Rechercher dans ce blog

mercredi 29 décembre 2021

2-dehydro-3-deoxy-D-gluconate 6-dehydrogenase


2-imidazolidinethione/2-imidazolidinethione :
La 2-imidazolidinethione est le composé organosulfuré de formule C2H2(NH)2C=S. C'est une thiourée insaturée cyclique avec une courte longueur de liaison C=S de 169 pm. Le composé est souvent appelé 2-mercaptoimidazole, qui est un tautomère qui n'est pas observé. Le composé forme une variété de complexes métalliques. En termes de liaison et de réactivité, la 2-imidazolidinethione est similaire au mercaptobenzimidazole.
2-Imidazoline/2-Imidazoline :
La 2-imidazoline (nom IUPAC préféré : 4,5-dihydro-1H-imidazole) est l'un des trois isomères de l'hétérocycle azoté imidazoline, de formule C3H6N2. Les 2-imidazolines sont les imidazolines les plus courantes dans le commerce, car l'anneau existe dans certains produits naturels et certains produits pharmaceutiques. Ils ont également été examinés dans le contexte de la synthèse organique, de la chimie de coordination et de la catalyse homogène.
2-Iminothiolane/2-Iminothiolane :
Le 2-iminothiolane est un composé thioimidate cyclique également connu sous le nom de réactif de Traut. C'est un réactif de thiolation qui réagit avec les groupes amine primaire, tels que ceux des acides aminés, pour former des groupes sulfhydryle.
Acide 2-iodobenzoïque/2-Iodobenzoïque :
L'acide 2-iodobenzoïque, ou acide o-iodobenzoïque, est un composé organique de formule IC6H4COOH. La synthèse de l'acide 2-iodobenzoïque via la diazotation de l'acide anthranilique est couramment réalisée dans les laboratoires universitaires de chimie organique. L'une de ses utilisations les plus courantes est celle de précurseur pour la préparation d'IBX et de periodinane Dess-Martin, tous deux utilisés comme oxydants doux.
2-Iodomélatonine/2-Iodomélatonine :
La 2-iodomélatonine est un analogue de la mélatonine utilisé comme ligand radiomarqué pour les récepteurs de la mélatonine, MT1, MT2 et MT3. Il agit comme un agoniste complet des récepteurs MT1 et MT2.
Acide 2-iodoxybenzoïque/2-Iodoxybenzoïque :
L'acide 2-iodoxybenzoïque (IBX) est un composé organique utilisé en synthèse organique comme agent oxydant. Ce periodinane est particulièrement adapté pour oxyder les alcools en aldéhydes. IBX est préparé à partir d'acide 2-iodobenzoïque, de bromate de potassium et d'acide sulfurique. Frigerio et ses collègues ont également démontré, en 1999 que le bromate de potassium peut être remplacé par Oxone disponible dans le commerce. L'un des principaux inconvénients de l'IBX est sa solubilité limitée ; IBX est insoluble dans de nombreux solvants organiques courants. Dans le passé, on croyait que l'IBX était sensible aux chocs, mais il a été proposé plus tard que les échantillons d'IBX étaient sensibles aux chocs en raison du bromate de potassium résiduel laissé par sa préparation. L'IBX commercial est stabilisé par des acides carboxyliques tels que l'acide benzoïque et l'acide isophtalique.
2-cétoarginine méthyltransférase/2-cétoarginine méthyltransférase :
La 2-cétoarginine méthyltransférase (EC 2.1.1.243, mrsA (gène)) est une enzyme portant le nom systématique S-adénosyl-L-méthionine:5-carbamimidamido-2-oxopentanoate S-méthyltransférase. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante S-adénosyl-L-méthionine + 5-guanidino-2-oxopenanoate ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } S-adénosyl-L-homocystéine + 5-guanidino-3-méthyl-2-oxopentanoateL'enzyme est impliqué dans la production de l'acide aminé rare 3-méthylarginine.
2-MAPB/2-MAPB :
Le 2-MAPB est une drogue de synthèse récréative ayant des effets empathogènes. Comme avec d'autres dérivés de benzofurane substitués apparentés tels que le 6-APB et le 5-MAPB, le 2-MAPB est un libérateur de monoamine avec une certaine sélectivité pour la libération de sérotonine, généralement similaire en profil pharmacologique à la MDMA mais avec une plus grande activité en tant qu'agoniste agissant directement du 5- Sous-types de récepteurs HT2 et toxicité un peu plus élevée. Le 2-MAPB a été isolé des tests de toxicologie post-mortem dans plusieurs effets indésirables mortels liés au médicament, mais généralement uniquement en tant que composant de combinaisons de médicaments, ce qui rend difficile de déterminer dans quelle mesure il a contribué aux décès. C'est illégal au Japon.
2-MDP/2-MDP :
Le 2-MDP (U-23807A) est un anesthésique dissociatif qui s'est avéré être un antagoniste du NMDA et qui produit des effets similaires au PCP chez les animaux. L'isomère levo ou (-) est la forme active du médicament. Il a également des effets stimulants, n'ayant qu'environ un tiers de la puissance de l'amphétamine en poids, mais avec une longue durée d'action, durant plus de 24 heures à partir d'une dose orale unique.
2-Me-DET/2-Me-DET :
Le 2-Me-DET, ou 2-méthyl-diéthyltryptamine, est une drogue psychédélique moins connue. C'est l'analogue 2-méthyle du DET. Le 2-Me-DET a été synthétisé pour la première fois par Alexander Shulgin. Dans son livre TiHKAL (Tryptamines I Have Known and Loved), la dose minimale est de 80 à 120 mg et la durée de 6 à 8 heures. 2-Me-DET produit une distorsion de hauteur, comme celle de DiPT. Il existe très peu de données sur les propriétés pharmacologiques, le métabolisme et la toxicité du 2-Me-DET.
2-Mercaptoéthanol/2-Mercaptoéthanol :
Le 2-mercaptoéthanol (également β-mercaptoéthanol, BME, 2BME, 2-ME ou β-met) est le composé chimique de formule HOCH2CH2SH. ME ou βME, comme il est communément abrégé, est utilisé pour réduire les liaisons disulfure et peut agir comme un antioxydant biologique en piégeant les radicaux hydroxyles (entre autres). Il est largement utilisé car le groupe hydroxyle confère une solubilité dans l'eau et réduit la volatilité. En raison de sa pression de vapeur réduite, son odeur, bien que désagréable, est moins désagréable que les thiols apparentés.
2-Mercaptoindole/2-Mercaptoindole :
Le 2-mercaptoindole est un hétérocycle bicyclique contenant un groupe thiol. C'est un ligand populaire et un bloc de construction pour des structures plus complexes.
2-Mercaptopyridine/2-Mercaptopyridine :
La 2-mercaptopyridine est un composé organosulfuré de formule HSC5H4N. Ce solide cristallin jaune est un dérivé de la pyridine. Le composé et ses dérivés servent principalement d'agents acylants. Quelques-unes des autres utilisations de la 2-mercaptopyridine comprennent le fait de servir de groupe protecteur pour les amines et les imides ainsi que de former un agent réducteur sélectif. La 2-mercaptopyridine s'oxyde en disulfure de 2,2'-dipyridyle.
2-Méthoxy-4-vinylphénol/2-Méthoxy-4-vinylphénol :
Le 2-méthoxy-4-vinylphénol est une substance aromatique utilisée comme agent aromatisant. C'est l'un des composés responsables de l'arôme naturel du sarrasin. Certains insectes tels que Rhynchophorus ferrugineus (Charançon rouge du palmier) utilisent cette substance pour la signalisation chimique (phéromones). L'arôme de la substance pure a été décrit comme : pomme, épicé, arachide, vin-like ou clou de girofle et curry. L'acide férulique est converti par certaines souches de levure, notamment les souches utilisées dans le brassage des bières de blé, telles que Torulaspora delbrueckii en 2-méthoxy-4-vinylphénol qui donne aux bières telles que Weissbier et Wit leur saveur distinctive de « clou de girofle ». Saccharomyces cerevisiae (levure de bière) et Pseudomonas fluorescens sont également capables de convertir l'acide transférulique en 2-méthoxy-4-vinylphénol.
2-Méthoxy-6-polyprényl-1,4-benzoquinol méthylase/2-Méthoxy-6-polyprényl-1,4-benzoquinol méthylase :
La 2-méthoxy-6-polyprényl-1,4-benzoquinol méthylase (EC 2.1.1.201, ubiE (gène)) est une enzyme portant le nom systématique S-adénosyl-L-méthionine:2-méthoxy-6-all-trans-polyprényl -1,4-benzoquinol 5-C-méthyltransférase. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante S-adénosyl-L-méthionine + 2-méthoxy-6-all-trans-polyprényl-1,4-benzoquinol ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } S-adénosyl-L-homocystéine + 6-méthoxy -3-méthyl-2-all-trans-polyprényl-1,4-benzoquinolCette enzyme est impliquée dans la biosynthèse de l'ubiquinone.
2-Méthoxyamphétamine/2-Méthoxyamphétamine :
La 2-méthoxyamphétamine (2-MA), également connue sous le nom d'ortho-méthoxyamphétamine (OMA), est une drogue de la classe des amphétamines. Il est sensiblement plus faible pour inhiber la recapture et induire la libération des neurotransmetteurs monoamines par rapport aux agents apparentés tels que l'amphétamine, le MMA et le PMA, et peut plutôt agir comme un agoniste des récepteurs β-adrénergiques de la même manière que son analogue N-méthylé, la méthoxyphénamine.
2-Méthoxybenzaldéhyde/2-Méthoxybenzaldéhyde :
Le 2-méthoxybenzaldéhyde est un composé organique de formule CH3OC6H4CHO. La molécule est constituée d'un cycle benzénique avec des groupes formyle et méthoxy sur des positions adjacentes. C'est un solide incolore avec un arôme agréable. L'isomère apparenté 4-anisaldéhyde est mieux connu, étant un aromatisant commercial. Le 2-anisaldéhyde est préparé commercialement par formylation d'anisole.
2-Méthoxyestradiol/2-Méthoxyestradiol :
Le 2-méthoxyestradiol (2-ME2, 2-MeO-E2) est un métabolite naturel de l'estradiol et du 2-hydroxyestradiol (2-OHE2). Il s'agit en particulier de l'éther 2-méthylique du 2-hydroxyestradiol. Le 2-méthoxyestradiol empêche la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dont les tumeurs ont besoin pour se développer (angiogenèse), c'est donc un inhibiteur de l'angiogenèse. Il agit également comme vasodilatateur et induit l'apoptose dans certaines lignées cellulaires cancéreuses. Le 2-méthoxyestradiol est dérivé de l'œstradiol, bien qu'il interagisse mal avec les récepteurs des œstrogènes (puissance d'activation 2 000 fois inférieure à celle de l'œstradiol). Cependant, il conserve son activité en tant qu'agoniste de haute affinité du récepteur des œstrogènes couplé aux protéines G (GPER) (10 nM, par rapport à 3 à 6 nM pour l'œstradiol).
Disulfamate de 2-méthoxyestradiol/2-disulfamate de méthoxyestradiol :
Le disulfamate de 2-méthoxyestradiol (code de développement STX-140 ; également connu sous le nom de 2-méthoxyestradiol 3,17β-O,O-bis(sulfamate)) est un médicament anticancéreux actif oral synthétique qui était auparavant en cours de développement pour une utilisation clinique potentielle. Il a une puissance améliorée, un faible métabolisme et de bonnes propriétés pharmacocinétiques par rapport au 2-méthoxyestradiol (2-MeO-E2). C'est également un puissant inhibiteur de la stéroïde sulfatase, l'enzyme qui catalyse la désulfatation des stéroïdes tels que le sulfate d'estrone et le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S). Le disulfamate de 2-méthoxyestradiol présente une activité anti-angiogénique et une induction de l'arrêt du cycle cellulaire et de l'apoptose dans les xénogreffes tumorales humaines, avec un potentiel clinique pour les tumeurs hormono-indépendantes. Une partie de cette activité provient de la liaison de la tubuline au site de la colchicine et de la perturbation des microtubules en interphase. Le disulfamate de 2-méthoxyestradiol est hautement actif dans les tumeurs résistantes à la chimiothérapie. Les traitements conventionnels des cancers hormono-indépendants ciblant la tubuline sont associés à des effets secondaires, tels que la neurotoxicité, et ne peuvent être administrés que rarement et par voie intraveineuse. Le disulfamate de 2-méthoxyestradiol est plus efficace sur les mêmes tumeurs, bloque la propagation métastatique sans la neuropathie périphérique associée aux médicaments anticancéreux cliniques actuels.
2-Méthoxyestriol/2-Méthoxyestriol :
Le 2-méthoxyestriol (2-MeO-E3) est un métabolite endogène des œstrogènes. C'est spécifiquement un métabolite de l'estriol et du 2-hydroxyestriol. Il a une affinité négligeable pour les récepteurs des œstrogènes et aucune activité œstrogénique. Cependant, le 2-méthoxyestriol a des effets hypocholestérolémiants non médiés par les récepteurs des œstrogènes.
2-Méthoxyestrone/2-Méthoxyestrone :
La 2-méthoxyestrone (2-ME1) est un œstrogène catéchol méthoxylé naturel endogène et un métabolite de l'œstrone qui est formé par la catéchol O-méthyltransférase via l'intermédiaire 2-hydroxyestrone. Contrairement à l'estrone, mais de manière similaire à la 2-hydroxyestrone et au 2-méthoxyestradiol, la 2-méthoxyestrone a une très faible affinité pour le récepteur des œstrogènes et manque d'activité œstrogénique significative.
2-Méthoxyéthanol/2-Méthoxyéthanol :
Le 2-méthoxyéthanol, ou méthyl cellosolve, est un composé organique de formule C3H8O2 qui est principalement utilisé comme solvant. C'est un liquide clair et incolore avec une odeur d'éther. Il fait partie d'une classe de solvants connus sous le nom d'éthers de glycol qui se distinguent par leur capacité à dissoudre une variété de différents types de composés chimiques et par leur miscibilité avec l'eau et d'autres solvants. Il peut être formé par l'attaque nucléophile du méthanol sur l'oxyde d'éthylène protoné suivie d'un transfert de protons : C2H5O+ + CH3OH → C3H8O2 + H+2-Le méthoxyéthanol est utilisé comme solvant à de nombreuses fins différentes telles que les vernis, les colorants et les résines. Il est également utilisé comme additif dans les solutions de dégivrage des avions. En chimie organométallique, il est couramment utilisé pour la synthèse du complexe de Vaska et de composés apparentés tels que le carbonylchlorohydridotris (triphénylphosphine) ruthénium (II). Au cours de ces réactions, l'alcool agit comme une source d'hydrure et de monoxyde de carbone. Le 2-méthoxyéthanol est toxique pour la moelle osseuse et les testicules. Les travailleurs exposés à des niveaux élevés sont à risque de granulocytopénie, d'anémie macrocytaire, d'oligospermie et d'azoospermie. Le méthoxyéthanol est transformé par l'alcool déshydrogénase en acide méthoxyacétique qui est la substance qui provoque les effets nocifs. L'éthanol et l'acétate ont tous deux un effet protecteur. Le méthoxyacétate peut entrer dans le cycle de Krebs où il forme le méthoxycitrate.
2-Methoxyethyl-18-methoxycoronaridinate/2-Methoxyethyl-18-methoxycoronaridinate :
Le (–)-2-Methoxyethyl-18-methoxycoronaridinate (ME-18-MC) est un dérivé synthétique de deuxième génération de l'ibogaïne développé par l'équipe de recherche dirigée par le pharmacologue Stanley D. Glick de l'Albany Medical College et le chimiste Martin E. Kuehne de l'Université du Vermont. Dans les études animales, il a montré une efficacité similaire à celle du composé apparenté 18-méthoxycoronaridine (18-MC) pour réduire l'auto-administration de morphine et de méthamphétamine, mais avec une puissance pondérale plus élevée, montrant des effets anti-addictifs à l'équivalent de la moitié de la dose efficace minimale. de 18-MC. Comme le 18-MC lui-même, le ME-18-MC agit principalement comme un antagoniste sélectif de l'acétylcholine nicotinique α3β4, bien qu'il ait un effet légèrement plus fort que le 18-MC en tant qu'antagoniste NMDA et que ses effets sur les récepteurs opioïdes soient plus faibles que ceux du 18-MC. -MC du tout à l'exception du récepteur kappa opioïde, auquel il a une affinité légèrement plus élevée que la 18-MC.
2-Méthoxypropène/2-Méthoxypropène :
Le 2-méthoxypropène est un éther de formule chimique C4H8O. C'est un réactif utilisé en synthèse organique comme groupe protecteur pour les alcools et les diols de conversion en groupe acétonide. Le 2-méthoxypropène peut être préparé par l'élimination du méthanol du diméthoxypropane, ou par l'ajout de méthanol au propyne ou à l'allène.
2-Méthyl-1-butanol/2-Méthyl-1-butanol :
Le 2-méthyl-1-butanol (nom IUPAC, également appelé alcool amylique actif) est un composé organique de formule CH3CH2CH(CH3)CH2OH. C'est l'un des nombreux isomères de l'alcool amylique. Liquide incolore, il se présente naturellement à l'état de traces et a attiré l'attention en tant que biocarburant potentiel, exploitant sa structure hydrophobe (de type essence) et ramifiée. C'est chiral.
2-Méthyl-1-pentanol/2-Méthyl-1-pentanol :
Le 2-méthyl-1-pentanol (nom IUPAC : 2-méthylpentan-1-ol) est un composé chimique organique. Il est utilisé comme solvant et intermédiaire dans la fabrication d'autres produits chimiques.
2-Méthyl-2,4-pentanediol/2-Méthyl-2,4-pentanediol :
Le 2-méthyl-2,4-pentanediol (MPD) est un composé organique de formule (CH3)2C(OH)CH2CH(OH)CH3. Ce liquide incolore est un diol chiral. Il est produit industriellement à partir d'alcool diacétonique par hydrogénation. La production totale européenne et américaine était de 15 000 tonnes en 2000.2-Méthyl-2,4-pentanediol existe sous forme de deux énantiomères, (4R)-(-) et (4S)-(+). Dans la banque de données sur les protéines, le code à 3 lettres « MPD » fait référence à l'énantiomère (S)-(-), tandis que « MRD » est utilisé pour désigner la version (R)-(+). Les produits commerciaux étiquetés « MPD » sont généralement le racémate, également vendu sous le nom de « hexylène glycol ».
2-Méthyl-2-butène/2-Méthyl-2-butène :
Le 2-méthyl-2-butène, 2m2b, le 2-méthylbut-2-ène, également l'amylène est un hydrocarbure alcène de formule moléculaire C5H10. Utilisé comme capteur de radicaux libres dans le trichlorométhane (chloroforme) et le dichlorométhane (chlorure de méthylène). John Snow, le médecin anglais, l'a expérimenté dans les années 1840 comme anesthésique, mais a cessé de l'utiliser pour des raisons inconnues.
2-Méthyl-2-heptanethiol/2-Méthyl-2-heptanethiol :
Le 2-méthyl-2-heptanethiol est un composé organique classé comme thiol. C'est un liquide de couleur paille avec une odeur forte et nauséabonde. Il est utilisé comme additif lubrifiant et dans la modification des polymères. Le produit chimique est l'un des mercaptans aliphatiques tertiaires (thiols) synthétisés à partir du pétrole, comme décrit dans un article de 1950. Les recherches initiales ont postulé qu'ils pourraient être utilisés comme additifs pour lubrifiants, collecteurs de flottation de minerai, accélérateurs de vulcanisation, fongicides et détergents non ioniques.
2-Méthyl-2-nitrosopropane/2-Méthyl-2-nitrosopropane :
Le 2-méthyl-2-nitrosopropane (MNP ou t-nitrosobutane) est le composé organique de formule (CH3)3CNO. C'est un liquide bleu qui est utilisé dans la recherche chimique comme piège à spin, c'est-à-dire qu'il se lie aux radicaux.
2-Méthyl-2-pentanol/2-Méthyl-2-pentanol :
Le 2-méthyl-2-pentanol (nom IUPAC : 2-méthylpentan-2-ol) est un composé chimique organique. Il peut être ajouté à un chromatographe en phase gazeuse pour aider à distinguer les composés ramifiés, en particulier les alcools. Sa présence dans l'urine peut être utilisée pour tester l'exposition au 2-méthylpentane. Comme de nombreux autres alcools à chaîne courte, le 2-méthyl-2-pentanol peut produire une intoxication et des effets sédatifs similaires à ceux de l'éthanol, bien qu'il soit plus irritant pour les muqueuses et généralement plus toxique pour le corps.
2-Méthyl-2-propyl-1,3-propanediol/2-Méthyl-2-propyl-1,3-propanediol :
Le 2-méthyl-2-propyl-1,3-propanediol (MPP) est un simple alkyldiol qui a des effets sédatifs, anticonvulsivants et relaxants musculaires. C'est à la fois un précurseur synthétique et un métabolite actif des tranquillisants méprobamate et carisoprodol, ainsi que d'autres dérivés.
Acide 2-méthyl-3-oxopropanoïque Acide/2-méthyl-3-oxopropanoïque :
L'acide 2-méthyl-3-oxopropanoïque (ou méthylmalonate semialdéhyde) est un intermédiaire dans le métabolisme de la valine.
2-Méthyl-3-pentanol/2-Méthyl-3-pentanol :
Le 2-méthyl-3-pentanol (nom IUPAC : 2-méthylpentan-3-ol) est un composé chimique organique. Il est utilisé comme carburant.
2-Méthyl-3-phénylpipéridine/2-Méthyl-3-phénylpipéridine :
La 2-méthyl-3-phénylpipéridine est un psychostimulant.
2-Méthyl-5-hydroxytryptamine/2-Méthyl-5-hydroxytryptamine :
La 2-méthyl-5-hydroxytryptamine (2-méthylsérotonine, 2-méthyl-5-HT) est un dérivé de la tryptamine étroitement lié au neurotransmetteur sérotonine qui agit comme un agoniste complet modérément sélectif du récepteur 5-HT3.
2-Méthyl-6-(phényléthynyl)pyridine/2-Méthyl-6-(phényléthynyl)pyridine :
La 2-méthyl-6-(phényléthynyl)pyridine (MPEP) est un médicament de recherche qui a été l'un des premiers composés à agir comme un antagoniste sélectif du sous-type de récepteur métabotropique du glutamate mGluR5. Après avoir été breveté à l'origine en tant que cristal liquide pour écrans LCD, il a été développé par la société pharmaceutique Novartis à la fin des années 1990. Il s'est avéré produire des effets neuroprotecteurs à la suite d'une lésion cérébrale aiguë dans des études animales, bien qu'il ne soit pas clair si ces résultats provenaient uniquement du blocage de mGluR5 car il agit également comme un faible antagoniste du NMDA et comme un modulateur allostérique positif d'un autre sous-type mGlu4, et il est également la preuve d'une interaction fonctionnelle entre les récepteurs mGluR5 et NMDA dans les mêmes populations de neurones. Il a également été démontré qu'il produisait des effets antidépresseurs et anxiolytiques chez les animaux et réduisait les effets du sevrage de la morphine, probablement en raison de l'interaction directe entre le mGluR5 et le récepteur -opioïde. des antagonistes du mGluR5 plus puissants et sélectifs tels que le MTEP, mais les recherches utilisant le MPEP lui-même se poursuivent, et il a récemment été démontré qu'il réduisait l'auto-administration de nicotine, de cocaïne, de kétamine et d'héroïne chez les animaux, peut-être grâce à une potentialisation induite par le MPEP de l'effet gratifiant de le médicament auto-administré, et le MPEP s'est également avéré posséder de faibles effets de renforcement par lui-même.
Anhydride 2-méthyl-6-nitrobenzoïque/anhydride 2-méthyl-6-nitrobenzoïque :
L'anhydride 2-méthyl-6-nitrobenzoïque est un anhydride d'acide organique également connu sous le nom de réactif de Shiina, ayant une structure dans laquelle les acides carboxyliques subissent une condensation de déshydratation intermoléculaire. Il a été développé en 2002 par le professeur Isamu Shiina (Université des sciences de Tokyo, Japon). Le composé est souvent abrégé MNBA.
2-Méthyl-MDA/2-Méthyl-MDA :
La 2-méthyl-3,4-méthylènedioxyamphétamine (2-méthyl-MDA) est une drogue entactogène et psychédélique de la classe des amphétamines. Il agit comme un agent de libération sélective de la sérotonine (SSRA), avec des valeurs IC50 de 93 nM, 12 000 nM et 1 937 nM pour l'efflux de sérotonine, de dopamine et de noradrénaline. Le 2-méthyl-MDA est plus puissant que le MDA et le 5-méthyl-MDA. Cependant, il est légèrement plus sélectif pour la libération de sérotonine que de dopamine et de noradrénaline par rapport au 5-méthyl-MDA.
2-Méthylacétoacétyl-CoA/2-Méthylacétoacétyl-CoA :
Le 2-méthylacétoacétyl-CoA est un intermédiaire dans le métabolisme de l'isoleucine.
2-Méthylanthraquinone/2-Méthylanthraquinone :
La 2-méthylanthraquinone, un composé organique, est un dérivé méthylé de l'anthraquinone. Solide blanc cassé, c'est un précurseur important de nombreux colorants.
2-Méthylbenzaldéhyde/2-Méthylbenzaldéhyde :
Le 2-méthylbenzaldéhyde est un composé organique de formule CH3C6H4CHO. C'est un liquide incolore.
2-Méthylbut-3-yn-2-ol/2-Méthylbut-3-yn-2-ol :
Le 2-méthylbut-3-yn-2-ol est le composé organique de formule HC2C(OH)Me2 (Me = CH3). Liquide incolore, il est classé comme alcool alcynylique.
Acide 2-méthylbutanoïque/2-Méthylbutanoïque :
L'acide 2-méthylbutanoïque, également connu sous le nom d'acide 2-méthylbutyrique, est un acide alkylcarboxylique à chaîne ramifiée de formule chimique CH3CH2CH(CH3)CO2H, classé comme acide gras à chaîne courte. Il existe sous deux formes énantiomères, l'acide (R)- et (S)-2-méthylbutanoïque. L'acide (R)-2-méthylbutanoïque est présent naturellement dans les fèves de cacao et le (S)-2-méthylbutanoïque est présent dans de nombreux fruits tels que les pommes et les abricots, ainsi que dans l'odeur de l'orchidée Luisia curtisii.
2-Méthylbutyryl-CoA/2-Méthylbutyryl-CoA :
Le 2-méthylbutyryl-CoA est un intermédiaire dans le métabolisme de l'isoleucine.
Déficit en 2-Méthylbutyryl-CoA déshydrogénase/Déficit en 2-Méthylbutyryl-CoA déshydrogénase :
Le déficit en 2-méthylbutyryl-CoA déshydrogénase est un trouble métabolique autosomique récessif. Cela empêche le corps de traiter correctement l'acide aminé isoleucine. Les rapports de cas initiaux ont identifié des personnes atteintes d'un retard de développement et d'épilepsie, mais la plupart des cas identifiés par le dépistage néonatal étaient asymptomatiques.
2-Méthyldodécane/2-Méthyldodécane :
Le 2-méthyldodécane, un composé organique de formule chimique C13H28, est un isomère du tridécane. Il est produit par la réaction du 1-bromodécane et du diisopropyl zinc. La réaction du bromure de décylmagnésium et du 2-bromopropane produit également du 2-méthyldodécane. Une autre méthode pour produire du 2-méthyldodécane consiste à faire réagir le 1-dodécène et le triméthylaluminium.
2-Méthylèneglutaronitrile/2-Méthylèneglutaronitrile :
Le 2-méthylène glutaronitrile est un produit de dimérisation de l'acrylonitrile et une matière première pour les di- et triamines, pour le biocide 2-bromo-2-(bromométhyl)pentanedinitrile et pour les hétérocycles, tels que la 3-cyanopyridine.
2-Méthylfurane/2-Méthylfurane :
Le 2-méthylfurane, également connu sous l'ancien nom de sylvane, est un liquide inflammable et insoluble dans l'eau avec une odeur de chocolat, que l'on trouve naturellement dans le myrte et la lavande hollandaise, utilisé comme substance aromatisante FEMA GRAS, avec le potentiel d'être utilisé dans des carburants alternatifs.
2-Méthylglutaronitrile/2-Méthylglutaronitrile :
Le 2-méthylglutaronitrile est le composé organique de formule NCCH2CH2CH(CH3)CN. Ce dinitrile est obtenu lors de la synthèse à grande échelle d'adiponitrile. C'est un liquide incolore avec une odeur désagréable. C'est le composé de départ pour la vitamine nicotinamide et pour le diester diméthyl-2-méthylglutarate et l'ester amide méthyl 5-(diméthylamino)-2-méthyl-5-oxopenanoate, qui sont promus comme solvants verts. Le 2-méthylglutaronitrile est chiral mais se rencontre principalement sous forme de racémate.
2-Méthylheptane/2-Méthylheptane :
Le 2-méthylheptane est un alcane ramifié isomère de l'octane. Sa formule structurelle est (CH3)2CH(CH2)4CH3.
2-Méthylhexane/2-Méthylhexane :
Le 2-méthylhexane (C7H16, également connu sous le nom d'isoheptane, éthylisobutylméthane) est un isomère de l'heptane. C'est structurellement une molécule d'hexane avec un groupe méthyle attaché à son deuxième atome de carbone. Il existe dans la plupart des produits d'heptane disponibles dans le commerce en tant qu'impureté, mais n'est généralement pas considéré comme une impureté en termes de réactions, car il possède des propriétés physiques et chimiques très similaires à celles du n-heptane (heptane à chaîne droite). Étant un alcane, le 2-méthylhexane est insoluble dans l'eau, mais est soluble dans de nombreux solvants organiques, tels que les alcools et l'éther. Cependant, le 2-méthylhexane est plus communément considéré comme un solvant lui-même. Par conséquent, même s'il est présent dans de nombreux produits à base d'heptane disponibles dans le commerce, il n'est pas considéré comme une impureté destructrice, car l'heptane est généralement utilisé comme solvant. Néanmoins, par des procédés concis de distillation et de raffinage, il est possible de séparer le 2-méthylhexane du n-heptane. Au sein d'un groupe d'isomères, ceux qui ont plus de branches ont tendance à s'enflammer plus facilement et à brûler plus complètement. Par conséquent, le 2-méthylhexane a une température d'auto-inflammation et un point d'éclair inférieurs à ceux de l'heptane. Théoriquement, le 2-méthylhexane brûle également avec une flamme moins fuligineuse, émettant un rayonnement à plus haute fréquence ; cependant, comme l'heptane et le 2-méthylhexane ne diffèrent que par un atome de carbone, en termes de ramification, les deux brûlent avec une flamme jaune vif lorsqu'ils sont allumés. Comparé au n-heptane, le 2-méthylhexane a également des points de fusion et d'ébullition inférieurs. Une densité de liquide plus faible se trouve dans le 2-méthylhexane que dans l'heptane. Sur l'échelle NFPA 704, le 2-méthylhexane est répertorié comme un produit chimique de niveau de réactivité 0, avec divers autres alcanes. En fait, la plupart des alcanes ne sont pas réactifs, sauf dans des conditions extrêmes, telles que la combustion ou un fort ensoleillement. En présence d'oxygène et de flammes, le 2-méthylhexane, comme l'heptane, se consume presque entièrement en eau et en dioxyde de carbone. Avec la lumière UV et mélangé avec des halogènes dans des solvants, généralement du brome dans du 1,1,1-trichloroéthane, une réaction de substitution se produit.
2-Méthylimidazole/2-Méthylimidazole :
Le 2-méthylimidazole est un composé organique structurellement apparenté à l'imidazole de formule chimique CH3C3H2N2H. C'est un solide blanc ou incolore qui est très soluble dans les solvants organiques polaires et l'eau. C'est un précurseur d'une gamme de médicaments et est un ligand en chimie de coordination.
2-Méthylindole/2-Méthylindole :
Le méthylcétol ou 2-méthylindole est un composé organique légèrement toxique et légèrement inflammable qui se présente sous la forme d'un solide blanc qui brunit avec le temps. Il a la formule chimique C9H9N. Le méthylcétol est utilisé comme intermédiaire pour la synthèse de colorants, de pigments, d'azurants optiques et de produits pharmaceutiques.
2-Méthylisobornéol/2-Méthylisobornéol :
Le 2-méthylisobornéol (MIB) est un monoterpène irrégulier dérivé du précurseur universel du monoterpène, le géranyl pyrophosphate. Le MIB et la géosmine sesquiterpène irrégulière représentent ensemble la majorité des épidémies de goût et d'odeur d'origine biologique dans l'eau potable dans le monde. Le MIB a une odeur distincte de terre ou de moisi, que la plupart des gens peuvent facilement sentir. Le seuil de détection des odeurs du MIB est très bas, allant de 0,002 à 0,02 microgramme par litre d'eau. Le MIB est également un facteur de goût de bouchon dans la vinification. Le MIB est produit par diverses algues bleu-vert (cyanobactéries) et bactéries filamenteuses de la classe Actinomyces, ainsi que par d'autres procaryotes et eucaryotes. Les principaux genres de cyanobactéries qui produisent du MIB comprennent Oscillatoria, Phormidium et Planktothrix, tandis que le genre principal des Actinomyces qui produit le MIB est Streptomyces. Ils dégagent une odeur de moisi ou de terre qui peut être assez forte si une prolifération d'algues est présente. La mort ultérieure des micro-organismes libérera le MIB qui est piégé dans les cellules. Avec la géosmine, les saveurs désagréables causées sont des problèmes dans l'industrie des fruits de mer. Ce produit chimique est la principale cause des saveurs « boueuses » ou « de terre » chez le poisson-chat et les écrevisses. Les cyanobactéries peuvent également produire des toxines chimiques qui ont été un problème dans l'eau potable dans certains cas. Les bactéries Rhodococcus et Comamonas peuvent dégrader le 2-méthylisobornéol.
2-Méthylméthcathinone/2-Méthylméthcathinone :
La 2-méthylméthcathinone (2-MMC) est une drogue de synthèse récréative ayant des effets stimulants. C'est un dérivé de cathinone substitué, étroitement lié à des médicaments mieux connus tels que la 3-méthylméthcathinone et la 4-méthylméthcathinone (méphédrone). Il a été identifié pour la première fois en Suède en 2014, et a ensuite été signalé dans d'autres pays européens tels que la Pologne et l'Espagne.
2-Méthylnaphtalène/2-Méthylnaphtalène :
Le 2-méthylnaphtalène est un hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP). Le 22 février 2014, la NASA a annoncé une base de données considérablement améliorée pour détecter et surveiller les HAP, y compris le 2-méthylnaphtalène, dans l'univers. Selon les scientifiques de la NASA, plus de 20 % du carbone de l'univers pourrait être associé aux HAP, matières premières possibles pour la formation de la vie. Les HAP semblent s'être formés peu après le Big Bang, sont abondants dans l'univers et sont associés à de nouvelles étoiles et exoplanètes. Plusieurs enzymes biodégradent le 2-méthylnaphtalène dans des conditions anaérobies.
2-Méthylnaphtalène-1,4-diamine/2-Méthylnaphtalène-1,4-diamine :
Le 2-méthylnaphtalène-1,4-diamine est un analogue synthétique de la ménadione avec une activité de vitamine K. Le 2-méthylnaphtalène-1,4-diamine a été synthétisé pour la première fois en 1925. En 1942, deux groupes de recherche différents ont noté l'activité de vitamine K du composé. Il forme un sel de dichlorhydrate (C11H14Cl2N2) avec l'acide chlorhydrique et l'un des groupes de recherche susmentionnés a suggéré le nom de vitamine K6 pour le sel. Le 2-méthylnaphtalène-1,4-diamine et son dichlorhydrate peuvent être fabriqués à partir du 2-méthylnaphtalène ou de ses analogues proches. . Le dichlorhydrate noircit sans fondre à environ 300 °C. Le 4-amino-3-méthyl-1-naphtol ou son dichlorhydrate n'ont pas été utilisés comme formes médicinales commerciales de vitamine K, contrairement à la phylloquinone et à la ménadione par exemple. La toxicité orale du dichlorhydrate pour les rats est d'environ le même que pour le chlorhydrate de 4-amino-2-méthyl-1-naphtol.
2-Méthyloctane/2-Méthyloctane :
Le 2-méthyloctane est un hydrocarbure alcane ramifié de formule chimique C9H20. C'est un liquide incolore et inflammable
2-Méthylpentaméthylènediamine/2-Méthylpentaméthylènediamine :
La 2-méthylpentaméthylènediamine est un composé organique de la famille des amines de formule H2NCH2CH2CH2CH(CH3)CCH2NCH2. Liquide incolore, cette diamine est obtenue par hydrogénation du 2-méthylglutaronitrile.
2-Méthylpentane/2-Méthylpentane :
Le 2-méthylpentane, trivialement connu sous le nom d'isohexane, est un alcane à chaîne ramifiée de formule moléculaire C6H14. C'est un isomère structurel de l'hexane composé d'un groupe méthyle lié au deuxième atome de carbone dans une chaîne pentane. À l'aide d'un modèle de prédiction de relation quantitative structure-activité (QSAR), le 2-méthylpentane a un indice d'octane de recherche (RON) de 75, un indice d'octane moteur (MON) de 77 et un indice de cétane (CN) de 29.
2-Méthylphénéthylamine/2-Méthylphénéthylamine :
La 2-méthylphénéthylamine (2MPEA) est un composé organique de formule chimique C9H13N. Le 2MPEA est un agoniste humain du récepteur 1 associé aux amines (TAAR1), une propriété qu'il partage avec ses isomères de phénéthylamine monométhylée, tels que l'amphétamine (α-méthylphénéthylamine), la β-méthylphénéthylamine et la N-méthylphénéthylamine (une trace d'amine).Très peu des données, même sur la toxicité, sont disponibles sur ses effets sur l'homme autres que le fait qu'il active le récepteur humain TAAR1.
2-Méthylpyridine/2-Méthylpyridine :
La 2-méthylpyridine, ou 2-picoline, est le composé décrit avec la formule C6H7N. La 2-picoline est un liquide incolore qui a une odeur désagréable semblable à la pyridine. Il est principalement utilisé pour fabriquer la vinylpyridine et la nitrapyrine agrochimique.
Acide 2-Méthylsuccinique/2-Méthylsuccinique Acide :
L'acide 2-méthylsuccinique est un composé organique de formule HO2CCH(CH3)CH2CO2H. Solide blanc, c'est l'acide dicarboxylique chiral le plus simple. C'est un composant récurrent des aérosols urbains. Les sels et esters de l'acide 2-méthylsuccinique sont appelés 2-méthylsuccinates.
2-Méthyltétrahydrofurane/2-Méthyltétrahydrofurane :
Le 2-méthyltétrahydrofurane (2-MeTHF) est un composé organique de formule moléculaire C5H10O. C'est un liquide mobile hautement inflammable. Il est principalement utilisé en remplacement du tétrahydrofurane (THF) dans des applications spécialisées pour ses meilleures performances, telles que l'obtention de températures de réaction plus élevées ou des séparations plus faciles (car, contrairement au THF, il n'est pas miscible à l'eau). Il est dérivé des sucres via le furfural et est parfois présenté comme un biocarburant.
2-Méthyltétrahydroquinoléine/2-Méthyltétrahydroquinoléine :
La 2-méthyltétrahydroquinoléine est l'un des dérivés méthyl-substitués de la tétrahydroquinoléine. Huile incolore, c'est un composé chiral du fait de la présence du substituant méthyle. Il est produit par l'hydrogénation de la quinaldine. Il est intéressant en chimie médicinale.
2-Méthylthioéthylamine/2-Méthylthioéthylamine :
La 2-méthylthioéthylamine est le composé organosulfuré de formule CH3SCH2CH2NH2. C'est un liquide incolore. Il peut être considéré comme le produit de la S-méthylation de la cystéamine ou de la décarboxylation de la S-méthylcystéine. Le composé est un ligand et, via des condensations de bases de Schiff, un précurseur de ligand.
2-Méthylthiophène/2-Méthylthiophène :
Le 2-méthylthiophène est un composé organosulfuré de formule CH3C4H3S. C'est un liquide incolore et inflammable. Il peut être produit par réduction de Wolff-Kishner du thiophène-2-carboxaldéhyde.
2-Méthyltridécane/2-Méthyltridécane :
Le 2-méthyltridécane est un composé organique de formule chimique C14H30. C'est un isomère du tétradécane. Il peut être produit par réduction du 2,2-diméthyl-3-décylthiirane. Le lanthane métallique dans le tétrahydrofurane peut réduire le 2-iodo-2-méthyltridécane en 2-méthyltridécane. Dans cette réaction, les sous-produits comprennent le 12,12,13,13-tétraméthyltétracosane et certains alcènes. L'ajout d'hydrogène au 13-bromo-2-méthyldécan-2-ol peut produire du 2-méthyltridécane. Cette réaction est catalysée par le nickel de Raney.
2-Méthylundécanal/2-Méthylundécanal :
Le 2-méthylundécanal est un composé organique que l'on trouve naturellement dans l'huile de zeste de kumquat. Ce composé a une odeur herbacée, orange et ambrée. À haute dilution, il a une saveur similaire au miel et aux noix. C'est un liquide incolore ou jaune pâle qui est soluble dans les solvants organiques tels que l'éther et l'éthanol. Il est utilisé comme composant de parfum dans les savons, les détergents et les parfums.
2-NBDG/2-NBDG :
Le 2-NBDG est un traceur fluorescent utilisé pour surveiller l'absorption du glucose dans les cellules vivantes ; il consiste en une molécule de glucosamine substituée par un fluorophore 7-nitrobenzofurazan au niveau de son groupe amine. Il est largement désigné comme un dérivé fluorescent du glucose, et il est utilisé en biologie cellulaire pour visualiser l'absorption du glucose par les cellules. Les cellules qui ont absorbé le composé deviennent vertes fluorescentes. Le 2-NBDG est similaire au glucose radiomarqué en ce sens que les deux peuvent être utilisés pour détecter le transport du glucose. Contrairement au glucose radiomarqué, le 2-NBDG est compatible avec les techniques de fluorescence telles que la microscopie à fluorescence, la cytométrie en flux et la fluorimétrie. . Dans les cellules bactériennes, le transporteur prédominant est le système mannose phosphotransférase. Les cellules dépourvues de ces transporteurs ou d'autres transporteurs compatibles n'absorbent pas le 2-NBDG. Comme le glucose, le 2-NBDG est transporté selon la cinétique de Michaelis-Menten. Cependant, le transport du 2-NBDG a un Vmax inférieur (taux maximum), et donc le taux de transport est généralement plus lent que le glucose. Une fois absorbé, le composé est métabolisé en un dérivé non fluorescent, comme indiqué dans Escherichia coli. L'identité et le métabolisme ultérieur de ce dérivé non fluorescent n'ont pas été établis.
2-Naphtalènethiol/2-Naphtalènethiol :
Le 2-naphtalènethiol est un composé organosulfuré de formule C10H7SH. C'est un solide blanc. C'est l'un des deux monothiols du naphtalène, l'autre étant le 1-naphtalènethiol.
Acide 2-naphtoïque/2-Naphtoïque :
L'acide 2-naphtoïque est un composé organique de formule C10H7CO2H. C'est l'un des deux dérivés isomères d'acide carboxylique du naphtalène, l'autre étant l'acide 1-naphtoïque. Il peut être préparé par carboxylation du 1-chloronaphtalène. Son pKa est de 4,2.
2-Naphtol/2-Naphtol :
Le 2-naphtol, ou β-naphtol, est un solide cristallin incolore fluorescent (ou parfois jaune) de formule C10H7OH. C'est un isomère du 1-naphtol, différant par l'emplacement du groupe hydroxyle sur le cycle naphtalène. Les naphtols sont des homologues naphtalènes du phénol, mais plus réactifs. Les deux isomères sont solubles dans les alcools simples, les éthers et le chloroforme. Le 2-naphtol est un intermédiaire largement utilisé pour la production de colorants et d'autres composés.
2-Naphtylamine/2-Naphtylamine :
La 2-naphtylamine est l'un des deux aminonaphtalènes isomères, composés de formule C10H7NH2. C'est un solide incolore, mais les échantillons prennent une couleur rougeâtre à l'air en raison de l'oxydation. Il était autrefois utilisé pour fabriquer des colorants azoïques, mais c'est un cancérigène connu et a été largement remplacé par des composés moins toxiques.
2-Nitroaniline/2-Nitroaniline :
La 2-nitroaniline est un composé organique de formule H2NC6H4NO2. C'est un dérivé de l'aniline, porteur d'une fonction nitro en position 2. Il est principalement utilisé comme précurseur de l'o-phénylènediamine.
2-nitrobenzaldéhyde/2-nitrobenzaldéhyde :
Le 2-nitrobenzaldéhyde est un composé aromatique organique contenant un groupe nitro ortho au formyle. Le 2-nitrobenzaldéhyde était autrefois produit comme intermédiaire dans la synthèse du populaire colorant Indigo.
Acide 2-nitrobenzoïque/2-Acide nitrobenzoïque :
L'acide 2-nitrobenzoïque est un composé organique de formule C6H4(NO2)CO2H. Il est préparé par oxydation du 2-nitrotoluène avec de l'acide nitrique.
2-Nitrochlorobenzène/2-Nitrochlorobenzène :
Le 2-nitrochlorobenzène est un composé organique de formule ClC6H4NO2. C'est l'un des trois nitrochlorobenzènes isomères. C'est un solide cristallin jaune qui est important en tant que précurseur d'autres composés en raison de ses deux groupes fonctionnels.
2-Nitrocinnamaldéhyde/2-Nitrocinnamaldéhyde :
Le 2-nitrocinnamaldéhyde, l'ortho-nitrocinnamaldéhyde ou l'o-nitrocinnamaldéhyde est un composé aromatique organique contenant un groupe nitro ortho à la position 1 du cinnamaldéhyde.
2-Nitrodiphénylamine/2-Nitrodiphénylamine :
La 2-nitrodiphénylamine, également appelée NDPA, 2-NDPA, 2NO2DPA, Sudan Yellow 1339, CI 10335, CI 10335, phényl 2-nitrophénylamine, 2-nitro-N-phénylaniline ou N-phényl-o-nitroaniline, est un produit chimique organique , une amine aromatique nitrée, un dérivé de la diphénylamine. Sa formule chimique est C12H10N2O2 ou C6H5NHC6H4NO2. C'est un solide cristallin rouge, généralement sous forme de flocons ou de poudre, avec un point de fusion de 74-76 °C et un point d'ébullition de 346 °C. Il est polaire mais hydrophobe. La 2-nitrodiphénylamine est utilisée comme stabilisant pour les caoutchoucs synthétiques, les explosifs, les propulseurs (par exemple dans le carburant Otto II, les poudres sans fumée, dans certains propulseurs à double base de l'armée américaine dans les fusées solides et dans d'autres applications impliquant des esters d'acide nitrique), les plastiques et lubrifiants. C'est également un intermédiaire pour la synthèse organique, et un colorant solvant civil. Dans certains explosifs, il est utilisé pour contrôler l'explosion. L'une de ses principales utilisations est de contrôler le taux d'explosion du dinitrate de propylène glycol. En tant que stabilisant, son rôle principal est d'éliminer les nitrates acides et les oxydes d'azote produits par la décomposition progressive des esters d'acide nitrique, qui autrement autocatalyseraient une décomposition ultérieure. Sa quantité est généralement de 1 à 2 % du mélange ; des quantités supérieures à 2 % dégradent les propriétés balistiques du propulseur. La quantité de stabilisant s'épuise avec le temps ; une teneur résiduelle inférieure à 0,5 % (avec une teneur initiale de 2 %) nécessite une surveillance accrue de la munition, moins de 0,2 % justifiant une élimination immédiate, car l'épuisement du stabilisateur peut entraîner l'auto-inflammation du propulseur. Autres stabilisateurs de nature similaire sont la 4-nitrodiphénylamine, la N-nitrosodiphénylamine. Alors que la N-méthyl-p-nitroaniline (MNA également utilisée dans IMX-101) et la diphénylamine (DPA) sont plus couramment utilisées.
2-Nitrofluorène/2-Nitrofluorène :
Le 2-nitrofluorène est un sous-produit de la combustion et est un hydrocarbure aromatique polycyclique nitré (fluorène). Le 2-nitrofluorène est répertorié comme un cancérogène du groupe 2B du CIRC, ce qui indique qu'il est possiblement cancérigène pour l'homme.
2-Nitropropane/2-Nitropropane :
Le 2-nitropropane (2-NP) est un solvant. C'est un liquide incolore et est classé comme un composé nitro.
2-nitrotoluène/2-nitrotoluène :
Le 2-nitrotoluène ou ortho-nitrotoluène est un composé organique de formule CH3C6H4NO2. C'est un liquide jaune pâle qui cristallise sous deux formes, appelées α (-9,27 °C) et β (-3,17 °C). C'est principalement un précurseur de l'o-toluidine, qui est un intermédiaire dans la production de divers colorants.
2-Nonanol/2-Nonanol :
Le 2-nonanol est un alcool simple. Il a l'odeur du concombre, et a été identifié dans les huîtres. Il est utilisé par plusieurs insectes comme phéromones. Il est disponible dans le commerce.
2-Nonénal/2-Nonénal :
Le 2-nonénal est un aldéhyde insaturé. Le liquide incolore est un composant aromatique important de la bière vieillie et du sarrasin.
Cation 2-norbornyle/2-Cation norbornyle :
En chimie organique, le terme cation 2-norbornyle (ou cation 2-bicyclo[2.2.1]heptyle) décrit l'un des trois carbocations formés à partir de dérivés du norbornane. Bien que les cations 1-norbornyle et 7-norbornyle aient été étudiés, les études les plus approfondies et les débats vigoureux ont été centrés sur la structure exacte du cation 2-norbornyle. Le cation 2-norbornyle a été formé à partir de divers dérivés et réactifs du norbornane. Les premiers rapports sur sa formation et sa réactivité publiés par Saul Winstein ont suscité une controverse sur la nature de sa liaison, car il a invoqué une liaison à trois centres et à deux électrons pour expliquer le résultat stéréochimique de la réaction. Herbert C. Brown a contesté cette affirmation au motif que les structures de résonance classiques pourraient expliquer ces observations sans avoir besoin d'adapter une nouvelle perspective de liaison. Les points de vue des deux chercheurs avaient leurs partisans, et des dizaines de scientifiques ont contribué à des expériences ingénieusement conçues pour fournir des preuves d'un point de vue ou d'un autre. Au fil du temps, le différend est devenu de plus en plus amer et acrimonieux, et le débat a pris un caractère personnel ou ad hominem. Les preuves de la nature non classique du cation 2-norbornyle ont augmenté au cours de plusieurs décennies, principalement grâce aux données spectroscopiques recueillies à l'aide de méthodes telles que la résonance magnétique nucléaire (RMN). La confirmation cristallographique de sa nature non classique n'est venue qu'en 2013. Bien que la plupart des chimistes conviennent maintenant que le cation 2-norbornyle lui-même n'est pas classique, il est également largement reconnu que le paysage énergétique des carbocations a tendance à être « plat », avec de nombreux structures potentielles ne différant que très peu en énergie. Certes, tous les carbocations bicycliques ne sont pas non classiques ; la différence d'énergie entre les structures classiques et non classiques est souvent délicatement équilibrée. Ainsi, certains cations 2-bicyclo[2.2.1]heptyle substitués par un alkyle sont maintenant connus pour adopter des structures classiques. La nature de la liaison dans le cation 2-norbornyle a incorporé de nombreuses idées nouvelles dans la compréhension du domaine des liaisons chimiques. Des similitudes peuvent être observées entre ce cation et d'autres, tels que les boranes.
2-OH-NPA/2-OH-NPA :
Le 2-OH-NPA est un médicament utilisé dans la recherche scientifique qui agit comme un agoniste puissant et sélectif du récepteur de la dopamine D2.
2-Octanol/2-Octanol :
Le 2-octanol (octan-2-ol, 2-OH) est un alcool gras. C'est un composé chiral secondaire à huit carbones. Le 2-octanol est un liquide incolore peu soluble dans l'eau mais soluble dans la plupart des solvants organiques. Le 2-octanol peut être une alternative biosourcée du 2-éthylhexanol et de ses dérivés dans de nombreuses applications.
Cyanoacrylate de 2-octyle/cyanoacrylate de 2-octyle :
Le cyanoacrylate de 2-octyle est un ester de cyanoacrylate généralement utilisé comme adhésif de fermeture de plaie (sous le nom de marque Dermabond). Il est étroitement lié au cyanoacrylate d'octyle.
2-Octyne/2-Octyne :
Le 2-octyne, également connu sous le nom de méthylpentyléthine et oct-2-yne, est un type d'alcyne avec une triple liaison à son deuxième carbone (le « 2- » indique l'emplacement de la triple liaison dans la chaîne). Sa formule est C8H14. Sa densité à 25 °C et dans des conditions stables par ailleurs est de 0,759 g/ml. Le point d'ébullition est de 137 °C. La masse molaire moyenne est de 110,20 g/mol.
2-Oléoylglycérol/2-Oléoylglycérol :
Le 2-oléoylglycérol (2OG) est un monoacylglycérol présent dans les tissus biologiques. Sa synthèse est dérivée de précurseurs de diacylglycérol. Il est métabolisé en acide oléique et en glycérol principalement par l'enzyme monoacylglycérol lipase (MAGL). En 2011, 2OG s'est avéré être un ligand endogène du GPR119. Il a été démontré que le 2OG augmente les taux de peptide-1 semblable au glucagon (GLP-1) et de polypeptide inhibiteur gastrique (GIP) après administration dans l'intestin grêle.
2-Oxazolidone/2-Oxazolidone :
La 2-oxazolidone est un composé organique hétérocyclique contenant à la fois de l'azote et de l'oxygène dans un cycle à 5 chaînons.
2-Oxo-PCE/2-Oxo-PCE :
Le 2-oxo-PCE (également connu sous le nom de N-éthyldeschlorokétamine, éticyclidone et O-PCE) est un anesthésique dissociatif de la classe des arylcyclohexylamines qui est étroitement lié à la deschlorokétamine et à l'éticyclidine, et a été vendu en ligne en tant que drogue de synthèse.
2-Oxohistidine/2-Oxohistidine :
La 2-oxohistidine est une forme d'histidine endommagée par des espèces réactives de l'oxygène. Il peut servir de marqueur biologique pour évaluer les modifications des protéines dues au stress oxydatif.
Acide 2-Oxopent-4-énoïque Acide/2-Oxopent-4-énoïque :
L'acide 2-oxopent-4-énoïque (2-oxopen-4-énoate) est formé par la déshydratation du 4-hydroxy-2-oxopentanoate par la 2-oxopen-4-énoate hydratase ou par l'hydrolyse du 2-hydroxymuconate semialdéhyde par 2 -hydroxymuconate-semialdéhyde hydrolase.
2-Oxoquazépam/2-Oxoquazépam :
Le 2-oxoquazépam (Sch 15725) est un dérivé de la benzodiazépine et l'un des principaux métabolites actifs du quazépam (Doral).
2-Pentanol/2-Pentanol :
Le 2-pentanol (nom IUPAC : pentan-2-ol ; également appelé alcool sec-amylique) est un composé chimique organique. Il est utilisé comme solvant et intermédiaire dans la fabrication d'autres produits chimiques. Le 2-pentanol est un composant de nombreux mélanges d'alcools amyliques commercialisés industriellement. Le 2-pentanol est chiral et peut donc être obtenu sous la forme de l'un ou l'autre de deux stéréoisomères désignés par (R)-(-)-2-pentanol et (S)-(+)-2-pentanol. Le 2-pentanol a été détecté dans des bananes fraîches par chromatographie en phase gazeuse–spectrométrie de masse, à une abondance de 14,26 ± 2,63 ppm.
2-Pentanone/2-Pentanone :
La 2-pentanone ou méthyl propyl cétone (MPK) est une cétone et un solvant d'importance mineure. Il est comparable à la méthyléthylcétone, mais a une solvabilité inférieure et est plus cher. Il est présent naturellement dans Nicotiana tabacum (Tabac) et le fromage bleu en tant que produit métabolique de la croissance des moisissures Penicillium.
2-Pentyne/2-Pentyne :
Le 2-Pentyne, un composé organique, est un alcyne interne. C'est un isomère du 1-pentyne, un alcyne terminal.
propionate de 2-phénéthyle/2-propionate de phénéthyle :
Le propionate de 2-phénéthyle, également connu sous le nom de propanoate de phénéthyle ou propionate de phényléthyle, est l'ester de l'alcool phénéthylique et de l'acide propionique. On le trouve dans les arachides. Il a montré une activité antifongique et a été testé comme pesticide. Il est utilisé dans certaines préparations utilisées dans la gestion des punaises de lit et dans d'autres produits pesticides. Aux États-Unis, il est considéré comme un "pesticide à risque minimal" et peut être utilisé comme pesticide sans aucune homologation.
2-Phényl-3,6-diméthylmorpholine/2-Phényl-3,6-diméthylmorpholine :
La 2-phényl-3,6-diméthylmorpholine est un médicament aux effets stimulants et anorexigènes, lié à la phenmétrazine. D'après ce que l'on sait d'autres phénylmorpholines de structure similaire, elle agit probablement comme un inhibiteur de la recapture de la sérotonine et peut produire des effets de type antidépresseur. Des rapports anecdotiques suggèrent, cependant, que le composé est inactif en dehors des effets anorexigènes.
2-Phényl-3-aminobutane/2-Phényl-3-aminobutane :
Le 2-phényl-3-aminobutane (également connu sous le nom d'β-méthylamphétamine) est un stimulant de la classe des phénéthylamines qui est étroitement lié à son analogue α-méthyl Pentorex. Il a été synthétisé pour la première fois par les scientifiques allemands Felix Haffner et Fritz Sommer en 1939 en tant que stimulant avec des effets plus doux, une durée plus courte, une toxicité plus faible et moins d'effets secondaires par rapport aux médicaments précédemment connus tels que l'amphétamine. Le 2-phényl-3-aminobutane est interdit dans certains pays comme isomère structurel de la méthamphétamine.
Bromure de 2-phényléthyle/2-Bromure de phényléthyle :
Le bromure de 2-phényléthyle est un bromure organique de formule C6H5CH2CH2Br. C'est un liquide incolore, bien que les échantillons plus anciens apparaissent jaunes. Analogue à la préparation de la plupart des 1-bromoalcanes, il est préparé par addition radicalaire de bromure d'hydrogène au styrène. Ces conditions conduisent à l'addition d'anti-Markovnikov, donnant les dérivés 1-bromo. Lors de la réaction avec l'hydrazine, la phénelzine est produite.
2-Phénylhexane/2-Phénylhexane :
Le 2-phénylhexane est un hydrocarbure aromatique. Il peut être produit par une alkylation de Friedel-Crafts entre le 1-chlorohexane et le benzène, ou par la réaction du benzène et du 1-hexène avec divers catalyseurs acides tels que le pentafluorure d'antimoine, le triflate de scandium (III) et l'acide phosphorique.
2-Phénylindole/2-Phénylindole :
Le 2-phénylindole est un composé organique. C'est la structure mère d'un groupe de modulateurs sélectifs non stéroïdiens des récepteurs aux œstrogènes (SERM) qui comprend le zindoxifène, le bazédoxifène et le pipendoxifène, ainsi que l'œstrogène non stéroïdien D-15414 (le principal métabolite du zindoxifène).
2-Phénylphénol/2-Phénylphénol :
Le 2-phénylphénol, ou o-phénylphénol, est un composé organique. En termes de structure, c'est l'un des isomères monohydroxylés du biphényle. C'est un solide blanc. C'est un biocide utilisé comme conservateur avec le numéro E E231 et sous les noms commerciaux Dowicide, Torsite, Fungal, Preventol, Nipacide et bien d'autres.
2-Phénylpyridine/2-Phénylpyridine :
La 2-phénylpyridine est un composé organique de formule C6H5C5H4N (ou C11H9N). C'est un liquide visqueux incolore. Le composé et les dérivés associés ont suscité l'intérêt en tant que précurseurs de complexes métalliques hautement fluorescents d'une valeur possible en tant que diodes électroluminescentes organiques (OLED). Le composé est préparé par la réaction du phényl lithium avec la pyridine : C6H5Li + C5H5N → C6H5-C5H4N + LiHLe de trichlorure d'iridium avec la 2-phénylpyridine procède par cyclométallation pour donner le complexe à pont chlorure : 4 C6H5-C5H4N + 2 IrCl3(H2O)3 → Ir2Cl2(C6H4-C5H4N)4 + 4 HClCe complexe peut être converti en le tris(cyclométallisé illustré ) dérivé du tris(2-phénylpyridine)iridium.
2-Phospho-L-lactate guanylyltransférase/2-Phospho-L-lactate guanylyltransférase :
La 2-Phospho-L-lactate guanylyltransférase (EC 2.7.7.68, CofC, MJ0887) est une enzyme portant le nom systématique GTP:2-phospho-L-lactate guanylyltransférase. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante (2S)-2-phospholactate + GTP ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } (2S)-lactyl-2-diphospho-5'-guanosine + diphosphateCette enzyme est impliquée dans la biosynthèse de la coenzyme F420.
Acide 2-Phosphoglycérique/Acide 2-Phosphoglycérique :
L'acide 2-phosphoglycérique (2PG), ou 2-phosphoglycérate, est un acide glycérique qui sert de substrat dans la neuvième étape de la glycolyse. Il est catalysé par l'énolase en phosphoénolpyruvate (PEP), l'avant-dernière étape de la conversion du glucose en pyruvate.
2-Phosphoglycolate/2-Phosphoglycolate :
Le 2-phosphoglycolate (formule chimique C2H2O6P3- ; également connu sous le nom de phosphoglycolate, 2-PG ou PG) est un produit métabolique naturel du processus de photorespiration médié par l'enzyme ribulose 1,5-bisphosphate carboxylase (RuBisCo).
2-picolylamine/2-picolylamine :
La 2-picolylamine est un composé organique de formule H2NCH2C5H4N. Liquide incolore, c'est un ligand bidenté courant et un précurseur de ligands multidentés plus complexes tels que la tris(2-pyridylméthyl)amine. Il est généralement préparé par hydrogénation de la 2-cyanopyridine. L'un de ces complexes est le catalyseur de Baratta RuCl2(PPh3)2(ampy) (ampy = 2-picolylamine) pour l'hydrogénation par transfert. Les sels du complexe [Fe(pyCH2NH2)3]2+ présentent un comportement de croisement de spin, par lequel le complexe passe des configurations de spin élevé à faible, en fonction de la température.
Handicap 2 pièces/handicap 2 pièces :
Le handicap de 2 pièces (二枚落ち nimai-ochi) au shogi a les deux pièces principales des Blancs (la tour et le fou) supprimées. Ainsi, les blancs se retrouvent avec des pions, des ors, des argents, des chevaliers et des lances. Le noir a la configuration habituelle de vingt pièces. Le handicap 2-Piece est un handicap officiel de la Japan Shogi Association.
2-Pipéridinone/2-Pipéridinone :
La 2-pipéridinone (2-pipéridone ou δ-valérolactame) est un composé chimique classé comme lactame. Il est utilisé comme intermédiaire dans la préparation d'autres produits chimiques.
2-Polyprényl-6-hydroxyphénol méthylase/2-Polyprényl-6-hydroxyphénol méthylase :
2-polyprényl-6-hydroxyphénol méthylase (EC 2.1.1.222, ubiG (gène), ubiG méthyltransférase, 2-octaprényl-6-hydroxyphénol méthylase) est une enzyme avec le nom systématique S-adénosyl-L-méthionine:3-(all- trans-polyprényl)benzène-1,2-diol 2-O-méthyltransférase. Cette enzyme catalyse la réaction chimique suivante S-adénosyl-L-méthionine + 3-(all-trans-polyprényl)benzène-1,2-diol ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } S-adénosyl-L-homocystéine + 2-méthoxy- Le 6-(tout-trans-polyprényl)phénolUbiG catalyse les deux étapes de méthylation de la biosynthèse de l'ubiquinone chez Escherichia coli.
2-propanoyl-3-(4-isopropylphényl)-tropane/2-propanoyl-3-(4-isopropylphényl)-tropane :
Le 2-propanoyl-3-(4-isopropylphényl)-tropane (WF-31, PIT) est un analogue de la cocaïne qui agit comme un inhibiteur de la recapture de la sérotonine-norépinéphrine-dopamine (SNDRI). La recherche montre que le WF-31 est environ dix fois plus puissant que la cocaïne pour se lier au transporteur de sérotonine et pour inhiber sa recapture.
2-Propylheptanol/2-Propylheptanol :
Le 2-propylheptanol (2PH) est un solide incolore cireux ou huileux.
2-Pyridone/2-Pyridone :
La 2-pyridone est un composé organique de formule C5H4NH(O). C'est un solide incolore. Il est bien connu de former des dimères à liaison hydrogène et c'est aussi un cas classique d'un composé qui existe sous forme de tautomères.
2-Pyridone (page_données)/2-Pyridone (page données) :
Cette page fournit des données chimiques supplémentaires sur la 2-pyridone.
2-Pyridyléthylamine/2-Pyridyléthylamine :
La 2-pyridyléthylamine est un agoniste de l'histamine qui est sélectif pour le sous-type H1.
2-Pyrone/2-Pyrone :
La 2-pyrone (α-pyrone ou pyran-2-one) est un composé chimique cyclique insaturé de formule moléculaire C5H4O2. Il est isomère avec la 4-pyrone. Le 2-pyrone est utilisé en synthèse organique comme élément constitutif de structures chimiques plus complexes, car il peut participer à diverses réactions de cycloaddition pour former des lactones bicycliques. Par exemple, il subit facilement des réactions de Diels-Alder avec des alcynes produisant, lors de la perte de dioxyde de carbone, des benzènes substitués. La synthèse de Gogte (1938) est une méthode d'alkylation de certaines pyrones avec des chlorures d'acide.
2-Pyrrolidone/2-Pyrrolidone :
La 2-pyrrolidone, également connue sous le nom de 2-pyrrolidinone ou butyrolactame, est un composé organique constitué d'un lactame à 5 chaînons, ce qui en fait le γ-lactame le plus simple. C'est un liquide incolore qui est miscible à l'eau et aux solvants organiques les plus courants. La 2-pyrrolidone elle-même et divers dérivés qui en sont issus ont une variété d'utilisations industrielles.
2-Quinolone/2-Quinolone :
La 2-quinolone est un composé organique apparenté structurellement à la quinoléine. C'est le tautomère majoritaire en équilibre avec le 2-quinoléinol. Le composé peut être classé comme un amide cyclique et, en tant que tel, est utilisé comme isostère pour des peptides et d'autres cibles d'inspiration pharmaceutique. L'isomère 4-quinolone est le parent d'une grande classe d'antibiotiques quinolones. Un exemple est Ravesilone.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Blatella

Blastobasis nigromaculata/Blastobasis nigromaculata : Blastobasis nigromaculata est un papillon de la famille des Blastobasidae. On le ...