg :
Le baron Hazlerigg, de Noseley dans le comté de Leicester, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1945 pour Sir Arthur Hazlerigg, 13e baronnet. Il avait auparavant servi comme Lord Lieutenant du Leicestershire. À partir de 2022, les titres sont détenus par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père cette année-là. La baronnie Hazlerigg, de Noseley Hall dans le comté de Leicester, a été créée dans le baronnet d'Angleterre en 1622 pour Thomas Hesilrige. Il a notamment représenté le Leicestershire à la Chambre des communes. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baronnet, le membre le plus célèbre de la famille. Il était l'un des cinq membres du Parlement que le roi Charles Ier tenta de faire arrêter en 1642 et fut l'un des plus ardents défenseurs de la suprématie parlementaire tout au long de la guerre civile anglaise et du protectorat. Son petit-fils, le quatrième baronnet, a également représenté le Leicestershire au Parlement. Il a été remplacé par son oncle, le cinquième baronnet. L'arrière-arrière-petit-fils de ce dernier, le onzième baronnet, a pris par licence royale le nom de famille de Hazlerigg au lieu de Hesilrige en 1818. Son arrière-petit-fils était le treizième baronnet, qui a été élevé à la pairie en 1945. Au 31 octobre 2017 , l'actuel titulaire de la baronnie n'a pas prouvé avec succès sa succession à la baronnie et n'est donc pas inscrit sur la liste officielle du Baronetage. Cependant, l'affaire est en cours d'examen par le Greffier du Baronetage (pour plus d'informations, suivez ce lien). Le siège de la famille est Noseley Hall, près de Noseley, Leicestershire.
Baron Headley/Baron Headley :
Lord Headley, baron Allanson et Winn, d'Aghadoe dans le comté de Kerry, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé en 1797 pour Sir George Allanson-Winn, 1er baronnet, ancien baron de la Cour de l'Échiquier et député de Ripon. Il avait déjà été créé baronnet, de Little Warley dans le comté d'Essex, dans le Baronetage de Grande-Bretagne le 14 septembre 1776. Son fils, Charles Winn-Allanson, 2e baron Headley, représentait Ripon, Malton et Ludgershall au Parlement. En 1833, il succède à un parent éloigné en tant que 8e baronnet de Nostel (voir ci-dessous). Son neveu, le troisième baron (le fils de l'honorable George Allanson-Winn, député de Malton), a siégé à la Chambre des lords en tant que pair représentant irlandais de 1868 à 1877. Son fils, le quatrième baron, était un pair représentant irlandais de 1883 à 1913. Son cousin, Rowland Allanson-Winn, 5e baron Headley, était un éminent converti à l'islam. À la mort en 1994 du fils cadet de ce dernier, Charles Allanson-Winn, 7e baron Headley, les titres se sont éteints. Le Baronetcy, de Nostel dans le comté d'York, a été créé dans le Baronetage d'Angleterre le 3 décembre 1660 pour George Winn. Son arrière-petit-fils, le quatrième baronnet, a commencé la construction du manoir de Nostell Priory dans le Yorkshire, qui est devenu le siège de la famille Winn. La maison est ensuite passée dans une autre branche de la famille, les Barons St Oswald. Le fils du quatrième baronnet, le cinquième baronnet, représentait Pontefract à la Chambre des communes. À la mort du septième baronnet, le titre a été hérité par son parent éloigné le deuxième baron Headley. La baronnie est restée unie à la baronnie jusqu'à leur extinction en 1994.
Baron Heathfield/Baron Heathfield :
Lord Heathfield, baron Heathfield de Gibraltar, était un titre dans la pairie de Grande-Bretagne. Il a été créé le 6 juillet 1787 pour le général Sir George Augustus Eliott en reconnaissance de sa défense de Gibraltar pendant le siège franco-espagnol de 1779 à 1783. Il était le dixième mais huitième fils survivant de Sir Gilbert Eliott, 3e baronnet, de Stobs ( voir Eliott baronnets). Le titre s'est éteint à la mort de son fils unique, le deuxième baron sans enfant, en 1813.
Baron Heinrich_Karl_von_Haymerle/Baron Heinrich Karl von Haymerle :
Le baron Heinrich Karl von Haymerle (7 décembre 1828 - 10 octobre 1881) était un homme d'État autrichien né et éduqué à Vienne. Il participa au soulèvement des étudiants lors de la révolution de 1848 et échappa de peu à l'exécution. Il a servi dans le corps diplomatique à Athènes, Dresde et Francfort en tant que secrétaire de légation ; et a servi comme ambassadeur à Copenhague (1864), a participé à la négociation du traité de Prague (1866), et de Berlin est allé à Constantinople (1868), Athènes (1869), La Haye (1872), et en 1877 à la cour italienne . Il représenta l'Autriche-Hongrie au Congrès de Berlin en 1878 et fut ministre des Affaires étrangères de 1879 à 1881. À ce poste, il fut particulièrement actif dans l'établissement de relations amicales avec l'Italie et dans la consolidation de l'alliance avec l'Allemagne.
Baron Hemingford/Baron Hemingford :
Baron Hemingford, de Watford dans le comté de Hertford, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 1er février 1943 pour le politicien conservateur Sir Dennis Herbert. Il a été vice-président de la Chambre des communes de 1931 à 1943. Son fils, le deuxième baron, a notamment été Lord Lieutenant de Huntingdon et Peterborough de 1968 à 1974. À partir de 2022, le titre est détenu par le fils de ce dernier, le troisième Baron, qui a succédé en 1982. C'est un journaliste connu professionnellement sous le nom de Nicholas Herbert.
Baron Hemphill/Baron Hemphill :
Baron Hemphill, de Rathkenny et de Cashel dans le comté de Tipperary, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 12 janvier 1906 pour l'avocat et homme politique libéral Charles Hemphill, solliciteur général d'Irlande entre 1892 et 1895. Son fils aîné, le deuxième baron, était procureur de la Couronne pour le comté de Wicklow. Il a été remplacé par son frère cadet, le troisième baron. Il a été vice-président du London County Council de 1907 à 1908. Le cinquième baron, qui a succédé à son père en 1957, a pris par acte de sondage en 1959 le nom de famille supplémentaire de Martyn, qui était le nom de jeune fille de la mère de son père, un cousin germain. d'Edouard Martyn. Depuis 2017, le titre est détenu par le fils de ce dernier, le sixième baron, qui a succédé à son père en 2012. Le siège de la famille est Raford House, près de Kiltullagh, comté de Galway, en Irlande.
Baron Heneage/Baron Heneage :
Le baron Heneage, de Hainton dans le comté de Lincoln, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 8 juin 1896 pour Edward Heneage. Il fut chancelier du duché de Lancaster sous William Ewart Gladstone entre février et avril 1886, lorsqu'il rompit avec Gladstone au sujet de l'Irish Home Rule. Il a été remplacé par son fils aîné George, le deuxième baron. Il était lieutenant-colonel dans le Lincolnshire Regiment et a combattu à la fois pendant la Seconde Guerre des Boers et la Première Guerre mondiale. Il mourut célibataire et fut remplacé par son troisième et plus jeune frère, le révérend Edward Heneage, le troisième baron. Il a été recteur de l'église St Mark, Victoria, Colombie-Britannique. Il était également célibataire et à sa mort le 19 février 1967, la baronnie s'est éteinte. George Fieschi Heneage, père du premier baron, était député de Grimsby et de Lincoln, tandis qu'Edward Heneage, oncle du premier baron, était député de Grimsby.
Baron Henley/Baron Henley :
Baron Henley est un titre qui a été créé deux fois : d'abord dans la pairie de Grande-Bretagne, puis dans la pairie d'Irlande. La première création eut lieu en 1760 en faveur de Sir Robert Henley, Lord High Chancellor of Great Britain, lorsqu'il fut créé Lord Henley, Baron de Grainge, dans le comté de Southampton. En 1764, il fut encore plus honoré lorsqu'il fut nommé comte de Northington. À la mort de son fils, le deuxième comte, les deux titres se sont éteints. Lady Elizabeth Henley, fille cadette du premier comte et cohéritière du deuxième comte, a épousé le diplomate Morton Eden. En 1799, le titre Henley a été relancé quand Eden a été créé Baron Henley, de Chardstock dans le comté de Dorset, dans la pairie d'Irlande. Leur fils, le deuxième baron, prend le nom de Henley au lieu d'Eden et publie notamment une biographie de son grand-père maternel. Son fils, le troisième baron, siège en tant que député libéral de Northampton. En 1885, le titre de Northington a également été relancé lorsqu'il a été créé Baron Northington, de Watford dans le comté de Northampton, dans la pairie du Royaume-Uni. Ce titre a donné aux Barons un siège automatique à la Chambre des Lords. Le quatrième baron Frederick Henley était un homme instruit qui a servi comme juge de paix dans le Northamptonshire et a épousé Augusta, fille d'Herbert Langham 12e baronnet. Son fils cadet, le sixième baron, a repris le nom de famille d'Eden en 1925, la même année où il a succédé à son demi- frère dans les titres. Depuis 2019, les pairies sont détenues par son petit-fils, le huitième baron, qui a succédé à son père en 1977. Il est un homme politique conservateur et a servi dans les administrations conservatrices de Margaret Thatcher, John Major et David Cameron. Lord Henley est maintenant l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords. Les barons Henley sont membres de l'éminente famille Eden. Le premier baron était le cinquième fils de Sir Robert Eden, 3e baronnet, de West Auckland, et le frère cadet de William Eden, 1er baron d'Auckland. Leur frère aîné Sir Robert Eden, 1er baronnet, du Maryland (deuxième fils du troisième baronnet de West Auckland), était l'arrière-arrière-grand-père du premier ministre Anthony Eden, 1er comte d'Avon, et l'arrière-arrière-arrière- grand-père du politicien conservateur John Benedict Eden, baron Eden de Winton. Le siège de la famille est Scaleby Castle, près de Carlisle, Cumbria.
Baron Henniker/Baron Henniker :
Le baron Henniker, de Stratford-upon-Slaney dans le comté de Wicklow, est un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé en 1800 pour Sir John Henniker, 2e baronnet, qui avait auparavant représenté Sudbury et Douvres à la Chambre des communes. Son fils, le deuxième baron, a également siégé en tant que député. En 1792, il prit par licence royale le nom de famille supplémentaire de Major (qui était celui de son grand-père maternel; voir ci-dessous). Il était sans enfant et a été remplacé par son neveu, le troisième baron. Il prit le nom de famille supplémentaire de Major par licence royale en 1822. Son fils, le quatrième baron, représentait Suffolk East au Parlement. En 1866, il fut créé baron Hartismere, de Hartismere dans le comté de Suffolk, dans la pairie du Royaume-Uni. Ce titre lui a donné, ainsi qu'à ses descendants, un siège automatique à la Chambre des Lords. Il a été remplacé par son fils, le cinquième baron. Il a également siégé en tant que député de Suffolk East et a ensuite occupé des fonctions mineures dans les administrations conservatrices de Benjamin Disraeli et Lord Salisbury. Son petit-fils, le huitième baron, était un éminent diplomate et a notamment été ambassadeur britannique en Jordanie et au Danemark. Depuis 2014, les titres sont détenus par le fils de ce dernier, le neuvième baron, qui a succédé en 2004. La baronnie, de Worlingworth Hall dans le comté de Suffolk, a été créée dans le Baronetage de Grande-Bretagne en 1765 pour John Major, avec le reste à le susmentionné John Henniker, le mari de sa fille Anne. Major a notamment représenté Scarborough à la Chambre des communes. Il a été remplacé selon le reste spécial par son gendre, le deuxième baronnet, qui a été élevé à la pairie d'Irlande en 1800. Lieutenant-général l'hon. Brydges Henniker, le plus jeune fils du premier baron Henniker, a été créé baronnet, de Newton Hall dans le comté d'Essex, en 1813. La ville de Henniker, New Hampshire, aux États-Unis a été nommée d'après le premier baron. Le siège de la famille est Thornham Hall, près de Thornham Magna, Suffolk.
Baron Henri_Hottinguer/Baron Henri Hottinguer :
Le baron Henri Hottinguer, est né au château de Piple le 15 septembre 1868, fils aîné du baron Rodolphe Hottinguer. Il a eu une vie longue et prospère et, à son époque, la banque Hottinger & Cie a accompli de nombreuses réalisations. Il prend le contrôle de Hottinger et Cie vers l'âge de 52 ans, suite au décès de son père. Comme son grand-père et son père, il prépare à 20 ans son premier grand voyage à destination de l'Angleterre, où il étudiera la finance à l'université d'Oxford. Après avoir terminé ses études, il est allé aux États-Unis d'Amérique. Comme tous les barons de la famille, Hottinguer devait faire ce voyage. Pendant son séjour en Amérique, il a réussi, il a établi de nombreux contacts qui l'aideront à l'avenir. Aussi, comme certains de ses prédécesseurs, il rencontrera une Américaine qui deviendra sa femme, Marian Hall Munroe, fille du banquier de Wall Street John Munroe. Ses voyages ne s'arrêtent pas là, il fera un long tour d'Europe, en se rendant en Lituanie et en Russie. Sous sa direction, Hottinger & Cie participe à la création de la Banque de l'Union Parisienne, qui fusionne ensuite avec le Crédit du Nord. Il a été l'un des principaux acteurs du financement du chemin de fer transsibérien. Il décède subitement le 21 juillet 1943. Son fils aîné, le baron Rodolphe Hottinguer (1902-1985), lui succède.
Baron Herbert/Baron Herbert :
Baron Herbert est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé par bref en 1461 pour William Herbert, qui a ensuite été nommé comte de Pembroke. Le deuxième comte de Pembroke a cédé son comté en échange du comté de Huntingdon, qui s'est éteint à sa mort sans descendance masculine. La baronnie, cependant, passa à sa fille Elizabeth, qui épousa plus tard le premier comte de Worcester. À la mort d'Elizabeth, le titre passa à son fils, qui hérita plus tard du comté de Worcester de son père. Plus tard, le cinquième comte fut nommé marquis de Worcester et le troisième marquis devint duc de Beaufort. Par la suite, la baronnie et le duché sont restés unis jusqu'en 1984 lorsque, à la mort du dixième duc sans issue, la baronnie est tombée en désuétude. Puis, en 2002, la reine a mis fin à la suspension de la baronnie d'Herbert au profit du petit-neveu du dernier titulaire, David John Seyfried.
Baron Herbert_(homonymie)/Baron Herbert (homonymie) :
Il y a eu plusieurs titres de pairie du Baron Herbert ou variantes : Baron Herbert, pairie héréditaire créée en 1461 Baron Herbert de Chirbury, pairie héréditaire créée plusieurs fois Baron Herbert de Lea, pairie héréditaire créée en 1861 Nick Herbert, Baron Herbert de South Downs (né 1963), homme politique conservateur
Baron Herbert_de_Chirbury/Baron Herbert de Chirbury :
Le titre de baron Herbert de Chirbury a été créé cinq fois, deux fois dans la pairie d'Angleterre, deux fois dans la pairie de Grande-Bretagne et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. Le titre de baron Herbert de Castle Island a été créé une fois dans la pairie d'Irlande le 31 décembre 1624 pour le soldat, diplomate et poète anglo-gallois Edward Herbert, qui a été créé baron Herbert de Cherbury, dans la pairie d'Angleterre, le 7 mai. 1629. Les deux baronnies s'éteignirent à la mort du quatrième baron en 1691. La deuxième création anglaise de la baronnie d'Herbert de Chirbury fut pour Henry Herbert le 28 avril 1694. À la mort du deuxième baron en 1738, la baronnie s'éteignit. Les deux créations britanniques (21 décembre 1743 et 16 octobre 1749) étaient pour Henry Arthur Herbert et des titres subsidiaires du comté de Powis (création de 1748). Cette création de la baronnie s'est éteinte avec le comté en 1801. La création britannique était pour Edward Clive, 2e baron Clive de Plassey le 18 mai 1804. Et encore une fois, c'était un titre subsidiaire du comté de Powis (création de 1804) . Il y a une grande maison publique dans le village de Chirbury, Shropshire, appelée The Herbert Arms.
Baron Herbert_of_Lea/Baron Herbert de Lea :
Baron Herbert de Lea, de Lea dans le comté de Wiltshire, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni, depuis 1862 un titre subsidiaire du comté de Pembroke. La baronnie a été créée en 1861 pour le politicien Sidney Herbert, le quatrième fils de George Herbert, 11e comte de Pembroke, et la désignation territoriale fait référence à Lea, Wiltshire.Lord Herbert de Lea est décédé quelques mois seulement après son élévation à la pairie et a été succédé par son fils George, le deuxième baron, qui l'année suivante a succédé à un cousin dans le comté de Pembroke. Les titres restent unis, le titulaire actuel étant William Alexander Sidney Herbert, 18e comte de Pembroke, 15e comte de Montgomery. L'héritier présomptif est son fils, Reginald Henry Michael Herbert, Lord Herbert, né le 21 octobre 2012.
Baron Herbert_de_Raglan/Baron Herbert de Raglan :
Baron Herbert de Raglan peut faire référence à : Baron Herbert Duc de Beaufort
Baron Herschell/Baron Herschell :
Le baron Herschell, de la ville de Durham, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 8 février 1886 pour l'avocat et homme politique libéral Sir Farrer Herschell. Il a été Lord Chancelier en 1886 et de 1892 à 1895. Le titre s'est éteint à la mort de son petit-fils, le troisième baron, en 2008. Ridley Haim Herschell était le père du premier baron.
Baron Hervey/Baron Hervey :
Baron Hervey est un titre aristocratique qui a été créé trois fois, une fois dans la pairie d'Irlande et deux fois dans la pairie d'Angleterre. La première création a eu lieu dans la pairie d'Irlande en 1620, lorsque Sir William Hervey, 1er baronnet, a été nommé baron Hervey, de Rosse dans le comté de Wexford. Il avait été créé baronnet de St. Martin's in the Fields le 31 mai 1619. La deuxième création eut lieu en 1628, lorsque le même William Hervey fut également nommé baron Hervey, de Kidbrooke, Kent, dans la pairie d'Angleterre. Lorsque William Hervey mourut en 1642, les deux titres s'éteignirent. La troisième création eut lieu en 1703 dans la pairie d'Angleterre, lorsque John Hervey fut nommé baron Hervey, d'Ickworth, Suffolk. John Hervey était un deuxième cousin de William Hervey et fut plus tard créé comte de Bristol.
Baron Herzog/Baron Herzog :
Mór Lipót Herzog (1869-1934) était un collectionneur d'art juif hongrois, un banquier et un grand propriétaire dont la collection d'art fait l'objet de demandes de restitution liées à l'Holocauste.
Baron Hesketh/Baron Hesketh :
Baron Hesketh, de Hesketh dans le comté palatin de Lancaster, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1935 pour Sir Thomas Fermor-Hesketh, 8e baronnet, qui avait auparavant brièvement représenté Enfield à la Chambre des communes en tant que conservateur. Depuis 2010, les titres sont détenus par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 1955. Lord Hesketh a occupé des postes ministériels subalternes dans les administrations conservatrices de Margaret Thatcher et John Major. Cependant, il a perdu son siège à la Chambre des lords après que la loi de 1999 sur la Chambre des lords a supprimé le droit automatique des pairs héréditaires de siéger à la chambre haute du Parlement. La baronnie Hesketh, de Rufford dans le comté palatin de Lancaster, a été créée dans le baronnet de Grande-Bretagne en 1761 pour Thomas Hesketh, avec un reste spécial pour son frère Robert, qui lui a succédé comme deuxième baronnet. L'arrière-arrière-petit-fils de ce dernier, le cinquième baronnet, a siégé en tant que député conservateur de Preston. Son petit-fils, le huitième baronnet, a été élevé à la pairie en tant que baron Hesketh en 1935. L'ancien siège des barons Hesketh était Easton Neston dans le Northamptonshire. La maison était auparavant le siège de la famille Fermor (comtes de Pomfret depuis 1721), et est entrée dans la famille Hesketh par le mariage en 1846 de Sir Thomas George Hesketh, 5e baronnet, avec Lady Anna Maria Isabella Fermor sœur et héritière de George Richard William Fermor, 5e et dernier comte de Pomfret. Cependant, la maison a été vendue par le baron actuel en 2005. Le siège d'origine de la famille Hesketh était Rufford Old Hall dans le village de Rufford dans le Lancashire. Cette maison a été vendue au National Trust par le premier baron Hesketh en 1936.
Baron Heytesbury/Baron Heytesbury :
Baron Heytesbury, de Heytesbury dans le comté de Wiltshire, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1828 pour l'éminent homme politique et diplomate Sir William à Court, 2e baronnet, qui a ensuite été ambassadeur en Russie et vice-roi d'Irlande. Son fils, le deuxième baron, a siégé en tant que député de l'île de Wight. Lors de son mariage en 1837 avec Elizabeth Holmes, fille de Sir Leonard Worsley Holmes, Lord Heytesbury prit le nom de famille supplémentaire de Holmes. Son fils, le 4e baron, commanda un bataillon du Wiltshire Regiment (du duc d'Édimbourg) et commanda pendant un certain temps le 62e (Wiltshire) Regiment of Foot. Depuis 2010, les titres sont détenus par son arrière-arrière-arrière-petit-fils, le septième baron, qui a succédé à son père en 2004. La baronnie, de Heytesbury House dans le comté de Wiltshire, a été créée dans le baronnetage de Grande-Bretagne le 4 juillet 1795 pour le père du premier baron, William à Court. Il était colonel dans l'armée et représentait Heytesbury à la Chambre des communes. Son père, William Ashe-à Court, était général dans l'armée et a également siégé en tant que député de Heytesbury. Une lignée junior de la famille a atteint la fortune et la renommée en Australie, grâce à l'empire commercial de Robert Holmes à Court, qui était d'origine sud-africaine, et de son épouse australienne occidentale Janet, aujourd'hui l'une des femmes les plus riches d'Australie. Leurs vastes intérêts commerciaux sont gérés par Heytesbury Pty Ltd, une société nommée d'après la pairie familiale.
Colline Baron/Colline Baron :
Baron Hill peut faire référence à :
Baron Hill,_Anglesey/Baron Hill, Anglesey :
Baron Hill est à Beaumaris, Anglesey, Pays de Galles. La maison en ruine de Baron Hill et le parc associé de Baron Hill ont été créés en 1618 par Sir Richard Bulkeley en tant que siège familial de l'influente famille Bulkeley. Certaines parties du parc sont un site d'intérêt scientifique particulier.
Baron Hill_(homme politique)/Baron Hill (homme politique) :
Le baron Paul Hill (né le 23 juin 1953) est un homme politique américain à la retraite qui a été représentant américain pour le 9e district du Congrès de l'Indiana de 1999 à 2005 et de 2007 à 2011. Originaire de Seymour, Indiana, Hill est un démocrate, et comme un membre du Congrès appartenait à la Blue Dog Coalition à tendance conservatrice de ce parti. Le district de Hill se trouve dans la partie sud-est de l'État, s'étendant de Bloomington au côté Indiana de la région métropolitaine de Louisville.
Baron Hillingdon/Baron Hillingdon :
Le baron Hillingdon, de Hillingdon dans le comté de Middlesex, était un titre de la pairie du Royaume-Uni détenu par la famille Mills. La famille descend de William Mills, qui a épousé Elizabeth Digby. Leur fils était Charles Mills, directeur de l'Honorable East India Company et membre du Conseil de l'Inde. Le 17 novembre 1868, il est créé baronnet au Baronetage du Royaume-Uni. Il a été remplacé par son fils unique, Charles Henry Mills, qui est devenu le deuxième baronnet. Il a épousé Lady Louisa Lescelles et était un banquier et un homme politique conservateur. Le 15 février 1886, il fut élevé à la pairie du Royaume-Uni en tant que baron Hillingdon, de Hillingdon dans le comté de Middlesex. Le titre a été créé avec le reste aux héritiers mâles du bénéficiaire légalement engendré. À sa mort, les titres sont passés à son fils aîné, le deuxième baron, Charles William Mills. Il était également banquier et homme politique conservateur. Il était marié à l'hon. Alice Harbord, et a été remplacé par son fils, le troisième baron, Arthur Robert Mills, en raison de la mort de son fils aîné, Charles Thomas Mills. La deuxième homologation de Lord Hillingdon a été assermentée en 1919 à 1 000 000 £ (équivalent à environ 47 000 000 £ en 2020) tout comme celle de sa mère à un peu plus de 5% de cette somme. Le troisième baron était marié à l'hon. Edith Mary Cadogan, fille du vicomte Chelsea, dont la sœur a épousé le 10e duc de Marlborough. Le troisième baron a siégé en tant que député conservateur d'Uxbridge. À sa mort, les titres sont passés à son fils aîné, le quatrième baron, Charles Hedworth Mills, décédé le 6 mai 1978. Le titre est ensuite passé au cousin germain du troisième baron, Patrick Charles Mills, fils de Geoffrey Edward Mills, sixième fils de le premier baron. Il mourut en 1982. La famille Mills possédait en partie la banque londonienne Glyn, Mills & Co. et entretenait des relations d'affaires étroites avec la famille Rothschild. Hillingdon Court, construit par Sir Charles Mills, 1er baronnet en 1858, a servi de maison familiale préférée jusqu'à sa vente en 1919.
Baron Hindlip/Baron Hindlip :
Baron Hindlip, de Hindlip dans le comté de Worcester et d'Alsop-en-le-Dale dans le comté de Derby, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1886 pour l'homme d'affaires et homme politique conservateur Sir Henry Allsopp, 1er baronnet. Il était à la tête de la brasserie Samuel Allsopp & Sons de Burton upon Trent et il a également représenté East Worcestershire au Parlement. Allsopp avait déjà été créé baronnet, de Hindlip Hall dans la paroisse de Hindlip dans le comté de Worcester, dans le Baronetage du Royaume-Uni le 7 mai 1880. Son fils, le deuxième baron, était également à la tête de l'entreprise familiale et siégeait en tant que député conservateur de Staffordshire East et Taunton. Son fils, le troisième baron, fut whip unioniste junior à la Chambre des lords de 1907 à 1914 ; et a reçu l'Ordre de l'Empire britannique en 1919. Le fils cadet du troisième baron, le cinquième baron (qui a succédé à son frère aîné), était lieutenant adjoint du Wiltshire. À partir de 2020, les titres sont détenus par le fils de ce dernier, le sixième baron, qui a succédé en 1993. Les présentatrices de télévision Kirstie et Sofie Allsopp sont les filles du sixième baron.
Baron Hirsch_Cimetière/Cimetière du Baron Hirsch :
Le cimetière Baron Hirsch est un grand cimetière juif situé dans le quartier de Graniteville, sur Staten Island, à New York, et nommé en l'honneur du baron Maurice de Hirsch.
Baron Hirsch_Synagogue/Synagogue Baron Hirsch :
La synagogue Baron Hirsch (également Congrégation Baron Hirsch), établie à Memphis, Tennessee vers 1862–1864, est un fleuron du judaïsme orthodoxe américain. Depuis des débuts modestes, elle a connu une croissance fulgurante dans la première moitié du 20e siècle, émergeant, dans les années 1950, comme la plus grande congrégation orthodoxe en Amérique du Nord, une position qu'elle occupe toujours. Son ancien bâtiment, une impressionnante structure de style international construite dans le 1950, est une propriété contributive du district historique américain et la pièce maîtresse du district historique de Vollintine Hills, une collection cohérente de 78 maisons de style minimal traditionnel et de style ranch après la Seconde Guerre mondiale construites autour de l'ancienne synagogue par des membres de la congrégation.
Ruches Baron/Ruches Baron :
Baron Hives, de Duffield dans le comté de Derby, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 7 juillet 1950 pour Ernest Hives, président de Rolls-Royce Ltd. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son oncle en 1997.
Baron Hobhouse/Baron Hobhouse :
Le baron Hobhouse peut faire référence à : Arthur Hobhouse, 1er baron Hobhouse (1819-1904), juge britannique John Hobhouse, 1er baron Broughton (1786-1869), chroniqueur et homme politique britannique John Hobhouse, baron Hobhouse de Woodborough (1932-2004), britannique Seigneur de la loi
Baron Hollande/Baron Hollande :
Baron Holand est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé deux fois, en 1314 et 1353. La première création a été éteinte par acquittement et la seconde est en suspens.
Baron Hollande/Baron Hollande :
Baron Holland, de Hollande dans le comté de Lincoln, et Baron Holland de Foxley, de Foxley dans le comté de Wiltshire, étaient deux titres dans la pairie de Grande-Bretagne. La première baronnie est créée le 7 mars 1762 pour Lady Caroline Fox, la fille de Charles Lennox, 2e duc de Richmond et l'aînée des célèbres sœurs Lennox. La deuxième baronnie a été créée le 17 avril 1763 pour son mari, l'éminent politicien whig Henry Fox. Lord et Lady Holland ont tous deux été remplacés par leur fils aîné, le deuxième baron. Il avait auparavant représenté Salisbury au Parlement. À sa mort prématurée en 1774, les titres passèrent à son fils unique, le troisième baron. Il était également un homme politique whig influent et a notamment occupé le poste de Lord Privy Seal de 1806 à 1806 au ministère de tous les talents. Il a été remplacé par son fils aîné légitime, le quatrième baron. Il a siégé en tant que député de Horsham. Il avait quatre filles mais pas de fils et à sa mort en 1859, les titres se sont éteints. L'homme politique Charles James Fox était le deuxième fils de la première baronne et du premier baron. Charles Richard Fox, fils illégitime du troisième baron par sa maîtresse et future épouse, Lady Webster. Le premier baron Holland de Foxley était le deuxième et le plus jeune fils du deuxième mariage de l'homme politique Sir Stephen Fox et le frère cadet de Stephen Fox-Strangways, 1er comte d'Ilchester. Ce dernier titre a été créé au profit d'Henry Fox et des héritiers mâles de son corps.
Baron Hollenden/Baron Hollenden :
Baron Hollenden, de Leigh dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1912 pour Samuel Morley, qui avait auparavant été gouverneur de la Banque d'Angleterre. Il était le fils de Samuel Morley et de Rebekha Maria Hope et le frère aîné d'Arnold Morley. Lord Hollenden a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il était haut shérif du comté de Londres en 1917. En 1923, il prit par acte de vote le nom de famille supplémentaire de Hope. A sa mort, le titre passa à son neveu, le troisième baron. Il était le fils unique de l'hon. Claude Hope Hope-Morley, fils cadet du premier baron. Lord Hollenden était un échevin de la ville de Londres. Depuis 2014, le titre est détenu par son fils, le quatrième baron, qui a succédé en 1999.
Baron Holles/Baron Holles :
Le baron Holles, d'Ifield dans le comté de Sussex, était un titre dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé le 20 avril 1661 pour l'honorable Denzil Holles, deuxième fils de John Holles, 1er comte de Clare. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il avait déjà été créé baronnet, de Winterbourne dans le comté de Dorset, dans le Baronetage d'Angleterre en 1660. Les titres se sont éteints à la mort de son fils, le troisième baron et le deuxième baronnet, en c. 1692.
Baron HolmPatrick/Baron HolmPatrick :
Baron HolmPatrick, de HolmPatrick dans le comté de Dublin, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé lors des honneurs du jubilé de diamant de 1897 pour le Lord Lieutenant du comté de Dublin et ancien député du comté de Dublin, Ion Hamilton. Son père, James Hans Hamilton, et son grand-père, Hans Hamilton, avaient représenté cette circonscription au Parlement britannique. Depuis 2016, le titre est détenu par le premier arrière-petit-fils du baron, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 1991. Il était actif sur les bancs travaillistes de la Chambre des lords avant la loi de 1999 sur la Chambre des lords . Le siège de la famille était Abbotstown House , près de Castleknock , dans le comté de Dublin .
Baron Holmes/Baron Holmes :
Baron Holmes était un titre qui a été créé deux fois dans la pairie d'Irlande. La première création eut lieu le 11 septembre 1760 lorsque l'homme politique Thomas Holmes fut nommé baron Holmes, de Kilmallock dans le comté de Limerick. Le titre s'éteignit à sa mort le 21 juillet 1764. La deuxième création eut lieu le 6 novembre 1797 lorsque Leonard Holmes fut nommé baron Holmes, de Kilmallock dans le comté de Limerick. Il était le neveu du premier baron de la création de 1760. Le titre s'est éteint à sa mort le 18 janvier 1804.
Baron Hoo/Baron Hoo :
Baron Hoo peut faire référence au baron Hoo, un titre subsidiaire jacobite du comte de Jersey Thomas Hoo, baron Hoo et Hastings (vers 1396-1455) Hugh Bardulf, baron de Hoo (vers 1139-vers 1203)
Baron Horder/Baron Horder :
Le baron Horder, d'Ashford dans le comté de Southampton était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 23 janvier 1933 pour le principal médecin Sir Thomas Horder, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet, de Shaston, en 1923. Les titres se sont éteints à la mort de son fils, le deuxième baron, le 30 juin 1997.
Hôtel Baron/Hôtel Baron :
Le Baron Hotel (également Baron's Hotel ; français : Hôtel Baron ou Le Baron ), est le plus ancien hôtel actuellement en activité en Syrie. Il est situé dans la rue Baron, dans le quartier Aziziyeh du centre-ville d'Alep. Le baron a subi des dommages mineurs liés à la guerre civile mais est toujours debout.
Baron Hotham/Baron Hotham :
Le baron Hotham, de South Dalton dans le comté d'York, est un titre de la pairie d'Irlande. Il a été créé en 1797 pour le commandant naval l'amiral William Hotham, avec reste aux héritiers mâles de son père. Hotham était le troisième fils de Sir Beaumont Hotham, 7e baronnet, de Scorborough (voir ci-dessous), et en 1811, il succéda également à son neveu en tant que onzième baronnet. Lord Hotham ne s'est jamais marié et à sa mort en 1813, il a été remplacé dans les deux titres par son jeune frère Beaumont, le deuxième baron et le douzième baronnet. Il avait auparavant représenté Wigan à la Chambre des communes. Beaumont Hotham, 3e baron Hotham , petit-fils du deuxième baron, a combattu à la bataille de Waterloo et a ensuite été général dans l'armée et a siégé en tant que député. Il mourut célibataire et fut remplacé par son neveu, le quatrième baron, fils du contre-amiral George Frederick Hotham, frère du troisième baron. Lui, comme son successeur et frère cadet, le cinquième baron, mourut célibataire. Ce dernier a été remplacé par son cousin germain une fois enlevé, le sixième baron. Il était le fils du révérend William Francis Hotham, deuxième fils du deuxième baron. À la mort du sixième baron, cette lignée de la famille a également échoué et les titres sont passés à son cousin germain deux fois éloigné, le septième baron. Il était l'arrière-petit-fils du troisième fils du troisième baron. Depuis 2013, les titres sont détenus par son troisième fils, le huitième baron, qui a succédé en 1967. Le Baronetcy, de Scorborough dans le comté de York, a été créé dans le Baronetage d'Angleterre en 1622 pour John Hotham. Lui et son fils, John Hotham le jeune, ont été décapités par les parlementaires en 1645. Le titre a été hérité par le fils de ce dernier, John, le deuxième baronnet. Lui et son fils, le troisième baronnet, représentaient Beverley au Parlement. Le troisième baron a été remplacé par son cousin, le quatrième baronnet. Il a siégé comme député de Scarborough et Beverley. Son fils, le cinquième baronnet, a également représenté Beverley à la Chambre des communes. Il fut remplacé par son fils, le sixième baronnet. À sa mort en 1767, la lignée du cinquième baronnet échoua et le titre passa à l'oncle du défunt baronnet, le septième baronnet. Son fils aîné, le huitième baronnet, lieutenant-général dans l'armée, a représenté St Ives au Parlement et a également pris le nom de famille supplémentaire de Thompson. À sa mort, les titres sont passés à son frère cadet, le neuvième baronnet. Il a servi comme Lord Bishop de Clogher. Il a été remplacé par son fils, le dixième baronnet. À sa mort en 1811, le titre a été hérité par le onzième baronnet susmentionné, qui avait déjà été élevé à la pairie en tant que baron Hotham. Le siège de la famille est Dalton Hall, Beverley, East Riding of Yorkshire.
Baron Hothfield/Baron Hothfield :
Baron Hothfield, de Hothfield dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1881 pour Sir Henry Tufton, 2e baronnet, qui a été nommé Lord Lieutenant de Westmorland la même année et qui a également servi brièvement comme whip du gouvernement dans l'administration libérale de 1886. Son fils aîné, le deuxième baron, a notamment servi de Maire d'Appleby, Westmorland. A la mort de son fils, le troisième Baron, en 1961, cette lignée de la famille échoue. Le défunt baron a été remplacé par son cousin germain, le quatrième baron. Il était le fils unique de l'hon. Sackville Philip Tufton, deuxième fils du premier baron. À sa mort en 1986, cette lignée de la famille a également échoué et les titres sont passés à son cousin germain, le cinquième baron. Il était le fils aîné de l'hon. Charles Henry Tufton, troisième fils du premier baron. Depuis 2017, les titres sont détenus par son fils, le sixième baron, qui a succédé en 1991. La baronnie Tufton , d' Appleby Castle dans le comté de Westmorland , a été créée au Baronetage du Royaume-Uni en 1851 pour Richard Tufton . Il était le fils naturel réputé d'Henry Tufton, 11e et dernier comte de Thanet, qui a conçu les importants domaines de Tufton sur lui. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baronnet susmentionné, qui a été élevé à la pairie en 1881. Le siège de la famille est maintenant Drybeck Hall, près d'Appleby-in-Westmorland, Cumbria. Le premier était Skipton Castle, vendu par le troisième baron en 1956.
Baron Howard/Baron Howard :
Le titre de baron Howard a été créé dans la pairie d'Angleterre. Le 15 octobre 1470, John Howard est convoqué au parlement. En 1483, il a été créé duc de Norfolk, et en 1485, il a été atteint et ses titres ont été perdus. Il n'est pas clair si la baronnie d'Howard a été restaurée avec le duché. Si tel était le cas, la baronnie serait tombée en désuétude en 1777.
Baron Howard_de_Walden/Baron Howard de Walden :
Baron Howard de Walden est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé par bref d'assignation en 1597 par la reine Elizabeth I pour l'amiral Lord Thomas Howard, un fils cadet de Thomas Howard, 4e duc de Norfolk, par sa seconde épouse, l'honorable Margaret Audley, fille de Thomas Audley, 1er baron Audley de Walden.
Baron Howard_of_Escrick/Baron Howard d'Escrick :
Le baron Howard d'Escrick était un titre dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé le 12 avril 1628 pour l'honorable Edward Howard. Membre de l'influente famille Howard, il était le plus jeune fils de Thomas Howard, 1er comte de Suffolk, le fils de Thomas Howard, 4e duc de Norfolk par sa seconde épouse Margaret Audley (voir comte de Suffolk et duc de Norfolk pour plus d'informations ). Le troisième baron a représenté Winchelsea à la Chambre des communes et a également été accusé d'être impliqué dans le complot de Rye House ; plus tard, il est devenu un informateur notoire dans les procès d'État, ce qui lui a valu beaucoup de haine et de mépris. Le titre s'éteignit à la mort de son fils, le quatrième baron, en 1715.
Baron Howard_of_Glossop/Baron Howard de Glossop :
Baron Howard de Glossop, dans le comté de Derby, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni, depuis 1975 un titre subsidiaire du duché de Norfolk. Il a été créé en 1869 pour l'homme politique libéral Lord Edward Howard, deuxième fils d'Henry Fitzalan-Howard, 13e duc de Norfolk. Son petit-fils, le troisième baron (qui a succédé à son père), a épousé Mona Stapleton, 11e baronne Beaumont. Leur fils aîné, Miles, succède à sa mère dans la baronnie de Beaumont en 1971 et à son père dans la baronnie d'Howard de Glossop en 1972. En 1975, il succède également au duché de Norfolk à la mort de son cousin, Bernard Fitzalan-Howard. , 16e duc de Norfolk. Les deux baronnies sont désormais des titres subsidiaires du duché de Norfolk. Voir ce titre pour plus d'histoire des pairies.
Baron Howard_de_Penrith/Baron Howard de Penrith :
Le baron Howard de Penrith, de Gowbarrow dans le comté de Cumberland, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1930 pour le diplomate Sir Esme Howard, qui avait auparavant été ambassadeur britannique aux États-Unis. Membre de la célèbre famille Howard, il était le petit-fils de Lord Henry Howard-Molyneux-Howard, frère cadet de Bernard Howard, 12e duc de Norfolk. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 1999. Lord Howard de Penrith est également en reste au duché de Norfolk et à ses titres subsidiaires. Henry Howard et Sir Stafford Howard, frères du premier baron, étaient tous deux députés. Les fils du premier baron Esme Howard comprenaient Henry Anthony Camillo Howard et Hubert Howard.
Baron Howden/Baron Howden :
Baron Howden était un titre à la fois dans la pairie d'Irlande et dans la pairie du Royaume-Uni. John Caradoc, l'ancien gouverneur du cap de Bonne-Espérance, fut créé baron Howden, de Grimston et de Spaaldington et de Cradockstown dans le comté de Kildare, dans la pairie d'Irlande le 19 octobre 1819. Le 10 septembre 1831, il fut fait baron Howden, de Howden et Grimston dans le comté d'York, dans la pairie du Royaume-Uni. Il était le fils du très révérend John Cradock, archevêque de Dublin de l'Église d'Irlande. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron, qui était dans le service diplomatique. Le 19 décembre 1831, il prit par licence royale le nom de famille de Caradoc au lieu de son patronyme. Lord Howden était le mari de la princesse russe Catherine Bagration (la veuve de Pyotr Bagration) et a déménagé à Grimston Park, où il a reconstruit la salle. Les deux baronnies s'éteignirent à sa mort le 9 octobre 1873.
Baron Howick_de_Glendale/Baron Howick de Glendale :
Baron Howick de Glendale, de Howick dans le comté de Northumberland, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1960 pour Sir Evelyn Baring, l'ancien gouverneur du Kenya. Membre de la célèbre famille Baring, il était le troisième et plus jeune fils d'Evelyn Baring, 1er comte de Cromer, et l'arrière-petit-fils de Sir Francis Baring, 1er baronnet, fondateur de la Barings Bank. L'oncle de Baring était Edward Baring, 1er baron Revelstoke, le père de Maurice Baring, tandis que les autres membres de la famille comprennent Francis Baring, 1er baron Northbrook, et Alexander Baring, 1er baron Ashburton. Depuis 2014, le titre est détenu par le fils du premier baron, le deuxième baron, qui a succédé en 1973. Le siège de la famille est Howick Hall, près de Howick, Northumberland.
Baron Hume_de_Berwick/Baron Hume de Berwick :
Baron Hume de Berwick était un titre qui a été créé deux fois. La première création était soit dans la pairie d'Angleterre, soit dans la pairie d'Écosse. La deuxième création était dans la pairie de Grande-Bretagne.
Baron Hungerford/Baron Hungerford :
Baron Hungerford est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé le 7 janvier 1426 pour Walter Hungerford, qui a été convoqué au parlement, avait été député, président de la Chambre et investi comme chevalier de l'ordre de la jarretière auparavant et a été nommé Lord High Treasurer un an avant de devenir un pair. L'homme qui succéderait plus tard comme troisième baron fut créé baron de Moleyns le 13 janvier 1445 par bref d'assignation ; les deux titres ont fusionné lorsqu'il a succédé en tant que baron Hungerford en 1459. Le troisième baron a été atteint et la pairie perdue en 1461. Cette atteinte a été annulée en 1485 pour la 4e baronne de Hungerford, et elle est donc entrée dans la famille Hastings des comtes de Huntingdon. jusqu'en 1789, date à laquelle il est entré dans la famille Rawdon (-Hastings) des marquis de Hastings jusqu'en 1868, date à laquelle il est tombé en désuétude. Cette suspension a pris fin trois ans plus tard pour un membre de la famille Abney-Hastings et un comte de Loudoun. En 1920, il est de nouveau tombé en désuétude, qui a pris fin un an plus tard pour la famille Philipps des vicomtes de St Davids où il est resté depuis. Une autre baronnie de Hungerford avec la distinction de Heytesbury fut créée dans la pairie d'Angleterre le 8 juin 1526 pour un autre Walter Hungerford, qui fut convoqué au parlement. Il fut atteint en 1540 et la pairie perdue. Cette atteinte n'a pas été inversée depuis.
Baron Hunsdon/Baron Hunsdon :
Baron Hunsdon est un titre qui a été créé trois fois. Il a été créé pour la première fois en 1559 dans la pairie d'Angleterre pour le soldat et courtisan Henry Carey. Son petit-fils, le quatrième baron, fut créé par le vicomte Rochford en 1621 et le comte de Douvres, dans le comté de Kent, en 1628. Ces titres appartenaient également à la pairie d'Angleterre. Il a été remplacé par son fils, le deuxième comte. Il avait déjà en 1640 été convoqué à la Chambre des Lords par un bref d'accélération dans la baronnie de son père de Hunsdon. Cependant, à sa mort en 1677, la vicomté et le comté s'éteignirent. La baronnie passa à son deuxième cousin une fois enlevé, le sixième baron. Il était l'arrière-petit-fils de Sir Edmund Carey, le fils cadet du premier baron. A sa mort, le titre passa à son cousin germain, le septième baron. Il mourut célibataire et fut remplacé par son cousin germain une fois enlevé, le huitième baron. A la mort de ce dernier en 1765, la baronnie s'éteint également. La seconde création remonte à 1832 dans la pairie du Royaume-Uni. Lucius Cary, 10e vicomte Falkland, pair d'Écosse, fut créé baron Hunsdon, de Scutterskelfe dans le comté d'York. Ce titre s'est éteint à sa mort en 1884. Le titre a été créé à nouveau en 1923 dans la pairie du Royaume-Uni. La baronnie a été relancée pour l'homme d'affaires l'hon. Herbert Gibbs, qui a été nommé baron Hunsdon de Hunsdon, de Briggens dans le comté de Hertford. Gibbs était le quatrième fils de Hucks Gibbs, 1er baron Aldenham (voir le baron Aldenham pour l'histoire antérieure de la famille). Il a été associé de l'entreprise familiale Antony Gibbs & Sons et a également été président du Public Works Loan Board. En 1908, Gibbs a acquis Hunsdon House et le domaine Briggens dans le Hertfordshire. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron. En 1939, il succède à son cousin à la baronnie d'Aldenham. Les deux baronnies restent unies.
Baron Huntingfield/Baron Huntingfield :
Baron Huntingfield est un titre qui a été créé trois fois, deux fois dans la pairie d'Angleterre et une fois dans la pairie d'Irlande. Les deux premières créations étaient par écrit, mais on en sait peu plus à leur sujet, sauf que John de Huntingfield, qui a été créé baron Huntingfield en 1362, a épousé Margery (ou Margaret) de Welles, fille de John de Welles, 4e baron Welles. John était mort en décembre 1376, lorsque Margery s'est remariée. Les deux titres se sont probablement éteints ou sont tombés en désuétude à la mort de leurs premiers détenteurs. La troisième création, le baron Huntingfield, de Heveningham Hall dans le comté de Suffolk, a été créé dans la pairie d'Irlande en 1796 pour Sir Joshua Vanneck, 3e baronnet, député de Dunwich. Son fils, le deuxième baron, a également représenté cette circonscription à la Chambre des communes. Son arrière-petit-fils, le cinquième baron (qui a succédé à son oncle), était député conservateur d'Eye et gouverneur de Victoria. Depuis 2013, les titres sont détenus par le petit-fils de ce dernier, le septième baron, qui a succédé à son père en 1994. Le Vanneck Baronetcy, de Putney dans le comté de Surrey, a été créé dans le Baronetage de Grande-Bretagne en 1751 pour Joshua Vanneck, un Marchand londonien d'origine néerlandaise. Son fils aîné, le deuxième baronnet, représentait Dunwich au Parlement. Il a été succédé à ce siège et à la baronnie par son jeune frère, le troisième baronnet, qui a été élevé à la pairie en tant que baron Huntingfield en 1796. Sir Peter Vanneck, lord-maire de Londres en 1978, était le deuxième fils du cinquième baron. . L'ancien siège de la famille Vanneck était Heveningham Hall près de Heveningham et Huntingfield dans le Suffolk. Cependant, la maison a été vendue au gouvernement en 1970. Au 30 juin 2006, l'actuel titulaire de la baronnie n'a pas réussi à prouver sa succession à la baronnie et n'est donc pas inscrit au tableau officiel du baronnetage, la baronnie étant considérée comme dormante. . Cependant, l'affaire est en cours d'examen par le Greffier du Baronetage (pour plus d'informations, suivez ce lien).
Baron Hussey/Baron Hussey :
La baronnie de Hussey a été créée trois fois dans la pairie d'Angleterre. Parmi ceux-ci, une création est en suspens tandis que les deux autres sont respectivement éteintes ou perdues. La première création remonte à 1295, pour Henry Hussey. Cette création tomba en désuétude en 1470 à la mort du 7e baron. La deuxième création était en 1348, pour John Hussey, mais il n'avait pas d'héritiers légaux et le titre s'est éteint à sa mort en 1361. La troisième création était en 1529 pour un autre John Hussey, mais il a été atteint en 1537 et la pairie était forfait.
Baron Hutchison/Baron Hutchison :
Le baron Hutchison peut faire référence à : Un titre subsidiaire du comté de Donoughmore dans la pairie du Royaume-Uni Le baron Hutchison de Montrose, titre créé dans la pairie du Royaume-Uni en 1932 pour Robert Hutchison, ancien député
Baron Hylton/Baron Hylton :
Baron Hylton est un titre qui a été créé deux fois, une fois dans la pairie d'Angleterre et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. La première création est venue dans la pairie d'Angleterre 1295 lorsque Robert Hylton a été convoqué au Parlement modèle en tant que Lord Hylton par bref. Son fils, Alexandre, fut appelé au Parlement en 1332 et 1335, mais aucune autre convocation ne fut envoyée pour ses descendants. Par conséquent, le titre n'a été détenu de jure qu'après la mort du deuxième baron. En effet, le dernier baron était député de Carlisle après avoir "hérité" du titre, en raison de cette anomalie. Malgré cela, la création est réputée être tombée en désuétude à la mort du dix-huitième baron sans héritiers mâles en 1746. La deuxième création est venue dans la pairie du Royaume-Uni en 1866 lorsque le soldat et homme politique conservateur, Sir William Jolliffe, 1er Baronnet, a été nommé baron Hylton de Hylton, Sunderland dans le comté palatin de Durham et de Petersfield dans le comté de Southampton. Il avait déjà été créé baronnet, de Merstham dans le comté de Surrey, en 1821. Il était le petit-fils de William Jolliffe (pendant de nombreuses années député de Petersfield), et un cohéritier de la baronnie d'origine de Hylton par son grand-mère Eleanor (épouse de William Jolliffe), fille d'Anne Hylton, sœur du dix-huitième baron de la création de 1295. Lord Hylton a été remplacé par son deuxième fils, le deuxième baron. Il a notamment représenté Wells à la Chambre des communes en tant que conservateur. Son fils, le troisième baron, a également représenté Wells au Parlement en tant que conservateur et après être entré à la Chambre des lords a notamment servi comme capitaine des Yeomen of the Guard de 1918 à 1924. Son fils, le quatrième baron, était Lord Lieutenant du Somerset de 1949 à 1964. Depuis 2017, les titres sont détenus par le fils aîné de ce dernier, le cinquième baron. Il est l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après la loi de 1999 sur la Chambre des lords. Lord Hylton siège en tant que cross-bencher. Le siège principal de la famille Hylton était le château de Hylton, Sunderland, avec une propriété subsidiaire à Ammerdown House, près de Kilmersdon, Somerset.
Baron Ignaz_von_Plener/Baron Ignaz von Plener :
Le baron Ignaz von Plener (21 mai 1810 - 17 février 1908) était un homme d'État autrichien. Il a été ministre-président de l'Autriche.
Baron Iliffe/Baron Iliffe :
Baron Iliffe, de Yattendon dans le comté de Berkshire, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1933 pour le magnat de la presse Sir Edward Iliffe. Pendant de nombreuses années, la famille contrôlait les journaux de Birmingham et de Coventry, notamment le Birmingham Post, le Birmingham Mail et le Coventry Evening Telegraph, et était également copropriétaire du Daily Telegraph. Le premier baron a également représenté Tamworth au Parlement en tant que conservateur. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son oncle en 1996. Il est l'actuel commodore du Royal Yacht Squadron de Cowes, île de Wight. Lord Iliffe et le reste de la famille Iliffe détiennent (2006) une fortune estimée (selon la Sunday Times Rich List) à 200 millions de livres sterling. Le nom de famille et le titre de la baronnie se prononcent "EYE-liff".
Baron Ilkeston/Baron Ilkeston :
Le baron Ilkeston, d'Ilkeston dans le comté de Derby, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 14 juillet 1910 pour le médecin et homme politique Sir Balthazar Foster. Le titre s'est éteint à la mort de son fils cadet mais seul survivant, le deuxième baron, le 4 janvier 1952.
Baron Inchiquin/Baron Inchiquin :
Baron Inchiquin ( irlandais : Barún Inse Uí Chuinn ) est l'un des titres les plus anciens de la pairie d'Irlande . C'était l'un des deux titres créés le 1er juillet 1543 pour Murrough O'Brien, prince de Thomond, qui descendait du grand roi Brian Boru. L'octroi des titres anglais était conditionnel à l'abandon de tout titre irlandais, à l'adoption des coutumes et des lois anglaises, au serment d'allégeance à la Couronne, à l'apostasie de l'Église catholique et à la conversion à l'Église d'Angleterre. Murrough a été fait à la fois comte de Thomond dans la pairie d'Irlande, avec le reste à son neveu Donough O'Brien et au baron Inchiquin, avec le reste à ses héritiers mâles.
Baron Inchyra/Baron Inchyra :
Baron Inchyra, de St Madoes dans le comté de Perth, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 2 février 1962 pour le diplomate Sir Frederick Millar, qui avait auparavant été ambassadeur britannique en Allemagne de l'Ouest. À partir de 2021, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé en 2011. Le siège de la famille est Inchyra House, près de Glencarse, Perth.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Birla Precision Technologies

Birkdale/Birkdale : Birkdale est une zone de Southport, dans l'arrondissement métropolitain de Sefton, Merseyside, bien qu'hist...