Rechercher dans ce blog

mardi 15 février 2022

3-D print


3,4-dichloroaniline N-malonyltransférase/3,4-dichloroaniline N-malonyltransférase :
En enzymologie, une 3,4-dichloroaniline N-malonyltransférase (EC 2.3.1.114) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique malonyl-CoA + 3,4-dichloroaniline ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} CoA + N-(3,4 -dichlorophényl)-malonamateAinsi, les deux substrats de cette enzyme sont le malonyl-CoA et la 3,4-dichloroaniline, alors que ses deux produits sont le CoA et le N-(3,4-dichlorophényl)-malonamate. Cette enzyme appartient à la famille des transférases, en particulier les acyltransférases transférant des groupes autres que les groupes aminoacyle. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est malonyl-CoA:3,4-dichloroaniline N-malonyltransférase.
3,4-dihydroxy-2-butanone-4-phosphate synthase/3,4-dihydroxy-2-butanone-4-phosphate synthase :
En biologie moléculaire, la 3,4-dihydroxy-2-butanone 4-phosphate synthase (DHBP synthase) (RibB) EC 4.1.99.12 est une enzyme qui catalyse la conversion du D-ribulose 5-phosphate en formiate et 3,4-dihydroxy -2-butanone 4-phosphate, ce dernier servant de précurseur biosynthétique pour le cycle xylène de la riboflavine. Chez Photobacterium leiognathi, les gènes de synthèse de la riboflavine ribB (DHBP synthase), ribE (riboflavine synthase), ribH (lumazine synthase) et ribA (GTP cyclohydrolase II) résident tous dans l'opéron lux. RibB se trouve parfois sous la forme d'une enzyme bifonctionnelle avec la GTP cyclohydrolase II qui catalyse la première étape engagée dans la biosynthèse de la riboflavine. Aucune séquence présentant une homologie significative avec la DHBP synthase n'a été trouvée dans les métazoaires.
3,4-dihydroxy-9,10-sécoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione 4,5-dioxygénase/3,4-dihydroxy-9,10-sécoandrosta-1,3, 5(10)-triène-9,17-dione 4,5-dioxygénase :
En enzymologie, une 3,4-dihydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione 4,5-dioxygénase (EC 1.13.11.25) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique réaction 3,4-dihydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3-hydroxy-5,9,17-trioxo- 4,5:9,10-disecoandrosta-1(10),2-dien-4-oateAinsi, les deux substrats de cette enzyme sont le 3,4-dihydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10) -triène-9,17-dione et O2, alors que son produit est le 3-hydroxy-5,9,17-trioxo-4,5:9,10-disecoandrosta-1(10),2-dien-4-oate. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur des donneurs uniques avec O2 comme oxydant et incorporation de deux atomes d'oxygène dans le substrat (oxygénases). L'oxygène incorporé n'a pas besoin d'être dérivé de l'O2. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est 3,4-dihydroxy-9,10-secoandrosta-1,3,5(10)-triène-9,17-dione:oxygène 4,5-oxydoréductase (décyclisation). D'autres noms couramment utilisés incluent la stéroïde 4,5-dioxygénase et la 3-alkylcatéchol 2,3-dioxygénase. Il emploie un cofacteur, le fer.
3,4-dihydroxyphénylacétate 2,3-dioxygénase/3,4-dihydroxyphénylacétate 2,3-dioxygénase :
En enzymologie, une 3,4-dihydroxyphénylacétate 2,3-dioxygénase (EC 1.13.11.15) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique 3,4-dihydroxyphénylacétate + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} , les deux substrats de cette enzyme sont le 3,4-dihydroxyphénylacétate et O2, alors que son produit est le 2-hydroxy-5-carboxyméthylmuconate semialdéhyde. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur des donneurs uniques avec O2 comme oxydant et incorporation de deux atomes d'oxygène dans le substrat (oxygénases). L'oxygène incorporé n'a pas besoin d'être dérivé de l'O2. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est 3,4-dihydroxyphénylacétate:oxygène 2,3-oxydoréductase (décyclisation). D'autres noms couramment utilisés comprennent l'acide 3,4-dihydroxyphénylacétique 2,3-dioxygénase, la dioxygénase HPC et l'homoprotocatéchuate 2,3-dioxygénase. Cette enzyme participe au métabolisme de la tyrosine. Il emploie un cofacteur, le fer.
3,4-dihydroxyphénylalanine désaminase oxydative/3,4-dihydroxyphénylalanine désaminase oxydative :
La 3,4-dihydroxyphénylalanine désaminase oxydative (EC 1.13.12.15, 3,4-dihydroxy-L-phénylalanine : désaminase oxydative, désaminase oxydative, DOPA désaminase oxydative, DOPAODA) est une enzyme avec le nom systématique 3,4-dihydroxy-L-phénylalanine :oxygène oxydoréductase (désamination). Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante 2 L-dopa + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 2 3,4-dihydroxyphénylpyruvate + 2 NH3Cette enzyme est l'une des trois enzymes impliquées dans la L-dopa (3,4-dihydroxy-L- phénylalanine) catabolisme chez la bactérie Rubrivivax benzoatilyticus.
3,4-dihydroxyphénylalanine reductive_deaminase/3,4-dihydroxyphenylalanine reductive deaminase :
La 3,4-dihydroxyphénylalanine désaminase réductrice (EC 4.3.1.22, désaminase réductrice, DOPA-réductrice désaminase, DOPARDA) est une enzyme dont le nom systématique est 3,4-dihydroxy-L-phénylalanine ammonia-lyase (3,4-dihydroxyphenylpropanoate-forming) . Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante L-dopa + 2 NADH ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3,4-dihydroxyphenylpropanoate + 2 NAD+ + NH3Cette enzyme participe au catabolisme de la L-phénylalanine dans la bactérie anaérobie phototrophe Rhodobacter sphaeroides OU5.
3,4-dihydroxyphtalate décarboxylase/3,4-dihydroxyphtalate décarboxylase :
En enzymologie, une 3,4-dihydroxyphtalate décarboxylase (EC 4.1.1.69) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique. 3,4-dihydroxyphtalate, et deux produits, 3,4-dihydroxybenzoate et CO2. Cette enzyme appartient à la famille des lyases, plus précisément les carboxy-lyases, qui clivent les liaisons carbone-carbone. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est 3,4-dihydroxyphtalate carboxy-lyase (formant 3,4-dihydroxybenzoate). Cette enzyme est également appelée 3,4-dihydroxyphtalate carboxy-lyase.
3,4%E2%80%B2-Dihydroxystilbène/3,4′-Dihydroxystilbène :
Le 3,4′-dihydroxystilbène est un stilbénoïde présent dans les racines d'Hydrangea macrophylla.
3,5,7-Trioxododécanoyl-CoA synthase/3,5,7-Trioxododécanoyl-CoA synthase :
La 3,5,7-trioxododécanoyl-CoA synthase (EC 2.3.1.206, TKS) est une enzyme portant le nom systématique malonyl-CoA:hexanoyl-CoA malonyltransférase (formant 3,5,7-trioxododécanoyl-CoA). Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante 3 malonyl-CoA + hexanoyl-CoA ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} 3 CoA + 3,5,7-trioxododécanoyl-CoA + 3 CO2Cette polykétide synthase catalyse la première étape de la voie de biosynthèse des cannabinoïdes de la plante Cannabis sativa.
3,5-di-tert-butylsalicylaldéhyde/3,5-di-tert-butylsalicylaldéhyde :
Le 3,5'-di-tert-butylsalicylaldéhyde est un composé organique. C'est un solide jaune pâle. Cet aldéhyde est un élément de base pour la préparation de ligands salen.
3,5-difluoro-4-hydroxybenzylidène imidazolidinone/3,5-difluoro-4-hydroxybenzylidène imidazolidinone :
La 3,5-difluoro-4-hydroxybenzylidène imidazolidinone ou DFHBI est un fluorophore imidazolidinone utilisé dans diverses études biochimiques. Le cycle benzénique de DFHBI peut tourner librement autour de la liaison simple, mais lorsqu'il est fixé dans une conformation planaire, DFHBI fleurit. C'est un analogue synthétique du fluorophore GFP.
3,5-difluorométhcathinone/3,5-difluorométhcathinone :
La 3,5-difluorométhcathinone (également connue sous le nom de 3,5-DFMC) est un composé chimique de la famille des cathinones qui a été vendu comme médicament de synthèse, identifié pour la première fois en Australie en 2009.
Acide 3,5-dihydroxybenzoïque/acide 3,5-dihydroxybenzoïque :
L'acide 3,5-dihydroxybenzoïque (acide α-résorcylique) est un acide dihydroxybenzoïque. C'est un solide incolore.
Acide 3,5-dihydroxycinnamique/acide 3,5-dihydroxycinnamique :
L'acide 3,5-dihydroxycinnamique est un acide hydroxycinnamique. C'est un isomère de l'acide caféique. C'est un métabolite présent dans l'urine humaine.
Acide 3,5-dihydroxyphénylpropionoïque/acide 3,5-dihydroxyphénylpropionoïque :
L'acide 3,5-dihydroxyphénylpropionoïque est un métabolite des alkylrésorcinols, identifié pour la première fois dans l'urine humaine et peut être quantifié dans l'urine et le plasma, et peut être un biomarqueur alternatif équivalent de l'apport de blé entier.
3,5-Diiodothyronine/3,5-Diiodothyronine :
La 3,5-diiodothyronine (3,5-T2) est une hormone thyroïdienne active de la classe des iodothyronines. Il a deux atomes d'iode aux positions 3 et 5 de son anneau interne.
3,5-diméthylpipéridine/3,5-diméthylpipéridine :
Les 3,5-diméthylpipéridines sont des composés chimiques de formule C5H8(CH3)2NH. Deux diastéréoisomères existent : l'isomère achiral R,S et le couple d'énantiomères chiral R,R/S,S. La 3,5-diméthylpipéridine est un précurseur de l'acide tibrique. Le composé est typiquement préparé par hydrogénation de la 3,5-diméthylpyridine. Les deux diastéréoisomères proviennent également de la réduction de la 3,5-diméthylpyridine avec du triéthylborohydrure de lithium.
3,5-diméthylpyrazole/3,5-diméthylpyrazole :
Le 3,5-diméthylpyrazole est un composé organique de formule (CH3C)2CHN2H. C'est l'un des nombreux dérivés isomères du pyrazole qui contiennent deux substituants méthyle. Le composé est asymétrique mais l'acide conjugué correspondant (pyrazolium) et la base conjuguée (pyrazolide) ont une symétrie C2v. C'est un solide blanc qui se dissout bien dans les solvants organiques polaires. C'est un précurseur d'une variété de ligands largement étudiés en chimie de coordination, notamment le trispyrazolylborate, un trispyrazolylméthane et une pyrazolyldiphosphine. La condensation de l'acétylacétone et de l'hydrazine donne le 3,5-diméthylpyrazole : CH3C(O)CH2C(O)CH3 + N2H4 → (CH3C)2CHN2H + 2 H2OIl a trouvé une utilisation comme agent bloquant pour les isocyanates.
Acide 3,5-dinitrobenzoïque/acide 3,5-dinitrobenzoïque :
L'acide 3,5-dinitrobenzoïque est un produit chimique organique qui est un important inhibiteur de corrosion et est également utilisé en photographie. Ce composé aromatique est utilisé par les chimistes pour identifier les composants alcooliques dans les esters et dans l'analyse fluorométrique de la créatinine.
Chlorure de 3,5-dinitrobenzoyle/Chlorure de 3,5-dinitrobenzoyle :
Le chlorure de 3,5-dinitrobenzoyle (C7H3ClN2O5) est un composé organique dont le point de fusion est de 68 à 69 °C. C'est le chlorure d'acyle de l'acide 3,5-dinitrobenzoïque et, comme lui, il est principalement utilisé dans l'analyse de substances organiques par dérivatisation.
Acide 3,5-dinitrosalicylique/acide 3,5-dinitrosalicylique :
L'acide 3,5-dinitrosalicylique (DNS ou DNSA, nom IUPAC acide 2-hydroxy-3,5-dinitrobenzoïque) est un composé aromatique qui réagit avec les sucres réducteurs et d'autres molécules réductrices pour former l'acide 3-amino-5-nitrosalicylique, qui absorbe la lumière à 540 nm. Il a été introduit pour la première fois comme méthode de détection des substances réductrices dans l'urine par James B. Sumner et a depuis été largement utilisé, par exemple, pour quantifier les niveaux de glucides dans le sang. Il est principalement utilisé dans le dosage de l'alpha-amylase. Cependant, les méthodes enzymatiques sont généralement préférées en raison du manque de spécificité du DNS.
3,5-Lutidine/3,5-Lutidine :
La 3,5-lutidine est un composé organique hétérocyclique de formule (CH3)2C5H3N. C'est l'un des nombreux dérivés diméthyl-substitués de la pyridine, tous appelés lutidines. C'est un liquide incolore avec des propriétés légèrement basiques et une odeur piquante. Le composé est un précurseur du médicament oméprazole. La 3,5-Lutidine est produite industriellement par condensation d'acroléine, d'ammoniaque et de formaldéhyde : 2 CH2=CHCHO + CH2O + NH3 → (CH3)2C5H3N + 2 H2O
3,5-xylidine/3,5-xylidine :
La 3,5-xylidine est le composé organique de formule C6H3(CH3)2NH2. C'est l'une des nombreuses xylidines isomères. C'est un liquide visqueux incolore. Il est utilisé dans la fabrication du colorant Pigment Red 149.
3,7-diméthylquercétine 4%27-O-méthyltransférase/3,7-diméthylquercétine 4'-O-méthyltransférase :
En enzymologie, une 3,7-diméthylquercétine 4'-O-méthyltransférase (EC 2.1.1.83) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique S-adénosyl-L-méthionine + 5,3',4'-trihydroxy-3,7 -diméthoxyflavone ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} S-adénosyl-L-homocystéine + 5,3'-dihydroxy-3,7,4'-triméthoxyflavoneAinsi, les deux substrats de cette enzyme sont la S-adénosyl méthionine et la 5,3', 4'-trihydroxy-3,7-diméthoxyflavone (rhamnazine), alors que ses deux produits sont la S-adénosylhomocystéine et la 5,3'-dihydroxy-3,7,4'-triméthoxyflavone (ayanine). Cette enzyme appartient à la famille des transférases, en particulier celles transférant les méthyltransférases à un groupe carboné. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est S-adénosyl-L-méthionine:5,3',4'-trihydroxy-3,7-diméthoxyflavone 4'-O-méthyltransférase. D'autres noms couramment utilisés incluent flavonol 4'-O-méthyltransférase, flavonol 4'-méthyltransférase, 4'-OMT, S-adénosyl-L-méthionine:3',4',5-trihydroxy-3,7-diméthoxyflavone, 4 '-O-méthyltransférase et 3,7-diméthylquercitine 4'-O-méthyltransférase [mal orthographié].
3,7cm KP%C3%9AV_vz._34/3,7cm KPÚV vz. 34:
Le 3,7 cm KPÚV vz. 34 ( tchèque : kanón proti útočné vozbě ) (désigné 3,7 cm PaK 34 (t) en service allemand) était un canon antichar produit par les usines Škoda en Tchécoslovaquie . La propre désignation de Škoda était A3. On ne sait pas si les armes saisies par l'Allemagne après l'occupation de la Bohême-Moravie ont servi pendant la Seconde Guerre mondiale. La Slovaquie en a acquis 113 lorsqu'elle a déclaré son indépendance de la Tchécoslovaquie en mars 1939. Elle a été conçue pour une exigence de l'armée tchèque de pénétrer 30 mm (1,2 po) de blindage à 1 000 m (1 100 yd) en 1934. Elle a également tiré un obus HE sur un portée maximale de 4 000 m (4 400 yd). Le pistolet avait un petit bouclier et des roues à rayons en bois, bien que certains soient équipés de roues pneumatiques.
3,7cm KP%C3%9AV_vz._37/3,7cm KPÚV vz. 37:
Le 3,7 cm KPÚV vz. 37 ( tchèque : kanón proti útočné vozbě ) était un canon antichar produit par les usines Škoda qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale . Conçus à l'origine pour l'armée tchécoslovaque, certains ont également été vendus à la Yougoslavie. Un certain nombre ont été appropriés par les Allemands après l'occupation allemande de la Tchécoslovaquie en 1939 et utilisés sous les appellations 3,7 cm PaK 37 (t). Les canons yougoslaves capturés ont été utilisés sous la désignation de 3,7 cm Pak 156 (j). La Slovaquie en a acquis 158 lorsqu'elle a déclaré son indépendance de la Tchécoslovaquie en mars 1939. Le canon avait un petit bouclier et des roues à rayons en bois, bien que certains soient équipés de roues pneumatiques.
3,7cm %C3%9AV_vz._38/3,7cm ÚV vz. 38:
Le 3,7 cm ÚV vz. 38 ( tchèque : útočná vozba ), désignation du fabricant Škoda A7 , était un canon de char de 37 mm conçu par Skoda Works en Tchécoslovaquie avant la Seconde Guerre mondiale . Le canon était l'armement principal du tchèque LT vz. 38 char léger, connu dans le service allemand sous le nom de Panzer 38(t). Le principal utilisateur de l'A7 était la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, où l'arme portait le nom de 3,7 cm Kampfwagenkanone 38 (t).
3,8-Dihydrodiligustilide/3,8-Dihydrodiligustilide :
Le 3,8-dihydrodiligustilide est un phytoprogestatif non stéroïdien présent dans Ligusticum chuanxiong. C'est un puissant agoniste du récepteur de la progestérone (EC50 = 90 nM). Un autre composé de la plante, le riligustilide, est également un phytoprogestatif, mais il est presque 1 000 fois moins puissant et très faible en comparaison (EC50 ≈ 81 μM).
3,9-Diéthylidène-2,4,8,10-tétraoxaspiro(5.5)undécane/3,9-Diéthylidène-2,4,8,10-tétraoxaspiro(5.5)undécane :
Le 3,9-diéthylidène-2,4,8,10-tétraoxaspiro[5.5]undécane (DETOSU) est un cétène acétal bicyclique dérivé de l'allyl acétal isomère 3,9-divinyl-2,4,8,10-tétraoxaspiro[5.5 ]undécane (DVTOSU). En tant que monomère bifonctionnel, DETOSU est un bloc de construction important pour les polyorthoesters formés par l'ajout de diols à la double liaison activée du dicétène acétal.
3,9-divinyl-2,4,8,10-tétraoxaspiro(5.5)undécane/3,9-divinyl-2,4,8,10-tétraoxaspiro(5.5)undécane :
Le 3,9-divinyl-2,4,8,10-tétraoxaspiro[5.5]undécane (DVTOSU) est une molécule organique bicyclique ayant un atome de carbone quaternaire central (un atome spiro) auquel sont liés deux cycles alicycliques, chacun comprenant cinq atomes . Le DVTOSU est un diallyl acétal et le précurseur du monomère acétal de cétène isomère 3,9-diéthylidène-2,4,8,10-tétraoxaspiro [5.5] undécane (DETOSU) qui est un élément constitutif des polyorthoesters.
3,9-dihydroxyptérocarpane 6a-monooxygénase/3,9-dihydroxyptérocarpane 6a-monooxygénase :
En enzymologie, une 3,9-dihydroxyptérocarpane 6a-monooxygénase (EC 1.14.13.28) est une enzyme qui catalyse la réaction chimique (6aR,11aR) -3,9-dihydroxyptérocarpane + NADPH + H+ + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons} (6aS,11aS)-3,6a,9-trihydroxyptérocarpane + NADP+ + H2OLes 4 substrats de cette enzyme sont (6aR,11aR)-3,9-dihydroxyptérocarpane, NADPH, H+ et O2, alors que ses 3 produits sont (6aS, 11aS)-3,6a,9-trihydroxyptérocarpane, NADP+ et H2O. Cette enzyme appartient à la famille des oxydoréductases, plus précisément celles agissant sur des donneurs appariés, avec O2 comme oxydant et incorporation ou réduction d'oxygène. L'oxygène incorporé n'a pas besoin d'être dérivé de O2 avec le NADH ou le NADPH comme donneur et l'incorporation d'un atome d'oxygène dans l'autre donneur. Le nom systématique de cette classe d'enzymes est (6aR,11aR)-3,9-dihydroxypterocarpan,NADPH:oxygène oxydoréductase (6a-hydroxylation). D'autres noms d'usage courant incluent la 3,9-dihydroxypterocarpan 6a-hydroxylase et la 3,9-dihydroxypterocarpan 6alpha-monooxygenase (erronée). Cette enzyme participe à la biosynthèse des isoflavonoïdes. Il emploie un cofacteur, l'hème.
3, 2,_1..._Frankie_Go_Boom/3, 2, 1... Frankie Go Boum :
3, 2, 1... Frankie Go Boom est une comédie de 2012 réalisée par Jordan Roberts et mettant en vedette Charlie Hunnam, Chris O'Dowd, Lizzy Caplan et Ron Perlman.
3, 2,_1_%C2%A1A_ganar!/3, 2, 1 ¡A ganar! :
3, 2, 1 ¡Un ganar ! (Anglais : 3, 2, 1 ¡Pour gagner !) était une émission de télévision argentine, animée par Alejandro "Marley" Wiebe du 1er février au 26 novembre 2010 sur Telefe. Le jour de ses débuts a marqué une note de 13,9 points.
3, Le_Bosquet,_Highgate/3, Le Bosquet, Highgate :
3, The Grove, Highgate, dans le London Borough of Camden, est une maison du XVIIe siècle construite par William Blake. Au 19ème siècle, c'était la maison du poète Samuel Taylor Coleridge ; dans le 20e, le romancier JB Priestley ; et dans le 21e, le mannequin Kate Moss. Il s'agit d'un bâtiment classé Grade II*.
3, Triq_ix-Xatt/3, Triq ix-Xatt :
3, Triq ix-Xatt était un bâtiment du XIXe siècle à Marsaskala, à Malte. Construit pendant la colonie de la Couronne de Malte, c'était une structure vernaculaire qui apparaît sur une photo emblématique de 1885 de l'ancien village de pêcheurs - avant de devenir un lieu résidentiel et de vacances. C'était l'un des rares bâtiments anciens de la région à un moment donné, qui est devenu à un moment donné une résidence jusqu'à ce qu'il devienne vacant. Être d'un côté dans une zone de développement et de l'autre dans une zone de conservation rend cette dernière non pertinente, selon certaines réglementations de l'Autorité de planification (AP). Il a donc été soumis à la démolition et au réaménagement, et la Surintendance des biens culturels n'a trouvé aucune objection en affirmant qu'il avait des caractéristiques vernaculaires sans conception détaillée. L'observation initiale et les décisions prises par l'AP et la surintendance ont reçu des vagues de critiques pour démolir le bâtiment, pour le remplacer par un autre bâtiment à double usage - avec les ONG, le conseil local, les résidents et les parties intéressées qui ont fourni des informations et déposé une opposition pour continuer avec le développement proposé. Le bâtiment a été démoli progressivement en 2018.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bounce film""

Boultham/Boultham : Boultham est une banlieue de la ville du Lincolnshire et du chef-lieu de Lincoln, en Angleterre. La population du q...