Rechercher dans ce blog

jeudi 21 avril 2022

Autonomous University of the State of Mexico


Industrie automobile_en_Biélorussie/Industrie automobile en Biélorussie :
La Biélorussie avait la troisième part en volume de l'industrie automobile de l'Union soviétique avec près de 40 000 productions annuelles. Depuis lors, la Biélorussie s'est spécialisée dans la production de camions super-lourds, lourds et moyens conçus principalement, ainsi que de bus, de trolleybus et de tramways développés par l'ère post-soviétique. Les constructeurs automobiles en Biélorussie comprennent MAZ, BelAZ et Neman.

Industrie automobile_au_Brésil/Industrie automobile au Brésil :
L'industrie automobile brésilienne est coordonnée par l'Associação Nacional dos Fabricantes de Veículos Automotores (Anfavea), créée en 1956, qui regroupe des constructeurs automobiles (voitures, véhicules légers, camions, bus et machines agricoles) ayant des usines au Brésil. Anfavea fait partie de l'Organisation Internationale des Constructeurs d'Automobiles (OICA), basée à Paris. En 2013, la production annuelle a dépassé 3,7 millions de véhicules, la septième au monde, bien qu'elle ait considérablement diminué plus récemment. La plupart des grandes entreprises automobiles mondiales sont présentes au Brésil ; tels que BMW, BYD, Chery, Ford, Geely, General Motors, Honda, Hyundai, JAC Motors, Kia, Land Rover, Lifan, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan Motors, Renault, Stellantis, Subaru, Toyota et Lexus, Volkswagen, Volvo Trucks, entre autres, et aussi les entreprises nationales consacrées comme Agrale, Marcopolo, Randon, Troller, etc. Dans le passé, il y avait des marques nationales telles que DKW Vemag, FNM et Gurgel. Certaines répliques équipées modernes de modèles plus anciens sont traditionnellement produites. Certaines entreprises telles que Rolls Royce et Porsche comptent sur des distributeurs locaux pour importer leurs véhicules, mais des marques avec des usines locales, telles que Honda et Chevrolet peuvent également importer certains de leurs modèles.
Industrie automobile_en_Bulgarie/Industrie automobile en Bulgarie :
La production bulgare dépendait auparavant fortement des importations d'automobiles du bloc soviétique et dépend actuellement d'autres pays européens et asiatiques. Actuellement, la Bulgarie a présenté sa propre société nationale de supercars, SIN Cars.
Industrie automobile_au_Canada/Industrie automobile au Canada :
L'industrie automobile au Canada se compose principalement d'usines d'assemblage de constructeurs automobiles étrangers, dont la plupart ont leur siège social aux États-Unis ou au Japon, ainsi que de centaines de fabricants de pièces et de systèmes automobiles. Le Canada est actuellement le treize plus grand pays producteur d'automobiles au monde et le septième plus grand exportateur d'automobiles en valeur, produisant 1,4 million de véhicules et exportant pour 32 milliards de dollars de véhicules en 2020. Le classement le plus élevé du Canada était le deuxième producteur au monde entre 1918 et 1923 et le troisième après la Seconde Guerre mondiale. La fabrication automobile est l'un des plus grands secteurs industriels du Canada, représentant 10 % du PIB manufacturier et 23 % du commerce manufacturier. Le Canada produit des véhicules de tourisme, des camions et des autobus, des pièces et des systèmes automobiles, des carrosseries de camions et des remorques, ainsi que des pneus et des machines, des outils, des matrices et des moules (MTDM). L'industrie automobile emploie directement plus de 125 000 personnes dans l'assemblage de véhicules et la fabrication de pièces automobiles, et 380 000 autres dans la distribution et la vente et le service après-vente.
Industrie automobile_à_Chennai/Industrie automobile à Chennai :
Chennai est surnommée le "Détroit de l'Inde" en raison de la présence d'importantes unités de fabrication automobile et d'industries connexes autour de la ville. Au début, Chennai était surnommée le « Détroit d'Asie », mais peu de temps après, la Thaïlande est devenue le « Détroit d'Asie ». Les véhicules à 4 roues de Chennai sont à la base de 30 % de l'industrie automobile indienne et de 35 % de son industrie des composants. Outre l'industrie commerciale, l'usine de véhicules lourds (HVF) a été créée à Avadi pour produire des véhicules liés à l'armée. Avadi se vante également de l'établissement de recherche et de développement des véhicules de combat (CVRDE), une nouvelle installation d'essai de moteurs.
Industrie automobile_en_Chine/Industrie automobile en Chine :
L'industrie automobile en Chine est la plus importante au monde mesurée par la production unitaire d'automobiles depuis 2008. Depuis 2009, la production annuelle d'automobiles en Chine dépasse à la fois celle de l'Union européenne et celle des États-Unis et du Japon réunis. Quatre "constructeurs automobiles nationaux sont SAIC Motor, Dongfeng, FAW et Chang'an. Les autres constructeurs automobiles chinois sont Geely, Beijing Automotive Group, Brilliance Automotive, BYD, Chery, Guangzhou Automobile Group, Great Wall et Jianghuai (JAC). En outre, plusieurs fabricants multinationaux ont des partenariats avec des fabricants nationaux. Alors que la plupart des voitures fabriquées en Chine sont vendues en Chine, les exportations ont atteint 814 300 unités en 2011. Le marché intérieur chinois fournit à ses constructeurs automobiles une base solide et les planificateurs économiques chinois espèrent créer des entreprises automobiles compétitives à l'échelle mondiale qui deviendront de plus en plus attrayantes et fiables au fil des ans. L'industrie automobile chinoise avait principalement des origines soviétiques (les usines et la conception automobile sous licence ont été fondées dans les années 1950, avec l'aide de l'URSS) et avaient de petits volumes pendant les 30 premières années de la république, ne dépassant pas 100 à 200 milliers par an . Depuis le début des années 1990, il s'est développé rapidement. La capacité de production automobile annuelle de la Chine a dépassé pour la première fois le million en 1992. En 2000, la Chine produisait plus de deux millions de véhicules. Après l'entrée de la Chine dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, le développement du marché automobile s'est encore accéléré. Entre 2002 et 2007, le marché automobile national chinois a augmenté en moyenne de 21 %, soit un million de véhicules en glissement annuel. En 2009, la Chine a produit 13,79 millions d'automobiles, dont 8 millions de voitures particulières et 3,41 millions de véhicules utilitaires et a dépassé les États-Unis en tant que premier producteur automobile mondial en volume. En 2010, les ventes et la production ont dépassé 18 millions d'unités, avec 13,76 millions de voitures particulières livrées, dans chaque cas la plus importante de tous les pays de l'histoire. En 2014, la production totale de véhicules en Chine a atteint 23,720 millions, soit 26 % de la production automobile mondiale. Le nombre de voitures, bus, camionnettes et camions immatriculés sur les routes en Chine a atteint 62 millions en 2009. que le marché automobile chinois va décupler entre 2005 et 2030. La Chine comptait environ 250 millions de voitures fin juin 2019, selon le ministère de la Sécurité publique. Le principal groupe industriel de l'industrie automobile chinoise est l'Association chinoise des constructeurs automobiles (中国汽车工业协会).
Industrie automobile_en_Croatie/Industrie automobile en Croatie :
L'industrie automobile en Croatie emploie environ 10 000 personnes dans plus de 130 entreprises. AD Klaster, membre de l'Association croate des fabricants de pièces automobiles du secteur Industrie de la Chambre d'économie croate, emploie environ 6 000 personnes et génère un bénéfice d'environ 600 millions de dollars américains. Il existe également d'autres sociétés qui ne font pas partie d'AD Klaster, comme AVL, Cetitec, Saint Jean Industries, König metal, Lipik Glas, Nexus, Yazaki, LTH, Multinorm, Institut RT-RK, Galo industries, etc. La Croatie produit principalement des pièces automobiles et des logiciels pour le marché étranger, principalement l'Union européenne et l'industrie automobile européenne. Les deux constructeurs automobiles les plus importants en Croatie sont DOK-ING et Rimac Automobili, tandis que Crobus produit des bus. L'industrie automobile représente environ 1,8 % de toutes les exportations croates, tandis que 90 % des bénéfices de l'industrie elle-même proviennent des exportations. Les fabricants de pièces automobiles en Croatie sont bien intégrés dans la chaîne d'approvisionnement mondiale des pièces, comme AD Plastik, qui produit pour BMW, Citroën, Dacia, Fiat, Ford, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Renault, Volkswagen et d'autres constructeurs automobiles ou Lipik Glas, qui fournit des pare-brise à Aston Martin, Alfa Romeo, Bentley, Ferrari, London Electric Vehicle Société, McLaren et Spyker.
Industrie automobile_en_Égypte/Industrie automobile en Égypte :
L'industrie automobile en Égypte se développe depuis 50 ans. Il peut vendre plus de 200 000 véhicules par an et est aujourd'hui le deuxième marché d'Afrique et le 42e au monde, avec une production annuelle de plus de 70 000 véhicules. Après avoir connu de nombreux échecs et succès, l'industrie automobile égyptienne se concentre davantage sur les opérations d'assemblage que sur la fabrication.
Industrie automobile_en_France/Industrie automobile en France :
La France a été un pionnier de l'industrie automobile et est le 11e constructeur automobile mondial en 2015 par unité de production et le troisième en Europe (après l'Allemagne et l'Espagne). Il avait toujours été le 4e plus grand depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'en 2000. La France abrite deux grandes entreprises de construction automobile : Stellantis (propriétaire des marques Peugeot, Citroën, DS et Opel/Vauxhall qui faisaient à l'origine partie de la PSA Groupe) Groupe Renault (propriétaire des marques Renault, Alpine, Dacia, Renault Samsung Motors et 43% de Nissan) le 3e constructeur automobile en Europe et le 10e au monde en 2015. Les autres constructeurs automobiles de moindre importance en France comprennent : Bugatti, une marque de luxe du groupe Volkswagen dont le siège est à Molsheim. Venturi, un petit constructeur de voitures de sport et sponsor de l'équipe de Formule E. Aixam et Mega, marques de microcars de Polaris Industries dont le siège est à Aix-les-Bains. Microcar et Ligier, marques de microcars de DrivePlanet dont le siège est à Abrest. Renault Trucks, basé en France, est un important producteur de véhicules utilitaires et appartient à Volvo. PSA et Renault produisent un grand nombre de véhicules hors de France. Les constructeurs automobiles français ont longtemps été dominants en Afrique francophone, mais à partir des années 1970, les Japonais ont fait des percées en raison de la baisse des prix et de la disponibilité de voitures et de camions tout-terrain légers adaptés. Les voitures de conception française ont remporté la voiture européenne de l'année et la voiture mondiale. de l'année à plusieurs reprises. La Citroën DS a pris la troisième place du prix Car of the Century et a été nommée la plus belle voiture de tous les temps par le magazine Classic & Sports Car.
Industrie automobile_en_Allemagne/Industrie automobile en Allemagne :
L'industrie automobile en Allemagne est l'un des plus grands employeurs au monde, avec une main-d'œuvre de plus de 857 336 (2016) travaillant dans l'industrie. Foyer de la voiture moderne, l'industrie automobile allemande est considérée comme la plus compétitive et la plus innovante au monde, et possède la troisième production automobile la plus élevée au monde et la quatrième production totale de véhicules à moteur. Avec une production annuelle de près de six millions et une part de 31,5 % dans l'Union européenne (2017), les voitures de conception allemande ont remporté les prix de la voiture européenne de l'année, de la voiture internationale de l'année, de la voiture mondiale de l'année la plupart du temps parmi tous les pays. La Volkswagen Beetle et la Porsche 911 ont pris les 4e et 5e places du prix Car of the Century.
Industrie automobile_en_Hongrie/Industrie automobile en Hongrie :
La Hongrie a considérablement réduit la fabrication d'autobus mais a trouvé de grandes capacités d'assemblage de marques étrangères (telles que Mercedes-Benz, Suzuki, Audi, BMW, Skoda, SEAT, Volkswagen, Fiat, Ford, Chevrolet, Citroën, Peugeot, Renault et Opel) avec production annuelle de plus de 800 000 voitures.
Industrie automobile_à_Hyderabad/Industrie automobile à Hyderabad :
L'industrie automobile à Hyderabad a été introduite dans les années 1930 et la fabrication a commencé avec la création d'Hyderabad Allwyn, qui fabriquait des composants automobiles et assemblait des bus Albion CX9 pour les chemins de fer de l'État d'Hyderabad. Il s'agissait d'une coentreprise entre Industrial Development Trust du gouvernement Nizam's Hyderabad et M / s Allwyn & Company. Suite à quoi Praga Tools a été créé en 1943 et après l'indépendance de l'Inde; Les roulements HMT en 1963 et Ordnance Factory Medak en 1984 ont été créés. Avec la création de Tata Boeing Aerospace Limited 2007, Deccan Auto 2011, l'usine de tracteurs Mahindra 2012 et le soutien du gouvernement de Telangana avaient attiré de grandes entreprises nationales et multinationales telles que Hyundai Motor Company, Fiat Chrysler Automobiles et Maruti Suzuki pour s'y établir Recherche et développement, fabrication , des unités de commercialisation et d'assemblage à Hyderabad. La dernière initiative du gouvernement de Telangana visant à assouplir et à adopter une politique conviviale pour les startups avait attiré Triton, un véhicule électrique, pour démarrer ses opérations et sa fabrication à Hyderabad.
Industrie automobile_en_Inde/Industrie automobile en Inde :
L'industrie automobile en Inde est la quatrième au monde selon les statistiques de 2021. En 2022, l'Inde est devenue le quatrième pays du monde en termes de valorisation de l'industrie automobile. L'Inde est bien connue pour ses produits automobiles tels que les trois roues, les quatre roues et les deux roues. Les produits automobiles tels que la fabrication de pneus et de batteries en Inde sont également florissants à l'échelle mondiale. L'industrie automobile en Inde a également aidé d'autres industries, notamment les industries de la forge et de l'électronique, à prospérer. En 2020, l'Inde est le 5e plus grand marché automobile au monde, dépassant l'Allemagne en termes de ventes. Actuellement, l'industrie automobile indienne vaut plus de 100 milliards de dollars américains et contribue à 8 % des exportations totales du pays et représente 2,3 % de PIB de l'Inde. Les principales entreprises de fabrication automobile indiennes comprennent Tata Motors, Mahindra & Mahindra, Force Motors, Tractors and Farm Equipment Limited, Eicher Motors, Royal Enfield, Sonalika Tractors, Hindustan Motors, Hradyesh, ICML, Kerala Automobiles Limited, Reva, Pravaig Dynamics, Premier, Tara Usine internationale et automobile de Jabalpur.
Industrie automobile_en_Indonésie/Industrie automobile en Indonésie :
L'industrie automobile en Indonésie joue un rôle important dans la croissance économique du pays, contribuant à 10,16% du PIB. Les exportations de produits automobiles indonésiens ont actuellement une valeur supérieure à leurs importations. En 2017, l'Indonésie est le 17e plus grand producteur de véhicules de tourisme au monde et le 5e plus grand producteur de véhicules de tourisme en Asie, produisant 0,98 million de véhicules. La plupart des véhicules construits en Indonésie sont de marques étrangères, notamment japonaises, et produites dans le pays à travers une usine en coentreprise avec un partenaire local ou une usine en propriété exclusive. Alors que la fabrication complète avec un pourcentage élevé de composants locaux dans le pays est généralement préférée par les fabricants et encouragée par le gouvernement, plusieurs usines du pays ont également procédé à un assemblage CKD. Les importations CBU de voitures neuves dans le pays sont également autorisées depuis 1999 avec des tarifs d'importation considérablement légers, bien qu'elles soient découragées par le gouvernement. L'Indonésie produit principalement des monospaces mini ou compacts (52 % de la production totale), des SUV et des camionnettes légères de moins d'une tonne. En 2019, un total de 26 % de sa production a été exporté. Environ 7,2 % des ventes totales d'automobiles en Indonésie sont constituées de véhicules importés, notamment de Thaïlande, du Japon, d'Inde et, dans une moindre mesure, de Corée du Sud. La plupart des constructeurs automobiles indonésiens (y compris les constructeurs de voitures particulières et les constructeurs de camions commerciaux) sont membres de l'Association non gouvernementale des industries automobiles indonésiennes (Gabungan Industri Kendaraan Bermotor Indonesia, GAIKINDO).
Industrie automobile_en_Iran/Industrie automobile en Iran :
L'industrie automobile iranienne est la troisième industrie la plus active du pays, après son industrie pétrolière et gazière, représentant 10 % du PIB iranien et 4 % de la main-d'œuvre (700 000 personnes). L'Iran a développé une importante industrie automobile avec une production annuelle allant jusqu'à 200 000 unités sous le régime de Mohammad Reza Shah Pahlavi. Mais après la révolution iranienne de 1979, la production a considérablement diminué en raison de la guerre Iran-Irak et des sanctions internationales. Depuis le début des années 2000, la production automobile en Iran a connu une croissance exponentielle. La production automobile iranienne a franchi la barre du million en 2007/2008. Aujourd'hui, l'Iran est le 20e plus grand constructeur automobile au monde et l'un des plus grands d'Asie, avec une production annuelle de plus de 1,6 million. En 2009, l'Iran s'est classé au cinquième rang pour la croissance de la production automobile, à côté de la Chine, de Taïwan, de la Roumanie et de l'Inde. Selon les statistiques de l'OICA, la production a chuté de façon spectaculaire à moins de 750 000 automobiles et véhicules utilitaires en 2013. En 2001, il y avait 13 constructeurs automobiles publics et privés en Iran, dont deux - Iran Khodro et Saipa - représentaient 94 % du total du marché intérieur. production. Iran Khodro, qui produisait la marque de voitures la plus répandue dans le pays - la Paykan, qui a été remplacée en 2005 par la Samand - était toujours la plus importante avec 61 % du marché en 2001, tandis que Saipa contribuait à 33 % de la production totale de l'Iran en 2001. la même année. Iran Khodro est l'un des plus grands constructeurs automobiles d'Asie. Elle a établi des joint-ventures avec des partenaires étrangers sur 4 continents. Les constructeurs iraniens produisent actuellement six types de véhicules différents, notamment des voitures particulières, des 4x4, des camions, des bus, des minibus et des camionnettes. Le secteur emploie directement environ 500 000 personnes (environ 2,3 % de la main-d'œuvre) et bien d'autres dans les industries connexes. Environ 75 % de la production locale est constituée de voitures particulières, les camionnettes étant la deuxième catégorie la plus importante, représentant environ 15 %.
Industrie automobile_en_Irlande/Industrie automobile en Irlande :
L'industrie automobile en Irlande a eu une histoire variée et malgré la petite taille de l'île, la taxe punitive sur les voitures importées a encouragé un large éventail d'entreprises à assembler leurs voitures localement, notamment Fiat, Ford et Renault. Depuis l'entrée de l'Irlande dans l'Union européenne en 1973, le besoin de voitures produites localement pour éviter les taxes à l'importation a diminué et depuis les années 1980, la production a pris fin et toutes les voitures sont désormais importées.
Industrie automobile_en_Italie/Industrie automobile en Italie :
L'industrie automobile en Italie est un employeur assez important dans le pays, elle comptait plus de 2 131 entreprises et employait près de 250 000 personnes en 2006. L'industrie automobile italienne est surtout connue pour ses conceptions automobiles et ses petites citadines, ses voitures de sport et ses supercars. L'industrie automobile contribue à hauteur de 8,5 % au PIB italien. L'Italie est l'un des principaux producteurs automobiles en Europe et dans le monde. Aujourd'hui, l'industrie automobile italienne est presque totalement dominée par le groupe Fiat (maintenant appelé Stellantis) ; en 2001, plus de 90% des véhicules étaient produits par elle. En plus de sa propre gamme de modèles à prédominance grand public, Stellantis possède la marque grand public Fiat, les marques haut de gamme Alfa Romeo et Lancia et la marque exotique Maserati. Les voitures italiennes ont remporté le prix annuel de la voiture européenne de l'année l'une des plus nombreuses fois parmi d'autres pays (y compris Fiat plus que tout autre constructeur) et dans le prix de la voiture mondiale de l'année également.
Industrie automobile_au_Japon/Industrie automobile au Japon :
L'industrie automobile au Japon est l'une des industries les plus importantes et les plus importantes au monde. Le Japon figure dans le top trois des pays avec le plus de voitures fabriquées depuis les années 1960, dépassant l'Allemagne. L'industrie automobile au Japon a rapidement augmenté des années 1970 aux années 1990 (lorsqu'elle était orientée à la fois pour l'usage domestique et l'exportation mondiale) et dans les années 1980 et 1990, a dépassé les États-Unis en tant que leader de la production avec jusqu'à 13 millions de voitures par an fabriquées et exportations importantes. Après une montée en puissance massive de la Chine dans les années 2000 et une production américaine fluctuante, le Japon est actuellement le troisième producteur automobile au monde avec une production annuelle de 9,9 millions d'automobiles en 2012. Les investissements japonais ont contribué à la croissance de l'industrie automobile dans de nombreux pays au cours de la dernière quelques décennies. Les conglomérats commerciaux japonais ont commencé à construire leurs premières automobiles entre le milieu et la fin des années 1910. Les entreprises ont procédé soit en concevant leurs propres camions (le marché des véhicules de tourisme au Japon à l'époque était petit), soit en s'associant à une marque européenne pour produire et vendre leurs voitures au Japon sous licence. De tels exemples sont Isuzu en partenariat avec Wolseley Motors (Royaume-Uni), Nissan en partenariat avec le constructeur automobile britannique Austin et le Mitsubishi Model A, qui était basé sur la Fiat Tipo 3. La demande de camions nationaux a été considérablement augmentée par le renforcement de l'armée japonaise avant La Seconde Guerre mondiale, obligeant de nombreux constructeurs japonais à sortir de leurs coquilles et à concevoir leurs propres véhicules. Dans les années 1970, le Japon a été le pionnier de l'utilisation de la robotique dans la fabrication de véhicules. Le pays abrite un certain nombre d'entreprises qui produisent des voitures, des véhicules de construction, des motos, des VTT et des moteurs. Les constructeurs automobiles japonais comprennent Toyota, Honda, Daihatsu, Nissan, Suzuki, Mazda, Mitsubishi, Subaru, Isuzu, Kawasaki, Yamaha et Mitsuoka. Infiniti, Acura et Lexus sont des marques de luxe de Nissan, Honda et Toyota. Les voitures conçues au Japon ont remporté à plusieurs reprises les prix de la voiture européenne de l'année, de la voiture internationale de l'année et de la voiture mondiale de l'année. Les véhicules japonais ont eu une influence mondiale et n'ont plus la stigmatisation qu'ils avaient dans les années 1950 et 1960 lorsqu'ils sont apparus pour la première fois à l'échelle internationale, en raison de l'accent mis sur l'amélioration continue des produits et des processus menée par Toyota ainsi que sur l'utilisation de la technique Five Whys. et l'adoption précoce de la méthodologie Lean Six Sigma. Les voitures japonaises sont également construites conformément aux réglementations sur les dimensions du gouvernement japonais et la cylindrée du moteur est en outre réglementée par les réglementations sur les tranches de taxe routière, qui affectent également toutes les voitures importées vendues au Japon.
Industrie automobile_au_Kenya/Industrie automobile au Kenya :
L'industrie automobile au Kenya est principalement impliquée dans l'assemblage, la vente au détail et la distribution de véhicules automobiles. Il existe un certain nombre de concessionnaires de véhicules automobiles opérant dans le pays.
Industrie automobile_en_Corée/Industrie automobile en Corée :
L'industrie automobile en Corée peut faire référence à : L'industrie automobile en Corée du Nord L'industrie automobile en Corée du Sud
Industrie automobile_en_Malaisie/Industrie automobile en Malaisie :
L'industrie automobile en Malaisie se compose de 27 constructeurs de véhicules et de plus de 640 fabricants de composants. L'industrie automobile malaisienne est la troisième en importance en Asie du Sud-Est et la 23e au monde, avec une production annuelle de plus de 500 000 véhicules. L'industrie automobile contribue à hauteur de 4 % ou 40 milliards de RM au PIB de la Malaisie et emploie plus de 700 000 personnes dans un écosystème national. L'industrie automobile malaisienne trouve ses origines dans l'ère coloniale britannique. Ford Malaya est devenue la première usine d'assemblage automobile en Asie du Sud-Est lors de sa création à Singapour en 1926. L'industrie automobile de la Malaisie post-indépendance a été créée en 1967 pour stimuler l'industrialisation nationale. Le gouvernement a proposé des initiatives pour encourager l'assemblage local de véhicules et la fabrication de composants automobiles. En 1983, le gouvernement s'est directement impliqué dans l'industrie automobile en créant la société automobile nationale Proton, suivie de Perodua en 1993. Depuis les années 2000, le gouvernement avait cherché à libéraliser l'industrie automobile nationale par le biais d'accords de libre-échange, de privatisation et d'harmonisation. des règlements de l'ONU. L'industrie automobile malaisienne est l'unique pionnière de l'Asie du Sud-Est en matière de constructeurs automobiles indigènes, à savoir Proton et Perodua. En 2002, Proton a aidé la Malaisie à devenir le 11e pays au monde ayant la capacité de entièrement concevoir, concevoir et fabriquer des voitures à partir de zéro. L'industrie automobile malaisienne accueille également plusieurs coentreprises nationales et étrangères, qui assemblent une grande variété de véhicules à partir de kits de démontage complets (CKD) importés. L'industrie automobile en Malaisie sert principalement la demande intérieure, et seuls quelques milliers de véhicules complets montés (CBU) sont exportés chaque année. Les exportations de pièces et de composants fabriqués en Malaisie ont néanmoins considérablement augmenté au cours de la dernière décennie, contribuant pour plus de 11 milliards de RM au PIB de la Malaisie en 2016.
Industrie automobile_dans_Massachusetts/Industrie automobile dans le Massachusetts :
L'industrie automobile du Massachusetts fait référence à une période de 1893 à 1989, lorsque les automobiles étaient fabriquées commercialement dans le Commonwealth du Massachusetts. Pendant ce temps, l'État a produit plus d'automobiles que Detroit, Michigan. Au cours du 20e siècle, General Motors et la Ford Motor Company produisaient respectivement des automobiles à l'Assemblée de Framingham et à l'Assemblée de Cambridge (plus tard transférée à l'Assemblée de Somerville).
Industrie automobile_au_Mexique/Industrie automobile au Mexique :
Cet article concerne l'industrie automobile au Mexique.
Industrie automobile_au_Maroc/Industrie automobile au Maroc :
L'industrie automobile marocaine est dominée par les investissements des constructeurs automobiles français de l'Alliance Renault-Nissan et du groupe PSA. BYD est le leader des investissements chinois au Maroc. L'investissement est encouragé par le gouvernement marocain en supprimant certaines taxes les cinq premières années afin d'encourager les entreprises à venir. Fiat a mis fin à son rôle de production au Maroc en 2003 en vendant sa participation dans Somaca à Renault. Il existe une petite industrie manufacturière locale, y compris Laraki. Le Maroc a signé des accords pour 26 projets de l'industrie automobile d'une valeur totale de 1,23 milliard d'euros (1,45 milliard de dollars) alors qu'il cherche à renforcer sa position de plaque tournante internationale pour le secteur. Les projets annoncés lundi concernent des entreprises de France, d'Espagne, d'Italie, de Chine, de Corée du Sud, du Japon et des États-Unis, et devraient créer plus de 11 500 emplois, selon le communiqué du gouvernement. Le Maroc prévoit de produire un million de véhicules avec un taux d'intégration locale de 80% d'ici 2020. Contre 650 000 actuellement, l'atteinte d'un taux d'intégration locale des véhicules sortant du Maroc de 80% et un chiffre d'affaires de 10 milliards d'euros, avec pour objectif de créer 160 000 emplois.
Industrie automobile_en_Nouvelle_Zélande/Industrie automobile en Nouvelle-Zélande :
L'industrie automobile néo-zélandaise alimente un marché qui a toujours eu l'un des taux de motorisation les plus élevés au monde. Les distributeurs de voitures neuves sont essentiellement les anciens propriétaires des entreprises d'assemblage. Au niveau des concessionnaires, ils ont conservé leurs anciennes chaînes de distribution malgré la création de nombreuses nouvelles entreprises indépendantes construites depuis les années 1980 par des spécialistes de l'importation d'occasion du Japon. Toyota est entré en concurrence directe avec ces entreprises d'importation d'occasion qui remettent à neuf de vieilles Toyota du Japon et les vendent par l'intermédiaire de leurs propres concessionnaires en tant que ligne spéciale. Le parc automobile du pays est donc un peu plus ancien que dans la plupart des pays développés. La Nouvelle-Zélande n'assemble plus de voitures particulières. Les usines d'assemblage ont fermé après la suppression de la protection tarifaire et les distributeurs ont trouvé moins cher d'importer des voitures entièrement assemblées. Les voitures avaient été assemblées à un rythme proche de 100 000 par an en 1983, mais avec les difficultés économiques du pays, leur nombre a fortement chuté. Vers la fin de la décennie, la suppression de diverses restrictions dans le cadre de la restructuration de son économie par le pays a rendu disponibles des voitures d'occasion anciennes à bas prix en provenance du Japon. Ces voitures d'occasion ont répondu au besoin local de niveaux de propriété élevés dans un monde aux prises avec des difficultés financières, mais depuis lors, elles continuent d'arriver en si grand nombre qu'elles augmentent considérablement l'âge moyen de la flotte nationale. Les divisions Toyota, Ford et General Motors Holden dominent toujours le marché des véhicules neufs, mais il y avait plus de nouvelles voitures Mazda que de voitures Holden vendues en 2018, tandis que les voitures Ford et Nissan ne figuraient plus parmi les ventes en volume. Ils ont été dépassés par Hyundai, Kia et Suzuki. Les voitures Holden glissent vers les niveaux de vente de Ford en 2019. Le petit marché intérieur - la taille d'une grande ville - et la distance par rapport aux clients potentiels à l'exportation combinés à des taux de rémunération du premier monde contre la formation de fabricants indigènes importants. Seules les petites entreprises de kits et de répliques de voitures ont pu survivre. Ils produisent des kits originaux et des répliques de voitures en utilisant des carrosseries de voitures fabriquées localement et des composants importés pour les marchés locaux et internationaux. Plusieurs d'entre eux, bien que de petite taille, sont reconnus internationalement pour la qualité de leur fabrication.
Industrie automobile_au_Nigéria/Industrie automobile au Nigéria :
L'industrie automobile au Nigeria remonte aux années 1950 et consiste en la production de voitures particulières et de camions commerciaux. La première production était dirigée par la chaîne de montage des camions Bedford TJ fabriqués par la filiale de United Africa Company, Federated Motors Industries et la production par SCOA de camionnettes Peugeot 404. Un développement important a commencé dans les années 1970, pendant une période de boom pétrolier, le gouvernement fédéral du Nigéria a signé des partenariats de coentreprise avec des constructeurs automobiles étrangers pour assembler des véhicules et fournir une assistance technique à l'intégration verticale au sein de l'industrie locale. Ces marques étrangères ont dominé l'industrie du milieu des années 1970 à la fin des années 1980. Les marques de véhicules de tourisme étaient Peugeot Nigeria Ltd et Volkswagen. Les constructeurs de véhicules utilitaires, Leyland, Anambra Motor Manufacturing et Steyr ont rivalisé avec les camions Bedford pour la domination. Les entreprises ont simplement assemblé des kits et complètement démonté des pièces importées de l'étranger. Sur le marché, la demande était largement dictée par les préoccupations budgétaires du gouvernement. Vers la fin des années 1980, l'industrie a été négativement affectée par un ralentissement de l'économie, l'incohérence du gouvernement et le coût plus élevé des voitures fabriquées localement par rapport à leurs homologues importées. En 2000, les voitures étrangères d'occasion dominaient les ventes de voitures dans le pays, et l'essor de ces voitures d'occasion abordables a eu un impact négatif sur le développement de l'intégration en amont dans l'industrie. Récemment, une marque locale, Innoson a ouvert une usine d'assemblage dans le pays. Certaines des usines avaient été privatisées, VON a été vendu à Stallion Group et Leyland a été vendu à Busan. La production a été réduite par rapport aux sommets des années 1980.
Industrie automobile_en_Corée_du_Nord/Industrie automobile en Corée du Nord :
L'industrie automobile en Corée du Nord est une branche de l'économie nationale, avec une production bien inférieure à celle de l'industrie automobile en Corée du Sud. En Corée du Nord, la production de véhicules à moteur est axée sur des objectifs militaires et industriels, y compris la construction ; peu de particuliers possèdent une voiture. La République populaire démocratique de Corée (RPDC) n'est pas impliquée dans l'Organisation internationale des constructeurs d'automobiles (OICA) ou dans tout autre comité industriel des Nations Unies, de sorte que les informations sur son industrie automobile sont limitées. L'OICA ne publie pas de chiffres sur la production automobile en RPDC. Comme l'ont rapporté un nombre limité d'observateurs ayant des connaissances de première main, la Corée du Nord peut produire 40 000 à 50 000 véhicules par an.
Industrie automobile_au_Pakistan/Industrie automobile au Pakistan :
L'industrie automobile au Pakistan est l'une des industries à la croissance la plus rapide du pays, avec une croissance de 171 % entre 2014 et 2018 seulement. Elle représente 3 % du PIB du Pakistan et emploie une main-d'œuvre de plus de 3,5 millions de personnes en 2018. Le Pakistan est le 35e plus grand producteur d'automobiles. Sa contribution au Trésor national est de près de 50 milliards de ₨ (310 millions de dollars). Le marché automobile pakistanais est l'un des plus petits, mais celui qui connaît la croissance la plus rapide d'Asie. 269 ​​792 voitures ont été vendues en 2018, mais sont tombées à 186 716 en 2019 en raison des mesures d'austérité. À l'heure actuelle, le marché automobile est dominé par Honda, Toyota et Suzuki. Cependant, le 19 mars 2016, le Pakistan a adopté la "Auto Policy 2016-21", qui offre des incitations fiscales aux nouveaux constructeurs automobiles pour qu'ils établissent des usines de fabrication dans le pays. En réponse, Renault, Nissan, Proton Holdings, Kia, SsangYong, Volkswagen, FAW et Hyundai ont exprimé leur intérêt à entrer sur le marché pakistanais. MG JW Automobile Pakistan a signé un protocole d'accord avec Morris Garages (MG) Motor UK Limited, propriété de SAIC Motor, pour apporter des véhicules électriques au Pakistan. NLC a signé un accord avec Mercedes Benz pour la fabrication de camions Mercedes Actros au Pakistan. Le Pakistan n'a appliqué aucune norme de sécurité automobile ni aucune politique de mise à niveau des modèles. Quelques anciens modèles de véhicules, dont le Bolan et le Ravi, continuent d'être vendus par Suzuki. Le 8 juillet 2021, Jolta Electric a lancé la production de motos électriques. Le 26 décembre 2021, le gouvernement pakistanais a annoncé une politique de cinq ans entre 2021 et 26 pour augmenter la capacité de production d'automobiles au Pakistan. Le 20 octobre, l'envoyé pakistanais en Chine a déclaré lors de la réunion avec 50 marques automobiles chinoises que le Pakistan augmenterait sa production automobile à 6-8 millions d'unités au cours des cinq prochaines années. Le Pakistan construit des zones économiques spéciales, où les entreprises chinoises installent leurs entreprises. Lors de cette réunion, 10 entreprises automobiles chinoises et Nasla se sont préparées à investir au Pakistan.
Industrie automobile_en_Pologne/Industrie automobile en Pologne :
L'industrie automobile en Pologne représente une part importante de l'économie polonaise, représentant environ 11% de la production industrielle de la Pologne. La Pologne est l'un des plus grands producteurs de véhicules légers (voitures particulières) en Europe centrale et orientale. En 2013, la Pologne était le 23e plus grand constructeur automobile au monde.
Industrie automobile_en_Roumanie/Industrie automobile en Roumanie :
Une grande partie de l'industrie manufacturière roumaine se compose de filiales d'entreprises étrangères, bien qu'il existe d'importants fabricants nationaux, tels que Automobile Dacia, Ford Roumanie, Roman Braşov et Igero. En 2018, environ 500 000 automobiles ont été produites en Roumanie.
Industrie automobile_en_Russie/Industrie automobile en Russie :
La production automobile est une industrie importante en Russie, employant directement environ 600 000 personnes, soit 1 % de la main-d'œuvre totale du pays. La Russie a produit 1 767 674 véhicules en 2018, se classant au 13e rang des pays producteurs de voitures en 2018 et représentant 1,8 % de la production mondiale. Les principales marques locales sont les constructeurs de véhicules légers AvtoVAZ et GAZ, tandis que KamAZ est le premier constructeur de véhicules lourds. Onze constructeurs automobiles étrangers ont des opérations de production ou construisent leurs usines en Russie.
Industrie automobile_en_Serbie/Industrie automobile en Serbie :
L'industrie automobile serbe est l'un des secteurs industriels les plus importants et représente environ 15 % de la production industrielle du pays et 18 % de toutes les exportations (qui devraient atteindre 2 milliards de dollars en 2013).
Industrie automobile_en_Slovaquie/Industrie automobile en Slovaquie :
Depuis 2007, la Slovaquie est le premier producteur mondial de voitures par habitant, avec un total de 1 080 000 en 2018 (1 001 520 en 2017 et 1 040 000 en 2016) voitures fabriquées à elle seule dans un pays de 5 millions d'habitants. Avec une production de plus d'un million de voitures en 2016, la Slovaquie était 20e dans la liste de la production automobile mondiale par pays et le 7e plus grand producteur automobile de l'Union européenne. La fabrication automobile est la plus grande industrie de Slovaquie avec une part de 12% du PIB slovaque en 2013, soit 41% de la production industrielle et 26% des exportations de la Slovaquie. 80 000 personnes étaient employées dans l'industrie automobile en 2014. 1 500 personnes étaient employées lorsque Jaguar Land Rover a commencé la production à Nitra en 2018.
Industrie automobile_en_Afrique_du_Sud/Industrie automobile en Afrique du Sud :
L'Afrique du Sud est traditionnellement le leader en Afrique de l'industrie automobile et produit aujourd'hui plus d'un demi-million d'automobiles de tous types par an. Alors que le développement national des camions et des véhicules militaires existe, les voitures construites sous licence de marques étrangères sont le pilier.
Industrie automobile_en_Corée_du_Sud/Industrie automobile en Corée du Sud :
L'industrie automobile en Corée du Sud est la cinquième en importance au monde en termes de production d'unités automobiles et également la sixième en volume d'exportation d'automobiles. Alors que ses activités initiales se limitaient à l'assemblage de pièces importées d'entreprises étrangères, la Corée du Sud figure aujourd'hui parmi les pays producteurs d'automobiles les plus avancés au monde. La production nationale annuelle a dépassé pour la première fois le million d'unités en 1988. Dans les années 1990, l'industrie a fabriqué de nombreux modèles en interne, démontrant non seulement ses capacités en termes de conception, de performances et de technologie, mais signalant également sa maturité.
Industrie automobile_en_Espagne/Industrie automobile en Espagne :
En 2015, l'Espagne a produit 2,7 millions de voitures, ce qui en fait le 8e pays producteur d'automobiles au monde et le 2e constructeur automobile en Europe après l'Allemagne. La prévision à partir de 2016 était de produire un total de 2,8 millions de véhicules dont environ 80% sont destinés à l'exportation. Au cours du premier semestre de 2016, avec des exportations évaluées à plus de 24 milliards d'euros au cours de cette période, l'industrie automobile représentait 18,9 % du total des exportations espagnoles. En 2016, l'industrie automobile générait 8,7 % du produit intérieur brut de l'Espagne, employant environ neuf pour cent des travailleurs de l'industrie manufacturière. En tout, il y a 13 usines automobiles situées en Espagne. qui sont soutenus par une industrie locale de composants automobiles florissante, y compris des multinationales espagnoles à croissance rapide telles que Gestamp Automoción et Grupo Antolin. Plus de deux millions de moteurs de voitures sont fabriqués chaque année en Espagne. Les principaux constructeurs implantés dans le pays sont Daimler AG (usine de fabrication à Vitoria), Ford (son usine située à Almussafes est la plus grande de Ford en Europe), Opel (Figueruelas), Nissan (Barcelone), PSA Peugeot Citroën (Vigo), Renault ( avec des usines à Palencia et dans d'autres sites espagnols), SEAT (Martorell), Volkswagen (Pampelune). De ces usines de production, à partir de 2016, les deux plus grandes en volume sont celles de SEAT à Martorell et de PSA à Vigo.
Industrie automobile_en_Suède/Industrie automobile en Suède :
L'industrie automobile en Suède est principalement associée aux constructeurs de voitures particulières Volvo Cars et Saab Automobile, mais la Suède abrite également deux des plus grands constructeurs de camions au monde : AB Volvo et Scania AB. L'industrie automobile est fortement dépendante de l'exportation, car environ 85 % des voitures particulières et 95 % des véhicules lourds sont vendus en dehors de la Suède. L'industrie automobile et ses sous-traitants constituent une part importante de l'industrie suédoise. En 2011, environ 110 000 personnes étaient employées et les revenus d'exportation de 150 milliards de SEK représentaient 12 % des revenus d'exportation de la Suède. En 2009, 128 738 voitures particulières et 27 698 véhicules lourds ont été construits en Suède. Koenigsegg est également une célèbre entreprise suédoise qui fabrique certaines des voitures les plus rapides au monde, mais aussi certaines des plus chères. Ils fabriquent des voitures comme :Koenigsegg Jesko, Gemera, 1:One, Agera, Regera etc.
Industrie automobile_à_Taiwan/Industrie automobile à Taïwan :
L'industrie automobile à Taiwan fait référence à l'industrie automobile à Taiwan.
Industrie automobile_en_Thaïlande/Industrie automobile en Thaïlande :
En 2019, l'industrie automobile thaïlandaise est la plus importante d'Asie du Sud-Est et la 11e au monde. L'industrie thaïlandaise a une production annuelle de plus de deux millions de véhicules (voitures particulières et camionnettes), plus que des pays comme la Belgique, le Canada, le Royaume-Uni, l'Italie, la République tchèque et la Turquie. La plupart des véhicules construits en Thaïlande sont développés et sous licence par des producteurs étrangers, principalement japonais, américains et chinois, mais avec plusieurs autres marques également pour la production de CKD, notamment BMW et Mercedes. L'industrie automobile thaïlandaise profite de la zone de libre-échange de l'ASEAN (AFTA) pour trouver un marché pour bon nombre de ses produits. La Thaïlande est l'un des plus grands marchés au monde pour les camionnettes avec plus de 50 % de part de marché pour les camions d'une tonne.
Industrie automobile_en_Turquie/Industrie automobile en Turquie :
L'industrie automobile en Turquie joue un rôle important dans le secteur manufacturier de l'économie turque. Les entreprises opérant dans le secteur automobile turc sont principalement situées dans la région de Marmara. En 2015, la Turquie a produit plus de 1,3 million de véhicules à moteur, se classant au 14ème rang mondial des producteurs. Avec un groupe de constructeurs automobiles et de fournisseurs de pièces détachées, le secteur automobile turc est devenu une partie intégrante du réseau mondial des bases de production, exportant pour près de 20 milliards de dollars de véhicules automobiles et de composants. En 2017, près de 85 % des exportations étaient destinées à l'Europe. Les constructeurs automobiles mondiaux disposant d'usines de production comprennent Fiat/Tofaş, Oyak-Renault, Hyundai, Toyota, Honda et Ford/Otosan. Les fondations de l'industrie ont été posées dans les années 1950 lorsque TOE (Türk Otomotiv Endüstrileri A.Ş.) a commencé à produire des camions militaires REO et plus tard des camions par International Harvester. Une brève incursion dans la production automobile a été interrompue. En 1961, la première voiture domestique Devrim a été fabriquée par un constructeur de trains TÜLOMSAŞ. Avec la création de l'usine d'assemblage d'Otosan en 1959, la production de masse de la voiture nationale Anadol a commencé en 1966.
Industrie automobile_en_Ukraine/Industrie automobile en Ukraine :
L'industrie automobile en Ukraine a été créée à l'époque soviétique et jusqu'à la chute de l'Union soviétique, elle faisait partie intégrante de l'industrie automobile de l'Union soviétique. Les premières marques de véhicules à moteur basées en Ukraine ont été créées à la fin des années 1950. L'Ukraine était la seule république soviétique autre que la Russie fabriquant divers types d'automobiles et de pièces automobiles avec une production annuelle antérieure de plus de 200 000 unités. Avant l'accord avec l'UE, les constructeurs automobiles ukrainiens fabriquaient entre 100 et 200 000 véhicules par an. Les principaux acteurs nationaux de cette industrie étaient UkrAvto (ZAZ), Bogdan, Eurocar, Electron corporation, Etalon-Avto, KrAZ et LAZ. Les conceptions développées localement continuent de prévaloir dans la production de camions, d'autobus et de trolleybus, tandis que la production de voitures de conception nationale telles que ZAZ Tavria a diminué. La majeure partie de la production automobile en Ukraine implique désormais l'assemblage de marques européennes, coréennes et chinoises. En avril 2018, l'association ukrainienne des constructeurs automobiles Ukrautoprom a déclaré que l'industrie automobile ukrainienne ne fonctionnait qu'à 2% de sa capacité, tandis que la production de véhicules automobiles était inférieure de près de 98% à celle de mars 2008.
Industrie automobile_en_Ouzbékistan/Industrie automobile en Ouzbékistan :
Avant 1992, l'Ouzbékistan n'avait pas d'industrie automobile, faisant partie de l'Union soviétique. À l'époque post-soviétique, UzDaewooAuto, SamKochAvto, GM Ouzbékistan, de nouvelles usines de production automobile ont été construites avec l'aide sud-coréenne et américaine. Avec une production dépassant les 200 000 par an, l'Ouzbékistan exporte des automobiles vers la Russie et d'autres pays de la CEI. GM Uzbekistan, une joint-venture, avec des opérations de fabrication à Asaka, dispose de trois chaînes de montage de véhicules et d'une usine d'opérations d'emboutissage avec une base d'approvisionnement locale croissante complétée par des produits de base et des pièces automobiles en grande partie de la région Asie-Pacifique (par exemple, des bobines d'acier de Russie, des pièces de technologie de pointe de Corée du Sud, etc.). Avec des opérations multi-équipes, l'emploi est estimé à environ 7000 personnes dans une région autrement connue pour la production agricole.
Industrie automobile_au_Vietnam/Industrie automobile au Vietnam :
L'industrie automobile au Vietnam est un secteur à croissance rapide, principalement tributaire des ventes intérieures. Tous les modèles actuellement produits sont conçus à l'étranger par des marques étrangères, et beaucoup reposent sur la production de kits démontables. En raison des taxes à l'importation élevées sur les automobiles, le gouvernement vietnamien protège la fabrication nationale. Bien que le Vietnam soit membre de la zone de libre-échange de l'ASEAN, les importations d'automobiles relèvent d'une exception. Depuis le 1er janvier 2018, la taxe à l'importation de 30 % a été supprimée dans le cadre des accords de l'ANASE. Actuellement, l'industrie automobile vietnamienne n'est pas jugée suffisamment compétitive pour rendre les exportations réalisables. En avril 2018, 85% des ventes de voitures au Vietnam étaient produites à partir de kits CKD. Avant le Đổi Mới, la possession d'automobiles au Vietnam était très limitée et les véhicules présents étaient importés de pays du Second Monde plus alignés politiquement avec le gouvernement. En 1995, les premières usines automobiles ont été construites, utilisant des kits de démontage pour produire des véhicules, à commencer par Mitsubishi, Toyota et Isuzu. Entre 2003 et 2006, la taxe sur les ventes d'automobiles a été augmentée de 5 % à 50 %, ralentissant ainsi les ventes de voitures. Le marché automobile vietnamien est relativement petit, mais celui qui connaît la croissance la plus rapide en Asie du Sud-Est. non gouvernementale) Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA).
Industrie automobile_en_République_tchèque/Industrie automobile en République tchèque :
L'industrie automobile est l'une des industries les plus importantes de la République tchèque. Elle produit plus de 20 % du volume de production, emploie directement plus de 120 000 personnes et à pleine capacité, produit plus de 1,3 million de voitures particulières par an, soit une nouvelle voiture toutes les 23 secondes (à partir de 2017). Au total, l'industrie représente 35 % de l'économie tchèque. Il joue également un rôle très important dans les exportations tchèques. En janvier 2010, les machines et le matériel de transport représentaient 54,3 % des exportations. En 2016, 1 351 124 véhicules à moteur ont été produits en République tchèque, soit 8,2 % de plus d'une année sur l'autre.
Industrie automobile_aux_Philippines/Industrie automobile aux Philippines :
L'industrie automobile aux Philippines est la 9e en importance dans la région Asie-Pacifique, avec environ 273 400 véhicules vendus en 2019. La plupart des véhicules vendus et construits aux Philippines proviennent de marques étrangères. Pour l'essentiel, les Philippines sont dominées par les constructeurs automobiles japonais comme la plupart de ses voisins de l'ASEAN. La production automobile du pays est couverte par le Programme philippin de développement des véhicules automobiles mis en œuvre par le Board of Investments. En outre, il existe également un petit nombre d'entreprises indépendantes qui assemblent et fabriquent des jeepneys et d'autres véhicules similaires, en utilisant des moteurs et des pièces de transmission excédentaires principalement en provenance du Japon. L'industrie automobile philippine comprend deux secteurs : l'assemblage de véhicules automobiles et la fabrication de pièces et de composants de véhicules. Le pays dispose également d'un marché actif de voitures haut de gamme et d'un segment de véhicules utilitaires. Les ventes d'automobiles aux Philippines consistent principalement en des voitures assemblées localement et importées, notamment en provenance de Thaïlande, d'Indonésie et d'autres pays. En 2019, un véhicule importé en provenance d'Indonésie coûtait 24 % moins cher qu'un équivalent fabriqué localement. La même différence de coût s'applique aux voitures entièrement construites de Corée du Sud (également 24 %) et de Thaïlande, avec 18 %. Le pays importe également des voitures de Chine, d'Inde et des États-Unis.
Industrie automobile_en_Union_soviétique/Industrie automobile en Union soviétique :
L'industrie automobile en Union soviétique a traversé l'histoire de l'État de 1929 à 1991. Elle a commencé avec la création de grandes usines de fabrication de voitures et la réorganisation de l'usine AMO à Moscou à la fin des années 1920 et au début des années 1930, au cours des cinq premières années. plan, et a continué jusqu'à la dissolution de l'Union soviétique en 1991. Avant sa dissolution, l'Union soviétique produisait 2,1 à 2,3 millions d'unités par an de tous types et était le sixième (auparavant cinquième) plus grand producteur automobile, se classant à la neuvième place dans les voitures, troisième en camions, et d'abord en bus. des pays capitalistes ; LIAZ, Csepel et IFA des pays socialistes) en certaines quantités, des camions de construction (Magirus-Deutz, Tatra), des camions de livraison (Robur et Avia) et des camions urbains, interurbains et touri st bus (Ikarus, Karosa) importés également.
Industrie automobile_au_Royaume_Uni/Industrie automobile au Royaume-Uni :
L'industrie automobile au Royaume-Uni est désormais surtout connue pour ses marques de voitures haut de gamme et de sport, notamment Aston Martin, Bentley, Caterham Cars, Daimler, Jaguar, Lagonda, Land Rover, Lister Cars, Lotus, McLaren, MG, Mini, Morgan et Rolls- Royce. Parmi les grands constructeurs automobiles fortement présents au Royaume-Uni figurent Honda, Nissan, Toyota et Vauxhall Motors (filiale d'Opel, elle-même filiale de Stellantis). Les constructeurs de véhicules utilitaires actifs au Royaume-Uni comprennent Alexander Dennis, Ford, IBC Vehicles (détenu par Stellantis), Leyland Trucks (détenu par Paccar) et London Electric Vehicle Company (détenu par Geely). En 2018, le secteur de la fabrication automobile britannique a réalisé un chiffre d'affaires de 82 milliards de livres sterling, a généré une valeur de 18,6 milliards de livres sterling pour l'économie britannique et a produit environ 1,5 million de véhicules de tourisme et 85 000 véhicules utilitaires. Cette année-là, environ 168 000 personnes étaient directement employées dans la fabrication automobile au Royaume-Uni, et 823 000 autres personnes étaient employées dans l'approvisionnement, la vente au détail et l'entretien automobile. Le Royaume-Uni est un centre majeur de fabrication de moteurs et en 2018, environ 2,71 millions de moteurs ont été produits dans le pays. Le Royaume-Uni a une présence significative dans la course automobile et l'industrie britannique du sport automobile emploie actuellement environ 38 500 personnes, comprend environ 4 500 entreprises et a un chiffre d'affaires annuel d'environ 6 milliards de livres sterling. Les origines de l'industrie automobile britannique remontent aux dernières années de la 19ème siècle. Dans les années 1950, le Royaume-Uni était le deuxième constructeur automobile au monde (après les États-Unis) et le plus grand exportateur. Cependant, au cours des décennies suivantes, l'industrie a connu une croissance considérablement plus faible que des pays concurrents tels que la France, l'Allemagne et le Japon, et en 2008, le Royaume-Uni était le 12e producteur de voitures en volume. Depuis le début des années 1990, de nombreuses marques automobiles britanniques ont été acquises par des sociétés étrangères, notamment BMW (Mini et Rolls-Royce), SAIC (MG), Tata (Jaguar et Land Rover) et Volkswagen Group (Bentley). Les droits sur de nombreuses marques actuellement inactives, notamment Austin, Riley, Rover et Triumph, appartiennent également à des sociétés étrangères. Les voitures britanniques célèbres et emblématiques incluent l'Aston Martin DB5, l'Aston Martin V8 Vantage, la Bentley 4½ Litre, la Jaguar E-Type, le Land Rover Defender, le Lotus Esprit, la McLaren F1, la MGB, la Mini à deux portes d'origine, le Range Rover, la Rolls-Royce Phantom III et Rover P5. Les concepteurs automobiles britanniques notables incluent David Bache, Dick Burzi, Laurence Pomeroy, John Polwhele Blatchley, Ian Callum, Colin Chapman, Alec Issigonis, Charles Spencer King et Gordon Murray.
Industrie automobile_aux_États-Unis/Industrie automobile aux États-Unis :
L'industrie automobile aux États-Unis a commencé dans les années 1890 et, en raison de la taille du marché intérieur et de l'utilisation de la production de masse, est rapidement devenue la plus importante au monde. Les États-Unis ont été le premier pays au monde à avoir un marché de masse pour la production et la vente de véhicules et sont un pionnier de l'industrie automobile et du processus de production de masse. Au cours du XXe siècle, des concurrents mondiaux sont apparus, en particulier dans la seconde moitié du siècle, principalement sur les marchés européens et asiatiques, tels que l'Allemagne, la France, l'Italie, le Japon et la Corée du Sud. Les États-Unis sont actuellement au deuxième rang des plus grands fabricants au monde en volume. Les fabricants américains produisent environ 10 millions d'unités par an. Les exceptions notables étaient 5,7 millions d'automobiles fabriquées en 2009 (en raison de la crise) et plus récemment 8,8 millions d'unités en 2020 en raison de la pandémie mondiale de COVID-19. Alors que la production a culminé dans les années 1970 et au début des années 2000 à des niveaux de 13 à 15 millions d'unités. À partir de Duryea en 1895, au moins 1 900 entreprises différentes ont été créées, produisant plus de 3 000 marques d'automobiles américaines. La Première Guerre mondiale (1917-1918) et la Grande Dépression aux États-Unis (1929-1939) se sont combinées pour réduire considérablement le nombre de producteurs majeurs et mineurs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, tous les constructeurs automobiles se sont tournés vers la fabrication d'équipements et d'armes militaires. Cependant, à la fin de la décennie suivante, les petits producteurs restants ont disparu ou ont fusionné en sociétés fusionnées. L'industrie était dominée par trois grandes entreprises : General Motors, Ford et Chrysler, toutes basées dans la région métropolitaine de Detroit. Ces "Big Three" ont continué à prospérer et les États-Unis produisaient les trois quarts de toutes les automobiles du monde en 1950 (8,0 millions sur 10,6 millions). En 1948, 50 % des ménages américains possédaient au moins une automobile. Les importations de l'étranger étaient un facteur mineur avant les années 1960. À partir des années 1970, une combinaison de prix élevés du pétrole et d'une concurrence accrue des constructeurs automobiles étrangers a gravement affecté les entreprises. Dans les années qui ont suivi, les entreprises ont périodiquement rebondi, mais en 2008, l'industrie était dans la tourmente en raison de la crise susmentionnée. En conséquence, General Motors et Chrysler ont déposé une demande de redressement judiciaire et ont été renfloués grâce à des prêts et des investissements du gouvernement fédéral. Mais selon Autodata Corp, les ventes annualisées désaisonnalisées de juin 2014 sont les plus importantes de l'histoire avec 16,98 millions de véhicules et ont battu le record précédent en juillet 2006. Chrysler a ensuite fusionné avec Fiat sous le nom de Fiat Chrysler et fait aujourd'hui partie du groupe multinational Stellantis. Le constructeur automobile électrique américain Tesla est apparu sur la scène en 2009 et est depuis devenu l'une des entreprises les plus précieuses au monde, produisant environ 1/4 des voitures particulières entièrement électriques au monde. Avant les années 1980, la plupart des usines de fabrication appartenaient aux Trois Grands (GM, Ford, Chrysler) et AMC. Leur part de marché aux États-Unis a chuté régulièrement, car de nombreux constructeurs automobiles étrangers ont construit des usines aux États-Unis. et les 71 100 employés américains de Chrysler qui approvisionnent leurs 2 328 concessionnaires.
Éclairage automobile/Éclairage automobile :
Le système d'éclairage d'un véhicule automobile est constitué de dispositifs d'éclairage et de signalisation montés ou intégrés à l'avant, à l'arrière, sur les côtés et dans certains cas sur le toit d'un véhicule automobile. Ils éclairent la chaussée devant le conducteur et augmentent la visibilité du véhicule, permettant aux autres conducteurs et aux piétons de voir sa présence, sa position, sa taille et sa direction de déplacement, ainsi que les intentions de son conducteur. Les véhicules d'urgence ont généralement un équipement d'éclairage distinctif pour avertir les conducteurs et indiquer la priorité de mouvement dans la circulation.
Moulage automobile/Moulage automobile :
Les moulures automobiles ou moulures de carrosserie sont des moulures décoratives et protectrices sur la carrosserie de la voiture. Le terme s'applique à la fois au détail et au matériau. Les moulures de voiture comprennent les moulures latérales, les moulures inférieures, les moulures de porte, les moulures de fenêtre, les moulures de repose-pieds, les bavettes, etc. On les trouve souvent dans les services en association avec les tapis de voiture, etc. Diverses moulures de voiture doivent avoir une résistance élevée aux rayures, aux intempéries et brillant correspondant à celui de la carrosserie. Un matériau courant qui les fournit est le chlorure de polyvinyle.
Système de navigation automobile/Système de navigation automobile :
Un système de navigation automobile fait partie des commandes automobiles ou d'un module complémentaire tiers utilisé pour trouver la direction dans une automobile. Il utilise généralement un appareil de navigation par satellite pour obtenir ses données de position qui sont ensuite corrélées à une position sur une route. Lorsque des directions sont nécessaires, le routage peut être calculé. À la volée, les informations sur le trafic (routes fermées, embouteillages) peuvent être utilisées pour ajuster l'itinéraire. L'estime à l'estime utilisant les données de distance des capteurs attachés à la transmission, un gyroscope et un accéléromètre peut être utilisée pour une plus grande fiabilité, car une perte de signal GNSS et/ou des trajets multiples peuvent se produire en raison de canyons ou de tunnels urbains. Mathématiquement, la navigation automobile est basée sur le problème du plus court chemin, dans la théorie des graphes, qui examine comment identifier le chemin qui répond le mieux à certains critères (le plus court, le moins cher, le plus rapide, etc.) entre deux points d'un grand réseau. Les systèmes de navigation automobile sont cruciaux pour le développement des voitures autonomes.
Vision nocturne automobile/Vision nocturne automobile :
Un système de vision nocturne automobile utilise une caméra thermographique pour augmenter la perception du conducteur et la distance de vision dans l'obscurité ou par mauvais temps au-delà de la portée des phares du véhicule. De tels systèmes sont proposés en option sur certains véhicules haut de gamme. La technologie a été introduite pour la première fois en 2000 sur la Cadillac Deville. Cette technologie est basée sur les dispositifs de vision nocturne (NVD), qui désignent généralement tout dispositif optique amélioré électroniquement fonctionnant selon trois modes : amélioration de l'image, imagerie thermique et éclairage actif. Le système de vision nocturne automobile est une combinaison de NVD tels que des caméras infrarouges, GPS, Lidar et Radar, entre autres pour détecter et détecter des objets.
Recyclage de l'huile automobile/Recyclage de l'huile automobile :
Le recyclage des huiles automobiles implique le recyclage des huiles usagées et la création de nouveaux produits à partir des huiles recyclées, et comprend le recyclage de l'huile moteur et de l'huile hydraulique. Le recyclage de l'huile profite également à l'environnement : les possibilités accrues pour les consommateurs de recycler l'huile diminuent la probabilité que l'huile usée soit déversée sur les terres et dans les cours d'eau. Par exemple, un gallon d'huile de moteur déversé dans les cours d'eau a le potentiel de polluer un million de gallons d'eau.
Peinture automobile/Peinture automobile :
La peinture automobile est une peinture utilisée sur les automobiles à des fins de protection et de décoration. La peinture émail polyuréthane acrylique à base d'eau est actuellement la peinture la plus largement utilisée pour des raisons telles que la réduction de l'impact environnemental de la peinture. La peinture automobile moderne est appliquée en plusieurs couches, avec une épaisseur totale d'environ 100 µm (0,1 mm). L'application de la peinture nécessite des étapes de préparation et d'apprêt pour assurer une application correcte. Une couche de base est appliquée après l'application de la peinture d'apprêt. Ensuite, une couche de peinture transparente peut être appliquée pour former un revêtement brillant et transparent. La couche transparente doit être capable de résister à la lumière UV.
Détaillants de pièces automobiles/Détaillants de pièces automobiles :
Les détaillants de pièces automobiles sont des commerces de détail qui vendent des pièces automobiles et des accessoires connexes aux consommateurs et aux ateliers de réparation professionnels, par le biais de magasins physiques et de sites Web. Le secteur dépend souvent du revenu disponible des consommateurs et est donc affecté par les cycles économiques et les conditions économiques. La demande de pièces automobiles peut être affectée par le nombre de déplacements des consommateurs pour le travail, les études et les voyages. Les ventes de la pandémie de COVID-19 ont chuté rapidement et la croissance des cours des actions des principaux détaillants américains en 2020. L'augmentation subséquente des déplacements routiers a eu l'effet inverse; contrairement aux détaillants de rénovation, de meubles ou d'épicerie, les détaillants de pièces automobiles ont directement bénéficié de chaque augmentation supplémentaire du nombre de consommateurs se rendant au travail ou à l'école. Le prix et la disponibilité des véhicules neufs peuvent également influer sur la demande de pièces automobiles. Lorsque les voitures plus récentes sont plus chères ou qu'il y a des problèmes de chaîne d'approvisionnement, les consommateurs sont plus susceptibles de conserver et de réparer leurs voitures existantes, ou d'acheter des voitures d'occasion plus anciennes qui nécessitent des réparations plus régulières. Les principaux détaillants américains comme Advance Auto Parts, AutoZone, CarParts.com et O'Reilly Auto Parts ont enregistré des revenus, des chiffres de vente ou des marges d'exploitation très élevés en 2021 en raison de cette tendance, malgré une forte inflation et des pressions sur la chaîne d'approvisionnement. pièces est corrélé à l'âge moyen des véhicules en circulation et au prix du carburant. L'âge moyen d'un véhicule aux États-Unis a atteint un record de 12,1 ans en 2021, plaçant le secteur dans une position positive. Le prix du gaz a fortement augmenté en 2022, provoquant de la volatilité pour le secteur.
Pixel_link automobile/Lien pixel automobile :
La liaison de pixels automobiles, ou APIX, est une liaison multicanal Gigabit à haut débit en série pour interconnecter les écrans, les caméras et les unités de contrôle sur un seul câble ciblant les applications automobiles. APIX2 transmet jusqu'à deux canaux vidéo HR en temps réel indépendants plus une communication de données protégée bidirectionnelle avec Ethernet, SPI, I2C dont 8 canaux pour l'audio. APIX, APIX2 et APIX3 ont été conçus par Inova Semiconductors basé à Munich, en Allemagne. Inova fournit ses propres puces et concède sous licence la propriété intellectuelle à d'autres fournisseurs de semi-conducteurs tels que Fujitsu, Toshiba, Analog Devices, Cypress et Socionext.
Sécurité automobile/Sécurité automobile :
La sécurité automobile est l'étude et la pratique de la conception, de la construction, de l'équipement et de la réglementation visant à minimiser l'occurrence et les conséquences des collisions routières impliquant des véhicules à moteur. La sécurité routière comprend plus largement la conception des chaussées. L'une des premières études académiques formelles sur l'amélioration de la sécurité des véhicules à moteur a été menée par le Cornell Aeronautical Laboratory de Buffalo, New York. La principale conclusion de leur rapport détaillé est l'importance cruciale des ceintures de sécurité et des tableaux de bord rembourrés. Cependant, le principal vecteur de décès et de blessures liés à la circulation est la masse et la vitesse disproportionnées d'une automobile par rapport à celle de la victime prédominante, le piéton. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 80 % des voitures vendues dans le monde ne sont pas conformes aux principales normes de sécurité. Seuls 40 pays ont adopté l'ensemble complet des sept réglementations les plus importantes en matière de sécurité automobile. Aux États-Unis, un piéton est blessé par un véhicule à moteur toutes les 8 minutes et est 1,5 fois plus susceptible que les occupants d'un véhicule d'être tué dans un accident de véhicule à moteur par sortie. Les améliorations apportées à la conception des routes et des véhicules à moteur ont régulièrement réduit les taux de blessures et de décès dans tous les pays du premier monde. Néanmoins, les collisions automobiles sont la principale cause de décès liés aux blessures, un total estimé à 1,2 million en 2004, soit 25 % du total toutes causes confondues. Parmi les personnes tuées par des automobiles, près des deux tiers sont des piétons. La théorie de la compensation des risques a été utilisée dans des arguments contre les dispositifs de sécurité, les réglementations et les modifications des véhicules malgré l'efficacité de sauver des vies. Des coalitions pour promouvoir la sécurité routière et automobile, telles que Together for Safer Roads (TSR), rassemblent des entreprises industries, de collaborer à l'amélioration de la sécurité routière. TSR rassemble les connaissances, les données, la technologie et les réseaux mondiaux de ses membres pour se concentrer sur cinq domaines de la sécurité routière qui auront un impact à l'échelle mondiale et au sein des communautés locales. résout les principaux problèmes de sécurité existants et crée de nouveaux problèmes. La voiture autonome devrait être plus sûre que les véhicules existants, en éliminant l'élément le plus dangereux : le conducteur. Le Center for Internet and Society de la Stanford Law School affirme que "quelque quatre-vingt-dix pour cent des accidents de véhicules à moteur sont causés au moins en partie par une erreur humaine". Mais alors que les normes de sécurité telles que l'ISO 26262 spécifient la sécurité requise, il incombe toujours à l'industrie de démontrer une sécurité acceptable.
Sécurité automobile/Sécurité automobile :
La sécurité automobile désigne la branche de la sécurité informatique centrée sur les risques cyber liés au contexte automobile. Le nombre de plus en plus élevé d'ECU dans les véhicules et, parallèlement, la mise en œuvre de multiples moyens de communication différents depuis et vers le véhicule de manière distante et sans fil ont conduit à la nécessité d'une branche de la cybersécurité dédiée aux menaces associées aux véhicules. À ne pas confondre avec la sécurité automobile.
Automotive shredder_residue/Résidus de broyage automobile :
Le déchiquetage des automobiles et des gros appareils électroménagers est un processus dans lequel un broyeur à marteaux agit comme un broyeur d'arbres géant en broyant les matériaux qui y sont introduits en morceaux de la taille d'un poing. Le broyage des automobiles produit un mélange de métaux ferreux, de métaux non ferreux (par exemple des alliages de cuivre et d'aluminium) et de déchets de broyage, appelés résidus de broyage automobile ou résidus de broyage automobile (ASR). L'ASR se compose de verre, de fibres, de caoutchouc, de liquides automobiles, de plastiques et de saletés. L'ASR est parfois différenciée en fraction légère de déchiqueteuse et en poussière. Parfois, ces matières résiduelles sont appelées "car-fluff". L'ASR contient souvent des substances dangereuses telles que le plomb, le cadmium et les PCB. Par conséquent, certains pays ont classé les RAA comme déchets dangereux et ont établi des contrôles législatifs.
Automotive suspension_design_process/Processus de conception de suspension automobile :
La conception de la suspension automobile est un aspect de l'ingénierie automobile, qui concerne la conception de la suspension des voitures et des camions. La conception de la suspension pour d'autres véhicules est similaire, bien que le processus puisse ne pas être aussi bien établi. Le processus implique la sélection d'objectifs appropriés au niveau du véhicule la sélection d'une architecture de système le choix de l'emplacement des « points durs », ou centres théoriques de chaque joint à rotule ou douille la sélection des taux des coussinets l'analyse des charges dans la suspension la conception des taux de ressort la conception de l'amortisseur caractéristiques Concevoir la structure de chaque composant de manière à ce qu'il soit solide, rigide, léger et bon marché Analyser la dynamique du véhicule de la conception résultante Depuis les années 1990, l'utilisation de logiciels de simulation multicorps et d'éléments finis a simplifié cette série de tâches.
Textile automobile/Textile automobile :
Un textile automobile est un textile technique utilisé dans les industries du transport et de l'automobile. Le choix du type de textile automobile se concentre sur les aspects de sécurité, de confort et d'esthétique. Ces textiles ont diverses applications dans l'industrie automobile, telles que les aménagements intérieurs, les dispositifs de sécurité, l'isolation acoustique et le renforcement des pneus.
Générateur_thermoélectrique automobile/Générateur thermoélectrique automobile :
Un générateur thermoélectrique automobile (ATEG) est un dispositif qui convertit une partie de la chaleur perdue d'un moteur à combustion interne (CI) en électricité à l'aide de l'effet Seebeck. Un ATEG typique se compose de quatre éléments principaux : un échangeur de chaleur côté chaud, un échangeur de chaleur côté froid, des matériaux thermoélectriques et un système d'assemblage de compression. Les ATEG peuvent convertir la chaleur résiduelle du liquide de refroidissement ou des gaz d'échappement d'un moteur en électricité. En récupérant cette énergie autrement perdue, les ATEG réduisent la consommation de carburant par la charge du générateur électrique sur le moteur. Cependant, le coût de l'unité et le carburant supplémentaire consommé en raison de son poids doivent également être pris en compte.
Automoto/Automoto :
Automoto était un fabricant français de vélos et de motos fondé en 1902, qui a rejoint le groupe Peugeot en 1930 et a été entièrement absorbé en 1962. Avant la Seconde Guerre mondiale, Automoto s'approvisionnait en moteurs de Chaise, Zurcher, JAP et Villers. Des moteurs produits par les Ateliers de Mécanique du Centre (AMC) ont également été utilisés après 1945.
Automoto (équipe_cycliste)/Automoto (équipe cycliste) :
Automoto était une équipe cycliste professionnelle française qui a existé de 1910 à 1952. Son sponsor principal était le fabricant français de vélos et de motos Automoto. L'équipe cycliste Automoto a atteint sa pleine notoriété dans le peloton après la Première Guerre mondiale. Ses coureurs ont dominé la première épreuve du cyclisme professionnel, le Tour de France, de 1923 à 1926 avec une série de victoires convaincantes remportées par des coureurs à l'attrait international comme Henri Pellisier (France), Ottavio Bottecchia (Italie) et Lucien Buysse (Belgique).
Automoto La_cha%C3%AEne/Automoto La chaîne :
Automoto la chaîne est une chaîne de télévision française dédiée aux sports mécaniques.
Automotodrom Grobnik/Automotodrom Grobnik :
Automotodrom Grobnik est un circuit de course automobile de 4,168 km (2,590 mi) situé à Čavle, près de Rijeka, en Croatie. De 1978 à 1990, il a accueilli le Grand Prix moto de Yougoslavie du MotoGP. Actuellement, parmi d'autres compétitions, l'automotodrom accueille le Prix de Croatie, qui est une course valide pour le Championnat de Formule 3 FIA CEZ. Dans cette catégorie, le palmarès appartient au pilote tchèque Tom Beckhäuser, qui a bouclé un tour en 1:18:733 le 27 juillet 2019 lors de la manche qualificative de la Course 1. Il a légèrement amélioré le précédent record (1:18:744), fixé par le pilote italien Andrea Cola en 2018. Lors de l'édition 2019 du Prix de Croatie, Tom Beckhauser a remporté la Course 1 et la Course 2 de la FIA CEZ, suivi à chaque fois par Andrea Cola. En 2020, Rijeka a également accueilli des manches NASCAR Whelen Euro Series en remplacement tardif de l'Autodrom Most, dont la manche a été annulée à la fin de la saison en raison des restrictions du COVID-19. Il a figuré sur le calendrier NASCAR Whelen Euro Series également en 2021 et 2022.
Automotodr%C3%B3m Slovakia_Ring/Automotodróm Slovaquie Ring :
Automotodróm Slovakia Ring est un circuit de course automobile de 5,935 km (3,688 mi) à Orechová Potôň, district de Dunajská Streda en Slovaquie, à environ 30 km (19 mi) de l'aéroport de Bratislava. Il a été construit entre 2008 et 2009.
Automotora VIP/Automotora VIP :
Automotora VIP est un bus ferroviaire diesel-électrique actuellement utilisé pour l'entretien des caténaires par Infraestruturas de Portugal. Il a été créé en tant que bus ferroviaire pour les services VIP en 1992 en rénovant le CP 0301 dans les ateliers CP de Figueira da Foz.
Automonteur/Automonteur :
Un automonteur est un programme ou une installation logicielle qui monte automatiquement des systèmes de fichiers en réponse à des opérations d'accès par des programmes utilisateur. Un utilitaire système de montage automatique (démon sous Unix), lorsqu'il est averti des tentatives d'accès aux fichiers et aux répertoires sous des arborescences de sous-répertoires surveillées de manière sélective, rend dynamiquement et de manière transparente les périphériques locaux ou distants accessibles. L'automonteur a pour objectif de conserver les ressources du système local et de réduire le couplage entre les systèmes qui partagent des systèmes de fichiers avec plusieurs serveurs. Par exemple, une grande ou moyenne entreprise peut avoir des centaines de serveurs de fichiers et des milliers de postes de travail ou d'autres nœuds accédant aux fichiers à partir de n'importe quel nombre de ces serveurs à tout moment. Habituellement, seul un nombre relativement restreint de systèmes de fichiers distants (exportations) seront actifs sur un nœud donné à un moment donné. Différer le montage d'un tel système de fichiers jusqu'à ce qu'un processus ait réellement besoin d'y accéder réduit la nécessité de suivre ces montages, augmentant ainsi la fiabilité, la flexibilité et les performances. Fréquemment, un ou plusieurs serveurs de fichiers deviendront inaccessibles (arrêtés pour maintenance, sur un réseau distant et temporairement déconnecté, ou accessibles via un lien encombré). Les administrateurs trouvent également souvent nécessaire de déplacer les données d'un serveur de fichiers à un autre - pour résoudre les problèmes de capacité et équilibrer la charge. L'automatisation des points de montage des données facilite la reconfiguration des systèmes clients dans de tels cas. Ces facteurs se combinent pour poser des défis aux anciennes méthodes de gestion "statiques" des tables de montage du système de fichiers (les fichiers fstab sur les systèmes Unix). Les utilitaires Automounter relèvent ces défis et permettent aux administrateurs système de consolider et de centraliser les associations de points de montage (noms de répertoire) aux exportations. Lorsque cela est fait correctement, les utilisateurs peuvent accéder de manière transparente aux fichiers et répertoires comme si tous leurs postes de travail et autres nœuds étaient attachés à un seul système de fichiers à l'échelle de l'entreprise. On peut également utiliser des monteurs automatiques pour définir plusieurs référentiels pour les données en lecture seule ; les systèmes clients peuvent choisir automatiquement le référentiel à monter en fonction de la disponibilité, de la charge du serveur de fichiers ou de la proximité sur le réseau.
Autosoft/Autosoft :
Automsoft est un fournisseur de logiciels d'historique de bases de données et de visualisation de données pour les industries de transformation. Fondée en 1997, Automsoft a son siège social à Dublin, en Irlande, au Royaume-Uni et aux États-Unis. L'objectif principal d'Automsoft est l'évolutivité de la base de données basée sur la technologie de base de données d'objets et les normes ouvertes. Actuellement, la société est une propriété privée, sans investisseurs externes.
Automuseum Dr._Carl_Benz/Automuseum Dr. Carl Benz :
L'Automuseum Dr. Carl Benz est un musée automobile privé à Ladenburg, Bade-Wurtemberg, Allemagne. Créé en 1984, il se concentre sur la carrière du pionnier de l'automobile Carl Benz (également connu sous le nom de Karl Benz) et sur l'histoire des constructeurs automobiles qui lui sont associés. Depuis 2005, le musée est installé dans un ancien bâtiment d'usine utilisé à partir de 1908 pour produire des automobiles sous la marque "C. Benz Söhne".
Autom%C3%B3vil/Automóvil :
Automóvil est un magazine automobile mensuel en espagnol publié à Madrid, en Espagne. C'est le plus ancien magazine automobile du pays.
Autom%C3%B3vil Panamericano/Automóvil Panamericano :
Automóvil Panamericano ou simplement Automóvil (espagnol pour "automobile panaméricaine") était un magazine mexicain passionné d'automobile publié pour la première fois en 1995. Propriété de Motorpress-Televisa et partenaire de l'allemand Auto, Motor und Sport. Il s'est classé neuvième magazine le plus lu au Mexique et le magazine automobile en espagnol le plus lu au monde. Les tests critiques, les sports automobiles et les conseils aux acheteurs sont des habitués depuis sa création.
Auto/Auto :
Les Autons sont une forme de vie artificielle de la série télévisée de science-fiction britannique Doctor Who et des adversaires du Docteur. Ils ont été créés à l'origine par le scénariste Robert Holmes pour la première série de Jon Pertwee en tant que Docteur, Spearhead from Space (1970), et ont été les premiers monstres à être présentés en couleur dans la série. Ils sont revenus pour la saison suivante Terror of the Autons (1971), qui a également introduit le personnage du Master, mais ils ne sont plus apparus dans la série originale. Holmes avait l'intention de présenter les Autons pour la saison 23 de Doctor Who en 1986 dans une histoire intitulée Yellow Fever and How to Cure It , qui mettait en vedette le Master et le Rani, mais il a été abandonné en raison de la mise en pause du programme pendant 18 mois. .Les Autons sont essentiellement des mannequins en plastique grandeur nature, des automates animés par la Conscience Nestene, une intelligence gestalt extraterrestre et désincarnée qui est arrivée pour la première fois sur Terre dans des météorites creuses en plastique. Leur nom vient d'Auto Plastics, la société qui a été infiltrée par les Nesten et qui a ensuite fabriqué leurs obus Auton dans Spearhead From Space. Les autons dissimulent des armes mortelles dans leurs mains, qui peuvent tuer ou vaporiser leurs cibles. L'Auton typique n'a pas l'air particulièrement réaliste, ressemblant à un mannequin, étant robotique dans ses mouvements et muet. Cependant, des Autons plus sophistiqués peuvent être créés, qui ressemblent et agissent comme des humains, à l'exception d'un léger éclat plastique sur la peau et d'une voix plate. Dans la série 5 de la série Doctor Who relancée, ils sont présentés comme étant capables de créer des répliques humaines entièrement réalistes, capables de tromper d'autres humains.
Auton (Guardian_ad_litem_of)_v_British_Columbia_(AG)/Auton (Guardian ad litem of) c. Colombie-Britannique (AG) :
Auton (Guardian ad litem of) v British Columbia (AG), [2004] 3 RCS 657, 2004 CSC 78 est une décision de principe de la Cour suprême du Canada dans laquelle la Cour a statué que le financement gouvernemental des traitements médicalement nécessaires non essentiels n'est pas protégés en vertu du paragraphe 15(1) de la Charte canadienne des droits et libertés.
Auton (film_series)/Auton (film series):
La trilogie Auton est une série de productions dérivées directes en vidéo basées sur la longue série de science-fiction de la BBC Doctor Who. Les trois films de la série sont Auton (1997), Auton 2 : Sentinel (1998 ; titre provisoire, Auton 2 : The Rapture) et Auton 3 (1999 ; titre provisoire, Auton 3 : Awakening). Ils ont été produits par la société indépendante BBV et sont des suites des histoires de Third Doctor Spearhead from Space et Terror of the Autons. Les trois films ont été réédités en DVD. Tous les éléments de l'histoire relatifs à Doctor Who ont été autorisés par leurs auteurs respectifs.
Auton (nom de famille)/Auton (nom de famille) :
Auton est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: James Auton (1879–1924), footballeur britannique de rugby à XV et de ligue de rugby Jesse D. Auton (1904–1952), général de brigade de l'armée de l'air des États-Unis Margaret Auton (né en 1951), nageur britannique Rob Auton , Humoriste, écrivain, acteur, poète et podcasteur anglais
Autonagar Surya/Autonagar Surya :
Autonagar Surya est un film d'action en langue télougou indienne de 2014 réalisé par Deva Katta. Le film met en vedette Naga Chaitanya et Samantha Ruth Prabhu dans les rôles principaux, avec Brahmanandam et Sai Kumar dans des rôles clés. Le film a été produit par K. Atchi Reddy sur la bannière Max India Productions tandis que RR Movie Makers a agi en tant que présentateur qui s'est ensuite dissocié du film. Anoop Rubens a composé la musique du film tandis que Srikanth Naroj, connu pour son travail dans le film Hostel de 2011, s'est occupé de la cinématographie. Gautham Raju s'est occupé du montage. La photographie principale a officiellement commencé le 14 octobre 2011 à Hyderabad. Après avoir tourné en continu jusqu'en décembre 2012, le tournage du film a été interrompu en raison de la crise financière des producteurs qui a finalement repris vie en septembre 2013, bouclant l'intégralité du tournage avant le 30 novembre 2013. Le film devait sortir dans le monde entier le 27 juin 2014 dans les salles. À sa sortie, le film s'est ouvert à des critiques mitigées à négatives de la part des critiques en raison desquelles le film a été coupé de 12 minutes.
Sauvetage Autonational/Sauvetage Autonational :
Autonational Rescue est un service de dépannage automobile basé au Royaume-Uni (siège social à Brentwood, Essex) qui fournit une assistance routière et de récupération aux automobilistes. La société existe depuis 1992 et est administrée par Equity Red Star, un représentant désigné d'Equity Syndicate Management Limited, autorisé et réglementé par la Financial Services Authority. Equity Red Star assure les entreprises et les particuliers depuis plus de 60 ans et s'est établi comme l'un des principaux assureurs automobiles du Royaume-Uni. Il fournit une assistance en cas de panne d'urgence à plus de 500 000 membres grâce à un réseau d'environ 1 200 spécialistes en panne qui ont plus de 5 000 véhicules à leur disposition. Ils sont principalement membres de l'Association of Vehicle Operators (AVRO) ou de la Road Rescue Recovery Association (RRRA).
Autonav/Autonav :
Autonav peut désigner : le logiciel de navigation de vaisseau spatial autonome de la NASA, par exemple tel qu'utilisé sur le vaisseau spatial Deep Space 1. le logiciel de navigation/conduite de rover autonome utilisé sur le rover Mars Curiosity de la NASA (Mars Science Laboratory)
Autonégociation/Autonégociation :
L'autonégociation est un mécanisme et une procédure de signalisation utilisés par Ethernet sur paire torsadée par lesquels deux appareils connectés choisissent des paramètres de transmission communs, tels que la vitesse, le mode duplex et le contrôle de flux. Dans ce processus, les appareils connectés partagent d'abord leurs capacités concernant ces paramètres, puis choisissent le mode de transmission le plus performant qu'ils prennent tous les deux en charge. L'autonégociation est définie dans la clause 28 de la norme IEEE 802.3. et était à l'origine un composant facultatif de la norme Fast Ethernet. Il est rétrocompatible avec les impulsions de liaison normales (NLP) utilisées par 10BASE-T. Le protocole a été considérablement étendu dans la norme Gigabit Ethernet et est obligatoire pour 1000BASE-T Gigabit Ethernet sur paire torsadée. Dans le modèle OSI, la négociation automatique réside dans la couche physique.
Groupe Autonet/Groupe Autonet :
Le groupe Autonet, créé en 1996 à Satu Mare, est l'un des plus grands distributeurs de pièces automobiles en Hongrie et en Roumanie et prétend avoir une livraison annuelle de sept millions de pièces de rechange à 9 000 clients dans les deux pays.
Autonet Mobile/Autonet Mobile :
Autonet Mobile est une société basée à Santa Rosa, en Californie, qui fournit des logiciels de télématique et de marketing embarqués 4G pour les concessionnaires automobiles et les fournisseurs de services après-vente. La société détient plusieurs accords de fabricant d'équipement d'origine avec les constructeurs automobiles General Motors, Chrysler, Dodge, Jeep, Subaru et Volkswagen. Début 2011, on estimait qu'il y avait 10 000 utilisateurs d'Autonet Mobile aux États-Unis. À partir de 2009, les routeurs Autonet Mobile étaient principalement disponibles en tant que produit installé en usine nécessitant une activation, bien qu'ils soient également disponibles en tant que produit de rechange auprès des concessionnaires automobiles et des détaillants ainsi que des détaillants en ligne comme Amazon.com.
Autonétique/Autonétique :
Autonetics était une division de North American Aviation qui produisait diverses avioniques, mais qui est surtout connue pour ses systèmes de navigation inertielle utilisés dans les sous-marins et les missiles balistiques intercontinentaux. Son usine de 188 acres à Anaheim, en Californie, avec 36 000 employés, était le plus grand employeur de la ville. Grâce à une série de fusions, Autonetics fait désormais partie de Boeing.
Autonetics Recomp_II/Autonetics Recomp II :
L'Autonetics RECOMP II était un ordinateur introduit pour la première fois en 1958. Il a été fabriqué par la division Autonetics de North American Aviation. Il était attaché à un bureau qui abritait les périphériques d'entrée/sortie. Son intégration au bureau en a fait un petit système pratique destiné au marché de l'informatique scientifique et technique. L'ordinateur pesait environ 197 livres (89 kg), 400 livres (180 kg) y compris les entrées-sorties.
Autoneum/Autoneum :
Autoneum (nom légal Autoneum Holding AG) est un équipementier automobile suisse actif au niveau international dont le siège est à Winterthur, en Suisse. Autoneum est l'un des principaux fabricants d'isolation acoustique et thermique pour véhicules et fournit la majorité des constructeurs automobiles mondiaux. Autoneum a été fondée en 2011 en tant que spin-off de Rieter Holding AG. En 2019, Autoneum exploite 55 sites de production et emploie environ 13 000 personnes dans le monde. Autoneum Holding AG est cotée à la SIX Swiss Exchange.
Autonoe (homonymie)/Autonoe (homonymie) :
Autonoë (; grec ancien : Αὐτονόη) peut faire référence à ce qui suit : Autonoe (lune), une lune de Jupiter Autonoe (mythologie grecque), personnages apparaissant dans la littérature grecque.
Autonoe (lune)/Autonoe (lune) :
Autonoe, également connu sous le nom de Jupiter XXVIII, est un satellite naturel de Jupiter. Autonoe a été découvert par une équipe d'astronomes de l'Université d'Hawaï dirigée par Scott S. Sheppard en 2001, et a reçu la désignation temporaire S/2001 J 1.Autonoe mesure environ 4 kilomètres de diamètre et orbite autour de Jupiter à une distance moyenne de 24 264 000 km en 719,01 jours. Il orbite à une inclinaison de 151° par rapport à l'écliptique (150° par rapport à l'équateur de Jupiter) dans une direction rétrograde et avec une excentricité de 0,369. Elle appartient au groupe Pasiphae, des lunes rétrogrades irrégulières en orbite autour de Jupiter à des distances comprises entre 22,8 et 24,1 Gm, et avec des inclinaisons comprises entre 144,5° et 158,3°. Autonoe a été nommée en août 2003 d'après la figure mythologique grecque Autonoë, conquête de Zeus (Jupiter), mère des Charites (Gracies), selon certains auteurs.
Autonoe (mythologie) / Autonoe (mythologie):
Dans la mythologie grecque, Autonoë (; grec ancien : Αὐτονόη Autonoê signifie "penser par soi-même") peut faire référence aux personnages suivants : Autonoë, l'une des 50 Néréides, filles nymphe de la mer du "Vieil Homme de la Mer" Nérée et le Doris océanide. Son nom signifie « source d'inspiration ». Autonoë, une des Danaïdes, fille de Danaus et Polyxo. Autonoë, était l'une des filles de Cadmus et Harmonia. Autonoë, fille du Pirée et mère de Palaemon par Héraclès. Sinon, la mère de Palaemon s'appelait Iphinoe, fille d'Antée. Autonoë, une des bonnes de Pénélope.
Conscience autonoétique/Conscience autonoétique :
La conscience autonoétique est la capacité humaine à se situer mentalement dans le passé et le futur (voyage mental dans le temps) ou dans des situations contrefactuelles (issues alternatives), et ainsi pouvoir examiner ses propres pensées. Le sens de soi affecte son comportement, dans le présent, le passé et le futur. Cela se rapporte à la façon dont on réfléchit à son propre comportement passé, à ce qu'on en pense, et cela détermine à son tour s'il recommence. pensées qui peuvent être projetées sur les actions futures d'un individu. Il a été "proposé par Endel Tulving pour la conscience de soi, permettant au souvenir de réfléchir sur le contenu de la mémoire épisodique". De plus, la conscience autonoétique implique des comportements tels que le voyage mental dans le temps, l'auto-projection et la pensée future épisodique, qui ont tous souvent été proposés comme des capacités exclusivement humaines.
Autonome/Autonome :
Autonom peut faire référence à : Autonomism, un ensemble de mouvements politiques et sociaux anti-autoritaires de gauche Autonom, début de l'Église orthodoxe russe nom du prénom masculin Avtonom
Autonomisation/Autonomisation :
L'autonomie décrit une caractéristique de la conception de la machine pour appliquer le principe du jidoka (自働化) (じ ど う か jidouka ), utilisé dans le système de production Toyota (TPS) et la fabrication allégée . Elle peut être décrite comme "l'automatisation intelligente" ou "l'automatisation avec une touche humaine". Ce type d'automatisation implémente certaines fonctions de supervision plutôt que des fonctions de production. Chez Toyota, cela signifie généralement que si une situation anormale survient, la machine s'arrête et l'ouvrier arrête la chaîne de production. C'est un processus de contrôle qualité qui applique les quatre principes suivants : Détecter l'anomalie. Arrêt. Fixez ou corrigez la condition immédiate. Enquêtez sur la cause profonde et installez une contre-mesure. L'autonomie vise à empêcher la production de produits défectueux, à éliminer la surproduction et à concentrer l'attention sur la compréhension des problèmes et à s'assurer qu'ils ne se reproduisent pas.
Autonome nationaliste/Autonome nationaliste :
Les nationalistes autonomes (en anglais : nationalistes autonomes, en abrégé AN) sont des nationalistes allemands, britanniques, néerlandais et, dans une moindre mesure, flamands, qui ont adopté certains des concepts organisationnels d'extrême gauche et d'Antifa (activisme autonome), des tactiques de démonstration (bloc noir), le symbolisme et des éléments vestimentaires, notamment des T-shirts Che Guevara et des keffiehs. Des groupes similaires sont également apparus dans certains pays d'Europe centrale et orientale, à commencer par la Pologne (à partir de 2009), la République tchèque, l'Ukraine, la Roumanie et la Grèce et d'autres.
Autonomédia/Autonomédia :
Autonomedia est un éditeur à but non lucratif basé à Williamsburg, Brooklyn, connu pour publier des ouvrages de critique. Composés de bénévoles, ils ont publié plus de 200 livres, généralement avec 3 000 exemplaires de chaque édition. Son livre le plus célèbre est les essais de Hakim Bey sur l'autonomie, TAZ. Vers 1982, Autonomedia devient l'éditeur parent de Semiotext(e), une maison d'édition connue pour publier des traductions de la littérature post-structuraliste française.
Autonomia Operaia/Autonomia Operaia :
Autonomia Operaia (italien : autonomie des travailleurs) était un mouvement de gauche italien particulièrement actif de 1976 à 1978. Il a joué un rôle important dans le mouvement autonomiste des années 1970, à côté d'organisations antérieures telles que Potere Operaio, créée après mai 1968, et Lotta Continua .
Autonome/Autonome :
Autonome peut faire référence à : Système nerveux autonome, une division du système nerveux périphérique qui alimente les muscles lisses et les glandes, et influence ainsi la fonction des organes internes L'informatique autonome, les caractéristiques d'autogestion des ressources informatiques distribuées
Insignes autonomes_de_distinction/Insignes autonomes de distinction :
L'insigne autonome de distinction est la troisième plus haute distinction décernée par le gouvernement régional de Madère, qui "vise à distinguer, à vie ou à titre posthume, des citoyens, des communautés ou des institutions qui se distinguent par des mérites personnels ou institutionnels, des actes, des services rendus à la Région ".Les insignes ont été établis par le décret législatif régional n. 21/2003/M du 13 août et réglementé par le décret réglementaire régional n. 9/2004/M du 12 avril. Son attribution est décidée par délibération du Conseil du Gouvernement Régional, après avoir reçu les propositions de tout membre du Gouvernement Régional ou de tout membre de l'Assemblée Législative Régionale.
Insignes autonomes_des_bons_services/Insignes autonomes des bons services :
L'insigne autonome de bons services est la plus haute distinction décernée par le gouvernement régional de Madère, qui "vise à distinguer, à vie ou à titre posthume, des citoyens, des communautés ou des institutions qui se distinguent par des mérites personnels ou institutionnels, des actes, des actes services rendus à la Région ".Les insignes ont été établis par le décret législatif régional n. 21/2003/M du 13 août et réglementé par le décret réglementaire régional n. 9/2004/M du 12 avril. Son attribution est décidée par délibération du Conseil du Gouvernement Régional, après avoir reçu les propositions de tout membre du Gouvernement Régional ou de tout membre de l'Assemblée Législative Régionale.
Insignes autonomes_de_valeur/Insignes autonomes de vaillance :
L'Insigne autonome de la vaillance est la deuxième plus haute distinction décernée par le gouvernement régional de Madère, qui "vise à distinguer, à vie ou à titre posthume, des citoyens, des communautés ou des institutions qui se distinguent par des mérites personnels ou institutionnels, des actes, des services rendus à la Région ".Les insignes ont été établis par le décret législatif régional n. 21/2003/M du 13 août et réglementé par le décret réglementaire régional n. 9/2004/M du 12 avril. Son attribution est décidée par délibération du Conseil du Gouvernement Régional, après avoir reçu les propositions de tout membre du Gouvernement Régional ou de tout membre de l'Assemblée Législative Régionale.
Insignes autonomes_des_Açores/Insignes autonomes des Açores :
Les insignes autonomes des Açores sont des distinctions régionales, créées par le décret législatif régional n. 36/2002/A, du 28 novembre et réglementé par le décret législatif régional n. 10/2006/A, du 20 mars, qui vise à distinguer, à vie ou à titre posthume, les citoyens ou les personnes morales qui se distinguent par des mérites personnels ou institutionnels, des actes, des actes civiques ou des services rendus au peuple açorien. L'attribution des insignes autonomes des Açores se fait par décision parlementaire et ils sont généralement décernés le jour de la région, lors d'une session solennelle coprésidée par les présidents de l'Assemblée législative et du gouvernement régional des Açores.
Architecture de réseau autonome/architecture de réseau autonome :
Le projet Autonomic Network Architecture (ANA) vise à explorer de nouvelles façons d'organiser et d'utiliser les réseaux au-delà de la technologie Internet héritée. L'objectif ultime est de concevoir et de développer une nouvelle architecture de réseau autonome qui permet la formation flexible, dynamique et entièrement autonome de nœuds de réseau ainsi que de réseaux entiers. Des universités et des instituts de recherche d'Europe et d'Amérique du Nord participent à ce projet. L'architecture de réseau autonome qui en résultera permettra une adaptation dynamique et une réorganisation du réseau en fonction des besoins de travail, économiques et sociaux des utilisateurs. Cela devrait être particulièrement difficile dans un contexte mobile où de nouvelles ressources deviennent disponibles de manière dynamique, les domaines administratifs changent fréquemment et les modèles économiques peuvent varier.
Neurosciences autonomes :_basiques_et_cliniques/neurosciences autonomes : fondamentales et cliniques :
Autonomic Neuroscience: Basic and Clinical est une revue scientifique à comité de lecture couvrant la recherche sur le système nerveux autonome. Il est publié par Elsevier et est le journal officiel de l'International Society for Autonomic Neuroscience. Il a été créé par Chandler McCluskey Brooks en 1978 sous le nom de Journal of the Autonomic Nervous System et a obtenu son titre actuel en 2000. À partir de 1985, et pendant de nombreuses années par la suite, le rédacteur en chef était Geoffrey Burnstock (UCL Medical School), qui a été remplacé par Roy Freeman. La revue est résumée et indexée par MEDLINE/PubMed. Selon les Journal Citation Reports, la revue a un facteur d'impact en 2018 de 2,247.
Informatique autonome/Informatique autonome :
L'informatique autonome (AC) est des ressources informatiques distribuées avec des caractéristiques d'autogestion, s'adaptant aux changements imprévisibles tout en cachant la complexité intrinsèque aux opérateurs et aux utilisateurs. Initiée par IBM en 2001, cette initiative visait finalement à développer des systèmes informatiques capables de s'autogérer, à surmonter la complexité croissante de la gestion des systèmes informatiques et à réduire l'obstacle que la complexité pose à la croissance future.
Drogue autonome/Drogue autonome :
Les médicaments autonomes peuvent inhiber ou améliorer les fonctions des systèmes nerveux parasympathique et sympathique. Ce type de médicament peut être utilisé pour traiter un large éventail de maladies, telles que le glaucome, l'asthme, les troubles urinaires, gastro-intestinaux et cardiopulmonaires.
Dysréflexie autonome/Dysréflexie autonome :
La dysréflexie autonome (AD) est une urgence médicale potentielle classiquement caractérisée par une hypertension non contrôlée et une bradycardie, bien que la tachycardie soit connue pour se produire fréquemment. La maladie d'Alzheimer survient le plus souvent chez les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière avec des lésions au niveau ou au-dessus du niveau de la moelle épinière T6, bien qu'elle ait été signalée chez des patients présentant des lésions aussi basses que T10. Le syndrome de Guillain-Barré peut également provoquer une dysréflexie autonome. L'hypertension non contrôlée dans la MA peut entraîner des symptômes bénins, tels qu'une transpiration au-dessus du niveau de la lésion, la chair de poule, une vision floue ou des maux de tête ; Cependant, une hypertension sévère peut entraîner des complications potentiellement mortelles, notamment des convulsions, une hémorragie intracrânienne ou un décollement de la rétine. La DA est déclenchée par des stimuli nocifs ou non nocifs, entraînant une stimulation sympathique et une hyperactivité. Les causes les plus fréquentes sont une distension excessive de la vessie ou des intestins, due respectivement à la rétention urinaire et à la compaction fécale. La poussée sympathique qui en résulte se transmet à travers les nerfs périphériques intacts, entraînant une vasoconstriction systémique sous le niveau de la lésion de la moelle épinière. La vasoconstriction artérielle périphérique et l'hypertension activent les barorécepteurs, entraînant une poussée parasympathique provenant du système nerveux central pour inhiber l'écoulement sympathique; cependant, le signal parasympathique est incapable de transmettre en dessous du niveau de la lésion de la moelle épinière. Cela se traduit par une bradycardie, une vasodilatation, des bouffées de chaleur, une constriction pupillaire et une congestion nasale au-dessus de la lésion vertébrale, tandis qu'il y a horripilation, peau pâle et froide sous la lésion en raison de l'écoulement sympathique dominant. (y compris les ceintures abdominales et les bas de contention), revérifier fréquemment la tension artérielle, puis rechercher et éliminer le problème incitatif, qui peut nécessiter un cathétérisme urinaire ou une désimpaction intestinale. Si la pression artérielle systolique reste élevée (plus de 150 mm Hg) après les étapes initiales, des antihypertenseurs à action rapide et de courte durée sont envisagés, tandis que d'autres causes incitatives doivent être recherchées pour que les symptômes disparaissent. La prévention de la MA implique d'éduquer le patient, la famille et les soignants de la cause déclenchante, si elle est connue, et comment l'éviter, ainsi que d'autres déclencheurs. Étant donné que la vessie et l'intestin sont des causes fréquentes, la prévention implique des programmes de routine de la vessie et de l'intestin et un suivi urologique pour les études cystoscopie/urodynamique.
Ganglion autonome/Ganglion autonome :
Un ganglion autonome est un groupe de corps de cellules nerveuses (un ganglion) dans le système nerveux autonome. Les deux types sont le ganglion sympathique et le ganglion parasympathique.
Nerf autonome/Nerf autonome :
Le nerf autonome est un petit nerf qui transporte les neurones sympathiques et parasympathiques postganglionnaires du nerf zygomaticotemporal ; une branche du nerf maxillaire, au nerf lacrymal ; une branche du nerf ophtalmique. Ces neurones dérivent respectivement du ganglion cervical supérieur et du ganglion ptérygopalatin. Ils se rendront à la glande lacrymale via le nerf lacrymal. Le parasympathique induira un larmoiement et vice versa.
Système nerveux autonome/Système nerveux autonome :
Le système nerveux autonome (ANS), anciennement appelé système nerveux végétatif, est une division du système nerveux périphérique qui alimente les muscles lisses et les glandes, et influence ainsi la fonction des organes internes. Le système nerveux autonome est un système de contrôle qui agit en grande partie inconsciemment et régule les fonctions corporelles, telles que la fréquence cardiaque, la digestion, la fréquence respiratoire, la réponse pupillaire, la miction et l'excitation sexuelle. Ce système est le principal mécanisme de contrôle de la réaction de combat ou de fuite. Le système nerveux autonome est régulé par des réflexes intégrés à travers le tronc cérébral jusqu'à la moelle épinière et les organes. Les fonctions autonomes comprennent le contrôle de la respiration, la régulation cardiaque (le centre de contrôle cardiaque), l'activité vasomotrice (le centre vasomoteur) et certaines actions réflexes telles que la toux, les éternuements, la déglutition et les vomissements. Ceux-ci sont ensuite subdivisés en d'autres domaines et sont également liés aux sous-systèmes autonomes et au système nerveux périphérique. L'hypothalamus, juste au-dessus du tronc cérébral, agit comme un intégrateur pour les fonctions autonomes, recevant une entrée de régulation autonome du système limbique. Le système nerveux autonome a trois branches : le système nerveux sympathique, le système nerveux parasympathique et le système nerveux entérique. Certains manuels n'incluent pas le système nerveux entérique dans le cadre de ce système. Le système nerveux sympathique est souvent considéré comme le système "combat ou fuite", tandis que le système nerveux parasympathique est souvent considéré comme le système "repos et digestion" ou "alimentation et reproduction". Dans de nombreux cas, ces deux systèmes ont des actions "opposées" où un système active une réponse physiologique et l'autre l'inhibe. Une simplification plus ancienne des systèmes nerveux sympathique et parasympathique comme "excitateur" et "inhibiteur" a été renversée en raison des nombreuses exceptions trouvées. Une caractérisation plus moderne est que le système nerveux sympathique est un "système de mobilisation de réponse rapide" et le parasympathique est un "système d'amortissement activé plus lentement", mais même cela a des exceptions, comme dans l'excitation sexuelle et l'orgasme, où les deux jouent un rôle. .Il existe des synapses inhibitrices et excitatrices entre les neurones. Un troisième sous-système de neurones a été nommé émetteurs non noradrénergiques et non cholinergiques (parce qu'ils utilisent l'oxyde nitrique comme neurotransmetteur) et font partie intégrante de la fonction autonome, en particulier dans l'intestin et les poumons. Bien que le SNA soit également connu sous le nom de le système nerveux viscéral, le SNA n'est connecté qu'au côté moteur. La plupart des fonctions autonomes sont involontaires, mais elles peuvent souvent fonctionner en conjonction avec le système nerveux somatique qui assure le contrôle volontaire.
Mise en réseau autonome/Mise en réseau autonome :
Autonomic Networking suit le concept d'Autonomic Computing, une initiative lancée par IBM en 2001. Son objectif ultime est de créer des réseaux autogérés pour surmonter la complexité croissante d'Internet et d'autres réseaux et pour permettre leur croissance, bien au-delà de la taille d'aujourd'hui.
Neuropathie autonome/Neuropathie autonome :
La neuropathie autonome (AN ou AAN) est une forme de polyneuropathie qui affecte le système nerveux non volontaire et non sensoriel (c'est-à-dire le système nerveux autonome), affectant principalement les organes internes tels que les muscles de la vessie, le système cardiovasculaire, l'appareil digestif tractus et les organes génitaux. Ces nerfs ne sont pas sous le contrôle conscient d'une personne et fonctionnent automatiquement. Les fibres nerveuses autonomes forment de grandes collections dans le thorax, l'abdomen et le bassin à l'extérieur de la moelle épinière. Cependant, ils ont des connexions avec la moelle épinière et finalement le cerveau. Le plus souvent, la neuropathie autonome est observée chez les personnes atteintes de diabète sucré de longue date de type 1 et 2. Dans la plupart des cas, mais pas tous, la neuropathie autonome survient parallèlement à d'autres formes de neuropathie, telles que la neuropathie sensorielle. La neuropathie autonome est une cause de dysfonctionnement du système nerveux autonome (appelée dysautonomie), mais pas la seule; certaines conditions affectant le cerveau ou la moelle épinière peuvent également provoquer un dysfonctionnement autonome, comme l'atrophie multisystémique, et peuvent donc provoquer des symptômes similaires à la neuropathie autonome.
Projet Autonomie/Projet Autonomie :
Autonomie Project était une entreprise de mode équitable, écologique et végétalienne basée à Boston, MA, aux États-Unis. L'entreprise a débuté en 2007 avec un groupe d'amis frustrés par les industries de la mode et de la chaussure en raison de leur manque de transparence et de l'utilisation d'ateliers clandestins et de produits chimiques nocifs. Autonomie Project a produit des chaussures, des tongs, des sacs à main, des t-shirts, des chapeaux d'hiver et des accessoires. Ils ont travaillé avec de petites coopératives indépendantes et des installations certifiées commerce équitable situées dans des régions en développement du monde, notamment le Pakistan, le Sri Lanka, le Pérou et les États-Unis. En plus d'être certifiée commerce équitable, l'entreprise a utilisé autant que possible des produits respectueux de l'environnement tels que des cotons biologiques et du caoutchouc naturel durable certifié par le Forest Stewardship Council. Autonomie Project a certifié que tous les produits et matériaux tout au long de la chaîne d'approvisionnement étaient végétaliens, produits selon les normes du commerce équitable et respectueux de l'environnement. Autonomie Project est une entreprise verte certifiée Co-op America et leurs baskets ont reçu un A-plus in Co -op Guide des chaussures de la rentrée scolaire en Amérique. L'entreprise redonne également aux communautés avec lesquelles elle travaille par le biais d'initiatives de commerce équitable par le biais du Talon Workers' Welfare Fund. Ils travaillent également en étroite collaboration avec Trees for the Future et The Haitian Project. Les baskets et les tongs produites par Autonomie Project ont reçu des critiques positives de la part de Life Goggles et de Leafy Green Info.
Autonomies/Autonomies :
Autonomies (hébreu : אוטונומיות) est une mini-série dramatique dystopique israélienne créée par Ori Elon et Yehonatan Indursky. L'histoire se déroule dans une réalité alternative d'Israël d'aujourd'hui, une nation déchirée et divisée par un mur en "l'État d'Israël" laïc, avec Tel-Aviv comme capitale, et "l'autonomie Haredi" à Jérusalem, dirigée par un ultra -Groupe religieux orthodoxe. La série met en vedette Assi Cohen, Rotem Sela et Shuli Rand. Keshet a reçu sa première israélienne sur Hot 3 le 6 septembre 2018. La série a reçu sa première mondiale le 1er mai 2018 au Festival Séries Mania en France. La série a également été la pièce maîtresse du Festival du film juif de New York en janvier 2019.
Autonomies pour_Europe/Autonomies pour l'Europe :
Autonomies pour l'Europe (en italien : Autonomie per l'Europa, ApE) était une coalition régionaliste de partis formée dans la Vallée d'Aoste, en Italie, afin de participer aux élections du Parlement européen de 2019. La coalition avait un accord technique avec le Parti démocrate (PD). Le candidat d'ApE était Marco Gheller, qui a également reçu le soutien du Grand Nord, de Pro Lombardy Independence et d'autres petits partis régionaux du nord de l'Italie.
Autonomisme/Autonomisme :
L'autonomisme, également connu sous le nom de marxisme autonomiste et de marxisme autonome, est un mouvement et une théorie politiques et sociaux de gauche anticapitaliste. En tant que système théorique, il est apparu pour la première fois en Italie dans les années 1960 à partir de l'ouvriérisme (operaismo). Plus tard, les tendances post-marxistes et anarchistes sont devenues significatives après l'influence des situationnistes, l'échec des mouvements d'extrême gauche italiens dans les années 1970 et l'émergence d'un certain nombre de théoriciens importants, dont Antonio Negri, qui avait contribué à la fondation de Potere en 1969. Operaio ainsi que Mario Tronti, Paolo Virno et Franco "Bifo" Berardi. George Katsiaficas résume les formes de mouvements autonomes en disant que "contrairement aux décisions centralisées et aux structures d'autorité hiérarchique des institutions modernes, les mouvements sociaux autonomes impliquent directement les gens dans les décisions affectant leur vie quotidienne, cherchant à étendre la démocratie et à aider les individus à se libérer des structures politiques". et des comportements imposés de l'extérieur ». Cela a impliqué un appel à l'indépendance des mouvements sociaux vis-à-vis des partis politiques dans une perspective révolutionnaire qui cherche à créer une alternative politique pratique à la fois au socialisme autoritaire/d'État et à la démocratie représentative contemporaine. centre et est aujourd'hui influent en Italie, en France et dans une moindre mesure dans les pays anglophones. Ceux qui se décrivent comme autonomistes varient désormais des marxistes aux anarchistes.
Autonomisme (homonymie)/Autonomisme (homonymie) :
L'autonomie est la capacité de prendre une décision éclairée et non contrainte. L'autonomisme est un ensemble de mouvements socialistes de gauche apparus pour la première fois en Italie dans les années 1970. L'autonomisme peut aussi désigner : L'autonomisme juif, croyance non sioniste dans la nécessité de développer l'identité culturelle juive au sein de la diaspora L'autonomisme (doctrine politique), mouvement régionaliste, séparatiste ou sécessionniste en faveur de l'autonomie régionale au sein d'une nation ou de l'indépendance L'autonomisme québécois, un forme de nationalisme au Québec qui prône la délégation de nombreux pouvoirs politiques/fédéraux supérieurs à la province, tout en restant au sein du Canada Autonomisme italien adopté par l'Association autonomiste et le Parti autonomiste dans l'est de l'Adriatique
Autonomisme (doctrine_politique)/Autonomisme (doctrine politique) :
L'autonomisme est une doctrine politique qui soutient l'acquisition ou la préservation de l'autonomie politique d'une nation ou d'une région. Il ne s'oppose pas nécessairement au fédéralisme, et le souverainisme implique nécessairement l'autonomisme, mais pas l'inverse. Des exemples de partis autonomistes comprennent l'Union Nationale, l'Action démocratique du Québec et son successeur la Coalition Avenir Québec (Québec) et le récent (2018) Parti conservateur de la liberté de l'Alberta (Alberta) au Canada, la New Macau Association en Chine (Macao), le Parti progressiste martiniquais ( Martinique) en France, Scottish National Party au Royaume-Uni (Écosse), Lega Nord en Italie (Italie du Nord) et Popular Democratic Party aux États-Unis (Puerto Rico).
Autonomisme au_Québec/Autonomisme au Québec :
L'autonomisme québécois est une croyance politique selon laquelle le Québec devrait chercher à acquérir plus d'autonomie politique en tant que province, tout en demeurant membre de la fédération canadienne. Le concept a été articulé pour la première fois par Maurice Duplessis et l'idée soutenue par l'Union nationale nationaliste et conservatrice québécoise, l'Action démocratique du Québec et son successeur, les partis de la Coalition Avenir Québec, qui croyaient en une plus grande autonomie provinciale du Québec sans accorder l'indépendance du Canada. Les seuls partis à soutenir cette croyance sont la Coalition Avenir Québec et Équipe Autonomiste. S'inspirant du « beau risque » de René Lévesque et des travaux de Robert Bourassa sur l'Accord du lac Meech et l'Accord de Charlottetown, ses objectifs sont, en somme : Établir les modalités d'un changement constitutionnel Un partage des compétences entre le gouvernement fédéral et le Québec pouvoir de dépenser Réforme institutionnelle Réforme des politiques intergouvernementalesDans un discours aux délégués de l'ADQ, le chef du parti Mario Dumont, le 8 mai 2006, Dumont a déclaré que le Québec devrait chercher à rouvrir les négociations avec le gouvernement fédéral sur le statut du Québec dans la Confédération, et devrait éventuellement ratifier la Constitution du Canada.
Association Autonomiste/Association Autonomiste :
L'Association Autonomiste (italien : Associazione Autonoma, Partito Autonomo ; croate : Autonomna stranka, Autonomaška stranka) était un parti politique à Fiume, qui a existé de manière continue de 1896 à 1914. Son objectif était de maintenir l'autonomie du corpus separatum de Fiume au sein de la Royaume hongrois.
Démocrates Autonomistes/Démocrates Autonomistes :
Les démocrates autonomes (Democratici Autonomisti) étaient une liste électorale sociale-démocrate et libérale pour l'élection régionale sicilienne de 2008.Ses principaux membres comprenaient Maurizio Ballistreri, ancien député régional des socialistes démocrates italiens, aujourd'hui membre dirigeant de la faction social-démocrate au sein du Mouvement pour l'autonomie, et Salvatore Grillo, secrétaire adjoint du Parti libéral italien. La liste recueille 3,8 % des suffrages, ne dépassant ainsi pas le seuil électoral de 5 %. En mai 2009, le parti rejoint l'Union du Centre.
Fédération Autonomiste/Fédération Autonomiste :
La Fédération Autonomiste (en français : Fédération Autonomiste, FA) était un parti politique régionaliste, centriste et italien actif dans la Vallée d'Aoste. Social-libéral et social-démocrate, l'idéologie du parti a récemment penché vers la démocratie chrétienne. Le dernier chef du parti était Claudio Lavoyer, conseiller régional de longue date et ancien ministre régional.
Mouvement Autonomiste/Mouvement Autonomiste :
Le Mouvement autonomiste était un mouvement politique chilien membre fondateur du Front large le 21 janvier 2017. Un an plus tard, le mouvement a fusionné avec le parti Convergence sociale aux côtés de Gauche libertaire, Socialisme et Liberté et Nouvelle Démocratie.
Parti Autonomiste/Parti Autonomiste :
Le Parti autonomiste ( italien : Partito Autonomista ; croate : Autonomaška stranka ) était un parti politique italo-dalmatien sur la scène politique dalmate , qui a existé pendant environ 70 ans du XIXe siècle et jusqu'à la Première Guerre mondiale . Son objectif était de maintenir l'autonomie du Royaume de Dalmatie au sein de l'Empire austro-hongrois, par opposition à l'unification avec le Royaume de Croatie-Slavonie. Le Parti autonomiste a été accusé d'avoir secrètement été un mouvement pro-italien en raison de sa défense des droits des Italiens de souche en Dalmatie. Le Parti autonome n'a pas prétendu être un mouvement italien et a indiqué qu'il sympathisait avec un sentiment d'hétérogénéité parmi les Dalmatiens en opposition au nationalisme ethnique. Aux élections de 1861, les autonomistes ont remporté vingt-sept sièges en Dalmatie, tandis que le mouvement nationaliste croate de Dalmatie, le Parti national, n'a remporté que quatorze sièges. Ce nombre décroît rapidement : déjà en 1870, les autonomistes perdent leur majorité à la Diète, alors qu'en 1908, ils n'obtiennent que 6 sièges sur 43.
Parti Autonomiste_de_Corrientes/Parti Autonomiste de Corrientes :
Le Parti autonome de Corrientes ( espagnol : Partido Autonomista de Corrientes ) est un parti politique provincial libéral de la province de Corrientes , en Argentine .
Peuple Autonomiste%27s_Alliance/Alliance du Peuple Autonomiste :
L'Alliance populaire autonomiste (Alleanza Popolare Autonomista, APA) était un parti politique italien social-démocrate actif dans la Vallée d'Aoste. Il a été fondé en 1992 par une scission du Parti socialiste italien régional. Ses principaux membres étaient Edoardo Bich, Giovanni Aloisi et Bruno Milanesio. Aux élections régionales de 1993, le parti obtient 4,0 % des suffrages et fait élire deux députés régionaux. En 1998, le parti a été fusionné avec les Autonomistes Démocratiques Progressistes dans la Fédération Autonomiste. Par la suite, Enrico Bich, fils d'Edorardo, et Bruno Milanesio ont fondé un autre parti social-démocrate nommé Alé Vallée.
Parti de l'Union_Républicaine Autonomiste/Parti de l'Union Républicaine Autonomiste :
Le Parti de l'Union républicaine autonome (en espagnol : Partido de Unión Republicana Autonomista, PURA) était un parti républicain espagnol basé à Valence et fondé en 1908 par Vicente Blasco Ibáñez.
Trentin autonomiste/Trentin autonomiste :
Autonomist Trentino ( italien : Trentino Autonomista , TA ) est un parti politique régionaliste chrétien-démocrate italien basé dans le Trentin . Il a été fondé en 2002 par une scission du Parti autonome tyrolien du Trentin (PATT) des membres qui contestaient la nouvelle alliance du parti avec la coalition de centre-gauche (dans le Trentin dominé par la démocratie c'est la liberté - Daisy, DL). Il est dirigé par Carlo Andreotti, ancien dirigeant du PATT et ancien président du Trentin, et il est étroitement lié à Forza Italia. Lors des élections provinciales de 2003, TA a remporté 2,2 % des voix. À cette occasion, Andreotti était le candidat à la présidence du centre-droit et il a été largement battu (60,8% contre 30,7%) par le sortant Lorenzo Dellai (DL). Pour les élections provinciales de 2008, le parti a formé une alliance avec le Mouvement d'autonomie populaire, les Autonomistes Populaires, en soutien à Sergio Divina (Lega Nord Trentino, soutenue par Le Peuple de la Liberté et un ensemble de partis régionalistes). Lors des élections au Parlement européen de 2009, Andreotti était candidat au pôle d'autonomie. À ce stade, cependant, le parti semblait presque dissous.
Union Autonomiste/Union Autonomiste :
L'Union Autonomiste (Unione Autonomista, UA) était un parti politique régionaliste italien actif dans la Vallée d'Aoste.
Autonomistes/Autonomistes :
Les Autonomistes ( français : Autonomistes ; italien : Autonomisti ) étaient un parti politique italien chrétien-démocrate actif dans la Vallée d'Aoste . Il a été fondé en 1997 par l'union du Parti populaire régional italien avec Pour la Vallée d'Aoste et d'anciens socialistes. Aux élections régionales de 1998, les autonomistes ont remporté 12,8% et cinq députés régionaux. En 2001, le parti a fusionné avec la Fédération Autonomiste (FA) pour former l'actuel Edelweiss (SA). Cependant, après les élections régionales de 2003, la FA a été rétablie et la SA peut donc être considérée comme la parfaite continuation des autonomistes.
Autonomists for_Europe/Autonomists for Europe :
Autonomists for Europe ( italien : Autonomisti per l'Europa , ApE ) était un petit parti politique italien régionaliste , chrétien-démocrate et libéral . Fondée en 2000 par des éclats de Lega Nord en tant que concurrent potentiellement dangereux, elle est devenue une force plutôt marginale. Ses principaux membres étaient Vito Gnutti et Domenico Comino, tous deux anciens ministres de la Lega Nord dans le cabinet Berlusconi I.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bodos River

Corps, Esprit,_Âme/Corps, Esprit, Âme : Body, Mind, Soul est le quatrième album studio de l'auteure-compositrice-interprète américa...