Rechercher dans ce blog

jeudi 25 mars 2021

CYI, Cyia Batten, Cyient, Cyilima Ier, Cyilima Ier du Rwanda,

CYI: CYI est un code qui peut faire référence à : Aéroport de Chiayi (嘉義航空站), selon la liste des codes AITA des aéroports.CYI est un sigle qui peut faire référence à : Council of Yukon Indians. Trouve plus

Cyia Batten: Cyia Batten, née le 26 janvier 1972 à Locust Valley, Grand New York, est une actrice américaine. Trouve plus

Cyient: Cyient est une entreprise de génie électrique indienne. Anciennement Infotech Enterprises, elle a changé de nom pour Cyient en mai 2014. Trouve plus

Cyilima Ier: Cyilima Ier Rugwe est un roi (mwami) du Rwanda qui régna à la fin du XVe siècle et au début du XVIe siècle, après Ruganzu Ier. Il serait mort vers 1506 (+ ou - 10 ans). Kigeli Ier lui succéda. Trouve plus

Cyilima Ier du Rwanda: Trouve plus

Cyilima II: Cyilima II Rujugira est un ancien roi (mwami) du Rwanda qui régna pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle, après Karemera Rwaka. Les dates de sa vie et la durée de son règne restent incertaines. L'historien belge Jan Vansina avance les dates qui lui paraissent les plus vraisemblables : Rujugira serait né en 1726, il aurait pris le pouvoir en 1770 et serait mort en 1786. Il aurait donc régné pendant seize ans. Son règne a été marqué par une centralisation croissante du pouvoir et la multiplication des armées et des opérations militaires. Kigeri III Ndabarasa lui succéda. Trouve plus

Cyilima II du Rwanda: Trouve plus

Cyinda: Cyinda ou Kyinda (en grec ancien Κὐινδα / Kyinda) est une ancienne cité de Cilicie, en actuelle Turquie, connue pour sa forteresse (ou gazophylaquie) qui abrite le trésor des rois achéménides puis celui d'Alexandre le Grand. Trouve plus

Cyirima I Rugwe: Trouve plus

Cyirima II Rujugira: Trouve plus

Cyirima Rujugira: Trouve plus

Cyk: Trouve plus

Cyk (algorithme): Trouve plus

Cyk (Mazovie): Cyk ( prononciation polonaise: [t͡sɨk] ) est un village polonais de la gmina de Czarnia dans la powiat d'Ostrołęka de la voïvodie de Mazovie dans le centre-est de la Pologne. Le village compte approximativement une population de 250 habitants en 2006. Trouve plus

Cykarzew Północny: Cykarzew Północny est une localité polonaise de la gmina de Mykanów, située dans le powiat de Częstochowa en voïvodie de Silésie. Trouve plus

Cykia: Trouve plus

Cykia (Système de gestion de contenu): Trouve plus

Cykówiec: Cykówiec (prononciation polonaise : [t͡sɨˈkuvjɛt͡s] ) est un village polonais de la gmina de Kamieniec dans la powiat de Grodzisk Wielkopolski de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 2 kilomètres au nord de Kamieniec (siège de la gmina), à 8 kilomètres au sud-est de Grodzisk Wielkopolski (siège de la gmina et du powiat) et à 39 kilomètres au sud-ouest de Poznań (capitale régionale). Trouve plus

Cykowo: Cykowo peut désigner : Trouve plus

Cykowo (Grande-Pologne): Cykowo (prononciation polonaise : [t͡sɨˈkɔvɔ] ) est un village polonais de la gmina de Kamieniec dans la powiat de Grodzisk Wielkopolski de la voïvodie de Grande-Pologne dans le centre-ouest de la Pologne. Il se situe à environ 3 kilomètres au nord de Kamieniec (siège de la gmina), à 8 kilomètres au sud-est de Grodzisk Wielkopolski (siège de la gmina et du powiat) et à 38 kilomètres au sud-ouest de Poznań (capitale régionale). Trouve plus

CYL: CYL est un code qui peut faire référence à : Coyoles Airport (en), au Honduras, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

Cyla Wiesenthal: Cyla Wiesenthal, née Cyla Muller en 1908 sur le territoire de l'actuelle Pologne et morte le 10 novembre 2003 à Vienne, est une personnalité impliquée dans la chasse d'anciens nazis auprès de son mari Simon Wiesenthal. Elle est inhumée dans le vieux cimetière de Herzliya à proximité immédiate de son mari. Trouve plus

Cylance Pro Cycling: Trouve plus

Cylarabès: Dans la mythologie grecque, Cylarabès (en grec ancien Κυλαράβης / Kularábès) est roi d'Argos. Il réunifie le royaume d'Argos en récupérant le territoire de son père Sthénélos (dont il hérite après la mort de ce dernier), celui d'Amphiloque (après son départ d'Argos) et celui de Cyanippe (mort sans enfants). Il fait construire près d'Argos un stade qui prend son nom, et dans lequel sera placé son tombeau. Trouve plus

Cylas: Cylas est un genre d'insectes coléoptères de la famille des Brentidae, originaire des régions tropicales et subtropicales, qui comprend une vingtaine d'espèces. Ce genre comprend plusieurs espèces, comme Cylas brunneus, Cylas femoralis, Cylas formicarius et Cylas puncticollis, de charançons qui attaquent les tubercules de patates douces aussi bien en culture que dans la période de stockage après la récolte. Trouve plus

Cylas brunneus: Cylas brunneus, l'un des charançons de la patate douce, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Brentidae, originaire des régions tropicales et subtropicales d'Afrique occidentale et centrale. Ce charançon est l'un des principaux insectes ravageurs de la patate douce (Ipomoea batatas)) en Afrique, mais attaque également d'autre espèces du genre Ipomoea, comme Ipomoea eriocarpa et Ipomoea aquatica. Les dégâts sont causés par les larves qui creusent des galeries dans les tubercules, aussi bien dans les champs qu'en phase de stockage post-récolte. Cette espèce cohabite toujours dans les champs de patate douce avec une espèce voisine, Cylas puncticollis, le charançon africain de la patate douce. Les pertes peuvent atteindre 100 %, en particulier lors des saisons sèches prolongées. La chair des tubercules infestés devient amère et impropre à la consommation. Trouve plus

Cylas formicarius: Cylas formicarius, le charançon fausse-fourmi, l'un des charançons de la patate douce, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Brentidae, originaire des régions tropicales et tempérées chaudes. Ce charançon qui attaque exclusivement les plantes de la famille des Convolvulaceae , est le principal insecte ravageur affectant la patate douce (Ipomoea batatas). Les dégâts sont causés par les larves qui creusent des galeries dans les tubercules, aussi bien dans les champs qu'en phase de stockage post-récolte. Les pertes peuvent atteindre 80 à 90 %. Certaines espèces sauvages d'Ipomoea, notamment Ipomoea pes-caprae, peuvent servir de réservoir facilitant l'infestation des cultures. Trouve plus

Cylas puncticollis: Cylas puncticollis, le Charançon africain de la patate douce, l'un des charançons de la patate douce, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Brentidae, originaire des régions tropicales et subtropicales d'Afrique. Ce charançon, qui attaque principalement les plantes de la famille des Convolvulaceae mais aussi d'autres familles végétales, notamment les Malvaceae, est l'un des principaux insectes ravageurs affectant la Patate douce (Ipomoea batatas) en Afrique. Les dégâts sont causés par les larves qui creusent des galeries dans les tubercules, aussi bien dans les champs qu'en phase de stockage post-récolte. Les pertes peuvent atteindre 100 %, en particulier lors ds saisons sèches prolongées. La chair des tubercules infestés devient amère et impropre à la consommation. Trouve plus

CYLC: Trouve plus

Cylch y Garn: Cylch y Garn est une localité du pays de Galles située sur l'île d'Anglesey. Trouve plus

Cyle Larin: Cyle Larin est un joueur international canadien de soccer né le 17 avril 1995 à Brampton en Ontario. Il joue au poste d'attaquant au Beşiktaş JK. Trouve plus

Cylia: Cylia, est une chanteuse française d'origine ivoirienne, née le 12 mars 1987 à Cannes. Trouve plus

Cylia Malki: Cylia Malki est une actrice française née le 19 février 1975 à Meudon. Trouve plus

Cylia Vabre: Cylia Vabre est une nageuse française née le 1er mars 1984 à Montélimar. Elle est membre de l'équipe de France aux Jeux olympiques d'été de 2008. Elle a été championne de France de natation sur 400 mètres quatre nages en 2005. Trouve plus

Cylichnidae: Les Cylichnidae sont une famille de mollusques gastéropodes, de l'ordre des Cephalaspidea. Trouve plus

Cylicodiscus: Trouve plus

Cylicodiscus gabunensis: Cylicodiscus gabunensis est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Fabaceae, sous-famille des Mimosoideae, originaire d'Afrique équatoriale. C'est l'unique espèce acceptée du genre Cylicodiscus (genre monotypique). Ce sont des arbres à feuilles persistantes ou caduques selon les conditions climatiques, qui peuvent atteindre 60 m de haut. La couronne hémisphérique peut devenir très large. Le tronc cylindrique et droit peut avoir un diamètre de 200 cm ou plus et peut ne pas avoir de branches jusqu'à 30 m ; il est gonflé à la base et parfois légèrement strié. L'arbre possède des épines marrons quand c'est un jeune plant. On le trouve dans la zone forestière à partir de la Côte d'Ivoire jusqu'au Gabon et au Congo. Trouve plus

Cylicomorpha: Cylicomorpha est un genre de plantes de la famille des Caricaceae. Trouve plus

Cylicomorpha solmsii: C. solmsii est un arbre du genre des Cylicomorpha et de la famille des Caricacées. Son synonyme est Jacaratia solmsii Urb. L'espèce est un arbre avec des feuilles palmées. La zone de distribution observée jusqu'à présent est la région du Sud-Ouest du Cameroun. C. solmsii se trouve dans les forêts semi-sempervirentes situées à une altitude de 400 à 1 450 m. Selon l'UICN la plante est catégorisée comme quasi menacée, à cause de son habitat qui est menacé par la déforestation due à l'agriculture et l'exploitation du bois. Trouve plus

Cyligramma fluctuosa: Cyligramma fluctuosa est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Erebidae. On la trouve dans presque toute l'Afrique, de l'Égypte et du Sénégal à l'Afrique du Sud, y compris les îles de l'Océan Indien. L'imago a une envergure d'environ 8 à 9 cm. Trouve plus

Cylinder: Cylinder peut désigner : Trouve plus

Cylinder (Iowa): Cylinder est une petite localité du comté de Palo Alto, situé dans l'État d'Iowa, aux États-Unis. La population était de 110 habitants lors du recensement de 2000. Portail de l'Iowa Trouve plus

Cylinder coeruleus: Trouve plus

Cylinder/Head/Sector: Trouve plus

Cylindera: Cylindera est un genre d'insectes coléoptères de la famille des Carabidae et de la sous-famille des Cicindelinae. Ce sont des prédateurs agressifs et rapides. Trouve plus

Cylindera germanica: Cylindera germanica, la cicindèle germanique, est une espèce d'insectes coléoptères de la famille des Carabidae et de la sous-famille des Cicindelinae. Trouve plus

Cylindracanthus: Cylindracanthus est un genre éteint de poissons à nageoires rayonnées. Ces différentes espèces vivaient du Crétacé à l'Éocène. Trouve plus

Cylindrachetidae: Les Cylindrachetidae sont une famille d'insectes orthoptères. Ces caelifères vivent dans le sol. Trouve plus

Cylindraspis: Cylindraspis est un genre éteint de tortues de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindraspis borbonica: Trouve plus

Cylindraspis indica: Cylindraspis indica est une espèce éteinte de tortues de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindraspis inepta: Cylindraspis inepta est une espèce éteinte de tortues de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindraspis peltastes: Cylindraspis peltastes est une espèce éteinte de tortues de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindraspis triserrata: Cylindraspis triserrata est une espèce éteinte de tortues de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindraspis vosmaeri: Cylindraspis vosmaeri est une espèce éteinte de tortue terrestre géante de la famille des Testudinidae. Trouve plus

Cylindrax: Trouve plus

Cylindre: Un cylindre est une surface réglée dont les génératrices sont parallèles, c'est-à-dire une surface dans l'espace constituée de droites parallèles. On parle aussi de surface cylindrique. C'est un exemple de surface développable. On peut considérer un cylindre comme un cône dont le sommet est « rejeté à l'infini ». Par extension, on appelle encore cylindre le solide délimité par une surface cylindrique et par deux plans strictement parallèles. Si ces plans sont perpendiculaires aux génératrices, on dit que le cylindre est droit. La distance séparant les deux plans parallèles s'appelle la hauteur du cylindre et les deux surfaces planes bordant le cylindre s'appellent ses bases. Les prismes (dont les parallélépipèdes) sont des cas particuliers de cylindres. Mais (sauf mention spéciale) on réserve généralement l'appellation de cylindre aux cylindres circulaires droits. Trouve plus

Cylindre (homonymie): Le mot cylindre, du grec kulindros, désigne initialement une figure de géométrie dans l'espace représentant un rouleau plein ou creux. L'emploi s'est élargi en mathématiques tandis que le terme multipliait les acceptions pour divers objets de cette forme. Trouve plus

Cylindre (moteur): Le cylindre est un élément central du moteur à combustion et explosion, d'une machine à vapeur ou de certains compresseurs, dans lequel se déplace le piston. Pour les moteurs/compresseurs multi-cylindres, les cylindres peuvent être regroupés de plusieurs manières (en ligne, en V, en W, etc.) dans le(s) bloc-moteur(s). Trouve plus

Cylindre (solide): Une droite (d) de direction constante se déplaçant le long d'une courbe fermée (c), décrit une surface appelée surface cylindrique de courbe directrice (c) et de génératrice (d). Un cylindre est le solide délimité par cette surface et par deux plans parallèles. Chaque section du cylindre par les deux plans est appelée une base. Lorsque le plan est perpendiculaire à la droite génératrice (d), le cylindre est appelé cylindre droit. Lorsque la section est circulaire, le cylindre est dit circulaire. Un cylindre droit et circulaire est appelé un cylindre de révolution. C'est le cylindre le plus généralement connu (boîte de conserve, rouleau de papier). Lorsque la courbe fermée est un polygone, on obtient un prisme. Trouve plus

Cylindre (topologie): En topologie, un cylindre est le produit d'un espace topologique par le segment réel [0 ; 1], généralisant ainsi la notion géométrique de cylindre. La double inclusion de l'espace de base aux extrémités du cylindre est une cofibration et permet définir la notion d'homotopie. Si l'espace de base est une variété fermée, son cylindre constitue un cobordisme. Par certains écrasements des extrémités du cylindre, il est possible de définir le cône, la suspension et le joint pour des espaces quelconques, mais aussi le cylindre d'application (mapping cylinder) pour une application continue. Portail des mathématiques Trouve plus

Cylindre cannelé de Leibniz: Un cylindre cannelé de Leibniz est un cylindre dont les dents sont de longueurs inégales et qui fut utilisé pendant trois siècles dans les organes de calcul d'une classe de machine à calculer. Il fut inventé par l'allemand Gottfried Wilhelm Leibniz en 1671. Leibniz construisit la première machine à calculer qui utilisait ce cylindre en 1694, mais c'est Thomas de Colmar qui le rendit célèbre quand il l'incorpora dans son arithmomètre qui fut la première machine à calculer commercialisée. Il fut aussi utilisé dans la Curta, une machine à calculer portable construite de 1948 à 1972. Trouve plus

Cylindre central: Le cylindre central ou stèle est la partie au centre de la tige (en vert) qui contient les vaisseaux conducteurs de xylème (les vaisseaux), en magenta ci-dessous, et de phloème (les tubes criblés), en bleu ciel. L'évolution des stèles selon leur structure peut se définir comme suit : Protostèle : stèle apparue en première au cours de l'évolution, elle constituée d'un massif central de xylème entouré d'un anneau de phloème. Haplostèle : stèle formée d'un noyau cylindrique de xylème entouré d'un anneau de phloème et généralement d'un endoderme (comme la stèle des plantes fossiles du Dévonien nommées Rhynia) Actinostèle : stèle apparue un peu plus tard, dans laquelle le xylème dessine une forme étoilée, avec parfois des pointes qui fragmentent l'anneau de phloème. Elle est présente chez certaines mousses comme Lycopodium. Plectostèle : ici le xylème forme plusieurs ilôts toujours inclus dans le phloème. Siphonostèle : différente des trois précédentes par la présence d'une moelle au centre de l'anneau, cette stèle peut comporter deux anneau de phloème, à l'intérieur et à l'extérieur du xylème. Solénostèle : quand apparaissent dans la tige des fenêtres foliaires, le cylindre s'ouvre et des parties conductrices s'isolent pour conduire dans les feuilles. Elle est présente chez certaines fougères. Dictyostèle : les fenêtres foliaires sont si nombreuses qu'il est quasiment impossible de repérer la structure cylindrique initiale. Elle n'est présente aujourd'hui que chez des fougères. Eustèle : Stèle constituée de faisceaux, association de xylèmes et de phloèmes. Ce type de stèle est présent chez les spermaphytes, qui constituent la majorité des plantes actuelles. Portail de la botanique Trouve plus

Cylindre circulaire droit: Trouve plus

Cylindre cortical: Le cylindre cortical, ou cortex, est un tissu cylindrique creux situé au centre d'une tige ou d'une racine végétale. Formé à partir du méristème fondamental, il est constitué par les trois types de tissus fondamentaux : sclérenchyme, parenchyme et collenchyme. Portail de la botanique Trouve plus

Cylindre cubique: En géométrie, un cylindre cubique ou cubindre est une forme géométrique généralisant le cylindre en dimension 4. Cet objet peut être construit en déplaçant le cylindre (déjà centré sur les axes x y et z) d'une unité le long de l'axe w : le cylindre cubique est alors l'ensemble de toutes ses positions durant ce déplacement. On remarque l'apparition de deux nouveaux cylindres verticaux (le bleu et le jaune sur la figure ci-à-droite). Bien qu'apparaissant différemment par rapport aux deux premiers, ils sont bien des mêmes dimensions, c'est-à-dire, réguliers et de longueurs unitaires. Mais le cubindre ne se ramène pas seulement à 4 cylindres mis bout à bouts, en effet, il contient également un tore à section carrée délimités par ceux-ci. Sur la figure ci-à-gauche les cylindres peuvent paraître non réguliers et le tore carré peut paraître un peu aplati, mais en réalité ils sont bel et bien droits et réguliers, ces déformations proviennent de la difficulté à représenter une figure à 4 dimensions dans un espace à deux dimensions. Sa caractéristique d'Euler-Poincaré vaut 0, comme celle d'une hypersphère de dimension 4. Trouve plus

Cylindre d'application: En mathématiques, le cylindre (mapping cylinder) d'une application continue entre deux espaces topologiques est un espace homotopiquement équivalent à l'espace but et dans lequel l'espace source s'inclut par une cofibration. Si l'espace source est aussi l'espace but, le tore de l'application (mapping torus) est le quotient du cylindre par la relation entre ses extrémités. Le double cylindre d'applications de deux applications continues f0 : X → Y0 et f1 : X → Y1 est le quotient de la réunion disjointe X×[0, 1]⊔Y0⊔Y1 par la relation d'équivalence : (x, i) ∼ fi(x). Le cylindre d'une application f : X → Y en est un cas particulier : c'est le double cylindre de l'application identité de X et de l'application f. Trouve plus

Cylindre de cyrus: Trouve plus

Cylindre de jefferson: Trouve plus

Cylindre de Leibniz: Trouve plus

Cylindre de minoterie: Des cylindres de minoterie sont des cylindres métalliques entre lesquels passe le grain lors de sa mouture dans les meuneries industrielles. Ces cylindres remplacent les meule à grains qui étaient utilisées auparavant. Trouve plus

Cylindre de Nabonide: Le cylindre de Nabonide retrouvé à Sippar est un long texte où le roi Nabonide de Babylone (556-539 av. J.-C.) décrit les réparations qu'il a effectuées en vue de restaurer trois temples : le sanctuaire du dieu de la lune Sîn à Harran, le sanctuaire de la déesse guerrière Anunitu à Sippar le temple de Šamaš également à Sippar.Une copie fut mise au jour dans le palais royal de Babylone, aujourd'hui conservée à Berlin tandis qu'une autre copie est possession du British Museum de Londres. Ce texte est écrit après le retour de Nabonide d'Arabie lors de la treizième année de son règne, mais antérieurement à la guerre contre le roi perse Cyrus II, mentionné comme l'instrument des dieux. Le cylindre de Nabonide comporte de nombreux thèmes retrouvés dans des textes antérieurs ou ultérieurs, à l'instar du cylindre de Cyrus, mieux connu, à savoir une longue titulature, le récit d'un dieu en colère qui a abandonné son sanctuaire, qui se réconcilie avec son peuple et qui ordonne au roi de restaurer le temple et celui d'un roi qui dans un élan de piété intensifie les offrandes quotidiennes. Le texte comporte également des prières. ' Trouve plus

Cylindre de révolution: Le cylindre circulaire droit ou cylindre de révolution est une surface engendrée par la révolution, autour d'un axe fixe, d'une droite parallèle à ce dernier. On notera r le rayon et h la hauteur d'un tronc de cylindre. Trouve plus

Cylindre d'O'Neill: Trouve plus

Cylindre du Marboré: Le cylindre du Marboré ou pic du Cylindre (3 325 m) (souvent abrégé en « le Cylindre ») est un sommet des Pyrénées espagnoles. Trouve plus

Cylindre elliptique: En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, un cylindre elliptique est une quadrique dégénérée : le rang de la forme quadratique associée à un cylindre elliptique est 2. L'équation réduite du cylindre elliptique est de la forme X 2 a 2 + Y 2 b 2 = 1 {\displaystyle \displaystyle {{\frac {X^{2}}{a^{2}}}+{\frac {Y^{2}}{b^{2}}}=1}} où a et b sont les demi-grand axes de l'ellipse obtenue en intersectant le cylindre elliptique avec un plan d'équation Z = constante. Remarque : si a = b, on retrouve l'équation du cylindre de révolution, dont la section par un plan d'équation Z = constante est un cercle de rayon a. Portail de la géométrie Trouve plus

Cylindre gradué: Trouve plus

Cylindre hollandais: Le cylindre hollandais, ou pile hollandaise, est une machine qui fut utilisée en papeterie. Mise au point aux Pays-Bas en 1673 par les Hollandais, elle réduit considérablement les opérations de défibration réalisées avec la pile à maillets. Dans une cuve remplie d'eau, le déchiquetage du chiffon se réalise grâce à la rotation d'un cylindre hérissé de lames coupantes et d'une planche garnie de clous. Ce système de pile défileuse permet de traiter le chiffon en quelques heures sans mûrissement préalable. Portail des Pays-Bas Trouve plus

Cylindre hyperbolique: En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, un cylindre hyperbolique est une quadrique dégénérée : le rang de la forme quadratique associée à un cylindre hyperbolique est 2. L'équation réduite du cylindre hyperbolique est de la forme X 2 a 2 − Y 2 b 2 = 1 {\displaystyle \displaystyle {{\frac {X^{2}}{a^{2}}}-{\frac {Y^{2}}{b^{2}}}=1}} où a et b sont les paramètres habituels de l'hyperbole obtenue en intersectant le cylindre hyperbolique avec un plan d'équation Z = constante. Remarque : si a = b, on obtient, par intersection avec un plan d'équation Z = constante, une hyperbole équilatère. Trouve plus

Cylindre jauge: Trouve plus

Cylindre jaugé: Trouve plus

Cylindre O'Neill: Trouve plus

Cylindre O'Neill: Un cylindre O'Neill est un projet d'habitat spatial théorique proposé par le physicien américain Gerard K. O'Neill dans son livre Les Villes de l'espace, permettant l'accomplissement de projets d'exploration spatiale de très longue durée. Trouve plus

Cylindre parabolique: En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, un cylindre parabolique est une quadrique dégénérée : le rang de la forme quadratique associée à un cylindre parabolique est 1. L'équation réduite du cylindre parabolique est de la forme X 2 = 2 p Y {\displaystyle X^{2}=2pY} où p est le paramètre de la parabole obtenue en intersectant le cylindre parabolique avec un plan d'équation Z = constante. Portail de la géométrie Trouve plus

Cylindre phonographique: Le cylindre phonographique est l'ancêtre du disque. Lorsque, en décembre 1877, Thomas Edison invente le phonographe, il enregistre les sons sur un cylindre recouvert d'une feuille d'étain. Le 30 avril 1877, l'inventeur français Charles Cros avait déposé un mémoire qui préconisait cette méthode entre autres possibilités. Trouve plus

Cylindre sphérique: En géométrie, un cylindre sphérique ou sphérindre est une forme géométrique généralisant le cylindre dans un espace à quatre dimensions. On peut l'obtenir en déplaçant une sphère (déjà centrée sur les axes x y et z) d'une unité le long de l'axe w : le cylindre sphérique est alors l'ensemble des positions prises par la sphère durant ce déplacement. De la même façon qu'un cylindre de dimension 3 est fait de deux disques aux extrémités et d'un rectangle "tordu" délimité par leurs deux périmètres circulaires, le cylindre sphérique de dimension 4 est composé de deux sphères aux extrémités, et d'un cylindre de dimension 3 "tordu" délimité par leurs surfaces sphériques. Si on intersecte le sphérindre avec un espace parallèle à l'espace xyz, on obtient une sphère ; si on intersecte le sphérindre avec un espace comprenant l'axe w, on obtient un cylindre droit unitaire ; sinon, lorsque l'espace de section est oblique, on obtient une ellipsoïde. Sa caractéristique d'Euler-Poincaré vaut 0, comme celle d'une hypersphère de dimension 4. Trouve plus

Cylindre/Tête/Secteur: L'adressage en CHS (abréviation de Cylinder/Head/Sector en anglais soit « Cylindre/Tête/Secteur » en français ; l'abréviation CTS est rarement employée) est un moyen historique d'adresser les secteurs de données stockés sur une disquette ou un disque dur, ce moyen n'est par contre jamais employé avec les CD-ROM. Cette adresse permet de désigner d'une façon unique un secteur de données d'un disque dur. Il s'agit de la plus petite unité de données transférée par ce dernier en lecture ou en écriture. La taille de ce secteur est le plus souvent de 512 octets. Cependant les disques modernes utilisent le standard Advanced Format (en) avec une taille de secteur de 4096 octets. D'autres supports comme les disques optiques ou opto-magnétiques en émulation de disque dur emploient d'autres valeurs comme 1024 octets ou 2048 octets. Trouve plus

Cylindree: Trouve plus

Cylindrée: La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide. La cylindrée est homogène à un volume. Ainsi la cylindrée est plus couramment exprimée en litres pour les voitures et en cm3 pour les motos. Dans le cas particulier d'un moteur à combustion interne, la cylindrée est le produit du volume balayé par un piston entre le point mort haut (PMH) et le point mort bas (PMB) et du nombre de pistons que comporte le moteur. Trouve plus

Cylindrées: Trouve plus

Cylindres: Trouve plus

Cylindres de Gudea: Les cylindres de Gudea sont une paire de cylindres en terre cuite qui datent de 2125 av. J-C environ, sur lesquels des inscriptions cunéiformes relatent le mythe sumérien de la construction du temple de Ningirsu Les cylindres furent construits par Gudea, roi de Lagash, et retrouvés en 1877 lors de fouilles archéologiques à Tello (anciennement Girsu), en Irak. Ils sont maintenant exposés au Musée du Louvre à Paris, en France. Ce sont les plus gros cylindres aux écritures cunéiformes jamais découverts qui présentent les plus longs textes connus de la langue sumérienne. Trouve plus

Cylindric: Trouve plus

Cylindrique: Trouve plus

Cylindrocarpon: Cylindrocarpon est un genre de champignons ascomycètes de la famille des Nectriaceae. De nombreuses espèces de ce genre sont des agents pathogènes des plantes. Trouve plus

Cylindrocladium buxicola: Cylindrocladium buxicola est une espèce de champignons ascomycètes de la famille des Nectriaceae d'origine inconnue. C'est la forme asexuée (anamorphe) d'un champignon phytopathogène qui parasite quelques espèces de buis (genre Buxus), notamment Buxus sempervirens, provoquant chez les variétés sensibles la maladie dite du « dépérissement du buis » (symptômes de dépérissement des feuilles et des rameaux). Il a été observé pour la première fois en 1994 au Royaume-Uni. Trouve plus

Cylindrocline commersonii: Cylindrocline commersonii est une espèce de plante à fleurs de la famille des Asteraceae. Elle est endémique de l'île Maurice et est en danger critique d'extinction. Son habitat naturel se situe dans les forêts sèches tropicales. Trouve plus

Cylindrocline lorencei: Cylindrocline lorencei est une espèce d'arbre endémique de l'île Maurice appartenant à la famille des Astéracées qui a été décrite en 1987 par A.J. Scott . Un seul spécimen a été observé dans la nature en 1973. En 1990, l'espèce a été considérée comme éteinte à l'état sauvage, la semence disponible ne réussissant pas à germer. Le Conservatoire botanique national de Brest s'est lancé avec succès dans la culture in vitro d'une partie viable de l'embryon de la graine et a pu sauver cette plante de l'extinction. Grâce à la multiplication végétative au Conservatoire botanique national de Brest et aux Jardins botaniques royaux de Kew, une petite population de Cylindrocline lorencei est cultivée et des efforts sont en cours pour les rétablir dans leur habitat naturel . Trouve plus

Cylindrodontidae: Les Cylindrodontidae forment une famille de rongeurs fossiles. Trouve plus

Cylindroiulus brotii: Cylindroiulus brotii, communément appelé Iule à tête rousse, est une espèce de mille-pattes (Diplopodes) de montagne. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...