Rechercher dans ce blog

jeudi 28 avril 2022

Balios


Baliarrain/Baliarrain :
Baliarrain est une commune située dans la province de Gipuzkoa, dans la communauté autonome du Pays basque, au nord de l'Espagne.

Baliatali/Baliatali :
Baliatali est un village du district de Chandpur, dans la division de Chittagong, dans l'est du Bangladesh.
Baliati Iswar_Chandra_High_School/Lycée Baliati Iswar Chandra :
Baliati Iswar Chandra High School (Bengali: বালিয়াটি ঈশ্বর চন্দ্র উচ্চ উচ্চ বিদ্যালয় বিদ্যালয়) est une école secondaire à Saturia Upazila, District de Manikganj, Bangladesh, établie en 1919. Il est situé sur six acres de terrain avec deux bâtiments académiques, neuf étangs, un héliport et un terrain de jeu.
Baliati Zamindari/Baliati Zamindari :
Baliati Zamindar Bari ( bengali : বালিয়াটি জমিদার বাড়ি ) se trouve dans le village de Baliati , à Saturia Upazila dans le district de Manikganj , au Bangladesh . C'est le palais des Zamindars, les Baliati Zamindari qui régnaient sur un vaste territoire. Le Baliati Jamindar Bari est situé à 23,9952 ° N 90,0419 ° E / 23,9952; 90.0419.
Balibago/Balibago :
Balibago est un barangay de la ville d'Angeles, aux Philippines. Il est situé à environ 50 miles au nord de la capitale nationale, Manille. À l'intérieur de sa frontière avec l'ancienne base aérienne américaine de Clark. Balibago a été décrit comme "le quartier des divertissements de la ville d'Angeles", en plus d'être un quartier chaud. Balibago a une vie nocturne animée, avec un certain nombre de restaurants raffinés, des centres commerciaux et un casino le long de l'autoroute McArthur. Fields Avenue, également connue sous le nom de Walking Street, a la « bande de bars principale » à Balibao. Depuis le croisement de l'autoroute McArthur, Fields Avenue se prolonge dans la Clark Perimeter Road (Friendship Road), où se trouvent des gogo bars et des bars à hôtesses. Bien que la pratique soit illégale aux Philippines, la prostitution est également connue pour exister sur la bande de Fields Avenue.
Balibago National_High_School/Balibago National High School :
Le lycée national de Balibago, communément appelé BalNaHiS ou simplement BNHS, est un lycée public situé à Barangay Balibago, Santa Rosa City, Laguna, Philippines.
Balibandha/Balibandha :
Balibandha est un village situé dans le bloc Jhumpura du district de Kendujhar à Odisha. Le village a une population de 2391 dont 1167 sont des hommes tandis que 1224 sont des femmes selon le recensement de la population de 2011. Rimuli, Arsala, Chauthia, sont les villages voisins de Balibandha. Le code PIN de Balibandha est 758031.
Balibar/Balibar :
Balibar peut faire référence à : Étienne Balibar (né en 1942), philosophe française Françoise Balibar Jeanne Balibar Balibar (Dili), un suco du Timor oriental
Balibardh%C3%AB/Balibardhë :
Balibardhë est un village de l'ancienne municipalité d'Otllak dans le comté de Berat, en Albanie. Lors de la réforme du gouvernement local de 2015, il est devenu une partie de la municipalité de Berat.
Balibegovi%C4%87i/Balibegovići :
Balbegovići est un village de la municipalité d'Ilijaš, en Bosnie-Herzégovine.
Balibhara/Balibhara :
Balibhara est une ville de recensement située dans le bloc Barrackpore I CD de la subdivision de Barrackpore, dans le district de North 24 Parganas, dans l'État indien du Bengale occidental. Il fait partie de l'agglomération urbaine de Kolkata.
Balibo/Balibo :
Balibo est une ville du Timor oriental située à environ 10 kilomètres (6,2 mi) de la frontière indonésienne. Il est situé dans le sous-district de Balibo, district de Bobonaro. Il a été estimé par Human Rights Watch que 70 % de la ville a été détruite lors de la violence des milices qui a précédé le vote sur l'indépendance du Timor oriental. , par les forces indonésiennes le 16 octobre 1975 lors d'une incursion de l'Indonésie dans ce qui était alors le Timor portugais. La ville abrite un fort vieux de 400 ans, qui a été le théâtre de plusieurs batailles lors de l'invasion indonésienne en 1975. Les Balibo Five filmaient également depuis le fort lorsque les forces indonésiennes ont débarqué à Balibo le jour de leur mort. Le fort a été transformé en hôtel à partir de 2016, avec le soutien du Rotary Club de Port Melbourne. La déclaration de Balibo, qui critiquait la déclaration d'indépendance et a ensuite été utilisée par le gouvernement indonésien comme justification partielle de son invasion, aurait été signée ici, mais a en fait été rédigée par les services de renseignement indonésiens et signée à Bali, en Indonésie. Au cours de la mission INTERFET après le retrait indonésien, le fort a servi de base à environ un millier de soldats des Nations Unies, dans le cadre de l'opération Lavarack. Kylie Minogue a donné un concert débranché à Balibo pour divertir les troupes des Nations Unies en 1999, dans le cadre de la série de concerts Tour of Duty. En 2003, le gouvernement de Victoria, en Australie, a acheté la maison où les cinq journalistes avaient séjourné, car elle était tombée en ruine, et l'a rénovée pour servir de crèche, de bibliothèque et de centre de formation professionnelle. Les organisations humanitaires internationales ont également été impliquées dans d'autres travaux de reconstruction dans la ville, comme la reconstruction d'un dortoir pour les écoliers des communautés éloignées qui avait été rasé lors des attaques des milices.
Balibo (film)/Balibo (film) :
Balibo est un film de guerre australien de 2009 qui suit l'histoire des Balibo Five, un groupe de journalistes qui ont été capturés et tués alors qu'ils rendaient compte des activités juste avant l'invasion indonésienne du Timor oriental de 1975. Le film est vaguement basé sur le livre de 2001. Cover-Up de Jill Jolliffe, une journaliste australienne qui a rencontré les hommes avant qu'ils ne soient tués. Le film suit le journaliste échevelé Roger East, joué par Anthony LaPaglia, qui se rend au Timor oriental en 1975 pour enquêter sur la mort des Balibo Five lors de la préparation de l'invasion indonésienne du Timor oriental. Oscar Isaac joue le jeune José Ramos-Horta, qui recevra plus tard le prix Nobel de la paix et deviendra le deuxième président du Timor oriental, qui rejoint East dans le film. Le tournage a commencé le 30 juin 2008 à Dili, au Timor oriental, et le film est sorti l'année suivante. Il a été produit par Arenafilm en Australie avec Robert Connolly comme réalisateur, David Williamson comme scénariste et le professeur Clinton Fernandes comme consultant historique. LaPaglia, également productrice exécutive, a nommé East comme "probablement le meilleur rôle que j'aie jamais eu".
Balibo Cinq/Balibo Cinq :
Les Balibo Five étaient un groupe de journalistes des chaînes de télévision commerciales australiennes qui ont été assassinés dans la période précédant l'invasion indonésienne du Timor oriental. Les Balibo Five étaient basés dans la ville de Balibo au Timor oriental (alors Timor portugais), où ils ont été tués le 16 octobre 1975 lors d'incursions indonésiennes avant l'invasion. Roger East s'est rendu à Balibo peu de temps après pour enquêter sur la mort probable des Cinq et a ensuite été exécuté par des membres de l'armée indonésienne sur les quais de Dili. En 2007, un coroner australien a jugé qu'ils avaient été délibérément tués par des soldats des forces spéciales indonésiennes. La version officielle indonésienne est que les hommes ont été tués par des tirs croisés lors de la bataille pour la ville. Selon The Economist, le gouvernement australien n'a jamais contesté ce point de vue afin d'éviter de nuire aux relations avec l'Indonésie. Après la décision, le Premier ministre nouvellement élu d'Australie, Kevin Rudd, a déclaré que "les responsables devraient être tenus responsables... Vous ne pouvez pas il suffit de balayer ça de côté". Cependant, aucune mesure significative n'a été prise après son élection et Rudd a refusé de visiter la tombe des journalistes tués en 2008.
Balib%C3%B3 Poste_Administratif/Poste Administratif Balibó :
Balibó est un poste administratif du district de Bobonaro au Timor oriental.
Vignoble Balic/Vignoble Balic :
Balic Winery est un domaine viticole situé dans la section Mays Landing du canton de Hamilton, dans le comté d'Atlantic, dans le New Jersey. Le vignoble a été planté pour la première fois au début du 19e siècle par les descendants des premiers colons de Mays Landing. Balic est la troisième plus ancienne cave active de l'État, après Renault Winery et Tomasello Winery, ayant ouvert ses portes en 1966. Balic est l'un des plus grands viticulteurs du New Jersey, avec 57 acres de raisins en culture. La cave porte le nom de son fondateur.
Balicassiao/Balicassiao :
Le balicassiao (Dicrurus balicassius) est une espèce de passereau de la famille des Dicruridae. Il est endémique des Philippines. Son habitat naturel est constitué de forêts de plaine humides subtropicales ou tropicales.
Balice/Balice :
Balice peut faire référence à : Aéroport international Jean-Paul II de Cracovie-Balice, aéroport desservant Cracovie, Pologne Balice, Voïvodie de Cuiavie-Poméranie, Pologne centrale Balice, Voïvodie de Petite-Pologne, Pologne du sud Balice, Voïvodie de Świętokrzyskie, Pologne du centre-sud Balychi, Oblast de Lviv, Ukraine occidentale
Balice, Voïvodie de Cuiavian-Pomeranian/Balice, Voïvodie de Cuiavian-Pomeranian :
Balice, historiquement aussi connue sous le nom de Balycze et Balicze, est un petit village polonais du district de Janikowo. Propriété d'un noble inconnu depuis au moins 1411, il a été vendu en 1464 avec les villages voisins Kołuda Mała, Sielec, une partie de Sieczkowice et le lac Krzyte pour 40 grzywnas de grosz.
Balice, Voïvodie_de_Petite-Pologne/Balice, Voïvodie de Petite-Pologne :
Balice [baˈlit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Zabierzów, dans le comté de Cracovie, dans la voïvodie de Petite-Pologne, dans le sud de la Pologne. Il se trouve à environ 4 kilomètres (2 mi) au sud de Zabierzów et à 11 km (7 mi) à l'ouest du centre-ville de Cracovie. Le village compte 1 200 habitants. Balice abrite l'aéroport international Jean-Paul II.
Balice, %C5%9Awi%C4%99tokrzyskie_Voivodeship/Balice, Świętokrzyskie Voivodeship :
Balice [baˈlit͡sɛ] est un village du district administratif de Gmina Gnojno, dans le comté de Busko, dans la voïvodie de Świętokrzyskie, dans le centre-sud de la Pologne. Il se trouve à environ 7 kilomètres (4 mi) au sud de Gnojno, 13 km (8 mi) au nord-est de Busko-Zdrój et 41 km (25 mi) au sud de la capitale régionale Kielce. Le village compte 400 habitants.
Baliceaux/Baliceaux :
Baliceaux est une petite île privée des Caraïbes et fait partie de la chaîne d'îles des Grenadines qui se situent entre les plus grandes îles de Saint-Vincent-et-Grenade. Politiquement, il fait partie de la nation de Saint-Vincent-et-les Grenadines.
Balicha/Balicha :
Balicha est un village situé près d'Udaipur, au Rajasthan, en Inde. C'est l'emplacement du futur campus permanent de l'Indian Institute of Management Udaipur. Le site commémoratif Chetak Smarak s'y trouve également.
Balichak/Balichak :
Balichak est une ville de recensement dans le bloc CD de Debra dans la subdivision de Kharagpur du district de Paschim Medinipur dans l'État du Bengale occidental, en Inde.
Gare ferroviaire de Balichak/gare ferroviaire de Balichak :
La gare de Balichak, dans l'État indien du Bengale occidental, dessert Balichak, en Inde, dans le district de Paschim Medinipur. Il est sous la juridiction de la zone ferroviaire du sud-est. La gare de Balichak est une gare moyenne de la division ferroviaire de Kharagpur. C'est sur la ligne Howrah-Kharagpur. Il se trouve à 90 km (56 mi) de la gare de Howrah.
Balichapori/Balichapori :
Balichapori, également Bali Chapori et Bali Chapari, est un village du district de Majuli dans l'Assam en Inde. Le village s'étend sur une superficie de 202 hectares. La population en 2011 était de 2 202, dans 494 ménages. Son code PIN est 785104. Les établissements d'enseignement situés ici comprennent : Luit Poriya College Sankardev ME School 65 No. Balichapori LP SchoolMilito Kristi Sangha est une institution sociale et culturelle établie ici en 1971.
Balichatia/Balichatia :
Balichatia est un village du district de Chandpur, dans la division de Chittagong, dans l'est du Bangladesh.
Balich%C3%A3o/Balichão :
Balichão (cantonais :鹹蝦醬, haam4 haa1 zoeng3, "sauce aux crevettes salées") est un ingrédient utilisé dans un certain nombre de plats de la cuisine macanaise. Il est fait avec des crevettes, de l'aguardente, du sel, du poivre, des feuilles de laurier et des piments malagueta.
Balicki/Balicki :
Balicki (féminin Balicka) est un nom de famille polonais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Cezary Balicki (né en 1958), joueur de bridge polonais Fler Florian Balicki, officier polonais, exécuté par le NKVD en 1940 Massacre de Katyn Jan Balicki, officier polonais, exécuté par le NKVD en 1940 Massacre de Katyn Marek Balicki, politicien polonais, Ministre de la Santé sous Leszek Miller Ron Balicki (né en 1963), acteur américain Stefan Balicki, officier polonais, exécuté par le NKVD en 1940 Massacre de Katyn Zygmunt Balicki (1858-1916), sociologue polonais
Balidaan/Balidaan :
Balidaan peut faire référence à : Balidaan (film de 1971), un film dramatique de Bollywood de 1971 Balidaan (film de 1985), un film d'action de Bollywood de 1985 Balidaan (film de 1997), un film dramatique historique népalais de 1997
Balidaan (1971_film)/Balidaan (film de 1971) :
Balidaan est un film dramatique de Bollywood de 1971. Le film met en vedette Saira Banu et Manoj Kumar. Le film a été réalisé par Ravi Tandon et l'histoire ainsi que le scénario/dialogue ont été écrits par Manoj Kumar et Balkishan Mouj.
Balidaan (1985_film)/Balidaan (film de 1985) :
Balidaan (trad. Sacrifice) est un film d'action en hindi de 1985, produit par Salim sous Aftab Pictures Pvt. Ltd. et dirigé par SA Chandra Shekaran. Il met en vedette Jeetendra, Sridevi et la musique composée par Bappi Lahari. Le film est un remake du film malayalam Raktham (1981) que le réalisateur avait précédemment refait en telugu sous le nom de Balidanam (1982) avec Sobhan Babu, Madhavi dans les rôles clés et en tamoul dans le rôle de Saatchi.
Balidaan (1997_film)/Balidaan (film de 1997) :
Balidaan (Sacrifice) est un film dramatique historique népalais de 1997, réalisé par Tulsi Ghimire et écrit par Modanath Prasrit. Il a été produit par Shyam Sapkota sous la bannière de Cinema Nepal. Le film se déroule dans le Népal de l'ère Panchayat et dépeint une version fictive du mouvement démocratique contemporain. Il présente Hari Bansha Acharya dans le rôle principal, aux côtés d'Anjali Lama, Madan Krishna Shrestha, Shanti Maskey, Keshav Bhattarai, Laxmi Giri et Neer Shah. Le film est un succès critique et commercial. En 2005, Balidaan a été interdit par le gouvernement autocratique de courte durée dirigé par le roi Gyanendra pour sa représentation du mouvement communiste népalais.
Balidan/Balidan :
Balidan également appelé Sacrifice, est un film muet indien de 1927 réalisé par Naval Gandhi et basé sur une pièce de théâtre de Rabindranath Tagore. Il a été produit par Orient Pictures Corporation. Balidan est cité comme l'un des dix meilleurs films perdus du cinéma indien par PK Nair. Salué comme "un film excellent et vraiment indien" par le Indian Cinematograph Committee, 1927-1928, il a été utilisé par eux comme l'un des films pour "montrer à quel point le cinéma indien" sérieux "pouvait correspondre aux normes occidentales". distribution populaire de Master Vithal, Sulochana (Ruby Myers), Zubeida, Sultana, Jal Khambata et Jani Babu.Un film dramatique en costume social-réformiste, écrit par Tagore en 1887, il se déroulait dans le royaume fictif de Tippera et impliquait des affrontements entre un roi à l'esprit progressiste et un "prêtre lié à la tradition". Le film a été déclaré être un succès commercial.
Balidan Stambh/Balidan Stambh :
Balidan Stambh (hindi : बलिदान स्तंभ "pilier sacrificiel") est un mémorial situé à Jammu dans l'État indien du Jammu-et-Cachemire. Il a été construit pour commémorer les actes héroïques des soldats et des policiers qui ont sacrifié leur vie dans la lutte pour protéger la souveraineté des frontières et pendant l'insurrection toujours en cours au Jammu-et-Cachemire. Le premier du genre du pays a été construit par l'armée indienne au coût de 130 millions en 2009, soixante mètres de haut en forme de fusil de soldat, les noms de 4877 martyrs sont inscrits sur 52 piliers à travers le pays, qui sont morts en défendant la patrie dans cinq guerres avec le Pakistan et la Chine. Certains des piliers sont dédiés à 543 soldats qui ont été martyrisés pendant la guerre de Kargil. Parmi ces martyrs, 71 provenaient de différents districts du Jammu-et-Cachemire. Plus tard, le personnel militaire, paramilitaire et policier qui a donné sa vie pendant le militantisme en cours au Jammu-et-Cachemire au nombre de 15 000 a été honoré en inscrivant leurs noms dans le mémorial.
Balidat Ameur/Balidat Ameur :
Balidat Ameur (arabe : ﺑﻠﻴﺪة ﻋﺎﻣﺮ) (parfois écrit Blidet Amor) est une ville et une commune de la province de Touggourt, en Algérie, située près de la capitale provinciale de Ouargla. Selon le recensement de 2008, elle compte 14 540 habitants, contre 12 135 en 1998, et un taux de croissance démographique de 1,9 %. La commune est composée de deux zones, la ville principale de Balidat Ameur et le village de Goug à 7 kilomètres (4,3 mi) au sud-est.
District de Balidhidhin/District de Balidhidhin :
Balidhidin ( somali : Degmada Balidhidin ) est un district de la région nord-est de Bari en Somalie .
Balidhiig/Balidhiig :
Balidhiig , également connu sous le nom de Balli Dhiig ( somali : Balidhiig , arabe : بليديج ) est une ville de la région de Togdheer au Somaliland , à la frontière du Somaliland et de l' Éthiopie .
Union Balidia/Union Balidia :
Balidia Union ( bengali : বালিদিয়া ইউনিয়ন ) est un syndicat parishad situé à Mohammadpur Upazila , dans le district de Magura , division de Khulna au Bangladesh . L'union a une superficie de 28,01 kilomètres carrés (10,81 milles carrés) et, en 2001, comptait 40 795 habitants. Il y a 22 villages et 12 mouzas dans l'union.
Zone industrielle de Balidih/Zone industrielle de Balidih :
La zone industrielle de Balidih est un centre industriel à Bokaro Steel City, Jharkhand, Inde. Il y a au total 300 industries dans ce domaine. Il est prévu de mettre en place un parc informatique ici par Software Technology Parks of India. La zone a reçu une deuxième position pour l'infrastructure externe, la connectivité et la sécurité de l'environnement dans le rapport 2017-18 du système d'évaluation des parcs industriels (IPRS)
Maison Balie P._Waggener/Maison Balie P. Waggener :
La Balie P. Waggener House est une maison historique à Atchison, Kansas. Il a été construit en 1879 pour l'avocat général du Missouri Pacific Railroad. Il est inscrit au registre national des lieux historiques.
Balie Peyton/Balie Peyton :
Balie Peyton (26 novembre 1803 - 18 août 1878) était un avocat et homme politique américain qui représentait le 6e district du Congrès du Tennessee à la Chambre des représentants des États-Unis.
Balie Swart/Balie Swart :
Izak Stephanus de Villiers 'Balie' Swart (né le 18 mai 1964), est un ancien joueur de rugby sud-africain. Il a joué comme accessoire, avec la capacité de soutenir de chaque côté du talonneur.
Rivière Baliem/Rivière Baliem :
La rivière Baliem (ou rivière Vriendschaps) est une rivière située dans la partie centrale de la province de Papouasie, en Indonésie. C'est le plus grand affluent de la rivière Pulau, anciennement appelée rivière Eilanden. Avec une longueur totale de 414,2 km (257,4 mi).
Baliem River_Valley_tree_frog/rainette de la vallée de la rivière Baliem :
La rainette de la vallée de la rivière Baliem (Litoria umbonata) est une espèce de grenouille de la famille des Pelodryadidae, endémique de la Papouasie occidentale, en Indonésie. Ses habitats naturels sont les prairies subtropicales ou tropicales de haute altitude, les marais d'eau douce et les jardins ruraux.
Vallée de Baliem/Vallée de Baliem :
La vallée de Baliem ( indonésien : Lembah Baliem ; également orthographié Balim et parfois connue sous le nom de Grande Vallée ) est une vallée des hautes terres de l'ouest de la Nouvelle-Guinée , en Indonésie , habitée par le peuple Dani . La ville principale de la vallée est Wamena, qui se trouve sur la rivière Baliem. La vallée mesure environ 80 km de long sur 20 km de large et se situe à une altitude d'environ 1 600 à 1 700 mètres (5 200 à 5 600 pieds), avec une population de plus de 200 000 habitants. En ce qui concerne le monde extérieur, la découverte de la vallée de Baliem et la présence inattendue de sa grande population agricole ont été faites par la troisième expédition zoologique de Richard Archbold en Nouvelle-Guinée en 1938. Le 21 juin, un vol de reconnaissance aérienne vers le sud depuis Hollandia (aujourd'hui Jayapura) a trouvé ce que l'expédition a appelé la "Grande Vallée". Depuis lors, la vallée s'est progressivement ouverte à un tourisme limité, avec le festival de la vallée de Baliem (Festival Lembah Baliem) comme événement touristique principal. Ce qui suit est copié de la couverture arrière du livre de Peter Matthiessen Under the Mountain Wall : Dans la vallée de Baliem en Nouvelle-Guinée centrale vivent les Kurelu, une tribu de l'âge de pierre qui a survécu jusqu'au XXe siècle. Peter Matthiessen a visité le Kurelu avec l'expédition Harvard-Peabody en 1961 et a écrit Under the Mountain Wall comme un récit non pas de l'expédition, mais du grand guerrier Weaklekek, du porcher Tukum, U-mue et sa famille, et du garçon Weake, tué dans un raid surprise. Matthiessen observe ces gens dans leur rythme intemporel de travail, de jeu et de guerre, de jardinage et de ramassage de bois, de fêtes et de funérailles, de vol de cochons et d'embuscades.
Siffleur Baliem / Siffleur Baliem :
Le siffleur de Baliem ou siffleur de Balim (Pachycephala balim) est une espèce d'oiseau de la famille des siffleurs Pachycephalidae endémique de Nouvelle-Guinée.
Baliesthes alboguttatus/Baliesthes alboguttatus :
Baliesthes alboguttatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae et la seule espèce du genre Baliesthes. Il a été décrit par Fairmaire en 1885.
Baliesthoides guttipennis/Baliesthoides guttipennis :
Baliesthoides guttipennis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae et la seule espèce du genre Baliesthoides. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1958.
Comté de Baliet/Comté de Baliet :
Baliet est un comté administratif de l'État du Haut-Nil, au Soudan du Sud. Le siège du comté est la ville de Baliet (également appelée Banglai), située du côté nord de la rivière Sobat à 20 km au sud-est de Malakal, la capitale de l'État du Haut-Nil. Le comté de Baliet, comme d'autres dans l'État du Haut-Nil, a été formé en 2006. Il faisait partie d'un «comté de Sobat» auparavant plus grand, qui comprenait également d'autres comtés formés simultanément de Longechuk, Maban, Malakal, Maiwut, Nasir et Ulang. Dans la période précédant l'accord de paix global, les comtés étaient considérés comme des districts du comté de Sobat.
Baliga/Baliga :
Baliga est un nom de famille brahmane Konkani de Goa, du Karnataka côtier et de certaines parties du Maharashtra en Inde. On le trouve chez les Hindous de la communauté Goud Saraswat Brahmane.
Baliganapalli/Baliganapalli :
Baliganapalli est un village du Hosur taluk du district de Krishnagiri, Tamil Nadu, Inde.
Baligansine/Baligansine :
Baligansin est l'un des cinq villages autonomes de la sous-division Balikumbat, de la division Ngo-Ketunjia du Cameroun.
Baligant/Baligant :
Dans La Chanson de Roland, Baligant est l'émir de Babylone (c'est-à-dire, Le Caire, pas la Babylone mésopotamienne), qui essaie d'aider la défense de Saragosse (parfois orthographiée "Saragosse") de Charlemagne. Il est parfois décrit comme un homme des temps anciens. Il est tué dans la bataille qui s'ensuit. Il vient en aide à son vassal le roi Marsile (alias « Marsillion ») et amène une immense armée pour combattre Charlemagne. Il est souvent considéré comme le parallèle de Charlemagne, à la fois vieux, beau et habile avec une épée. On pourrait dire qu'ils étaient égaux, sauf que Charlemagne avait l'aide de saint Gabriel. Le nom Baligant est probablement une interprétation étymologique folklorique de l'antroponymie arabe ou turque. l'Orient. Il portait une épée nommée Précieuse.
Baliganur/Baliganur :
Baliganur est un village du Krishnagiri taluk du district de Krishnagiri, Tamil Nadu, Inde. Baliganur est à 20 km du siège du district Krishnagiri. Il se trouve à 231 km de la capitale de l'État, Chennai. Baliganur est un nom dérivé de balika qui signifie jeune fille. Le village est appelé Gangakulam ( tamoul : கங்காகுலம் ). À l'époque moderne, les gens peuvent reconnaître le village de Black Hill (Karimalai), après une colline située juste en face du village. Il est entouré de forêt mineure sur un quart.
Baligashu/Baligashu :
Baligashu est l'un des cinq villages de la sous-division de Balikumbat et l'un des treize villages de la division de Ngoketunjia dans le département de Ngo-Ketunjia, région du Nord-Ouest, Cameroun.
Baligé/Balige :
Balige est une ville de la province du nord de Sumatra en Indonésie et c'est le siège (capitale) de Toba Regency. Il est à 240 kilomètres de Medan. Balige est également un lieu touristique pour voir le lac Toba, le plus grand lac de cratère d'Asie du Sud-Est. Balige est à 60 kilomètres de Parapat, une autre ville touristique autour du lac Toba.
Baligérie/Baligérie :
Baligeria est un village du bloc CD de Nayagram dans la subdivision de Jhargram du district de Jhargram dans l'État du Bengale occidental, en Inde.
Baligh/Baligh :
Dans la terminologie juridique islamique, bāligh (arabe : بالغ, adulte) ou mukallāf (arabe : مكلف, responsable) ou muhallāq (arabe : محلاق, vrille, mûri mentalement) ou murāhiq (arabe : مراهق, adolescent) ou muhtalim (arabe : محتلم, pubère) fait référence à quelqu'un qui a atteint la maturité ou la puberté et qui a l'entière responsabilité en vertu de la loi islamique.
Baligh Hamdi/Baligh Hamdi :
Baligh Hamdi ( arabe égyptien : بليغ حمدى [bæˈliːɣ ˈħæmdi] ; 7 octobre 1931 - 17 septembre 1993) était un compositeur égyptien qui a créé des chansons à succès pour de nombreux chanteurs arabes de premier plan, en particulier dans les années 1960 et 1970. Il a composé les chansons les plus célèbres de Warda et les deux se sont mariés pendant une longue période.
Baligh ibn_Yusuf_ibn_Tayyi/Baligh ibn Yusuf ibn Tayyi :
Baligh ibn Yusuf ibn Tayyi (/ALA-LC : Bāligh ibn Yūsuf ibn Ṭayyiʾ) était le commandant arabe (muqaddam) du régiment halqa (non mamelouk) de la forteresse d'al-Karak au milieu du XIVe siècle sous les Mamelouks. Il était un soutien clé du sultan an-Nasir Ahmad (r. 1342) pendant le bref règne de ce dernier. Cependant, il finit par trahir an-Nasir Ahmad après avoir été recruté par le frère de ce dernier et usurpateur du trône, as-Salih Ismail en 1344.
Baligham/Baligham :
Les Baligham, aussi appelés les Nepgayidbi ("gens du palais") sont une ethnie du Cameroun. Les Ndaghams ont quitté Bafu-Fondong (à environ 4 km de Dschang, région occidentale du Cameroun), au milieu du XVIIIe siècle en raison de plusieurs facteurs dont les raids peuls ou Jihads, et la famine causée par la désertification. Au cours de leur longue et mouvementée migration, le royaume de Baligamba était devenu trop grand et après la perte de leur chef Gawolbe, des querelles de leadership se sont produites qui ont conduit à l'éclatement du royaume en petites factions. Une par une, faction après faction, chacune partait de son côté jusqu'à ce que le successeur légitime, Galanga, ne se retrouve plus qu'avec une poignée d'adeptes. Ceux-ci, il les nomma Nepgayidbi.
Balignac/Balignac :
Balignac (prononciation française : [baliɲak] ; occitan : Balinhac) est une commune du département du Tarn-et-Garonne dans la région Occitanie dans le sud de la France.
Baligname/Baligname :
Balignane est un village du Sénégal. Il est situé dans la région la plus méridionale du Sénégal, la Casamance.
Balignar/Balignar :
Balignar est un village du département de Diébougou de la province de Bougouriba au sud-ouest du Burkina Faso. Le village compte 627 habitants.
Balignicourt/Balignicourt :
Balignicourt (prononciation française : [baliɲikuʁ]) est une commune du département de l'Aube dans la région Grand Est du centre-nord de la France.
Baligou/Baligou :
La vallée de Baligou ( chinois simplifié :八里沟; chinois traditionnel :八里溝; pinyin : Bālǐgōu ; lit. 'Eight Mile Valley'), également connue sous le nom de North Water World, est située dans la ville de Xinxiang dans la région pittoresque de la montagne Taihang dans la province du Henan , Les gens de la République de Chine. En 2006, la vallée de Baligou a été nommée attraction touristique nationale de classe AAAA. Le site propose de l'écotourisme, des loisirs, des vacances, des divertissements, du tourisme et de l'aquaculture dans un décor naturel original.
Baligr%C3%B3d/Baligrod :
Baligród [baˈlʲiɡrut] ( ukrainien : Балигород , Balyhorod ) est un village du comté de Lesko , dans la voïvodie des Basses-Carpates ( province ) du sud-est de la Pologne . C'est aussi le siège de la municipalité (gmina) appelée Gmina Baligród. Emplacement : 49°21' N 22°17' E. Du 1er janvier 1999 au 1er janvier 2002, il était situé dans le comté de Bieszczady.
Massacre de Baligr%C3%B3d/Massacre de Baligród :
Le massacre de Baligród a eu lieu le dimanche 6 août 1944 à Baligród, comté de Lesko (dans l'actuelle voïvodie des Sous-Carpates), en Pologne. Des nationalistes ukrainiens de l'armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) sont entrés dans le village de Baligród et ont tué 42 membres de la communauté polonaise.
Baligubadle/Baligubadle :
Baligubadle est une ville du sud de la région de Maroodi Jeex au Somaliland. La localité est la capitale du district de Baligubadle, une subdivision administrative de la région de Maroodi Jeex créée en 2019, et chevauche la frontière avec la région somalienne d'Éthiopie. La ville compte environ 18 000 habitants. Les habitants de la ville sont pour la plupart des pasteurs, l'économie locale dépendant principalement du commerce du bétail, mais une agriculture pluviale à petite échelle est également pratiquée.
District de Baligubadle/District de Baligubadle :
Le district de Baligubadle ( somali : Degmada Baligubadle ) est un district de la région de Maroodi Jeex au Somaliland . Le district a été créé en 2019 et a été découpé dans le district plus large de Hargeisa. La capitale du district est Baligubadle. qui chevauche la frontière avec la région somalienne de l'Éthiopie.
Baliguda/Baliguda :
Baliguda est une ville du district de Kandhamal à Odisha, en Inde. C'est le siège de la sous-division de la sous-division de Baliguda. C'est la plus grande subdivision d'Odisha. La beauté des paysages attire les touristes. Maa Pattakhanda est la déesse présidente de la ville. Les destinations touristiques à proximité incluent Daringbadi, Belaghara, Chakapada et Jalespatta .
Baliguda (Vidhan_Sabha_circonscription)/Baliguda (circonscription de Vidhan Sabha) :
Baliguda est une circonscription de Vidhan Sabha du district de Kandhamal, Odisha. La zone de cette circonscription comprend Baliguda, le bloc Baliguda, le bloc K. Nuagaon, le bloc Kotagarh et le bloc Tumudibandh. Lors des élections de 2009, le candidat du parti Bharatiya Janata Karendra Majhi a battu le candidat du Congrès national indien Sadananda Mallik par une marge de 11 193 voix.
Baliguien/Baliguien :
Baliguian, officiellement la municipalité de Baliguian (Cebuano : Lungsod sa Baliguian ; Subanen : Benwa Baliguian ; Chavacano : Municipalidad de Baliguian ; Tagalog : Bayan ng Baliguian), est une municipalité de 3e classe dans la province de Zamboanga del Norte, aux Philippines. Selon le recensement de 2020, elle compte 23 771 habitants.
Île de Baliguian/Île de Baliguian :
L'île de Baliguian (diversement Baliguian Islet et officieusement appelée Miracle Island par les habitants, en raison de ses expériences avec le typhon Haiyan) est une île habitée du nord-est d'Iloilo, aux Philippines. C'est la plus occidentale des îles Concepcion et politiquement administrée par la municipalité de Concepcion. Une île pratiquement plate, Baliguian dispose d'un phare pour faciliter la navigation des navires.
Balih/Balih :
Balih de Kish était le quatorzième roi sumérien de la première dynastie de Kish, selon la liste des rois sumériens. Son père était Etana, à qui il succéda comme dirigeant. Les rois de la première partie du SKL ne sont généralement pas considérés comme historiques, sauf lorsqu'ils sont mentionnés dans les premiers documents dynastiques. Balih n'en fait pas partie.
Balihari/Balihari :
Shri Balihari Babu, homme politique du parti Bahujan Samaj, est membre du Parlement indien et représente l'Uttar Pradesh au Rajya Sabha, la chambre haute du Parlement indien.
Balihati/Balihati :
Balihati est une ville de recensement dans le bloc CD de Minakhan dans la subdivision de Basirhat du district de North 24 Parganas dans l'État du Bengale occidental, en Inde.
Balija/Balija :
Balija est une caste des États indiens d'Andhra Pradesh, du Tamil Nadu, du Karnataka et du Kerala.
Pointe Balija/Pointe Balija :
Balija Point est le point situé du côté sud de l'entrée de Beripara Cove sur la côte sud-est de l'île de Liège dans l'archipel Palmer, en Antarctique. Il est situé à 64°03′21,4″S 61°54′18″W, soit 4,75 km au nord-est de Macleod Point et 2,45 km au sud-sud-ouest de Leshko Point. Cartographie britannique en 1978.
Balijapadu/Balijapadu :
Balijapadu est un village de Rajavommangi Mandal, district de East Godavari dans l'État d'Andhra Pradesh en Inde.
Balijepalli Lakshmikantham_Kavi/Balijepalli Lakshmikantham Kavi :
Balijepalli Lakshmikantha Kavi (23 décembre 1881 - 30 juin 1953) était un acteur, poète, scénariste, dramaturge et combattant de la liberté indien. On se souvient de lui pour le chef-d'œuvre Harischandra (Satya Harischandriyamu) écrit en 1924 et pour ses œuvres dans le cinéma Telugu.
Balijipeta/Balijipeta :
Baliji-peta ou Baligi-peta est un village du district de Vizianagaram dans l'État indien d'Andhra Pradesh. Selon certains historiens, la plupart des habitants de la caste originale de Balija ont émigré de ce village.
École secondaire nationale de Balijuagan / École secondaire nationale de Balijuagan :
Le lycée national de Balijuagan est une école publique secondaire urbaine gérée par DepED située à Roxas City (capitale), Capiz, Philippines.
Balik/Balik :
Balik peut faire référence à : Balik (nom) Balik (souverain) (mort en 1347), bulgare Toponymes : Balik, Azerbaïdjan Balik, Iran Balık, lac en Turquie
Balik, Azerbaïdjan/Balik, Azerbaïdjan :
Balik (aussi, Valyk et Balık) est un village de la Rayon Ismailli d'Azerbaïdjan. Le village fait partie de la municipalité de Quşəncə.
Balik, Bulgarie/Balik, Bulgarie :
Balik est un village de la municipalité de Tervel, dans la province de Dobrich, au nord-est de la Bulgarie.
Balik (nom)/Balik (nom) :
Balik est un nom. Nom Balik Signification polonaise et slovaque (Balík) : d'une forme d'animal de compagnie de Bal, une forme courte du nom personnel Baltazar ou du hongrois Balázs (voir Balazs). Hongrois : peut-être du balyq turc « poisson ». Ceux qui le portent incluent: Balik (mort en 1347), le dirigeant bulgare Jiri Balik (né en 1953), l'agroscientifique tchèque Balık Sisters (né en 1974), des chanteurs jumeaux turcs
Balik (souverain)/Balik (souverain) :
Balik ( bulgare : Балик , grec byzantin : Μπαλίκας ; vers 1320 et mort en 1347) était un noble du Second Empire bulgare qui augmenta l'autonomie de sa province et devint despote de la Principauté de Karvuna . Un récit cite qu'il s'est finalement séparé de l'empire dans les années 1340 et, par conséquent, les diocèses de sa région, qui a ensuite été nommé Dobrudja, ont été subsumés sous la juridiction du patriarcat de Constantinople. Cela s'est produit après que le tsar Ivan Alexandre a divisé la Bulgarie en trois territoires détenus par ses fils. Pendant la guerre civile byzantine de 1341-1347, il a soutenu la régente Anna de Savoie contre le prétendant Jean VI Kantakouzenos. Balik est mort en 1347, soit lors d'une épidémie de peste noire, soit tué lors d'une campagne de représailles menée par Umur Beg, au nom de John V Palaiologos, qui a détruit les ports maritimes de Dobruja. En 1359, le frère de Balik, Dobrotitsa, fut nommé à la tête d'une nouvelle province créée par Anna de Savoie en récompense pour l'avoir aidée à gagner le trône byzantin. Il succède à Balik après avoir repris Karvuna en 1354.
Balik Kampung/Balik Kampung :
Balik Kampung (en anglais : "retour au village") est un terme malais utilisé en Malaisie, à Singapour et au Brunei pour désigner l'exode massif pendant les saisons festives telles que Hari Raya Aidilfitri, Deepavali et le Nouvel An chinois. Pendant ce temps, les migrants ou les travailleurs migrants retournent dans leur ville ou village d'origine. En Indonésie, il est connu sous le nom de Pulang Kampung ou Mudik.
Balik Probinsya/Balik Probinsya :
Balik Probinsya, Bagong Pag-asa (en abrégé BP2 ; littéralement "Retour à la province, nouvel espoir"), ou simplement Balik Probinsya, est un programme socio-économique du gouvernement philippin visant à inverser la migration des personnes vers la région métropolitaine de Manille et d'autres zones urbaines , originaires de régions plus rurales du pays.
Balik Pulau/Balik Pulau :
Balik Pulau est une ville relevant de la juridiction du conseil municipal de l'île de Penang dans l'État malaisien de Penang. Situé au sud-ouest de l'île de Penang, c'est aussi le siège administratif du district sud-ouest de l'île de Penang. La ville agricole de Balik Pulau a été fondée en 1794 par la British East India Company. À ce jour, l'économie de Balik Pulau repose encore fortement sur l'agriculture ; Les produits les plus célèbres de Penang, notamment les noix de muscade, les clous de girofle et les durians, sont cultivés et récoltés dans la ville. Ceux-ci ont également contribué à la croissance du secteur touristique de la ville; La réputation de Balik Pulau pour sa grande variété de durians, par exemple, attire des hordes de touristes entre mai et août chaque année. Alors que Balik Pulau, et par extension, la partie ouest de l'île de Penang, est généralement considérée comme plus calme par rapport à la ville animée centre de l'autre côté de l'île, l'urbanisation a également atteint la ville ces dernières années, avec davantage de développements résidentiels prévus pour cette partie de l'île de Penang.
Balik Pulau_ (homonymie)/Balik Pulau (homonymie) :
Balik Pulau peut faire référence à : Balik Pulau Balik Pulau (circonscription fédérale), représenté dans le Dewan Rakyat Balik Pulau (circonscription de l'État), anciennement représenté à l'Assemblée législative de l'État de Penang (1959-1974)
Balik Pulau_(circonscription_fédérale)/Balik Pulau (circonscription fédérale) :
Balik Pulau est une circonscription fédérale du district sud-ouest de l'île de Penang, à Penang, en Malaisie, qui est représentée dans le Dewan Rakyat depuis 1974. La circonscription fédérale a été créée lors de la redistribution de 1974 et a pour mandat de renvoyer un seul membre au Dewan Rakyat sous le système majoritaire uninominal à un tour.
Balika Badhu/Balika Badhu :
Balika Badhu peut faire référence à : Balika Badhu (film de 1967), un film bengali de 1967 réalisé par Tarun Majumdar Balika Badhu (film de 1976), un film hindi de 1976 réalisé par Tarun Majumdar Balika Vadhu, une série télévisée indienne
Balika Badhu_(1967_film)/Balika Badhu (film de 1967):
Balika Badhu est un film bengali de 1967 avec Moushumi Chatterjee (comme balika badhu) et réalisé par Tarun Majumdar. Le film était basé sur le roman du même nom de Bimal Kar. Le film a été refait en hindi sous le même nom en 1976 également réalisé par Majumdar.
Balika Badhu_ (1976_film)/Balika Badhu (film de 1976) :
Balika Badhu ( hindi : बालिका बधू ; traduction : Child Bride ) est un film de comédie dramatique romantique hindi de 1976 produit par Shakti Samanta et réalisé par Tarun Majumdar . Le film est basé sur le roman bengali du même nom de Bimal Kar, sur une jeune fille mariée avant d'avoir l'âge de comprendre ce qu'est le mariage, sur fond de lutte pour la liberté indienne. Peu à peu, elle et son mari, qui va à l'école, grandissent en tant que couple et commencent à s'aimer. Le film a déjà été transformé en un film bengali, Balika Badhu (1967), avec Moushumi Chatterjee, par Tarun Majumdar lui-même. Cette comédie dramatique romantique met en vedette Sachin avec Rajni Sharma, Asrani, AK Hangal, Asit Sen, Paintal et Om Shivpuri. Au départ, Debashree Roy s'est vu proposer de jouer le rôle principal, mais Majumdar l'a ensuite considérée comme imparfaite pour jouer le rôle et elle a été remplacée par Rajni Sharma. La musique est de RD Burman et les paroles d'Anand Bakshi, qui a écrit plusieurs tubes dans le film, dont " Bade Achchhe Lagte Hain ... ", qui était le premier tube du chanteur Amit Kumar, et figurait sur la liste annuelle de Binaca Geetmala 1977 au n ° 26 C'était le deuxième film de Mrityunjay Sil.
Balika Vadhu/Balika Vadhu :
Balika Vadhu était un feuilleton indien diffusé sur Colors TV entre le 21 juillet 2008 et le 31 juillet 2016 avec 2 248 épisodes. L'histoire se déroule dans le Rajasthan rural et tourne autour de la vie d'une enfant mariée de l'enfance à la féminité. En anglais, il peut être traduit par The Child Bride. La première saison comporte deux parties. La première partie, Balika Vadhu - Kacchi Umar Ke Pakke Rishte (anglais: Child Bride - Strong Relationships of Tender Age) qui a duré 2164 épisodes, se concentre sur Anandi et Jagdish, qui se sont mariés dans leur enfance. Plus tard, des personnages comme Ganga et Shiv ont été associés respectivement à Jagdish et Anandi. La deuxième partie, Balika Vadhu - Lamhe Pyaar Ke (en anglais: Child Bride - Moments of Love) qui a duré 84 épisodes, reflète la vie de la fille d'Anandi, le Dr Nandini, également connue sous le nom de Nimboli, qui était également une enfant mariée. Après avoir été diffusée pendant 8 ans, la série s'est terminée le 31 juillet 2016.
Balika Vadhu_2/Balika Vadhu 2 :
Balika Vadhu 2 (trad. The Child Bride saison 2) était une série dramatique sociale indienne qui a été créée sur Colors TV du 9 août 2021 au 25 février 2022 et sur Voot du 28 février 2022 au 29 mars 2022. Elle est doublée en tamoul sous le nom de Meendum Manvasanai sur Couleurs Tamil. Il s'agit d'un redémarrage de la longue série dramatique sociale Balika Vadhu. Produite par Sphere Origins, la série met en vedette Shivangi Joshi, Randeep Rai et Samridh Bawa dans des rôles importants de la série.
Balikatan/Balikatan :
L'exercice Balikatan est l'exercice militaire annuel le plus important entre les Philippines et les États-Unis. Le mot tagalog balikatan signifie « épaule contre épaule ». Les exercices sont la pierre angulaire des relations militaires entre les Philippines et les États-Unis depuis la fermeture des bases américaines aux Philippines. Les forces armées australiennes participent chaque année aux exercices de Balikatan depuis 2014. L'Australie a conclu un accord sur les forces en visite, une sorte d'accord sur le statut des forces. , avec les Philippines appelé Accord Philippines-Australie sur le statut des forces en visite. Les Philippines sont ouvertes à la participation d'autres pays alliés à condition qu'ils aient eux aussi un accord sur les forces similaires.
Boîte Balikbayan/Boîte Balikbayan :
Une boîte balikbayan (lit. «boîte de rapatriement») est une boîte en carton ondulé contenant des articles envoyés par des Philippins d'outre-mer (appelés «balikbayans», littéralement «retournant au pays / à la nation»). Bien que souvent expédiées par des transitaires spécialisés dans les boîtes balikbayan par voie maritime, ces boîtes peuvent être apportées par les Philippins retournant aux Philippines par voie aérienne.
Rivière Balikh / Rivière Balikh :
La rivière Balikh ( arabe : نهر البليخ ) est une rivière pérenne qui prend sa source à la source d' Ain al-Arous près de Tell Abyad dans l' écorégion des forêts de conifères sclérophylles à feuilles larges de la Méditerranée orientale . Il coule plein sud et rejoint l'Euphrate à la ville moderne de Raqqa. Le Balikh est le deuxième plus grand affluent de l'Euphrate en Syrie, après le fleuve Khabur. C'est une importante source d'eau et de grandes sections ont récemment été soumises à la canalisation.
Baliki/Baliki :
Baliki [baˈliki] est un village du district administratif de Gmina Nowogród, dans le comté de Łomża, dans la voïvodie de Podlaskie, dans le nord-est de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) au nord de Nowogród, 17 km (11 mi) au nord-ouest de Łomża et 87 km (54 mi) à l'ouest de la capitale régionale Białystok.
Balikli/Balikli :
Balikli peut faire référence à : Balıklı, l'église Sainte-Marie de la Source d'Istanbul (Istanbul) ou Balıklı Meryem Ana Rum Manastiri Balıklı, Altıeylül Balıklı, Çayırlı Balıklı, Ezine Zorakert ou Balikli, une ville de la province de Shirak en Arménie
Balikoowa/Balikoowa :
" Balikoowa " est une chanson ethno folk du duo de musique ougandais Undercover Brothers Ug . Il est sorti le 20 février 2017 en tant que bande originale et chanson thème de la comédie de situation ougandaise Balikoowa in the City.
Balikoowa in_the_City/ Balikoowa dans la ville :
Balikoowa (officiellement connu sous le nom de Balikoowa in the City) est une série dramatique ou comique ougandaise diffusée sur Spark TV - Ouganda. La série est dirigée par Kennedy Kihire, produite par Fast Track Productions et met en vedette Marion Asiro, Housen Mushema, Monica Birwinyo et Jay K. Mulungi de Undercover Brothers Ug.
Balikpapan/Balikpapan :
Balikpapan est une ville portuaire du Kalimantan oriental, en Indonésie. Située sur la côte est de l'île de Bornéo, la ville est le centre financier de Kalimantan. Balikpapan est la ville avec la plus grande économie de Kalimantan avec un PIB estimé en 2016 à 73,18 billions de roupies. La ville possède le deuxième aéroport le plus fréquenté de Kalimantan après celui de Banjarmasin, à savoir l'aéroport Sultan Aji Muhammad Sulaiman Sepinggan. Le port de Semayang était le deuxième port maritime le plus fréquenté du Kalimantan oriental, après celui de Samarinda.Avec une population de 688 318 habitants selon le recensement de 2020, Balikpapan est la deuxième ville la plus peuplée du Kalimantan oriental, après Samarinda. Balikpapan a toujours été classée comme l'une des villes les plus vivables d'Indonésie. Balikpapan était à l'origine un village de pêcheurs construit par les Buginais au 19ème siècle. Le premier forage pétrolier a commencé à Balikpapan le 10 février 1897, date qui a ensuite été fixée comme anniversaire de la ville. En 1899, l'administration coloniale néerlandaise des Indes orientales a accordé un statut de canton à Balikpapan. En 1907, Bataafsche Petroleum Maatschappij (BPM) a fait de la ville son siège social et a importé des ouvriers qualifiés, des ingénieurs et des cadres de l'étranger. Par la suite, de nombreuses sociétés multinationales sont venues à Balikpapan pour investir dans l'industrie pétrolière. Cela a entraîné le boom économique de Balikpapan et a attiré de nombreux migrants et expatriés. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Empire du Japon a occupé la ville en 1942, dans le cadre de l'occupation de l'Indonésie, et elle a été bombardée par les Alliés lors de la première bataille de Balikpapan en 1942 et deuxième bataille en 1945. Les batailles ont eu un impact sur les infrastructures critiques, y compris les stations de raffinage de pétrole et le port maritime qui ont été complètement incendiés. Lors de l'indépendance de l'Indonésie, BPM a étendu ses activités à Balikpapan jusqu'en 1965, lorsque Pertamina, la compagnie pétrolière publique indonésienne, a pris le contrôle de la propriété de BPM et de ses activités d'exploration pétrolière.
Landing_craft_heavy de classe Balikpapan / Péniche de débarquement lourde de classe Balikpapan :
La classe Balikpapan est une classe de navires de huit péniches de débarquement lourdes (officiellement Landing Craft, Heavy ou LCH). Tous les huit ont été initialement établis par Walkers Limited pour l'armée australienne au début des années 1970. Une réorganisation des responsabilités des embarcations dans l'armée australienne signifiait que les péniches de débarquement devaient être exploitées par la Royal Australian Navy (RAN), avec sept mises en service directement au service de la RAN en 1973 et 1974, et le navire de tête Balikpapan transféré de l'armée à la marine. Lors de la préparation de l'indépendance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1975, deux des navires (HMPNGS Salamaua et HMPNGS Buna) ont été transférés à la nouvelle Force de défense de Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNGDF). Au cours de leur carrière, les navires australiens ont opéré à l'appui de l'opération Navy Help Darwin en 1974-1975, de l'opération Bel Isi de 1997 à 2003, des opérations INTERFET en 1999 et 2000 et des opérations RAMSI à partir de 2003. Les six navires RAN restants ont été payés. dans les années 2010 : Balikpapan, Betano et Wewak en 2012 ; Brunei, Labuan et Tarakan en 2014. Ils doivent encore être remplacés dans le service RAN. En 2013, les deux navires PNGDF étaient actifs et en 2014, l'ancien Labuan a été transféré en Papouasie-Nouvelle-Guinée en tant que navire-école HMPNGS Lakekamu. Brunei et Tarakan ont été réaménagés et donnés à la marine philippine en 2015, sous le nom d'Itavan et de Batak. Trois unités supplémentaires de la classe - les anciennes unités désaffectées HMAS Balikpapan, HMAS Wewak et HMAS Betano - ont été chargées sur un navire de transport en mars 2016 pour être transportées vers la marine philippine.
Balikpapan (homonymie) / Balikpapan (homonymie):
Balikpapan est une ville portuaire située sur la côte est de l'île de Bornéo, en Indonésie. Balikpapan peut également faire référence à : l'aéroport de Balikpapan (anciennement l'aéroport du Sultan Aji Muhammad Sulaiman), près de Balikpapan, en Indonésie Golfe de Balikpapan, près de Balikpapan, en Indonésie Le stade de Balikpapan, un stade à Balikpapan, en Indonésie, dont l'ouverture est prévue en 2013 Bataille de Balikpapan (1942), lors de l'invasion japonaise de Bornéo (Kalimantan) Bataille de Balikpapan (1945), lors de l'invasion alliée de Bornéo (Kalimantan) Péniche de débarquement lourde de classe Balikpapan, utilisée par les Forces de défense australiennes et les Forces de défense de Papouasie-Nouvelle-Guinée HMAS Balikpapan (L 126 ), embarcation de tête de la classe, mise en service en 1971
Baie de Balikpapan/Baie de Balikpapan :
Balikpapan Bay (indonésien : Teluk Balikpapan), est une baie en Indonésie, près de l'île de Bornéo près de la ville de Balikpapan, East Kalimantan, Indonésie. La société indonésienne Pertamina possède sa plus grande raffinerie de pétrole du côté est de la baie.
Balikpapan Sport_and_Convention_Center/Balikpapan Sport and Convention Center :
Balikpapan Sport and Convention Center ou peut être appelé localement Dome Balikpapan est une arène intérieure polyvalente située à Balikpapan, en Indonésie. Le bâtiment a été construit par le gouvernement de Balikpapan pour 2008 Pekan Olahraga Nasional.
Massacre de Balikpapan / Massacre de Balikpapan :
Le massacre de Balikpapan impliquait le meurtre de 78 civils et prisonniers de guerre néerlandais non armés par la 56e division japonaise près de la ville portuaire de Balikpapan le 24 février 1942.
Route à péage Balikpapan%E2%80%93Samarinda/Route à péage Balikpapan–Samarinda :
Balikpapan – Samarinda Toll Road ou Balsam Toll Road est une autoroute qui est construite pour relier Balikpapan à Samarinda du Kalimantan oriental, en Indonésie, ainsi qu'à la nouvelle capitale proposée du pays. Il s'agit de la première autoroute de l'île de Bornéo, y compris sa partie indonésienne. La route à péage mesure 99,3 kilomètres (325 787 pieds) de long. Le tronçon Samboja-Samarinda (58,7 kilomètres (192 585 pieds)) de la route à péage est inauguré par le président Joko Widodo le 17 décembre 2019. La route à péage devrait être achevée d'ici avril 2020.
Balikuchi/Balikuchi :
Balikuchi est un village du district rural de Kamrup, situé sur la rive nord du fleuve Brahmapoutre.
Balikuda-Erasama (circonscription de Vidhan_Sabha)/Balikuda-Erasama (circonscription de Vidhan Sabha) :
Balikuda-Erasama est une circonscription de Vidhan Sabha du district de Jagatsinghpur, Odisha. Cette circonscription comprend le bloc Balikuda et le bloc Erasama.
Balikumbat/Balikumbat :
Balikumbat est une ville et une commune du Cameroun. Elle comprend 5 villages : Bafanji Baligansin Baligashu Balikumbat (village) Bamunkumbit
Balikumbat (village)/Balikumbat (village) :
Balikumbat est un village situé dans la sous-division de Balikumbat, division de Ngoketunjia de la région du Nord-Ouest, au Cameroun. Balikumbat est le siège de la sous-division de la sous-division de Balikumbat et est situé à environ 20,9 km de la ville de Ndop. Le peuple Balikumbat est devenu si célèbre au Cameroun et dans le monde entier, inspiré par son défunt chef "super naturel" Fon Doh Gahgwanyin III (1977 - 2012)
Cheval Balikun/cheval Balikun :
Le cheval Balikun est une race de chevaux légers de Chine, utilisée pour l'équitation, le trait léger et le travail en meute.
Gerboise de Balikun / Gerboise de Balikun :
La jerboa de Balikun (Allactaga balikunica) est une espèce de rongeur de la famille des Dipodidae. On le trouve dans les zones arides du nord-ouest de la Chine et de la Mongolie. Il mange des plantes vertes, des racines de plantes, des graines, des sauterelles et des coléoptères.
Balik%C3%B3w/Balików :
Balików [baˈlikuf] est un village du district administratif de Gmina Żychlin, dans le comté de Kutno, dans la voïvodie de Łódź, dans le centre de la Pologne. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) à l'est de Żychlin, 22 km (14 mi) à l'est de Kutno et 53 km (33 mi) au nord de la capitale régionale Łódź. Le village compte 100 habitants.
Balil/Balil :
Balil ou Belil (persan : بليل) peut faire référence à : Balil, Ardabil Belil, Yazd
Balil, Ardabil/Balil, Ardabil :
Balil ( persan : بليل , également romanisé sous le nom de Balīl ; également connu sous le nom de Bīlabīl ) est un village du district rural de Khanandabil-e Sharqi , dans le district central du comté de Khalkhal , province d' Ardabil , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 238 habitants, répartis en 58 familles.
Balila/Balila :
Balila (arabe : بليلا) est une ville de l'extrême nord-ouest de la Jordanie, entre Irbid et Jerash, située dans le gouvernorat de Jerash. Il couvre 40 km² et compte plus de 8 000 habitants.
Balila (plat)/Balila (plat) :
Balila est un plat levantin composé de pois chiches qui ont été bouillis avec du jus de citron, de l'ail et diverses épices. Il est servi chaud en mezzé. Le nom est également utilisé pour un autre plat égyptien à base de blé, de lait, de noix et de raisins secs.
Langue baliledo/langue baliledo :
Le baliledu est une langue austronésienne parlée à Sumba, en Indonésie.
Rivière Balili/Rivière Balili :
La rivière Balili, également appelée rivière Naguilian, est une rivière de la province de Benguet sur l'île de Luzon aux Philippines. D'une longueur totale de 62,7 km (39,0 mi), il traverse la ville de Baguio et les municipalités de La Trinidad et Sablan avant d'entrer dans la province de La Union, où le cours moyen s'appelle la rivière Naguilian. Il se déverse dans la mer de Chine méridionale par la ville de Bauang, où l'aval est également connu sous le nom de rivière Balili.
Balilihan/Balilihan :
Balilihan , officiellement la municipalité de Balilihan ( Cebuano : Lungsod sa Balilihan ; Tagalog : Bayan ng Balilihan ), est une municipalité de 4e classe dans la province de Bohol , aux Philippines . Selon le recensement de 2020, elle compte 18 694 habitants. Il est situé à 22 kilomètres (14 mi) au nord-est de Tagbilaran via Cortes (via CPG North Avenue), ou à 20 kilomètres (12 mi) au nord-est via Corella (via JA Clarin Street). Il possède la quatrième plus grande superficie de la province, avec 127,27 km2 (49,14 milles carrés) de terres.
Balilla/Balilla :
Balilla était le surnom de Giovanni Battista Perasso (1735-1781), un garçon génois qui a déclenché la révolte de 1746 contre les forces des Habsbourg qui occupaient la ville pendant la guerre de Succession d'Autriche en jetant une pierre sur un fonctionnaire autrichien.
Sous-marin de classe Balilla / sous-marin de classe Balilla :
La classe Balilla a été les premiers sous-marins à être construits pour la marine italienne après la fin de la Première Guerre mondiale. Il s'agissait de grands sous-marins de croisière océaniques conçus pour opérer dans l'océan Indien basés dans les colonies italiennes d'Afrique de l'Est. La conception était à double coque et basée sur les sous-marins allemands de type UE 2, dont l'un, le U-120, a été fourni aux Italiens à titre de réparation de guerre. Un moteur diesel auxiliaire de 425 chevaux (317 kW) a été installé comme générateur supplémentaire. Pendant la guerre, les bateaux étaient stationnés en Méditerranée en 1940 mais se sont avérés trop gros pour être des sous-marins de patrouille efficaces. Leur seul succès fut le naufrage du sous-marin britannique HMS Triad par Enrico Toti le 15 octobre 1940. Après 1941, ils furent utilisés comme sous-marins de transport pour ravitailler les forces italiennes en Afrique du Nord. Les bateaux survivants ont été démolis après la guerre. Un sous-marin, Humaytá, a été construit pour la marine brésilienne selon une conception modifiée.
Balilla (homonymie) / Balilla (homonymie):
Balilla peut se référer à : Balilla, le surnom de Giovan Battista Perasso, un garçon génois qui a commencé la révolte de 1746 contre les forces des Habsbourg qui occupaient la ville Fiat Balilla, une voiture compacte conçue et développée par Fiat en 1932 sous-marin italien Balilla Balilla Lombardi, un joueur de football professionnel italien Opera Nazionale Balilla, une organisation de jeunesse fasciste italienne fonctionnant entre 1926 et 1937 sous-marin de classe Balilla, les premiers sous-marins à être construits pour la marine italienne après la fin de la Première Guerre mondiale. Francesco Balilla Pratella, un compositeur italien, musicologue et essayiste
Balilla Lombardi/Balilla Lombardi :
Balilla Lombardi (1er avril 1916 - 3 mars 1987) était un footballeur professionnel italien. Il a disputé 4 saisons (17 matchs, 1 but) en Serie A pour l'AS Roma, l'AS Bari et l'AC Venezia. Lombardi est décédé en mars 1987 à l'âge de 70 ans.
Rivière Balima / Rivière Balima :
La rivière Balima peut faire référence à : Rivière Balima (Papouasie-Nouvelle-Guinée) Rivière Balima (République démocratique du Congo)
Rivière Balima_(République_démocratique_du_Congo)/Rivière Balima (République démocratique du Congo) :
Le Balima est un fleuve du nord de la République démocratique du Congo. Il traverse le territoire de Buta dans le district du Bas-Uele.
Rivière Balima_(Papouasie_Nouvelle_Guinée)/Rivière Balima (Papouasie-Nouvelle-Guinée) :
Le Balima est un fleuve de la Nouvelle-Bretagne, Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il entre dans la mer à environ cinq milles du cap Koas. L'un de ses affluents est le Bumba Stream.
Balimah/Balimah :
Balimah est un village du Conseil de l'Union de Samote de Kallar Syedan ​​Tehsil, dans le district de Rawalpindi, dans la province du Pendjab au Pakistan.
Balimba/Balimba :
Balimba est une sous-préfecture de la région du Moyen-Chari au Tchad.
Balimela/Balimela :
Balimela est une ville et un comité de zone notifié du district de Malkangiri dans l'État indien d'Odisha. Il a plusieurs tribus et culture. Odia est la langue locale ici avec Desia. Cependant, en raison du multiculturalisme, les gens parlent également le bengali, le télougou et le sambalpuri. Le nom Balimela est né après l'ère du Ramayana. On pense que Bali a été tué par Lord Rama ici. Balimela est célèbre pour l'installation de réfugiés bengalis. Il existe plusieurs villages de peuplement bengali autour de Balimela. Balimela est relié à la route de Malkangiri, Jeypore et Visakhapatnam. Balimela a un collège universitaire qui répond aux besoins de l'enseignement supérieur. Balimela a un Jawahar Navodaya Vidyalaya -2 du district de malkangiri, un lycée et une école moyenne anglaise dirigée par des missionnaires. Balimela a également un hôpital. À la périphérie de la ville, il y a un beau parc connu sous le nom de NAC Park. Balimela est également célèbre pour la production d'électricité. L'eau restante après la production d'électricité est conservée près de la zone du village de Surlukunda. De là, deux canaux ont été bifurqués, l'un est le canal Gampakonda et l'autre est le canal Tamasa. Balimela est également connue sous le nom d'Orkel car il y avait un ancien village appelé Orkel près de Balimela. Balimela a un bureau de poste, un SBI, une banque AXIS et une banque coopérative. Il est également célèbre pour le projet OHPC en raison de la production d'électricité. Le NAC de Balimela est divisé en plusieurs quartiers. Balimela relève de la circonscription de l'assemblée de Chitrakonda. Le député actuel de Chitrakonda est Purna Chandra Baka. Il y a un bureau SDPO à Balimela.
Réservoir Balimela/Réservoir Balimela :
Le réservoir de Balimela est situé dans le district de Malkangiri, Odisha, en Inde, sur la rivière Sileru qui est un affluent de la rivière Godavari. La capacité de stockage brute du réservoir de Balimela est de 3610 millions de mètres cubes. Les États d'Andhra Pradesh (AP) et d'Odisha ont conclu des accords pour construire le barrage de Balimela dans le cadre d'un projet commun et partager les eaux de la rivière Sileru disponibles à parts égales sur le site du barrage de Balimela. Odisha a développé la centrale électrique de 360 ​​​​MW (unités de 6 × 60 MW) en détournant les eaux de Balimela vers le sous-bassin de la rivière Potteru. Un barrage à Surlikonda à travers le ruisseau Potteru a été construit pour rediriger la décharge de Balimela Power House dans deux canaux principaux pour l'irrigation; un sur le côté droit nommé Tamasha Main Canal et le second sur le côté gauche nommé Gompakonda Main Canal. Ces deux canaux ont été construits dans le cadre du projet d'irrigation de Potteru pour irriguer le district de Malkangiri, le district le plus arriéré de l'État et ainsi relever le niveau de vie des habitants. Deux autres unités de production d'électricité de 75 MW chacune ont été ajoutées dans le cadre de l'étape 2 pour augmenter la capacité installée jusqu'à 510 MW. La part de l'Andhra Pradesh provenant de l'eau disponible dans la Belimela est rejetée en aval dans la rivière pour produire de l'hydroélectricité située dans les centrales hydroélectriques d'Upper Sileru, Donkarai et Lower Sileru utilisant finalement l'eau pour l'irrigation dans le delta de Godavari pendant la saison sèche.
Balimela Wildlife_Sanctuary/Sanctuaire de faune de Balimela :
Le sanctuaire animalier de Balimela est un sanctuaire animalier situé dans le district de Malkangiri, à Odisha, en Inde. Il couvre une superficie de 160 km². Le terrain est vallonné et couvert de forêts mixtes de feuillus. C'est dans l' écorégion des forêts de feuillus humides des hautes terres de l'Est .
Balimela reservoir_boat_attack / Attaque du bateau du réservoir de Balimela :
L' attaque du bateau du réservoir de Balimela s'est produite le 29 juin 2008 lorsque les forces du Parti communiste indien (maoïste) ont tendu une embuscade à un bateau sur le réservoir de Balimela à Orissa, en Inde, transportant 60 commandos Greyhounds, 5 policiers et un opérateur de bateau. Le bateau a coulé, tuant 38 personnes, tandis que 27 ont survécu. Le groupe a été pris en embuscade par des maoïstes alors qu'il retournait dans l'Andhra Pradesh par la rivière Sileru à bord d'un bateau à moteur appartenant au département d'irrigation d'Odisha, après avoir mené une opération de peignage infructueuse à Odisha. Le bateau a été attaqué peu de temps après avoir quitté Janbai, Odisha par un nombre inconnu de maoïstes. Les assaillants, situés sur les collines environnantes, ont attaqué le bateau alors qu'il traversait un passage étroit du réservoir de Balimela avec des mitrailleuses légères, des fusils à chargement automatique, des grenades et des armes automatiques telles que des AK-47 et des AK-56. Les grenades lancées sur le bateau l'ont fait chavirer et couler. Trente-huit personnes sont mortes dans l'attaque, dont 32 membres du personnel des Greyhounds et l'opérateur du bateau, ce qui a entraîné le plus grand nombre de morts pour les Greyhounds en une seule attaque. Vingt-sept personnes ont survécu principalement en nageant pour se mettre en sécurité. Certains membres du personnel des Greyhounds ont été capturés par des maoïstes et tués en détention. Les équipes de recherche ont ensuite récupéré les restes du personnel des Greyhounds, les mains liées dans le dos. Le Parti communiste indien (maoïste) a revendiqué l'attaque. Le ministre de l'Intérieur d'Odisha, TK Mishra, a déclaré que les Greyhounds avaient commis une "erreur tactique" en voyageant dans un bateau et qu'ils auraient dû entreprendre leur voyage plus tôt dans la matinée. Patel Sudhakar Reddy, chef du comité central du CPI (M), qui fait la police accusé d'être impliqué dans l'attaque de Balimela et plusieurs autres crimes majeurs, a été tué lors d'une opération de ratissage par la police de l'Andhra Pradesh le 24 mai 2009. La police avait reçu des renseignements spécifiques concernant l'emplacement des maoïstes dans la zone forestière de Lavella à Tadwai mandal du district de Warangal . Son collègue Venkaiah, membre du comité de district du CPI (M) a également été tué lors de la rencontre. Muttannagari Jalandhar Reddy alias Krishna, également impliqué dans l'attaque de Balimela, s'est rendu à la police d'Andhra Pradesh en avril 2021.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Birla Precision Technologies

Birkdale/Birkdale : Birkdale est une zone de Southport, dans l'arrondissement métropolitain de Sefton, Merseyside, bien qu'hist...