Rechercher dans ce blog

vendredi 8 avril 2022

Archbishop of Yangon


Archevêque du_Mont_Sinaï_et_Raithu/Archevêque du Mont Sinaï et Raithu :
Voici une liste des archevêques orthodoxes du mont Sinaï et de Raithu ( grec : Αρχιεπίσκοπος Σινά και Ραϊθώ ). L'Église du Sinaï est un corps autonome (étant donné que l'archevêque et abbé du monastère est élu par l'assemblée des moines (Confrérie du Sinaï) mais est ordonné par le patriarche grec orthodoxe de Jérusalem) de l'Église orthodoxe de Jérusalem : Eugenios (1567–1583) Anastasios (1583–1592) Laurentios (1592–1617) Ioasaf (1617–1661) Nektarios II (1661) Ananias (1661–1671) Ioannikios I (1671–1702) Kosmas (22 avril 1703 – 13 Février 1706) Athanasios IV (1708–1720) Ioannikios II (1721–1728) Nikiforos (1728–1747) Konstantios I (1748–1759) Kyrillos II (28 octobre 1759 – janvier/février 1790) Dorothée II (1794–1797) Konstantios II (1804 - 9 juillet 1859) Kyrillos III (7 décembre 1859 - 5 septembre 1867) Kallistratos (1867–1884) Porphyrios I (21 août 1885 - 7 mai 1904) Porphyrios II (7 mai 1904 - juillet 1926) Porphyrios III (29 juillet 1926 - 24 novembre 1968) Grigorios II (4 janvier 1969 - 11 septembre 1974) Damianos I (10 décembre 1974 - présent)
Archevêque de_Nikortsminda/Archevêque de Nikortsminda :
Liste des archevêques orthodoxes de Nikortsminda de l'Église orthodoxe et apostolique géorgienne : Elise (Jokhadze) (présente)
Archevêque de_Nikozi/Archevêque de Nikozi :
Voici une liste des archevêques de Nikozi de l'Église orthodoxe et apostolique géorgienne. Le siège fonctionne à l'église Zemo Nikozi de la Divinité. Isaïe (présent)
Archevêque d'_Ohrid/Archevêque d'Ohrid :
L'archevêque d'Ohrid est un titre historique donné au primat de l'archevêché d'Ohrid. L'archevêché a été créé en 1018 par abaissement du rang de patriarcat bulgare autocéphale au rang d'archevêché. L'autocéphalie de l'archevêché d'Ohrid est restée respectée pendant les périodes de domination byzantine, bulgare, serbe et ottomane sur la région de Macédoine et a continué d'exister jusqu'à son abolition en 1767. Aujourd'hui, les primats de l'Église orthodoxe macédonienne et de l'archevêché orthodoxe d'Ohrid sont tous deux prétendants au titre d'archevêque d'Ohrid.
Archevêque de_Perth/Archevêque de Perth :
Archevêque de Perth peut faire référence à : Archevêque anglican de Perth Archevêque catholique romain de Perth
Archevêque de_Petra/Archevêque de Petra :
L'archevêque de Petra était l'évêque métropolitain de la province de Palaestina Tertia. La conquête islamique au 7ème siècle avait éliminé le contrôle byzantin de la région et avec lui la protection des communautés chrétiennes. Cependant, les communautés chrétiennes palestiniennes et syriennes sont restées dans la région pendant une bonne partie de la période d'occupation islamique. Rétabli à l'époque des croisés, le diocèse couvrait la région d'Oultrejordain et comprenait le monastère Sainte-Catherine sur le mont Sinaï, bien que la protection des croisés s'étende rarement aussi loin. Les communautés franques se sont rapidement multipliées et avant la reconquête de Saladin, la région comptait de plus en plus de communautés catholiques. Suite à la destruction du royaume de Jérusalem par Saladin, le peu de protection qui existait pour les chrétiens a été éliminé et les communautés chrétiennes naissantes ont été rapidement détruites. Néanmoins, plusieurs monastères isolés à divers niveaux d'existence précaire ont continué, créant ainsi la nécessité de nommer des archevêques jusque dans la période moderne. Cependant, à la fin du 19e et au début du 20e siècle, les vestiges de la vie monastique et leurs quelques fidèles existants qui restaient ont été effectivement éliminés par les raids bédouins et turcs et avec eux le diocèse est devenu caduc.
Archevêque de_Riga/Archevêque de Riga :
Archevêque de Riga peut faire référence à : Église évangélique luthérienne de Lettonie#Archevêque de Riga, Archevêque métropolitain et primat de l'Église évangélique luthérienne de Lettonie (Église luthérienne et Communion anglicane/luthérienne de Porvoo) Archidiocèse catholique romain de Riga, Archevêque métropolitain de Lettonie dans le Archevêché de l'Église catholique romaine de Riga , les archevêques médiévaux qui détenaient l'autorité laïque sur la ville de Riga
Archevêque de_Rouen/Archevêque de Rouen :
c'est tellement bien
Archevêque de_Santiago/Archevêque de Santiago :
L'archevêque de Santiago peut faire référence à : l'archevêque de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice, en Espagne. Archevêque de Santiago (Chili)
Archevêque de_Shemokmedi/Archevêque de Shemokmedi :
Liste des archevêques orthodoxes de Shemokmedi de l'Église orthodoxe et apostolique géorgienne, centrée sur le monastère de Shemokmedi à Guria : Ioseb (présent)
Archevêque de_Southwark/Archevêque de Southwark :
L'archevêque de Southwark (Br [ˈsʌðɨk]) est l'Ordinaire de l'archidiocèse catholique romain de Southwark en Angleterre. En tant que tel, il est l'archevêque métropolitain de la province de Southwark. L'archidiocèse a une superficie de 3 000 km2 (1 200 milles carrés) et couvre les arrondissements de Londres au sud de la Tamise, le comté de Kent et la Medway Unitary Authority. Le siège métropolitain est à Southwark où le siège de l'archevêque est situé à l' église cathédrale métropolitaine de Saint George . Le onzième et actuel archevêque de Southwark est le très révérend John Wilson, qui a été nommé par le Saint-Siège le 10 juin 2019 et a été installé à la cathédrale Saint-Georges de Southwark le 25 juillet 2019.
Archevêque de_St._Angela_Gymnasium/Archevêque de St. Angela Gymnasium :
Le gymnase de l'archidiocèse St. Angela est un gymnase catholique allemand situé à Wipperfürth, en Rhénanie du Nord-Westphalie.
Archevêque de_St_Andrews/Archevêque de St Andrews :
L'évêque de St. Andrews ( gaélique écossais : Easbaig Chill Rìmhinn , écossais : Beeshop o Saunt Andras ) était le chef ecclésiastique du diocèse de St Andrews puis, à partir du 14 août 1472, en tant qu'archevêque de St Andrews ( gaélique écossais : Àrd- easbaig Chill Rìmhinn), l'archidiocèse de St Andrews. Le nom St Andrews n'est pas le nom original de la ville ou de l'église. À l'origine, c'était Cellrígmonaid ("église de la montagne du roi" d'où Cill Rìmhinn) située à Cennrígmonaid ("tête de la montagne du roi"); d'où la ville est devenue Kilrymont (c'est-à-dire Cellrígmonaid) dans l'orthographe non gaélique du Haut Moyen Âge. Aujourd'hui, St Andrews a remplacé à la fois Kilrymont (et ses variantes) ainsi que l'ancien terme anglais Anderston comme nom de la ville et de l'évêché. L'évêché lui-même semble provenir de la période 700–900. Au 11ème siècle, il est clair que c'était l'évêché le plus important d'Ecosse.
Archevêque de_St_Andrews_ (homonymie)/Archevêque de St Andrews (homonymie) :
Le titre d'archevêque de St. Andrews a existé dans un certain nombre d'églises en Ecosse: l' archevêque de St Andrews , ecclésiastique principal en Ecosse avant la Réforme (pour ces évêques, avec une liste complète, voir aussi évêque de St. Andrews ) le Archevêque de St Andrews , évêché de l' Église épiscopale d'Écosse parfois au cours du 17e siècle, maintenant remplacé par l' évêché de Saint Andrews, Dunkeld et Dunblane . Archevêque de Saint Andrews et d'Édimbourg, archidiocèse catholique romain refondé - en 2006 détenu par le cardinal Keith O'Brien.
Archevêque de_St_Andrews_and_Edinburgh/Archevêque de St Andrews et d'Edimbourg :
L'archevêque de St Andrews et d'Édimbourg est l'ordinaire de l'archidiocèse catholique romain de St Andrews et d'Édimbourg. L'archidiocèse couvre une superficie de 5 504 km2. Le siège métropolitain se trouve dans la ville d'Édimbourg où le siège de l'archevêque (cathedra) est situé à l'église cathédrale de Saint Mary. Le 8e et actuel archevêque est Leo Cushley.
Archevêque de_Suceava/Archevêque de Suceava :
Liste des archevêques orthodoxes de Suceava du Patriarcat roumain : Toader Arăpaşu (métropolitain de Suceava) (1977-1982) Pimen Zainea (premier archevêque de Suceava) (24 juin 1982 - 20 mai 2020)
Archevêque de_Sydney/Archevêque de Sydney :
Archevêque de Sydney peut faire référence à : Archevêque anglican de Sydney Évêques catholiques et archevêques de Sydney, depuis 1842 Archidiocèse de Sydney
Archevêque de_Tsilkani/Archevêque de Tsilkani :
Liste des archevêques orthodoxes de Tsilkani de l'Église orthodoxe et apostolique géorgienne : Zosime (présent)
Archevêque de_Tuam/Archevêque de Tuam :
L' archevêque de Tuam ( TEW-əm ; irlandais : Ard-Easpag Thuama ) est un archevêque qui tire son nom de la ville de Tuam dans le comté de Galway , en Irlande . Le titre a été utilisé par l'Église d'Irlande jusqu'en 1839 et est toujours utilisé par l'Église catholique.
Archevêque de_Turku_et_Finlande/Archevêque de Turku et de Finlande :
]
Archevêque d'Ouganda/Archevêque d'Ouganda :
La province ecclésiastique anglicane d'Ouganda, du Rwanda et du Burundi a été formée en 1961 suite à la division du diocèse d'Ouganda l'année précédente. Avant 1980, la province comprenait l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi et Boga, dans ce qui était alors le pays du Zaïre. En 1960, le diocèse d'Ouganda a été séparé et en 1961, les plus petits diocèses ont formé une province distincte, sous la direction de l'archevêque d'Ouganda, du Rwanda et du Burundi : Depuis juin 2012, l'Église d'Ouganda est divisée en 34 diocèses et relève de l'archevêque de Ouganda et évêque de Kampala.
Archevêque d'Uppsala/Archevêque d'Uppsala :
L'archevêque d'Uppsala (orthographié Upsala jusqu'au début du XXe siècle) a été le primat de Suède dans une succession ininterrompue depuis 1164, d'abord à l'époque catholique, puis à partir des années 1530 sous l'église luthérienne.
Archevêque de_Vienne/Archevêque de Vienne :
L'archevêque de Vienne est le prélat de l'archidiocèse catholique romain de Vienne qui est simultanément l'évêque métropolitain de sa province ecclésiastique qui comprend les diocèses d'Eisenstadt, Linz et St. Pölten. De 1469 à 1513, des évêques venus d'ailleurs sont nommés administrateurs. Le premier évêque résidant à Vienne était Georg von Slatkonia. De 1861 à 1918, les archevêques, en tant que membres du Herrenhaus, étaient représentés au Reichsrat de Cisleithania et portaient le titre de prince-archevêque.
Archevêque de Galles/Archevêque de Galles :
Le poste d'archevêque de Galles a été créé en 1920 lorsque l'Église du Pays de Galles a été séparée de l'Église d'Angleterre et dissoute. Les quatre diocèses gallois historiques faisaient auparavant partie de la province de Cantorbéry et relevaient donc de son archevêque. La nouvelle Église est devenue la province galloise de la Communion anglicane. Contrairement aux archevêques de Canterbury et d'York, qui sont nommés par la reine sur l'avis du Premier ministre, l'archevêque de Galles est l'un des six évêques diocésains du Pays de Galles, élus pour occuper ce poste en plus de leur propre diocèse. Avec l'établissement de la nouvelle province, il y a eu un débat pour savoir si un siège spécifique devait devenir le siège primatial, ou si une autre solution devait être adoptée. Des précédents ont été recherchés dans l'histoire des débuts du christianisme au Pays de Galles, St David's ayant une prééminence discutable parmi les sièges. Un archevêché catholique romain de Cardiff avait été créé en 1916. Au lieu de cela, il a été décidé que l'un des évêques diocésains devrait détenir le titre d'archevêque de Galles en plus de son propre siège. Le caractère circulant du poste était justifié par la géographie galloise et par le précédent ecclésiastique de la province de Numidie (dont saint Augustin d'Hippone avait été évêque). L'archevêque est choisi à Llandrindod Wells, étant un point central du pays. Le premier archevêque a été choisi dans l'ancienne église paroissiale de Llandrindod, mais ces dernières années, l'église Holy Trinity a été utilisée. Les archevêques successifs ont non seulement représenté différentes zones géographiques, mais également différentes tendances au sein de l'anglicanisme. Au milieu du XXe siècle, les problèmes linguistiques occupaient une place importante dans les mandats successifs d'Edwin Morris (qui ne parlait pas le gallois) et de Glyn Simon (qui sympathisait avec les partisans de l'utilisation de la langue galloise). Morris représentait à certains égards la large ecclésiastique caractéristique du premier occupant du poste nouvellement créé, AG Edwards, tandis que Simon héritait à bien des égards de la vision anglo-catholique du deuxième archevêque, Charles Green (mais sans son autoritarisme). Vers la fin de sa période au pouvoir, Gwilym Williams était l'une des trois personnalités galloises de premier plan dans une députation pour garantir le statut de la langue qui avait été contestée par Margaret Thatcher. Il a également été décisif dans la décision d'ordonner des femmes prêtres. L'ancien archevêque de Cantorbéry, Rowan Williams, par la suite maître du Magdalene College de Cambridge, était archevêque de Galles et évêque de Monmouth. Williams a été remplacé par Barry Morgan, qui a signé "Barry Cambrensis". Morgan a supervisé la première consécration d'une femme évêque dans la province et s'est fait remarquer pour son radicalisme dans d'autres domaines, notamment le mariage homosexuel, et sa volonté de se prononcer sur des questions politiques, notamment la dévolution, l'immigration et le don d'organes. Au moment de sa retraite en 2017, il était l'archevêque principal de la Communion anglicane par ancienneté. L'archevêque suivant était John Davies, qui avait été l'évêque principal de l'Église du Pays de Galles, et a été élu le 6 septembre 2017 après agissant comme archevêque après la retraite de Morgan. Il fut le premier évêque de Swansea et Brecon à occuper le poste d'archevêque. Il a pris sa retraite à la fois en tant qu'évêque de Swansea et Brecon et en tant qu'archevêque le 2 mai 2021. Edwards, le premier archevêque, évêque de St Asaph, était soutenu dans le diocèse de St Asaph par le seul évêque de Maenan; Barry Morgan était soutenu par un évêque adjoint de Llandaff. Le 6 décembre 2021, Andy John, évêque de Bangor, a été élu archevêque du Pays de Galles par un collège électoral de l'Église du Pays de Galles réuni à l'église Holy Trinity, Llandrindod Wells; son élection a été confirmée (et donc il a pris légalement le siège archiépiscopal) immédiatement.
Archevêque de_Westminster/Archevêque de Westminster :
L'archevêque de Westminster dirige le diocèse catholique romain de Westminster, en Angleterre. Le titulaire est le métropolite de la province de Westminster, chef métropolitain d'Angleterre et du Pays de Galles et, selon la coutume, est élu président de la Conférence des évêques catholiques d'Angleterre et du Pays de Galles, et donc de facto porte-parole de l'Église catholique en Angleterre. et le Pays de Galles. Tous les anciens archevêques de Westminster sont devenus cardinaux. Bien que tous les évêques de l'épiscopat diocésain restauré aient pris de nouveaux titres, comme celui de Westminster, ils se sont vus dans la continuité de l'Église pré-Réforme et des vicaires apostoliques post-Réforme et des évêques titulaires. Westminster, en particulier, se considérait comme la continuité de Cantorbéry, d'où la similitude des armoiries des deux sièges, Westminster estimant y avoir plus droit puisqu'il comporte le pallium, symbole distinctement catholique de communion avec le Saint Voir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cercyon analis

Cerconota inturbatella/Cerconota inturbatella : Cerconota inturbatella est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae décrit...