Rechercher dans ce blog

mercredi 9 mars 2022

Aglaia parksii


Agitations (album)/Agitations (album):
Agitations est le troisième album du groupe de punk rock Cobra Skulls, ainsi que leur premier album pour Fat Wreck Chords. L'album est sorti le 27 septembre 2011.
Agitateur (appareil)/Agitateur (appareil) :
Un agitateur est un dispositif ou un mécanisme permettant de mettre quelque chose en mouvement en secouant ou en remuant. Il existe plusieurs types de machines d'agitation, y compris les agitateurs de machine à laver (qui tournent d'avant en arrière) et les agitateurs magnétiques (qui contiennent une barre magnétique tournant dans un champ magnétique). Les agitateurs peuvent être de différentes tailles et variétés, selon l'application. En général, les agitateurs se composent généralement d'une roue et d'un arbre. Une roue à aubes est un rotor situé dans un tube ou un conduit fixé à l'arbre. Il aide à augmenter la pression afin que l'écoulement d'un fluide se fasse. Les agitateurs industriels modernes intègrent un contrôle de processus pour maintenir un meilleur contrôle sur le processus de mélange.
Agitateur (homonymie)/Agitateur (homonymie) :
Agitateur peut faire référence à :
Agitateur (film)/Agitateur (film) :
Agitator (荒ぶる魂たち, Araburu tamashii-tachi, également connu sous le nom de The Outlaw Souls) est un film japonais de 2001 réalisé par Takashi Miike.
Agitateur (journal)/Agitateur (journal) :
The Agitator était un journal radical publié par Jay Fox de l'anarchiste Home Colony dans l'État américain de Washington de 1910 à 1912. En 1913, le journal fut brièvement relancé sous le nom de The Syndicalist en tant qu'organe officiel de la Ligue syndicaliste d'Amérique du Nord de William Z. Foster. , date à laquelle il a d'abord été déplacé à Lakebay, Washington, puis à Chicago. The Agitator et son successeur ont été parmi les plus importants véhicules écrits des idées anarcho-syndicalistes en Amérique au cours de la décennie des années 1910.
Agitateurs/Agitateurs :
Les Agitators étaient un mouvement politique ainsi que des représentants élus de soldats, dont la New Model Army d'Oliver Cromwell, pendant la guerre civile anglaise. Ils étaient également connus sous le nom d'adjudateurs. De nombreuses idées du mouvement ont ensuite été adoptées par les Niveleurs.
Solutions Agitavit/Solutions Agitavit :
Agitavit Solutions doo (anciennement Agito doo) est une société informatique privée, créée en 2003 à Ljubljana, en Slovénie. Elle est spécialisée dans le développement de logiciels personnalisés et le conseil pour les solutions basées sur les systèmes et plates-formes Microsoft. En 2010, Agito a été choisi par Microsoft Corporation en tant que partenaire Microsoft de l'année pour l'Europe centrale et orientale et partenaire mondial de l'année finaliste dans la catégorie Custom Development Solutions - Smart Client Development. Agito est la première entreprise slovène jamais nominée comme finaliste dans un défi mondial des meilleurs partenaires Microsoft.
Agith Rajapaksha/Agith Rajapaksha :
Agith Rajapaksha (né le 17 juin 1995) est un joueur de cricket sri lankais. Il a fait ses débuts en première classe pour le Sri Lanka Army Sports Club lors du tournoi de Premier League 2018-2019 le 28 décembre 2018.
Agito/Agito :
Agito peut faire référence à :
Agitocoque/Agitocoque :
Agitococcus est un genre du phylum Bacillota (Bactérie).
Agiton/Agiton :
Agiton est un genre de papillon monotypique de la famille des Epermeniidae. Sa seule espèce, Agiton idioptila, se trouve en Australie, où elle a été signalée dans le Queensland. Le genre et l'espèce ont été décrits pour la première fois par Alfred Jefferis Turner en 1926. L'envergure est de 12 à 14 mm. Les ailes antérieures sont ocre fuscous avec quatre taches côtières ocre-blanchâtres étroites et allongées, la première avant le milieu, la seconde au-delà du milieu, la troisième aux trois quarts et la quatrième à mi-chemin entre celle-ci et l'apex. Il y a un point anté-apical noirâtre dans le disque, bordé antérieurement de blanc. Les ailes postérieures sont fuscous.
Agitoxine/Agitoxine :
L'agitoxine est une toxine présente dans le venin du scorpion Leiurus quinquestriatus hebraeus (scorpion jaune). D'autres toxines trouvées dans cette espèce comprennent la charybdotoxine (CTX). Le CTX est un proche homologue de l'agitoxine.
Agitpop/Agitpop :
Agitpop est un groupe d'art punk de Poughkeepsie, New York. Le groupe a été formé en 1981 et a commencé à faire de nombreuses tournées en 1983. Ils ont sorti quatre disques sur les labels Comm3, Twintone et Rough Trade. Ses membres incluent Mark LaFalce, John deVries et Rick Crescini. Le groupe faisait partie d'un mouvement pionnier dans la communauté musicale underground et était particulièrement connu pour ses styles de chansons inhabituels, son instrumentation et son contenu lyrique dans le genre rock. Les spectacles ont attiré des membres célèbres de la scène artistique new-yorkaise, dont le photographe de l'ère Pop Art Billy Name. Le portemanteau Agitpop est dérivé d'agitprop et est une conjugaison de « agitation pop », une étiquette désormais bien définie qui décrit comment la musique populaire affirme des idées et des opinions politiques. Les membres du groupe étaient amoureux de l'idée et des origines du mot de la révolution russe et en ont utilisé la répétition et la philosophie dans la culture pop. Agitpop en tant que terme peut être appliqué au nom du groupe lui-même, mais se traduit également bien dans le caractère des chansons elles-mêmes. Les membres d'Agitpop ont souvent décrit leur approche de la musique comme "une marque unique de pop fracturée, dérivée du démantèlement du rock tel que nous le connaissions". Au moment où Agitpop réalisait ses premiers disques, la description fonctionnait comme une définition par défaut de l'approche de la création musicale adoptée par le groupe, où l'amalgame provocateur avec de forts crochets mélodiques et des paroles poignantes prévalait. Fidèle à ses intentions et aux besoins de l'époque de redéfinir la musique rock, le groupe a été conséquent dans son approche et s'est forgé un style unique à l'époque. Les spectacles en direct étaient une extension naturelle de la philosophie que le groupe suivait. Les performances d'Agitpop étaient très conflictuelles. Ils ont aliéné le public ou l'ont attiré. Dans une critique de Trouser Press de l'un des spectacles au milieu des années 1980, l'approche stylistique unique d'Agitpop à la musique rock a été décrite avec la phrase « Libérez votre esprit… et votre cul suivra ». La critique les a suivis continuellement tout au long de l'existence du groupe. Qu'ils soient classés dans les catégories musicales de l'époque ou non, ils ont eu une forte influence sur de nombreux groupes plus jeunes, les inspirant à adopter une volonté de "démantèlement" ou d'émancipation du rock loin des instrumentations et des styles de chansons standard.
Agitpop (album)/Agitpop (album) :
Agitpop est le cinquième album studio du groupe canadien The Lowest of the Low. Pour le troisième album d'affilée, un nouveau bassiste est en vedette avec Greg Smith de The Weakerthans prenant la relève de longue date du collaborateur de Ron Hawkins, Derrick Brady. Le disque est vraiment un produit de son temps; une collection de chansons de protestation qui parlent de ce qui se passe dans le monde. L'auteur-compositeur Ron Hawkins explique: "Cela fait un moment que je n'ai pas ressenti le besoin de prendre le petit p dans la politique de mon écriture et de le mettre en majuscule. Mais avec le fascisme à nouveau en hausse dans le monde, il est temps d'appuyer sur 'verr. P une fois de plus." Avec le groupe signé sur un label majeur, Warner Music Canada, le groupe a eu le soutien nécessaire pour rechercher un producteur "nom" pour le projet et, en tant que grands fans de The Clash, ils ont ciblé Mick Jones. Lorsque cela n'a pas fonctionné, un ami commun a alors suggéré le producteur gagnant d'un Grammy, David Bottrill, sur le disque. Hawkins, qui a eu des problèmes la dernière fois que The Low a travaillé avec un producteur "nommé" (Don Smith) avait une bien meilleure connexion avec Bottrill et a dévoilé un plan agressif pour les sessions d'enregistrement. "Au début, j'ai dit 'D'accord, j'ai réservé quatorze jours en studio, nous allons faire quatorze chansons' et il m'a dit 'Ahhhh, c'est un putain de fou mec, tu sais, c'est vraiment ambitieux.' En fin de compte, ils ont enregistré 14 chansons en 19 jours. Hawkins a décrit le disque comme "des chansons sur la révolution et la redistribution… la libération, l'amour et la justice", écrites en réponse au monde actuel dans lequel nous vivons. ' que, pour la première fois dans l'histoire du groupe, plusieurs auteurs-compositeurs sont crédités. Auparavant, tout le matériel était écrit par Hawkins avec quelques morceaux écrits par l'ancien guitariste Stephen Stanley, mais "Bottle Rockets" présente le groupe complet recevant un crédit d'écriture et l'ex-bassiste Dylan Parker recevant également un crédit. La nature politique de la musique a provoqué des frictions au sein du groupe. Le premier single, "The Barricade", contient les paroles "Mon prochain vote est avec une brique" et certains membres du groupe étaient mal à l'aise avec la suggestion que la violence est la réponse. "Nous avons eu des discussions avec le groupe et le groupe n'était pas exactement sûr que nous nous représentions nous-mêmes, nos fans avec", a déclaré Hawkins. "Nous en avons parlé et c'est resté dans la chanson." Dans une critique quatre étoiles de The Spill Magazine, ils ont loué la capacité de l'album à équilibrer les grandes idées politiques et l'espoir. contient un thème résolument politique. Alors que la politique peut être un sujet quelque peu déprimant de nos jours, Hawkins injecte dans ses paroles de l'espoir, de l'unité et un appel à vivre dans le présent. L'énergie est contagieuse, faisant de cet album brillant une offre frappante, chantable et surtout optimiste sur l'amélioration du changement. " " The Barricade " est sorti en tant que premier single de l'album le 1er mai. album en vinyle.
Agitprop/Agitprop :
Agitprop (; du russe : агитпроп, tr. Agitpróp, portemanteau d'agitatsiya, "agitation" et propagande, "propagande") fait référence à une promulgation intentionnelle et vigoureuse d'idées. Le terme est originaire de Russie soviétique où il faisait référence aux médias populaires, tels que la littérature, les pièces de théâtre, les brochures, les films et d'autres formes d'art, avec un message explicitement politique en faveur du communisme. Département de l'agitation et de la propagande (отдел агитации и пропаганды, otdel agitatsii i propagandy), qui faisait partie des comités centraux et régionaux du Parti communiste de l'Union soviétique. Au sein de l'appareil du parti, l'agitation (travail parmi les non-communistes) et la propagande (travail politique parmi les membres du parti) relevaient de l'agitpropotdel, ou APPO. Son chef était membre du secrétariat du MK, bien qu'il soit classé deuxième après le chef de l'orgraspredotdel. L'agitprop typiquement russe a expliqué l'idéologie et la politique du Parti communiste et a tenté de persuader le grand public de soutenir et de rejoindre le parti et de partager ses idéaux. Agitprop a également été utilisé pour diffuser des informations et des connaissances à la population, comme de nouvelles méthodes d'agriculture. Après la Révolution d'Octobre 1917, un train agitprop a parcouru le pays, avec des artistes et des acteurs jouant des pièces simples et diffusant de la propagande. Il avait une imprimerie à bord du train pour permettre de reproduire et de jeter des affiches par les fenêtres lors de son passage dans les villages. Le premier chef du Département de la propagande et de l'agitation du Comité central du Parti communiste russe (b) était Evgeny Preobrazhensky. Il a donné naissance au théâtre agitprop, un théâtre hautement politisé qui a vu le jour dans l'Europe des années 1920 et s'est répandu aux États-Unis ; les pièces de Bertolt Brecht en sont un exemple notable. Le théâtre d'agitprop russe était connu pour ses personnages en carton de vertu parfaite et de mal complet, et son ridicule grossier. Peu à peu, le terme agitprop en est venu à décrire tout type d'art hautement politisé.
Agitprop ! Records/Agitprop! Enregistrements :
Agitprop ! Records est un label indépendant « hardcore et hip hop révolutionnaire » basé à Boston, aux États-Unis, fondé par Angela Tavares. Le nom vient du terme Agitprop, un genre de propagande politique de la Russie soviétique. L'une des sorties notables du label est la compilation Stand Up & Fucking Fight For It, son premier CD complet, sorti en 2002. L'enregistrement présente des groupes queercore tels que Fagatron, Best Revenge, The Rotten Fruits, Kids Like Us et d'autres, et fait partie d'une poignée de compilations queercore à sortir. Tavares a déclaré dans le fanzine Fanorama : "J'avais 17 ou 18 ans quand j'ai fait mon coming-out, et j'étais passionné par le hardcore et le punk. C'était bizarre d'être impliqué dans ces deux 'communautés' différentes - une qui, parfois, pouvait être envahie par l'homophobie. et l'hétérosexisme, et l'autre avec lequel je pouvais trouver très peu de points communs à part le fait qu'on a baisé la même chose." Elle a déclaré que la compilation s'inspirait largement du label Outpunk et de son Outpunk Dance Party du début des années 1990, bien qu'elle ait ajouté que malgré sa réputation, Agitprop! n'est pas spécifiquement une étiquette "queer". Parmi les autres premières sorties, citons des albums et des singles en vinyle de Ninja Death Squad et Fagatron, et Agitprop! a également commencé à publier des disques d'artistes hip hop comme Juha et Deep Dickollective. Agitprop ! a été initialement créé en tant que distribution et a continué à distribuer les enregistrements d'autres labels après avoir commencé à sortir le sien. Le label est référencé dans Homocore, un guide quelque peu définitif sur l'histoire du queercore. Tavares a mis Agitprop! en pause pour se concentrer sur l'écriture de fiction (qui a inclus "Fast Ones" de l'anthologie de Dennis Cooper, Userlands). En 2007, Agitprop ! est revenu, d'abord en rendant une grande partie de son arrière-catalogue disponible via CDBaby. En décembre 2007, l'album de Juha The Grooms of God est devenu le premier nouvel Agitprop! sortie depuis que le label a été relancé.
Agitprop (album)/Agitprop (album) :
Agitprop est un album de 2012 des Kalahari Surfers, l'identité d'enregistrement du musicien sud-africain Warrick Sony. Agitprop est sorti sur Sjambok Music ; il a été joué pour la première fois au Festival Unyazi à Durban en septembre. Agitprop explore les craintes de Sony concernant le fait que l'Afrique du Sud dans les années 2010 devienne un État à parti unique sous le Congrès national africain et comprend une chanson sur le scientifique de la guerre chimique Wouter Basson. Rolling Stone sud-africain l'a comparé au KLF , Sly and Robbie et Pink Floyd , et a décrit sa «lente évolution de nuance» vers le «désolément optimiste» «Hostile Takeover». Sony dit que l'album a été principalement écrit dans le train alors qu'il se rendait au travail. il appelle le genre "Voktronic, ... un mélange de folktronic et de volkspiele avec une dose de dubstoep expérimental électronique et expérimental enroulé en un gros hit stéréo à deux lames."
Agitprop (homonymie)/Agitprop (homonymie) :
Agitprop était à l'origine une abréviation pour les départements d'agitation et de propagande au début du Parti communiste de l'Union soviétique. Agitprop peut également faire référence à : Agit-Prop Records, un label britannique Agitprop ! Records , un label américain Agit-prop (groupe), un groupe de musique finlandais Agitprop (album), un album de 2012 du musicien sud-africain Warrick Sony
Agitu Ideo_Gudeta/Agitu Ideo Gudeta :
Agitu Ideo Gudeta ( oromo : Aggituu Ida'o Guddataa ; amharique : አጊቱ ጉደታ ; 1er janvier 1978 - 29 décembre 2020) était une agricultrice, entrepreneure et écologiste éthiopienne qui a immigré en Italie après avoir connu un conflit en raison de son activisme politique contre l'accaparement des terres par l'armée pour les sociétés internationales. Elle a créé une exploitation d'élevage de chèvres en utilisant la race indigène Pezzata Mòchena pour produire des produits laitiers et de beauté. Gudeta est devenue un symbole national de l'environnementalisme et de l'intégration réussie des réfugiés dans la société italienne par la presse et les politiciens. Elle est décédée violemment en décembre 2020; Adams Suleiman, un saisonnier ghanéen qu'elle avait embauché, a été accusé de l'avoir violée et assassinée.
Agius/Agius :
Agius est un patronyme d'origine maltaise. Les personnes portant ce nom de famille incluent: Adam Agius (né en 1971), membre australien du groupe de métal progressif Alchemist Ambrose Agius (1856-1911), évêque maltais Andrei Agius (né en 1986), footballeur maltais Dionisius A. Agius (né en 1945), maltais professeur d'études arabes et de culture matérielle islamique Edmond Agius (né en 1987), footballeur maltais Emmanuel Agius [né en 1954], philosophe maltais, théologien, prêtre Fred Agius (né en 1984), footballeur australien Gilbert Agius (né en 1974), footballeur maltais Giovanni Pietro Francesco Agius de Soldanis (1712–1770), linguiste, historien et religieux maltais Jamie Agius, acteur australien, dans Short Changed (1986) Joe Agius (né en 1992), musicien, chanteur et interprète australien Joanna Agius (née en 1958), archère maltaise Marcus Agius (né en 1946), financier et homme d'affaires britannique Neil Agius (né en 1986), nageur maltais Ross Agius, footballeur australien (1979-1984) Sébastien Agius (né en 1983), chanteur français
Agivavik, Alaska/Agivavik, Alaska :
Agivavik est une ancienne colonie inuite et une ville fantôme de la région de recensement de Dillingham, en Alaska, aux États-Unis. Il était situé sur la rive ouest de la rivière Nushagak. Le site se trouve à environ 6 milles au sud-ouest de la ville de New Stuyahok et à 3 milles au nord-est de la ville d'Ekwok. Il a été initialement noté par les statistiques de l'état civil de l'Église orthodoxe russe Nushagak en 1863 et a été visité par un missionnaire. En 1879, il a été noté pour avoir 47 résidents. Un père Vasili Shishkin a visité la colonie en 1882 et a noté que c'était "l'un des trois seuls" villages occupés le long de la rivière. Le recensement de 1880 n'a pas mentionné le nombre de maisons occupées, bien que le recensement de 1890 ait déclaré qu'il y en avait deux (enquêté par AB Schanz). a été informé par son guide que le village avait été abandonné vers 1900. Des rapports et des cartes avaient placé à tort l'emplacement du village du mauvais côté de la rivière ou au mauvais endroit. Le dictionnaire Orth des noms de lieux de l'Alaska, qui a également été référencé par l'USGS, était également erroné dans son emplacement, notant qu'il se trouvait le long de la "rive droite de la rivière Ugashik". James Vanstone a noté dans "Historic Settlement Patterns in the Nushagak River Région" que cette colonie avait également été occupée à l'époque préhistorique.
Abbaye d'Agivey/Abbaye d'Agivey :
Le monastère d'Agivey était l'un des premiers sites monastiques d'Irlande du Nord. Il aurait été fondé au 7ème siècle par Goarcus d'Aghadowey. Il devint par la suite une dépendance de l'Abbaye Sainte-Marie-de-la-Fonta, qui fut fondée en 1172 et dont ce quartier devint une grange. Le monastère fut dissous en 1604, et le terrain fut concédé à la Compagnie des Forgerons. de Londres.
Rivière Agivey/Rivière Agivey :
La rivière Agivey est une rivière moyenne à grande dans le comté de Londonderry. Il commence au confluent des rivières Ashlamaduff et Formill dans les montagnes Sperrin à Glenullin et traverse ladite zone et coule vers l'est en direction de Garvagh. La rivière traverse Errigal Glen, une gorge massive sur la rivière avec une chute de 20 mètres de du haut de la rivière, le pont Errigal au début du vallon est considéré comme l'un des plus anciens ponts d'Irlande. La rivière traverse Garvagh au-dessus du célèbre déversoir en fer à cheval vers le nord en direction d'aghadowey, puis tourne à nouveau vers l'est. Il passe devant le moulin Hunters et sous le pont Bovagh. Il traverse le domaine de la maison Bovagh qui est maintenant un b&b. La rivière coule sur les derniers kilomètres au nord en passant par le pont Cullycapple et le pont Brickhill passe devant l'auberge Brown Trout et rejoint la rivière Aghadowey puis coule vers l'est pour une dernière fois sous le pont Glasgort puis dans la rivière Bann. Il rejoint la rivière Bann près de Ballymoney. C'est l'une des rivières NI Game Angling Rivers. Elle possède sa propre association de pêche à la ligne appelée The Agivey Angling Association. Épisode de la série Saumon. Il a un affluent de taille moyenne, la rivière Aghadowey, également appelée rivière Wee Agivey, qui commence à Boleran et coule vers l'est à travers Aghadowey. Il rejoint l'Agivey principal en amont du pont de Glasgort.
Agiya Tree_Monument/Monument de l'arbre Agiya :
Le monument de l'arbre Agia ou le monument de l'arbre Agiya se trouve sur le site autrefois occupé par l'arbre Agia (Egun: Asisoe Tin) près de la mairie de Badagry. L'arbre Agiya était un arbre de 160 pieds (49 m) avec une circonférence de 30 pieds (9,1 m). Remarquable pour être l'arbre sous lequel le christianisme a été prêché pour la première fois au Nigeria par Thomas Birch Freeman et Henry Townsend le 24 septembre 1842, l'arbre a vécu pendant plus de 300 ans jusqu'à ce qu'il soit déraciné par une tempête le 20 juin 1959. Au lieu de l'arbre, un obélisque a été érigé en 2012 pour célébrer 170 ans de christianisme au Nigeria.
Salle Agiye/Salle Agiye :
Agiye Hall (né en 2003) est un receveur de football américain de l'Alabama Crimson Tide. Hall a fréquenté et joué au football au lycée Bloomingdale High School à Valrico, en Floride, et a commencé sa carrière universitaire en Alabama en 2021.
Agi%C3%B1aga/Agiñaga :
Agiñaga (officiellement; Espagnol Aguíñiga) est un village d'Álava, Pays Basque, Espagne.
Agi%C4%87i/Agići :
Agići ( serbe : Агићи ) est un village de la municipalité de Derventa , en Bosnie-Herzégovine .
Agjeh/Agjeh :
Agjeh ( persan : اگجه , également romanisé sous le nom de Āgjeh ; également connu sous le nom d' Akcheh , Āqcheh , Āqjeh , Augajeh et Ūgjeh ) est un village du district rural de Sarshiv , district de Sarshiv , comté de Marivan , province du Kurdistan , Iran . Au recensement de 2006, sa population était de 41, dans 7 familles. Le village est peuplé de Kurdes.
Agkaïria/Agkaïria :
Agkairia (grec : Αγκαιριά) est un village et une communauté des Cyclades. Il est situé dans le coin sud-ouest de l'île de Paros. Lors du recensement de 2011, la population du village était de 280 habitants et celle de la communauté de 1 118 habitants. La communauté se compose de plusieurs villages et îlots inhabités. Les principaux villages sont Alyki ( grec : Αλυκή , pop. 657), Agkairia , Kamari (pop. 69) et Voutakos (pop. 55).
Agkistracanthus/Agkistracanthus :
Agkistracanthus est un genre éteint de Chimaera de l'ère mésozoïque. Il contient actuellement une seule espèce, A. mitgelensis. Il est connu des époques rhétique à hettangienne, couvrant la transition du Trias au Jurassique. Les fossiles de ce genre sont connus de Suisse, d'Autriche et de Grande-Bretagne. Il est principalement connu à partir de matériel isolé et fragmentaire, y compris les épines des nageoires ainsi que les structures palantines, symphysaires et mandibulaires.
Agkistro/Agkistro :
Agkistro ou alternativement Agistro ( grec : Άγκιστρο , prononcé [ˈaɟistɾo] ), est un village de l' unité régionale de Serres , en Grèce . Le village fait partie de la municipalité de Sintiki et accueille une population de 373, selon le recensement de 2011. L'unité municipale a une superficie de 70.937 km2. Agistro se trouve près de la frontière gréco-bulgare et à 10 km du poste frontière de Promachonas. La principale attraction touristique du village est son complexe de bains de vapeur, qui date de la période byzantine.
Agkistrocerus/Agkistrocerus :
Agkistrocerus est un genre de taons de la famille des Tabanidae. Il y a au moins trois espèces décrites dans Agkistrocerus.
Agkistrocerus finitimus/Agkistrocerus finitimus :
Agkistrocerus finitimus est une espèce de taons de la famille des Tabanidae.
Agkistrocerus megerlei/Agkistrocerus megerlei :
Agkistrocerus megerlei est une espèce de taons de la famille des Tabanidae.
Agkistrodon/Agkistrodon :
Agkistrodon est un genre de vipères communément appelées mocassins américains. Le genre est endémique à l'Amérique du Nord, allant du sud des États-Unis au nord du Costa Rica. Huit espèces sont actuellement reconnues, toutes monotypiques et étroitement apparentées. Comme toutes les vipères, les membres du genre sont venimeux. Les noms communs incluent : cottonmouths, copperheads et cantils.
Agkistrodon bilineatus/Agkistrodon bilineatus :
Noms communs : cantil, cantil mexicain, vipère terrestre mexicaine, vipère cantil, mocassin noir, mocassin mexicain, plus.Agkistrodon bilineatus est une espèce de vipère très venimeuse que l'on trouve au Mexique et en Amérique centrale jusqu'au Honduras.
Agkistrodon blomhoffii_intermedius/Agkistrodon blomhoffii intermedius :
Agkistrodon blomhoffii intermedius (synonyme taxonomique) peut faire référence à : Gloydius saxatilis, alias la vipère de l'Amour, un pitviper venimeux trouvé en Russie, en Chine et dans la péninsule coréenne Gloydius intermedius, alias le pitviper d'Asie centrale, un pitviper venimeux trouvé dans le nord de l'Asie
Agkistrodon contortrix_mokasen/Agkistrodon contortrix mokasen :
Noms communs : tête de cuivre du nord, tête de cuivre, mocassin des hautes terres, plus. Agkistrodon contortrix mokasen était autrefois une sous-espèce de vipère venimeuse trouvée dans l'est des États-Unis. Cependant, les changements taxonomiques récents ne reconnaissent pas la tête cuivrée du nord ( A. c. Mokasen ) comme un taxon valide.
Agkistrodon contortrix_phaeogaster/Agkistrodon contortrix phaeogaster :
Noms communs : Osage Copperhead, Copperhead central. Agkistrodon contortrix phaeogaster était autrefois une sous-espèce de vipère venimeuse trouvée dans la région centrale des États-Unis. Cependant, les changements taxonomiques récents ne reconnaissent pas la tête cuivrée d'Osage ( A. c. Phaeogaster ) comme un taxon valide.
Agkistrodon contortrix_pictigaster/Agkistrodon contortrix pictigaster :
Noms communs : Trans-Pecos Copperhead, Western Copperhead Agkistrodon contortrix pictigaster était autrefois une sous-espèce de vipère venimeuse trouvée dans la région de Trans-Pecos aux États-Unis, dans l'ouest du Texas et le nord-est du Mexique. Cependant, les changements taxonomiques récents ne reconnaissent pas le Copperhead Trans-Pecos (A. c. Pictigaster) comme un taxon valide.
Agkistrodon halys/Agkistrodon halys :
Agkistrodon halys est un synonyme taxonomique qui peut faire référence à : Gloydius halys, alias la vipère sibérienne, une espèce de pitviper venimeuse trouvée dans une large gamme qui s'étend de la Russie, à l'est de l'Oural, vers l'est à travers la Chine et comprend également les îles Ryukyu du sud Gloydius saxatilis, alias la vipère de l'Amour, une espèce de vipère venimeuse trouvée en Russie, en Chine et dans la péninsule coréenne
Agkistrodon halys_intermedius/Agkistrodon halys intermedius :
Agkistrodon halys intermedius est un synonyme taxonomique qui peut faire référence à : Gloydius saxatilis, alias la vipère de l'Amour, une vipère venimeuse trouvée en Russie, en Chine et dans la péninsule coréenne Gloydius intermedius, alias la vipère d'Asie centrale, une vipère venimeuse trouvée dans le nord de l'Asie Gloydius ussuriensis , alias Ussuri mamushi, un pitviper venimeux trouvé dans l'extrême est de la Russie, le nord-est de la Chine et la péninsule coréenne
Agkistrodon howardgloydi/Agkistrodon howardgloydi :
Agkistrodon howardgloydi est une espèce de serpent venimeux, une vipère (Crotalinae), endémique d'Amérique centrale. Il est plus communément appelé castellana, : 135 p. : 87 p. : 718 p. mais on l'a aussi appelé le cantil méridional : 60 p. Le mocassin de Gloyd et un certain nombre d'autres noms familiers. C'est une espèce rare avec une répartition géographique relativement réduite dans la forêt tropicale sèche de la côte pacifique du Honduras, du Nicaragua et de l'extrême nord-ouest du Costa Rica.: 62 p. Agkistrodon howardgloydi est un gros serpent de taille moyenne d'une longueur maximale de 96 cm. C'est une espèce vivipare, la femelle mettant bas à la saison des pluies de mai à août. : 91 p. : 249-265 p. Aucun rapport clinique sur l'envenimation n'avait été publié (en 1999), mais les textes et analyses de laboratoire indiquent que le venin est hautement toxique et similaire à son proche parent Agkistrodon bilineatus, et potentiellement mortel.: 482 p.
Agkistrodon laticinctus/Agkistrodon laticinctus :
Noms communs : tête de cuivre à larges bandes, tête de cuivre du Texas, plus.
Agkistrodon monticola/Agkistrodon monticola :
Agkistrodon monticola est un synonyme taxonomique qui peut faire référence à : Ovophis monticola, alias le pitviper de montagne, une espèce de pitviper venimeux trouvée en Asie Gloydius monticola, alias le pitviper Likiang, un pitviper venimeux trouvé dans le sud de la Chine
Agkistrodon nepa/Agkistrodon nepa :
Agkistrodon nepa est un synonyme taxonomique qui peut faire référence à : Hypnale nepa, alias vipère à nez bossu du Sri Lanka, vipère venimeuse trouvée au Sri Lanka Hypnale walli, alias vipère à nez bossu de Wall, vipère venimeuse trouvée au Sri Lanka
Agkistrodon piscivore/Agkistrodon piscivore :
Agkistrodon piscivorus est une espèce de vipère de la sous-famille des Crotalinae de la famille des Viperidae. C'est l'une des seules vipères semi-aquatiques au monde (avec le cottonmouth de Floride) et est originaire du sud-est des États-Unis. À l'âge adulte, il est grand et capable de délivrer une morsure douloureuse et potentiellement mortelle. Lorsqu'il est menacé, il peut réagir en enroulant son corps et en montrant ses crocs. Les individus peuvent mordre lorsqu'ils se sentent menacés ou manipulés de quelque manière que ce soit. Il se produit dans ou près de l'eau, en particulier dans les lacs, les ruisseaux et les marais à faible débit et peu profonds. C'est un nageur capable et, comme plusieurs espèces de serpents, il est connu pour pénétrer occasionnellement dans les baies et les estuaires et nager entre les îles-barrières et le continent.: 211 p. Le nom générique est dérivé des mots grecs ἄγκιστρον ankistron « hameçon, hameçon » et ὀδών odon « dent », et le nom spécifique vient du latin piscis « poisson » et voro « (je) mange avidement, dévore » ; ainsi, le nom scientifique se traduit par "mangeur de poisson à dents de crochet". Les noms communs incluent des variantes de cottonmouth, de mocassin d'eau, de mocassin de marais, de mocassin noir et simplement de vipère. De nombreux noms communs font référence à l'affichage de la menace, dans lequel cette espèce se tient souvent debout et reste bouche bée devant un intrus, exposant la doublure blanche de sa bouche.
Agkistrodon piscivorus_piscivorus/Agkistrodon piscivorus piscivorus :
Noms communs : Eastern cottonmouth, cottonmouth mocassin, water mocassin, mocassinAgkistrodon piscivorus piscivorus était autrefois un pitviper venimeux, l'une des trois sous-espèces d'Agkistrodon piscivorus, avec différentes distributions géographiques, trouvées dans le sud-est des États-Unis. Cependant, les changements taxonomiques récents ne reconnaissent aucune sous-espèce de cottonmouth ( Agkistrodon piscivorus ) comme taxon valide.
Agkistrodon russeolus/Agkistrodon russeolus :
Agkistrodon russeolus, communément appelé le cantil du Yucatan, est une espèce de vipère venimeuse endémique de la péninsule du Yucatán au Mexique et du nord du Belize.
Agkistrodon taylori/Agkistrodon taylori :
Agkistrodon taylori est une espèce de serpent venimeux, un pitviper (Crotalinae) que l'on ne trouve que dans le nord-est du Mexique. Les noms standardisés sont le cantil de Taylor (anglais) et Metapil (espagnol), bien qu'il soit parfois appelé le cantil orné : 51 p. ainsi que plusieurs autres noms familiers. Il a été nommé en l'honneur de l'herpétologue américain Edward Harrison Taylor.: 261 p. C'est un gros serpent de taille moyenne, mesurant en moyenne 64 à 90 cm. en longueur. Les cantils de Taylor ont des rayures claires et foncées proéminentes sur la tête, avec un motif de bandes noires et gris-brun sur le corps, accentué de blanc, de jaune et d'orange. Ils sont sexuellement dimorphes, les mâles étant nettement plus foncés que les femelles. Certains individus plus âgés, en particulier les mâles, peuvent devenir plus foncés, presque noirs avec l'âge. C'est une espèce vivipare, avec des portées typiques de 3 à 10 jeunes vivants. Les cantils de Taylor sont rares parmi les serpents rares à l'état sauvage et répertoriés comme une espèce menacée au Mexique. Il se produit dans une variété d'habitats sur la plaine côtière du golfe et les contreforts inférieurs de la Sierra Madre orientale, y compris les broussailles épineuses, la forêt tropicale à feuilles caduques et les prairies, dont on dit parfois qu'elles préfèrent les écotones entre la garrigue et la forêt à proximité des affleurements rocheux calcaires. Bien qu'il ne soit pas ouvertement agressif, il est connu pour être très défensif avec un tempérament instable et peut être rapide à frapper lorsqu'il est approché, menacé ou retenu. Aucun rapport de cas d'envenimations humaines n'a été publié. Son venin serait semblable à celui de son proche parent, le cantil Agkistrodon bilineatus, et potentiellement mortel.: 265-266 p. : 97-103 p. : 215-221 p. : 395-396 p.
Agkistrognathus/Agkistrognathus :
Agkistrognathus est un genre éteint de thalattosauriens qui vivait au début du Trias moyen de la Colombie-Britannique, au Canada. Il n'y a qu'une seule espèce connue dans ce genre, Agkistrognathus campbelli. Le nom du genre se traduit par "mâchoire à crochet" tandis que le nom de l'espèce fait référence à Bob Campbell, qui a découvert le seul spécimen connu.
Agconie/Agconie :
Agkonia est un genre de papillons de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Le genre a été érigé par Paul Dognin en 1894.
Agkonia miranda/Agkonia miranda :
Agkonia miranda est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par George Hampson en 1900. On le trouve en Bolivie.
Agkonia ovifera/Agkonia ovifera :
Agkonia ovifera est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae présent au Pérou. Il a été décrit pour la première fois par Paul Dognin en 1906.
Agkonia pega/Agkonia pega :
Agkonia pega est un papillon de nuit de la sous-famille des Arctiinae. Il a été décrit par Paul Dognin en 1894. On le trouve en Equateur.
Agkud/Agkud :
Agkud est une pâte de riz fermentée traditionnelle philippine ou un vin de riz du peuple Manobo de Bukidnon. Agkud fait spécifiquement référence à une pâte fermentée de trois jours à base de riz, de gingembre, de jus de canne à sucre et d'agonan ou de tapey (la culture de départ de levure, également connue sous le nom de bubud ou tapay en langues tagalog et visayan). Le pangasi au vin de riz est fabriqué à partir d'agkud sauf fermenté plus longtemps pendant au moins un mois. Les versions modernes de l'agkud peuvent utiliser d'autres sources d'amidon comme le manioc, le sorgho ou le maïs. Les piments forts peuvent également être utilisés à la place du gingembre. Agkud est ivre pendant les célébrations, les rituels et divers événements sociaux.
Agla Mar%C3%ADa_Albertsd%C3%B3ttir/Agla María Albertsdóttir :
Agla María Albertsdóttir (née le 5 août 1999) est une footballeuse islandaise qui joue comme milieu de terrain pour Breiðablik dans l' Úrvalsdeild kvenna, la ligue de football féminine de premier plan en Islande. Elle a remporté le championnat d'Islande à deux reprises, en 2016 et 2018, et la Coupe d'Islande une fois, en 2018.
Agla Mausam/Agla Mausam :
Agla Mausam est un film hindi de 1989 avec Supriya Pathak et Pankaj Kapoor. Il est réalisé par Sagar Sarhadi.
Agladrillia/Agladrillia :
Agladrillia est un genre d'escargots de mer, mollusques gastéropodes marins de la famille des Drilliidae.
Agladrillia anadelgado/Agladrillia anadelgado :
Agladrillia anadelgado est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia aureola/Agladrillia aureola :
Agladrillia aureola est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia badia/Agladrillia badia :
Agladrillia badia est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia benjamini/Agladrillia benjamini :
Agladrillia benjamini est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia callothyra/Agladrillia callothyra :
Agladrillia callothyra est une espèce éteinte d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae. C'est l'espèce type du genre Agladrillia.
Agladrillia flucticulus/Agladrillia flucticulus :
Agladrillia flucticulus est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia fuegiensis/Agladrillia fuegiensis :
Agladrillia fuegiensis est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia gorgonensis/Agladrillia gorgonensis :
Agladrillia gorgonensis est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia macella/Agladrillia macella :
Agladrillia macella est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia nitens/Agladrillia nitens :
Agladrillia nitens est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia piscorum/Agladrillia piscorum :
Agladrillia piscorum est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia plicatella/Agladrillia plicatella :
Agladrillia plicatella est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia pudica/Agladrillia pudica :
Agladrillia pudica est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia rhodochroa/Agladrillia rhodochroa :
Agladrillia rhodochroa est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia torquata/Agladrillia torquata :
Agladrillia torquata est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Agladrillia ukuminxa/Agladrillia ukuminxa :
Agladrillia ukuminxa est une espèce d'escargot de mer, un mollusque gastéropode marin de la famille des Drilliidae.
Aglaé/Aglaé :
Aglae est un genre d'abeilles euglossines, avec la seule espèce décrite Aglae caerulea. Comme toutes les abeilles orchidées, elle est restreinte aux Néotropiques. Ils sont bleu métallisé. Cette espèce, comme le genre Exaerete, est un parasite des nids d'Euglossini vivant en liberté. A. caerulea pond ses œufs dans les nids d'Eulaema nigrita et peut-être d'autres espèces d'Eulaema. Entre autres substances, les mâles de cette espèce sont attirés par les appâts de cinnamate de méthyle.
Aglae (homonymie)/Aglae (homonymie) :
Aglae est un genre d'abeilles. Aglae ou AGLAE peut également faire référence à : Aglaé, un prénom féminin frégate française Aglaé (1788), une frégate de la marine française Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire (AGLAE), une installation de physique des particules au Musée du Louvre, Paris
Aglaé/Aglaé :
Aglaea () ou Aglaïa (; grec ancien : Ἀγλαΐα signifie 'splendeur, brillant, brillant') est le nom de plusieurs figures de la mythologie grecque, dont la plus connue est l'une des trois Charites ou Gratiae (Grâces).
Aglaeactis/Aglaeactis :
Aglaeactis est un genre de colibris de la famille des Trochilidae. Il contient les espèces suivantes : Territoires Les territoires de rayons de soleil brillants sont caractérisés par des zones centrales centrales très utilisées avec une utilisation globale élevée, mais une faible activité de recherche de nourriture. Ces territoires sont généralement ceux associés à la complexité structurelle comme les couvertures de canopée, les densités de végétation et les sites de nidification/perchoir idéaux. Des hauteurs de canopée élevées et des densités de végétation adéquates permettent à ces colibris de transmettre efficacement des signaux auditifs et visuels. Les perchoirs plus exposés et surélevés sont généralement privilégiés. Ces oiseaux choisissent les territoires les plus idéaux pour éviter les prédateurs et défendre leurs territoires.
Aglaia/Aglaia :
Aglaia est un genre de 117 espèces d'arbres ligneux dioïques appartenant à la famille des acajous (Meliaceae). Ces arbres se trouvent dans les forêts subtropicales et tropicales de l'Asie du Sud-Est, du Nord de l'Australie et du Pacifique. Certaines espèces sont des arbres à bois importants; d'autres ont des fleurs odorantes, ou des vertus médicinales (les fruits comestibles duku ou langsat sont désormais rangés dans le genre Lansium). Beaucoup ont des relations biologiques complexes avec leurs agents de dispersion.
Aglaia (homonymie)/Aglaia (homonymie) :
Aglaia, Aglaïa, Aglaja ou Aglaya peut faire référence à :
Aglaia (prénom)/Aglaia (prénom) :
Aglaia est un prénom féminin qui vient du grec ancien Grace Aglaia (Ἀγλαΐα). Il peut également être écrit Aglaïa ou parfois comme Aglaja, Aglaya ou Aglaea. Les personnes nommées Aglaia incluent : Aglaia Coronio, 1834-1906, l'artiste britannique Aglaia Mortcheva 1972-, l'actrice bulgare Aglaia Anastasiou, 1986-, la nageuse grecque Aglaia Koras, la pianiste gréco-américaine Aglaja Brix, l'actrice allemande Aglaia Kiarina Kordela, la philosophe gréco-américaine Aglaia Kremezi, écrivain gastronomique Aglaja Orgeni 1841-1926, chanteuse d'opéra et professeur Aglaia, Princesse Rosetti-RăducanuDans la fiction : Aglaia, l'épouse de Karagiozis Aglaia ou Aglaya Yepanchin, est le nom d'un personnage qui figure dans L'Idiot de Dostoïevski, où elle est la fille du général Epanchin.
Aglaia (mythologie) / Aglaia (mythologie):
Aglaea () ou Aglaïa (; grec ancien : Ἀγλαΐα signifie 'splendeur, brillant, brillant') est le nom de plusieurs personnages de la mythologie grecque : Aglaia, l'une des trois Charites. Aglaea, la déesse/personnification de l'éclat de la bonne santé, et une fille d'Asclépios et d'Epione. Ses sœurs sont Hygieia, Panacea, Aceso et Iaso, et ses frères étaient Machaon, Podaleirios et Telesphoros. Aglaea ou Ocalea, fille de Mantineus. Elle épousa Abas et eut des jumeaux : Acrisius et Proetus. Aglaea, mère de Melampus et Bias par Amythaon. Aglaea , une princesse Thespian comme l'une des 50 filles du roi Thespius et Megamede ou par l'une de ses nombreuses épouses. Quand Héraclès a chassé et finalement tué le lion cithéronien, Aglaia et ses autres sœurs, à l'exception d'une, ont toutes couché avec le héros en une nuit, une semaine ou pendant 50 jours, comme leur père le souhaitait fortement. Aglaia enfanta Héraclès un fils, Antiade. Aglaé, une nymphe. Elle est la mère, par Charopus, de Nireus.
Aglaia Anastasiou/Aglaia Anastasiou :
Aglaia Anastasiou (née le 28 février 1986) est une ancienne nageuse synchronisée grecque qui a participé aux Jeux olympiques d'été de 2004.
Aglaia Coronio/Aglaia Coronio :
Aglaia Coronio (née Ionides ; 1834 - 20 août 1906, grec : Αγλαΐα Κορωνιού) était une brodeuse, relieuse, collectionneuse d'art et mécène britannique. D'origine grecque, elle était la fille aînée de l'homme d'affaires et collectionneur d'art Alexander Constantine Ionides, qui avait immigré à Londres depuis Constantinople (aujourd'hui Istanbul) en 1827. Son frère aîné était Constantine Alexander Ionides (né en 1833); ses frères et sœurs plus jeunes étaient Luca (né en 1837), Alexandro (né en 1840) et Chariclea (né en 1844). Aglaia est devenue une confidente de William Morris et une amie de Dante Gabriel Rossetti. Elle et ses cousines Marie Spartali Stillman et Maria Zambaco étaient connues entre amis comme "les Trois Grâces", d'après les Charites de la mythologie grecque (dont la plus jeune était aussi "Aglaia"). Le 20 août 1906, au lendemain de la mort de sa fille, Coronio meurt après s'être poignardée au cou et à la poitrine avec une paire de ciseaux.
Aglaia Konrad/Aglaia Konrad :
Aglaia Konrad (née en 1960) est une photographe et éducatrice autrichienne vivant à Bruxelles.
Aglaia Koras/Aglaia Koras :
Aglaia Koras est une pianiste gréco-américaine.
Aglaia Kremezi/Aglaia Kremezi :
Aglaia Kremezi (Αγλαΐα Κρεμέζη) est une écrivaine et journaliste gastronomique grecque, souvent considérée comme "l'une des plus grandes autorités culinaires de Grèce". Elle vit sur l'île de Kea, en Grèce, où elle dirige une école de cuisine.
Aglaia Mortcheva/Aglaia Mortcheva :
Aglaia Mortcheva ( bulgare : Аглая Морчева ) (née en 1972) est une ancienne animatrice et illustratrice bulgare, actuellement comédienne de doublage, peut-être mieux connue pour son interprétation de Vendetta dans la série Web Making Fiends et dans la série télévisée. Mortcheva est également professeur d'art et d'animation à la California State University, Northridge.
Aglaia Papa/Aglaia Papa :
Aglaia Papa (grec : Αγλαΐα Παπά, 1904–84) était un peintre grec.
Aglaia Pezzato/Aglaia Pezzato :
Aglaia Mafalda Pezzato (née le 22 avril 1994) est une nageuse italienne. Elle a participé aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro.
Aglaia Szyszkowitz/Aglaia Szyszkowitz :
Aglaia Szyszkowitz (née le 11 janvier 1968) est une actrice autrichienne. Elle est apparue dans plus de soixante-dix films depuis 1995.
Aglaia agglomerata/Aglaia agglomerata :
Aglaia agglomerata est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia aherniana/Aglaia aherniana :
Aglaia aherniana est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Philippines.
Aglaia amplexicaulis/Aglaia amplexicaulis :
Aglaia amplexicaulis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia angustifolia/Aglaia angustifolia :
Aglaia angustifolia est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Brunei, en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines.
Aglaia apiocarpa/Aglaia apiocarpa :
Aglaia apiocarpa est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve dans le sud de l'Inde et au Sri Lanka.
Aglaia archboldiana/Aglaia archboldiana :
Aglaia archboldiana est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia argentea/Aglaia argentea :
Aglaia argentea est communément appelée Silver Boodyara, Bekak ou Koping-koping. [5] Il s'agit d'un arbre à feuilles persistantes sauvage tropical cultivé en Australie, dans toute l'Asie de l'Est et dans plusieurs îles du Pacifique.[6] Aglaia argentea est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbre trouvé en Australie, au Brunei, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Philippines, aux îles Salomon et en Thaïlande.
Aglaia australiensis/Aglaia australiensis :
Aglaia australiensis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique d'Australie.
Aglaia barbanthera/Aglaia barbanthera :
Aglaia barbanthera est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia basiphylla/Aglaia basiphylla :
Aglaia basiphylla est une espèce de plantes de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia beccarii/Aglaia beccarii :
Aglaia beccarii est un arbre de la famille des méliacées. Il pousse jusqu'à 25 mètres (80 pieds) de haut avec un diamètre de tronc allant jusqu'à 30 centimètres (12 pouces). L'écorce est brun grisâtre, brun verdâtre ou blanche. Les fruits sont roses ou violet rougeâtre. L'arbre porte le nom du botaniste italien Odoardo Beccari. L'habitat est constitué de forêts allant du niveau de la mer à 1 500 mètres (5 000 pieds) d'altitude. A. beccarii se trouve à Bornéo et aux Philippines.
Aglaia bourdillonii/Aglaia bourdillonii :
Aglaia bourdillonii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique du sud de l'Inde.
Aglaia brassii/Aglaia brassii :
Aglaia brassii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Australie, en Papouasie occidentale (Indonésie), en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon.
Aglaia brownii/Aglaia brownii :
Aglaia brownii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Australie, en Papouasie occidentale (Indonésie) et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia bullata/Aglaia bullata :
Aglaia bullata est un arbre de la famille des méliacées. Il pousse jusqu'à 10 mètres (30 pieds) de haut avec un diamètre de tronc allant jusqu'à 12 centimètres (5 pouces). L'écorce est brun grisâtre. Les fruits sont arrondis, jaune brunâtre, jusqu'à 1,5 cm (1 po) de diamètre. L'épithète spécifique bullata vient du latin signifiant "froncé", se référant aux folioles. L'habitat est constitué de forêts mixtes de diptérocarpacées du niveau de la mer à 420 mètres d'altitude. A. bullata est endémique de Bornéo et confinée à l'État du Sarawak en Malaisie.
Aglaia céramique/Aglaia céramique :
Aglaia ceramica est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbre endémique des îles Maluku en Indonésie.
Aglaia chittagonga/Aglaia chittagonga :
Aglaia chittagonga est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve au Bangladesh, à Taïwan et en Thaïlande.
Aglaia cinnamomea/Aglaia cinnamomea :
Aglaia cinnamomea est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Papouasie, en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Bien qu'il ait été traité comme une espèce distincte dans une évaluation de 1998 par la Liste rouge de l'UICN, d'autres sources l'incluent dans Aglaia elliptica.
Aglaia coriacea/Aglaia coriacea :
Aglaia coriacea est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve à Kalimantan, en Indonésie et en Malaisie péninsulaire.
Aglaia costata/Aglaia costata :
Aglaia costata est une espèce d'arbre de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Philippines.
Aglaia crassinervia/Aglaia crassinervia :
Aglaia crassinervia est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve au Brunei, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar, aux Philippines et en Thaïlande.
Crème d'Aglaia/crème d'Aglaia :
Aglaia cremea est une espèce de plante de la famille des méliacées. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia cucullata/Aglaia cucullata :
Aglaia cucullata, également appelée érable du Pacifique, est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve au Bangladesh, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar, au Népal, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Philippines, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam.
Aglaia cumingiana/Aglaia cumingiana :
Aglaia cumingiana est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Brunei, en Malaisie et aux Philippines.
Aglaia cuspidata/Aglaia cuspidata :
Aglaia cuspidata est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia densisquama/Aglaia densisquama :
Aglaia densisquama est une espèce de plante de la famille des méliacées. C'est un arbre endémique de Bornéo où il est confiné au Sarawak.
Aglaia densitricha/Aglaia densitricha :
Aglaia densitricha est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbre endémique de la péninsule malaise.
Aglaia duperreana/Aglaia duperreana :
Aglaia duperreana est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbuste ou petit arbre à fleurs jaunes. Son origine est au Vietnam, mais on le trouve maintenant dans toute l'Asie du Sud-Est.
Aglaia edulis/Aglaia edulis :
Aglaia edulis est une espèce d'arbre de la famille des Meliaceae. Il est présent en Asie tropicale de l'Inde au Yunnan et au centre-sud de la Chine. Le bois et le bois sont utilisés à diverses fins.
Aglaia elaeagnoidea/Aglaia elaeagnoidea :
Aglaia elaeagnoidea, la feuille tombante ou priyangu, est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbre de 10 m de haut que l'on trouve aux Samoa américaines, en Australie (Australie occidentale et Queensland), au Cambodge, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, en Nouvelle-Calédonie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, aux Philippines, aux Samoa, au Sri Lanka, à Taïwan, en Thaïlande, au Vanuatu et au Vietnam. .
Aglaia elliptica/Aglaia elliptica :
Aglaia elliptica est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Brunei, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar, aux Philippines et en Thaïlande.
Aglaia erythrosperma/Aglaia erythrosperma :
Aglaia erythrosperma est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie, en Malaisie et en Thaïlande.
Aglaia euryanthera/Aglaia euryanthera :
Aglaia euryanthera est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Australie (Queensland), en Papouasie occidentale (Indonésie) et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia evansensis/Aglaia evansensis :
Aglaia evansensis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia exstipulata/Aglaia exstipulata :
Aglaia exstipulata est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Malaisie, au Myanmar, à Singapour, en Thaïlande et au Vietnam.
Aglaia flavescens/Aglaia flavescens :
Aglaia flavescens est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia flavida/Aglaia flavida :
Aglaia flavida est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon.
Aglaia forbesii/Aglaia forbesii :
Aglaia forbesii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Brunei, en Indonésie, en Malaisie, au Myanmar et en Thaïlande.
Aglaia foveolata/Aglaia foveolata :
Aglaia foveolata est une espèce d'arbre tropical de la famille des Meliaceae. Cette plante est présente au Brunei, en Indonésie et en Malaisie. Il produit des fruits comestibles. L'écorce contient du silvestrol qui est un puissant inhibiteur de la réplication du virus Ebola et du virus Zika.
Aglaia fragilis/Aglaia fragilis :
Aglaia fragilis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia glabrata/Aglaia glabrata :
Aglaia glabrata est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Aglaia glabrata est originaire de Brunei, d'Indonésie et de Malaisie.
Aglaia gracilis/Aglaia gracilis :
Aglaia gracilis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique des Fidji.
Aglaia grandis/Aglaia grandis :
Aglaia grandis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam.
Aglaia heterotricha/Aglaia heterotricha :
Aglaia heterotricha est une espèce de plante de la famille des Meliacées. Il est endémique des Tonga, une île du Pacifique Sud.
Aglaia hiernii/Aglaia hiernii :
Aglaia hiernii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie et en Malaisie.
Aglaia integrifolia/Aglaia integrifolia :
Aglaia integrifolia est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia korthalsii/Aglaia korthalsii :
Aglaia korthalsii est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Bhoutan, au Brunei, en Inde, en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines et en Thaïlande.
Aglaia lancilimba/Aglaia lancilimba :
Aglaia lancilimba est une espèce de plante de la famille des méliacées. On le trouve en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines.
Aglaia lawii/Aglaia lawii :
Aglaia lawii est une espèce d'arbre de la famille des Meliaceae. En plus de l'espèce autonyme, deux sous-espèces sont acceptées.
Aglaia laxiflora/Aglaia laxiflora :
Aglaia laxiflora est une espèce d'arbre de la famille des méliacées. Il est originaire de Bornéo, à l'exclusion de la région qui est l'État malaisien du Sarawak, une île située au nord de l'Australie au centre géographique de l'Asie du Sud-Est maritime et est divisée entre les pays du Brunei Darussalam, l'Indonésie et la Malaisie. Aglaia laxiflora est principalement restreinte à la forêt et à la forêt de diptérocarpacées périodiquement inondée. L'arbre est considéré comme une espèce vulnérable car son habitat est continuellement perdu.
Aglaia lepidopetala/Aglaia lepidopetala :
Aglaia lepidopetala est une espèce de plante de la famille des Meliacées. On le trouve en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia lepiorrhachis/Aglaia lepiorrhachis :
Aglaia lepiorrhachis est une espèce d'arbre de la famille des Meliaceae. Il est endémique de la Nouvelle-Guinée.
Aglaia leptantha/Aglaia leptantha :
Aglaia leptantha est une espèce d'arbre de la famille des méliacées. On le trouve en Asie du Sud-Est continentale et insulaire. Les gens utilisent la plante pour la nourriture, l'encens et pour la médecine humaine et bovine. Les gibbons mangent également des parties de l'arbre.
Aglaia leucoclada/Aglaia leucoclada :
Aglaia leucoclada est un arbre de sous-étage de la famille des méliacées. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée. La principale menace qui pèse sur cette espèce est la destruction de son habitat. L'épithète spécifique, leucoclada, dérive de deux mots grecs : leucos (blanc) et clados (pousses/pousses) qui se sont combinés pour donner leucocladus , - a, -um, décrivant la plante comme ayant des pousses blanches.
Aglaia leucophylla/Aglaia leucophylla :
Aglaia leucophylla est une espèce de plante de la famille des Meliacées. On le trouve au Brunei, en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines et en Thaïlande.
Aglaia luzoniensis/Aglaia luzoniensis :
Aglaia luzoniensis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie et aux Philippines. Il peut mesurer jusqu'à 10 mètres de haut et son fût peut mesurer jusqu'à 15 centimètres de diamètre.
Aglaia mackiana/Aglaia mackiana :
Aglaia mackiana est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. Il est endémique de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Aglaia macrocarpa/Aglaia macrocarpa :
Aglaia macrocarpa est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve au Brunei, en Indonésie, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam et peut-être aux Philippines.
Aglaia macrostigma/Aglaia macrostigma :
Aglaia macrostigma est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. C'est un arbre endémique de la péninsule malaise.
Aglaia malabarica/Aglaia malabarica :
Aglaia malabarica est une espèce de plante de la famille des méliacées. Il est endémique du Kerala, en Inde.
Aglaia malaccensis/Aglaia malaccensis :
Aglaia malaccensis est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines.
Aglaia mariannensis/Aglaia mariannensis :
Aglaia mariannensis ( Chamorro : mapunyao ; Carolinian : fischil liyoos ), est un arbre endémique des îles Mariannes et de Guam avec de grandes (environ 10–18 cm de longueur) feuilles composées pennées brillantes vert foncé, densément disposées sur les tiges. Les bourgeons foliaires terminaux sont souvent orange et flous et ressemblent à des mains qui prient. Les fleurs axillaires ou terminales disposées en panicules sont petites, vert jaunâtre et parfumées, sentant la citronnelle. Le fruit est de couleur jaune ou orange, ovoïde et contient une ou deux graines de la taille d'un grain de café. La chair clairsemée du fruit est spongieuse et sèche, mais les fruits sont dispersés par les oiseaux. Le nom "aglaia" vient du grec et signifie "sagesse et gloire".
Aglaia membranifolia/Aglaia membranifolia :
Aglaia membranifolia est une espèce de plante de la famille des Meliaceae. On le trouve en Indonésie et en Malaisie.
Aglaia meridionalis/Aglaia meridionalis :
Aglaia meridionalis est une espèce de plante de la famille des Meliacées. Il est endémique du Queensland, en Australie.
Aglaia monozyga/Aglaia monozyga :
Aglaia monozyga est une espèce de plante de la famille des Meliacées. On le trouve en Indonésie et en Malaisie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Boxing at the 1908 Summer Olympics – Heavyweight

Box office_territory/Territoire de la billetterie : Un territoire au box-office, dans le contexte de l'industrie cinématographique,...