Rechercher dans ce blog

mercredi 9 mars 2022

Agriş River, Mureş


Agrilus delicatulus/Agrilus delicatulus :
Agrilus delicatulus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.

Agrilus derasofasciatus/Agrilus derasofasciatus :
Agrilus derasofasciatus , le coléoptère de la vigne , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Afrique, en Europe et en Asie du Nord (hors Chine) et en Amérique du Nord.
Agrilus difficile/Agrilus difficile :
Agrilus difficilis , le févier agrilus , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus diospyroïdes/Agrilus diospyroïdes :
Agrilus diospyroides est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus dozieri/Agrilus dozieri :
Agrilus dozieri est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus duncani/Agrilus duncani :
Agrilus duncani est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus egeniformis/Agrilus egeniformis :
Agrilus egeniformis est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus egenus/Agrilus egenus :
Agrilus egenus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus eleanorae/Agrilus eleanorae :
Agrilus eleanorae est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus esperanzae/Agrilus esperanzae :
Agrilus esperanzae est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus exiguellus/Agrilus exiguellus :
Agrilus exiguellus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus exsapindi/Agrilus exsapindi :
Agrilus exsapindi est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus fallax/Agrilus fallax :
Agrilus fallax est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus falli/Agrilus falli :
Agrilus falli est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus félix/Agrilus félix :
Agrilus felix est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus ferrisi/Agrilus ferrisi :
Agrilus ferrisi est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus fisherellus/Agrilus fisherellus :
Agrilus fisherellus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus flohri/Agrilus flohri :
Agrilus flohri est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus floridanus/Agrilus floridanus :
Agrilus floridanus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus frosti/Agrilus frosti :
Agrilus frosti est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus fuscipennis/Agrilus fuscipennis :
Agrilus fuscipennis , le kaki agrilus , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus geminatus/Agrilus geminatus :
Agrilus geminatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus gibbicollis/Agrilus gibbicollis :
Agrilus gibbicollis est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus gillespiensis/Agrilus gillespiensis :
Agrilus gillespiensis est une espèce de la famille des Buprestidae ("coléoptères métalliques xylophages"), dans l'ordre des Coléoptères ("coléoptères"). On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus granulatus/Agrilus granulatus :
Agrilus granulatus , le foreur granulé du peuplier , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus hazardi/Agrilus hazardi :
Agrilus hazardi est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus hespenheidei/Agrilus hespenheidei :
Agrilus hespenheidei est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus heterothecae/Agrilus heterothecae :
Agrilus heterothecae est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus horni/Agrilus horni :
Agrilus horni , l' anneau de racine de tremble , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . Il a été trouvé en Amérique du Nord, notamment en Arizona, dans le Dakota du Sud, au Wisconsin et au Michigan.
Agrilus huachucae/Agrilus huachucae :
Agrilus huachucae est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus hyperici/Agrilus hyperici :
Agrilus hyperici , le foreur des racines du millepertuis , est une espèce de coléoptère bijou . Il est utilisé comme agent de lutte biologique contre le millepertuis commun (Hypericum perforatum) dans les zones où il s'agit d'une mauvaise herbe nuisible ou d'une espèce envahissante.
Agrilus hypoleucus/Agrilus hypoleucus :
Agrilus australasiae est une espèce de coléoptère de la famille des Buprestidae, les coléoptères joyaux, originaire d'Australie.
Agrilus illectus/Agrilus illectus :
Agrilus illectus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus imbellis/Agrilus imbellis :
Agrilus imbellis est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus entierrimus/Agrilus entierrimus :
Agrilus integerrimus est une espèce de coléoptères appartenant à la famille des Buprestidae. Il est présent dans la majeure partie de l'Europe.
Agrilus juglandis/Agrilus juglandis :
Agrilus juglandis, le noyer cendré agrilus, est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus lacustris/Agrilus lacustris :
Agrilus lacustris est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus latifrons/Agrilus latifrons :
Agrilus latifrons est une espèce de coléoptères métallifères de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus lautuellus/Agrilus lautuellus :
Agrilus lautuellus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus lecontei/Agrilus lecontei :
Agrilus lecontei , ou bupreste de Brownsville de Leconte , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus limpiae/Agrilus limpiae :
Agrilus limpiae est une espèce de la famille des Buprestidae ("coléoptères métalliques xylophages"), dans le sous-ordre Polyphaga ("eau, rove, scarabée, coléoptères à longues cornes, feuilles et museau"). On le trouve en Amérique du Nord.
Macer Agrilus/Macer Agrilus :
Agrilus macer est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus malvastri/Agrilus malvastri :
Agrilus malvastri est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus masculinus/Agrilus masculinus :
Agrilus masculinus, l'érable agrilus, est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus mimosae/Agrilus mimosae :
Agrilus mimosae est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. L'aire de répartition d'Agrilus mimosae comprend l'Amérique centrale et l'Amérique du Nord.
Agrilus muticus/Agrilus muticus :
Agrilus muticus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus oblongus/Agrilus oblongus :
Agrilus oblongus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus obolinus/Agrilus obolinus :
Agrilus obolinus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus obscurilineatus/Agrilus obscurilineatus :
Agrilus obscurilineatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus obsoletoguttatus/Agrilus obsoletoguttatus :
Agrilus obsoletoguttatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus obtusus/Agrilus obtusus :
Agrilus obtusus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus olentangyi/Agrilus olentangyi :
Agrilus olentangyi est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus olivaceoniger/Agrilus olivaceoniger :
Agrilus olivaceoniger est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus ornatulus/Agrilus ornatulus :
Agrilus ornatulus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus osburni/Agrilus osburni :
Agrilus osburni est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus otiosus/Agrilus otiosus :
Agrilus otiosus, le hickory agrilus, est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus paracelti/Agrilus paracelti :
Agrilus paracelti est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus paraimpexus/Agrilus paraimpexus :
Agrilus paraimpexus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus parkeri/Agrilus parkeri :
Agrilus parkeri est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus parvus/Agrilus parvus :
Agrilus parvus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus pectoralis/Agrilus pectoralis :
Agrilus pectoralis est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus pilosovittatus/Agrilus pilosovittatus :
Agrilus pilosovittatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord et en Asie du Sud.
Agrilus politus/Agrilus politus :
Agrilus politus , généralement connu sous le nom de foreur de la galle du saule ou agrilus du saule commun , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus prionurus/Agrilus prionurus :
Agrilus prionurus , le foreur de la stéatite , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus prosopidis/Agrilus prosopidis :
Agrilus prosopidis est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus pseudocoryli/Agrilus pseudocoryli :
Agrilus pseudocoryli est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus pseudofallax/Agrilus pseudofallax :
Agrilus pseudofallax est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus pubescens/Agrilus pubescens :
Agrilus pubescens est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus pulchellus/Agrilus pulchellus :
Agrilus pulchellus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus putillus/Agrilus putillus :
Agrilus putillus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve au Canada, en Amérique du Nord.
Agrilus quadriguttatus/Agrilus quadriguttatus :
Agrilus quadriguttatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus quadriimpressus/Agrilus quadriimpressus :
Agrilus quadriimpressus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus restrictus/Agrilus restrictus :
Agrilus restrictus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus rubroniger/Agrilus rubroniger :
Agrilus rubroniger est une espèce de coléoptères métallifères de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus rubrovittatus/Agrilus rubrovittatus :
Agrilus rubrovittatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus ruficollis/Agrilus ruficollis :
Agrilus ruficollis , le foreur de la canne à col rouge , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Europe et en Asie du Nord (hors Chine) et en Amérique du Nord.
Agrilus sapindi/Agrilus sapindi :
Agrilus sapindi , le foreur indigène de la stéatite , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus sayi/Agrilus sayi :
Agrilus sayi , le bayberry agrilus , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus scitulus/Agrilus scitulus :
Agrilus scitulus , le foreur indigène de la stéatite , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus sinuatus/Agrilus sinuatus :
Agrilus sinuatus , généralement connu sous le nom de foreur sinueux du poirier ou coléoptère de l'aubépine , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Europe et en Asie du Nord (hors Chine) et en Amérique du Nord.
Agrilus snowi/Agrilus snowi :
Agrilus snowi est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus subcinctus/Agrilus subcinctus :
Agrilus subcinctus, l'agrile du frêne indigène, est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus subrobustus/Agrilus subrobustus :
Agrilus subrobustus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord et en Asie du Sud.
Agrilus subtropicus/Agrilus subtropicus :
Agrilus subtropicus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus sulcicollis/Agrilus sulcicollis :
Agrilus sulcicollis, le foreur du chêne européen, est une espèce de coléoptère perce-bois métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Europe et en Asie du Nord (hors Chine) et en Amérique du Nord.
Agrilus suvorovi/Agrilus suvorovi :
Agrilus suvorovi est une espèce de coléoptère de la famille des Buprestidae, les coléoptères joyaux.
Agrilus taeniatus/Agrilus taeniatus :
Agrilus taeniatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus torquatus/Agrilus torquatus :
Agrilus torquatus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Toxotes Agrilus/Toxotes Agrilus :
Agrilus toxotes est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus transimpressus/Agrilus transimpressus :
Agrilus transimpressus est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus turnbowi/Agrilus turnbowi :
Agrilus turnbowi , le bupreste du gui , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus viridescens/Agrilus viridescens :
Agrilus viridescens est une espèce de coléoptères métallifères de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique centrale et en Amérique du Nord.
Agrilus viridis/Agrilus viridis :
Agrilus viridis (coléoptère de la splendeur du hêtre) est un coléoptère perce-bois. Il appartient à la famille des coléoptères, les Buprestidae. Largement présentes en Europe, ses larves mangent le bois des arbres vivants - les plantes hôtes préférées sont le saule de chèvre (Salix caprea), le hêtre (Fagus) et le bouleau (Betula), mais elles habiteront un certain nombre d'espèces d'arbres à feuilles caduques. Parfois, le coléoptère peut devenir un ravageur en horticulture ou en foresterie.
Agrilus vittaticollis/Agrilus vittaticollis :
Agrilus vittaticollis , le foreur des racines de l'aubépine , est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae . On le trouve en Amérique du Nord.
Agrilus walsinghami/Agrilus walsinghami :
Agrilus walsinghami est une espèce de coléoptère métallique de la famille des Buprestidae. On le trouve en Amérique du Nord.
Agrim Tiwari/Agrim Tiwari :
Agrim Tiwari (né le 14 avril 1996) est un joueur de cricket indien. Il a fait ses débuts en première classe le 27 janvier 2020, pour l'Uttarakhand lors du Trophée Ranji 2019-2020. Il a fait ses débuts au Twenty20 le 18 janvier 2021, pour l'Uttarakhand lors du Trophée Syed Mushtaq Ali 2020-2021. Il a fait ses débuts sur la liste A le 1er mars 2021, pour l'Uttarakhand lors du trophée Vijay Hazare 2020-2021 .
Agrimonia/Agrimonia :
Agrimonia (du grec ἀργεμώνη), communément appelé aigremoine, est un genre de 12 à 15 espèces de plantes à fleurs herbacées vivaces de la famille des Rosacées, originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord, avec une espèce également en Afrique. L'espèce atteint une hauteur comprise entre 0,5 et 2 m (1,6 et 6,6 pieds), avec des feuilles pennées interrompues et de minuscules fleurs jaunes portées sur un seul épi (généralement non ramifié). Les espèces d'Agrimonia sont utilisées comme plantes alimentaires par les larves de certaines espèces de lépidoptères, notamment l'hespérie grisonnante (enregistrée sur A. eupatoria) et la grande hespérie grisonnante.
Agrimonia (bande)/Agrimonia (bande) :
Agrimonia est un groupe de heavy metal suédois. Formé en 2005, le groupe a sorti sa démo éponyme en 2008 avant de sortir son premier album, Host of the Winged, en 2010. Leur deuxième album, Rites of Separation, est sorti en 2013. Les principaux sites de musique tels que en tant que Pitchfork ont ​​loué le style unique du groupe et lui ont donné de bonnes critiques, y compris un 8,0/10 pour leur deuxième album complet. Le groupe est actuellement signé chez Southern Lord Records, un label de heavy metal américain.
Agrimonia eupatoria/Agrimonia eupatoria :
Agrimonia eupatoria est une espèce d'aigremoine souvent appelée aigremoine commune, clochers d'église ou sticklewort. La plante entière est vert foncé avec de nombreux poils doux. Les poils doux aident les gousses de la plante à coller à tout animal ou personne entrant en contact avec la plante. Les épis floraux ont une odeur épicée comme les abricots. Dans le langage des fleurs, l'aigremoine signifie reconnaissance ou gratitude.A. eupatoria est une plante hôte des chenilles de la teigne du museau Endotricha flammealis.
Agrimonia gryposepala/Agrimonia gryposepala :
Agrimonia gryposepala (communément appelée aigremoine poilue haute, aigremoine commune, aigremoine crochue ou rainure poilue haute) est une petite plante à fleurs vivaces de la famille des roses (Rosaceae), originaire d'Amérique du Nord. Cette plante était utilisée par divers peuples autochtones pour traiter des problèmes médicaux tels que la diarrhée et la fièvre.
Agrimonia parviflora/Agrimonia parviflora :
Agrimonia parviflora est une espèce de plante herbacée vivace à fleurs. L'aigremoine à petites fleurs, l'aigremoine des poux des récoltes, l'aigremoine des marais et les poux des récoltes sont ses noms les plus courants aux États-Unis. Cette espèce végétale fait partie de la famille des Rosacées (rosiers). Globalement, le genre Agrimonia comprend une quinzaine d'espèces de plantes. Sept de ces espèces sont originaires des États-Unis. La plupart des membres de ce genre ont de petites fleurs jaunes avec de grandes feuilles. Sur les quinze espèces, le poux des moissons est considéré comme la mauvaise herbe la plus nocive.
Agrimonia pilosa/Agrimonia pilosa :
Agrimonia pilosa (Hangul : 짚신나물), également connue sous le nom d'aigremoine poilue, est une plante à fleurs de la famille des Rosacées. Il est distribué principalement sur la péninsule coréenne, le Japon, la Chine, la Sibérie et l'Europe de l'Est.
Agrimonia procera/Agrimonia procera :
Agrimonia procera est une espèce de plante à fleurs appartenant à la famille des Rosacées. Elle est originaire d'Europe et d'Afrique australe.
Agrimonia pubescens/Agrimonia pubescens :
Agrimonia pubescens, l'aigremoine douce ou l'aigremoine duveteuse, est une plante à fleurs du genre Agrimonia, membre de la famille des roses. Il pousse dans les zones sèches et les bois.
Agrimonia striata/Agrimonia striata :
Agrimonia striata (aigremoine en bordure de route, aigremoine rainurée, aigremoine, cocklebur, aigremoine des bois, grooveburr des bois) est une espèce de plantes herbacées vivaces appartenant à la famille des roses (Rosaceae). Il pousse à environ 40 pouces (1 m) produisant une grappe dense (racème) de fleurs jaunes à 5 parties sur une tige velue au-dessus des feuilles pennées. Il est originaire des États-Unis, du Canada et de Saint Pierre et Miquelon. Il est sensible au mildiou causé par l'espèce d'oomycète Peronospora agrimoniae. Le nom d'espèce striata signifie "rayé".
Agrimoniinae/Agrimoniinae :
Agrimoniinae est une sous-tribu de la famille des roses, les Rosacées. C'est la sœur de la sous-tribu Sanguisorbinae dans la tribu Sanguisorbeae. Il comprend les endémiques afromontagnardes Hagenia et Leucosidea.
Agrin/Agrin :
L'agrine est un grand protéoglycane dont le rôle le mieux caractérisé est dans le développement de la jonction neuromusculaire au cours de l'embryogenèse. L'agrine est nommée en fonction de son implication dans l'agrégation des récepteurs de l'acétylcholine au cours de la synaptogenèse. Chez l'homme, cette protéine est codée par le gène AGRN. Cette protéine possède neuf domaines homologues aux inhibiteurs de protéase. Il peut également avoir des fonctions dans d'autres tissus et à d'autres stades de développement. C'est un composant protéoglycane majeur dans la membrane basale glomérulaire et peut jouer un rôle dans la filtration rénale et les interactions cellule-matrice.
Agrinar/Agrinar :
Agrinar SA est une entreprise argentine de fabrication de machines agricoles basée dans la ville de Granadero Baigorria dans la province de Santa Fe, en Argentine. L'entreprise se concentre sur les véhicules agricoles, produisant principalement des tracteurs mais aussi des moissonneuses-batteuses et des chargeuses-pelleteuses. Elle a été fondée en 2002, en utilisant une ancienne usine et des conceptions Massey Ferguson. Un procès intenté par AGCO, la société mère de Massey Ferguson, a entraîné des modifications de conception.
Agriniérite/Agriniérite :
L'agriniérite (K2(Ca,Sr)(UO2)3O3(OH)2·5H2O) est un minéral souvent présent dans la zone d'oxydation des gisements d'uranium. Le symbole IMA est Agn. Il porte le nom d'Henry Agrinier (1928-1971), ingénieur du Commissariat à l'Énergie Atomique.
Agrinio/Agrinio :
Agrinio ( grec : Αγρίνιο , prononcé [aˈɣrinio] , latin : Agrinium ) est la plus grande ville de l'unité régionale d'Étolie-Acarnanie de Grèce et sa plus grande municipalité, avec 106 053 habitants. C'est le centre économique de l'Étolie-Acarnanie, bien que sa capitale soit la ville de Mesolonghi. Le règlement remonte à l'Antiquité. L'ancienne Agrinion était à 3 kilomètres (2 miles) au nord-est de la ville actuelle; dont certains murs et fondations ont été fouillés. À l'époque médiévale et jusqu'en 1836, la ville était connue sous le nom de Vrachori (Βραχώρι). La majorité de la population locale a été occupée pendant une période importante dans l'industrie du tabac, des dernières décennies du 19ème jusqu'à la fin du 20ème siècle. De grandes compagnies de tabac ont été fondées dans la ville, dont les célèbres Papastratos, aux côtés de Panagopoulos et Papapetrou. Agrinion est également connue sur le plan agricole pour sa production d'olives Agrinion.
Aéroport d'Agrinion/Aéroport d'Agrinion :
L'aéroport d'Agrinio (grec : Αεροδρόμιο Αγρινίου) (IATA : AGQ, ICAO : LGAG) est un aéroport militaire à Agrinio, une ville de l'unité régionale d'Étolie-Acarnanie en Grèce.
Agrinium/Agrinium :
Agrinium ou Agrinion ( grec ancien : Ἀγρίνιον ) était une ville de l' ancienne Étolie , située vers le nord-est d'Étolie , près de la rivière Achelous . Son nom suggérait qu'il s'agissait d'une ville des Agraei ; mais le récit de Polybe impliquerait que ce n'était pas si loin au nord. En 314 avant notre ère, Agrinium était allié aux Acarnaniens lorsque Cassandre marcha au secours de ces derniers contre les Étoliens. Dès que Cassandre retourna en Macédoine, Agrinium fut assiégé par les Étoliens et se rendit. De nombreux habitants d'Agrinum ont été exécutés par les Étoliens. Son site est situé près de l'Agrinio moderne (anciennement Vrachori), renommé pour refléter l'association avec l'ancienne ville.
Agrio-Formation/Agrio-Formation :
La Formation d'Agrio est une formation géologique du Crétacé précoce qui mesure jusqu'à 1 500 mètres (4 900 pieds) d'épaisseur et est située dans le sud de la province de Mendoza et dans le centre-nord de la province de Neuquén, dans le bassin de Neuquén au nord-ouest de la Patagonie, en Argentine. Cette formation est la plus jeune du groupe de Mendoza, recouvrant les formations Mulichinco et Bajada Colorada et recouverte par les formations Huitrín et La Amarga. Elle est datée du Valanginien supérieur à l'Hauterivien précoce, du Valanginien supérieur au Barrémien précoce ou de l'Hauterivien à l'Aptien précoce. Formation. À l'instar de ces unités plus anciennes, il s'agit potentiellement d'une source de gaz de schiste. Cette formation a fourni des fossiles d'ichtyosaures, d'ammonites, de gastéropodes, de bivalves, de décapodes, d'échinodermes, de coraux et de poissons. Les espèces de poissons nouvellement décrites, Tranawuen agrioensis, l'ammonite Holcoptychites agrioensis et le bivalve Pholadomya agrioensis ont été nommés d'après la formation.
Rivière Agrio/Rivière Agrio :
La rivière Agrio est une rivière d'Argentine. La rivière commence dans les Andes et rejoint finalement la rivière Neuquén.
Agriocéros/Agriocéros :
Agrioceros est un genre de papillons de nuit de la famille des Depressariidae.
Agrioceros hypomelas/Agrioceros hypomelas :
Agrioceros hypomelas est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1966. On le trouve à Sulawesi. L'envergure est d'environ 26 mm pour les mâles et 29 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont jaune orangé brillant brillant avec des marques constituées de taches rondes noires. Il y a une petite strie à la base du bord costal et une série courbe de trois taches basales égales. Cinq points plus petits se trouvent dans le tiers postérieur et il y a quatre points allongés le long de l'apex et de la partie supérieure du termen. Les ailes postérieures des mâles ont une brosse dense de très longues écailles jaune pâle le long des deux tiers costaux, couvrant une tache d'écailles courtes, sombres et hérissées de la brosse noire sous-costale. L'aile est fuscous foncé avec le dos jaune clair et le bord extrême à l'apex et le long du termen imprégné de jaune.
Agrioceros magnificella/Agrioceros magnificella :
Agrioceros magnificella est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Sauber en 1902. On le trouve aux Philippines. La longueur des ailes antérieures est de 12–13 mm pour les mâles et d'environ 15 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont jaunes avec onze points noirs. Les ailes postérieures sont jaune terne uniforme.
Agrioceros neogena/Agrioceros neogena :
Agrioceros neogena est un papillon de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1966. On le trouve sur les îles Selayar. L'envergure est de 28–29 mm. Les adultes ressemblent à Agrioceros hypomelas, mais la base du bord costal des ailes antérieures a une ligne noire plus longue et les taches basales sont inégales, les quatre taches discales sont plus grandes et les taches postérieures sont très inégales. Les ailes postérieures des mâles ont une brosse costale jaune grisâtre et les écailles sont plus denses mais plus courtes. Les ailes postérieures sont jaune pâle, avec le dos et l'apex baignés d'un jaune doré plus profond.
Agrioceros platycypha/Agrioceros platycypha :
Agrioceros platycypha est un papillon de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1928. On le trouve aux Philippines. L'envergure est d'environ 35 mm. Les ailes antérieures sont jaune orangé avec sept points violacés foncés : deux dans la cellule au quart et au milieu de l'aile, deux placés transversalement au-delà de la cellule, deux placés obliquement vers l'apex et un sur le tornus. Les ailes postérieures sont jaune clair.
Agrioceros subnota/Agrioceros subnota :
Agrioceros subnota est un papillon de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1966. On le trouve à Java. L'envergure est de 27–28 mm. Les ailes antérieures sont jaune orangé foncé avec des marques noires ternes. Il y a une raie le long de la base de la costa et les points basaux sont inégaux. La tache discale est grande et la tache postérieure bien définie. La tache pré-tornale est grande et ronde et il y a un gros point noir à l'apex, une strie le long de la moitié supérieure du termen et une ligne minuscule à mi-chemin entre ces marques chez les mâles, reliée à la strie terminale chez les femelles. Les ailes postérieures sont jaune doré pâle, devenant jaune plus foncé vers l'apex. Chez les femelles, le milieu de l'aile est imprégné de fuscous pâle.
Agrioceros zelaea/Agrioceros zelaea :
Agrioceros zelaea est un papillon de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1906. On le trouve au Sri Lanka. L'envergure est d'environ 30 mm (1,2 po). Les ailes antérieures sont jaune ocre profond avec treize points noirs : un au milieu de la base, deux petits sous la costa près de la base, un dans le disque à un sixième, un sous la costa au-delà d'un quart, un sous la plier aux deux cinquièmes, un dans le disque au-dessus du milieu, cinq dans un groupe postérieur dans le disque et un sur le tornus. Il y a une bande noire interrompue deux fois le long de la moitié supérieure du termen. Les ailes postérieures sont jaune ocre pâle.
Agriochère/Agriochère :
Agriochoerus est un genre éteint d'herbivores scansoriaux de la famille des tylopodes Agriochoeridae, endémique d'Amérique du Nord. Agriochoerus et d'autres agriochoerids possédaient des griffes, ce qui est rare chez Artiodactyla, en plus d'être probablement scansoriaux. Agriochoerus a été décrit pour la première fois en 1869.Agriochoerus a vécu à la fin de l'Éocène et à l'Oligocène. Il était de taille moyenne, la masse corporelle estimée pour A. antiquus étant d'environ 85 kg (187,4 lb).
Agriocleptus/Agriocleptus :
Agriocleptus est un petit genre de punaises assassines (insectes appartenant à la famille des Reduviidae). Le genre se compose de 8 espèces décrites, qui se trouvent toutes en Amérique centrale et en Amérique du Sud.
Agriocnemidines/Agriocnemidines :
Les Agriocnemidinae sont une sous-famille de la famille des demoiselles Coenagrionidae. Les demoiselles de cette sous-famille sont de très petite taille. Les cinq genres contiennent 63 espèces.
Agriocnemis/Agriocnemis :
Agriocnemis est un genre de demoiselles de la famille des Coenagrionidae. Agriocnemis est largement répandu en Afrique, en Asie du Sud-Est, en Indonésie, en Australie et dans les îles du Pacifique. Ce sont de petits insectes, communément appelés feu follets.
Agriocnemis argentea/Agriocnemis argentea :
Agriocnemis argentea est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae, communément appelée feu follet argenté. C'est une petite demoiselle; le mâle, à maturité, est couvert d'une pruine blanche. Il est endémique du nord de l'Australie où il habite à la fois les eaux calmes et courantes.
Agriocnemis dobsoni/Agriocnemis dobsoni :
Agriocnemis dobsoni est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae, communément appelée feu follet tropical. C'est une petite demoiselle; les mâles matures ont une pruine blanche sur leur corps et une extrémité sombre sur leur queue. Il est endémique du nord-est de l'Australie, où il habite les mares et les marécages.
Agriocnemis exilis/Agriocnemis exilis :
Agriocnemis exilis est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve en Angola, au Botswana, au Burkina Faso, au Cameroun, en République Centrafricaine, au Tchad, en Côte d'Ivoire, en Egypte, en Ethiopie, en Gambie, au Ghana, en Guinée, au Kenya, au Libéria, à Madagascar, au Malawi, à l'Ile Maurice, au Mozambique, en Namibie, au Nigeria, à la Réunion, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Afrique du Sud, Tanzanie, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe et éventuellement Burundi.
Agriocnemis falcifera/Agriocnemis falcifera :
Agriocnemis falcifera, le fouet à masque blanc, est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est endémique de l'Afrique australe. Cette minuscule demoiselle se trouve dans les franges herbeuses des étangs et des mares et est grégaire. Elle mesure 23–27 mm de long avec une envergure de 23–30 mm. Les mâles et les femelles sont similaires; lorsqu'ils sont immatures, ils sont initialement tous rouge-orange, avec des stades ultérieurs rouge-orange sur les segments terminaux de l'abdomen uniquement; à maturité, seuls les appendices anaux sont rouge orangé. Le front a une bande blanchâtre qui va d'un œil à l'autre et les petites taches post-oculaires vertes sont reliées à l'arrière de la tête.
Agriocnemis femina/Agriocnemis femina :
Agriocnemis femina, le feu follet variable ou le feu follet à tête d'épingle, est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. C'est une petite demoiselle; les mâles matures ont une pruinescence blanche sur leur corps et une queue sombre. On le trouve depuis l'Inde, en passant par l'Asie du Sud-Est jusqu'aux îles du Pacifique. où il habite les piscines et les eaux stagnantes.
Agriocnemis gratiosa/Agriocnemis gratiosa :
Agriocnemis gratiosa est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve au Botswana, en République démocratique du Congo, au Kenya, à Madagascar, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, en Afrique du Sud, au Soudan, en Tanzanie, en Ouganda, en Zambie et peut-être au Burundi.
Agriocnemis inversa/Agriocnemis inversa :
Agriocnemis inversa est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve en République démocratique du Congo, à Djibouti, en Éthiopie, au Kenya, au Soudan et en Ouganda.
Agriocnemis keralensis/Agriocnemis keralensis :
Agriocnemis keralensis, Kerala dartlet, est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est endémique des Ghâts occidentaux en Inde.
Agriocnemis kunjina/Agriocnemis kunjina :
Agriocnemis kunjina est une espèce de demoiselle australienne de la famille des Coenagrionidae, communément appelée feu follet de Pilbara. C'est une petite demoiselle, endémique de la région de Pilbara en Australie occidentale, où elle habite les eaux calmes et courantes.
Agriocnemis maclachlani/Agriocnemis maclachlani :
Agriocnemis maclachlani est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve au Cameroun, en République du Congo, en Côte d'Ivoire, en Guinée équatoriale, au Gabon, en Gambie, au Ghana, en Guinée, au Libéria, au Nigeria, au Sénégal, en Sierra Leone et en Ouganda. Ses habitats naturels sont les forêts subtropicales ou tropicales humides des basses terres, les lacs d'eau douce, les lacs d'eau douce intermittents, les marais d'eau douce et les marais d'eau douce intermittents.
Agriocnemis minima/Agriocnemis minima :
Agriocnemis minima est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est distribué dans toute l'Indochine et peut être trouvé au Cambodge, en Thaïlande et à Singapour. Il se reproduit dans les marais et les habitats humides.
Agriocnemis palaeforma/Agriocnemis palaeforma :
Agriocnemis palaeforma est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve en Ouganda et peut-être au Cameroun. Ses habitats naturels sont les marécages, les marais d'eau douce et les marais d'eau douce intermittents. Il est menacé par la perte de son habitat naturel.
Agriocnemis pieris/Agriocnemis pieris :
Agriocnemis pieris, fléchette blanche, est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve en Inde et il est probable qu'il s'étende au Bangladesh.
Agriocnemis pinheyi/Agriocnemis pinheyi :
Agriocnemis pinheyi est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve au Mozambique, en Afrique du Sud, en Tanzanie, en Zambie, au Zimbabwe et peut-être au Malawi.
Agriocnemis pygmaea/Agriocnemis pygmaea :
Agriocnemis pygmaea (feu follet pygmée) est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est également connu sous le nom de nain errant, de fléchette pygmée ou de feu follet errant. Il est bien distribué à travers l'Asie et certaines parties de l'Australie.
Agriocnemis rubricauda/Agriocnemis rubricauda :
Agriocnemis rubricauda est une espèce de demoiselle australienne de la famille des Coenagrionidae, communément appelée feu follet à croupion rouge. C'est une petite demoiselle; le mâle a une extrémité rouge à sa queue. Il a été enregistré dans le nord de l'Australie où il habite des suintements marécageux et des marécages.
Agriocnemis sania/Agriocnemis sania :
Agriocnemis sania est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. On le trouve en Égypte, en Éthiopie, au Kenya et en Libye. Ses habitats naturels sont la savane sèche, les arbustes secs subtropicaux ou tropicaux, les sources d'eau douce, les lacs salins, les lacs salins intermittents et les marais salins.
Agriocnemis Splendissima/Agriocnemis Splendissima :
Agriocnemis splendideissima, la splendide fléchette, est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est distribué dans toute l'Inde et le Pakistan et peut également être présent au Bangladesh.
Agriocnemis thoracalis/Agriocnemis thoracalis :
Agriocnemis thoracalis est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae, on sait peu de choses sur cette espèce de demoiselle. Une note dans l'Australian Faunal Directory indique : l'holotype n'a pas les quatre derniers segments abdominaux et l'identité de l'espèce est donc incertaine. L'holotype, un spécimen mâle, se trouve au NHRM (Naturhistoriska Rijkmuseet, Suède). Il a été collecté dans la péninsule du Cap York, Queensland, Australie, lors de l'expédition scientifique suédoise d'Eric Mjöberg en Australie, 1910-1913, et décrit par Bror Yngve Sjöstedt en 1917.
Agriocnemis victoria/Agriocnemis victoria :
Agriocnemis victoria est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est originaire d'Afrique, où il est répandu dans les pays occidentaux et centraux du continent. Ses noms communs incluent feu follet Victoria et petit feu follet à queue en pince. Cette espèce se trouve dans les marécages. Il n'y a pas de menaces majeures, mais il peut être affecté par la pollution et la perte d'habitat au profit de l'agriculture et du développement.
Agriocnemis zerafica/Agriocnemis zerafica :
Agriocnemis zerafica est une espèce de demoiselle de la famille des Coenagrionidae. Il est originaire d'Afrique, où il est répandu dans les pays du centre et de l'ouest du continent. Il est connu sous le nom commun de feu follet du Sahel. Cette espèce est présente dans les marécages et les mares des régions sèches. Il n'y a pas de menaces majeures, mais il peut être affecté par la pollution et la perte d'habitat au profit de l'agriculture et du développement.
Agriocoris/Agriocoris :
Agriocoris est un genre monotypique de punaises assassines (famille des Reduviidae), contenant une seule espèce, Agriocoris flavipes. Il est largement répandu dans toute l'Amérique centrale et du Sud.
Agrioglypta/Agrioglypta :
Agrioglypta est un genre de papillons de nuit de la famille des Crambidae.
Agrioglypta buxtoni/Agrioglypta buxtoni :
Agrioglypta buxtoni est un papillon de la famille des Crambidae. On le trouve aux Samoa.
Agrioglypta deliciosa/Agrioglypta deliciosa :
Agrioglypta deliciosa est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve aux îles Salomon, ainsi qu'en Nouvelle-Guinée et en Australie, où on le trouve dans l'extrême nord tropical du Queensland. L'envergure est d'environ 25 mm. Les ailes antérieures ont un motif de bandes et de triangles blancs et bruns.
Agrioglypta enneactis/Agrioglypta enneactis :
Agrioglypta enneactis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve aux Fidji.
Agrioglypta eurytusalis/Agrioglypta eurytusalis :
Agrioglypta eurytusalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae décrit par Francis Walker en 1859. On le trouve dans le sud de l'Inde, au Sri Lanka, à Bornéo, au Cambodge, en Thaïlande, à Taïwan, au Japon et en Australie, où il a été signalé dans le nord du Queensland. L'envergure est d'environ 30 mm. Les ailes antérieures ont un motif de bandes et de triangles blancs et bruns. Les ailes postérieures sont blanches avec une marge brune.
Agrioglypta excelsalis/Agrioglypta excelsalis :
Agrioglypta excelsalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae décrit par Francis Walker en 1866. On le trouve à Sulawesi, sur l'île de Lifou, ainsi qu'au Bhoutan, en Thaïlande, à Sumatra, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Samoa et en Australie, où il a été l'Australie occidentale , Queensland et nord de la Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 20 mm. Les ailes antérieures sont blanches avec un motif brun. Les ailes antérieures et postérieures ont une marge blanche. Les larves se nourrissent des feuilles des espèces de Ficus, notamment Ficus coronata, Ficus macrophylla et Ficus opposita. Ils se nourrissent de l'intérieur d'un abri fait de feuilles reliées par de la soie.
Agrioglypta itysalis/Agrioglypta itysalis :
Agrioglypta itysalis est un papillon nocturne de la famille des Crambidae. On le trouve en Asie, notamment en Inde et à Bornéo. L'envergure est d'environ 30 mm. Les ailes antérieures sont brunes avec des taches blanches et les ailes postérieures sont blanches avec une large marge brune. Il ressemble à Glyphodes bivitralis.
Agrioglypta juvenalis/Agrioglypta juvenalis :
Agrioglypta juvenalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve aux Samoa.
Agrioglypta malayana/Agrioglypta malayana :
Agrioglypta malayana est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve à Taïwan.
Agrioglypta proximalis/Agrioglypta proximalis :
Agrioglypta proximalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae. On le trouve aux îles Salomon, où il a été signalé sur l'île de Rennell.
Agriolypta samoana/Agrioglypta samoana :
Agrioglypta samoana est un papillon de nuit de la famille des Crambidae décrit pour la première fois par Charles Swinhoe en 1906. On le trouve aux Samoa.
Agrioglypta zelimalis/Agrioglypta zelimalis :
Agrioglypta zelimalis est un papillon de nuit de la famille des Crambidae décrit par Francis Walker en 1859. On le trouve en Inde, au Sri Lanka, en Indonésie (Sumatra, Bornéo), en Nouvelle-Calédonie et en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est de 24– 26 millimètres. Les ailes antérieures sont blanc brillant avec des lignes brunâtres. Les ailes postérieures sont d'un blanc éclatant.
Agriolimacidae/Agriolimacidae :
Les Agriolimacidae sont une famille de petites et moyennes limaces terrestres, ou escargots sans coquille, mollusques gastéropodes pulmonaires terrestres.
Agriomandre/Agriomandra :
Agriomandra ( grec : Αγριόμαντρα , «enclos sauvage ou enceinte sauvage»), est un îlot grec inhabité de la mer Égée . Il est situé au large de la côte nord de la Crète, juste au nord-est de Pachia Ammos et à l'ouest de Kavousi. Sur le plan administratif, il se situe dans la municipalité d'Ierapetra de Lasithi.
Agriomélisse/Agriomélisse :
Agriomelissa est un genre de papillons de nuit de la famille des Sesiidae.
Agriomelissa aethiopica/Agriomelissa aethiopica :
Agriomelissa aethiopica est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu d'Éthiopie.
Agriomelissa amblyphaea/Agriomelissa amblyphaea :
Agriomelissa amblyphaea est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu du Kenya.
Agriomelissa brevicornis/Agriomelissa brevicornis :
Agriomelissa brevicornis est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu du Cameroun.
Agriomelissa malagasy/Agriomelissa malagasy :
Agriomelissa malagasy est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu de Madagascar.
Agriomelissa ursipes/Agriomelissa ursipes :
Agriomelissa ursipes est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu de Somalie et d'Afrique du Sud.
Agriomelissa victrix/Agriomelissa victrix :
Agriomelissa victrix est un papillon nocturne de la famille des Sesiidae. Il est connu du Cameroun.
Agriomorpha/Agriomorpha :
Agriomorpha est un genre d'ailes plates du sous-ordre des demoiselles Zygoptera, famille des Rhipidolestidae.
Agriomorpha fusca/Agriomorpha fusca :
Agriomorpha fusca est une espèce commune de demoiselle de la famille des demoiselles à ailes plates Rhipidolestidae. Il est communément appelé le visage jaune chinois. Agriomorpha fusca se repose avec ses ailes repliées tandis que de nombreuses demoiselles apparentées se reposent avec leurs ailes déployées à plat. Cette espèce se trouve en Chine (Guangdong, Guangxi, Hong Kong et Hainan).
Agriomyia/Agriomyia :
Agriomyia est un genre de guêpe de l'ordre des hyménoptères.
Agrionie/Agrionie :
Agrionia était une ancienne fête religieuse grecque en l'honneur de Dionysus Agrionius. Elle était célébrée chaque année, en particulier à Orchomenus en Béotie. Selon Plutarque, l'agrionie était célébrée la nuit avec seulement des femmes accompagnées des prêtres de Dionysos, qui portaient souvent des vêtements noirs. Les femmes ont fait semblant de rechercher Dionysos et ont ensuite déclaré qu'il s'était enfui chez les Muses et s'y était caché. Après cela, ils se sont régalés et ont commencé à présenter et à résoudre des énigmes. Selon la légende, les Minyades ou Oleiai (Ὀλεῖαι), les filles du roi Minyas d'Orchomenus, qui avaient méprisé les rites dionysiaques, ont été saisies du désir de manger la chair humaine d'un de leurs enfants. Ils tirèrent au sort pour décider lequel de leurs enfants ils mangeraient et choisirent Hippase, fils de Leucippe. Plutarque explique également que la fête comprenait un sacrifice humain. Lors de ce festival, il était à l'origine de la coutume pour le prêtre du dieu de poursuivre une femme de la famille Minyan avec une épée nue et de la tuer. Cette pratique a ensuite été abandonnée après l'apparition de mauvais présages.
Agrionius/Agrionius :
Agrionius ( grec ancien : Ἀγριώνιος ) était une épithète du dieu grec Dionysos , sous lequel il était adoré à Orchomenus en Béotie , et dont son festival, l' Agrionia , à cet endroit tirait son nom. L'épithète elle-même signifie "féroce" et est dérivée d'un mot racine grec indiquant des choses relatives à la nature. On pense qu'il représente le penchant de Dionysos pour la sauvagerie et les bêtes sauvages.
Agrionoptera/Agrioptère :
Agrionoptera est un genre de libellules de la famille des Libellulidae. Des espèces d'Agrioptères se trouvent en Inde, en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique.
Agrionoptera insignis/Agrioptère insignis :
Agrionoptera insignis est une espèce de libellule de la famille des Libellulidae. Il est originaire d'une grande partie de l'Asie orientale et de l'Océanie, se produisant aussi loin au nord que le Japon et aussi loin au sud que l'Australie. Il est commun dans la majeure partie de son aire de répartition. La circonscription de l'espèce n'est pas entièrement claire, donc si l'espèce est redécrite, son statut peut changer. Les noms communs incluent grenadier. Le mâle de cette espèce mesure généralement de 37 à 41 millimètres de long, l'aile postérieure d'environ 28 à 30 millimètres de long. Le thorax est vert métallique avec des marbrures jaunes. Les yeux sont bruns et jaunes. L'abdomen est principalement rouge avec une pointe noire. L'abdomen de la femelle est de couleur plus terne. Cette espèce vit dans des zones marécageuses, y compris des habitats perturbés.
Agrionoptera insignis_allogenes/Agrionoptera insignis allogenes :
Agrionoptera insignis allogenes connu sous le nom de red swampdragon est une sous-espèce de libellule de la famille des Libellulidae. On le trouve en Australie, en Nouvelle-Guinée, aux îles Salomon et peut-être en Nouvelle-Calédonie. L'habitat habituel d'Agrioptères insignis allogènes se situe à proximité d'étangs ombragés, de criques et de marécages. Il est de taille moyenne (envergure 70 mm, longueur 40 mm), avec des marques jaunes et noires proéminentes sur son synthorax, et un abdomen rougeâtre ou orange avec une pointe noire. Le front est d'un vert métallique brillant. Son aire de répartition en Australie s'étend de l'extrémité supérieure du Territoire du Nord, à travers le nord de l'Australie jusqu'à mi-chemin sur la côte est de la Nouvelle-Galles du Sud. L'espèce n'a pas encore été évaluée dans la liste rouge de l'UICN, mais est répertoriée dans le catalogue de la vie
Agrionoptera longitudinalis/Agrioptère longitudinalis :
Agrionoptera longitudinalis est une espèce de libellule de la famille des Libellulidae. Elle est originaire d'Indonésie, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Queensland en Australie. Il est commun, voire abondant dans certaines régions. Cette espèce peut être trouvée dans la plupart des types d'eau stagnante, y compris les mares et les trous d'arbres. Il s'adapte aux habitats perturbés et peut vivre et se reproduire dans des types d'habitats aquatiques artificiels.
Agrionoptera longitudinalis_biserialis / Agrionoptera longitudinalis biserialis :
Agrionoptera longitudinalis biserialis connu sous le nom de swampdragon rayé est une sous-espèce de libellule de la famille des Libellulidae. On le trouve en Australie et en Nouvelle-Guinée. Son habitat habituel se situe à proximité de mares ombragées et de trous d'arbres. Agrionoptera longitudinalis biserialis est une grande libellule (envergure 100 mm, longueur 55 mm), avec une bande jaune proéminente sur son synthorax et des marques jaunes sur un abdomen foncé. Le front est d'un vert métallique brillant. Son aire de répartition en Australie s'étend de la pointe de la péninsule du Cap York aux environs de Rockhampton sur la côte centrale du Queensland. L'espèce n'a pas encore été évaluée dans la liste rouge de l'UICN, mais est répertoriée dans le catalogue de la vie
Agrionympha/Agrionympha :
Agrionympha est un genre de petits papillons métalliques primitifs de la famille des Micropterigidae.
Agrionympha capensis/Agrionympha capensis :
Agrionympha capensis est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par Whalley en 1978. Il est connu d'Afrique du Sud, où on le trouve dans les districts du Cap occidental et oriental. La longueur des ailes antérieures est de 2,6 à 3 mm pour les mâles et de 2,9 à 3,4 mm pour les femelles. Des adultes ont été trouvés sur une végétation basse de macchia (ou fynbos) dans la région du Cap.
Agrionympha fuscoapicella/Agrionympha fuscoapicella :
Agrionympha fuscoapicella est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que de Hogsback dans le Cap oriental. Il se produit dans les hautes forêts tropicales denses, sous la canopée, mais dans les puits de lumière et les marges où le sol forestier est humide et le périphyton est présent. La longueur des ailes antérieures est d'environ 3 mm pour les mâles et de 3,4 à 3,5 mm pour les femelles.
Agrionympha jansella/Agrionympha jansella :
Agrionympha jansella est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que des chutes de Karkloof dans le Cap oriental. La longueur des ailes antérieures est d'environ 3,2 mm pour les femelles.
Agrionympha karoo/Agrionympha karoo :
Agrionympha karoo est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que du Cap oriental. Il vit parmi les espèces d'Adiantum et d'autres fougères sur les berges rocheuses des ruisseaux où les infiltrations maintiennent une croissance très limitée des hépatiques thalloses et des mousses dans un environnement autrement chaud et aride. La longueur des ailes antérieures est d'environ 2,5 mm pour les mâles et de 2,6 mm pour les femelles.
Agrionympha kroonella/Agrionympha kroonella :
Agrionympha kroonella est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que des chaînes du Drakensberg dans la province de Mpumalanga. L'habitat se compose de fougères humides et d'arbustes bas entre une forêt plus haute et une végétation de type fynbos à basse altitude. La longueur des ailes antérieures est de 3,1 à 3,3 mm pour les mâles et les femelles.
Agrionympha pseliacma/Agrionympha pseliacma :
Agrionympha pseliacma est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que des chutes de Karkloof au Kwazulu-Natal. Il a été observé à l'ombre d'arbres très hauts avec de petites taches de soleil à l'entrée d'un kloof. La longueur des ailes antérieures est d'environ 3 mm pour les mâles et d'environ 3,4 mm pour les femelles.
Agrionympha pseudovari/Agrionympha pseudovari :
Agrionympha pseudovari est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que du Western Cape. Son habitat consiste en un kloof de grès profond où l'infiltration d'humidité a permis la croissance d'hépatiques. La longueur des ailes antérieures est d'environ 3,5 mm pour les femelles.
Agrionympha sagittella/Agrionympha sagittella :
Agrionympha sagittella est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par George W. Gibbs et Niels P. Kristensen en 2011. On le trouve en Afrique du Sud, où il est connu des forêts de Hogsback et de Ngadu dans le Cap oriental. Il a été observé parmi les fougères, les graminées et les arbustes sur des berges ensoleillées humides où les hépatiques sont visibles et le long des routes ou des pistes ensoleillées à des altitudes comprises entre 940 et 1 300 mètres. La longueur des ailes antérieures est de 3,2 à 3,5 mm pour les mâles et de 3,6 à 3,8 mm pour les femelles.
Agrionympha vari/Agrionympha vari :
Agrionympha vari est une espèce de papillon de nuit appartenant à la famille des Micropterigidae. Il a été décrit par Whalley en 1978. On le trouve en Afrique du Sud, où il n'est connu que du Mariepskop dans la province de Mpumalanga. La longueur des ailes antérieures est d'environ 3,5 mm pour les femelles.
Agriopas/Agriopas :
Agriopas était un écrivain de la Grèce antique mentionné par Pline l'Ancien. Il était l'auteur d'un récit des vainqueurs olympiques, appelé les Olympionicae. Sa date exacte est inconnue. Agriopas est aussi parfois cité par des auteurs sur la mythologie des loups-garous. Ces écrivains ont transmis le récit d'Agriopas sur Démaenetus de Parrhasia qui, lors des sacrifices arcadiens pour la fête de Zeus Lycaeus, a goûté les viscères d'un enfant humain et s'est transformé en loup pendant dix ans. À la fin de ces dix années, il est censé redevenir un homme et a participé aux Jeux olympiques antiques. Agriopas figurait également dans certains manuscrits de Pline donné comme le nom du père de Cinyras, plutôt qu'Apollon. Que ce soit authentique ou une erreur reste un sujet de débat.
Agriophanes/Agriophanes :
Agriophanes est un genre de papillons nocturnes appartenant à la sous-famille des Olethreutinae de la famille des Tortricidae, avec une seule espèce trouvée en Inde.
Agriophara/Agriophara :
Agriophara est un genre de papillons de nuit de la sous-famille Stenomatinae. Le genre a été érigé par Rudolph Rosenstock en 1885.
Agriophara asaphes/Agriophara asaphes :
Agriophara asaphes est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1948. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophara atratella/Agriophara atratella :
Agriophara atratella est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1866. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est de 15 à 19 mm. Les ailes antérieures sont fuscous foncées, légèrement violettes brillantes, avec quelques écailles gris blanchâtre éparses. Le disque est irrégulièrement mêlé de noir, tendant à former de courtes stries sur les nervures. Il y a un tout petit point blanchâtre, parfois obsolète, dans le disque aux deux tiers. Il y a une série de taches noirâtres indistinctes sous la côte d'un quart à près de l'apex, puis recourbées près de la marge postérieure jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures sont gris clair.
Agriophara axesta/Agriophara axesta :
Agriophara axesta est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1890. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale. L'envergure est de 19 à 21 mm. Les ailes antérieures sont gris fuscous, irritées de blanc et avec une courte strie noire atténuée très oblique à partir de la base de la côte, bordée de blanc en dessous vers la base. Il y a trois séries transversales de marques très obscures formées par une irroration noirâtre, la première presque droite, d'un quart de la costa au pli sous-médian avant le milieu, la seconde du milieu de la costa très obliquement vers l'extérieur disque aux trois quarts, où il est courbé brusquement autour et se termine dans le disque aux deux tiers, avec quelques marques irrégulières en dessous. Le troisième se trouve à partir des deux tiers de la costa très obliquement vers l'extérieur, près de l'apex courbé et continué près de la marge postérieure jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures sont gris fuscous, plus claires vers la base.
Agriophara biornata/Agriophara biornata :
Agriophara biornata est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophara bradleyi/Agriophara bradleyi :
Agriophara bradleyi est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Capnodes Agriophara/Capnodes Agriophara :
Agriophara capnodes est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1890. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale. L'envergure est de 23–25 mm. Les ailes antérieures sont fuscous, densément irrouillées de fuscous foncé. Il y a une série de légères marques sombres longitudinales avant la marge postérieure. Les ailes postérieures sont blanchâtres-fuscous, vers l'apex un peu plus sombre.
Agriophara cendrillon/Agriophara cendrillon :
Agriophara cendrillon est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Newman en 1856. On le trouve en Australie, où il a été signalé à Victoria et en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 35 mm. Les ailes antérieures sont gris cendré, irritées de noir, le disque avec plusieurs courtes stries noires. Il y a une série incurvée de taches noirâtres lunaires près de la marge postérieure et une rangée marginale postérieure de points noirs. Les ailes postérieures sont d'un gris plus clair.
Agriophara cinerosa/Agriophara cinerosa :
Agriophara cinerosa est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Rudolph Rosenstock en 1885. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud, Victoria et l'Australie du Sud. L'envergure est de 20 à 22 mm. Les ailes antérieures sont fuscous, densément irrégulièrement irriguées de blanc et de noir et avec une courte strie noirâtre indistincte très oblique à partir de la base de la côte. Il y a deux stries obliques plus foncées très obscures de la costa au tiers et au milieu. Il y a une strie longitudinale plus sombre et mal définie très obscure dans le disque sous le milieu de la base à la marge postérieure, finement atténuée vers l'avant, obscurément interrompue aux deux tiers. Au-dessus de l'interruption se trouve un point blanc obscur, suivi d'écailles noires. Les ailes postérieures sont gris fuscous clair, plus foncées vers l'apex.
Agriophara confertella/Agriophara confertella :
Agriophara confertella est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland, la Nouvelle-Galles du Sud et le Territoire de la capitale australienne. L'envergure est d'environ 27 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres, partiellement teintées de gris pâle et finement irriguées (tachetées) de noirâtre. Il y a une tache brune en forme de fascia oblique à partir de la costa d'environ un tiers, quelque peu dilatée vers le bas, atteignant au-dessous du milieu du disque, contenant une suffusion noirâtre vers son extrémité inférieure. Une tache brunâtre arrondie se trouve dans le disque environ aux trois quarts, y compris une strie noirâtre imprégnée longitudinale, et confluente vers l'arrière avec une tache brune plus petite au milieu de la marge postérieure. Il y a une ligne fuscous sinuée du milieu de la costa au centre de la tache aux trois quarts et une ligne denticulée noirâtre-fuscous mal définie des deux tiers de la costa à la marge interne avant l'angle anal, très fortement courbée vers l'extérieur de manière à se rapprocher de la marge tout au long, suivie sur la costa par deux ou trois petites taches de suffusion brunâtre. Les ailes postérieures sont fuscous, un peu plus claires vers l'avant.
Agriophara coricopa/Agriophara coricopa :
Agriophara coricopa est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1897. On le trouve en Nouvelle-Zélande. L'envergure est d'environ 28 mm. Les ailes antérieures sont ocre blanchâtre, avec quelques écailles fuscous sombres éparses. Le second stigmate discal est minuscule et noirâtre. Il y a une ligne angulée de points noirs fuscous plutôt proches et parallèles au termen. Les ailes postérieures sont blanchâtres ternes. En 1988, JS Dugdale a mis cette espèce en synonymie avec Agriophara colligatella.
Agriophara cremnopis/Agriophara cremnopis :
Agriophara cremnopis est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1894. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est d'environ 26 mm. Les ailes antérieures sont noires, avec deux fines lignes irrégulières, à peine perceptibles, plus noires, bordées antérieurement de quelques écailles blanchâtres. Il y a une rangée de points noirs en dessous du milieu de la costa, continue dans une courbe autour de l'angle anal, les trois antérieurs légèrement bordés antérieurement de blanchâtre. Une rangée de très petits points blanchâtres sur la côte du milieu au milieu de la marge postérieure, obscurcis sur la marge postérieure. Les ailes postérieures sont grises, couvertes de pâles fuscous postérieurement.
Agriophara curta/Agriophara curta :
Agriophara curta est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Thomas Pennington Lucas en 1900. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est d'environ 15 mm. La marge postérieure des ailes antérieures est blanche, diffuse de gris, avec des nuances fuscous et de fines lignes et points noirs. La ligne costale est fuscous, une ligne noire de points partant de la base de la costa sur une courte distance le long de la médiane et une suffusion fuscous longitudinale avec des lignes noires irrégulièrement dispersées, plus près de la marge interne que de la costa. Il y a un demi-cercle extérieur de points noirs aux trois quarts de la marge intérieure jusqu'à la médiane, cela se poursuit le long de l'intérieur et parallèlement à la marge arrière jusqu'aux trois quarts de la costa, une ligne fuscous diffuse incurvée avec des points noirs d'un tiers de la costa au milieu de la bande médiane longitudinale. La ligne marginale postérieure est fuscous. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, avec les nervures gris plus foncé.
Agriophara diminuta/Agriophara diminuta :
Agriophara diminuta est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Rudolph Rosenstock en 1885. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale et en Tasmanie. L'envergure est de 16 à 18 mm. Les ailes antérieures sont gris fuscous, irritées de blanchâtre et avec un court tiret noirâtre sous la côte près de la base, et un autre sur le pli sous-médian au tiers. Il y a trois séries transversales de marques obscures formées par une irroration noirâtre. La première ligne droite, d'un quart de la costa aux trois quarts de la marge intérieure, la seconde du milieu de la costa très obliquement vers l'extérieur aux trois quarts du disque, puis fortement angulée et continuée jusqu'au milieu de l'intérieur marge, croisant la première sur la pliure. Le troisième se trouve à partir des trois cinquièmes de la costa très obliquement vers l'extérieur jusqu'à près de l'apex, puis courbé près de la marge postérieure jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures sont grises, un peu plus foncées vers l'apex.
Agriophara discobola/Agriophara discobola :
Agriophara discobola est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1898. On le trouve en Australie, où il a été enregistré depuis Victoria. L'envergure est de 25 à 28 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres densément irritées de gris, et avec quelques écailles noirâtres. Il y a une strie irrégulière bien marquée de la base de la costa le long du pli jusqu'au-delà du milieu du disque, immédiatement au-delà se trouve une tache circulaire brunâtre dans le disque aux deux tiers, bordée vers l'arrière de noirâtre et une ligne oblique interrompue de la costa à un quart à la ligne centrale, ainsi qu'une autre plus obscure de la costa à deux cinquièmes. Il y a une rangée circulairement incurvée de points noirâtres dans le disque au-delà de la tache brunâtre. Les ailes postérieures sont gris foncé.
Dyscapnie d'Agriophara/dyscapnie d'Agriophara :
Agriophara dyscapna est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1917. On le trouve en Australie, où il a été enregistré depuis Victoria. L'envergure est d'environ 25 mm. Les ailes antérieures sont sombres et irritées d'écailles blanchâtres, qui tendent à former des lignes longitudinales. Les ailes postérieures sont grises.
Agriophara fascifera/Agriophara fascifera :
Agriophara fascifera est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1890. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est de 13–14 mm. Les ailes antérieures sont blanches, finement irriguées de noir et grossièrement de fuscous, tendant à former de courtes stries longitudinales. Il y a une strie un peu plus foncée légèrement définie du milieu de la costa très obliquement vers l'extérieur jusqu'aux quatre cinquièmes du disque, puis fortement angulée et continue jusqu'au milieu de la marge intérieure. Une série de petites marques longitudinales sombres se trouve à partir des deux tiers de la costa très obliquement vers l'extérieur jusqu'à près de l'apex, puis recourbées près de la marge postérieure jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures des mâles sont blanchâtres, semi-transparentes et grises vers l'apex. Chez les femelles, ils sont gris, plus pâles et finement écaillés vers l'avant.
Agriophara gravis/Agriophara gravis :
Agriophara gravis est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud et en Tasmanie. L'envergure est de 26 à 27 mm. Les ailes antérieures sont gris fuscous, densément irritées de blanc et avec quelques courtes stries d'écailles noirâtres sur les nervures du disque et vers la marge postérieure, ces dernières formant une série transversale fortement incurvée. Il y a un point noirâtre dans le disque avant les deux tiers et une tache foncée fusqueuse immédiatement au-delà, et une plus petite au milieu de la marge postérieure, presque confluente. Les ailes postérieures sont gris fuscous, plus claires vers l'avant.
Hétérochrome Agriophara/Hétérochrome Agriophara :
Agriophara heterochroma est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophara horridula/Agriophara horridula :
Agriophara horridula est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1890. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres-ocre, densément irrouillées de lumière fuscous et blanchâtre et avec une barre transversale oblique d'écailles surélevées dans le disque aux deux cinquièmes, et une barre similaire directe aux deux tiers, ainsi qu'une strie fuscous indistincte du costa à un quart de l'apex de la première barre, et un autre du milieu de la costa à l'apex de la seconde. Il y a un court tiret fuscous dans le disque sous le milieu et une série fortement incurvée de petites taches fuscous sous-confluentes de la costa au-delà du milieu jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures sont ocre-blanchâtres, postérieurement légèrement teintées de fuscous.
Agriophara hyalinota/Agriophara hyalinota :
Agriophara hyalinota est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1899. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale et dans le Queensland. L'envergure est de 36 à 40 mm. Les ailes antérieures sont gris cendré pâle avec le bord costal extrême ocre-blanchâtre. Il y a une tache fuscoususe diffuse au tiers de la marge interne et un gros point noirâtre à l'extrémité de la cellule, ainsi qu'un point fuscous irrégulier dans le disque, au tiers de la base. Il y a aussi une rangée de taches fuscous plutôt mal définies, sous la costa au milieu, courbées autour de l'apex, le long de la marge postérieure jusqu'à l'angle anal. Les ailes postérieures sont ocre pâle chez les mâles et ocre grisâtre chez les femelles, quelque peu infusées autour de l'apex et de la marge postérieure.
Agriophara leptosemela/Agriophara leptosemela :
Agriophara leptosemela est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale, dans le Territoire de la capitale australienne, en Nouvelle-Galles du Sud et dans le Queensland. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont gris cendré, avec des marques noires bien définies. Les veines ont tendance à être striées de noirâtre et il y a une tache diffuse sur la côte à environ un tiers et une autre similaire sur la côte avant le milieu, toutes deux indiquant des fascias inexprimés. Il y a une ligne mince de la base de la costa à l'angle anal. Un autre similaire est placé immédiatement en dessous, mais n'atteignant pas la base ou l'angle anal, et une troisième strie similaire se trouve de la base jusqu'à près de l'angle anal, se terminant par une plaque d'écailles imprégnée. Un point diffus se trouve à mi-chemin dans le disque près de la terminaison de la première ligne et reposant sur son extrémité supérieure. Il y a une strie suffuse assez épaisse à la fin de la première strie jusqu'en dessous du milieu de la marge postérieure. Quelques écailles noires dispersées se trouvent au-dessus et en dessous. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre, plus foncées vers l'arrière.
Agriophara leucanthes/Agriophara leucanthes :
Agriophara leucanthes est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1898. On le trouve en Australie, où il a été enregistré dans le Queensland. L'envergure est de 14 à 16 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres avec des marques fuscous pâles. La base de la costa est fuscous et il y a un fascia obscur près de la base, ainsi qu'un deuxième fascia incurvé vers l'extérieur à partir de la costa à un cinquième du milieu de la marge intérieure. Il y a une tache plus foncée sur la costa aux deux cinquièmes et un fascia interrompu diffus de la costa aux trois cinquièmes jusqu'à l'angle anal. Une série de points a tendance à former un troisième fascia à partir de la costa aux quatre cinquièmes parallèlement à la marge postérieure de l'angle anal. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre.
Agriophara leucosta/Agriophara leucosta :
Agriophara leucosta est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1893. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Australie-Méridionale. L'envergure est de 24–27 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtre-gris cendré et le bord costal blanc comme neige partout, ainsi qu'une légère strie noirâtre oblique courte de la costa à un quart, et une autre similaire avant le milieu. Il y a une traînée longitudinale indistincte de près de la base jusqu'au-dessus de l'angle anal et une série incurvée de points noirâtres pâles de la costa aux trois quarts de l'angle anal parallèle à la marge postérieure. Les ailes postérieures sont grises, plus foncées chez les femelles.
Agriophara lévis/Agriophara lévis :
Agriophara levis est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1921. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est de 18 à 20 mm. Les ailes antérieures sont blanches avec des reflets lilas-fuscous, fuscous foncés irrigués et avec une courte ligne longitudinale d'écailles noirâtres partant de la base de la côte, et d'autres lignes similaires dispersées dans le disque. Les stigmates sont nuageux, d'irroration noirâtre, le plical plutôt obliquement au-delà du premier discal. Il y a une série oblique de deux ou trois petites taches d'irroration sombre de la costa au premier et au deuxième disque respectivement, et une série subterminale fortement incurvée de taches similaires près de la marge. Les ailes postérieures sont grises, plus claires vers la base.
Agriophara lysimacha/Agriophara lysimacha :
Agriophara lysimacha est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1915. On le trouve en Nouvelle-Guinée. L'envergure est d'environ 19 mm. Les ailes antérieures sont ocre-blanchâtre pâle avec une très petite marque sombre fuscous à la base de la costa, et un point sur le pli près de la base, ainsi qu'une série oblique très indistincte d'écailles sombres fuscous éparses et de marques diffuses d'un- cinquième de la costa à un point noir représentant le stigmate plical. Le deuxième stigmate discal est noir et il y a une tache fuscous sombre et nuageuse au milieu de la côte, où une teinte fuscous nuageuse indistincte court vers le dos aux trois cinquièmes, fortement incurvée vers l'extérieur autour du deuxième stigmate discal. Il y a une ligne fuscous fortement incurvée interrompue sur les veines des trois quarts de la costa au tornus. Il existe également une série terminale de points pointus. Les ailes postérieures sont blanchâtres.
Agriophara murinella/Agriophara murinella :
Agriophara murinella est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Francis Walker en 1864. On le trouve en Australie. Les adultes sont de couleur souris, avec les ailes allongées et légèrement arrondies aux extrémités. Les ailes antérieures sont sans marques et le bord extérieur est légèrement convexe et très oblique.
Agriophara musicolor/Agriophara musicolor :
Agriophara musicolor est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1930. On le trouve en Nouvelle-Guinée. L'envergure est de 23–24 mm. Les ailes antérieures sont vert clair avec une tache basale occupant un cinquième de l'aile plus ou moins couverte de fuscous foncé, le bord arrondi ou angulé. Il y a des taches fuscous foncées semi-ovales sur la costa à un tiers et au milieu, du premier un fascia oblique d'irroration noirâtre traversant l'aile à la strie dorsale, quelques saupoudrages noirâtres au-delà dans la partie supérieure du disque, certains taches indéfinies de suffusion blanchâtre des deux côtés du fascia. Il y a quatre petites taches sombres fuscous sous-confluentes séparées par du blanchâtre sur le tiers apical de la costa, où une ligne subterminale fuscous sombre fortement excurvée, fortement en retrait vers la costa, s'étend jusqu'avant le tornus, précédée d'une épaisse strie gris clair mélangé blanchâtre- le vert a continué le long du dos jusqu'à un quart. Il existe une série terminale de taches sombres fuscous. Les ailes postérieures sont gris-blanchâtre.
Agriophara neoxanta/Agriophara neoxanta :
Agriophara neoxanta est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1915. On le trouve en Nouvelle-Guinée et en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est d'environ 17 mm pour les mâles et 23 mm pour les femelles. Les ailes antérieures sont blanches, avec quelques écailles fuscous éparses et de petites taches fuscous foncées sur la côte à la base, au quart et au milieu. Les stigmates sont surélevés et fuscous foncés, le plical plutôt obliquement au-delà du premier discal, un point supplémentaire en dessous et un peu avant le deuxième discal et il y a une tache irrégulière fuscous et sombre fuscous au-dessus du tornus. Une série subterminale incurvée de petites taches fuscous nuageuses avec quelques écailles fuscous sombres se trouve des quatre cinquièmes de la costa au tornus et il y a une série de points fuscous parsemés de fuscous sombre autour de la partie postérieure de la costa et du termen. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre pâle.
Agriophara nephelopa/Agriophara nephelopa :
Agriophara nephelopa est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophara neuromètre/Agriophara neuromètre :
Agriophara neurometra est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1926. On le trouve à Bornéo. L'envergure est d'environ 28 mm. Les ailes antérieures sont blanches irrégulièrement parsemées de brun avec des marques brunes partiellement imprégnées de gris foncé. Il y a une certaine suffusion à la base de la costa et une fine raie sous le milieu depuis la base jusqu'à la première ligne. Il y a trois lignes transversales obliques mal définies ou interrompues s'élevant des petites marques costales, la première presque droite, d'avant un tiers de la costa au milieu du dos, la seconde de la costa avant le milieu fortement excurvée dans le disque autour du petit second stigmate discal et revenant au dos aux deux tiers, le troisième partant de la costa aux deux tiers fortement excurvé au dos avant le tornus. Les veines vers la costa sont marquées postérieurement par de courtes lignes gris foncé. Les ailes postérieures sont gris pâle.
Agriophara nodigera/Agriophara nodigera :
Agriophara nodigera est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres, densément irrorated avec fuscous foncé et avec des touffes arrondies soulevées d'écailles noirâtres et trois dans une ligne de dessous la costa à un sixième au-dessus de la marge intérieure à un tiers, trois ou quatre dans une ligne oblique de la costa à un tiers au-dessus du milieu de la marge intérieure. Juste à l'extérieur, il y a une tache ocre-brun dans le disque avant le milieu et il y a une ligne courbe plus obscure de points en relief à partir de la côte à mi-hauteur et avant l'angle anal. Juste au-delà se trouve une tache ocre-brun dans le disque aux deux tiers et il y a une série très obscure de points parallèles à la marge postérieure, non surélevés. Les ailes postérieures sont gris fuscous.
Agriophara parallela/Agriophara parallela :
Agriophara parallela est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophara parilis/Agriophara parilis :
Agriophara parilis est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. On le trouve en Nouvelle-Guinée. L'envergure est d'environ 18 mm. Les ailes antérieures sont blanches parsemées de gris pâle, avec des taches fuscous foncées dispersées et une série oblique de trois marques noires à partir de la base de la costa atteignant la moitié de l'aile. Il y a de petites taches noires sur la costa au quart et au milieu, où des lignes grises irrégulières interrompues obliques traversent l'aile, la première marquée du premier stigmate discal noirâtre, la seconde légèrement incurvée vers l'extérieur au-dessus du milieu et marquée en dessous avec deux petits points noirs placés transversalement représentant le deuxième stigmate discal, épaissi sur la partie inférieure, courant dans la ligne subterminale avant le dos. Il y a une ligne subterminale grise incurvée des quatre cinquièmes de la costa au dos avant le tornus et une fine ligne terminale d'irroration grise, sur la partie apicale de la costa formant trois ou quatre points gris foncé nuageux. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre.
Agriophara plagiosème/Agriophara plagiosème :
Agriophara plagiosema est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1898. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est de 16 à 18 mm. Les ailes antérieures sont blanchâtres, irritées de gris et avec quelques écailles noirâtres. Les marques sont noirâtres et il y a une très courte strie oblique à partir de la base de la costa et un fascia oblique bien visible de la costa à un tiers jusqu'au milieu de la marge intérieure, souvent en partie obsolète vers l'une ou l'autre des marges. Une courte raie oblique se trouve à partir du milieu de la costa, parfois continuée par une série de points jusqu'à une suffusion noirâtre au-dessus de l'angle anal, qui est cependant fréquemment obsolète. Il y a une série de points parallèles à la marge postérieure, souvent en partie obsolètes. Les ailes postérieures sont grises.
Agriophara platyscia/Agriophara platyscia :
Agriophara platyscia est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1908. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Tasmanie. L'envergure est d'environ 36 mm. Les ailes antérieures sont gris cendré-blanchâtre avec une large teinte longitudinale plus ou moins interrompue, de la base à l'apex, contenant plusieurs courtes stries allongées noirâtres étroites, celles vers le termen (où la teinte est plus foncée) étant particulièrement proéminentes. Le bord costal extrême est blanchâtre, d'avant le milieu jusqu'à l'apex. Les ailes postérieures sont gris clair-fuscous.
Agriophara poliopepla/Agriophara poliopepla :
Agriophara poliopepla est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alfred Jefferis Turner en 1898. On le trouve en Australie, où il a été enregistré dans le Queensland. L'envergure est de 16 à 22 mm. Les ailes antérieures sont grises densément irriguées d'écailles blanchâtres. Les marques sont grises et assez obscures et il y a un point sur la costa au quart, d'où procède une série de points obliques vers l'extérieur, le dernier sur le pli. Il y a un point sur la costa aux deux cinquièmes, à partir duquel s'étend une deuxième série de points obliques vers l'extérieur se terminant par un point plus grand dans le disque aux deux tiers. Une troisième série de points se trouve à partir de la costa aux trois cinquièmes, parallèlement à la marge postérieure jusqu'avant l'angle anal. Les ailes postérieures sont gris blanchâtre.
Agriophara polistis/Agriophara polistis :
Agriophara polistis est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1923. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 25 mm. Les ailes antérieures sont d'un blanc terne, légèrement couvertes de pâle fuscous et de trois fascias irréguliers, obliques et pâles-fuscous, atteignant plus de la moitié de l'aile. Le premier de la costa à un sixième, le second de la costa à environ un quart, le troisième de la costa au milieu et atteignant au-dessus du tornus. Il y a six points costaux équidistants sombres-fuscous, le premier au début du troisième fascia et le sixième à l'apex. À partir du cinquième point est émise une ligne fine, ondulée et fuscous de points diffus, la ligne en retrait sous la costa et se terminant au tornus. Il y a deux points fins fuscous à l'extrémité postérieure de la cellule, l'un au-dessus de l'autre. Les ailes postérieures sont fuscous blanchâtres pâles, plus foncées sur la partie apicale.
Agriophara salinaria/Agriophara salinaria :
Agriophara salinaria est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Edward Meyrick en 1931. On le trouve aux îles Salomon.
Agriophara tephroptera/Agriophara tephroptera :
Agriophara tephroptera est un papillon de nuit de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Oswald Bertram Lower en 1903. On le trouve en Australie, où il a été signalé en Nouvelle-Galles du Sud. L'envergure est d'environ 28 mm. Les ailes antérieures sont gris-cinéreux avec le bord costal extrême blanc d'un tiers à l'apex, plus prononcé en dessous. Il y a quatre séries de courbes plutôt obliques vers l'extérieur de marques fuscous transversales, la première d'un quart de la costa à un quart du dos, la seconde de la costa à environ un tiers à environ le milieu du dos, la troisième de la costa aux trois cinquièmes à l'angle anal et le quatrième plus fortement incurvé et mieux développé, de la costa aux trois quarts à l'angle anal et là rencontrant le troisième. Il y a une ligne noirâtre interrompue le long du termen. Les ailes postérieures sont ocre-blanchâtre pâle, légèrement teintées de fuscous.
Agriophara velitata/Agriophara velitata :
Agriophara velitata est un papillon de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Thomas Pennington Lucas en 1900. On le trouve en Australie, où il a été signalé dans le Queensland. L'envergure est de 22 à 24 mm. La marge postérieure des ailes antérieures est blanc crayeux, légèrement saupoudrée de gris clair, et rarement mais généralement parsemée de points noirs et gris fumé diffus. Il y a une fine ligne noire le long du quart basal de la costa et un point noir au centre de la base, avec un linéaire presque touchant, et un tiers au-delà au centre de l'aile. Une ligne sur la costa à un huitième forme la base d'une ligne oblique de points fins. Il y a une ligne en forme de poignard, au milieu de l'aile plus près de l'intérieur que de la marge costale, et s'étendant dans les taches et points diffus jusqu'à l'angle anal de la marge postérieure. Il y a aussi un point à la moitié de la costa, avec un point, et, après une interruption, une ligne de points, un point virgule, et une ligne d'espaces diffus et de points jusqu'à l'angle anal de la marge postérieure. Le tiers apical de la costa est irrégulièrement parsemé de lignes diffuses et de points plus ou moins faiblement marqués. Des points diffus dispersés se trouvent près de la marge postérieure. Les ailes postérieures sont gris fumé clair.
Agriophara virescens/Agriophara virescens :
Agriophara virescens est un papillon nocturne de la famille des Depressariidae. Il a été décrit par Alexey Diakonoff en 1954. On le trouve en Nouvelle-Guinée.
Agriophyllum/Agriophyllum :
Agriophyllum est un genre de plantes à fleurs de la famille des Amaranthaceae, originaire des régions arides d'Asie avec quelques occurrences en Europe de l'Est. Atteignant au maximum 1 m, elles sont précieuses comme fourrage et pour capter le sol éolien.
Agriopis/Agriopis :
Agriopis est un genre de papillons de nuit de la famille des Geometridae érigés par Jacob Hübner en 1825.
Agriopis aurantiaria/Agriopis aurantiaria :
Agriopis aurantiaria, l'ombre rare, est un papillon de la famille des Geometridae. Il a été décrit pour la première fois par Jacob Hübner en 1799 et on le trouve dans toute l'Europe, de l'Espagne à l'Europe centrale jusqu'à la Russie. Au sud, on le trouve de la Méditerranée occidentale à la mer Noire et au Caucase. Sa distribution septentrionale s'étend jusqu'au centre de la Fennoscandie. L'espèce peut être trouvée dans de nombreux endroits différents, y compris les forêts de feuillus, les vergers, les jardins ainsi que les parcs et les zones de peuplement. L'envergure est de 27 à 35 mm. Il existe un fort dimorphisme sexuel. Les mâles ont des ailes normalement développées. Les ailes antérieures sont jaune doré foncé ou jaune orangé à brun clair et parsemées de nombreuses écailles noires. Il y a trois bandes transversales brun-gris dont la plus externe est brisée. Parfois, il y a de grandes taches noires dans la zone postdiscale. Les ailes postérieures ont la même couleur de base que les ailes antérieures, mais sont cependant toujours plus claires avec deux fines lignes sombres. Les antennes sont doubles peignées en scie. Le mâle se distingue de ses congénères par sa couleur brun doré brillant. Forma comprennent — ab. fumipennaria Heilweger. Aile antérieure infusée (violet-brun), seule la frange est jaune ; aile postérieure également plus ou moins enfumée. mâle-ab. fasciata Linstoiv a une bande sombre distalement par rapport à la ligne postmédiane. Les femelles incapables de voler ont des ailes presque entièrement vestigiales, un corps maladroit, effilé à la fin de la forme du corps et sont gris brun. Les ailes tronquées sont grises avec deux croix noires. L'œuf est aplati à une extrémité, côtelé longitudinalement et violacé. La chenille est jaunâtre, tirant sur l'ocre, bordée de brun sur le dos et rayée de violacé sur les flancs. Le dessous est brun violacé foncé, tirant sur le noirâtre et rayé de jaunâtre. Les adultes volent d'octobre à novembre. Les larves se nourrissent de divers arbres à feuilles caduques, dont Betula, Quercus robur, Sorbus aucuparia, Rosa et Prunus padus.
Agriopis leucophaearia/Agriopis leucophaearia :
Agriopis leucophaearia, l'huissier du printemps, est un papillon de nuit de la famille des Geometridae. L'espèce a été décrite pour la première fois par Michael Denis et Ignaz Schiffermüller en 1775. Il s'agit d'une espèce paléarctique trouvée de l'Europe à l'Extrême-Orient russe, en Sibérie et au Japon, principalement dans les forêts de chênes et dans les landes à chênes à faible croissance. La couleur de fond des ailes est généralement blanchâtre. Les ailes antérieures sont brun rouge nuancé à la base et à l'extrémité, avec des lignes noires discontinues associées à des zones striées de noir. Les ailes postérieures du dessous sont pointillées de noir. Certains individus peuvent être plus foncés (taches brunes et noires) et il existe des variantes nommées. Voir Prout (1912–16). La femelle est sans ailes. Le mâle a une envergure de 10 à 30 mm. L'œuf est ovale allongé, pointu à une extrémité ; vert gazon clair. La larve plutôt trapue est verte avec des lignes jaunes et des taches dorsales brunes. Les adultes émergent des pupes hivernantes en février et mars. Les femelles grimpent sur les troncs d'arbres et les mâles volent faiblement vers eux. Les larves se nourrissent principalement de chêne (Quercus) mais aussi de Betula et de Rosa.
Agriopodes/Agriopodes :
Agriopodes est un genre de papillons de nuit de la famille des Noctuidae. Le genre a été érigé par George Hampson en 1908.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boxing at the 1908 Summer Olympics – Heavyweight

Box office_territory/Territoire de la billetterie : Un territoire au box-office, dans le contexte de l'industrie cinématographique,...