Rechercher dans ce blog

lundi 2 mai 2022

Baron Diego Pereira d'Aguilar


Baron Chorley/Baron Chorley :
Le baron Chorley, de Kendal dans le comté de Westmorland, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 16 novembre 1945 pour l'avocat, universitaire et homme politique travailliste, Robert Chorley. Il a été professeur Sir Ernest Cassel de droit commercial et industriel à l'Université de Londres de 1930 à 1946 et a été Lord-in-waiting (whip du gouvernement à la Chambre des Lords) de 1946 à 1950 dans l'administration du travail de Clement Attlee. Le deuxième baron, qui a succédé à son père en 1978, était l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords, où il siégeait en tant que cross-bencher. Depuis 2016, le titre est détenu par son fils.
Baron Churchill/Baron Churchill :
Baron Churchill ou Lord Churchill peut faire référence à : Lord Churchill (Peerage of Scotland), créé en 1682 pour John Churchill, 1er duc de Marlborough, et éteint en 1722 Baron Churchill (Peerage of England), créé en 1685 pour John Churchill et existant en tant que filiale titre de duc de Marlborough Baron Churchill (pairie du Royaume-Uni), créé en 1815 pour Francis Spencer, 1er baron Churchill, et actuellement existant
Baron Churchill_(création_1815)/Baron Churchill (création 1815) :
Baron Churchill, de Wychwood dans le comté d'Oxford, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni et détenu par une branche de la famille Spencer. Il a été créé en 1815 pour Lord Francis Spencer, fils cadet du 4e duc de Marlborough (voir duc de Marlborough pour l'histoire antérieure de la famille). Il avait auparavant représenté l'Oxfordshire au Parlement. De 1902 à 2017, la baronnie était titre subsidiaire de la vicomté de Churchill. Le titre de vicomte Churchill , de Rolleston dans le comté de Leicester , a été créé dans la pairie du Royaume-Uni le 15 juillet 1902 pour le petit-fils du premier baron, l'homme politique conservateur Victor Spencer, 3e baron Churchill . La vicomté s'est éteinte en 2017 à la mort du fils cadet du premier vicomte, le troisième vicomte, qui avait succédé à son demi-frère, le deuxième vicomte, en 1973. La baronnie a été héritée par le cousin germain du dernier vicomte une fois enlevé, le grand -petit-fils du général l'hon. Sir Augustus Almeric Spencer GCB, qui était le troisième fils du 1er baron Churchill.
Baron Churston/Baron Churston :
Baron Churston, de Churston Ferrers et Lupton dans le comté de Devon, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1858 pour l'ancien député conservateur, Sir John Yarde, 3e baronnet. Il avait auparavant représenté le sud du Devon à la Chambre des communes. Deux ans plus tard, en 1860, il prit par licence royale le nom de famille supplémentaire de Buller. Depuis 2014, les titres sont détenus par son arrière-arrière-arrière-petit-fils, le cinquième baron, qui a succédé à son père en 1991. Le Baronetcy, de Lupton House dans le comté de Devon, a été créé dans le Baronetage de Grande-Bretagne le 13 janvier 1790 pour l'avocat Sir Francis Buller. Il était le fils de James Buller. Le fils du premier baronnet, le deuxième baronnet, représentait Totnes à la Chambre des communes. En 1800, il prit par licence royale le nom de Yarde. Il a été remplacé par son fils aîné, le troisième baronnet susmentionné, qui a été élevé à la pairie en 1858. Les barons Churston sont liés aux vicomtes Dilhorne et aux Aga Khans. Sir Edward Manningham-Buller, 1er baronnet, de Dilhorne, troisième fils de Sir Francis Yarde, 2e baronnet, de Churston Court, était l'arrière-grand-père de Reginald Manningham-Buller, 1er vicomte Dilhorne. Le député. Joan Yarde-Buller, fille du troisième baron Churston, a épousé le prince Aly Khan et est devenue la princesse Tajuddawlah Aga Khan. Le cinquième et actuel baron est un cousin germain de son fils Aga Khan IV. Le siège de la famille est Yowlestone House, près de Tiverton, Devon.
Baron Cimetière%C3%A8re/Baron Cimetière :
Le Baron Cimetière fait partie des Guédé, esprit des morts, avec le Baron Samedi et le Baron La Croix en vaudou. On dit qu'il est le gardien du cimetière, protégeant ses tombes. Il porte un smoking à queue de pie et un chapeau haut de forme. Il a un goût cher, fume des cigares et boit du vin et de l'alcool fin. Il est tout aussi grossier que l'autre Guédé, mais fait preuve de politesse et d'un air bourgeois.
Baron Citrine/Baron Citrine :
Baron Citrine, de Wembley dans le comté de Middlesex, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1946 pour l'éminent syndicaliste Sir Walter Citrine. Il a été secrétaire général du TUC de 1925 à 1946. Le titre s'est éteint à la mort de son fils cadet, le troisième baron (qui avait succédé à son frère aîné en 1997), en 2006.
Baron Clanmorris/Baron Clanmorris :
Le baron Clanmorris, de Newbrook dans le comté de Mayo, est un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 6 août 1800 pour John Bingham. Il était un descendant de John Bingham de Foxford dans le comté de Mayo, dont le frère Sir Henry Bingham, 1er baronnet, de Castlebar, était l'ancêtre des comtes de Lucan. L'arrière-arrière-arrière-petit-fils du premier baron, le septième baron, était un romancier d'espionnage et de crime (comme John Bingham). Depuis 2010, le titre est détenu par le fils de ce dernier, le huitième baron, qui a succédé en 1988. L'hon. Edward Bingham, un fils cadet du cinquième baron, a remporté la Croix de Victoria pour ses actions lors de la bataille du Jutland. La romancière Charlotte Bingham est la fille du septième et la sœur du huitième baron Clanmorris. Une petite-fille du quatrième baron était Zara Pollock, qui épousa Alexander Hore-Ruthven qui, en tant que 1er baron Gowrie, fut gouverneur général d'Australie de 1936 à 1944.
Baron Clarina/Baron Clarina :
Le baron Clarina, d'Elm dans le comté de Limerick, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 27 décembre 1800 pour le général Eyre Massey. Le troisième baron a siégé à la Chambre des lords en tant que pair représentant irlandais entre 1849 et 1872. Le quatrième baron était un pair représentant irlandais entre 1888 et 1897. La baronnie s'est éteinte à la mort du sixième baron le 4 novembre 1952. Hugh Massy , 1er baron Massy, ​​était le frère aîné du premier baron Clarina.
Baron Clark/Baron Clark :
Baron Clark peut faire référence à : Kenneth Clark - auteur anglais, directeur de musée, diffuseur et historien de l'art David Clark, Baron Clark de Windermere - homme politique travailliste britannique et auteur William Clark, Baron Clark de Kempston Anthony Clarke, Baron Clarke de Hampstead
Baron Clavering/Baron Clavering :
Baron Clavering était un titre dans la pairie d'Angleterre. Il existait en tant que baronnie féodale par tenure, avant d'être créé par bref d'assignation au Parlement de Robert fitzRoger, en tant que baron FitzRoger en 1295 jusqu'à sa mort en 1310. Son fils John de Clavering, a été créé par bref d'assignation au Parlement en tant que baron Clavering en 1299 jusqu'à sa mort en 1332.
Baron Clermont/Baron Clermont :
Baron Clermont est un titre qui a été créé trois fois, deux fois dans la pairie d'Irlande et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. Les trois créations sont éteintes. La première création, le baron Clermont, de Clermont dans le comté de Louth, vint dans la pairie d'Irlande le 26 mai 1770 pour William Fortescue, qui fut plus tard nommé vicomte de Clermont et comte de Clermont. Pour plus d'informations sur cette création, voir Vicomte Clermont, un titre qui s'est éteint en 1829. La deuxième création est venue dans la pairie d'Irlande le 11 février 1852 lorsque Thomas Fortescue, ancien député de Louth, a été nommé baron Clermont, de Dromisken en le comté de Louth, avec un reste spécial à défaut d'héritiers mâles de son jeune frère Chichester Fortescue et des héritiers mâles de son corps. Thomas Fortescue était le fils de Chichester Fortescue, membre de la Chambre des communes irlandaise pour Hillsborough, fils de Thomas Fortescue, membre du Parlement irlandais pour Trim, fils de Chichester Fortescue, député de Trim, petit-fils de Chichester Fortescue, dont le frère William Fortescue était le grand-père du susmentionné William Fortescue, 1er comte de Clermont (voir vicomte Clermont). Chichester Fortescue était l'arrière-petit-fils de John Fortescue, époux de Susannah, fille de Sir John Chichester et sœur d'Arthur Chichester, 1er baron Chichester et d'Edward Chichester, 1er vicomte Chichester, ancêtre des marquis de Donegall (d'où le prénom commun de Chichester). En 1866, Lord Clermont fut également nommé baron Clermont, de Clermont Park dans le comté de Louth, dans la pairie du Royaume-Uni, avec le reste normal aux héritiers mâles de son corps. Il mourut sans enfant en 1887 lorsque la baronnie de 1866 s'éteignit alors qu'il fut remplacé dans la baronnie de 1852 selon le reste spécial par son frère cadet, Chichester Fortescue, qui en 1863 avait pris le nom de famille supplémentaire de Parkinson. Il était un homme politique libéral et avait déjà été élevé à la pairie du Royaume-Uni à part entière en tant que baron Carlingford, de Carlingford dans le comté de Louth, le 28 février 1874, avec le reste normal aux héritiers mâles. Comme son frère aîné, Lord Carlingford était sans enfant et les baronnies de Carlingford et de Clermont se sont éteintes à sa mort en 1898. Sir Chichester Fortescue, fils de Chichester Fortescue, député de Trim, était un contre-amiral de la Royal Navy et membre de l'Irish Parlement pour Trim.
Baron Clifford/Baron Clifford :
Baron Clifford est un titre dans la pairie d'Angleterre créé par bref d'assignation le 17 février 1628 pour Henry Clifford, Lord Clifford (ainsi appelé héritier du comté de Cumberland). On croyait que le titre était détenu par le père de Lord Clifford et descendait à Lord Clifford via un bref d'accélération, mais il serait déterminé plus tard que le titre de Clifford détenu par cette famille était passé à une parente, de sorte que la convocation de 1628 involontairement créé un nouveau titre. Lord Clifford a hérité du titre de son père en 1641, après quoi il a siégé à la Chambre des lords en tant que comte de Cumberland jusqu'à sa mort en 1643. Sa fille Lady Elizabeth Clifford a succédé au titre suo jure (bien que, comme c'était la coutume à l'époque, elle n'a jamais l'a revendiqué). Lady Elizabeth avait épousé, en 1634, l'hon. Richard Boyle (plus tard vicomte Boyle) qui a également été créé en 1644 baron Clifford de Lanesborough dans la pairie d'Angleterre avec un siège à la Chambre des lords. La baronnie Clifford de la création de 1628 est restée avec les comtes de Burlington et de Cork jusqu'à la mort du 3e et dernier comte de Burlington en 1753, lorsque ce comté et la baronnie Clifford de Lanesborough (c'est-à-dire la création de 1644) se sont éteints. Cette pairie de Clifford est alors dévolue à Charlotte Cavendish, marquise de Hartington, épouse du futur 4e duc de Devonshire. Ensuite, la baronnie de Clifford a été détenue par les ducs de Devonshire jusqu'à la mort de William Cavendish, 6e duc de Devonshire en 1858, depuis lors elle est en suspens.
Baron Clifford_de_Chudleigh/Baron Clifford de Chudleigh :
Le baron Clifford de Chudleigh, de Chudleigh dans le comté de Devon, est un titre dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé en 1672 pour Thomas Clifford. Le titre a été créé en tant que "Clifford of Chudleigh" plutôt que simplement "Clifford" pour le différencier de plusieurs autres baronnies de Clifford précédemment créées pour les membres de cette ancienne famille, y compris la baronnie de de Clifford (1299), qui existe mais est maintenant détenue par une branche de la famille Russell, ayant hérité de plusieurs lignées féminines. Le baron Clifford de Chudleigh est le principal représentant masculin survivant de l'ancienne famille normande qui prit plus tard le nom de Clifford qui arriva en Angleterre lors de la conquête normande de 1066, les barons féodaux de Clifford, d'abord assis en Angleterre au château de Clifford dans le Herefordshire, créé Baron de Clifford par bref en 1299. Le siège de la famille est Ugbrooke Park, près de Chudleigh, Devon. Les membres notables de cette branche de la famille Clifford comprennent l'antiquaire Arthur Clifford (petit-fils du 3e baron), le récipiendaire de la Croix de Victoria Sir Henry Hugh Clifford (fils du 7e baron), le pasteur catholique William Clifford (fils du 7e baron) et les administrateurs coloniaux. Sir Bede Clifford (fils du 10e baron) et Sir Hugh Clifford (petit-fils du 7e baron). La famille est également liée à la notable famille récusante Weld, du château de Lulworth, par le mariage du 7e baron avec la fille du cardinal Thomas Weld.
Baron Clifton/Baron Clifton :
Le baron Clifton, de Leighton Bromswold dans le comté de Huntingdon, est un titre dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé en 1608 pour Sir Gervase Clifton, qui a fait la maison Prebendal qui a été construite par John Thorpe et plus tard détenue par la branche des baronnets Clifton de la famille. La pairie a été créée par bref, ce qui signifie qu'elle peut descendre à travers les lignées masculines et féminines. Lord Clifton est mort sans enfant survivant et a été remplacé par sa fille Katherine, la deuxième baronne. Elle a épousé Esmé Stewart, 3e duc de Lennox (voir le duc de Lennox (création de 1581) pour l'histoire antérieure de ce titre). Ils ont tous deux été remplacés par leur fils aîné James, le quatrième duc et troisième baron. À sa mort, les titres sont passés à son fils, cinquième duc et quatrième baron. A sa mort en 1660 à l'âge de 11 ans la baronnie se sépare du duché. La baronnie a été héritée par la sœur du défunt duc, Mary, la cinquième baronne. Elle a épousé Richard Butler, 1er comte d'Arran, mais est décédée à seulement 18 ans. Elle a été remplacée par son cousin germain, le sixième duc de Lennox, qui est également devenu le sixième baron Clifton. Il était le fils de Lord George Stuart, quatrième fils du troisième duc et de la deuxième baronne Clifton. A sa mort, la baronnie et le duché se séparent à nouveau. Le duché s'est éteint (bien que cela ait été remis en question plus tard; voir le comte de Darnley) tandis que la baronnie a été transmise à la sœur du duc Katherine, la septième baronne. Elle était l'épouse d'Henry O'Brien, Lord Ibracken, fils aîné d'Henry O'Brien, 7e comte de Thomond. Elle a établi sa prétention à la pairie en 1674. Elle a été remplacée par sa fille Katherine, la huitième baronne. Elle était l'épouse d'Edward Hyde, vicomte Cornbury (qui après la mort de sa femme a succédé comme troisième comte de Clarendon). Lady Clifton a été succédée par leur fils Edward, le neuvième baron. Il est décédé avant son père et n'a jamais réussi dans le comté. Il a été remplacé dans la baronnie par sa sœur Theodosia, la dixième baronne. Elle a épousé John Bligh, 1er comte de Darnley. Pour plus d'histoire de la baronnie, voir le comte de Darnley (création 1725). Depuis lors en 1900, la 17e baronne hérita de la baronnie à la mort de son père alors qu'elle avait sept mois.
Baron Clinton/Baron Clinton :
Baron Clinton est un titre de la pairie d'Angleterre. Créée en 1298 pour Sir John de Clinton, c'est la septième plus ancienne baronnie d'Angleterre.
Baron Clitheroe/Baron Clitheroe :
Baron Clitheroe de Downham dans le comté de Lancaster est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé lors de l'anniversaire de 1955 du politicien conservateur Ralph Assheton, qui avait auparavant été secrétaire financier du Trésor. Il était le fils de Ralph Cockayne Assheton, pendant de nombreuses années membre du Conseil du comté de Lancashire, qui avait été créé baronnet de Downham dans le comté de Lancaster, le 4 septembre 1945. Trois mois après avoir été élevé à la pairie, Lord Clitheroe succéda son père dans la baronnie. Depuis 2017, les titres sont détenus par le fils du premier baron, le deuxième baron, qui a succédé en 1984. Immédiatement après la Seconde Guerre mondiale, Ralph Assheton a également acquis le titre des droits seigneuriaux et miniers ainsi que des propriétés foncières dans le ancien Honneur de Clitheroe. Ceux-ci ont été achetés à la Clitheroe Estate Company après son administration en 1945. Ils comprenaient la seigneurie de la forêt de Pendle. La famille Assheton, également orthographiée Ashton, dérive d'Ashton-under-Lyne. Le commandant militaire Sir John de Assheton (ou de Ashton) était parmi leurs ancêtres. Le siège de la famille est Downham Hall, près de Downham, Lancashire.
Baron Clonbrock/Baron Clonbrock :
Le baron Clonbrock, de Clonbrock dans le comté de Galway, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 3 juin 1790 pour Robert Dillon, qui avait auparavant représenté Lanesborough à la Chambre des communes irlandaise. Son petit-fils, le troisième baron, a siégé à la Chambre des lords en tant que pair représentant irlandais et a servi comme Lord-Lieutenant de Galway. Il a été remplacé par son fils aîné, le quatrième baron. Il était également pair représentant irlandais et Lord-Lieutenant de Galway. Le titre s'éteignit à la mort de son fils, le cinquième baron, le 1er novembre 1926. Cette branche de la famille Dillon descendait de Gerald Dillon, frère de Sir Richard Dillon, ancêtre des comtes de Roscommon. Le petit-fils de Gerald, Thomas Dillon, décédé en 1606, était juge en chef du Connacht. Un ancêtre antérieur, Sir James Dillon, était le frère de Sir Maurice Dillon, ancêtre des vicomtes Dillon. Robert Dillon, grand-père du premier baron, représentait Dungarvan au Parlement irlandais.
Baron Cloncurry/Baron Cloncurry :
Baron Cloncurry, de Cloncurry dans le comté de Kildare, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 29 décembre 1789 pour Sir Nicholas Lawless, 1er baronnet, qui avait auparavant représenté Lifford à la Chambre des communes irlandaise. Il avait déjà été créé baronnet, d'Abington dans le comté de Limerick, dans le baronnet d'Irlande le 6 août 1776. Il fut remplacé par son fils, le deuxième baron. Le 14 septembre 1831, il est créé baron Cloncurry, de Cloncurry dans le comté de Kildare, dans la pairie du Royaume-Uni. Il avait divorcé de sa première femme, Elizabeth Georgiana Morgan, en 1811 après un procès particulièrement scandaleux, au motif de son adultère avec Sir John Piers, 6e baronnet. Le 3e baron se suicida en 1869 en sautant du troisième étage de sa maison, Lyons Place. Les titres sont descendus de père en fils jusqu'à la mort du quatrième baron, en 1928. Le défunt baron a été remplacé par son frère cadet, le cinquième baron. Il était célibataire et les titres se sont éteints à sa mort le 18 juillet 1929.
Baron Clwyd/Baron Clwyd :
Baron Clwyd, d'Abergele dans le comté de Denbigh, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1919 pour le politicien libéral Sir John Roberts, 1er baronnet, qui avait auparavant représenté Denbighshire West à la Chambre des communes. Il avait déjà été créé baronnet, de Brynwenallt dans la paroisse d'Abergele dans le comté de Denbigh, dans le Baronetage du Royaume-Uni en 1908. Le père de Lord Clwyd, John Roberts, avait auparavant été député de Flint de 1878 à 1892. Comme de 2016, les titres sont détenus par son arrière-petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 2006. Le titre de la baronnie, Clwyd, se prononce "Cloo-id".
Baron Clydesmuir/Baron Clydesmuir :
Le baron Clydesmuir, de Braidwood dans le comté de Lanark, en Écosse, est un titre de la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1948 pour le politicien unioniste John Colville. Il a été secrétaire d'État pour l'Écosse de 1938 à 1940. Son fils, le deuxième baron, a été gouverneur de la Bank of Scotland et Lord Lieutenant du Lanarkshire. Depuis 2010, le titre est détenu par le fils de ce dernier, le troisième baron, qui a succédé en 1996. John Colville, père du premier baron, a représenté le North East Lanarkshire à la Chambre des communes en tant que libéral.
Baron Cobbold/Baron Cobbold :
Baron Cobbold, de Knebworth dans le comté de Hertford, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1960 pour le banquier Cameron Cobbold. Il a été gouverneur de la Banque d'Angleterre de 1949 à 1961. Le deuxième baron a succédé en 1987. En 1961, il a pris par acte notarié le nom de famille supplémentaire de Lytton, qui était le nom de jeune fille de sa mère Lady Hermione Lytton, par qui la famille a hérité de la maison Knebworth. À partir de 2000, il a été l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui sont restés à la Chambre des lords après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords et ont siégé en tant que cross-bencher jusqu'à sa retraite en 2014. Plusieurs autres membres de la famille Cobbold ont a également gagné en distinction. Le premier baron était le petit-fils de Nathaniel Fromanteel Cobbold, qui était le fils de John Cobbold, député d'Ipswich, et frère de John Cobbold, Thomas Cobbold et Felix Cobbold, qui siégeaient également en tant que députés.
Baron Cobham/Baron Cobham :
Le titre de baron Cobham a été créé à plusieurs reprises dans la pairie d'Angleterre ; souvent plusieurs créations ont existé simultanément, surtout au XIVe siècle. La première création remonte à 1313 pour Henry de Cobham, 1er baron Cobham, seigneur des manoirs de Cobham et de Cooling, tous deux dans le comté de Kent. La famille de Cobham s'est éteinte dans la lignée masculine en 1408, avec la mort du 3e baron Cobham, mais le titre s'est poursuivi via une lignée féminine jusqu'à la famille Brooke, originaire de près d'Ilchester dans le Somerset. Henry Brooke, 11e baron Cobham, a été atteint en 1603, lorsque la pairie est devenue en suspens au lieu de s'éteindre. En 1916, l'attainder a été supprimé et la suspension a pris fin en faveur du quinzième baron. Les douzième à quatorzième barons n'ont jamais détenu le titre. Cette création est redevenue en suspens en 1951. La deuxième création a eu lieu en 1324, lorsque Sir Ralph de Cobham a été convoqué au parlement en tant que baron Cobham. L'histoire de cette création est inconnue suite à la mort du 2e baron en 1378 ou après. La troisième création remonte à 1326, lorsque Sir Stephen de Cobham de Rundale, dans la paroisse de Shorne dans le Kent (adjacent à Cobham) a été convoqué au parlement , encore une fois en tant que baron Cobham. Sir Stephen de Cobham était un cousin d'Henry de Cobham, 1er baron Cobham de Cobham. Cette création est devenue en suspens au plus tard en 1429. La quatrième création a eu lieu en 1342, lorsque Reginald de Cobham a été convoqué au parlement. Cependant, cette création s'est éteinte à la mort du deuxième baron en 1403. La cinquième création a eu lieu en 1645, lorsque John Brooke a été créé Baron Cobham, mais ce titre s'est éteint à sa mort en 1660. Il y a eu une sixième création en 1714, dans la pairie de Grande-Bretagne, pour Sir Richard Temple, 4e baronnet. Comme il n'avait pas d'enfants, il y eut une septième création pour lui en 1718, lorsqu'il fut à nouveau créé baron Cobham et vicomte Cobham (les deux titres avec un reste spécial), et les deux derniers titres existent encore. Il était petit-fils de Sir Peter Temple, 2e baronnet et de sa femme Christian, fille de Sir John Leveson et de sa femme Frances, fille de Sir Thomas Sondes et de sa femme Margaret, fille de William Brooke, 10e baron Cobham.
Baron Cochrane_of_Cults/Baron Cochrane of Cults :
Baron Cochrane of Cults, de Crawford Priory dans le comté de Fife, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1919 pour le politicien unioniste libéral et ancien sous-secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur, l'hon. Thomas Cochrane. Il était le deuxième et le plus jeune fils de Thomas Barnes Cochrane, 11e comte de Dundonald. Depuis 2017, le titre est détenu par l'arrière-petit-fils du premier baron, le cinquième baron, qui a succédé à son père cette année-là. Deux autres membres de cette branche de la famille Cochrane se sont également distingués. Capitaine l'hon. Sir Archibald Douglas Cochrane, deuxième fils du premier baron, était un commandant naval et un homme politique. Le maréchal en chef de l'air l'hon. Sir Ralph Cochrane, le plus jeune fils du premier baron, était un commandant notable de la Royal Air Force. Le commodore l'honorable Michael Cochrane OBE Royal Navy, fils cadet du quatrième baron, a poursuivi la tradition familiale du service de la Royal Navy. Le siège de la famille est Cults House, près de Cupar, Fife. Le premier était Crawford Priory, également à Fife.
Baron Colchester/Baron Colchester :
Baron Colchester, de Colchester dans le comté d'Essex, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 1er juin 1817 pour Charles Abbot, président de la Chambre des communes entre 1802 et 1817. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baron. Il était un commandant naval et un politicien conservateur. Son fils, le troisième baron, était avocat, président de l'Oxford Union et Charity Commissioner. Il n'avait pas d'enfant et le titre s'est éteint à sa mort en 1919.
Baron Colebrooke/Baron Colebrooke :
Le baron Colebrooke, de Stebunheath dans le comté de Middlesex, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1906 pour Sir Edward Colebrooke, 5e baronnet. Il a occupé plusieurs postes à la cour britannique. La famille Colebrooke descend du banquier londonien James Colebrooke. Son deuxième fils James Colebrooke a représenté Gatton à la Chambre des communes. Le 12 octobre 1759, il fut créé baronnet, de Gatton dans le comté de Surrey, dans le Baronetage de Grande-Bretagne, avec le reste à son jeune frère George. Il a été remplacé selon le reste spécial par son jeune frère George, le deuxième baronnet. Il a été député d'Arundel et a également été président de l'Honorable East India Company. À la mort de Colebrooke, le titre est passé à son deuxième mais aîné des fils survivants, le troisième baronnet. Il mourut sans enfant et fut remplacé par son neveu, le quatrième baronnet. Il était le fils d'Henry Colebrooke, administrateur en Inde et érudit en sanskrit, troisième fils du deuxième baronnet. Colebrooke a représenté Taunton, Lanarkshire et North Lanarkshire au Parlement. Il a été remplacé par son fils aîné, le cinquième baronnet, qui a été élevé à la pairie en 1906. Lord Colebrooke n'avait aucun descendant masculin survivant et à sa mort en 1939, la baronnie et la baronnie se sont éteintes. Robert Colebrooke, frère aîné des premier et deuxième baronnets, a siégé comme député de Maldon.
Baron Colepeper/Baron Colepeper :
Baron Colepeper est un titre éteint dans la pairie d'Angleterre. Colepeper est parfois rendu Culpeper, Baron Colepeper de Thoresway ou Baron Thoresway. La baronnie a été créée en 1644 et s'est éteinte après la mort du quatrième baron en 1725. L'église All Saints, Hollingbourne, Kent, contient de nombreux monuments et mémoriaux à la famille Culpeper, propriétaires du château de Leeds et du manoir de Hollingbourne. Ceux-ci incluent les premier, troisième et quatrième barons Colepeper : John Colpeper (décédé en 1660), John Colepeper (décédé en 1719) et Cheny Colepeper (décédé en 1725). Les mémoriaux des troisième et quatrième barons sont de John Michael Rysbrack.
Baron Coleraine/Baron Coleraine :
Baron Coleraine est un titre qui a été créé trois fois, deux fois dans la pairie d'Irlande et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. La première création est venue dans la pairie d'Irlande en 1625 pour le courtisan Hugh Hare. Cette création s'est éteinte à la mort du troisième baron en 1749. La deuxième création est venue dans la pairie d'Irlande en 1762 en faveur de Gabriel Hanger, député de Maidstone et Bridgwater. Le troisième baron représentait East Retford, Aldborough et Mitchell à la Chambre des communes. Le quatrième baron était militaire, homme politique et excentrique. Le titre s'est éteint à sa mort en 1824. La troisième création est venue dans la pairie du Royaume-Uni en 1954 lorsque le politicien conservateur Richard Law a été nommé baron Coleraine, de Haltemprice dans la circonscription est du comté de York. Il était le plus jeune fils de l'ancien Premier ministre Bonar Law. À partir de 2021, le titre est détenu par le petit-fils du premier baron, le troisième baron, qui a succédé en 2020. Le siège de la famille est The Dower House, près de Sunderlandwick, East Riding of Yorkshire.
Baron Coleridge/Baron Coleridge :
Baron Coleridge, d'Ottery St Mary dans le comté de Devon, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1874 pour l'éminent avocat, juge et politicien libéral Sir John Coleridge. Il a été Lord Chief Justice d'Angleterre de 1880 à 1894. Son fils, le deuxième baron, a représenté Attercliffe à la Chambre des communes et a été juge à la Haute Cour de justice. Depuis 2010, le titre est détenu par l'arrière-petit-fils de ce dernier, le cinquième baron, qui a succédé en 1984. Le premier baron était le fils de Sir John Taylor Coleridge et le petit-neveu du poète Samuel Taylor Coleridge. La maison ancestrale de la famille Coleridge est The Chanter's House à Ottery St Mary. En octobre 2006, l'augmentation des coûts d'entretien de la propriété a poussé la fiducie familiale à mettre la propriété en vente et à en vendre le contenu.
Baron Coleville/Baron Coleville :
Baron Coleville était un titre de noblesse dans la pairie d'Angleterre. Walter de Colville de Castle Bytham dans le Lincolnshire fut convoqué en 1264 à un parlement convoqué par Simon de Montfort, qui retenait le roi Henri III d'Angleterre en captivité. Walter a été capturé par le prince Edward plus tard cette année-là et a été contraint de racheter ses terres confisquées. Bien que la participation à ce parlement rebelle ne soit pas considérée comme ayant créé une pairie héréditaire, l'arrière-petit-fils de Walter, Robert de Coleville, siégea au Parlement à partir de 1331 et reçut plus tard un bref royal qui, selon la pratique moderne, aurait fait de lui Lord Coleville. Le titre s'éteignit à la mort de son fils Robert à l'âge de 6 ans en 1370, ses héritiers étant les descendants de deux sœurs de son grand-père, petites-filles du Walter convoqué par Montfort.
Baron Colgrain/Baron Colgrain :
Baron Colgrain, d'Everlands dans le comté de Kent, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1946 pour le banquier écossais Colin Campbell. Il a été président de la British Bankers 'Association de 1938 à 1946. Depuis 2017, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 2008. Depuis 2017, il fait partie des 92 pairs héréditaires choisis. pour rester à la Chambre des lords en vertu de la loi de 1999 sur la Chambre des lords. Le siège de la famille est Bushes Farm, près de Sevenoaks, dans le Kent.
Baron Colwyn/Baron Colwyn :
Baron Colwyn, de Colwyn Bay dans le comté de Denbigh, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1917 pour l'homme d'affaires Sir Frederick Smith, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet en 1912. Depuis 2010, les titres sont détenus par son arrière-petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 1966. Le troisième Lord Colwyn est resté à la Chambre des lords comme l'un des quatre-vingt-dix élus indirectement. pairs héréditaires après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords et siège sur les bancs conservateurs.
Baron Colyton/Baron Colyton :
Baron Colyton, de Farway dans le comté de Devon et de Taunton dans le comté de Somerset, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 19 janvier 1956 pour le diplomate et homme politique conservateur Henry Hopkinson. Il a notamment été ministre d'État aux Colonies de 1952 à 1955. Il résidait à Netherton Hall dans la paroisse de Farway, Devon. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le deuxième baron, qui lui succède en 1996.
Baron Compton/Baron Compton :
Baron Compton est un titre en suspens dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé en 1572 pour le politicien Tudor, Sir Henry Compton. En 1618, son fils est créé comte de Northampton. Les titres sont restés unis jusqu'à ce que le cinquième comte décède sans héritier mâle en 1754 et le titre est passé à sa fille unique, Charlotte, qui avait déjà hérité du titre de baronne Ferrers de Chartley de sa mère en 1740. Charlotte était l'épouse de Hon. George Townshend , qui devint vicomte Townshend en 1764 et fut créé marquis Townshend après sa mort en 1770. Le titre resta ensuite avec le marquis jusqu'à ce que son petit-fils, le troisième marquis, décède sans enfant en 1855 et les deux baronnies devinrent en suspens entre ses sœurs et leurs descendants .
Baron Congleton/Baron Congleton :
Baron Congleton, de Congleton dans le comté palatin de Chester, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1841 pour le politicien whig et ancien secrétaire à la guerre et payeur des Forces Sir Henry Parnell, 4e baronnet. Son fils aîné, le deuxième baron, a consacré sa vie au travail religieux et a été l'un des premiers membres des Plymouth Brethren. Ce dernier a été remplacé par son frère cadet, le troisième baron. Il a servi dans la Royal Navy et a combattu à la bataille de Navarin en 1827. Son fils aîné survivant, le quatrième baron, était major-général dans l'armée britannique et a servi dans la guerre de Crimée et dans la guerre anglo-zouloue. Le fils aîné de ce dernier, le cinquième baron, a été tué au combat dans le saillant d'Ypres pendant la Première Guerre mondiale et a été remplacé par son jeune frère, le sixième baron. Depuis 2015, les titres sont détenus par le petit-fils de ce dernier, le neuvième baron, qui a succédé à son père en 2015. Le Parnell Baronetcy, de Rathleague dans le comté de Queen's, a été créé au Baronetage d'Irlande le 3 novembre 1766 pour le premier Baron's grand-père John Parnell. Il a représenté Maryborough au Parlement irlandais. Son fils, le deuxième baron, a siégé en tant que membre de la Chambre des communes irlandaise pour le comté de Queen's et a été chancelier de l'Échiquier en Irlande. Son fils cadet était le quatrième baronnet susmentionné, qui fut élevé à la pairie en 1841. Un autre membre de la famille Parnell était Charles Stewart Parnell. Il était petit-fils de William Parnell-Hayres, troisième fils du deuxième baronnet.
Baron Conyers/Baron Conyers :
Baron Conyers est un titre de la pairie d'Angleterre. Il a été créé le 17 octobre 1509 pour William Conyers, le gendre de William Neville, 1er comte de Kent. La suspension après la mort du 3e baron a pris fin pour le 7e baron Darcy de Knayth, ces baronnies ont été maintenues ensemble jusqu'à la suspension de 1888, après quoi la suspension de ces deux baronnies a été résiliée séparément. Depuis 1509, les barons Conyers détenaient une partie du « droit » à la baronnie Fauconberg, c'est-à-dire la partie dont le sursis a été levé en 1903 ; et depuis la fin de la suspension de la baronnie Fauconberg, les deux baronnies, Conyers et Fauconberg, avaient été maintenues ensemble ; à partir de 1948, ils étaient en suspens entre les deux filles du 5e comte de Yarborough. Au décès de la fille cadette en 2012, la suspension prend automatiquement fin au profit de sa sœur aînée, la 15e détentrice du titre. Depuis la mort de ce dernier en 2013, le titre est de nouveau en suspens. Les baronnies Conyers et Darcy de Knayth sont à l'origine du titre de courtoisie du fils aîné du comte de Holderness en tant que Lord Darcy et Conyers.
Baron Cooper/Baron Cooper :
Baron Cooper peut être : Baron Cooper (pairie), titre subsidiaire du comte de Shaftesbury Thomas Cooper, 1er baron Cooper de Culross (1892–1955), homme politique écossais, juge et historien Jack Cooper, baron Cooper de Stockton Heath (1908– 1988), homme politique et dirigeant syndical britannique Andrew Cooper, baron Cooper de Windrush
Baron Coote/Baron Coote :
Baron Coote est un titre qui a été créé deux fois dans la pairie d'Irlande, à la fois le même jour et à la fois pour les membres de la famille Coote. Le titre de baron Coote , de Castle Cuffe dans le comté de Queen , a été créé le 6 septembre 1660 pour Sir Charles Coote, 2e baronnet , qui a été nommé comte de Mountrath en même temps. Pour plus d'histoire de cette création, voir baronnets Coote . Le titre de Lord Coote, baron de Colony, dans le comté de Queen, a été créé le 6 septembre 1660 pour Richard Coote, frère cadet du premier comte de Mountrath. Pour plus d'informations sur cette création, voir Comte de Bellomont.
Baron Corbin/Baron Corbin :
Thomas Pestock (né le 13 septembre 1984) est un lutteur professionnel américain et ancien joueur de football professionnel. Il est actuellement signé à la WWE, où il joue sur la marque SmackDown sous le nom de ring Happy Corbin. Pestock est un ancien joueur de ligne offensive des Colts d'Indianapolis et des Cardinals de l'Arizona de la Ligue nationale de football (NFL), ainsi que trois fois champion des Golden Gloves et ancien champion de grappling. Pestock a signé avec la WWE en 2012 et a été affecté à leur marque de développement NXT en tant que Baron Corbin. Il a fait ses débuts sur la liste principale à WrestleMania 32, remportant le André the Giant Memorial Battle Royal. Il a ensuite remporté le match de classement masculin Money in the Bank 2017 et le championnat des États-Unis de la WWE une fois. En 2018, il a été nommé gendarme de Raw et a commencé une querelle avec Kurt Angle qui a culminé à WrestleMania 35, avec Corbin le battant lors de son match de retraite. Quelques mois plus tard, il remporte le tournoi King of the Ring 2019, changeant ainsi son nom de ring en King Corbin jusqu'en juin 2021, où il perd sa couronne et devient par la suite démuni.
Baron Cornwallis/Baron Cornwallis :
Baron Cornwallis est un titre qui a été créé deux fois, une fois dans la pairie d'Angleterre et une fois dans la pairie du Royaume-Uni. Les détenteurs de la première création ont ensuite été nommés comte Cornwallis et marquis Cornwallis, mais ces titres ont maintenant disparu. Pour plus d'informations sur la première création, voir le comte Cornwallis. La deuxième création est venue dans la pairie du Royaume-Uni en 1927 lorsque le politicien conservateur Fiennes Cornwallis a été créé baron Cornwallis, de Linton dans le comté de Kent. Il avait auparavant représenté Maidstone au Parlement et a été président du Conseil du comté de Kent de 1910 à 1930. Il était le fils de Fiennes Cornwallis (qui était né Fiennes Wykeham-Martin mais avait pris le nom de famille de Cornwallis par licence royale en 1859) , fils de Charles Wykeham-Martin et de Lady Jemima Isabella, fille de James Mann, 5e comte Cornwallis. Le deuxième mais aîné des fils survivants du premier baron, le deuxième baron, a également été président du conseil du comté de Kent et était Lord Lieutenant of Kent. Depuis 2010, le titre est détenu par le petit-fils de ce dernier, le quatrième baron, qui a succédé en mars 2010. Son épouse, Sara, est sous-lieutenante de Perth et Kinross.
Baron Cottesloe/Baron Cottesloe :
Baron Cottesloe, de Swanbourne et Hardwick dans le comté de Buckingham, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 2 mars 1874 pour l'homme politique conservateur et ancien secrétaire en chef pour l'Irlande, Sir Thomas Fremantle, 1er baronnet (1798–1890). Il était le fils de l'amiral Sir Thomas Fremantle (1765-1819). Lord Cottesloe avait déjà été créé baronnet, de Swanbourne dans le comté de Buckingham, le 14 août 1821, principalement en reconnaissance des services de son père, et le reste aux héritiers de ce dernier. Son père Sir Thomas Fremantle a été créé baron Fremantle, de l'Empire autrichien, dont Lord Cottesloe a hérité en 1819 à la mort de son père. Par la suite, en 1822, il reçut une licence royale, qui l'autorisa, ainsi que ses successeurs, à utiliser le titre en Grande-Bretagne. Cependant, un mandat délivré le 27 avril 1932 a retiré toutes les licences royales, n'autorisant l'utilisation du titre qu'aux titulaires alors actuels, à leur héritier (le cas échéant) et à l'héritier de leur héritier (le cas échéant). Le cinquième baron était le dernier titulaire autorisé à utiliser le titre autrichien au Royaume-Uni.
Baron Courtenay/Baron Courtenay :
La baronnie de Courtenay est créée en 1299, lorsque Hugues de Courtenay est convoqué au Parlement, devenant ainsi le premier baron de Courtenay. Il fut ensuite nommé comte de Devon en 1335. Au cours de sa vie, son fils Hugh de Courtenay le jeune fut convoqué en tant que 2e baron Courtenay en 1337, la baronnie venant représenter un titre de courtoisie pour l'héritier des comtes de Devon. Ce Hugh succéda comme comte à la mort de son père en 1340, et puisque son propre fils, également Hugh, mourut en 1348 sans avoir été convoqué comme baron, c'est le petit-fils du comte Hugh, encore un autre Hugh, qui fut convoqué comme 3e baron Courtenay en 1371. , du vivant de son grand-père. Il mourut trois ans plus tard, et à la mort du comte en 1377, le comté de Devon et la baronnie de Courtenay passèrent à un autre petit-fils, Edward de Courtenay, cousin germain de l'ancien titulaire de la courtoisie de la baronnie. Bien que son fils Edward soit appelé `` Lord Courtenay '' du vivant de son père, il n'a jamais été convoqué sous le titre de courtoisie et il est décédé avant son père, de sorte que le comté et la baronnie ont été dévolus au fils cadet du comte, Hugh de Courtenay, 4e / 12e comte du Devon et du 5e baron Courtenay. Les deux titres sont ensuite passés ensemble pendant deux générations, mais en 1461, Thomas Courtenay, 6e/14e comte de Devon et 7e baron, a été atteint et exécuté, et la baronnie a été confisquée.
Baron Cozens-Hardy/Baron Cozens-Hardy :
Le baron Cozens-Hardy, de Letheringsett dans le comté de Norfolk, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 1er juillet 1914 pour Sir Herbert Cozens-Hardy, maître des rôles de 1907 à 1918. Il a été remplacé par son fils aîné, le deuxième baron. Il a représenté Norfolk South au Parlement en tant que libéral. Il a été remplacé par son frère cadet, le troisième baron. Le titre s'est éteint à la mort du quatrième baron le 11 septembre 1975.
Baron Craigmyle/Baron Craigmyle :
Le baron Craigmyle, de Craigmyle dans le comté d'Aberdeen, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en mai 1929 pour le politicien et juge libéral Thomas Shaw, baron Shaw. Il avait déjà reçu en 1909 une pairie à vie en vertu de l' Appellate Jurisdiction Act 1876 en tant que baron Shaw, de Dunfermline dans le comté de Fife . Il a été Lord of Appeal in Ordinary à la Chambre des lords de 1909 à 1929, date à laquelle il a été récompensé par une pairie héréditaire. A sa mort en 1937, la pairie viagère s'éteignit tandis que lui succéda dans la baronnie héréditaire son fils, le deuxième baron. Il a notamment représenté Kilmarnock au Parlement en tant que libéral. Depuis 2009, le titre est détenu par le petit-fils de ce dernier, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 1998.
Baron Cranworth/Baron Cranworth :
Baron Cranworth est un titre qui a été créé deux fois, les deux fois dans la pairie du Royaume-Uni. La première création a eu lieu en 1850 lorsque l'avocat et homme politique libéral Sir Robert Rolfe a été nommé baron Cranworth, de Cranworth dans le comté de Norfolk. Il a ensuite été Lord High Chancellor de Grande-Bretagne. Cette création s'est éteinte à sa mort en 1868. La deuxième création est survenue en 1899 lorsque Robert Gurdon a été créé baron Cranworth, de Letton et Cranworth dans le comté de Norfolk. Il avait auparavant représenté South Norfolk et Mid Norfolk à la Chambre des communes. Depuis 2017, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son grand-père en 1964. Il est le fils de l'hon. Robert Brampton Gurdon, tué au combat en Libye en juillet 1942. Le siège de la famille est Grundisburgh Hall, près de Woodbridge, Suffolk.
Baron Crathorne/Baron Crathorne :
Baron Crathorne, de Crathorne dans la circonscription nord du comté de York, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1959 pour l'homme politique conservateur et ancien ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Sir Thomas Dugdale, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet, de Crathorne dans la circonscription nord du comté de York, en 1945. Depuis 2016, les titres sont détenus par son fils, le deuxième baron, qui a succédé en 1977. Lord Crathorne est l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords et siège en tant que conservateur. Le siège de la famille est Crathorne House, près de Yarm, North Yorkshire.
Baron Crawshaw/Baron Crawshaw :
Baron Crawshaw, de Crawshaw dans le comté palatin de Lancaster et de Whatton dans le comté de Leicester est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 25 août 1892 pour Sir Thomas Brooks, 1er baronnet. Il a notamment été haut shérif du Lancashire en 1884. Brooks avait déjà été créé baronnet au Baronetage du Royaume-Uni, de Crawshaw Hall et Whatton House, le 9 février 1891. Depuis 2013, les titres sont détenus par son arrière-petit-fils. , le cinquième baron, qui a succédé à son frère aîné en 1997. Le siège de la famille est Whatton House près de Loughborough dans le Leicestershire.
Équipage Baron/Équipage Baron :
Baron Crew, de Stene dans le comté de Northampton, était un titre dans la pairie d'Angleterre. Il a été créé le 20 avril 1661 pour l'homme politique John Crew. Il était le fils de Sir Thomas Crewe, président de la Chambre des communes. Lord Crew a été remplacé par son fils aîné, le deuxième baron. Il a siégé en tant que député du Northamptonshire et de Brackley. A sa mort, le titre passa à son frère cadet, le troisième baron. Il était évêque d'Oxford et évêque de Durham. Le titre s'est éteint à sa mort en 1721. Sir Ranulph Crewe, oncle du premier baron, était l'ancêtre (par la lignée féminine) de John Crewe, 1er baron Crewe (voir Baron Crewe).
Baron Crewe/Baron Crewe :
Baron Crewe, de Crewe dans le comté de Chester, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 25 février 1806 pour le politicien et propriétaire terrien John Crewe, de Crewe Hall, Cheshire. Cette branche de la famille Crewe (ou Crew) descend de Sir Ranulph Crewe (1558–1646), président de la Chambre des communes et Lord Chief Justice of the King's Bench. Il était le frère de Sir Thomas Crewe , également président de la Chambre des communes et le père de John Crew, 1er baron Crew (titre qui s'est éteint en 1721; voir Baron Crew ). Le petit-fils de Sir Ranulph, John Crewe, était le père d'Ann Crewe, qui a épousé John Offley, de Madeley Manor, Staffordshire. Leur fils John a pris par une loi du Parlement le nom de famille de Crewe au lieu de son patronyme en 1708. Il a siégé en tant que chevalier de la Comté pour le Cheshire. Son fils John Crewe a également représenté le Cheshire au Parlement. Ce dernier était le père du premier baron Crewe. Lord Crewe mourut en 1829 et fut remplacé par son fils, le deuxième baron. Il était général dans l'armée britannique. Le titre s'est éteint à la mort de son fils, le troisième baron, en 1894. L'honorable Annabella, fille du deuxième baron, a épousé Richard Monckton Milnes, 1er baron Houghton. Leur fils Robert a succédé aux domaines de Crewe à la mort de son oncle maternel en 1894 et a pris la même année le nom de famille supplémentaire de Crewe par licence royale. Il est devenu un politicien libéral distingué et a été créé comte de Crewe en 1895 et marquis de Crewe en 1911. Voir ce dernier titre pour plus d'informations. Richard Crewe, frère du premier baron, était major-général dans l'armée britannique. Son arrière-petit-fils Sir Charles Preston Crewe (1858–1936) était brigadier général dans les Forces de défense sud-africaines et membre du Conseil législatif de l'Union sud-africaine.
Baron Criminel/Baron Criminel :
Baron Criminel (également orthographié Baron Kriminel) est un esprit ou un loa très redouté dans la religion vaudou haïtienne. Il est envisagé comme le premier meurtrier condamné à mort et est invoqué pour prononcer un jugement rapide. Le baron Criminel est syncrétisé avec Saint Martin de Porres, peut-être parce que sa fête est le 3 novembre, le lendemain de la Fête Guede ou Fête Ghede (créole haïtien : Fèt Gede). Ses couleurs sont le noir, le violet, le blanc et le rouge sang profond.
Baron Croft/Baron Croft :
Baron Croft, de Bournemouth dans le comté de Southampton, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 28 mai 1940 pour l'homme politique conservateur Sir Henry Page Croft, 1er baronnet. Il avait déjà été créé baronnet de Knole dans l'arrondissement de Bournemouth dans le comté de Southampton dans le Baronetage du Royaume-Uni le 28 février 1924. Croft était le petit-fils du révérend Richard Croft, troisième fils du Dr Sir Richard Croft, 6e Baronnet, de Croft Castle. Depuis 2010, les titres sont détenus par le petit-fils du premier baron, le troisième baron, qui a succédé à son père en 1997.
Baron Crofton/Baron Crofton :
Baron Crofton est un titre de la pairie d'Irlande. Il a été créé en 1797 (sous le nom de baronne Crofton) pour Dame Anne Crofton. Elle était la veuve de Sir Edward Crofton, 2e baronnet, du Mote, qui avait représenté Roscommon à la Chambre des communes irlandaise et s'était vu offrir une pairie juste avant sa mort. La pairie a plutôt été accordée à sa veuve. Elle a été remplacée par son petit-fils, le deuxième baron, qui avait déjà réussi comme quatrième baronnet. Il a siégé à la Chambre des Lords en tant que pair représentant irlandais de 1840 à 1869 et a été Lord-in-waiting (whip du gouvernement à la Chambre des Lords) dans les trois administrations conservatrices du comte de Derby et dans le premier gouvernement de Benjamin Disraeli. . Son fils, le troisième baron, a été pair représentant irlandais entre 1873 et 1912 et a également été steward d'État auprès du Lord Lieutenant d'Irlande. Son neveu, le quatrième baron, était un pair représentant irlandais de 1916 à 1942. Depuis 2014, les titres sont détenus par l'arrière-arrière-petit-fils de ce dernier, le huitième baron, qui a succédé à son père en 2007. Le Crofton Baronnetcy, du Mote, a été créé dans le Baronetage d'Irlande en 1758 pour Marcus Crofton, qui était membre de la Chambre des communes irlandaise. Né Marcus Lowther, il était l'époux de Catherine Crofton, fille de Sir Edward Crofton, 3e baronnet, du Mote (titre qui s'est éteint en 1780; voir Crofton baronnets (création 1661)). Lowther a pris le nom de famille de Crofton. Il fut remplacé par son fils, le deuxième baronnet susmentionné, dont la femme fut élevée à la pairie en 1797. A sa mort, la baronnie passa à son fils, le troisième baronnet, puis au fils de ce dernier, le quatrième baronnet, qui en 1817 a succédé à sa grand-mère en tant que deuxième baron Crofton. Le siège de la famille était Mote House, près de Ballymurray, dans le comté de Roscommon.
Baron Cromwell/Baron Cromwell :
Baron Cromwell est un titre qui a été créé plusieurs fois dans la pairie d'Angleterre. La première création, qui était par écrit, était pour John de Cromwell en 1308. A sa mort, la baronnie s'est éteinte. La deuxième création a eu lieu en 1375 lorsque Ralph de Cromwell a été convoqué par écrit au Parlement sous le nom de Lord Cromwell. Son petit-fils, le troisième baron, a été Lord High Treasurer du roi Henri VI. Cependant, à sa mort en 1455, la baronnie tomba en désuétude entre ses nièces Maude et Joan. A la mort de Jeanne en 1490, la suspension fut résiliée en faveur de Maude, la quatrième titulaire. Lorsqu'elle mourut sans enfant en 1497, la pairie tomba à nouveau en désuétude, cette fois entre les filles du premier baron. Le titre est resté en suspens pendant plus de 400 ans. Cependant, en 1922, le Comité des privilèges de la Chambre des lords s'est prononcé en faveur de la pétition pour la résiliation de la suspension de Selina Frances Bewicke-Copley. Elle était la fille de Sir Charles Watson Copley, 3e baronnet, et l'un des cohéritiers de Maud, fille du premier baron Cromwell. Selina mourut en 1923 et en juillet de la même année, la suspension prit fin en faveur de son fils Robert Godfrey Wolesley Bewicke-Copley, qui devint le cinquième baron. Il a notamment servi comme Lord Lieutenant du Leicestershire. Depuis 2010, l'ancienne baronnie est détenue par son petit-fils, le septième baron, qui a succédé à son père en 1982. Ayant perdu son siège à la Chambre des lords en vertu de la loi de 1999 sur la Chambre des lords, en avril 2014, il a été élu à un pair héréditaire. ' élection partielle en tant que Crossbencher. La troisième création du titre a eu lieu en 1461 lorsque Sir Humphrey Bourchier a été convoqué par bref au Parlement sous le nom de Lord Cromwell. A sa mort la baronnie s'éteignit. La quatrième création du titre est venue en 1536 pour le célèbre homme d'État Thomas Cromwell, qui a occupé de nombreux postes politiques, notamment celui de chancelier de l'Échiquier, de lord chancelier et de lord sceau privé. Contrairement aux trois créations précédentes, cette pairie a été créée par lettres patentes. En 1540, Lord Cromwell a été nommé comte d'Essex, mais plus tard cette année-là, il a été exécuté pour trahison et tous ses titres ont été perdus. La création finale du titre est venue en 1540 pour le fils de Cromwell, Gregory, également par lettres patentes. Son arrière-petit-fils, le quatrième baron, est nommé comte d'Ardglass en 1645.
Baron Crook/Baron Crook :
Baron Crook, de Carshalton dans le comté de Surrey, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 3 juillet 1947 pour Reginald Crook, plus tard président du National Dock Labour Board. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 2001.
Baron Cullen_of_Ashbourne/Baron Cullen d'Ashbourne :
Le baron Cullen d'Ashbourne, de Roehampton dans le comté de Surrey, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 21 avril 1920 pour Sir Brien Cokayne, gouverneur de la Banque d'Angleterre de 1918 à 1920. Depuis 2017, le titre est détenu par son petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son oncle en 2016. Le premier baron était le fils de George Cokayne, Clarenceux King of Arms et rédacteur en chef de la première édition de The Complete Peerage, fils de l'hon. Mary Anne Cokayne, petite-fille de Charles Cokayne, 5e vicomte Cullen.
Baron Culloden/Baron Culloden :
Baron Culloden (du nom de Culloden près d'Inverness) est un titre qui a été créé deux fois dans la pairie du Royaume-Uni pour les membres de la famille royale britannique. La création de la baronnie a poursuivi la tradition d'attribuer aux membres de la famille royale des titres de chacun des trois royaumes composant le Royaume-Uni : l'Angleterre, l'Écosse et l'Irlande.
Baron Cunliffe/Baron Cunliffe :
Baron Cunliffe, de Headley dans le comté de Surrey, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1914 pour Walter Cunliffe, gouverneur de la Banque d'Angleterre de 1913 à 1918. Depuis 2010, le titre est détenu par son petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 1963.
Baron Curzon/Baron Curzon :
Baron Curzon peut faire référence à : Baron Curzon de Penn, un titre du XVIIIe siècle dans la pairie de Grande-Bretagne Baron Curzon de Kedleston, un titre du XIXe siècle dans la pairie d'Irlande
Baron Dacre/Baron Dacre :
Baron Dacre est un titre qui a été créé trois fois dans la pairie d'Angleterre, chaque fois par bref.
Baron Darcy/Baron Darcy :
Baron Darcy peut faire référence aux baronnies suivantes : Baron Darcy de Nocton, créé en 1299, suspendu vers 1350 Baron Darcy de Knayth, créé en 1332, actuellement existant Baron Darcy de Darcy (également connu sous le nom de Baron Darcy de Temple Hurst), créé en 1509, éteint en 1635 Baron Darcy de Chiche, créé en 1551, éteint en 1640 ; réversion accordée en 1613, éteinte en 1737 Baron Darcy de Meinill, créé en 1641, éteint en 1778 Baron Darcy de Navan dans la pairie d'Irlande, créé en 1721, éteint en 1733
Baron Darcy_de_Darcy/Baron Darcy de Darcy :
Baron Darcy de Darcy, également connu sous le nom de Baron Darcy de Temple Hurst, était un titre qui a été créé deux fois dans la pairie d'Angleterre. Le 17 octobre 1509, Thomas Darcy fut convoqué au parlement et, la même année, Lord Darcy fut investi comme chevalier de la Jarretière, mais en 1538, il fut atteint et sa baronnie perdue. En 1548, une nouvelle création de la pairie est faite pour son fils George. A la mort du troisième baron de la seconde création en 1635, la baronnie s'éteint.
Baron Darcy_de_Knayth/Baron Darcy de Knayth :
Baron Darcy de Knayth est un titre de la pairie d'Angleterre. Elle fut créée en 1332 pour John Darcy (ou D'Arcy) avec reliquat à ses héritiers généraux, permettant aux filles d'hériter. A la mort du sixième baron, la baronnie tomba en désuétude entre ses deux filles, ce que le Souverain mit fin en 1641 en faveur de Conyers Darcy, car il était également un héritier de la baronnie en suspens Darcy de Darcy (créée en 1509). Il a également demandé avec succès la résiliation de la suspension de la baronnie de Conyers en sa faveur, et les deux baronnies ont été considérées comme de nouvelles créations, le reste étant à ses héritiers mâles. Il a été appelé au parlement en tant que baron Darcy et Conyers. Son fils, également nommé Conyers Darcy, a reçu le titre de comte de Holderness. Les deux titres sont restés unis jusqu'à la mort du quatrième comte, lorsque le comté s'est éteint, tandis que les baronnies ont été revendiquées par sa fille, Lady Amelia. Lady Amelia a été brièvement mariée au futur cinquième duc de Leeds, et les sixième et septième ducs détenaient les baronnies de jure. À la mort du septième duc de Leeds en 1859, les deux baronnies se sont séparées du duché. Sackville Lane-Fox, fils aîné de la fille aînée du 7e duc de Leeds, a réclamé les baronnies de jure, qui sont redevenues en suspens à sa mort en 1888. La suspension de la baronnie de Conyers a pris fin en 1892 en faveur de Lane-Fox's fille aînée Marcia Pelham, comtesse de Yarborough. Le 29 septembre 1903, la suspension de la baronnie de Darcy de Knayth prit fin en faveur de la fille cadette de Lane-Fox, Violet Herbert, comtesse de Powis. Dans le même temps, la décision de 1641, considérant les titres comme de nouvelles créations uniquement pour les héritiers mâles de Conyers Darcy, a été annulée, et il a été décidé que les deux baronnies devaient être détenues en reste pour les héritiers généraux.
Baron Darcy_de_Chiche/Baron Darcy de Chiche :
Le baron Darcy de Chiche était un titre dans la pairie d'Angleterre.
Baron Darcy_de_Navan/Baron Darcy de Navan :
Le baron Darcy de Navan, dans le comté de Meath, était un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé le 13 septembre 1721 pour James Darcy, ancien député de Richmond, Yorkshire, avec le reste aux héritiers mâles de sa fille, l'honorable Mary Darcy. Il était le fils de James Darcy, fils cadet de Conyers Darcy, 7e baron Darcy de Knayth (voir Baron Darcy de Knayth pour l'histoire antérieure de la famille). Il a été remplacé selon le reste spécial par son petit-fils, James, le deuxième baron. Il était le fils de l'Honorable Mary par son mari William Jessop. Né James Jessop, le deuxième baron a pris le nom de famille de Darcy au lieu de son patronyme. Il ne s'est jamais marié et le titre s'est éteint à sa mort prématurée en 1733.
Baron Darcy_de_Nocton/Baron Darcy de Nocton :
Le baron Darcy de Nocton est un titre en suspens dans la pairie d'Angleterre. Le 29 décembre 1299, Philippe Darcy est convoqué au parlement. A la mort du troisième baron vers 1350, la baronnie tombe en désuétude.
Baron Daresbury/Baron Daresbury :
Baron Daresbury, de Walton dans le comté de Chester, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 21 juin 1927 pour Sir Gilbert Greenall, 2e baronnet. Le Baronetcy, de Walton Hall dans le comté de Chester, a été créé dans le Baronetage du Royaume-Uni le 22 février 1876 pour son père Gilbert Greenall, qui était à la tête de l'entreprise familiale de brassage (plus tard Greenall's et maintenant le groupe De Vere) et a également représenté Warrington à la Chambre des communes en tant que conservateur. Depuis 2015, les titres sont détenus par l'arrière-petit-fils du premier baron, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 1996. L'ancien siège de la famille Greenall était Walton Hall près de Warrington, Cheshire. Cependant, la maison a été vendue en 1941. Le quatrième Lord Daresbury était basé à Hall Lane Farm sur le domaine de Daresbury, siège du festival de musique Creamfields.
Baron Chéri/Baron Chéri :
Baron Darling, de Langham dans le comté d'Essex, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 12 janvier 1924 pour Sir Charles Darling, ancien député conservateur de Deptford et juge à la Haute Cour de justice. Depuis 2017, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le troisième baron, qui a succédé à son père en 2003. Le siège de la famille est Intwood Hall, près d'Intwood, Norfolk.
Baron Darwen/Baron Darwen :
Le baron Darwen, de Heys-in-Bowland dans la circonscription ouest du comté de York, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 12 février 1946 pour John Davies, un important fabricant de coton. Il a été Lord-in-waiting (whip du gouvernement à la Chambre des Lords) de 1949 à 1950 dans l'administration travailliste de Clement Attlee. Depuis 2011, le titre est détenu par son arrière-petit-fils, le quatrième baron, qui a succédé à son père en 2011.
Baron Darynton/Baron Darynton :
Le baron Darynton, de Witley dans le comté de Surrey, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 12 février 1923 pour Herbert Pike Pease, qui avait auparavant représenté Darlington au Parlement en tant que libéral unioniste. Il était le fils cadet d'Arthur Pease et le frère cadet de Sir Arthur Pease, 1er baronnet, tandis que Sir Joseph Pease, 1er baronnet, était son oncle et Jack Pease, 1er baron Gainford, son cousin germain. La pairie s'est éteinte à la mort de son fils, le 2e baron, en 1994.
Baron Davies/Baron Davies :
Le baron Davies, de Llandinam dans le comté de Montgomery, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1932 pour l'homme d'affaires gallois, député libéral et philanthrope, David Davies. Il était le petit-fils et homonyme de l'éminent industriel David Davies Llandinam. Le deuxième baron Davies était le fils du premier baron et de sa première épouse, Amy, fille de LT Penman. Il épousa Ruth, fille du major William Marshall Dugdale, en 1939. Ils eurent deux fils. Lord Davies a combattu pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que major dans les Royal Welch Fusiliers et a été tué sur le front occidental en septembre 1944, à l'âge de 29 ans, trois mois seulement après avoir succédé à son père dans la baronnie. Son fils aîné de trois ans, David, a hérité de la baronnie peu avant son quatrième anniversaire. À partir de 2022, le titre est détenu par le troisième baron.
Baron Davies_(homonymie)/Baron Davies (homonymie) :
Le baron Davies peut désigner : le baron Davies, une pairie héréditaire créée en 1932 David Davies, 1er baron Davies (1880−1944), homme politique et philanthrope gallois David Davies, 3e baron Davies (né en 1940), pair gallois Mervyn Davies, baron Davies de Abersoch (né en 1952), banquier britannique et ministre du gouvernement Garfield Davies, baron Davies de Coity (1935−2019), dirigeant syndical britannique Harold Davies, baron Davies de Leek (1904−1985), politicien du parti travailliste britannique Bryan Davies, baron Davies d'Oldham (né en 1939), chef du gouvernement britannique Elfed Davies, baron Davies de Penrhys (1913−1992), homme politique du parti travailliste gallois Quentin Davies, baron Davies de Stamford (né en 1944), homme politique du parti travailliste britannique
Baron Davis/Baron Davis :
Le baron Walter Louis Davis (né le 13 avril 1979) est un ancien basketteur professionnel américain qui est analyste de studio pour la NBA sur TNT. Il est deux fois All-Star de la NBA, a fait partie de la troisième équipe All-NBA en 2004 et a mené la NBA à deux reprises en interceptions par match. Il a été repêché avec le troisième choix au total lors du repêchage de la NBA en 1999 par les Charlotte Hornets. Il a également joué dans la NBA pour les Hornets de la Nouvelle-Orléans, les Golden State Warriors, les Los Angeles Clippers, les Cleveland Cavaliers et les New York Knicks. Davis a joué au basket-ball universitaire pour UCLA, où il a été honoré All-American avant de devenir professionnel après sa deuxième année. Il était un joueur vedette du lycée à Crossroads School. Davis détient le record de carrière de tous les temps en séries éliminatoires de la NBA pour les interceptions par match avec une moyenne de 2,28 sur 50 matchs.
Baron Dawson/Baron Dawson :
Baron Dawson peut être : Baron Dawson (pairie d'Irlande), le troisième titre du comte de Portarlington Baron Dawson de Penn, l'ancien titre du vicomte Dawson de Penn
Baron Decies/Baron Decies :
Baron Decies, de Decies dans le comté de Waterford, est un titre dans la pairie d'Irlande. Il a été créé en 1812 pour le très révérend William Beresford, archevêque de Tuam de 1794 à 1819. Il était le troisième fils de Marcus Beresford, 1er comte de Tyrone, et le frère cadet de George Beresford, 1er marquis de Waterford. Son fils, le deuxième baron, a épousé Charlotta Philadelphia Horsley, fille unique et héritière de Robert Horsley (1749-1809) de Bolam Hall dans le Northumberland, qu'il a construit (en utilisant la pierre de l'ancien château en ruine sur le site) sur le domaine acheté en 1727 par son père John Horsley. Conformément aux termes de l'héritage de sa femme, il prit le nom de famille supplémentaire de Horsley en 1810. Cependant, aucun des barons suivants n'a porté ce nom de famille. Son petit-fils, le cinquième baron, était major dans l'armée et a également siégé à la Chambre des lords en tant que pair représentant irlandais de 1912 à 1944. Depuis 2013, le titre est détenu par son petit-fils, le septième baron, qui a succédé à son père. en 1992. Le siège de la famille est Straffan Lodge, près de Straffan, comté de Kildare.
Baron Deincourt/Baron Deincourt :
Baron Deincourt était un titre créé deux fois dans la pairie d'Angleterre. La première création est en suspens et la deuxième création a été annulée.
Baron Delamer/Baron Delamer :
Baron Delamer est un titre qui a été créé deux fois dans l'histoire britannique, en 1661 et 1796 respectivement. Pour plus d'informations sur la création de 1661, voir les baronnets de Booth. Pour plus d'informations sur la création de 1796, voir Earl of Stamford .
Baron Delamere/Baron Delamere :
Le baron Delamere, de Vale Royal dans le comté palatin de Chester, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 17 juillet 1821 pour Thomas Cholmondeley, ancien député du Cheshire. Cette branche Vale Royal de la famille Cholmondeley descend de Thomas Cholmondeley (mort en 1653), frère cadet de Robert Cholmondeley, 1er comte de Leinster, et de Hugh Cholmondeley (1591-1665), ancêtre des marquis de Cholmondeley. Le premier baron a été remplacé par son fils. Avant d'accéder au titre en 1855, le deuxième baron représentait Denbighshire et Montgomery à la Chambre des communes en tant que conservateur. Son fils aîné, également nommé Hugh, accède au titre en 1887, et la même année, il émigre au Kenya, où il acquiert un important domaine. Le fils aîné du troisième baron hérita du titre de son père en 1931. En 1934, il tenta de rétablir sa famille à Vale Royal, la maison de campagne familiale et siège baronnial du XVIIe siècle; cependant, la grande maison fut réquisitionnée comme sanatorium pendant les années de guerre. Lorsqu'il a été vendu en 1947, le quatrième baron est retourné au Kenya. Depuis 2016, le titre est détenu par le cinquième baron, qui a succédé à son père en 1979. Il vit également au Kenya. Le nom de famille se prononce CHUM-lee.
Baron Denham/Baron Denham :
Baron Denham, de Weston Underwood dans le comté de Buckingham, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1937 pour Sir George Bowyer, 1er baronnet, un homme politique conservateur qui avait auparavant représenté Buckingham à la Chambre des communes. Il avait déjà été créé baronnet, de Weston Underwood, en 1933. Bowyer était un arrière-arrière-arrière-petit-fils de Sir William Bowyer, 3e baronnet, de Denham Court (voir ci-dessous). Depuis 2017, les titres sont détenus par son deuxième mais seul fils survivant, le 2e baron, qui a succédé en 1948. En 1950, il a également succédé à son parent éloigné dans la baronnie Bowyer, de Denham Court. Comme son père, le 2e baron Denham était un homme politique conservateur et l'un des quatre-vingt-dix pairs héréditaires élus qui restent à la Chambre des lords après l'adoption de la loi de 1999 sur la Chambre des lords. La baronnie Bowyer, de Denham Court dans le comté de Buckingham , a été créé au Baronetage d'Angleterre en 1660 pour William Bowyer. Il a représenté le Buckinghamshire à la Chambre des communes. Son arrière-arrière-petit-fils Sir George Bowyer, le 5e baronnet, était amiral dans la Royal Navy et s'est distingué à la bataille du Glorious First of June en 1794. Pour cela, il a été créé baronnet, de Radley dans le comté de Berkshire, à part entière. En 1799, il succéda également à son frère aîné dans la baronnie de Denham Court. Son fils, le 6e et 2e baronnet, a siégé comme député de Malmesbury et Abingdon. Il a été remplacé par son fils, le 7e et 3e baronnet, qui a représenté Dundalk et le comté de Wexford au Parlement en tant que libéral. A la mort en 1950 de son neveu, le 9e et 5e baronnet, la baronnie de Radley s'éteint. Le défunt baronnet a été remplacé dans la baronnie de Denham Court par son parent éloigné le 2e baron Denham, 2e baronnet, de Weston Underwood (voir ci-dessus), qui est devenu le 10e baronnet. Les titres restent unis. Le siège de la famille est The Laundry Cottage, près de Weston Underwood, Buckinghamshire.
Baron Denman/Baron Denman :
Le baron Denman, de Dovedale dans le comté de Derby, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé en 1834 pour l'éminent avocat, juge et politicien whig Thomas Denman. Il a été Lord Chief Justice of the King's Bench de 1832 à 1850. Son fils, le deuxième baron, a pris en 1876 par licence royale le nom de famille supplémentaire d'Aitchison, qui était celui de son beau-père. Il a été remplacé par son petit-neveu, le troisième baron. Il était le petit-fils de l'hon. Richard Denman, fils cadet du premier baron. Lord Denman a notamment été gouverneur général de l'Australie de 1911 à 1914. Il a été remplacé par son fils aîné, le quatrième baron. À sa mort en 1971, le titre passa à son cousin germain, Sir Charles Denman, 2e baronnet, de Staffield (voir ci-dessous), qui devint le cinquième détenteur du titre. Le baronnet Denman, de Staffield dans le comté de Cumberland, a été créé dans le Baronetage du Royaume-Uni en 1945 pour l'hon. Richard Denman, frère cadet du troisième baron Denman. Il avait représenté Carlisle à la Chambre des communes en tant que libéral de janvier 1910 à 1918 et Leeds Central en tant que travailliste de 1929 et travailliste national de 1931 à 1945. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baronnet susmentionné, qui a succédé comme cinquième baron. Denman en 1971. Il avait contesté sans succès Leeds Central aux élections générales de 1945 pour les conservateurs. Il a été remplacé par son fils, qui a succédé en tant que sixième baron Denman en 2012.
Baron Deramore/Baron Deramore :
Le baron Deramore, de Belvoir dans le comté de Down, était un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 18 novembre 1885 pour le député conservateur Sir Thomas Bateson, 2e baronnet. Son père Thomas Bateson avait été créé baronnet, de Belvoir Park dans le comté de Down, le 18 décembre 1818 dans le Baronetage du Royaume-Uni. La baronnie a été créée avec un reste spécial au frère cadet du premier baron, George, qui lui a succédé en tant que deuxième baron. Il était le mari de Mary Elizabeth de Yarburgh (décédée en 1884), fille et héritière de George John de Yarburgh, de Heslington Hall, près de York, et prit en 1876 par licence royale le nom de famille supplémentaire de de Yarburgh après la mort de son père- en droit. En 1892, Lord Deramore prit le nom de famille de Bateson après, au lieu d'avant celui de de Yarburgh. Il a été remplacé par son fils, le troisième baron. Il a servi comme Lord-Lieutenant de l'East Riding of Yorkshire de 1924 à 1936. À sa mort, les titres sont passés à son jeune frère, le quatrième baron. Les titres se sont éteints à la mort de son fils cadet, le sixième baron (qui avait succédé à son frère aîné), en 2006. Le siège familial de Heslington Hall a été acquis par l'Université de York en 1962 et fait désormais partie de son campus. La salle a été habitée par la famille des barons Deramore jusqu'en 1940 environ, date à laquelle elle a été libérée au profit du groupe n ° 4 de la RAF.
Baron Derwent / Baron Derwent :
Baron Derwent, de Hackness dans la circonscription nord du comté de York, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 10 octobre 1881 pour l'ancien député libéral de Scarborough, Sir Harcourt Vanden-Bempde-Johnstone, 3e baronnet. Son petit-fils, le troisième baron (qui a succédé à son oncle le deuxième baron), était auteur, poète et petit diplomate. À sa mort en 1949, les titres passèrent à son frère cadet, le quatrième baron. Il a servi dans les administrations conservatrices de Harold Macmillan et de Sir Alec Douglas-Home en tant que ministre d'État au Commerce et ministre d'État aux Affaires intérieures. Depuis 2010, les titres sont détenus par son fils, le cinquième baron, qui a succédé en 1986. La baronnie, de Hackness Hall dans la circonscription nord du comté de York, a été créée dans le Baronetage de Grande-Bretagne le 6 juillet 1795 pour Richard Vanden-Bempde-Johnstone, avec le reste à défaut de sa propre descendance masculine à la descendance masculine de son frère Charles John. Il a notamment représenté Weymouth à la Chambre des communes. Né Richard Johnstone, il était le fils du colonel John Johnstone, deuxième fils de Sir William Johnstone, 2e baronnet, de Westerhall (voir les baronnets Johnstone de Westerhall). Sa mère était Charlotte, fille de John van den Bempde de Hackness Hall dans le Yorkshire. En 1793, Richard Johnstone prit par une loi du Parlement le nom de famille de son grand-père maternel de Vanden-Bempde au lieu de Johnstone mais en 1795, il fut autorisé par licence royale à reprendre le nom de Johnstone en plus de ceux de Vanden-Bempde. Il a été remplacé par son fils, le deuxième baronnet. Il a siégé comme député du Yorkshire et de Scarborough. À sa mort, le titre passa à son fils, le troisième baronnet susmentionné, qui fut élevé à la pairie en tant que baron Derwent en 1881. Le titre de la baronnie, Derwent (prononcé "Darwent"), porte le nom de la rivière Derwent dans le Yorkshire.
Baron Dickinson/Baron Dickinson :
Baron Dickinson, de Painswick dans le comté de Gloucester, est un titre dans la pairie du Royaume-Uni. Il a été créé le 18 janvier 1930 pour le politicien libéral Willoughby Dickinson, qui avait auparavant représenté St Pancras North à la Chambre des communes. Il était le fils de Sebastian Dickinson, député de Stroud de 1868 à 1874. Depuis 2019, le titre est détenu par l'arrière-petit-fils du premier baron, le troisième baron, qui a succédé en 2019. Frances Davidson, vicomtesse Davidson, fille du premier baron, était un député conservateur et a reçu une pairie à vie en tant que baronne Northchurch en 1964. Le deuxième baron a vécu à Painswick et a été directeur du Painswick Garden Estate et administrateur du Painswick Rococo Garden Trust. Il était le fils aîné de l'hon. Richard Sebastian Willoughby Dickinson, fils unique du premier baron. Très Rév. Hon. Hugh Dickinson, doyen de Salisbury de 1986 à 1996, était le plus jeune petit-fils du premier baron. L'auteur primé Peter Dickinson était le frère cadet du deuxième baron.
Baron Dickinson_Webster/Baron Dickinson Webster :
Le baron Dickinson Webster (1818–1860), fils de Joseph Webster de Penns Hall, Sutton Coldfield (alors dans le Warwickshire), en Angleterre, était juge de paix, franc-maçon, membre de l'Aston Union et du Turnpike Trust et était Préfet de la ville en 1844 et en 1855-1858 ("Baron" était son prénom, pas un titre héraldique). Homme d'une certaine notoriété, il a été très impliqué dans les négociations avec les compagnies de chemin de fer concernant leurs plans d'itinéraires vers et à travers Sutton Coldfield. Ses intérêts commerciaux comprenaient la fabrication de fils et, en 1998, une plaque bleue a été érigée à Penns Hall, par la Sutton Coldfield Civic Society, honorant son implication dans le premier câble télégraphique transatlantique. En 1855, l'entreprise de Websters a été fusionnée avec celle de Horsfall à Hay Mills, Birmingham et, en 1859, toute l'entreprise a été transférée à Hay Mills et les Penns Mills ont été fermées, avec de graves conséquences financières pour de nombreux travailleurs et l'économie de le quartier Walmley de Sutton Coldfield.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Biotin deficiency

Biostratinomy/Biostratinomy : La biostratinomy est l'étude des processus qui se déroulent après la mort d'un organisme mais ava...