Rechercher dans ce blog

jeudi 24 mars 2022

Amaziah L. Ashman


Amaury Ribeiro_Jr./Amaury Ribeiro Jr. :
Amaury Ribeiro Jr. est un journaliste brésilien, connu pour ses travaux de journaliste d'investigation dans des journaux et publications tels que O Globo, IstoÉ, Correio Braziliense et Estado de Minas. Il a remporté trois prix Esso de journalisme et quatre prix Vladimir Herzog. Aujourd'hui, il fait partie du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et producteur exécutif du journalisme chez TV Record. En 2007, alors qu'il travaillait au Correio Braziliense, il enquêtait sur des homicides liés au trafic de drogue entourant le district fédéral et a été abattu lors d'une tentative de meurtre. Le tireur présumé était le neveu de la maire de Cidade Ocidental Sonia Melo (PSDB) et Amaury a dû rester sous la garde de la police jusqu'à ce qu'il soit transféré au journal Estado de Minas, propriété du même groupe de Correio. Il s'est ensuite concentré sur des sujets politiques, se spécialisant dans le blanchiment d'argent. Cardoso et que des amis et parents de l'ancien candidat présidentiel du PSDB, José Serra, auraient détenu des entreprises dans des abris fiscaux et transféré des millions de dollars entre 1993 et ​​2003.

Amaury Rivera/Amaury Rivera :
Amaury Rivera (né le 15 juin 1962), l'actuel président-directeur général de Kinetics Systems Caribe, a créé les deux premiers concurrents de la dominante Puerto Rico Telephone Company lorsque le marché des télécommunications du territoire américain a été ouvert à la concurrence en 1996.
Amaury Silva/Amaury Silva :
Amaury Silva (né le 6 mars 1942) est un footballeur brésilien. Il a disputé deux matches pour l'équipe nationale de football du Brésil en 1963. Il faisait également partie de l'équipe brésilienne pour le championnat sud-américain de 1963.
Amaury Sport_Organisation/Amaury Sport Organisation :
Amaury Sport Organisation (ASO) fait partie du groupe de médias français Éditions Philippe Amaury. Il organise le Tour de France et d'autres courses cyclistes, ainsi que des événements de golf, de course à pied, de voile et de sport automobile tout-terrain. Le président d'ASO est Jean-Etienne Amaury, fils du fondateur de l'EPA Philippe Amaury.
Amaury Télémaco/Amaury Télémaco :
Amaury Telemaco Regalado (né le 19 janvier 1974) est un ancien lanceur de baseball professionnel dominicain, qui a joué dans la Ligue majeure de baseball (MLB) pour les Cubs de Chicago, les Diamondbacks de l'Arizona et les Phillies de Philadelphie de 1996 à 2005. Il a été utilisé à la fois comme partant et releveur, tout au long de sa carrière. Telemaco a fréquenté le lycée Cristo Rey à La Romana, en République dominicaine. À 6'3 ", 222 livres, ce droitier a été initialement signé en tant qu'agent libre non repêché par les Cubs en 1991 et a fait ses débuts dans les ligues majeures le 16 mai 1996, à l'âge de 22 ans, lançant sept manches contre le Houston Astros pour la victoire. Il n'a accordé qu'un seul coup sûr, mais il a fait marcher quatre frappeurs. Dans l'ensemble, Telemaco est allé 23-35 dans sa carrière avec une moyenne de points mérités (ERA) de 4,94. Il a retiré 364 frappeurs sur des prises en 561 manches lancées. Telemaco était un frappeur typique pour un lanceur, battant .121 en 116 carrière aux battes, 51 fois au bâton. Il a cependant réussi un triple dans sa carrière. Telemaco a commis deux erreurs en carrière pour un pourcentage de mise en jeu de .958. Telemaco est actuellement un lanceur Entraîneur de la Ligue mineure de baseball (MiLB) En 2014, il a servi sa cinquième saison consécutive à ce poste pour les Red Sox de la Ligue d'été dominicaine de niveau recrue, une filiale des MLB Boston Red Sox.
Amaury Vassili/Amaury Vassili :
Amaury Vassili Chotard (né le 8 juin 1989) est un chanteur d'opéra et ténor professionnel français. Son premier album Vincerò de 2009 a été double platine en France, et il a connu un succès international avec des sorties au Canada, en Afrique du Sud et en Corée du Sud.
Amaury Vassili_chante_Mike_Brant/Amaury Vassili chante Mike Brant :
Amaury Vassili chante Mike Brant est un album hommage de 2014 d'Amaury Vassili de chansons du chanteur israélien Mike Brant. L'album devait coïncider avec le 40e anniversaire de la mort de Mike Brant en 1975 par suicide. L'album est sorti sur Warner Music entrant au numéro 8 du classement des albums français du SNEP lors de sa première semaine de sortie. Il s'est également classé au 17e rang du classement des albums ultratop belges français (Wallonie). L'album était en deux formats : une version ordinaire et une édition collector avec des pistes instrumentales supplémentaires de la plupart des pistes du premier CD. Vassili a également sorti "Laisse-moi t'aimer" en clip vidéo. L'album contient un "duo virtuel" de Vassili et Brant dans le morceau "Qui saura", le morceau d'ouverture de l'album. L'album contient également la chanson "Où que tu sois" composée par Brant mais jamais sortie par lui.
Amaury de_Clisson/Amaury de Clisson :
Amaury de Clisson (1304-1347), était un chevalier breton qui devint le principal émissaire de Jeanne de Penthièvre à la cour d'Édouard III d'Angleterre. Il était également le frère d'Olivier IV de Clisson qui s'est retrouvé impliqué dans l'intrigue du siège de Vannes et a ensuite été exécuté par le roi de France pour trahison présumée.
Amaury de_Montfort/Amaury de Montfort :
Amaury de Montfort peut faire référence à : Amaury Ier de Montfort (mort vers 1053), seigneur de Montfort Amaury II de Montfort (mort en 1089), seigneur de Montfort Amaury III de Montfort (I d'Évreux) (mort en 1137), seigneur de Montfort et comte d'Évreux Amaury IV de Montfort (II d'Évreux) (mort en 1140), comte d'Évreux Amaury III d'Évreux (Amaury V de Montfort, mort en 1182), comte d'Évreux Amaury IV d'Évreux (Amaury VI de Montfort, mort en 1213 ), comte d'Évreux Amaury de Montfort (mort en 1241) (1195-1241), comte de Montfort Amaury de Montfort (prêtre) (1242/1243 - vers 1300)
Amaury de_Montfort_(mort_1241)/Amaury de Montfort (mort 1241):
Amaury de Montfort, seigneur de Montfort-l'Amaury, (1192-1241) était le fils de Simon de Montfort, 5e comte de Leicester et d'Alix de Montmorency, et le frère aîné de Simon de Montfort, 6e comte de Leicester. Amaury a hérité des propriétés françaises de son père tandis que son frère Simon a hérité du titre anglais de comte de Leicester.
Amaury de_Montfort_(prêtre)/Amaury de Montfort (prêtre) :
Amaury de Montfort (1242 ou 1243 - 1301) était le troisième fils du pionnier parlementaire Simon de Montfort, 6e comte de Leicester, et d'Aliénor d'Angleterre, fille du roi Jean.
Amaury de_Riencourt/Amaury de Riencourt :
Amaury de Riencourt (né le 12 juin 1918 à Orléans, France ; mort le 13 janvier 2005 à Bellevue, Suisse) était un écrivain, historien, spécialiste de l'Asie du Sud-Est, érudit indien, sinologue, tibétologue et américaniste.Amaury de Riencourt est né à Orléans dans une famille de la noblesse française qui remonte au moins au XIIe siècle. Il est diplômé de la Sorbonne à Paris et titulaire d'une maîtrise de l'Université d'Alger.de Riencourt a servi dans la marine française au début de la Seconde Guerre mondiale (1939-1940). En 1947, il visita le Tibet, séjournant à Lhassa, où il resta cinq mois. Il a rencontré le Dalaï Lama, qui a déclaré que le pays était gouverné dans tous les domaines comme une nation indépendante, ajoutant que les ordres de son gouvernement étaient obéis dans tout le pays. Le magnum opus de De Riencourt était probablement The Coming Caesars [1957], qui explore racines ethniques et idéologiques de l'Amérique, de l'Europe et de la Russie, en comparant également l'époque classique avec le monde contemporain (XIXe-XXe siècles). Il a également écrit un certain nombre d'autres livres (tous écrits en anglais), dont The American Empire ; Monde perdu : Tibet ; L'Œil de Shiva ; L'âme de la Chine ; L'âme de l'Inde ; Femme et pouvoir dans l'histoire ; Sexe et pouvoir dans l'histoire ; Roof of the World: Tibet, et une autobiographie intitulée A Child of the Century.
Amaury de_S%C3%A9v%C3%A9rac/Amaury de Sévérac :
Amaury, seigneur de Sévérac-le-Château, et de Beaucaire de Chaudes-Aigues, fut maréchal de France de 1422 à 1427. Il fut le dernier de la première création des barons de Sévérac. Il entame une carrière militaire en Flandre sous le commandement de son seigneur le comte Jean III d'Armagnac. En 1389, il suivit ensuite Jean qui revendiquait le titre de roi de Majorque en Aragon où il fut fait prisonnier à la bataille de Navata.Après avoir payé sa rançon en 1390, Amaury rétablit sa position avec Jean III d'Armagnac et, avec François d 'Albret, a dirigé les colonnes des forces des Grandes Compagnies de France (bandes mercenaires de brigands) en Lombardie. En juillet 1391, il était avec Jean III à la bataille d'Alexandrie, lorsqu'ils combattirent sans succès aux côtés de son beau-frère, Carlo Visconti, comte de Parme, contre une armée milanaise envoyée par son ambitieux cousin, le duc de Milan, Gian Galeazzo Visconti. . Malgré la mort de Jean III dans la bataille, Amaury est resté faire la guerre dans le nord de l'Italie au nom de Parme et des Florentins jusqu'en 1395, lorsque le duc de Milan a décidé de le payer pour partir. A son retour en France, il rejoint Amauy et l'armée réunie par le comte de Valentinois, l'évêque de Valence et le prince d'Orange pour exterminer les bandes survivantes d'Écorcheurs, ex-soldats armés qui vivaient de pillage. De retour en Rouergue, Amaury tenta de développer l'économie locale, démarrant la mine de fer d'Espeyrac, lançant des foires et en participant aux luttes intestines entre Armagnacs et Bourguignons. Il commande l'armée royale à la bataille de Cravant en 1423, où il est vaincu par les Anglo-Bourgognes. Élevé au rang de maréchal de France en 1424, il est nommé capitaine général du Lyonnais, du Mâconnais et du Charolais. Il avait fait un testament en 1425 pour le comte d'Armagnac.
Amaury de_la_Moussaye/Amaury de la Moussaye :
Amaury de la Moussaye (5 novembre 1900 - 2 août 1973) était un cavalier français. Il a participé à deux épreuves aux Jeux olympiques d'été de 1936.
Amaurys P%C3%A9rez/Amaurys Pérez :
Amaurys Perez (né le 18 mars 1976 à Camagüey, Cuba) est un joueur de water-polo italien. Aux Jeux olympiques d'été de 2012, il a concouru pour l'équipe nationale masculine italienne de water-polo dans l'épreuve masculine, remportant la médaille d'argent. Il mesure 194 cm (6 pieds 4 pouces).
Amaurys Vallée/Amaurys Vallée :
Amaurys Raúl Valle Mencia (né le 18 janvier 1990) est un athlète cubain d'athlétisme qui participe au 400 mètres haies. Son record personnel pour l'événement est de 49,22 secondes, établi en 2012. Né à Sancti Spíritus, Valle a émergé à travers les épreuves de la catégorie d'âge plus jeune, en commençant par une médaille de bronze aux Championnats du monde juniors d'athlétisme 2007, puis une autre de bronze aux Championnats du monde 2008. Championnats juniors d'athlétisme avec un record national junior de 49,56 secondes. Il a concouru avec parcimonie en 2009 et 2010, mais est revenu sur la scène internationale un an plus tard. Il a remporté le 400 m haies aux Jeux de l'ALBA en 2011 et a également fait partie de l'équipe de relais 4 × 400 mètres médaillée d'argent de Cuba. Il a été choisi pour concourir pour Cuba aux Jeux panaméricains de 2011 et bien qu'il ait été éliminé dans les haies, il a aidé l'équipe de relais cubaine à atteindre la finale, où elle a remporté la médaille d'or après que Valle ait été échangé contre son compatriote Omar Cisneros. Valle a battu Cisneros lors de la rencontre du centenaire de l'IAAF 2012 à La Havane, établissant un record personnel de 49,22 secondes pour finalement améliorer son temps de 2008. Cela lui a valu la norme de qualification pour les Jeux olympiques de Londres 2012 et il a ensuite été sélectionné pour l'équipe olympique cubaine. Il s'est classé 1er de la 1ère manche mais a été éliminé en demi-finale du 400 m haies masculin. Il a de nouveau chuté sous les cinquante secondes aux Championnats ibéro-américains d'athlétisme de 2012, où sa course a été suffisante pour une médaille d'argent derrière Eric Alejandro de Porto Rico.
Amausi metro_station/Station de métro Amausi :
La station de métro Amausi est une station de métro sur la ligne rouge du métro de Lucknow desservant la banlieue Amausi de Lucknow. Il a été ouvert le 8 mars 2019. Il est situé sur la route de l'aéroport à Amausi.
Gare d'Amausi/Gare d'Amausi :
La gare d'Amausi est une gare ferroviaire locale à Lucknow, Uttar Pradesh. Son code est AMS. Il dessert la ville de Lucknow ainsi que la banlieue de Lucknow. La gare se compose de trois quais. Il est situé à 7 km de l'aéroport international de Lucknow et est entièrement utilisé pour les passagers venant de toute autre ville vers l'aéroport international de Lucknow. Amausi est l'une des gares locales de Lucknow et se trouve sur le chemin de fer de banlieue Lucknow-Kanpur.
Amaut/Amaut :
Amaut est un village de Pindra Tehsil du district de Varanasi dans l'État indien de l'Uttar Pradesh. Amaut a son propre gram panchayat du même nom que le village. Le village se trouve à environ 30 kilomètres (19 miles) au nord-ouest de la ville de Varanasi, à 269 kilomètres (167 miles) au sud-est de la capitale de l'État Lucknow et à 807 kilomètres (501 miles) au sud-est de la capitale nationale Delhi.
Amauta/Amauta :
Amauta (qui signifie « maître » ou « sage » en quechua) était un titre pour les enseignants de l'empire inca, en particulier pour les enfants de la noblesse. Selon Fray Martin de Murua, un missionnaire au Pérou, l'éducation dans l'empire Inca était instituée dans des écoles appelées Yachaywasi ou "Maisons de la Connaissance" à Cuzco. Les étudiants étaient des enfants de la noblesse inca, les futurs dirigeants. Les sujets étaient les normes morales, la religion, les principes gouvernementaux, les statistiques, les mathématiques, les sciences, la variété de langue "Runa-Simi" de Cuzco, l'interprétation de Khipu, l'art, la construction musicale, l'histoire, l'agronomie, l'architecture, la médecine, la philosophie et les idées cosmologiques du la terre et l'univers, entre autres sujets. Le Yachaywasi original a été construit et inauguré par Inca Roca. Plus d'écoles comme celle-ci ont été construites au fur et à mesure que l'empire grandissait et étaient les centres d'enseignement des principales idéologies, histoires et philosophies de l'empire. Les amautas ont maintenu ce savoir par une tradition orale et l'ont transmis aux générations futures. Le mot est encore utilisé dans le Pérou moderne, le communiste José Carlos Mariategui dirigeait un magazine nommé "Amauta".
Amauta (papillon de nuit)/Amauta (papillon de nuit) :
Amauta est un genre de papillons de nuit de la famille des Castniidae. Il a été décrit par Constant Vincent Houlbert en 1918.
Amauta ambatensis/Amauta ambatensis :
Amauta ambatensis est un papillon néotropical de la famille des Castniidae. On le trouve en Equateur.
Amauta cacica/Amauta cacica :
Amauta cacica, la pyrale de la canne à sucre, est un papillon de la famille des Castniidae. On le trouve en Colombie, en Équateur, au Guatemala, au Costa Rica et au Panama. Les larves se nourrissent de plantains et peuvent causer des dégâts modérés. Parmi les autres plantes alimentaires enregistrées, citons Heliconia griggsiana. Ils portaient les racines de leur plante hôte. Dès la pénétration initiale, les larves creusent un tunnel dans le bulbe du plantain et s'y nourrissent jusqu'à l'approche de la maturité. La larve mature creuse un tunnel vers le haut dans la tige du plantain jusqu'à une hauteur moyenne d'un mètre, où elle fait un trou de sortie. La larve recule dans le tunnel d'environ 30 cm, où elle se nymphose à l'intérieur d'un étui fait de fibres de sa plante hôte.
Amauta hodeei/Amauta hodeei :
Amauta hodeei est un papillon de nuit de la famille des Castniidae. On le trouve en Colombie.
Amauta papilionaris/Amauta papilionaris :
Amauta papilionaris est un papillon de nuit de la famille des Castniidae. On le trouve en Colombie, au Venezuela, au Pérou, en Bolivie, en Équateur et au Panama. L'envergure est d'environ 103–135 mm. Les adultes sont brun foncé avec une bande transversale jaunâtre parallèle à la marge extérieure des ailes antérieures. Il y a une petite tache jaune en forme de côlon sur la zone discale. Il y a une bande turquoise sur les ailes postérieures qui va de la marge costale à la marge anale, sans la toucher.
Amauti/Amauti :
L'amauti (également amaut ou amautik, pluriel amautiit) est le parka porté par les femmes inuites de l'est du nord du Canada. Jusqu'à l'âge de deux ans environ, l'enfant se blottit contre le dos de sa mère dans l'amaut, la poche à bébé intégrée juste en dessous de la capuche. La poche est grande et confortable pour le bébé. La mère peut amener l'enfant d'arrière en avant pour l'allaitement ou pour des fonctions éliminatoires sans exposition aux éléments. Ce parka traditionnel des Inuits de l'Arctique de l'Est, conçu pour garder l'enfant au chaud et à l'abri des engelures, du vent et du froid, aide également à développer des liens entre la mère et l'enfant.
Amavadin/Amavadin :
L'amavadin est un anion contenant du vanadium présent dans trois espèces de champignons vénéneux Amanita : A. muscaria, A. regalis et A. velatipes. L'amavadin a été isolé et identifié pour la première fois en 1972 par Kneifel et Bayer. Cet anion, qui apparaît sous la forme d'une solution bleue, est un complexe de vanadium à huit coordonnées. Un cation Ca2+ est souvent utilisé pour cristalliser l'amavadine afin d'obtenir une diffraction des rayons X de bonne qualité. L'amavadine oxydée peut être isolée sous forme de son sel PPh4+. La forme oxydée contient du vanadium(V), qui peut être utilisé pour obtenir un spectre RMN.
Amavas/Amavas :
Amavas (trad. Moonless Night) est un thriller d'horreur en hindi indien de 2019 réalisé par Bhushan Patel. Présenté par Viiking Media Entertainment, le film met en vedette Sachiin Joshi, Nargis Fakhri et Mona Singh. Le film est sorti le 8 février 2019.
Amavas Ki_Raat/Amavas Ki Raat :
Amavas Ki Raat (en anglais : new moon night) est un film d'horreur hindi à petit budget réalisé par Mohan Bhakri. Ce film est sorti en 1990 et interprété par Kiran Kumar, Rakesh Bedi, Kunika et Jagdeep.
Amavasya/Amavasya :
Amāvásyā (sanskrit : अमावस्या) est la phase lunaire de la nouvelle lune en sanskrit. Les calendriers indiens utilisent 30 phases lunaires, appelées tithi en Inde. Le tithi de la lune noire est lorsque la Lune est à moins de 12 degrés de la distance angulaire entre le Soleil et la Lune avant la conjonction (syzygie). Le tithi de la Nouvelle Lune (appelé Pratipada ou Prathama) correspond aux 12 degrés angulaires après la syzygie. Amāvásyā est souvent traduit par nouvelle lune car il n'y a pas de terme standard pour la Lune avant la conjonction en anglais.
Amaveni/Amaveni :
Le canton d'Amaveni est une banlieue à haute densité de Kwekwe, au Zimbabwe. Il se trouve à environ 5 kilomètres (3 mi) à l'ouest du quartier central des affaires de la ville. Selon l'un de ses premiers habitants, le regretté Jonas Macela Nkomo (1908–2002), le nom du canton de «Amaveni» était dérivé d'un bataillon de l'armée Ndebele qui portait le même nom. Le bataillon a combattu pendant la guerre anglo-ndebele de 1893 dans la région de Matebeleland au Zimbabwe.
Amavi Agbobli-Atayi/Amavi Agbobli-Atayi :
Amavi Agbobli-Atayi (né le 25 décembre 1975) est un défenseur de football togolais à la retraite. Il était membre de l'équipe de la Coupe d'Afrique des Nations 1998.
Amavida/Amavida :
Amavida est une municipalité située dans la province d'Ávila, Castille et León, Espagne. Selon le recensement de 2004 (INE), la commune avait une population de 190 habitants.
Amavis/Amavis :
Amavis est un filtre de contenu open source pour le courrier électronique, mettant en œuvre le transfert de messages électroniques, le décodage, certains traitements et vérifications, et s'interfaçant avec des filtres de contenu externes pour fournir une protection contre le spam, les virus et autres logiciels malveillants. Il peut être considéré comme une interface entre un mailer (MTA, Mail Transfer Agent) et un ou plusieurs filtres de contenu. Amavis peut être utilisé pour : détecter les virus, les spams, les types de contenu interdits ou les erreurs de syntaxe dans les messages électroniques bloquer, baliser, rediriger (en utilisant un sous-adressage) ou transférer le courrier en fonction de son contenu, de son origine ou de sa taille mettre en quarantaine (et publier) ou archiver les messages électroniques dans des fichiers, des boîtes aux lettres ou dans une base de données relationnelle nettoyer les messages passés à l'aide d'un nettoyeur externe générer des signatures DKIM vérifier les signatures DKIM et fournir une liste blanche basée sur DKIMFonctionnalités notables : fournit des statistiques SNMP et une surveillance de l'état à l'aide d'une MIB étendue avec plus de 300 variables fournit un journal des événements structuré au format JSON Le protocole IPv6 est pris en charge dans l'interfaçage, et les formulaires d'adresse IPv6 dans la section d'en-tête de courrier respectent correctement les paramètres par destinataire même dans les messages multi-destinataires, tout en analysant un message une seule fois. prend en charge les e-mails internationaux (RFC 6530, SMTPUTF8, EAI, IDN) Une installation commune de filtrage de messagerie avec Amavis consiste en un Postfix en tant que MTA, SpamAssassin en tant que classificateur de spam et ClamAV en tant que protection antivirus, le tout fonctionnant sous un système de type Unix système opérateur. De nombreux autres antivirus (environ 30) et d'autres anti-spam (CRM114, DSPAM, Bogofilter) sont également pris en charge, ainsi que d'autres MTA.
Amawa Marchawar/Amawa Marchawar :
Marchawar est un comité de développement villageois du district de Rupandehi dans la province de Lumbini au sud du Népal. Au moment du recensement de 1991 au Népal, il avait une population de 3221 personnes vivant dans 486 ménages individuels.
Amawaka/Amawaka :
Amawaka peut désigner : le peuple Amawaka, un groupe ethnique de la langue amazonienne Amawaka Amawaka (film)
Amawaka (film) / Amawaka (film):
Amawaka (The Invisible Moon) (cinghalais : අමාවක) est un prochain film dramatique cinghalais sri-lankais réalisé par Vijitha Gunaratne et produit par Upul Jayasinghe pour Nilwala Films. Il met en vedette Shyam Fernando et Suranga Ranawana dans les rôles principaux avec Duleeka Marapana et Samson Siripala.
Langue amawaka/langue amawaka :
L'amahuaca est une langue indigène du bassin amazonien au Pérou et au Brésil. Il y a environ 220 locuteurs au Brésil et environ 328 locuteurs au Pérou. Il est également connu sous le nom d'Amawaka, Amaguaco, Ameuhaque, Ipitineri et Sayaco. L'amahuaca est une langue panoenne qui serait étroitement liée au cashinahua et au yaminawa. 30% sont alphabétisés et 50% sont alphabétisés en espagnol. Amahuaca utilise un script basé sur le latin. Il existe quelques écoles bilingues. Un dictionnaire a été développé avec une description grammaticale et des portions bibliques.
Amawalk Friends_Meeting_House/Amawalk Friends Meeting House :
Amawalk Friends Meeting House est situé sur Quaker Church Road à Yorktown Heights, New York, États-Unis. Il s'agit d'une structure à ossature bois construite dans les années 1830. En 1989, lui et son cimetière attenant ont été inscrits au registre national des lieux historiques. Les quakers étaient actifs dans le centre-nord du comté de Westchester depuis le milieu du XVIIIe siècle. La maison de réunion actuelle était la troisième qu'ils ont construite; le feu a détruit les deux prédécesseurs. Non seulement c'est l'un des mieux conservés et des plus intacts du comté, mais c'est une rare maison de réunion construite par une réunion de Hicksite pendant ce schisme dans le quakerisme américain. Sur le plan architectural, la maison de réunion montre des signes d'influence néo-grecque, également inhabituels pour les bâtiments Quaker. L'ajout d'un porche plus tard au XIXe siècle a également apporté quelques touches victoriennes, encore une fois inhabituelles. Son intérieur a été rénové et le bâtiment a résidé lorsque les réunions ont été ravivées après une brève période d'inactivité. Cependant, bon nombre de ses meubles d'origine subsistent. Occupant la majeure partie de la propriété se trouve le cimetière de la réunion, qui contient de nombreuses tombes de ses membres des premières années, ainsi que celle de Robert Capa, le photographe de guerre accompli du milieu du siècle, et de son frère Cornell, bien qu'aucun des deux n'ait été membre de la réunion. , et encore moins les Quakers. Les pierres tombales de ces tombes reflètent fortement les pratiques funéraires des quakers, et donc le cimetière est inclus dans la liste en tant que ressource contributive. Un bâtiment de l'école du premier jour à l'architecture sympathique ajouté lors de la reprise des réunions dans les années 1970 ne contribue pas en raison de sa nouveauté.
Réservoir Amawalk/Réservoir Amawalk :
Le réservoir Amawalk est un petit réservoir du système d'approvisionnement en eau de la ville de New York situé dans le centre-nord du comté de Westchester, à New York. Il est situé à l'intersection de la US Route 202 et de la New York State Route 35 dans la ville de Somers, à plus de 32 miles (plus de 51 kilomètres) au nord de New York. Faisant partie du bassin versant de Croton du système, il a été formé en retenant le milieu de la rivière Muscoot, l'un des affluents de la rivière Croton. Ce réservoir a été mis en service en 1897 et a été nommé d'après la communauté d'origine d'Amawalk, New York, qui a été inondée par le réservoir et déplacée près du barrage. Le réservoir est l'un des plus petits du système d'approvisionnement en eau de New York. Il ne fait qu'environ 3 miles (4,8 kilomètres) de long. Il ne contient qu'environ 6,7 milliards de gallons américains (25 000 000 m3) d'eau à pleine capacité et possède un bassin de drainage de 20 milles carrés (32 kilomètres carrés). L'eau qui est libérée ou déversée du réservoir Amawalk s'écoule vers le sud dans la rivière Muscoot et finit par pénétrer dans le réservoir Muscoot, puis s'écoule dans le réservoir New Croton. L'eau entre dans l'aqueduc de New Croton, qui envoie de l'eau au réservoir de Jerome Park dans le Bronx, où l'eau est distribuée dans le Bronx et dans le nord de Manhattan. En moyenne, l'aqueduc de New Croton fournit 10 % de l'eau potable de la ville de New York. L'eau qui n'entre pas dans l'aqueduc de New Croton s'écoulera dans la rivière Hudson à Croton Point.
Amawan/Amawan :
Amawan est un village et un bloc de développement communautaire correspondant dans le district de Rae Bareli, dans l'Uttar Pradesh, en Inde. C'était historiquement le siège d'un domaine taluqdari détenu par une famille Pathan et finalement divisé en deux parts. En 2011, sa population est de 5 245 habitants, répartis en 973 ménages. Il compte 5 écoles primaires et aucun établissement de santé.
Amawar/Amawar :
Amawar est un village de Pindra Tehsil du district de Varanasi dans l'État indien de l'Uttar Pradesh. Amawar relève du Mohanpur gram panchayat. Le village est à environ 15 kilomètres au nord-ouest de la ville de Varanasi, à 277 kilomètres au sud-est de la capitale de l'État Lucknow et à 802 kilomètres au sud-est de la capitale nationale Delhi.
Amawari/Amawari :
Amawari (阿麻和利, décédé en 1458) était un seigneur Ryukyuan (Aji) du château de Katsuren, connu pour ses ambitions pour le trône du royaume Ryukyu et son plan et attaque contre Gosamaru, Aji de Yomitanzan et Nakagusuku.
Amawbia/Amawbia :
Amawbia est une ville du gouvernement local d'Awka South dans l'État d'Anambra, au Nigéria. La ville compte six villages survivants : Umueze, Ngene, Adabebe, Umukabia, Ezimezi et Enu-oji. Depuis des temps immémoriaux, Amawbia était une communauté autonome, gérant ses propres affaires. À partir de 1905, Amawbia était le siège du gouvernement de l'ancien district d'Awka, de l'ancien gouvernement local de Njikoka et actuellement du gouvernement local d'Awka. Amawbia abrite également la maison d'État, c'est-à-dire la loge du gouverneur et les prisons d'État, Amawbia est connue comme la terre des grands agriculteurs et chasseurs Amawbia (Amaobia), ce qui signifie qu'ils ne connaissent pas les visiteurs, ils traitent tout le monde sur un pied d'égalité.
Amawihon/Amawihon :
Amawihon est un village de la commune de Parakou dans le département du Borgou au centre-est du Bénin. Il est situé au nord du centre-ville.
Amawom/Amawom :
Amawom est l'un des 18 villages du clan Oboro dans la zone de gouvernement local d'Ikwuano dans l'État d'Abia. Elle compte 9 hameaux dont Mbakamanu, Agbommiri, Umuobia, Mbachukwu, Umuokom, Mgbaja, Agah, Mbaisara et Amaya. Mbakamanu est le plus grand d'entre tous et a produit le premier eze d'Amawom. Le nom est dérivé de deux mots "Ama" signifiant emplacement et "Awom" signifiant ferme. On pense que l'actuel Amawom a été découvert au 18ème siècle. L'anglais et l'igbo sont les langues parlées dans le village.
Amax/Amax :
Amax ou AMAX peut faire référence à : AMAX, un programme américain de certification de radiodiffusion Amax Engineering, un ancien constructeur d'avions australien basé à Donvale, Victoria AMAX Information Technologies, un fabricant américain de technologie à architecture ouverte basé à Fremont, en Californie American Metal Company, qui est devenu AMAX en 1957 Capacité photosynthétique (Amax) Amax Esporte Clube, club de football brésilien
Amax Double_Eagle_TT/Amax Double Eagle TT :
L'Amax Double Eagle TT est un autogire australien qui a été conçu et produit par Amax Engineering de Donvale, Victoria à la fin des années 1990. Désormais hors production, lorsqu'il était disponible, l'avion était fourni en kit pour la construction amateur. La désignation "TT" indique "Tall Tail". L'avion a un train d'atterrissage plus haut, permettant au moteur d'être placé sur le centre de gravité vertical, ce qui élimine les changements de pas avec l'application des gaz.
Amax Aigle/Amax Aigle :
L'Amax Eagle est un autogire australien qui a été conçu et produit par Amax Engineering de Donvale, Victoria, introduit au début des années 1990. Désormais hors production, lorsqu'il était disponible, l'avion était fourni en kit pour la construction amateur.
Amax Eagle_TT/Amax Eagle TT :
L'Amax Eagle TT est un autogire australien qui a été conçu et produit par Amax Engineering de Donvale, Victoria, introduit dans les années 1990. Désormais hors production, lorsqu'il était disponible, l'avion était fourni en kit pour la construction amateur. La désignation "TT" indique "Tall Tail". L'avion a un train d'atterrissage plus haut, permettant au moteur d'être placé sur le centre de gravité vertical, ce qui élimine les changements de pas avec l'application des gaz.
Ingénierie Amax/Ingénierie Amax :
Amax Engineering était un avionneur australien basé à Donvale, Victoria, une banlieue de Melbourne. Lorsqu'elle était en affaires, l'entreprise se spécialisait dans la conception et la fabrication d'avions en kit pour la construction amateur. La société a conçu et fourni des kits et des plans pour les aéronefs à voilure fixe et les autogires.
Amax Potash_Ltd_v_Saskatchewan/Amax Potash Ltd c. Saskatchewan :
Amax Potash Ltd c. Saskatchewan [1977] 2 RCS 576 est une décision de principe de la Cour suprême du Canada sur l'application et le rôle de la Constitution du Canada.
Amax Sport_1700/Amax Sport 1700 :
L'Amax Sport 1700 est un avion de fabrication artisanale australien qui a été conçu et produit par Amax Engineering de Donvale, Victoria. Lorsqu'il était disponible, l'avion était fourni en kit ou sous forme de plans pour la construction amateur.
Amax Renarde_105/Amax Renarde 105 :
L'Amax Vixen 105 est un avion de construction amateur australien qui a été conçu et produit par Amax Engineering de Donvale, Victoria. Lorsqu'il était disponible, l'avion était fourni en kit pour la construction amateur.
Amaxac de_Guerrero/Amaxac de Guerrero :
Amaxac de Guerrero est une municipalité de Tlaxcala dans le sud-est du Mexique.
Amaxades/Amaxades :
Amaxades ( grec : Αμαξάδες , bulgare : Арабаджи , turc : Arabacıköy ) est un village et une ancienne communauté de l' unité régionale des Rhodopes , Macédoine orientale et Thrace , Grèce . Depuis la réforme du gouvernement local de 2011, il fait partie de la municipalité Iasmos, dont il est une unité municipale. L'unité municipale a une superficie de 34.300 km2. La population est de 1 773 (2011). Au sud du village se trouvent les vestiges de la ville de l'époque byzantine Anastasiopolis-Peritheorion.
Amaxie/Amaxie :
Amaxia est un genre de papillons de nuit de la famille des Erebidae érigé par Francis Walker en 1855. L'espèce type du genre est Amaxia pardalis Walker, 1855.
Amaxia apyga/Amaxia apyga :
Amaxia apyga est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Costa Rica.
Amaxia beata/Amaxia beata :
Amaxia beata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Paul Dognin en 1909. On le trouve en Guyane française.
Amaxia bella/Amaxia bella :
Amaxia bella est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1905. On le trouve en Guyane française et au Suriname.
Amaxia carinosa/Amaxia carinosa :
Amaxia carinosa est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1920. On le trouve au Guatemala.
Amaxia chaon/Amaxia chaon :
Amaxia chaon est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1883. On le trouve en Equateur, au Suriname et en Guyane française.
Amaxia collaris/Amaxia collaris :
Amaxia collaris est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par E. Dukinfield Jones en 1912. On le trouve au Brésil.
Amaxie consistante/Amaxie consistante :
Amaxia consistens est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1905. On le trouve au Brésil.
Amaxia corata/Amaxia corata :
Amaxia corata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1921. On le trouve au Brésil.
Amaxia non cohérente/Amaxia non cohérente :
Amaxia disconsistens est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Elle a été décrite par Paul Dognin en 1923. On la trouve au Brésil.
Amaxia duchatae/Amaxia duchatae :
Amaxia duchatae est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Hervé de Toulgoët en 1987. On le trouve en Guyane française.
Amaxia egaensis/Amaxia egaensis :
Amaxia egaensis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Seitz en 1921. On le trouve au Brésil.
Amaxia allongée/Amaxia allongée :
Amaxia elongata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Hervé de Toulgoët en 1987. On le trouve en Guyane française.
Amaxia érythrophleps/Amaxia érythrophleps :
Amaxia erythrophleps est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve dans le bassin supérieur de l'Amazone.
Amaxia fallaciosa/Amaxia fallaciosa :
Amaxia fallaciosa est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Elle a été décrite par Hervé de Toulgoët en 1989. On la trouve au Mexique.
Amaxia fallax/Amaxia fallax :
Amaxia fallax est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Hervé de Toulgoët en 1998. On le trouve en Guyane française.
Amaxia flavicollis/Amaxia flavicollis :
Amaxia flavicollis est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Rothschild en 1909. On le trouve en Guyane française, dans le haut bassin amazonien, au Venezuela, en Equateur et au Brésil.
Amaxia flavipuncta/Amaxia flavipuncta :
Amaxia flavipuncta est un papillon de nuit de la famille des Erebidae trouvé au Brésil. Il a été décrit par George Hampson en 1903.
Amaxie gnosie/Amaxie gnosie :
Amaxia gnosia est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1905. On le trouve en Guyane.
Amaxia hebe/Amaxia hebe :
Amaxia hebe est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1892. On le trouve au Brésil.
Amaxia inopinata/Amaxia inopinata :
Amaxia inopinata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Elle a été décrite par Hervé de Toulgoët en 1989. On la trouve en Equateur.
Amaxia juvénis/Amaxia juvénis :
Amaxia juvenis est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1896. On le trouve au Mexique.
Amaxia kennedyi/Amaxia kennedyi :
Amaxia kennedyi est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1909. On le trouve au Brésil.
Amaxia klagesi/Amaxia klagesi :
Amaxia klagesi est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1909. On le trouve au Suriname.
Amaxia laurentia/Amaxia laurentia :
Amaxia laurentia est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1905. On le trouve en Guyane française.
Amaxia lepida/Amaxia lepida :
Amaxia lepida est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1912. On le trouve au Costa Rica.
Amaxia manora/Amaxia manora :
Amaxia manora est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1906. On le trouve dans le haut Amazone et au Pérou.
Amaxia ockendeni/Amaxia ockendeni :
Amaxia ockendeni est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1909. On le trouve au Pérou.
Amaxia ornata/Amaxia ornata :
Amaxia ornata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Hervé de Toulgoët en 1990. On le trouve en Guyane française.
Amaxia pandama/Amaxia pandama :
Amaxia pandama est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1893. On le trouve en Équateur, en Bolivie, au Suriname et dans l'État brésilien d'Amazonas.
Amaxia pardalis/Amaxia pardalis :
Amaxia pardalis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1855 et est l'espèce type du genre Amaxia. On le trouve au Brésil, au Suriname, au Costa Rica et au Mexique.
Amaxia perapyga/Amaxia perapyga :
Amaxia perapyga est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1922. On le trouve au Brésil.
Amaxia peruana/Amaxia peruana :
Amaxia peruana est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1916. On le trouve au Pérou.
Amaxia pseudamaxia/Amaxia pseudamaxia :
Amaxia pseudamaxia est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1917. On le trouve en Guyane française.
Amaxia pseudodyuna/Amaxia pseudodyuna :
Amaxia pseudodyuna est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1922. On le trouve au Brésil.
Amaxia pulchra/Amaxia pulchra :
Amaxia pulchra est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1909. On le trouve au Pérou et au Suriname.
Amaxia pyga/Amaxia pyga :
Amaxia pyga est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1892. On le trouve au Brésil.
Amaxia reticulata/Amaxia reticulata :
Amaxia reticulata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Walter Rothschild en 1909. On le trouve en Guyane française, au Suriname et dans l'état brésilien d'Amazonas.
Amaxia théon/Amaxia théon :
Amaxia theon est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Elle a été décrite par Herbert Druce en 1900. On la trouve en Guyane française, au Venezuela, en Equateur, au Pérou et en Bolivie.
Amaxia tierna/Amaxia tierna :
Amaxia tierna est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Schaus en 1920. On le trouve au Guatemala.
Amaxia violacea/Amaxia violacea :
Amaxia violacea est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Reich en 1933. On le trouve au Pérou.
Amay/Amay :
Amay (prononciation française : [amɛ] ; wallon : Ama) est une commune wallonne située dans la province de Liège, en Belgique. Au 1er janvier 2006, Amay avait une population totale d'environ 14 231 habitants. La superficie totale est de 27,61 km2 ce qui donne une densité de population d'environ 476 habitants au km2. Il doit son emplacement à un gué de la Meuse qui était encore en usage au Moyen Age mais qui avait commencé comme un vicus gallo-romain de la civitas Tungrorum (Tongres). La commune comprend les quartiers suivants : Amay, Ampsin, Flône, Jehay et Ombret-Rawsa.
Amay Gyan/Amay Gyan :
Amay Gyan (birman : အမေဂျမ်း, également connu sous le nom de Ma Chan Thar) est un éminent nat birman (être spirituel). Elle est l'une des cinq mères nats de Birmanie. Le festival d'Amay Gyan a lieu les 17 et 18 juin de chaque année au village d'Aye Kyi Kone, près de l'autoroute Yangon-Mandalay du kilométrage 347, canton de Tada-U, région de Mandalay.
Amay Khurasiya/Amay Khurasiya :
Prononciation d'Amay Khurasiya (né le 18 mai 1972) est un ancien joueur de cricket indien. Il a joué en tant que batteur gaucher et quilleur lent du bras gauche.
Amay Morajkar/Amay Morajkar :
Amay Morajkar (né le 20 juin 2000) est un footballeur professionnel indien qui joue comme milieu de terrain pour Bengaluru dans la Super League indienne.
Amay Yay_Yin/Amay Yay Yin :
Amay Yay Yin ( birman : အမေရေယာဉ် ; lit. 'mère du courant d'eau douce souterraine', également connu sous le nom de Yayin Kadaw ) est un éminent nat birman . Elle est également connue pour être l'une des cinq mères nats sous le nom d'Anauk Medaw (The West Mother).
Amaya/Amaya :
Amaya peut faire référence à :
Amaya, Texas/Amaya, Texas :
Amaya est un lieu désigné par le recensement (CDP) dans le comté de Zavala, au Texas, aux États-Unis. Il s'agissait d'un nouveau CDP formé à partir de parties de l'ancien CDP de Las Colonias avant le recensement de 2010 avec une population de 93 habitants.
Amaya (Aanaa)/Amaya (Aanaa):
Amaya est l'un des Aanaas de l'Oromia en Éthiopie. Faisant partie de la zone sud-ouest de Shewa, Amaya est bordée au sud par la région des nations, nationalités et peuples du Sud, à l'ouest et au nord par la zone West Shewa, au nord-est par Wonchi et à l'est par Walisona Goro. La ville principale d'Amaya est Gindo. Bien que le café soit une importante culture commerciale de ce woreda, moins de 20 kilomètres carrés sont plantés avec cette culture.
Amaya (Burgos)/Amaya (Burgos):
Il y a d'autres significations pour Amaya. Amaya est le nom d'un village (pop. 67 (à partir de 2002)) dans la municipalité de Sotresgudo, Burgos, en Castille-Leon, Espagne. Le nom du village a des racines indo-européennes et signifie "am (ma)" ou "mère". Le suffixe io-ia est également utilisé pour former des noms d'action ou des toponymes, ce qui implique que la signification d'Amaya ou d'Amaia est "ville mère", comme on l'appellera plus tard "la capitale". Une autre hypothèse est que le nom dérive du mot proto-basque ou basque Amaia, signifiant "la fin". Amaya était l'un des principaux villages des tribus celtiques cantabriques et a joué un rôle clé dans les guerres cantabriques lors de la conquête romaine de Hispania, et plus tard, pendant le royaume wisigoth, comme capitale du duché de Cantabrie. Amaya est mentionnée dans la Chronique de Jean de Biclaro, comme une ville capturée par le roi wisigoth Liuvigild en 574. Selon les chroniqueurs musulmans, en l'an 714, Musa ibn Nusair a limogé Amaya pour la deuxième fois après Tariq l'année précédente. Peter, le dux provincial, a conduit son peuple en refuge dans les montagnes, et après que le noble local Pelayo des Asturies dans la région voisine des Asturies a commencé une rébellion contre la garnison berbère, Dux Peter comme d'autres nobles galiciens occidentaux ont soutenu son élection comme nouveau Roi ou Princeps en tête contre l'ennemi commun. Dans les premières étapes de la Reconquista, la ville faisait partie des efforts de repeuplement du Royaume des Asturies dans la région frontalière de Bardulia, les territoires primitifs de Castille. Après les campagnes d'Alphonse Ier des Asturies (739-757) contre les Maures, la ville était abandonnée dans la zone tampon en grande partie vide entre Maures et Chrétiens connue à l'époque sous le nom de "Le Désert du Duero" et faisait partie du repeuplement campagne menée un siècle plus tard, sous le règne d'Ordoño I des Asturies (850-866). A cette époque, c'était un lieu important et significatif, comme le dit un très vieux dicton: "Harto era Castilla pequeño rincón, cuando Amaya era la cabeza y Montes de Oca el mojón" (Un tout petit coin était Castille, quand Amaya était le chef et Montes de Oca la borne). Amaya semble avoir été un évêché éphémère, qui, n'étant plus un diocèse résidentiel, est aujourd'hui répertorié par l'Église catholique comme siège titulaire.
Amaya (nom_japonais)/Amaya (nom japonais) :
Amaya est un nom de famille japonais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Daisuke Amaya (né en 1977), développeur de logiciels japonais Naohiro Amaya (1925–1994), homme politique japonais Sohichiro Amaya (né en 1983), joueur de baseball japonais
Amaya (nom_langue espagnole)/Amaya (nom en langue espagnole) :
Amaya est un prénom et un nom de famille d'origine espagnole, dérivé du village d'Amaya et de sa montagne voisine en Castille et León, en Espagne. Le nom du village, quant à lui, a des racines indo-européennes et signifie "am (ma)" ou "mère". Le suffixe io-ia est également utilisé pour former des noms d'action ou des toponymes, ce qui implique que la signification d'Amaya ou d'Amaia est "ville mère", comme on l'appellera plus tard, "la capitale". Une autre hypothèse est que le nom dérive du mot proto-basque ou basque Amaia, signifiant "la fin". Les variantes incluent Amaia, Amayah, Ammaya et Amya. Amaya était l'un des principaux villages des tribus celtiques cantabriques et a joué un rôle clé dans les guerres cantabriques lors de la conquête romaine de l'Hispanie, et plus tard, pendant le royaume wisigothique, en tant que capitale du duché de Cantabrie. Dans les premières étapes de la Reconquista, la ville faisait partie des efforts de repeuplement du Royaume des Asturies dans la région frontalière de Bardulia, les territoires primitifs de Castille. Un nom de famille japonais Amaya d'origine non apparentée existe également, "généralement écrit avec des caractères signifiant" vallée céleste "". Les personnes portant le nom Amaya, dérivé de son origine espagnole, comprennent:
Amaya (série_TV)/Amaya (série TV) :
Amaya (Baybayin : ᜀᜋᜌ) est une série dramatique télévisée philippine diffusée par GMA Network. Réalisé par Mac Alejandre, il met en vedette Marian Rivera dans le rôle-titre. La série se déroule dans la période précoloniale des années 1500. Il a été créé le 30 mai 2011 sur la gamme Telebabad du réseau en remplacement de I Heart You, Pare!. La série s'est terminée le 13 janvier 2012 avec un total de 165 épisodes. Il a été remplacé par Legacy dans son créneau horaire. La série est diffusée en ligne sur YouTube.
Amaya (éditeur_web)/Amaya (éditeur web) :
Amaya (anciennement Amaya World) est un outil de création Web WYSIWYG gratuit et open source abandonné avec des capacités de navigation. Il a été créé par un projet d'éditeur structuré à l'INRIA, une institution nationale de recherche française, et plus tard adopté par le World Wide Web Consortium (W3C) comme banc d'essai pour les standards du web ; un rôle qu'il a repris du navigateur Web Arena. Depuis la dernière version en janvier 2012, l'INRIA et le W3C ont cessé de soutenir le projet et le développement actif a cessé. considéré comme un navigateur "léger".
Amaya Alonso/Amaya Alonso :
Amaya Alonso Álvarez (née le 12 janvier 1989) est une nageuse paralympique espagnole qui a représenté son compteur aux Jeux paralympiques d'été de 2008 et 2012.
Amaya Alvez/Amaya Alvez :
Amaya Paulina Alvez Marín (née en 1971) est une avocate chilienne qui a été élue membre de la Convention constitutionnelle chilienne.
Amaya Arzuaga/Amaya Arzuaga :
Amaya Arzuaga (née à Lerma (Burgos), en 1970), est une designer espagnole. Elle a étudié à l'UPM et en 1992, elle a terminé le design de mode et a rejoint l'entreprise de ses parents, Elipse. En 1994, elle crée sa propre entreprise. Elle vend et expose régulièrement ses collections dans des salons de mode internationaux comme Atmosphère (Paris), Fashion Cotterie (New York), Camera Nazionale della Moda Italiana (Milan), Pasarela Cibeles (Madrid), Passarel·la Gaudí (Barcelone) et London Fashion. Semaine (Londres). Amaya Arzuaga compte plus de 200 boutiques en Espagne.
Amaya Coppens/Amaya Coppens :
Amaya Eva Coppens Zamora (née en 1994) est une militante étudiante nicaraguayenne belge. Elle est une figure de proue du Mouvement universitaire du 19 avril, fondé lors des manifestations contre le gouvernement du président Daniel Ortega. Elle a été choisie comme International Woman of Courage en mars 2020.
Ruisseau Amaya/ruisseau Amaya :
Amaya Creek est un ruisseau situé dans le comté de Santa Cruz, en Californie, aux États-Unis. Il fait partie du bassin versant de Soquel Creek. Le ruisseau a été nommé d'après deux frères qui possédaient les terres qui l'entouraient, vers 1860 : Casimero et Dario Amaya.
Amaya Drive_station/Amaya Drive station :
Amaya Drive est une station de tramway de San Diego desservie par les lignes orange et verte dans la banlieue de San Diego à La Mesa, en Californie. Il sert principalement de parc-o-bus pour la communauté environnante.
Amaya Forch/Amaya Forch :
Amaya Forch Barry (née le 5 mars 1972) est une actrice et chanteuse pop chilienne connue pour avoir fait des apparitions dans divers programmes télévisés chiliens. Après avoir joué dans plusieurs productions télévisées et théâtrales, Forch a commencé à se lancer dans le chant. Au Festival international de la chanson de Viña del Mar, elle a chanté aux côtés de David Hasselhoff. En 2002, Forch a joué Carmela dans une production de La pérgola de las flores et a également rejoint l'émission de talents Rojo en tant que juge. En 2004, elle a joué dans la telenovela Ídolos de la Televisión Nacional de Chile (TVN) et une production de Man of La Mancha en 2009. Cette même année, elle est apparue sur El Baile en TVN de TVN , la version chilienne de Dancing with the Stars . En 2019-2020, elle a joué dans la série télévisée à suspense chilienne-allemande Dignity, un personnage récurrent. En 2010, Forch et Valentín Trujillo ont enregistré une chanson de collaboration pour un album mettant en vedette de nombreux artistes chiliens afin de collecter des fonds de secours pour les tremblements de terre de 2010 au Chili et en Haïti. En 2006, Forch a épousé le journaliste Amaro Gómez-Pablos et leur mariage se terminera une décennie plus tard en 2014 sur plusieurs mois. Après le divorce, elle est revenue au théâtre et au chant avec la septième saison de Los 80.
Amaya Garbayo/Amaya Garbayo :
Amaya Garbayo (née le 26 mars 1970) est une ancienne nageuse espagnole qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 1988.
Amaya Gastaminza/Amaya Gastaminza :
Amaya Gastaminza Ganuza (née le 27 février 1991) est une basketteuse professionnelle espagnole. Elle joue pour Hondarribia-Irún et l'équipe nationale féminine de basket-ball d'Espagne. Elle a représenté plusieurs équipes juniors dans des compétitions européennes. Elle a remporté l'EuroLeague Women 2010–11 avec Perfumerías Avenida Baloncesto.
Amaya Gonz%C3%A1lez/Amaya González :
Amaya González Solano (née le 21 décembre 2000) est une footballeuse salvadorienne née aux États-Unis qui joue comme milieu de terrain pour l'équipe universitaire Colorado Buffaloes et l'équipe nationale d'El Salvador.
Amaya Resorts_%26_Spas/Amaya Resorts & Spas :
Amaya Resorts & Spas, exerçant sous le nom de Hayleys Leisure PLC (anciennement Amaya Leisure PLC), est une société hôtelière sri-lankaise. La société est cotée à la Bourse de Colombo le 11 mars 1996 et conglomérat sri-lankais, Hayleys détient une participation majoritaire de 61,66% des actions de la société (40,32% directement et 21,34% via sa filiale, Dean Foster (Pvt) Ltd). En 2020, Amaya Resorts & Spas s'est classée 87e parmi les 100 marques les plus précieuses au Sri Lanka par Brand Finance.
Amaya Salazar/Amaya Salazar :
Amaya Salazar (née en 1951 à Saint-Domingue, République dominicaine) est une artiste dominicaine connue pour ses personnages sans visage qui habitent des environnements mystiques et magiques où la lumière et la flore antillaise sont présentes.
Amaya School_of_Home_Industries/Amaya School of Home Industries :
Amaya School of Home Industries (acronyme : ASHI ; philippin : Paaralan ng mga Industriyang Pantahanan ng Amaya) est un lycée public situé à Sahud-Ulan, Tanza, Cavite, Philippines. L'école a été créée en vertu de la loi de la République n ° 3987 approuvée le 18 juin 1964.
Amaya Seguros_(cycling_team)/Amaya Seguros (équipe cycliste) :
Amaya Seguros était une équipe cycliste professionnelle espagnole qui a existé de 1979 à 1993. Faustino Rupérez et Álvaro Pino ont respectivement remporté les éditions 1980 et 1986 de la Vuelta a España.
Gare d'Amaya/Gare d'Amaya :
La gare d'Amaya (あまや駅, Amaya-eki) est une gare ferroviaire sur la ligne Aizu Railway Aizu dans la ville d'Aizuwakamatsu, préfecture de Fukushima, Japon, exploitée par le chemin de fer Aizu.
Amaya Uranga/Amaya Uranga :
Amaya Uranga Amezaga (née le 18 février 1947) est une chanteuse espagnole de Bilbao, surtout connue pour les 15 années qu'elle a passées en tant que membre du sextet folk/pop basque Mocedades. Elle est une cousine du réalisateur Pablo Berger.
Amaya Valdemoro/Amaya Valdemoro :
Amaya Valdemoro Madariaga (née le 18 août 1976 à Alcobendas, Communauté de Madrid) est une ancienne basketteuse espagnole. Elle a remporté trois bagues de championnat de la Women's National Basketball Association (WNBA) avec les Houston Comets, une EuroLeague avec Dorna Godella, ainsi que huit ligues espagnoles et une Premier League russe. Elle a été la joueuse de l'année de la ligue russe en 2006. Avec l'équipe nationale, elle a participé à deux Jeux olympiques, Athènes 2004 et Pékin 2008. a remporté une médaille de bronze au Championnat du monde FIBA ​​2010 et a remporté 5 médailles à l'EuroBasket femmes, dont une médaille d'or médaille à l'EuroBasket féminin 2013.
Amaya o_los_vascos_en_el_siglo_VIII/Amaya o los vascos en el siglo VIII :
Amaya o los vascos en el siglo VIII (Amaya, ou les Basques au VIIIe siècle) est un roman historique romantique publié en 1877 (dans la revue Ciencia cristiana) et en 1879 (sous forme de livre) par Francisco Navarro-Villoslada, célèbre roman d'un auteur navarrais. L'histoire se situe lors de l'invasion de l'Espagne wisigothique par les Maures.
Amayak Akopyan/Amayak Akopyan :
Amayak Arutyunovich Akopyan ( russe : Амая́к Арутю́нович Акопя́н ; arménien : Հմայակ Հարությունի Հակոբյան ); né le 1er décembre 1956 à Moscou, URSS) est un illusionniste, acteur et artiste de cirque soviétique et russe. Ethnique arménien. Décret présidentiel décerné le titre honorifique d'artiste émérite de Russie. Le fils du célèbre magicien Arutyun Akopyan et de sa femme Liya, chanteuse d'opéra. Dans les films, jouaient à l'origine des jongleurs, puis passaient aux rôles caractéristiques. Il est surtout connu pour ses rôles dans Frenzied Bus (1990) et The Master and Margarita (1994). Akopyan est diplômé du département de réalisation cinématographique de GITIS. (comme Rakhat Lukumych).
Amayak Koboulov/Amayak Koboulov :
Amayak Zakharovich Kobulov (russe : Амаяк Захарович Кобулов ; 1906–1955) était un homme politique soviétique et membre de l'appareil de sécurité et de police soviétique (OGPU-NKVD) pendant et brièvement après les années de Joseph Staline, tout comme son frère aîné Bogdan Kobulov. Dans l'histoire de l'espionnage soviétique, il est connu pour son passage à Berlin en tant que chef de la rezidentura de la direction principale de la sécurité de l'État de septembre 1939 à juin 1941. Pendant son séjour à Berlin, en août 1940, il recrute un journaliste letton, Orest Berlinks ( nom de code par les Soviétiques "Litseist"), qui, en fait, a été utilisé par les Allemands comme canal de désinformation et aurait pu jouer un rôle dans la consolidation de la conviction de Staline qu'Adolf Hitler n'avait pas l'intention d'attaquer l'URSS au printemps 1941. De juillet 1941 à janvier 1945, il est chef du NKVD en Ouzbékistan. En 1944, en tant que commissaire du peuple aux affaires intérieures de l'Ouzbékistan, il prend des dispositions administratives et logistiques pour l'accueil des Tatars de Crimée déportés en Ouzbékistan. Il est arrêté en 1953, condamné à mort le 1er octobre 1954 et fusillé le 26 février. 1955.
Amayannoor/Amayannoor :
Amayannoor est un village du district de Kottayam dans l'État indien du Kerala. Administrativement, il relève du panchayath d'Ayarkkunnam. Il est situé à environ 1,7 km d'Ayarkkunnam, 4,6 km de Manarcaud et 8,1 km de Kidangoor.
Amayapuram/Amayapuram :
Amayapuram est un village situé près de Manapparai, dans le Tamil Nadu, en Inde.
Amayenge/Amayenge :
Amayenge est un groupe de musique zambien populaire. Lancé par Kris Chali en 1978 à Choma, le groupe s'appelait à l'origine Crossbones, l'un des nombreux groupes zambiens qui avaient vu le jour pour faire des concerts basés sur le rock. Plus tard, le groupe est devenu connu sous le nom de New Crossbones, après un changement de direction, de parrainage et de gestion. Le style musical du groupe s'appelle kalindula, un style populaire zambien distinctif aux racines africaines traditionnelles. Chali est décédé le 30 mai 2003, mais le groupe a continué avec Fraser Chilembo comme leader. Amayenge a reçu une attention mondiale du WOMAD de Londres à l'Asie et aux Amériques. Selon les mots d'un auteur: Amayenge a dominé la scène musicale zambienne pendant près de deux décennies et demie en embrassant les 73 tribus de la Zambie et en faisant sentir à toute la nation une partie de leur ambiance unique. Ils sont sans aucun doute le groupe le plus polyvalent et le plus réussi de l'histoire de la musique zambienne. [1] Le groupe a continué à se produire en Zambie et dans d'autres pays d'Afrique australe. Cette équipe a fait connaître la Zambie en Afrique australe en termes de musique. L'équipe a également inspiré de nombreux jeunes en Zambie, en Tanzanie, au Malawi, au Zimbabwe et en RD Congo. Leur composition a quelque peu changé ces dernières années, mais des reportages du Times of Zambia, de la Zambian Post et du Zambia Daily Mail rapportent régulièrement leurs activités. Un reportage récent est typique des comptes rendus d'actualités du groupe: ... le 'Never-fading' Amayenge Asoza n'a pas eu à attendre que toute l'arène soit remplie de fans avant de commencer à libérer leur collection rassemblée sur une période de 20 ans. Avec un tel record, personne n'a pu résister à l'Amayenge, mené par Alice Chali, lorsque l'équipage a livré une danse en cercle deux par deux.[2] Kalindula est un style musical zambien qui était à l'origine joué sur des "banjos" (prononcés "bahn-jos"), une basse à 4 cordes (appelée "mbabadoni" ou "kalindula"), des tambours [ngoma], des shakers chisekele et des cloches métalliques. Les guitares et les percussions occidentales ont remplacé les banjos et les batteries maison utilisés auparavant. Nthanga (guitare solo), Mathews Mulenga (guitare rythmique), Joseph Mwamba (batterie), Davy Muthali (percussionniste), Chabala Chitambo (percussionniste), Donald Njovu (percussionniste), Eddy Moto (ingénieur du son), Sam Chiluba (basse), Fraser Chilembo - Gérant du groupe
Amaymon/Amaymon :
En démonologie, Amaymon (aussi Amaimon, ou Amoymon) est un prince des Enfers, et, selon certains grimoires, le seul qui ait pouvoir sur Asmodai. Une caractéristique curieuse de cet esprit est alléguée dans presque tous les exemplaires de l'Ars Goetia en English, que lors de l'évocation d'Asmodai à l'apparence visible, l'exorciste doit se tenir debout avec sa casquette ou sa coiffe retirée en signe de respect, car s'il ne le fait pas, alors Amaymon le trompera et condamnera tout son travail. Selon Joseph H. Peterson, rédacteur en chef de "The Lesser Key of Solomon" (Weiser 2001), il s'agit d'une "traduction bizarre de 'si vero coopertus fuerit'" (Page 21 Footnote 57) par Scot dans sa "Discoverie of Witchcraft" qui contient une traduction par Scot de Pseudomonarchia Daemonum de Johannes Weyer. L'édition de Peterson inclut en annexe, une copie du Pseudomonarchia Daemonum de Weyer dans le latin original où l'on trouve (Page 242) Cum hujus officia exercet exorcista, fit fortis, cautus & in pedibus stans : si vero coopertus fuerit, ut in omnibus detegatur, efficiet : Quod si non fecerit exorcista, ab Amaymone in cunctis decipietur qui se traduit par Lorsque l'exorciste accomplit ses offices, il doit être fort, prudent et se tenir debout : s'il est vraiment submergé, il fera en sorte qu'en toutes choses il n'est pas protégé: Mais si l'exorciste ne le fait pas, par Amaymon, il sera entièrement trompé. Dans le texte original de Johannes Weyer, il n'est pas question d'enlever les casquettes ou les coiffes en évoquant Asmodée. La caractéristique curieuse reproduite dans chaque texte anglais connu de l'Ars Goetia semble provenir de la paresse de la part d'Ecossais et de générations de scribes reproduisant le texte anglais sans vérifier le latin original. On dit qu'Amaymon a une haleine toxique mortelle. La Petite Clé de Salomon stipule que l'exorciste ou le prestidigitateur doit être en possession d'un anneau en argent, qui est dûment consacré et porté au majeur, comme une forme de protection contre ce souffle astral toxique. Selon Pseudomonarchia Daemonum et The Lesser Key of Solomon, il est le roi de l'est, tandis que dans le Liber Officiorum Spirituum et le grimoire du XVIIIe siècle Clavis Inferni, il est déclaré être le roi du sud. Dans Le Livre de la Magie Sacrée d'Abramelin le Mage, traduit par SL MacGregor Mathers, Amaymon (comme Amaimon) est toujours le roi du sud et aussi l'un des huit sous-princes, décrit comme un diable égyptien, qu'Abramelin a retenu de faisant le mal de la troisième heure jusqu'à midi et de la neuvième heure jusqu'au soir.
Amayo no_Sanbai_Kigen/Amayo no Sanbai Kigen :
Amayo no Sanbai Kigen (雨夜三盃機嫌) est un livre illustré représentant quarante-quatre acteurs de Kamigata kabuki de l'époque. Il a été initialement publié en 1693 sous la forme d'un livre imprimé sur bois par Bokutekian et Sōgyū. Certains des acteurs inclus sont : Ogino Samanojō I Yamashita Saizaburō Mizuki Tatsunosuke I Sodeoka Masanosuke Tamamura Tsuyanosuke Yoshizawa Ayame I Onogawa Ugenji Saruwaka Kosanza Sodesaki Karyū I Sakata Tōkurō Iwai Heijirō Sodesaki Iroha
Amayo no_Tsuki_ni/Amayo no Tsuki ni :
"Amayo no Tsuki ni" (雨夜(あまよ)の月(つき)に, lit. "The Moon On a Rainy Night") est une chanson enregistrée par la chanteuse japonaise Shizuka Kudo. Il est sorti en single par Pony Canyon le 23 mai 2007. Il a servi de chanson thème à la série télévisée de jour CX Uruwashiki Oni . La chanson a fait sa première apparition sur l'album de compilation commémoratif, Shizuka Kudo 20th Anniversary the Best, sorti plus tard la même année.
Amaysim/Amaysim :
Amaysim (sous la marque amaysim) est un fournisseur australien de forfaits de téléphonie mobile. Amaysim opère en tant qu'opérateur de réseau mobile virtuel sur le réseau Optus 4G et se spécialise dans l'offre d'une gamme de forfaits mobiles uniquement SIM. Au 31 décembre 2017, le groupe Amaysim comptait un peu moins de 1,13 million d'abonnés mobiles et 13 000 abonnés haut débit.
Amayuelas de_Arriba/Amayuelas de Arriba :
Amayuelas de Arriba est une municipalité située dans la province de Palencia, Castille et León, Espagne. Selon le recensement de 2004 (INE), la commune avait une population de 38 habitants.
Amay%C3%A9/Amayé :
Amayé peut faire référence aux lieux suivants dans le Calvados, France : Amayé-sur-Orne Amayé-sur-Seulles
Amay%C3%A9-sur-Orne/Amayé-sur-Orne :
Amayé-sur-Orne (prononciation française : [amaje syʁ ɔʁn] (écouter), littéralement Amayé sur Orne) est une commune du département du Calvados dans la région normande du nord-ouest de la France. Ses habitants sont connus sous le nom d'Amayéens ou Amayéennes
Amay%C3%A9-sur-Seulles/Amayé-sur-Seulles :
Amayé-sur-Seulles (prononciation française : [amaje syʁ sœl] (écouter), littéralement Amayé sur Seulles) est une commune du département du Calvados dans la région normande du nord-ouest de la France. Les habitants de la commune sont appelés Amayéens ou Amayéennes
Étonnant/étonnant :
Amaz peut faire référence à: Amaz (joueur) (né en 1991), streamer Hearthstone sur Twitch Agence et Messageries Aériennes du Zaïre (AMAZ), une défunte compagnie aérienne zaïroise Nara Amaz, l'un des GG In In Der 44 conseils syndicaux, subdivisions administratives, du district de Haripur dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan Amaz, personnage interprété par Shashi Kapoor dans le film britannique Pretty Polly The Amaz!ng Meeting de 1967, une conférence annuelle axée sur la science, le scepticisme et la pensée critique
Amaz (joueur)/Amaz (joueur) :
Jason Chan (né le 12 avril 1991), mieux connu sous le nom d'Amaz, est un joueur de jeux vidéo professionnel sino-canadien surtout connu pour diffuser Hearthstone sur Twitch. Chan joue maintenant pour NRG, après avoir quitté l'équipe Hearthstone qu'il a créée, Team Archon. Il a été le premier streamer Hearthstone de Team Liquid ainsi qu'un commentateur pour le championnat du monde Hearthstone.
Amaza Lee_Meredith/Amaza Lee Meredith :
Amaza Lee Meredith (14 août 1895 - 1984) était une architecte, éducatrice et artiste américaine. Meredith n'a pas pu entrer dans la profession d'architecte en raison de "sa race et de son sexe" en tant que femme afro-américaine, et a principalement travaillé comme professeur d'art à la Virginia State University (alors Virginia State College / Virginia Normal and Industrial Institute) , où elle a fondé le département artistique. Elle est surtout connue pour sa résidence, Azurest South, où elle et son partenaire, le Dr Edna Meade Colson, ont résidé ensemble. De plus, elle a cofondé Azurest Syndicate Inc., une destination de vacances pour les Américains noirs de la classe moyenne à Sag Harbor NY. En tant que femme noire éduquée, Meredith est un exemple rare de femme noire financièrement et socialement indépendante vivant à l'époque des lois de ségrégation Jim Crow.
Amazaï/Amazaï :
Amazai est une unité administrative, connue sous le nom de Conseil de l'Union du district de Buner dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan. Le district de Buner compte 6 Tehsils, à savoir Daggar, Chagharzai, Chamla, Khudu Khel, Gagra et Gadezai. Chaque tehsil comprend un certain nombre de conseils syndicaux. Il y a 27 conseils syndicaux dans le district de Buner.
Amazaké/Amazaké :
Amazake (甘酒, [amazake]) est une boisson japonaise sucrée traditionnelle à faible teneur en alcool à base de riz fermenté. Amazake date de la période Kofun, et il est mentionné dans le Nihon Shoki. Il fait partie de la famille des aliments japonais traditionnels fabriqués à partir de la moisissure koji Aspergillus oryzae (麹, kōji), qui comprend également du miso, de la sauce soja et du saké. Il existe plusieurs recettes d'amazake utilisées depuis des centaines d'années. Selon une recette populaire, le kōji est ajouté au riz à grains entiers refroidi, ce qui fait que les enzymes décomposent les glucides en sucres non raffinés plus simples. Au fur et à mesure que le mélange incube, la douceur se développe naturellement. Selon une autre recette populaire, le saké kasu est simplement mélangé avec de l'eau, mais généralement du sucre est ajouté. Amazake peut être utilisé comme dessert, collation, édulcorant naturel, aliment pour bébé, vinaigrette ou smoothie. La boisson traditionnelle (préparée en combinant l'amazake et l'eau, chauffée à ébullition et souvent garnie d'une pincée de gingembre finement râpé) était populaire auprès des vendeurs de rue et elle est toujours servie dans les auberges, les salons de thé et les festivals. De nombreux sanctuaires shinto le fournissent ou le vendent au Nouvel An. Au 20ème siècle, une version instantanée est devenue disponible. Amazake est considéré comme très nutritif. Il contient de la vitamine B1, B2, B6, de l'acide folique, des fibres alimentaires, des oligosaccharides, de la cystéine, de l'arginine et de la glutamine. Il est souvent considéré comme un remède contre la gueule de bois au Japon. En dehors du Japon, il est souvent vendu dans les épiceries asiatiques pendant les mois d'hiver et, toute l'année, dans les magasins d'aliments naturels aux États-Unis et en Europe, comme boisson et édulcorant naturel. Des boissons similaires incluent le jiuniang chinois et le gamju coréen. Dans la vinification du raisin, le moût - jus de raisin doux, épais et non fermenté - est un produit similaire.
Amazaké-babaa/Amazaké-babaa :
Amazake-babaa (甘 (あま)酒 (ざけ)婆 (ばばあ), "amazake hag") est une vieille femme yōkai du folklore des préfectures de Miyagi et d'Aomori. On dit qu'elle vient aux portes des maisons tard dans la nuit pour demander l'amazake d'une voix enfantine, mais si quelqu'un répond, il tombe malade. On raconte que pour l'éloigner, une branche de cèdre est placée dans l'embrasure de la porte. Elle était également connue comme la déesse de la variole à une époque où la variole sévissait au Japon. Les mères feront des offrandes à l'amazake-babaa afin d'éviter que leurs enfants ne tombent malades. Une créature similaire est connue sous le nom d'amazake-banbaa dans la préfecture de Yamanashi. Elle essaie de vendre son saké et son amazake au porte-à-porte et apportera la maladie à ceux qui répondront. Elle sera repoussée par un panneau près de la porte qui dit "nous n'aimons pas le saké ou l'amazake".
Amazar/Amazar :
Amazar ( russe : Амазар ) est une localité urbaine (établissement de type urbain) du district de Mogochinsky du kraï de Transbaïkalie , en Russie . Population : 2 374 (recensement de 2010) ; 2 641 (recensement de 2002); 3 521 (recensement de 1989).
Amazar (rivière)/Amazar (rivière) :
L'Amazar (russe : Амазар) est une rivière du kraï de Transbaïkalie, en Russie. C'est un affluent de l'Amour, d'une longueur de 290 kilomètres (180 mi) et d'un bassin versant de 11 100 kilomètres carrés (4 300 milles carrés). Le nom est originaire de la langue Evenki, qui signifie "bouche dans le sol". Le tronçon du chemin de fer transsibérien longe la vallée de l'Amazar avec les gares de Mogocha, Razdolnaya, Taptugary et Semiozerny situées près du fleuve. L'Amazar est la rivière de Transbaïkalie où le saumon est le plus abondant.
Amazarashi/Amazarashi :
Amazarashi (stylisé comme amazarashi) est un groupe de rock japonais d'Aomori, actuellement signé chez Sony Music Japan. Formé en 2007, ses membres sont Hiromu Akita (chant, guitare, auteur-compositeur) et Manami Toyokawa (clavier). Ils ont sorti six singles qui ont tous atteint le top 20 des charts Oricon. Certaines des chansons les plus remarquables du groupe sont "Sora ni Utaeba", la troisième ouverture de My Hero Academia, "Speed ​​to Masatsu", le thème d'ouverture de l'anime Rampo Kitan: Game of Laplace, "Kisetsu wa Tsugitsugi Shindeiku", la fin thème de Tokyo Ghoul √A, "Sayonara Gokko", le premier thème de fin de l'anime Dororo 2019, et Kyōkaisen, le deuxième thème d'ouverture de l'anime 2021 Eighty-Six.
Amazasp III_of_Iberia/Amazasp III d'Iberia :
Amazasp III ou Hamazasp I (géorgien : ამაზასპ III, latinisé comme Amazaspus) était un roi d'Ibérie (également connu nativement sous le nom de Kartli ; dans l'ancienne Géorgie) de 260 à 265 après JC. Selon Cyril Toumanoff, il aurait pu être un descendant de la dynastie Pharnavazid, tandis que Richard N. Frye déclare qu'il était un Iranien, peut-être lié à la famille royale sassanide. Le nom Amazasp dérive du moyen persan * Hamazāsp, finalement du vieux persan Hamāzāspa . Bien que l'étymologie précise de *Hamazāsp/Hamāzāspa reste non résolue, elle peut être expliquée par Avestan *hamāza-, "colliding/clash" + aspa-, "cheval" c'est-à-dire "celui qui possédait des coursiers de guerre". Bien qu'Amazasp III soit malheureusement inconnu de les traditions littéraires du Haut Moyen Âge et de la Géorgie, certaines chroniques géorgiennes enregistrent deux premiers rois nommés Amazasp. Cependant, Amazasp III est bien attesté dans un texte contemporain de l'empire sassanide, une source écrite en vieux persan, et dans l'inscription trilingue trouvée dans le temple Ka'ba-ye Zartosht dans laquelle se trouvent les listes de la principauté de Wirričān (Iberia ) comme parmi les dépendances et protectorats perses et témoigne d'une position diplomatique privilégiée de sa Principauté. On disait que Hamazasp, III était de haut rang dans la hiérarchie de la cour contemporaine de la dynastie perse sassanide et entièrement du vieux monde persan. Il est mentionné au début de l'inscription trilingue uniquement après les noms du roi Ardashir d'Adiabène, du roi Ardashir de Kirman et également de la reine Denag de Meshan, et précédé d'une longue liste de princes mineurs, de ministres et de ducs satrapaux et de souverains du temple. des villes royales de l'Empire. Le professeur Cyril Toumanoff a suggéré qu'Amazasp III a été `` aidé '' à être proclamé roi par l'influence de l'énergique haut roi sassanide Shapur I en tant qu'anti-roi utile au bien que romano-phile prince Mihrdat II d'Ibérie , qui n'est connu que et exclusivement des chroniques géorgiennes. Une autre inscription sassanide, du grand prêtre Zohroastiani fait en effet allusion à une invasion crépusculaire de la péninsule ibérique (et de l'Albanie) quelque temps après 260. Amazasp III semble avoir été dépossédé du trône en 265, moment, précisément, où l'activité impériale de Shapur fut touche définitivement à sa fin. Certains historiens modernes tels que Sir Giorgi Tsereteli, le Dr T'amila Mgaloblishvili et le professeur Stephen H. Rapp identifient principalement le roi Hamazasp avec le seigneur-prince Habzā : un roi des Waručān qui est mentionné dans certains des premiers textes manichéens découverts par Zee expéditions scientifiques allemandes de 1908 et début 1914 ; (en Asie occidentale), les régions du Xinjian et son oasis de Turpan. Dans un aparté intéressant, un autre document de cette collection fait référence à un fier haut-prince de Waruzān, sans nom, qui semble avoir impressionné les manichéens par ses perspectives sur l'apprentissage et la connaissance.
Amazasp II_of_Iberia/Amazasp II d'Iberia :
Amazasp II (géorgien : ამაზასპი, parfois latinisé comme Amazaspus) était un roi d'Ibérie (Kartli, Géorgie centrale et orientale moderne) et le dernier de la lignée P'arnavaziani selon les chroniques géorgiennes médiévales. Fils et successeur de P'arsman III, il aurait régné dans le dernier quart du IIe siècle, de 185 à 189 selon Cyril Toumanoff. Le nom Amazasp dérive du moyen persan *Hamazāsp, finalement du vieux persan Hamāzāspa. Bien que l'étymologie précise de *Hamazāsp/Hamāzāspa reste non résolue, elle peut être expliquée par Avestan *hamāza-, "collision/choc" + aspa-, "cheval" c'est-à-dire "celui qui possédait des coursiers de guerre". Les chroniques géorgiennes décrivent, en détail , la victoire d'Amazasp sur les envahisseurs Alans et son raid réciproque dans les terres Alan. On rapporte que son règne de quatre ans s'est terminé par une révolte de ses nobles soutenus par l'Arménie et les Alains. Amazasp a été tué au combat et a succédé à son neveu rebelle, Rev I.En 1996, une inscription grecque incomplète mentionnant "Amazaspos, grand roi des Ibères" a été découverte à Bagineti à Mtskheta, l'ancienne capitale de la péninsule ibérique. Selon la reconstruction par Tinatin Kaukhchishvili du texte endommagé, Amazasp semble avoir été marié à la fille de Vologases, roi d'Arménie. Cela peut être soit Amazasp II, soit l'ancien roi ibérique Amazasp I, tandis que Vologases est Vologases I (r. 117–138/140) ou Vologases II (rc 180–191). Une autre inscription grecque apparentée découverte à Bagineti mentionne la reine Drakontis, identifiée par David Braund avec la reine mentionnée dans la première inscription. Ces inscriptions mettent également en lumière un haut courtisan d'Amazaspus, le « éleveur » ou « père adoptif » (τροφεύς) Anagranes.
Amazasp I_of_Iberia/Amazasp I d'Iberia :
Amazasp I ( géorgien : ამაზასპი ) était un roi d' Ibérie ( Kartli , Géorgie orientale moderne ) dont le règne est placé par les recueils historiques géorgiens du début du Moyen Âge au IIe siècle. Le professeur Cyril Toumanoff suggère 106-116 comme les années de son règne et le considère comme le fils et successeur de Mithridate Ier d'Ibérie qui est connu d'après le matériel épigraphique comme un allié romain. Toumanoff l'identifie également à l'Amazaspe de la Stèle de Vespasien et aux Xepharnuges de la Stèle de Sérapit. Le nom Amazasp dérive du moyen persan *Hamazāsp, finalement du vieux persan Hamāzāspa. Bien que l'étymologie précise de *Hamazāsp/Hamāzāspa reste non résolue, elle peut être expliquée par Avestan *hamāza-, "collision/choc" + aspa-, "cheval" c'est-à-dire "celui qui possédait des coursiers de guerre". Les chroniques géorgiennes rapportent les dix -an règne avec Derok (Deruk) et enregistre Armazi comme son siège (alors que la résidence de Derok était à Mtskheta). De nombreux érudits modernes, cependant, considèrent la dyarchie ibérique comme une pure légende et soutiennent qu'Amazasp était roi à part entière.
Émerveiller/Émerveiller :
Amaze peut faire référence à : Amaze (logiciel), une technologie d'accessibilité numérique Amaze Entertainment, une société de développement de jeux vidéo Honda Amaze, une voiture de Honda
Amaze (logiciel)/Amaze (logiciel) :
Amaze est une technologie développée par Deque Systems qui utilise des superpositions pour rendre un site Web accessible aux personnes handicapées sans toucher au code du site. Amaze est utilisé dans le cadre du plan de correction de l'accessibilité Web du ministère des Anciens Combattants. En juin 2013, Computerworld a décerné à Deque le 21st Century Achievement Award for Innovation pour son travail sur la technologie Amaze. La technologie Amaze représentait une nouvelle approche des logiciels d'accessibilité Web. La manière traditionnelle de corriger un site inaccessible consistait à revenir dans le code source, à reprogrammer l'erreur, puis à tester pour s'assurer que le bogue était corrigé. Si le site Web n'était pas programmé pour être révisé dans un proche avenir, cette erreur (et d'autres) resterait sur le site pendant une longue période, enfreignant éventuellement les directives d'accessibilité. Avec les superpositions Amaze, l'erreur peut être corrigée rapidement et à moindre coût. La superposition peut également être utilisée comme guide pour mettre à jour le code lorsque la révision du site Web est prévue. Il peut également être utilisé pour corriger le contenu Web de tiers, tel que celui des sites de médias sociaux.
Étonnez-moi/Étonnez-moi :
" Amaze Me " est une chanson interprétée par le groupe pop allemand entièrement féminin No Angels . Il a été écrit par les auteurs-compositeurs britanniques Steve Mac et Karen Poole, et produit par Boogieman et Roland Spremberg pour l'album de retour du groupe, leur quatrième album studio complet Destiny (2007). Musicalement, la chanson est une ballade pop palpitante ressemblant à un hymne. Lyriquement, "Amaze Me" est une ode à l'amour. Toujours émerveillée par son amant, la protagoniste féminine chante qu'elle se sent heureuse que leur relation ait duré des bons et des mauvais moments au fil des ans. Sorti avec des critiques positives par les critiques de musique, la chanson est sortie en tant que troisième single de l'album en double A avec la reprise de Womack & Womack "Teardrops" le 19 octobre 2007 en Europe germanophone. La chanson a atteint la 25e place du classement allemand des singles, mais n'a pas réussi à entrer dans les charts nationaux ailleurs, devenant finalement l'un des singles les moins bien classés du groupe. Légèrement plus réussi que son prédécesseur "Maybe" cependant, il a réussi à atteindre le palmarès composite Billboard Eurochart Hot 100 Singles. En 2013, le boys band anglais Union J a enregistré une reprise de la chanson pour leur premier album éponyme.
Étonnez vos_amis/Étonnez vos amis :
Amaze Your Friends est un roman de l'auteur australien Peter Doyle, lauréat du prix Ned Kelly en 1998.
Étonné/émerveillé :
" Amazed " est une chanson du groupe de musique country américain Lonestar , sorti le 22 mars 1999 pour la radio country en tant que deuxième single de leur troisième album studio Lonely Grill (1999). La ballade puissante est le single numéro un le plus durable du groupe et le plus grand succès, passant huit semaines au sommet du palmarès des pays Billboard. La chanson a été écrite par Marv Green, Aimee Mayo et Chris Lindsey. Un remix pop de la chanson a atteint le numéro un du Billboard Hot 100 et le numéro deux des charts Hot Adult Contemporary Tracks en 2000. La chanson s'est vendue à plus de 1 650 000 exemplaires numériques aux États-Unis en février 2016. Seulement cinq ans après "Amazed" de Lonestar " en tête du Billboard Hot 100 a fait une autre chanson country en tête du classement, alors que "Inside Your Heaven" de Carrie Underwood a fait ses débuts au numéro un du Hot 100 en 2005, ce qui en fait l'une des deux seules chansons à être en tête du Hot 100 depuis 2000. Depuis le sortie de l'original, la chanson a été reprise par Bonnie Tyler, Duncan James et Fady Maalouf, qui ont tous sorti leurs versions respectives en singles. Ben Mills, Boyz II Men et Shane Filan de Westlife ont inclus des reprises dans leurs albums respectifs. Sur The Sing-Off (saison 4, épisode 3), le juge Shawn Stockman, de la renommée de Boyz II Men, a mentionné que la chanson leur avait été offerte en premier, et ils ont décidé de la refuser.
Étonné (homonymie)/Étonné (homonymie) :
"Amazed" est une chanson de Lonestar de l'album de 1999 Lonely Grill Amazed peut également faire référence à :
Maison Amazeen / Maison Amazone:
La maison Amazeen est une maison historique située au 15 Weeks Street à Houlton, dans le Maine, aux États-Unis. Cette imposante maison à l'italienne de 2+1⁄2 étages a été construite c. 1882 en tant qu'entreprise spéculative, probablement destinée à être utilisée comme hôtel, basée sur le tracé projeté du chemin de fer du Nouveau-Brunswick. C'est l'une des maisons les plus impressionnantes de Houlton au XIXe siècle et elle a été inscrite au registre national des lieux historiques en septembre 1986.
Amazfit/Amazfit :
Amazfit est une marque de vêtements intelligents créée en septembre 2015. Ses produits sont fabriqués et détenus par Zepp Health Corporation. La marque propose des appareils portables, notamment des montres connectées, des bracelets de fitness et des équipements liés à la santé et au sport. Zepp Health est le nouveau nom de Huami Technology, une société chinoise soutenue par Xiaomi. En janvier 2020, Amazfit a assisté au CES 2020 à Las Vegas et a dévoilé de nouveaux produits de smartwatch. En mars 2021, Amazfit a lancé T-Rex pro avec 10 ATM et 15 certifications de qualité militaire.
Amazia/Amazia :
Amazia fait référence à une condition où une ou les deux glandes mammaires sont absentes (le mamelon et l'aréole restent présents). Cela peut survenir de manière congénitale ou iatrogène (généralement le résultat d'une ablation chirurgicale et/ou d'une radiothérapie). Amazia peut être traitée avec des implants mammaires. L'amazie diffère de l'amastie (l'absence totale de tissu mammaire, de mamelon et d'aréole), bien que les deux conditions soient souvent (à tort) considérées comme identiques. Les termes «amazie» et «amastie» sont donc souvent utilisés de manière interchangeable, même si les deux conditions sont médicalement différentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Black eye lidded small treefrog

Poulet noir/Poulet noir : Le poulet noir fait généralement référence à un poulet au plumage noir solide. Le poulet noir peut également ...