Rechercher dans ce blog

lundi 28 mars 2022

Ancylosis flammella


Ancylaini/Ancylaini :
Ancylaini est une tribu d'abeilles apidées. Le nom a été fixé par un avis de l'ICZN pour le différencier de la tribu Ancylini des mollusques d'eau douce.
Ancylandréna/Ancylandréna :
Ancylandrena est un genre d'abeilles minières de la famille des Andrenidae. Il existe environ cinq espèces décrites à Ancylandrena.
Ancylandrena atoposoma/Ancylandrena atoposoma :
Ancylandrena atoposoma est une espèce d'abeille minière de la famille des Andrenidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Ancylandrena larreae/Ancylandrena larreae :
Ancylandrena larreae, le buisson de créosote ancylandrena, est une espèce d'abeille minière de la famille des Andrenidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Ancylandrena rozeni/Ancylandrena rozeni :
Ancylandrena rozeni est une espèce d'abeille minière de la famille des Andrenidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Ancylanthos/Ancylanthos :
Ancylanthos était un genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiacées mais n'est plus reconnu. Il a été initialement décrit par René Louiche Desfontaines en 1818. En 2005, il a été plongé dans la synonymie avec Vangueria, sur la base d'une étude phylogénétique des séquences d'ADN. Desfontaines a établi le genre pour la seule espèce rubiginosa. En 1995, il comprenait également les quatre espèces lactiflorus , monteiroi , rhodesiacus et rogersii , qui, selon Bridson, devraient être déplacées vers d'autres genres.
Ancylastre/Ancylastre :
Ancylastrum est un genre de patelles d'eau douce à respiration aérienne, de mollusques gastéropodes pulmonés aquatiques de la famille des Planorbidae, d'escargots à corne de bélier et de leurs alliés.
Ancyle/Ancyle :
Ancyle ou Ankyle ( grec ancien : Ἀγκυλή ) était le nom de deux demoi de l' ancienne Attique : Upper Ancyle et Lower Ancyle . Ils étaient situés à l'est d'Athènes et bordaient Agryle au sud. Upper Ancyle est passé du phyle Aigeis à Antigonis en 307/306 avant notre ère; Le bas d'Ancyle est resté dans le phyle d'Aigeis. Au IIIe siècle, à l'époque romaine, les demoi abritaient de riches propriétés foncières. Leur nom dérive du nom grec du « javelot » (qui était lancé avec une corde). La même racine apparaît également dans une épithète attribuée à Cronos et à Prométhée, "d'esprit vif".
Ancylini/Ancylini :
Ancylini est une tribu de petites patelles d'eau douce à respiration aérienne, de mollusques gastéropodes pulmonés aquatiques de la famille des Planorbidae, d'escargots à corne de bélier et de leurs alliés. Cette tribu était autrefois traitée comme une famille; le placement taxonomique actuel au sein des Planorbidae est conforme à la taxonomie des Gastropoda (Bouchet & Rocroi, 2005).
Ancylis/Ancylis :
Ancylis est un genre de papillons nocturnes appartenant à la sous-famille des Olethreutinae de la famille des Tortricidae.
Ancylis achatana/Ancylis achatana :
Ancylis achatana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve depuis l'Europe centrale et méridionale, y compris le Royaume-Uni et l'Irlande, à l'est jusqu'à la région de la Baltique, l'Asie Mineure, l'Ukraine et la Russie jusqu'à la partie sud de la Trans-Oural. L'envergure est de 14 à 18 mm. Les ailes antérieures sont fuscous avec d'épaisses stries plombées métalliques pâles sous-confluentes. La costa est strigée postérieurement de blanchâtre. La tache basale est fuscous foncée, mélangée à du plomb-métallique, aux bords recourbés. Le fascia central est fuscous foncé, ferrugineux-mixte, brusquement interrompu obliquement avec du plomb-métallique au-dessus du milieu. Une tache orange ferrugineuse apicale triangulaire est parsemée de fuscous foncé et coupée par une strie métallique plombée. Les ailes postérieures sont grises. La larve est noirâtre ; tête et plateau de 2 noirs. Julius von Kennel fournit une description complète. Les adultes volent de juin à juillet. Les larves tournent ou roulent ensemble les feuilles de Crataegus ou Prunus spinosa et se nourrissent à l'intérieur ou à proximité. Parmi les autres plantes alimentaires répertoriées figurent Prunus domestica, Prunus mahaleb, Cotoneaster, Pyrus communis, Malus domestica, Malus sylvestris, Rubus fruticosus, Salix caprea et Urtica.
Ancylis ancorata/Ancylis ancorata :
Ancylis ancorata est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae décrit pour la première fois par Edward Meyrick en 1912. On le trouve sur la côte de Konkan à l'ouest de l'Inde. et Sri-Lanka.
Ancylis apicella/Ancylis apicella :
Ancylis apicella est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve dans le domaine paléarctique. L'envergure est de 12 à 17 mm. Les larves se nourrissent de Frangula alnus, Rhamnus frangula, Ligustrum, Prunus spinosa et Cornus.
Ancylis argillacea/Ancylis argillacea :
Ancylis argillacea est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 12 mm. Les ailes antérieures sont pâles ferrugineuses fuscous, la costa strigulée (finement striée) de blanchâtre et fuscous. Les ailes postérieures sont grises.
Ancylis badiana/Ancylis badiana :
Ancylis badiana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve dans le domaine paléarctique. L'envergure est de 12–16 mm.16–20 mm. L'aile antérieure a une tache brune dorso-basale. À partir de l'apex, il y a une strie costale à carreaux brun et crème, bordée de noir, atteignant une ligne transversale crème. Le papillon vole de fin avril à juin et de juillet à septembre en deux générations, bien que cela puisse dépendre de l'emplacement. Les larves se nourrissent de Trifolium, Vicia, Lathyrus et Lythrum salicaria.
Ancylis comptana/Ancylis comptana :
Ancylis comptana, la tordeuse du fraisier ou ancylis de Comptan, est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve du Royaume-Uni et de la Scandinavie au nord de l'Espagne et de la Turquie, en Asie Mineure, au Kazakhstan, en Ouzbékistan, en Russie, en Chine, en Mongolie, en Corée et au Japon. En Amérique du Nord, elle est représentée par ssp. fragariae. L'envergure est de 11 à 14 mm. Les adultes volent d'avril à juin et de mi-juillet à septembre. Il y a deux générations par an en Europe. Dans le nord des États-Unis, les papillons de la première génération volent de fin mars à avril et ceux de la seconde fin mai et juin. Ici, une troisième ou parfois même une quatrième génération se produit, volant en août et de septembre à octobre. Les larves se nourrissent de Sanguisorba minor, Potentilla, Fragaria, Teucrium, Rosa, Dryas octopetala, Rubus idaeus, Rubus icaesius et Thymus. Les larves endommagent les fruits rouges, surtout la fraise mais aussi la framboise. L'espèce est devenue un ravageur important des fraises dans certains endroits aux États-Unis.
Ancylis diminutana/Ancylis diminutana :
Ancylis diminutana, le petit rouleau festonné, est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. Il a été décrit par Adrian Hardy Haworth en 1811. En Europe, il a été signalé en Grande-Bretagne, en Irlande, au Benelux, en Scandinavie, dans la région baltique, en Russie, en Pologne, en République tchèque, en Hongrie, en Roumanie, en Slovénie et en Suisse. On le trouve également en Amérique du Nord. L'envergure est de 13 à 15 mm. Julius von Kennel fournit une description complète. Les adultes volent de mai à août. Les larves se nourrissent d'espèces de Salix, dont Salix repens. Ils tissent une feuille de leur plante hôte, formant une gousse fermée ou un cône à l'intérieur duquel il se nourrit. Les larves adultes tissent un cocon parmi la litière de feuilles dans laquelle elles hivernent. La nymphose a lieu dans ce cocon.
Ancylis discigerana/Ancylis discigerana :
Ancylis discigerana , la plieuse du bouleau ou papillon jaune du bouleau , est un papillon de la famille des Tortricidae . On le trouve dans le nord-est de l'Amérique du Nord. L'envergure est de 13–14 mm. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent de Betula alleghaniensis. Les deux premiers stades squelettisent la face inférieure d'une feuille de leur plante hôte. Ils se nourrissent de dessous une feuille de soie construite entre deux veines latérales. Les larves du troisième stade se déplacent vers la surface supérieure d'une feuille différente et la plient dans le sens de la longueur. Ils se nourrissent ensuite de l'épiderme supérieur à l'intérieur du pli jusqu'à ce que la feuille tombe.
Ancylis divisana/Ancylis divisana :
Ancylis divisana, le papillon ancylis bicolore, est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve en Amérique du Nord, où il a été signalé en Alabama, Colorado, Floride, Géorgie, Illinois, Kentucky, Maine, Maryland, Massachusetts, Michigan, Mississippi, Caroline du Nord, Ohio, Oklahoma, Ontario, Pennsylvanie, Québec, Caroline du Sud. , Tennessee, Texas et Virginie-Occidentale. L'envergure est de 10–13 mm. Des adultes ont été observés en vol de mars à octobre. Les larves se nourrissent des espèces Carpinus, Castanea dentata, espèces Quercus et espèces Platanus (dont Platanus occidentalis).
Ancylis geminana/Ancylis geminana :
Ancylis geminana, le rouleau festonné, est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. Il a été décrit par Edward Donovan en 1806. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe et a également été signalé en Amérique du Nord. L'habitat se compose de fens, de marais et de landes humides. L'envergure est de 14 à 20 mm. La tête est ocre rosé pâle ou blanche. Les ailes antérieures sont rouge-brunâtres [ou ocre ou grises], plus ou moins striées de noirâtre dans le disque en arrière . La costa est strigulée et antérieurement largement imprégnée de blanchâtre. Il y a deux ou trois points sous-costaux noirs allongés vers la base. La zone dorsale est imprégnée de blanchâtre, limitée par une ligne blanchâtre formant une projection subtriangulaire au milieu et un arc plat en arrière, se terminant sur le termen au-dessus du milieu. Les ailes postérieures sont gris clair. Julius von Kennel fournit une description complète. Les adultes volent de mai à août. Les larves se nourrissent d'espèces de Salix, notamment Salix aurita, Salix repens et Salix cinerea. Ils vivent entre des feuilles tissées avec de la soie.
Ancylis gigas/Ancylis gigas :
Ancylis gigas est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve au Vietnam. L'envergure est de 22,5 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est brun olive, teintée de vert jaunâtre sur le dos et ferrugineuse dans la zone de l'apex où se trouvent deux fines lignes argentées croisées. Les ailes postérieures sont brunes, mais blanc brunâtre dans la partie proximale.
Ancylis kenneli/Ancylis kenneli :
Ancylis kenneli est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Vladimir Ivanovitsch Kuznetzov en 1962. Elle est originaire d'Eurasie.
Ancylis laetana/Ancylis laetana :
Ancylis laetana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception de la péninsule ibérique, de la péninsule balkanique, de l'Islande, de l'Irlande et de l'Ukraine. L'envergure est de 14 à 18 mm. Les adultes volent de mai à juin en une génération par an. Les larves se nourrissent de Populus tremula et occasionnellement de Populus nigra. Ils se nourrissent d'une seule feuille qui ressemble à une gousse. Les larves peuvent être trouvées sous la marge des feuilles pliées ou parmi les feuilles filées.
Ancylis mira/Ancylis mira :
Ancylis mira est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. Le numéro MONA ou Hodges pour Ancylis mira est 3368.
Ancylis mitterbacheriana/Ancylis mitterbacheriana :
Ancylis mitterbacheriana est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe, à l'exception de la péninsule ibérique, de la majeure partie de la péninsule balkanique et de l'Ukraine. L'envergure est d'environ 13 à 17 mm. Les ailes antérieures sont ferrugineuses. La costa est striée de noir et postérieurement de blanc. Il y a une tache dorsale subquadrate brun ferrugineux foncé allant de la base au milieu, à bords blanchâtres en arrière et une épaisse strie ferrugineuse profonde très oblique du milieu de la côte, atteignant parfois le termen sous l'apex. Les ailes postérieures sont plutôt gris foncé. La larve est vert terne ; la tête et la plaque de 2 jaunes -brunâtres,marques noirâtres Julius von Kennel fournit une description complète. Les adultes volent de mai à juin. Les larves se nourrissent des espèces Quercus, Malus et Fagus.
Ancylis myrtillana/Ancylis myrtillana :
Ancylis myrtillana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. Il a été décrit par Treitschke en 1830. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe et dans tout le Paléarctique. Il a également été signalé en Amérique du Nord. L'habitat est constitué de landes. L'envergure est de 12 à 16 mm. Les ailes antérieures sont ocre ou brun pâle, parfois striées de blanchâtre. La costa est tachetée vers l'arrière de fuscous foncé et il y a une tache dorsale triangulaire irrégulièrement fuscous plutôt sombre s'étendant de la base au-delà du milieu, l'espace environnant parfois entièrement blanchâtre. Le fascia central est ocre-brunâtre, avec une projection postérieure en forme de coin vers le haut à partir de en dessous du milieu, marqué d'un ou deux tirets noirs au milieu. Les ailes postérieures sont grises. Julius von Kennel fournit une description complète. Les adultes volent de mai à juillet en une génération par an. Les larves se nourrissent de Vaccinium myrtillus, Vaccinium vitis-idaea et Vaccinium uliginosum. Ils se nourrissent de l'intérieur d'une gousse, créée en faisant tourner deux feuilles ensemble. L'espèce hiverne au dernier stade larvaire dans un cocon fait de litière.
Ancylis obtusana/Ancylis obtusana :
Ancylis obtusana, le petit rouleau de nerprun, est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae.
Ancylis paludana/Ancylis paludana :
Ancylis paludana est un papillon de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Charles Golding Barrett en 1871. Elle est originaire d'Europe.
Ancylis platanana/Ancylis platanana :
Ancylis platanana est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans l'est des États-Unis, notamment dans l'Illinois, le Maryland, la Caroline du Nord, l'Oklahoma, la Pennsylvanie et le Texas. L'envergure est de 11 à 15 mm. C'est une espèce variable. Il y a au moins quatre générations par an. Les larves se nourrissent d'espèces de Platanus, dont Platanus occidentalis. Ils vivent sur la face inférieure des feuilles, les plient légèrement et tissent un abri en toile sous lequel ils se nourrissent et se nymphosent.
Ancylis rhenana/Ancylis rhenana :
Ancylis rhenana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Johann Müller-Rutz en 1920. Elle est originaire d'Europe.
Ancylis rostrifera/Ancylis rostrifera :
Ancylis rostrifera est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae décrit pour la première fois par Edward Meyrick en 1912. On le trouve au Sri Lanka.
Ancylis selenana/Ancylis selenana :
Ancylis selenana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve du sud de la Suède et de la Finlande à la France et à l'Italie et à la péninsule balkanique. En dehors de l'Europe, on le trouve de l'Asie Mineure au sud de la Sibérie et à la Corée. L'envergure des ailes est de 10 à 15 mm. Les adultes volent d'avril à mai et de nouveau en juillet et août en Allemagne et en Pologne. Il y a deux générations par an en Allemagne et en Pologne. Dans le sud de l'Europe, il peut y avoir jusqu'à cinq générations par an. Les larves se nourrissent de Crataegus, Prunus cerasus vulgaris, Prunus avium, Prunus virginiana, Prunus spinosa, Prunus domestica, Prunus armeniaca, Malus et Pyrus. Les larves endommagent les feuilles de la plante hôte. L'espèce peut causer de graves dommages aux jeunes arbres, mais elle n'a pas souvent été signalée dans les vergers.
Ancylis stenampyx/Ancylis stenampyx :
Ancylis stenampyx est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae décrit pour la première fois par Alexey Diakonoff en 1982. On le trouve au Sri Lanka.
Ancylis subarcuana/Ancylis subarcuana :
Ancylis subarcuana est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Tortricidae. Il est originaire d'Eurasie.
Ancylis tineana/Ancylis tineana :
Ancylis tineana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve du sud de la Suède à l'Asie Mineure et de la Trans-Caucase à la Sibérie et à la partie sud de l'est de la Russie. Il est également présent en Amérique du Nord. L'envergure est de 11 à 15 mm. En Europe, il y a deux générations par an, avec des adultes en vol d'avril à mai et de juillet à août. Les larves se nourrissent de Malus, Pyrus, Crataegus, Prunus spinosa, Prunus domestica, Betula et Populus tremula. Les larves peuvent parfois devenir nuisibles dans les vergers.
Ancylis tumida/Ancylis tumida :
Ancylis tumida est un papillon de nuit de la famille des Tortricidae décrit pour la première fois par Edward Meyrick en 1912. On le trouve au Sri Lanka.
Ancylis uncella/Ancylis uncella :
Ancylis uncella est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775. L'envergure est de 15 à 20 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est brun rougeâtre avec deux taches dorsales grises et des lignes côtières courtes et claires. Les ailes postérieures sont brun clair. Il est originaire de la majeure partie du Paléarctique (y compris l'Europe) et de l'Amérique du Nord. Les larves se nourrissent de Betula spp. et Calluna vulgaris. Le papillon vole en mai-juin.
Ancylis unculana/Ancylis unculana :
Ancylis unculana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Adrian Hardy Haworth en 1811. Elle est originaire d'Europe.
Ancylis unguicella/Ancylis unguicella :
Ancylis unguicella est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Carl Linnaeus dans sa 10e édition de Systema Naturae en 1758. Elle est originaire du Paléarctique et de l'Amérique du Nord. L'envergure est de 13 à 18 mm. La couleur de fond des ailes antérieures est blanchâtre, parsemée ou parfois imprégnée de léger fuscous et plus ou moins striée de brun. La costa est strigée de fuscous foncé et blanchâtre. Le bord du patch basal est obliquement arrondi et il est moins marqué vers la costa. Le fascia central étroit a une projection médiane postérieure courte et une strie transversale sous-apicale dilatée triangulairement vers le termen. Il est ocre-fuscous ou fuscous foncé. Les ailes postérieures sont grises. Julius von Kennel fournit une description complète. Les larves se nourrissent de Calluna vulgaris et Erica cinerea. Les papillons adultes volent entre mai et juillet.
Ancylis upupana/Ancylis upupana :
Ancylis upupana est un papillon nocturne de la famille des Tortricidae. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe (à l'exception de l'Islande, de l'Irlande, de la péninsule ibérique et de la majeure partie de la péninsule balkanique), à ​​l'est de la Russie et de la Chine. L'envergure est de 13 à 20 mm. Les adultes volent de mai à juin. Il y a une génération par an. Les larves se nourrissent d'Ulmus, Betula et Quercus. Ils tissent une feuille pliée ou plusieurs feuilles ensemble dans une gousse et se nourrissent de l'intérieur. Il squelettise en partie les feuilles.
Ancylistacées/Ancylistacées :
Les Ancylistaceae sont une famille de champignons de l'ordre des Entomophthorales. La famille comprend actuellement 3 genres : Ancylistes, Macrobiotophthora, Conidiobolus.
Ancylistes/Ancylistes :
Ancylistes est un genre de coléoptères de la famille des Cerambycidae, contenant les espèces suivantes : sous-genre Ancylistes Ancylistes bellus Gahan, 1890 Ancylistes biacutoides Breuning, 1970 Ancylistes biacutus Breuning, 1957 Ancylistes bicuspis (Chevrolat, 1857) Ancylistes bicuspoides Breuning, 1970 Ancylistes distinctus Fairmaire Ancylistes gibbicollis Fairmaire, 1897 Ancylistes impunctatus Fairmaire, 1897 Ancylistes Breuning, 1971 Ancylistes parabiacutus Breuning, 1970 Ancylistes Breuning, 1957 Ancylistes transversoides Breuning, 1970 Ancylistes transversus Fairmaire, 1905subgenus Lactancylistes Ancylistes lacteomaculatus Breuning, 1957 Ancylistes lacteopictus Fairmaire, 1897 Ancylistes lacteovittatus Breuning, 1957 sous-genre Obscurancylistes Ancylistes obscuricollis (Fairmaire, 1902)
Ancylistes bellus/Ancylistes bellus :
Ancylistes bellus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Gahan en 1890.
Ancylistes biacutoïdes/Ancylistes biacutoïdes :
Ancylistes biacutoides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1970. On le trouve à Madagascar.
Ancylistes biacutus/Ancylistes biacutus :
Ancylistes biacutus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1957.
Ancylistes bicuspis/Ancylistes bicuspis :
Ancylistes bicuspis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Chevrolat en 1857.
Ancylistes bicuspoides/Ancylistes bicuspoides :
Ancylistes bicuspoides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1970.
Ancylistes distinctus/Ancylistes distinctus :
Ancylistes distinctus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1901.
Ancylistes gibbicollis/Ancylistes gibbicollis :
Ancylistes gibbicollis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1897.
Ancylistes impunctatus/Ancylistes impunctatus :
Ancylistes impunctatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1897.
Ancylistes lacteomaculatus/Ancylistes lacteomaculatus :
Ancylistes lacteomaculatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1957.
Ancylistes lacteopictus/Ancylistes lacteopictus :
Ancylistes lacteopictus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1897.
Ancylistes lacteovittatus/Ancylistes lacteovittatus :
Ancylistes lacteovittatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1957.
Ancylistes obscuricollis/Ancylistes obscuricollis :
Ancylistes obscuricollis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1902.
Ancylistes parabiacutoides/Ancylistes parabiacutoides :
Ancylistes parabiacutoides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1971.
Ancylistes parabiacutus/Ancylistes parabiacutus :
Ancylistes parabiacutus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1970.
Ancylistes subtransversus/Ancylistes subtransversus :
Ancylistes subtransversus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1957.
Ancylistes transversoïdes/Ancylistes transversoïdes :
Ancylistes transversoides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Stephan von Breuning en 1970.
Ancylistes transversus/Ancylistes transversus :
Ancylistes transversus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Fairmaire en 1905.
Ancylite/Ancylite :
L'ancylite est un groupe de minéraux de carbonate de strontium hydraté contenant du cérium, du lanthane et des quantités mineures d'autres éléments de terres rares. La composition est Sr(Ce,La)(CO3)2(OH)·H2O avec de l'ancylite-Ce enrichie en cérium et de l'ancylite-La en lanthane. L'ancylite a été décrite pour la première fois en 1899 pour une occurrence dans la pegmatite Narsarsuk dans l'ouest du Groenland et nommée du grec αυκιλος pour courbe en référence à sa forme cristalline arrondie ou déformée.
Ancylobacter/Ancylobacter :
Ancylobacter est un genre de bactéries aérobies de la famille des Xanthobacteraceae.
Ancylobacter aquaticus/Ancylobacter aquaticus :
Ancylobacter aquaticus est une bactérie de la famille des Xanthobacteraceae qui a été isolée de l'eau du lac de Copenhague au Danemark. Ancylobacter aquaticus peut dégrader le 1,2-dichloroéthane et produire une haloalcane déshalogénase.
Ancylobacter defluvii/Ancylobacter defluvii :
Ancylobacter defluvii est une bactérie de la famille des Xanthobacteraceae.
Ancylobacter dichloromethanicus/Ancylobacter dichloromethanicus :
Ancylobacter dichloromethanicus est une bactérie aérobie à Gram négatif de la famille des Xanthobacteraceae qui a été isolée d'un sol contaminé par du dichlorométhane à Volgograd en Russie. Ancylobacter dichloromethanicus peut utiliser du dichlorométhane, du méthanol, du formiate et du formaldéhyde pour son métabolisme.
Ancylobacter oerskovii/Ancylobacter oerskovii :
Ancylobacter oerskovii est une bactérie Gram-négative, pléomorphe, en forme de bâtonnet, non sporulée de la famille des Xanthobacteraceae qui a été isolée du sol de Mugla en Turquie. Ancylobacter oerskovii a la capacité d'utiliser l'acide oxalique.
Ancylobacter polymorphus/Ancylobacter polymorphus :
Ancylobacter polymorphus est une bactérie de la famille des Xanthobacteraceae.
Ancylobacter pratisalsi/Ancylobacter pratisalsi :
Ancylobacter pratisalsi est une bactérie Gram-négative, aérobie et non mobile du genre Ancylobacter qui a été isolée du sol rhizosphérique de la plante Plantago winteri.
Ancylobacter rudongensis/Ancylobacter rudongensis :
Ancylobacter rudongensis est une bactérie de la famille des Xanthobacteraceae qui a été isolée de la racine de la plante Spartina anglica de la plage de la province du Jiangsu en Chine.
Ancylobacter vacuolatus/Ancylobacter vacuolatus :
Ancylobacter vacuolatus est une bactérie de la famille des Xanthobacteraceae qui a été isolée du sol.
Ancylobothrys/Ancylobothrys :
Ancylobothrys (parfois orthographié Ancylobotrys) est un genre de plante de la famille des Apocynaceae que l'on trouve en Afrique tropicale et australe. Depuis août 2013, la Liste mondiale des familles de plantes sélectionnées reconnaît 7 espèces : EspèceAncylobothrys amoena Hua - Afrique O + C + E Ancylobothrys capensis (Oliv.) Pichon - Botswana, Afrique du Sud Ancylobothrys petersiana (Klotzsch) Pierre - Afrique E + C + S , Comores, Madagascar ; naturalisé à Maurice Ancylobothrys pyriformis Pierre - Afrique C Ancylobothrys robusta Pierre - Afrique C Ancylobothrys scandens (Schumach.) Pichon Afrique O + C Ancylobothrys tayloris (Stapf) Pichon - Kenya, Tanzanie, Malawi, Mozambique
Ancylobothrys capensis/Ancylobothrys capensis :
Ancylobothrys capensis, l'abricotier sauvage, est une plante grimpante d'Afrique australe enchevêtrée, tentaculaire et à plusieurs tiges de la famille des Apocynaceae. Il est à feuilles persistantes, se précipitant souvent sur les rochers et autres plantes. Les nouvelles pousses sont couvertes de poils veloutés brun rougeâtre. Lorsqu'il est endommagé, il exsude de grandes quantités de latex blanc. Les feuilles coriaces sont largement elliptiques, simples, opposées et dressées, avec une nervation proéminente sur les deux faces. Les fleurs sont parfumées, d'environ 40 mm de diamètre, d'un blanc brillant lorsqu'elles sont ouvertes et rosées en bouton. Les fruits ronds mesurent jusqu'à 50 mm de diamètre, vert kaki lorsqu'ils sont immatures, virant à l'orange vif ou au jaune à maturité. La peau est épaisse, douce, cassante et facile à peler. 3-4 graines sont noyées dans une pulpe acide sucrée et savoureuse. L'espèce est commune et se trouve dans les zones rocheuses, en particulier sur les quartzites du KwaZulu-Natal, du Mpumalanga, du Gauteng, de la province du Limpopo, de la province du Nord-Ouest et du Botswana.
Ancylobothrys petersiana/Ancylobothrys petersiana :
Ancylobothrys petersiana pousse comme un arbuste grimpant atteignant 6 mètres de haut. Ses fleurs parfumées présentent une corolle crème ou blanche. Le fruit est sphérique, jusqu'à 6 centimètres (2,4 po) de diamètre. Les noms vernaculaires incluent "l'abricotier sauvage grimpant". L'habitat est constitué de collines boisées et rocheuses. A. petersiana se trouve en République démocratique du Congo, au Burundi, en Somalie, au Kenya, en Tanzanie, au Malawi, au Mozambique, au Zimbabwe, en Afrique du Sud, aux Comores et à Madagascar. Le fruit contient de la pulpe comestible au goût aigre autour des nombreuses graines. Il peut être consommé directement ou préparé dans un jus sucré, et il est vendu sur les marchés locaux à cet effet.
Ancylocère/Ancylocère :
Ancylocera est un genre de coléoptères de la famille des Cerambycidae, contenant les espèces suivantes : Ancylocera amplicornis Chemsak, 1963 Ancylocera bicolor (Olivier, 1795) Ancylocera bruchi Viana, 1971 Ancylocera cardinalis (Dalman, 1823) Ancylocera michelbacheri Chemsak, 1963 Ancylocera nigella Gounelle, 1913 Ancylocera sallei Buquet, 1857 Ancylocera sergioi Monné & Napp, 2001 Ancylocera spinula Monné & Napp, 2001
Ancylocera amplicornis/Ancylocera amplicornis :
Ancylocera amplicornis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Chemsak en 1963.
Ancylocera bicolor/Ancylocera bicolor :
Ancylocera bicolor est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Oliver en 1795.
Ancylocera bruchi/Ancylocera bruchi :
Ancylocera bruchi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Viana en 1971.
Ancylocera cardinalis/Ancylocera cardinalis :
Ancylocera cardinalis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Dalman en 1823.
Ancylocera michelbacheri/Ancylocera michelbacheri :
Ancylocera michelbacheri est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Chemsak en 1963.
Ancylocera nigelle/Ancylocera nigelle :
Ancylocera nigella est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Gounelle en 1913.
Ancylocera sallei/Ancylocera sallei :
Ancylocera sallei est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Bucquet en 1857.
Ancylocera sergioi/Ancylocera sergioi :
Ancylocera sergioi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Monné & Napp en 2001.
Ancylocera spinula/Ancylocera spinula :
Ancylocera spinula est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Monné & Napp en 2001.
Ancylocères/Ancylocères :
Ancyloceras est un genre éteint d' ammonites hétéromorphes trouvés dans le monde entier au cours du Crétacé inférieur , de l' époque du Barrémien inférieur jusqu'à l'extinction du genre au cours de l' Aptien inférieur .
Ancyloceratidae/Ancyloceratidae :
Les Ancyloceratidae sont une famille d'ammonites hétéromorphes qui ont vécu au début du Crétacé. Leurs coquilles commencent comme une spirale lâche avec des verticilles ne se touchant pas qui se transforme ensuite en un arbre droit qui se termine par un crochet en forme de J ou un coude à la fin. Les côtes grossières et les épines sont courantes. Ancyloceratidae est la famille type des Ancyloceratoidea et du sous-ordre Ancyloceratina. On les trouve dans les sédiments du Crétacé inférieur, du Barrémien à peut-être de l'Albien inférieur. Les genres incluent : Ammonitoceras Dumas, 1876 Ancyloceras D'Orbigny, 1842 - type genre Ancylotropaeum Casey, 1980 Antarcticoceras Thomson, 1974 Audouliceras Thomel, 1965 Australiceras Whitehouse, 1926 Caspianites Casey, 1961 Epancyloceras Spath, 1930 Epitroapeum & Kakabadze Helicer777 Kennedy, 1977 Hoheneggericeras Delanoy et al. 2008 Jaubertites Sarkar, 1955 Kutatissites Kakabadze, 1970 Koeneniceras Mikhailova & Baraboshkin, 2002 Laqueoceras Kakabadze & Hoedemaeker, 2004 Lithancylus Casey, 1960 Luppovia Bogdanova et al. 1978 Proaustraliceras Kakabadze, 1977 Pseudoancyloceras Stenshin et al., 2014 Pseudoaustraliceras Kakabadze, 1981 Pseudocriocéras Spath, 1924 Sarkariceras Vermeulen, 2006 ToxancyloCeras Delanoy, 2003 Tropeeum J. de C. Sowerby, 1837 Ancyloceratides Sont dérivés des crioceratides, une famille d'ammonites du Crétacé inférieur avec des coquilles planispirales ouvertes et légèrement enroulées, probablement originaires du sous-ordre Lytoceratina.
Ancylocératine/Ancylocératine :
Les Ancyloceratina étaient un sous-ordre diversifié d'ammonites les plus étroitement liés aux ammonites de l'ordre Lytoceratina. Ils ont évolué au Jurassique supérieur mais n'étaient pas très répandus jusqu'au Crétacé, où ils se sont rapidement diversifiés et sont devenus l'un des composants les plus distinctifs des faunes marines du Crétacé. Ils ont été enregistrés sur tous les continents et beaucoup sont utilisés comme fossiles zonaux ou index. La caractéristique la plus distinctive de la majorité des Ancyloceratina est la tendance de la plupart d'entre eux à avoir des coquilles qui ne sont pas des spirales régulières comme la plupart des autres ammonites. Ces ammonites irrégulièrement enroulées sont appelées ammonites hétéromorphes, contrairement aux ammonites régulièrement enroulées, appelées ammonites homomorphes.
Ancyloceratoidea/Ancyloceratoidea :
Ancyloceratoidea , anciennement Ancylocerataceae , est une superfamille d' ammonoïdes hétéromorphes généralement déroulés et faiblement enroulés établie par Alpheus Hyatt en 1900, qui peut contenir jusqu'à 11 familles, selon la classification acceptée.
Ancylocirrus/Ancylocirrus :
Ancylocirrus est un genre d'acoels appartenant à la famille des Isodiametridae.Espèce : Ancylocirrus ornatus Kozloff, 2000
Ancylocrâne/Ancylocrâne :
Ancylocranium est un genre d'amphisbaeniens de la famille des Amphisbaenidae, communément appelés lézards à museau pointu. Trois espèces sont placées dans ce genre, qui est endémique à l'Afrique de l'Est et à la Corne de l'Afrique.
Ancylodes/Ancylodes :
Ancylodes est un genre de papillons de nuit. Il a été décrit par Émile Louis Ragonot en 1887, et est connu d'Espagne, de Libye, d'Irak, du Sri Lanka, ainsi que d'Australie.
Ancylodes dealbatella/Ancylodes dealbatella :
Ancylodes dealbatella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylodes. Il a été décrit par Nikolay Grigoryevich Erschoff en 1874 et est connu du Turkménistan, d'Irak, de Libye, d'Espagne et de Russie. L'envergure est d'environ 17 mm.
Ancylodes lapsalis/Ancylodes lapsalis :
Ancylodes lapsalis est une espèce de papillon de nuit du genre Ancylodes. Il a été décrit par Francis Walker en 1859 et est connu du Sri Lanka et de l'Australie.
Ancylodes pallens/Ancylodes pallens :
Ancylodes pallens est une espèce de papillon de nuit du genre Ancylodes. Il a été décrit par Émile Louis Ragonot en 1887 et est connu d'Iran, d'Irak, d'Espagne, de Croatie, de Grèce, de Russie, du Kazakhstan et d'Afrique du Nord. C'est un immigrant très rare dans le sud de la Grande-Bretagne. L'envergure est de 18 à 20 mm.
Ancylodes penicillata/Ancylodes penicillata :
Ancylodes penicillata est une espèce de teigne du museau du genre Ancylodes décrite par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Ancylodinia/Ancylodinia :
Ancylodinia est un genre monotypique de teigne du museau décrit par Joseph de Joannis en 1913. Sa seule espèce, Ancylodinia rectilineella, décrite par le même auteur la même année, est connue d'Érythrée.
Ancylodiscoididae/Ancylodiscoididae :
Ancylodiscoididae est une famille de vers plats appartenant à l'ordre Dactylogyridea.
Ancylodonta almeidai/Ancylodonta almeidai :
Ambeodontus almeidai est une espèce de coléoptère de la sous-famille des Cerambycinae.
Ancylodonta apipema/Ancylodonta apipema :
Ambeodontus apipema est une espèce de coléoptère de la sous-famille des Cerambycinae.
Ancylodonta glabripennis/Ancylodonta glabripennis :
Ancylodonta glabripennis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae.
Ancylodonta nitidipennis/Ancylodonta nitidipennis :
Ancylodonta nitidipennis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae.
Ancylodonta phlyctaenioides/Ancylodonta phlyctaenioides :
Ancylodonta phlyctaenioides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae.
Ancylodonta tristis/Ancylodonta tristis :
Ancylodonta tristis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae.
Ancylolomie/Ancylolomie :
Ancylolomia est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae décrit par Jacob Hübner en 1825.
Ancylolomia aduncella/Ancylolomia aduncella :
Ancylolomia aduncella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Wang et Sung en 1981. On le trouve en Chine (Yunnan).
Ancylolomia agraphella/Ancylolomia agraphella :
Ancylolomia agraphella est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Timor.
Ancylolomia albicostalis/Ancylolomia albicostalis :
Ancylolomia albicostalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Zimbabwe.
Ancylolomia arabella/Ancylolomia arabella :
Ancylolomia arabella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1965. On le trouve en Arabie Saoudite.
Ancylolomia argentata/Ancylolomia argentata :
Ancylolomia argentata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Frederic Moore en 1885. On le trouve au Sri Lanka.
Ancylolomia argenteovittata/Ancylolomia argenteovittata :
Ancylolomia argenteovittata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Per Olof Christopher Aurivillius en 1910. On le trouve en Éthiopie et en Tanzanie.
Ancylolomia atrifasciata/Ancylolomia atrifasciata :
Ancylolomia atrifasciata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Kenya.
Ancylolomia auripaleella/Ancylolomia auripaleella :
Ancylolomia auripaleella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Hubert Marion en 1954. On le trouve à Madagascar.
Ancylolomia caffra/Ancylolomia caffra :
Ancylolomia caffra est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1877. On le trouve en Afrique du Sud, où il a été signalé dans le Western Cape.
Ancylolomia capensis/Ancylolomia capensis :
Ancylolomia capensis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. cette espèce est connue d'Afrique centrale, orientale et australe (Congo, Kenya, Mozambique, Rwanda, Afrique du Sud et Madagascar).
Ancylolomia carcinella/Ancylolomia carcinella :
Ancylolomia carcinella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Wang et Sung en 1981. On le trouve en Chine (Yunnan).
Ancylolomia castaneata/Ancylolomia castaneata :
Ancylolomia castaneata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Afrique du Sud.
Ancylolomia cervicella/Ancylolomia cervicella :
Ancylolomia cervicella, la teigne lumineuse est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve en Inde et au Sri Lanka. Il est extérieurement similaire à Ancylolomia felderella, ayant un brun rougeâtre mais se distingue par sa bande blanche brillante. Il est similaire à Ancylolomia argentata, mais avec une nuance moins rouge et une strie noire au lieu d'une strie argentée sur l'aile antérieure inférieure. Sa distribution varie également, se trouvant en Inde.
Ancylolomia chrysargyria/Ancylolomia chrysargyria :
Ancylolomia chrysargyria est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en République démocratique du Congo, au Ghana et au Nigeria.
Ancylolomia chrysographellus/Ancylolomia chrysographellus :
Ancylolomia chrysographellus, la teigne de l'herbe coudée, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve à Chypre et au Kenya, en Ouganda, au Yémen, en Inde, au Pakistan, au Sri Lanka, au Myanmar, en Chine, en Corée, au Japon, à Taïwan, aux Philippines et en Indonésie.
Ancylolomia claudia/Ancylolomia claudia :
Ancylolomia claudia est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Graziano Bassi en 2013. On le trouve au Kenya et en Tanzanie.
Ancylolomia cresus/Ancylolomia cresus :
Ancylolomia croesus est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Kenya.
Ancylolomia disparalis/Ancylolomia disparalis :
Ancylolomia disparalis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce, en Turquie et en Afrique du Nord (dont le Maroc et l'Algérie). L'envergure est de 27–43 mm. Les adultes volent de juillet à octobre en une génération par an. Les larves se nourrissent de diverses graminées.
Plongées Ancylolomia/Plongées Ancylolomia :
Ancylolomia plonge, la pyrale fulveuse est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Inde.
Ancylolomia drosogramma/Ancylolomia drosogramma :
Ancylolomia drosogramma est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1936. On le trouve en République démocratique du Congo.
Ancylolomia elisa/Ancylolomia elisa :
Ancylolomia elisa est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Graziano Bassi en 2013. On le trouve au Ghana.
Ancylolomia allongé/Ancylolomia allongé :
Ancylolomia elongata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Daniel Lucas en 1917. On le trouve en Afrique du Nord, où il a été signalé en Algérie et au Maroc.
Ancylolomia endophaealis/Ancylolomia endophaealis :
Ancylolomia endophaealis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1910. On le trouve en République démocratique du Congo.
Ancylolomia felderella/Ancylolomia felderella :
Ancylolomia felderella, la teigne terne est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve en Inde.
Ancylolomia fulvitinctalis/Ancylolomia fulvitinctalis :
Ancylolomia fulvitinctalis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Ouganda.
Ancylolomia gracilis/Ancylolomia gracilis :
Ancylolomia gracilis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par James Farish Malcolm Fawcett en 1918. On le trouve en République démocratique du Congo, en Éthiopie, au Kenya et au Rwanda.
Ancylolomia hamatella/Ancylolomia hamatella :
Ancylolomia hamatella est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Wang et Sung en 1981. On le trouve en Chine (Yunnan).
Ancylolomia holochrea/Ancylolomia holochrea :
Ancylolomia holochrea est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Nigeria.
Ancylolomia indica/Ancylolomia indica :
Ancylolomia indica, la teigne de l'herbe pâle indienne est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Cajetan Felder, Rudolf Felder et Alois Friedrich Rogenhofer en 1875. On le trouve en Inde. Il est extérieurement impossible de la distinguer de la sous-espèce nominale d'Ancylolomia westwoodi. C'est l'une des espèces les plus communes du genre trouvées en Inde.
Ancylolomia inornata/Ancylolomia inornata :
Ancylolomia inornata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae décrite par Otto Staudinger en 1870. On la trouve en Espagne, au Portugal et en Italie, en Afrique du Nord (dont le Maroc, l'Algérie, la Libye et la Tunisie) et au Pakistan.
Ancylolomia intricata/Ancylolomia intricata :
Ancylolomia intricata, la teigne des graminées complexe est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve en Inde (Assam).
Ancylolomia irrorata/Ancylolomia irrorata :
Ancylolomia irrorata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Nigeria.
Ancylolomia jacquelinae/Ancylolomia jacquelinae :
Ancylolomia jacquelinae est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Rougeot en 1984. On le trouve en Ethiopie.
Ancylolomia japonica/Ancylolomia japonica :
Ancylolomia japonica est un papillon nocturne de la famille des Crambidae. On le trouve en Oussouri, en Corée, au Japon, en Chine (Yunnan, Kansu, Shantung, Fukien, Kwangtung), au Tibet et à Taïwan. L'envergure est de 24 à 38 mm.
Ancylolomia kuznetzovi/Ancylolomia kuznetzovi :
Ancylolomia kuznetzovi est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1965. On le trouve au Turkménistan.
Ancylolomia laverna/Ancylolomia laverna :
Ancylolomia laverna est un papillon de nuit du genre Ancylolomia de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve au Myanmar.
Ancylolomia lentifascialis/Ancylolomia lentifascialis :
Ancylolomia lentifascialis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Afrique du Sud, où il a été signalé dans la province de Gauteng.
Ancylolomia likiangella/Ancylolomia likiangella :
Ancylolomia likiangella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve dans le Yunnan, en Chine.
Ancylolomia locupletellus/Ancylolomia locupletellus :
Ancylolomia locupletellus , la teigne des graminées est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Vincenz Kollar et Ludwig Redtenbacher en 1844. On le trouve en Inde.
Ancylolomia longicorniella/Ancylolomia longicorniella :
Ancylolomia longicorniella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Shi-Mei Song et Tie-Mei Chen en 2004. On le trouve en Chine (Guangdong).
Ancylolomia melanella/Ancylolomia melanella :
Ancylolomia melanella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Zimbabwe.
Ancylolomia mélanothoracie/Ancylolomia mélanothoracie :
Ancylolomia melanothoracia est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve en Tanzanie.
Ancylolomia micropalpella/Ancylolomia micropalpella :
Ancylolomia micropalpella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Hans Georg Amsel en 1951. On le trouve en Iran, à Bahreïn, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.
Ancylolomia minutella/Ancylolomia minutella :
Ancylolomia minutella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Turati en 1926. On le trouve en Libye.
Ancylolomia mirabilis/Ancylolomia mirabilis :
Ancylolomia mirabilis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Wallengren en 1876. On le trouve en Afrique du Sud.
Ancylolomia nigrifasciata/Ancylolomia nigrifasciata :
Ancylolomia nigrifasciata est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Graziano Bassi en 2004. On le trouve en Namibie.
Ancylolomia obscurella/Ancylolomia obscurella :
Ancylolomia obscurella est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Joseph de Joannis en 1927. On le trouve au Mozambique.
Ancylolomia obstitella/Ancylolomia obstitella :
Ancylolomia obstitella, la teigne opaque est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Charles Swinhoe en 1886. On le trouve en Inde.
Ancylolomia ophiralis/Ancylolomia ophiralis :
Ancylolomia ophiralis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Nigeria.
Ancylolomia orchidea/Ancylolomia orchidea :
Ancylolomia orchidea est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1970. On le trouve à Luzon aux Philippines.
Ancylolomia palpella/Ancylolomia palpella :
Ancylolomia palpella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae décrite par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775. On la trouve en Belgique, France, Espagne, Portugal, Italie, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie, Croatie, Roumanie , Bulgarie, République de Macédoine, Albanie, Grèce, Ukraine, Russie, Transcaucasie, Asie Mineure, Liban, Territoires palestiniens, Irak, Syrie, Iran et Asie centrale. L'envergure est de 31 à 36 mm pour les mâles et de 34 à 45 mm pour les femelles. Les adultes volent de juin à octobre en deux générations par an. Les larves se nourrissent des tiges de diverses graminées au sein d'une galerie soyeuse. La nymphose a lieu dans un cocon recouvert de détritus d'herbe.
Ancylolomia paraetoniella/Ancylolomia paraetoniella :
Ancylolomia paraetoniella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Turati en 1924. On le trouve en Libye.
Ancylolomia parentii/Ancylolomia parentii :
Ancylolomia parentii est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Graziano Bassi en 2014. On le trouve au Mozambique.
Ancylolomia pectinatellus/Ancylolomia pectinatellus :
Ancylolomia pectinatellus est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve en Italie, en Hongrie, en Croatie, en Bulgarie, en République de Macédoine, en Grèce, en Asie Mineure, en Syrie, dans les territoires palestiniens, en Irak et en Iran. L'envergure est d'environ 25 mm.
Ancylolomia pectinifera/Ancylolomia pectinifera :
Ancylolomia pectinifera est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1910. On le trouve au Kenya, en Somalie, en Afrique du Sud, en Zambie et au Zimbabwe.
Ancylolomia perfasciata/Ancylolomia perfasciata :
Ancylolomia perfasciata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. Cette espèce est connue d'Afrique orientale et australe (Éthiopie, Kenya, Zimbabwe, Ouganda et Afrique du Sud) et de Madagascar. Son envergure est de 32–42 mm.
Ancylolomia planicosta/Ancylolomia planicosta :
Ancylolomia planicosta est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par EL Martin en 1956. On le trouve en Éthiopie, au Kenya, au Rwanda et en Afrique du Sud.
Ancylolomia prepiella/Ancylolomia prepiella :
Ancylolomia prepiella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1919. On le trouve au Lesotho et en Afrique du Sud.
Ancylolomia punctistrigellus/Ancylolomia punctistrigellus :
Ancylolomia punctistrigellus est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve à Madagascar.
Ancylolomia rotaxella/Ancylolomia rotaxella :
Ancylolomia rotaxella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Stanisław Błeszyński en 1965. On le trouve en Chine.
Ancylolomia saharae/Ancylolomia saharae :
Ancylolomia saharae est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Patrice JA Leraut en 2012. On le trouve en Mauritanie.
Ancylolomia sansibarica/Ancylolomia sansibarica :
Ancylolomia sansibarica est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1877. On le trouve en Tanzanie, où il a été signalé à Zanzibar.
Ancylolomia saundersiella/Ancylolomia saundersiella :
Ancylolomia saundersiella, la teigne à rayures noires est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1863. Il se trouve dans le sud de l'Inde et est connu de Pune, Mumbai, Bangalore et d'autres régions.
Ancylolomia shafferi/Ancylolomia shafferi :
Ancylolomia shafferi est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Rougeot en 1977. On le trouve en Ethiopie. La tête, l'abdomen et le thorax sont gris pâle.
Ancylolomia shefferialis/Ancylolomia shefferialis :
Ancylolomia shefferialis est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Rougeot en 1984. On le trouve en Ethiopie.
Ancylolomia simplella/Ancylolomia simplella :
Ancylolomia simplella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Joseph de Joannis en 1913. On le trouve en Érythrée, au Kenya, en Afrique du Sud, au Zimbabwe et au Mali.
Ancylolomia taprobanensis/Ancylolomia taprobanensis :
Ancylolomia taprobanensis, la teigne du chocolat est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1863. On le trouve au Mozambique, en Inde et au Sri Lanka, ainsi qu'à Java.
Ancylolomia tentaculella/Ancylolomia tentaculella :
Ancylolomia tentaculella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve en Europe méridionale et centrale, en Anatolie et au Moyen-Orient. L'envergure est de 30 à 34 mm. Le papillon vole de juin à juillet en Angleterre ; en Europe du Sud, ils volent de juin à septembre. Les larves se nourrissent de graminées plus grosses.
Ancylolomia tripolitella/Ancylolomia tripolitella :
Ancylolomia tripolitella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Crambidae décrite par Hans Rebel en 1909. On la trouve en Espagne et en Sardaigne et en Algérie, Libye, Syrie, Jordanie et Bahreïn.
Ancylolomia tripunctalis/Ancylolomia tripunctalis :
Ancylolomia tripunctalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Koen VN Maes en 2011. On le trouve au Cameroun.
Ancylolomia umbonella/Ancylolomia ombonella :
Ancylolomia umbonella est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Wang et Sung en 1981. On le trouve en Chine (Yunnan).
Ancylolomia uniformella/Ancylolomia uniformella :
Ancylolomia uniformella, la teigne des plaines est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par George Hampson en 1896. On le trouve en Inde. Il se distingue facilement des autres espèces d'Ancylolomia par son absence de rayures argentées sur l'aile antérieure.
Ancylolomia westwoodi/Ancylolomia westwoodi :
Ancylolomia westwoodi, la teigne de Westwood, est un papillon de la famille des Crambidae. Il a été décrit par Zeller en 1863. On le trouve en Afghanistan, en Iran, dans l'ouest du Pakistan, en Inde, au Sri Lanka, à Sulawesi, à Java, à Bali, en Malaisie, à Sumatra et en Australie, où il a été signalé dans le Territoire du Nord et le Queensland. Il est extérieurement impossible à distinguer d'Ancylolomia indica, mais généralement plus foncé. Awbitubirosella est l'un des Crambinae les plus répandus en Inde. L'envergure est d'environ 20 mm. Les ailes antérieures sont couvertes de rayures brunes, parfois argentées et rose-jaune pâle chez Awbitubirosella. Les ailes antérieures inférieures peuvent varier du jaune ou du brun à l'argenté. Les ailes postérieures sont blanches chez la sous-espèce nominale, brun pâle chez Awbitubirosella. Ancylolomia westwoodi bitubirosella est parfois considérée comme une espèce distincte, Ancylolomia bitubirosella, la teigne noire indienne.
Ancylomarina/Ancylomarina :
Ancylomarina est un genre de bactéries de la famille des Marinifilaceae.
Ancylomarina psychrotolerans/Ancylomarina psychrotolerans :
Ancylomarina psychrotolerans est une bactérie à Gram négatif, anaérobie, non sporulée et non mobile du genre Ancylomarina qui a été isolée des sédiments de la péninsule de Fildes dans l'Antarctique.
Ancylomarina subtilis/Ancylomarina subtilis :
Ancylomarina subtilis est une bactérie à Gram négatif, anaérobie facultative, modérément halophile et non mobile du genre Ancylomarina, qui a été isolée des sédiments de la côte de Weihai en Chine.
Ancylomènes/Ancylomènes :
Ancylomenes est un genre de crevettes, érigé en 2010 pour accueillir le groupe d'espèces autour de "Periclimenes aesopius" (aujourd'hui Ancylomenes aesopius). Les membres du genre sont largement distribués dans les océans chauds du monde et vivent en association avec les cnidaires ; la plupart sont des crevettes plus propres. Le genre Ancylomenes contient les espèces suivantes :
Ancylomènes adulaires/Ancylomènes adulaires :
Ancylomenes adularans est une espèce de crevette. Il a été nommé pour la première fois par AJ Bruce en 2003 dans un article de journal intitulé "Periclimenes Species (Crustacea : Decapoda : Pontoniinae) from Far North Queens-land".
Ancylomènes holthuisi/Ancylomènes holthuisi :
Ancylomenes holthuisi est une espèce de crevette marine de la famille des Palaemonidae. Il est répandu dans toutes les eaux tropicales de l'Indo-Ouest Pacifique. C'est une crevette plus propre et vit généralement en association avec des anémones de mer, des coraux scléractiniens ou des méduses.
Ancylomenes longicarpus/Ancylomenes longicarpus :
Ancylomenes longicarpus (également connue sous le nom de crevette nettoyeuse à bras long ou crevette partenaire anémone) est une espèce de crevette que l'on trouve de la mer Rouge au Pacifique occidental. Son corps minuscule (longueur jusqu'à 2,5 cm) est transparent avec des taches blanches et violettes sur la queue et une ligne blanche entre les yeux. Il est souvent associé aux coraux des genres Xenia, Plerogyra et aux anémones Entacmaea quadricolor, Heteractis crispa.
Ancylomène magnificus/Ancylomène magnificus :
Ancylomenes magnificus , également connue sous le nom de magnifique crevette anémone , est une espèce de crevette plus propre commune à l' océan Pacifique occidental à des profondeurs de 3 à 29 mètres (10 à 95 pieds). On les trouve couramment sur le corail pierreux, Catalaphyllia et l'anémone de mer, Dofleinia armata.
Ancylomenes pedersoni/Ancylomenes pedersoni :
Ancylomenes pedersoni , parfois connue sous le nom de crevette de Pederson et de crevette plus propre de Pederson , est une espèce de crevette plus propre . Il fait partie du genre Ancylomenes et a été décrit en 1958 par Fenner A. Chace Jr. sous le nom de Periclimenes pedersoni. Ancylomenes pedersoni se trouve dans la mer des Caraïbes, souvent associée à une anémone de mer, à des profondeurs de 1 à 15 mètres (3 à 49 pieds). On les trouve souvent sur les récifs au large des Bermudes.
Ancylomenes venustus/Ancylomenes venustus :
Ancylomenes venustus, également connue sous le nom de gracieuse crevette anémone, est une espèce de crevette appartenant à la famille des Palaemonidae. Cette espèce se trouve dans les eaux tropicales du centre de la zone biogéographique indo-pacifique. A. venustus vit en association avec des scléractiniens et des actiniaires (anémones de mer) et est une crevette plus propre.
Ancylomètes/Ancylomètes :
Ancylometes est un genre d'araignées errantes semi-aquatiques d'Amérique centrale et du Sud décrit pour la première fois par Philipp Bertkau en 1880. Placé à l'origine avec les araignées de pépinière, il a été déplacé vers les Ctenidae en 1967. Le nom du genre est dérivé en partie du grec ancien "ἀγκύλος" (ancylo-), signifiant "tordu, courbé". Ces araignées vivent près des étangs, des lacs, des rivières et d'autres habitats d'eau douce, et peuvent marcher sur l'eau comme des marcheurs d'eau en raison de fins poils emprisonnant l'air sur le bout de leurs pattes. Ils peuvent également plonger sous la surface et rester sous l'eau pendant plus d'une heure en utilisant l'air emprisonné dans les poils entourant leurs poumons. Ils consommeront tout, des insectes aux petits lézards et, occasionnellement, aux petits poissons.
Ancylométis/Ancylométis :
Ancylometis est un genre de papillons de nuit de la famille des Oecophoridae. Les espèces de ce genre se trouvent sur les îles de l'océan Indien de Madagascar, de Maurice et de la Réunion.
Ancylometis ansarti/Ancylometis ansarti :
Ancylometis ansarti est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Elle est endémique de la Réunion.
Ancylometis celineae/Ancylometis celineae :
Ancylometis celineae est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Elle est endémique de la Réunion.
Ancylometis isophaula/Ancylometis isophaula :
Ancylometis isophaula est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Il est connu de Madagascar. Cette espèce a une envergure de 10 mm pour le mâle. Tête, thorax ocre brun pâle. Palpe ocre brun pâle, articulation terminale blanchâtre à anneau supramédian sombre et fuscous. Ailes antérieures allongées, quelque peu dilatées, côte légèrement arquée, apex obtus, termen obliquement arrondi ; ocre pâle irrégulièrement saupoudré de brunâtre; un point brun foncé nuageux sous la côte près de la base ; stigmates brun foncé, plical à peine au-delà du premier discal, un tiret brun foncé entre discal plus ou moins exprimé ; un peu de suffusion brune entre le second disque et la costa, la zone apicale et terminale irrégulièrement suffuée de brun. Cils : brun blanchâtre (abîmés). Ailes postérieures gris blanchâtre; cils blanchâtres. Cette espèce est apparentée à Ancylometis scaeocosma.
Ancylometis lavergnella/Ancylometis lavergnella :
Ancylometis lavergnella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Elle est endémique de la Réunion.
Ancylometis mulaella/Ancylometis mulaella :
Ancylometis mulaella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Elle est endémique de la Réunion dans l'océan Indien.
Ancylometis paulianella/Ancylometis paulianella :
Ancylometis paulianella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Il se produit à la Réunion.
Ancylometis ribesae/Ancylometis ribesae :
Ancylometis ribesae est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Il est endémique de la Réunion dans l'Océan Indien, où il est très commun. Il est de très petite taille, environ 4 sur 8 mm.
Ancylometis scaeocosma/Ancylometis scaeocosma :
Ancylometis scaeocosma est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1887. Elle est connue de la Réunion. Cette espèce a une envergure de 11 mm pour le mâle. La tête et les palpes sont fuscous foncés, les antennes ocre-grisâtre, le thorax et l'abdomen ocre-grisâtre, irrouillés (saupoudrés) de fuscous foncé. Les ailes antérieures sont allongées et plutôt étroites avec une côte légèrement arquée ; ils sont ocreux blanchâtres, irrigués de fuscous foncé, teintés de marques sombres rondes jaunâtres et d'une petite tache basale fuscous foncée. Les ailes postérieures sont grises, plus claires et semi-transparentes vers leur base.
Trigonodes d'Ancylometis/trigonodes d'Ancylometis :
Ancylometis trigonodes est une espèce de papillon de nuit de la famille des Oecophoridae. Il est connu de Maurice. Cette espèce a une envergure de 11 mm pour le mâle. Sa tête est jaune ocre, la face ocre blanchâtre. Les antennes et le thorax sont sombres-fuscous, l'abdomen grisâtre-ocre. Les ailes antérieures sont allongées et plutôt étroites, la côte modérément arquée. Elles sont fuscous foncées, très légèrement teintées de violacé avec une large tache triangulaire blanc ocre mêlée de jaune pâle au milieu. Les ailes postérieures sont gris fuscous, devenant plus pâles et semi-transparentes sur la moitié basale.
Ancylonotini/Ancylonotini :
Ancylonotini est une tribu de longicornes de la sous-famille des Lamiinae. Il a été décrit par Lacordaire en 1869.
Ancylonotops/Ancylonotops :
Ancylonotopsis est un genre de longicornes de la sous-famille des Lamiinae. Ancylonotopsis albomarmoratus (Breuning, 1938) Ancylonotopsis benjamini (Breuning, 1949) Ancylonotopsis duffyi Breuning, 1958 Ancylonotopsis fuscopictus Breuning, 1970 Ancylonotopsis fuscosignatus Breuning, 1961 Ancylonotopsis girardi Breuning & Teocchi, 1977 Ancylonotopsis nigrovittipennis Breuning & Teocchi, 1977 Ancylonotopsis Parvus Breuning, 1938 pictoides Ancylonotopsis Breuning, 1974 Ancylonotopsis pictus Breuning, 1951 Ancylonotopsis rothkirchi (Breuning, 1956)
Ancylonotopsis albomarmoratus/Ancylonotopsis albomarmoratus :
Ancylonotopsis albomarmoratus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1938.
Ancylonotopsis benjamini/Ancylonotopsis benjamini :
Ancylonotopsis benjamini est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1949.
Ancylonotopsis duffyi/Ancylonotopsis duffyi :
Ancylonotopsis duffyi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1958.
Ancylonotopsis fuscopictus/Ancylonotopsis fuscopictus :
Ancylonotopsis fuscopictus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1970.
Ancylonotopsis fuscosignatus/Ancylonotopsis fuscosignatus :
Ancylonotopsis fuscosignatus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1961.
Ancylonotopsis girardi/Ancylonotopsis girardi :
Ancylonotopsis girardi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning et Téocchi en 1977.
Ancylonotopsis nigrovittipennis/Ancylonotopsis nigrovittipennis :
Ancylonotopsis nigrovittipennis est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning et Téocchi en 1977.
Ancylonotopsis parvus/Ancylonotopsis parvus :
Ancylonotopsis parvus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1938.
Ancylonotopsis pictoides/Ancylonotopsis pictoides :
Ancylonotopsis pictoides est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1974.
Ancylonotopsis pictus/Ancylonotopsis pictus :
Ancylonotopsis pictus est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1951.
Ancylonotopsis rothkirchi/Ancylonotopsis rothkirchi :
Ancylonotopsis rothkirchi est une espèce de coléoptère de la famille des Cerambycidae. Il a été décrit par Breuning en 1956.
Ancylonotus/Ancylonotus :
Ancylonotus est un genre de coléoptère monotypique de la famille des Cerambycidae décrit par Pierre François Marie Auguste Dejean en 1835. Sa seule espèce, Ancylonotus tribulus, a été décrite par Johan Christian Fabricius en 1775.
Ancylophyes/Ancylophyes :
Ancylophyes est un genre de papillons de nuit de la famille des Tortricidae.
Ancylophyes villosa/Ancylophyes villosa :
Ancylophyes villosa est une espèce de papillon de nuit de la famille des Tortricidae. On le trouve dans le nord de l'Argentine. La couleur de fond des ailes antérieures est brunâtre, teintée de vert dans les moitiés dorsale et terminale et le long de la côte. Les ailes postérieures sont plutôt foncées et brunes, mais plus claires à la base. Des adultes ont été observés en vol en décembre.
Ancylopodes/Ancylopodes :
Les Ancylopodes sont un groupe de mammifères herbivores brouteurs des Périssodactyles qui présentent de longues griffes courbes et fendues. Des preuves morphologiques indiquent que les Ancylopoda ont divergé des tapirs, des rhinocéros et des chevaux (Euperissodactyla) après la Brontotheria, mais des autorités antérieures telles qu'Osborn considéraient parfois les Ancylopoda comme étant en dehors de Perissodactyla ou, comme c'était populaire plus récemment, comme étant liées à Brontotheria.Macrotherium, qui est typiquement du Miocène moyen de Sansan, dans le Gers, France, peut indiquer un genre distinct. Des membres ressemblant à ceux de Macrotherium, mais relativement plus robustes, ont été décrits dans les lits pliocènes de l'Attique et de Samos sous le nom d'Ancylotherium. Dans les Amériques, les noms Morothorium et Moropus ont été appliqués à des os similaires, dans la conviction qu'ils indiquaient Xenarthrans. Macrotherium magnum devait être un animal d'environ neuf pieds de long.
Ancylopsetta/Ancylopsetta :
Ancylopsetta est un genre de plies à grandes dents que l'on trouve principalement le long de la côte atlantique des Amériques avec une espèce trouvée le long de la côte pacifique.
Ancylopsetta dilecta/Ancylopsetta dilecta :
Ancylopsetta dilecta, la plie à trois yeux, est une espèce de plie à grandes dents que l'on trouve le long des côtes atlantique et caribéenne de l'Amérique du Nord et de l'Amérique centrale. On le trouve jusqu'à des profondeurs de 137 m (449 pi). Cette espèce atteint 25 cm (9,8 po) de longueur totale.
Ancylopsetta ommata/Ancylopsetta ommata :
Ancylopsetta ommata, la plie ocellée du golfe du Mexique, est une espèce de plie à grandes dents originaire de la côte atlantique de l'Amérique du Nord et du golfe du Mexique. On le trouve à des profondeurs de 4 à 110 m (13 à 361 pieds). Cette espèce atteint 25 cm (9,8 po) de longueur totale.
Ancyloptila/Ancyloptila :
Ancyloptila est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae. Il ne contient qu'une seule espèce, Ancyloptila lactoides, que l'on trouve sur Aru.
Ancylopus ceylonicus/Ancylopus ceylonicus :
Ancylopus ceylonicus, est une espèce de beau coléoptère fongique trouvé en Inde et au Sri Lanka. Aedeagus avec apex falciforme et ramus plus fin. Mesotibia avec un plus grand élargissement. Les antennes des deux sexes sont nettement plus robustes. Les articles 4 à 8 sont presque larges et longs au sommet.
Ancylorhynchus/Ancylorhynchus :
Ancylorhynchus est un genre de mouches appartenant à la famille des Asilidae. Les espèces de ce genre se trouvent en Afrique.
Ancyloscelidini/Ancyloscelidini :
Les Ancyloscelidini sont une tribu d'abeilles de la famille des Apidae.
Ancyloscelis/Ancyloscelis :
Ancyloscelis est un genre d'abeilles appartenant à la famille Apidae.Les espèces de ce genre se trouvent en Amérique.Espèce : Ancyloscelis apiformis (Fabricius, 1793) Ancyloscelis bonariensis Brèthes, 1910 Ancyloscelis duckei Friese, 1904 Ancyloscelis ecuadorius Friese, 1904 Ancyloscelis frieseanus (Ducke 1908) Ancyloscelis Gigas Friese, 1904 Ancyloscelis Globulifer (Cockerell, 1918) Ancyloscelis Halictoides (Holmberg, 1903) Ancyloscelis Hertigi Michener, 1954 Ancyloscelis Melanostoma Cockerell, 1923 Ancyloscelis Mesopotamicus (Holmberg, 1903) Ancyloscelis Nigricornis Rodriguez & Roig-Alsina, 2004 Ancyloscelis Panamensis Michener, 1954 Ancyloscelis romani (Alfken, 1930) Ancyloscelis romeroi (Holmberg, 1903) Ancyloscelis saltensis Rodriguez & Roig-Alsina, 2004 Ancyloscelis sejunctus Cockerell, 1933 Ancyloscelis turmalis Vachal, 1904 Ancyloscelis ursinus Haliday, 1836 Ancyloscelis (Cockerlis)
Ankylose/Ancylose :
Ancylose est un genre de teigne du museau. Il a été décrit par Philipp Christoph Zeller en 1839, et est connu d'Afrique du Sud, d'Ouzbékistan, d'Espagne, du Turkménistan, du Liban, d'Algérie, de Tunisie, de Russie, d'Israël, de Palestine, de Tinos, d'Australie, des Seychelles, d'Afghanistan, des États-Unis, d'Irak, de Namibie. , Kazakhstan, Iran, Maurice, Mozambique, Sarepta, Argentine, Sri Lanka et Aden.
Ankylose æola/Ancylose æola :
Ancylosis aeola est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Boris Balinsky en 1987 et est connu d'Afrique du Sud.
Ancylose albicosta/Ancylose albicosta :
Ancylosis albicosta est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Otto Staudinger, en 1870. On le trouve en Roumanie, en Russie, en Turquie, au Liban et en Algérie. L'envergure est d'environ 24 mm.
Ancylose albidelle/Ancylose albidelle :
Ancylosis albidella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Émile Louis Ragonot, en 1888 et est connu d'Ouzbékistan, d'Espagne, du Portugal, de Hongrie et de Slovaquie.
Ancylose albifrontelle/Ancylose albifrontelle :
Ancylosis albifrontella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Jan Asselbergs en 2010 et est connu des Emirats Arabes Unis.
Ancylose anguinoselle/Ancylose anguinoselle :
Ancylosis anguinosella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Zeller, en 1848. On le trouve en Russie et au Kazakhstan.
Ancylose arenoselle/Ancylose arenoselle :
Ancylosis arenosella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Otto Staudinger, en 1859, et est connu d'Espagne, du Portugal et de Corse. L'envergure est d'environ 21 mm.
Ancylose argentescens/Ancylose argentescens :
Ancylosis argentescens est un papillon nocturne de la famille des Pyralidae. Il a été décrit par George Hampson en 1912 et se trouve au Sri Lanka.
Ancylose aspilatelle/Ancylose aspilatelle :
Ancylosis aspilatella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Ragonot, en 1887, et est connu de Russie (montagnes de l'Oural), du Kazakhstan, du Turkménistan, d'Afghanistan, d'Iran, de Bahreïn, des Émirats arabes unis, d'Algérie, d'Égypte et de Tunisie. L'envergure est d'environ 17 mm.
Ancylosis atrisparsella/Ancylosis atrisparsella :
Ancylosis atrisparsella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par George Hampson en 1901 et est connu d'Afrique du Sud. et la Namibie.
Ancylose biflexelle/Ancylose biflexelle :
Ancylosis biflexella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Julius Lederer en 1855 et est connu du Niger, de la Tunisie, de l'Algérie, d'Israël, du Liban, de l'Iran, de Chypre et des îles Canaries.
Ancylose bonhoti/Ancylose bonhoti :
Ancylosis bonhoti est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve aux Bahamas.
Ancylose brunneelle/Ancylose brunneelle :
Ancylosis brunneella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Pierre Chrétien en 1911 et est connu d'Espagne, d'Algérie, du Maroc, de Tunisie, de Libye, d'Egypte, du Soudan, d'Arabie Saoudite et des territoires palestiniens. L'envergure est d'environ 24 mm.
Ancylose calcarielle/Ancylose calcarielle :
Ancylosis calcariella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Ragonot et Hampson, en 1901, et est connu de Tunisie et d'Espagne. L'envergure est d'environ 28 mm.
Ancylose cinnamomeifascia/Ancylose cinnamomeifascia :
Ancylosis cinnamomeifascia est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Rothschild en 1915, et est connu d'Algérie.
Ancylose cannelle/Ancylose cannelle :
Ancylosis cinnamomella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Philogène Auguste Joseph Duponchel, en 1836. On le trouve dans la majeure partie de l'Europe. L'envergure est d'environ 26 mm. Il y a deux générations par an avec des adultes en vol d'avril à juin puis de juillet à septembre. Les larves se nourrissent des espèces de Sedum acre, Artemisia campestris et Globularia. Ils se nourrissent d'une filature.
Ancylose citrinelle/Ancylose citrinelle :
Ancylosis citrinella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Émile Louis Ragonot, en 1887. On le trouve en Algérie. L'envergure est de 8 mm.
Ancylose convexe/Ancylose convexe :
Ancylosis convexella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Julius Lederer en 1855. On le trouve en Algérie, en Jordanie, en Syrie, au Portugal, en Espagne, en Grèce et à Chypre.
Ancylose costistrigelle/Ancylose costistrigelle :
Ancylosis costistrigella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Elle a été décrite par Ragonot, en 1890, et est connue des îles Canaries, d'Algérie, de Tunisie, du Maroc, d'Israël, d'Iran, d'Afghanistan, de Bahreïn, des Émirats arabes unis et du Soudan. Les larves se nourrissent de Salvia aegyptiaca.
Ancylose décentelle/Ancylose décentelle :
Ancylosis decentella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Émile Louis Ragonot en 1887. On le trouve en Iran.
Ancylose désertique/Ancylose désertique :
Ancylosis deserticola est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Staudinger, en 1870. On le trouve en Espagne, en Hongrie, en Roumanie, en Bulgarie et en Russie. L'envergure est de 14–17 mm.
Ancylose detersella/Ancylose detersella :
Ancylosis detersella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par George Hampson en 1926. On le trouve en Afrique du Sud.
Ankylose dryadelle/Ancylose dryadelle :
Ancylosis dryadella est une espèce de teigne du museau du genre Ancylosis. Il a été décrit par Ragonot, en 1887, et est connu de Russie et de Chine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bounce film""

Boultham/Boultham : Boultham est une banlieue de la ville du Lincolnshire et du chef-lieu de Lincoln, en Angleterre. La population du q...