Rechercher dans ce blog

vendredi 11 mars 2022

Akapporul Vilakkam


Gare d'Akai/Gare d'Akai :
La gare d'Akai (赤井駅, Akai-eki) est une gare ferroviaire de la ville d'Iwaki, préfecture de Fukushima, au Japon, exploitée par East Japan Railway Company (JR East).

Akai Terukage/Akai Terukage :
Akai Terukage (赤井 照景, 1548-1573) était un samouraï japonais de la période Sengoku. Ancien seigneur du château de Tatebayashi dans la province de Kōzuke, il devint plus tard un vassal du clan Utsunomiya.
Akai Teruko/Akai Teruko :
Akai Teruko (赤井輝子, 6 novembre 1514 - 17 décembre 1594) ou Myoinni (妙印尼) était un guerrier Onna-musha de la fin de la période Sengoku. Teruko était une femme formée au ko-naginata, a combattu dans de nombreuses batailles lorsqu'elle était plus jeune et a commandé trois mille soldats au château de Kanayama à 70 ans. Elle était la fille d'Akai Terumitsu, épouse de Yura Shigeru, serviteur du clan Hōjō, et grand-mère de Kaihime. Contrairement à sa célèbre petite-fille, Kaihime, qui était connue comme "La plus belle femme de l'est du Japon" (東国無双の美人), Teruko était connue comme « la femme la plus forte de la période des États en guerre » (戦国時代最強の女丈夫).
Akai Tsuki/Akai Tsuki :
Akai Tsuki (赤い月) est un film japonais de 2004 réalisé par Yasuo Furuhata.
Akai VK/Akai VK :
VK est un format de cassette vidéo d'enregistrement analogique à balayage hélicoïdal développé par Akai à la fin des années 1970, capable d'enregistrer et de lire des vidéos en noir et blanc (et plus tard en couleur) dans l'un ou l'autre EIA (alias RS-170, la norme vidéo NTSC à 525 lignes). pour l'Amérique du Nord, le Canada, le Mexique et le Japon) et CCIR (la norme vidéo PAL 625 lignes pour l'Europe et d'autres parties du monde). Le format utilisait une bande magnétique de 1⁄2 pouce de large (13 mm) chargée dans une petite cassette et avait deux têtes d'enregistrement vidéo sur le scanner. Les unités avaient un modulateur RF en option pour lire sur un téléviseur ainsi qu'un moniteur vidéo amovible. Un enregistreur/mélangeur audio professionnel 12 pistes modèle Akai MG1212 a été fabriqué qui utilisait la même bande fonctionnant à 19 cm/s. L'usine d'Akai pour la fabrication des magnétoscopes VK était située à Tokyo, au Japon. Une cassette vidéo VK peut enregistrer jusqu'à 30 minutes de vidéo.
Akai X7000/Akai X7000 :
L'Akai X7000 est un clavier d'échantillonnage à 61 touches d'Akai. Il est sorti en 1986 et l'un des premiers grands échantillonneurs publiés par Akai. C'était un échantillonneur 12 bits, qui comportait des fonctions de troncature, d'inversion et de bouclage et de réglage. Sa timbralité est de 6. L'écran LCD rétro-éclairé est de 16 x 2 lignes. L'unité dispose à la fois d'entrées microphone et ligne.
Akai tori/Akai tori :
Akai tori (赤い鳥, signifiant Red Bird en anglais) était un magazine littéraire japonais pour enfants publié entre 1918 et 1936 à Tokyo, au Japon. Le magazine joue un rôle important dans l'établissement de dowa et doyo, qui font référence à de nouvelles versions de fiction, de poésie et de chansons pour enfants. De plus, il a été pionnier des mouvements littéraires, doshinshugi et jidō bungaku (littérature juvénile).
Akaïami/Akaïami :
Akaiami est l'une des 22 îles de l'atoll d'Aitutaki aux îles Cook. Il est situé sur le périmètre est de la lagune d'Aitutaki au nord des petites îles de Muritapua, à cinq kilomètres au sud-est de l'île principale d'Aitutaki. C'est le deuxième plus grand des motus d'Aitutaki, après Tekopua, mesurant 1120 m de long et 410 m de large. Au cours des années 1950, l'île servait d'escale aux hydravions TEAL (Tasman Empire Airways Limited) sur la célèbre route du corail. Ces opérations ont cessé en 1960, et le seul rappel sont les restes de la jetée construite à cet effet.
Akaigawa, Hokkaido/Akaigawa, Hokkaido :
Akaigawa (赤井川村, Akaigawa-mura) est un village situé à Shiribeshi, Hokkaido, au Japon. En septembre 2016, le village comptait une population estimée à 1 157 habitants. La superficie totale est de 280,11 km².
Caldeira d'Akaigawa/Caldeira d'Akaigawa :
La caldeira d'Akaigawa (赤井川カルデラ, Akaigawa karudera) est une caldeira située dans la préfecture d'Hokkaido au Japon. Il était actif il y a entre 1,7 et 1,3 millions d'années.
Gare d'Akaigawa/Gare d'Akaigawa :
La gare d'Akaigawa (赤井川駅, Akaigawa-eki) est une gare ferroviaire située à Mori, dans le district de Kayabe, dans la préfecture d'Hokkaidō, au Japon.
Akaïké/Akaïké :
Akaike (赤池) est un nom de famille et un nom de lieu japonais. Akaike peut également faire référence à : formule statistique du critère d'information d'Akaike
Akaike, Fukuoka/Akaike, Fukuoka :
Akaike (赤池町, Akaike-machi) était une ville située dans le district de Tagawa, préfecture de Fukuoka, au Japon. C'était autrefois une ville minière. En 2005, la ville avait une population estimée à 9 592 et une densité de 592,09 personnes par km². La superficie totale était de 16,20 km². C'est en baisse par rapport à 9 870 (609,26/km²) en 2003. Le 6 mars 2006, Akaike a fusionné avec les villes de Hōjō et Kanada (toutes du district de Tagawa) pour créer la ville de Fukuchi, avec une population estimée à 25 000 (septembre 1, 2011). En 1992, elle a été la première municipalité du Japon à faire effectivement faillite, avec des pertes de 3,2 milliards de yens, soit 1,3 fois son budget annuel. Le processus de réhabilitation de la ville a été achevé à la fin de l'exercice 2001, soit deux ans plus tôt que prévu initialement. Ceci a été réalisé grâce à des mesures telles que la réduction des salaires des fonctionnaires de la ville, l'augmentation des coûts des services publics et la réduction des projets de travaux publics.
Akaike Nagat%C5%8D/Akaike Nagato :
Akaike Nagatō (赤池 長任, 1529-1568) était un samouraï japonais de la période Sengoku qui servait le clan Sagara du sud de Kyūshū et détenait le titre de cour d'Izu no Kami (伊豆守). Seigneur du château d'Akaike dans la province de Higo, Akaike est devenu célèbre lors du combat au château d'Ōkuchi en 1568, lorsqu'il a vaincu les forces de Shimazu Yoshihiro à la bataille de Dō-ga-saki.
Gare d'Akaike/Gare d'Akaike :
Akaike Station (赤池駅) est le nom des gares suivantes au Japon : Akaike Station (Aichi) Akaike Station (Fukuoka) Akaike Station (Gifu)
Gare d'Akaike_(Aichi)/Gare d'Akaike (Aichi) :
La gare d'Akaike (赤池駅, Akaike-eki) est une gare ferroviaire de la ville de Nisshin, Aichi, au Japon, exploitée conjointement par le Bureau des transports de la ville de Nagoya et l'opérateur ferroviaire privé Nagoya Railroad (Meitetsu).
Gare d'Akaike_(Fukuoka)/Gare d'Akaike (Fukuoka) :
La gare d'Akaike (赤池駅, Akaike-eki) est une gare ferroviaire située à Fukuchi, dans la préfecture de Fukuoka, au Japon. Il se trouve sur la ligne Ita, exploitée par le chemin de fer Heisei Chikuhō. Les trains arrivent environ toutes les 30 minutes. Une clinique d'ophtalmologie à proximité, Harada Eye Clinic, a acheté les droits de dénomination de la gare. Par conséquent, la station est également connue sous le nom de station Harada Eye Clinic Akaike (原田眼科赤池駅, Harada-Ganka-eki).
Gare d'Akaike_(Gifu)/Gare d'Akaike (Gifu) :
La gare d'Akaike (赤池駅, Akaike-eki) est une gare ferroviaire sur la ligne Etsumi-Nan dans la ville de Gujō, préfecture de Gifu, au Japon, exploitée par l'opérateur ferroviaire du troisième secteur Nagaragawa Railway.
Akaike information_criterion/Critère d'information Akaike :
Le critère d'information d'Akaike (AIC) est un estimateur de l'erreur de prédiction et donc de la qualité relative des modèles statistiques pour un ensemble de données donné. Étant donné une collection de modèles pour les données, l'AIC estime la qualité de chaque modèle, par rapport à chacun des autres modèles. Ainsi, l'AIC fournit un moyen de sélection du modèle. L'AIC est fondée sur la théorie de l'information. Lorsqu'un modèle statistique est utilisé pour représenter le processus qui a généré les données, la représentation ne sera presque jamais exacte ; certaines informations seront donc perdues en utilisant le modèle pour représenter le processus. L'AIC estime la quantité relative d'informations perdues par un modèle donné : moins un modèle perd d'informations, plus la qualité de ce modèle est élevée. En estimant la quantité d'informations perdues par un modèle, l'AIC traite du compromis entre la qualité de l'ajustement du modèle et la simplicité du modèle. En d'autres termes, l'AIC traite à la fois le risque de sur-ajustement et le risque de sous-ajustement. Le critère d'information d'Akaike porte le nom du statisticien japonais Hirotugu Akaike, qui l'a formulé. Il constitue désormais la base d'un paradigme pour les fondements de la statistique et est également largement utilisé pour l'inférence statistique.
Akaiko Akana/Akaiko Akana :
Akaiko Akana (1884–1933), est devenu le premier Kahu (pasteur) d'ascendance hawaïenne à l'église Kawaiaha'o en 1918. Il a occupé ce poste jusqu'à sa mort en 1933.
Akaïmia/Akaïmia :
Akaimia est un genre éteint de requins tapis qui existait dans toute l'Europe. Deux espèces sont connues, l'espèce type A. altucuspis du Jurassique moyen ou tardif (âge Callovien ou Oxfordien) d'Ogrodzieniec près de Zawiercie, dans le sud de la Pologne, et A. myriacuspis, du Jurassique moyen (Callovien) de l'argile d'Oxford, près de Peterborough . Il a été nommé pour la première fois par Jan Rees en 2010.
Akaïnacéphale/Akaïnacéphale :
Akainacephalus est un genre de dinosaure ankylosauridé herbivore de la formation de Kaiparowits de l'âge campanien du sud de l'Utah. Le type et la seule espèce est Akainacephalus johnsoni, connu à partir du spécimen d'ankylosaure le plus complet jamais découvert dans le sud de Laramidia, comprenant un crâne complet, une massue de queue, un certain nombre d'ostéodermes, des éléments de membres et une partie de son bassin, entre autres restes.
Akaïnothrips/Akainothrips :
Akainothrips est un genre de thrips de la famille des Phlaeothripidae.
Akaïpur/Akaïpur :
Akaipur est un village et un gram panchayat dans le bloc CD de Bangaon dans la subdivision de Bangaon du district de North 24 Parganas dans l'État du Bengale occidental, en Inde.
Gare d'Akaipur/Gare d'Akaipur :
La gare d'Akaipur fait partie du réseau ferroviaire de banlieue de Kolkata et est exploitée par Eastern Railway. Il est situé sur la ligne Bangaon-Ranaghat dans le district de North 24 Parganas dans l'État indien du Bengale occidental.
Akaishi/Akaishi :
Akaishi (écrit : 赤石 allumé « pierre rouge ») peut faire référence à : Montagnes Akaishi, chaîne de montagnes à Honshū, Japon Mont Akaishi Akaishi (nom de famille)
Akaishi (nom de famille)/Akaishi (nom de famille) :
Akaishi (écrit : 赤石 allumé "pierre rouge") est un nom de famille japonais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent : Kosei Akaishi (赤石 光生, né en 1965), le lutteur sportif japonais Michiyo Akaishi (赤石 路代, né en 1959), l'artiste manga japonais
Montagnes Akaishi/Montagnes Akaishi :
Les monts Akaishi (赤石山脈, Akaishi Sanmyaku) sont une chaîne de montagnes du centre de Honshū, au Japon, bordant les préfectures de Nagano, Yamanashi et Shizuoka. On l'appelle aussi les Alpes du Sud (南 ア ル プ ス, Minami Arupusu ) car elle se joint aux montagnes Hida («Alpes du Nord») et aux montagnes Kiso («Alpes centrales») pour former les Alpes japonaises.
Akaisphécie/Akaisphécie :
Akaisphecia est un genre de papillons de nuit de la famille des Sesiidae.
Akaitcho/Akaitcho :
Akaitcho (variantes : Akaicho ou Ekeicho ; traduction : « Big-Foot » ou « Big-Feet » ; signifiant : « comme un loup avec de grandes pattes, il peut parcourir de longues distances sur la neige ») (ca. 1786-1838) était un Copper Indian et chef des Yellowknives. Son territoire comprenait la région allant de la partie orientale du Grand lac des Esclaves, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Canada, à la rivière Coppermine, au Nunavut. Il a été recruté pour agir comme interprète, guide et chasseur pour la première des trois expéditions arctiques de John Franklin, l'expédition Coppermine de 1819–1822.
Lac Akaitcho/Lac Akaitcho :
Le lac Akaitcho est un lac naturel de la région de Kitikmeot, au Nunavut, au Canada. Il est alimenté par la rivière Coppermine. Le lac porte le nom d'Akaitcho, chef des Yellowknives.
Territoire d'Akaitcho_Gouvernement/Gouvernement du territoire d'Akaitcho :
Le gouvernement du territoire d'Akaitcho est une organisation des Premières nations représentant le peuple déné des Territoires du Nord-Ouest, au Canada.
Akaiti Puna/Akaiti Puna :
Akaiti Puna est une politicienne des Îles Cook et membre du Parlement des Îles Cook. Elle est membre du Parti des Îles Cook. Puna est l'épouse de l'ancien Premier ministre des Îles Cook, Henry Puna. Elle a fait ses études en Nouvelle-Zélande, à la Auckland Girls' Grammar School. Elle a commencé à jouer au netball à l'école en Nouvelle-Zélande et a continué à son retour aux Îles Cook, jouant pour Ngatangiia. Elle a été directrice de Netball Cook Islands aux mini-jeux du Pacifique Sud de 1981, puis a siégé à son conseil d'administration. À partir de 1972, elle a travaillé pour Air New Zealand. Après l'élection de son mari au poste de Premier ministre lors des élections de 2010, Puna a géré leur ferme perlière à Manihiki. Lorsqu'il a pris sa retraite en 2021 afin d'occuper le poste de secrétaire général du Forum des îles du Pacifique, elle s'est présentée à son ancien siège de Manihiki lors de l'élection partielle qui en a résulté et a été élue. Elle a prêté serment en tant que députée le 31 mai 2021.
Akaitorino Musume/Akaitorino Musume :
Akaitorino Musume , ( japonais :ア カ イ ト リ ノ ム ス メ, né le 16 avril 2018) est un cheval de course pur - sang japonais . Fille de deux vainqueurs japonais de la triple couronne, elle s'est montrée prometteuse à l'âge de deux ans en 2020 lorsqu'elle a remporté deux de ses trois départs. L'année suivante, elle a remporté la Daily Hai Queen Cup et a bien couru à la fois dans l'Oka Sho et le Yushun Himba avant de remporter le Shuka Sho.
Akaiwa/Akaiwa :
Akaiwa (赤磐市, Akaiwa-shi) est une ville située dans la préfecture d'Okayama, au Japon. Au 1er avril 2017, la ville a une population estimée à 44 498, avec 18 119 ménages et une densité de population de 210 personnes par km². La superficie totale est de 209,43 km². La ville moderne d'Akaiwa est née le 7 mars 2005 de la fusion des villes d'Akasaka, Kumayama, San'yō et Yoshii (toutes du district d'Akaiwa). Akaiwa est l'un des trois endroits restants au Japon qui produit la tige de bambou pour les pinceaux à encre Fude. Les tiges de bambou récoltées sont étalées dans le lit asséché de la rivière Yoshii pendant l'hiver pour sécher au soleil. Les tiges sont ensuite bouillies dans la ville pour éliminer les impuretés. Akaiwa abrite le site archéologique de Kumayama. Le site a été utilisé comme lieu sacré dès la période Yayoi. Un temple bouddhiste, Reizan-ji, était actif sur le mont Kuma (507,8 m (1 666 pieds)) du début de Nara à la période Muromachi. Une base en pierre de 11,7 m (38 pi) reste sur le site et est protégée par le gouvernement japonais. La base en pierre supportait à l'origine une grande statue bouddhiste.
District d'Akaiwa,_District d'Okayama/Akaiwa, Okayama :
Akaiwa (赤磐郡, Akaiwa-gun) était un district situé dans la préfecture d'Okayama, au Japon. Le siège du district (sous le gouvernement du district) était le village de Monori (centre de la ville de Seto dans la ville d'Okayama). En 2004, le district avait une population estimée à 14 945 habitants. La superficie totale était de 41,78 km2. Le district ne comptait qu'une seule ville : Seto
Formation d'Akaiwa/Formation d'Akaiwa :
La Formation d'Akaiwa (japonais : 赤岩層, romanisé : Akaiwa-sō) est une formation géologique du Crétacé inférieur (Hautérivien-Barrémien) dans le centre de Honshu, au Japon. Des fossiles d'ornithischien indéterminés sont connus de la formation. Des traces d'ornithopodes fossiles ont été signalées dans la formation. Ainsi que la tortue Kappachelys
Gare d'Akaiwa/Gare d'Akaiwa :
La gare d'Akaiwa (赤岩駅, Akaiwa-eki) est une gare ferroviaire désaffectée sur la ligne principale de Ōu dans la ville de Fukushima, préfecture de Fukushima, au Japon, exploitée par la East Japan Railway Company (JR East). Les services ont pris fin le 4 mars 2017. La station a été interrompue le 13 mars 2021.
Rivière Akaiwang/Rivière Akaiwang :
La rivière Akaiwang est un affluent de la rivière Wenamu dans la région de Cuyuni-Mazaruni en Guyane. La rivière comprend les chutes d'Akaiwang. Situé à 6' 40' O 59' 42'. Les chutes sont également connues sous le nom de Wakupang ou Cataractes d'Akaiwong. La rivière Akaiwang est également une exploitation minière d'or. La zone forestière environnante était autorisée pour la saignée de balata.
Chutes d'Akaiyan/Chutes d'Akaiyan :
Akaiyan Falls est une cascade éphémère située dans le parc national des Glaciers, dans le Montana, aux États-Unis. Les chutes d'Akaiyan sont accessibles via le sentier Sperry et comportent une série de chutes dont la plus haute mesure 280 pieds (85 m).
Lac Akaiyan/Lac Akaiyan :
Le lac Akaiyan est situé dans le parc national des Glaciers, dans l'État américain du Montana. Le lac est souvent obstrué par la glace et se trouve à 1,21 km à l'WSW du glacier Sperry.
Akaji/Akaji :
Akaji peut faire référence aux éléments suivants : Akaji Station, gare de Kotake, Fukuoka, Japon Akaji Maro, acteur japonais Bumpei Akaji, sculpteur hawaïen
Akaji Maro/Akaji Maro :
Akaji Maro (麿 赤児, Maro Akaji, né le 23 février 1943) est un acteur japonais, Butoka, et directeur de théâtre.
Gare d'Akaji/Gare d'Akaji :
La gare d'Akaji (あかぢ駅, Akaji-eki) est une gare ferroviaire située à Kotake, dans la préfecture de Fukuoka, au Japon. Il se trouve sur la ligne Ita, exploitée par le chemin de fer Heisei Chikuhō. Les trains arrivent environ toutes les 30 minutes.
Bill Akaka / Bill Akaka :
La loi de 2009 sur la réorganisation du gouvernement hawaïen autochtone S1011 / HR2314 était un projet de loi devant le 111e Congrès. Il est communément connu sous le nom de projet de loi Akaka du nom du sénateur Daniel Akaka d'Hawaï, qui a proposé diverses formes de ce projet de loi après 2000. Le projet de loi propose d'établir un processus de reconnaissance fédérale américaine des Hawaïens autochtones similaires à une tribu indienne. Cependant, le projet de loi interdit aux Hawaïens autochtones autochtones de jouer et d'autres avantages offerts aux tribus indiennes reconnues par le gouvernement fédéral. La version 2009 de la Chambre du projet de loi interdisait aux autochtones hawaïens de poursuivre leurs revendications devant les tribunaux et légitime sans doute les transferts passés de terres hawaïennes qui n'auraient pas été légitimes pour les tribus indiennes. La version la plus récente du Sénat permet cependant aux Hawaïens autochtones de poursuivre leurs réclamations devant les tribunaux. Le 16 décembre 2009, un comité de la Chambre du Congrès a adopté une version non amendée du projet de loi Akaka. Le jour suivant, la commission sénatoriale des affaires indiennes a approuvé les modifications de l'article 1011, la version sénatoriale de la loi sur la réorganisation du gouvernement hawaïen autochtone. Au 10 janvier 2009, HR 2314 n'était pas complètement compatible avec S. 1011. Akaka a déclaré devant le Sénat américain en décembre 2010 que des "attaques trompeuses" et une "obstruction sans précédent" avaient conduit à l'échec de la législation au 111e Congrès. .
Akakage/Akakage :
Akakage (赤影, Red Shadow) est un ninja de super-héros japonais présenté dans plusieurs mangas et anime, ainsi que des films d'action en direct et des émissions de télévision. Akakage est apparu pour la première fois dans la série télévisée de 1967, Kamen no Ninja Akakage, produite par Toei Company Ltd.
Akake Patrick/Akake Patrick :
Akake Patrick est un homme politique ghanéen et membre du Premier Parlement de la Quatrième République qui représentait la circonscription de Bolgatanga dans la région du Haut Ghana oriental. Il était membre du Congrès national démocratique.
Akakhel/Akakhel :
Les Akakhel, prononcés Akaa Khel ou Akakhail (pachto et ourdou : اکاخیل, آقاخیل), sont une sous-tribu pachtoune de la confédération Ghilji/Ghilzais. Leur langue maternelle est le pashto. Au début du XXe siècle, la tribu était généralement pastorale. Les Akakhel sont l'une des plus grandes sous-tribus Ghilji Pashtun. Une majorité raisonnable de ceux qui vivaient sur la ligne Durand ont migré depuis 1900 vers les provinces du Khyber Pakhtunkhwa, du Balouchistan et du Pendjab au Pakistan vers Sikander Abad (Jarra Kalay) Charsadda, Peshawar, Swat (Barikot) Abbottabad, Nowshera, Mardan, Attock, Rawalpindi, Islamabad, Gujranwala, Gojra, Faisalabad, Lahore, Multan, Hyderabad, Karachi et Quetta. Le nombre exact de population de ce clan n'est pas connu; cependant, il est estimé à environ 2 millions dans le monde. La population de cette tribu vit principalement au Pakistan et en Afghanistan. 85 % vivent au Pakistan et environ 1 % ou 2 % vivent en Afghanistan et les 13 % restants vivent en Angleterre, en Allemagne, aux Émirats arabes unis, en Chine, en Malaisie, au Canada et aux États-Unis d'Amérique.
Akaki/Akaki :
Akaki ( Oromo : Aqaaqii ) est l'un des districts d' Éthiopie dans la région d'Oromia en Éthiopie . Faisant partie de la zone spéciale d'Oromia entourant Finfinne, Akaki est bordée au sud-ouest par la zone sud-ouest de Shewa, à l'ouest par Sebeta Hawas, au nord-ouest par Addis-Abeba, au nord par le Bereh et à l'est par la zone East Shewa . Le centre administratif de ce woreda est Dukem.
Akaki, Chypre/Akaki, Chypre :
Akaki ( grec : Ακάκι , dialecte chypriote : Ακάτζι ; turc Akaki ) est un village du district de Nicosie à Chypre . Récemment, une découverte majeure a été faite d'un sol en mosaïque de 36 pieds sur 13 pieds d'une villa romaine représentant des courses de chevaux dans un hippodrome d'un 4e s. villa AD.
Akaki (prénom)/Akaki (prénom) :
Akaki (géorgien : აკაკი) est un prénom masculin géorgien. Les personnes notables portant le nom incluent: Akaki Asatiani (né en 1953), homme politique géorgien Akaki Chachua (né en 1969), lutteur géorgien Akaki Chanturia (1881–1949), scientifique, archéologue et ethnographe géorgien Akaki Chkhenkeli (1874–1959), homme politique marxiste géorgien Akaki Devadze (né en 1971), footballeur géorgien Akaki Eliava (1956–2000), officier militaire géorgien Akaki Gogia (né en 1992), footballeur allemand d'origine géorgienne Akaki Kakauridze (1972–2001), boxeur turc d'origine géorgienne Akaki Khoshtaria (1873– 1932), entrepreneur géorgien, mondain et philanthrope Akaki Khubutia (né en 1986), footballeur géorgien Akaki Meiparisani (1918–1995), escrimeur géorgien Akaki Mgeladze (1910–1980), homme politique géorgien-soviétique était un homme politique soviétique Akaki Mikuchadze (né en 1980) , footballeur géorgien Akaki Minashvili (né en 1980), homme politique géorgien Akaki Shanidze (1887–1987), linguiste, philologue et académicien géorgien Akaki Surguladze (1913–1991), historien géorgien Akaki Tsereteli (1840–1915), géorgien p oet Akaki Tskarozia (né en 1988), footballeur géorgien
Akaki Asatiani/Akaki Asatiani :
Akaki Asatiani ( géorgien : აკაკი ასათიანი ; né le 22 octobre 1953) est un homme politique géorgien et ancien président du Conseil suprême de Géorgie. Avant d'entrer en politique, il a travaillé comme conférencier, traducteur, rédacteur en chef dans l'agence d'information géorgienne Gruzinform. En 1989, il fut l'un des fondateurs du parti monarchiste de Géorgie et, après sa scission, fonda et dirigea l'Union des traditionalistes géorgiens qui entra plus tard dans le bloc pro-indépendant "Table ronde - Géorgie libre". En tant que l'un des leaders du bloc, après sa victoire électorale, Asatiani est nommé premier vice-président, puis, le 18 avril 1991, président du Conseil suprême de Géorgie. Nominalement, il a occupé le poste jusqu'à ce que le Conseil suprême ait été dissous par le Conseil militaire. Cependant, il s'est retiré de la gouvernance actuelle en octobre 1991, invoquant des problèmes de santé et a été remplacé par Nemo Burchuladze en tant que président par intérim. Après le coup d'État, le Conseil suprême s'est d'abord réuni à Grozny en Tchétchénie (en mars, octobre 1992) où Merab Kiknadze a été élu nouveau président.
Akaki Bakradze/Akaki Bakradze :
Akaki Bakradze ( géorgien : აკაკი ბაქრაძე ; 29 mars 1928 - 6 décembre 1999) était un écrivain, critique littéraire, historien de l'art et personnalité publique géorgien, qui a publié de nombreux articles sur diverses questions. Entre autres postes importants, Bakradze a été directeur du théâtre Rustaveli de 1973 à 1980 et, en 1988, a été nommé directeur artistique du théâtre Marjanishvili. Bakradze a publié des études approfondies sur Ilia Chavchavadze, Akaki Tsereteli, Grigol Robakidze et sur d'autres grands écrivains géorgiens. , et sur les questions sociales et littéraires. Au début des années 1990, il a dirigé la société Rustaveli, qui était l'une des forces politiques opposées à Zviad Gamsakhurdia. Dans ce rôle, il a plaidé pour l'indépendance, le pluralisme, la propriété privée de la terre et les partis indépendants.
Akaki Beliashvili/Akaki Beliashvili :
Akaki Ionovich Beliashvili (1903/1904-1961) était un écrivain soviétique d'origine géorgienne. Il serait né à Chiatura (ou Koreti) et aurait étudié au gymnase de Kutaisi. En 1921, il s'installe à Tbilissi et entre à la faculté des mines de l'Institut polytechnique transcaucasien. Écrivant activement depuis l'école, il a publié des nouvelles et, dans les années quarante, le roman historique Besiki sur la vie et l'époque du poète et homme politique du XVIIIe siècle Besiki Gabashvili. D'autres romans incluent The Golden Tent, Pereval, Rustavi et Shvidkatsi. Il mourut dans un accident de voiture en décembre 1961. Son œuvre a été traduite en russe ; l'une de ses histoires est également apparue dans une anthologie en bengali de nouvelles soviétiques.
Château d'Akaki/Château d'Akaki :
Le château d'Akaki (en grec : Κάστρο του Ακακίου en turc : Akaki Kalesi), également connu sous le nom de Tour des Francs (en grec : Πύργος των Φράγκων) est un château à Chypre. Il servait de retraite aux rois de Chypre.
Akaki Chachua/Akaki Chachua :
Akaki Chachua (né le 16 septembre 1969) est un lutteur géorgien qui a participé à l'épreuve gréco-romaine masculine de 64 kg aux Jeux olympiques d'été de 2000 et a remporté la médaille de bronze. Il a également participé aux Jeux olympiques d'été de 2004 et a terminé 9e.
Akaki Chanturia/Akaki Chanturia :
Akaki Chanturia (géorgien : აკაკი ჭანტურია, 1881 - 11 mai 1949) était un scientifique, archéologue et ethnographe géorgien. Éduqué principalement en Angleterre, où il vécut de 1904 à 1920, Chanturia retourna dans son Samegrelo natal pour fonder le musée des palais Dadiani à Zugdidi.
Akaki Chkhenkeli/Akaki Chkhenkeli :
Akaki Chkhenkeli ( géorgien : აკაკი ჩხენკელი ) (1874 - 5 janvier 1959) était un homme politique et publiciste social-démocrate géorgien qui a agi comme l'un des dirigeants du mouvement menchevik en Russie et en Géorgie. En 1918, il a été Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la République fédérative démocratique transcaucasienne, puis est devenu ministre des Affaires étrangères de la République démocratique de Géorgie. En 1921, il a été nommé ministre géorgien en France, mais n'a pas pu servir lorsque l'Armée rouge a envahi la Géorgie. Son jeune frère était le linguiste Kita Tschenkéli.
Akaki Devadze/Akaki Devadze :
Akaki Devadze (né le 28 novembre 1971) est un footballeur géorgien à la retraite qui a joué comme gardien de but. Il a joué pour l'équipe nationale géorgienne entre 1992 et 1996 et de 2004 à 2005, et a été sélectionné 20 fois.
Akaki Eliava/Akaki Eliava :
Akaki Eliava ( géorgien : აკაკი ელიავა ; 1952 - 9 juillet 2000) était un officier militaire géorgien impliqué dans la guerre civile géorgienne , 1993. Partisan du président déchu Zviad Gamsakhurdia , il a organisé une révolte avortée contre le gouvernement d' Edouard Chevardnadze en 1998 et a été tué dans une escarmouche avec la police en 2000. Né à Senaki, dans l'ouest de la Géorgie, il a rejoint en 1992 la Garde nationale, une puissante force paramilitaire dont une grande faction avait été impliquée dans un coup d'État réussi contre le président Zviad Gamsakhurdia en décembre 1991-janvier. 1992. Lorsque le président évincé est retourné en Géorgie pour reprendre le pouvoir en septembre 1993, le colonel Eliava l'a rencontré avec son bataillon à l'aéroport de Zugdidi et a rallié les partisans de Gamsakhurdia pour marcher sur la capitale Tbilissi. La rébellion est cependant vaincue et l'ex-président meurt dans des circonstances obscures le 31 décembre 1993. Eliava est arrêté, mais amnistie en quelques mois, et rejoint les forces armées reconstituées de Géorgie en conservant le grade de colonel. Les 18 et 19 octobre, il organise une révolte à Senaki et marche sur la ville de Kutaisi. La mutinerie s'est cependant effondrée et Eliava et ses 30 partisans se sont cachés dans les forêts mingréliennes de l'ouest de la Géorgie. Plus tard, il a exigé la démission du président Chevardnadze. Bien que le gouvernement géorgien ait affirmé qu'il était impliqué dans le crime organisé, la contrebande et les activités de la mafia géorgienne, aucune mesure sérieuse n'a été prise pour le détenir. Par la suite, il a obtenu une autre amnistie en 2000. Cependant, il a été arrêté dans la ville de Zestaponi, le 9 juillet 2000, et, selon une version officielle, abattu alors qu'il tentait de prendre un policier en otage.
Akaki Gogia/Akaki Gogia :
Akaki Gogia ( géorgien : აკაკი გოგია ; né le 18 janvier 1992) est un footballeur professionnel qui joue comme milieu de terrain pour le FC Zürich . Il a commencé sa carrière en Allemagne avec le VfL Wolfsburg, avant de signer pour le Hallescher FC en 2013 et de partir en Angleterre pour rejoindre Brentford en 2015. Il est retourné en Allemagne avec l'Union Berlin en 2017 et a déménagé en Suisse pour rejoindre le FC Zürich en 2021. Né en Géorgie , Gogia a remporté des sélections internationales de jeunes pour l'Allemagne aux niveaux U18 et U19. Son surnom est "Andy".
Akaki Khorava/Akaki Khorava :
Akaki Khorava (géorgien : აკაკი ხორავა ; 29 avril 1895 - 23 juin 1972) était un acteur, directeur de théâtre et pédagogue géorgien et soviétique. Il est apparu dans plus de quinze films de 1924 à 1965. Il est surtout connu pour ses performances dans The Great Warrior Skanderbeg et Giorgi Saakadze.
Akaki Khoshtaria/Akaki Khoshtaria :
Akaki Khoshtaria (géorgien : აკაკი ხოშტარია, russe : Акакий Мефодьевич Хоштария, Akakiy Mefodievich Khoshtariya) était un entrepreneur et anthropologue géorgien. Ses principaux intérêts commerciaux étaient centrés sur l'industrie pétrolière en Azerbaïdjan et dans le nord de l'Iran.
Akaki Khubutia/Akaki Khubutia :
Akaki Khubutia ( géorgien : აკაკი ხუბუტია ; né le 17 mars 1986) est un footballeur professionnel géorgien qui joue en tant que défenseur.
Akaki Mgeladze/Akaki Mgeladze :
Akaki Mgeladze ( géorgien : აკაკი მგელაძე ; russe : Ака́кий Ива́нович Мгела́дзе ; 1910–1980) était un homme politique soviétique. Il a été premier secrétaire du Parti communiste géorgien de 1952 à 1953, et avant cela, il a été premier secrétaire du Parti communiste d'Abkhazie de 1943 à 1951, et a également dirigé les Komsomol et Gruzneft géorgiens et abkhazes.
Akaki Mikuchadze/Akaki Mikuchadze :
Akaki Mikuchadze est un footballeur géorgien.
Akaki Minashvili/Akaki Minashvili :
Akaki (Ako) Minashvili (né le 24 septembre 1980) est un homme politique géorgien et président de la commission des affaires étrangères du Parlement géorgien de décembre 2008 à 2012. Auparavant, il était vice-président de la commission des questions juridiques. De 1999 à 2004, Minashvili a été l'un des leaders du mouvement étudiant, en particulier un membre actif de l'autonomie étudiante indépendante de l'Université d'État de Tbilissi. En 2003, il a co-fondé le mouvement de jeunesse Kmara. Kmara a été créé, qui a joué un rôle de premier plan dans la révolution des roses de novembre 2003. 09/2004 - 06/2006 Minashvili était directeur exécutif du Liberty Institute. 12/2007 - 03/2008, il a été directeur du département de la défense, de la loi et de l'ordre du Conseil de sécurité nationale de Géorgie. 12/2007 – 03/2008 - Directeur, Département de la Défense, de la Loi et de l'Ordre, Personnel du Conseil de Sécurité Nationale. De 2008 à 2012, Minashvili était le Parlement de Géorgie. De 2012 à 2016, Minashvili était le Parlement de Géorgie. Depuis 2020, il est le Parlement de Géorgie.
Rivière Akaki / Rivière Akaki :
L'Akaki est une rivière du centre de l'Oromia, en Éthiopie. C'est un affluent de la rivière Awash sur le côté droit. Deux rivières plus petites rejoignent l'Akaki au niveau du réservoir Aba-Samuel. Ces deux rivières sont le Petit Akaki et le Grand Akaki ; le premier se trouve du côté ouest de l'Akaki et le second à l'est.
Akaki Shanidze/Akaki Shanidze :
Akaki Shanidze (géorgien : აკაკი შანიძე) (né le 26 février 1887 à Nogha, Samtredia, Géorgie - décédé le 29 mars 1987 à Tbilissi, Géorgie) était un linguiste et philologue géorgien. Il a été l'un des fondateurs de l'Université d'État de Tbilissi (1918) et académicien de l'Académie géorgienne des sciences (1941) ; Docteur en sciences philologiques (1920), professeur (1920). Il a d'abord été docteur à l'université d'État de Tbilissi, ses travaux en géorgien sont les plus importants en sciences linguistiques. Shanidze est diplômé de l'Université de Saint-Pétersbourg en 1909. Ses nombreux travaux ont fortement influencé la recherche scientifique moderne sur le géorgien et ses langues soeurs kartveliennes en Géorgie et à l'étranger avec sa tutelle du kartvelologue norvégien Hans Vogt. Au cours de sa carrière, il a reçu: 3 Ordres de Lénine Ordre du Drapeau Rouge du Travail Ordre de l'Amitié des Peuples Ordre de l'Insigne d'Honneur Médaille du Jubilé "En commémoration du 100e anniversaire depuis la naissance de Vladimir Il'ich Lénine" Médaille "Pour la valeur du travail"
Akaki Surguladze/Akaki Surguladze :
Akaki Surguladze (géorgien : აკაკი სურგულაძე) (1913–1991) était un historien géorgien. Il a été le premier universitaire soviétique à tenter, en 1988, de réviser la version soviétique officielle jusque-là communément acceptée de la guerre soviéto-géorgienne qui a conduit à la soviétisation forcée de la Géorgie en 1921.
Akaki Tabutsadze/Akaki Tabutsadze :
Akaki Tabutsadze (né le 19 août 1997) est un joueur de rugby géorgien. Il joue comme Wing pour Lelo Saracens dans le Georgia Championship Didi 10.
Akaki Tsereteli/Akaki Tsereteli :
Le comte Akaki Tsereteli (géorgien : აკაკი წერეთელი) (1840–1915), souvent connu sous le nom d'Akaki, était un poète géorgien de premier plan et une figure du mouvement de libération nationale.
Akaki Tsereteli_State_University/Université d'État d'Akaki Tsereteli :
Akaki Tsereteli State University (Georgien: წერეთლის სახელობის სახელმწიფო სახელმწიფო სახელმწიფო, Romanized: Ak'ak'i Ts'eretlis Sakhelobis Sakhelmts'ipo Universit'e'i), également appelé Université de Kutaisi (Georgien: ქუთაისის უნივერსიტეტი, Romanized: Kutaisis Universit ' et'i), est une université créée en juillet 1930 à Tbilissi, en Géorgie, et maintenant située à Kutaisi.
Akaki Tskarozia/Akaki Tskarozia :
Akaki Tskarozia (géorgien : აკაკი წყაროზია, né le 2 août 1988) est un milieu de terrain de football géorgien qui a joué pour la dernière fois pour le FC Telavi en Erovnuli Liga 2.
Akakie/Akakie :
L'akakia (grec: ἀκακία, littéralement ou "non-méchanceté". a- "pas" ou "contre", kakia "méchanceté"), anciennement connue sous le nom d'anexikakia ("persistance de la méchanceté", "pardon", "tolérance", "patience") était un rouleau de soie violet cylindrique contenant de la poussière qui est représentée dans les mosaïques murales et sur la monnaie comme étant détenue par les empereurs byzantins lors des cérémonies. Il symbolisait la nature mortelle de tous les hommes. Il s'est peut-être développé à partir de la mappa, le tissu utilisé par les consuls romains pour lancer les courses à l'hippodrome.
Akakichi no_Eleven/Akakichi no Eleven :
Akakichi no Eleven (赤 き 血 の イ レ ブ ン, Akakichi no Irebun , littéralement "Red-Blooded Eleven") est une série de mangas écrite par Ikki Kajiwara avec des dessins de Mitsuyoshi Sonoda. Une adaptation animée réalisée par Ken Yamada et produite par Kimio Ikeda, Hiroshi Mishima et Takahashi Noboyuki pour Tokyo TV Doga diffusée entre 1970 et 1971, qui se compose de 52 épisodes d'une durée d'environ 24 minutes. La série a été diffusée au Japon sur Nippon Television du 13 avril 1970 au 5 avril 1971, tous les lundis. En Italie, il a été diffusé pour la première fois en 1982, via les chaînes de télévision locales. D'autres transmissions ont été diffusées sur Super 3, Naples Channel 21 et TMC, avec un assemblage différent du thème d'ouverture et de la fin, et étaient mieux connues sous le titre "ARRIVANO I SUPERBOYS". C'est le premier anime dédié au football. Il a gagné en popularité parmi les joueurs de football masculins à l'époque. En outre, il a été souligné que l'accent mis sur la théorie de l'esprit, le commentaire de la technologie et avait été négligé.
Akakio Tematereikura/Akakio Tematereikura :
Akakio Tematereikura (mort en 1869) était le prince régent de l'île polynésienne de Mangareva et d'autres territoires des îles Gambier, y compris Akamaru, Aukena, Taravai et Temoe, en 1869. Il a servi comme régent et monarque de facto pendant la période interrègne lorsque le la succession royale de Mangareva était mise en doute. Son nom est également écrit comme Akakio Matereikura dans certaines sources françaises.
Akakir/Akakir :
Akakir (arabe : عكاكير, également orthographié Akakeer) est un village du nord-ouest de la Syrie, faisant administrativement partie du gouvernorat de Hama, situé au sud-ouest de Hama. Les localités voisines incluent Kafr Ram à l'ouest, Fahel au sud, al-Shinyah au sud-est, al-Taybah al-Gharbiyah à l'est, Maryamin au nord-est et Kafr Kamrah et Awj au nord. Selon le Bureau central des statistiques de Syrie (CBS), Akakir avait une population de 2 495 habitants lors du recensement de 2004. Ses habitants sont majoritairement alaouites. En 1829, à la fin de l'ère ottomane, Akakir faisait partie de Jabal Gharbi, une région fiscale habitée par des membres de la communauté alaouite, et payait 1 812 qirsh pour satisfaire le takalif, une taxe destinée à couvrir les dépenses de le hajj annuel ("pèlerinage") à La Mecque. Il s'agissait d'une diminution par rapport à 1818, lorsque le village payait 2 312 qirsh. Il a été classé comme village alaouite en 1838 par le savant anglais Eli Smith. En 1929, Akakir était l'un des cinq villages (les trois autres étaient al-Bayyadiyah, al-Rusafa, Abu Qubays et Baarin) à être cédés à l'État alaouite par le qadaa ("sous-district") de Masyaf du Sanjak de Hama.
Akaklik%C3%A9/Akakliké :
Akakliké est un jeu vidéo éducatif français de 1998 par France Télécom Multimédia, Hachette Multimédia, Taxi Vidéo Brousse et édité par Hatier pour Windows et Mac. Une suite est sortie en 2000. Le jeu propose des activités avec lesquelles le joueur peut s'engager et une progression de difficulté. La série a été l'une des nombreuses séries qui ont dominé les rayons français après le succès d'Adibou, aux côtés de Lapin Malin, Théodule, Atout Clic, Rayman, Vocabulon et Tibil.
Akakor/Akakor :
Akakor est le nom d'une prétendue ancienne ville souterraine, située quelque part entre le Brésil, la Bolivie et le Pérou, révélée comme le produit d'un canular. Il a été décrit par le journaliste allemand Karl Brugger, sur la base d'entretiens avec un chef indien brésilien autoproclamé Tatunca Nara dans son livre The Chronicle of Akakor (1976). Bien que Brugger ait été apparemment convaincu, la seule source d'information Tatunca Nara a ensuite été révélée par l'activiste et aventurier Rüdiger Nehberg comme étant Günther Hauck, un Allemand. Des éléments de l'histoire de The Chronicle of Akakor ont été utilisés dans le film Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull , où ils ont été confondus avec El Dorado , bien que les références soient à "Akator".
Akakpo/Akakpo :
Akakpo est un nom de famille. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Adantor Akakpo (né en 1965), le footballeur togolais Comlanvi Akakpo (né en 1985), le footballeur béninois Serge Akakpo (né en 1987), le footballeur togolais Stella Akakpo (né en 1994), le sprinteur français Wilson Akakpo (né en 1992), footballeur togolais
Akakpokpo Okon/Akakpokpo Okon :
Akakpokpo Okon était un prince Ibibio du royaume d'Ibom vers 1690-1720. Il était le fils du mariage entre le roi Obong Okon Ita et une femme Igbo de la lignée Eze Agwu. Akakpokpo Okon a mené un coup d'État réussi contre son frère Akpan Okon l'Obong (roi) avec le soutien des Eze Agwu, Nnachi et de la dynastie Nnubi dans les phases finales des guerres Aro-Ibibio. Malgré le fait que le coup d'État ait réussi, Akakpokpo Okon a été tué au combat.
Akaku Atsui_Kod%C5%8D/Akaku Atsui Kodô :
" Akaku Atsui Kodō " (赤 く 熱 い 鼓 動, lit. " Red Hot Beat ") est une chanson de l'auteur-compositeur-interprète japonais Rina Aiuchi . Il est sorti le 4 mai 2005 via Giza Studio, en tant que premier single de son cinquième album studio Delight. La chanson a atteint la septième place au Japon et s'est vendue à plus de 21 854 exemplaires dans tout le pays. La chanson a servi de chanson thème à la série télévisée japonaise tokusatsu , Ultraman Nexus .
Gare d'Akakura-Onsen/Gare d'Akakura-Onsen :
La gare d'Akakura-Onsen (赤倉温泉駅, Akakura-Onsen-eki) est une gare ferroviaire de la ville de Mogami, Yamagata, au Japon, exploitée par East Japan Railway Company (JR East).
Akaky Kaliti/Akaky Kaliti :
Akaky Kaliti (amharique : አቃቂ ቃሊቲ ክፍለ ከተማ), également orthographié Akaki Kality, est un district d'Addis-Abeba, en Éthiopie. En 2011, sa population était de 195 273 habitants. Autrefois, Akaky Kaliti était connue sous le nom de Woreda 26. De nombreuses industries se trouvent dans cette sous-ville d'Addis-Abeba.
Akal/Akal :
Akal peut faire référence à : Akal (terme sikh), terme faisant partie intégrante de la tradition et de la philosophie sikhs Akal (éditeur), éditeur de livres espagnol
Akal (terme sikh)/Akal (terme sikh) :
Akaal (ou Akal) littéralement intemporel, immortel, intemporel, est un terme faisant partie intégrante de la tradition et de la philosophie sikh. Il est largement utilisé dans les hymnes Dasam Granth de Guru Gobind Singh, qui a intitulé l'une de ses compositions poétiques Akal Ustat ; c'est-à-dire, à la louange (ustati) de l'intemporel (akaal). Cependant, le concept d'Akaal n'est pas particulier au Dasam Granth. Cela remonte aux origines mêmes de la foi sikhe. Guru Nanak a utilisé le terme dans le Mool Mantar, la déclaration de croyance fondamentale du Japji, la première composition du Guru Granth Sahib. Le terme apparaît également dans Guru Ram Das, Nanak IV, qui l'utilise en conjonction avec murat dans les chants Siri Raga (GG. 78) et en conjonction avec purakh dans Gauri Purabi Karhale (GG, 235). Le terme apparaît plus fréquemment dans les bani de Guru Arjan (par exemple GG, 99, 609, 916, 1079 et 1082). Nous rencontrons également l'utilisation du terme akaal dans Kabir.
Académie Akal/Académie Akal :
Akal Academy est une chaîne de 129 écoles publiques anglaises mixtes à coût moyen suivant le programme CBSE et affiliées au Conseil central de l'enseignement secondaire (CBSE) dans les zones rurales du Pendjab, de l'Haryana, du Rajasthan, de l'Himachal Pradesh et de l'Uttar Pradesh. Les étudiants sont pour la plupart issus des couches défavorisées de la société, admis indépendamment de la caste, de la croyance, de la région, de la religion et du statut social. La branche principale est l'Akal Academy Baru Sahib située dans le district de Sirmaur de l'Himachal Pradesh.
Akal Purakh/Akal Purakh :
Akal Purakh fait référence à Dieu (signifie indépendant du temps ou immortel) dans le sikhisme Akal Purakh (ਅਕਾਲ ਪੁਰਖ) est un nom sikh interchangeable utilisé pour désigner Dieu, ou le divin omniprésent. Cela signifie littéralement "un être intemporel qui ne meurt jamais". Le premier mot Akal, littéralement "intemporel, immortel, intemporel", est un terme faisant partie intégrante de la tradition et de la philosophie sikhs. Il est largement utilisé dans les hymnes de Sri Guru Granth Sahib et Dasam Granth par Guru Gobind Singh, qui a intitulé l'une de ses compositions poétiques Akal Ustat, c'est-à-dire "In Praise (ustati) of the Timeless One (akal)". Cependant, le concept d'Akal n'est pas particulier au Dasam Granth. Cela remonte aux origines mêmes de la foi sikhe. Le terme Kāl fait référence au "temps", avec le préfixe négatif a- ajouté pour rendre le mot akal, signifiant "intemporel" ou "éternel". Purakh fait référence à "être" ou "entité". Ensemble, les deux mots forment le sens "être intemporel et éternel". Le mot Purakh (ਪੁਰਖ) est la variante punjabi de Purusha (पुरुष).
Sécurité Akal/Sécurité Akal :
Akal Security, Inc. est une société de sécurité qui a des contrats fédéraux pour garder les centres de détention pour immigrants, les palais de justice fédéraux, les installations de la NASA, les bâtiments fédéraux à Washington, DC et de nombreuses ambassades en construction. Akal Security et une filiale, Coastal International Security, ont reçu plus d'un milliard de dollars en contrats de sécurité fédéraux.
Akal Takht/Akal Takht :
L'Akal Takht ("Trône de l'Intemporel") est l'un des cinq takhts (sièges du pouvoir) des Sikhs. Il est situé dans le complexe Darbar Sahib (Golden Temple) à Amritsar, Punjab, Inde. L'Akal Takht (à l'origine appelé Akal Bunga) a été construit par Shri Guru Hargobind Ji comme un lieu de justice et de considération des questions temporelles ; le plus haut siège de l'autorité terrestre du Khalsa (le corps collectif des Sikhs) et la place du Jathedar, le plus haut porte-parole des Sikhs. L'actuel Jathedar d'Akal Takht nommé par le Comité Shiromani Gurdwara Parbandhak est Singh Sahib Giani Harpreet Singh Ji, tandis que le Sarbat Khalsa appelle à la réinstitution de Giani Jagtar Singh Hawara.
Akal Takht_Express/Akal Takht Express :
Le 12317/12318 Akal Takht Express est un train Indian Railways Express reliant la ville indienne de Calcutta à la ville indienne d'Amritsar.
Université Akal / Université Akal:
L'Université Akal est une université privée située à Talwandi Sabo, Bathinda, en Inde. Il est créé par la Kalgidhar Society. Il a été créé en 2015 en vertu de la loi de 2015 sur l'Université Akal (loi n ° 25 du Pendjab de 2015).
Akal Ustat/Akal Ustat :
Akal Ustat est le nom donné au deuxième Bani dans les deuxièmes écritures saintes des Sikhs appelées Dasam Granth. Il est composé de 271 versets et est en grande partie de nature dévotionnelle. Le mot "Akal" signifie "l'être primitif intemporel" et le mot "Ustat" (du mot sanskrit "stuti") signifie "louange". Ainsi, ensemble, les mots "Akal Ustat" signifient "la louange de l'Intemporel". Dans ce document, Guru Gobind Singh, le dixième gourou sikh écrit que Dieu est vénéré par divers peuples de différentes manières, et avec des noms et des méthodes variés : Il est une entité inconcevable, externe et sans vêtements. Il est sans attache, couleur, forme et marque. Il se distingue de tous les autres de diverses couleurs et signes. Il est l'Être Primal, Unique et Immuable.(3) Il est sans couleur, marque, caste et lignée. Il est le sans ennemi, ami, père et mère. Il est loin de tous et le plus proche de tous. Sa demeure est dans l'eau, sur la terre et dans les cieux. (4) L'Écriture est remarquable pour son désaveu sans mélange du système des castes et de l'élitisme culturel en général. À divers moments de cette composition, Guru Gobind Singh s'élève contre la croyance selon laquelle certaines personnes sont supérieures à d'autres, en raison de leur appartenance à une religion, une région, une histoire, une culture, une couleur ou une croyance particulière. Au lieu de cela, il déclare clairement et fermement que « tous les êtres humains sont égaux » : quelqu'un est hindou et quelqu'un est musulman, puis quelqu'un est chiite, et quelqu'un est sunnite, mais tous les êtres humains, en tant qu'espèce, sont reconnus comme un et le même.
Akal Wood_Fossil_Park/Parc des fossiles du bois d'Akal :
Akal Wood Fossil Park est un monument géologique national de l'Inde situé dans le district de Jaisalmer, au Rajasthan. C'est aussi un site du patrimoine de la biodiversité. Il s'étend sur 21 hectares et est situé dans le village d'Akal, à 17-18 km de la ville de Jaisalmer et à 1 km de la route Jaisalmer-Barmer, sur une étendue d'environ 10 km2 de colline nue. Le terrain est aride et rocheux. Le parc se situe dans la ceinture fossile de Jaisalmer, une région connue pour son potentiel de parcs géologiques. Des fossiles et des empreintes de pas de ptérosaures ont été découverts dans la région voisine de Thaiyat. Le parc contient des fossiles de pétrophyllum, de ptyllophyllum, d'espèces d'équisetitis, de bois dicotylédone et de coquilles de gastéropodes du Jurassique inférieur. Il y a environ une douzaine de bûches de bois fossilisées disposées horizontalement dans des directions aléatoires, dont la plus grande mesure 13,4 m de long et 0,9 m de large. Il y a un total de 25 troncs d'arbres pétrifiés. Les fossiles remontent à 180 millions d'années. Le Geological Survey of India (GSI) a déclaré le site monument géologique national en 1972. Le parc a été entretenu par le GSI jusqu'en 1985, date à laquelle l'entretien a été confié au Département des forêts du gouvernement du Rajasthan. Maintenant, le parc est entretenu par les autorités du parc national du désert. Les troncs d'arbres exposés ont été protégés par des cages grillagées en fer recouvertes de tôle.
Akal n-Iguinawen/Akal n-Iguinawen :
Akal n-Iguinawen est une locution berbère qui signifie « terre des Noirs ». L'expression fait généralement référence à la Guinée (région) ou au Soudan (région).
Akala/Akala :
Akala peut faire référence à : ʻĀkala ou Rubus hawaiensis, une espèce de plante à fleurs endémique d'Hawaï Akala (rappeur), artiste rap et hip hop britannique Akala, Bhulath, un village de Bhulath Tehsil dans le district de Kapurthala de l'État du Pendjab, en Inde
Akala, Bhulath/Akala, Bhulath :
Akala est un village de Bhulath Tehsil dans le district de Kapurthala de l'État du Pendjab, en Inde. Il est situé à 4 kilomètres (2,5 mi) de Bhulath, à 30 kilomètres (19 mi) du siège du district de Kapurthala. Le village est administré par un Sarpanch qui est un représentant élu du village selon la constitution de l'Inde et du Panchayati raj (Inde).
Akala (rappeur) / Akala (rappeur):
Kingslee James McLean Daley (né le 1er décembre 1983), mieux connu sous son nom de scène Akala, est un rappeur, journaliste, auteur, activiste et poète britannique de Kentish Town, Londres. En 2006, il a été élu Best Hip Hop Act aux MOBO Awards et a été inclus dans la Powerlist annuelle des 100 Noirs britanniques les plus influents au Royaume-Uni, faisant récemment partie de l'édition 2021.
Akala Devi_Temple/Temple d'Akala Devi :
Le temple Akala Devi (népalais : अकला देवी मन्दिर) est situé à Lamachaur, Pokhara. C'est un toit à trois niveaux construit dans le style népalais. Il est dédié à la déesse Akala Devi. e temple de style népalais d'Akala Devi à Lamachaur de Pokhara comprend trois toits à plusieurs niveaux mais est construit en ciment et en briques plutôt qu'en bois. Le temple est nouvellement construit. À l'origine, un petit sanctuaire honorant la déesse était présent sous un arbre, mais il a ensuite été remplacé par le temple actuel. Il est principalement suivi par les personnes de religion hindoue.
Akalabeth : World_of_Doom/Akalabeth : Monde du destin :
Akalabeth: World of Doom () est un jeu vidéo de rôle qui a eu une sortie limitée en 1979 et a ensuite été publié par California Pacific Computer Company pour Apple II en 1980. Richard Garriott a conçu le jeu comme un projet amateur, qui est maintenant reconnu comme l'un des premiers exemples connus de jeu vidéo de rôle et comme un prédécesseur de la série de jeux Ultima qui a lancé la carrière de Garriott.
Akalajalada/Akalajalada :
Akāla-jalada (c. 8e-9e siècle) était un poète de langue sanskrite du royaume Tripuri Kalachuri de l'Inde centrale actuelle. Il était l'arrière-grand-père du poète de cour Gurjara-Pratihara Rajashekhara.
Akalakunnam/Akalakunnam :
Akalakunnam est un village du district de Kottayam dans l'État du Kerala, en Inde.
Akalamdug/Akalamdug :
Akalamdug (𒀀𒌦𒄭, A-KALAM-DUG) était l'un des premiers dirigeants de la première dynastie d'Ur au 26ème siècle avant notre ère. Il n'apparaît pas dans la liste des rois sumériens, mais est connu par sa tombe (Tombe 1332) et une inscription au cimetière royal d'Ur. Il est peut-être le père de Meskalamdug, comme le suggèrent la similitude de leurs noms et la proximité chronologique de leurs tombes. Alternativement, il peut avoir été le fils de Meskalamdug, et donc frère du grand souverain Mesannepada.
Akalan/Akalan :
Akalan peut faire référence à : Akalan, Acıpayam Akalan, Eğil
Akalan, E%C4%9Fil/Akalan, Eğil :
Akalan est un village du district d'Eğil de la province de Diyarbakır en Turquie.
Akalangalil/Akalangalil :
Akalangalil est un film malayalam indien de 1986, réalisé par J. Sasikumar et produit par Sasikumar. Le film met en vedette Nedumudi Venu et Seema dans les rôles principaux. Le film a une partition musicale de Johnson.
Akalangalil Abhayam/Akalangalil Abhayam :
Akalangalil Abhayam est un film malayalam indien de 1980, réalisé par Jeassy et produit par Joy Kuriakose et C. Chacko. Le film met en vedette Madhu, Sheela, Sharada, MG Soman et Sukumaran dans les rôles principaux. Le film a une partition musicale de G. Devarajan.
Akalanka/Akalanka :
Akalanka (également connu sous le nom d'Akalank Deva et Bhatta Akalanka) était un logicien jaïn dont les œuvres en sanskrit sont considérées comme des points de repère dans la logique indienne. Il a vécu de 720 à 780 après JC et appartenait à la secte Digambara du jaïnisme. Son œuvre Astasati, un commentaire sur Aptamimamsa d'Acharya Samantabhadra traite principalement de la logique jaina. Il était un contemporain du roi Rashtrakuta Krishna I. Il est l'auteur de Tattvārtharājavārtika, un commentaire sur le texte jaïn majeur Tattvartha Sutra. Il a grandement contribué au développement de la philosophie d'Anekantavada et est donc appelé le "Maître de la logique jaïn".
Akalanka Ganegama/Akalanka Ganegama :
Withanaarchchige Chamara Akalanka Ganegama (né le 29 mars 1981), Akalanka Ganegama est un ancien joueur de cricket sri-lankais de l'ODI et actuellement présentateur de télévision, danseur, acteur et chanteur de profession. Il est un batteur droitier et un médium du bras droit. melon rapide qui a joué dans deux Internationaux d'un jour pour le Sri Lanka et a également joué au cricket Twenty20 et List A. Il a joué au cricket domestique pour Nondescripts et actuellement pour Chilaw Marians.
Akalanka Peiris/Akalanka Peiris :
Dimuth Akalanka Peiris également connu sous le nom de Dimuth Peiris (né le 11 janvier 2000) est un nageur sri lankais et détenteur du record national de natation. Il a représenté le Sri Lanka aux Jeux du Commonwealth de 2018 et a participé à des compétitions de natation. En août 2018, il est devenu le premier étudiant sri-lankais à passer un examen GCE A / L sri-lankais en dehors du Sri Lanka, car il a obtenu une autorisation spéciale pour passer des examens A / L à Jakarta, en Indonésie, juste avant ses préparatifs. pour le 2018 Jeux asiatiques. Il a représenté le Sri Lanka aux Jeux olympiques de la jeunesse d'été de 2018 en octobre 2018, qui se sont tenus en Argentine. Il a également représenté le Sri Lanka aux Championnats du monde aquatiques 2019 en tant que seul nageur masculin.
Rivière Akalapuzha/Rivière Akalapuzha :
Akalapuzha est une rivière d'eau salée dans le district de Kozhikode. C'est l'un des points de départ de la Korapuzha. (Akalapuzha n'est pas une rivière. C'est un marigot relié à la rivière korappuzha. Pendant six mois, c'est de l'eau salée à Akalapuzha. Cette rivière est peu profonde et bénie avec beaucoup de poissons et de crustacés La zone environnante est très calme et très propice au développement en tant que site touristique.Les plus beaux endroits près d'Akalapuzha sont près de Mukkam Kadav près de Purakkatri.
Akalat/Akalat :
Les akalats (accentués sur la deuxième syllabe) sont des oiseaux insectivores de taille moyenne du genre Sheppardia. Ils étaient autrefois placés dans la famille des grives, les Turdidae, mais sont plus souvent traités comme faisant partie de la famille des moucherolles de l'Ancien Monde, les Muscicapidae. Ils comprennent dix espèces forestières sub-sahariennes : akalat à queue courte, Sheppardia poensis akalat du Bocage, Sheppardia bocagei akalat des basses terres, Sheppardia cyornithopsis akalat équatorial, Sheppardia aequatorialis akalat de Sharpe, Sheppardia sharpei akalat de la côte Est, Sheppardia gunningi Gabela akalat, Sheppardia gabela Rubeho akalat, Sheppardia aurantiithorax Usambara akalat, Sheppardia montana Iringa akalat, Sheppardia lowei
Akalathe Ambili/Akalathe Ambili :
Akalathe Ambili est un film malayalam indien de 1985, réalisé par Jeassy et produit par Thomas Mathew. Le film met en vedette Mammootty, Supriya Pathak, Rohini, Maniyanpilla Raju et Santhosh Kumar dans les rôles principaux. Le film a une partition musicale de Shyam.
Akalathimmanahalli/Akalathimmanahalli :
Akalathimmanahalli est un village du sud de l'État du Karnataka, en Inde. Il est situé dans le Chik Ballapur taluk du district de Kolar au Karnataka.
Akalaw/Akalaw :
Akalaw ( birman : အကလော [ʔa̰ka lɔ] ) est un village du canton de Kyain Seikgyi , district de Kawkareik , dans l' État Kayin du Myanmar . C'est près de la convergence des rivières Winyaw et Zami.
Akalé/Akalé :
Akale est un film malayalam de 2004 de Shyamaprasad, inspiré de la pièce classique américaine The Glass Menagerie de Tennessee Williams. Le film met en vedette Prithviraj Sukumaran, Sheela, Geetu Mohandas et Tom George Kolath dans les rôles principaux. Il a remporté 2 National Film Awards et 6 Kerala State Film Awards.
Akale Aakasham/Akale Aakasham :
Akale Aakaasham (മലയാളം:അകലെ ആകാശം) est un film indien malayalam de 1977, réalisé par IV Sasi et produit par Thiruppathi Chettiyar. Le film met en vedette Madhu, Vidhubala, MG Soman, Adoor Bhasi, Sridevi et Sreelatha Namboothiri dans les rôles principaux. Le film a une partition musicale de G. Devarajan.
Akalede/Akalede :
Akalede est un village de la préfecture de Bassar dans la région de Kara au nord-ouest du Togo.
Akaler Shandhaney/Akaler Shandhaney :
Akaler Shandhaney ( bengali : আকালের সন্ধানে ; lit. " In Search of Famine ") est un film bengali indien de 1982 réalisé par Mrinal Sen .
Akalgarh/Akalgarh :
Akalgarh peut faire référence à : Akalgarh, Ludhiana, district de Ludhiana, Punjab, Inde Akalgarh, Phagwara, district de Kapurthala, Punjab, Inde Akalgarh, Pakistan
Akalgarh, Ludhiana/Akalgarh, Ludhiana :
Akalgarh est un village situé dans le district de Ludhiana au Pendjab en Inde. Cette ville est habitée principalement par des personnes ayant tous les types de mélange. Le dernier sarpanch est le satinderjit 'TINDI'.
Akalgarh, Phagwara/Akalgarh, Phagwara :
Akalgarh est un village de Tehsil Phagwara, district de Kapurthala, au Pendjab, en Inde. Il est situé à 5 kilomètres (3,1 mi) du siège du sous-district de Phagwara et à 45 km du siège du district de Kapurthala. Le village est administré par un Sarpanch, qui est un représentant élu.
Akalgarh Urf_Lalton_Khurd/Akalgarh Urf Lalton Khurd :
Akalgarh Urf Lalton Khurd est un village situé dans le tehsil Ludhiana West, du district de Ludhiana, au Pendjab.
Akali/Akali :
Akali peut faire référence à : Dans le contexte du sikhisme, « Akali » (« se rapportant à Akal ou au pouvoir suprême », « divin ») peut faire référence à : tout membre du Khalsa, c'est-à-dire le corps collectif des sikhs baptisés un membre du Mouvement Akali (1919-1925) un politicien des partis politiques Akali Dal un terme pour le Nihang, un ordre sikh Akali (League of Legends), le Rogue Assassin, un personnage jouable dans le jeu vidéo League of Legends et son groupe virtuel associé K/DA
Akali Chet_Singh/Akali Chet Singh :
Jathedar Baba Chet Singh était un Nihang et était le 12e Jathedar de Budha Dal après Baba Sahib Ji Kaladhari. Il est né en 1914 à Talwandi. Le nom de son père était Gurdit Singh et sa mère était Pradhan Kaur. Il a été remplacé par Jathedar Santa Singh Nihang. Il est décédé en 1968 à l'âge de 54 ans. Son mémorial est situé à Damdama Sahib. Parmi ses célèbres dictons figurait Fateh Singh Ke Jathe Singh, qu'il a utilisé pour l'armée de Nihang.
Akali Dal_ (1920) / Akali Dal (1920):
Le Shiromani Akali Dal (1920) est un parti politique indien dirigé par l'ancien président du Pendjab Vidhan Sabha, Ravi Inder Singh.
Akali Dal_%E2%80%93_Master_Tara_Singh_Group/Akali Dal - Groupe Maître Tara Singh :
Akali Dal - Master Tara Singh Group était l'un des nombreux groupes dissidents de la ligne dure fondés par Tara Singh. Akali Dal - Tara Singh a été formé en 1962. Il était dirigé par Maître Tara Singh. Le parti était un parti politique centré sur les sikhs dans l'État indien du Pendjab. Le parti a été créé en raison d'un désaccord entre Maître Tara Singh et Sant Fateh Singh. Le parti n'a pas réussi à prendre le contrôle du comité Shiromani Gurdwara Prabandhak en octobre 1962. Lors des élections de Gurdwara en janvier 1965, le parti a annexé 45 des sièges, tandis que le parti de Sant Fateh Singh pouvait en gérer 90. En 1967, lors des élections à l'Assemblée législative du Pendjab, le parti a obtenu seulement 2 sièges et ont apporté leur soutien à Akali Dal Sant Fateh Singh avec d'autres partis et indépendants et ont formé le Front uni du peuple et le gouvernement sous la direction de Gurnam Singh mais ont démissionné après la défection de Lachhman Singh Gill, puis les deux factions ont fusionné et formé Shiromani Akali Dal le 7 octobre 1968 à Khadur Sahib.
Akali Dal_%E2%80%93_Sant_Fateh_Singh_Group/Akali Dal – Groupe Sant Fateh Singh :
Akali Dal - Le groupe Sant Fateh Singh était l'un des nombreux groupes dissidents de la ligne dure fondés par Sant Fateh Singh. Akali Dal – Sant Fateh Singh a été formé en 1962. Il est dirigé par Sant Fateh Singh. Le parti était un parti politique centré sur les sikhs dans l'État indien du Pendjab. Le parti a été créé en raison d'un désaccord entre Maître Tara Singh et Sant Fateh Singh. Le parti a pris le contrôle du comité Shiromani Gurdwara Prabandhak en octobre 1962. Lors des élections de Gurdwara en janvier 1965, le parti a annexé 90 des sièges, tandis que le parti de Maître Tara Singh ne pouvait en gérer que 45. En 1967, lors des élections à l'Assemblée législative du Pendjab, le parti a obtenu 24 sièges et avec le soutien d'autres partis et indépendants sous la direction de Gurnam Singh a formé le Front uni du peuple et le gouvernement, mais a démissionné après la défection de Lachhman Singh Gill, puis les deux factions ont fusionné et formé Shiromani Akali Dal le 7 octobre 1968 à Khadur Sahib. parti a remporté trois sièges aux élections générales indiennes de 1967.
Akali Hanuman_Singh/Akali Hanuman Singh :
Jathedar Baba Hanuman Singh, également connu sous le nom d'Akali Hanuman Singh ou Amar Shaheed Baba Hanuman Singh, était un Nihang Singh était le 7e Jathedar de Budha Dal et Jathedar d'Akal Takhat. Il était le prédécesseur d'Akali Phula Singh. Il a été le premier à se battre contre les britanniques. Il atteint le martyre lors d'un combat avec les dirigeants britanniques et Patiala en 1845. En novembre 1755, il est né de Garja Singh et Harnam Kaur au village Naurang Singh Wala, Zira, Ferozpur. À l'âge de 68 ans, il est devenu Jathedar d'Akal Takhat. Après la défaite de Khalsa contre les Britanniques, Jathedar a décidé de regrouper nihang singh fauj contre les Britanniques au Patiala Chauni. Raja Karam Singh était le dirigeant de Patiala et d'autres royaumes de Malwa étaient en alliance avec les Britanniques. Il y avait des ordres stricts de tirer sur Nihangs à vue. Lorsque Jathedar Hanuman Singh est arrivé à Patiala, Raja Karam Singh a lancé une attaque au canon sur Nihangs, au cours de laquelle de nombreux nihang singhs ont été tués. Les autres ont été contraints de se déplacer vers les forêts voisines. Hanuman Singh et environ 500 guerriers Nihang ont survécu à cette attaque et ont continué à combattre les tirs de canon nourris des Britanniques, avec des épées, des arcs et des flèches, des haches et des tirs d'allumettes. Baba Hanuman Singh a été grièvement blessé et est décédé à Sohana, Mohali à l'âge de 90 ans. Il a été remplacé par Jathedar Baba Parladh Singh Nihang Singh. Son mémorial, Gurdwara Singh Shaheedan, est situé à Sohana. Une académie Kabaddi est présente à Sohana en son nom.
Akali Kaur_Singh_Nihang/Akali Kaur Singh Nihang :
Akali Kaur Singh Nihang (1886-1953) était un prédicateur religieux et un érudit sikh. Il était le fils de Mahari Singh et de Malkaram Kaur du village de Paddhar, Chakar, dans le Jammu-et-Cachemire occupé, au Pakistan. Kaur Singh a étudié les textes scripturaires sikhs, le sanskrit, le braj et l'ayurveda sous Bava Mahari Singh. En 1904, il devient l'élève de Giani Bagh Singh, un érudit bien connu de Peshawar. Il avait l'habitude de participer aux débats d'Arya Samaj. Il est devenu Nihang et renommé Kaur singh à Hazoor Sahib, Nanded. Il a prêché le message du gourou lors de ses voyages à travers l'Inde et l'Afghanistan.
Akali Naina_Singh/Akali Naina Singh :
Akali Naina Singh Nihang était un guerrier Nihang et cinquième Jathedar de Budha Dal. Il est né vers 1736, dans une famille Sidhu Jat, à Khudi Kurd, dans le district de Barnala. Il a appris le Gurbani et les compétences martiales de Baba Deep Singh. Il a rejoint Budha Dal à l'âge de 20 ans, avec son neveu Nihang Kharag Singh. Il était le tuteur d'Akali Phula Singh (1761-1823) et l'a formé avec les écritures, la guerre et les arts martiaux. On lui attribue l'introduction du grand turban pyramidal, qui est courant chez les Nihang.
Akali Phula_Singh/Akali Phula Singh :
Akali Phula Singh Nihang (né Nihang Singh ; 1er janvier 1761 - 14 mars 1823) était un chef Akali Nihang Sikh. Il était un saint soldat du Khalsa Shaheedan Misl et chef du Budha Dal au début du 19e siècle. Il était également un général supérieur de l'armée sikh Khalsa et commandant du Nihang irrégulier de l'armée. Il a joué un rôle dans l'unification des misls sikhs à Amritsar. Il n'avait pas peur des Britanniques qui, à plusieurs reprises, ont ordonné son arrestation mais n'ont pas réussi. Au cours de ses dernières années, il a servi pour l'empire sikh en tant que conseiller direct du maharadjah Ranjit Singh. Il est resté général de l'armée dans de nombreuses batailles sikhes célèbres jusqu'à son martyre dans la bataille de Naushera. Il était admiré par la population locale et avait une grande influence sur la terre et sa colonie était toujours ouverte pour aider les pauvres et les sans défense. Il était bien connu et était un humble chef unique et un guerrier prestigieux avec un caractère élevé. Il était également connu pour ses efforts pour maintenir les valeurs de Gurmat et du panth Khalsa.
Akali Prahlad_Singh/Akali Prahlad Singh :
Jathedar Prahlad Singh était un Nihang Singh et le 8e Jathedar de Shiromani Panth Budha Dal. Il est devenu Jathedar de Budha Dal en 1846 et est également devenu Jathedar d'Akal Takhat. En 1865, lors des élections d'Akal takht, les Britanniques ont soutenu Arur Singh Naushera et ainsi des combats et des émeutes ont éclaté et ainsi les forces britanniques et Patiala sont entrées et ainsi Jathedar Prahlad Singh a mené une petite révolte pour soutenir sa demande Lorsque Nihang Singhs a quitté le Pendjab après avoir combattu avec Patiala Ruler et British, ils ont commencé à se diriger vers Nanded. Ala Singh (à ne pas confondre avec baba Ala Singh) un hazur sahib pujari (prêtre) a attaqué Prahlad Singu. Prahlad Singh a atteint le martyre en combattant avec le prêtre Ala Singh de Hazoor Sahib et Ala Singh a également été tué dans la même bataille.
Akali Sahib_Singh_Kaladhari/Akali Sahib Singh Kaladhari :
Akali Sahib Singh Kaladhari était un Nihang Singh et le 11e Jathedar de Shiromani Panth Budha Dal.
Association Akali Tange/Association Akali Tange :
Akali Tange Association Inc est une association de propriétaires fonciers axée sur les droits de l'homme basée à Porgera, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui défend les intérêts de la communauté là où opèrent des mines multinationales. Akali Tange est dirigée par le directeur général McDiyan Robert Yapari.
Mouvement Akali/mouvement Akali :
Le mouvement Akali, également appelé mouvement de réforme Gurdwara, était une campagne visant à réformer les gurdwaras (les lieux de culte sikhs) en Inde au début des années 1920. Le mouvement a conduit à l'introduction du Sikh Gurdwara Bill en 1925, qui plaçait tous les sanctuaires sikhs historiques de l'Inde sous le contrôle du Shiromani Gurdwara Parbandhak Committee (SGPC). Les Akalis ont également participé au mouvement d'indépendance indien contre le gouvernement britannique et ont soutenu le mouvement de non-coopération contre eux.
Akalikatti/Akalikatti :
Akalikatti est un village du sud de l'État du Karnataka, en Inde. Il est situé dans le taluk Channagiri du district de Davanagere.
Akaliza Keza_Gara/Akaliza Keza Gara :
Akaliza Keza Gara est une activiste informatique et entrepreneure rwandaise. Elle est active dans la promotion du domaine auprès des filles et a été reconnue pour son activisme par des prix du gouvernement rwandais et de l'Union internationale des télécommunications. Gara a fondé une société de conseil en technologie et de conception de sites Web et un studio d'animation. Elle a été décrite comme "l'une des rares jeunes femmes rwandaises à avoir fait des progrès significatifs pour changer le visage de la technologie dans le pays" et est membre de la communauté Global Shapers du Forum économique mondial.
Akalkot Road_railway_station/Gare ferroviaire d'Akalkot Road :
La gare d'Akkalkot Road est située à 11 km d'Akkalkot dans le district de Solapur dans l'État indien du Maharashtra et dessert la ville d'Akkalkot. La gare relève de la division ferroviaire de Solapur de la zone ferroviaire centrale. Il y a une forte demande pour arrêter les trains, en particulier le Husainsagar express, le Dadar Chennai superfast express et d'autres trains, comme en témoignent les archives ferroviaires et les journaux locaux. Il y a le temple Shani près de la gare afflué par les dévots. Temple Swami Samarth afflué par des fidèles de toute l'Inde. La voie ferrée dans le secteur Daund – Wadi est doublée pour un coût de 1000 crore. La gare dispose de comptoirs de réservation informatisés, d'une cabine de bureau d'appel public avec des installations de numérotation du tronc d'abonné, d'une salle d'attente, d'une salle de retraite, de stands de rafraîchissements végétariens et non végétariens et d'un stand de livres.
Akalkumpi, Koppal/Akalkumpi, Koppal :
Akalkumpi, Gangawati est un village du sud de l'État du Karnataka, en Inde. Il est situé dans le Gangawati taluk du district de Koppal au Karnataka.
Akalkumpi, Raichur/Akalkumpi, Raichur :
Akalkumpi, Devadurga est un village du sud de l'État du Karnataka, en Inde. Il est situé dans le Devadurga taluk du district de Raichur.
Akalla/Akalla :
Akalla est un quartier ( suédois : stadsdel ) de l' arrondissement de Rinkeby-Kista , à Stockholm , en Suède . Akalla a une population d'environ 9 100 habitants en 2018, dans laquelle les immigrants, principalement d'Asie et d'Afrique, représentent 60,4% de la population. Akalla est située sur la ligne bleue du métro. Akalla moderne, avec ses immeubles d'appartements en béton, ainsi que des maisons plus petites, a été construit au milieu des années 1970 dans le cadre du programme Million. La banlieue est construite à proximité et porte le nom d'une ancienne ferme du 17ème siècle. Le nom d'Akalla est connu depuis 1323. Entre 1905 et 1970, la zone a été utilisée par l'armée suédoise comme terrain d'entraînement. Les noms de rue à Akalla sont liés à la Finlande. La rue principale s'appelle Sibeliusgången, en l'honneur du compositeur finlandais Jean Sibelius, et elle est réservée aux piétons. Juste à l'extérieur d'Akalla se trouve l'aéroport de Barkarby, jusqu'à sa fermeture en 2010, le plus ancien aéroport actif de Suède.
Station_de_métro Akalla/Station de métro Akalla :
Akalla est une station du métro de Stockholm dans le quartier Akalla de Stockholm. La gare a été ouverte le 5 juin 1977 en tant que terminus nord du prolongement de la ligne bleue depuis Hallonbergen. C'est le dernier arrêt de la ligne 11 de la ligne bleue. Dans le cadre du projet Art in the Stockholm Metro, la station présente une grotte de couleur ocre. L'œuvre comprend des images en céramique illustrant les idéaux, la vie quotidienne, les loisirs et le travail de tous, créées par Birgit Ståhl-Nyberg en 1977.
Akalovo/Akalovo :
Akalovo est un village du sud-est du Nigeria. Il est situé près de la ville d'Owerri.
Akalpie/Akalpie :
Akalpia est un genre de moissonneurs de la famille des Sclerosomatidae d'Inde et du Japon.
Akalpith/Akalpith :
Akalpith est un film marathi qui sortira le 28 février 2014. Le genre de film est un «thriller psychologique» et est écrit et réalisé par M. Prasad Acharekar. Le film commence avec Renuka Shahane, Mohan Agashe et Nirmiti Sawant. La chanson thème du film est écrite par Guru Thakur et composée par Sonam Sherpa, Nitin Malik et Subir Malik de Parikrama Band.
Akalpur/Akalpur :
Akalpur est un village du tehsil de Phillaur du district de Jalandhar dans l'État du Pendjab, en Inde. Il se trouve à 2 km de Phillaur, à 45,8 km de Jalandhar et à 112 km de la capitale de l'État, Chandigarh. La gare la plus proche est située à Phillaur, l'aéroport domestique le plus proche est à 33 km à Ludhiana et l'aéroport international le plus proche est à 140 km à Amritsar. Le village est administré par Sarpanch qui est l'élu du village et il a son siège social à 2 km à Phillaur.
Akalpur, Sultanpur_Lodhi/Akalpur, Sultanpur Lodhi :
Akalpur est un village du tehsil de Sultanpur Lodhi dans le district de Kapurthala au Pendjab, en Inde. Il est situé à 20 kilomètres (12 mi) de la ville de Sultanpur Lodhi, à 35 kilomètres (22 mi) du siège du district de Kapurthala. Le village est administré par un Sarpanch qui est un représentant élu du village selon la constitution de l'Inde et du Panchayati raj (Inde).
Akaltara/Akaltara :
Akaltara est un nagar palika et un tehsil du district de Janjgir-Champa dans l'État du Chhattisgarh, en Inde. C'est le lieu de naissance d'un grand combattant de la liberté Thakur Chhedi Lal (avocat). Akaltara a un membre à l'assemblée législative de l'État de Chhattisgarh, qui est maintenant représenté par M. Sourabh Singh du Bhartiya Janta Party. C'est sous le siège du Parlement de Janjgir, qui est représenté par Mme Kamla Devi Patle.
Akaltara (Chhattisgarh_Assembly_constituency)/Akaltara (circonscription de l'Assemblée du Chhattisgarh) :
Akaltara est l'une des 90 circonscriptions de l'Assemblée législative de l'État du Chhattisgarh en Inde. C'est dans le district de Janjgir-Champa.
Gare d'Akaltara/Gare d'Akaltara :
La gare d'Akaltara est une petite gare du district de Janjgir-Champa, Chhattisgarh. Son code est AKT. Il dessert la ville d'Akaltara. La gare se compose de deux quais. Les quais ne sont pas bien abrités. Il manque d'installations d'assainissement. Akaltara est une station sur la section Tatanagar-Bilaspur de la ligne Howrah-Nagpur-Mumbai.
Akalwadi/Akalwadi :
Akalwadi est un village du sud de l'État du Karnataka, en Inde. Il est situé dans le taluk Basavana Bagevadi du district de Bijapur au Karnataka.
Akalyptoischiidae/Akalyptoischiidae :
Rediriger à partir d'un taxon monotypique.
Akalyptoischion/Akalyptoischion :
Akalyptoischion est le seul genre de la famille des coléoptères charognards Akalyptoischiidae, anciennement inclus dans la famille des Latridiidae. Il y a au moins trois espèces décrites dans Akalyptoischion.
Akal%C4%B1n/Akalın :
Akalın est un nom turc et peut faire référence à :
Akal%C4%B1n, Hasankeyf/Akalın, Hasankeyf :
Akalın est un village du district de Hasankeyf, dans la province de Batman, en Turquie. En 2011, elle comptait 253 habitants.
Akal%C4%B1n, Kahta/Akalın, Kahta :
Akalın est un village du district de Kahta, dans la province d'Adıyaman, en Turquie.
Akam (film) / Akam (film):
Akam (anglais : Inside) est un thriller dramatique en langue malayalam indienne écrit et réalisé par Shalini Usha Nair. Le film est un récit contemporain du roman psycho-thriller classique de Malayattoor Ramakrishnan, Yakshi (1967). L'histoire parle de Srini (Fahadh Faasil), un jeune architecte, qui commence à soupçonner que sa belle épouse Ragini (Anumol) est un yakshi. Le film a été tourné dans et autour de Trivandrum et de sa banlieue environnante. Il a été présenté en première au 8e Festival international du film de Dubaï en décembre 2011. Il a également été projeté au Festival international du film de Shanghai et au Festival international du film du Kerala. Le film est sorti en salles le 26 avril 2013.
Akam (poésie)/Akam (poésie) :
Akam ( tamoul : அகம், akam ? ) Est l'un des deux genres de poésie tamoule classique qui concerne le sujet de l'amour, l'autre ( puṟam ) concerne le sujet de la guerre. Cela peut aussi être traduit par amour et héroïsme. Il est subdivisé en cinq thinai. Le type d'amour a été divisé en sept allant de l'amour non partagé à l'amour dépareillé.
Akam (nom de famille)/Akam (nom de famille) :
Akam est un nom de famille anglais. Les personnes notables portant le nom de famille incluent: Dave Akam (né en 1960), cycliste sur piste et sur route anglais Michael Akam (né en 1952), zoologiste britannique
Akam (lutteur) / Akam (lutteur):
Sunny Dhinsa (née le 20 mai 1993) est une lutteuse professionnelle canadienne et ancienne lutteuse amateur. Il est surtout connu pour son passage à la WWE, où il s'est produit sous le nom de ring Akam. Après avoir signé avec la WWE en 2014, il a depuis fait équipe avec Rezar dans le cadre de The Authors of Pain, avec qui il a tenu une fois le NXT Tag Team Championship et le WWE Raw Tag Team Championship, et ils ont également remporté le Dusty Rhodes Tag Team Classic 2016. tournoi.
Akama/Akama :
Akama peut faire référence à : Akama, un quartier historique de Munakata, Fukuoka, Japon Akama Shrine, un sanctuaire shintoïste à Shimonoseki, préfecture de Yamaguchi, Japon Akama Station, une gare à Munakata, Fukuoka, Japon Akamas (turc : Akama), un promontoire dans le nord-ouest de Chypre Denkichi Akama, un personnage du film d'Akira Kurosawa The Idiot Jiro Akama, un homme politique japonais
Sanctuaire d'Akama/sanctuaire d'Akama :
Le sanctuaire d'Akama (赤間神宮, Akama Jingū) est un sanctuaire shinto situé à Shimonoseki, dans la préfecture de Yamaguchi, au Japon. Il est dédié à Antoku, un empereur japonais qui mourut enfant lors de la bataille de Dan-no-ura (alias Dannoura), qui eut lieu à proximité en 1185. Cette bataille fut importante dans l'histoire du Japon car elle mit fin à Genpei Guerre dans laquelle le clan Minamoto a vaincu le clan rival Taira et a mis fin à l'offre de Taira pour le contrôle du Japon. Le sanctuaire est situé sur le front de mer du détroit de Kanmon, entre le centre de Shimonoseki et les restaurants touristiques de Karato, Kanmon Wharf. La porte principale rouge vif en fait un spectacle très visible.
Gare d'Akama/Gare d'Akama :
La gare d'Akama (赤間駅, Akama-eki) est une gare sur la ligne principale de Kagoshima exploitée par JR Kyushu à Munakata, préfecture de Fukuoka, au Japon. C'est la station la plus proche du Tokai University Fukuoka Junior College.
Akamai (homonymie)/Akamai (homonymie) :
Akamai peut faire référence à : Akamai Technologies, une société qui développe des logiciels pour le contenu Web et la diffusion d'applications Akamai Foundation, un sponsor des American Mathematics Competitions, fondées par Akamai Technologies Akamai Techs., Inc. contre Limelight Networks, Inc., un brevet affaire concernant le cas où une contrefaçon de brevet peut être constatée lorsqu'une méthode brevetée est exécutée par un groupe de personnes Université d'Akamai, un établissement d'enseignement à Hawaï
Akamai Technologies/Akamai Technologies :
Akamai Technologies, Inc. est un réseau américain de diffusion de contenu (CDN), une société de cybersécurité et de services cloud, fournissant des services de sécurité Web et Internet. La plate-forme Intelligent Edge d'Akamai est l'une des plus grandes plates-formes informatiques distribuées au monde. La société exploite un réseau de serveurs dans le monde entier et loue de la capacité sur ces serveurs à des clients qui souhaitent que leurs sites Web fonctionnent plus rapidement en distribuant du contenu à partir d'emplacements proches de l'utilisateur. Lorsqu'un utilisateur accède à l'URL d'un client d'Akamai, son navigateur est dirigé par le système de noms de domaine d'Akamai vers un serveur périphérique proximal qui peut diffuser le contenu demandé. Le système de cartographie d'Akamai affecte chaque utilisateur à un serveur périphérique proximal à l'aide d'algorithmes sophistiqués tels que la correspondance stable et le hachage cohérent, permettant des téléchargements Web plus fiables et plus rapides. De plus, Akamai implémente l'atténuation DDoS et d'autres services de sécurité dans sa plate-forme de serveur périphérique.
Akamai Techs.,_Inc._v._Limelight_Networks,_Inc./Akamai Techs., Inc. contre Limelight Networks, Inc. :
Akamai Technologies, Inc. c. Limelight Networks, Inc., 797 F.3d 1020 (Fed. Cir. 2015), est une décision en banc de 2015 de la Cour d'appel des États-Unis pour le circuit fédéral, en renvoi d'une décision de 2014 de la Cour suprême des États-Unis annulant une décision antérieure du circuit fédéral dans cette affaire. Il s'agit de la plus récente d'une série de décisions dans l'affaire concernant la norme juridique appropriée pour déterminer la responsabilité en matière de contrefaçon de brevet lorsque plusieurs acteurs sont impliqués dans la réalisation de la contrefaçon revendiquée d'un brevet de méthode et qu'aucun contrefacteur accusé n'a effectué toutes les étapes. (contrefaçon dite partagée). Dans la décision de renvoi de 2015, le circuit fédéral a élargi la portée de la responsabilité du fait d'autrui dans de tels cas, estimant qu'un acteur pouvait être tenu responsable des actes d'un autre acteur "lorsqu'un contrefacteur présumé conditionne la participation à une activité ou la réception d'un avantage lors de l'exécution". d'une étape ou d'étapes d'une méthode brevetée et établit la manière ou le moment de cette exécution. » En outre, le tribunal a estimé que lorsque plusieurs "acteurs forment une entreprise commune, tous peuvent être accusés des actes de l'autre [s], rendant chacun responsable des mesures prises par l'autre [s] comme si chacun était un seul acteur ."
Akamala Machad_Mountain_Ranges/Chaînes de montagnes d'Akamala Machad :
La chaîne de montagnes Akamala Machad est située dans la partie nord-est du district de Thrissur au Kerala, en Inde. Le sanctuaire de la faune de Vazhani et le barrage de Vazhani sont situés à l'extrémité sud-est de ces chaînes de montagnes. L'établissement humain se fait dans les descentes de ces chaînes de montagnes tout autour. Des temples célèbres comme Uthralikkavu et Akamala Sastha Temple sont situés dans les contreforts de ces montagnes. Le tigre, le cerf et le paon habitent les forêts. Il peut être considéré comme faisant partie des Ghâts occidentaux. De nombreux petits pics et cascades sont dispersés dans ces montagnes et se remplissent d'eau de pluie pendant les moussons et deviennent des attractions locales. Asuramkund, Thoomanam sont des exemples de telles chutes d'eau. Les sommets sont vus élevés depuis le pont supérieur Wadakkanchery nouvellement construit pour un voyageur de Thrissur à Shoranur.
Akamaru/Akamaru :
Akamaru peut faire référence à : Akamaru (Naruto), le chien de Kiba Inuzuka dans la série Naruto Akamaru Island, une île des îles Gambier Akamaru Jump, une édition spéciale de Shōnen Jump publiée trois fois par an
Île d'Akamaru/Île d'Akamaru :
Akamaru est la troisième plus grande île des îles Gambier en Polynésie française. C'est une petite île rocheuse d'une superficie d'environ 2,6 km2 (1,0 mille carré). L'île est située à environ 7 km (4,3 mi) au sud-est de Mangareva. Son point culminant s'élève à une altitude de 247 m (810 pi). Le premier Européen à arriver fut le navigateur James Wilson en 1797. En 1834, le missionnaire français Honoré Laval célébra la première messe sur l'île. L'église Notre-Dame de la Paix a été construite entre 1835 et 1862. Des gens de Mangareva viennent parfois pour entretenir l'église et cueillir des oranges en saison. Selon le recensement de 2012, il y a 22 habitants. L'île beaucoup plus petite de Mekiro est située juste à côté (environ 100 m) de la rive nord-ouest d'Akamaru.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boxing at the 2018 Commonwealth Games - Men's 52 kg

Boxe aux_jeux_sud_américains_2010_%E2%80%93_Hommes%27s_%2B91kg/Boxe aux Jeux sud-américains 2010 – Hommes +91kg : L'épreuve masculi...