Rechercher dans ce blog

mardi 12 avril 2022

Arroyo Colorado Uruguay""


Arrugada/Arrugada :
Arrugada est un genre de cicadelles de la sous-famille des Deltocephalinae. Il existe actuellement quatre espèces décrites d'Arrugada et elles sont toutes endémiques de la Bolivie et du Pérou. Le genre était autrefois considéré comme faisant partie de sa propre sous-famille distincte au sein des Cicadellidae ; cependant, il est maintenant reconnu comme appartenant à sa propre tribu, les Arrugadini, au sein de la sous-famille des Deltocephalinae.

Arruiz/Arruiz :
Arruitz est une ville et une zone de conseil local de la municipalité de Larraun au sein de la communauté autonome de Navarre, dans le nord de l'Espagne.
Glacier d'Arruiz / Glacier d'Arruiz :
Le glacier Arruiz (70°39′S 162°9′E) est un glacier affluent de la chaîne des explorateurs des montagnes Bowers dans la Terre Victoria, en Antarctique. Il coule vers l'ouest-nord-ouest depuis Stanwix Peak et pénètre dans le glacier Rennick au nord de Frolov Ridge. Il a été cartographié par le United States Geological Survey à partir d'enquêtes et de photos aériennes de l'US Navy, 1960-1962, et nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques pour le lieutenant Alberto J.Arruiz, observateur argentin IGY, météorologue de Weather Central à Little America V en 1958. Le glacier se trouve sur la côte de Pennell, une partie de l'Antarctique située entre le cap Williams et le cap Adare.
Arrunden/Arrunden :
Arrunden est un hameau de la paroisse civile de Holme Valley, dans le West Yorkshire, en Angleterre. Il est situé à 2,1 km au sud-sud-ouest de Holmfirth.
Arruns/Arruns :
Arruns, également orthographié Aruns, est un praenomen étrusque, censé signifier "prince". Divers personnages de l'histoire romaine étaient connus sous ce nom, notamment : Arruns Porsena, fils de Lars Porsena, le légendaire roi de Clusium. Arruns Tarquinius (fils de Demaratus), le grand-père de Lucius Tarquinius Collatinus, l'un des premiers consuls romains en 509 av. Arruns Tarquinius (Egerius), le père de Lucius Tarquinius Collatinus; Arruns Tarquinius (frère de Tarquin le Fier), assassiné par sa femme, Tullia, qui épousa par la suite son frère, Lucius, le septième et dernier roi de Rome ; Arruns Tarquinius (fils de Tarquin le Fier), tué au combat avec Lucius Junius Brutus, collègue de Tarquinius Collatinus.
Arruns Tarquinius/Arruns Tarquinius :
Arruns Tarquinius peut faire référence à : Arruns Tarquinius (fils de Tarquin le Fier) Arruns Tarquinius (fils de Demaratus) Arruns Tarquinius (Egerius) Arruns Tarquinius (frère de Tarquin le Fier)
Arruns Tarquinius_(Egerius)/Arruns Tarquinius (Egerius):
Arruns Tarquinius, communément appelé Egerius, était un membre de la famille royale du début de Rome. Son père était Arruns Tarquinius, fils de Demaratus de Corinthe. Demaratus s'était installé à Tarquinii au VIIe siècle avant JC et avait épousé une noble étrusque. Ils eurent deux fils, Lucius et Arruns. Arruns est mort peu de temps avant son père, laissant sa femme enceinte. Ne connaissant pas son petit-fils, Demaratus ne lui a laissé aucun héritage, et ainsi Arruns est né dans la pauvreté malgré la richesse de son grand-père. Pour cette raison, l'enfant s'appelait Egerius, ce qui signifie "le nécessiteux". À la demande de sa femme, Tanaquil, Lucius Tarquinius a émigré à Rome, où il a trouvé grâce auprès du roi, Ancus Marcius. Finalement, Tarquin a succédé à Marcius en tant que cinquième roi de Rome. Après avoir soumis la ville latine de Collatia, Tarquin y plaça son neveu aux commandes de la garnison romaine. Le fils d'Arruns était Lucius Tarquinius Collatinus, l'un des premiers consuls romains en 509 av. Le viol de la femme de Collatinus, Lucretia, par son cousin, Sextus Tarquinius, fut l'événement qui déclencha l'expulsion des rois romains. Ironiquement, la haine publique des Tarquins a conduit Collatinus lui-même à démissionner du consulat et à s'exiler.
Arruns Tarquinius_(brother_of_Tarquin_the_Proud)/Arruns Tarquinius (frère de Tarquin le Fier):
Arruns Tarquinius était le frère de Lucius Tarquinius Superbus, le septième et dernier roi de Rome. Selon la plupart des auteurs anciens, Arruns et son frère étaient les fils de Lucius Tarquinius Priscus, le cinquième roi romain, et de Tanaquil. Cependant, dans certaines sources, ils sont décrits comme des petits-fils ; leur père était peut-être un certain Gnaeus Tarquinius, qui, selon une tradition étrusque, fut vaincu et tué par les héros Aulus et Caelius Vibenna, avec un certain Macstarna. Apparemment l'équivalent étrusque du mot latin magister, Macstarna a été identifié avec Servius Tullius, le sixième roi de Rome. Selon la légende, Servius était venu au palais enfant, suite à la capture de Corniculum par Tarquinius Priscus. Tanaquil, qui était doué pour la prophétie, a découvert son potentiel de grandeur par divers présages. Lorsque Tarquin aîné fut assassiné, Tanaquil fit savoir qu'il n'était que blessé et installa Servius comme régent, le préférant à ses propres fils. La tradition étrusque conserve peut-être le récit d'une révolte des fils de Tarquin contre la magistrature de Servius. Servius a épousé une fille de l'aîné Tarquin, et à son tour il a donné ses propres filles à Arruns et Lucius Tarquinius. Arruns Tarquinius était doux et sans prétention, tandis que son frère était ambitieux. L'épouse d'Arruns, connue dans l'histoire sous le nom de Tullia Minor, car elle était la fille cadette, était tout aussi ambitieuse, contrairement à sa sœur aînée. Tullia a cherché à placer son mari sur le trône, ce qui nécessiterait la mort de son père. Mais comme Arruns n'avait pas l'ambition de renverser son beau-père, Tullia a organisé son meurtre, et celui de sa propre sœur, afin qu'elle puisse épouser Lucius. Une fois ces actes accomplis, elle et Lucius complotèrent la destruction de son père. Avec un coup d'État soudain et sanglant au palais, le couple a déposé et assassiné le roi, et Lucius s'est emparé du trône. Le deuxième fils de Lucius a été nommé d'après son frère assassiné; mais ce fut la fierté et l'arrogance démesurées des fils de Lucius qui provoquèrent la chute de la monarchie romaine. Le jeune Arruns est tombé au combat contre le consul Lucius Junius Brutus en 509 av.
Arruns Tarquinius_(son_of_Demaratus)/Arruns Tarquinius (fils de Demaratus):
Arruns Tarquinius était le fils cadet de Demaratus de Corinthe, qui a émigré vers la ville étrusque de Tarquinii au VIIe siècle av. Il mourut peu de temps avant son père, laissant sa femme enceinte. À la mort de Demaratus, il n'a laissé aucun héritage à son petit-fils, également nommé Arruns, qui est ainsi né dans la pauvreté, bien que Demaratus ait été riche. L'enfant est venu pour s'appeler Egerius, ce qui signifie "le nécessiteux". Le fils aîné de Demaratus, Lucius, a émigré à Rome, où il a finalement accédé au trône sous le nom de Lucius Tarquinius Priscus. Après avoir soumis la ville latine de Collatia, Tarquin y confie à son neveu la garnison romaine. Egerius était le père de Lucius Tarquinius Collatinus, l'un des premiers consuls romains en 509 av.
Arruns Tarquinius_(fils_of_Tarquin_the_Proud)/Arruns Tarquinius (fils of Tarquin the Fier):
Arruns Tarquinius L. f. L. n. était le deuxième fils de Lucius Tarquinius Superbus, le septième et dernier roi de Rome.
Arruntia gens/Arruntia gens :
La gens Arruntia était une famille plébéienne de la Rome antique. Les membres de cette gens sont apparus pour la première fois au cours des dernières années de la République.
Arrup/Arrup :
Arrup est un genre de mille-pattes de la famille des Mecistocephalidae, originaire d'Europe et d'Asie jusqu'au Japon. Ils ont 41 segments porteurs de pattes. La plupart vivent dans le sol, mais Arrup akiyoshiensis est un troglobionte.
Arrupe College,_El_Salvador/Arrupe College, El Salvador :
Arrupe College, El Salvador, est une école primaire et secondaire catholique privée située à Soyapango, une zone à forte densité et à faible revenu de San Salvador, la capitale d'El Salvador. L'école a été fondée par un père Juan Ricardo Salazar-Simpson en 1997 et elle a été construite et reste largement financée par des contributions caritatives. L'école comprend la maternelle jusqu'au baccalauréat et la formation professionnelle, et s'est classée au sommet des examens nationaux.
Arrupe College,_Harare/Arrupe College, Harare :
L'Université jésuite d'Arrupe, également désignée par son acronyme AJU, est une université catholique privée entièrement accréditée. établissement d'enseignement supérieur international et multiculturel géré par la Province Zimbabwe-Mozambique de la Compagnie de Jésus à Harare, Zimbabwe. Il a été fondé par les jésuites en 1994. Le Zimbabwe Council for Higher Education (ZIMCHE), qui relève du ministère de l'Enseignement supérieur et supérieur, de la Science, de la Technologie et du Développement, a accordé une accréditation provisoire le 7 décembre 2017. Le 24 février 2018, le Président de la Conférence des Jésuites d'Afrique et de Madagascar (JCAM), le P. A. E Orobator, SJ, a inauguré la nouvelle université. Le 3 décembre 2018, ZIMCHE a accordé une accréditation complète. Lors de sa fondation en 1994, l'Université jésuite d'Arrupe s'appelait Arrupe College Jesuit School of Philosophy and Humanities. Il appartient en fiducie aux jésuites du Zimbabwe et du Mozambique pour (JCAM). AJU porte le nom du père Pedro Arrupe, le 28e supérieur général des jésuites, connu pour sa justice sociale et économique. L'AJU est membre de l'Association internationale des universités jésuites (IAJU) qui comprend environ 300 universités dans le monde. L'École de philosophie et des sciences humaines partage le statut d'associé avec l'Université du Zimbabwe et l'Université pontificale grégorienne de Rome. Aujourd'hui, Arrupe est ouvert à tous les étudiants de tous horizons.
Arrupe Jesuit_High_School/Arrupe Jesuit High School :
L'école secondaire jésuite Arrupe est une école secondaire mixte catholique privée dirigée par la province centrale et méridionale des États-Unis de la Compagnie de Jésus à Denver, Colorado, États-Unis. Fondée en 2003, elle fait partie du réseau Cristo Rey et place les étudiants en stage en entreprise pour aider à défrayer les frais de scolarité. L'école est gérée de manière indépendante dans l'archidiocèse catholique romain de Denver.
Arruza/Arruza :
Arruza fait généralement référence à Carlos Arruza, un célèbre torero. Arruza peut également faire référence à: Arruza (film), un film documentaire de 1972 sur Carlos Arruza Pedro Arruza, entraîneur-chef de football des Randolph-Macon Yellow Jackets
Arruza (film)/Arruza (film):
Arruza est un film documentaire de 1968 sur Carlos Arruza réalisé par Budd Boetticher. Il a fallu 10 ans pour être achevé.
Arry/Arry :
Arry est le nom des communes suivantes en France : Arry, Moselle, dans le département de la Moselle Arry, Somme, dans le département de la Somme'Arry est aussi un surnom, un exemple de H tombant dans le nom Harry. Ceux qui ont un tel surnom incluent : Harry Redknapp, ancien footballeur et entraîneur de football anglais Harry Potter, le personnage principal de la série Harry Potter, par la famille Delacour.
Arry, Moselle/Arry, Moselle :
Arry (prononciation française : [aʁi]) est une commune du département de la Moselle dans le Grand Est dans le nord-est de la France.
Arry, Somme/Arry, Somme :
Arry (prononciation française : [aʁi]) est une commune du département de la Somme dans les Hauts-de-France dans le nord de la France.
Arryadia/Arryadia :
Arryadia est une chaîne sportive de la télévision publique marocaine. Il fait partie du groupe public SNRT avec Al Aoula, Athaqafia, Al Maghribia, Assadissa, Aflam TV, Tamazight TV et Laayoune TV. La chaîne a été lancée le 16 septembre 2006. Arryadia est le diffuseur officiel de la ligue marocaine Botola.
Arryn Siposs/Arryn Siposs :
Arryn Siposs (né le 25 novembre 1992) est un parieur professionnel australien de football américain pour les Eagles de Philadelphie de la Ligue nationale de football (NFL). Il est un ancien footballeur professionnel australien qui a joué pour le club de football de St Kilda dans la Ligue australienne de football (AFL). Il a ensuite changé de code pour jouer au football universitaire pour Auburn aux États-Unis.
Arryx/Arryx :
Arryx, Inc. était une entreprise qui a développé des outils et une technologie pour la manipulation et la mesure sur les échelles de longueur micro et nano. La technologie et les produits d'Arryx étaient centrés sur le piégeage optique. Ils se sont spécialisés dans le piégeage optique holographique, une technique permettant de créer et de déplacer plusieurs pièges optiques à la fois. Leur technologie a été commercialisée sous la forme d'un outil de recherche phare, le système de piégeage optique BioRyx 200. Arryx a étudié l'application de la technique à un éventail de problèmes dans différents domaines, notamment les télécommunications, l'agriculture, la santé, la recherche fondamentale et la médecine légale. Arryx a été fondée à l'automne 2000, sur la base d'une technologie inventée à l'Université de Chicago par le professeur David G. Grier et son étudiant Eric R. Dufresne quelques années plus tôt. Leur système BioRyx 200 est sorti au début de 2002 et a remporté un prix R&D 100 plus tard cette année-là. Une version IR du système a été publiée en 2004 pour une application plus large aux systèmes biologiques, avec la prise en charge de méthodes d'imagerie supplémentaires, notamment la microscopie à fluorescence. En juillet 2006, Arryx a été acquis par Haemonetics, avec qui ils avaient un partenariat continu. Le 30 avril 2013, Arryx a cessé ses activités, bien qu'Haemonetics s'engage à continuer à prendre en charge les accords de service pour les produits Arryx.
Pont Arr%C3%A1bida/Pont Arrábida :
Le pont Arrábida est un pont en arc en béton armé qui transporte six voies de circulation sur le fleuve Douro, entre Porto et Vila Nova de Gaia, dans la région Norte du Portugal.
Arr%C3%A1bida Natural_Park/Parc naturel d'Arrábida :
Le parc naturel d'Arrábida (en portugais : Parque Natural da Arrábida) est une zone protégée au Portugal. Fondé en 1976, le parc occupe une superficie de 176,41 km2 (68,11 milles carrés), (123,30 km2 (47,61 milles carrés) sur terre et 53,11 km2 (20,51 milles carrés) en mer) couvrant la marge la plus méridionale de la péninsule de Setúbal. L'une des caractéristiques uniques du parc est sa chaîne de montagnes, Serra da Arrábida (501 mètres (1 644 pieds)), de constitution crayeuse, qui entre en contact avec l'océan de la même manière que certains endroits de la Méditerranée, contrastant avec la côte portugaise habituelle (longue plages de sable et falaises) Trois des plages du parc - Galapinhos, Portinho da Arrábida et Figueirinha - sont populaires parmi les habitants de Lisbonne et de Setúbal. Surplombant les trois plages se trouve le couvent de Notre-Dame d'Arrábida, un ancien monastère établi au XVIe siècle, géré aujourd'hui par la Fundação Oriente.
Arr%C3%A1nquense Muchachos/Arránquense Muchachos :
Arránquense Muchachos (Start Boys) est un album de l'artiste mexicain Pedro Fernández, sorti indépendamment par "Pedro Fernández 2018" le 17 août 2018 et distribué par Sony Music Entertainment. C'est l'album numéro 40 dans la carrière de Pedro Fernández, et il a été enregistré à Mexico et à Monterrey, Nuevo León. Il contient 13 chansons dont la production exécutive de Pedro Fernández et la direction musicale de Jorge Avendaño. "Arránquense Muchachos" en plus d'être le titre de l'album, était aussi la première coupe promotionnelle, une mélodie qui a émergé de l'inspiration d'Israel Dasis. Après ce succès, laisserait place à "Como Ella" deuxième single qui s'entend déjà à la radio depuis son lancement en juillet. Chanson.
Arr%C3%A1tel/Arrátel :
L'arrátel ( prononciation portugaise: [ɐˈʁatɛɫ] ) était l'unité de base de poids dans le système de mesure coutumier portugais. Jusqu'à l'adoption du système métrique au XIXe siècle, l'arrátel était utilisé au Portugal, au Brésil et dans d'autres parties de l'Empire portugais. La valeur réelle de l'arrátel a fluctué au cours du Moyen Âge. Avant le roi Pedro I, l'arrátel principal semble avoir été un arrátel de 12,5 onces. Avec Pedro I, l'arrátel officiel est passé à 14 onces. Enfin, l'arrátel portugais a été fixé à 16 onces par décret du roi Manuel Ier en 1499. Cet arrátel, qui a été conservé comme étalon national jusqu'à l'introduction du système métrique, était similaire à la libra espagnole.
Arr%C3%A8nes/Arrènes :
Arrènes (prononciation française : [aʁɛn] ; occitan : 'Rena) est une commune du département de la Creuse dans la région Nouvelle-Aquitaine dans le centre de la France.
Arr%C3%A9s/Arrés :
Arrés est une localité située dans la municipalité de Bailo, Espagne, dans la province de Huesca, Aragon, Espagne. En 2020, elle compte 41 habitants.
Arr%C3%AAt sur_images/Arrêt sur images :
Arrêt sur images ("Freeze-frame", également abrégé en acronyme ASI) était initialement une émission de télévision française hebdomadaire, créée et présentée par le journaliste Daniel Schneidermann et diffusée sur La Cinquième de 1995 (rebaptisée France 5 en janvier 2002) à 2007 et produit par le groupe Carrère. Le financement de l'émission a cessé en 2007 sur décision de Philippe Vilamitjana. Après avoir été retiré des ondes, Schneidermann a créé un site Internet, @rrêt sur images (aussi connu sous l'acronyme @SI). Une forme provisoire du site web était en place en septembre 2007, une version plus définitive était en place en janvier 2008. La campagne d'abonnement Internet lancée à cette occasion a été un succès, malgré une couverture médiatique minimale. De 2008 à 2014, Arrêt sur images a choisi de ne payer que 2,1% de TVA comme la loi l'impose à la presse écrite. En 2014, le législateur français a voté que les sites en ligne seraient désormais bien taxés à ce taux, mais l'administration fiscale a continué d'exiger six ans de rétroactivité au taux majoré de 19,7 %. Au final, l'Assemblée nationale a voté l'annulation de la dette (de 540.000 €) en décembre 2015. Depuis 2008 une chaîne de télévision, Arrêtsurimages.tv, qui diffuse le débat hebdomadaire animé par Daniel Schneidermann, l'émission littéraire (D@ns le texte ) présentée le plus souvent par Judith Bernard, l'émission @ux Sources de Maja Neskovic et une émission sur les séries télévisées et les films lancée en octobre 2012, @u prochain épisode, animée par le chroniqueur cinéma Rafik Djoumi. L'équipe a lancé une application iPhone début novembre 2009, une application Android en octobre 2010 et une application pour tablettes en décembre 2011. Toutes ces applications ont été développées par un @sinaute (nom donné à un abonné payant au @rrêt sur images site Internet). Ils permettent d'accéder au contenu du site directement sur des appareils compatibles.
Arr%C3%AAte avec_tes_mensonges/Arrête avec tes mensonges :
Arrête avec tes mensonges est un roman de l'écrivain français Philippe Besson. Il a été publié en 2017 et a été acclamé par la critique. Il a remporté le Prix Maison de la Presse. Il a été traduit en anglais par Molly Ringwald sous le titre Lie With Me et a été salué par les critiques anglophones. Situé en 1984 dans la France rurale, dans la petite ville de Barbezieux, le roman raconte l'histoire d'amour adolescente entre le narrateur et son camarade de classe. Thomas Andrieu.
Arr%C3%AAte ton_char..._bidasse!/Arrête ton char... bidasse! :
Arrête ton char... bidasse! est une comédie française de 1977 réalisée par Michel Gérard.
Arr%C3%AAte ton_cin%C3%A9ma/Arrête ton cinéma :
Arrête ton cinéma est une comédie française de 2016 réalisée par Diane Kurys.
Arr%C3%AAtez-moi/Arrêtez-moi :
Arrêtez-moi (Stop Me) est un thriller français de 2013 réalisé par Jean-Paul Lilienfeld et mettant en vedette Sophie Marceau, Miou-Miou et Marc Barbé. Ecrit par Jean-Paul Lilienfeld et Jean Teulé, le film raconte l'histoire d'une femme qui se présente à un poste de police et avoue le meurtre de son mari violent plusieurs années plus tôt. La policière qui l'interroge ne comprend pas pourquoi cette femme qui n'a jamais été suspecte s'est manifestée après tout ce temps. Plus elle en apprend sur la vie de la femme, moins elle veut l'arrêter. Arrêtez-moi est sorti le 6 février 2013 en France.
Arr%C3%ABn/Arrën :
Arrën est un village et une ancienne municipalité du comté de Kukës, en Albanie. Lors de la réforme du gouvernement local de 2015, il est devenu une subdivision de la municipalité de Kukës. La population au recensement de 2011 était de 462 habitants. L'unité municipale est constituée des villages suivants : Arrën Arrëz Barrë Vërrij Tejmoll
Arr%C3%ABni/Arrëni :
Arrëni (également orthographié Arni, Arrni, Arnji et Arrnji) était une petite tribu albanaise ou fis de la région de Lumë.
Arr%C3%ABz/Arrëz :
Arrëz est un village du comté de Korçë, au sud-est de l'Albanie. Lors de la réforme du gouvernement local de 2015, il est devenu une partie de la municipalité Devoll.
Arr%C3%ABza oil_field/Arrëza oil field :
Le champ pétrolifère d'Arrëza est un champ pétrolifère albanais qui a été découvert en 1975. Il est situé près du village d'Arrëz, à l'ouest de la ville de Kuçovë. C'est l'un des plus grands champs pétrolifères terrestres d'Albanie. Elle a commencé sa production en 1976 et produit du pétrole. Ses réserves prouvées sont d'environ 32,66 millions de barils (5,193×10^6 m3).
Arr%C3%B2s/Arròs :
Arròs est un village situé dans la municipalité de Vielha e Mijaran (Val d'Aran).
Arr%C3%B2s a_banda/Arròs a banda :
Arròs a banda (terme valencien désignant le riz sur le côté, traduit par Arroz a banda en espagnol) est un plat de riz cuit dans du bouillon de poisson, typique de la zone côtière d'Alicante (et, par extension, dans la majeure partie de la Communauté valencienne) , Espagne, et distincte de la paella de Valence. Il est populaire jusqu'à Garraf, Barcelone (Catalogne) et jusqu'à Murcie (Région de Murcie). Elle est née avec les pêcheurs d'Alicante, qui vendaient leurs meilleurs poissons et gardaient les restes pour le stock, utilisé pour cuire le riz. Il est généralement servi avec de l'aïoli.
Arr%C3%B2s nègre/Arròs nègre :
Arròs negre ( prononciation valencienne : [aˈrɔz ˈneɣɾe] , espagnol : arroz negro ) est un plat valencien et catalan à base de seiche (ou calmar) et de riz, un peu similaire à la paella aux fruits de mer . Certains l'appellent paella negra ("paella noire"), bien qu'elle ne soit traditionnellement pas appelée paella même si elle est préparée de la même manière. Arròs negre ne doit pas être confondu avec le riz noir, le nom collectif de plusieurs cultivars de riz ancien qui ont une couleur naturellement foncée. La recette traditionnelle de ce plat demande de l'encre de seiche, de la seiche ou du calamar, du riz blanc, de l'ail, des piments verts cubanelle, du paprika doux, de l'huile d'olive et du bouillon de fruits de mer. Cependant, de nombreux cuisiniers ajoutent également d'autres fruits de mer, comme le crabe et les crevettes. La couleur sombre du plat provient de l'encre de seiche qui rehausse également sa saveur de fruits de mer. En plus de Valence et de la Catalogne, ce plat est populaire à Cuba et à Porto Rico où, sur les deux îles, il est connu sous le nom d'arroz con calamares ("riz aux calamars" en espagnol). Aux Philippines, il est considéré comme un sous-type de l'adaptation philippine de la paelya et est connu sous le nom de paella negra (ou paelya negra). Des plats de riz noir à la seiche ou à l'encre de seiche sont également fabriqués en Italie, en Croatie et au Monténégro, où ils sont connus sous le nom de « risotto noir ». Fideuà negra ("nouilles noires" en valencien) est une variante à base de nouilles au lieu de riz et est généralement servie avec de l'aïoli.
Arr%C3%B3/Arró :
Arró est un village situé dans la municipalité d'Es Bòrdes (Val d'Aran), en Catalogne.
Arr%C3%B3niz/Arroniz :
Arróniz (en basque : Arroitz) est une ville et une municipalité située dans la province et la communauté autonome de Navarre, au nord de l'Espagne.
Arr%C3%BAa/Arrúa :
Arrúa est un patronyme d'origine basque. Les personnes notables avec le nom de famille incluent : Luis Arrúa (né en 1988) musicien uruguayen. Saturnino Arrúa (né en 1949) Footballeur retraité paraguayen Matías Arrúa (né en 1983) Footballeur argentin José Arrúa Footballeur paraguayen
Arr%C3%BAbal/Arrúbal :
Arrúbal est un village de la province et de la communauté autonome de La Rioja, en Espagne. La municipalité couvre une superficie de 7,35 kilomètres carrés (2,84 milles carrés) et à partir de 2011 avait une population de 491 personnes.
Ars/Ars :
Ars ou ARS peut faire référence à :
Ars, Charente/Ars, Charente:
Ars est une commune du département de la Charente dans le sud-ouest de la France.
Ars, Creuse/Ars, Creuse :
Ars est une commune du département de la Creuse dans la région Nouvelle-Aquitaine dans le centre de la France.
Ars-Laquenexy/Ars-Laquenexy :
Ars-Laquenexy (prononciation française : [aʁs lakənɛksi] ; allemand : Ars bei Kenchen) est une commune du département de la Moselle dans le Grand Est dans le nord-est de la France.
Ars-en-R%C3%A9/Ars-en-Ré :
Ars-en-Ré (prononciation française : [aʁs ɑ̃ ʁe]) est une commune de l'île de Ré dans le département de l'ouest de la Charente-Maritime, en Nouvelle-Aquitaine. Anciennement appelée juste Ars, la commune a pris son nom actuel le 8 mars 1962. Les habitants de la commune sont connus sous le nom d'Arsais ou d'Arsaises mais on les surnomme les Casserons : le casseron est une petite seiche, un poisson marin que l'on trouve couramment sur l'île. .
Ars-les-Favets/Ars-les-Favets :
Ars-les-Favets est une commune du département du Puy-de-Dôme en Auvergne-Rhône-Alpes dans le centre de la France.
Ars-sur-Formans/Ars-sur-Formans :
Ars-sur-Formans est une commune du département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes dans l'est de la France.
Ars-sur-Moselle/Ars-sur-Moselle :
Ars-sur-Moselle (prononciation française : [aʁs syʁ mɔzɛl], littéralement Ars sur Moselle ; allemand : Ars an der Mosel) est une commune du département de la Moselle dans le Grand Est dans le nord-est de la France.
Transporteurs_ArsB et_ArsAB/Transporteurs ArsB et ArsAB :
Les pompes d'efflux de bactéries résistantes à l'arsénite (Ars) peuvent être constituées de deux protéines, ArsB (TC# 2.A.45.1.1; le constituant membranaire intégral avec douze clés transmembranaires) et ArsA (TC# 3.A.4.1.1; le Hydrolysant l'ATP, sous-unité énergisante du transport, comme pour le système E. coli codé par voie chromosomique), ou d'une protéine (juste la protéine membranaire intégrale ArsB du système Staphylococcus codé par plasmide). Les protéines ArsA ont deux domaines de liaison à l'ATP et sont probablement issues d'un événement de duplication de gène en tandem. Les protéines ArsB possèdent toutes douze clés transmembranaires et peuvent également provenir d'un événement de duplication de gène en tandem. Structurellement, les pompes Ars ressemblent aux pompes à efflux de type ABC, mais il n'y a pas de similitude de séquence significative entre les pompes Ars et ABC. Lorsque seul ArsB est présent, le système fonctionne par un mécanisme dépendant de pmf et appartient par conséquent à la sous-classe TC 2.A (c'est-à-dire TC# 2.A.45). Lorsque ArsA est également présent, l'hydrolyse de l'ATP entraîne un efflux et, par conséquent, le système appartient à la sous-classe TC 3.A (c'est-à-dire TC # 3.A.4). ArsB apparaît donc deux fois dans le système TC (ArsB et ArsAB) mais ArsA n'apparaît qu'une seule fois. Ces pompes expulsent activement à la fois l'arsénite et l'antimonite.
ArsDigita/ArsDigita :
ArsDigita était une société de développement Web cofondée par Philip Greenspun, Tracy Adams, Ben Adida, Eve Andersson, Olin Shivers, Aurelius Prochazka et Jin Choi et a été créée à Cambridge, Massachusetts au milieu des années 1990. La société a produit une boîte à outils open source populaire, ArsDigita Community System (ACS), pour la création de sites Web communautaires basés sur des bases de données, et a prospéré au plus fort de la bulle Internet. ACS était également à l'origine d'OpenACS, qui a ajouté PostgreSQL comme option de base de données et a donné au système une pile entièrement open source. Les fondateurs d'ArsDigita ont créé une organisation à but non lucratif, la Fondation ArsDigita, qui a parrainé le prix ArsDigita, un concours de programmation. pour les lycéens organisés en 1999, 2000 et 2001. En 2000, un cours intensif d'un an en informatique a été annoncé appelé ArsDigita University. Le recrutement a été fortement vanté par Greenspun, et ArsDigita est devenu notoire parmi les "geeks d'élite" comme un lieu où le recrutement pouvait entraîner des gains importants. Au printemps 1999, par exemple, le recrutement de 5 recrues rapporterait à l'employé une Honda S2000. Recruter 10 employés rapporterait une Ferrari F355. Un trophée F355 jaune vif était garé à l'extérieur du bureau de Prospect Street à Cambridge pour inciter les employés à recruter. Plus tard au cours de l'été 1999, alors qu'une nouvelle direction a été recrutée, la politique a été discrètement changée en location des voitures, et non en propriété pure et simple. Les recrues potentielles devaient soumettre des solutions à une poignée d'ensembles de problèmes utilisés dans le développement d'une application Internet. cours au MIT. Certains de ces ensembles de problèmes nécessitaient l'utilisation du système de gestion de base de données relationnelle objet Oracle derrière les pages Web. D'autres étaient des problèmes informatiques de base tels que le calcul récursif d'une série de Fibonacci à l'aide du langage de programmation Tcl. Environ 180 employés d'ArsDigita ont été embauchés au plus fort de l'entreprise, mais avec l'effondrement de l'économie Internet, de nombreux clients d'ArsDigita ont cessé leurs activités. D'autres ont fortement réduit leurs initiatives technologiques. Le poids de la masse salariale et des bureaux à Cambridge, Berkeley, Californie, Washington DC et Ann Arbor, Michigan a rapidement submergé l'entreprise. Le bureau d'Ann Arbor a été fermé en septembre 2000, et les autres bureaux ont suivi au cours des mois suivants. ArsDigita a pris 38 millions de dollars en investissement de capital-risque de Greylock et General Atlantic en 2000 pour fournir un fonds de roulement pour l'expansion de sa gamme de produits. Greenspun a déclaré que les capital-risqueurs ont organisé un coup d'État interne pour chasser les fondateurs de la structure de gestion et ont installé des gestionnaires professionnels incompétents avec peu d'idées sur la façon de gérer une entreprise de produits logiciels, ce qui a entraîné l'effondrement de l'entreprise et un procès entre les actionnaires fondateurs et les capital-risqueurs sur le contrôle de la gestion. Michael Yoon, qui était un employé d'ArsDigita à l'époque, a déclaré qu'ArsDigita avait également d'autres problèmes de gestion. Le procès a été réglé à l'amiable à des conditions non divulguées, mais des sources non confirmées ont indiqué que la prise de Greenspun était d'environ 7 millions de dollars. En 2002, les principaux actifs d'ArsDigita (y compris le flipper et plusieurs œuvres d'art) ont été acquis par Red Hat. ArsDigita n'a aucun lien avec Ars Technica, malgré la similitude du nom.
ArsDigita Community_System/Système communautaire ArsDigita :
Le système communautaire ArsDigita (ACS) était une boîte à outils open source pour le développement d'applications Web communautaires développées principalement par des développeurs associés à ArsDigita Corporation. Il était sous licence GNU GPL et est l'un des produits les plus célèbres à être entièrement basé sur AOLserver. Bien qu'il y ait eu plusieurs forks du projet, le seul qui est encore activement maintenu est OpenACS. Les fonctionnalités d'ACS comprenaient un ensemble de base d'API, de modèles de données et de routines de base de données pour coordonner les informations communes à toutes les applications Web communautaires, ainsi que des modules tels que la gestion des flux de travail, le CMS, la messagerie, le suivi des bogues/problèmes, le suivi des projets, le commerce électronique, et bboards.
Université ArsDigita/Université ArsDigita :
L'Université ArsDigita (ADU) était un programme post-baccalauréat intensif d'un an en informatique basé sur le programme d'études de premier cycle du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il a été financé et soutenu par la Fondation ArsDigita, une organisation à but non lucratif créée par ArsDigita Corporation. La majorité des instructeurs étaient des professeurs du MIT et le programme était sans frais de scolarité. La plupart des cours magistraux ont été enregistrés sur bande vidéo. Les cassettes et autres supports de cours sont disponibles gratuitement sous la licence de contenu ouvert sur aduni.org, un site Web géré par les anciens de l'université. Ce site existe pour poursuivre la mission de l'école de fournir une éducation gratuite et diffuse environ 150 Go/mois de conférences à des milliers de personnes à travers le monde. Un ensemble de 4 DVD contenant les vidéos et le matériel de cours (ensembles de problèmes, examens, ensembles de solutions et notes de cours) est également disponible moyennant des frais. Les bandes ont été mises à disposition sur Google Video en 2008, permettant un accès plus facile et plus flexible. L'ancienne enseignante Holly Yanco est devenue professeur d'informatique à l'Université du Massachusetts Lowell et a été nommée Femme à surveiller en 2013.
ArsEdition/ArsEdition :
arsEdition est une maison d'édition allemande, fondée en 1896 par l'Autrichien Josef Müller. Depuis 2000, elle fait partie du groupe Bonnier.
Ars (film)/Ars (film):
Ars est un court métrage français de 1959 écrit et réalisé par Jacques Demy.
Ars (revue)/Ars (revue):
Ars (du latin pour "art") est un mensuel culturel et politique monténégrin, qui s'identifie comme le journal de la littérature, de la culture et des affaires sociales. Il a débuté en 1986 à Cetinje (alors partie de la SR Monténégro, Yougoslavie). L'un des fondateurs et premiers rédacteurs en chef du magazine était Slavko Perović, plus tard un chef des mouvements libéraux et anti-guerre en République du Monténégro pendant les guerres yougoslaves. Le magazine est actuellement publié par une organisation culturelle non gouvernementale appelée Open Cultural Forum (Otvoreni kulturni forum, OKF) basée à Cetinje, au Monténégro.
Ars (argot) / Ars (argot):
Ars (hébreu : ערס `ars), ou Arsim (le pluriel en hébreu) ​​est un terme péjoratif d'argot hébreu dérivé du mot arabe pour proxénète. Il est généralement utilisé pour désigner un certain stéréotype ethnique: des hommes de classe inférieure d'origine Mizrahi qui s'associent à une certaine sous-culture macho. Un ars est généralement grossier, utilise un langage vulgaire, traîne avec des criminels et porte des vêtements et des bijoux flashy.
Ars Aevi/Ars Aevi :
Ars Aevi est un musée d'art contemporain à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine. Il a été créé pendant le siège de Sarajevo en tant que mouvement de résistance culturelle à la guerre de Bosnie. Il abrite une collection de 1 600 pièces, dont environ 130 œuvres d'artistes de renommée mondiale tels que Pablo Picasso, Michelangelo Pistoletto, Jannis Kounellis, Joseph Beuys, Marina Abramović et Joseph Kosuth. Un nouveau bâtiment du musée, conçu par Renzo Piano, devrait être construit dans les années à venir.
Ars Amatoria/Ars Amatoria :
L' Ars amatoria (en anglais: The Art of Love ) est une série d'élégies pédagogiques en trois livres de l'ancien poète romain Ovide . Il a été écrit en 2 après JC.
Ars Americana_Ars_Politica/Ars Americana Ars Politica :
Ars Americana, Ars Politica: Partisan Expression in Contemporary American Literature and Culture est une étude critique réalisée en 2010 par Peter Swirski. Le livre examine la littérature politique et la culture américaines contemporaines dans le contexte de la politique et de l'histoire américaines. Il examine non seulement les références partisanes de ce qu'il prétend être une nouvelle marque d'art engagé, mais aussi le style sans scrupules dans lequel il mène ses activités politiques. ), Death of a Politician (1978) de Richard Condon, Parliament of Whores (1991; 2003) de PJ O'Rourke, Bulworth (1998), scénario et film de Warren Beatty, et Stupid White Men... and Other Sorry Excuses for the de Michael Moore. État de la nation (2002 ; 2004). Tous sont sélectionnés parce que la partisanerie politique fait partie de leur agenda artistique. Comme le dit Swirski dans l'introduction, l'art politique dont parle Ars Americana « devrait être équipé d'amortisseurs ». Nominé pour une douzaine de prix majeurs, Howard Zinn l'a qualifié de "fascinant et original".
Ars Antiqua_Autriche/Ars Antiqua Autriche :
Ars Antiqua Austria est un ensemble de musique ancienne fondé à Linz en 1989 pour interpréter de la musique baroque autrichienne sur des instruments d'époque. Le groupe a été créé par Gunar Letzbor et Michael Oman et se compose de huit musiciens. Ils recherchent et interprètent des œuvres négligées. Pendant la période baroque, la musique autrichienne a eu de nombreuses influences : italienne, française, espagnole, slave et hongroise. Ceux-ci se sont mélangés à la musique folklorique autrichienne et à la musique de danse. Outre son Autriche natale, le groupe a fait des tournées en France, en Allemagne, en Slovaquie, en Ukraine et aux États-Unis. Il a reçu un Cannes Classical Award en 2002 pour "Capricci Armonici" de Viviani.
Ars Bonifacii/Ars Bonifacii :
L'Ars Bonifacii est le titre donné à une grammaire latine attribuée à saint Boniface.
Ars Buddhica/Ars Buddhica :
Ars Buddhica (佛教藝術, Bukkyō Geijutsu) (lit. « Art bouddhiste ») est une revue universitaire bimensuelle sur l'art bouddhiste, en particulier celui du Japon. Il est publié en japonais par Mainichi Shinbunsha.
Ars Combinatoria_(revue)/Ars Combinatoria (revue):
Ars Combinatoria, a Canadian Journal of Combinatorics est une revue de recherche de langue anglaise en combinatoire, publiée par le Charles Babbage Research Centre, Winnipeg, Manitoba, Canada. De 1976 à 1988, elle a publié deux volumes par an, puis elle a publié jusqu'à six volumes par an. La revue est indexée dans MathSciNet et Zentralblatt. En 2019, SCImago Journal Rank l'a classé dans le quartile inférieur des revues de mathématiques diverses. Le 15 décembre 2021, le comité de rédaction de la revue a démissionné, demandant que les demandes de renseignements soient adressées à l'éditeur.
Ars Conjectandi/Ars Conjectandi :
Ars Conjectandi (latin pour "L'art de conjecturer") est un livre sur la combinatoire et les probabilités mathématiques écrit par Jacob Bernoulli et publié en 1713, huit ans après sa mort, par son neveu, Niklaus Bernoulli. L'ouvrage fondateur a consolidé, outre de nombreux sujets combinatoires, de nombreuses idées centrales en théorie des probabilités, comme la toute première version de la loi des grands nombres : en effet, il est largement considéré comme l'ouvrage fondateur de ce sujet. Il a également abordé des problèmes qui sont aujourd'hui classés de la manière douze fois et ajoutés aux sujets; par conséquent, il a été surnommé un jalon historique important non seulement en probabilité mais dans toute la combinatoire par une pléthore d'historiens des mathématiques. L'importance de ces premiers travaux a eu un impact important sur les mathématiciens contemporains et ultérieurs; par exemple, Abraham de Moivre. Bernoulli a écrit le texte entre 1684 et 1689, y compris le travail de mathématiciens tels que Christiaan Huygens, Gerolamo Cardano, Pierre de Fermat et Blaise Pascal. Il a incorporé des sujets combinatoires fondamentaux tels que sa théorie des permutations et des combinaisons (les problèmes susmentionnés de la voie douze) ainsi que ceux plus éloignés liés au sujet en plein essor : la dérivation et les propriétés des nombres éponymes de Bernoulli, par exemple. Les sujets de base de la probabilité, tels que la valeur attendue, constituaient également une partie importante de cet important travail.
Ars Disputandi/Ars Disputandi :
Ars Disputandi (latin : l'art du débat) était une revue universitaire en ligne sur la philosophie de la religion, à comité de lecture, créée en 2001 et publiée par Igitur Publishing de l'Université d'Utrecht. Il est résumé et indexé dans la base de données ATLA Religion. En 2013, il a été intégré au Journal international de philosophie et de théologie, qui était auparavant connu sous le nom de Bijdragen : Journal international de philosophie et de théologie.
Ars Electronica/Ars Electronica :
Ars Electronica Linz GmbH est un institut culturel, éducatif et scientifique autrichien actif dans le domaine de l'art des nouveaux médias, fondé à Linz en 1979. Il est basé au Ars Electronica Center (AEC), qui abrite le Musée du Futur, dans le ville de Linz. Les activités d'Ars Electronica se concentrent sur les liens entre l'art, la technologie et la société. Il organise un festival annuel et gère un centre de R&D multidisciplinaire en arts médiatiques connu sous le nom de Futurelab. Il confère également les prix Ars Electronica.
Ars Ensis/Ars Ensis :
Ars Ensis est la plus grande association hongroise HEMA (arts martiaux européens historiques). Il s'agit d'une organisation d'arts martiaux à but non lucratif dont les membres recherchent et enseignent principalement les arts martiaux européens historiques médiévaux et de la Renaissance, basés sur des sources d'époque. Les instructeurs d'AE travaillent à la création de cette communauté HEMA depuis 2003, et Ars Ensis opère en tant qu'association hongroise depuis 2010. Ars Ensis a participé au rassemblement international HEMAC (Historical European Martial Arts Coalition) à Dijon, France et à FightCamp, Royaume-Uni, à partir de 2010, Ars Ensis participe à la Great Sport Exhibition (Nagy Sportágválasztó en hongrois), organisée tous les deux ans à Budapest. Ars Ensis publie le seul magazine hongrois régulier de l'AMHE, Kardlap. Basé sur le programme des guildes d'escrime de la Renaissance allemande, l'épée longue est l'épine dorsale du programme d'études d'Ars Ensis et son arme la plus essentielle. Le programme est divisé en deux périodes d'enseignement: un programme de base qui dure au moins quatre ans. Au cours de cette période, l'étudiant a la possibilité de participer à des événements de remise de prix annuels, atteignant trois rangs de Scholler (érudit), à savoir. débutant, étudiant intermédiaire, étudiant avancé, conçu pour afficher le niveau de compétences théoriques et pratiques en escrime avec différentes armes médiévales et de la Renaissance. Le programme de base est terminé lorsqu'un élève réussit un prix Free Scholler qui est conçu pour montrer que le candidat sera capable de continuer à apprendre l'escrime de manière indépendante. le programme Provost, trois années supplémentaires de cours d'escrime avancés, pendant cette période, un Free Scholler a la possibilité de s'immerger dans l'étude d'écoles et d'armes d'escrime historiques choisies individuellement, participe à un cours complet conçu pour élargir les connaissances historiques de l'élève. Ars Ensis a conclu un accord avec la Schola Gladiatoria, basée à Londres, sur la reconnaissance mutuelle des classements de prix, en particulier le rang de Free Scholar. organisés dans différents lieux historiques, par exemple l'ancienne résidence royale de Visegrád, ainsi qu'une série d'opportunités d'escrime appelée Liga (Ligue) avec sa finale lors du dernier entraînement d'une année donnée, l'AE's Christmas Workout. L'association certifie ses propres instructeurs, au nombre de 27 en 2013, qui enseignent aux étudiants dans 6 chapitres à 14 endroits différents à travers la Hongrie à Budapest, Győr, Nagykanizsa, Sopron, Szeged, Tatabánya Ensemble avec l'Anjou Udvari Lovagok Egyesülete ("Association of Anjou Court Knights") Ars Ensis a fondé en 2012 Magyar Hosszúkardvívó Sportszövetség ("Fédération sportive hongroise d'escrime à l'épée longue") afin d'établir l'escrime à l'épée longue en tant que sport distinct en Hongrie.
Ars Fennica_Prix/Prix Ars Fennica :
Le prix Ars Fennica présenté par la Henna and Pertti Niemistö Ars Fennica Art Foundation est le plus grand prix d'art finlandais décerné depuis 1991. Le prix d'art Ars Fennica est décerné chaque année à un artiste en reconnaissance d'une production artistique distinctive de haut mérite. Le prix est de 40 000 euros.
Ars Interprés/Ars Interprés :
Ars Interpres était une revue littéraire internationale en ligne et imprimée, originaire de Stockholm. Il a publié principalement de la poésie contemporaine en anglais et des traductions en anglais de la poésie scandinave et européenne moderne, ainsi que des articles sur la traduction poétique et d'autres documents connexes. Ars Interpres comprend également des critiques, des critiques-essais, des interviews, de l'art et de la photographie. Selon leur site Web, il a cessé de paraître en 2012. Le magazine présentait de la fiction, de la poésie, des interviews et des essais d'écrivains de renommée internationale tels que Les Murray, Ruth Padel, Göran Sonnevi, Eamon Grennan, Pia Tafdrup, Seamus Heaney, Giannina Braschi, Nuala Ní Dhomhnaill, Tadeusz Różewicz, Diane di Prima, Regina Derieva, Alicia Ostriker, Dennis Nurkse, Tomas Venclova, Mariela Griffor, John Kinsella et Gunnar Harding. En outre, Ars Interpres a publié des traductions de poésie internationale, de nouvelles versions de poèmes classiques et des traductions de poètes européens et russes du passé tels que Giacomo Leopardi, Gerrit Achterberg et Osip Mandelstam. L'équipe de la revue organise le festival annuel de poésie Ars Interpres.
Ars Longa_Vita_Brevis_(album)/Ars Longa Vita Brevis (album):
Ars Longa Vita Brevis est le deuxième album du groupe de rock progressif anglais The Nice.
Ars Magica/Ars Magica :
Ars Magica est un jeu de rôle se déroulant dans "Mythic Europe" - une version historiquement ancrée de l'Europe et du Levant autour de l'an 1200, avec la vanité supplémentaire que les conceptions du monde répandues dans le folklore et les institutions du Haut Moyen Âge sont une réalité factuelle (une situation connue officieusement sous le nom de « paradigme médiéval »). L'implication des joueurs tourne autour d'une organisation de mages et de leurs alliés et ennemis à la fois mondains et surnaturels. Le jeu a été développé à l'origine par Jonathan Tweet et Mark Rein-Hagen, avec sa première édition publiée en 1987. L'édition actuelle (la cinquième du jeu) a été écrite par David Chart et publiée en 2004 par Atlas Games, qui continue de développer du nouveau matériel. pour ça. Ars Magica a été l'un des premiers exemples d'un système de troupe. Les premières éditions recommandaient aux joueurs de collaborer pour créer le monde et l'histoire de la campagne avec : Chaque joueur ayant la possibilité d'être le guide de l'histoire. (par exemple, alternant par session de jeu, «chapitre» d'une histoire ou au gré de la troupe) Ce schéma a été désaccentué dans les éditions récentes; dans la cinquième édition, il est relégué à un style de jeu facultatif décrit à la fin du livre. Alternativement, une troupe peut sélectionner un joueur comme guide d'histoire "alpha" responsable de l'intrigue globale, et un ou plusieurs guides d'histoire "bêta" pour exécuter des sessions et/ou des histoires périphériques. Chaque joueur ayant plus d'un personnage ; lorsque le personnage principal n'a pas l'opportunité ou la raison de participer à une session (généralement en raison d'une activité de laboratoire ou de bibliothèque), un personnage secondaire est joué. Pour améliorer « l'authenticité » du cadre historique, le jeu utilise le latin médiéval pour un certain nombre de termes, en particulier dans la caractéristique la plus importante du jeu, un système de magie hermétique.
Ars Magica_(homonymie)/Ars Magica (homonymie) :
Ars Magica est un jeu de rôle fantastique. Ars Magica peut également faire référence à : Ars Magica (roman de Judith Tarr), un roman de 1989 de Judith Tarr Ars Magica (roman de Nerea Riesco), un roman de 2007 de Nerea Riesco
Ars Magica_(roman)/Ars Magica (roman):
Ars Magica est le deuxième roman de l'auteur espagnol Nerea Riesco, publié pour la première fois le 4 mai 2007. Ses droits sont vendus pour traduction en italien, allemand, polonais, portugais, russe et roumain.
Ars Magna/Ars Magna :
Ars Magna peut faire référence à : Ars Magna (livre de Cardano), un livre d'algèbre du XVIe siècle Ars Magna (livre de Llull), un ouvrage philosophique du XIVe siècle
Ars Magna_(livre_Cardano)/Ars Magna (livre Cardano):
L'Ars Magna (Le Grand Art, 1545) est un important livre en langue latine sur l'algèbre écrit par Gerolamo Cardano. Il a été publié pour la première fois en 1545 sous le titre Artis Magnae, Sive de Regulis Algebraicis Liber Unus (Livre numéro un sur le grand art ou les règles de l'algèbre). Il y eut une deuxième édition du vivant de Cardano, publiée en 1570. Il est considéré comme l'un des trois plus grands traités scientifiques du début de la Renaissance, avec le De revolutionibus orbium coelestium de Copernic et le De humani corporis fabrica de Vésale. Les premières éditions de ces trois livres ont été publiées en l'espace de deux ans (1543-1545).
Ars Magna_Lucis_et_Umbrae/Ars Magna Lucis et Umbrae :
Ars Magna Lucis et Umbrae ("Le grand art de la lumière et de l'ombre") est une œuvre de 1646 du savant jésuite Athanasius Kircher. Il a été dédié à Ferdinand IV, roi des Romains et publié à Rome par Lodovico Grignani. Une deuxième édition fut publiée à Amsterdam en 1671 par Johann Jansson. : xxxiii Ars Magna fut la première description publiée en Europe de l'illumination et de la projection d'images. Le livre contient la première illustration imprimée de Saturne et l'édition 1671 contenait également une description de la lanterne magique. : 15 Ars magna lucis et umbrae suivi peu après les travaux de Kircher sur le magnétisme, Magnes sive de Arte Magnetica (1641) et le titre était jouer sur les mots. Dans son introduction, Kircher note que le mot « magna » faisait allusion aux pouvoirs de l'aimant, de sorte que le titre pouvait également être lu « L'art magnétique de la lumière et de l'ombre ». Le travail était bien connu depuis plusieurs décennies.: 101
Ars Magnésie/Ars Magnésie :
Ars Magnesia (L'art magnétique) était un livre sur le magnétisme du savant jésuite Athanasius Kircher en 1631. C'était son premier ouvrage publié, écrit alors qu'il était professeur d'éthique et de mathématiques, d'hébreu et de syriaque à l'Université de Würzburg. Il a été publié à Würzburg par Elias Michael Zink.
Ars Mathematica/Ars Mathematica :
Ars Mathematica peut faire référence à : Ars Mathematica (organisation) - une association artistique basée à Paris Ars Mathematica Contemporanea - une revue de recherche
Ars Mathematica_(organisation)/Ars Mathematica (organisation) :
Ars Mathematica (latin pour "[l'] art mathématique") est une organisation internationale à but non lucratif basée à Paris, en France, fondée en 1992 par Christian Lavigne et Alexandre Vitkine pour promouvoir l'interconnexion entre l'art, la science et la technologie, avec un un accent particulier sur la sculpture numérique. Depuis 1993, l'association organise une exposition biennale de sculpture numérique. "Intersculpt '95", la deuxième exposition, a été parrainée conjointement par Computer and Sculpture Forum, basé aux États-Unis. Lors de l'expo, une visioconférence transatlantique entre Philadelphie et Paris a abouti à la création d'une sculpture commune, « the Temple Hands », d'après un concept de David Morris, et de la première télésculpture transatlantique, envoyée par Stewart DICKSON via Internet et matérialisée en Paris. Depuis 1996, de nombreuses sculptures numériques présentées lors des événements Intersculpt sont exposées sur Active Worlds, dans la zone DAAP fondée, organisée et gérée par le Pr. Derrick WOODHAM (professeur émérite à l'Université de Cincinnati).
Ars Mathematica_Contemporanea/Ars Mathematica Contemporanea :
Ars Mathematica Contemporanea est une revue scientifique trimestrielle à comité de lecture couvrant les mathématiques discrètes en relation avec d'autres branches des mathématiques. Il est publié par l'Université de Primorska en collaboration avec la Société des mathématiciens, physiciens et astronomes de Slovénie, l'Institut de mathématiques, de physique et de mécanique et la Société slovène de mathématiques discrètes et appliquées. Il s'agit d'une revue platine en libre accès, avec des articles publiés sous la licence Creative Commons Attribution 4.0.
Ars Minerve/Ars Minerve :
Ars Minerva est une compagnie d'opéra américaine fondée en 2013 par la mezzo-soprano Céline Ricci. Il est basé à San Francisco, en Californie. La compagnie, gérée comme une organisation à but non lucratif, produit des opéras italiens baroques peu connus, recherchés par le directeur fondateur. Ils ont été bien accueillis par le public et les critiques.
Ars Moriende/Ars Moriende :
Ars Moriende est un album du bassiste Jonas Hellborg, sorti en 1994 chez Day Eight Music. Interprété avec le percussionniste et chanteur diphonique Glen Velez, l'enregistrement est un voyage dans un état de méditation sur le thème de la vie et de la mort. Les trois pièces relativement longues racontent une histoire tour à tour relaxante et impétueuse, à la fois moderne et ancienne, familière et exotique. "Comme toujours, Hellborg surprend par son talent et son émotivité." (Walter Kolosky pour Jazz.com) L'album a reçu un Grammy suédois pour le meilleur album instrumental de l'année 1995.
Ars Musica/Ars Musica :
Fondé en 1989, Ars Musica est un festival annuel international de musique contemporaine qui se déroule à Bruxelles pendant plusieurs semaines, généralement en mars. Aujourd'hui, Ars musica est l'un des plus grands festivals mondiaux de musique contemporaine. Des compositeurs célèbres étaient tous présents : de Ligeti à Stockhausen, de Lachenmann à Huber, de Boulez à Berio.
Ars Musica_(album)/Ars Musica (album):
Ars Musica est le neuvième album du groupe de power metal espagnol Dark Moor, sorti le 18 juin 2013.
Ars Musicae_de_Barcelona/Ars Musicae de Barcelone :
Ars Musicae de Barcelona était un ensemble catalan d'interprétation de musique médiévale actif entre 1935 et 1979. Les directeurs étaient : Josep María Lamaña (1935–1957) ; ingénieur industriel et musicien amateur. Enric Gispert (1957-1972); un chef de chœur. Romà Escalas Llimona (1972-1979); directeur du Museu de la Música de Barcelona de 1981 à 2011. Victoria de Los Angeles a longtemps été associée au groupe, et son premier enregistrement (de 1942) est avec Lamaña. Jordi Savall et Montserrat Figueras ont tous deux joué au début de leur carrière avec Ars Musicae de Barcelone alors qu'il était dirigé par Gispert.
Ars Musici/Ars Musici :
Ars Musici est un label de musique classique allemand fondé à Fribourg-en-Brisgau en 1993 par Rudolf Ruby après sa retraite de Deutsche Harmonia Mundi. "Le label ARS MUSICI a été fondé à Fribourg (Breisgau) en 1993. Le label a rapidement été très demandé et est devenu l'un des labels allemands... Le label a été racheté en 2008 par Membran.
Ars Nova_(groupe_américain)/Ars Nova (groupe américain) :
Ars Nova était un groupe de rock progressif américain qui a joué et enregistré de 1967 à 1969. Le groupe comprenait deux anciens étudiants du Mannes College de New York : Wyatt Day (guitare, claviers, chant), qui a écrit ou co-écrit la plupart des chansons du groupe, et Jon Pierson (trombone, chant). Ils ont enregistré deux albums. Le premier était un album éponyme de 1968 pour le label Elektra, sur lequel le personnel comprenait Day, Pierson, Maury Baker (orgue, percussions), Giovanni Papalia (guitare solo), Bill Folwell (trompette, basse, chant) et Jonathan Raskin (basse, guitare, chant). Le groupe a été signé chez Elektra par Paul Rothchild, qui a produit leur album éponyme à Los Angeles, avec une composition supplémentaire de Greg Copeland et sorti en avril 1968. Cependant, le groupe s'est séparé après une performance soutenant The Doors au Fillmore East en mi-1968, à peu près au même moment où ils ont été promus avec un profil dans le magazine Life. Day et Pierson ont ensuite formé une nouvelle version du groupe, avec le guitariste Sam Brown, le trompettiste Jimmy Owens, le bassiste Art Koenig, le claviériste Warren Bernhardt et le batteur Joe Chasser. Ils ont enregistré un deuxième album, Sunshine & Shadows, qui est sorti sur Atlantic en 1969. L'ancien membre Bill Folwell est décédé le 2 octobre 2019, à l'âge de 80 ans.
Ars Nova_(groupe_japonais)/Ars Nova (groupe japonais) :
Ars Nova est un groupe de rock progressif japonais. Les membres du groupe sont Keiko Kumagai (claviers), Shinko "Panky" Shibata (guitare basse), Hazime (batterie) et Satoshi Handa (guitare). La musique d'Ars Nova comporte beaucoup de claviers - c'était particulièrement vrai entre 1998 et 2003 lorsque le groupe avait deux claviéristes. Les sons courants incluent l'orgue Hammond omniprésent, ainsi que des sons numériques plus récents. Presque toute leur musique est instrumentale. Les influences musicales du groupe sont ELP, Goblin, PFM, Rick Wakeman, Balletto di Bronzo et la musique classique. Kumagai, le claviériste, écrit toutes les compositions du groupe. Elle a joué sur l'album Ayreon Universal Migrator Part 2: Flight of the Migrator (2000). Pendant une grande partie de son histoire (jusqu'à ce que Hazime et plus récemment Handa se joignent), le groupe était entièrement féminin, inhabituel dans le monde du rock progressif.
Ars Nova_(ensemble_polonais)/Ars Nova (ensemble polonais) :
Ars Nova est un ensemble instrumental polonais de musique ancienne fondé à Varsovie en 1981 par pl:Jacek Urbaniak. L'ensemble instrumental a coopéré avec d'autres ensembles polonais de musique ancienne tels que Il Canto, Collegium Vocale Bydgoszcz et d'autres.
Ars Nova_(théâtre)/Ars Nova (théâtre):
Ars Nova est un théâtre Off-Broadway à but non lucratif situé dans le quartier Hell's Kitchen de New York. Ars Nova développe et produit du théâtre, de la comédie et de la musique créés par des artistes en début de carrière. Le théâtre a été fondé en 2002 à la mémoire de Gabe Wiener, un producteur de musique décédé à l'âge de 26 ans, par sa sœur Jenny Steingart et son mari Jon Steingart. La mission du théâtre est de fournir un lieu pour de nouvelles œuvres intelligentes et surprenantes d'artistes émergents.
Ars Nova_Copenhague/Ars Nova Copenhague :
Ars Nova Copenhagen est un ensemble vocal danois spécialisé dans l'interprétation de la musique chorale polyphonique de la Renaissance et de la nouvelle musique vocale. Il a été fondé en 1979 par le compositeur Bo Holten entre autres. En 1996, le chef d'orchestre hongrois Tamás Vetö est nommé chef d'orchestre principal par les chanteurs du groupe et Holten fonde son propre ensemble, Musica Ficta (Danemark). Ars Nova Copenhagen est désormais dirigé par Paul Hillier, et collabore régulièrement avec son ensemble Theatre of Voices. Les chanteurs du groupe sont actuellement (en août 2021) : Soprano : Ann-Christin Wesser Ingels, Kate Macoboy, Mari Øyrehagen Alto : Elenor Wiman, Laura Lamph, Hanne Marie le Fevre Ténor : Jakob Skjoldborg, Luís Toscano, Nils Greenhow Bass : Asger Lynge Petersen, Rasmus Kure Thomsen, Mikkel Tuxen
Ars Nova_Singers/Ars Nova Singers :
À distinguer d'Ars Nova (Copenhague), fondé en 1979, The Ars Nova Singers est un ensemble choral basé à Boulder, Colorado. Fondé en 1986, Ars Nova Singers est composé d'environ 40 chanteurs auditionnés sélectivement de la région métropolitaine de Boulder / Denver. Ars Nova a obtenu une reconnaissance nationale importante, enregistrant dix enregistrements solo acclamés par la critique ainsi que sept enregistrements avec le compositeur et instrumentiste de Boulder, Bill Douglas. Ars Nova interprète une variété de musique mais se spécialise dans les œuvres a cappella de maîtres de la Renaissance et les œuvres contemporaines de Compositeurs des XXe et XXIe siècles. Les réalisations musicales de l'ensemble comprennent des interprétations de la musique d'Hildegarde de Bingen, des concerts de l'intégrale de la Responsoria du compositeur de la fin de la Renaissance Carlo Gesualdo, des interprétations acclamées des chefs-d'œuvre a cappella de Rachmaninov (les Vêpres et la Liturgie de Saint-Jean) et la commande et création de nouvelles œuvres.
Ars poétique/Ars poétique :
Ars Poetica peut faire référence à : "Ars Poetica" (Horace), a c. 19 avant JC poème d'Horace "Ars Poetica" (Archibald MacLeish), un poème de 1926 d'Archibald MacLeish Ars poetica (Israël), un collectif de poésie israélien
Ars Poetica_(Archibald_MacLeish)/Ars Poetica (Archibald MacLeish):
"Ars poétique". écrit par Archibald MacLeish et publié pour la première fois en 1926, a été écrit comme une version du traité classique d'Horace, qui peut être traduit par «l'art de la poésie». Le poème de MacLeish, tout comme celui d'Horace (qui a été écrit au premier siècle de notre ère), peut être lu comme un véritable guide pour écrire de la poésie. Il peut être considéré comme un poème lyrique, composé de 24 lignes. Il est souvent qualifié de pilier de la poésie de la nouvelle critique et connu pour faire partie du mouvement de l'imagisme.
Ars Poetica_(Horace)/Ars Poetica (Horace):
" Ars Poetica ", ou " L'art de la poésie ", est un poème écrit par Horace c. 19 av. J.-C., dans lequel il conseille les poètes sur l'art d'écrire de la poésie et du théâtre. L'Ars Poetica a "exercé une grande influence dans les époques ultérieures sur la littérature européenne, notamment sur le théâtre français" et a inspiré poètes et auteurs depuis sa rédaction. S'il est bien connu depuis le Moyen Âge, il est utilisé dans la critique littéraire depuis la Renaissance.
Ars Praedicandi_Populo/Ars Praedicandi Populo :
L'Ars praedicandi populo (Manuel de prédication au peuple) est une œuvre littéraire écrite par Francesc Eiximenis en latin avant 1379. Ce livre appartient au genre des manuels de prédication, très développé au Moyen Âge par les scolastiques. Cette œuvre a été trouvée dans un manuscrit à Cracovie par le frère capucin Martí de Barcelona, ​​qui l'a transcrite et publiée en 1936.
Ars Rediviva/Ars Rediviva :
Ars Rediviva était un groupe de musique instrumentale classique tchèque, dont les performances historiquement informées ont joué un rôle clé dans la renaissance de la musique baroque en Tchécoslovaquie.
Ars Technica/Ars Technica :
Ars Technica (; un terme dérivé du latin que le site traduit par "l'art de la technologie", et parfois communément appelé Ars) est un site Web couvrant les actualités et les opinions dans les domaines de la technologie, de la science, de la politique et de la société, créé par Ken Fisher et Jon Stokes en 1998. Il publie des nouvelles, des critiques et des guides sur des questions telles que le matériel informatique et les logiciels, la science, la politique technologique et les jeux vidéo. Ars Technica était une propriété privée jusqu'en mai 2008, date à laquelle elle a été vendue à Condé Nast Digital, la division en ligne de Condé Nast Publications. Condé Nast a acheté le site, ainsi que deux autres, pour 25 millions de dollars et l'a ajouté au groupe Wired Digital de la société, qui comprend également Wired et, anciennement, Reddit. Le personnel travaille principalement à domicile et possède des bureaux à Boston, Chicago, Londres, New York et San Francisco. Les opérations d'Ars Technica sont principalement financées par la publicité et proposent un service d'abonnement payant depuis 2001.
Ars Vetus/Ars Vetus :
Ars vetus peut faire référence à L'ars antiqua dans la musique médiévale européenne La logica vetus dans la logique médiévale européenne
Ars antiqua/Ars antiqua :
Ars antiqua, également appelé ars veterum ou ars vetus, est un terme utilisé par les érudits modernes pour désigner la musique médiévale de l'Europe pendant le Haut Moyen Âge, entre 1170 et 1310 environ. Cela couvre la période de l'école de polyphonie Notre-Dame. (l'utilisation de lignes mélodiques multiples, simultanées et indépendantes), et les années suivantes qui voient le développement précoce du motet, une composition musicale chorale très variée. Habituellement, le terme ars antiqua est limité à la musique sacrée (d'église) ou polyphonique, à l'exclusion des chants monophoniques profanes (non religieux) des troubadours et des trouvères. Cependant, parfois, le terme ars antiqua est utilisé de manière plus vague pour désigner toute la musique européenne du XIIIe siècle, et un peu avant. Le terme ars antiqua est utilisé par opposition à ars nova (signifiant « nouvel art », « nouvelle technique » ou « nouveau style »), qui fait référence à la période d'activité musicale entre 1310 et 1375 environ.
Ars arcana/Ars arcana :
%5B%5BWikipedia%3ARedirect+for+discussion%5D%5D+debate+closed+as+delete #REDIRECT Magic in fiction
Ars cantus_mensurabilis/Ars cantus mensurabilis :
Ars cantus mensurabilis (latin pour l'art du chant mesurable) est un traité de théorie musicale du milieu du XIIIe siècle, c. 1250-1280 écrit par le théoricien de la musique allemand Franco de Cologne. Le traité a été écrit peu de temps après De Mensurabili Musica, un traité de Johannes de Garlandia, qui résumait un ensemble de six modes rythmiques en usage à l'époque. Dans la musique écrite en modes rythmiques, la durée d'une note ne pouvait être déterminée que dans son contexte. Ars cantus mensurabilis a été le premier traité à suggérer que les notes individuelles pouvaient avoir leurs propres durées indépendamment du contexte. Ce nouveau système rythmique était à la base du système de notation mensural et du style ars nova.
Ars combinatoria/Ars combinatoria :
Ars Combinatoria (art combinatoire) peut faire référence à : Une méthode logique décrite par Gottfried Leibniz dans son De Arte Combinatoria et attribuée à Ramon Llull Ars Combinatoria (revue), une revue mathématique canadienne Ars Combinatoria (1980) de Francisco Guerrero (compositeur) Ars Combinatoria pour petit orchestre (1981) du compositeur Milton Babbitt Musikalisches Würfelspiel , un système permettant d'utiliser des dés pour «générer» de la musique à partir d'options précomposées
Ars dictaminis/Ars dictaminis :
Ars dictaminis (ou ars dictandi) fait référence à l'art d'écrire des lettres. L'art d'écrire des lettres recoupe souvent l'art de la rhétorique.
Ars grammatica/Ars grammatica :
Un ars grammatica (anglais: art de la grammaire) est un titre générique ou propre pour les enquêtes sur la grammaire latine. Le premier ars grammatica semble avoir été composé par Remmius Palaemon (premier siècle de notre ère), mais il est maintenant perdu. L'ars grammatica la plus connue depuis l'Antiquité tardive est celle composée par Donat.
Ars historica/Ars historica :
Ars Historica était un genre d'historiographie humaniste à la fin de la Renaissance. Il a produit une petite bibliothèque de traités soulignant les aspects stylistiques de l'écriture de l'histoire en tant qu'œuvre d'art, mais introduisant également les apports de la philologie et de la critique textuelle dans ses préceptes et ses évaluations.
Ars longa,_vita_brevis/Ars longa, vita brevis :
Ars longa, vita brevis est une traduction latine d'un aphorisme d'origine grecque, signifiant grosso modo "l'habileté prend du temps et la vie est courte". L'aphorisme cite les deux premières lignes des Aphorismi de l'ancien médecin grec Hippocrate. La traduction latine familière Ars longa, vita brevis renverse l'ordre des lignes originales, soulignant l'impact durable de l'art sur la brièveté de la vie.
Ars lunga/Ars lunga :
Ars lunga, duo piano-violoncelle a été créé en 2009 à Erevan, en Arménie, par deux artistes arméniens de premier plan, le violoncelliste Aram Talalyan et la pianiste Julietta Vardanyan. Depuis lors, le groupe a donné de nombreux récitals à travers l'Arménie, les pays de la CEI, l'Extrême et le Proche-Orient, l'Europe. , Iran, participant à des festivals bien connus tels que "The Return festival", "National Cello Festival" à Erevan (Arménie) et "Fajr Festival" à Téhéran (Iran), "Moscow Autumn" festival de musique moderne, Festival de musique contemporaine ( Ukraine), Martisor Festival (Moldavie), "Deia music festival (Espagne)" et bien d'autres. "Ars lunga" s'est produit dans des lieux aussi prestigieux que Oji Hall (Tokyo), Moscow Composers Hall, Utrecht Conservatory, Vahdad Hall (Téhéran), Organ Hall (Cisnau, Moldova) etc. Depuis 2011, "Ars lunga" est actif en tant qu'ONG enregistrée à Erevan, Arménie. Un certain nombre de compositeurs bien connus ont écrit des pièces dédiées au Duo "ArsLunga": Hooshyar Khayam (Iran) Suren Zakaryan (Arménie) Artyom Kokzhaev (Russie Haig Boyadjian (USA) Jakov Jakoulov (USA) Rebecca Ashooghian (Iran) Mikhail Kokzhaev (Arménie) Au cours de la saison 2012-2013, le duo a enregistré en direct à la télévision arménienne - 3 ensembles de musique complète pour violoncelle et piano de Robert Schumann, Aram Khachaturian et Tigran Mansurian. Le répertoire du groupe s'étend à partir de compositions baroques originales des XVIIe et XVIIIe siècles (avec clavecin ou orgue au lieu de piano) pour compléter des séries d'œuvres classiques et romantiques standard telles que : Beethoven : intégrale des sonates et variations, Schumann : intégrale des pièces, Mendelssohn : intégrale des œuvres, Brahms : intégrale des sonates, etc. En 2013, l'ONG « Ars lunga » a achevé et a produit un projet d'enregistrement à grande échelle: "Anthologie de la musique arménienne pour violoncelle et piano". Il contient pratiquement toute la musique de 1900 à nos jours écrite pour piano et violoncelle par des compositeurs d'origine arménienne vivant à l'intérieur et à l'extérieur de la patrie. L'album contient 12 CD et 60 compositions. Cet album a été diffusé dans le monde entier et peut être trouvé dans les bibliothèques d'écoute des principales universités et conservatoires des États-Unis, de la Russie, de l'Allemagne, du Canada, des pays du Proche et de l'Extrême-Orient, de la Bibliothèque du Congrès (États-Unis), ainsi que dans plusieurs stations de radio publiques européennes et Unions de compositeurs des pays de la CEI. En janvier 2015, le duo a enregistré l'intégrale des œuvres du Père Komitas (Soghomon Soghomonyan) arrangées pour violoncelle et piano. L'enregistrement était dédié aux victimes du génocide arménien de 1915 (sponsor général - Grande Loge d'Arménie). Actuellement, le duo "Ars lunga" travaille sur le projet d'enregistrement "Anthologie du trio arménien" avec plusieurs violonistes arméniens qui vivent à travers le monde. La perspective et les objectifs principaux du duo "Ars lunga" sont d'interpréter et d'enregistrer de la musique contemporaine de compositeurs arméniens avec du monde.
Ars moriendi/Ars moriendi :
Les Ars moriendi ("L'art de mourir") sont deux textes latins apparentés datant d'environ 1415 et 1450 qui offrent des conseils sur les protocoles et les procédures d'une bonne mort, expliquant comment "bien mourir" selon les préceptes chrétiens de la fin du Moyen Âge. Âge. Il a été écrit dans le contexte historique des effets des horreurs macabres de la peste noire 60 ans plus tôt et des bouleversements sociaux qui en ont résulté au XVe siècle. Les premières versions ont très probablement été composées dans le sud de l'Allemagne. Il était très populaire, traduit dans la plupart des langues d'Europe occidentale et était le premier d'une tradition littéraire occidentale de guides de la mort et des mourants. Environ 50 000 exemplaires ont été imprimés pendant la période des incunables avant 1501 et d'autres éditions ont été imprimées après 1501. Sa popularité a diminué à mesure que le traité d'Erasme sur la préparation à la mort ( de praeparatione ad mortem , 1533) est devenu plus populaire. Il y avait à l'origine une "version longue" et une "version courte" ultérieure contenant onze images gravées sur bois comme images instructives qui pouvaient être facilement expliquées et mémorisées. Ces images gravées sur bois ont été diffusées à la fois sous forme d'imprimés et de gravures individuelles. Ils pourraient alors facilement être épinglés à un mur pour être visionnés. Les auteurs des deux textes sont inconnus, mais supposés être des ecclésiastiques dominicains, car ils font écho à la publication de Jean de Gerson, l'Opusculum Tripartitu, contenant une section intitulée De arte Moriendi. Gerson a peut-être été influencé par des références antérieures dans des « recueils de foi » datant du XIIIe siècle, mais le contenu était uniquement le sien.
Ars nova/Ars nova :
Ars nova (art nouveau en latin) fait référence à un style musical qui s'est épanoui dans le Royaume de France et ses environs à la fin du Moyen Âge. Plus particulièrement, il désigne la période comprise entre la préparation du Roman de Fauvel (années 1310) et la mort du compositeur Guillaume de Machaut en 1377. Le terme est parfois utilisé plus généralement pour désigner l'ensemble de la musique polyphonique européenne du XIVe siècle. Par exemple, le terme « ars nova italienne » est parfois utilisé pour désigner la musique de Francesco Landini et de ses compatriotes, bien que la musique Trecento soit le terme le plus courant pour la musique contemporaine du XIVe siècle en Italie. Le "ars" dans "ars nova" peut être lu comme "technique" ou "style". Le terme a été utilisé pour la première fois dans deux traités de musique, intitulés Ars novae musicae (Nouvelle technique de musique) (vers 1320) de Johannes de Muris, et un recueil d'écrits (vers 1322) attribué à Philippe de Vitry souvent simplement appelé "Ars nova" aujourd'hui. Le musicologue Johannes Wolf a appliqué le terme pour la première fois en tant que description d'une époque entière (par opposition à des personnes simplement spécifiques) en 1904. Le terme ars nova est souvent utilisé en juxtaposition avec deux autres termes périodiques, dont le premier, ars antiqua, fait référence à la musique de l'âge immédiatement précédent, remontant généralement à la période de la polyphonie de Notre-Dame (d'environ 1170 à 1320). En gros donc, ars antiqua désigne la musique du XIIIe siècle, et l'ars nova celle du XIVe ; de nombreuses histoires musicales utilisent les termes dans ce sens plus général. La période allant de la mort de Machaut (1377) jusqu'au début du XVe siècle, y compris les innovations rythmiques de l'ars subtilior, est parfois considérée comme la fin ou la fin de l'ars nova mais à d'autres moments une ère indépendante de la musique. D'autres périodes et styles musicaux ont été appelés à plusieurs reprises "art nouveau". Johannes Tinctoris a utilisé le terme pour décrire Dunstaple ; cependant, dans l'usage historiographique moderne, il est entièrement limité à la période décrite ci-dessus.
Ars nova_(homonymie)/Ars nova (homonymie) :
Ars nova est une période stylistique musicale de la fin du Moyen Âge, centrée sur la France. Ars nova peut aussi faire référence à :
Opéron Ars/opéron Ars :
En biologie moléculaire, l'opéron ars est un opéron présent dans plusieurs taxons bactériens. Il est nécessaire à la détoxification de l'arséniate, de l'arsénite et de l'antimonite. Ce système transporte l'arsénite et l'antimonite hors de la cellule. La pompe est composée de deux polypeptides, les produits des gènes arsA et arsB. Cette enzyme à deux sous-unités produit une résistance à l'arsénite et à l'antimonite. Cependant, l'arséniate doit d'abord être réduit en arsénite avant d'être extrudé. Un troisième gène, arsC, étend la spécificité du substrat pour permettre le pompage et la résistance de l'arséniate. ArsC est une arséniate réductase d'environ 150 résidus qui utilise du glutathion réduit (GSH) pour convertir l'arséniate en arsénite avec un résidu de cystéine actif redox dans le site actif. ArsC forme un complexe quaternaire actif avec le GSH, l'arséniate et la glutaredoxine 1 (Grx1). Les trois ligands doivent être présents simultanément pour que la réduction se produise.
Ars poetica_(Israël)/Ars poetica (Israël) :
Ars poetica (hébreu : ערס פואטיקה) est un groupe de poésie israélienne contemporaine. Le nom est à la fois un riff sur l'Art de la Poésie d'Horace, et sur le terme, ars, qui signifie proxénète en arabe, et en argot hébreu israélien "low-life", un terme péjoratif pour les hommes Mizrachi avec des connotations de maniérismes vulgaires. groupe a été lancé vers 2013 par le poète israélien Adi Keissar. Roy Hasan et Erez Biton sont parmi les membres les plus notables.
Ars subtilior/Ars subtilior :
Ars subtilior (latin pour «art plus subtil») est un style musical caractérisé par une complexité rythmique et notationnelle, centré sur Paris, Avignon dans le sud de la France, et aussi dans le nord de l'Espagne à la fin du XIVe siècle. Le style se retrouve également dans le répertoire chypriote français. Souvent, le terme est utilisé en contraste avec ars nova , qui s'applique au style musical de la période précédente d'environ 1310 à environ 1370; bien que certains chercheurs préfèrent considérer l'ars subtilior comme une sous-catégorie du style antérieur. Les principales sources d'ars subtilior sont le Codex de Chantilly, le Codex de Modène (Mod AM 5.24) et le Manuscrit de Turin (Torino J.II.9).
Arsa Sarasin/Arsa Sarasin :
Arsa Sarasin ( thaï : อาสา สารสิน ; né le 26 mai 1937) est un diplomate et homme d'affaires thaïlandais qui a été secrétaire privé principal du roi Bhumibol Adulyadej jusqu'à sa retraite en 2012.
Arsabenzène/Arsabenzène :
L'arsabenzène (nom IUPAC : arsinine) est un composé hétérocyclique organoarsenic de formule chimique C5H5As. Il appartient à un groupe de composés appelés hétéroarènes qui ont la formule générale C5H5E (E = N, P, As, Sb, Bi). Ce liquide sensible à l'air a une odeur d'oignon et se décompose en chauffant. L'arsabenzène est également un ligand ambidenté qui préfère se coordonner en utilisant les voies η1(As) ou η6(π). L'étude de l'arsabenzène et des composés apparentés a été une étape importante dans la compréhension des composés qui contiennent de multiples liaisons entre le carbone et des éléments plus lourds. L'étude des hétéroarènes a été commencée par Märkl, avec la synthèse du 2,4,6-triphénylphosphabenzène. Ceci est réalisé en traitant le sel de pyrylium 2,4,6-trisubstitué avec des phosphanes. Le premier dérivé de l'arsabenzène était le 9-arsaanthracène préparé par Jutzi et Bickelhaupt.
Arsaber/Arsaber :
Arsaber ( grec : Ἀρσαβήρ , de l' arménien Arshavir ), était un noble byzantin qui a tenté une usurpation infructueuse du trône impérial byzantin en 808.
Arsac/Arsac :
Arsac (prononciation française : ​[aʁsak]) est une commune du département de la Gironde dans le sud-ouest de la France.
Arsac-en-Velay/Arsac-en-Velay :
Arsac-en-Velay (prononciation française : [aʁsak ɑ̃ vəlɛ], littéralement Arsac en Velay ; occitan : Arsac de Velai) est une commune du département de la Haute-Loire dans le centre-sud de la France.
Arsaces/Arsaces :
Arsaces ou Arsakes (Ἀρσάκης, Arsákēs, forme graécisée du vieux persan 𐎠𐎼𐏁𐎣 R̥šakaʰ) est la forme grecque éponyme du nom dynastique de l'empire parthe d'Iran adopté par tous les dirigeants épigraphiquement attestés des dynasties arsacides. La forme indigène parthe et arménienne était parthe : 𐭀𐭓𐭔𐭊 Aršak et vieil arménien : Thanks Aršak . Les rois de ce nom incluent : Arsaces Ier de Parthie, c. 247–211 av. J.-C. Arsace II de Parthe, v. 211-191 avant JC, dans des séquences plus anciennes connues sous le nom de `` Artabanus I '' Arsaces de Pontus, client romain roi de Pontus dans la seconde moitié du 1er siècle avant JC, fils de Pharnaces II de Pontus Arsaces I d'Arménie, fils d'Artabanus III de Parthe , roi d'Arménie en 35 Arsaces II (Arshak II), roi d'Arménie vers 350–368 Arsaces III (Arshak III), roi d'Arménie 378–387 Arsakes, un dirigeant indo-scythe mineur
Arsaces (conspirateur) / Arsaces (conspirateur):
Arsaces ( grec : Ἀρσάκης ) était un conspirateur byzantin contre l' empereur Justinien I (r. 527-565). Il était l'instigateur du complot d'Artabanes. La principale source à son sujet est Procope.
Arsaces (son_of_Khosrov_IV_of_Armenia)/Arsaces (fils de Khosrov IV d'Arménie) :
Arsaces ( arménien : ұրշակ ) était un prince arménien de la dynastie arsacide d'Arménie qui a vécu dans la seconde moitié du 4ème siècle et peut-être la première moitié du 5ème siècle. Selon les généalogies modernes, Arsaces était un fils né des monarques arméniens Khosrov IV et Zruanduxt, tandis que son frère était Tigrane. Le père d'Arsaces, Khosrov IV était un prince arsacide qui fut le premier monarque arménien à servir de roi client de l'Arménie orientale sous la domination sassanide qui régna de 387 à 389. Sa mère Zruanduxt, était une princesse sassanide de Perse qui était la soeur du roi sassanide Shapur III qui a régné de 383 à 388. Arsaces a été nommé en l'honneur de son défunt parent Arsaces III (Arshak III), le dernier roi client romain d'Arménie. Il a également été nommé en l'honneur de ses ancêtres parthes, pontiens et arméniens qui ont régné avec ce nom en tant que roi. Il est né à une date inconnue dans la royauté de son père et a grandi en Arménie orientale. On ne sait pas s'il est devenu un chrétien de foi ou un adepte de la religion du zoroastrisme. En 389, le roi sassanide Bahram IV, détrôna Khosrov IV et le plaça en détention à Ctésiphon. Bahram IV n'était pas satisfait de Khosrov IV. Bahram IV considérait Khosrov IV, comme étant trop affirmé dans son autorité royale en tant que monarque client au pouvoir et a accompli divers actes dans sa royauté sans consultation de la dynastie sassanide. Bahram IV en 389 a remplacé Khosrov IV, avec son frère Vramshapuh en tant que roi client sassanide de l'Arménie arsacide. Après ce moment, le sort de Zruanduxt, Arsaces et Tigranes est inconnu.
Arsaces II_of_Parthia/Arsaces II of Parthia :
Arsaces II (; du grec : Ἀρσάκης ; en parthe : 𐭀𐭓𐭔𐭊 Aršak, persan : اشک Ašk), était le roi arsacide de Parthie de 217 avant JC à 191 avant JC.
Arsaces I_of_Armenia/Arsaces I d'Arménie :
Arsaces I d'Arménie, également connu sous le nom d'Arsaces I, Arshak I et Arsak (gouverné en 35 après JC) était un prince parthe qui était roi d'Arménie en 35 après JC. Arsaces I était le fils aîné du roi parthe Artabanus II de Parthie par une épouse anonyme. Après la mort du client romain, roi d'Arménie, Artaxias III, en 34 après JC, Artabanus II a décidé de mettre son fils sur le trône arménien. Artabanus II a fait Arsaces Ier roi d'Arménie et Arsaces a été accompagné en Arménie avec une armée forte. Cependant, l'empereur romain Tibère a refusé d'accepter Arsace Ier comme roi d'Arménie. Ainsi Tibère, avec le soutien du roi Pharasmanes I d'Iberia, a nommé le frère de Pharasmanes, Mithridates, pour être le nouveau roi arménien client romain. Pendant ce temps, le temps d'Arsaces I en tant que roi arménien a été bref. Moins d'un an après le début de son règne, Arsaces I a été empoisonné par ses serviteurs qui avaient été soudoyés pour exécuter l'acte. Après la mort d'Arsace Ier, Artaban II plaça un autre de ses fils, Orodes, sur le trône arménien. Cependant, Orodes dut bientôt affronter Mithridate dans une campagne militaire.
Arsaces I_of_Parthia/Arsaces I de Parthia :
Arsaces I (; du grec : Ἀρσάκης ; en parthe : 𐭀𐭓𐭔𐭊 Aršak, persan : اشک Ašk) fut le premier roi de Parthie, ainsi que le fondateur et éponyme de la dynastie arsacide de Parthe, régnant de 247 avant JC à 217 avant JC. Chef des Parni, l'une des trois tribus de la confédération Dahae, Arsaces fonda sa dynastie au milieu du IIIe siècle av. Empire séleucide. Il passa le reste de son règne à consolider son règne dans la région et stoppa avec succès les efforts des Séleucides pour reconquérir la Parthie. En raison des réalisations d'Arsaces, il est devenu une figure populaire parmi les monarques arsacides, qui ont utilisé son nom comme honorifique royal. Au moment de sa mort, Arsaces avait jeté les bases d'un État fort, qui finirait par se transformer en un empire sous son arrière-petit-neveu, Mithridates I, qui a pris l'ancien titre royal du Proche-Orient de Roi des rois. Arsaces a été succédé par son fils Arsaces II. Les sources littéraires sont très rares sur Arsaces, et proviennent exclusivement de récits grecs et romains contradictoires écrits des siècles après sa mort. De ce fait, son règne est peu connu. Son existence a même été remise en question par les érudits modernes, jusqu'à ce que de nouvelles études et découvertes archéologiques confirment son identité dans les années 1960.
Arsaces of_Pontus/Arsaces of Pontus :
Arsaces du Pont (florissant au 1er siècle av. J.-C.) était un prince du royaume du Pont. Il était un monarque d'ascendance macédonienne iranienne et grecque. Arsaces était le deuxième fils et le plus jeune enfant né du roi Pharnace II de Pontus et de sa femme sarmate. Il avait deux frères et sœurs aînés : un frère appelé Darius et une sœur appelée Dynamis. Ses grands-parents paternels étaient les monarques pontiens Mithridate VI et sa première épouse, sa sœur Laodice. Arsaces est né et a grandi dans le royaume du Pont et le royaume du Bosphore. Selon Strabon, Arsaces et Darius étaient gardés par un chef rebelle appelé Arsaces pendant un certain temps lorsqu'il tenait une forteresse assiégée par Polémon Ier et Lycomède de Comana. En 37 av. J.-C., Darius était mort et Arsace succéda à son frère comme roi du Pont. Il a été fait roi par le triumvir romain Marc Antoine. Selon Strabon, sous le règne d'Arsaces "il joua le rôle du souverain et excita la rébellion sans l'autorisation d'un préfet romain". Son règne en tant que roi fut court, car Arsaces mourut plus tard en 37 avant JC ou même peut-être en 36 avant JC. Mark Antony a mis sur le trône pontien en tant que successeur d'Arsace, Polemon I.
Arsace/Arsace :
Arsacia est un genre de papillon monotypique de la famille des Noctuidae. Sa seule espèce est Arsacia rectalis. Le genre et l'espèce ont été décrits par Francis Walker, le genre en 1866 et l'espèce en 1863. On le trouve des tropiques indo-australiens de l'Inde, du Sri Lanka au Queensland et aux îles Salomon.
Dynastie arsacide_(homonymie)/Dynastie arsacide (homonymie) :
La dynastie Arsacide était une dynastie royale iranienne qui a régné sur la Parthe, dans l'Iran moderne, de 247 avant JC à 224 après JC. Dynastie arsacide peut également faire référence à : Dynastie arsacide d'Arménie (54–428), Arménie Dynastie arsacide d'Ibérie (vers 189–284), Ibérie géorgienne Dynastie arsacide d'Albanie du Caucase (Ier-Ve siècle), Albanie du Caucase
Dynastie arsacide_d'Arménie/Dynastie arsacide d'Arménie :
La dynastie Arsacide ou Arshakuni ( arménien : ұրշակունի , romanisé : Aršakuni ), a régné sur le Royaume d'Arménie de 12 à 428. La dynastie était une branche de la dynastie Arsacide de Parthie . Les rois arsacides ont régné par intermittence tout au long des années chaotiques qui ont suivi la chute de la dynastie Artaxiad jusqu'en 62, lorsque Tiridate I a assuré le règne parthe des arsacides en Arménie. Cependant, il n'a pas réussi à établir sa ligne sur le trône, et divers membres arsacides de différentes lignées ont régné jusqu'à l'avènement de Vologases II, qui a réussi à établir sa propre ligne sur le trône arménien, qui gouvernerait le pays jusqu'à ce qu'il soit aboli. par l'empire sassanide en 428.Deux des événements les plus notables sous la domination arsacide de l'histoire arménienne étaient la conversion de l'Arménie au christianisme par Grégoire l'Illuminateur en 301 et la création de l'alphabet arménien par Mesrop Mashtots en c. 405. Le règne des Arsacides d'Arménie marqua la prédominance de l'iranisme dans le pays.
Dynastie arsacide_de_l'Albanie_caucasienne/Dynastie arsacide de l'Albanie du Caucase :
La dynastie des Arsacides était une dynastie d'origine parthe, qui régna sur le royaume d'Albanie du Caucase du IIIe au VIe siècle. Ils étaient une branche de la dynastie arsacide de Parthie et, avec les dirigeants arsacides de l'Arménie et de la péninsule ibérique voisines, ils formèrent une fédération familiale pan-arsacide.
Dynastie arsacide_d'Ibérie/Dynastie arsacide d'Ibérie :
La dynastie arsacide ou Arshakiani ( géorgien : არშაკიანი , romanisé : arshak'iani ), une branche de la dynastie arsacide de Parthie , a gouverné l'ancien royaume d'Ibérie ( Kartli , Géorgie orientale) de c. 189 jusqu'en 284 après JC. La dynastie Arsacide d'Iberia a été remplacée par la dynastie Chosroid.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Georges Contenau

Georges Abrial/Georges Abrial : Georges Abrial (1898 à Paris - 1970 à Vauville, Manche) était un des premiers aérodynamiciens français....