Rechercher dans ce blog

jeudi 31 mars 2022

Angistorhinopsis ruetimeyeri


Angilbert/Angilbert :
Angilbert (c. 760 - 18 février 814) était un noble poète franc qui a été éduqué sous Alcuin et a servi Charlemagne en tant que secrétaire, diplomate et gendre. Il est vénéré comme un saint pré-Congrégation et est toujours honoré le jour de sa mort, le 18 février.

Angilbert II/Angilbert II :
Angilbert II (appelé Angilberto da Pusterla) fut archevêque de Milan du 27 ou 28 juin 824 à sa mort le 13 décembre 859. Il succéda à Angilbert Ier. Comme son prédécesseur Anselme Ier, qui conseilla à Bernard de se rebeller en 817, Angilbert conseilla au Roi d'Italie, cette fois Lothaire Ier, se révolte contre son souverain impérial en 833. En 837, il sert d'intermédiaire entre Lothaire et l'empereur Louis le Pieux. En 844 et de nouveau en mai 859, après que Lothaire eut atteint l'empereur, Anselme fut nommé pour agir en tant que missus dominicus dans sa province. L'année précédente, il était à Rome pour le couronnement de Louis II en tant que rex Langobardorum le 15 juin. Il s'y retrouve en avril 850 pour le sacre impérial de Louis. Cette année-là, il assiste au synode réformateur de Pavie. Il a également défendu la cause du diacre Anspert, plus tard archevêque, le 20 juin 857. Angilbert a été le donateur d'un autel d'or pour l'église de Sant'Ambrogio à Milan, et a également financé sa rénovation.
Angim/Angim :
L'œuvre connue sous son incipit, Angim, "Le retour de Ninurta à Nippour", est un poème de louange mythologique plutôt obséquieux de 210 lignes pour l'ancien dieu guerrier mésopotamien Ninurta, décrivant son retour à Nippour après une expédition dans les montagnes (KUR ), où il se vante de ses triomphes contre les "terres rebelles" (KI.BAL), se vantant d'Enlil dans l'Ekur, avant de retourner au temple d'Ešumeša - pour "manifester son autorité et sa royauté". L'ancienne épopée sumérienne avait été dotée d'une traduction akkadienne intralinéaire au cours du deuxième millénaire.
Angine/Angine :
L'angine, également connue sous le nom d'angine de poitrine, est une douleur ou une pression thoracique, un symptôme de maladie coronarienne, généralement due à un flux sanguin insuffisant vers le muscle cardiaque (myocarde). L'angine est généralement due à une obstruction ou un spasme des artères qui irriguent le sang. le muscle cardiaque. Les autres causes comprennent l'anémie, les rythmes cardiaques anormaux et l'insuffisance cardiaque. Le principal mécanisme d'obstruction de l'artère coronaire est l'athérosclérose dans le cadre de la maladie coronarienne. Le terme dérive du latin "angere" ("étrangler") et pectus ("poitrine"), et peut donc être traduit par "une sensation d'étranglement dans la poitrine". Il existe une faible relation entre la gravité de la douleur et le degré de privation d'oxygène dans le muscle cardiaque, où il peut y avoir une douleur intense avec peu ou pas de risque d'infarctus du myocarde (crise cardiaque) et une crise cardiaque peut survenir sans douleur. Dans certains cas, l'angine de poitrine peut être assez grave. Au début du 20e siècle, c'était un signe connu de mort imminente. Cependant, compte tenu des thérapies médicales actuelles, les perspectives se sont considérablement améliorées. Les personnes âgées en moyenne de 62 ans et souffrant d'angine de poitrine modérée à sévère (classement par classes II, III et IV) ont un taux de survie à cinq ans d'environ 92 %. Aggravation des crises d'angine de poitrine, angine de poitrine soudaine au repos , et l'angor durant plus de 15 minutes sont des symptômes d'angor instable (généralement regroupés avec des affections similaires au syndrome coronarien aigu). Comme ceux-ci peuvent précéder une crise cardiaque, ils nécessitent des soins médicaux urgents et sont, en général, traités de la même manière que l'infarctus du myocarde.
Angine (homonymie)/Angine (homonymie) :
L'angine est un terme médical faisant généralement référence à une constriction des voies respiratoires ou, par extension, à une restriction du flux sanguin. Il peut se référer spécifiquement à : Angine de poitrine, douleur thoracique due à une ischémie (un manque de sang et donc d'apport d'oxygène) du muscle cardiaque Angine de poitrine, un sentiment subjectif de mourir, qui peut accompagner une ischémie cardiaque ou d'autres affections douleur abdominale postprandiale qui survient chez les personnes dont le débit sanguin est insuffisant pour répondre aux exigences viscérales angine de Ludwig, une infection grave et potentiellement mortelle des tissus du plancher buccal angine de Prinzmetal, un syndrome consistant généralement en une douleur thoracique cardiaque au repos qui survient dans les cycles angine de Vincent, infection des amygdales causée par les spirochètes et les tréponèmes. Parfois confondue avec la gingivite ulcérative nécrosante ("bouche des tranchées") - infection des gencives entraînant une inflammation, des saignements, une ulcération profonde et une nécrose des tissus gingivaux Herpangine, cloques pharyngées causées par le virus Coxsackie A ou l'échovirus
Angine bulleuse_hémorragique/Angine bulleuse hémorragique :
L'angine bulleuse hémorragique est une affection des muqueuses caractérisée par l'apparition soudaine d'une ou plusieurs cloques de sang dans la cavité buccale. : 808 Les lésions, qui peuvent être causées par un léger traumatisme des tissus buccaux tels que des aliments chauds, se rompent généralement rapidement et guérir sans cicatrice ni inconfort supplémentaire. La condition n'est pas grave, sauf dans de rares cas où une grande bulle qui ne se rompt pas spontanément peut provoquer une obstruction des voies respiratoires. Les cloques affectent généralement le palais ou l'oropharynx, et sont souvent de longue durée dans la mesure où les patients les éclatent pour un soulagement symptomatique.
Équivalent angineux/Équivalent angineux :
Un équivalent angineux est un symptôme tel que l'essoufflement (dyspnée), la transpiration (transpiration), une fatigue extrême ou une douleur à un site autre que la poitrine, survenant chez un patient à haut risque cardiaque. Les équivalents angineux sont considérés comme des symptômes d'ischémie myocardique. Les équivalents angineux sont considérés comme ayant la même importance que l'angine de poitrine chez les patients présentant une élévation des enzymes cardiaques ou certains changements à l'électrocardiogramme qui sont le diagnostic d'ischémie myocardique.
Pic d'angine/pic d'angine :
Le pic d'Anginda (അങ്ങിണ്ട മുടി) est une montagne dans les collines Nilgiri des Ghâts occidentaux à la frontière du district de Nilgiris au Tamil Nadu et du district de Palakkad au Kerala. Il a une altitude de 2 383 mètres (7 818 pieds) et est le plus haut sommet du parc national de Silent Valley. Il se trouve juste au sud du col de Sispara et forme la limite la plus méridionale du parc national de Mukurthi au Tamil Nadu. Il y a une vue imprenable sur Anginda depuis la tour d'observation de 30 m du centre des visiteurs de Sairandhri. La rivière Kunthipuzha, qui est un affluent de Bharathappuzha, prend sa source au sommet d'Anginda. Il existe une population endémique et en voie de disparition de la grive rieuse Nilgiri dans la ceinture Anginda-Sispara à l'intérieur du parc national de Silent Valley. Les randonneurs sérieux peuvent emprunter un itinéraire de randonnée de 4 jours, partant de Mukkali en passant par Sairandhri, Poochipara, Walakkad et Sispara jusqu'à Anginda.
Contrefort Angino/Contrefort Angino :
Angino Buttress est une montagne proéminente de type contrefort située près du centre des cascades de glace de Skelton dans la Terre Victoria, en Antarctique. Il a été nommé par le Comité consultatif sur les noms antarctiques en 1964 pour Ernest E. Angino, géologue à la station McMurdo, 1959–60.
Anginon/Anginon :
Anginon est un genre de plante à fleurs des Apiacées, avec 13 espèces. Il est endémique de l'Afrique australe.
Anginon streyi/Anginon streyi :
Anginon streyi est une espèce de plante à fleurs de la famille des Apiacées. Il est endémique de Namibie. Son habitat naturel est un maquis sec subtropical ou tropical.
Anginopachrie/Anginopachrie :
Anginopachria est un genre de coléoptères de la famille des Dytiscidae, contenant les espèces suivantes : Anginopachria prudeki Wewalka, Balke, Hájek & Hendrich, 2005 Anginopachria schoedli Wewalka, Balke, Hájek & Hendrich, 2005 Anginopachria ullrichi (Balke & Hendrich, 1999)
Angioblaste/Angioblaste :
Les angioblastes (ou cellules vasoformatrices) sont des cellules embryonnaires à partir desquelles est issu l'endothélium des vaisseaux sanguins. Ils sont dérivés du mésoderme embryonnaire. Les vaisseaux sanguins apparaissent d'abord dans plusieurs zones vasculaires dispersées qui se développent simultanément entre l'endoderme et le mésoderme du sac vitellin, c'est-à-dire à l'extérieur du corps de l'embryon. Ici, un nouveau type de cellule, l'angioblaste, se différencie du mésoderme. Ces cellules, en se divisant, forment de petites masses syncytiales denses, qui se rejoignent bientôt avec des masses similaires au moyen de fins processus pour former des plexus. Ils forment des capillaires par vasculogenèse et angiogenèse. Les angioblastes sont l'un des deux produits formés à partir d'hémangioblastes (l'autre étant des cellules souches hématopoïétiques multipotentes).
Facteurs_de_croissance_angiocrines/Facteurs de croissance angiocrines :
Les facteurs de croissance angiocrines sont des molécules présentes dans les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins qui peuvent stimuler les activités de réparation spécifiques aux organes dans les organes endommagés ou malades. Les cellules endothéliales possèdent des gènes spécifiques aux tissus qui codent pour des facteurs de croissance uniques, des molécules d'adhésion et des facteurs régulant le métabolisme. L'atlas a documenté des centaines de gènes déjà connus qui n'avaient jamais été associés à ces cellules. Les organes dictent la structure et la fonction de leurs propres vaisseaux sanguins, y compris les molécules de réparation qu'ils sécrètent. Chaque organe produit des vaisseaux sanguins avec une forme et une fonction uniques qui répondent aux exigences métaboliques de cet organe.
Angiodysplasie/Angiodysplasie :
En médecine (gastro-entérologie), l'angiodysplasie est une petite malformation vasculaire de l'intestin. C'est une cause fréquente de saignements gastro-intestinaux et d'anémie autrement inexpliqués. Les lésions sont souvent multiples et impliquent fréquemment le caecum ou le côlon ascendant, bien qu'elles puissent survenir à d'autres endroits. Le traitement peut consister en des interventions coloscopiques, une angiographie et une embolisation, des médicaments ou parfois une intervention chirurgicale.
Œdème de Quincke/œdème de Quincke :
L'œdème de Quincke est une zone de gonflement (œdème) de la couche inférieure de la peau et des tissus juste sous la peau ou les muqueuses. Le gonflement peut se produire au niveau du visage, de la langue, du larynx, de l'abdomen ou des bras et des jambes. Souvent, il est associé à de l'urticaire, qui gonfle dans la peau supérieure. Le début dure généralement de quelques minutes à quelques heures. Le mécanisme sous-jacent implique généralement l'histamine ou la bradykinine. La version liée à l'histamine est due à une réaction allergique à des agents tels que des piqûres d'insectes, des aliments ou des médicaments. La version liée à la bradykinine peut survenir en raison d'un problème héréditaire connu sous le nom de déficit en inhibiteur de la C1 estérase, de médicaments connus sous le nom d'inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou d'un trouble lymphoprolifératif. Le traitement pour protéger les voies respiratoires peut inclure l'intubation ou la cricothyroïdotomie. L'œdème de Quincke lié à l'histamine peut être traité avec des antihistaminiques, des corticostéroïdes et de l'épinéphrine. Chez les personnes atteintes d'une maladie liée à la bradykinine, un inhibiteur de la C1 estérase, l'écallantide ou l'icatibant peuvent être utilisés. Du plasma frais congelé peut être utilisé à la place. Aux États-Unis, la maladie touche environ 100 000 personnes par an.
Angiofibrome/Angiofibrome :
L'angiofibrome (AGF) est un terme descriptif pour un large éventail de lésions bénignes de la peau ou des muqueuses (c'est-à-dire la membrane externe qui tapisse les cavités corporelles telles que la bouche et le nez) dans lesquelles les individus ont : 1) des papules bénignes, c'est-à-dire des élévations de la taille d'une tête d'épingle qui manque de preuves visibles de la présence de liquide ; 2) des nodules, c'est-à-dire de petites masses fermes généralement > 0,1 cm de diamètre ; et/ou 3) des tumeurs, c'est-à-dire des masses souvent considérées comme ~0,8 cm ou plus. Les lésions d'AGF partagent des aspects macroscopiques (c'est-à-dire grossiers) et microscopiques communs. Grossièrement, les lésions d'AGF consistent en plusieurs papules, un ou plusieurs nodules de couleur chair à érythémateux, en forme de dôme, ou généralement une seule tumeur. Au microscope, ils sont constitués de cellules fusiformes et étoilées centrées autour de vaisseaux sanguins dilatés et à parois minces dans un arrière-plan de faisceaux grossiers de collagène (c'est-à-dire le principal composant fibreux du tissu conjonctif). Les angiofibromes ont été divisés en différents types, mais un type spécifique a généralement reçu des noms multiples et très différents dans différentes études. La liste suivante donne une brève description des types d'AFG et de leurs noms alternatifs. Angiofibrome cutané : ces papules, nodules et/ou lésions tumorales apparaissent sur : 1) le visage et sont généralement appelées papules fibreuses ; 2) le pénis et sont généralement appelés papules péniennes nacrées ; et 3) sous un ongle ou un ongle et sont généralement appelés angiofibromes périunguéaux. Certaines de ces lésions cutanées d'AGF surviennent chez des personnes atteintes d'une ou plusieurs des 3 maladies génétiques différentes : la sclérose tubéreuse, la néoplasie endocrinienne multiple de type 1 et le syndrome de Birt-Hogg-Dube. Voici des exemples de ces angiofibromes cutanés et leurs noms alternatifs. Les papules fibreuses sont également appelées angiofibromes faciaux et étaient autrefois et à tort appelées adénome sébacé (les papules fibreuses ne sont pas liées aux glandes sébacées). Ils se développent chez jusqu'à 8 % de la population adulte générale et se présentent sous la forme de 1 à 3 papules roses à rouges en forme de dôme dans les zones centrales du visage, du nez et/ou des lèvres. Environ 75 % des personnes atteintes de sclérose tubéreuse présentent des papules fibreuses dans leur enfance ou leur petite enfance ; lorsqu'elles sont associées à cette maladie rare, les lésions se présentent souvent sous la forme de multiples papules en motifs symétriques en forme de papillon sur les joues et le nez. Des papules fibreuses se produisent également chez les personnes atteintes de néoplasie endocrinienne multiple de type 1 (une étude réalisée au Japon a révélé que 43% des personnes atteintes de cette maladie génétique portaient des angiofibromes faciaux) et, plus rarement, chez les personnes atteintes du syndrome de Birt-Hogg-Dube. Les papules péniennes nacrées sont également appelées hirsuties coronae glandis, papilles coronae glandis, papillomatose corona pénis, corona capillitii et papillomes hirsutoïdes. Ces lésions se développent chez jusqu'à 30 % des hommes pendant leur puberté ou, moins fréquemment, au début de l'âge adulte. Ils se présentent généralement sous la forme de nombreuses papules de couleur blanche à couleur peau situées circonférentiellement autour de la couronne du pénis ou, moins fréquemment, de la face ventromédiane de la couronne près du frein du pénis. (La papillomatose vestibulaire, également appelée papillome vulvaire hirsutoïde, papillomatose squameuse vulvaire, micropapillomatose labiale et micropapillome vestibulaire squameux, est l'équivalent féminin des papules péniennes nacrées chez l'homme. Elle n'a pas été officiellement appelée angiofibrome.) Les angiofibromes périunguéaux sont également appelés tumeurs de Koenen. , les fibromes péri-unguéaux et les fibromes sous-unguéaux. De plus, ces tumeurs étaient autrefois considérées comme un type d'angiofibrome acral (voir description ci-dessous). Ces lésions se présentent sous la forme de nodules multiples ou de tumeurs sous plusieurs ongles des doigts et/ou des orteils d'individus atteints de sclérose tubéreuse ou, dans un cas, du syndrome de Birt-Hogg-Dube. Des angiofibromes périunguéaux ont également été signalés chez des personnes qui ne sont pas atteintes de ces maladies génétiques. Les tumeurs angiofibromes périunguéales peuvent être des lésions hautement mutilantes des ongles des doigts et des orteils. Les fibromes oraux sont également appelés fibromes d'irritation, hyperplasie fibreuse focale et fibromes traumatiques. Ces lésions sont des nodules qui apparaissent sur la muqueuse buccale (c'est-à-dire les muqueuses tapissant les joues et le dos des lèvres) ou la langue latérale. Ils peuvent être irritants ou asymptomatiques et sont les lésions tumorales les plus courantes dans la cavité buccale. Les fibromes oraux ne sont pas des néoplasmes; ce sont des réactions hyperplasiques (c'est-à-dire une croissance excessive) du tissu fibreux à un traumatisme local ou à une irritation chronique. ) qui se développent presque exclusivement chez les hommes âgés de 9 à 36 ans. Ils surviennent généralement dans le nasopharynx (c'est-à-dire la partie supérieure de la gorge qui se trouve derrière le nez) et ont généralement des attaches au foramen sphéno-palatin, au clivus et/ou à la racine des processus ptérygoïdes de l'os sphénoïde. Ces tumeurs peuvent se développer dans diverses autres structures voisines, y compris la cavité crânienne. Les angiofibromes nasopharyngés sont des tumeurs hautement vascularisées constituées de fibroblastes (c'est-à-dire des cellules du tissu conjonctif) dans une matrice de collagène dense (c'est-à-dire un fond tissulaire). Des études ont suggéré que ces tumeurs sont dues à l'expression d'hormones sexuelles mâles (c'est-à-dire les androgènes et la progestérone), à ​​des facteurs génétiques, à des altérations moléculaires (c'est-à-dire à des modifications des caractéristiques normales des cellules qui conduisent à une croissance cellulaire anormale) et/ou à une infection par le virus du papillome humain. .L'angiofibrome des tissus mous est également nommé angiofibrome, non spécifié ailleurs, par l'Organisation mondiale de la santé, 2020. L'Organisation a également classé ces lésions dans la catégorie des tumeurs bénignes fibroblastiques et myofibroblastiques. Ces tumeurs touchent plus souvent les femmes, surviennent généralement chez les adultes (âge médian de 49 ans), ont une taille médiane d'environ 3,5 cm et se développent dans une jambe près d'une grosse articulation et peuvent l'envahir. Moins rarement, ils se produisent dans le dos, la paroi abdominale, la cavité pelvienne ou le sein. L'angiofibrome des tumeurs des tissus mous est constitué de cellules uniformes, fades, en forme de fuseau et d'un réseau vasculaire proéminent constitué de petits vaisseaux sanguins ramifiés à parois minces dans un fond de tissu collagène variable. Ses cellules tumorales contiennent un gène de fusion AHRR-NCOA2 dans 60 à 80 % des cas et un gène de fusion GTF2I-NCOA2 ou GAB1-ABL1 dans de rares cas. de la femme adulte et des zones inguino-scrotales de l'homme adulte, bien que certaines de ces tumeurs, en particulier chez l'homme, puissent atteindre 25 cm. Les hommes atteints sont généralement plus âgés (7e décennie) que les femmes (5e décennie). Moins communément. des angiofibromes cellulaires se sont produits dans diverses autres zones de tissus mous superficiels dans tout le corps. Ces tumeurs sont oedémateuses (c'est-à-dire anormalement gonflées de liquide), très vascularisées, des lésions cellulaires fusiformes avec une quantité variable de stroma fibreux. En 2020, l'Organisation mondiale de la santé a classé les tumeurs angiofibromes cellulaires dans la catégorie des tumeurs bénignes fibroblastiques/myofibroblastiques. Les cellules tumorales de ces lésions contiennent des anomalies chromosomiques et génétiques dont la perte d'un des deux gènes RB1. Il a été suggéré que la perte de ce gène contribue au développement de tumeurs angiofibromes cellulaires. Les angiofibromes acraux sont également appelés fibromyxomes acraux superficiels, fibromyxomes numériques, fibrokératomes numériques acquis, fibrokératomes périunguéaux acquis, fibromes de gousse d'ail, fibromes numériques et fibromes numériques cellulaires. . À une certaine époque, les angiofibromes périunguéaux étaient considérés comme un type d'angiofibrome acral (voir la description ci-dessus). Acral fait référence aux sites distaux des oreilles, du nez, des mains, des doigts, des pieds et des orteils. Les angiofibromes acrales surviennent principalement dans les zones proches des ongles des doigts et des orteils (~ 80 % des cas) ou, moins fréquemment, de la paume des mains ou de la plante des pieds. Les tissus de cette tumeur sont constitués de cellules fades en forme de fuseau et en forme d'étoile dans un stroma riche en fibres de collagène contenant des vaisseaux sanguins et des mastocytes proéminents.
Angiofibrome des_tissus_mous/Angiofibrome des tissus mous :
L'angiofibrome des tissus mous (AFST), également appelé angiofibrome, non spécifié ailleurs, est un trouble récemment reconnu et rare qui a été classé dans la catégorie des tumeurs bénignes fibroblastiques et myofibroblastiques par l'Organisation mondiale de la santé en 2020. Une tumeur AFST est un néoplasme ( c'est-à-dire une croissance de tissu qui n'est pas coordonnée avec le tissu environnant normal et qui persiste même si le déclencheur d'origine de la croissance est supprimé) qui a été décrit pour la première fois par A. Mariño-Enríquez et CD Fletcher en 2012. Les tumeurs AFST surviennent généralement dans une jambe mais peut se produire dans d'autres endroits; ils se développent chez les enfants plus âgés et les adultes, y compris les personnes âgées. Les AFST sont des tumeurs à croissance lente, souvent indolores, composées principalement de cellules fusiformes et d'un réseau vasculaire proéminent. Les cellules fusiformes sont des cellules tumorales bénignes qui, dans presque tous les cas, présentent des anomalies chromosomiques susceptibles de contribuer à leur développement et/ou à leur croissance anormaux. retrait et nécessitent un traitement chirurgical supplémentaire. Ils ne métastasent pas aux tissus distants et ont globalement un bon pronostic.
Angiogenèse/Angiogenèse :
L'angiogenèse est le processus physiologique par lequel de nouveaux vaisseaux sanguins se forment à partir de vaisseaux préexistants, formés au stade antérieur de la vasculogenèse. L'angiogenèse continue la croissance du système vasculaire par des processus de germination et de division. La vasculogenèse est la formation embryonnaire de cellules endothéliales à partir de précurseurs cellulaires du mésoderme et de la néovascularisation, bien que les discussions ne soient pas toujours précises (en particulier dans les textes plus anciens). Les premiers vaisseaux de l'embryon en développement se forment par la vasculogenèse, après quoi l'angiogenèse est responsable de la plupart, sinon de la totalité, de la croissance des vaisseaux sanguins au cours du développement et de la maladie. L'angiogenèse est un processus normal et vital dans la croissance et le développement, ainsi que dans la cicatrisation des plaies. et dans la formation du tissu de granulation. Cependant, c'est aussi une étape fondamentale dans la transition des tumeurs d'un état bénin à un état malin, conduisant à l'utilisation d'inhibiteurs de l'angiogenèse dans le traitement du cancer. Le rôle essentiel de l'angiogenèse dans la croissance tumorale a été proposé pour la première fois en 1971 par Judah Folkman, qui a décrit les tumeurs comme "chaudes et sanglantes", illustrant que, au moins pour de nombreux types de tumeurs, la perfusion de rinçage et même l'hyperémie sont caractéristiques.
Inhibiteur de l'angiogenèse/inhibiteur de l'angiogenèse :
Un inhibiteur de l'angiogenèse est une substance qui inhibe la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogenèse). Certains inhibiteurs de l'angiogenèse sont endogènes et une partie normale du contrôle de l'organisme et d'autres sont obtenus de manière exogène par des médicaments ou un régime alimentaire. Alors que l'angiogenèse est une partie critique de la cicatrisation des plaies et d'autres processus favorables, certains types d'angiogenèse sont associés à la croissance de tumeurs malignes. Ainsi, les inhibiteurs de l'angiogenèse ont été étudiés de près pour un éventuel traitement du cancer. On pensait autrefois que les inhibiteurs de l'angiogenèse avaient un potentiel en tant que traitement "solution miracle" applicable à de nombreux types de cancer, mais les limites de la thérapie anti-angiogénique ont été démontrées dans la pratique. Néanmoins, les inhibiteurs sont utilisés pour traiter efficacement le cancer, la dégénérescence maculaire de l'œil et d'autres maladies qui impliquent une prolifération des vaisseaux sanguins.
Angiogénine/Angiogénine :
L'angiogénine (ANG) également connue sous le nom de ribonucléase 5 est une petite protéine de 123 acides aminés qui, chez l'homme, est codée par le gène ANG. L'angiogénine est un puissant stimulateur de nouveaux vaisseaux sanguins à travers le processus d'angiogenèse. Ang hydrolyse l'ARN cellulaire, entraînant des niveaux modulés de synthèse protéique et interagit avec l'ADN, provoquant une augmentation de type promoteur de l'expression de l'ARNr. L'ang est associée au cancer et aux maladies neurologiques par l'angiogenèse et par l'activation de l'expression génique qui supprime l'apoptose.
Angiographie/Angiographie :
L'angiographie ou artériographie est une technique d'imagerie médicale utilisée pour visualiser l'intérieur, ou la lumière, des vaisseaux sanguins et des organes du corps, avec un intérêt particulier pour les artères, les veines et les cavités cardiaques. Cela se fait traditionnellement en injectant un agent de contraste radio-opaque dans le vaisseau sanguin et en imagerie à l'aide de techniques basées sur les rayons X telles que la fluoroscopie. Le mot lui-même vient des mots grecs ἀγγεῖον angeion 'récipient' et γράφειν graphein 'écrire, enregistrer'. Le film ou l'image des vaisseaux sanguins s'appelle un angiographe, ou plus communément un angiogramme. Bien que le mot puisse décrire à la fois un artériogramme et un phlébogramme, dans l'usage courant, les termes angiogramme et artériogramme sont souvent utilisés comme synonymes, alors que le terme phlébogramme est utilisé plus précisément. Le terme angiographie a été appliqué à l'angiographie radionucléide et aux nouvelles techniques d'imagerie vasculaire telles que Angiographie au CO2, angiographie CT et angiographie IRM. Le terme angiographie isotopique a également été utilisé, bien que cela soit plus correctement appelé balayage de perfusion isotopique.
Stries angioïdes / Stries angioïdes :
Les stries angioïdes, également appelées stries de Knapp ou stries de Knapp, sont de petites ruptures de la membrane de Bruch, un tissu élastique contenant une membrane de la rétine qui peut se calcifier et se fissurer. Jusqu'à 50 % des cas de stries angioïdes sont idiopathiques. Elle peut être secondaire à un traumatisme contondant ou associée à de nombreuses maladies systémiques. La condition est généralement asymptomatique, mais une diminution de la vision peut survenir en raison d'une néovascularisation choroïdienne.
Lymphome T angio-immunoblastique/lymphome T angio-immunoblastique :
Le lymphome à cellules T angio-immunoblastique (AITL, parfois mal orthographié AILT, anciennement connu sous le nom de « lymphadénopathie angio-immunoblastique avec dysprotéinémie » : 747 ) est un lymphome à cellules T mature d'immunoblastes sanguins ou lymphatiques caractérisé par un infiltrat polymorphe de ganglions lymphatiques montrant une augmentation marquée les cellules dendritiques (FDC) et les hautes veinules endothéliales (HEV) et l'implication systémique.
Angiokératome/Angiokératome :
L'angiokératome est une lésion cutanée bénigne des capillaires, se traduisant par de petites taches de couleur rouge à bleue et caractérisée par une hyperkératose. Angiokeratoma corporis diffusum fait référence à la maladie de Fabry, mais celle-ci est généralement considérée comme une affection distincte.
Inhibiteurs de l'angiokinase/Inhibiteurs de l'angiokinase :
Les inhibiteurs de l'angiokinase constituent une nouvelle cible thérapeutique pour la prise en charge du cancer. Ils inhibent l'angiogenèse tumorale, l'un des processus clés conduisant à l'invasion et à la métastase des tumeurs solides, en ciblant les récepteurs tyrosine kinases. Les exemples incluent le nintedanib (BIBF 1120), l'afatinib (BIBW 2992) et le motesanib (AMG 706).
Angiola/Angiola :
Angiola est un genre d'escargots de mer, mollusques gastéropodes marins de la famille des Planaxidae. Ce genre est devenu synonyme de Hinea Gray, 1847
Angiola, Californie/Angiola, Californie :
Angiola est une communauté non constituée en société du comté de Tulare, en Californie, aux États-Unis. Angiola est située sur la California State Route 43 à 21 km à l'ouest-nord-ouest d'Earlimart, le long du tracé du chemin de fer de la vallée de San Francisco et de San Joaquin, qui est devenu une partie de la division Atchison, Topeka et Santa Fe Railway Valley. La communauté a été nommée d'après Angela Bacigalupi, épouse d'un propriétaire terrien. Angiola avait un bureau de poste de 1898 à 1927.
Angiola Cimini,_Marchesana_della_Petrella/Angiola Cimini, Marchesana della Petrella :
Angiola Cimini (1700-1727) était la fille du noble italien Giuseppi Cimino, avvocato fiscale del real patrimonio, et d'Anna d'Arieta-Crespo, membre d'une famille noble de Castigliana. Elle est surtout connue pour son amitié avec le philosophe Giambattista Vico. Il a écrit un éloge funèbre pour ses funérailles en 1727 qui est considéré comme un "joyau d'éloquence", Angiola est décédée à l'âge de 27 ans. guérir leurs maux.: 171 Elle s'est mariée pour devenir la marquise de Petrella.
Angiola Guglielma_Butteri/Angiola Guglielma Butteri :
Angiola Guglielma Butteri, également connue sous le nom d'Angelica Bottero, était une artiste et religieuse italienne du XVIIe siècle. Elle est décédée le 26 juillet 1676 à 80 ans. Elle entre au couvent de Sant'Orsola à Casale, alors capitale du Monferrato, où elle est instruite par Sœur Francesca Caccia, fille de l'artiste Moncalvo, ou par la sœur de Francesca, Orsola Maddalena Caccia. Parmi ses peintures figure une représentation des saintes Catherine, Agathe et Apollonie, qui se trouve (ou se trouvait) dans la cathédrale de la ville. Récemment, de nombreuses œuvres signées "C." ont été attribués à Angiola Guglielma Butteri.
Angiola Minella/Angiola Minella :
Angiola Minella Molinari (3 février 1920 - 12 mars 1988) était une femme politique italienne. Elle a été élue à l'Assemblée constituante en 1946 en tant que l'une des premières femmes parlementaires en Italie. Elle a ensuite exercé deux mandats non consécutifs à la Chambre des députés et deux au Sénat.
Angiola Teresa_Moratori_Scanabecchi/Angiola Teresa Moratori Scanabecchi :
Angiola Teresa Moratori Scanabecchi (1662 - 19 avril 1708) était une compositrice et peintre italienne.
Angiolathyrisme/Angiolathyrisme :
L'angiolathyrisme est une forme de la maladie du lathyrisme. Elle est principalement causée par la consommation de Lathyrus sativus (également connu sous le nom de gesse) et dans une moindre mesure par Lathyrus cicera, Lathyrus ochrus et Lathyrus clymenum contenant la toxine ODAP. Le principal produit chimique responsable est le β-aminopropionitrile, qui empêche la réticulation du collagène, affaiblissant ainsi les vaisseaux sanguins, en particulier la tunique médiane. Cela peut entraîner une nécrose médiale kystique ou une image similaire au syndrome de Marfan. Les vaisseaux endommagés présentent un risque accru de dissection. Contrairement à l'ostéolathyrisme, les vaisseaux sanguins sont affectés à la place de l'os. Cependant, il est causé par une action similaire et est généralement associé aux autres formes de lathyrisme.
Angioléiomyome/Angioléiomyome :
On pense que l'angioléiomyome (léiomyome vasculaire, angiomyome) de la peau provient du muscle lisse vasculaire et est généralement acquis.
Angioletta Coradini/Angiolette Coradini :
Angioletta Coradini (1er juillet 1946 - 5 septembre 2011) était une astrophysicienne et planétologue italienne.
Angioletti/Angioletti :
Angioletti est un nom de famille italien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Giovanni Battista Angioletti (1896–1961), écrivain et journaliste italien Matteo Angioletti (né en 1980), gymnaste artistique italien
Angiollillo/Angiollillo :
Angiolillo est un prénom et un nom de famille italiens. Les personnes notables portant le nom incluent: Angiolillo Arcuccio (fl. 1440–1492), le peintre italien Dominick Angiolillo, la cardiologue italienne Luciana Angiolillo (née en 1925), l'actrice italienne Michele Angiolillo (1871–1897), l'anarchiste italien
Angiollillo Arcuccio/Angiolillo Arcuccio :
Angiolillo Arcuccio (Naples, actif 1440-1492) était un peintre italien du début de la Renaissance. Peu d'œuvres sont authentifiées. Il est mieux illustré par le retable de l'Annonciation (1483) à l'église de l'Annonciation juste à l'extérieur de Sant'Agata de' Goti, au nord de Naples. Ferrari et d'autres érudits notent une influence flamande dans les peintures ultérieures. Il a collaboré avec Gaspare de Orta dans la peinture pour un salon à Castelnuovo.
Angiolina Bosio/Angiolina Bosio :
Angiolina Bosio (22 août 1830 - 12 avril 1859) était une soprano italienne qui a eu une grande carrière internationale de 1846 jusqu'à sa mort prématurée en 1859 à l'âge de 29 ans. Elle a chanté dans les opéras les plus importants de Boston, La Havane, Londres , Madrid, Moscou, New York, Paris, Philadelphie, Saint-Pétersbourg et Vérone. Elle était particulièrement admirée pour ses performances dans les opéras de Giuseppe Verdi. Sa voix, bien que de volume limité, était exceptionnellement étendue et flexible, capable d'un phrasé large et touchant. Angiolina Bosio a été comparée par la critique contemporaine à d'autres sopranos célèbres, telles que Maria Malibran et Henriette Sontag.
Angiolina Foster/Angiolina Foster :
Angiolina A Foster est une fonctionnaire écossaise qui est la directrice générale du NHS 24. Elle a travaillé dans Communities Scotland, devenant directrice générale, puis a occupé des postes de directrice dans deux des directions du gouvernement écossais : Stratégie et soutien ministériel 2007-2011, Santé et intégration des soins sociaux 2011–2014. Elle est revenue à un poste de directeur général dans des conseils de santé spéciaux à la suite de cela.
Angiolina Ortolani-Tiberini/Angiolina Ortolani-Tiberini :
Angiolina Ortolani-Tiberini (10 mai 1834 - 31 décembre 1913) était une soprano italienne qui a chanté de nombreux rôles principaux dans les opéras européens au cours d'une carrière de plus de vingt ans. Après leur mariage en 1858, sa carrière est étroitement liée à celle de son mari, le ténor Mario Tiberini, le couple apparaissant souvent ensemble sur scène. Parmi les rôles qu'elle a créés figurait Ofelia dans Amleto de Franco Faccio.
Angiolini/Angiolini :
Angiolini est un nom de famille italien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Ambra Angiolini (née en 1977), animatrice de télévision et chanteuse italienne dans les années 1990 Elish Angiolini (née en 1960), avocate écossaise Fortunata Angiolini (1776—1817), danseuse italienne, l'une des premières à avoir grandi sur pointes Francesco Angiolini (1750-1788), érudit jésuite Gasparo Angiolini (1731-1803), danseur et chorégraphe et compositeur italien Napoleone Angiolini (1797-1871), peintre italien Renato Angiolini (1923-1985), auteur-compositeur et pianiste italien Sandro Angiolini (1920 –1985), créateur de bandes dessinées italien
Angiolino/Angiolino :
Angiolino est un prénom et un nom de famille. Les personnes notables portant le nom comprennent:
Angiolino Gasparini/Angiolino Gasparini :
Angiolino Gasparini (né le 22 mars 1951) est un footballeur professionnel italien à la retraite.
Angiolino Romagnoli/Angiolino Romagnoli :
Angiolino ou Angiolo Romagnoli (1834 - 1896) était un peintre italien, principalement de sujets de genre. Il faisait partie des peintres Macchiaioli qui se réunissaient au Caffe Michelangiolo. Il est connu pour ses décorations de fresques destinées à imiter les tapisseries de la Renaissance.
Angiolipoleiomyome/Angiolipoleiomyome :
L'angiolipoléiomyome est un nodule acral acquis, solitaire et asymptomatique, caractérisé histologiquement par des tumeurs sous-cutanées bien circonscrites composées de cellules musculaires lisses, de vaisseaux sanguins, de tissu conjonctif et de graisse. : 627
Angiolipome/Angiolipome :
L'angiolipome est un nodule sous-cutané à structure vasculaire, présentant toutes les autres caractéristiques d'un lipome typique. Ils sont généralement douloureux.: 624
Angiolo Achini/Angiolo Achini :
Angiolo Achini (6 mars 1850 - 16 janvier 1930) était un peintre italien.
Angiolo Bandinelli / Angiolo Bandinelli :
Angiolo Bandinelli (21 mars 1927 - 6 février 2022) était un homme politique, journaliste et écrivain italien.
Angiolo Maria_Colomboni/Angiolo Maria Colomboni :
Angiolo Maria Colomboni (1608–1672) était un moine, mathématicien et dessinateur italien, dessinant principalement des fleurs et des oiseaux détaillés. Il est né à Gubbio en 1608 et a rejoint l'ordre monastique des Olivetans. Il s'est appliqué aux mathématiques. En 1669, alors qu'il est à Bologne, il imprime un texte mathématique intitulé Practica Gnomonica. Ses dessins de fleurs et d'oiseaux ont été comparés à ceux de Giovanni da Udine. À Bologne, il obtint le titre d'abbé, mais retourna à Gubbio pour se livrer à ses études.
Angiolo Mario_Crivelli/Angiolo Mario Crivelli :
Angiolo Mario Crivelli, également connu sous le nom de Crivellone, (Milan, 1658-1730) était un peintre italien, principalement de scènes contenant des animaux. on ne sait pas s'il appartenait à la famille des peintres lombards du XVe siècle, Vittorio et Francesco Crivelli. Son fils, Giovanni Crivelli (il Crivellino, mort en 1760), a peint des natures mortes avec des poissons et du gibier chassé. Il a travaillé pour le tribunal de Parme.
Angiolo Mazzoni / Angiolo Mazzoni :
Angiolo Mazzoni (21 mai 1894 - 28 septembre 1979) était un architecte et ingénieur d'État du gouvernement fasciste italien des années 1920 et 1930. Mazzoni a conçu des centaines de bâtiments publics, de bureaux de poste et de gares pendant l'entre-deux-guerres en Italie.
Angiolo Profeti/Angiolo Profeti :
Angiolo Profeti (Castelfiorentino, 23 mai 1918 - Ferrara, 1981), était un lanceur de poids et lanceur de disque italien.
Angiolo Tommasi / Angiolo Tommasi :
Angiolo Tommasi (Livourne, 1858 - Torre del Lago Puccini, Lucca, 1923) était un peintre italien, actif dans le mouvement Macchiaioli. Il était le frère du peintre Ludovico et cousin du peintre Adolfo Tommasi ; tous trois ont exercé une influence sur les arts dans leur Toscane natale à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Angiolo a peint à la fois des thèmes de genre et de paysage.
Angiolo Torchi/Angiolo Torchi :
Angiolo Torchi (Massa Lombarda, Lombardie, novembre 1856 - 1915) était un peintre italien, principalement de paysages. Il est également connu sous le nom d'Angelo Torchi sous lequel Wikipédia a des articles en italien et en français. Il commence ses études à Florence auprès du professeur Lorenzo Gelati, puis s'installe à Naples pour travailler avec Alceste Campriani. Il peint ses paysages et ses personnages en plein air. Il expose fréquemment au Promotrice de Florence ; mais aussi à Milan en 1881, Rome en 1883, Turin en 1884, Venise, Bologne et enfin Paris. Parmi ses œuvres : trois études de Canaux à Venise ; Sous les vignes à Capri ; Diverses études sur Vedute de Mergellina. Parmi ses œuvres de genre figurent In risaia dopo il raccolto. À une exposition de Paris, il a montré une étude d'un paysan romain. Il a peint de nombreuses études, à travers les saisons, de l'Arno à Florence, et du Gabbro près de Livourne, et de la voie ferrée de l'Apennin Porrettano, et de la Maremma Toscana. Il a également peint des portraits. D'autres travaux incluent : Sotto la pineta ; Une Mergellina ; Alle Cascine (Matin de juin); Dopo il raccolto; Soleil de mars ; Naples alla villa reale; Livourne sur la plage ; Près de Massa Lombarda; Marine Study a Castiglioncello; Nel greto de Mugnone ; Alla Porretta en juillet; San Vincenzo; Matin de juillet; et Via Lorenzo il Magnifico à Florence. Lors de l'exposition de 1891 de la Promotrice de Florence, sa technique reflète les styles impressionnistes. En 1891, il expose : Impressions d'un marché ; Fra settembre e ottobre ; Le long du canal de Massa Lombarda; Jument Ulivi siti; Riso sull'Aia; Derniers rayons de soleil ; Forte San Giuliano (Gênes) et Pergolato sul mare.
Angiolo Tricca/Angiolo Tricca :
Angiolo Tricca (17 février 1817 - 23 mars 1884) était un caricaturiste et peintre italien de thèmes historiques. Né à Sansepolcro, il devient l'élève du peintre Vincenzo Chialli. Ses œuvres les plus connues sont les caricatures d'artistes italiens qui ont fréquenté le Caffè Michelangiolo à Florence (tels que Collodi, Giovanni Fattori, Telemaco Signorini et Odoardo Borrani). Il a collaboré à la réalisation de dessins animés satiriques, souvent sous un pseudonyme, pour des revues publiées à Florence telles que Il Piovano Arlotto, Il Lampione et La Lanterna di Diogene. Il a également ouvert une galerie et une boutique d'antiquaires, où il a souvent copié ou réparé des œuvres antiques. L'un de ses élèves était Federico Andreotti et son fils, Fosco Tricca.
Angiolo Vestris/Angiolo Vestris :
Angiolo Maria Gasparo Vestris (19 novembre 1730, Florence - 10 juin 1809, Paris) était un danseur de ballet franco-italien. Frère cadet de Gaétan Vestris et de Thérèse Vestris, il étudie la danse avec Louis Dupré et devient soliste à l'Opéra de Paris en 1753. Il danse ensuite à Stuttgart sous la direction de Noverre (épousant également Rose Gourgaud, fille du comédien comique Dugazon, dans la ville en 1766) avant de revenir à Paris en 1767, où il est engagé comme comédien à la Comédie-Italienne.
Angiologie/Angiologie :
L'angiologie (du grec ἀγγεῖον, angeīon, "vaisseau" ; et -λογία, -logia) est la spécialité médicale dédiée à l'étude du système circulatoire et du système lymphatique, c'est-à-dire les artères, les veines et les vaisseaux lymphatiques. Au Royaume-Uni, ce domaine est plus souvent appelée angiologie, et aux États-Unis, le terme médecine vasculaire est plus fréquent. Le domaine de la médecine vasculaire (angiologie) est le domaine qui traite de la prévention, du diagnostic et du traitement des maladies vasculaires et des vaisseaux sanguins.
Angiologie (revue)/Angiologie (revue):
Angiology est une revue universitaire à comité de lecture qui publie des articles dans le domaine des maladies vasculaires. Le rédacteur en chef de la revue est Dimitri P. Mikhailidis, MD, FRCPATH (Royal Free and University College Medical School). Il est publié depuis 1950 et est actuellement publié par SAGE Publications.
Hyperplasie angiolymphoïde_avec_éosinophilie/Hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophilie :
Hyperplasie angiolymphoïde avec éosinophilie (également appelée : « hémangiome épithélioïde », « hémangiome histiocytoïde », « nodule angiomateux inflammatoire », « prolifération vasculaire atypique intraveineuse », « angioplasie papuleuse », « hémangiome artério-veineux inflammatoire » et « granulome pseudopyogène ») habituellement se présente avec des papules ou des nodules dermiques roses à brun rouge, en forme de dôme, de la tête ou du cou, en particulier au niveau des oreilles et du cuir chevelu. Elle, ou une lésion similaire, a été suggérée comme caractéristique d'une maladie cutanée liée aux IgG4 , qui est le nom utilisé pour les manifestations cutanées des maladies liées aux IgG4.
Angiome/Angiome :
Les angiomes sont des tumeurs bénignes dérivées des cellules des parois des vaisseaux vasculaires ou lymphatiques (endothélium) ou dérivées des cellules des tissus entourant ces vaisseaux. . Ils ne sont généralement pas associés à la malignité.
Angiome serpiginosum/Angiome serpiginosum :
Angioma serpiginosum se caractérise par de minuscules points ponctuels angiomateux de couleur cuivre à rouge vif qui ont tendance à devenir papuleux. : 592–3
Histiocytome fibreux_angiomatoïde/Histiocytome fibreux angiomatoïde :
L'histiocytome fibreux angiomatoïde (AFH) est un cancer rare des tissus mous qui touche les enfants et les jeunes adultes. Le 16 novembre 2020, Ben Watkins, participant américain à MasterChef Junior, est décédé des suites de la maladie à l'âge de 14 ans.
Angiomatose/Angiomatose :
L'angiomatose est une affection non néoplasique caractérisée par des nids de capillaires proliférants disposés selon un schéma lobulaire, déplaçant les muscles et la graisse adjacents. Il se compose de nombreux angiomes. Ceux-ci ont tendance à être des hémangiomes caverneux, qui sont des tumeurs spongieuses bien définies composées de grands espaces vasculaires caverneux dilatés.
Angiométopa/Angiométopa :
Angiometopa est un genre de vraies mouches de la famille des Sarcophagidae.
Angiomotine/Angiomotine :
L'angiomotine (AMOT) est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène AMOT. Il appartient à la famille motine des protéines de liaison à l'angiostatine, qui comprend l'angiomotine, l'angiomotine-like 1 (AMOTL1) et l'angiomotine-like 2 (AMOTL2) caractérisées par des domaines enroulés à l'extrémité N-terminale et un domaine de liaison PDZ consensus au C- terminus. L'angiomotine est exprimée principalement dans les cellules endothéliales des capillaires ainsi que dans les tissus angiogéniques tels que le placenta et la tumeur solide.
Angiomotin-like protein_1/Angiomotin-like protein 1 :
La protéine 1 de type angiomotine est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène AMOTL1.
Angiomyofibroblastome/Angiomyofibroblastome :
L'angiomyofibroblastome est une tumeur mésenchymateuse bénigne peu fréquente. Il survient principalement dans la région vulvo-vaginale des femmes, mais peut également être observé chez les hommes. L'Organisation mondiale de la santé, 2020, a reclassé ces tumeurs comme un type spécifique de tumeur dans la catégorie des tumeurs fibroblastiques et myofibroblastiques. Les caractéristiques générales de l'AMFB sont bien circonscrites. Habituellement, la plupart des tumeurs se développent lentement et les patients ne ressentent pas de douleur. Il a également une faible tendance à la récidive locale.
Angiomyolipome/Angiomyolipome :
Les angiomyolipomes sont la tumeur bénigne du rein la plus fréquente. Bien que considérés comme bénins, les angiomyolipomes peuvent se développer de telle sorte que la fonction rénale est altérée ou que les vaisseaux sanguins peuvent se dilater et éclater, entraînant des saignements. Les angiomyolipomes sont fortement associés à la maladie génétique de la sclérose tubéreuse, dans laquelle la plupart des individus ont plusieurs angiomyolipomes affectant les deux reins. On les trouve également couramment chez les femmes atteintes de la maladie pulmonaire rare lymphangioléiomyomatose. Les angiomyolipomes sont moins fréquents dans le foie et rarement dans d'autres organes. Qu'ils soient associés à ces maladies ou sporadiques, les angiomyolipomes sont causés par des mutations des gènes TSC1 ou TSC2, qui régissent la croissance et la prolifération cellulaires. Ils sont composés de vaisseaux sanguins, de cellules musculaires lisses et de cellules graisseuses. Les grands angiomyolipomes peuvent être traités par embolisation. La pharmacothérapie des angiomyolipomes est au stade de la recherche. La Tuberous Sclerosis Alliance a publié des lignes directrices sur le diagnostic, la surveillance et la prise en charge.
Angioni/Angioni :
Angioni est un nom de famille italien. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Giulio Angioni (1939-2017), écrivain et anthropologue italien Paolo Angioni (né en 1938), équestre italien Stefano Angioni (né en 1939), équestre italien
Angionychus/Angionychus :
Angionychus lividus est une espèce de coléoptère de la famille des Carabidae, la seule espèce du genre Angionychus.
Angiopathie/Angiopathie :
L'angiopathie est le terme générique désignant une maladie des vaisseaux sanguins (artères, veines et capillaires). L'angiopathie la plus connue et la plus répandue est l'angiopathie diabétique, une complication fréquente du diabète chronique.
Angiopellose/Angiopellose :
L'angiopellose (extravasation cellulaire) est le mouvement des cellules hors du système circulatoire vers les tissus environnants. Ce processus est spécifique aux cellules non leucocytaires, car les leucocytes (globules blancs) utilisent la diapédèse pour sortir de la circulation. L'angiopellose a été découverte en étudiant comment les cellules souches atteignent les tissus endommagés lorsqu'elles sont injectées ou perfusées dans la circulation sanguine. Récemment, il a été découvert que les cellules tumorales circulantes (CTC) possèdent également la capacité de sortir des vaisseaux sanguins par angiopellose pendant le processus de métastaseL'angiopellose implique la reconnaissance des cellules par la paroi des vaisseaux sanguins (cellules endothéliales), puis le remodelage actif du vaisseau sanguin pour permettre à la cellule de sortir.
Angioplastie/Angioplastie :
L'angioplastie, également connue sous le nom d'angioplastie par ballonnet et d'angioplastie transluminale percutanée (PTA), est une procédure endovasculaire peu invasive utilisée pour élargir les artères ou les veines rétrécies ou obstruées, généralement pour traiter l'athérosclérose artérielle. Un ballonnet dégonflé attaché à un cathéter (un cathéter à ballonnet) est passé sur un fil-guide dans le vaisseau rétréci, puis gonflé à une taille fixe. Le ballon force l'expansion du vaisseau sanguin et de la paroi musculaire environnante, permettant une meilleure circulation sanguine. Un stent peut être inséré au moment du ballonnement pour s'assurer que le vaisseau reste ouvert, et le ballonnet est ensuite dégonflé et retiré. L'angioplastie en est venue à inclure toutes sortes d'interventions vasculaires qui sont typiquement effectuées par voie percutanée. Le mot est composé des formes combinées des mots grecs ἀνγεῖον angeîon "vaisseau" ou "cavité" (du corps humain) et πλάσσω plássō "forme" ou "moule".
Angiopoïétine/Angiopoïétine :
L'angiopoïétine fait partie d'une famille de facteurs de croissance vasculaire qui jouent un rôle dans l'angiogenèse embryonnaire et postnatale. La signalisation de l'angiopoïétine correspond le plus directement à l'angiogenèse, le processus par lequel de nouvelles artères et veines se forment à partir de vaisseaux sanguins préexistants. L'angiogenèse passe par la germination, la migration des cellules endothéliales, la prolifération et la déstabilisation et la stabilisation des vaisseaux. Ils sont responsables de l'assemblage et du démontage de la muqueuse endothéliale des vaisseaux sanguins. Les cytokines d'angiopoïétine sont impliquées dans le contrôle de la perméabilité microvasculaire, de la vasodilatation et de la vasoconstriction en signalant les cellules musculaires lisses entourant les vaisseaux. Il existe maintenant quatre angiopoïétines identifiées : ANGPT1, ANGPT2, ANGPTL3, ANGPT4. En outre, il existe un certain nombre de protéines étroitement apparentées aux angiopoïétines ("semblables") (protéine 1 liée à l'angiopoïétine, ANGPTL2, ANGPTL3, ANGPTL4, ANGPTL5, ANGPTL6, ANGPTL7, ANGPTL8). L'angiopoïétine-1 est essentielle à la maturation, à l'adhésion, à la migration et à la survie des vaisseaux. L'angiopoïétine-2, quant à elle, favorise la mort cellulaire et perturbe la vascularisation. Pourtant, lorsqu'il est associé à des facteurs de croissance endothéliaux vasculaires, ou VEGF, il peut favoriser la néo-vascularisation.
Protéines de type angiopoïétine/protéines de type angiopoïétine :
Les protéines de type angiopoïétine sont des protéines structurellement similaires aux angiopoïétines mais qui ne se lient pas aux récepteurs des angiopoïétines. Aussi connu sous le nom de protéines liées à l'angiopoïétine.
Protéine liée à l'angiopoïétine_1/protéine liée à l'angiopoïétine 1 :
La protéine 1 liée à l'angiopoïétine, également connue sous le nom d'angiopoïétine-3 (ANG-3), est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène ANGPTL1.
Protéine liée à l'angiopoïétine_2/protéine liée à l'angiopoïétine 2 :
La protéine 2 liée à l'angiopoïétine, également connue sous le nom de protéine 2 de type angiopoïétine, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène ANGPTL2.
Protéine liée à l'angiopoïétine_7/protéine liée à l'angiopoïétine 7 :
La protéine 7 liée à l'angiopoïétine est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène ANGPTL7. C'est l'une des 8 protéines de type angiopoïétine. De rares variantes altérant les protéines dans ANGPTL7, y compris p.Gln175His (fréquence d'allèle mineur de 0,007 chez les non-finlandais population européenne) et p.R220C (fréquence des allèles mineurs de 0,048 en Finlande), abaissent la pression intraoculaire et protègent contre le glaucome.
Angiopoïétine 1/Angiopoïétine 1 :
L'angiopoïétine 1 est un type d'angiopoïétine et est codée par le gène ANGPT1. Les angiopoïétines sont des protéines jouant un rôle important dans le développement vasculaire et l'angiogenèse. Toutes les angiopoïétines se lient avec une affinité similaire à un récepteur tyrosine-protéine kinase spécifique des cellules endothéliales. La protéine codée par ce gène est une glycoprotéine sécrétée qui active le récepteur en induisant sa phosphorylation de la tyrosine. Il joue un rôle essentiel dans la médiation des interactions réciproques entre l'endothélium et la matrice environnante et le mésenchyme. La protéine contribue également à la maturation et à la stabilité des vaisseaux sanguins et peut être impliquée dans le développement précoce du cœur. Pendant la grossesse, les angiopoïétines agissent en complément du système VEGF et contribuent à la survie des cellules endothéliales et au remodelage des vaisseaux. Peu d'études ont examiné le rôle des angiopoïétines dans les complications de la grossesse humaine comme la prééclampsie et la restriction de croissance intra-utérine (IUGR). Un modèle knock-out d'ANGPT1 a été introduit dans des embryons de souris. Les résultats ont montré que les embryons commençaient à apparaître anormaux au jour 11 et étaient morts au jour 12,5 de la grossesse. Les embryons présentaient des anomalies importantes du développement endocardique et myocardique ainsi qu'un réseau vasculaire moins complexe.
Récepteur de l'angiopoïétine/récepteur de l'angiopoïétine :
Les récepteurs de l'angiopoïétine sont des récepteurs qui se lient à l'angiopoïétine. TIE-1 et TIE-2 comprennent les récepteurs de surface cellulaire qui se lient et sont activés par les angiopoïétines (Ang1, Ang2, Ang3, Ang4). Les angiopoïétines sont des protéines facteurs de croissance nécessaires à la formation des vaisseaux sanguins (angiogenèse).
Angiopolybia pallens/Angiopolybia pallens :
Angiopolybia pallens est une espèce de guêpe sociale que l'on trouve principalement en Amérique du Sud. La guêpe est généralement vue dans les forêts tropicales brésiliennes. Cette espèce a été découverte par Lepeletier en 1836. Elle se nourrit généralement de nectar et de charogne. En fait, une grande partie de son comportement alimentaire et de son impact sur les humains est centrée sur l'alimentation de carcasses d'animaux. L'espèce de guêpe affiche une différenciation de caste qui peut être vue par une différence dans le développement ovarien. De plus, ils ont une procédure d'établissement de colonie unique. Cela commence par le départ de quelques individus du nid pour trouver un bon site, puis le reste de la colonie suit en utilisant des signaux de communication spécifiques qui sont discutés plus en détail dans cet article.
Angioprévention/Angioprévention :
L'angioprévention est le concept de prévention du développement ou de la progression de la maladie par l'inhibition de l'angiogenèse, le processus de formation des vaisseaux sanguins. Le concept d'angioprévention a été développé par Adriana Albini et ses collègues qui ont montré que plusieurs médicaments et composés naturels pour la chimioprévention du cancer (ou chimioprophylaxie) préviennent en fait la formation de vaisseaux sanguins tumoraux. Ce concept a été approfondi grâce à l'identification de nombreux autres composés "angiopréventifs". formation de métastases. On s'attend à ce que l'inhibition de l'angiogenèse ait des effets majeurs si elle est démarrée tôt pendant le développement de la tumeur avant que les cellules métastatiques ne se soient propagées dans tout le corps. Les agents « angiopréventifs » alimentaires tels que les flavonoïdes ou d'autres polyphénols pourraient donc jouer un rôle important dans la chimioprévention du cancer et retarder ou inhiber la croissance et la progression des cancers.
Angioptéris/Angioptéris :
Angiopteris est un genre d'énormes fougères à feuilles persistantes de la famille des Marattiaceae, trouvées dans les paléotropes de Madagascar aux îles du Pacifique Sud. Les espèces de plus petite taille avec des synangies allongées et des rhizomes rampants sont parfois séparées dans le genre Archangeiopteris, et un genre séparé monotypique autrefois penné a été appelé Macroglossum, mais les données moléculaires soutiennent l'inclusion de ces taxons dans un concept large d'Angiopteris.Angiopteris evecta a été introduite et naturalisée à Hawaï, en Jamaïque et dans certaines parties de l'Amérique centrale, où elle est devenue une mauvaise herbe envahissante dans les bassins versants de basse altitude. Ils présentent un grand rhizome droit et ligneux avec une large base soutenue par des racines épaisses. Les frondes sont deltoïdes, pennées, de 5 à 8 mètres (16 à 26 pieds) de long, avec des folioles étalées. Angiopteris est unique parmi les fougères en ayant des spores dispersées de manière explosive, que l'on pense être causées par la cavitation d'un espace aérien entre les couches de spores. le nombre de chromosomes pour ce genre est 2n=80. L'espèce type est Angiopteris evecta.
Angiopteris evecta/Angiopteris evecta :
Angiopteris evecta, communément appelée fougère royale, fougère géante, fougère éléphant, fougère orientale, fougère arborescente de Madagascar ou fougère de pied de mule, est une très grande fougère de la forêt tropicale de la famille des Marattiaceae originaire de la plupart des régions d'Asie du Sud-Est et d'Océanie. Son histoire remonte à environ 300 millions d'années et on pense qu'elle a les plus longues frondes de toutes les fougères du monde.
Angiosarcome/Angiosarcome :
L'angiosarcome est un cancer rare et agressif qui prend naissance dans les cellules endothéliales qui tapissent les parois des vaisseaux sanguins ou des vaisseaux lymphatiques. Comme ils sont fabriqués à partir de revêtement vasculaire, ils peuvent apparaître n'importe où et à tout âge, mais les personnes âgées sont plus fréquemment touchées et la peau est la zone la plus touchée, avec environ 60 % des cas cutanés. Plus précisément, le cuir chevelu représente environ 50 % des cas d'angiosarcome, mais cela représente toujours moins de 0,1 % de toutes les tumeurs de la tête et du cou. Étant donné que l'angiosarcome est un terme générique pour de nombreux types de tumeurs dont l'origine et l'emplacement varient considérablement, de nombreux symptômes peuvent survenir, allant de symptômes complètement asymptomatiques à des symptômes non spécifiques tels que des lésions cutanées, des ulcérations, un essoufflement et des douleurs abdominales. L'atteinte de plusieurs organes au moment du diagnostic est courante et rend difficile la détermination de l'origine et la manière de la traiter. La cause de l'angiosarcome n'est pas connue, bien que plusieurs facteurs de risque soient connus, tels que le lymphœdème chronique, la radiothérapie et divers produits chimiques tels que arsenic et chlorure de vinyle. Le rayonnement ultraviolet et l'immunodéficience localisée peuvent jouer un rôle dans la pathogenèse de l'angiosarcome. L'angiosarcome peut être observé à l'IRM, à la tomodensitométrie et à l'échographie, mais il est généralement difficile de le distinguer des autres cancers, nécessitant une confirmation du diagnostic par biopsie et analyse immunohistochimique. Le traitement comprend la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie, généralement les trois combinés. Parce que ces cancers proviennent des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins ou lymphatiques, ils peuvent facilement métastaser vers des sites distants, en particulier le foie et les poumons. Cela les rend particulièrement mortels et un diagnostic précoce est généralement nécessaire à la survie. Même avec un traitement, le pronostic est sombre, avec un taux de survie à cinq ans de 30 à 38 %. C'est encore pire dans les angiosarcomes cardiaques et les angiosarcomes du foie, où le pronostic peut être aussi bas que trois mois. Les angiosarcomes représentent 1 à 2 % des sarcomes des tissus mous, qui à leur tour représentent moins de 1 % des cancers adultes. Pour cette raison, aucune grande étude n'a jamais été publiée sur la maladie, avec peu dépassant même 100 patients; cependant, de nombreux rapports de cas et de petites études de cohorte ont été publiés, et ils fournissent cumulativement suffisamment d'informations pour obtenir une compréhension utile de la maladie. Le taux d'angiosarcome est en augmentation aux États-Unis.
Angioscopie/Angioscopie :
L'angioscopie est une technique médicale permettant de visualiser l'intérieur des vaisseaux sanguins. Dans cette technique, un cathéter d'endoscope à faisceau de fibres flexible est inséré directement dans une artère. Il peut être utile pour le diagnostic (par exemple, embolie artérielle). L'angioscopie est également utilisée comme procédure d'appoint lors d'un pontage vasculaire pour visualiser les valves dans les conduits veineux. L'instrument utilisé pour effectuer l'angioscopie est appelé angioscope. L'endoscope à fibre à balayage (SFE) est une technologie émergente qui fournit une imagerie à résolution beaucoup plus élevée, tout en conservant un petit facteur de forme et une flexibilité. L'angioscopie de l'artère coronaire, qui a d'abord été utilisée pour révéler la présence d'un caillot sanguin dans les artères coronaires de patients atteints l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde, est maintenant largement utilisé dans les laboratoires de cathétérisme pour visualiser les stents.
Angiosome/Angiosome :
Un angiosome est une zone de peau et de tissus sous-jacents vascularisée par une artère source. C'est un concept utilisé par les chirurgiens plasticiens pour la création de lambeaux perforants et par les radiologues interventionnels pour le traitement endovasculaire de l'ischémie critique des membres.
Angiosperm Phylogeny_Group/Angiosperm Phylogeny Group :
L'Angiosperm Phylogeny Group (APG) est un groupe international informel de botanistes systématiques qui collaborent pour établir un consensus sur la taxonomie des plantes à fleurs (angiospermes) qui reflète les nouvelles connaissances sur les relations entre les plantes découvertes grâce à des études phylogénétiques. En 2016, quatre versions incrémentielles d'un système de classification ont résulté de cette collaboration, publiées en 1998, 2003, 2009 et 2016. Une motivation importante pour le groupe était ce qu'ils considéraient comme des lacunes dans les classifications antérieures des angiospermes puisqu'elles n'étaient pas basées sur des groupes monophylétiques. (c'est-à-dire des groupes qui incluent tous les descendants d'un ancêtre commun). Les publications APG sont de plus en plus influentes, un certain nombre d'herbiers majeurs modifiant la disposition de leurs collections pour correspondre au dernier système APG.
Angiosperm Phylogeny_Website/Site Web de la phylogénie des angiospermes :
Le site Web Angiosperm Phylogeny (ou APweb) est un site Web dédié à la recherche sur la phylogénie et la taxonomie des angiospermes. Le site est hébergé par le site Web du Missouri Botanical Garden et maintenu par des chercheurs, Peter F. Stevens et Hilary M. Davis. Peter F. Stevens est membre du Angiosperm Phylogeny Group (APG). La taxonomie présentée est largement basée sur les travaux de l'APG, avec des modifications pour incorporer de nouveaux résultats.
Angiostatine/Angiostatine :
L'angiostatine est une protéine naturelle présente dans plusieurs espèces animales, y compris l'homme. C'est un inhibiteur endogène de l'angiogenèse (c'est-à-dire qu'il bloque la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins). Des essais cliniques ont été entrepris pour son utilisation dans le traitement anticancéreux.
Angiostome/Angiostome :
Angiostoma est un genre de nématodes parasites de la famille des Angiostomatidae.
Angiostoma carettae/Angiostoma carettae :
Angiostoma carettae est la première espèce de nématodes connue pour habiter les tortues. Son nom spécifique vient de sa présence dans les tortues caouannes (Caretta caretta). Chacune des caouannes contenant Angiostoma carettae avait d'autres troubles débilitants. Pour cette raison, il est difficile de déterminer l'effet exact des nématodes. Même ainsi, les nématodes ont causé des lésions histologiques dans les voies respiratoires. L'ingestion de mollusques pélagiques a été supposée être le mode d'ingestion d'A. carettae, mais n'a pas été prouvée.
Angiostoma limacis/Angiostoma limacis :
Angiostoma limacis est une espèce de nématodes parasites.
Angiostoma schizoglosse/Angiostoma schizoglosse :
Angiostoma schizoglossae est une espèce de nématodes parasites. Cette espèce a été décrite à partir du gastéropode Schizoglossa novoseelandica de Nouvelle-Zélande en 1995.
Angiostomatidae/Angiostomatidae :
Les Angiostomatidae sont une famille de nématodes parasites.
Angiostrongylose/Angiostrongylose :
L'angiostrongylose est une infection par un ascaris du type Angiostrongylus. Les symptômes peuvent varier d'aucun à léger, jusqu'à la méningite. L'infection par Angiostrongylus cantonensis (ver pulmonaire du rat) peut survenir après l'ingestion d'escargots ou de limaces crus ou insuffisamment cuits, et moins probablement de fruits et légumes non lavés. Chez l'homme, A. cantonensis est la cause la plus fréquente de méningite ou de méningo-encéphalite à éosinophiles. Souvent, l'infection disparaît sans traitement ni conséquences graves, mais dans les cas où la charge de parasites est importante, l'infection peut être si grave qu'elle peut causer des dommages permanents au système nerveux central ou la mort.
Angiostrongylidae/Angiostrongylidae :
Angiostrongylidae est une famille de nématodes appartenant à l'ordre Rhabditida.Genera : Aelurostrongylus Cameron, 1927 Chabudistrongylus Kontramavichus, 1979 Gallegostrongylus Mas-Coma, 1978 Rodentocaulus Schulz, Orlov & Kutass, 1933 Sobolevingylus Romanov, 1952 Stefanskostrongylus Drozdz, 1970
Angiostrongylus/Angiostrongylus :
Angiostrongylus est un genre de nématodes parasites de la famille des Metastrongylidae.
Angiostrongylus cantonensis/Angiostrongylus cantonensis :
Angiostrongylus cantonensis est un nématode parasite (ver rond) qui cause l'angiostrongylose, la cause la plus fréquente de méningite à éosinophiles en Asie du Sud-Est et dans le bassin du Pacifique. Le nématode réside généralement dans les artères pulmonaires des rats, ce qui lui donne le nom commun de ver pulmonaire du rat. Les escargots sont les principaux hôtes intermédiaires, où les larves se développent jusqu'à ce qu'elles soient infectieuses. Les humains sont des hôtes accidentels de ce ver rond et peuvent être infectés par l'ingestion de larves dans des escargots crus ou insuffisamment cuits ou d'autres vecteurs, ou à partir d'eau et de légumes contaminés. Les larves sont ensuite transportées par le sang vers le système nerveux central, où elles sont la cause la plus fréquente de méningite à éosinophiles, une maladie grave pouvant entraîner la mort ou des lésions cérébrales et nerveuses permanentes. L'angiostrongylose est une infection d'importance croissante pour la santé publique, car la mondialisation contribue à la propagation géographique de la maladie.
Angiostrongylus costaricensis/Angiostrongylus costaricensis :
Angiostrongylus costaricensis est une espèce de nématode parasite et est l'agent causal de l'angiostrongylose abdominale chez l'homme. Il se produit en Amérique latine et dans les Caraïbes.
Angiostrongylus vasorum/Angiostrongylus vasorum :
Angiostrongylus vasorum, également connu sous le nom de ver du cœur français, est une espèce de nématode parasite de la famille des Metastrongylidae. Il provoque la maladie angiostrongylose canine chez les chiens. Il n'est pas zoonotique, c'est-à-dire qu'il ne peut pas être transmis à l'homme. On ne sait pas grand-chose sur la biologie de cette espèce.
Angiotech Pharmaceuticals/Angiotech Pharmaceuticals :
Angiotech était une société pharmaceutique à Vancouver, Colombie-Britannique, Canada. Angiotech a été fondée en 1992 par William L. Hunter, Lindsay Machan et Larry Arsenault. Il cherchait à développer des technologies innovantes et des produits médicaux principalement pour les maladies locales et les complications associées aux implants de dispositifs médicaux, aux interventions chirurgicales et aux blessures aiguës. En avril 2010, Angiotech a acquis la fabrication Haemacure pour développer des adhésifs biologiques humains, des hémostatiques et des protéines thérapeutiques. En 2017, Angiotech a été rachetée par un consortium dirigé par la société américaine d'investissement dans le secteur de la santé Vivo Capital et la société chinoise ZQ Capital.
Angiotensine/Angiotensine :
L'angiotensine est une hormone peptidique qui provoque une vasoconstriction et une augmentation de la pression artérielle. Il fait partie du système rénine-angiotensine, qui régule la pression artérielle. L'angiotensine stimule également la libération d'aldostérone par le cortex surrénalien pour favoriser la rétention de sodium par les reins. Oligopeptide, l'angiotensine est une hormone et un dipsogène. Il est dérivé de la molécule précurseur de l'angiotensinogène, une globuline sérique produite dans le foie. L'angiotensine a été isolée à la fin des années 1930 (d'abord nommée « angiotonine » ou « hypertensine »), puis caractérisée et synthétisée par des groupes de la Cleveland Clinic et des laboratoires Ciba.
Enzyme de conversion de l'angiotensine/enzyme de conversion de l'angiotensine :
L'enzyme de conversion de l'angiotensine (EC 3.4.15.1), ou ACE, est un composant central du système rénine-angiotensine (RAS), qui contrôle la pression artérielle en régulant le volume de fluides dans le corps. Il convertit l'hormone angiotensine I en angiotensine II vasoconstrictrice active. Par conséquent, l'ACE augmente indirectement la pression artérielle en provoquant la constriction des vaisseaux sanguins. Les inhibiteurs de l'ECA sont largement utilisés comme médicaments pharmaceutiques pour le traitement des maladies cardiovasculaires. L'enzyme a été découverte par Leonard T. Skeggs Jr. en 1956. La première structure cristalline du testicule humain ACE a été résolue en 2002 par R. Natesh dans le laboratoire de K. Ravi Acharya et les travaux ont été publiés dans la revue Nature en janvier 2003. Il est situé principalement dans les capillaires des poumons mais peut également être trouvé dans les cellules épithéliales endothéliales et rénales. D'autres fonctions moins connues de l'ECA sont la dégradation de la bradykinine, la substance P et la protéine bêta-amyloïde.
Enzyme de conversion de l'angiotensine_2/Enzyme de conversion de l'angiotensine 2 :
L'enzyme de conversion de l'angiotensine 2 (ACE2) est une enzyme qui se trouve soit attachée à la membrane des cellules (mACE2) dans les intestins, les reins, les testicules, la vésicule biliaire et le cœur, soit sous une forme soluble (sACE2). L'ACE2 lié à la membrane et soluble fait partie intégrante du système rénine-angiotensine-aldostérone (RAAS) qui existe pour contrôler la pression artérielle du corps. Alors que mACE2 ne semble pas être un facteur dans la phase nocive du RAAS (l'augmentation de la pression artérielle), son existence est vitale pour que l'enzyme ADAM17 clive son domaine extracellulaire pour créer l'ACE2 soluble (sACE2). L'ACE2 soluble abaisse la tension artérielle en catalysant l'hydrolyse de l'angiotensine II (un peptide vasoconstricteur) en angiotensine (1–7) (un vasodilatateur) qui à son tour se lie aux récepteurs MasR, créant une vasodilatation localisée et donc une diminution de la pression artérielle. Cette diminution de la pression artérielle fait de l'ensemble du processus une cible médicamenteuse prometteuse pour le traitement des maladies cardiovasculaires.mACE2 sert également de point d'entrée dans les cellules pour certains coronavirus, notamment le HCoV-NL63, le SARS-CoV et le SARS-CoV-2. La protéine de pointe SARS-CoV-2 elle-même est connue pour endommager l'endothélium via la régulation négative de l'ACE2. La version humaine de l'enzyme peut être appelée hACE2.
Angiotensine (1-7)/Angiotensine (1-7) :
L'angiotensine (1-7) (C41H62N12O11 ; poids moléculaire = 899,02 g/mol ; H-Asp-Arg-Val-Tyr-Ile-His-Pro-OH) est un heptapeptide actif du système rénine-angiotensine (RAS). En 1988, Santos et. Al. ont démontré que l'angiotensine-(1-7) était un produit principal de l'incubation de l'angiotensine I avec des micropuces cérébrales. La même année, Schiavone et al, ont rapporté le premier effet biologique de cet heptapeptide. L'angiotensine (1-7) est un agent vasodilatateur qui joue un rôle important dans les organes cardiovasculaires, tels que le cœur, les vaisseaux sanguins et les reins, ayant des fonctions fréquemment opposées à celles attribuées au principal composant effecteur du SRA, l'angiotensine II (Ang II).
Angiotensine II_(médicament)/Angiotensine II (médicament) :
L'angiotensine II (Ang II) est un médicament utilisé pour traiter l'hypotension résultant d'un choc septique ou d'un autre choc distributif. Il s'agit d'un peptide vasoconstricteur synthétique identique à l'hormone humaine angiotensine II et commercialisé sous le nom de marque Giapreza. La Food and Drug Administration a approuvé l'utilisation de l'angiotensine II en décembre 2017 pour traiter l'hypotension artérielle résultant d'un choc septique. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis considère qu'il s'agit d'un médicament de première classe.
Récepteur de l'angiotensine II/récepteur de l'angiotensine II :
Les récepteurs de l'angiotensine II, (ATR1) et (ATR2), sont une classe de récepteurs couplés aux protéines G avec l'angiotensine II comme ligands. Ils sont importants dans le système rénine-angiotensine : ils sont responsables de la transduction du signal du stimulus vasoconstricteur de la principale hormone effectrice, l'angiotensine II.
Bloqueur_des_récepteurs_de_l'angiotensine II/Bloqueur des récepteurs de l'angiotensine II :
Les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II (ARA), formellement les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II de type 1 (AT1), également appelés antagonistes des récepteurs de l'angiotensine, antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II ou antagonistes des récepteurs AT1, sont un groupe de produits pharmaceutiques qui se lient et inhibent le récepteur de l'angiotensine II. type 1 (AT1) et bloquent ainsi la contraction artériolaire et les effets de rétention de sodium du système rénine-angiotensine. Leurs principales utilisations sont dans le traitement de l'hypertension (pression artérielle élevée), de la néphropathie diabétique (lésions rénales dues au diabète) et de l'insuffisance cardiaque congestive. Ils bloquent sélectivement l'activation du récepteur AT1, empêchant la liaison de l'angiotensine II par rapport aux inhibiteurs de l'ECA. Les ARA et les inhibiteurs de l'ECA similaires sont tous deux indiqués comme antihypertenseurs de première ligne chez les patients développant une hypertension avec une insuffisance cardiaque gauche. Cependant, les ARA semblent produire moins d'effets indésirables que les inhibiteurs de l'ECA.
Récepteur_de_l'angiotensine II_type_1/Récepteur de l'angiotensine II de type 1 :
Le récepteur de l'angiotensine II de type 1 ou récepteur AT1 est le récepteur de l'angiotensine le mieux caractérisé. Il a des effets vasopresseurs et régule la sécrétion d'aldostérone. C'est un important effecteur contrôlant la pression artérielle et le volume dans le système cardiovasculaire. Les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II sont des médicaments indiqués dans l'hypertension, la néphropathie diabétique et l'insuffisance cardiaque congestive.
Récepteur_de_l'angiotensine II_type_2/Récepteur de l'angiotensine II de type 2 :
Le récepteur de l'angiotensine II de type 2, également connu sous le nom de récepteur AT2, est une protéine qui, chez l'homme, est codée par le gène AGTR2.
Angiotensinamide/Angiotensinamide :
L'angiotensinamide (DCI ; BAN et USAN angiotensinamide) est un puissant vasoconstricteur utilisé comme stimulant cardiaque. C'est un dérivé de l'angiotensine II.
Angiozyme/Angiozyme :
Angiozyme est un ribozyme anti-angiogénique. Il est largement étudié dans le traitement du cancer du rein. Il peut empêcher la croissance des vaisseaux sanguins du tissu environnant vers la tumeur, c'est-à-dire l'angiogenèse. Il appartient aux familles de médicaments appelés récepteurs du VEGF et inhibiteurs de l'angiogenèse. Des tests préliminaires ont démontré que l'angiogenèse n'a pas d'effets secondaires significatifs. le Aussi appelé RPI.4610
Angir/Angir :
Angir (russe : Ангир) est une localité rurale (un ulus) du district de Zaigrayevsky, en République de Bouriatie, en Russie. La population était de 158 habitants en 2010. Il y a 1 rue.
Angir, Pribaykalsky_District,_Republic_of_Buryatia/Angir, Pribaykalsky District, République de Bouriatie :
Angir (russe : Ангир) est une localité rurale (un selo) du district de Pribaykalsky, en République de Bouriatie, en Russie. La population était de 229 en 2010. Il y a 1 rue.
Angira Dhar/Angira Dhar :
Angira Dhar est une actrice de cinéma indienne qui apparaît dans des films hindi. Son travail le plus remarquable comprend son rôle dans la série Web Bang Baaja Baaraat.
Angiras/Angiras :
Angiras ou Angira (sanskrit : अङ्गिरा / áṅgirā, prononcé [ɐ́ŋɡiɽɐ:]) était un rishi védique (sage) de l'hindouisme. Il est décrit dans le Rigveda comme un enseignant de la connaissance divine, un médiateur entre les hommes et les dieux, ainsi que déclaré dans d'autres hymnes comme étant le premier des Agni-devas (dieux du feu). Dans certains textes, il est considéré comme l'un des sept grands sages ou Saptarishis, mais dans d'autres, il est mentionné mais non compté dans la liste des sept grands sages. Dans certains manuscrits d'Atharvaveda, le texte est attribué à "Atharvangirasah", qui est un composé de sage Atharvan et Angira. La famille étudiante d'Angira s'appelle "Angira", et ils sont crédités d'être les auteurs de quelques hymnes dans les premier, deuxième, cinquième, huitième, neuvième et dixième livres du Rigveda. Au moment de la composition du Rigveda, les Angirases étaient un ancien clan Rishi et auraient participé à plusieurs mythes.
Angiras (homonymie)/Angiras (homonymie) :
Angiras est un sage védique qui a formulé le quatrième Veda. Angiras peut également faire référence à : Angiras Ghora, identifié par certains érudits comme Neminatha, vingt-deuxième tirthankara dans le jaïnisme Angiras Brahmin, une caste
Angirey/Angirey :
Angirey est une commune du département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté dans l'est de la France.
Angiriai/Angiriai :
Angiriai ou Angeriai (qui signifie « un endroit dans les bois », anciennement russe : Онгиры, polonais : Ongiry) est un village de la municipalité du district de Kėdainiai, dans le comté de Kaunas, dans le centre de la Lituanie. Selon le recensement de 2011, le village avait une population de 153 personnes. Il est situé à 8 kilomètres (5 mi) de Josvainiai, sur la rive gauche de la rivière Šušvė, près du barrage du réservoir d'Angiriai, à proximité de la forêt de Josvainiai.
Réservoir Angiriai/Réservoir Angiriai :
Le réservoir d'Angiriai est un lac artificiel situé dans la municipalité du district de Kėdainiai, au centre de la Lituanie. Il est situé à 7 kilomètres (4,3 mi) au nord-ouest de la ville de Josvainiai. Il a été créé en 1980, lorsqu'un barrage sur la rivière Šušvė a été construit à côté du village d'Angiriai. En 2000, le barrage a été reconstruit et une petite centrale hydroélectrique a été construite. Les rives du réservoir à certains endroits sont élevées. L'affleurement de Pilsupiai s'ouvre sur le réservoir du village de Pilsupiai. Dans la partie supérieure du réservoir d'Angiriai se trouve le parc dendrologique de Skinderiškis.
Angiris/Angiris :
Dans la mythologie hindoue, les Angiris (ou Angiras) sont un groupe d'êtres célestes descendants du dieu du feu Agni et de la déesse Agneya, chargés de veiller sur les humains effectuant des Yagna (sacrifices) et de protéger les feux sacrificiels.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ceratrichia quaterna

Cératophya/Cératophya : Ceratophya est un genre de syrphes, avec cinq espèces connues. Ils se distinguent de Microdon par la présence d...