Rechercher dans ce blog

samedi 30 avril 2022

Banif Financial Group


Bangu (tambour)/Bangu (tambour) :
Le bangu ( chinois :板鼓; pinyin : bǎngǔ ), souvent simplement gu ( chinois :鼓; pinyin : gǔ ), est un tambour sur cadre chinois qui, lorsqu'il est frappé par un ou deux petits bâtons de bambou, crée un son sec et aigu essentiel pour l'esthétique de l'opéra chinois. Frapper le tambour à différents endroits produit des sons différents. Il est également utilisé dans de nombreux ensembles de musique de chambre chinois. La section des percussions est très importante dans l'opéra chinois, avec des scènes de bataille ou « martiales », appelées wu-chang. Le joueur de bangu est le directeur ou le chef d'orchestre. Il travaille avec les autres membres de la section des percussions pour créer la bonne ambiance pour le public et les acteurs sur scène.
Bangu Atl%C3%A9tico_Clube/Bangu Atlético Clube :
Bangu Atlético Clube, communément appelé Bangu, est un club de football professionnel brésilien basé à Rio de Janeiro, dans le quartier ouest de Bangu. L'équipe joue en Série D, le quatrième niveau du système de la ligue de football brésilienne, ainsi qu'en Campeonato Carioca, le niveau supérieur de la ligue de football de l'État de Rio de Janeiro. Le club a participé à plusieurs reprises au Campeonato Brasileiro Série A, terminant deuxième en 1985. Leur stade natal est l' Estadio Moça Bonita , qui a une capacité de 15 000 places.
Bangubangu/Bangubangu :
Les Bangubangu sont un peuple bantou de l'est de la République démocratique du Congo, principalement dans le territoire de Kabambare. Ils parlent la langue Bangubangu. Ils vivent également en Tanzanie, où ils ont migré au cours du XIXe siècle et sont généralement connus sous le terme générique Manyema, qui comprend également d'autres groupes ethniques originaires de la même région.
Langue bangubangu/langue bangubangu :
Bangubangu est un groupe de dialectes bantou parlé par le peuple Bangubangu de la République démocratique du Congo. Les dialectes sont similaires à environ 80%, à l'exception du Hombo qui n'est similaire qu'à 70% au dialecte principal. Il est possible qu'il s'agisse de langues distinctes. Christine Ahmed (1995) classe le petit « Bangubangu de Mutingua » à part du reste, avec les langues Luba plutôt qu'Hemba ; il s'agit vraisemblablement d'un dialecte Hombo. L'un des premiers érudits à avoir étudié le banbangu fut AE Meeussen, qui écrivit une brève description de la grammaire de la langue à la suite d'une visite dans la région en 1951.
Pétroglyphes de Bangudae/Pétroglyphes de Bangudae :
Le trésor national coréen n° 285, les pétroglyphes de Bangudae, est situé principalement sur des parois rocheuses verticales plates d'environ 8 m de large et d'environ 5 m de haut sur des falaises abruptes au bord de la rivière Daegokcheon, une branche de la rivière Taehwa, qui coule vers l'est et rejoint le Donghae à Ulsan. Les dix parois rocheuses environnantes présentent également un petit nombre de gravures. Les roches sont constituées de schiste et de cornes orientées vers le nord et brillent un moment au coucher du soleil. En tant que falaise en surplomb, ils sont dans la structure d'un abri sous roche.
Coupé / Coupé :
Bangued , officiellement la municipalité de Bangued ( Ilocano : Ili ti Bangued ; tagalog : Bayan ng Bangued ), est une municipalité de 1ère classe et la capitale de la province d' Abra , aux Philippines . Selon le recensement de 2020, elle compte une population de 50 382 personnes.
Cathédrale de Bangued/Cathédrale de Bangued :
La cathédrale paroissiale Saint-Jacques l'Ancien (en espagnol : Catedral Parroquial de Santiago el Anciano), également connue sous le nom de cathédrale de Bangued, est une cathédrale de l'Église catholique romaine à Bangued, Abra, au nord-ouest des Philippines. Il est situé à Barangay Zone 6 Poblacion (Sinapangan), en face de la place de la ville de Bangued. Dédiée à saint Jacques l'Ancien et siège du diocèse de Bangued, l'église est le cœur de la vie spirituelle catholique de la province d'Abra.
Bangued Christian_Hospital/Bangued Christian Hospital :
L'hôpital chrétien de Bangued est un hôpital général privé situé sur la colline des collines de Casamata connue sous le nom de colline de Lorben dans la rue Torrijos, zone 5, Bangued, Abra, Philippines. L'hôpital chrétien de Bangued (ci-après abrégé en BCH) a été créé en 1948 et s'est développé grâce aux contributions du Mennonite Disaster Service du Mennonite Central Committee. L'hôpital est profondément enraciné dans la cause anabaptiste et il était autrefois sous la direction spirituelle de l'Église unie du Christ aux Philippines. BCH est l'un des hôpitaux les plus anciens et les plus respectés d'Abra, mettant l'accent sur la préoccupation chrétienne pour ses patients et ses employés. L'hôpital est largement connu parmi les Abréniens sous le nom de "Mission Hospital".
Banguela/Banguela :
Banguela est un genre de ptérosaure azhdarchoïde de la période du Crétacé inférieur (stade albien) de l'actuel Brésil. Une seule espèce est connue, Banguela oberlii.
Banguele/Banguele :
Banguele est un village de la région de la Lobaye en République centrafricaine au sud-ouest de la capitale, Bangui. Les villes et villages voisins comprennent Bomango (6,0 nm), Tobale (6,0 nm), Boukoko (4,1 nm), Bamango (9,9 nm), Mongounda (7,5 nm), Bonguele (7,3 nm), Mbi (7,2 nm), Yakoussou (3,2 nm), Kapa (2,8 nm), Zanga (2,8 nm) et Mbaiki (2,0 nm).
Bangui/Bangui :
Bangui (prononciation française : [bɑ̃ɡi]) (ou Bangî en sango, anciennement écrit Bangi en anglais) est la capitale et la plus grande ville de la République centrafricaine. En 2020, sa population était estimée à 889 231 habitants. Il a été établi en tant qu'avant-poste français en 1889 et nommé d'après son emplacement sur la rive nord de la rivière Ubangi ( français : Oubangui ); l'Ubangi lui-même a été nommé d'après le mot Bobangi pour les «rapides» situés à côté de la colonie, qui marquaient la fin des eaux navigables au nord de Brazzaville. La majorité de la population centrafricaine vit dans l'ouest du pays, à Bangui et ses environs. La ville forme une commune autonome (commune autonome) de la République centrafricaine qui est entourée par la préfecture d'Ombella-M'Poko. Avec une superficie de 67 kilomètres carrés (26 milles carrés), la commune est la plus petite division administrative de haut niveau du pays, mais la plus élevée en termes de population. La ville se compose de huit districts urbains (arrondissements), 16 groupes (groupements) et 205 quartiers (quartiers). En tant que capitale de la République centrafricaine, Bangui agit comme un centre administratif, commercial et commercial. Elle est desservie par l'aéroport international de Bangui M'Poko. L'Assemblée nationale, les bâtiments gouvernementaux, les banques, les entreprises étrangères et les ambassades, les hôpitaux, les hôtels, les principaux marchés et la prison centrale de Ngaragba sont tous situés ici. Bangui fabrique des textiles, des produits alimentaires, de la bière, des chaussures et du savon. Sa cathédrale Notre-Dame est le siège de l'archidiocèse catholique romain de Bangui. La ville abrite également l'Université de Bangui, inaugurée en 1970. Bangui a été le théâtre d'une activité rebelle intense et de destructions pendant des décennies de bouleversements politiques, y compris la récente rébellion. À la suite de troubles politiques, la ville a été désignée en 1996 comme l'une des plus dangereuses au monde.
Bangui, Ilocos_Nord/Bangui, Ilocos Nord :
Bangui , officiellement la municipalité de Bangui ( Ilocano : Ili ti Bangui ; philippin : Bayan ng Bangui ), est une municipalité de 4e classe dans la province d' Ilocos Norte , aux Philippines . Selon le recensement de 2020, elle compte 15 019 habitants. Le premier parc éolien de production d'électricité en Asie du Sud-Est, communément appelé parc éolien de Bangui, se trouve dans la municipalité de Bangui.
Bangui, Niger/Bangui, Niger :
Bangui, au Niger, est un village et une commune rurale du Niger.
Bangui (homonymie)/Bangui (homonymie) :
Bangui est la capitale et la plus grande ville de la République centrafricaine. Bangui peut aussi faire référence à : Bangui, Niger Bangui, Ilocos Norte, Philippines
Accords de Bangui/Accords de Bangui :
Les Accords de Bangui (également Accords de Bangui, Accords de Bangui et Accords de paix de Bangui) sont un accord de paix négocié en 1997 en République centrafricaine (RCA). Il a été rédigé à Bangui pour mettre fin au conflit des années 1990 entre les forces gouvernementales et rebelles. Il a été signé par le gouvernement Patassé, des partis d'opposition et des groupes religieux. L'accord prévoyait plusieurs étapes pour trier les points de vue des différentes factions politiques, réorganiser l'establishment de la défense et mettre en œuvre des réformes dans le pays pour améliorer son économie.
Bangui M%27Poko_International_Airport/Aéroport international de Bangui M'Poko :
L'aéroport international de Bangui M'Poko (code AITA : BGF code OACI : FEFF) est un aéroport international situé à sept kilomètres (4 miles nautiques) au nord-ouest de Bangui, capitale de la République centrafricaine. En 2004, l'aéroport a accueilli 53 862 passagers. En 2012, l'aéroport avait une fréquentation moyenne d'environ 120 000 passagers, malgré une capacité maximale de 10 000 passagers. L'aéroport était un camp de réfugiés non officiel pour quelque 60 000 réfugiés en mai 2014. En 2017, l'aéroport fonctionnait sous la supervision du Les responsables de l'aviation de l'ONU.
Forum_national_de_Bangui/Forum national de Bangui :
Le Forum national de Bangui était une conférence de réconciliation nationale organisée par le gouvernement de transition de la République centrafricaine (RCA). Elle s'est déroulée à Bangui du 4 au 11 mai 2015 et faisait partie de la troisième phase du processus de Brazzaville. Suite à la conférence de cessez-le-feu de Brazzaville de juillet 2014 et aux consultations populaires centrafricaines du premier trimestre 2015, le forum a abouti à l'adoption d'un Pacte républicain pour la paix, la réconciliation nationale et la reconstruction en RCA et à la signature d'un Accord de désarmement, démobilisation, réhabilitation et Rapatriement (DDRR) entre 9 des 10 groupes armés. Le Forum était présidé par le professeur Abdoulaye Bathily, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique centrale. Plus de 600 participants représentaient le gouvernement, la société civile, les partis politiques, les médias, la diaspora et les organisations confessionnelles.
Bangui Wind_Farm/Parc éolien de Bangui :
Bangui Wind Farm est un parc éolien situé à Bangui, Ilocos Norte, aux Philippines. Le parc éolien utilise 20 unités d'éoliennes Vestas V82 de 1,65 MW de 70 mètres (230 pieds) de haut, disposées en une seule rangée s'étendant le long d'un littoral de 9 kilomètres (5,6 mi) au large de la baie de Bangui, face à la mer des Philippines occidentales. La phase I du projet énergétique NorthWind dans la baie de Bangui consistait en 15 de ces éoliennes, chacune avec une capacité de production maximale de 1,65 MW d'énergie électrique, soit un total de 24,75 MW. Ces 15 turbines terrestres sont espacées de 326 mètres (1070 pieds), chacune de 70 mètres (230 pieds) de haut, avec des pales de 41 mètres (135 pieds) de long, avec un diamètre de rotor de 82 mètres (269 pieds) et un vent balayé superficie de 5 281 mètres carrés (56 840 pieds carrés). La phase II a été achevée en août 2008 et a ajouté cinq autres éoliennes identiques, portant la capacité maximale totale à 33 MW. La plate-forme énergétique d'Ayala Corporation AC Energy, qui détient déjà les parts de contrôle de Bangui Wind Farm à partir de 2021, a annoncé son intention d'acquérir 100% des actions de NorthWind afin de renforcer son portefeuille d'énergies renouvelables, en attendant les approbations d'entités de surveillance comme le Commission philippine de la concurrence.
Anomalie_magnétique_de Bangui/Anomalie magnétique de Bangui :
L'anomalie magnétique de Bangui est une variation locale du champ magnétique terrestre centrée à Bangui, la capitale de la République centrafricaine. L'anomalie magnétique est à peu près elliptique, environ 700 km × 1 000 km (430 mi × 620 mi), et couvre la majeure partie du pays, ce qui en fait l'une des "anomalies magnétiques crustales les plus grandes et les plus intenses du continent africain". L'anomalie a été découverte à la fin des années 1950, explorée dans les années 1970 et nommée en 1982. Son origine reste incertaine.
Banguingny/Banguingny :
Banguingny est une ville et une sous-préfecture de la préfecture de Fria dans la région de Boké à l'ouest de la Guinée. En 2014, elle comptait 8 684 habitants.
Banguingui, Sulu/Banguingui, Sulu :
Banguingui , officiellement la municipalité de Banguingui ( Tausūg : Kawman sin Banguingui ; tagalog : Bayan ng Banguingui ), est une municipalité de 4e classe dans la province de Sulu , aux Philippines . Selon le recensement de 2020, elle compte une population de 35 616 personnes. De son nom d'origine Tongkil, il a été rebaptisé Banguingui le 29 janvier 1999, en vertu de la loi n ° 71 sur l'autonomie musulmane de Mindanao de la région autonome de Mindanao musulman en l'honneur de la tribu Banguingui dominante de la municipalité. Il n'a été inauguré que le 29 janvier 2006.
Peuple Banguingui/peuple Banguingui :
Banguingui, également connu sous le nom de Sama Banguingui ou Samal Banguingui (les orthographes alternatives incluent Bangingi ', Bangingi, Banguingui, Balanguingui et Balangingi) est un groupe ethnolinguistique distinct originaire de l'île de Balanguingui mais également dispersé dans tout l'archipel du Grand Sulu et les côtes sud et ouest. régions de la péninsule de Zamboanga à Mindanao, aux Philippines. Ils font partie des groupes ethniques généralement connus collectivement sous le nom de peuples Sama-Bajau.
Bangula/Bangula :
Bangula est une ville d'environ 5000 habitants dans le sud du Malawi. Il y a aussi une commune du même nom. Son altitude est de 100m. Il est situé sur la rive ouest de la rivière Shire, près du confluent de la rivière Shire et de la rivière Ruo. Après d'importantes inondations à Chiromo (sur la rive orientale de la Comté), les municipalités ont été déplacées à Bangula (poste et police). Le nom Bangula est grossièrement traduit par « lieu où les lions rugissent » - bien que peu ou pas de lions existent plus dans la région.
Bangoulan/Bangulan :
Le village de Bangolan est l'un des quatre villages qui composent la sous-division Babessi et l'un des treize villages de la division Ngoketunjia de la région du Nord-Ouest du Cameroun. Depuis 2016, le village de Bangolan a été inondé de forces armées suite au détrônement de leur Fon (chef traditionnel) et les villageois ont depuis déserté le village.
Bangulzaï/Bangulzaï :
Bangulzai peut faire référence à : Bangulzai Hills, Baloutchistan, Pakistan Bangulzai (tribu), un groupe ethnique du Baloutchistan, Pakistan
Collines de Bangulzai/Collines de Bangulzai :
Les collines de Bangulzai sont une chaîne de montagnes basses située dans le district de Kalat de la province du Balouchistan, dans le sud-ouest du Pakistan.
Tribu Bangulzai / Tribu Bangulzai :
Les Bangulzai ( Balochi : بنگلزی بلوچ ) sont une tribu baloutche située dans la province du Baloutchistan au Pakistan . Le Sardar ou le chef de la tribu, Sardar Noor Ahmad Bangulzai, est devenu ministre provincial des cabinets du Balouchistan et du Pakistan fédéral.
Bangun Pemudi-Pemuda/Bangun Pemudi-Pemuda :
" Bangun Pemudi Pemuda " est une chanson patriotique indonésienne qui a été créée par Alfred Simanjuntak , et à ce jour, la chanson est toujours en écho, comme à chaque célébration de l'indépendance le 17 août et Youth Pledge le 28 octobre.
Avenue Bangur/Avenue Bangur :
Bangur Avenue est une localité de la municipalité de South Dumdum du district de North 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental. Il est proche de Kolkata et fait également partie de la zone couverte par la Kolkata Metropolitan Development Authority (KMDA).
Bangur Institute_of_Neurosciences/Bangur Institute of Neurosciences :
L'Institut de neurosciences de Bangur, également connu sous le nom d'Institut de neurologie de Bangur et en abrégé BIN, est un institut/hôpital de superspécialité géré par le gouvernement situé au 52/1A, rue Sambhu Nath Pandit, Bhawanipur, Kolkata, Bengale occidental. L'institut est adjacent et fonctionnellement rattaché à l'IPGMER et à l'hôpital SSKM. L'institut est affilié à l'Université des sciences de la santé du Bengale occidental. Il s'agit d'un institut neurologique parrainé par le gouvernement et d'un centre de formation dans le domaine des neurosciences au Bengale occidental. Les patients y sont régulièrement référés depuis divers hôpitaux du Bengale occidental et des États voisins. Les activités de recherche de cet hôpital comprennent des études sur les accidents vasculaires cérébraux, les neurosciences cognitives, les troubles du mouvement, l'épilepsie, les maladies neuromusculaires (myasthénie), les troubles du développement du cerveau, la maladie de Wilson, l'électrophysiologie, la toxine botulique et la neurogénétique.
Bangur Nagar/Bangur Nagar :
Bangur Nagar est un quartier résidentiel de Goregaon West, Mumbai, Inde. Il a été développé par le groupe Bangur de Kolkata au milieu des années 1970. Bangur Nagar compte plus de 20 coopératives d'habitation, la plupart ayant plus de 30 ans. Les sociétés Hariniketan, Jal Mangal Deep, Heeramani Ratan sont parmi les plus anciennes. Parmi les bâtiments les plus récents figurent Vasant Galaxy et Polaris. Bangur est un lieu qui se passe Ici, la plupart des activités sociales sont menées par diverses fiducies caritatives telles que Bangur Ramayanamanadal Charitable Trust, Agrawal Sevasamiti., Bangur Nagar Nagrik Sangh, etc. Bangur Nagar se trouve dans la circonscription de Mumbai North West Lok Sabha et Goregaon (circonscription de Vidhan Sabha) Circonscription de Vidhan Sabha. La majorité des personnes vivant à Bangur Nagar sont des Indiens du Sud et des Marwadi.
Bangoura/Bangura :
Bangura est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Al Bangura, footballeur Alhassan Bangura, footballeur Alpha Bangura, basketteur Mohamed Bangura (footballeur) Mohamed Bangura (boxeur) Mustapha Bangura, footballeur Shaka Bangura, footballeur Teteh Bangura, footballeur Umaru Bangura, footballeur Unisa Bangura, footballeur Zainab Bangura , politicienne et militante sociale
Bangura, Inde/Bangura, Inde :
Bangur est une ville de recensement du district de Kendujhar dans l'État d'Odisha, en Inde.
Champ de gaz de Bangura/Champ de gaz de Bangura :
Le champ gazier de Bangura (bengali : বাঙ্গুরা গ্যাসক্ষেত্র) est un champ de gaz naturel situé à Comilla, au Bangladesh. Il est contrôlé par Bangladesh Petroleum Exploration and Production Company Limited (BAPEX).
Vallée de Bangus/Vallée de Bangus :
La vallée de Bangus est une sous-vallée située dans l'État indien du Jammu-et-Cachemire. La vallée de Bangus est une sous-vallée située dans la vallée du Cachemire. Il est situé à l'ouest de la ville de Handwara, le long de la rivière Mawri, dans le district de Kupwara.
Bangwa forest_warbler/Bangwa forest warbler :
La paruline des forêts Bangwa ou paruline des broussailles Bangwa ( Bradypterus bangwaensis ) est une espèce de paruline de l' Ancien Monde de la famille des Locustellidae . On le trouve au Cameroun et au Nigeria. Ses habitats naturels sont les forêts de montagne humides subtropicales ou tropicales et les arbustes subtropicaux ou tropicaux de haute altitude. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Bangwaketse/Bangwaketse :
Les Bangwaketse (également connus sous le nom de BaNgwaketse ou Ngwaketse) sont l'une des huit principales tribus du Botswana et appartiennent à l'ethnie Tswana. (Le préfixe "Ba" ou "Bo" dans les noms tribaux africains en Afrique australe signifie "peuple de" ou "peuple qui parle". "Ma" signifie "personne de".) Kanye est le village original de Bangwaketse situé dans le district sud. installé en 1853, à l'origine appelé Ntsweng Hill. Le roi de la tribu est le roi Malope II, fils de Seepapitso IV. Le peuple Bangwaketse vit dans la région montagneuse aride du sud du Botswana mentionnée dans le livre Cherub: Guardian Angel. Il est bordé par Moshupa, Lobatse, Jwaneng et se trouve à 45 minutes en voiture de Gaborone, la capitale du Botswana. La ville est desservie par l'aéroport de Kanye. Un documentaire sur la famille royale Bangwaketse a été tourné en 2003–2005: "The Queen's Courtyard".
Bangwe/Bangwe :
Bangwe est une ville située dans le sud du Malawi, située entre Mpingwe Hill et Malabvi, et est également à proximité de Bangwe Hill.
Bangwe, Kigoma/Bangwe, Kigoma :
Bangwe est un quartier administratif du district de Kigoma-Ujiji de la région de Kigoma en Tanzanie. Le quartier couvre une superficie de 10,2 km2 (3,9 milles carrés) et a une altitude moyenne de 770 m (2 530 pieds). Selon le recensement de 2012, le quartier compte une population totale de 15 453 habitants.
Bangweulu/Bangweulu :
Bangweulu peut faire référence au bloc de Bangweulu, une partie du craton du Congo en Afrique centrale Bangweulu tsessebe, une antilope trouvée en Zambie Zones humides de Bangweulu en Zambie Lac Bangweulu en Zambie
Bangweulu (circonscription)/Bangweulu (circonscription):
Bangweulu est une circonscription de l'Assemblée nationale de Zambie. Il couvre une zone au sud du lac Bangweulu, y compris la ville de Samfya dans la province de Luapula.
Bangweulu Batwa/Bangweulu Batwa :
Bangweulu Twa, ou les BaTwa des marais de Bangweulu, sont l'un des nombreux groupes de Twa vivant en Zambie. Les autres sont Kafwe Twa et Lukanga Twa. Ils sont également connus sous les noms de BaTwa ou Abatwa. Alors que d'autres groupes Twa dispersés à travers l'Afrique équatoriale sont décrits comme des groupes pygmées et mesurant en moyenne environ 1,5 m (4 pieds 11 pouces) de hauteur, les Bangweulu Twa sont décrits comme plus grands et au moins en partie d'origine bantoue, mais ils peuvent être les descendants de anciens groupes de chasseurs-cueilleurs. Après l'arrivée de divers groupes bantous extérieurs dans la région, des groupes de Twa se sont déplacés vers les marécages et les territoires marécageux de la Zambie. Dans les descriptions du début du XXe siècle, on dit que les Bangweulu Twa vivent de la terre, ils n'avaient pas d'animaux domestiques mais cultivaient autour des fourmilières et sur d'autres parcelles surélevées. Grâce au commerce avec les voisins de l'intérieur, ils obtenaient de la farine et des céréales.
Bloc Bangweulu/Bloc Bangweulu :
Le bloc de Bangweulu est une unité cratonique qui fait partie du craton du Congo en Afrique centrale. Le bloc de Bangweulu se compose cependant de granitoïdes et de volcanites paléoprotérozoïques et est recouvert par une succession sédimentaire continentale paléoprotérozoïque, le groupe de Mporokoso, et ne conserve pas beaucoup de preuves directes de protolithes archéens. La preuve indirecte d'une ascendance archéenne pour le bloc de Bangweulu est fournie par les zircons détritiques au sein du groupe de Mporokoso, qui indiquent une zone source locale avec des zircons de 3,2, 3,0. 2,7 et 2,5 Ga, mais surtout par des zircons xénocristiques trouvés dans les lithologies volcaniques et granitiques du bloc de Bangweulu, et de la zone à l'ouest, la ceinture cuprifère d'Afrique centrale (Rainaud et al., 2003). Cela indique la présence d'un ca. 3.2 Ga terrane appelé le Likasi Terrane. Le bloc de Banweulu est bordé à l'ouest par le plateau de Kundelungu, au sud-ouest par l'arc lufilien, au sud-est par la ceinture de Kibaran Irumide et au nord-est par la ceinture d'Ubendian. Le bloc s'est formé au cours de l'orogenèse éburnienne, avec un socle cristallin daté de 1 835 Ma, impliquant le dernier magmatisme éburnien. Les sédiments post-éburniens comprennent le groupe de Mporokoso, la formation de Kasama, les lits de Luitikila et de Luapula et les alluvions cénozoïques de la rivière Chambeshi et des bassins de Kalungu, de Lower Chambeshi et du lac Bangweulu.
Bangweulu Solar_Power_Station/Centrale solaire de Bangweulu :
La centrale solaire de Bangweulu (BSPS) est une centrale solaire de 54 MW (72 000 ch) en Zambie. La ferme solaire qui a été mise en service commercialement en mars 2019, a été développée et appartient à un consortium comprenant Neoen, un IPP français, Industrial Development Corporation of Zambia (IDC Zambia), une société parapublique gouvernementale et First Solar, un panneau solaire basé aux États-Unis. fabricant. La centrale électrique a coûté 60 millions de dollars américains à développer.
Zones humides de Bangweulu/zones humides de Bangweulu :
Les zones humides de Bangweulu sont un écosystème de zones humides adjacent au lac Bangweulu dans le nord-est de la Zambie. La zone a été désignée comme l'une des zones humides les plus importantes du monde par la Convention de Ramsar et comme une "zone importante pour les oiseaux" par BirdLife International. African Parks a commencé à gérer Bangweulu en partenariat avec le Département zambien des parcs nationaux et de la faune avec la création du Conseil de gestion des zones humides de Bangweulu en août 2008.
Bangweulu tsessebe/Bangweulu tsessebe :
Le Bangweulu tsessebe (Damaliscus lunatus superstes) est une population et un possible taxon de Damaliscus lunatus] (topi ou sassaby), qui sont de grandes antilopes africaines des prairies. Cette population est actuellement limitée au nord de la Zambie à l'état sauvage, bien qu'elle ait été signalée dans l'extrême sud voisin de la République démocratique du Congo dans les années 1940. Également considérée comme la population la plus septentrionale appartenant à la sous-espèce nominale de sassaby du sud, elle a été décrite en 2003 comme une nouvelle espèce, pour être rétrogradée en sous-espèce quelques années plus tard. Son statut taxonomique n'est pas clair à partir de 2021. Comme un sassaby individuel de ce taxon ne peut pas être clairement distingué des populations du sud, le taxon a été défini à l'aide d'une suite expérimentale de techniques statistiques appliquées à un ensemble d'échantillons, basée sur une analyse multivariée, et reconnu sous une nouvelle taxonomie expérimentale. Les antilopes sassaby nominales deviennent progressivement plus sombres en moyenne dans les populations du nord, et ont en moyenne des cornes légèrement plus épaisses à la base du crâne, mais celles du nord de la Zambie sont les plus sombres et avec les cornes les plus robustes en moyenne (une moyenne de 4,3 % plus épaisses que la moyenne du Botswana, contre une différence de taille moyenne de 1,2 % entre le Botswana et le Zimbabwe).
Langue bangwinji/langue bangwinji :
Bangwinji (Bangjinge) est l'une des langues de la savane de l'État de Gombe, dans l'est du Nigéria. Leur ethnonyme est Báŋjìŋèb (pl.; forme sg. : Báŋjìŋè). Il existe deux dialectes, Kaalɔ́ et Naabáŋ. Bangwinji s'était initialement installé à Kaalɔ́ et Naabáŋ dans les montagnes du nord de Muri, et a depuis déménagé dans les plaines.
Bangxing/Bangxing :
Bangxing ( tibétain : སྤང་ཤིང་ ; chinois : 旁辛 ; pinyin : Bàngxīn ) est un canton du comté de Medog , dans la région autonome du Tibet de la République populaire de Chine . Il se trouve à une altitude de 2 161 mètres (7 090 pieds). Sa population en 2007 était de 1 351 habitants, la commune est située dans la province traditionnelle de Pemako, la plupart des habitants sont des locuteurs de Tshangla.
Bangyili/Bangyili :
Bangyili est une communauté du district métropolitain de Tamale dans la région nord du Ghana.
Bangzi/Bangzi :
Bangzi (梆子), également connu sous le nom d'opéra Bangzi et d'opéra Clapper, peut faire référence à plusieurs genres d'opéra chinois étroitement liés : l'opéra du Henan, du Henan Hebei bangzi, du Hebei Qinqiang, du Shaanxi l'opéra du Shanxi, du Shanxi
Bang%C4%B1r Bang%C4%B1r/Bangır Bangır :
Bangır Bangır (Loudly Loudly) est le neuvième album studio du chanteur turc Gülşen. Il est sorti le 29 avril 2015 par Doğan Music Company. Les premières informations sur l'album ont été discutées pour la première fois en février 2014 et sa date de sortie a été reportée car Gülşen a écrit et composé des chansons pour ses collègues. L'enregistrement a commencé au second semestre 2014 dans des studios d'Istanbul et de Londres et s'est poursuivi jusqu'au début de 2015. Comme son précédent album Beni Durdursan mı? (2013), Gülşen a écrit et composé toutes les chansons de l'album. Les arrangements des chansons ont été réalisés par Ozan Çolakoğlu. Un album pop qui contient également des chansons de danse, les paroles de Bangır Bangır comportent des phrases d'argot turc. L'album a reçu des critiques mitigées de la part des critiques. Beaucoup ont accusé la chanteuse de répéter le style musical de son album précédent et certains ont souligné qu'elle s'était inspirée de Sezen Aksu, ce qui se reflétait dans les paroles des chansons. Pour la couverture et l'image de l'album, Gülşen s'est inspiré de l'apparence de la chanteuse brésilienne Carmen Miranda et des œuvres d'art de l'artiste mexicaine Frida Kahlo. Certains critiques ont cependant laissé des commentaires négatifs et ont comparé son image à celle de la chanteuse américaine Katy Perry et de la chanteuse anglaise FKA Twigs. Trois vidéoclips sont sortis pour l'album. La vidéo du premier single, " Bangır Bangır ", a été enregistrée à La Havane, Cuba, et est sortie comme le premier clip vidéo de l'album. Il est devenu le clip vidéo le plus regardé sur YouTube en Turquie en 2015. Il est également devenu la chanson la plus recherchée sur Google en Turquie. Les chansons ont dominé le Top 20 de Türkçe pendant treize semaines. Le clip de "Dan Dan" a été enregistré en Californie, aux États-Unis, dans lequel Gülşen est apparu dans un maillot de bain rouge et des bottes. RTÜK a trouvé l'apparence et les actes de Gülşen dans la vidéo similaires à "des femmes qui donnent des services sexuels aux hommes au téléphone" et a conclu que le clip était nocif pour les enfants, ce qui a entraîné la facturation des chaînes qui avaient diffusé le clip vidéo. Le troisième et dernier clip vidéo, "Büyük Hatırın Var", a été publié deux ans après la sortie de l'album. Bangır Bangır s'est immédiatement classé premier sur la liste des meilleures ventes de D&R après sa sortie et s'est vendu à 100 000 exemplaires physiques à la fin de 2015, devenant ainsi le deuxième album le plus vendu de l'année en Turquie. En raison de son succès, DMC a décerné à l'album une certification or. Pour promouvoir l'album, Gülşen a donné divers concerts en Turquie et en Europe. Le premier single, "Bangır Bangır", a reçu les prix du meilleur clip vidéo et de la meilleure chanson aux 42e Golden Butterfly Awards, et Gülşen a interprété le premier avec "Dan Dan" lors de la cérémonie de remise des prix.
Bang%E2%80%93bang control/Bang–bang control :
Dans la théorie du contrôle, un contrôleur bang-bang (contrôleur à 2 étapes ou tout ou rien) est un contrôleur à rétroaction qui bascule brusquement entre deux états. Ces contrôleurs peuvent être réalisés en termes de n'importe quel élément fournissant une hystérésis. Ils sont souvent utilisés pour contrôler une installation qui accepte une entrée binaire, par exemple un four complètement allumé ou complètement éteint. Les thermostats résidentiels les plus courants sont des contrôleurs bang-bang. La fonction échelon de Heaviside dans sa forme discrète est un exemple de signal de commande bang-bang. En raison du signal de commande discontinu, les systèmes qui incluent des contrôleurs bang-bang sont des systèmes à structure variable, et les contrôleurs bang-bang sont donc des contrôleurs à structure variable.
Banh Mianwala_Halt_railway_station/Gare Banh Mianwala Halt :
La gare de Banh Mianwala Halt (ourdou : بند میانوالا ہالٹ ریلوے اسٹیشن) est située au Pakistan.
Banhadoa/Banhadoa :
Banhadoa est un genre de papillons nocturnes appartenant à la famille des Tortricidae.
Banhadoa luculenta/Banhadoa luculenta :
Banhadoa luculenta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve à Paraná, au Brésil.
Banhados de_Iguape_Ecological_Station/Station écologique de Banhados de Iguape :
La station écologique de Banhados de Iguape (en portugais : Estaco Ecológica dos Banhados de Iguape) est une station écologique de l'État de São Paulo, au Brésil. Il protège une zone de mangrove. Depuis 2013, il est administré dans le cadre de la Station écologique Juréia-Itatins.
Banhados do_Delta_Biological_Reserve/Banhados do Delta Biological Reserve :
La réserve biologique de Banhados do Delta do Jacuí ( portugais : Reserva Biológica dos Banhados do Delta do Jacuí ) est une réserve biologique située dans le delta du fleuve Jacuí à Rio Grande do Sul , au Brésil .
Banhalan-e Bala/Banhalan-e Bala :
Banhalan-e Bala ( persan : بان هلان بالا , également romanisé sous le nom de Bānhalān-e Bālā ; également connu sous le nom de Bānhalān ) est un village du district rural de Dustan , district de Badreh , comté de Darreh Shahr , province d'Ilam , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 250 habitants, répartis en 47 familles. Le village est peuplé de Kurdes.
Banham/Banham :
Banham peut faire référence à : Banham (nom de famille) Banham, Norfolk Banham Conversions Banham Poultry Banham Zoo Banham Patent Locks
Banham, Norfolk/Banham, Norfolk :
Banham est un village anglais et une paroisse civile du comté de Norfolk, à environ 11 km au nord de Diss, 19 km à l'est de Thetford et 32 ​​km au sud-ouest de Norwich. Il abrite le zoo de Banham, une collection privée ouverte au public depuis plus de 40 ans, qui abrite plus de 2000 animaux. L'église paroissiale de l'Église d'Angleterre, dédiée à Sainte Marie la Vierge, est un bâtiment classé Grade I. Le nom du village dérive de "Bean homestead/village", ou peut-être "terre enclavée où poussent les haricots".
Banham (nom de famille)/Banham (nom de famille) :
Banham est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Bob Banham (1912–1999), footballeur et entraîneur de la ligue australienne de rugby Cliff Banham (fl. 1952), footballeur néo-zélandais Frank Banham (né en 1975), joueur de hockey sur glace canado-hongrois John Banham (né en 1940 ), l'homme d'affaires britannique Katharine Banham (1897–1995), la psychologue du développement anglaise Rachel Banham (née en 1993), le basketteur américain Reyner Banham (1922–1988), le critique d'architecture anglais Russ Banham (né en 1954), l'écrivain, reporter et journaliste américain Stanley Banham (1913-1984), joueur de cricket anglais Stephen Banham (né en 1968), typographe australienne Teresa Banham (née en 1964), actrice de télévision et de théâtre britannique Tony Banham (née en 1959), historien anglais
Conversions Banham/Conversions Banham :
Banham Conversions (Banmoco) était un carrossier et un fabricant de voitures en kit de la fin des années 1970 jusqu'en 2004. La société, basée à Rochester, Kent, a été fondée par Paul Banham qui a commencé comme carrossier convertissant des véhicules en cabriolets. Il a réalisé des versions décapotables de la Ferrari 400, de l'Aston Martin DBS et V8 et de la Rolls-Royce Corniche. Plus tard dans les années 1990, l'entreprise a commencé à vendre des kits de conversion au grand public pour convertir des véhicules courants en quelque chose de plus sportif, ceux-ci étaient principalement basés sur des voitures britanniques telles que l'Austin mini, l'Austin/rover metro, les modèles Jaguar et l'Austin Maestro mais l'entreprise a acquis une grande renommée pour les répliques Porsche. Les kits ont été vendus jusqu'au milieu des années 2000, lorsque les Banham Conversions ont cessé la production de toutes les voitures en kit. Paul Banham n'a pas quitté l'industrie automobile car plus tard en 2007, il a produit une réplique en kit du prototype Jaguar XK180 sous une société distincte, puis a ensuite restauré et créé de nouveaux volants à jante en bois classiques sous sa société Myrtle LTD.
Groupe Banham/Groupe Banham :
Banham Group (anciennement connu sous le nom de Banham Patent Locks) est une entreprise familiale de sécurité. Fondé en 1926, Banham Group est aujourd'hui le plus grand fournisseur de systèmes anti-effraction et de prévention des incendies à Londres. L'histoire de l'entreprise remonte à 1926, lorsque William F. Banham a inventé la première serrure à pêne demi-tour automatique après une série de cambriolages dans la boutique de vêtements de sa femme. . Il a ouvert sa propre boutique de serrurier sur Oxford Street, à Londres, et a offert 25 £ à quiconque pouvait crocheter ou casser l'une de ses serrures brevetées. Le groupe Banham propose toujours les serrures brevetées et le système d'enregistrement des clés de sécurité ainsi que d'autres produits et services de sécurité. Entre les années 1968 et 1981, l'entreprise crée une division alarme, une division contrôle d'accès et ouvre un centre de télésurveillance. Depuis lors, ils ont reçu des prix de la police métropolitaine pour leurs systèmes d'alarme et des certificats de Secured by Design, l'initiative phare officielle de la police britannique, pour leurs serrures, volets, grilles et coffres-forts. La société assure également la sécurité des célébrités et des politiciens. La société a un siège social basé à Earlsfield et des salles d'exposition à Kensington, Golders Green, Thames Valley Maidenhead, Guildford et la salle d'exposition de la côte sud à Worthing. Le groupe Banham a déménagé dans son siège social construit à cet effet. à Earlsfield depuis leurs bureaux de Vauxhall en 2015.
Volaille Banham/Volaille Banham :
Banham Poultry est un producteur de volaille britannique, basé à Attleborough, Norfolk, avec un chiffre d'affaires annuel de 100 millions de livres sterling. Son président était Michael Foulger, qui est également vice-président du Norwich City FCEn 2018, la société a été mise en vente, ; quelques jours plus tard, deux entrepreneurs en lutte antiparasitaire ont été retrouvés morts près du site de Banham. L'entreprise compte plus de 1 000 employés. La société a été rachetée par Chesterfield Poultry en octobre 2018. Fin octobre 2021, Banham Poultry a été rachetée par le Boparan Private Office, propriétaire du transformateur de volaille 2 Sisters Food Group et Bernard Matthews.
Zoo de Banham/Zoo de Banham :
Banham Zoological Gardens est un zoo de 50 acres (20 ha) à Banham, Norfolk, Angleterre. Le zoo lui-même, qui abrite aujourd'hui plus de 2 000 animaux, a ouvert au public en 1968, est devenu un organisme de bienfaisance en 2013 et a depuis souvent reçu le prix de la meilleure attraction de Norfolk, par de nombreuses organisations différentes, avec une fréquentation annuelle des visiteurs. de plus de 200 000 personnes. Il fait partie de la Zoological Society of East Anglia, un organisme de bienfaisance enregistré qui possède également Africa Alive! près de Lowestoft, Suffolk.
Tour Banharn-Jamsai/Tour Banharn-Jamsai :
La tour Banharn-Jamsai (thaï : หอคอยบรรหาร-แจ่มใส ; RTGS : ho khoi Banhan Chaemsai) est la plus haute tour de Thaïlande et l'une des principales attractions de la province de Suphan Buri. Il se trouve dans le parc Chaloem Phatthara Rachinee, Tambon Tha Pee Leang, district de Mueang Suphan Buri. Il porte le nom de l'ancien Premier ministre Banharn Silpa-archa et de son épouse Jamsai Silpa-archa.
Banharn Silpa-archa/Banharn Silpa-archa :
Banharn Silpa-archa (également orthographié Banhan, Silapa-, Sinlapa-, -acha ; thaï : บรรหาร ศิลปอาชา, RTGS : Banhan Sinlapa-a-cha, prononciation thaïlandaise : [ban.hǎːn sǐn.lá.pà.ʔaː.t͡ɕ] ; chinois : 馬德祥 ; 19 août 1932 - 23 avril 2016) était un homme politique thaïlandais. Il a été Premier ministre de Thaïlande de 1995 à 1996. Banharn a fait fortune dans le secteur de la construction avant de devenir député représentant sa province natale de Suphan Buri. Il a occupé différents postes ministériels dans plusieurs gouvernements. En 1994, il est devenu le chef du Parti de la nation thaïlandaise. En 2008, le parti a été dissous par la Cour constitutionnelle et Banharn a été interdit de politique pendant cinq ans.
Banhaw, Spring_and_Blackthorn%27s_Woods/Banhaw, Spring et Blackthorn's Woods :
Banhaw, Spring and Blackthorn's Woods est un site biologique d'intérêt scientifique particulier de 123,4 hectares à l'est de Corby dans le Northamptonshire. Ces bois sont l'un des plus grands vestiges de l'ancienne forêt royale de Rockingham. Ce sont principalement des frênes et des chênes pédonculés sur des sols argilo-calcaires humides. La flore du sol est diversifiée et il y a des graminées telles que l'herbe à cheveux touffue, l'herbe des prés rugueuse et le melick des bois. Il y a un accès au bois de Banhaw par un sentier depuis Lower Benefield.
Parc national de Banhine/Parc national de Banhine :
Le parc national de Banhine est une zone protégée dans le nord de la province de Gaza, au Mozambique. Le parc a été créé le 26 juin 1973. En 2013, les limites du parc ont été mises à jour pour mieux refléter les réalités du terrain, en particulier la présence humaine dans la région.
Banholt/Banholt :
Banholt (limbourgeois : Tebannet) est un village de la province néerlandaise du Limbourg. Elle fait partie de la commune d'Eijsden-Margraten et se trouve à environ 10 km au sud-est de Maastricht. Le village a été mentionné pour la première fois en 1294 ou 1295 sous le nom de Bannoyt. Banholt qui s'est développé au Moyen Age sur le plateau de Margraten. Au 18ème siècle, il est devenu un village routier. L'église catholique St Gerlachus est une église à trois nefs avec une large église qui a été construite entre 1874 et 1876. Banholt abritait 471 personnes en 1840.
Canton de Banhong/Canton de Banhong :
Le canton de Banhong ( chinois :班洪乡) est un canton rural du comté autonome de Cangyuan Va, dans le Yunnan, en Chine. Le canton est bordé au nord par la ville de Mengding et le canton de Hepai, à l'est par le canton de Menglai et le canton de Mengjiao, au sud par la ville de Mengdong et le canton de Mongmao, et à l'ouest par la ville de Mangka et le canton de Banlao. Au recensement de 2010, il avait une population de 10 587 habitants et une superficie de 332,754 kilomètres carrés (128,477 milles carrés).
Banhpur/Banhpur :
Banhpur (également connu sous le nom de Bahainpur) est un village du district de Bulandshahr dans l'État indien de l'Uttar Pradesh. Il relève de Siana tehsil. Il appartient à la division Meerut. Il est situé à 409 km au nord du siège du district de Bulandshahr. A 9 km de BB Nagar. A 420 km de Lucknoow, Hingbara (3,5 km), Takrarpur Ladpor (4,1 km) sont les villages voisins de Banhpur. Banhpur est entouré par le bloc Simbhawali vers le nord, le bloc Siana vers l'est, le bloc Garh Mukteshwar vers le nord et le bloc Hapur vers l'ouest. Hapur, Pilkhuwa, Bulandshahr, Siana, BB Nagar, Gulaothi et Sikandrabad sont des villes proches de Banhpur.
Banhu/Banhu :
Le banhu (板胡, pinyin : bǎnhú) est un instrument traditionnel chinois à cordes frottées de la famille des instruments huqin. Il est principalement utilisé dans le nord de la Chine. Ban signifie un morceau de bois et hu est l'abréviation de huqin. Comme les erhu et gaohu plus familiers, le banhu a deux cordes, est tenu verticalement et les cheveux de l'archet passent entre les deux cordes. Le banhu diffère par sa construction de l'erhu en ce que sa caisse de résonance est généralement faite d'une coquille de noix de coco plutôt que de bois, et au lieu d'une peau de serpent qui est couramment utilisée pour couvrir les faces des instruments huqin, le banhu utilise une fine planche de bois. Le banhu est parfois aussi appelé "banghu", car il est souvent utilisé dans les opéras bangzi du nord de la Chine, comme le Qinqiang de la province du Shaanxi. Le yehu, un autre type de violon chinois avec un corps en noix de coco et une face en bois, est principalement utilisé dans le sud de la Chine.
Banhua/Banhua :
Banhua ( chinois :版画) est le terme générique chinois pour tous les objets d'art imprimés, et en particulier pour ceux fabriqués par gravure sur bois, le terme utilisé pour les gravures sur bois d'Asie.
Banhxeochelys/Banhxeochelys :
Banhxeochelys est un genre éteint de tortues Geoemydid qui a vécu entre le milieu et la fin de l'Éocène du Vietnam. Le type et la seule espèce est Banhxeochelys trani. L'origine du nom du genre vient du plat vietnamien en forme de crêpe bánh xèo et du latin chelys, qui signifie tortue en grec. Le nom spécifique honore Đặng Ngọc Trần, directeur à la retraite de la Division de la coopération internationale du Département de géologie et des minéraux du Vietnam. Les fossiles de Banhxeochelys ont été trouvés dans la mine de charbon Na Duong de la province de Lạng Sơn. La localité type de Banhxeochelys a produit plus de 100 tortues, mais seuls les 30 spécimens les mieux conservés (14 adultes, 8 subadultes et 8 juvéniles) ont été décrits et identifiés comme Banhxeochelys car les autres sont trop fragmentaires ou mal conservés pour des données morphologiques utiles.
Bani/Bani :
Bani peut faire référence à :
Bani, Bani/Bani, Bani :
Bani est la capitale du département de Bani dans la province du Séno au nord du Burkina Faso. Elle comptait 5 771 habitants en 2008. Bani est connue pour ses sept mosquées en argile et est située entre Kaya, Burkina Faso et Dori, Burkina Faso.
Bani, Bani,_Bani/Bani, Bani, Bani :
"Bani, Bani, Bani" (Money, Money, Money) est un single du groupe de hip-hop roumain BUG Mafia, avec des voix de Michel Kotcha. La chanson, produite par le membre du groupe Tataee et mixée par le collaborateur de longue date Cristi Dobrică, est sortie en tant que single en téléchargement numérique autonome le 24 avril 2017 par Casa Productions en Roumanie. La chanson examine les relations problématiques qui naissent des difficultés financières, tout en réfléchissant sur les perspectives passées et futures du groupe. Le clip vidéo d'accompagnement de la chanson, réalisé par Alin Surdu, représente un certain nombre de personnages fictifs vivant une lutte stylisée pour le confort fiscal, tout en mettant également en vedette les membres du groupe et le chanteur Michel Kotcha interprétant respectivement leurs couplets et leur refrain.
Bani, Bourzanga/Bani, Bourzanga :
Bani est un village du département de Bourzanga de la province de Bam au nord du Burkina Faso. Elle compte 1 853 habitants.
Bani, Chhatoh/Bani, Chhatoh :
Bani est un village du bloc Chhatoh du district de Rae Bareli, dans l'Uttar Pradesh, en Inde. Il est situé à 4 km de Jais, la ville la plus proche. En 2011, Bani a une population de 1 682 personnes, dans 325 ménages. Il n'y a pas d'écoles et un dispensaire mobile. Il appartient au nyaya panchayat de Hajipur. Le recensement de 1951 a enregistré Bani comme comprenant 4 hameaux, avec une population totale de 490 personnes (257 hommes et 233 femmes), dans 101 ménages et 87 maisons physiques. La superficie du village était de 388 acres. 17 résidents étaient alphabétisés, tous de sexe masculin. Le village a été répertorié comme appartenant au pargana de Rokha et au thana de Nasirabad. Le recensement de 1961 a enregistré Bani comme comprenant 4 hameaux, avec une population totale de 537 personnes (275 hommes et 262 femmes), dans 107 ménages et 107 maisons physiques. La superficie du village était de 388 acres. Le recensement de 1981 a enregistré Bani comme ayant une population de 856 personnes, dans 180 ménages, et ayant une superficie de 163,08 hectares. Les principaux aliments de base étaient le blé et le riz. Le recensement de 1991 a enregistré une population totale de 1 092 personnes (537 hommes et 555 femmes), dans 219 ménages et 213 maisons physiques. La superficie du village était de 163 hectares. Les membres de la tranche d'âge 0-6 ans étaient au nombre de 223, soit 20,4 % du total ; ce groupe était composé à 48 % d'hommes (106) et à 52 % de femmes (117). Les membres des castes répertoriées représentaient 32,9% de la population du village, tandis qu'aucun membre des tribus répertoriées n'a été enregistré. Le taux d'alphabétisation du village était de 17% (151 hommes et 36 femmes). 424 personnes ont été classées comme travailleurs principaux (289 hommes et 135 femmes), tandis que 0 personnes ont été classées comme travailleurs marginaux ; les 668 résidents restants n'étaient pas des travailleurs. La répartition des principaux travailleurs par catégorie d'emploi était la suivante : 311 cultivateurs (c'est-à-dire des personnes qui possédaient ou louaient leur propre terre) ; 46 ouvriers agricoles (c'est-à-dire des personnes qui travaillaient la terre de quelqu'un d'autre en échange d'une rémunération); 0 travailleurs de l'élevage, de la sylviculture, de la pêche, de la chasse, des plantations, des vergers, etc. ; 0 dans les mines et carrières ; 0 travailleurs domestiques de l'industrie ; 21 travailleurs employés dans d'autres rôles de fabrication, de transformation, de service et de réparation ; 3 ouvriers du bâtiment; 8 employés dans le commerce et le commerce; 0 employés dans le transport, le stockage et les communications ; et 35 dans d'autres services.
Bani, Gambie/Bani, Gambie :
Bani est une ville de l'extrême est de la Gambie. Il est situé dans le district de Kantora dans la division Upper River. En 2008, il a une population estimée à 1177.
Bani, Gnagna/Bani, Gnagna :
Bani est un village du département de Coalla de la province de Gnagna à l'est du Burkina Faso. Le village compte 749 habitants.
Bani, Inde/Bani, Inde :
Bani est un village et un tehsil du district de Kathua au Jammu-et-Cachemire, en Inde. L'endroit est surtout connu pour Shakti Mata Mandir qui a une histoire riche. L'endroit a de nombreux temples légendaires comme Jorian Wali Mata, Doullah Mata, Dhaji Mata, Galu Mata, le célèbre temple Shiv à Chaunri, etc. L'endroit est la «Terre des dieux». Le village a un énorme potentiel touristique avec des endroits comme la vallée de Sarthal, Dhaggar, Khajiar, le barrage de Gatti, etc. Les gens peuvent marcher jusqu'à Tranglote, une montagne célèbre pour le Naag devta. L'endroit a un glacier connu sous le nom de Vaskund qui rend hommage à la rivière Sewa.
Bani, Iran/Bani, Iran :
Bani ( persan : باني , également romanisé sous le nom de Bānī ) est un village du district rural de Targavar , district de Silvaneh , comté d' Urmia , province d' Azerbaïdjan occidental , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 342 habitants, répartis en 62 familles.
Bani, Mirpur/Bani, Mirpur :
Banni est un village du Mirpur Tehsil du district de Mirpur en Azad Cachemire, au Pakistan.
Bani, Pangasinan/Bani, Pangasinan :
Bani , officiellement la municipalité de Bani ( Pangasinan : Baley na Bani ; Ilocano : Ili ti Bani ; Tagalog : Bayan ng Bani ), est une municipalité de 2e classe dans la province de Pangasinan , aux Philippines . Selon le recensement de 2020, elle compte une population de 52 603 personnes. La ville, surnommée le "Golden West" dans les années 1960 et au début des années 1970, porte le nom de l'arbre Bani que l'on pouvait trouver dans le Poblacion.
Bani, Rahi/Bani, Rahi :
Bani est un village du bloc Rahi du district de Rae Bareli, dans l'Uttar Pradesh, en Inde. Il est situé à 7 km de Rae Bareli, le siège du district. En 2011, il a une population de 672 personnes, dans 136 ménages. Il n'a pas d'écoles et pas d'établissements de santé. Le recensement de 1961 a enregistré Bani comme comprenant 2 hameaux, avec une population totale de 291 personnes (152 hommes et 139 femmes), dans 63 ménages et 62 maisons physiques. La superficie du village était de 210 acres. Le recensement de 1981 a enregistré Bani comme ayant une population de 401 personnes, dans 81 ménages, et ayant une superficie de 87,42 hectares. Les principaux aliments de base étaient le blé et le riz.
Bani-Bangou/Bani-Bangou :
Bani-Bangou (var. Banibanagan) est une ville du sud-ouest du Niger, dans le département rural du nord de Ouallam, région de Tillabéri. Elle est le chef-lieu de la commune rurale de Bani-Bangou. Sur la route principale de Ouallam sur la route de la ville frontalière malienne d'Andéramboukane. Il est à 135 km au nord-est de Ouallam et à 70 km par la route du Mali. C'est à environ 200 km de cross de Niamey. La commune est le siège d'une « Commune rurale » du même nom, l'une des quatre communes rurales du Département. Les villages voisins incluent Gorou, Bassikwana et Tondi Tiyaro Kwara au nord; Koloukta et Dinara le long de l'autoroute ouest ; Ouyé au sud-est. La commune de Bani-Bangou se situe dans la région historique du plateau de Zarmaganda, l'une des habitations traditionnelles du peuple Djerma. La population reste majoritairement Djerma avec des communautés semi-nomades Kel Dinnik Touareg. Zone pauvre en bordure du désert du Sahara, Bani-Bangou a été durement touchée par la famine rurale lors de la crise alimentaire nigérienne de 2005-2006. La cartographie de l'utilisation des terres de 2006 a montré que la ville elle-même, construite le long d'un oued asséché courant vers le sud jusqu'au fleuve Niger, se trouvait sur la ligne de transition entre les prairies sahéliennes au sud et à l'ouest et le désert au nord et à l'est.
Bani-ye Shib/Bani-ye Shib :
Bani-ye Shib ( persan : باني شيب , également romanisé sous le nom de Bānī-ye Shīb ; également connu sous le nom de Bān-e Shīb ) est un village du district rural de Sarbuk , district de Sarbuk , comté de Qasr-e Qand , province du Sistan et du Baluchestan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 641, dans 114 familles.
Bani %27Abbas,_Taizz/Bani 'Abbas, Taiz :
Bani ʿAbbas (arabe : بني عباس) est un sous-district situé dans le district d'Al-Mawasit, dans le gouvernorat de Taiz, au Yémen. Bani ʿAbbas avait une population de 4 916 selon le recensement de 2004.
Bani (Vidhan_Sabha_circonscription)/Bani (circonscription de Vidhan Sabha) :
Bani (circonscription de Vidhan Sabha) est l'une des 87 circonscriptions de l'Assemblée législative du Jammu-et-Cachemire du Jammu-et-Cachemire, une région administrée comme un territoire de l'Union de l'Inde. Bani fait également partie de la circonscription d'Udhampur Lok Sabha.
Bani (lettre)/Bani (lettre):
Bani (asomtavruli Ⴁ, nuskhuri ⴁ, mkhedruli ბ) est la 2ème lettre des trois scripts géorgiens. Dans le système de chiffres géorgiens, il a une valeur de 2. Bani représente généralement le plosif bilabial exprimé / b /, comme la prononciation de ⟨ b⟩ dans "garçon".
Bani Abidi/Bani Abidi :
Bani Abidi (né en 1971) est un artiste pakistanais travaillant avec la vidéo, la photographie et le dessin. Elle a étudié les arts visuels au National College of Arts de Lahore et à la School of the Art Institute of Chicago. En 2011, elle a été invitée pour le programme DAAD Artists-in-Berlin, et depuis lors, elle réside à Berlin. Au cours des deux dernières décennies, Abidi a travaillé avec l'image en mouvement. Brouillant les frontières entre réalité et fiction, ses œuvres mettent en lumière les absurdités du quotidien. Les scènes qu'elle met en scène sont représentées par des personnages anonymes qui peinent à poser de petits gestes de résistance. Cela se produit généralement dans le cadre plus large du pouvoir de l'État et du nationalisme. Elle croit en l'agence du rire, utilisant ainsi l'humour à son meilleur effet dans ses œuvres.
Bani Adam/Bani Adam :
Bani Adam ( persan : بنی‌آدم ; hébreu : בן־אדם , signifiant "Fils d'Adam" ou "Êtres humains", est le nom du célèbre poème du poète persan Saadi Shirazi de son Gulistan . Une traduction de la première ligne du poème était cité par l'ancien président américain Barack Obama dans un message vidéo aux Iraniens pour marquer Norouz, le Nouvel An persan, le 20 mars 2009. Le poème est également inscrit sur un grand tapis fait main installé en 2005 sur le mur d'une salle de réunion à le bâtiment des Nations Unies à New York.
Bani Afghan/Bani Afghan :
Bani Afghan (بنى افغان - enfants afghans) est un village situé dans le district de Mianwali de la province du Pendjab à Kala Bagh (قلعه باغ "Jardin de la Citadelle") au Pakistan. Le village contient une école primaire.
Bani Al_Awam_District/District de Bani Al Awam :
Le district de Bani Al Awam est un district du gouvernorat de Hajjah, au Yémen. En 2003, le district comptait une population de 52 222 habitants.
Bani Al_Harith_District/District de Bani Al Harith :
Le district de Bani Al Harith (arabe : مديرية بني الحارث Mudayrīyah Bani Al Ḥarith) est un district du gouvernorat d'Amanat Al Asimah, au Yémen, fondé par un sous-clan des Banu Harith. En 2003, le district avait une population de 184 509 habitants.
Bani Ammar/Bani Ammar :
Bani Ammar (arabe : بني عمار) est un village situé près de Tahta-Sohag ; au sud-ouest entre Banhau (arabe : بنهو) et El-Sawamaa Gharb (arabe : الصوامعه غرب) à l'est et Enibis (arabe : عنيبس) à l'ouest. Les habitants travaillent principalement dans des activités agricoles traditionnelles. Beaucoup d'entre eux ont établi d'autres résidences ailleurs, principalement au Caire, à Alexandrie, etc. Majoritaires en Égypte, un grand nombre d'enfants ont déjà intégré le système éducatif national et sont diplômés de lycées et d'universités. L'Enseignement Religieux trouve, comme prévu, ses racines dans ce village. Il remonte à deux siècles et est centré sur la mosquée et l'université al-Azhar. On remarque également que certains habitants ont immigré à l'étranger, principalement vers les pays du Golfe, l'Irak, la Libye, etc. La première mention de Bani Ammar se trouve dans le livre distingué "Description de l'Égypte" (français : Description de l'Égypte (1809)), qui est une description scientifique complète de l'Égypte ancienne et moderne écrite par les scientifiques français accompagnant l'expédition de Napoléon en Égypte de 1798 à 1801. Bani Ammar doit être là bien avant l'expédition complète en Égypte. La fête nationale du gouvernorat de Sohag (10 avril 1799) est également liée dans une certaine mesure à l'histoire de Bani Ammar. Ce jour-là, les gens autour de Juhaina (arabe : جهينة) ont fait face aux troupes françaises, qui ont envahi sous la direction de Napoléon toute la région de la Haute-Égypte retraçant celle des Mamelouks (arabe : مماليك). Ils ont été arrêtés dans la bataille de Juhaina. Les Juhainas sont des parents proches des Bani Ammars. Les deux personnes ont immigré de l'île d'Arabie et ont même divisé leur nouvelle terre en conséquence. Les Bani Ammars sont des Hashimitis enracinés dans la dynastie d'Arabie de Hashim ibn Abd al-Manaf (arabe : هاشم بن عبد مناف). Concrètement, les racines de la famille principale proviennent de Ja`far bin Abī Tālib (arabe : جعفر ابن أبي طالب).
Bani Achraf/Bani Achraf :
Bani Ashraf est un politicien du Parti nationaliste du Bangladesh et un député du siège réservé.
Bani Bahir/Bani Bahir :
Banī Baḥir (arabe : بني بحير) parfois appelé Banī Bakhir (arabe : بني بخير) est un sous-district situé dans le district de Shar'ab as-Salam, dans le gouvernorat de Taiz, au Yémen. Banī Bahir avait une population de 1030 selon le recensement de 2004.
Bani Bahr/Bani Bahr :
Bani Bahr, ou Bani Baher signifie (Bahr ou Baher) famille ou tribu. Les Bani Bahr, ou Bani Baher ( بني بحر ), sont l'une des tribus arabes qui vivaient aux frontières de la Syrie et de l'Irak, proches de la ville existante (Maya-den) et l'un des descendants des Banu Lakhm. Ils vivent au Koweït, en Irak, en Syrie et en Arabie saoudite. L'épouse de l'ancien Amer du Koweït était de la famille Bahr. L'une des personnes les plus riches du Koweït était Abdul Rahman Bahr. De nombreuses familles Bahr vivent à Alep, en Syrie.
Bani Basu/Bani Basu :
Bani Basu (né le 11 mars 1939 en bengali : বাণী বসু) est un prolifique auteur, essayiste, critique, poète, traducteur et professeur indien bengali.
Bani Bayadhah_Mosquée/Mosquée Bani Bayadhah :
La mosquée Bani Bayadhah (arabe : مسجد بني بياضة) est l'une des mosquées historiques de Médine, en Arabie saoudite, et on pense que c'est l'endroit où le prophète islamique Muhammad s'est arrêté pour la prière, selon les récits d'Umar bin Shabba et Ibn Zabala.
Bani Bhushan_Rai/Bani Bhushan Rai :
Bani Bhushan Rai était un homme politique indien de l'État du Madhya Pradesh. Il a représenté la circonscription de Surkhi Vidhan Sabha de l'Assemblée législative indivise du Madhya Pradesh en remportant les élections générales de 1957.
Enchère Bani/Enchère Bani :
Bani Bid ( persan : باني بيد , également romanisé sous le nom de Bānī Bīd ; également connu sous le nom de Bān Bīd et Bānbīl ) est un village du district rural de Qalkhani , district de Gahvareh , comté de Dalahu , province de Kermanshah , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 295 habitants, répartis en 65 familles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bit-level device

Mordre la_poussière/Mordre la poussière : Bite the Dust peut faire référence à : Une figure de style pour la mort "Bite the Dust&q...