Rechercher dans ce blog

dimanche 6 mars 2022

Adnan Hasković


Amirauté, %26c._Acts_Repeal_Act_1865/Amirauté, &c. Loi d'abrogation des lois de 1865 :
L'Amirauté, etc. Actes Repeal Act 1865 (28 & 29 Vict c 112) était une loi du Parlement du Royaume-Uni. L'article 20 du Naval Stores Act 1867 (30 & 31 Vict c 19) prévoyait que l'abrogation par la présente loi des articles 1, 2, 4, 5 et 8 du 9 & 10 Will 3 c 41, était ainsi abrogée pour autant que ceux-ci les sections relatives à tous les magasins, à l'exception des magasins navals ou de ravitaillement, ou d'autres magasins appartenant à ou sous la charge ou le contrôle de l'Amirauté, ou de l'Écosse ou de l'Irlande, et que dans cette mesure ces sections ont ainsi été rétablies ; mais que rien de ce qu'il contenait ne devait interférer avec le fonctionnement de toute autre loi des sessions 30 et 31 Vict. Cette loi a été abrogée par la loi de 1950 sur la révision des lois statutaires. Cette loi a été abrogée pour la République d'Irlande par les articles 2 (1) et 3(1) et la partie 4 de l'annexe 2 de la Loi de 2007 portant révision des lois statutaires.

Amirauté, Hong_Kong/Amirauté, Hong Kong :
L'Amirauté est l'extension orientale du quartier central des affaires (adjacent mais séparé de Central) sur l'île de Hong Kong à Hong Kong. Il est situé à l'extrémité est du district central et occidental, bordé par Wan Chai à l'est et Victoria Harbour au nord. Le nom d'Amirauté fait référence à l'ancien quai de l'Amirauté dans la région qui abritait un chantier naval. Le quai a ensuite été démoli lorsque la terre a été récupérée et développée vers le nord en tant que base navale HMS Tamar. Le nom chinois, Kam Chung (金鐘), allumé. "Golden Bell", fait référence à une cloche de couleur or qui a été utilisée pour le chronométrage à Wellington Barracks.
Amirauté, Saint_Pétersbourg/Amirauté, Saint-Pétersbourg :
Le bâtiment de l'Amirauté est l'ancien siège du Conseil de l'Amirauté et de la marine impériale russe dans le centre de Saint-Pétersbourg, en Russie, et le siège actuel de la marine russe. L'édifice a été reconstruit au XIXe siècle pour soutenir les ambitions maritimes du tsar. La conception originale était un chantier naval fortifié qui a ensuite été entouré de cinq bastions et protégé par un fossé. L'édifice de style Empire visible aujourd'hui bordant le quai de l'Amirauté a été construit selon la conception d'Andreyan Zakharov entre 1806 et 1823. Situé à l'extrémité ouest du Nevsky Prospekt, l'Amirauté avec sa flèche dorée surmontée d'une girouette dorée en forme de petit navire de guerre à voile (Korablik), est l'un des monuments les plus remarquables de la ville et le point central des trois rues principales du vieux Saint-Pétersbourg - Nevsky Prospect , la rue Gorokhovaya et l'avenue Voznesensky - soulignant l'importance que Pierre Ier accordait à la marine russe. Jusqu'à la fusion et la relocalisation dans la ville de Pouchkine en 1998, le bâtiment abritait l'une des écoles d'ingénieurs navals soviétiques et russes qui depuis 1927 portait le nom de Felix Dzerzhinsky. Vladimir Nabokov, écrivain et natif de Saint-Pétersbourg, a écrit une nouvelle en mai 1933 intitulée "The Admiralty Spire".
Amirauté, Singapour/Amirauté, Singapour :
L'Amirauté est une sous-zone de la zone de planification de Sembawang, au nord de Singapour.
Amirauté, Trafalgar_Square/Amirauté, Trafalgar Square :
L'Amirauté est un pub situé au 66 Trafalgar Square à Londres. C'est le seul pub situé sur la place. Le bâtiment à l'italienne a été construit en 1871 par l'architecte FW Porter pour l'Union Bank. Il a été classé au Grade II en 1987, date à laquelle il était une succursale de la National Westminster Bank. En 2005, le bâtiment est devenu Albannach (du gaélique pour "Scot" ou "Scottish"), un restaurant spécialisé dans la cuisine écossaise et whisky. Elle a été fondée par Niall Barnes, un entrepreneur de Glasgow. Pour célébrer leur première soirée Burns, le chef cuisinier, John Paul McLachlan, a créé un haggis spécial en utilisant un whisky de malt Balvenie rare et coûteux de 50 ans. En 2014, le bâtiment a été acquis par Fuller's Brewery. Il a rouvert ses portes sous le nom de pub Admiralty le 23 octobre de la même année, deux jours après le Trafalgar Day. L'ouverture a été réalisée par l'amiral Lord West de Spithead, qui avait été premier seigneur de la mer de 2002 à 2006, et par le directeur général de la brasserie, Simon Emeny. Lors de l'ouverture, un magnum de bière London Pride a été cérémonieusement écrasé à l'extérieur du pub. La décoration intérieure du pub s'inspire du HMS Victory, le navire amiral de Nelson à la bataille de Trafalgar.
Admiralty (East)_Public_Transport_Interchange/Admiralty (East) Public Transport Interchange :
L'échangeur de transport public de l'Amirauté (Est) ( chinois :金鐘(東)公共運輸交匯處) est un terminus de bus majeur situé dans l'Amirauté, dans le district central et occidental de Hong Kong. Situé au-dessus de la station Admiralty du MTR, le terminus accueille des lignes de bus vers la plupart des destinations du district sud à l'ouest de Deep Water Bay, de sorte que l'utilisation est relativement élevée. L'échangeur a différents noms nommés par différentes compagnies de bus. Le nom officiel du gouvernement est Admiralty (East) Public Transport Interchange; Citybus et New World First Bus l'ont nommé terminus de bus de l'Amirauté (Est) ( chinois :金鐘(東)巴士總站); tandis que le nom de Kowloon Motor Bus est Admiralty Railway Station (East) Bus Terminus ( chinois :金鐘鐵路站(東)巴士總站).
Amirauté (Royaume-Uni)/Amirauté (Royaume-Uni) :
L'Amirauté était le département du gouvernement britannique responsable du commandement de la Royal Navy jusqu'en 1964, historiquement sous son chef titulaire, le Lord High Admiral - l'un des grands officiers d'État. Pendant une grande partie de son histoire, du début du XVIIIe siècle jusqu'à son abolition, le rôle du Lord High Admiral était presque invariablement mis "en commission" et exercé par le Lords Commissioner of the Admiralty, qui siégeait au conseil d'administration de l'Amirauté, plutôt que par une seule personne. L'Amirauté a été remplacée par le Conseil de l'Amirauté en 1964, dans le cadre des réformes qui ont créé le ministère de la Défense et son département de la Marine (plus tard le Commandement de la Marine). Avant les Actes de l'Union 1707, le Bureau de l'Amirauté et des Affaires maritimes administrait le Royal Marine du Royaume d'Angleterre, qui a fusionné avec la Royal Scots Navy et a absorbé les responsabilités du Lord High Admiral du Royaume d'Écosse avec l'unification du Royaume de Grande-Bretagne. L'Amirauté était l'un des départements les plus importants du gouvernement britannique, en raison du rôle de la Royal Navy dans l'expansion et le maintien des possessions anglaises d'outre-mer au XVIIe siècle, de l'Empire britannique au XVIIIe siècle et par la suite. Le Conseil de l'Amirauté moderne, auquel les fonctions de l'Amirauté ont été transférées en 1964, est un comité du Conseil de défense des trois services du Royaume-Uni. Ce conseil de l'Amirauté ne se réunit que deux fois par an et le fonctionnement quotidien de la Royal Navy est contrôlé par un conseil de la marine (à ne pas confondre avec le conseil historique de la marine). Il est courant que les différentes autorités désormais en charge de la Royal Navy soient simplement appelées «l'Amirauté». Le titre de Lord High Admiral of the United Kingdom a été dévolu au monarque de 1964 à 2011. Le titre a été décerné au prince Philip, duc d'Édimbourg par la reine Elizabeth II à l'occasion de son 90e anniversaire et depuis sa mort en 2021, il est revenu au monarque. Il continue également d'y avoir un vice-amiral du Royaume-Uni et un contre-amiral du Royaume-Uni, tous deux honorifiques.
Amirauté (marine)/Amirauté (marine):
Une Amirauté est un organisme gouvernemental et/ou naval responsable de l'administration d'une marine.
Loi sur l'Amirauté_1690/Loi sur l'Amirauté 1690 :
L'Admiralty Act 1690 (2 Will & Mary Sess 2 c 2) était une loi du Parlement d'Angleterre. L'ensemble de la loi a été abrogé par l'article 2(2) et la partie II de l'annexe 1 de l'ordonnance de 1964 sur la défense (transfert de fonctions) (n° 1) (SI 1964/488).
Avocat de l'Amirauté / Avocat de l'Amirauté :
L'avocat de l'Amirauté était l'un des officiers de justice de la Couronne. Il a représenté la Couronne à la Haute Cour d'Amirauté de 1661 à 1867. Il était également connu comme l'avocat des affaires de l'Amirauté.
Arche de l'Amirauté/Arche de l'Amirauté :
Admiralty Arch est un bâtiment emblématique de Londres offrant un accès routier et piétonnier entre The Mall, qui s'étend au sud-ouest, et Trafalgar Square au nord-est. Admiralty Arch, commandé par le roi Édouard VII à la mémoire de sa mère, la reine Victoria, et conçu par Aston Webb, est maintenant un bâtiment classé Grade I. Dans le passé, il servait de résidence au First Sea Lord et était utilisé par l'Amirauté. Jusqu'en 2011, le bâtiment abritait les bureaux du gouvernement. En 2012, le gouvernement a vendu le bâtiment sur un bail de 125 ans pour 60 millions de livres sterling pour un projet de réaménagement en un hôtel de luxe Waldorf Astoria et quatre appartements. L'hôtel devrait ouvrir en 2022.
Arche de l'Amirauté,_Holyhead/Arche de l'Amirauté, Holyhead :
Admiralty Arch, à Holyhead, Anglesey, a été construit en 1824 pour marquer la fin de la route Holyhead de Thomas Telford. L'arc a été conçu par Thomas Harrison et son objectif principal était de commémorer la visite du roi George IV du Royaume-Uni en août 1821. Le roi est arrivé à Holyhead sur le yacht royal Royal George le 7 août, continuant vers Plas Newydd où il arrêté du jour au lendemain. Il retourna le lendemain à son yacht, mais en raison du mauvais temps, son départ fut retardé et la décision fut prise de le transférer sur le paquebot à vapeur Lightning qui le convoya le 12 août à Howth, près de Dublin, pour sa visite d'État en Irlande. Le changement apporté au paquebot a été largement approuvé. Financé par une souscription publique, la structure a pris deux ans pour être achevée et a été faite de pierre extraite de Red Wharf Bay, du côté est d'Anglesey. En raison de son histoire, il est connu alternativement sous le nom d'arc George IV par la Commission royale sur les monuments anciens et historiques du Pays de Galles ou l'arc de triomphe. L'arche classée Grade II * est située dans le port de Holyhead sur Ynys Halen et n'est pas accessible au public pour des raisons de sécurité. En 2017, des plans pour le déplacer vers un endroit plus ouvert ont été évoqués. À l'heure actuelle, le meilleur endroit pour le voir est le cimetière de St Cybi. À l'extrémité côté mer de la jetée de l'Amirauté, au-delà de l'arche, se trouve le phare Holyhead Mail Pier, classé Grade II, achevé en 1821, il a été conçu par John Rennie dans le cadre d'importantes améliorations au port de Holyhead.
Baie de l'Amirauté/Baie de l'Amirauté :
Admiralty Bay est le nom de plusieurs endroits : Admiralty Bay, Bequia, à Bequia, Saint-Vincent-et-les Grenadines Admiralty Bay (Nouvelle-Zélande), dans les Marlborough Sounds, South Island, New Zealand Admiralty Bay (Îles Shetland du Sud), Antarctique Admiralty Bay (Washington), États-Unis Admiralty Bay est un ancien nom de Ganges Harbour, Colombie-Britannique, Canada Admiralty Bay est un ancien nom de Yakutat Bay, Alaska, États-Unis
Baie de l'Amirauté_(Nouvelle_Zélande)/Baie de l'Amirauté (Nouvelle-Zélande) :
Admiralty Bay est une grande échancrure sur la côte nord de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Il se trouve à proximité de la pointe continentale la plus septentrionale des Marlborough Sounds, immédiatement au sud de l'île D'Urville. La baie, l'une des plus grandes des nombreuses baies de la côte crénelée des sons, mesure 10 kilomètres (6 mi) de large à son embouchure et s'étend sur 8 kilomètres (5 mi) au sud. La péninsule dans laquelle il coupe est presque coupée en deux par la baie, avec un isthme étroit d'environ 900 mètres (3000 pieds) de large seulement entre l'étendue la plus au sud de la baie et Hallam Cove au sud. Au nord-est, la baie est ouverte sur les eaux du détroit de Cook, mais à l'ouest, une étendue d'eau étroite et perfide French Pass est le seul accès maritime. La baie a été baptisée en mars 1770 par le lieutenant James Cook lors de son premier voyage dans le Pacifique. Après avoir effectué une circumnavigation de la Nouvelle-Zélande à bord du HMS Endeavour , Cook fit ancrer le navire dans la baie pour se ravitailler en bois et en eau, et y resta du 27 au 31 mars 1770. Cook décrivit la terre entourant la baie comme "d'un terrain accidenté très vallonné surface et semble être principalement recouvert de bois, d'arbustes, de névés, etc., ce qui rend les déplacements à la fois difficiles et fatigants." Il n'y avait aucune preuve d'habitation actuelle, mais Cook a trouvé plusieurs huttes qui semblaient avoir été abandonnées depuis longtemps. C'est alors qu'Endeavour était ancré dans la baie de l'Amirauté que Cook décida de continuer à explorer vers l'ouest plutôt que de retourner vers l'est en Angleterre ; une conséquence de cette décision serait sa découverte de l'Australie. Admiralty Bay est maintenant étroitement associé à Pelorus Jack, un dauphin qui est devenu largement connu en Nouvelle-Zélande dans les premières années du 20e siècle. Pelorus Jack a été noté pour rencontrer et escorter des navires à travers French Pass, et est peut-être la première créature marine individuelle protégée par la loi dans n'importe quel pays.
Baie de l'Amirauté_(Îles_Shetland_du_Sud)/Baie de l'Amirauté (Îles Shetland du Sud) :
Admiralty Bay est une baie irrégulière, large de 8 km (5 mi) à son entrée entre Demay Point et Martins Head, entaillant la côte sud de l'île du Roi George sur 16 km (10 mi), dans les îles Shetland du Sud de l'Antarctique. Le nom apparaît sur une carte de 1822 par le capitaine George Powell, un marin britannique, et est maintenant établi dans l'usage international. La station antarctique polonaise Henryk Arctowski est située sur la baie, tout comme la base antarctique brésilienne Comandante Ferraz. Il a été désigné zone gérée spécialement de l'Antarctique (ZGSA 1).
Conseil de l'Amirauté_(Empire_russe)/Conseil de l'Amirauté (Empire russe) :
Le Conseil de l'Amirauté (russe : Адмиралтейств-коллегия, Admiralteystv-kollegiya) était un organe suprême pour l'administration de la marine impériale russe et des chantiers navals de l'Amirauté dans l'Empire russe, créé par Pierre le Grand le 12 décembre 1718 et dont le siège était à l'Amirauté. bâtiment, Saint-Pétersbourg. Il comprenait plusieurs autres amirautés de la Russie impériale parmi lesquelles l'Amirauté Nikolaev.
Conseil de l'Amirauté_(Royaume_Uni)/Conseil de l'Amirauté (Royaume-Uni) :
Le Conseil de l'Amirauté est l'organe créé par le Conseil de la défense du Royaume-Uni pour l'administration du service naval du Royaume-Uni. Il ne se réunit formellement qu'une fois par an et la gestion quotidienne de la Royal Navy est assurée par le Navy Board, qui ne comprend aucun ministre. Le Conseil de l'Amirauté a été créé avec l'abolition du Conseil de l'Amirauté et l'intégration des trois ministères de service dans le ministère de la Défense. Le conseil est présidé par le secrétaire d'État principal à la Défense de Sa Majesté et comprend les chefs professionnels de la marine, ainsi que divers ministres et fonctionnaires du ministère de la Défense.
Admiralty Central_Metallurgical_Laboratory/Amirauté Central Metallurgical Laboratory :
L'Amirauté Central Metallurgical Laboratory était une unité de recherche spécialisée de la Royal Navy britannique de 1936 à 1956.
Admiralty Circle_Plaza/Admiralty Circle Plaza :
La place Admiralty Circle est située dans la zone de gouvernement local Eti-Osa de l'État de Lagos au Nigeria. Il a été créé pour percevoir les péages le long de l'extension de la route de 49 km sur l'autoroute Lekki – Eti-Osa. Il s'agit d'un accord de partenariat public-privé (PPP) entre le gouvernement de l'État de Lagos et MM. Ikeja Concession Company Limited LCC. L'activité a commencé sur la place le 5 janvier 2011.
Admiralty Civilian_Shore_Wireless_Service/Service sans fil terrestre civil de l'Amirauté :
L'Amirauté Civilian Shore Wireless Service (ACSWS) était un service radio et un réseau de stations sans fil exploités par la Royal Navy britannique basée à Irton Moor, Scarborough, North Yorkshire, Angleterre de 1939 à 1956.
Admiralty Compass_Observatory/Observatoire de l'Amirauté Compass :
L'observatoire de la boussole de l'Amirauté, initialement connu sous le nom de branche de la boussole (1842-1917) et plus tard connu sous le nom de département de la boussole (1917-1968) et de direction de la boussole (1968-1971) a été créé en 1842 pour fournir à la Royal Navy des services pour la conception , développement, inspection, essai et réparation de compas et de certains autres instruments. Il s'est ensuite chargé des exigences pour les autres services, le cas échéant. Il a existé jusqu'en 1971, date à laquelle il a été absorbé par l'Amirauté Surface Weapons Establishment.
Constabulary de l'Amirauté / Constabulary de l'Amirauté :
L'Amirauté Constabulary était une force de police au Royaume-Uni formée en vertu du Special Constables Act 1923 qui a existé de 1949 à 1971.
Admiralty Court_Act_1840/Admiralty Court Act 1840 :
L'Admiralty Court Act 1840 (3 & 4 Vict c 65) était une loi du Parlement du Royaume-Uni. Il a étendu la compétence de la Haute Cour d'Amirauté d'Angleterre et du Pays de Galles.
Admiralty Court_Act_1861/Admiralty Court Act 1861 :
L'Admiralty Court Act 1861 est une loi du Parlement du Royaume-Uni. La loi traite de la compétence et des pratiques de la Haute Cour d'Amirauté. La loi reçut la sanction royale le 17 mai 1861 et entra en vigueur le 1er juin 1861.
Quai de l'Amirauté / Quai de l'Amirauté :
Le quai de l'Amirauté (russe : Адмиралтейская набережная (Admiralteyskaya Naberezhnaya)) ou quai de l'Amirauté est une rue le long de la rivière Neva dans le centre de Saint-Pétersbourg, du nom du conseil de l'Amirauté. Entre 1919 et 1944, la rue était connue sous le nom de Roshal Embankment, du nom du révolutionnaire SG Roshal. Le quai de l'Amirauté a été construit de 1763 à 1767, par les ingénieurs VM Karlowicz et SS Selyavionov. La rue n'a pas d'autres bâtiments que l'Amirauté et le Cavalier de bronze. La rue commence à la place des décembristes, où le quai anglais devient le quai de l'Amirauté. La rue se termine au pont du palais, où elle devient le quai du palais. Le quai de l'Amirauté abrite le bâtiment de l'Amirauté et le Cavalier de bronze, il offre également une vue magnifique sur la Neva et l'Université d'État de Saint-Pétersbourg se trouve juste de l'autre côté de la Neva.
Ingénierie de l'Amirauté_Laboratoire/Laboratoire d'ingénierie de l'Amirauté :
L'Amirauté Engineering Laboratory était un département de recherche en ingénierie de l'Amirauté britannique de 1917 à 1964 puis du Département de la Marine de 1964 à 1977. Son travail initial était la conception de moteurs de sous-marins mais plus tard pour englober les moteurs de navires.
Amirauté Experiment_Works/Amirauté Experiment Works :
L'Amirauté Experiment Works (AEW) était l'établissement de recherche de l'Amirauté britannique, chargé d'améliorer la conception, la maniabilité et la tenue en mer des hélices des navires de la Royal Navy. L'Experiment Works a existé de 1872 à 1977 et pendant la majeure partie de son histoire, il était basé au Haslar Gunboat Yard à Gosport, dans le Hampshire du Sud. Il a cessé ses activités indépendantes en 1977, fusionnant avec l'Amirauté Marine Technology Establishment et finalement avec l'Agence de recherche pour la défense du ministère de la Défense.
Station expérimentale de l'Amirauté/Station expérimentale de l'Amirauté :
La station expérimentale de l'Amirauté était un département de recherche de l'Amirauté britannique créé en 1915. Initialement, ses recherches étaient centrées sur les méthodes de détection des sous-marins. En 1921, ses attributions ont été élargies et il a été rebaptisé Laboratoire de recherche de l'Amirauté.
Admiralty FC_(Papua_New_Guinea)/Admiralty FC (Papouasie-Nouvelle-Guinée) :
Admiralty FC, souvent appelé Admiralty Palaiau, Admiralty Paliau, Admiralty Peliau ou Admiralty Peliou, était un club de football semi-professionnel basé dans la province de Manus, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les saisons de la National Soccer League commencent en 2014 avant de se séparer de la division et de rejoindre la National Premier League avant la saison 2017. L'équipe a cependant eu du mal à trouver le succès dans ces compétitions, ayant échoué au cours des cinq saisons précédentes à se qualifier pour les éliminatoires du championnat.
Amirauté FC/Amirauté FC :
Admiralty Football Club, également connu sous le nom d'Admiralty FC, est un club de football qui joue dans la Ligue nationale de football de Singapour, le deuxième niveau du football à Singapour. En obtenant la première position dans la division 2 2012, les Wolves ont été promus dans la division 1 de la NFL lors de la saison 2013. L'ancien joueur de Geylang United Masnashzreen Masturi, le frère cadet de Masrezwan Masturi de Home United, joue également pour l'Admiralty FC en tant qu'attaquant. L'Amirauté est entrée dans l'histoire en devenant le premier club de la NFL à se qualifier pour la Coupe de la Ligue après avoir battu le Singapore Recreation Club lors de la finale des éliminatoires de la Coupe de la Ligue le 12 mai 2013.
Admiralty Ferry_Crew_Association/Amirauté Ferry Crew Association :
L'Amirauté Ferry Crew Service était une organisation civile formée pendant la Seconde Guerre mondiale dans le cadre des forces auxiliaires du Service naval britannique. L'Amirauté a réquisitionné un grand nombre de petites embarcations de différents types pour aider l'effort de guerre naval, y compris les chalutiers, les lancements, les appels d'offres de la flotte et bateaux de pêche à moteur. D'autres bateaux ont été construits sur commande. En 1942, le lieutenant/comdr. CD Barber, sous la direction de l'amiral Sir Lionel Preston, KCB, directeur du Small Vessels Pool, a commencé à recruter des marins expérimentés, des ingénieurs et d'autres qui ne pourraient autrement être acceptés pour le service de guerre, y compris des volontaires de plus de 70 ans. Ces hommes ont formé des équipages de six ou huit, collectaient des embarcations dans les chantiers navals et les livraient à des bases navales du Royaume-Uni. Des voyages directs plus loin ont également été entrepris, notamment vers l'Islande, les îles Féroé et Malte, tandis que des navires destinés à l'Extrême-Orient ont été livrés à des ports tels que Glasgow ou Liverpool pour le transport ultérieur. Le Service comptait environ 1 600 personnes et déplaçait environ 1 020 navires. À la fin de la guerre, les membres ont formé l'Amirauté Ferry Crew Association, pour organiser des dîners de réunion. L'Association a été encouragée par l'Amirauté à maintenir une liste de marins expérimentés, d'ingénieurs et d'autres membres d'équipage qui pourraient être utiles en cas d'urgence. En 1963, l'Association a fusionné avec le Royal Naval Minewatching Service pour former le Royal Naval Auxiliary Service. Les membres de l'Association ont été reclassés dans la liste III du nouveau service, bien que cet élément distinct ait été dissous en 1971. Le RNXS a lui-même été dissous en 1994. Le Maritime Volunteer Service, une organisation caritative de formation et de compétences maritimes, a été formé la même année par d'anciens membres du RNXS et autres.
Amirauté Fire_Control_Table/Table de contrôle des incendies de l'Amirauté :
La table de contrôle de tir de l'Amirauté (AFCT) était un système de contrôle de tir informatique analogique électromécanique qui calculait l'élévation et la déviation correctes de l'armement principal d'un croiseur ou d'un cuirassé de la Royal Navy, de sorte que les obus tirés frappent une cible de surface. L'AFCT MK 1 a été installé sur les HMS Nelson et Rodney au début des années 1920, tandis que les cuirassés Warspite, Valiant et Queen Elizabeth, et le croiseur de bataille Renown, ont reçu des tables Mk VII à la fin des années 1930. Les cuirassés de la classe King George V ont reçu une table Mk IX, tandis que Vanguard a reçu la variante finale, la Mk X. L'AFCT a succédé aux tables Dreyer, développées par le capitaine (plus tard amiral) Frederic Charles Dreyer, et l'Argo Clock, développé par Arthur Pollen et a reçu des contributions de développement des deux hommes. L'horloge de contrôle de tir de l'Amirauté (AFCC) était une version simplifiée de l'AFCT et était utilisée pour le contrôle local de l'armement principal et le contrôle primaire de l'armement secondaire des cuirassés et croiseurs, et l'armement principal des destroyers et autres petits navires. Certains croiseurs plus petits utilisaient également l'AFCC pour le contrôle de l'armement principal. La principale différence entre l'AFCT et l'AFCC était la fourniture d'un traceur papier dans le premier, qui pouvait tracer à la fois le mouvement de son propre navire et du navire cible et enregistrer le point d'impact moyen des salves tirées. L'AFCT et l'AFCC étaient utilisés pour le tir. contrôle contre des cibles de surface. Le système de contrôle à angle élevé et l'horloge de maintien de la fusée ont été utilisés pour le contrôle du tir contre les avions.
Groupe d'Amirauté/Groupe d'Amirauté :
Le groupe d'îlots de l'Amirauté se compose de huit affleurements rocheux à moins de 2 km au nord de l'île Lord Howe. Du sud au nord, ce sont : Soldier's Cap Sugarloaf South Island Noddy Roach Island Tenth of June North Rock Flat RockRoach Island est la plus grande, étant d'environ 15 ha de superficie, 800 m de long et 86 m de hauteur maximale, avec un très photographié Tunnel de 15 mètres de haut à son extrémité nord. Les coulées de lave basaltique sont traversées par de nombreuses digues. La végétation se compose d'herbes, de carex et de quelques buissons. Les îlots sont connus au printemps et en été pour les populations nicheuses d'oiseaux de mer en plus grand nombre que partout ailleurs sur l'île Lord Howe. Ce sont principalement des sternes fuligineuses, des fous masqués et des noddies bruns. Des excursions en bateau emmènent les visiteurs à Roach Island pour une expérience de colonie d'oiseaux.
Golfe de l'Amirauté/Golfe de l'Amirauté :
Le golfe de l'Amirauté est un golfe de la région de Kimberley en Australie-Occidentale qui s'ouvre sur l'océan Indien.
Admiralty Gunnery_Establishment/Etablissement d'artillerie de l'Amirauté :
L'Admiralty Gunnery Establishment (AGE), à l'origine connu sous le nom de Fire Control Group (ARL) et plus tard connu sous le nom d'Admiralty Surface Weapons Establishment (ASWE), était un département de recherche de l'amirauté principalement responsable des travaux de contrôle des tirs de l'armée et de la marine entre 1931 et 1959.
Phare de l'Amirauté/phare de l'Amirauté :
Le phare de l'Amirauté est une aide à la navigation désactivée située sur l'île de Whidbey près de Coupeville, dans le comté d'Island, dans l'État de Washington, sur le terrain du parc d'État de Fort Casey. Le phare restauré surplombe Admiralty Inlet. C'était le compagnon du Point Wilson Light, qui se trouve à quatre milles sur la rive ouest de l'Admiralty Inlet.
Maison de l'Amirauté/Maison de l'Amirauté :
Admiralty House peut faire référence à : Admiralty House, Sydney, Australie Admiralty House, Bermudes, y compris les quatre emplacements qui remplissaient cette fonction : Rose Hill, Bermudes, St. George's St. John's Hill (plus tard Clarence Hill), une propriété à Spanish Point, Bermudes Mount Wyndham, Bermudes, au-dessus de Bailey's Bay Admiralty House, à Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada, maintenant le Musée naval de Halifax Admiralty House, Mount Pearl, Canada, également connu sous le nom de Admiralty House Museum & Archives Admiralty House, à Sheerness Dockyard, Kent , Angleterre Admiralty House, Londres, Angleterre, la résidence du Premier Lord de l'Amirauté, 1788-1964 Admiralty House, Mount Wise, Angleterre (anciennement Government House) Hamoaze House (Admiralty House de 1809 à 1934), Mount Wise, Plymouth, Angleterre Het Admiraliteitshuis (La Maison de l'Amirauté), Dokkum, Finlande ; voir Admiralty of Friesland Marble Hall (Hong Kong), à partir de c. 1935–1946 Great Western Building (Admiralty House de 1770 à 1795), Mumbai, Inde Couvent bénédictin (Cobh) (anciennement Admiralty House), comté de Cork, Irlande Admiralty House (La Valette), Malte Admiralty House, Simon's Town, Cape Town, Sud Africa Admiralty House (Stockholm), Suède
Maison de l'Amirauté,_Bermudes/Maison de l'Amirauté, Bermudes :
Admiralty House, aux Bermudes, était la résidence officielle et les bureaux de l'officier supérieur de la Royal Navy dans la colonie de la forteresse impériale des Bermudes, à l'origine le commandant en chef de la station Amérique du Nord et Antilles.
Admiralty House,_Londres/Admiralty House, Londres :
Admiralty House à Londres est un bâtiment classé Grade I face à Whitehall, actuellement utilisé pour les fonctions du gouvernement britannique et comme appartements ministériels. Il a été ouvert en 1788 et jusqu'en 1964 était la résidence officielle du Premier Lord de l'Amirauté.
Maison de l'Amirauté,_Mount_Pearl/Maison de l'Amirauté, Mount Pearl :
La maison de l'Amirauté est un bâtiment patrimonial d'un étage, au toit à pignon en bois, désigné par la municipalité, construit à l'origine comme station de communication sans fil à Mount Pearl, à Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada. Il sert actuellement de musée et d'archives. Le bâtiment est censé être la dernière des 11 stations identiques construites dans le monde pendant la Première Guerre mondiale.
Maison de l'Amirauté,_Mount_Wise/Maison de l'Amirauté, Mount Wise :
Admiralty House est un bâtiment important à Mount Wise, Devonport, Plymouth. C'est un bâtiment classé Grade II.
Maison de l'Amirauté,_Sydney/Maison de l'Amirauté, Sydney :
Admiralty House est la résidence officielle du gouverneur général d'Australie à Sydney. Il est situé dans la banlieue de Kirribilli, sur l'estran nord du port de Sydney (à côté de Kirribilli House, qui est la résidence officielle du Premier ministre australien à Sydney). Ce grand manoir victorien Regency et en grès à l'italienne, achevé par étapes sur la base des plans de James Barnet et Walter Liberty Vernon, occupe la pointe de Kirribilli Point. Autrefois connu sous le nom de "Wotonga", il offre une vue imprenable sur le port de Sydney, le pont du port de Sydney et l'opéra de Sydney. Son nom actuel trouve son origine dans le fait qu'il a servi de résidence au commandant en chef de l'escadron australien de la Royal Navy de 1885 à 1913. Le bâtiment d'origine sur le site a été achevé, en tant que logement privé, de mi-à- fin 1843, par John George Nathaniel Gibbes, alors percepteur des douanes de la Nouvelle-Galles du Sud et membre du Conseil législatif de la Nouvelle-Galles du Sud. Un portrait de Gibbes, peint en 1808, est accroché dans la maison. Le 22 juin 2004, la Maison de l'Amirauté a été inscrite sur la Liste du patrimoine du Commonwealth.
Maison de l'Amirauté_(Stockholm)/Maison de l'Amirauté (Stockholm) :
La maison de l'Amirauté (suédois : Amiralitetshuset) est une maison de l'Amirauté sur l'îlot Skeppsholmen dans le centre de Stockholm, en Suède. Construit en 1647-1650 alors que le Conseil de l'Amirauté déménageait à Skeppsholmen, et probablement conçu par Louis Gillis, un architecte hollandais opérant à Stockholm depuis les années 1620, il a été construit dans un style Renaissance hollandaise avec des pignons à gradins, un peu comme le bâtiment actuel, mais le portail en calcaire est le seul vestige de cette époque. En 1680-1750, il servit d'archives, puis d'étable à blé jusqu'en 1794, date à laquelle il fut reconstruit en caserne. Toujours utilisé comme ce dernier, il a été repensé en 1844-46 par l'architecte Fredrik Blom en un bâtiment néo-Renaissance avec des tourelles ajoutées aux angles. Il a été reconstruit en 1952 par Rudolf Cronstedt pour accueillir à nouveau l'Amirauté, mais abrite aujourd'hui l'Association touristique suédoise (Svenska Turistföreningen, STF).
Maison de l'Amirauté_(La Valette)/Maison de l'Amirauté (La Valette) :
Admiralty House ( maltais : id-Dar tal-Ammirall ), anciennement connue sous le nom de Casa Miari , Palazzo Don Raimondo et sous plusieurs autres noms, est un palais de La Valette , à Malte . Il a été construit à l'origine en 1569-1570 en tant que deux maisons privées par Fra Jean de Soubiran dit Arafat, chevalier de l'Ordre de Saint-Jean. Les maisons furent ensuite louées à divers propriétaires, dont Fra Raimondo de Sousa y Silva, qui les reconstruisit en une seule résidence entre 1761 et 1763. En 1808, Louis Charles, comte de Beaujolais fut reçu dans la maison, où il mourut de la tuberculose. De 1821 à 1961, le bâtiment fut la résidence officielle du commandant en chef de la flotte méditerranéenne, d'où son nom. Le bâtiment a abrité le Musée national des beaux-arts de 1974 à 2016. Actuellement, il est prévu de restaurer la maison de l'Amirauté et de la convertir en bureau du procureur général.
Entrée de l'Amirauté / Entrée de l'Amirauté :
Admiralty Inlet est un détroit de l'État américain de Washington reliant l'extrémité est du détroit de Juan de Fuca à Puget Sound. Il se situe entre Whidbey Island et la partie nord-est de la péninsule olympique.
Inlet de l'Amirauté_(Nunavut)/Inlet de l'Amirauté (Nunavut) :
Admiralty Inlet est une baie de la région de Qikiqtaaluk au Nunavut, au Canada. Il s'étend vers le sud à partir du détroit de Lancaster le long de la rive ouest de la péninsule Borden de l'île de Baffin. Le hameau d'Arctic Bay est situé sur la péninsule d'Uluksan, un relief qui s'avance dans l'inlet de l'Amirauté au sud du parc national Sirmilik. Plusieurs voies navigables en partent, dont Elwin Inlet, Baillarge Bay, Strathcona Sound, Victor Bay, Adams Sound, Levasseur Inlet et Moffet Inlet, avant de se terminer à Jungersen Bay. Il existe de nombreuses îles dans Admiralty Inlet, notamment les îles Peter Richards, l'île Yeoman et les îles Saneruarsuk. Admiralty Inlet abrite une importante population de narvals. Des caribous, des ours polaires et des morses fréquentent la région.
Admiralty Inlet_Natural_Area_Preserve/Admiralty Inlet Natural Area Preserve :
Admiralty Inlet Natural Area Preserve dans le comté d'Island, Washington fait partie du programme des zones naturelles de Washington. Il se trouve le long d'Admiralty Inlet dans la réserve historique nationale d'Ebey's Landing sur un terrain appartenant au Whidbey Camano Land Trust avec une servitude de conservation appartenant au ministère des Ressources naturelles de Washington. Admiralty Inlet NAP abrite l'une des 11 populations restantes de pinceaux dorés, une plante à fleurs répertoriée comme menacée en vertu de la loi sur les espèces en voie de disparition. Les 46 acres (19 ha) de la réserve comprennent une forêt ancienne, une prairie vestige rare et un rivage. Le Whidbey Camano Land Trust a acheté le site à la Seattle Pacific University pour 3,3 millions de dollars en juin 2013.
Admiralty Interview_Board/Admiralty Interview Board :
L'Amirauté Interview Board (AIB) est un centre d'évaluation, remontant à 1903, qui est utilisé par le service naval dans le cadre du processus de sélection des officiers pour la Royal Navy, Royal Marines, Royal Naval Reserve, Royal Marines Reserve, et Royal Auxiliaire de la Flotte. C'est l'équivalent du comité de sélection des officiers de l'armée et du centre de sélection des officiers et des équipages de la Royal Air Force. Le conseil est basé au HMS Sultan à Gosport, Hampshire, dans un complexe autonome.
Île de l'Amirauté/Île de l'Amirauté :
L'île de l'Amirauté est une île de l'archipel Alexandre dans le sud-est de l'Alaska, à 57°44′N 134°20′O. Elle mesure 145 km (90 mi) de long et 56 km (35 mi) de large avec une superficie de 4 264,1 km2 (1 646,4 milles carrés), ce qui en fait la septième plus grande île des États-Unis et la 132e plus grande île du monde. C'est l'une des îles ABC en Alaska. L'île est presque coupée en deux par le canal Seymour ; à l'est se trouve la longue et étroite péninsule de verre. La majeure partie de l'île de l'Amirauté - 955 747 acres (3 868 km2) - est protégée en tant que monument national de l'île de l'Amirauté administré par la forêt nationale de Tongass. Le Kootznoowoo Wilderness englobe de vastes peuplements de forêt pluviale tempérée ancienne. Ces forêts offrent certains des meilleurs habitats disponibles pour des espèces telles que les ours bruns, les pygargues à tête blanche et les cerfs à queue noire de Sitka. Angoon, une communauté traditionnelle tlingit abritant 572 personnes, est la seule colonie de l'île, bien qu'une partie non peuplée de la ville de Juneau comprenne 264,68 km2 (102,19 milles carrés) (6,2 %) de la superficie de l'île près de son extrémité nord. La population totale de l'île au recensement de 2000 était de 650. Le monument national est considéré comme un espace sacré pour la tribu Angoon des Tlingit, qui vivent sur des terres tribales dans la communauté d'Angoon sur la côte ouest de l'île. Les Tlingits se sont battus pour que la protection de l'île fasse partie de la législation de l'ANILCA et continuent de s'engager dans l'intendance des ressources naturelles de l'île. La plupart des habitants d'Angoon utilisent quotidiennement le monument national pour leur subsistance.
Île de l'Amirauté_(homonymie)/Île de l'Amirauté (homonymie) :
L'île de l'Amirauté ou les îles de l'Amirauté peuvent faire référence à : l'île de l'Amirauté, une île de l'archipel Alexandre d'Alaska, les îles de l'Amirauté des États-Unis, un groupe de 18 îles de l'archipel Bismarck de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Island" à Saint-Pétersbourg, Fédération de Russie Qikiqtagafaaluk, le nom traditionnel de l'île de l'Amirauté, une île arctique au sud de l'île Victoria au Nunavut, Canada Les îles de l'Amirauté (Ontario), un groupe d'îles dans le fleuve Saint-Laurent en Ontario, Canada
Cuscus de l'île de l'Amirauté / Cuscus de l'île de l'Amirauté :
Le couscous de l'île de l'Amirauté ou le couscous tacheté de l'île de Manus (Spilocuscus kraemeri) est une espèce de marsupial de la famille des Phalangeridae. Il est endémique des îles de l'Amirauté en Papouasie-Nouvelle-Guinée. C'est le plus petit membre du genre Spilocuscus, et la femelle a le dos noir, tandis que le mâle a des taches noirâtres sur fond blanc. Les deux sexes ont la tête rousse. Inscrite comme quasi menacée car, bien qu'elle soit commune dans sa petite aire de répartition (sa zone d'occurrence est inférieure à 2 000 km2), il y a un déclin continu de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus, ce qui rend l'espèce proche de se qualifier pour Vulnérable sous critère B. Les pressions croissantes de la population humaine et la faible fécondité de cet animal à la durée de vie relativement longue sont préoccupantes. Les populations de cette espèce doivent être étroitement surveillées.
Îles de l'Amirauté/Îles de l'Amirauté :
Les îles de l'Amirauté sont un groupe d'archipels de 18 îles dans l'archipel Bismarck, au nord de la Nouvelle-Guinée dans l'océan Pacifique Sud. Celles-ci sont aussi parfois appelées les îles Manus, du nom de la plus grande île. Ces îles couvertes de forêt tropicale font partie de la province de Manus, la province la plus petite et la moins peuplée de Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans sa région insulaire. La superficie totale est de 2 100 km2 (810 milles carrés). De nombreuses îles de l'Amirauté sont des atolls et sont inhabitées.
Admiralty Islands_campaign/Campagne des îles de l'Amirauté :
La campagne des îles de l'Amirauté (opération Brewer) était une série de batailles dans la campagne de Nouvelle-Guinée de la Seconde Guerre mondiale au cours de laquelle la 1re division de cavalerie de l'armée américaine a pris les îles de l'Amirauté sous contrôle japonais. Agissant sur les rapports des aviateurs selon lesquels il n'y avait aucun signe d'activité ennemie et que les îles auraient pu être évacuées, le général Douglas MacArthur accéléra son calendrier de capture des Amirautés et ordonna une reconnaissance immédiate en force. La campagne a commencé le 29 février 1944 lorsqu'une force a débarqué sur Los Negros, la troisième plus grande île du groupe. En utilisant une petite plage isolée où les Japonais n'avaient pas prévu d'assaut, la force a réalisé une surprise tactique, mais les îles se sont avérées loin d'être inoccupées. Une furieuse bataille sur les îles s'ensuivit. Au final, la supériorité aérienne et la maîtrise de la mer ont permis aux Alliés de renforcer fortement leur position sur Los Negros. La 1ère division de cavalerie pourrait alors envahir les îles. La campagne s'est officiellement terminée le 18 mai 1944. La victoire alliée a achevé l'isolement de la principale base japonaise de Rabaul qui était l'objectif ultime des campagnes alliées de 1942 et 1943. Une importante base aérienne et navale a été développée dans les îles de l'Amirauté qui sont devenues un point de lancement important pour les campagnes de 1944 dans le Pacifique. Cette campagne a marqué la fin de l'opération Cartwheel de MacArthur, qui était une opération multi-théâtre menée pour transformer la puissante base japonaise de Rabaul en un camp de prisonniers de guerre de facto.
Admiralty Islands_campaign_order_of_battle/Ordre de bataille de la campagne des îles de l'Amirauté :
C'est l'ordre de bataille des forces alliées et japonaises lors de la campagne des îles de l'Amirauté en 1944.
Langues des îles de l'Amirauté/Langues des îles de l'Amirauté :
Les langues des îles de l'Amirauté sont un groupe d'une trentaine de langues océaniennes. Ils peuvent inclure Yapese, qui s'est avéré difficile à classer.
Admiralty Jurisdiction_Act_1391/Admiralty Jurisdiction Act 1391 :
L'Admiralty Jurisdiction Act 1391 (15 Ric 2 c 3) était une loi du Parlement d'Angleterre. Les mots du début du chapitre à "son lieutenant en aucune façon" ont été abrogés par l'article 2 et la partie I de l'annexe de la loi de 1879 sur l'abrogation des lois de procédure civile. L'ensemble du chapitre, dans la mesure où il n'a pas été abrogé, a été abrogé par l'article 10(2) et la partie I de l'annexe 3 de la loi de 1967 sur le droit pénal.
Admiralty M-N_Scheme/Admiralty MN Scheme :
"The Admiralty MN Scheme" (parfois appelé "Project MN") était un plan britannique de la Première Guerre mondiale visant à fermer le détroit de Douvres dans la Manche aux sous-marins allemands, au moyen d'une chaîne de huit ou douze tours massives. reliés par des barrages anti-sous-marins et des filets. Seules deux tours avaient été construites avant que l'armistice avec l'Allemagne ne provoque l'annulation du projet.
Destroyer de classe M de l'Amirauté / Destroyer de classe M de l'Amirauté :
La classe M, plus connue sous le nom de classe Admiralty M, était une classe de 85 destroyers construits pour la Royal Navy du Royaume-Uni qui ont servi pendant la Première Guerre mondiale. Tous les navires ont été construits selon une conception identique - Amirauté -, d'où la classe Nom. 18 autres navires officiellement inclus dans la classe `` M '' ont été construits selon des variantes de conception par trois constructeurs spécialisés - 10 par Yarrow, 6 par Thornycroft (qui a également construit 6 autres selon la conception standard de l'Amirauté) et 2 par Hawthorn Leslie ; ceux-ci sont couverts dans d'autres articles. La conception de l'Amirauté était basée sur la classe L précédente mais modifiée pour produire une augmentation de la vitesse d'environ 6 nœuds (11 km / h; 6,9 mph). Tous les navires construits selon la conception de l'Amirauté avaient trois entonnoirs circulaires étroits identiques (cela ne s'appliquait pas aux 18 navires construits par les chantiers spécialisés).
Admiralty MRT_station/Station Admiralty MRT :
La station Admiralty MRT est une station surélevée de transport en commun rapide (MRT) sur la ligne nord-sud (NSL) à Woodlands, à Singapour. Située le long de Woodlands Avenue 7, près des jonctions de Woodlands Avenue 6 et Woodlands Drive 71, la station dessert principalement les quartiers résidentiels de la partie est de Woodlands New Town. Cette station tire son nom d'une ancienne base de la Royal Navy située sur la côte nord de Singapour. Annoncée pour la première fois en novembre 1991 dans le cadre de l'extension Woodlands, la gare a ouvert ses portes le 10 février 1996. La gare, comme les autres gares de l'extension, présente une disposition améliorée de la gare pour faciliter un meilleur flux de passagers, un espace commercial plus grand et une meilleure intégration avec autres modes de transport.
Matériaux de l'Amirauté_Laboratoire/Laboratoire des matériaux de l'Amirauté :
Le Laboratoire des matériaux de l'Amirauté, situé à Holton Heath, est l'un des principaux établissements de recherche et de découverte de la défense du Royaume-Uni. En 1978, le laboratoire des matériaux de l'Amirauté a été combiné avec le Naval Construction Research Establishment pour former le Haslar Admiralty Marine Technology Establishment. Le laboratoire des matériaux de l'Amirauté a ouvert ses portes en 1947 dans une partie de la Royal Naval Cordite Factory à Holton Heath, Dorset. Il s'est constitué autour d'un noyau d'agents du laboratoire de contrôle de l'usine. Son programme de travail a consisté en des recherches et quelques développements sur les matériaux et les techniques chimiques pour le service naval dans les domaines de la métallurgie, du caoutchouc et des plastiques, de la technologie chimique et de la chimie générale. Pendant quelques années, il a également eu une section de biologie marine. La direction du siège était assurée par le directeur de la recherche sur les matériaux jusqu'à ce que cette direction soit abolie. En 1977, l'établissement est devenu une partie de l'établissement de technologie marine de l'Amirauté, puis de l'établissement de recherche de l'Amirauté, et en 1991, une partie de l'Agence de recherche pour la défense.
Admiralty Mining_Establishment/Établissement minier de l'Amirauté :
L'Amirauté Mining Establishment connu à l'origine sous le nom de Mine Design Department était un département technique de la Royal Navy britannique responsable à la fois de la conception des mines navales et du développement de contre-mesures appropriées de 1915 à 1951.
Montagnes de l'Amirauté/Montagnes de l'Amirauté :
Les montagnes de l'Amirauté (ou chaîne de l'Amirauté) sont un grand groupe de hautes montagnes et de chaînes et de crêtes nommées individuellement dans le nord-est de la Terre Victoria, en Antarctique. Ce groupe de montagnes est délimité par la mer de Ross, l'océan Austral et par les glaciers Dennistoun, Ebbe et Tucker. La chaîne de montagnes est située sur la côte de Pennell, une partie de l'Antarctique située entre le cap Williams et le cap Adare. Il a été découvert en janvier 1841 par le capitaine James Ross, qui les a nommés d'après les Lords Commissioners of the Admiralty sous les ordres desquels il a servi. Les montagnes de l'Amirauté sont divisées en Dunedin Range, Homerun Range et Lyttelton Range.
Admiralty Naval_Aircraft_Materials_Laboratory/Amirauté Naval Aircraft Materials Laboratory :
L'Amirauté Naval Aircraft Materials Laboratory était un département de recherche de la Royal Navy britannique chargé de traiter les problèmes métallurgiques et chimiques affectant les avions navals de 1949 à 1966.
État-major naval de l'Amirauté/État-major naval de l'Amirauté :
L'état-major naval de l'Amirauté était l'ancien département de commandement supérieur, de planification opérationnelle, de politique et de stratégie au sein de l'Amirauté britannique. Il a été créé en 1917 et a existé jusqu'en 1964, date à laquelle le département de l'Amirauté a été aboli. Il a été remplacé par le ministère de la Défense (état-major de la marine) dans le cadre du département de la marine du ministère de la Défense.
Admiralty Navy_Band_of_Russia/Admiralty Navy Band of Russia :
La fanfare de la marine de l'Amirauté de la base navale de Leningrad (en russe : Адмиралтейский оркестр Ленинградской военно-морской базы) est une fanfare militaire russe basée à Saint-Pétersbourg. Elle a été fondée au début du XVIIIe siècle à peu près en même temps que la marine russe elle-même. Le chef d'orchestre en chef et directeur musical du groupe est le capitaine de 3e rang Valentin Lyashenko, qui dirige le groupe sous la direction du service de musique militaire des forces armées de Russie. Le groupe a fait des tournées en Europe et s'est produit devant des chefs d'État en visite. Il a également eu un certain nombre de chefs d'orchestre invités, tant militaires que civils. William Malambri, professeur de musique à l'Université Winthrop à Rock Hill, Caroline du Sud, États-Unis, a été chef invité de l'Admiralty Navy Band pour un concert en 2004 au Shostakovich Hall.
Admiralty Navy_War_Council/Conseil de guerre de la marine de l'Amirauté :
Le Conseil de guerre de la marine de l'Amirauté était un comité consultatif temporaire de planification de guerre et de stratégie navale de l'Amirauté créé en octobre 1909 sous l'amiral Fisher. Il a existé jusqu'en 1911, date à laquelle il a ensuite été remplacé par l'état-major de guerre de l'Amirauté.
Parc de l'Amirauté/Parc de l'Amirauté :
Admiralty Park est un parc national de Singapour d'une superficie de 27 hectares. Il est rendu unique par son terrain vallonné en forme de vallée fluviale.
Pic de l'Amirauté / Pic de l'Amirauté :
Admiralty Peak ( espagnol : Pico Almirantazgo ) est un pic de 3 100 pieds (945 m) de haut, situé à l'est de Wilckens Peaks dans la partie centrale de la Géorgie du Sud . Cartographié par Discovery Investigations en 1926-1930 et nommé d'après le Conseil de l'Amirauté. Cet article incorpore du matériel du domaine public du document United States Geological Survey : " Admiralty Peak ". (contenu du système d'information sur les noms géographiques)
Jetée de l'Amirauté_Tourelle/Tourelle de la jetée de l'Amirauté :
La tourelle de la jetée de l'Amirauté ou tourelle de Douvres est une tourelle blindée fermée construite en 1882 sur le brise-lames ouest du port de Douvres dans le sud-est de l'Angleterre. Il contient deux canons Fraser RML 16 pouces de 80 tonnes, les plus gros installés au Royaume-Uni. Déclarée obsolète en 1902, elle fait actuellement partie du port et est inaccessible, bien que les canons restent en place.
Pouvoirs de l'Amirauté,_%26c._Act_1865/Pouvoirs de l'Amirauté, etc. Loi 1865 :
Les pouvoirs de l'Amirauté, etc. Act (28 & 29 Vict. c. 124.) était une loi du Parlement britannique adoptée en 1865. Elle a obtenu la sanction royale le 6 juillet 1865. Il est remarquable pour son article 5, qui a fait de l'amiral-surintendant de chaque chantier naval britannique un juge de paix "en tous lieux ... à l'égard de toutes les infractions spécifiées dans la présente loi, et de toutes les questions relatives au service naval de Sa Majesté, ainsi qu'aux magasins, provisions et comptes de celui-ci". Cela lui a donné le pouvoir d'entendre les affaires portées devant lui par la police des chantiers navals (qui étaient alors les divisions des chantiers navals de la police métropolitaine). Le reste de la loi traitait des sanctions pour faux et usurpation d'identité de marins de la marine (articles 6 à 9) et clarifiait les questions concernant l'implication du Conseil de l'Amirauté dans des actions en justice (articles 1 à 4). Les dernières sections établissent un système de rapport pour les décrets en conseil relatifs à la loi (section 11), fixent au 1er janvier 1866 la date limite d'entrée en vigueur de la loi (section 10) et précisent le titre abrégé de la loi (section 12) . L'article 2 de la loi a été abrogé par le Crown Proceedings Act 1947 et les articles 6 à 9 de la loi de 1865 (ainsi que l'expression "de toutes les infractions spécifiées dans la présente loi, et" dans son article 5) ont été abrogés par la loi sur le vol. 1968 Le reste de la loi est également abrogé.
Admiralty Rangers_FC/Admiralty Rangers FC :
Admiralty Rangers Football Club est un club de football singapourien basé à Admiralty, Singapour. L'équipe officielle a été formée en 2018 pour participer à la Football Association of Singapore Island Wide League afin d'amener le club à un niveau supérieur dans le football de Singapour. Le club a fait ses débuts dans la FAS Island Wide League 2018.
Admiralty Raster_Chart_Service/Service de cartes raster de l'Amirauté :
ADMIRALTY Raster Chart Service (ARCS) est un service de cartes matricielles électroniques fourni par le Service hydrographique du Royaume-Uni (UKHO), destiné à être utilisé dans le système d'affichage et d'information sur les cartes électroniques (ECDIS). Les cartes ARCS sont des copies numériques exactes des cartes papier de l'AMIRALTY britannique utilisées pour la navigation maritime, produites dans un format raster. Elles ont la même apparence et utilisent la même symbologie internationalement reconnue que la série de cartes papier ADMIRALTY. Ils fournissent un référencement géographique complet et peuvent être entièrement intégrés au système de positionnement global pour fournir une navigation en temps réel.
Bureau des archives de l'Amirauté/Bureau des archives de l'Amirauté :
L'Amirauté Record Office était un ancien bureau de l'Amirauté britannique responsable de la collecte, du classement et de la gestion de tous les documents officiels de l'Amirauté de 1809 à 1964.
Admiralty Research_Etablissement/Etablissement de recherche de l'Amirauté :
L'établissement de recherche de l'Amirauté (communément appelé ARE) a été formé le 1er avril 1984 à partir de divers établissements de l'Amirauté. Il est devenu une partie de l'Agence de recherche pour la défense le 1er avril 1991.
Laboratoire de recherche de l'Amirauté/Laboratoire de recherche de l'Amirauté :
L'Amirauté Research Laboratory (ARL) était un laboratoire de recherche qui a soutenu le travail de l'Amirauté britannique à Teddington, Londres, Angleterre de 1921 à 1977.
Chantiers navals de l'Amirauté/Chantiers navals de l'Amirauté :
Les chantiers navals JSC Admiralty ( russe : Адмиралтейские верфи ) (anciennement chantier naval soviétique n ° 194) sont l'un des plus anciens et des plus grands chantiers navals de Russie, situé à Saint-Pétersbourg . Les voies de construction du chantier naval peuvent accueillir des navires jusqu'à 70 000 tonnes de port en lourd (DWT), 250 mètres (820 pieds) de longueur et 35 mètres (115 pieds) de largeur. Les produits militaires comprennent les navires de guerre navals tels que les sous-marins nucléaires et à moteur diesel et les grands auxiliaires.
Etablissement_des_signaux_et_radar_de_l'Amirauté/Etablissement des signaux et radar de l'Amirauté :
L'Amirauté Signal and Radar Establishment (ASRE) à l'origine connu sous le nom de Département expérimental et plus tard connu sous le nom d'Amirauté Signal Establishment (ASE) était une organisation de recherche de la Royal Navy britannique créée en 1917. Il a existé jusqu'en 1959 lorsqu'il a été fusionné avec l'Amirauté. Établissement d'artillerie pour former l'établissement d'armes de surface de l'Amirauté (ASWE). Son siège social était situé à Haslemere, Surrey, Angleterre.
Son de l'Amirauté/Son de l'Amirauté :
Le détroit de l'Amirauté est un détroit qui s'étend dans une direction NE-SW et sépare les îles Seymour et Snow Hill de l'île James Ross, au large de l'extrémité NE de la péninsule antarctique. La large partie nord-est du détroit a été nommée Admiralty Inlet par l'expédition britannique dirigée par le capitaine Ross, qui l'a découverte le 6 janvier 1843. La caractéristique a été déterminée comme étant un son plutôt qu'une baie en 1902 par l'expédition antarctique suédoise sous Otto Nordenskiöld.
Admiralty Surface_Weapons_Establishment/Établissement d'armes de surface de l'Amirauté :
L'Amirauté Surface Weapons Establishment (ASWE) et plus tard connu sous le nom d'Amirauté Research Establishment (ARE) était un département de l'Amirauté britannique et plus tard du Département de la Marine (Ministère de la Défense) responsable de la recherche et du développement, de la conception et des tests d'appareils, d'équipements , et des techniques concernant les communications navales, les contre-mesures électroniques, le contrôle des missiles radar et d'autres domaines connexes, il était basé à Portsdown Hill, Hampshire, Angleterre de 1959 à 1984.
Tunnel de l'Amirauté/Tunnel de l'Amirauté :
Admiralty Tunnel, tunnel, Gibraltar. Le tunnel a été utilisé dans le but d'apporter la pierre du côté est. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le tunnel contenait un centre d'opérations où Dwight Eisenhower a planifié l'opération Torch. Depuis 2013, le centre des opérations est utilisé pour abriter une installation de données sécurisée.
Admiralty Underwater_Weapons_Establishment/Établissement d'armes sous-marines de l'Amirauté :
L'Amirauté Underwater Weapons Establishment était un département de recherche de l'Amirauté dédié aux systèmes de détection et aux armes sous-marines. Il a été formé sur l'île de Portland en 1959 et est devenu plus tard une partie de l'Agence de recherche de l'Amirauté (ARE) en 1984.
Admiralty Underwater_Weapons_Launching_Establishment/Etablissement de lancement d'armes sous-marines de l'Amirauté :
L'établissement de lancement d'armes sous-marines de l'Amirauté était un département de recherche de l'Amirauté dédié aux engins de lancement de torpilles et de mines. Il a été formé à West Howe, Bournemouth en 1947 et est devenu plus tard une partie de l'Amirauté Underwater Weapons Establishment en 1959.
Admiralty War_Staff/Admiralty War Staff :
L'état-major de guerre de l'Amirauté était l'ancienne organisation de planification opérationnelle de l'état-major supérieur de la marine au sein de l'Amirauté britannique qui existait de 1912 à 1917. Il a été institué le 8 janvier 1912 par Winston Churchill en sa qualité de premier lord de l'Amirauté et était en fait un conseil de guerre. dont le chef relevait directement du First Sea Lord. Après la fin de la Première Guerre mondiale, l'état-major de guerre a été remplacé par le département d'état-major de la marine de l'Amirauté.
Admiralty Yard_Craft_Service/Service d'artisanat de l'Amirauté :
L'Amirauté Yard Craft Service était le service civil qui exploitait des navires auxiliaires pour l'Amirauté britannique, principalement dans les chantiers navals HM ou à proximité. Il a été rebaptisé Port Auxiliary Service (PAS) le 1er octobre 1958 et Royal Maritime Auxiliary Service en 1976. Le service exploitait des remorqueurs, des ferries portuaires, des vedettes et des briquets. Bien que certains de ses remorqueurs aient été classés comme océaniques, il n'exploitait pas de navires de ravitaillement océaniques, qui relevaient de la responsabilité de la Royal Fleet Auxiliary. Les équipages du Yard Craft Service répondaient au Captain's Department de chaque chantier naval. Le Fleet Coaling Service et le Admiralty Dredging Service étaient des services distincts, mais étroitement liés. Les matelots et les ingénieurs étaient souvent transférés librement entre les navires des trois services, bien que les capitaines et les seconds devaient être évalués individuellement sur chacun des trois types de navires. Le Fleet Coaling Service, rebaptisé Fleet Fueling Service entre 1914 et 1926, exploitait des navires portuaires et côtiers transportant du charbon et du mazout vers des navires de la Royal Navy. Ses maîtres n'avaient pas besoin d'être aussi hautement qualifiés que les maîtres des deux autres services et recevaient des salaires considérablement inférieurs. Le service de dragage faisait à l'origine partie du département des travaux de l'Amirauté, mais a ensuite été transféré au département du génie civil en chef (entre 1914 et 1926). En 1947, les deux autres services avaient entièrement fusionné dans le Yard Craft Service. Les navires du Service arboraient le Blue Ensign défiguré par l'insigne d'ancre jaune de l'Amirauté.
Administration de l'Amirauté/Administration de l'Amirauté :
Cet article décrit l'administration de l'Amirauté britannique. À partir de 1911, il se composait des branches et officiers suivants.
Carte de l'Amirauté/Carte de l'Amirauté :
Les cartes de l'Amirauté sont des cartes marines émises par l'Office hydrographique du Royaume-Uni (UKHO) et soumises au droit d'auteur de la Couronne. Plus de 3 500 cartes marines standard (SNC) et 14 000 cartes électroniques de navigation (ENC) sont disponibles avec le portefeuille de l'Amirauté offrant la couverture officielle la plus large des routes maritimes et des ports internationaux, avec des détails variés. Les cartes de l'Amirauté sont produites par l'UKHO depuis plus de 200 ans, dans le but principal de sauver et de protéger des vies en mer. Le marché principal de ces cartes comprend plus de 40 000 navires de défense et marchands dans le monde. Aujourd'hui, leurs produits sont utilisés par plus de 90% des navires faisant du commerce international.
Cigale de l'Amirauté / Cigale de l'Amirauté :
La cigale de l'Amirauté ou Manus cigale (Edolisoma admiralitatis) est une espèce d'oiseau de la famille des Campephagidae. Il est endémique des îles de l'Amirauté. Il était auparavant considéré comme conspécifique avec la cigale commune. Son habitat naturel est la forêt de plaine humide subtropicale ou tropicale.
Code amirauté/Code amirauté :
Le système de l'Amirauté ou système de l'OTAN est une méthode d'évaluation des éléments de renseignement collectés. Le système comprend une notation à deux caractères évaluant la fiabilité de la source et le niveau de confiance évalué sur l'information. Le système de l'Amirauté est utilisé par les pays membres de l'OTAN et les membres de la communauté Five Eyes.
Cour d'Amirauté/Cour d'Amirauté :
Les tribunaux d'amirauté, également connus sous le nom de tribunaux maritimes, sont des tribunaux exerçant leur juridiction sur tous les contrats maritimes, les délits, les blessures et les infractions.
Renard volant de l'Amirauté / Renard volant de l'Amirauté :
Le renard volant de l'Amirauté (Pteropus admiralitatum) est une espèce de chauve-souris frugivore de la famille des Pteropodidae, les mégabats. On le trouve en Papouasie-Nouvelle-Guinée et aux îles Salomon.
Amirauté au_16e_siècle/Amirauté au 16e siècle :
Le bureau de l'amirauté et des affaires maritimes (1546-1707), connu à l'origine sous le nom de bureau de l'amirauté (1414-1546), était un bureau gouvernemental du royaume d'Angleterre et le commandement central de la marine anglaise. Il a été établi pour la première fois en 1414 lorsque les amirautés régionales restantes, le nord et l'ouest, ont été abolies et leurs fonctions ont été unifiées sous un seul commandement centralisé. Il était administré par le Bureau du Haut Amiral d'Angleterre, d'Irlande et d'Aquitaine appelé plus tard le Lord Amiral d'Angleterre. Au XVIe siècle, il a supervisé la création de la "Navy Royal" permanente, avec son propre secrétariat, des chantiers navals et un noyau permanent de navires de guerre construits à cet effet, née au début du XVIe siècle sous le règne d' Henri VIII . Sous Elizabeth I, l'Angleterre s'est engagée dans une guerre avec l'Espagne, qui a vu des navires privés se combiner avec la Royal Navy dans des raids très rentables contre le commerce et les colonies espagnoles. En 1588, Philippe II d'Espagne envoya l'Armada espagnole contre l'Angleterre pour mettre fin au soutien anglais aux rebelles hollandais, pour arrêter l'activité corsaire anglaise et pour déposer la protestante Elizabeth I et restaurer le catholicisme en Angleterre. Les Espagnols ont navigué de Lisbonne, prévoyant d'escorter une force d'invasion des Pays-Bas espagnols, mais le plan a échoué en raison d'une mauvaise planification, du harcèlement anglais, de l'action de blocage des Néerlandais et de violentes tempêtes. Une contre-armada, connue sous le nom d'Armada anglaise, fut envoyée sur la côte ibérique en 1589, mais ne parvint pas à ramener à la maison l'avantage que l'Angleterre avait gagné lors de la dispersion de l'Armada espagnole l'année précédente. L'Amirauté d'Angleterre a existé jusqu'en 1707, lorsque le Royaume d'Angleterre et le Royaume d'Écosse se sont unis pour former le seul Royaume de Grande-Bretagne, lorsqu'il est ensuite devenu connu sous le nom de Département de l'Amirauté ou Amirauté de Grande-Bretagne.
Amirauté au_17e_siècle/Amirauté au 17e siècle :
Au début du XVIIe siècle, la puissance navale relative de l'Angleterre s'est détériorée. Au cours du reste du XVIIe siècle, le bureau de l'Amirauté et des Affaires maritimes a dirigé la transition de la Marine d'une marine royale semi-amateur combattant en collaboration avec des navires privés vers un institution entièrement professionnelle, une Royal Navy. Ses dispositions financières ont été progressivement régularisées, il en est venu à ne compter que sur des navires de guerre dédiés et il a développé un corps d'officiers professionnels avec une structure de carrière définie, remplaçant un mélange antérieur de marins et d'anciens soldats socialement importants.
Amirauté au_18e_siècle/Amirauté au 18e siècle :
La Glorieuse Révolution de 1688 a réorganisé la carte politique de l'Europe et a conduit à une série de guerres avec la France qui a duré plus d'un siècle. C'était l'âge classique de la voile; alors que les navires eux-mêmes n'évoluaient que de manière mineure, la technique et la tactique étaient perfectionnées à un degré élevé, et les batailles des guerres napoléoniennes impliquaient des exploits qui auraient été impossibles pour les flottes du XVIIe siècle. En raison de l'opposition parlementaire, James II a fui le pays. Le débarquement de Guillaume III et la Glorieuse Révolution elle-même étaient un effort gigantesque impliquant 100 navires de guerre et 400 transports transportant 11 000 fantassins et 4 000 chevaux. Il n'a pas été opposé par les flottes anglaises ou écossaises.
Droit de l'amirauté / Droit de l'amirauté :
Le droit de l'amirauté ou droit maritime est un corps de droit qui régit les questions nautiques et les litiges maritimes privés. Le droit de l'amirauté comprend à la fois le droit interne sur les activités maritimes et le droit international privé régissant les relations entre les parties privées exploitant ou utilisant des navires océaniques. Si chaque juridiction dispose généralement de sa propre législation régissant les matières maritimes, le caractère international du sujet et le besoin d'uniformité ont, depuis 1900, conduit à des développements considérables du droit maritime international, y compris de nombreux traités multilatéraux. Le droit de l'amirauté peut être distingué du droit de la mer, qui est un corpus de droit international public traitant des droits de navigation, des droits miniers, de la juridiction sur les eaux côtières et des relations maritimes entre les nations. La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer a été adoptée par 167 pays et l'Union européenne, et les différends sont résolus au tribunal du TIDM à Hambourg.
Admiralty mining_district/District minier de l'Amirauté :
Le district minier de l'Amirauté est une zone minière de l'État américain de l'Alaska qui se compose de l'île de l'Amirauté. L'argent et les métaux de base sont extraits, l'or étant récupéré comme sous-produit. La mine filonienne souterraine Alaska Empire a récupéré de l'or à partir de veines de quartz dans des roches métamorphiques. Découverte et jalonnée dans les années 1920, la production d'environ 20 000 tonnes de minerai d'or de 0,25 once par tonne a eu lieu au milieu des années 1930. Aucune exploitation importante de placers n'a été effectuée sur l'île de l'Amirauté. Environ 500 000 onces d'or, presque toutes de Greens Creek, ont été récupérées dans le district de l'Amirauté.
Amirauté d'Amsterdam/Amirauté d'Amsterdam :
L'Amirauté d'Amsterdam était la plus grande des cinq amirautés néerlandaises à l'époque de la République néerlandaise. L'administration des diverses amirautés était fortement influencée par les intérêts provinciaux. Le territoire dont Amsterdam était responsable était limité à la ville elle-même, à la région de Gooi, aux îles de Texel, Vlieland et Terschelling, à la province d'Utrecht et aux quartiers de Gelderland d'Arnhem et du Graafschap (comté) de Zutphen. Amsterdam était devenue la plus importante de toutes les amirautés et compensait souvent les lacunes des autres amirautés. Lorsque le "Comité des affaires navales" ( Comité tot de Zaken der Marine ) a remplacé les collèges de l'Amirauté le 27 février 1795 lors des réformes de la République batave , les fonctionnaires inférieurs ont été maintenus, mais les officiers ont été licenciés.
Amirauté de la_Frise/Amirauté de la Frise :
L' Amirauté de Frise ou Amirauté frisonne ( néerlandais : Admiraliteit van Friesland ou Friese Admiraliteit ; Frison occidental : Fryske Admiraliteit ) était l'une des cinq amirautés néerlandaises de la République néerlandaise . Créée le 6 mars 1596, elle fut dissoute en 1795 lors des réformes de la République batave.
Amirauté de_Rotterdam/Amirauté de Rotterdam :
L'Amirauté de Rotterdam, également appelée Amirauté de de Maze, était l'une des cinq amirautés néerlandaises de la République néerlandaise.
Amirauté de_Zélande/Amirauté de Zélande :
L'Amirauté de Zélande était l'une des cinq amirautés de la marine de la République néerlandaise. L'un de ses célèbres amiraux était Joost Banckert. L'Amirauté de Zélande a été dissoute en 1795, aux côtés des autres amirautés.
Amirauté du_Noorderkwartier/Amirauté du Noorderkwartier :
L'Amirauté du Noorderkwartier (néerlandais, 'Northern Quarter'), également connue sous le nom d'Amirauté de la Frise occidentale, était l'une des cinq amirautés de la République néerlandaise, composée de la Frise occidentale, une région située au nord de la province de Hollande. .
Échafaudage de l'Amirauté/Échafaudage de l'Amirauté :
L'échafaudage de l'Amirauté, également connu sous le nom d'Obstacle Z.1 ou parfois simplement appelé échafaudage de plage ou échafaudage anti-char, était une conception britannique d'obstacle anti-char et anti-bateau en acier tubulaire. Il a été largement déployé sur les plages du sud de l'Angleterre, de l'est de l'Angleterre et du sud-ouest de l'Angleterre lors de la crise d'invasion de 1940-1941. Les échafaudages étaient également utilisés, bien que plus parcimonieusement, à l'intérieur des terres.
Scinque épineux de l'Amirauté / Scinque épineux de l'Amirauté :
Le scinque épineux de l'Amirauté ( Tribolonotus brongersmai ), également connu sous le nom de scinque à casque de Brongersma , est une espèce de lézard de la famille des Scincidae . L'espèce est endémique des îles de l'Amirauté.
Station de l'Amirauté / Station de l'Amirauté :
La station Admiralty peut faire référence à la station Admiralty sur Island Line du MTR de Hong Kong Station MRT Admiralty sur la ligne nord-sud du MRT de SingapourVoir aussiAmirauté
Station de l'Amirauté_(MTR)/Station de l'Amirauté (MTR) :
L'Amirauté ( chinois :金鐘; cantonais Yale : Gāmjūng ) est une gare ferroviaire de transport en commun ( MTR ) située sur l'île de Hong Kong , dans une zone souvent appelée Amirauté . La livrée de la station est bleue et blanche. La station relie la ligne Tsuen Wan avec la ligne Island et la ligne South Island. Avant l'ouverture de l'embranchement de Tsuen Wan en 1982, il faisait partie du système initial modifié. La station et la région portent le nom du HMS Tamar (un lieu de terre maintenant connu sous le nom de site Tamar), autrefois le quartier général de la Royal Navy à Hong Kong - ceci, même si le HMS Tamar n'a jamais été appelé l'Amirauté. Il a été construit sur l'ancien site des chantiers navals de Hong Kong, construit en 1878 et démoli dans les années 1970. Le nom chinois, qui se traduit par "Gold or Golde Clock", fait référence à une horloge avec des chiffres et des aiguilles de couleur or qui était centrée sur le bâtiment principal de Wellington Barracks de 1890 à 1962. De 2011 à 2016, la station a subi une expansion majeure. pour accueillir deux nouveaux ensembles de plates-formes sous la structure d'origine pour desservir deux autres lignes MTR, la ligne South Island et la ligne East Rail (partie de Sha Tin to Central Link). L'une des plates-formes de la ligne ferroviaire est a ouvert le 8 octobre 2021, mais l'autre ouvrira en 2022, avec le début de la deuxième phase du Sha Tin to Central Link. La ligne South Island a ouvert en 2016.
Remorqueur de l'Amirauté / Remorqueur de l'Amirauté :
Les remorqueurs de l'Amirauté étaient des remorqueurs construits et exploités par la Royal Navy. Il s'agissait de navires construits selon les spécifications de l'Amirauté et dans des classes spécifiques pendant les Première et Seconde Guerres mondiales. Ils ont été construits pour répondre à la demande de navires auxiliaires de la Royal Navy et pour compléter les remorqueurs civils réquisitionnés par l'Amirauté pour le service de guerre.
Amirauté type_flotilla_leader/Chef de flottille de type Amirauté :
Le chef de type Admiralty, parfois connu sous le nom de classe Scott, était une classe de huit chefs de destroyer conçus et construits pour la Royal Navy vers la fin de la Première Guerre mondiale. Ils ont été nommés d'après des chefs historiques écossais. La fonction d'un chef était de porter l'état-major d'une flottille de destroyers, ils ont donc été agrandis pour transporter un équipage supplémentaire, des bureaux et du matériel de signalisation, permettant de transporter un cinquième canon. Ces navires étaient contemporains du leader de type Thornycroft, se distinguant par leurs deux entonnoirs étroits de hauteur égale, les modèles Thornycroft ayant de larges entonnoirs caractéristiques à flancs de dalle. Tous sauf Mackay et Malcolm ont été achevés à temps pour le service en temps de guerre, Scott étant une perte de guerre. Les deux commandes finales - Barrington et Hughes - ont été annulées avec la fin de la guerre ; ces deux avaient été initialement commandés à la conception du leader Thornycroft. Stuart a été transféré en Australie en 1933. Tous les navires restants à l'exception de Bruce (utilisé comme navire cible en 1939) ont survécu au service pendant la Seconde Guerre mondiale, étant convertis en navires d'escorte. Montrose et Stuart avaient des turbines à vapeur Brown-Curtis, donnant 43 000 shp (32 000 kW) pour un ½ nœud supplémentaire.
Admirandopora/Admirandopora :
Admirandopora est un genre éteint de bryozoaires qui existait dans ce qui est aujourd'hui la Mongolie au début de la période du Carbonifère. Il a été décrit par Y. Ariunchimeg en 1996 comme "Admiranda", mais Ariunchimeg a ensuite changé de nom en 2012, après avoir découvert qu'Admiranda était préoccupé par un foraminifère fossile. Le nouveau nom générique signifie « pore surprenant » en latin.
Admiration/Admiration :
L'admiration est une émotion sociale ressentie en observant des personnes compétentes, talentueuses ou dépassant les normes. L'admiration facilite l'apprentissage social en groupe. L'admiration motive l'amélioration de soi en apprenant auprès de modèles.
Admiration maternelle/Admiration maternelle :
Admiration maternelle ( français : Admiration maternelle ) est une peinture à l'huile de l'artiste français William-Adolphe Bouguereau , peinte en 1869, et maintenant détenue par un collectionneur privé. Ses dimensions sont de 116 × 89 cm.
Admirer, Kansas/Admirer, Kansas :
Admire est une ville du comté de Lyon, Kansas, États-Unis. Au recensement de 2010, la population de la ville était de 156.
Admirer, Pennsylvanie/Admirer, Pennsylvanie :
Admire est une communauté non constituée en société du comté de York, en Pennsylvanie, aux États-Unis.
Admirer la Formation/Admirer la Formation :
La formation Admire est une formation géologique du Kansas. Il préserve les fossiles.
Admirer Groove/Admirer Groove :
Admire Groove (en japonais :アドマイヤグルーヴ, né le 30 avril 2000) est un pur-sang japonais et vainqueur de la Coupe Reine Elizabeth II en 2003 et 2004.
Groupe Admirer/Groupe Admirer :
Le groupe Admire est un groupe géologique du Nebraska. Il conserve des fossiles datant de la période carbonifère.
Admirez Kasi/Admirez Kasi :
Admire Kasi, également connu sous le nom d'Addy Kasi, est un producteur et promoteur de musique gospel zimbabwéen qui s'est fait connaître lorsqu'il a lancé le premier festival de gospel au Zimbabwe, Nguva Yakwana Gospel Concert.
Admirez Manyumwa/Admirez Manyumwa :
Admire Manyumwa (né le 28 décembre 1987) est un joueur de cricket zimbabwéen. Il a joué les différents formats de cricket de première classe, de cricket de liste A et de T20 de 2006 à 2015.
Admirez Mars/Admirez Mars :
Admire Mars ( japonais :ア ド マ イ ヤ マ ー ズ, né le 16 mars 2016) est un cheval de course pur-sang japonais . En tant que juvénile en 2018, il a été invaincu dans quatre courses, dont les Daily Hai Nisai Stakes et les Asahi Hai Futurity Stakes et a remporté le prix JRA du meilleur poulain de deux ans. Lors de ses deux premières courses de 2019, il a été battu dans le Tokinomoru Kinen et le Satsuki Sho avant de retrouver une forme gagnante pour remporter la NHK Mile Cup. En décembre, il a remporté le Hong Kong Mile. Il n'a pas réussi à gagner en 2020 mais a terminé troisième du Mile Championship et du Hong Kong Mile.
Admirer la Lune/Admirer la Lune :
Admirez la lune (ア ド マ イ ヤ ム ー ン, Adomaiya mūn ) ; né le 23 février 2003) est un cheval de course japonais qui a remporté les Dubai Duty Free Stakes 2007, Takarazuka Kinen et Japan Cup.
Admirez Rakti/Admirez Rakti :
Admire Rakti (20 février 2008 - 4 novembre 2014) était un cheval de course pur-sang japonais qui a remporté les Diamond Stakes au Japon et la Caulfield Cup en Australie. Il est décédé après avoir participé à la 154e Melbourne Cup le 4 novembre 2014.
Admirez Véga/Admirez Véga :
Admire Vega , ( japonais :ア ド マ イ ヤ ベ ガ, 12 mars 1996 - 29 octobre 2004) était un cheval de course et un père pur - sang japonais . En 1998, à l'âge de deux ans, il a remporté deux de ses trois courses, dont les Grade III Radio Tampa Hai Sansai Stakes. Au printemps suivant, il a été battu lors de ses deux premiers départs avant d'enregistrer son plus grand succès en battant un peloton solide dans le Tokyo Yushun. À l'automne, il a ajouté une victoire au Grade II Kyoto Shimbun Hai avant de prendre sa retraite en 2000. Il a connu un certain succès dans une brève carrière de haras avant de mourir à l'âge de huit ans.
Silence admiratif / Silence admiratif :
Admiring Silence est un roman de 1996 d'Abdulrazak Gurnah. Il s'agit du cinquième roman de Gurnah et a été publié pour la première fois par The New Press le 1er novembre 1996. L'intrigue suit un homme anonyme de Zanzibar vivant en Angleterre, après s'y être enfui au début des années 1960. En Angleterre, il devient enseignant et élève une fille avec son amant anglais blanc. Après ses 20 ans d'exil de son pays natal, le narrateur retourne à Zanzibar pour réfléchir sur son passé et trouve un endroit qui n'est plus sa maison. Le livre a reçu des critiques positives de la part des critiques. Un critique de Kirkus Reviews l'a décrit comme une "histoire magnifiquement calibrée d'une recherche déchirante de chez-soi" et a fait l'éloge de ses thèmes d'immigration et de colonialisme. Publishers Weekly a applaudi l'examen par Gurnah des questions culturelles et la caractérisation du narrateur.
Admir%C3%A1vel Chip_Novo/Admirável Chip Novo :
Admirável Chip Novo (en anglais : Brave New Chip) est le premier album du chanteur de rock brésilien Pitty.
Admissibilité/Admissibilité :
L'admissibilité peut faire référence à :
Recevabilité (CEDH)/Recevabilité (CEDH) :
En vertu de la Convention européenne des droits de l'homme, la recevabilité détermine si une requête individuelle ou interétatique sera acceptée pour examen au fond et progression vers un dossier complet. Normalement, tous les recours juridiques internes doivent être épuisés avant qu'une requête ne soit examinée par la Cour européenne des droits de l'homme. Les requêtes interétatiques sont soumises à des règles de recevabilité plus souples que les requêtes individuelles.
Algèbre admissible/Algèbre admissible :
En mathématiques, une algèbre admissible est une algèbre commutative (éventuellement non associative) dont l'algèbre de Lie enveloppante des dérivations se divise en la somme d'une partie paire et d'une partie impaire. Les algèbres admissibles ont été introduites par Koecher (1967).
Décision_rule recevable/Règle de décision recevable :
Dans la théorie statistique de la décision, une règle de décision admissible est une règle pour prendre une décision telle qu'il n'y a pas d'autre règle qui soit toujours "meilleure" qu'elle (ou du moins parfois meilleure et jamais pire), au sens précis de "meilleur" définis ci-dessous. Ce concept est analogue à l'efficacité de Pareto.
Preuve recevable/Preuve recevable :
La preuve admissible, devant un tribunal, est toute preuve testimoniale, documentaire ou tangible qui peut être présentée à un enquêteur - généralement un juge ou un jury - pour établir ou étayer un point avancé par une partie à la procédure. Pour qu'une preuve soit recevable, elle doit être pertinente et "non exclue par les règles de preuve", ce qui signifie généralement qu'elle ne doit pas être injustement préjudiciable et qu'elle doit présenter certains indices de fiabilité. La règle générale en matière de preuves est que toutes les preuves pertinentes sont recevables et que toutes les preuves non pertinentes sont inadmissibles, bien que certains pays (comme les États-Unis et, dans une certaine mesure, l'Australie) interdisent à l'accusation d'exploiter les preuves obtenues en violation du droit constitutionnel, ce qui rendre les preuves pertinentes irrecevables. Cette règle de preuve s'appelle la règle d'exclusion. Aux États-Unis, cela a été effectué au niveau fédéral en 1914 dans le cadre de l'affaire de la Cour suprême Weeks c.États-Unis et incorporé contre les États en 1961 dans l'affaire Mapp c.Ohio, qui impliquaient toutes deux des forces de l'ordre effectuant des perquisitions sans mandat au domicile des pétitionnaires, avec des preuves incriminantes décrites à l'intérieur.
Heuristique admissible/Heuristique admissible :
En informatique, plus précisément dans les algorithmes liés à la recherche de chemin, une fonction heuristique est dite admissible si elle ne surestime jamais le coût pour atteindre l'objectif, c'est-à-dire que le coût qu'elle estime pour atteindre l'objectif n'est pas supérieur au coût le plus bas possible à partir du courant pointe dans le chemin.
Numérotation admissible/Numérotation admissible :
Dans la théorie de la calculabilité, les numérotations admissibles sont des énumérations (numérotations) de l'ensemble des fonctions calculables partielles qui peuvent être converties vers et à partir de la numérotation standard. Ces numérotations sont également appelées numérotations acceptables et systèmes de programmation acceptables. Le théorème d'équivalence de Rogers montre que tous les systèmes de programmation acceptables sont équivalents les uns aux autres au sens formel de la théorie de la numérotation.
Ordinaire admissible/Ordinaire admissible :
En théorie des ensembles , un nombre ordinal α est un ordinal admissible si Lα est un ensemble admissible (c'est-à-dire un modèle transitif de la théorie des ensembles de Kripke – Platek ); en d'autres termes, α est admissible lorsque α est un ordinal limite et Lα ⊧ Σ0-collection. Les deux premiers ordinaux admissibles sont ω et ω 1 CK {\displaystyle \omega _{1}^{\mathrm {CK} }} ( le plus petit ordinal non récursif, également appelé ordinal de Church-Kleene). Tout cardinal indénombrable régulier est un ordinal admissible. Par un théorème de Sacks , les ordinaux dénombrables admissibles sont exactement ceux construits d'une manière similaire à l'ordinal de Church-Kleene, mais pour les machines de Turing avec oracles. On écrit parfois ω α C K {\displaystyle \omega _{\alpha }^{\mathrm {CK} }} pour le -ème ordinal qui est soit admissible, soit une limite de admissible ; un ordinal qui est à la fois est appelé récursivement inaccessible. Il existe une théorie des grands ordinaux de cette manière qui est très parallèle à celle des (petits) grands cardinaux (on peut définir récursivement des ordinaux de Mahlo, par exemple). Mais tous ces ordinaux sont encore dénombrables. Par conséquent, les ordinaux admissibles semblent être l'analogue récursif des nombres cardinaux réguliers. Remarquons que α est un ordinal admissible si et seulement si α est un ordinal limite et qu'il n'existe pas de γ < α pour lequel il existe une application Σ1(Lα) de γ sur α. Si M est un modèle standard de KP, alors l'ensemble des ordinaux de M est un ordinal admissible.
Représentation admissible/Représentation admissible :
En mathématiques , les représentations admissibles sont une classe de représentations bien comportées utilisées dans la théorie des représentations des groupes de Lie réductifs et des groupes localement compacts totalement déconnectés . Ils ont été introduits par Harish-Chandra.
Règle admissible/Règle admissible :
En logique, une règle d'inférence est admissible dans un système formel si l'ensemble des théorèmes du système ne change pas lorsque cette règle est ajoutée aux règles existantes du système. En d'autres termes, chaque formule qui peut être dérivée à l'aide de cette règle est déjà dérivable sans cette règle, donc, dans un sens, elle est redondante. Le concept de règle admissible a été introduit par Paul Lorenzen (1955).
Ensemble admissible/Ensemble admissible :
En théorie des ensembles , une discipline des mathématiques , un ensemble admissible est un ensemble transitif tel que ⟨ UNE , ∈ ⟩ {\ displaystyle \ langle A, \ in \ Rangle } est un modèle de Kripke – Platek théorie des ensembles (Barwise 1975). Le plus petit exemple d'ensemble admissible est l'ensemble des ensembles héréditairement finis. Un autre exemple est l'ensemble des ensembles dénombrables héréditairement.
Admissible trading_strategy/Stratégie de trading admissible :
En finance, une stratégie de trading admissible ou une stratégie admissible est toute stratégie de trading dont la richesse est presque sûrement délimitée par le bas. En particulier, une stratégie de négociation admissible exclut les ventes à découvert non couvertes de tout actif non limité. Un exemple typique d'une stratégie commerciale qui n'est pas admissible est la stratégie de doublement.
Admission/Admission :
L'admission peut faire référence à :
Système_d'admission, de sortie et de transfert/Système d'admission, de sortie et de transfert :
Un système d'admission, de décharge et de transfert (ADT) est un système de base pour la structure d'autres types de systèmes d'entreprise. Un système ADT est l'un des quatre types de systèmes d'entreprise de base : ADT, financier, planification et acuité (McGonigle, D., & Mastrain, K., 2012). Les systèmes d'entreprise de base sont des systèmes utilisés dans un établissement de santé pour le paiement financier, l'amélioration de la qualité et l'encouragement des meilleures pratiques dont la recherche s'est avérée bénéfique. Utilisé dans les soins de santé, un système ADT est généralement la base d'autres types de systèmes d'information sur les soins de santé, car il contient des informations précieuses sur le patient, telles qu'un numéro de dossier médical, son âge, son nom et ses coordonnées. À l'aide du système ADT, les renseignements sur les patients peuvent être partagés, le cas échéant, avec d'autres établissements et systèmes de soins de santé (McGonigle, D., & Mastrain, K., 2012). Les systèmes ADT peuvent également être utilisés comme système d'alerte lors de l'admission d'un patient (Pittet, D., Safran, E., et al., 1996). Cela peut être utile si un patient a des antécédents de maladie infectieuse ou de maladie cardiaque. Lorsqu'il est admis, le système ADT peut alerter le personnel d'admission que le patient doit être dans une chambre d'isolement ou sur un étage cardiaque, par exemple.
Entrée (album)/Entrée (album) :
Admission est le cinquième album studio du groupe de metal américain Torche sorti le 12 juillet 2019 via Relapse Records. Il s'agit du premier morceau du groupe depuis leur précédent album Restarter, sorti en 2015. L'album a été produit, conçu et mixé par le bassiste de longue date Jonathan Nuñez et est le premier à présenter Eric Hernandez à la basse après le départ de l'ancien guitariste Andrew Elstner en novembre 2016. L'admission a été bien accueillie par les critiques musicaux et a obtenu une note de 80/100 sur Metacritic.
Entrée (film)/Entrée (film) :
Admission est une comédie dramatique romantique américaine de 2013 réalisée par Paul Weitz et mettant en vedette Tina Fey et Paul Rudd. Le film est sorti aux États-Unis et au Canada le 22 mars 2013. Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom de Jean Hanff Korelitz en 2009.
Admission (droit)/Admission (droit):
Un aveu en droit de la preuve est une déclaration préalable d'une partie adverse qui peut être admise en preuve sur une objection par ouï-dire. En général, les aveux sont recevables dans les affaires pénales et civiles. En common law, les aveux étaient recevables. Une déclaration ne pouvait être exclue que par une démonstration d'involontaire, d'injustice ou que les circonstances dans lesquelles la déclaration a été obtenue étaient inappropriées ou illégales.
Bloc d'admission,_Royal_Prince_Alfred_Hospital/Bloc d'admission, Hôpital Royal Prince Alfred :
Le bloc d'admission, ou bâtiment administratif, est un bâtiment hospitalier classé au patrimoine de l'hôpital Royal Prince Alfred à Missenden Road, Camperdown, ville de Sydney, Nouvelle-Galles du Sud, Australie. Il a été conçu par George Allen Mansfield de Mansfield Brothers et construit de 1876 à 1882. Il a été ajouté au registre du patrimoine de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud le 2 avril 1999.
Jour d'admission_Monument/Monument du jour d'admission :
L'Admission Day Monument est une sculpture de 1897 de Douglas Tilden, située à l'intersection de Market Street et Montgomery Street à San Francisco, Californie, États-Unis. Il commémore le jour de l'admission en Californie (9 septembre 1850), date à laquelle l'État est devenu membre de l'Union, à la suite de la guerre américano-mexicaine de 1848. D'autres noms pour la sculpture incluent le jour de l'admission, la fontaine du jour de l'admission, les admissions en Californie Monument du jour, monument des fils indigènes, monument des fils indigènes, monument des fils indigènes et fontaine Phelan.
Admission by_Guts/Admission by Guts :
Admission by Guts ( chinois :惊魂电影院) est un film d'horreur chinois de 2015 réalisé par Ming Wang. Il est sorti le 19 juin 2015.
Contrôle d'admission/Contrôle d'admission :
Le contrôle d'admission est un processus de validation dans les systèmes de communication où une vérification est effectuée avant qu'une connexion ne soit établie pour voir si les ressources actuelles sont suffisantes pour la connexion proposée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Birla Precision Technologies

Birkdale/Birkdale : Birkdale est une zone de Southport, dans l'arrondissement métropolitain de Sefton, Merseyside, bien qu'hist...