Rechercher dans ce blog

mardi 15 février 2022

3-Methylfuran


3-Déazaneplanocine A/3-Déazaneplanocine A :
La 3-déazaneplanocine A (DZNep, C-c3Ado) est un médicament qui agit à la fois comme inhibiteur de la synthèse de la S-adénosylhomocystéine et comme inhibiteur de l'histone méthyltransférase EZH2. Des études ont montré qu'il a in vitro contre une variété de différentes lignées de cellules tumorales. Dans des études sur des souris, le médicament s'est également avéré efficace pour le traitement de la maladie à virus Ebola, interférant apparemment avec la capacité du virus Ebola à bloquer la production d'interféron, rétablissant ainsi la capacité du système immunitaire à débarrasser le corps du virus Ebola.
3-Déhydrocarnitine/3-Déhydrocarnitine :
La 3-déhydrocarnitine est un intermédiaire dans la production de carnitine.
Acide 3-déhydroquinique/acide 3-déhydroquinique :
L'acide 3-déhydroquinique (DHQ) est le premier intermédiaire carbocyclique de la voie du shikimate. Il est créé à partir du 3-désoxyarabinoheptulosonate 7-phosphate, un acide ulonique à 7 carbones, par l'enzyme DHQ synthase. Le mécanisme de fermeture du cycle est complexe, mais implique une condensation aldolique en C-2 et C-7. Il a la même structure que l'acide quinique, qui se trouve dans le café, mais l'hydroxyle C-3 est oxydé en un groupe cétone. L'acide 3-déhydroquinique subit cinq autres étapes enzymatiques dans le reste de la voie du shikimate vers l'acide chorismique, un précurseur de la tyrosine, de la 3-phénylalanine, du tryptophane et de certaines vitamines, notamment : la vitamine K, l'acide ptéroylmonoglutamique, appelé folate. Le 3-déhydroquinate peut également être un précurseur de la pyrroloquinoline quinone (PQQ), une autre coenzyme redox impliquée dans la phosphorylation oxydative.
Acide 3-Déhydroshikimique/Acide 3-Déhydroshikimique :
L'acide 3-déhydroshikimique est un composé chimique apparenté à l'acide shikimique. Le 3-DHS est disponible en grande quantité grâce à l'ingénierie de la voie de l'acide shikimique.
3-Démon/3-Démon :
3-Demon (également connu sous le nom de Monster Maze) est un jeu de labyrinthe filaire pour MS-DOS basé sur Pac-Man. Il a été publié par PC Research en 1983 en tant que shareware.
3-Déoxy-2-octulosonidase/3-Déoxy-2-octulosonidase :
La 3-désoxy-2-octulosonidase (EC 3.2.1.124, 2-céto-3-désoxyoctonate hydrolase, octulosylono hydrolase, octulofuranosylono hydrolase, octulopyranosylonohydrolase) est une enzyme dont le nom systématique est le polysaccharide capsulaire 3-désoxy-D-manno-2-octulosonohydrolase . Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante Endohydrolyse des liaisons bêta-cétopyranosidiques du 3-désoxy-D-manno-2-octulosonate dans les polysaccharides capsulairesL'enzyme bactériophage dépolymérise les polysaccharides contenant du 3-désoxy-2-octulosonide dans la paroi cellulaire d'Escherichia coli.
Acide 3-désoxy-D-arabino-heptulosonique_7-phosphate/acide 3-désoxy-D-arabino-heptulosonique 7-phosphate :
L'acide 3-désoxy-D-arabino-heptulosonique 7-phosphate (DAHP) est un acide ulonique à 7 carbones. Ce composé se trouve dans la voie de biosynthèse de l'acide shikimique et est un intermédiaire dans la production d'acides aminés aromatiques. Le phosphoénolpyruvate et l'érythrose-4-phosphate réagissent pour former le 3-désoxy-D-arabino-heptulosonate-7-phosphate (DAHP), dans une réaction catalysée par l'enzyme DAHP synthase. Le DAHP est ensuite transformé en 3-déshydroquinate (DHQ), dans une réaction catalysée par la DHQ synthase. Bien que cette réaction nécessite le nicotinamide adénine dinucléotide (NAD) comme cofacteur, le mécanisme enzymatique le régénère, ce qui entraîne l'utilisation nette de l'absence de NAD. Le mécanisme de fermeture du cycle est complexe, mais implique une condensation aldolique en C-2 et C-7. L'ingénierie métabolique a amélioré la production de DAHP par Escherichia coli. La première étape, la condensation de l'acide 3-désoxy-D-arabino-heptulosonique 7-phosphate (DAHP) à partir de PEP/E4P, utilise trois isoenzymes AroF, AroG et AroH. Chacun d'entre eux a sa synthèse régulée à partir de la tyrosine, de la phénylalanine et du tryptophane, respectivement. Ces isoenzymes ont toutes la capacité d'aider à réguler la synthèse de DAHP par la méthode de la rétro-inhibition. Celui-ci agit dans la cellule en surveillant les concentrations de chacun des trois acides aminés aromatiques. Lorsqu'il y a trop de l'un d'entre eux, celui-ci contrôlera de manière allostérique la DAHP synthétase en la "désactivant". Avec la première étape de la voie commune fermée, la synthèse des trois acides aminés ne peut pas se poursuivre. Le reste des enzymes est dans la voie commune (conversion du DAHP en chorismate).
Acide 3-désoxy-D-manno-oct-2-ulosonique/acide 3-désoxy-D-manno-oct-2-ulosonique :
L'acide 3-désoxy-d-manno-oct-2-ulosonique (acide cétodésoxyoctonique ; KDO ; symbole IUPAC Kdo) est un acide ulosonique d'un 2-cétooctose qui est utilisé par les bactéries dans la synthèse des lipopolysaccharides. Le préfixe d-manno indique que les quatre centres chiraux ont la même configuration que le d-mannose.
Acide 3-désoxy-D-pentulosonique_aldolase/acide 3-désoxy-D-pentulosonique aldolase :
L'aldolase de l'acide 3-désoxy-D-pentulosonique peut désigner : la 2-déshydro-3-désoxy-D-pentonate aldolase, une enzyme la 2-déshydro-3-désoxy-L-pentonate aldolase, une enzyme
3-Déoxyanthocyanidine/3-Déoxyanthocyanidine :
Les 3-désoxyanthocyanidines et leurs glycosides (3-désoxyanthocyanines ou 3-DA) sont des molécules à squelette anthocyanidines dépourvues de groupe hydroxyle en position 3 sur le cycle C. Cette nomenclature est l'inverse de celle qui est couramment utilisée dans les flavonoïdes, où le groupe hydroxy est supposé absent s'il n'est pas spécifié, par exemple flavan-3-ol, flavan-4-ol, flavan-3,4-ol et flavonol . Les 3-désoxyanthocyanidines sont des anthocyanidines jaunes que l'on trouve principalement dans les fougères et les mousses (Timberlake et Bridle, 1975, 1980), dans le Sorghum bicolor et dans le maïs violet (Nakatani et al., 1979) (maíz morado). On rapporte que les 3-désoxyanthocyanidines sont stables à la perte de couleur due au changement de pH. Les 3-désoxyanthocyanidines synthétiques avec un groupe carboxylate au niveau du carbone 4 présentent des propriétés colorantes inhabituellement stables à pH 7. Dans le sorgho, le gène SbF3'H2, codant pour une flavonoïde 3'-hydroxylase, semble être exprimé dans la synthèse de phytoalexines de 3-désoxyanthocyanidines spécifiques à l'agent pathogène , par exemple dans les interactions Sorghum-Colletotrichum.
3-Déoxyglucosone/3-Déoxyglucosone :
La 3-désoxyglucosone (3DG) est un sucre remarquable car c'est un marqueur du diabète. Le 3DG réagit avec les protéines pour former des produits finaux de glycation avancée (AGE), qui contribuent à des maladies telles que les complications vasculaires du diabète, l'athérosclérose, l'hypertension, la maladie d'Alzheimer, l'inflammation et le vieillissement.
3-Diméthylaminoacroléine/3-Diméthylaminoacroléine :
La 3-diméthylaminoacroléine est un composé organique de formule Me2NC(H)=CHCHO. C'est un liquide jaune pâle soluble dans l'eau. Le composé a un certain nombre de propriétés utiles et inhabituelles, par exemple il "provoque une inversion de l'effet hypnotique de la morphine chez la souris" et a un "effet stimulant chez l'homme". et le malondialdéhyde potentiellement cancérigène. Le composé peut être considéré comme du diméthylformamide vinylogous (DMF) et combine les fonctionnalités d'un aldéhyde insaturé et d'une énamine. Par conséquent, la 3-diméthylaminoacroléine et les vinamidines qui en sont dérivées (composées d'amidines vinylogues) ou les sels de vinamidinium (1,5-diazapentadiènes substitués) peuvent être utilisés comme blocs de construction moléculaires réactifs pour la formation d'hétérocycles contenant de l'azote, tels que les pyridines, les pyrimidines, les pyrroles. ou des pyrazoles.
3-épi-6-désoxocathastérone 23-monooxygénase/3-épi-6-désoxocathastérone 23-monooxygénase :
La 3-épi-6-désoxocathastérone 23-monooxygénase (EC 1.14.13.112, cytochrome P450 90C1, CYP90D1, CYP90C1) est une enzyme dont le nom systématique est 3-épi-6-désoxocathastérone, NADPH : oxygène oxydoréductase (C-23-hydroxylant). Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante (1) 3-épi-6-désoxocathastérone + NADPH + H+ + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 6-désoxotyphastérol + NADP+ + H2O (2) (22S,24R) -22-hydroxy- 5alpha-ergostan-3-one + NADPH + H+ + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3-déhydro-6-désoxoteasterone + NADP+ + H2O3-Epi-6-deoxocathastérone 23-monooxygénase participe à la biosynthèse des brassinostéroïdes.
3-éthyl-3-pentanol/3-éthyl-3-pentanol :
Le 3-éthyl-3-pentanol, également connu sous le nom de 3-éthylpentan-3-ol, est un alcool tertiaire de formule moléculaire C7H16O.
3-éthylpentane/3-éthylpentane :
Le 3-éthylpentane (C7H16) est un hydrocarbure saturé ramifié. C'est un alcane et l'un des nombreux isomères structuraux de l'heptane, constitué d'une chaîne à cinq carbones avec une branche à deux carbones au carbone moyen. Un exemple d'alcool dérivé du 3-éthylpentane est l'alcool tertiaire 3-éthylpentan-3-ol.
3-Ethylphénol/3-Ethylphénol :
Le 3-éthylphénol est un composé organique de formule C2H5C6H4OH. C'est l'un des trois éthylphénols isomères. Liquide incolore, il se présente comme une impureté dans les xylénols et, en tant que tel, est utilisé dans la production de résines phénoliques commerciales.
3-Fluoro-PCP/3-Fluoro-PCP :
Le 3-Fluoro-PCP (3'-F-PCP, 3F-PCP) est une drogue de synthèse récréative de la famille des arylcyclohexylamines, aux effets dissociatifs. Il a été identifié pour la première fois en Slovénie en octobre 2020 et a été rendu illégal en Hongrie en avril 2021.
3-Fluoroamphétamine/3-Fluoroamphétamine :
La 3-fluoroamphétamine (3-FA; PAL-353) est une drogue stimulante de la famille des amphétamines qui agit comme un libérateur de monoamine avec une puissance similaire à la méthamphétamine mais une plus grande sélectivité pour la libération de dopamine et de noradrénaline par rapport à la sérotonine. Il est auto-administré par les souris dans une mesure similaire à des médicaments apparentés tels que la 4-fluoroamphétamine et la 3-méthylamphétamine.
Acide 3-fluorobenzoïque/acide 3-fluorobenzoïque :
L'acide 3-fluorobenzoïque est un composé organique de formule C7H5FO2. C'est la forme méta de l'acide fluorobenzoïque. Sa base conjuguée est le 3-fluorobenzoate. Le composé est un irritant. Son acidité (pKa) est inférieure à celle de la forme ortho (acide 2-fluorobenzoïque) mais supérieure à celle de la forme para (acide 4-fluorobenzoïque). Il a été utilisé dans une variété d'applications scientifiques.
3-Fluorodeschlorokétamine/3-Fluorodeschlorokétamine :
La 3-fluorodeschlorokétamine (3F-DCK, 3-FDCK, FXM) est une drogue de synthèse récréative apparentée à la kétamine. Il appartient à la famille des arylcyclohexylamines et a des effets dissociatifs. Il a été rendu illégal en Finlande en août 2019.
3-Fluoroéthamphétamine/3-Fluoroéthamphétamine :
La 3-fluoroéthamphétamine (3-FEA) est un médicament stimulant de la classe des amphétamines qui agit comme un agent de libération des neurotransmetteurs monoamine noradrénaline, dopamine et sérotonine. Par rapport à l'éthylamphétamine non substituée, la 3-fluoroéthamphétamine est un libérateur plus faible de noradrénaline, mais un libérateur plus puissant de dopamine et de sérotonine, et a produit les effets de renforcement les plus puissants dans les études animales sur une gamme de dérivés d'éthamphétamine substitués en 3 testés, bien qu'ils n'aient pas été testés. le libérateur de dopamine le plus puissant.
3-Fluorométhamphétamine/3-Fluorométhamphétamine :
La 3-fluorométhamphétamine (3-FMA) est une drogue stimulante de la classe des amphétamines qui a été vendue en ligne en tant que drogue de synthèse.
3-Fluorométhcathinone/3-Fluorométhcathinone :
La 3-fluorométhcathinone (également connue sous le nom de 3-FMC) est un composé chimique des classes de phénéthylamine, d'amphétamine et de cathinone qui a été vendu en ligne en tant que drogue de synthèse. C'est un isomère structurel de la fléphédrone (4-fluorométhcathinone). La 3-fluoroisométhcathinone est produite comme sous-produit lors de la synthèse du 3-FMC, l'activité de ce composé est inconnue.
3-Fluorophénmétrazine/3-Fluorophénmétrazine :
La 3-fluorophénmétrazine (également connue sous le nom de 3-FPM, 3-FPH et PAL-593) est un stimulant à base de phénylmorpholine et un analogue fluoré de la phenmétrazine qui a été vendu en ligne en tant que médicament de synthèse.
Acide 3-Fumarylpyruvique/Acide 3-Fumarylpyruvique :
L'acide 3-fumarylpyruvique, ou 3-fumarylpyruvate, est un acide dicarboxylique formé à partir de l'isomérisation du 3-maléylpyruvate par la maléylpyruvate isomérase. Il est transformé en fumarate et en pyruvate par la 3-fumarylpyruvate hydrolase.
3-galactosyl-N-acétylglucosaminide 4-alpha-L-fucosyltransférase/3-galactosyl-N-acétylglucosaminide 4-alpha-L-fucosyltransférase :
En enzymologie, une 3-galactosyl-N-acétylglucosaminide 4-alpha-L-fucosyltransférase (EC 2.4.1.65) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique GDP-beta-L-fucose + beta-D-galactosyl-(1-> GDP + bêta-D-galactosyl-(1->3)-[alpha-L-fucosyl-(1->4)]-N -acetyl-beta-D- glucosaminyl-RTainsi, les deux substrats de cette enzyme sont GDP-beta-L-fucose et [[beta-D-galactosyl-(1->3)-N-acetyl-D-glucosaminyl-R ]], alors que ses 3 produits sont le GDP, [[beta-D-galactosyl-(1->3)-[alpha-L-fucosyl-(1->4)]-N-acetyl-beta-D-]] , et glucosaminyl-R. Cette enzyme participe à 3 voies métaboliques : biosynthèse des glycosphingolipides - lactoséries, biosynthèse des glycosphingolipides - néo-lactoséries, et structures glycanes - biosynthèse 2.
Nation à 3 armes/Nation à 3 armes :
3-Gun Nation (3GN) était une ligue sportive, une série de clubs, une organisation de membres et un programme télévisé mettant en vedette le tir à 3 armes en général ainsi que les tournois 3-Gun Nation Pro Series. Le vainqueur du tournoi annuel a été couronné champion de la nation 3-Gun et a remporté un grand prix de 50 000 $. Pendant plusieurs années, 3GN a pu fournir 50 000 $ au grand vainqueur, 10 000 $ à la deuxième place et 5 000 $ à la 3e. Il a également développé le circuit Ladies Pro qui offrait un grand prix de 25 000 $. Pendant plusieurs années consécutives, 3GN a décerné plus de 90 000 $ en prix en espèces lors de ses championnats. Au cours de son mandat, 3GN a fourni plus de 650 000 $ en prix à la communauté de tir de compétition. Une grande partie a été décernée à Daniel Horner de l'US Army Marksmanship Unit. Horner a gagné plus de 190 000 $ en revenus en espèces de 3GN lors d'événements de championnat et d'événements en espèces plus petits. D'autres 3GN Pro tels que Keith Garcia, Tommy Thacker et Greg Jordan ont respectivement gagné 50 000 $ chacun en grand prix. Lena Miculek, fille du célèbre tireur Jerry Miculek, a gagné 75 000 $ en revenus en espèces de 3-Gun Nation. 3-Gun Nation était la première et la seule ligue de tir compétitive de l'histoire qui suivait des règles basées sur le tir pratique et promouvait l'utilisation d'armes légères de grande capacité (notamment l'AR-15) pour un public de télévision sportive grand public. De 2010 à 2018, 3GN a été diffusé sur NBC Sports, Sportsman Channel, MAV TV, The Blaze et d'autres réseaux syndiqués. En plus de l'attention nationale qu'il a accordée au sport et à ses concurrents, 3GN a également organisé le "Rumble on the Range" annuel lors du Shot Show de la NSSF qui présentait ses célèbres événements de "shoot-off". Ces compétitions présentaient un format convivial pour les spectateurs dans lequel les concurrents se sont affrontés jusqu'à la cible finale. D'autres efforts ont été interrompus par son propriétaire en 2019 et ont été officiellement arrêtés en 2021.
3-HO-PCP/3-HO-PCP :
La 3-hydroxyphéncyclidine (3-HO-PCP) est un dissociatif de la classe des arylcyclohexylamines apparentée à la phencyclidine (PCP) qui a été vendue en ligne en tant que drogue de synthèse.
Attaque de requin à 3 têtes/Attaque de requin à 3 têtes :
3-Headed Shark Attack est un film d'horreur et d'action de science-fiction américain de 2015 développé par The Asylum et mettant en vedette Danny Trejo, Karrueche Tran et Rob Van Dam. Réalisé par Christopher Ray, c'est une suite de 2-Headed Shark Attack (2012).
3-heptanol/3-heptanol :
Le 3-heptanol ou heptan-3-ol est un alcool organique de formule chimique C7H16O.3-heptanol est chiral, il existe donc des isomères (R) et (S).
3-Heptanone/3-Heptanone :
La 3-heptanone (butyléthylcétone) est une cétone à sept carbones. C'est un liquide incolore avec une "odeur verte", également décrit comme ayant un parfum fruité. Il est souvent utilisé comme parfum/fragrance, comme solvant pour les résines cellulosiques, nitrocellulosiques ou vinyliques, et comme élément de base synthétique dans la préparation d'autres molécules organiques.
3-Hexanol/3-Hexanol :
Le 3-hexanol (nom IUPAC : hexan-3-ol ; également appelé éthyl propyl carbinol) est un composé chimique organique. Il se produit naturellement dans la saveur et l'arôme de plantes telles que l'ananas et est utilisé comme additif alimentaire pour ajouter de la saveur.
3-hexanone/3-hexanone :
La 3-hexanone (éthyl propyl cétone) est un composé organique de formule C6H12O. C'est une cétone utilisée comme solvant et comme intermédiaire chimique.
3-Hexyne/3-Hexyne :
Le 3-hexyne est le composé organique de formule C2H5CCC2H5. Ce liquide incolore est l'un des trois hexynes isomères. Le 3-hexyne forme avec le 5-décyne, le 4-octyne et le 2-butyne une série d'alcynes symétriques. C'est un réactif en chimie organométallique.
Famille 3 jours/Famille 3 jours :
La famille Putative 3 TMS Holin (3-Hol) (TC# 1.E.56) est grande, composée de nombreux membres dérivés de protéobactéries et de leur phage, tous de petite taille (85 à 105 résidus amino acyle de longueur) et généralement avec 3 segments transmembranaires (TMS). Une liste représentative des protéines appartenant à cette famille se trouve dans la base de données de classification des transporteurs. Alors que de nombreuses protéines appartenant à cette famille sont annotées en holines, elles restent fonctionnellement non caractérisées.
3-Hydroxy-16-méthoxy-2,3-dihydrotabersonine/3-Hydroxy-16-méthoxy-2,3-dihydrotabersonine :
La 3-hydroxy-16-méthoxy-2,3-dihydrotabersonine est un alcaloïde terpène indole produit par Catharanthus roseus. Le métabolite est un substrat de la 3-hydroxy-16-méthoxy-2,3-dihydrotabersonine N-méthyltransférase (NMT) qui transfère un groupe méthyle à l'azote du cycle indole formant la désacétoxyvindoline. L'enzyme catalysant la formation de 3-hydroxy-16-méthoxy-2,3-dihydrotabersonine à partir de 16-méthoxytabersonine est actuellement inconnue, mais résulte de l'hydratation de la double liaison reliant les carbones en position 6 et 13.
Acide 3-hydroxy-2-naphtoïque/acide 3-hydroxy-2-naphtoïque :
L'acide 3-hydroxy-2-naphtoïque est un composé organique de formule C10H6(OH)(CO2H). C'est l'un des nombreux acides carboxyliques dérivés du 2-naphtol. C'est un précurseur courant des colorants et pigments azoïques. Il est préparé par carboxylation du 2-naphtol via la réaction de Kolbe-Schmitt. L'acide 3-hydroxy-2-naphtoïque est un précurseur de nombreux anilides, tels que le naphtol AS, qui réagissent aux sels de diazonium pour donner des composés azoïques profondément colorés. Le couplage azoïque de l'acide 3-hydroxy-2-naphtoïque donne également de nombreux colorants.
3-Hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase/3-Hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase :
La 3-hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase (ou HMG-CoA lyase) est une enzyme qui chez l'homme est codée par le gène HMGCL situé sur le chromosome 1. C'est une enzyme clé dans la cétogenèse (formation de corps cétonique). C'est une enzyme cétogène dans le foie qui catalyse la formation d'acétoacétate à partir de HMG-CoA dans les mitochondries. Il joue également un rôle important dans le catabolisme de l'acide aminé leucine.
Déficit en 3-hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase/Déficit en 3-hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase :
Le déficit en 3-hydroxy-3-méthylglutaryl-CoA lyase est une maladie héréditaire rare dans laquelle le corps ne peut pas traiter correctement l'acide aminé leucine. De plus, le trouble empêche le corps de fabriquer des cétones, qui sont utilisées comme source d'énergie pendant le jeûne.
3-Hydroxy-9,10-sécoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione monooxygénase/3-Hydroxy-9,10-sécoandrosta-1,3,5(10)-triène-9 ,17-dione monooxygénase :
3-hydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione monooxygénase (EC 1.14.14.12, HsaA) est une enzyme avec le nom systématique 3-hydroxy-9,10-secoandrosta -1,3,5(10)-triène-9,17-dione, FMNH2 : oxydoréductase d'oxygène. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante : 3-hydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione + FMNH2 + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3,4-dihydroxy -9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione + FMN + H2OCette enzyme bactérienne participe à la dégradation de plusieurs stéroïdes, dont le cholestérol et la testostérone.
3-Hydroxyacétophénone/3-Hydroxyacétophénone :
La 3-hydroxyacétophénone est un composé chimique. C'est un composant du castoreum , l'exsudat des sacs de ricin du castor mature.
3-Hydroxyacyl ACP_déshydrase/3-Hydroxyacyl ACP déshydrase :
La 3-hydroxyacyl ACP déshydrase est une enzyme impliquée dans la synthèse des acides gras.
Acide 3-hydroxyanthranilique/acide 3-hydroxyanthranilique :
L'acide 3-hydroxyanthranilique est un intermédiaire dans le métabolisme du tryptophane. C'est un nouvel antioxydant isolé à partir d'extrait de méthanol de tempeh. Il est efficace pour empêcher l'auto-oxydation de l'huile et de la poudre de soja, contrairement à la 6,7,4'-trihydroxyisoflavone antioxydante.
3-Hydroxyasparagine/3-Hydroxyasparagine :
La 3-hydroxyasparagine également connue sous le nom de β-hydroxyasparagine (bêta-hydroxyasparagine) est un acide aminé d'asparagine modifié. Il apparaît dans la modification post-traductionnelle des domaines de type cbEGF qui peut se produire chez l'homme et d'autres eucaryotes. Le code d'acide aminé utilisé pour cela est Hyn. Le résidu d'acide aminé modifié se trouve dans la fibrilline-1. Cet acide aminé se trouve également dans l'urine.
Acide 3-hydroxyaspartique/acide 3-hydroxyaspartique :
L'acide 3-hydroxyaspartique (abréviation de trois lettres : Hya) également connu sous le nom d'acide bêta-hydroxyaspartique est un dérivé de l'acide aspartique qui a été hydroxylé en position-3. L'image ci-contre montre le L-thréo-3-hydroxyaspartate. Le résidu d'acide aminé Hya est parfois contenu dans des domaines de type EGF tels que les protéines plasmatiques de coagulation dépendantes de la vitamine K, y compris la protéine C.
3-Hydroxybenzaldéhyde/3-Hydroxybenzaldéhyde :
Le 3-hydroxybenzaldéhyde est l'un des trois isomères de l'hydroxybenzaldéhyde.
Acide 3-hydroxybenzoïque/acide 3-hydroxybenzoïque :
L'acide 3-hydroxybenzoïque est un acide monohydroxybenzoïque.
3-Hydroxybenzoyl-CoA/3-Hydroxybenzoyl-CoA :
Le 3-hydroxybenzoyl-CoA est une molécule formée en condensant le groupe thiol de la coenzyme A (CoA) avec le groupe acide carboxylique de l'acide 3-hydroxybenzoïque. Stable dans des conditions acides, c'est un acide tétraprotique en raison des groupes pyrophosphate et phosphate inclus. Il dérive d'un benzoyl-CoA et d'un acide 3-hydroxybenzoïque. Dans des organismes tels que les plantes, cela peut être formé à l'aide de l'enzyme 3-hydroxybenzoate-CoA ligase. Celui-ci utilise l'ATP, le 3-hydroxybenzoate et le CoA comme substrats. Il peut être réduit en 3-hydroxycyclohexa-1,5-diène-1-carbonyl-CoA en réduisant la ferrédoxine et l'adénosine triphosphate à l'aide de l'enzyme benzoyl-CoA réductase. dans ce cas, deux atomes d'hydrogène sont ajoutés au cycle benzénique dans un processus de désaromatisation.
3-Hydroxybutanal/3-Hydroxybutanal :
Le 3-hydroxybutanal (acétaldol) est un composé organique de formule CH3CH(OH)CH2CHO. Il est classé comme un aldol, formellement le produit de la dimérisation de l'acétaldéhyde. Liquide incolore, c'est un intermédiaire polyvalent et précieux aux effets divers. Le composé est chiral bien que cet aspect ne soit pas souvent exploité.
3-Hydroxybutyrate déshydrogénase/3-Hydroxybutyrate déshydrogénase :
En enzymologie, la 3-hydroxybutyrate déshydrogénase (EC 1.1.1.30) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique : (R)-3-hydroxybutanoate + NAD+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} acétoacétate + NADH + H+Ainsi, les deux substrats de cette enzyme est le (R)-3-hydroxybutanoate et le NAD+, alors que ses trois produits sont l'acétoacétate, le NADH et le H+. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur le groupe CH-OH du donneur avec NAD+ ou NADP+ comme accepteur. Cette enzyme participe à la synthèse et à la dégradation des corps cétoniques et au métabolisme de l'acide butyrique.
3-Hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase/3-Hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase :
En enzymologie, une 3-hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase (EC 1.1.1.157) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique (S)-3-hydroxybutanoyl-CoA + NADP+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3-acétoacétyl-CoA + NADPH + H+ Ainsi, les deux substrats de cette enzyme sont (S)-3-hydroxybutanoyl-CoA et NADP+ ; ses 3 produits sont l'acétoacétyl-CoA, le NADPH et le H+. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur le groupe CH-OH du donneur avec NAD+ ou NADP+ comme accepteur. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est (S)-3-hydroxybutanoyl-CoA:NADP+ oxydoréductase. D'autres noms couramment utilisés incluent la bêta-hydroxybutyryl coenzyme A déshydrogénase, L-(+)-3-hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase, BHBD, déshydrogénase, L-3-hydroxybutyryl coenzyme A (nicotinamide adénine, dinucléotide phosphate), L-(+) -3-hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase et bêta-hydroxybutyryl-CoA déshydrogénase. Cette enzyme participe à la dégradation du benzoate via la coa ligation et le métabolisme du butanoate.
3-Hydroxyflavone/3-Hydroxyflavone :
La 3-hydroxyflavone est un composé chimique. C'est l'épine dorsale de tous les flavonols, un type de flavonoïde. C'est un composé synthétique, qui ne se trouve pas naturellement dans les plantes. Il sert de molécule modèle car il possède un effet de transfert intramoléculaire de protons à l'état excité (ESIPT) pour servir de sonde fluorescente pour étudier les membranes par exemple ou les protéines intermembranaires. L'émission de tautomère vert (λmax ≈ 524 nm) et l'émission normale bleu-violet (λmax ≈ 400 nm) proviennent de deux populations différentes d'état fondamental de molécules de 3HF. Le phénomène existe aussi dans les flavonols naturels. Bien que la 3-hydroxyflavone soit presque insoluble dans l'eau, sa solubilité aqueuse (donc sa biodisponibilité) peut être augmentée par encapsulation dans des cavités de cyclodextrine.
Acide 3-hydroxyisobutyrique/acide 3-hydroxyisobutyrique :
L'acide 3-hydroxyisobutyrique (ou acide 3-hydroxy-2-méthylpropanoïque) est un intermédiaire du métabolisme de la valine.– C'est un composé chiral possédant deux énantiomères, l'acide D-3-hydroxyisobutyrique et l'acide L-3-hydroxyisobutyrique.
3-Hydroxyisobutyryl-CoA/3-Hydroxyisobutyryl-CoA :
Le 3-hydroxyisobutyryl-CoA (ou 3-hydroxy-2-méthylpropanoyl-CoA) est un intermédiaire du métabolisme de la valine.
Déficit en 3-hydroxyisobutyryl-CoA désacylase/Déficit en 3-hydroxyisobutyryl-CoA désacylase :
Le déficit en 3-hydroxyisobutyryl-CoA désacylase est une maladie autosomique récessive rare qui est associée à un développement psychomoteur sévèrement retardé, à une neurodégénérescence, à une augmentation de l'acide lactique et à des lésions cérébrales dans les ganglions de la base. Moins de 10 patients ont été décrits avec cette condition.
3-Hydroxyisonicotinaldéhyde/3-Hydroxyisonicotinaldéhyde :
Le 3-hydroxyisonicotinaldéhyde (HINA), également connu sous le nom de 3-hydroxypyridine-4-carboxaldéhyde, est un dérivé de la pyridine, avec des substituants hydroxyle et aldéhyde. Il a été étudié comme simple analogue de la vitamine B6. En 2020, il a été signalé comme ayant le poids moléculaire le plus bas de tous les colorants qui présentent une fluorescence verte.
3-Hydroxykynurénine/3-Hydroxykynurénine :
La 3-hydroxykynurénine est un métabolite du tryptophane, qui filtre la lumière UV dans le cristallin humain. C'est l'un des deux pigments identifiés comme responsables de la coloration jaune de l'araignée crabe verge d'or (Misumena vatia).
3-Hydroxymorphinane/3-Hydroxymorphinane :
Le 3-hydroxymorphinane (3-HM), ou morphinane-3-ol, est un médicament psychoactif de la famille des morphinanes. C'est la contrepartie racémique du norlévorphanol. Le stéréoisomère dextrogyre du composé est un métabolite actif du dextrométhorphane, du dextrorphane et du 3-méthoxymorphinane, et de manière similaire à eux, il a de puissants effets neuroprotecteurs et neurotrophiques sur les neurones dopaminergiques traités au LTS et au MPTP de la voie nigrostriée, mais notamment sans produire de neuropsychotoxique. effets secondaires (par exemple, dissociation ou hallucinations) ou ayant des actions anticonvulsivantes. Il ne semble pas se lier au récepteur NMDA, et au lieu de cela, ses propriétés neuroprotectrices semblent résulter de l'inhibition de la libération de glutamate via la suppression de l'entrée présynaptique du Ca2+ voltage-dépendant et de l'activité de la protéine kinase C. Dans tous les cas, en tant que tel, le composé a été étudié en tant que gestion potentielle des médicaments contre la maladie de Parkinson (agent antiparkinsonien). Un promédicament, le GCC1290K, a été développé en raison de la faible biodisponibilité du 3-HM (18%) et une demande de nouveau médicament a été approuvée par la Food and Drug Administration des États-Unis. Il fait actuellement l'objet d'essais cliniques pour le traitement de la maladie de Parkinson. Il n'a pas de calendrier de la loi de 1970 sur les substances contrôlées, ACSCN ou quota annuel de fabrication globale et n'est pas nécessairement contrôlé, alors que le norlévorphanol l'est; aucun des dérivés dextrogyres des sous-familles dromorane et norlévorphanol des dérivés de morphinane n'est contrôlé car ils n'ont pas d'activité opioïde, mais les autres composés racémiques le sont. Le stéréoisomère lévogyre du 3-HM, le norlévorphanol, contrairement au (+)-3-HM , est un analgésique opioïde. Cependant, il n'a jamais été commercialisé en tant que tel, probablement en raison d'une combinaison de faits selon lesquels le norlévorphanol a une faible biodisponibilité et que sa puissance est diminuée par rapport à son analogue N-méthylé, le lévorphanol.
Acide 3-hydroxyoctanoïque/acide 3-hydroxyoctanoïque :
L'acide 3-hydroxyoctanoïque est un acide bêta-hydroxy qui est naturellement produit par les humains, les autres animaux et les plantes. L'acide 3-hydroxyoctanoïque est le principal agoniste endogène du récepteur 3 de l'acide hydroxycarboxylique (HCA3), une protéine récepteur couplée à la protéine G qui est codée par le gène humain HCAR3. Chez les plantes, signal chimique émis par l'orchidée Cymbidium floribundum et reconnu par les abeilles japonaises (Apis cerana japonica).
Acide 3-hydroxypentanoïque/acide 3-hydroxypentanoïque :
L'acide 3-hydroxypentanoïque, ou bêta-hydroxypentanoate, est un corps cétonique à 5 carbones. Il est fabriqué à partir d'acides gras carbonés impairs dans le foie et pénètre rapidement dans le cerveau. Contrairement aux corps cétoniques à 4 carbones, l'acide 3-hydroxypentanoïque est anaplérotique, ce qui signifie qu'il peut remplir le pool d'intermédiaires du cycle TCA. Le triglycéride triheptanoïne est utilisé cliniquement pour produire du bêta-hydroxypentanoate.
3-Hydroxyphénazépam/3-Hydroxyphénazépam :
Le 3-hydroxyphénazépam est une benzodiazépine aux propriétés hypnotiques, sédatives, anxiolytiques et anticonvulsivantes. C'est un métabolite actif du phénazépam, ainsi que le métabolite actif du promédicament des benzodiazépines cinazépam. Par rapport au phénazépam, le 3-hydroxyphénazépam a des propriétés myorelaxantes diminuées, mais est à peu près équivalent à la plupart des autres égards. Comme les autres benzodiazépines, le 3-hydroxyphénazépam se comporte comme un modulateur allostérique positif du site benzodiazépine du récepteur GABAA avec une valeur EC50 de 10,3 nM. Il a été vendu en ligne en tant que drogue de synthèse.
Acide 3-hydroxypicolinique/acide 3-hydroxypicolinique :
L'acide 3-hydroxy picolinique est un dérivé de l'acide picolinique et fait partie de la famille des pyridines. Il est utilisé comme matrice pour les nucléotides dans les analyses de spectrométrie de masse MALDI.
Vélo 3-Hydroxypropionate/Vélo 3-Hydroxypropionate :
La bicyclette 3-hydroxypropionate, également connue sous le nom de voie 3-hydroxypropionate, est un processus qui permet à certaines bactéries de générer du 3-hydroxypropionate en utilisant du dioxyde de carbone. Dans cette voie, le CO2 est fixé (c'est-à-dire incorporé) par l'action de deux enzymes, l'acétyl-CoA carboxylase et la propionyl-CoA carboxylase. Ces enzymes génèrent respectivement du malonyl-CoA et du (S)-méthylmalonyl-CoA. Le malonyl-CoA, dans une série de réactions, est ensuite divisé en acétyl-CoA et en glyoxylate. Le glyoxylate est incorporé dans le bêta-méthylmalyl-coA qui est ensuite divisé, à nouveau par une série de réactions pour libérer du pyruvate ainsi que de l'acétate, qui est utilisé pour reconstituer le cycle. Cette voie a été démontrée chez Chloroflexus, une bactérie photosynthétique sans soufre, mais d'autres études suggèrent que la bicyclette 3-hydroxypropionate est utilisée par plusieurs archées chimiotrophes.
Acide 3-hydroxypropionique/acide 3-hydroxypropionique :
L'acide 3-hydroxypropionique est un acide carboxylique, en particulier un acide bêta-hydroxy. C'est un liquide visqueux acide avec un pKa de 4,5. Il est très soluble dans l'eau, soluble dans l'éthanol et l'éther diéthylique. Lors de la distillation, il se déshydrate pour former de l'acide acrylique et est parfois appelé acide hydracrylique L'acide 3-hydroxypropionique est utilisé dans la production industrielle de divers produits chimiques tels que les acrylates
3-Hydroxystéroïde déshydrogénase/3-Hydroxystéroïde déshydrogénase :
3-Hydroxystéroïde déshydrogénase (3-HSD) peut faire référence à : 3α-Hydroxystéroïde déshydrogénase (3α-HSD) 3β-Hydroxystéroïde déshydrogénase (3β-HSD)
3-Hydroxytétrahydrofurane/3-Hydroxytétrahydrofurane :
Le 3-hydroxytétrahydrofurane (3-OH THF) est un liquide incolore avec un point d'ébullition normal de 179 °C et bouillant à 88−89 °C à 17 mmHg, avec une densité (1,087 g/cm3 à 19 °C). Le 3-OH THF est un intermédiaire pharmaceutique utile. La version chirale (configuration absolue S) de ce composé est un intermédiaire des médicaments rétroviraux lancés.
Acide 3-indolepropionique/acide 3-indolepropionique :
L'acide 3-indolepropionique (IPA), ou acide indole-3-propionique, est un puissant antioxydant neuroprotecteur, une auxine végétale et un produit naturel chez l'homme qui est étudié pour une utilisation thérapeutique dans la maladie d'Alzheimer. Il est produit de manière endogène par le microbiote humain et n'a été détecté in vivo que lorsque l'espèce Clostridium sporogenes est présente dans le tractus gastro-intestinal. Depuis avril 2016, C. sporogenes, qui utilise le tryptophane pour synthétiser l'IPA, est la seule espèce de bactérie connue pour synthétiser l'IPA in vivo à des niveaux qui sont ensuite détectables dans le plasma sanguin de l'hôte. L'IPA est un piégeur encore plus puissant de radicaux hydroxyle que la mélatonine, le plus puissant piégeur de radicaux hydroxyle synthétisé par les enzymes humaines. Semblable à la mélatonine mais contrairement à d'autres antioxydants, il piège les radicaux sans générer par la suite de composés intermédiaires réactifs et pro-oxydants. En 2017, des concentrations élevées d'IPA dans le plasma sanguin humain se sont avérées corrélées à un risque plus faible de diabète de type 2 et à une consommation plus élevée d'aliments riches en fibres.
3-Iodothyronamine/3-Iodothyronamine :
La 3-iodothyronamine (T1AM) est une thyronamine endogène. T1AM est un ligand de haute affinité pour le récepteur associé aux amines traces TAAR1 (TAR1, TA1), un récepteur couplé aux protéines G récemment découvert. T1AM est l'agoniste TAAR1 endogène le plus puissant jamais découvert. L'activation de TAAR1 par T1AM entraîne la production de grandes quantités d'AMPc. Cet effet est associé à une diminution de la température corporelle et du débit cardiaque. Wu et al. ont souligné que cette relation n'est pas typique du système endocrinien, indiquant que l'activité TAAR1 peut ne pas être couplée aux protéines G dans certains tissus, ou que T1AM peut interagir avec d'autres sous-types de récepteurs.T1AM peut faire partie d'une voie de signalisation pour moduler la fonction cardiaque, car le composé peut induire des effets inotropes négatifs et diminuer le débit cardiaque.
3-Iodotyrosine/3-Iodotyrosine :
La 3-iodotyrosine est un intermédiaire dans la synthèse des hormones thyroïdiennes qui est dérivé de l'iodation de la tyrosine en position méta du cycle benzénique. Une unité peut se combiner avec la diiodotyrosine pour former la triiodothyronine, comme cela se produit dans le colloïde du follicule thyroïdien. Deux unités peuvent se combiner pour former la 3,3'-diiodothyronine. La 3-iodotyrosine est un inhibiteur réversible de l'enzyme tyrosine hydroxylase.
Fer 3/Fer 3 :
3-Iron ( coréen : 빈집 ; RR : Bin-jip ; lit. "Empty House") est un film dramatique romantique de 2004écrit, produit et réalisé par Kim Ki-duk. Coproduction internationale entre la Corée du Sud et le Japon, le film met en vedette Jae Hee dans le rôle d'un jeune vagabond qui développe une relation avec une femme au foyer maltraitée (Lee Seung-yeon). Le titre du film est dérivé d'un type de club de golf utilisé en bonne place tout au long du récit. 3-Iron a été créé en compétition au 61e Festival international du film de Venise en septembre 2004, où il a été nominé pour le Lion d'or et a remporté le Lion d'argent de Kim pour la meilleure réalisation. Il est sorti en Corée du Sud le 29 avril 2005 et a reçu des critiques généralement positives et de nombreuses distinctions, dont le Grand Prix FIPRESCI au Festival du film de San Sebastián.
3-isobutyl-2-méthoxypyrazine/3-isobutyl-2-méthoxypyrazine :
La 3-isobutyl-2-méthoxypyrazine (2-isobutyl-3-méthoxypyrazine également connue sous le nom de Grindstaff pyrazine) est une méthoxypyrazine très similaire à l'isopropyl méthoxy pyrazine, sauf que le groupe latéral alkyle contient un groupe isobutyle attaché au carbone alpha du groupe latéral méthoxy au lieu d'un groupe latéral isopropyle à cette même position de carbone.
3-Isopropylmalate déshydratase/3-Isopropylmalate déshydratase :
La 3-isopropylmalate déshydratase (EC 4.2.1.33) est un homologue de l'aconitase, qui catalyse l'isomérisation du 2-isopropylmalate en 3-isopropylmalate, par déshydratation, dans la biosynthèse de la leucine.
3-Isopropylmalate déshydrogénase/3-Isopropylmalate déshydrogénase :
La 3-isopropylmalate déshydrogénase (EC 1.1.1.85) est une enzyme qui catalyse les réactions chimiques (2R,3S)-3-isopropylmalate + NAD+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 4-methyl-2-oxopentanoate + CO2 + NADH (2R, 3S)-3-isopropylmalate + NAD+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} (2S)-2-isopropyl-3-oxosuccinate + H+ + NADH (2S)-2-isopropyl-3-oxosuccinate + H+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 4-méthyl-2-oxopenanoate + CO2
3-céto-5%CE%B1-abiratérone/3-céto-5α-abiratérone :
La 3-céto-5α-abiratérone, également connue sous le nom de 17-(3-pyridyl)-5α-androst-16-en-3-one, est un métabolite actif de l'acétate d'abiratérone qui possède une activité androgène et stimule la prostate évolution cancéreuse. Il est formé comme suit : acétate d'abiratérone en abiratérone par les estérases ; l'abiratérone en Δ4-abiratérone par la 3β-hydroxystéroïde déshydrogénase/Δ5-4 isomérase ; et Δ4-abiratérone en 3-céto-5α-abiratérone par la 5α-réductase. La 3-céto-5α-abiratérone peut contrecarrer l'efficacité clinique de l'acétate d'abiratérone, et donc l'inhibition de sa formation à l'aide de l'inhibiteur de la 5α-réductase dutastéride est à l'étude en tant que complément à l'acétate d'abiratérone dans le traitement du cancer de la prostate.
3-cétostéroïde 9alpha-monooxygénase/3-cétostéroïde 9alpha-monooxygénase :
La 3-cétostéroïde 9alpha-monooxygénase (EC 1.14.13.142, KshAB, 3-cétostéroïde 9alpha-hydroxylase) est une enzyme dont le nom systématique est androsta-1,4-diène-3,17-dione,NADH:oxygen oxydoréductase (9alpha-hydroxylating) . Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante androsta-1,4-diène-3,17-dione + NADH + H+ + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 9alpha-hydroxyandrosta-1,4-diène-3,17-dione + NAD+ + La H2O3-Kétostéroïde 9alpha-monooxygénase est impliquée dans la dégradation du cholestérol chez plusieurs bactéries pathogènes.
3-cétostéroïde réductase/3-cétostéroïde réductase :
En enzymologie, une 3-céto-stéroïde réductase (EC 1.1.1.270) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique 4alpha-methyl-5alpha-cholest-7-en-3beta-ol + NADP+ ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 4alpha- methyl-5alpha-cholest-7-en-3-one + NADPH + H+Ainsi, les deux substrats de cette enzyme sont le 4alpha-methyl-5alpha-cholest-7-en-3beta-ol et le NADP+, alors que ses 3 produits sont 4alpha-méthyl-5alpha-cholest-7-èn-3-one, NADPH et H+. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur le groupe CH-OH du donneur avec NAD+ ou NADP+ comme accepteur. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est 3beta-hydroxy-stéroïde:NADP+ 3-oxydoréductase. Cette enzyme est également appelée 3-KSR. Cette enzyme participe à la biosynthèse des stéroïdes.
3-L%C3%A4nder-Tour/3-Länder-Tour :
Le 3-Länder-Tour der Sparkassen Versicherung était une course cycliste sur route en plusieurs étapes organisée autour de trois Länder d'Allemagne : Hesse, Thuringe et Bade-Wurtemberg. De 2005 à 2007, elle faisait partie de l'UCI Europe Tour, organisée comme une course 2.1. La course était auparavant connue sous le nom de Hessen-Rundfahrt, se déroulant dans le Bundesland de Hesse, mais en 2006, elle a élargi son territoire pour se dérouler dans les États de Thuringe et de Bade-Wurtemberg.
3-MCPD/3-MCPD :
Le 3-MCPD (3-monochloropropane-1,2-diol ou 3-chloropropane-1,2-diol) est un composé chimique organique de formule HOCH2CH(OH)CH2Cl. C'est un liquide incolore. C'est un bloc de construction multifonctionnel polyvalent. Le composé a attiré l'attention en tant que membre le plus courant des contaminants alimentaires chimiques connus sous le nom de chloropropanols. Il est soupçonné d'être cancérigène chez l'homme. Il est produit dans les aliments traités à haute température avec de l'acide chlorhydrique pour accélérer l'hydrolyse des protéines. En tant que sous-produit de ce processus, le chlorure peut réagir avec le squelette glycérol des lipides pour produire du 3-MCPD. Le 3-MCPD peut également être présent dans les aliments qui ont été en contact avec des matériaux contenant des résines résistantes à l'état humide à base d'épichlorhydrine qui sont utilisées dans la production de certains sachets de thé et boyaux de saucisse. Sauces d'Asie du Sud-Est telles que la sauce aux huîtres, la sauce Hoisin et la sauce soja. L'utilisation d'acide chlorhydrique est beaucoup plus rapide que la fermentation lente traditionnelle. Un rapport de l'Autorité européenne de sécurité des aliments de 2013 a indiqué que la margarine, les huiles végétales (à l'exclusion de l'huile de noix), les viandes conservées, le pain et les produits de boulangerie fine étaient les principales sources en Europe. -Résines de résistance.
Syndrome 3-M/Syndrome 3-M :
Le syndrome 3-M ou 3M3 est une maladie héréditaire rare caractérisée par un retard de croissance sévère, une dysmorphie faciale et des anomalies squelettiques. Le nom 3-M est dérivé des initiales des trois chercheurs qui l'ont identifié pour la première fois : Miller, McKusick et Malvaux et rapportent leurs découvertes dans la littérature médicale en 1972. Des mutations dans l'un des trois gènes suivants : CUL7, OBSL1, et CCDC8 sont responsables de la survenue de ce trouble. Il est hérité d'un mode autosomique récessif et considéré comme très rare, jusqu'à présent, moins de 100 cas dans le monde ont été identifiés. Le diagnostic repose sur la présence de signes cliniques. Les tests génétiques peuvent confirmer le diagnostic et identifier le gène spécifique impliqué. Le traitement vise à traiter les problèmes de croissance et squelettiques et peut inclure un allongement chirurgical des os, des aides adaptatives et une thérapie physique. Un endocrinologue peut aider au remplacement de l'hormone de croissance et aux évaluations appropriées pendant la puberté.
Acide 3-maléylpyruvique/acide 3-maléylpyruvique :
L'acide 3-maléylpyruvique, ou 3-maléylpyruvate, est un acide dicarboxylique formé par l'ouverture oxydative du cycle de l'acide gentisique par la gentisate 1,2-dioxygénase au cours du métabolisme de la tyrosine. Il est converti en 3-fumarylpyruvate par la maleylpyruvate isomérase.
3-MeO-PCE/3-MeO-PCE :
La 3-méthoxyéticyclidine (3-MeO-PCE), également connue sous le nom de méthoxyéticyclidine, est un anesthésique dissociatif qui est qualitativement similaire au PCE et au PCP et a été vendu en ligne en tant que drogue de synthèse. Le 18 octobre 2012, le Conseil consultatif sur l'abus de Drugs in the United Kingdom a publié un rapport sur la méthoxétamine, affirmant que "les méfaits de la méthoxétamine sont proportionnels à la classe B de la loi sur l'abus de drogues (1971)", malgré le fait que la loi ne classe pas les drogues en fonction des méfaits. Le rapport poursuit en suggérant que tous les analogues de la méthoxétamine devraient également devenir des médicaments de classe B et suggère une clause fourre-tout couvrant à la fois les arylcyclohexamines existantes et non étudiées, y compris le 3-MeO-PCE. Ce rapport décrit également le profil de liaison aux récepteurs de la méthoxétamine et trois dissociatifs supplémentaires 3-MeO-PCP, 4-MeO-PCP et 3-MeO-PCE, montrant qu'ils ont une affinité significative pour le site PCP du récepteur NMDA (NMDAR) et ont ensuite été publiés plus en détail.3-MeO- Le PCE a des valeurs Ki de 61 nM pour le NMDAR, 743 nM pour le transporteur de la dopamine, 2097 nM pour le récepteur de l'histamine H2, 964 nM pour le récepteur adrénergique alpha-2A, 115 nM pour le transporteur de la sérotonine, 4519 nM pour le récepteur σ1, et 525 nM pour le récepteur σ2.
3-MeO-PCMo/3-MeO-PCMo :
Le 3-MeO-PCMo est un médicament anesthésique dissociatif dont la structure est similaire à celle de la phencyclidine et qui a été vendu en ligne en tant que médicament de synthèse. L'effet inhibiteur du 3-MeO-PCMo sur la réduction de la densité des clusters de drebrine par stimulation NMDAR avec de l'acide glutamique est inférieur à celui du PCP ou du 3-MeO-PCP, avec des valeurs de concentration inhibitrice demi-maximale (CI50) de 26,67 μM (3-MeO-PCMo), 2,02 µM (PCP) et 1,51 µM (3-MeO-PCP).
3-MeO-PCP/3-MeO-PCP :
La 3-méthoxyphéncyclidine (3-MeO-PCP) est un hallucinogène dissociatif de la classe des arylcyclohexylamines apparentée à la phencyclidine (PCP) qui a été vendue en ligne en tant que drogue de synthèse. Il agit principalement comme un antagoniste des récepteurs NMDA, bien qu'il ait également été constaté qu'il interagit avec le récepteur sigma σ1 et le transporteur de la sérotonine. Le médicament ne possède aucune activité opioïde et n'agit pas non plus comme un inhibiteur de la recapture de la dopamine.
Acide 3-mercapto-1-propanesulfonique/acide 3-mercapto-1-propanesulfonique :
L'acide 3-mercapto-1-propanesulfonique est un composé chimique souvent utilisé comme azurant dans la galvanoplastie du cuivre.
3-mercapto-3-méthylbutan-1-ol/3-mercapto-3-méthylbutan-1-ol :
Le 3-mercapto-3-méthylbutan-1-ol, également appelé MMB, est un thiol et un alcool. Le MMB est un produit de dégradation de l'acide aminé félinine dans l'urine de chat et est une phéromone de chat. Le MMB est également présent dans les vins de Sauvignon blanc avec les composés apparentés 4-mercapto-4-méthylpentan-2-ol et 3-mercaptohexan-1-ol.
3-mercaptopropane-1,2-diol/3-mercaptopropane-1,2-diol :
Le 3-mercaptopropane-1,2-diol, également connu sous le nom de thioglycérol, est un composé chimique et un thiol qui est utilisé comme matrice dans la spectrométrie de masse à bombardement atomique rapide et la spectrométrie de masse à ions secondaires liquides.
Acide 3-mercaptopropionique/acide 3-mercaptopropionique :
L'acide 3-mercaptopropionique (3-MPA) est un composé organosoufré de formule HSCH2CH2CO2H. C'est une molécule bifonctionnelle, contenant à la fois des groupes acide carboxylique et thiol. C'est une huile incolore. Il est dérivé de l'addition de sulfure d'hydrogène à l'acide acrylique.
3-mercaptopropionitrile/3-mercaptopropionitrile :
Le 3-mercaptopropionitrile est le composé organosoufré de formule HSCH2CH2CN. Contenant à la fois des groupes fonctionnels thiol et nitrile, c'est un composé bifonctionnel. Liquide incolore, le composé a trouvé une certaine utilisation comme forme masquée de thiolate.
Acide 3-mercaptopyruvique/acide 3-mercaptopyruvique :
L'acide 3-mercaptopyruvique est un intermédiaire du métabolisme de la cystéine. Il a été étudié comme traitement potentiel de l'empoisonnement au cyanure, mais sa demi-vie est trop courte pour qu'il soit cliniquement efficace. Au lieu de cela, des promédicaments, tels que le sulfanegène, sont évalués pour compenser la courte demi-vie de l'acide 3-mercaptopyruvique.
3-Méthoxy-4-éthoxyphénéthylamine/3-Méthoxy-4-éthoxyphénéthylamine :
MEPEA, ou 3-méthoxy-4-éthoxyphénéthylamine, est une drogue psychédélique moins connue. MEPEA a d'abord été synthétisé par Alexander Shulgin. Dans son livre PiHKAL (Phenethylamines I Have Known And Loved), la posologie minimale est de 300 mg et la durée inconnue. MEPEA produit une légère sensation de levage et un +1 sur l'échelle d'évaluation de Shulgin. Il existe très peu de données sur les propriétés pharmacologiques, le métabolisme et la toxicité du MEPEA.
Acide 3-méthoxy-4-hydroxyhippurique/acide 3-méthoxy-4-hydroxyhippurique :
L'acide 3-méthoxy-4-hydroxyhippurique est l'un des principaux métabolites des catéchines retrouvés chez l'homme après consommation d'infusions de thé vert.
3-Méthoxy-4-hydroxyphénylglycol/3-Méthoxy-4-hydroxyphénylglycol :
Le 3-méthoxy-4-hydroxyphénylglycol (MHPG, MOPEG) est un métabolite de la dégradation de la noradrénaline. Dans le cerveau, c'est le principal métabolite de la noradrénaline. Il est libéré dans le sang et le liquide céphalo-rachidien, et un échantillon de sang de celui-ci peut donc être une indication de l'activité récente du système nerveux sympathique. De faibles niveaux de MHPG dans le sang et le liquide céphalo-rachidien sont associés à l'anorexie mentale et au jeu pathologique, ce qui indique que la noradrénaline peut jouer un rôle dans ces comportements.
3-méthoxy-4-méthylamphétamine/3-méthoxy-4-méthylamphétamine :
La 3-méthoxy-4-méthylamphétamine (MMA) est une drogue entactogène et psychédélique des classes de phénéthylamine et d'amphétamine. Il a été synthétisé pour la première fois en 1970 et a été rencontré comme drogue de rue en Italie au cours de la même décennie. Le MMA a été largement oublié jusqu'à ce qu'il soit réanalysé par David E. Nichols en tant qu'analogue non neurotoxique de la MDMA en 1991, et a ensuite été vendu comme drogue de synthèse sur Internet depuis la fin des années 2000 (décennie). Dans les études animales, le MMA remplace entièrement la MDMA et le MBDB, remplace partiellement le LSD et ne remplace pas l'amphétamine. De plus, il a été démontré qu'il inhibe puissamment la recapture de la sérotonine et ne produit pas de neurotoxicité sérotoninergique chez les rongeurs. Ces données semblent conférer un profil de MMA en tant qu'agent de libération sélectif de la sérotonine (SSRA) et agoniste des récepteurs 5-HT2A. À des doses élevées, telles que 120 mg, les effets sont psychédéliques (comparables au DOM).
3-Méthoxyamphétamine/3-Méthoxyamphétamine :
La méta-méthoxyamphétamine (MMA), également connue sous le nom de 3-méthoxyamphétamine (3-MA), est une drogue stimulante de la famille des amphétamines. Il a des effets similaires dans les tests de discrimination des médicaments sur les animaux au dérivé plus largement connu de la 4-méthoxyamphétamine (PMA), bien qu'avec un rapport légèrement différent de libération de monoamine, étant un agent libérant combiné de la sérotonine, de la dopamine et de la noradrénaline plutôt qu'un libérateur de sérotonine assez sélectif. comme PMA. La 3-méthoxyamphétamine est également apparue sur le marché illicite en tant que drogue de synthèse alternative à la MDMA, bien que beaucoup plus rarement que son tristement célèbre isomère de position. Il produit de la gépéfrine, un stimulant cardiaque, comme l'un de ses principaux métabolites.
3-Méthoxyméthamphétamine/3-Méthoxyméthamphétamine :
La 3-méthoxyméthamphétamine (également connue sous le nom de méta-méthoxyméthamphétamine ou MMMA), qui est la plus étroitement liée à la 3-méthoxyamphétamine et à la PMMA et partage des effets similaires de libération de monoamine, bien que ses effets n'aient pas été étudiés de manière aussi approfondie que d'autres médicaments apparentés. C'est un agoniste du TAAR1 humain.
3-Méthoxymorphinane/3-Méthoxymorphinane :
Le 3-méthoxymorphinane est un métabolite du lévométhorphane qui produit des effets anesthésiques locaux. C'est le métabolite CYP3A4 du dextrométhorphane, et est lui-même métabolisé par l'enzyme hépatique CYP2D6.
3-Méthoxytyramine/3-Méthoxytyramine :
La 3-méthoxytyramine (3-MT), également connue sous le nom de 3-méthoxy-4-hydroxyphénéthylamine, est une trace d'amine humaine qui se présente comme un métabolite du neurotransmetteur dopamine. Il est formé par l'introduction d'un groupe méthyle dans la dopamine par l'enzyme catéchol-O-méthyl transférase (COMT). La 3-MT peut ensuite être métabolisée par l'enzyme monoamine oxydase (MAO) pour former de l'acide homovanillique (HVA), qui est ensuite généralement excrété dans l'urine. Pensée à l'origine comme étant physiologiquement inactive, la 3-MT s'est récemment révélée agir comme un agoniste du TAAR1 humain.
3-méthyl-1-pentanol/3-méthyl-1-pentanol :
Le 3-méthyl-1-pentanol (nom IUPAC : 3-méthylpentan-1-ol) est un composé chimique organique. Il est naturellement présent dans Capsicum frutescens, le piment tabasco.
3-Méthyl-19-méthylèneandrosta-3,5-diène-17%CE%B2-ol/3-Méthyl-19-méthylèneandrosta-3,5-diène-17β-ol :
Le 3-méthyl-19-méthylèneandrosta-3,5-dien-17β-ol est un œstrogène stéroïdien synthétique et un agoniste sélectif de l'ERβ. Il a été découvert par hasard et était le composé principal parmi une série d'androsta-3,5-diènes en tant que ligands ERβ. Son affinité (IC50) pour l'ERβ s'est avérée être de 9 nM et il a montré une sélectivité de liaison de 62 et 160 fois pour ce récepteur sur l'AR et l'ERα, respectivement. L'EC50 du composé pour l'ERβ s'est avérée être de 69 nM et son activité intrinsèque était de 92 % (par rapport à celle de l'estradiol). En tant que tel, c'est un puissant agoniste ERβ avec une affinité et une sélectivité élevées.
3-Méthyl-2-butanol/3-Méthyl-2-butanol :
Le 3-méthyl-2-butanol (nom IUPAC, communément appelé alcool sec-isoamylique) est un composé chimique organique. Il est utilisé comme solvant et intermédiaire dans la fabrication d'autres produits chimiques.
3-méthyl-2-pentanol/3-méthyl-2-pentanol :
Le 3-méthyl-2-pentanol (nom IUPAC : 3-méthylpentan-2-ol) est un composé chimique organique. Il a été identifié comme un composant du houblon. Sa présence dans l'urine peut être utilisée pour tester l'exposition au 3-méthylpentane.
3-méthyl-2-pentanone/3-méthyl-2-pentanone :
La 3-méthyl-2-pentanone (méthyl sec-butyl cétone) est une cétone aliphatique et un isomère de la 2-hexanone. Il est utilisé comme solvant et comme intermédiaire de synthèses. Son importance industrielle est faible. Il est produit par condensation aldolique catalysée par une base de 2-butanone avec de l'acétaldéhyde, formant de la 4-hydroxy-3-méthyl-2-pentanone, qui est déshydratée en 3-méthyl-3-pentène-2-one sur un catalyseur acide, suivi par hydrogénation sur un catalyseur au palladium.
3-méthyl-3-octanol/3-méthyl-3-octanol :
Le 3-méthyl-3-octanol (systématiquement nommé 3-méthyloctan-3-ol) est un composé organique de formule chimique CH3(CH2)4C(CH3)(CH2CH3)OH (également écrit C9H20O). Cet alcool tertiaire simple est un liquide clair et incolore dans des conditions standard, et est insipide. Il est utilisé dans l'industrie alimentaire comme agent aromatisant car il contribue à la saveur du rosbif. Il est connu pour être produit biochimiquement par le champignon Antrodia camphorata. Le 3-méthyl-3-octanol est un composé chiral, chaque isomère produisant une saveur différente.
3-méthyl-3-pentanol/3-méthyl-3-pentanol :
Le 3-méthyl-3-pentanol (nom IUPAC : 3-méthylpentan-3-ol) est un composé chimique organique et un hexanol tertiaire. Il est utilisé dans la synthèse de l' emylcamate tranquillisant et a lui-même des actions sédatives et anticonvulsivantes similaires.
3-méthyl-3-pentène-2-one/3-méthyl-3-pentène-2-one :
La 3-méthyl-3-pentène-2-one est une cétone aliphatique insaturée. C'est un isomère de l'oxyde de mésityle et de l'oxyde d'isomésityle. C'est un précurseur de la 3-méthyl-2-pentanone (méthyl sec-butyl cétone) et est obtenu par déshydratation catalysée par un acide de la 4-hydroxy-3-méthyl-2-pentanone. Il est utilisé comme intermédiaire dans les synthèses de chimie organique.
3-méthyl-4-octanolide/3-méthyl-4-octanolide :
Le 3-méthyl-4-octanolide, également appelé β-méthyl-γ-octalactone ou 5-butyldihydro-4-méthylfuran-2-one peut être l'un des deux produits chimiques de la famille des lactones : le cis-3-méthyl-4-octanolide , ou «lactone de whisky», le composant du bois de chêne qui donne de la saveur au whisky trans-3-méthyl-4-octanolide, également présent dans le bois de chêne.
3-Méthyl-PCP/3-Méthyl-PCP :
Le 3-méthyl-PCP (3'-méthyl-PCP, méta-méthyl-PCP) est une drogue de synthèse récréative à effets dissociatifs. C'est un dérivé d'arylcyclohexylamine, lié à des médicaments tels que 3'-MeO-PCP et 3'-Me-PCPy. Il a été synthétisé pour la première fois dans les années 1960, mais n'a été identifié sur le marché illicite en Hongrie qu'en septembre 2020, et a été rendu illégal en Hongrie en avril 2021.
3-Méthyl-PCPy/3-Méthyl-PCPy :
Le 3-méthyl-PCPy est un dérivé d'arylcyclohexylamine avec un spectre inhabituel d'effets pharmacologiques, agissant à la fois comme un puissant antagoniste du NMDA et également comme un triple inhibiteur de la recapture qui inhibe la recapture des trois neurotransmetteurs monoamines sérotonine, dopamine et noradrénaline. Il agit également comme un ligand du récepteur sigma de haute affinité, sélectif pour le sous-type σ2. Il produit à la fois des effets stimulants et dissociatifs dans les études comportementales animales.
3-Méthylamphétamine/3-Méthylamphétamine :
La 3-méthylamphétamine (3-MeA; PAL-314) est une drogue stimulante de la famille des amphétamines. Il est auto-administré par les souris dans une mesure similaire à la 4-fluoroamphétamine et possède des propriétés comparables en tant que libérateur de monoamine, bien qu'avec une libération plus équilibrée des trois monoamines, par opposition aux analogues fluorés plus sélectifs de la dopamine / noradrénaline.
3-Méthylbenzylpipérazine/3-Méthylbenzylpipérazine :
La 3-méthylbenzylpipérazine (3-Me-BZP) est un médicament stimulant qui est un dérivé de la benzylpipérazine. Il a été vendu comme drogue de synthèse, identifié pour la première fois en Suède en février 2012.
Acide 3-méthylbutanoïque/acide 3-méthylbutanoïque :
L'acide 3-méthylbutanoïque, également appelé acide β-méthylbutyrique ou plus communément acide isovalérique, est un acide alkylcarboxylique à chaîne ramifiée de formule chimique (CH3)2CHCH2CO2H. Il est classé comme un acide gras à chaîne courte. Comme les autres acides carboxyliques de faible poids moléculaire, il a une odeur désagréable. Le composé est naturellement présent et peut être trouvé dans de nombreux aliments, tels que le fromage, le lait de soja et le jus de pomme.
3-Méthylbutyrfentanyl/3-Méthylbutyrfentanyl :
Le 3-méthylbutyrfentanyl (3-MBF) est un analgésique opioïde qui est un analogue du butyrfentanyl. Les effets secondaires des analogues du fentanyl sont similaires à ceux du fentanyl lui-même, notamment des démangeaisons, des nausées et une dépression respiratoire potentiellement grave, pouvant mettre la vie en danger. Les analogues du fentanyl ont tué des centaines de personnes à travers l'Europe et les anciennes républiques soviétiques depuis que la plus récente résurgence de leur utilisation a commencé en Estonie au début des années 2000, et de nouveaux dérivés continuent d'apparaître.
3-Méthylcatéchol/3-Méthylcatéchol :
Le 3-méthylcatéchol est un composé chimique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Black eye lidded small treefrog

Poulet noir/Poulet noir : Le poulet noir fait généralement référence à un poulet au plumage noir solide. Le poulet noir peut également ...