Rechercher dans ce blog

vendredi 26 mars 2021

Cystathionine gamma-lyase, Cystathioninurie, Cystatine C, Cyste, Cyste (biologie),

Cystathionine gamma-lyase: La cystathionine gamma-lyase est une enzyme permettant de cliver la cystathionine en cystéine et en acide alpha-cétobutyrique. Son gène, CTH, est situé sur le chromosome 1 humain. Trouve plus

Cystathioninurie: L'excès de cystathionine dans l'urine est appelée cystathioninurie. La cystathionine est un intermédiaire de la biosynthèse de la cystéine. Il est produit à partir de l'homocystéine et de la sérine par la cystathionine bêta-synthase et est clivé en cystéine et acide alpha-cétobutyrique par la cystathionine gamma-lyase. Portail de la médecine Trouve plus

Cystatine C: La cystatine C est une protéine de type protéase à cystéine, codé par le gène CST3 situé le chromosome 20 humain. Son dosage est un indice de la fonction rénale et permet d'évaluer le débit de filtration glomérulaire. Elle comporte 120 acides aminés et son poids moléculaire est de 13 kiloDaltons. Elle est uniquement filtrée par le glomérule rénal. Trouve plus

Cyste: Trouve plus

Cyste (biologie): Les biologistes nomment « cyste » (et parfois kyste) le stade de survie correspondant à celui où un organisme - éventuellement unicellulaire - en l'absence de nourriture ou dans des conditions mettant sa vie en péril (sécheresse, grand froid, pH trop extrêmes..) - s'entoure provisoirement d'une matrice ou d'une enveloppe épaisse et résistante (à la sécheresse, au froid, au gel et à la déshydratation.. ) pour attendre de meilleures conditions environnementales et reprendre son cycle de vie. L'enveloppe protectrice peut être un mucus séché et/ou une enveloppe externe construite avec des matériaux de l'environnement. On parle parfois de forme « enkystée » de l'organisme en question. Trouve plus

Cysteamine: Trouve plus

Cystéamine: La cystéamine est le plus simple aminothiol stable. Naturellement présente dans le corps humain, elle est un produit de la dégradation de l'acide aminé cystéine. Elle est utilisée dans le traitement de la cystinose sous le nom commercial Cystagon. La cystéamine est un antioxydant naturel qui est produit dans presque toutes les cellules mammifères. Elle est également connue pour son effet dépigmentant depuis quelques dizaines d'années. En crème, la cystéamine a une certaine efficacité pour le traitement de l'hyperpigmentation cutanée. Trouve plus

Cystéamine dioxygénase: La cystéamine dioxygénase est une oxydoréductase qui catalyse la réaction : cystéamine + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } hypotaurine.Cette enzyme intervient dans la biosynthèse de la taurine. Trouve plus

Cystechinus: Cystechinus est un genre d'oursins irréguliers de la famille des Urechinidae. Trouve plus

Cystectomie: La cystectomie est l'ablation de la vessie, réalisée le plus souvent en cas de cancer de la vessie. Elle peut être partielle ou totale. Le chirurgien réalise alors une dérivation cutanée ou intestinale des urines pour assurer la continence. Trouve plus

Cysteine: Trouve plus

Cystéine: La cystéine (abréviations IUPAC-IUBMB : Cys et C), du grec ancien κύστις (« vessie »), est un acide α-aminé dont l'énantiomère L est l'un des 22 acides aminés protéinogènes, encodé sur les ARN messagers par les codons UGU et UGC. Elle n'est pas considérée comme essentielle pour l'homme mais peut être produite en quantité insuffisante par l'organisme selon l'état de santé des individus — notamment dans le cas de certaines maladies métaboliques et de syndromes de malabsorption — ainsi que chez les enfants et les personnes âgées. Il s'agit d'un acide α-aminé naturel caractérisé par la présence d'un groupe sulfhydryle –SH formant un thiol ; la sélénocystéine et la tellurocystéine en sont des analogues dont l'atome de soufre est remplacé respectivement par un atome de sélénium et de tellure. La cystéine est présente en petites quantités dans la plupart des protéines. Sa présence dans les protéines est très importante, notamment parce qu'elle permet la formation de ponts disulfure. Le groupe thiol est très fragile car il s'oxyde facilement. Son oxydation conduit à la cystine, qui consiste en deux molécules de cystéine unies par un pont disulfure. Un oxydant plus énergique peut oxyder la cystéine sur son soufre en donnant l'acide cystéique HO3S–CH2–CH(NH2)COOH, à l'origine de la taurine, produit de décarboxylation présent dans la bile sous forme de taurocholate. Différentes réactions sont utilisées pour « protéger » les thiols des cystéines, ou pour réduire les ponts disulfures, en particulier : Déplacement par un large excès de thiols libres : par des monothiols de type R-SH. Le plus couramment utilisé est le 2-Mercaptoéthanol : HSH2C–CH2OH, par des dithiols cyclisables, par exemple le dithiothréitol : HSH2C–CHOH–CHOH–CH2SH ; Alkylation des thiols libres.Le blocage par alkylation est couramment utilisé lors de l'étude des protéines. Il utilise en particulier l'iodoacétamide conduisant à une carboxyamidométhylation : Cys–SH + IH2C–CONH2 → Cys–S–CH2–CONH2.La cystéine peut être prise comme complément alimentaire sous forme de N-acétylcystéine (NAC). Elle a pu jouer un rôle important dans le développement de la vie sur terre. Trouve plus

Cystéine dioxygénase: La cystéine dioxygénase est une oxydoréductase qui catalyse la réaction : L-cystéine + O2 ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } 3-sulfino-L-alanine.La 3-sulfinoalanine, encore appelée acide cystéine-sulfinique, se trouve à un carrefour du catabolisme de la cystéine, pouvant conduire alternativement à la taurine ou au sulfate. La voie de la taurine conduit préalablement à l'hypotaurine, qui est par la suite oxydée en taurine. La voie du sulfate conduit préalablement au 3-sulfinopyruvate, qui se décompose en pyruvate et sulfite. Trouve plus

Cysteine protease: Trouve plus

Cystéine protéase: Trouve plus

Cystéine synthase: La cystéine synthase est une transférase qui catalyse la réaction : O-acétyl-L-sérine + H2S ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } L-cystéine + acétate.Cette enzyme utilise le phosphate de pyridoxal comme cofacteur et intervient dans trois voies métaboliques : le métabolisme de la cystéine, celui des acides aminés séléniés, et plus généralement celui du soufre organique. Trouve plus

Cystéinyl-ARNt synthétase: La cystéinyl-ARNt synthétase est une ligase qui catalyse la réaction : ATP + L-cystéine + ARNtCys ⇌ {\displaystyle \rightleftharpoons } AMP + pyrophosphate + L-cystéinyl-ARNtCys.Cette enzyme assure la fixation de la cystéine, l'un des 22 acides aminés protéinogènes, sur son ARN de transfert, noté ARNtCys, pour former l'aminoacyl-ARNt correspondant, ici le cystéinyl-ARNtCys. Trouve plus

Cystéinyldopa: La cystéinyldopa est un métabolite de la biosynthèse de la mélanine. L'excès de cette catécholamine dans l'urine et le plasma sanguin est un indicateur de mélanome et peut être utilisé pour le diagnostic comme pour la détection de métastases postopératoires. Il en existe deux isomères métaboliques : la 5-S-cystéinyldopa et la 2-S-cystéinyldopa. La cystéinyldopa intervient dans la synthèse de la phéomélanine à partir de dopaquinone et de cystéine, mais pourrait également se former par hydrolyse de la glutathiondopa présente dans les mélanocytes. Trouve plus

Cysteodemus: Cysteodemus est un genre d'insectes coléoptères de la famille des Meloidae. Trouve plus

Cysteodemus armatus: Cysteodemus armatus est une espèce de scarabées de la famille des Meloidae, originaire d'Amérique du Nord. Trouve plus

Cystic Fibrosis Foundation: La Cystic Fibrosis Foundation est une association à but non lucratif fondée en 1955 aux États-Unis afin de promouvoir la lutte contre la mucoviscidose - Cystic Fibrosis en anglais. La fondation publie des informations sur la maladie et finance les recherches dont le but est l'amélioration de la qualité de vie des patients. Trouve plus

Cysticercoide: Trouve plus

Cysticercoïde: Un Cysticercoïde (nom masculin), ou larve cysticercoïde (ici adjectif), désigne une forme larvaire de certaines cestodes. Ces larves demeurent charnues sans vésicule (ou celle-ci est rudimentaire sans liquide) et contiennent un scolex invaginé comme Hymenolepis diminuta ou Hymenolepis nana. On parle d'ailleurs de ténias non vésiculaires. Le terme est attribué à Rudolf Leuckart. Les cysticercoïdes ne développent leur cycle que s'ils sont ingérés par des invertébrés, surtout des insectes ou des acariens , qui sont donc les hôtes intermédiaires. Il ne faut pas confondre avec le cysticerque qui est la forme larvaire et vésiculée d'autres ténias, qui eux trouvent leur hôte intermédiaire chez les vertébrés . Trouve plus

Cysticercose: La cysticercose est l'infestation parasitaire par les larves de ténia qui se logent préférentiellement dans les muscles. Chez l'animal, les cysticercoses les plus importantes pour l'homme sont celles du porc et du bœuf. L'humain s'infeste en consommant la viande ainsi parasitée mal cuite, pour devenir hôte définitif de ténia adulte vivant dans l'intestin grêle (maladie humaine, souvent bénigne, appelée tæniasis). Dans le cas de la cysticercose humaine, presque toujours due au ténia du porc Tænia solium, les larves peuvent se loger dans les muscles et les tissus sous-cutanés (maladie bénigne). Des complications graves peuvent survenir lorsque les larves se localisent dans l'œil ou le système nerveux central. La neurocysticercose ou cysticercose cérébrale est la plus répandue des causes d'épilepsie dans les pays en développement, là où la cysticercose porcine ou ladrerie reste endémique dans les élevages de porcs (élevage traditionnel ou familial, non contrôlé). Trouve plus

Cysticercus pisiformis: Trouve plus

Cysticerque: Un cysticerque est une forme larvaire de tænia ressemblant à une vésicule d'environ 10 mm dans laquelle le scolex est invaginé. Le cysticerque est une forme de résistance pour le parasite durant la phase de son cycle dans l'hôte intermédiaire (le bœuf dans le cas de tænia saginata). Cette forme de résistance lui permet de survivre jusqu'à son passage dans l'hôte définitif (l'être humain). Le cysticerque est capable de se retrousser (comme une chaussette) pour se fixer dans l'intestin de son hôte définitif. Parfois les cysticerques se regroupent en formant un cénure (taille d'un poing) ou en formant un hydatide (jusqu'à faire la taille d'une balle de handball et à peser 10 ou 15 kg). Portail de la médecine Portail de la zoologie Portail de la parasitologie Trouve plus

Cystide: En mycologie, les cystides sont, chez les champignons Basicomycètes, des cellules stériles se trouvant sur le chapeau, au sein de l'hyménium et sur le pied. En zoologie, la cystide est, chez les bryozoaires, la loge (ou « logette ») plus ou moins rigide qui abrite chaque individu. Trouve plus

Cystidicolidae: Les Cystidicolidae sont une famille de nématodes, tous parasites de poissons au stade adulte. La famille a été créée par Scriabine en 1946. Comme les autres Nématodes, les Cystidicolidae ont un corps allongé, de section cylindrique, revêtu par une cuticule. Les sexes sont séparés mais certaines espèces, ou même genres, ont été décrits à partir de quelques individus seulement, appartenant à un seul des deux sexes,,,,. Trouve plus

Cystignathidae: Trouve plus

Cystignathus: Trouve plus

Cystignathus aeneus: Trouve plus

Cystignathus albilabris: Trouve plus

Cystignathus andinus: Trouve plus

Cystignathus argyreivittis: Trouve plus

Cystignathus bocagii: Trouve plus

Cystignathus boedeckeri: Trouve plus

Cystignathus cinerascens: Trouve plus

Cystignathus coeruleogriseus: Trouve plus

Cystignathus diplolistris: Trouve plus

Cystignathus discolor: Trouve plus

Cystignathus dorsalis: Trouve plus

Cystignathus echinatus: Trouve plus

Cystignathus fernandezi: Trouve plus

Cystignathus fragilis: Trouve plus

Cystignathus gracilis: Trouve plus

Cystignathus granulatus: Trouve plus

Cystignathus hidalgoi: Trouve plus

Cystignathus hylaedactylus: Trouve plus

Cystignathus hylodes: Trouve plus

Cystignathus insularis: Trouve plus

Cystignathus labialis: Trouve plus

Cystignathus macrodactylus: Trouve plus

Cystignathus macroglossus: Trouve plus

Cystignathus melanonotus: Trouve plus

Cystignathus microtis: Trouve plus

Cystignathus missiessii: Trouve plus

Cystignathus mystacinus: Trouve plus

Cystignathus nebulosus: Trouve plus

Cystignathus nigrita: Trouve plus

Cystignathus nodosus: Trouve plus

Cystignathus oreophilus: Trouve plus

Cystignathus oxycephalus: Trouve plus

Cystignathus oxyglossus: Trouve plus

Cystignathus pallidus: Trouve plus

Cystignathus parvulus: Trouve plus

Cystignathus perlaevis: Trouve plus

Cystignathus peronii: Trouve plus

Cystignathus podicipinus: Trouve plus

Cystignathus poecilochilus: Trouve plus

Cystignathus rhodonotus: Trouve plus

Cystignathus roseus: Trouve plus

Cystignathus schomburgkii: Trouve plus

Cystignathus senegalensis: Trouve plus

Cystignathus sydneyensis: Trouve plus

Cystignathus sylvestris: Trouve plus

Cystignathus taeniatus: Trouve plus

Cystignathus tympanicus: Trouve plus

Cystignathus vittatus: Trouve plus

Cystignathus zebra: Trouve plus

Cystine: La cystine est un composé organique formé par deux monomères de cystéine, un acide aminé protéinogène, liés par un pont disulfure, appelé dans ce cas pont cystine. La cystine peut être responsable de la formation de calculs rénaux, notamment chez les personnes atteintes de cystinurie. Dans la bouche, la cystine provoque l'halitose (mauvaise haleine), comme les autres acides aminés soufrés (cystéine et méthionine). Trouve plus

Cystinose: La cystinose est une maladie lysosomale dont il existe deux formes : rénale et extra rénale. Trouve plus

Cystinurie: Trouve plus

Cystiplanidae: Les Cystiplanidae sont une famille de vers plats. Trouve plus

Cystique: Trouve plus

Cystiscidae: Cystiscidae est une famille de mollusques gastéropodes appartenant à l'ordre des Neogastropoda. Trouve plus

Cystite: Une cystite est une inflammation de la vessie. Infection urinaire la plus courante, elle est le plus souvent d'origine bactérienne (colibacilles, naturellement présents dans l'intestin), mais peut aussi être due à un agent toxique : traitement anti-cancéreux ou radiothérapie. C'est une infection fréquente chez la femme, car elle possède un urètre court, ce qui augmente le risque d'infection urinaire et que les sécrétions de la prostate des hommes contiennent des substances qui ralentissent la multiplication des bactéries dans l'urètre. En cas de cystite à risque de complications (femme enceinte, diabète, geste chirurgical), cette infection doit être traitée rapidement afin d'éviter qu'elle ne se propage vers les circuits rénaux (pyélonéphrite) puis la voie sanguine avec urosepsis mettant la vie en danger. Trouve plus

Cystite interstitielle: Le syndrome de la vessie douloureuse ou la cystite interstitielle connue sous le nom de Interstitial cystitis pour IC, possède plusieurs références anglophones. C'est une maladie méconnue et souvent mal diagnostiquée qui touche la vessie, la région pelvienne et le méat urinaire. La paroi de la vessie est normalement recouverte d'une couche de protection qui fait écran entre l'urine et le tissu de la vessie. Avec l'IC, la paroi de protection de la vessie s'amincit. Ainsi l'acidité de l'urée contenue dans l'urine donne un sentiment de brûlure dans les régions vésicales et pelviennes,,. Trouve plus

Cystoagaricus: Cystoagaricus est un genre de champignons basidiomycètes de la famille des Psathyrellaceae, créé en 1947 par le mycologue américain Rolf Singer pour accueillir quatre espèces d'Amérique subtropicale. Morphologiquement proche du genre Psathyrella, notamment la section Pseudostropharia pro parte, dont il a été séparé sur la base de données moléculaires. Psathyrella silvestris (en y intégrant curieusement P. populina ss. Kits van Waveren) et P. hirtosquamulosa sont les deux seules « Pseudostropharia » à rejoindre ce genre jusque là extra-européen. L'espèce type du genre est Cystoagaricus strobilomyces. Trouve plus

Cystocèle: Une cystocèle caractérise une hernie d'une partie ou de la totalité de la vessie, la plupart du temps dans le vagin. Certaines femmes n'ont aucun symptôme. La cause habituelle est l'affaiblissement des muscles et tissu conjonctif entre la vessie et le vagin. Le diagnostic est souvent basé sur les symptômes et l'examen par le gynécologue. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est effectuée pour corriger la cystocèle. Environ un tiers des femmes de plus de 50 ans sont touchées dans une certaine mesure. Trois types de cystocèle existent. Ce sont le défaut de la ligne médiane, le défaut paravaginal et le défaut transversal. Ceux-ci sont causés par des échecs de fixation de la paroi vaginale. Le défaut de la ligne médiane est causé par un étirement excessif de la paroi vaginale. Le défaut paravaginal est la perte de la fixation de l'arcus tendineus fascia pelvis. Le défaut transverse est quand le fascia pubocervical se détache de l'apex du vagin. Il y a un certain prolapsus pelvien chez 40 à 60% des femmes qui ont accouché. Trouve plus

Cystocloniaceae: Les Cystocloniaceae sont une famille d'algues rouges de l'ordre des Gigartinales. Trouve plus

Cystoderma: Cystoderma (de leur nom vernaculaire les cystodermes) est un genre de champignons basidiomycètes classé autrefois dans la famille des Tricholomataceae, actuellement dans la famille des Cystodermataceae dans le clade I Agaricoïde dans l'ordre des Agaricales. Le nom du genre a été construit sur le grec kustis, "petit sac" et derma, "peau", en référence à l'armille qui recouvre leur pied et laisse souvent des traces (dentelures) à la marge du chapeau. Ce sont des champignons à lames claires, jadis classés parmi les lépiotes mais plus proches des armillaires. Le genre comprend plusieurs dizaines d'espèces dont les plus courantes sont : Cystoderma amianthinum Cystoderma arcticum Cystoderma carcharias Cystoderma chocoanum Cystoderma clastotrichum Cystoderma fallax Cystoderma haematites Cystoderma intermedium Cystoderma jasonis Cystoderma lilacipes Cystoderma muscicola Cystoderma niveum Cystoderma saarenoksae Cystoderma simulatum Cystoderma superbum Cystoderma tuomikoskii Trouve plus

Cystodermataceae: Les Cystodermataceae, qui contient notamment le genre Cystoderma, sont une famille de champignons basidiomycètes de l'ordre des Agaricales. N.B. la création de cette famille a rendu la tribu des Cystodermateae obsolète. Selon Index Fungorum (24 août 2014) et MycoBank (24 août 2014), c'est un nomen invalidum (nom invalide). Trouve plus

Cystodermateae: Les Cystodermateae sont une tribu de champignons basidiomycètes. C'est un nom invalide,. Trouve plus

Cystoderme: Portail de la mycologie Trouve plus

Cystodytes: Cystodytes est un genre d'ascidies de l'ordre des Enterogona et de la famille des Polycitoridae. Trouve plus

Cystogamie: La cystogamie est la fécondation fréquente chez les archéthalles du type trichoide, par fusion entre deux contenus cytoplasmiques de deux cellules appartenant soit au même thalle soit deux thalles différents. Elle se fait par l'intermédiaire d'un pont de conjugaison d'où le nom de cystogamie. Lorsque les deux contenus de départ sont identiques et effectuent les mêmes trajets pour se rencontrer au centre du pont de transfert, on parle d'une cystogamie isogame, dans le cas contraire de cystogamie anisogame. Dans la cystogamie Il n'y a pas de différenciation de gamètes, la gamie se fait par fusion des deux gamétocystes (mâle et femelle) par la formation de pont de ponts de conjugaison. Exemple Spirogyra : Les contenus cellulaires de deux filaments vont fusionner pour former un zygote. Il y a anisogamie car on trouve un donneur et un receveur. Portail de la biologie Trouve plus

Cystogomphus: Le genre Cystogomphus est un genre monospécifique de la famille des Gomphidiaceae. Trouve plus

Cystogramme: Trouve plus

Cystographie: La cystographie est une radiographie qui permet d'explorer les parois de la vessie et de l'urètre. Cet examen utilise des rayons X et un produit à base d'iode. Ce dernier est le plus souvent injecté directement dans la vessie à l'aide d'une sonde passant par l'urèthre (cystographie rétrograde), plus rarement en piquant dans la vessie à travers la paroi abdominale (cystographie suspubienne). Trouve plus

Cystoidea: Les Cystoidea forment une classe d'échinodermes connus uniquement sous forme fossile. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...