Rechercher dans ce blog

jeudi 14 avril 2022

Ascension St. John Hospital


Aschegul/Aschegul :
Aschegul ( russe : Ащегуль ) est une localité rurale (un selo ) et le centre administratif d' Aschegulsky Selsoviet du district de Mikhaylovsky , Altai Krai , Russie . La population était de 359 habitants en 2016. Il y a 7 rues.

Aschehoug/Aschehoug :
H. Aschehoug & Co. (W. Nygaard), communément appelé Aschehoug, (prononcé [ˈɑ̂skəhæʉ]) est l'une des plus grandes maisons d'édition indépendantes de Norvège, fondée en 1872. Basée à Oslo, la maison d'édition compte 480 employés. Le groupe Aschehoug comprend également d'autres maisons d'édition détenues partiellement ou entièrement par Aschehoug. Aschehoug peut être directement traduit par "colline de cendres".
Aschehoug (Egmont)/Aschehoug (Egmont):
Aschehoug est la division danoise d'Egmont Books. C'est le deuxième plus grand éditeur du Danemark avec un chiffre d'affaires d'environ 55 millions d'euros (2003) et avec un important éditeur de livres scolaires, Alinea, dans le cadre de la maison d'édition. Avec son éditeur de manuels scolaires Alinea et Forlag Malling Beck, Ashcheoug occupe une position de force sur le marché des matériels pédagogiques pour les écoles élémentaires et secondaires danoises.
Prix ​​Aschehoug/Prix Aschehoug :
Le prix Aschehoug est publié chaque année par la maison d'édition norvégienne Aschehoug. Le prix Aschehoug est décerné à des auteurs norvégiens sur la base du mérite d'une publication récente. Il est décerné au mérite, quel que soit l'éditeur, sur la base d'une recommandation contraignante de la Norwegian Critics Organization. Le prix consiste en une statuette du sculpteur Ørnulf Bast et 100 000 couronnes (2018). La sculpture monumentale Evig Liv (= Vie éternelle) qui est la référence de la statuette miniature se trouve à Sehesteds plass devant le bâtiment principal de l'éditeur à Oslo.
Ascheion/Ascheion :
Ascheion ( grec ancien : Ἄσχειον ) était une ville et une polis (cité-état) de l'ancienne Achaïe. Elle est mentionnée dans un décret de Delphes du 4ème siècle avant notre ère attribuant la procuration. Un document est également conservé indiquant que deux théorodokoi d'Ascheion ont été nommés vers 230-220 avant notre ère pour héberger les théoroi de Delphes.
Aschelminthe/Aschelminthe :
Les Aschelminthes (également connus sous le nom d'Aeschelminthes, Nemathelminthes, Nématodes), étroitement associés aux Platyhelminthes, sont un phylum obsolète de pseudocoélomates et d'autres animaux similaires qui ne sont plus considérés comme étroitement liés et ont été promus en phyla à part entière. Le terme Aschelminth n'est maintenant généralement utilisé que comme nom informel pour tout membre des quelque dix phylums d'invertébrés différents anciennement inclus dans Aschelminthes. C'est un groupe polyphylétique.
Aschéma/Aschéma :
Aschema est un genre d'araignées de la famille des Zodariidae. Il a été décrit pour la première fois en 1991 par Jocqué. En 2017, il contient 2 espèces, toutes deux trouvées à Madagascar.
Aschenbach/Aschenbach :
Aschenbach peut faire référence à :
Aschenbach (M%C3%BChlbach)/Aschenbach (Mühlbach):
L'Aschenbach (dans son cours supérieur : Götzenbrunnenbächle) est une petite rivière du Bade-Wurtemberg en Allemagne. C'est un cours supérieur du Mühlbach près d'Oberrot.
Aschenberg/Aschenberg :
Aschenberg est un petit village du district de Celle, en Basse-Saxe, en Allemagne. Il fait partie de l'Ortschaft Höfer dans la commune d'Eschede.
Aschenborn/Aschenborn :
Aschenborn est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Dieter Aschenborn (1915–2002), peintre namibien, fils de Hans Hans Aschenborn (1888–1931), peintre allemand Uli Aschenborn (né en 1947), peintre sud-africain, fils de Dieter
Aschenbrener/Aschenbrener :
Aschenbrener est une forme anglophone du nom d'origine allemand Aschenbrenner. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: George Aschenbrener (1881–1952), participant américain aux Jeux olympiques d'été de 1904 Robert W. Aschenbrener (1920–2009), as de l'aviation américain de la Seconde Guerre mondiale
Aschenbrenner/Aschenbrenner :
Aschenbrenner est un nom de famille allemand. Une variante orthographique est Ashabranner. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Frank Aschenbrenner (1925–2012), le joueur de football américain Franz Aschenbrenner (né en 1986), le pilote de moto allemand George Aschenbrenner (1881–1952), le participant américain aux Jeux olympiques d'été de 1904 Karl Aschenbrenner (1911–1988) , philosophe, traducteur et auteur américain Matthias Aschenbrenner (né en 1972), mathématicien allemand Peter J. Aschenbrenner (né en 1945), avocate et historienne américaine Rosa Aschenbrenner (1885-1967), femme politique allemande Wilhelmine Aschenbrenner (1791 - après 1834), allemande actriceAshabranner peut faire référence à : Brent Ashabranner (1921-2016), administrateur de l'American Peace Corps et auteur de littérature pour enfants
Aschenbr%C3%B6del/Aschenbrödel :
Aschenbrödel (Cendrillon) est un ballet écrit par Johann Strauss II. Il avait écrit toutes les parties principales du ballet et avait l'intention de compléter l'orchestration dans la mesure du temps. Cependant, Strauss est mort en 1899 et il a été terminé par le compositeur Josef Bayer en 1900.
Gare d'Aschendorf/Gare d'Aschendorf :
Aschendorf est une gare ferroviaire située à Aschendorf, Basse-Saxe, Allemagne. La gare se trouve sur le chemin de fer Emsland (Rheine - Norddeich) et les services ferroviaires sont exploités par WestfalenBahn.
Aschenhausen/Aschenhausen :
Aschenhausen est un village et une ancienne municipalité du district de Schmalkalden-Meiningen, en Thuringe, en Allemagne. Depuis le 1er janvier 2019, il fait partie de la commune de Kaltennordheim.
Aschenstein/Aschenstein :
L'Aschenstein est une montagne de 945 mètres de haut dans la chaîne ouest de la forêt bavaroise au-dessus du village de Zenting.
Aschentalshalbe/Aschentalshalbe :
L'Aschentalshalbe est une crête dans les montagnes du Harz en Allemagne qui culmine à 685 m au-dessus du niveau de la mer (NN). Il se trouve au sud du village de Sieber dans la zone non constituée en société du Harz dans le district de Göttingen dans l'état de Basse-Saxe.
Ascher/Ascher :
Ascher est un nom de famille allemand. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Daisy Ascher (1944–2003), le photographe mexicain Fritz Ascher (1893–1970), l'artiste allemand Joseph Ascher, compositeur néerlandais et pianiste de cour d'Eugénie de Montijo Kate Ascher, auteur et vice-présidente exécutive du New York City Economic Development Corporation Kenneth Lee Ascher (né en 1944), pianiste et compositeur de jazz américain Leo Ascher (1880-1942), compositeur juif Marcia Ascher (1935-2013), mathématicien américain Mathias Ascher (pseudonyme de Nathan Birnbaum), journaliste autrichien et Philosophe juif Saul Ascher (1767–1822), écrivain narratif et publiciste juif William Ascher (né en 1947), professeur américain de politique publique Zika Ascher (né en 1910), designer et fabricant textile réfugié tchèque à Londres et Paris
Syndrome d'Ascher%27s/syndrome d'Ascher :
Le syndrome d'Ascher est une maladie rare décrite pour la première fois en 1920. Il se caractérise par des épisodes répétés d'œdème des lèvres et des paupières et parfois un goitre euthyroïdien. Le syndrome survient généralement dans les 20 premières années de vie. Environ 100 cas avaient été décrits en 1998.
Ascher : Tissu,_Art,_Mode/Ascher : Tissu, Art, Mode :
Ascher: Fabric, Art, Fashion est un catalogue illustré publié pour accompagner une exposition au Victoria and Albert Museum, du 15 avril au 14 juin 1987, sur les créations textiles de Zika Ascher et Lida Ascher.
Frères Ascher/Frères Ascher :
Ascher Brothers était une entreprise de théâtre à Chicago et au Wisconsin. Il appartenait à des frères dont Max Ascher, Nathan Ascher et Harry Ascher qui l'ont créé en 1909. L'entreprise possédait plus de deux douzaines de théâtres et était l'un des plus grands propriétaires de théâtres de la ville avec Balaban et Katz et Lubliner et Trinz. Les frères ont quitté le secteur du théâtre en 1929. Ascher Brothers a été fondée en 1909 et exploitait des nickelodéons et acquérait, louait et construisait des théâtres supplémentaires dans les années 1910. En 1919, Ascher Brothers exploitait au moins 15 théâtres, dont l'Adelphi, le Calo, le Milford, le Cosmopolitan, le Metropolitan et le Crown. Ils ont ajouté le Portage Park Theatre Building construit en 1919. Leurs théâtres ont succédé aux simples opérations de vitrine et ont précédé les grandes maisons de théâtre des années 1920. L'un de leurs théâtres a ouvert en face de Marshall Field and Company sur State Street. Leurs théâtres comprenaient des orgues et cinq- orchestres de pièces, notamment au théâtre Portage. Henry L. Newhouse a conçu plusieurs de leurs théâtres. En 1923, Goldwyn Pictures détenait une participation de 60 % dans les actions de la société Ascher.
Ascher H._Shapiro/Ascher H. Shapiro :
Ascher Herman Shapiro (20 mai 1916 - 26 novembre 2004) était professeur de génie mécanique au MIT. Il a grandi à New York.
Ascher Silberstein/Ascher Silberstein :
Ascher Silberstein (18 septembre 1852 - 17 décembre 1909) est né en Autriche le 18 septembre 1852. Il est venu aux États-Unis à l'âge de 15 ans et s'est installé à Jefferson, au Texas, puis a déménagé à Dallas et s'est engagé dans le commerce du bétail. . Il a été associé, à différentes époques, à Ellis Cockrell et JB Wilson. Au début de 1909, il fut l'un des organisateurs de la Trinity National Bank, qui fusionna avec la City National Bank au moment de la mort de Silberstein. Il a construit et a été, pendant plusieurs années, président de la Dallas Oil and Refining Company. Silberstein était un homme calme et sans prétention et un contributeur libéral à toute cause digne qui était portée à sa connaissance. Lorsqu'une réunion a eu lieu pour recueillir des fonds pour les victimes des inondations en mai 1907, il a été l'un des premiers à se lever et à dire : « Je donnerai mille dollars. Silberstein est décédé subitement le 17 décembre 1909. Dans son testament, il a légué une très grande partie de sa succession à diverses institutions caritatives et éducatives, notamment le Buckner Orphans Home, le Dallas City Hospital et les écoles publiques de Dallas.
Ascher Wagner/Ascher Wagner :
Ascher Otto Wagner (12 octobre 1930, à Vienne - 27 mai 2000, à Londres) était un mathématicien autrichien et britannique, spécialisé dans la théorie des groupes finis et des plans projectifs finis. Il est connu pour le théorème de Dembowski-Wagner. Ascher Wagner a obtenu son doctorat. en 1958 avec une thèse intitulée Some Problems on Projective Planes and Related Topics in the Theory of Algebraic Operations sous la direction de Kurt Hirsch. Wagner a été membre du corps professoral de l'Université de Londres, puis de l'Université de Birmingham. En 1958, il épousa Gillian Mary Jaidka (1929–1993) à Hampstead, Londres.
Ascherbach/Ascherbach :
Ascherbach peut faire référence à : Ascherbach (rivière), un affluent de la Lichte en Thuringe, Allemagne Ascherbach, Lichte, un district de Lichte, Thuringe, Allemagne
Ascherbach (rivière)/Ascherbach (rivière):
L'Ascherbach est un affluent gauche de la Lichte en Thuringe, en Allemagne, et mesure 4 km de long.
Studio Aschermann/Studio Aschermann :
L'Aschermann Studio était une entreprise de design d'intérieur fondée par Edward H. Aschermann (1878-1940) et Gladys G. Aschermann (décédée en 1948) qui a été active de 1911 à 1920. L'entreprise est connue pour ses conceptions modernistes mettant l'accent sur la géométrie simple et employant un palette de couleurs riches et vibrantes. Les Aschermann ont été principalement influencés par la Sécession viennoise et la Wiener Werkstätte, en particulier le designer Josef Hoffmann.
Aschers./Aschers. :
(forme incorrecte de son abréviation d'auteur, une norme établie pour la citation avec des noms botaniques)
Aschersleben/Aschersleben :
Aschersleben (prononciation allemande : [ˈaʃɐsleːbən] (écouter)) est une ville du district de Salzlandkreis, en Saxe-Anhalt, en Allemagne. Il est situé à environ 22 km à l'est de Quedlinburg et à 45 km au nord-ouest de Halle (Saale).
Aschersleben-Sta%C3%9Ffurt/Aschersleben-Staßfurt :
Aschersleben-Staßfurt était un district de Saxe-Anhalt, en Allemagne jusqu'en 2007. Il était délimité (du nord-est et dans le sens des aiguilles d'une montre) par les districts de Schönebeck, Bernburg, Mansfelder Land, Quedlinburg et Bördekreis.
Gare d'Aschersleben/Gare d'Aschersleben :
La gare d'Aschersleben est une gare ferroviaire de la commune d'Aschersleben, située dans le district de Salzlandkreis en Saxe-Anhalt, en Allemagne.
Ascherson/Ascherson :
Ascherson est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Neal Ascherson (né en 1932), journaliste écossais Pamela Ascherson (1923–2010), sculpteur, peintre et illustrateur britannique Paul Friedrich August Ascherson (1834–1913), botaniste allemand
Aschersonia/Aschersonia :
Aschersonia est un genre de champignons de l'ordre des Hypocreales et de la famille des Clavicipitaceae. Le nom de genre Aschersonia est en l'honneur de Paul Friedrich August Ascherson (1834 - 1913), un botaniste allemand.
Aschersonia aleyrodis/Aschersonia aleyrodis :
Aschersonia aleyrodis est un pathogène fongique affectant diverses espèces d'insectes. Il a été démontré qu'il contrôle l'aleurode argentée (Bemisia tabaci) dans des conditions de laboratoire et de serre.
Aschersoniodoxa/Aschersoniodoxa :
Aschersoniodoxa est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Brassicaceae. Son aire de répartition naturelle s'étend du Pérou au nord-ouest de l'Argentine. Espèce : Aschersoniodoxa cachensis (Speg.) Al-Shehbaz Aschersoniodoxa mandoniana (Wedd.) Gilg & Muschl. Aschersoniodoxa pilosa Al-Shehbaz
Aschhe Abar_Shabor/Aschhe Abar Shabor :
Aschhe Abar Shabor (trad. Shabor revient) est un thriller policier en bengali indien de 2018 réalisé par Arindam Sil. Il s'agit de la suite du film Eagoler Chokh de 2016 et du troisième volet de la série de films Goenda Shabor. Le film est sorti le 19 janvier 2018. Il est basé sur Prajapatir Mrityu O Punorjanmo, une histoire écrite par Shirshendu Mukhopadhyay.
Aschheim/Aschheim :
Aschheim est une petite ville et une municipalité du district de Munich en Bavière en Allemagne. Il se trouve au-delà de la périphérie nord-est de Munich. Aschheim est l'emplacement de la piste d'essai de BMW ouverte par le constructeur en 1972, et possède également un club de golf, créé en 1990.
Rivière Aschiagar/rivière Aschiagar :
L' Aschiagar ( kazakh : Ащыағар , Aşyağar ) est une rivière de la région de Mangystau au Kazakhstan et coule à environ 40 kilomètres (25 mi) à l'est de la ville d' Aktau . La rivière mesure 150 kilomètres (93 mi) de long et draine un bassin d'environ 15 000 kilomètres carrés (5 800 milles carrés). La source de l'Aschiagara est située sur le versant sud de Karatau, au nord de la ville de Kuryk. La largeur du lit varie de 10 à 50 mètres (33 à 164 pieds) et la profondeur est de 1 à 4 mètres (3 à 13 pieds). Le débit d'eau annuel moyen à l'embouchure est d'environ 5 mètres cubes par seconde (180 pieds cubes / s), et en avril, lors de la fonte des neiges, il y a eu une augmentation des niveaux d'inondation de 4 à 5 mètres (13 à 16 pieds) en moyenne. La rivière gèle à la mi-décembre et commence à dégeler début mars.
Aschiana/Aschiana :
Afghanistan's Children - A New Approach (ASCHIANA) (en persan : اشیانه Ašiyānā, qui signifie "le nid") est une organisation non gouvernementale afghane qui fournit des services, un soutien et des programmes aux enfants des rues qui travaillent et à leurs familles depuis 1995. ASCHIANA dessert actuellement 4 500 étudiants dans Afghanistan à travers les centres de Kaboul, Mazar-i-Sharif, Herat et Parwan. ASCHIANA gère quatre centres à Kaboul : deux centres d'éducation de base, un centre d'éducation accélérée des filles et un refuge d'urgence pour enfants fugueurs (avec garderie et éducation de base). ASCHIANA fournit également une éducation de base aux personnes déplacées à l'intérieur du pays et aux réfugiés de retour à travers cinq zones de sensibilisation à Kaboul.
Aschiphasma/Aschiphasma :
Aschiphasma est un genre asiatique de phasmes de la tribu Aschiphasmatini et est également le genre type de la famille. Les espèces ont actuellement une distribution connue dans l'ouest de la Malaisie.
Aschiphasmatidae/Aschiphasmatidae :
Les Aschiphasmatidae sont une famille de phasmes appartenant au sous-ordre Verophasmatodea ; ils peuvent être trouvés en Indomalaya.
Aschisme/Aschisme :
Aschisma est un genre de mousse de la famille des Pottiaceae. Les espèces comprennent: Aschisma kansanum AL Andrews
Aschisme kansanum/Aschisme kansanum :
Aschisma kansanum est une espèce de mousse de la famille des Pottiaceae. Il est endémique aux États-Unis. Son habitat naturel est la prairie tempérée. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Aschistanthera/Aschistanthera :
Aschistanthera est un genre de plantes à fleurs appartenant à la famille des Melastomataceae.Son aire de répartition d'origine est le Vietnam.Espèce : Aschistanthera cristanthera C.Hansen
Aschistophleps/Aschistophleps :
Aschistophleps est un genre de papillons de nuit de la famille des Sesiidae.
Aschiza/Aschiza :
Les Aschiza sont une section des Brachycères. Deux grandes familles, les Syrphidae et les Phoridae, et un certain nombre de taxons plus petits font partie de ce groupe. Ils sont similaires à la plupart des Muscomorpha familiers à une exception notable; ils ne possèdent pas de ptilinum, donc n'ont pas la suture ptilinale proéminente sur le visage comme chez les autres mouches muscoïdes. Ils ont toujours un puparium avec une ouverture d'émergence circulaire, mais sa forme n'est pas aussi précisément ellipsoïde que celle typique des autres muscoïdes. Le terme a été utilisé pour la première fois par Eduard Becher.
Aschlin Ditta/Aschlin Ditta :
Aschlin Ditta (né le 20 juin 1968) est un scénariste britannique de télévision et de cinéma.
Aschnaoonops/Aschnaoonops :
Aschnaoonops est un genre d'araignées de la famille des Oonopidae. Il a été décrit pour la première fois en 2011 par Makhan & Ezzatpanah. En 2017, il contient 41 espèces.
Aschner/Aschner :
Aschner est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Ilse Maria Aschner (1918–2012), journaliste autrichienne et survivante de l'Holocauste Manfred Aschner (1901–1989), microbiologiste et entomologiste israélien d'origine allemande Milivoj Ašner (1913–2011), chef de la police croate
Aschoff/Aschoff :
Aschoff est un nom de famille allemand. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Edward Aschoff (1985–2019), la journaliste sportive américaine Eva Aschoff (1900–1969), l'artiste allemand Jürgen Aschoff (1913–1998), le médecin, biologiste et psychologue comportemental allemand Ludwig Aschoff (1866–1942) , médecin et pathologiste allemand
Corps d'Aschoff/Corps d'Aschoff :
En médecine, les corps d'Aschoff sont des nodules trouvés dans le cœur des personnes atteintes de rhumatisme articulaire aigu. Ils résultent d'une inflammation du muscle cardiaque et sont caractéristiques des cardiopathies rhumatismales. Ces nodules ont été découverts indépendamment par Ludwig Aschoff et Paul Rudolf Geipel, et pour cette raison ils sont parfois appelés corps d'Aschoff-Geipel.
Cellule d'Aschoff/cellule d'Aschoff :
En pathologie, les cellules d'Aschoff (ou cellules géantes d'Aschoff) sont des cellules associées aux cardiopathies rhumatismales. On les trouve dans les corps d'Aschoff entourant les centres de nécrose fibrinoïde. En comparaison avec les cellules d'Anitschkow, leur cytoplasme est plus basophile et peut contenir jusqu'à quatre noyaux. Aschoff croyait que les cellules géantes d'Aschoff étaient un type de tissu conjonctif ou endothélial. Aujourd'hui, les cellules d'Aschoff sont considérées comme dérivées des myocytes cardiaques plutôt que des cellules du tissu conjonctif. Les cellules d'Aschoff ont été nommées d'après le médecin et pathologiste allemand Ludwig Aschoff.
Ascholius/Ascholius :
Saint Ascholius (Ἀσχόλιος, d. 383/4) était évêque de Thessalonique de l'an 379 jusqu'à sa mort, au moment de l'adoption du christianisme comme religion d'État de l'Empire romain. Il baptisa l'empereur Théodose Ier. Ascholius fut nommé évêque de Thessalonique par Damase, évêque de Rome dans le but de préserver l'influence romaine sur la région face à une politique d'expansion poursuivie par l'évêque de Constantinople. Ascholius était présent au deuxième concile de Constantinople en 381 où les revendications de Maximus le Cynique à l'évêché de Constantinople ont été rejetées.
Aschraf El_Mahdioui/Aschraf El Mahdioui :
Aschraf El Mahdioui (né le 24 mai 1996) est un footballeur professionnel néerlando-marocain qui joue comme milieu de terrain pour l'équipe saoudienne d'Al-Taawoun. Il a précédemment joué pour ADO Den Haag, Jong Ajax et AS Trenčín. Outre les Pays-Bas, il a joué en Slovaquie, en Pologne et en Arabie saoudite.
Aschwanden/Aschwanden :
Aschwanden est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Christie Aschwanden, journaliste et auteur américain Peter Aschwanden (1942–2005), artiste et illustrateur américain Sergei Aschwanden (né en 1975), judoka suisse Wilhelm Aschwanden (né en 1969), skieur de fond suisse
Aschwin Wildeboer/Aschwin Wildeboer :
Aschwin Wildeboer Faber (né le 14 février 1986 à Sabadell, Espagne), connu sous le nom d'Aschwin Wildeboer, est un nageur olympique espagnol de dos crawlé d'origine néerlandaise.
Asch%C3%A8res-le-March%C3%A9/Aschères-le-Marché :
Aschères-le-Marché (prononciation française : [aʃɛʁ lə maʁʃe]) est une commune du département du Loiret dans le centre-nord de la France.
Ascie/Ascie :
Ascia monuste, le grand blanc du sud ou pirpinto en Argentine, est un papillon qui est la seule espèce du genre Ascia de la famille des Pieridae. Chez cette espèce, les sexes peuvent différer, la femelle étant de couleur claire ou foncée. On le trouve depuis les côtes de l'Atlantique et du Golfe des États-Unis, et vers le sud à travers l'Amérique tropicale jusqu'en Argentine. Il est migrateur le long de la côte sud-est des États-Unis, avec des parasites vers le Maryland, le Kansas et le Colorado. Les larves ont des segments corporels distincts dans lesquels il semble y avoir quatre à six sous-segments. Ils sont vert violacé avec deux bandes longitudinales jaune verdâtre de chaque côté et sur la face dorsale. Lorsqu'ils sont adultes, ils mesurent environ un pouce et quart de long. L'envergure des ailes chez les adultes est de 63 à 86 mm. Les adultes volent toute l'année dans le sud du Texas, la péninsule de Floride et le long de la côte du golfe. A. monuste est une espèce migratrice qui se déplace dans une direction au cours de sa durée de vie et ne revient pas. Il se reproduit en Floride mais migre parfois le long de la côte jusqu'à 160 km pour se reproduire dans des zones plus adaptées.
Ascia AKF/Ascia AKF :
Ascia Al Faraj (née le 19 octobre 1989), connue sous son nom de blogueuse Ascia AKF, est une blogueuse de mode, mannequin et créatrice de mode koweïtienne. Al Faraj, avec plus de deux millions de followers sur Instagram, est considéré comme l'un des blogueurs et influenceurs des médias sociaux les plus influents du Moyen-Orient. Elle est également populaire en Malaisie et en Indonésie. Elle a travaillé avec des marques telles que Ralph Lauren, Dior, Chanel, TAG Heuer, Net-a-Porter et Tory Burch. Elle est également le visage de Riva Fashion. Sa mode et son style sont principalement destinés aux femmes qui s'habillent modestement. Le 10 juillet 2018, Al Faraj a mis en ligne une vidéo sur YouTube discutant de son point de vue sur la pudeur et la foi en disant qu'elle ne se considère pas comme une hijabi et qu'il serait "irrespectueux" de s'appeler une hijabi. "Je ne me considère pas comme une hijabi parce que je ne pense pas que ce soit conforme au point de vue que j'ai maintenant à l'approche de la trentaine. Ce n'est pas le point de vue qui, à mon avis, me représente en tant que personne. ... Je me considère dans l'espace de la mode modeste".
Asciadium/Asciadium :
Asciadium coronopifolium est une espèce de plante à fleurs de la famille des Apiacées, le seul membre du genre Asciadium. On le trouve à Cuba.
Langue ascienne/langue ascienne :
La langue ascienne est une langue fictive inventée par Gene Wolfe pour sa série de science-fiction The Book of the New Sun. La langue est parlée par les habitants des « continents nord » de la future terre, les Asciens, qui sont réduits en esclavage par leurs maîtres. (le Groupe des dix-sept) d'une manière un peu comme les habitants de l'Océanie dans le livre de George Orwell en 1984.
Asciano/Asciano :
Asciano ( prononciation italienne: [aʃˈʃaːno] ) est une commune et une ville de colline dans la province de Sienne dans la région italienne de Toscane . Il est situé au centre des Crete senesi entre la rivière Ombrone et le torrent Copra, à environ 30 kilomètres (19 mi) au sud-est de la ville de Sienne par chemin de fer.
Asciano Limited/Asciano Limited :
Asciano Limited était une société australienne de logistique de fret, opérant dans le fret ferroviaire et maritime. Asciano a été dissociée de Toll Holdings en 2007 et possédait Patrick Corporation et Pacific National en tant que filiales. Asciano s'est spécialisé dans l'expédition et le transport de vrac et de conteneurs, avec des opérations portuaires et ferroviaires à travers l'Australie. Elle comptait plus de 8 000 employés. C'était une société ASX 50. En juin 2015, Brookfield Infrastructure Partners a lancé une offre publique d'achat pour la société, et Qube Holdings a ensuite fait une contre-offre. Les offres avaient attiré l'attention de la Commission australienne de la concurrence et de la consommation, toutes deux possédant déjà des opérations de transport et portuaires en Australie. Le 3 juin 2016, les actionnaires d'Asciano ont voté en faveur de l'offre publique d'achat, le Foreign Investment Review Board annonçant qu'il avait aucune objection à l'offre le 27 juillet 2016. La date de mise en œuvre du plan a été fixée au vendredi 19 août 2016, date à laquelle le paiement de la contrepartie du plan a eu lieu et la transaction devait être finalisée. Après cette date, les actifs d'Asciano devaient être répartis comme suit. Asciano, y compris l'entreprise Pacific National, est devenue la propriété d'Australian Logistics Acquisition Investments Pty Limited, un consortium de Global Infrastructure Partners, CPP Investment Board, China Investment Corporation, GIC Private Limited et British Columbia Investment Management Corporation. Le transfert a été achevé le 19 août 2016. L'activité Patrick Container Terminals est devenue la propriété de la coentreprise Ports HoldCo, contrôlée par Brookfield Infrastructure Partners, GIC Private Limited, British Columbia Investment Management Corporation, Qatar Investment Authority et Qube Holdings. L'entreprise Patrick Bulk and Automotive Port Services est devenue la propriété de Brookfield Infrastructure Partners, GIC Private Limited, British Columbia Investment Management Corporation et Qatar Investment Authority, changeant son nom en Linx Cargo Care Group.
Asciano Pisano/Asciano Pisano :
Asciano Pisano est un village de Toscane, Italie centrale, administrativement une frazione de la commune de San Giuliano Terme, province de Pise. Au moment du recensement de 2001, sa population était de 2 302 habitants. Asciano Pisano est à environ 7 km de Pise et à 3 km de San Giuliano Terme.
Gare d'Asciano/Gare d'Asciano :
La gare d'Asciano est une gare ferroviaire italienne sur la ligne ferroviaire Sienne-Chiusi dans le sud de la Toscane. Il sert de jonction pour la ligne vers Monte Antico.
Chemin de fer Asciano%E2%80%93Monte Antico/Asciano–Monte Antico :
La Ferrovia Asciano–Monte Antico (chemin de fer Asciano–Monte Antico) est une ligne ferroviaire reliant la ville d'Asciano à Monte Antico dans la municipalité de Civitella Paganico dans le sud de la Toscane.
Asciburgius/Asciburgius :
L'Asciburgius mons ou Askibourgion oros est une montagne de la grande Allemagne mentionnée par l'ancien géographe Ptolémée, dont l'emplacement est aujourd'hui inconnu. Ptolémée nous donne suffisamment d'informations pour spéculer sur l'emplacement probable de la montagne, en disant qu'elle se trouvait entre l'Elbe et l'Oder ou, en d'autres termes, la chaîne des Monts des Géants.
Ascidés/Ascidés :
Les Ascidae sont une famille d'acariens de l'ordre des Mesostigmata.
Ascidies/Ascidies :
Ascidia est un genre de tuniciers de la famille des Ascidiidae.
Ascidia mentula/Ascidia mentula :
Ascidia mentula est une espèce de tunicier solitaire. On le trouve dans le nord-est de l'océan Atlantique, la mer Méditerranée et la mer Noire. Il se produit autour des côtes de la Grande-Bretagne mais est rarement vu sur la côte est de l'Angleterre ou de l'Ecosse.
Ascidiacées/Ascidiacées :
Les ascidiacées , communément appelées ascidies , tuniciers (en partie) et ascidies (en partie), sont une classe polyphylétique du sous-embranchement Tunicata des filtreurs d' invertébrés marins en forme de sac . Les ascidies sont caractérisées par une "tunique" extérieure dure faite d'un polysaccharide. Les ascidies se trouvent partout dans le monde, généralement dans des eaux peu profondes avec des salinités supérieures à 2,5 %. Alors que les membres des Thaliacées et des Larvacées (Appendicularia) nagent librement comme le plancton, les ascidies sont des animaux sessiles après leur phase larvaire : elles restent alors fermement attachées à leur substrat, comme les rochers et les coquillages. Il existe 2 300 espèces d'ascidies et trois types principaux : les ascidies solitaires, les ascidies sociales qui forment des communautés regroupées en se fixant à leur base, et les ascidies composées qui sont constituées de nombreux petits individus (chaque individu est appelé zooïde) formant des colonies pouvant atteindre plusieurs mètres de diamètre. Les ascidies se nourrissent en absorbant l'eau par un tube, le siphon buccal. L'eau pénètre dans la bouche et le pharynx, s'écoule à travers des fentes branchiales recouvertes de mucus (également appelées stigmates pharyngés) dans une chambre à eau appelée oreillette, puis sort par le siphon auriculaire.
Ascidiaceihabitans/Ascidiaceihabitans :
Ascidiaceihabitans est un genre de bactéries à Gram négatif et aérobie de la famille des Rhodobacteraceae avec une espèce connue (Ascidiaceihabitans donghaensis). Ascidiaceihabitans donghaensis a été isolé de l'ascidie marine Halocynthia aurantium de la mer du Japon en Corée.
Ascidian mitochondrial_code/Ascidian mitochondrial code :
Le code mitochondrial ascidien (tableau 13) est un code génétique présent dans les mitochondries d'Ascidia.
Ascidicolidae/Ascidicolidae :
Ascidicolidae est une famille de copépodes appartenant à l'ordre Cyclopoida.Genera : Aplopodus Hesse, 1869 Ascidicola Thorell, 1859 Ceratrichodes Hesse, 1866 Hypnoticus Wilson, 1924 Lygephile Hesse, 1865 Lygephilus Hesse, 1865 Narcodina Wilson, 1924 Podolabis Hesse, 1864 Polyoon Hesse, 1878 Styleelicola Lützen, 1968
Ascidielle/Ascidielle :
Ascidiella est un genre de tuniciers appartenant à la famille des Ascidiidae.Le genre a une distribution presque cosmopolite.Espèce : Ascidiella aspersa (Müller, 1776) Ascidiella scabra (Müller, 1776) Ascidiella senegalensis Michaelsen, 1914
Ascidiella aspersa/Ascidiella aspersa :
Ascidiella aspersa est une espèce d'ascidies solitaires originaire du nord-est de l'Atlantique, de la mer Méditerranée à la Norvège. Ils possèdent des corps ovales jusqu'à 50 à 130 mm (2,0 à 5,1 po) de longueur. Leurs siphons branchiaux (ou oraux) sont coniques et positionnés au sommet du corps. Ils possèdent six à huit lobes. Les siphons auriculaires sont situés au tiers supérieur du côté du corps et possèdent six lobes. Le corps est recouvert d'une épreuve ferme et transparente de couleur grisâtre à brune. Le test accroche souvent des détritus qui restent lâchement attachés à l'animal. Lorsqu'il est développé, au plus 40 tentacules peuvent être observés sur la surface intérieure de la paroi branchiale. Les ouvertures des siphons branchiaux et auriculaires possèdent des crêtes de couleur plus claire sur leurs bords. Ils peuvent aussi parfois être à volants. A. aspersa sont attachés aux substrats par le côté gauche de leur corps. Ils peuvent être trouvés dans des groupes denses d'individus non fusionnés sur des surfaces dures comme des rochers. à des profondeurs allant jusqu'à 90 m (300 pi).A. aspersa ressemblent beaucoup à Ciona intestinalis, mais se distinguent par l'absence de marques jaunes autour de leurs siphons.
Ascidierie/Ascidierie :
Ascidieria est un genre de plantes à fleurs de la famille des orchidées, les Orchidaceae. Il est originaire de Thaïlande, de Malaisie, d'Indonésie et des Philippines.
Ascidiidae/Ascidiidae :
Ascidiidae ("famille du même sac") est une famille de tuniciers de la classe des Ascidiacées. Certaines espèces contiennent des quantités élevées de vanadium. Il existe 4 genres : Ascidia Ascidiella Phallusia Psammascidia
Ascidiimonas/Ascidiimonas :
Ascidiimonas est un genre de bactérie à Gram négatif, en forme de bâtonnet incurvé, strictement aérobie et chimiohétérotrophe de la famille des Flavobacteriaceae avec une espèce connue (Ascidiimonas aurantiaca). Ascidiimonas aurantiaca a été isolé d'une ascidie.
Ascidiogyne/Ascidiogyne :
Ascidiogyne est un genre de plantes à fleurs de la famille des marguerites, les Asteraceae. EspèceLes deux espèces sont endémiques du nord-est du Pérou Ascidiogyne sanchezvegae Cabrera - Pérou (régions Amazonas et Cajamarca) Ascidiogyne wurdackii Cuatrec. - Pérou (Région Amazonas)
Ascidiota/Ascidiota :
Ascidiota est un genre d'hépatiques appartenant à la famille des Porellacées. Le genre est monotypique, Ascidiota blepharophylla étant la seule espèce représentative. Ascidiota se trouve dans l'est de la Russie et en Alaska.
Ascii85/Ascii85 :
Ascii85, également appelé Base85, est une forme d'encodage binaire-texte développée par Paul E. Rutter pour l'utilitaire btoa. En utilisant cinq caractères ASCII pour représenter quatre octets de données binaires (ce qui rend la taille codée 1⁄4 plus grande que l'original, en supposant huit bits par caractère ASCII), il est plus efficace que uuencode ou Base64, qui utilisent quatre caractères pour représenter trois octets de données (1⁄3 d'augmentation, en supposant huit bits par caractère ASCII). Ses principales utilisations modernes sont dans les formats de fichiers PostScript et Portable Document Format d'Adobe, ainsi que dans l'encodage des correctifs pour les fichiers binaires utilisés par Git.
DocAscii/DocAscii :
AsciiDoc est un format de document lisible par l'homme, sémantiquement équivalent à DocBook XML, mais utilisant des conventions de balisage en texte brut. Les documents AsciiDoc peuvent être créés à l'aide de n'importe quel éditeur de texte et lus "tels quels", ou rendus au format HTML ou tout autre format pris en charge par une chaîne d'outils DocBook, c'est-à-dire PDF, TeX, pages de manuel Unix, livres électroniques, présentations de diapositives, etc. Les extensions de fichier courantes pour les fichiers AsciiDoc sont txt (comme encouragé par le créateur d'AsciiDoc) et adoc.
AsciiMath/AsciiMath :
AsciiMath est un langage de balisage mathématique côté client permettant d'afficher des expressions mathématiques dans les navigateurs Web. À l'aide du script JavaScript ASCIIMathML.js, la notation AsciiMath est convertie en MathML au moment où la page est chargée par le navigateur, nativement dans Mozilla Firefox, Safari et via un plug-in dans IE7. Le langage de balisage simplifié prend en charge un sous-ensemble des instructions du langage LaTeX, ainsi qu'une syntaxe moins détaillée (qui, par exemple, remplace "\times" par "xx" ou "times" pour produire le symbole "×"). Les mathématiques MathML résultantes peuvent être stylisées en appliquant CSS à la classe "mstyle". Le script ASCIIMathML.js est disponible gratuitement sous la licence MIT. La dernière version inclut également la prise en charge des graphiques SVG, nativement dans Mozilla Firefox et via un plug-in dans IE7. En mai 2009, une nouvelle version est disponible. Cette nouvelle version contient toujours l'ASCIIMathML et le LaTeXMathML originaux tels que développés par Peter Jipsen, mais la partie ASCIIsvg a été étendue avec des graphiques linéaires-logarithmiques, logarithmiques-linéaires, logarithmiques-logarithmiques, polaires et camemberts, des diagrammes à barres normaux et empilés, différentes fonctions comme l'intégration et la différenciation et une série de fonctions de piégeage d'événements, de boutons et de curseurs, afin de créer du matériel de cours interactif et des examens en ligne dans des pages Web. ASCIIMathML.js a été intégré à MathJax, à partir de MathJax v2.0.
Asciminib/Asciminib :
L'asciminib, vendu sous le nom de marque Scemblix, est un médicament utilisé pour traiter la leucémie myéloïde chronique à chromosome Philadelphie positif (LMC Ph+). L'asciminib est un inhibiteur de la protéine kinase. Les effets indésirables les plus courants comprennent les infections des voies respiratoires supérieures, les douleurs musculo-squelettiques, la fatigue, les nausées, les éruptions cutanées et la diarrhée. L'asciminib a été approuvé pour un usage médical aux États-Unis en octobre 2021. La Food and Drug Administration des États-Unis (FDA) a accordé la demande d'évaluation prioritaire de l'asciminib, de traitement accéléré, de médicament orphelin et de traitement révolutionnaire.
Asciodème/Asciodème :
Asciodema est un genre de véritables punaises appartenant à la famille des Miridae. Les espèces de ce genre se trouvent en Europe.
Asciodema obsoleta/Asciodema obsoleta :
Asciodema obsoletum est une espèce paléarctique de vrai bug
Asciodes/Asciodes :
Asciodes est un genre de papillons de nuit de la sous-famille des Spilomelinae de la famille des Crambidae. Le genre a été érigé par Achille Guenée en 1854 avec Asciodes gordialis comme espèce type. Jamaïque, République dominicaine, Porto Rico, Petites Antilles) jusqu'à l'Amérique du Sud tropicale et subtropicale (Argentine, Brésil, Équateur). Comme les autres Asciodini, les chenilles d'Asciodes se nourrissent couramment de Caryophyllales. Jusqu'à présent, seules les plantes alimentaires des larves d'Asciodes gordialis ont été enregistrées, qui sont principalement Bougainvillea, Mirabilis et Pisonia (tous de la famille des Nyctaginaceae), mais aussi des non-Caryophyllales comme Citrus (Rutaceae) et Manihot esculenta (Euphorbiaceae).
Asciodes denticulinea/Asciodes denticulinea :
Asciodes denticulinea est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Schaus en 1940. On le trouve à Porto Rico. L'envergure est d'environ 25 mm. Les ailes antérieures sont chamois clair, finement écaillées et avec une bande sombre sous la cellule près de la base. Il y a une ligne médiane sombre à travers la cellule et une teinte sombre sur le discocellulaire, ainsi qu'une ligne postmédiale éloignée profondément dentée, avec des points sombres aux angles. Il y a des taches terminales aux extrémités de la veine. Les ailes postérieures ont une teinte sombre postmédiane et des taches terminales.
Asciodes gordialis/Asciodes gordialis :
Asciodes gordialis, le papillon de la chenille du bougainvillier, est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Achille Guenée en 1854. On le trouve dans tout le sud des États-Unis, aux Antilles (dont Cuba et la République Dominicaine) et en Amérique du Sud (dont la Guyane française, l'Equateur et l'Argentine). L'envergure est d'environ 25 mm . Les larves se nourrissent d'espèces de bougainvilliers.
Asciodes scopulalis/Asciodes scopulalis :
Asciodes scopulalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Achille Guenée en 1854. On le trouve au Brésil.
Asciodes titubalis/Asciodes titubalis :
Asciodes titubalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Heinrich Benno Möschler en 1890. On le trouve à Porto Rico.
Asciodini/Asciodini :
Asciodini est une tribu de la sous-famille des Spilomelinae, riche en espèces, de la famille des papillons pyraloïdes Crambidae. La tribu a été érigée par Richard Mally, James E. Hayden, Christoph Neinhuis, Bjarte H. Jordal et Matthias Nuss en 2019. Asciodini comprend actuellement 79 espèces dans les 13 genres suivants : Arthromastix Warren, 1890 Asciodes Guenée, 1854 Beebea Schaus, 1923 Bicilia Amsel, 1956 Ceratocilia Amsel, 1956 Ceratoclasis Lederer, 1863 (= Ceratoclassis Hulst, 1886) Erilusa Walker, 1866 Laniifera Hampson, 1899 Laniipriva Munroe, 1976 Loxomorpha Amsel, 1956 (= Chrysobotys Munroe, 1956) = Epichronistis Meyrick, 1886) Sathria Lederer, 1863
Ascione/Ascione :
Ascione peut faire référence à :
Ascioplaga/Ascioplaga :
Ascioplaga est un genre de coléoptères de la famille des Cupedidae, contenant deux espèces endémiques de Nouvelle-Calédonie.
Ascites/Ascites :
Les Ascitans (ou Ascitae, du grec ἀσκός, askos, outre de vin) étaient une secte montaniste particulière de chrétiens du IIe siècle, qui produisit la pratique de danser autour d'outres de vin éclatées lors de leurs assemblées, disant qu'ils étaient ces nouvelles bouteilles remplies de nouvelles vin, dont Jésus fait mention, selon la traduction de la New American Standard Bible, Matthieu 9:17 : « On ne met pas non plus de vin nouveau dans de vieilles outres ; sinon les outres éclatent, et le vin se répand et les outres sont perdues ; mais ils mettez du vin nouveau dans des outres fraîches, et les deux sont conservés." Philastre pensait que la secte des Ascodrugites était la même que celle des Ascites, mais son étymologie de la première est fausse.
Ascitendus/Ascitendus :
Ascitendus est un genre de champignons de la famille des Cephalothecaceae des Ascomycota. La relation de ce taxon avec d'autres taxons au sein des Sordariomycètes est inconnue ( incertae sedis ), et il n'a pas encore été placé avec certitude dans un ordre. C'est un genre monotypique, contenant la seule espèce Ascitendus austriacus.
Ascite/Ascite :
L'ascite est l'accumulation anormale de liquide dans l'abdomen. Techniquement, il s'agit de plus de 25 ml de liquide dans la cavité péritonéale, bien que des volumes supérieurs à un litre puissent se produire. Les symptômes peuvent inclure une augmentation de la taille de l'abdomen, une augmentation du poids, une gêne abdominale et un essoufflement. Les complications peuvent inclure une péritonite bactérienne spontanée. Dans le monde développé, la cause la plus fréquente est la cirrhose du foie. D'autres causes comprennent le cancer, l'insuffisance cardiaque, la tuberculose, la pancréatite et le blocage de la veine hépatique. Dans la cirrhose, le mécanisme sous-jacent implique une pression artérielle élevée dans le système porte et un dysfonctionnement des vaisseaux sanguins. Le diagnostic repose généralement sur un examen accompagné d'une échographie ou d'un scanner. Le test du liquide peut aider à déterminer la cause sous-jacente. Le traitement implique souvent un régime pauvre en sel, des médicaments tels que des diurétiques et le drainage du liquide. Un shunt portosystémique intrahépatique transjugulaire (TIPS) peut être posé mais est associé à des complications. Des tentatives de traitement de la cause sous-jacente, par exemple par une greffe de foie, peuvent être envisagées. Parmi les personnes atteintes de cirrhose, plus de la moitié développent une ascite dans les dix ans suivant le diagnostic. Parmi ceux de ce groupe qui développent une ascite, la moitié mourra dans les trois ans. Le terme vient du grec askítes signifiant "sac".
Asclépaïne/Asclépaïne :
L'asclépaïne (EC 3.4.22.7) est une enzyme. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante Semblable à celle de la papaïneCette enzyme est isolée du latex de l'asclépiade, Asclepias syriaca.
Asclépéion/Asclépéion :
Les asclépéions ( grec ancien : Ἀσκληπιεῖον Asklepieion ; Ἀσκλαπιεῖον en dialecte dorique ; latin aesculapīum ) étaient des temples de guérison situés dans la Grèce antique (et dans le monde hellénistique et romain au sens large ), dédiés à Asclépios , le premier médecin-demi-dieu de la mythologie grecque . On disait qu'Asclépios était un médecin si habile qu'il pouvait même ressusciter des gens d'entre les morts. Ainsi, issus du mythe de ses grands pouvoirs de guérison, les pèlerins affluaient vers les temples construits en son honneur afin de rechercher une guérison spirituelle et physique. Les asclépéions comprenaient des espaces soigneusement contrôlés propices à la guérison et remplissaient plusieurs des exigences des institutions créées pour la guérison. Le traitement dans ces temples était largement centré sur la promotion de modes de vie sains, avec un accent particulier sur les besoins spirituels d'une personne. La caractéristique de l'Asclepeion était la pratique de l'incubatio, également connue sous le nom de «sommeil du temple». C'était un processus par lequel les patients allaient dormir dans le temple dans l'espoir qu'ils seraient visités par Asclépios lui-même ou l'un de ses enfants guérisseurs dans leur rêve. Pendant ce temps, on leur disait ce qu'ils devaient faire pour guérir leur maladie. À tout le moins, ils se réveilleraient sans avoir été directement visités par une divinité et rapporteraient plutôt leur rêve à un prêtre. Le prêtre interprétait alors le rêve et prescrivait une cure, souvent une visite aux bains ou au gymnase. Le traitement préliminaire pour l'admission dans les Asclépions était la catharsis, ou la purification. Il s'agissait d'une série de bains de purification et de purgations, accompagnées d'un régime de purification, qui durait plusieurs jours. Bien que ces méthodes soient considérées comme de la « guérison par la foi », elles étaient très efficaces, comme en témoignent les nombreux témoignages écrits de patients attestant de leur guérison et fournissant des comptes rendus détaillés de leur guérison. Dans l'Asclépéion d'Épidaure, trois grands panneaux de marbre datés de 350 av. J.-C. conservent les noms, les histoires de cas, les plaintes et les guérisons d'environ 70 patients qui sont venus au temple avec un problème et l'ont jeté là-bas. Certains des traitements chirurgicaux répertoriés, tels que l'ouverture d'un abcès abdominal ou le retrait d'un corps étranger traumatique, sont suffisamment réalistes pour avoir eu lieu, le patient étant dans un état de sommeil provoqué onirique appelé "enkoimesis" (grec : ἐγκοίμησις), un peu comme l'anesthésie, induite à l'aide de substances soporifiques telles que l'opium. Les asclépéions sont également devenus le foyer de futurs médecins. Hippocrate aurait reçu sa formation médicale dans un asclépéion de l'île de Kos. Avant de devenir le médecin personnel de l'empereur romain Marcus Aurelius, Galen a soigné et étudié au célèbre asclepeion de Pergame.
Asclepi (cratère)/Asclepi (cratère):
Asclepi est un cratère d'impact lunaire fortement érodé qui se trouve dans les hautes terres escarpées du sud de la Lune. Le bord extérieur a été usé et arrondi par plusieurs millions d'années d'impacts ultérieurs, de sorte qu'il est maintenant presque au niveau du terrain environnant. En conséquence, le cratère n'est plus qu'une dépression à la surface. L'intérieur est presque plat et relativement sans relief. Le bord d'Asclepi n'est marqué que par un petit cratère sur le bord ouest et plusieurs minuscules cratères. Le cratère satellite Hommel K est un impact plus récent qui est attaché au bord sud-est. Il s'agit d'une formation en forme de bol avec une arête vive et un petit plancher central. Les cratères notables à proximité incluent Pitiscus au nord-nord-est, Hommel à l'est et Baco au nord-ouest. À l'ouest-sud-ouest se trouve le plus petit cratère Tannerus.
Asclépia Gandolfo/Asclépia Gandolfo :
Asclepia Gandolfo (22 juillet 1864 à Imperia - 31 août 1925 à Rome) était un officier militaire italien, qui a servi comme général dans l'armée royale italienne.
Asclépiade/Asclépiade :
Asclepiad peut faire référence à : Une plante de l'ancienne famille Asclepiadaceae Asclepiad (poésie), un type de ligne métrique utilisée dans la poésie lyrique Asclepiad (titre), un ancien titre grec de profession incertaine, très probablement un médecin ou un prêtre guérisseur L'Asclepiad, un périodique publié par Benjamin Ward Richardson, 1861, 1884–1895
Asclépiade (poésie) / Asclépiade (poésie):
Une Asclépiade ( latin : Asclepiadeus ) est une ligne de poésie suivant un modèle métrique particulier. La forme est attribuée à Asclépiade de Samos et fait partie des mètres éoliens. Comme pour les autres lignes métriques éoliennes, l'asclépiade est construite autour d'un choriambe. L'Asclépiade peut être décrite comme une glyconique qui a été élargie avec un (Petite Asclépiade) ou deux (Grande Asclépiade) autres choriambs. Le motif (utilisant "-" pour une longue syllabe, "u" pour une courte et "x" pour une "anceps" ou une syllabe libre, qui peut être - ou u) est : xx - uu - - uu - u - (Lesser Asclepiad / Asclepiadeus minor) xx - uu - - uu - - uu - u - (Greater Asclepiad / Asclepiadeus maior) West (1982) désigne l'Asclepiad comme une "glyconique à expansion choriambique" avec la notation glc (moins) ou gl2c ( plus grand). Les asclépiades ont été utilisées en latin par Horace dans trente-quatre de ses odes, ainsi que par Catulle dans le poème 30 et Sénèque. Des exemples en vers anglais incluent des parties de l' Arcadie de Sir Philip Sidney ("Ici le nom du mal est inconnu, la calomnie d'un monstre l'est; / Garde ton sprite de l'abus, ici aucun abus ne hante. / Quel homme greffe dans une dissimulation d'arbre?") Et WH "In Due Season" d'Auden ("Printemps, été et automne: jours pour contempler un monde").
Asclépiade (titre)/Asclépiade (titre) :
Asclépiade ( grec : Ἀσκληπιάδης , pl. : Ἀσκληπιάδαι ) était un titre porté par de nombreux médecins de la Grèce antique , notamment Hippocrate de Kos . Il n'est pas clair si les Asclépiades étaient à l'origine une famille biologique, ou simplement un membre d'un ordre ou d'une guilde de médecins. Les Asclépiades étaient peut-être à l'origine des membres d'une famille revendiquant la descendance du dieu de la guérison Asclépios, le nom n'étant adopté que plus tard par tous les médecins; ou ils peuvent toujours avoir été une association d'hommes médicaux vénérant le dieu comme leur fondateur. Certains soutiennent que les Asclépiades étaient des prêtres d'Asclépion. Les Asclépiades auraient également pu être une guilde en l'honneur d'Asclépios, le dieu grec de la guérison, distincte des temples de guérison et étroitement liée à la tradition hippocratique. Platon donne ce titre à Hippocrate dans son Protagoras, se référant à lui comme "Hippocrate de Kos, l'Asclépiade". Il peut également avoir été utilisé pour désigner un groupe de personnes qui prétendaient descendre d'Asclépios. Asclépiade était le nom de plusieurs médecins hellénistiques, dont certains ont probablement pris cette appellation soit comme une sorte de titre honorifique en allusion à l'ancienne famille des Asclépiades, ou pour signifier qu'ils en faisaient eux-mêmes partie, ou même simplement pour indiquer qu'ils étaient de bons guérisseurs.
Asclépiade/Asclépiade :
Asclépiade est le nom de : Une épithète pour les enfants d'Asclépios ; Hygieia , Iaso , Aceso , Aegle , Panacea , Meditrina , Machaon , Podaleirios , Telesphoros , Aratus Asclepiades of Tragilus (IVe siècle avant JC), critique et mythographe, auteur de Tragoidoumena , cité dans la Bibliotheca Asclepiades of Phlius (fl. IVe-IIIe siècle J.-C.), philosophe de l'école de philosophie éretrienne Asclépiade de Samos (fl. IIIe siècle av. J.-C.), poète lyrique Asclépiade de Myrlée (fl. IIe-Ier siècle av. J.-C.), historien grec et grammaire à Rome et en Espagne Asclépiade de Bithynie (fl. vers 120 - vers 40 av. J.-C.), philosophe et médecin de Pruse, Bithynie Caius Calpurnius Asclepiades de Pruse, b. 88 CE, médecin du IIe siècle Asclepiades Pharmacion (fl. 1er-2e siècle), médecin grec Asclépiade d'Antioche (mort en 217), patriarche d'Antioche, saint chrétien et martyr Asclépiade (fl. C. 250), saint chrétien et martyr (voir Pionius) Asclépiade le Cynique (fl. IVe siècle), philosophe cynique
Pharmacie Asclépiades/Pharmacie Asclépiades :
Asclepiades Pharmacion ou Asclepiades Junior ( grec : Ἀσκληπιάδης ; fl. 1er-2ème siècle) était un médecin grec. On pense qu'il a vécu à la fin du 1er ou au début du 2ème siècle après JC, car il cite Andromaque, Dioscoride et Scribonius Largus, et est lui-même cité par Galien. Il a tiré son nom de famille de Pharmacion de son habileté et de ses connaissances en pharmacie, sujet sur lequel il a écrit un ouvrage en dix livres, cinq sur les remèdes externes et cinq sur les internes. Galien cite cet ouvrage très fréquemment, et généralement avec approbation. L'arrangement encyclopédique du De Medicina d'Aulus Cornelius Celsus suit la division tripartite de la médecine établie par Hippocrate et Asclépiade - alimentation, pharmacologie et chirurgie."
Asclépiade d'Antioche/Asclépiade d'Antioche :
Asclépiade d'Antioche (grec : Ἀσκληπιάδης) était patriarche d'Antioche et martyr. Il succéda à Sérapion comme patriarche d'Antioche en 211. Il reçut le titre de martyr, en raison des épreuves qu'il endura pendant la persécution romaine.
Asclépiades de_Bithynie/Asclépiades de Bithynie :
Asclépiade (grec : Ἀσκληπιάδης ; vers 129/124 av. J.-C. - 40 av. J.-C.), parfois appelée Asclépiade de Bithynie ou Asclépiade de Pruse, était un médecin grec né à Prusias-on-Sea en Bithynie en Anatolie et qui prospéra à Rome, où il pratiqué et enseigné la médecine grecque. Il a tenté de construire une nouvelle théorie de la maladie, basée sur le flux d'atomes à travers les pores du corps. Ses traitements visaient à rétablir l'harmonie grâce à l'utilisation d'un régime alimentaire, d'exercices et de bains. Le biographe Antonio Cocchi a noté qu'il y avait plus de quarante hommes de l'histoire avec le nom d'Asclépiade et a écrit que le médecin Caius Calpurnius Asclépiade de Pruse, né en 88 CE, était un compatriote et peut-être un descendant direct de cet Asclépiade.
Asclepiades of_Myrlea/Asclepiades of Myrlea :
Asclépiade de Myrlée (en grec Ἀσκληπιάδης ὁ Μυρλεανός) était un grammairien grec, historien et astronome disciple d'Apollonius de Rhodes né à Myrlea (Bithynie) qui vécut aux IIe et Ier siècles av. A l'époque de Pompée, il était enseignant à Rome. Il a vécu quelque temps en Espagne, enseignant la grammaire en Turdétanie.
Asclépiade de_Phlius/Asclépiade de Phlius :
Asclépiade de Phlius ( grec : Ἀσκληπιάδης ὁ Φλιάσιος ; vers 350 - vers 270 avant JC) était un philosophe grec de l' école de philosophie d' Érétrie . Il était l'ami de Menedemus d'Eretria, et ils sont tous les deux allés vivre à Megara et ont étudié sous Stilpo, avant de naviguer vers Elis pour rejoindre l'école de Phaedo. Son amitié avec Menedemus aurait été à peine inférieure à l'amitié de Pylade et d'Oreste. Jeunes gens pauvres vivant à Athènes, ils furent un jour convoqués devant l'Aréopage, pour leur expliquer comment ils pouvaient passer toute la journée avec les philosophes s'ils n'avaient aucun moyen de subsistance visible. Ils ont convoqué un meunier à la cour pour expliquer qu'ils battaient le grain la nuit pour 2 drachmes, sur quoi les aréopagites étaient si étonnés qu'ils ont décerné aux deux hommes 200 drachmes en récompense. Ils se sont finalement installés à Érétrie, après y avoir transféré l'école de Phédon. On a dit qu'ils étaient tous les deux mariés et qu'Asclépiade était marié à la mère et Menedemus à la fille. Et quand la femme d'Asclépiade mourut, il prit la femme de Menedemus, et Menedemus épousa une femme riche. Ils vivaient tous dans une maison, et Menedemus en confia toute la gestion à son ex-femme. Asclépiade mourut avant Menedemus, à Érétrie, à un grand âge.
Asclépiades de_Samos/Asclépiades de Samos :
Asclépiade de Samos ( Sicelidas ) ( grec : Ἀσκληπιάδης ὁ Σάμιος ; né vers 320 av. J.-C.) était un ancien épigrammatiste et poète lyrique grec qui a prospéré vers 270 av. Il était un ami d'Hédylus et peut-être de Théocrite. Il a peut-être été honoré par la ville d'Histiaea vers 263 av. J.-C. Asclépiade était le premier et le plus important des épigrammistes conviviaux et érotiques. Seules quelques-unes de ses compositions étaient destinées à être de véritables inscriptions, le cas échéant. D'autres poèmes chantent les louanges de ces poètes qu'il admirait particulièrement, mais la majorité de son œuvre qui a survécu est constituée de chansons d'amour. Il est douteux qu'il soit l'auteur de toutes les épigrammes (au nombre d'une quarantaine) qui portent son nom dans l'anthologie grecque. On lui attribue la création du mètre qui porte son nom, le mètre Asclépiade. La seule source des épigrammes connues et non lacunaires d'Asclépiade est l'anthologie grecque. La plupart des épigrammes d'Asclépiade apparaissent dans les deux principales collections d'épigrammes byzantines qui constituent l'anthologie grecque : l'anthologie palatine et l'anthologie planudienne. Les épigrammes xxxix et xliii n'apparaissent que dans l'anthologie planudienne, qui est la moins complète des deux en ce qui concerne les épigrammes d'Asclépiade, tout le reste est dans l'anthologie palatine. Certains papyrus ont été récupérés qui contiennent des parties d'épigrammes connus et des parties d'épigrammes autrement inconnues attribuées à Asclépiade.
Asclépiades de_Tragilus/Asclépiades de Tragilus :
Asclépiade de Tragilus ( grec : Ἀσκληπιάδης ) était un ancien critique littéraire grec et mythographe du 4ème siècle avant JC, et un étudiant de l'orateur athénien Isocrate . Ses œuvres ne survivent pas, mais il est connu pour avoir écrit la Tragodoumena (Τραγῳδούμενα, "Les sujets de la tragédie"), dans laquelle il discute du traitement des mythes dans la tragédie grecque. La Tragodoumena est parfois considérée comme la première mythographie systématique. Asclépiade a résumé les intrigues des mythes comme dramatisées dans la tragédie, et a fourni des détails et des variantes. Il est l'un des auteurs (= FGrHist 12) dont les fragments ont été rassemblés dans Die Fragmente der griechischen Historiker de Felix Jacoby. Il est cité deux fois dans l'ouvrage traditionnellement connu sous le nom de Bibliothèque d'Apollodore. d'un roi celtique nommé Borée.
Asclépiade le_Cynique/Asclépiade le Cynique :
Asclépiade ( grec : Ἀσκληπιάδης ; fl. 4ème siècle après JC) était un philosophe cynique . Il est mentionné par l'empereur Julien qu'Asclépiade a visité à Antioche en 362. Ammianus Marcellinus décrit comment Asclépiade a accidentellement détruit le temple d'Apollon à Daphné à Antioche : Le philosophe Asclépiade, que j'ai mentionné dans l'histoire de Magnence, quand il était venu à ce faubourg de l'étranger pour visiter Julien, plaça devant les pieds élevés de la statue une petite image en argent de la Dea Caelestis, qu'il emportait toujours avec lui partout où il allait, et après avoir allumé des cierges comme d'habitude, s'en alla. De ces cierges après minuit, alors que personne ne pouvait être présent pour prêter secours, des étincelles volantes se sont abattues sur la boiserie, qui était très ancienne, et le feu, alimenté par le combustible sec, montait et brûlait tout ce qu'il pouvait atteindre, aussi grand soit-il. c'était une hauteur. La figurine Dea Caelestis ("Déesse céleste"), qu'Asclépiade portait toujours avec lui, était le nom romain de Tanit, la déesse patronne de Carthage. Asclépiade était apparemment encore en vie vers 390, lorsqu'une de ses parentes fut recommandée à Magnillus par Symmaque. Un autre cynique appelé Asclépiade, qui devait avoir vécu au moins deux siècles plus tôt, est mentionné par Tertullien. Il nous raconte que cette Asclépiade inspectait le monde à cheval sur le dos d'une vache, tirant parfois du lait de son pis.
Asclépiadoidées/Asclépiadoidées :
Selon APG II, les Asclepiadaceae, communément appelées famille des asclépiades, sont une ancienne famille de plantes maintenant traitée comme une sous-famille de la famille des Apocynaceae (Bruyns 2000). Ils forment un groupe d'herbes vivaces, d'arbustes volubiles, de lianes ou rarement d'arbres mais contiennent notamment aussi un nombre important de plantes succulentes à tiges sans feuilles. Le nom vient du genre type Asclepias (asclépiades). Il existe 348 genres, avec environ 2 900 espèces. Ils sont principalement situés dans les régions tropicales à subtropicales, notamment en Afrique et en Amérique du Sud. La tribu Stapelieae à la floraison avancée au sein de cette famille contient les genres de tiges succulentes relativement familiers tels que Huernia, Stapelia et Hoodia. Ils sont remarquables pour les mécanismes complexes qu'ils ont développés pour la pollinisation, qui sont indépendamment parallèles aux Orchidaceae non apparentées, en particulier dans le regroupement de leur pollen en pollinies. Le parfum des fleurs, souvent appelé "charogne", attire les mouches. Les mouches pollinisent les fleurs. De nombreux nouveaux hybrides ont été formés en raison de la méthode de fertilisation unique des fleurs.
Asclépias/Asclépias :
Asclepias est un genre de plantes herbacées, vivaces et à fleurs connues sous le nom d'asclépiades, du nom de leur latex, une substance laiteuse contenant des glycosides cardiaques appelés cardénolides, exsudés là où les cellules sont endommagées. La plupart des espèces sont toxiques pour les humains et de nombreuses autres espèces, principalement en raison de la présence de cardénolides, bien que, comme pour beaucoup de ces plantes, il existe des espèces qui s'en nourrissent (c'est-à-dire les feuilles) et d'elles (c'est-à-dire le nectar). Les plus notables sont les papillons monarques, qui utilisent et ont besoin de certaines asclépiades comme plantes hôtes pour leurs larves. Le genre contient plus de 200 espèces largement réparties en Afrique, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Il appartenait auparavant à la famille des Asclepiadaceae, qui est maintenant classée dans la sous-famille des Asclepiadoideae de la famille des dogbane, Apocynaceae. Le genre a été officiellement décrit par Carl Linnaeus en 1753, qui l'a nommé d'après Asclépios, le dieu grec de la guérison.
Asclépias albicans/Asclépias albicans :
Asclepias albicans est une espèce d'asclépiade connue sous les noms communs d'asclépiade à tige blanche et d'asclépiade à cire. Il est originaire des déserts de Mojave et de Sonora en Californie, en Arizona et en Basse-Californie. Il s'agit d'un arbuste grêle et dressé atteignant généralement 1 à 3 mètres de haut, mais connu pour approcher les quatre mètres. Les branches en forme de bâton sont pour la plupart nues, les plus jeunes recouvertes d'un résidu cireux et d'une fine couche de poils laineux. Les feuilles sont éphémères, poussant en verticilles de trois sur les branches inférieures et tombant après un court laps de temps. Ils sont de forme linéaire et mesurent jusqu'à 3 centimètres de long. L'inflorescence est une ombelle apparaissant à l'extrémité des longues branches et poussant sur les côtés aux nœuds. L'inflorescence contient de nombreuses petites fleurs verdâtres teintées de violet, chacune avec un réseau central de capuchons bulbeux et des corolles réfléchies contre la tige. La plante peut fleurir en toute saison sauf l'été. Le fruit est un gros follicule long et épais qui pend en grappes aux nœuds des branches.
Asclepias amplexicaulis/Asclepias amplexicaulis :
Asclepias amplexicaulis, l'asclépiade à feuilles émoussées, l'asclépiade étreinte ou l'asclépiade de sable, est une espèce de plante à fleurs de la sous-famille des Asclepiadoideae (Apocynaceae). Il est endémique aux États-Unis, où il se trouve principalement à l'est des Grandes Plaines. Il pousse dans les prairies sèches, les savanes, les bois ouverts et les champs en jachère, généralement dans un sol sablonneux.
Asclepias angustifolia/Asclepias angustifolia :
Asclepias angustifolia, communément appelée asclépiade de l'Arizona ou talayote, est une espèce endémique d'asclépiade originaire uniquement de l'Arizona.
Asclepias asperula/Asclepias asperula :
Asclepias asperula, communément appelée asclépiade à cornes d'antilope ou asclépiade araignée, est une espèce d'asclépiade originaire du sud-ouest des États-Unis et du nord du Mexique.
Asclepias californica/Asclepias californica :
Asclepias californica est une espèce d'asclépiade connue sous le nom commun d'asclépiade de Californie. Il pousse dans tout le nord, le centre et le sud de la Californie.
Asclepias connivens / Asclepias connivens :
Asclepias connivens est une espèce d'asclépiade, communément appelée asclépiade de Baldwin ou asclépiade à grandes fleurs. C'est une espèce obligatoire des zones humides, originaire du sud-est des États-Unis (Alabama, Géorgie, Floride). Elle a été identifiée pour la première fois en 1817 par le botaniste américain William Baldwin. Le nom connivens fait référence aux cagoules complices (convergentes) sur le stigmate. La plante produit des fleurs jaune verdâtre de 3⁄4 po (19 mm), qui fleurissent entre juillet et août et des follicules porteurs de graines de 5–7 po (130–180 mm) de fruits mûrs. Les tiges de la plante poussent jusqu'à 37 po (94 cm) de hauteur. Les feuilles mesurent 3,9–4,7 po (9,9–11,9 cm) de long et 1,2–2,0 po (3,0–5,1 cm) de large et sont opposées et sessiles. La plante meurt au sol en hiver.
Asclepias cordifolia/Asclepias cordifolia :
Asclepias cordifolia est une espèce d'asclépiade communément appelée asclépiade à cœur ou asclépiade pourpre (un nom commun partagé avec une autre asclépiade, Asclepias purpurascens). Il est originaire de l'ouest des États-Unis (Californie, Nevada, Oregon), poussant entre 50 et 2000 m (160 à 6560 pieds) d'altitude dans le nord de la Sierra Nevada et des chaînes Cascade. L'asclépiade à feuilles de cœur était appréciée par la tribu amérindienne Miwok pour ses tiges, qu'ils séchaient et transformaient en ficelle et en corde.
Asclepias cryptoceras/Asclepias cryptoceras :
Asclepias cryptoceras est une espèce d'asclépiade connue sous les noms communs d'asclépiade bijou, d'asclépiade pâle, d'asclépiade des montagnes de Humboldt et de chou-vache. Il est originaire du Grand Bassin de l'ouest de l'Amérique du Nord, où il pousse dans de nombreux types d'habitats, en particulier les zones sèches. Il s'agit d'une plante herbacée vivace poussant bas contre le sol ou tombante. Il provient d'une racine charnue et ligneuse ressemblant à un rhizome. Les feuilles épaisses sont rondes à en forme de cœur et disposées de manière opposée sur la tige courte. L'inflorescence est une grappe de petites fleurs avec des centres de capuchons rose vif à terne entourés de corolles réfléchies de couleur pâle. Le fruit est un follicule dressé sur une petite tige. Les Paiute du Nord utilisaient la plante comme remède médicinal, préparant les racines contre les maux de tête et les plaies, et le latex contre la teigne.
Asclepias curassavica/Asclepias curassavica :
Asclepias curassavica, communément appelée asclépiade tropicale, est une espèce de plante à fleurs du genre asclépiade, Asclepias. Il est originaire des tropiques américains et a une distribution pantropicale en tant qu'espèce introduite. D'autres noms communs incluent fleur de sang ou fleur de sang, buisson de coton, hierba de la cucaracha, herbe à papillon mexicaine, rousse, asclépiade écarlate et ipecacuanha sauvage. Il est cultivé comme plante de jardin ornementale et comme source de nourriture pour certains papillons, mais il peut être nocif pour les schémas de migration des papillons monarques lorsqu'il est utilisé dans des jardins en dehors de son aire de répartition tropicale d'origine. Bien que l'inquiétude du public pour la population de monarques en déclin rapide ait augmenté la demande et la disponibilité commerciale de l'asclépiade dans les pépinières aux États-Unis, les résultats ont été mitigés. Alors que l'asclépiade tropicale peut efficacement soutenir les larves de monarque, la croissance pérenne de la plante a un effet néfaste sur les schémas migratoires des monarques et peut avoir d'autres effets physiologiques. L'utilisation de l'asclépiade tropicale dans les jardins a perturbé les migrations des monarques notamment en Californie, au Texas, en Floride et en Caroline du Sud. Contrairement aux espèces d'asclépiades originaires de ces endroits, l'asclépiade tropicale ne passe pas en dormance en hiver, ce qui entraîne la formation de groupes de papillons non migrateurs. La plantation d'Asclepias curassavica dans des régions non indigènes reste donc controversée et critiquée. Alternativement, des espèces d'asclépiades indigènes (telles que l'asclépiade voyante, l'asclépiade à feuilles étroites et l'asclépiade du désert pour la Californie) sont suggérées pour les jardins de papillons. Elle attire également les membres de la sous-famille des Danainae, comme la reine.
Asclepias curtissii/Asclepias curtissii :
Asclepias curtissii, ou asclépiade de Curtiss, est une espèce rare d'asclépiade à fleurs endémique des zones sablonneuses de la Floride. L'asclépiade de Curtiss appartient à la sous-famille des Asclepiadoideae et au genre Asclepias. Cette plante vivace dicotylédone a été placée sur la liste des espèces menacées par l'État de Floride pour protéger cette asclépiade rare. Bien que l'asclépiade Curtiss soit présente dans toute la Floride, les populations sont très isolées et concentrées.
Asclepias eriocarpa/Asclepias eriocarpa :
Asclepias eriocarpa est une espèce d'asclépiade connue sous les noms communs d'asclépiade laineuse, d'asclépiade indienne et de kotolo. C'est une plante herbacée vivace qui pousse dans de nombreux types d'habitats.
Asclepias erosa/Asclepias erosa :
Asclepias erosa est une espèce d'asclépiade connue sous le nom d'asclépiade du désert. Il est originaire du sud de la Californie, de l'Arizona et du nord de la Basse-Californie, où il est le plus abondant dans les régions désertiques.
Asclepias exaltata/Asclepias exaltata :
Asclepias exaltata (asclépiade poke ou grande asclépiade) est une espèce de plante à fleurs de la famille des dogbane, originaire de l'est de l'Amérique du Nord. Il fleurit de la fin du printemps au début de l'été. Les fleurs sont vertes et blanches. L'asclépiade poke se trouve dans les habitats boisés humides, les rives et les lisières des bois. Il pousse dans des sols humides et des endroits ensoleillés ou partiellement ombragés. Il pousse de 0,6 à 1,5 mètre (2,0 à 4,9 pieds) de hauteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boletus venturii

Boles%C5%82aw%C3%B3w, Otwock_County/Bolesławów, Otwock County : Bolesławów [bɔlɛˈswavuf] est un village du district administratif de Gm...