Rechercher dans ce blog

jeudi 24 mars 2022

Amateur National Championship Moroccan football""


Amata albobasis/Amata albobasis :
Amata albobasis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1954. On le trouve en République démocratique du Congo.

Amata alenicola/Amata alenicola :
Amata alenicola est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Strand en 1912. On le trouve en République démocratique du Congo et en Guinée équatoriale.
Amata alicia/Amata alicia :
Amata alicia est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il est présent dans toute l'Afrique, du Maroc à l'Afrique du Sud. Les adultes ressemblent à Amata cerbera. Les larves se nourrissent de caféiers, Bidens pilosa, Cupressus, Dahlia et Manihot glaziovii. L'amata alicia se trouve couramment en Angola, au Botswana, au Burundi, au Cameroun, en République démocratique du Congo, en Éthiopie, au Gabon, au Kenya, au Mozambique, au Maroc, en Namibie, au Nigéria. , Rwanda, Somalie, Afrique du Sud, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.
Amata annulata/Amata annulata :
Amata annulata est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Johan Christian Fabricius en 1775. On la trouve en Australie (Queensland, Nouvelle-Galles du Sud et Victoria), en Nouvelle-Guinée et aux Philippines. L'envergure est d'environ 40 mm. Les adultes ressemblent à des guêpes et ont des ailes noires avec des taches jaunes translucides. Les larves se nourrissent du feuillage de Persicaria capitata, mais aussi des pétales des fleurs de Rosa odorata et des fruits de Solanum nigrum. Ils sont noirs et couverts de poils bruns. A maturité, ils atteignent une longueur d'environ 30 mm. La nymphose a lieu dans une pupe brune dans un cocon blanc clairsemé, fait à un endroit abrité.
Amata antithêta/Amata antithêta :
Amata antitheta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve dans le Queensland, en Australie.
Amata aperta/Amata aperta :
Amata aperta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1865. On la trouve en Australie (Queensland, Nouvelle-Galles du Sud et Victoria) et en Nouvelle-Guinée. L'envergure est d'environ 30 mm. Les adultes ressemblent à des guêpes avec des ailes noires avec des taches jaune pâle translucides. Les larves ont été signalées se nourrissant du feuillage d'Atriplex vesicaria, mais aussi de feuilles mortes d'espèces d'Eucalyptus.
Amata atricornis/Amata atricornis :
Amata atricornis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Wallengren en 1863. On le trouve en Afrique du Sud et au Zimbabwe.
Amata atricornuta/Amata atricornuta :
Amata atricornuta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Max Gaede en 1926. On la trouve en Australie.
Amata basithyris/Amata basithyris :
Amata basithyris est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve au Ghana, en Sierra Leone et en Ouganda.
Amata benitonis/Amata benitonis :
Amata benitonis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Strand en 1912. On le trouve en Guinée équatoriale.
Amata bicincta/Amata bicincta :
Amata bicincta est un papillon de nuit du genre Amata (ou Syntomis) de la sous-famille des Arctiinae (« ours laineux » ou « papillons du tigre »). L'espèce a été décrite pour la première fois par Vincenz Kollar en 1844. Elle est également connue sous le nom de papillon à neuf points et de papillon de nuit. Il s'agit d'un papillon commun aux couleurs d'avertissement qui vole le jour. L'adulte est désagréable pour les oiseaux et autres prédateurs. On le trouve dans le nord-ouest de l'Himalaya, au Sikkim, au Khasis et au Bangladesh.
Amata bicolore/Amata bicolore :
Amata bicolor est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1854. On la trouve dans le Queensland, en Australie. Les adultes ressemblent à des guêpes avec des ailes noires et des bandes transversales noires et jaunes sur le corps.
Amata bifasciata/Amata bifasciata :
Amata bifasciata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Carl Heinrich Hopffer en 1857. On le trouve au Mozambique.
Amata bondo/Amata bondo :
Amata bondo est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1965. On le trouve en République Démocratique du Congo.
Amata borguensis/Amata borguensis :
Amata borguensis est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Cameroun et au Nigeria.
Amata bornogena/Amata bornogena :
Amata borneogena est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Obraztsov en 1955. On la trouve à Bornéo et dans les îles Natuna.
Amata burtti/Amata burtti :
Amata burtti est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par William Lucas Distant en 1900. On le trouve en Tanzanie.
Amata caerulescens/Amata caerulescens :
Amata caerulescens est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1898. On le trouve au Mozambique.
Amata cantori/Amata cantori :
Amata cantori est un papillon de nuit du genre Amata (ou Syntomis) de la sous-famille des Arctiinae (« ours laineux » ou « papillons du tigre »). L'espèce a été décrite pour la première fois par Frederic Moore en 1859. On la trouve en Malaisie péninsulaire et à Bornéo. Les adultes sont robustes et noirs. L'abdomen est complètement noir et l'aile postérieure a une petite tache transparente en avant du centre.
Amata caspia/Amata caspia :
Amata caspia est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Otto Staudinger en 1877. On la trouve dans le sud-ouest de la Russie, le sud des montagnes de l'Oural, le Caucase, la Transcaspie, le Kazakhstan et la Turquie. L'envergure est de 19 à 28 mm. Des adultes ont été observés en vol en juin et juillet.
Amata cerbera/Amata cerbera :
Amata cerbera, la jeune fille capiteuse, est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Carl Linnaeus en 1764. Son aire de répartition est étendue en Afrique subsaharienne.
Amata ceres/Amata ceres :
Amata ceres est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Charles Oberthür en 1878. On le trouve au Malawi et en Tanzanie.
Amata chariessa/Amata chariessa :
Amata chariessa est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Karl Jordan en 1936. On le trouve en Zambie.
Amata chlorometis/Amata chlorometis :
Amata chlorometis est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.
Amata chloroscia/Amata chloroscia :
Amata chloroscia est un papillon nocturne de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Kenya et en Tanzanie.
Amata cholmlei/Amata cholmlei :
Amata cholmlei est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Décrite par George Hampson en 1907, on la trouve au Kenya.
Amata choneutospila/Amata choneutospila :
Amata choneutospila est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Chroma Amata/Chroma Amata :
Amata chroma est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Charles Swinhoe en 1892. On la trouve en Australie.
Amata chromatica/Amata chromatica :
Amata chromatica est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata chrysozona/Amata chrysozona :
Amata chrysozona est un papillon nocturne de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve au Rwanda, en Somalie, en Tanzanie et en Ouganda.
Congénère Amata/congénère Amata :
Le congénère Amata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Kenya.
Amata consimilis/Amata consimilis :
Amata consimilis est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae qui a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Kenya et en Tanzanie.
Amata creobota/Amata creobota :
Amata creobota est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par William Jacob Holland en 1893. On le trouve en République du Congo et au Gabon.
Amata croceizona/Amata croceizona :
Amata croceizona est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1910. On le trouve en Zambie et au Zimbabwe.
Amata cuprizonata/Amata cuprizonata :
Amata cuprizonata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1901. On le trouve au Kenya, en Afrique du Sud, en Tanzanie et en Ouganda.
Amata cyanea/Amata cyanea :
Amata cyanea est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve en Ouganda.
Amata cyanura/Amata cyanura :
Amata cyanura est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve sur les îles du détroit de Torres entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée.
Amata cyssea/Amata cyssea :
Amata cyssea, le papillon servante, est un papillon de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Caspar Stoll en 1782. On le trouve sur le sous-continent indien et au Sri Lanka.
Amata decorata/Amata decorata :
Amata decorata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1862. On la trouve à Bornéo. L'habitat est constitué de zones de plaine. Les adultes volent de jour.
Amata dilatata/Amata dilatata :
Amata dilatata est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Snellen en 1880. On la trouve à Sumatra, à Nias, en Malaisie péninsulaire, à Bornéo et dans les îles Natuna.
Amata dilateralis/Amata dilateralis :
Amata dilateralis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve en Tanzanie.
Amata dimorpha/Amata dimorpha :
Amata dimorpha est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Hans Bytinsky-Salz en 1939. On le trouve en Arménie et en Turquie.
Amata discata/Amata discata :
Amata discata est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Herbert Druce en 1898. On le trouve en Tanzanie.
Amata dissimilis/Amata dissimilis :
Amata dissimilis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Thomas Bethune-Baker en 1911. On le trouve au Kenya.
Amata distorsa/Amata distorsa :
Amata distorsiona est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. L'emplacement type est répertorié comme J.Pulo Bisa bei Obi.
Amata divalis/Amata divalis :
Amata divalis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite par William Schaus et WG Clements en 1893. On la trouve en Guinée équatoriale et en Sierra Leone.
Amata dohertyi/Amata dohertyi :
Amata dohertyi est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve à Java.
Amata dyschlène/Amata dyschlène :
Amata dyschlaena est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata elongimacula/Amata elongimacula :
Amata elongimacula est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par George Hampson en 1898. On la trouve à Bornéo (Pulo Laut).
Amata endocrocis/Amata endocrocis :
Amata endocrocis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1903. On le trouve en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud et au Zimbabwe.
Amata exapta/Amata exapta :
Amata exapta est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Charles Swinhoe en 1892. On le trouve à Sumbawa, Flores, Lombok, Java et Pulo Laut.
Amata expandens/Amata expandens :
Amata expandens est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1862. On la trouve dans le Sundaland. L'habitat est constitué de zones de plaine.
Amata flavoanalis/Amata flavoanalis :
Amata flavoanalis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Seitz en 1926. On le trouve au Cameroun.
Amata fortunei/Amata fortunei :
Amata fortunei, le papillon à points blancs, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par d'Orza en 1869. On la trouve au Japon, en Corée du Sud et à Taïwan. L'envergure est de 30 à 37 mm. C'est une espèce qui vole de jour. Il y a deux générations par an, avec des adultes en vol du début juin à la mi-juillet et de nouveau de la mi-août à la mi-septembre. Les larves se nourrissent des feuilles de Trifolium repens, des espèces de Taraxacum, d'Equisetum arvense et de Typha angustifolia. Ils sont connus pour manger des feuilles mortes ainsi que des tissus vivants.
Amata francisca/Amata francisca :
Amata francisca est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve en République du Congo, au Mozambique et en Sierra Leone.
Amata fruhstorferi/Amata fruhstorferi :
Amata fruhstorferi est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve à Sulawesi.
Amata gigas/Amata gigas :
Amata gigas est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve à Sulawesi.
Amata goodii/Amata goodii :
Amata goodii est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Jacob Holland en 1893. On le trouve en République du Congo et au Gabon.
Amata hellei/Amata hellei :
Amata hellei est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Romieux en 1935. On le trouve en République Démocratique du Congo.
Amata hemiphoenica/Amata hemiphoenica :
Amata hemiphoenica est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1910. On le trouve en République démocratique du Congo.
Amata heptaspila/Amata heptaspila :
Amata heptaspila est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata hespérite/Amata hespérite :
Amata hesperitis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Australie.
Amata huebneri/Amata huebneri :
Amata huebneri, la teigne des guêpes, est un papillon de nuit du genre Amata de la famille des Erebidae (sous-famille des Arctiinae - « ours laineux » ou « papillons du tigre »). L'espèce a été décrite pour la première fois par Jean Baptiste Boisduval en 1829. On la trouve des tropiques indo-australiens jusqu'au nord de l'Australie. Les adultes sont noirs avec des bandes jaunes sur l'abdomen et des fenêtres transparentes dans les ailes. C'est un imitateur de guêpe. Les larves ont été observées se nourrissant d' Oryza sativa , Mikania micrantha , Oxalis barilieri et Ipomoea batatas mais peuvent également manger de la matière en décomposition et de la matière riche en protéines.
Amata humeralis/Amata humeralis :
Amata humeralis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1876. On la trouve en Australie, où elle a été signalée en Australie occidentale, dans le Territoire du Nord, dans le Queensland et en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 20 mm. Les ailes sont noires avec des taches jaunes. Il y a des bandes noires et jaunes sur l'abdomen.
Amata hyalota/Amata hyalota :
Amata hyalota est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve dans le Queensland, en Australie.
Amata hypomela/Amata hypomela :
Amata hypomela est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1954. On le trouve en République démocratique du Congo.
Amata insularis/Amata insularis :
Amata insularis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1876. On la trouve dans le Queensland, en Australie.
Amata interniplaga/Amata interniplaga :
Amata interniplaga est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Paul Mabille en 1890. On le trouve en République du Congo, en République Démocratique du Congo, au Gabon et au Nigeria.
Amata jacksoni/Amata jacksoni :
Amata jacksoni est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve en République Démocratique du Congo et en Ouganda.
Amata janenschi/Amata janenschi :
Amata janenschi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Seitz en 1926. On le trouve en Tanzanie.
Amata Johanna/Amata Johanna :
Amata johanna est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve au Nigeria et en Afrique du Sud.
Amata kenredi/Amata kenredi :
Amata kenredi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve en République Démocratique du Congo et en Ouganda.
Amata kinensis/Amata kinensis :
Amata kinensis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par George Hampson en 1898. On la trouve à Bornéo.
Amata kruegeri/Amata kruegeri :
Amata kruegeri, ou papillon à neuf points de Raguse, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Emile Enrico Ragusa en 1904. On la trouve dans le sud et l'est de l'Europe. Les larves se nourrissent de diverses plantes basses, notamment les espèces Plantago, Rumex, Galium et Taraxacum.
Amata kuhlweini/Amata kuhlweini :
Amata kuhlweinii, la servante cool, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Alexandre Louis Lefèbvre de Cérisy en 1832 (ou 1831). On le trouve en Afrique du Sud et en Tanzanie.
Amata lagosensis/Amata lagosensis :
Amata lagosensis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1907. On le trouve au Nigeria.
Amata lampetis/Amata lampetis :
Amata lampetis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1898. On la trouve en Australie.
Amata lateralis/Amata lateralis :
Amata lateralis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Jean Baptiste Boisduval en 1836. On le trouve au Sénégal.
Amata leimacis/Amata leimacis :
Amata leimacis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Jacob Holland en 1893. On le trouve en République du Congo et au Gabon.
Amata leucacma/Amata leucacma :
Amata leucacma est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve dans le Queensland, en Australie.
Amata leucerythra/Amata leucerythra :
Amata leucerythra est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Jacob Holland en 1893. On le trouve au Cameroun, en République démocratique du Congo, en Guinée équatoriale et au Gabon.
Amata leucosoma/Amata leucosoma :
Amata leucosoma est un papillon nocturne de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve au Cachemire.
Amata lucta/Amata lucta :
Amata lucta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Hippolyte Lucas en 1901. On la trouve en Australie.
Amata luzonensis/Amata luzonensis :
Amata luzonensis est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Wileman et West en 1925. On le trouve aux Philippines.
Amata macroflavifer/Amata macroflavifer :
Amata macroflavifer est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Jeremy Daniel Holloway en 1988. On la trouve à Bornéo.
Amata macroplaca/Amata macroplaca :
Amata macroplaca est une espèce de papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie.
Amata magistri/Amata magistri :
Amata magistri est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata magnopupillata/Amata magnopupillata :
Amata magnopupillata est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Emilio Berio en 1941 et se trouve en Erythrée.
Amata magrettii/Amata magrettii :
Amata magrettii est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Emilio Berio en 1937 et se trouve en Erythrée.
Amata marella/Amata marella :
Amata marella est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1876. On la trouve en Australie, où elle a été signalée dans le Queensland. L'envergure est d'environ 30 mm. Les ailes sont noires avec un certain nombre de fenêtres transparentes. Il y a des bandes transversales noires et jaunes sur le corps, le thorax est noir et la tête est jaune.
Marina d'Amata/Marina d'Amata :
Amata marina est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve au Cameroun, en République du Congo, en République démocratique du Congo, en Guinée équatoriale, au Gabon, au Ghana, en Sierra Leone, en Ouganda, en Zambie et au Zimbabwe.
Amata marinoides/Amata marinoides :
Amata marinoides est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1954. On le trouve en République démocratique du Congo et au Kenya.
Amata melitospila/Amata melitospila :
Amata melitospila est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie, où elle a été signalée dans le Queensland. L'envergure est d'environ 35 mm. Les adultes sont noirs avec des fenêtres transparentes dans les ailes. L'abdomen a des bandes noires et jaunes.
Amata mestralii/Amata mestralii :
Amata mestralii est un papillon nocturne de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Charles-Juste Bugnion en 1837. On le trouve en Israël et en Syrie.
Amata miozona/Amata miozona :
Amata miozona est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1910. On le trouve en République démocratique du Congo, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe.
Amata mjobergi/Amata mjobergi :
Amata mjobergi est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par George Talbot en 1926. On la trouve à Bornéo.
Amata mogadorensis/Amata mogadorensis :
Amata mogadorensis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Charles Théodore Blachier en 1908. On la trouve au Maroc et en Algérie. Les larves ont été signalées se nourrissant de Sonchus acetosa, Plantago coronopus, Vitis vinifera et Populus nigra.
Amata monothyris/Amata monothyris :
Amata monothyris est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve en Ouganda.
Amata monticola/Amata monticola :
Amata monticola est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Per Olof Christopher Aurivillius en 1910. On la trouve en Tanzanie.
Amata multicincta/Amata multicincta :
Amata multicincta est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve à Java.
Amata multifasciata/Amata multifasciata :
Amata multifasciata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1892. On le trouve dans les états indiens du Sikkim et de l'Assam.
Amata nigriceps/Amata nigriceps :
Amata nigriceps est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Arthur Gardiner Butler en 1876. On la trouve en Australie, où elle a été signalée dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 30 mm. Les adultes sont noirs avec des fenêtres transparentes dans les ailes. L'abdomen a des bandes noires et jaunes.
Amata nigricilia/Amata nigricilia :
Amata nigricilia est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Strand en 1912. On le trouve en Tanzanie.
Amata nigricornis/Amata nigricornis :
Amata nigricornis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Sergei Alphéraky en 1883. Elle est commune en Ukraine et se trouve dans la partie sud de la Russie européenne, la Transcaucasie, la Turquie et l'Iran. L'envergure est de 30 à 35 mm.
Amata nigrobasalis/Amata nigrobasalis :
Amata nigrobasalis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve au Ghana et en Ouganda.
Amata ntebi/Amata ntebi :
Amata ntebi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Thomas Bethune-Baker en 1911. On le trouve en Ouganda.
Amata obraztsovi/Amata obraztsovi :
Amata obraztsovi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1954. On le trouve en République démocratique du Congo.
Amata ochrospila/Amata ochrospila :
Amata ochrospila est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1922. On la trouve en Australie.
Amata of_Assisi/Amata of Assisi :
Amata d'Assise était une religieuse Clarisse. Après une jeunesse mal dépensée, Amata est tombée très malade et a été guérie par sa tante, St. Clare. Avec ce miracle, elle a changé sa vie et est entrée chez les Clarisses, devenant plus tard une connaissance de saint Dominique.
Amata olinda/Amata olinda :
Amata olinda est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Charles Swinhoe en 1892. On la trouve en Australie.
Amata orphnaea/Amata orphnaea :
Amata orphnaea est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1898. On la trouve en Australie.
Amata pactolina/Amata pactolina :
Amata pactolina est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1865. On la trouve en Australie.
Amata paradelpha/Amata paradelpha :
Amata paradelpha est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata paraula/Amata paraula :
Amata paraula est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Australie, où elle a été signalée dans le Territoire du Nord et le Queensland. L'envergure est d'environ 30 mm. Les adultes sont noirs avec des fenêtres transparentes dans les ailes. L'abdomen est rayé de noir et de jaune.
Amata passalis/Amata passalis :
Amata passalis, le défoliateur du bois de santal, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par Johan Christian Fabricius en 1781. On le trouve au Sri Lanka et en Inde.
Amata pembertoni/Amata pembertoni :
Amata pembertoni est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve en Angola.
Amata perixanthia/Amata perixanthia :
Amata perixanthia est un papillon de nuit de la famille des Erebidae décrit pour la première fois par George Hampson en 1898. On le trouve à Taiwan, au Tibet et dans l'est de la Chine.
Amata pfeifferae/Amata pfeifferae :
Amata pfeifferae est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Frederic Moore en 1859. On la trouve à Sumatra et à Java.
Phéobase d'Amata/Phéobase d'Amata :
Amata phaeobasis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1907. On le trouve en République démocratique du Congo et en Ouganda.
Amata phaeochyta/Amata phaeochyta :
Amata phaeochyta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1907. On la trouve en Australie.
Amata phaeososma/Amata phaeososma :
Amata phaeososma est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve à Java.
Amata phaeozona/Amata phaeozona :
Amata phaeozona est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Zerny en 1912. On le trouve en Tanzanie.
Amata phepsalotis/Amata phepsalotis :
Amata phepsalotis est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Australie.
Amata phoenicia/Amata phoenicia :
Amata phenicia est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve au Kenya et en Tanzanie.
Amata pleurosticta/Amata pleurosticta :
Amata pleurosticta est un papillon nocturne de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve à Bornéo. L'habitat se compose de zones de plaine. Les adultes sont petits et ont des taches transparentes sur leurs ailes.
Amata ploetzi/Amata ploetzi :
Amata ploetzi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Strand en 1912. On le trouve en Guinée équatoriale.
Amata polidamon/Amata polidamon :
Amata polidamon est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Pieter Cramer en 1779. On le trouve en Afrique du Sud.
Amata polymita/Amata polymita :
Amata polymita, la sésie à rayures tigrées, est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Carl Linnaeus en 1768. On la trouve en Chine et au Vietnam. L'envergure est d'environ 35 mm. Les larves se nourrissent de Breynia fruticosa et de Gyaura crepidioidea.
Amata polyxo/Amata polyxo :
Amata polyxo est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par James Farish Malcolm Fawcett en 1918. On le trouve au Kenya.
Amata prepuncta/Amata prepuncta :
Amata prepuncta est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Jeremy Daniel Holloway en 1988. On la trouve à Bornéo.
Amata prosomoea/Amata prosomoea :
Amata prosomoea est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On la trouve en Australie.
Amata pryeri/Amata pryeri :
Amata pryeri est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par George Hampson en 1898. On la trouve à Bornéo et à Java.
Amata pseudextensa/Amata pseudextensa :
Amata pseudextensa est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Walter Rothschild en 1910. On la trouve à Bornéo.
Pseudosimple Amata/Pseudosimple Amata :
Amata pseudosimplex est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Josef J. de Freina en 2013. On le trouve en Afrique du Sud. Les larves sont polyphages et ont été élevées sur les espèces Taraxacum, Carduus et Plantago.
Pyrocome d'Amata/Pyrocome d'Amata :
Amata pyrocoma est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Edward Meyrick en 1886. On la trouve en Australie.
Amata ragazzii/Amata ragazzii :
Amata ragazzii est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Emilio Turati en 1917. On la trouve en Italie. Des adultes ont été enregistrés en vol en juin et juillet. Les larves se nourrissent de diverses plantes basses, notamment les espèces Plantago, Rumex, Galium et Taraxacum.
Amata recule/Amata recule :
Amata recedens est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Hippolyte Lucas en 1891. On la trouve en Australie.
Amata rendalli/Amata rendalli :
Amata rendalli est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par William Lucas Distant en 1897. On le trouve en Afrique du Sud.
Amata romeii/Amata romeii :
Amata romeii est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Emilio Berio en 1941 et se trouve en Somalie.
Amata rubritincta/Amata rubritincta :
Amata rubritincta est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1903. On le trouve au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Ouganda.
Amata rufina/Amata rufina :
Amata rufina est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Oberthür en 1878. On le trouve en Erythrée et en Ethiopie.
Amata schoutedeni/Amata schoutedeni :
Amata schoutedeni est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1954. On le trouve en République démocratique du Congo.
Amata shirakii/Amata shirakii :
Amata shirakii est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Jinhaku Sonan en 1941. On le trouve à Taïwan.
Amata shoa/Amata shoa :
Amata shoa est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1898. On le trouve en Éthiopie et au Soudan.
Amata similis/Amata similis :
Amata similis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Ferdinand Le Cerf en 1922. On le trouve au Kenya.
Amata simplex/Amata simplex :
Amata simplex est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1854. On le trouve en République démocratique du Congo et en Afrique du Sud.
Amata soror/Amata soror :
Amata soror est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Ferdinand Le Cerf en 1922. On le trouve au Kenya.
Amata stanleyi/Amata stanleyi :
Amata stanleyi est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Sergius G. Kiriakoff en 1965. On le trouve en République Démocratique du Congo.
Amata stenoptera/Amata stenoptera :
Amata stenoptera est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Zerny en 1912. On le trouve au Kenya.
Amata stictoptera/Amata stictoptera :
Amata stictoptera est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve en Côte d'Ivoire.
Amata symphona/Amata symphona :
Amata symphona est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Charles Swinhoe en 1907. On la trouve à Bornéo.
Amata syntomoïdes/Amata syntomoïdes :
Amata syntomoides est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve au Cachemire et dans le nord-ouest de l'Himalaya.
Amata teinopera/Amata teinopera :
Amata teinopera est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par George Hampson en 1898. On la trouve à Bornéo.
Amata tenera/Amata tenera :
Amata tenera est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Gustaaf Hulstaert en 1923. On le trouve en République démocratique du Congo.
Amata tetragonaria/Amata tetragonaria :
Amata tetragonaria est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Francis Walker en 1862. On la trouve à Bornéo et dans les îles Natuna.
Amata thoracica/Amata thoracica :
Amata thoracica est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. On le trouve au Sri Lanka, principalement dans les forêts des zones humides.
Amata tomasina/Amata tomasina :
Amata tomasina est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Arthur Gardiner Butler en 1876. On le trouve au Cameroun, en République démocratique du Congo, en Guinée équatoriale, en Éthiopie, en Côte d'Ivoire, au Rwanda, en Sierra Leone, au Soudan, en Gambie et en Ouganda.
Amata trifascia/Amata trifascia :
Amata trifascia est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Jeremy Daniel Holloway en 1976. On la trouve à Bornéo.
Amata trigonophora/Amata trigonophora :
Amata trigonophora est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae décrit pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1898. On le trouve dans les zones côtières de l'est de l'Australie.
Amata tripunctata/Amata tripunctata :
Amata tripunctata est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Thomas Bethune-Baker en 1911 et se trouve en Angola.
Amata tritonia/Amata tritonia :
Amata tritonia est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1911. On le trouve au Nigeria.
Amata uelleburgensis/Amata uelleburgensis :
Amata uelleburgensis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Strand en 1912. On le trouve en République démocratique du Congo et en Guinée équatoriale.
Amata velatipennis/Amata velatipennis :
Amata velatipennis est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve en Éthiopie et en Somalie.
Vicaires Amata / Vicaires Amata :
Amata vicarians est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Jeremy Daniel Holloway en 1988. On la trouve à Bornéo.
Amata Waldowi/Amata Waldowi :
Amata waldowi est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Karl Grünberg en 1907. On le trouve au Cameroun, en République Démocratique du Congo et au Togo.
Amata wallacei/Amata wallacei :
Amata wallacei est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Frederic Moore en 1859. On la trouve à Java, à Sumatra, en Malaisie péninsulaire et à Bornéo. La longueur des ailes antérieures est de 15 à 16 mm. Les adultes ont cinq taches blanches sur les ailes antérieures noires et deux taches blanches sur les ailes postérieures. Il y a des anneaux jaunes à la base de l'abdomen et sur le sixième segment.
Amata williami/Amata williami :
Amata williami est un papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit par Rothschild en 1910. On le trouve au Kenya.
Amata xanthopleura/Amata xanthopleura :
Amata xanthopleura est un papillon nocturne de la famille des Erebidae. Il a été décrit par George Hampson en 1914. On le trouve en Ouganda.
Amata xanthosoma/Amata xanthosoma :
Amata xanthosoma, la teigne du tigre jaune, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae décrite pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1898. On la trouve dans la partie nord de l'État australien d'Australie-Occidentale. L'envergure est d'environ 25 mm. Les adultes sont jaunes avec des taches brunes.
Amata xanthura/Amata xanthura :
Amata xanthura, le papillon du tigre tacheté du sud, est une espèce de papillon de nuit de la famille des Erebidae. Il a été décrit pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1905. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Territoire du Nord, la Nouvelle-Galles du Sud et le Victoria. L'envergure est d'environ 30 mm. Les adultes ressemblent à des guêpes, avec des ailes noires avec des taches jaune pâle translucides. Il y a une seule zone jaune translucide en forme de sablier irrégulier sur les ailes postérieures.
Amatasi/Amatasi :
Les Amatasi sont un type de motomarine samoane à double coque. Ses voiles étaient en feuilles de pandanus tressées attachées à 2 espars. La coque était parfois construite en planches. Attachés ensemble, de grands canots doubles de 30 à 60 pieds (9 à 18 mètres) de long pouvaient transporter 25 hommes sur des trajets de centaines de kilomètres.
Amatasi 27/Amatasi 27 :
Amatasi 27 est un catamaran de pêche conçu par James Wharram. Il s'inspire des navires amatasi traditionnels des Samoa et a été décrit comme un "bateau de pêche pionnier respectueux de l'environnement".
Amate/Amate :
Amate ( espagnol : amate [aˈmate] des langues nahuatl : āmatl [ˈaːmat͡ɬ] ) est un type de papier d'écorce qui a été fabriqué au Mexique depuis l'époque préeuropéenne. Il a été utilisé principalement pour créer des codex. Le papier Amate a été largement produit et utilisé à la fois pour la communication, les archives et les rituels pendant la Triple Alliance ; cependant, après la conquête espagnole, sa production a été en grande partie interdite et remplacée par du papier européen. La production de papier amate n'a jamais complètement disparu, pas plus que les rituels qui y étaient associés. Il est resté le plus fort dans les régions montagneuses accidentées et reculées des États du nord de Puebla et du nord de Veracruz. Les chefs spirituels du petit village de San Pablito, Puebla, ont été décrits comme produisant du papier aux propriétés "magiques". Des universitaires étrangers ont commencé à étudier cette utilisation rituelle de l'amate au milieu du XXe siècle, et le peuple Otomi de la région a commencé à produire commercialement le papier. Les artisans otomi ont commencé à le vendre dans des villes comme Mexico, où le papier a été relancé par les peintres nahuas de Guerrero pour créer un « nouvel » artisanat indigène, qui a ensuite été promu par le gouvernement mexicain. Grâce à cela et à d'autres innovations, le papier amate est l'un des produits artisanaux indigènes mexicains les plus largement disponibles, vendu à la fois au niveau national et à l'étranger. Les peintures nahua du papier, également appelées "amate", reçoivent le plus d'attention, mais les fabricants de papier Otomi ont également attiré l'attention non seulement pour le papier lui-même, mais aussi pour les objets artisanaux fabriqués avec, tels que des découpes élaborées.
Amate (Séville_Métro)/Amate (Métro de Séville) :
Amate est une station du métro de Séville sur la ligne 1. Elle est située à l'intersection de l'avenue Los Gavilanes. et Puerto del Escudo St., dans le quartier de Parque Amate. Amate est une station de métro située entre les stations 1º de Mayo et La Plata sur la même ligne. Il a été inauguré le 2 avril 2009.
Amateis/Amateis :
Amateis est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Edmond Amateis (1897–1981), sculpteur américain, fils de Louis Louis Amateis (1855–1913), sculpteur américain
Amatemi/Amatemi :
Amatemi (Love Me) est un film dramatique italien de 2005 écrit et réalisé par Renato De Maria.
Amatenango/Amatenango :
Amatenango peut faire référence à : Mexique : Amatenango de la Frontera, Chiapas Amatenango del Valle, Chiapas Nuevo Amatenango, Chiapas
Amatenango de_la_Frontera/Amatenango de la Frontera :
Amatenango de la Frontera est une ville et l'une des 122 municipalités du Chiapas, dans le sud du Mexique. Il couvre une superficie de 171,4 km² et fait partie de la frontière entre le Mexique et le Guatemala. En 2010, la municipalité comptait une population totale de 29 547 habitants, contre 26 094 en 2005. Potrerillo (2 062), Nuevo Amatenango (1 594), Guadalupe Victoria (1 541) et Nueva Morelia (1 032), classées comme rurales.
Amatenango del_Valle/Amatenango del Valle :
Amatenango del Valle est une ville et l'une des 122 municipalités du Chiapas, dans le sud du Mexique. Il couvre une superficie de 236 km2 (91 milles carrés). En 2010, la municipalité comptait une population totale de 8 728, contre 6 559 en 2005. En 2010, la ville d'Amatenango del Valle comptait 4 661 habitants, contre 3 351 en 2005. Autre que la ville d'Amatenango del Valle, la municipalité comptait 60 localités, dont aucune ne comptait plus de 1 000 habitants.
Amatepec/Amatepec :
Amatepec est l'une des 125 municipalités de l'État de Mexico au Mexique. Le siège municipal est la ville d'Amatepec et sa plus grande ville est Palmar Chico. La commune s'étend sur une superficie de 624,9 km². Le nom Amatepec vient de Náhuatl signifiant "colline de l'arbre Amate". Les Espagnols ont découvert des filons d'argent ici en 1531, ce qui a commencé l'extraction commerciale d'argent dans la région. Avec Sultepec, la région est devenue connue sous le nom de "Provincia de la Plata". En 2005, la municipalité comptait une population totale de 27 026 habitants.
Amaterasu/Amaterasu :
Amaterasu, également connue sous le nom d'Amaterasu-Ōmikami (天照大御神, 天照大神) ou Ōhirume-no-Muchi-no-Kami (大日孁貴神) entre autres noms, est la déesse du soleil dans la mythologie japonaise. L'une des principales divinités (kami) du shintoïsme, elle est également représentée dans les premiers textes littéraires japonais, le Kojiki (vers 712 CE) et le Nihon Shoki (720 CE), en tant que dirigeant (ou l'un des dirigeants) du royaume céleste Takamagahara et l'ancêtre mythique de la maison impériale du Japon via son petit-fils Ninigi. Avec ses frères et sœurs, la divinité de la lune Tsukuyomi et l'impétueux dieu de la tempête Susanoo, elle est considérée comme l'un des « trois enfants précieux » (三貴子, mihashira no uzu no miko / sankishi), les trois descendants les plus importants du dieu créateur. Izanagi. Le principal lieu de culte d'Amaterasu, le Grand Sanctuaire d'Ise à Ise, préfecture de Mie, est l'un des sites les plus sacrés du shintoïsme et un important centre de pèlerinage et lieu touristique. Comme les autres kami shinto, elle est également consacrée dans un certain nombre de sanctuaires shinto à travers le Japon.
Amaterasu (homonymie)/Amaterasu (homonymie) :
Amaterasu est la déesse du soleil dans la mythologie japonaise. Amaterasu peut également faire référence à :
Amaterasu (%C5%8Ckami)/Amaterasu (Okami):
Amaterasu ( japonais :ア マ テ ラ ス), également connu sous le nom d' Ōkami Amaterasu (大 神 天照), est un personnage fictif du jeu vidéo Ōkami de Capcom . Elle est un loup blanc basé sur la déesse japonaise, Amaterasu (天照大御神, Amaterasu-ōmikami), dans la mythologie japonaise. Amaterasu apparaît également dans la série Marvel vs Capcom. Depuis ses débuts à Ōkami, Amaterasu a reçu un accueil plutôt positif de la part des publications de jeux vidéo et des fans, souvent inclus parmi les meilleurs personnages de Capcom, les meilleurs personnages canins dans les jeux et l'un des meilleurs protagonistes de jeux vidéo dans l'ensemble.
Amaterasu Patera/Amaterasu Patera :
Amaterasu Patera est une patera, un cratère complexe aux bords festonnés, sur la lune Io de Jupiter. C'est l'une des caractéristiques les plus sombres d'Io, et la mesure de son spectre thermique (sa température a été estimée en 1979 à 281 K) a permis de soutenir une anticorrélation entre l'albédo et la température pour les points chauds ioniens. La caractéristique s'est encore assombrie depuis la première orbite autour de Jupiter par le vaisseau spatial Galileo. Il mesure 100 kilomètres de diamètre et est situé à 38,1 ° N 306,5 ° W / 38,1 ; -306,5. Il a été nommé d'après la déesse japonaise du soleil Amaterasu. Au nord se trouvent Kinich Ahau Patera et Dazhbog Patera, et à l'ouest se trouvent Manua Patera et Fuchi Patera.
Amateur/Amateur :
Un amateur (; français: [amatœʁ] ; lit. «amant [de quelque chose]») est généralement considéré comme une personne qui poursuit une activité indépendante de sa source de revenus. Les amateurs et leurs activités sont également décrits comme populaires, informels, autodidactes, générés par les utilisateurs, bricoleurs et amateurs.
Amateur-Oberliga Berlin/Amateur-Oberliga Berlin :
L'Amateur-Oberliga Berlin était le deuxième niveau du système de ligue de football allemand dans la ville de Berlin-Ouest en Allemagne de 1947 jusqu'à la formation de la Bundesliga en 1963, opérant sous le nom d'Amateurliga Berlin. Après 1963, c'était le troisième niveau jusqu'en 1991, date à laquelle la ligue a été dissoute. En 1974, la ligue a changé son nom d'Amateurliga Berlin en Amateur-Oberliga Berlin.
Amateur (film_1994)/Amateur (film 1994) :
Amateur est une comédie dramatique policière de 1994 écrite et réalisée par Hal Hartley et mettant en vedette Isabelle Huppert, Martin Donovan et Elina Löwensohn. L'histoire tourne autour d'une ex-religieuse qui se mêle de pornographie, de violence et de crime international mais se retrouve intacte dans le couvent qu'elle a quitté.
Amateur (film_2018)/Amateur (film 2018) :
Amateur est un film dramatique sportif américain de 2018 sur une jeune future star du basket-ball aux prises avec sa vie personnelle à la poursuite de son rêve. Le film est sorti aux États-Unis le 6 avril 2018 sur Netflix.
Amateur (livre)/Amateur (livre) :
Amateur: A True Story About What Makes a Man est un livre de non-fiction de Thomas Page McBee, publié le 14 août 2018 par Scribner. Le livre a été finaliste du Lambda Literary Award for Transgender Nonfiction et a été présélectionné pour le Baillie Gifford Prize for Non-Fiction et le Wellcome Book Prize.
Amateur (homonymie)/Amateur (homonymie) :
Un amateur est une personne qui exerce une activité ou un domaine d'études indépendamment de sa source de revenus.
Amateur Astronomers_Association_of_Pittsburgh/Association des astronomes amateurs de Pittsburgh :
L'Association des astronomes amateurs de Pittsburgh (AAAP) a été fondée le 9 juin 1929 par Chester B. Roe et Leo J. Scanlon. Depuis lors, il compte plus de 500 membres et exploite deux observatoires dans la région de Pittsburgh : l'observatoire Nicholas E. Wagman et l'observatoire du parc Mingo Creek. Le club parraine également de nombreuses fêtes de stars ouvertes aux membres du public tout au long de l'année. La devise du club est "Nous avons trop aimé les étoiles pour avoir peur de la nuit", du poème de Sarah Williams "The Old Astronomer" à son Élève". L'Association des astronomes amateurs de Pittsburgh, Inc. (AAAP) a promu l'astronomie populaire dans l'ouest de la Pennsylvanie pendant plus de soixante-quinze ans. Avec plus de 500 membres, c'est l'un des plus grands clubs d'astronomie du pays. Lors des réunions mensuelles (ouvertes au public), les événements célestes à venir tels que les pluies de météores, les comètes, les occultations et les alignements planétaires rares sont annoncés. Les observations et les techniques sont partagées afin que tous les membres puissent bénéficier des expériences. Chaque réunion comprend également un intervenant spécial, parfois un membre de l'AAAP, mais aussi des experts extérieurs de divers domaines. Les anciens conférenciers ont présenté des sujets tels que la chasse aux météorites en Antarctique, la modélisation cosmologique à l'aide de superordinateurs et l'astrophotographie avec des équipements exotiques tels que des caméras à glace carbonique.
Amateur Athletic_Association_(basketball)/Amateur Athletic Association (basketball) :
L'Amateur Athletic Association est une ligue de basketball amateur créée en 1897. Elle accueille le tournoi national annuel de l'AUA. Tous les joueurs participants doivent être des amateurs. Au cours des années 1960, les joueurs qui ont quitté l'université avant la formation de l'American Basketball League et de l'American Basketball Association avaient trois options : la National Basketball Association, la Eastern League ou le basketball AAU. Et le basket-ball AAU était attrayant pour de nombreux joueurs qui souhaitaient rester éligibles pour les Jeux olympiques. Plusieurs équipes de l'AAU étaient parrainées par des sociétés qui fournissaient des emplois aux joueurs de leurs équipes. Des noms célèbres de la NBA ont joué ou entraîné dans les tournois de l'AUA tels que David Robinson, Larry Brown, Gregg Popovich, Bob Kurland, Mike Krzyzewski (en tant qu'entraîneur), Jay Triano, Phil Jordon, Roger Brown, George Yardley, Jim Pollard, Clyde Lovellette et Bob Boozer.
Amateur Athletic_Association_of_Cyprus/Amateur Athletic Association of Chypre :
L'Association d'athlétisme amateur de Chypre (en grec : Κυπριακή Ομοσπονδία Αθλητισμού Στίβου ΚΟΕΑΣ) est l'instance dirigeante du sport de l'athlétisme à Chypre. KOEAS s'est séparé de l'Association hellénique d'athlétisme amateur (SEGAS) en 1983. Jusque-là, le club d'athlétisme était affilié à SEGAS.
Amateur Athletic_Association_of_England/Amateur Athletic Association of England :
L'Amateur Athletic Association of England ou AAA (prononcé «trois As») est le plus ancien organe directeur national de l'athlétisme au monde, ayant été créé le 24 avril 1880. Historiquement, il supervisait efficacement l'athlétisme dans toute la Grande-Bretagne et l'Irlande (jusqu'en 1923). Son rôle a changé pour soutenir les clubs sportifs régionaux en Angleterre uniquement. Ce rôle a été effectivement repris par England Athletics en 2005 et l'Amateur Athletic Association of England a été absorbée par cette organisation. Il se préoccupe désormais du développement des jeunes athlètes et s'est donné pour mission de sauvegarder l'histoire du sport et décerne toujours des trophées aux athlètes d'élite.
Club d'athlétisme amateur/Club d'athlétisme amateur :
L'Amateur Athletic Club ou AAC était le prédécesseur de l'Amateur Athletic Association (renommée plus tard l'Amateur Athletic Association of England) et de 1866 à 1879 était l'organe directeur de facto de l'athlétisme amateur au Royaume-Uni. Le club a été formé au début de 1866 par quelques anciens athlètes universitaires et londoniens. Dans le prospectus, il était annoncé que le club avait été formé pour "répondre à un besoin qui existait d'un terrain établi sur lequel des compétitions de sports sportifs amateurs pourraient avoir lieu, et pour offrir aussi complètement que possible à toutes les classes de gentlemen amateurs les moyens de pratiquer et concourir les uns contre les autres, sans être obligés de se mêler aux coureurs professionnels. Le club nouvellement formé a décidé d'instituer un championnat annuel d'athlétisme ouvert et le premier de ceux-ci a eu lieu le 23 mars 1866 à Beaufort House, Walham Green, un lieu déjà connu pour accueillir des sports, comme la compétition d'athlétisme de la fonction publique de 1865. Des sources contemporaines ont rapporté que l'événement avait été un succès et l'un des fondateurs de l'AAA l'a rappelé plus tard. Montague Shearman a écrit plus tard qu'il croyait que l'intention des fondateurs de l'Amateur Athletic Club était de placer leur club dans la même position avec les athlètes que le MCC vis-à-vis des joueurs de cricket. À cette fin, l'AAC a bien commencé et en 1868, le club avait ouvert un terrain de course très bien accueilli pour les amateurs à Lillie Bridge, qui est devenu le siège social. Il a été soutenu que la cause de la disparition de l'Amateur Athletic Club a été rédigée en sa constitution d'origine. Il y avait une hypothèse selon laquelle ceux qui s'engageaient dans le travail manuel pourraient avoir un avantage concurrentiel. En tant que tel, ce que l'on a appelé une «clause mécanique» a été introduit qui a effectivement empêché toute personne travaillant manuellement de se joindre. Cela a provoqué un débat et un malaise dès le début et en 1879, la Northern Athletics Association, dont le nombre de membres était plus large que celui de ses homologues du sud, a menacé de boycotter les championnats annuels de l'AAC. Cela a provoqué l'effondrement de l'AAC et en 1880, l'Amateur Athletic Association a été formée, avec des règles garantissant que tout véritable amateur pouvait adhérer, quelle que soit sa profession ou sa classe sociale.
Union d'athlétisme amateur/Union d'athlétisme amateur :
L'Amateur Athletic Union (AAU) est une organisation sportive amateur basée aux États-Unis. Organisation multisports, l'AUA se consacre exclusivement à la promotion et au développement de sports amateurs et de programmes de conditionnement physique. Elle compte plus de 700 000 membres dans tout le pays, dont plus de 100 000 bénévoles. L'AUA a été fondée le 21 janvier 1888 par James E. Sullivan et William Buckingham Curtis dans le but de créer des normes communes dans le sport amateur. Depuis lors, la plupart des championnats nationaux pour jeunes athlètes aux États-Unis ont eu lieu sous la direction de l'AUA. Depuis sa fondation en tant qu'organisation soutenue par l'État, l'AUA a représenté le sport américain au sein des différentes fédérations sportives internationales. De la fin des années 1800 au début des années 1900, la Spalding Athletic Library de la Spaulding Company a publié les règles officielles de l'AUA. L'AUA travaillait autrefois en étroite collaboration avec ce qui est aujourd'hui le Comité olympique et paralympique des États-Unis pour préparer les athlètes américains aux Jeux olympiques d'été et d'hiver, aidant à la qualification des athlètes pour former l'équipe nationale. Dans ce cadre, les Jeux olympiques juniors de l'AUA ont été introduits en 1949, les athlètes âgés de 8 à 16 ans ou plus dans certains sports pouvant y participer. De nombreux futurs champions mondiaux et olympiques sont apparus dans ces événements, qui ont toujours lieu chaque année. Dans les années 1970, l'AUA a fait l'objet de critiques croissantes. Beaucoup ont affirmé que son cadre réglementaire était obsolète. Les femmes ont été interdites de participer à certaines compétitions et certains coureurs ont été mis en lock-out. Il y avait aussi des problèmes avec les articles de sport qui ne répondaient pas aux normes de l'AUA. Pendant ce temps, la loi sur les sports olympiques de 1978 a organisé le Comité olympique américain de l'époque et a vu le rétablissement d'associations indépendantes pour les sports olympiques, appelées organes directeurs nationaux. La montée du professionnalisme dans tous les sports dans la seconde moitié du 20e siècle a également nui à la viabilité de l'AUA. En conséquence, l'AUA a perdu son influence et son importance dans le sport international et s'est concentrée sur le soutien et la promotion d'athlètes principalement jeunes, ainsi que sur l'organisation d'événements sportifs nationaux.
Amateur Baseball_Association_of_Thailand/Amateur Baseball Association of Thailand :
L'Association de baseball amateur de Thaïlande (ABAT) est l'instance dirigeante nationale du baseball amateur en Thaïlande.
Amateur Baseball_Federation_of_India/Fédération de baseball amateur de l'Inde :
La Fédération indienne de baseball amateur (ABFI) est l'instance dirigeante du baseball en Inde. L'ABFI a été fondée le 11 décembre 1983 à Rohtak, Haryana, et est devenue membre de la Fédération asiatique de baseball (BFA) et de la Fédération internationale de baseball en 1985. La fédération a été officiellement reconnue comme l'organe directeur national du baseball en Inde par le Union Ministry of Youth Affairs and Sports en 1991, et par l'Indian Olympic Association (IOA) en 2002.
Amateur Boxing_Fight_Club/Amateur Boxing Fight Club :
Amateur Boxing Fight Club était une émission de boxe diffusée sur le réseau de télévision DuMont à partir de septembre 1949 dans le cadre de la programmation sportive de DuMont. La plupart des programmes de boxe de DuMont à cette époque étaient animés par Dennis James. Le programme de 60 minutes a été diffusé le vendredi à 22 h HE.
Club d'informatique amateur/Club d'informatique amateur :
L'Amateur Computer Club (ACC), fondé en 1973, était l'un des premiers clubs britanniques "ouvert à tous ceux qui s'intéressent à la conception, la construction ou la programmation d'ordinateurs en tant que passe-temps". La plupart de ses membres vivaient au Royaume-Uni. En 1976, un journal pédagogique décrivait la croissance de l'informatique "amateur" et déclarait "au [Royaume-Uni], il y a actuellement un magasin ... et aussi un club d'informatique amateur actif avec plus de 600 membres".
Escroc amateur/escroc amateur :
Amateur Crook est une comédie romantique américaine de 1937 réalisée par Sam Katzman. Le film est également connu sous le nom de Crooked But Dumb (au Royaume-Uni) et Jewel Thief (titre télévisé américain).
Papa amateur/Papa ​​amateur :
Amateur Daddy est un film dramatique américain de 1932 réalisé par John G. Blystone et écrit par Frank Dolan et Doris Malloy. Le film met en vedette Warner Baxter, Marian Nixon, Rita La Roy, William Pawley, Lucille Powers et David Landau. Le film est sorti le 10 avril 1932 par Fox Film Corporation.
Amateur Drama_Theatre,_Tesli%C4%87/Amateur Drama Theatre, Teslić :
Le théâtre dramatique amateur "Branislav Nušić" ( serbe : Amatersko dramsko pozorište "Branislav Nušić") est l'un des théâtres locaux de Bosnie-Herzégovine, situé dans la ville de Teslić.
Entomologistes amateurs%27_Society/Société des entomologistes amateurs :
L'Amateur Entomologists' Society (AES) est une organisation britannique pour les personnes intéressées par les insectes.
Amateur Fencers_League_of_America/Amateur Fencers League of America :
L'Amateur Fencers League of America (AFLA) a été fondée le 22 avril 1891 à New York par un groupe d'escrimeurs cherchant à s'affranchir de l'Amateur Athletic Union. Dès 1940, l'AFLA a été reconnue par la Fédération Internationale d'Escrime (FIE) et le Comité olympique des États-Unis comme l'instance dirigeante nationale de l'escrime aux États-Unis.
Première division amateur/première division amateur :
La première division amateur ( turque : Amatör Birinci Küme ) comprend un certain nombre de ligues de football qui constituent le septième niveau du système de la ligue de football turque . Chaque province a sa propre ligue.
Alliance de football amateur/Alliance de football amateur :
L'Amateur Football Alliance est une association de football de comté en Angleterre. Il est inhabituel parmi les AF de comté de ne pas desservir une zone géographique particulière. Il a été fondé en 1906 sous le nom de Conseil de défense du football amateur, a été brièvement connu sous le nom de Fédération de défense du football amateur et a été réformé sous le nom d'Association de football amateur en 1907, lorsque la FA a exigé que toutes les associations de comté admettent des clubs professionnels. Son objectif était, alors que le déclin de l'amateurisme au plus haut niveau du football s'installait, de protéger et de préserver l'esprit amateur d'origine. Elle est fière des compétences et de la compétitivité de ses ligues, ainsi que de ses traditions de fair-play et de respect des adversaires et des officiels de match. De nombreuses ligues maintiennent toujours des règles qui obligent les clubs à fournir de la nourriture et des boissons à leurs adversaires et aux officiels de match après le match dans un club-house ou une maison publique.
Amateur Football_Alliance_Senior_Cup/Amateur Football Alliance Senior Cup :
L'Amateur Football Alliance Senior Cup est une compétition de football amateur en Angleterre organisée par l'Amateur Football Alliance. La compétition est disputée par les premières équipes des clubs affiliés à l'Alliance.
Football amateur_Combinaison/Combinaison de football amateur :
L'Amateur Football Combination (AFC) est une ligue de football basée à Londres et dans les environs, et est considérée comme la plus grande ligue de football pour adultes d'Europe.
Jardinage amateur_(magazine)/Jardinage amateur (magazine) :
Amateur Gardening est un hebdomadaire britannique consacré au jardinage. Il comprend des nouvelles, des conseils, des articles de fond, des chroniques et des interviews de célébrités.
Amateur Girlfriends_Go_Proskirt_Agents/Amateur Girlfriends Go Proskirt Agents :
Amateur Girlfriends Go Proskirt Agents est le premier album du groupe norvégien Xploding Plastix, sorti en 2001, avec Erik Velldal à la contrebasse et Espen Blystad au piano et à l'orgue. La couverture présente une illustration de Tor Aage Larsen Vorren. Le morceau "6 Hours Starlight" échantillonne le film d' Alfred Hitchcock North by Northwest et "Comatose Luck" échantillonne The Petrified Forest .
Championnat de golf amateur/Championnat de golf amateur :
Amateur Golf Championship peut faire référence à : United States Amateur Championship (golf) United States Women's Amateur Golf Championship The Amateur Championship British Ladies Amateur Golf Championship
Amateur Gourmet/Amateur Gourmet :
The Amateur Gourmet, ou Adam Roberts, est un blogueur américain de cuisine et d'humour qui réside à Los Angeles, en Californie. Roberts, né en 1979, a lancé le blog alors qu'il était étudiant en droit frustré à Atlanta en 2004, et il a d'abord été popularisé après que Roberts soit apparu sur CNN avec des cupcakes ressemblant à la poitrine de Janet Jackson après l'incident du "dysfonctionnement de la garde-robe" du Super Bowl XXXVIII. Roberts a déménagé à New York en 2005 et a publié un livre basé sur son blog en 2007. Le blog dépend en grande partie de la personnalité publique de Roberts - le Boston Globe le décrit comme "maigre et nebbishy, ​​avec une voix de théâtre musicale nasale qui conviendrait parfaitement sur This American Life de NPR "- et combine des récits irrévérencieux des propres tentatives de cuisine de Roberts avec des essais gastronomiques et des critiques de restaurants. Il existe également de courtes vidéos destinées à être humoristiques, telles que "Great Moments in Musical Theatre With Eggs". Les colocataires, les amis et les intérêts romantiques de Roberts étaient des personnages réguliers depuis le début, mais sa famille excentrique a été mise en évidence, y compris ses parents photographes de célébrités de Boca Raton, en Floride.Roberts a également été le blogueur officiel du Food Network pour la compétition. programme de cuisine The Next Iron Chef, et en 2008 est devenu l'hôte de leur émission Web hebdomadaire, le FN Dish. En 2010, Roberts a vendu son premier livre de cuisine à Artisan, l'éditeur de livres de cuisine remarquables tels que Ad Hoc at Home et A Platter of Figs, lauréat du prix James Beard. Le livre de Roberts, Secrets of the Best Chefs, a été publié en octobre 2012. Ouvertement gay, il est le mari du scénariste et réalisateur Craig Johnson. En 2015, Roberts a quitté le monde des blogs culinaires et a commencé à travailler comme écrivain pour la télévision sur ABC. sitcom, "The Real O'Neals", avec Martha Plimpton et Jay R. Ferguson.
Association_de_hockey_amateur_du_Canada/Association de hockey amateur du Canada :
L'Association de hockey amateur du Canada (AHAC) était une ligue de hockey sur glace masculin amateur fondée le 8 décembre 1886, qui existait jusqu'en 1898. C'était la deuxième ligue de hockey sur glace organisée au Canada, après celle de Kingston, en Ontario, créée en 1883. C'était organisée pour offrir une saison plus longue pour déterminer le champion canadien. Avant sa fondation, le championnat canadien était déterminé lors d'un tournoi à Montréal. C'est la première ligue de championnat de hockey sur glace. Champion de la ligue en 1893, le Club de hockey de Montréal a été le premier vainqueur de la nouvelle Dominion Hockey Challenge Cup (plus tard connue sous le nom de Coupe Stanley). Montréal a reçu la Coupe en tant que championne de l'AHAC puisque l'AHAC était considérée comme la meilleure ligue du Canada.
Heure Amateur/Heure Amateur :
Amateur Hour peut faire référence à : Amateur Hour, une émission en direct interprétée par des membres du public "Amateur Hour" (chanson), une chanson de 1974 de Sparks Amateur Hour (album), un album comique de Bob Odenkirk et Brandon Wardell The Original Amateur Hour, un Émission de radio et de télévision américaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Big McIntosh My Little Pony""

Big Lake,_Nova_Scotia/Big Lake, Nouvelle-Écosse : Big Lake est une communauté rurale et un lac de la municipalité régionale d'Halif...