Rechercher dans ce blog

jeudi 25 mars 2021

Cymbachus elegans, Cymbae, Cymbalaire, Cymbalaire des murs, Cymbalaria,

Cymbachus elegans: Cymbachus elegans est une espèce de coléoptères de la famille des Endomychidae et de la sous-famille des Lycoperdininae. Elle est trouvée au Laos. Trouve plus

Cymbae: Trouve plus

Cymbalaire: Le genre Cymbalaria, les cymbalaires, regroupe une dizaine d'espèces de plantes herbacées vivaces de la famille des Scrophulariaceae, selon la classification classique, ou des Plantaginaceae, selon la classification phylogénétique. On les retrouve de l'Europe de l'Ouest jusqu'en Iran, surtout le long du bassin méditerranéen. Les cymbalaires sont très proches du genre Linaria (l'un des genres de linaire) et de celui des Antirrhinum (exemple : le muflier), dont elles diffèrent par leur port rampant, par leurs fleurs isolées et par leurs feuilles à nervures palmées. Après la pollinisation, les fleurs deviennent négativement phototropique et les fruits se développent dans des anfractuosités sombres. Le nom latin signifie « qui ressemble à une cymbale », faisant référence à la feuille arrondie de certaines espèces. L'espèce la plus connue est la cymbalaire des murs (Cymbalaria muralis), originaire du sud-ouest de l'Europe mais largement naturalisée ailleurs. Trouve plus

Cymbalaire des murs: La Cymbalaire des murs (Cymbalaria muralis, anciennement Linaria cymbalaria), est une plante herbacée vivace, originaire du sud de l'Europe et d'Asie occidentale. Elle fait partie de la famille des Scrophulariacées, selon la classification classique, ou des Plantaginacées, selon la classification phylogénétique. Elle tapisse fréquemment les vieux murs de touffes aux feuilles arrondies et luisantes et aux petites fleurs violettes à la gorge tachée de jaune. Elle peut densément recouvrir la surface qu'elle occupe sur une dizaine de centimètres d'épaisseur en se marcottant ou en se ressemant. Trouve plus

Cymbalaria: Trouve plus

Cymbalaria muralis: Portail de la botanique Trouve plus

Cymbale: La cymbale est un instrument de musique de la famille des percussions idiophones, consistant en un disque de métal généralement percé en son centre. Il est confectionné selon différents procédés. Sa forme générale est précisée par un tournage en machine, qui lui donne une forme circulaire quasiment parfaite. Le plus souvent, elle forme un dôme en son centre. Pour produire le son, on percute la cymbale, généralement avec une baguette ou une autre cymbale, ce qui a pour effet de faire vibrer le disque et de produire un son. Elles sont utilisées dans les batteries. Trouve plus

Cymbale (orgue): Trouve plus

Cymbale antique: Les cymbales antiques (parfois aussi appelées crotales) sont des instruments de la famille des percussions idiophones. Elles se présentent sous la forme de petits disques de diamètres variables, et reproduisent un peu la forme d'une cymbale. Les sons qu'elles émettent sont très cristallins, et ont la particularité de pouvoir être accordés. Trouve plus

Cymbale china: Une chinoise ou plus souvent china désigne une cymbale d'effets ayant la spécificité d'avoir le bord recourbé. C'est une cymbale puissante dont le diamètre s'étend de 6 pouces jusqu'à plus de 24 pouces. Le son de ces cymbales est très violent, grave avec peu d'harmoniques, mais surtout très court. Plus le diamètre est grand plus le son sera puissant et profond. C'est une cymbale appréciée dans des styles variés comme le funk ou le metal de par sa puissance sonore, pour des accents puissants, voir pour le metal en tant que crash rythmique. Elle donne notamment une plus grande puissance aux rythmes rapides joués à la double pédale. Les plus grands modèles (20 pouces ou supérieur) peuvent aussi être jouées avec l'olive de la baguette, tel une cymbale ride. Trouve plus

Cymbale crash: La crash est une cymbale d'un diamètre variant de 14 à 24 pouces. Elle doit son nom à l'homophonie entre la prononciation anglaise de son nom et le son qu'elle projette : d'abord très puissant, intense, puis s'atténuant à une vitesse variant en fonction du métal ou de l'alliage dont est fait la cymbale. Elle fait souvent partie de la composition d'une batterie. Dans les musiques populaires, elle est généralement utilisée pour marquer une variation dans la progression musicale ou accentuer certains temps forts. Trouve plus

Cymbale crash-ride: Le terme crash-ride désigne une cymbale ayant la spécificité de pouvoir être frappée energiquement avec la tranche de la baguette (en tant que crash), ou frappée avec modération avec l'olive de la baguette (en tant que ride). Leur diamètre est généralement de 18 pouces, voire 19 pouces, elles se situent entre la crash (16") et la ride (20"). Ce sont des cymbales polyvalentes, du fait de leur moyenne épaisseur et de leur cloche très marquée. Ainsi elles peuvent être utilisées à la fois en tant que Crash puissantes grâce à leur épaisseur moyenne et en tant que ride légère grâce à leur cloche marquée. Trouve plus

Cymbale ride: La ride est une des cymbales courantes, répandue depuis les années 1930, d'abord via les batteurs de Jazz puis intégrée aux configurations standard en batterie. Son diamètre varie de 18 à 24 pouces. le nom « ride » dérive de la manière la plus courante de la jouer, avec l'olive (extrémité) de la baguette sur le corps de la cymbale, au-dessus, produisant une sorte de « galop » sur la cymbale. On peut également la jouer comme une cymbale crash, frappée sur la tranche, ou sur le dôme central, appelé la cloche, afin d'obtenir différents sons. Dans certaines musiques, notamment en jazz, les batteurs ajoutent une chaînette, allant de la cloche vers la tranche. On peut également ajouter des rivets sur la périphérie de la cymbale. Le son produit est alors plus long, car les vibrations de la cymbale agitent la chaînette ou les rivets. Trouve plus

Cymbale splash: Une splash est une variété de cymbale dont la taille est généralement de 6 à 12 pouces. Elle est utilisée en général pour de petits accents, plus faibles, mais aussi plus explosifs et courts que ceux des crashs, très souvent pour marquer la fin d'un break. On peut l'associer au son que fait un gros objet tombant dans l'eau : un bruit très intense au contact, mais qui s'estompe aussitôt. Elle doit son nom à l'homophonie entre la prononciation anglaise de son nom et le son qu'elle projette : sec, vif et sans prolongement. Trouve plus

Cymbales: Trouve plus

Cymbales antiques: Trouve plus

Cymbaline: Cymbaline est la sixième pièce de l'album More du groupe Pink Floyd. Il relate un cauchemar. La version de cette chanson entendue dans le film de Barbet Schroeder est différente de celle de la bande originale du film, avec des paroles en partie différentes, mais toutes deux sont chantées par David Gilmour. Pink Floyd a fréquemment joué cette chanson en concert entre 1969 et 1971. En 1969 notamment, cette pièce est intégrée, sous le titre Nightmare, dans la double-suite conceptuelle The Man and the Journey. Par la suite, elle sera jouée seule dans des versions dépassant 10 minutes. Elle disparaît du répertoire scénique de Pink Floyd à la fin de 1971. Trouve plus

Cymbalisation: Trouve plus

Cymbaliste: Un cymbaliste est un musicien qui joue du cymbalum. Trouve plus

Cymbalom: Trouve plus

Cymbalophora: Cymbalophora est un genre de lépidoptères (papillons) de la famille des Erebidae et de la sous-famille des Arctiinae. Trouve plus

Cymbalophora pudica: L'Écaille tesselée ou Écaille pudique (Cymbalophora pudica) est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Erebidae et de la sous-famille des Arctiinae. Trouve plus

Cymbalta: Trouve plus

Cymbalum: Le cymbalum, czimbalum, cimbal (Slovaquie), cimbalom (Hongrie), țambal (Roumanie et Moldavie), ou tsymbaly (Biélorussie, Pologne et Ukraine), cimbole (Lettonie), cimbolai (Lituanie) ou Cembalum est un instrument à cordes frappées faisant partie de la famille des cithares sur table. On l'appelle aussi le piano tzigane. Trouve plus

Cymbalum Pataphysicum: Trouve plus

Cymbeline: Cymbeline (The Tragedy of Cymbeline, King of Britain) est une pièce de théâtre écrite par William Shakespeare vers 1611. Les critiques considèrent actuellement cette pièce comme une romance tardive. D'abord classée avec les tragédies, dans le Premier Folio publié des pièces de Shakespeare, il est maintenant admis qu'elle a sa place dans les comédies. John Keats la comptait parmi ses pièces favorites, mais bien qu'autrefois tenue en haute estime, cette pièce a perdu de sa popularité depuis le XIXe siècle. Trouve plus

Cymbeline (film): Trouve plus

Cymbella: Cymbella est un genre de la famille des Cymbellaceae, algues diatomées du phylum Bacillariophyta. On y distingue près de 240 espèces. Trouve plus

Cymbellaceae: Les Cymbellaceae sont des algues diatomées de l'ordre des Cymbellales, classée dans le phylum Bacillariophyta. Trouve plus

Cymbellales: Les Cymbellales sont un ordre d'algues diatomées de la classe des Bacillariophyceae, sous-classe des Bacillariophycidae. Trouve plus

Cymbiapophysa: Cymbiapophysa est un genre d'araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae. Trouve plus

Cymbiapophysa velox: Cymbiapophysa velox est une espèce d'araignées mygalomorphes de la famille des Theraphosidae. Trouve plus

Cymbidieae: La tribu des Cymbidieae est une tribu de la sous-famille des Epidendroideae, famille des Orchidaceae. La classification phylogénétique actuelle sépare cette tribu en cinq sous-tribus qui regroupent 22 genres d'Orchidées alors que la classification précédente mentionnait huit sous-tribus. Les sous-tribus des Acriopsidinae, des Adrorhizinae, des Cyrtopodiinae et des Thecostelinae ont été supprimées, la sous-tribu des Cymbidiinae étant de nouveau reconnue. Certains genres ont été déplacés (Acriopsis, Cyrtopodium, Galeandra, Grobya…) et d'autres (Adrorhizon…) sont considérés comme étant de placement incertain (Epidendroideae incertae sedis). Trouve plus

Cymbidiella: Cymbidiella est un genre d'orchidées terrestres ou epiphytes, endémiques à la côte est de Madagascar, comptant 3 espèces Trouve plus

Cymbidiinae: La sous-tribu des Cymbidiinae est une sous-tribu d'Orchidées de la sous-famille des Epidendroideae. Elle comprend 10 genres et environ 120 espèces. Trouve plus

Cymbidium: Le genre Cymbidium (du grec κύμβη - kumbè : vase, coupe) regroupe des Orchidées originaires de l'Himalaya, de Chine, du Japon, ainsi que des zones tropicales asiatiques. Ce genre comprend environ quarante-quatre espèces botaniques et de nombreux hybrides, souvent issus des espèces botaniques chinoises et indiennes. Ces plantes peuvent être épiphytes, terrestres, lithophytes, voire saprophytes. Elles sont à croissance sympodiale: elles forment des touffes de pseudobulbes aux longues feuilles en lanière. Elles produisent, de l'automne au début du printemps, de grandes hampes florales à la durée exceptionnelle, souvent parfumées. Trouve plus

Cymbidium amabile: Portail de la botanique Trouve plus

Cymbidium canaliculatum: Cymbidium canaliculatum, la Cymbidie à feuilles canaliculées, est une espèce d'orchidées épiphytes originaire d'Australie. Trouve plus

Cymbidium hookerianum: Cymbidium hookerianum est une espèce d'orchidées épiphytes originaire d'Asie du Sud. Trouve plus

Cymbidium iridioides: Cymbidium iridioides est une espèce d'orchidées du genre Cymbidium appartenant à la famille des orchidacées. Trouve plus

Cymbidium madidum: Cymbidium madidum est une espèce d'Orchidées du genre Cymbidium. Trouve plus

Cymbidium striatum: Portail de la botanique Trouve plus

Cymbidium suave: Cymbidium suave est une espèce d'orchidées épiphytes originaire d'Australie. C'est l'un des trois espèces épiphytes de Cymbidium qui poussent en Australie. Les fleurs sont semblables à celle de l'espèce Cymbidium madidum, cependant, Cymbidium suave peut en être facilement distingué par l'absence de pseudobulbes qui sont communs au genre. Les deux autres espèces également originaires d'Australie comprennent Cymbidium canaliculatum et Cymbidium madidum précité. Les fleurs pendantes sont vert clair à brun verdâtre. Elles sont parfumées comme le nom l'indique. Trouve plus

Cymbilaimus: Cymbilaimus est un genre de passereaux de la famille des Thamnophilidés, originaire d'Amérique centrale et du Sud. Trouve plus

Cymbioblemma: Trouve plus

Cymbioblemma corniger: Cymbioblemma corniger, unique représentant du genre Cymbioblemma, est une espèce fossile d'araignées aranéomorphes de la famille des Tetrablemmidae. Trouve plus

Cymbiohahnia: Trouve plus

Cymbiohahnia parens: Cymbiohahnia parens, unique représentant du genre Cymbiohahnia, est une espèce fossile d'araignées aranéomorphes de la famille des Hahniidae. Trouve plus

Cymbiola: Cymbiola est un genre de mollusques gastéropodes, de la famille des Volutidae. Trouve plus

Cymbiola nobilis: Cymbiola nobilis est une espèce de mollusques gastéropodes. Trouve plus

Cymbiola rossiniana: Cymbiola rossiniana est une espèce de mollusques gastéropodes de la famille des Volutidae. Habitat : récif de coraux.Conservation : cette espèce est considérée comme menacée.Taille : de 115 à 185 mm.Répartition : Nouvelle-Calédonie.L'épithète spécifique est dédiée par Alexandre César Bernardi (d) au compositeur Gioachino Rossini (1792-1868). Trouve plus

Cymbiola vespertilio: Cymbiola vespertilio anciennement Voluta vespertilio, ou volute chauve-souris, est une espèce de mollusques gastéropodes de la famille des Volutidae. Cette espèce vit dans les eaux de l'Océan Indien et du Pacifique. Sa coquille mesure en moyenne 8 cm de longueur. Trouve plus

Cymbiolagonops: Trouve plus

Cymbiolagonops cymbiocalcar: Cymbiolagonops cymbiocalcar, unique représentant du genre Cymbiolagonops, est une espèce éteinte d'araignées aranéomorphes de la famille des Lagonomegopidae. Trouve plus

Cymbiolinae: Trouve plus

Cymbiopholcomma: Cymbiopholcomma est un genre fossile d'araignées aranéomorphes de la famille des Theridiidae. Trouve plus

Cymbioropsis: Trouve plus

Cymbioropsis palpussutura: Cymbioropsis palpussutura, unique représentant du genre Cymbioropsis, est une espèce fossile d'araignées aranéomorphes de la famille des Zoropsidae. Trouve plus

Cymbirhynchus: Trouve plus

Cymbirhynchus macrorhynchos: Trouve plus

Cymbirhynchus macrorhynchus: Trouve plus

Cymbium: Cymbium est un genre de mollusques gastéropodes, de la famille des Volutidae. Trouve plus

Cymbium cymbium: Trouve plus

Cymbium olla: Le cymbium, également appelé yet (mot wolof, langue nationale du Sénégal), est un mollusque de la famille des Volutidae. Il est séché sur les plages. Il a une odeur assez forte. Après avoir cassé la coquille, le mollusque est enterré dans le sable plusieurs jours pour faisander. Lavé dans quatre à cinq eaux différentes, il est alors coupé en tranches et mis à sécher au soleil. lI acquiert un parfum très fort qui explique son surnom de camembert de mer ou de camembert sénégalais. Il est souvent utilisé dans le thiéboudiène et d'autres plats sénégalais pour parfumer. Répartition : Est de l'Atlantique. Taille maximale : 10,5 à 13 cm. Portail des odeurs, des senteurs et du parfum Portail de la malacologie et des mollusques Portail du Sénégal Trouve plus

Cymbonotus: Cymbonotus est un genre de la famille des Asteraceae. Il comprend 3 espèces de plantes à fleur originaires du sud de l'Australie. L'espèce type est Cymbonotus lawsonianus d'Australie orientale, communément appelée bear's ears « oreilles d'ours ». Des études moléculaires des genres africains et de C. lawsonianus ont montré que ce genre était très étroitement apparenté aux genres Arctotis et Haplocarpha, ce qui suggère qu'il doit avoir été transporté à travers l'océan Indien jusqu'en Australie. Trouve plus

Cymbopogon: Cymbopogon est un genre de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, sous-famille des Panicoideae, qui comprend une cinquantaine d'espèces originaires des régions tropicales et subtropicales d'Afrique, d'Asie et d'Australie. Ce sont des plantes herbacées, généralement vivaces, rarement annuelles, cespiteuses ou rhizomateuses, dont les tiges (chaumes) peuvent atteindre de 15 à 300 cm de long. Certaines espèces de ce genre sont depuis très longtemps introduites et naturalisées dans tout le monde intertropical pour leurs aptitudes aromatiques culinaires et médicinales. Les noms communs de l'espèce Cymbopogon citratus sont citronnelle et verveine des Indes. La citronnelle de Ceylan (ou Sri Lanka), qui est la plus commercialisée dans le monde, est extraite de Cymbopogon nardus (L.) Rendle. La citronnelle de Java correspond à l'espèce C. winterianus Jowitt. Les appellations lemongrass, gingergrass, palmarosa, renvoient respectivement à Cymbopogon flexuosus, Cymbopogon martinii var. sofia, et Cymbopogon martinii var. motia. Trouve plus

Cymbopogon caesius: Cymbopogon caesius, la citronnelle marron, est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, sous-famille des Panicoideae, originaire des régions tropicales d'Afrique et d'Asie. Elle est connue sous les noms anglais de Kachi Grass ou Turpentine grass. C'est une herbe aromatique, sempervirente, qui peut atteindre deux, voire trois, mètres de haut. Trouve plus

Cymbopogon caesius subsp. giganteus: Trouve plus

Cymbopogon citratus: La Citronnelle ou Verveine des Indes (Cymbopogon citratus), est une espèce de plantes herbacées tropicales de la famille des Poacées (graminées), cultivée pour ses tiges et feuilles aux qualités aromatiques (à goût de citron). Elle contient du citronellol et entre dans la composition de l'huile de citronnelle de même que d'autres espèces du genre Cymbopogon, notamment Cymbopogon nardus. Trouve plus

Cymbopogon giganteus: Trouve plus

Cymbopogon nardus: Cymbopogon nardus (citronnelle ou citronnelle de Ceylan) est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae. C'est l'une des espèces dont on tire l'huile de citronnelle utilisée en parfumerie et pour repousser les insectes. Trouve plus

Cymbosema: Trouve plus

Cymbosema roseum: Cymbosema roseum est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae, sous-famille des Faboideae, originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. C'est l'unique espèce acceptée du genre Cymbosema (genre monotypique). Trouve plus

Cymbospondylidae: Trouve plus

Cymbospondylus: Cymbospondylus est un genre éteint de reptile marin diapside, plus précisément un ichtyosaure primitif. Il vécut du milieu jusqu'à la fin du Trias, entre -240 et -210 millions d'années. Il fut d'abord considéré comme appartenant à la famille des Shastasauridae, groupe d'ichtyosauriens basaux qui comprend aussi Shonisaurus et le géant Shastasaurus. Il semble qu'en fait il ait été encore plus primitif que ses contemporains. Trouve plus

Cymbovula: Cymbovula est un genre de mollusques gastéropodes de la famille des Ovulidae. Trouve plus

Cymbulia peronii: Le sabot de Vénus, Cymbulia peronii, est un gastéropode marin planctonique, de la famille des Cymbuliidae. Trouve plus

Cymbuliidae: Les Cymbuliidae sont une famille de mollusques gastéropodes nectoniques, de l'ordre des Thecosomata. Trouve plus

Cymburge: Trouve plus

Cymburge de Masovie: Trouve plus

Cymburge de Mazovie: Cymburge de Mazovie (en polonais : Cymbarka mazowiecka ; en allemand : Cimburgis von Masowien, également Zimburgis ou Cimburga), née en 1394 ou 1397 à Varsovie et morte le 28 septembre 1429 à Türnitz en Autriche, est une princesse polonaise qui devint vers 1412 la seconde épouse du duc Ernest d'Autriche, de la maison de Habsbourg, et par là duchesse de la lignée de l'Autriche intérieure en Styrie, Carinthie et Carniole. En tant que mère de l'empereur Frédéric III, Cymburge, après Gertrude de Hohenberg, est devenue la deuxième femme à être l'ancêtre de tous les Habsbourg ultérieurs, du fait que seule la descendance de Frédéric s'est perpétuée en lignée masculine. Trouve plus

Cyme: En botanique, une cyme est une inflorescence simple définie (ou sympodique), dans laquelle l'axe principal est terminé par une fleur ; cette fleur, qui est la fleur centrale de l'inflorescence fleurit en premier et arrête la croissance de l'axe, d'où le qualificatif de définie. Il en est de même des axes secondaires, tous terminés par une fleur. Contrairement au cas des inflorescences indéfinies, la floraison est centrifuge. Une cymule est une petite cyme. Selon leur mode de ramification, on distingue trois types de cymes : unipare, bipare ou multipare selon que l'axe principal porte un, deux ou plus de deux axes secondaires. Trouve plus

Cymé: Cymé (du grec ancien Κύμη / Kumê) est un nom d'origine grecque porté par plusieurs cités antiques. On rencontre également fréquemment la variante Cumes (Κύμαι / Kumai, en latin Cumae) pour ces différentes cités : Cymé en Eubée, actuelle Kymi ; Cymé en Grande-Grèce, plus connue sous le nom de Cumes ; Cymé en Éolide. Trouve plus

Cymè: Trouve plus

Cymé (Éolide): Cymé (grec ancien : Κύμη / Kumê) était une cité grecque d'Ionie (Asie mineure), sur la côte de l'Éolide, à 40 km au nord de Smyrne. Son site se trouve actuellement sur le territoire de la ville turque d'Aliağa, plus précisément entre cette ville et les installations portuaires de Nemrut Limani. La proximité des cités éoliennes de Myrina, de Grynéion et de Phocée, entre autres, atteste de l'ancienne prospérité de la région. Trouve plus

Cymé (Eubée): Trouve plus

Cymé (Grande-Grèce): Trouve plus

Cyme bipare: Trouve plus

Cyme scorpioïde: Trouve plus

Cymek: Les cymek sont des cyborgs de fiction dans les séries précédant le cycle initial de Dune écrites par Brian Herbert et Kevin J. Anderson. S'inspirant des Cogitors, les premiers cymek appelés Titans, n'hésitent pas à abandonner leurs corps physiques dans le but de s'affranchir des limites de ceux-ci. Sous le joug d'Omnius, des cymeks tardifs grossiront les rangs des Machines Pensantes. Ces derniers seront nommés néo-cymeks. Trouve plus

Cymeks: Trouve plus

Cymene: Trouve plus

Cymène: Trouve plus

Cymes: Trouve plus

Cymia: Trouve plus

Cymia tectum: Cymia tectum (parfois « tecta ») est une espèce de mollusques gastéropodes prédateurs, de la famille des Muricidae, seul représentant actuel connu du genre Cymia. Trouve plus

Cymidae: Les Cymidae sont une famille d'insectes de l'ordre des hémiptères, du sous-ordre des hétéroptères (punaises) et de la super-famille des Lygaeoidea. Trouve plus

Cyminae: Les Cyminae sont une sous-famille d'insectes de l'ordre des hémiptères, du sous-ordre des hétéroptères (punaises) et de la famille des Cymidae. Trouve plus

Cymindidina: Les Cymindidina sont une sous-tribu de coléoptères de la famille des Carabidae, de la sous-famille des Harpalinae, de la super-tribu des Lebiitae et de la tribu des Lebiini. Trouve plus

Cymindiina: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...