Rechercher dans ce blog

jeudi 25 mars 2021

Cyclomètre, Cyclomoteur, Cyclomoteurs, Cyclomotoriste, Cyclone,

Cyclomètre: Un cyclomètre est un dispositif cryptologique conçu « probablement en 1934 ou 1935 » par le cryptologue polonais Marian Rejewski du Biuro Szyfrów pour faciliter le déchiffrement des codes allemands de la machine Enigma. Trouve plus

Cyclomoteur: Un cyclomoteur est une catégorie règlementaire de véhicules à deux ou trois roues motorisés de petite cylindrée. La plupart des pays ont une législation similaire et une appellation spécifique. Trouve plus

Cyclomoteurs: Trouve plus

Cyclomotoriste: Trouve plus

Cyclone: Un cyclone (du grec kyklos, cercle) est un terme météorologique qui désigne une grande zone où l'air atmosphérique est en rotation autour d'un centre de basse pression local, donnant le plus souvent des nuages et des précipitations. Il s'agit également de « dépression » et de « système cyclonique ». Par extension, la circulation cyclonique est la direction que prendra le flux d'air autour d'une dépression ou d'un creux barométrique, soit anti-horaire dans l'hémisphère nord et horaire dans celui du sud,. Même si toute dépression peut être appelée un cyclone, ce terme est le plus souvent réservé à certains types particuliers de systèmes qui se forment au-dessus des eaux chaudes des mers tropicales, les cyclones tropicaux. On applique également le suffixe cyclone à certains phénomènes de très petites échelles où une rotation se produit. Trouve plus

Cyclone: Un cyclone (du grec kyklos, cercle) est un terme météorologique qui désigne une grande zone où l'air atmosphérique est en rotation autour d'un centre de basse pression local, donnant le plus souvent des nuages et des précipitations. Il s'agit également de « dépression » et de « système cyclonique ». Par extension, la circulation cyclonique est la direction que prendra le flux d'air autour d'une dépression ou d'un creux barométrique, soit anti-horaire dans l'hémisphère nord et horaire dans celui du sud,. Même si toute dépression peut être appelée un cyclone, ce terme est le plus souvent réservé à certains types particuliers de systèmes qui se forment au-dessus des eaux chaudes des mers tropicales, les cyclones tropicaux. On applique également le suffixe cyclone à certains phénomènes de très petites échelles où une rotation se produit. Trouve plus

Catarina: Le prénom Catarina correspond au prénom français Catherine en : portugais occitan galicien Trouve plus

: undefined Trouve plus

Cyclone (album de Tangerine Dream): Cyclone est un album du groupe Tangerine Dream sorti en 1978. Il est le premier album de Tangerine Dream sans Peter Baumann depuis Alpha Centauri en 1971. Baumann a quitté le groupe et est remplacé par Steve Joliffe et Klaus Krieger. À part ce changement de line up, il présente également un style différent : pour la première fois, des titres sont chantés (Bent Cold Sidewalk et Rising Runner Missed by Endless Sender), par Steve Joliffe, et la musique jouée est plus proche du rock progressif que de la Berlin School de leur albums phares. Comme pour d'autres albums de Tangerine Dream, la couverture du disque a été peinte par Edgar Froese. Trouve plus

Cyclone (comics): Trouve plus

Cyclone (Coney Island): Cyclone est un parcours de montagnes russes en bois qui se situe sur Coney Island à New York. Construites en 1927, ces montagnes russes sont aujourd'hui classées au Registre national des lieux historiques en tant que National Historic Landmark. Elles sont gérées par le parc d'attractions Astroland qui se trouve de l'autre côté de la rue. Trouve plus

Cyclone (film, 1999): Cyclone, également nommé Twister II : Extrême tornado (Storm) est un film américain coécrit et réalisé par Harris Done, sorti en 1999. Trouve plus

Cyclone (guitare): Trouve plus

Cyclone (homonymie): Trouve plus

Cyclone (Marvel Comics): Cyclone est le nom de plusieurs super-vilains appartenant à l'univers de Marvel Comics. Trouve plus

Cyclone (séparation): Un cyclone est une unité technologique imposant une rotation rapide à un gaz afin d'en séparer les fines particules solides qui y sont mélangées. Ce procédé ne peut s'appliquer aux petites particules (poussières d'un diamètre de l'ordre d'un centième de millimètre) qui ont tendance à suivre la même trajectoire que le flux gazeux, leur vitesse de chute étant inférieure à 0,3 m/s. Les particules plus grosses sont plus aisément séparées à l'aide de simples décanteurs. Son faible coût de capitalisation et d'entretien, sa relative simplicité de construction, son utilisation en continu sans accumulation de particules, sa faible consommation en énergie, la possibilité de s'adapter aux conditions de température et de pression du procédé, ainsi que son efficacité jusqu'à des concentrations très importantes en particules en font un équipement de prédilection pour la collecte de particules. Cependant, ils sont insuffisants face aux règlements environnementaux toujours plus stricts. Son efficacité de séparation décroît rapidement avec la réduction du diamètre de particules. Les cyclones sont donc utilisés de plus en plus comme pré-dépoussiéreurs. Ils conviennent rarement seuls pour résoudre les problèmes actuels de dépoussiérage car ils sont inopérants sur la tranche la plus fine des poussières, et même peu efficaces pour des particules en dessous de 10 microns. Il existe également des variantes de cyclones, conçues pour la séparation d'un mélange de particules solides dans un flux liquide, appelés hydrocyclones ou hydroclones. Une application directe serait le traitement des eaux usées. Trouve plus

Cyclone (Six Flags New England): Cyclone est un ancien parcours de montagnes russes en bois du parc Six Flags New England, situé à Agawam dans le Massachusetts, aux États-Unis. Trouve plus

Cyclone (Tangerine Dream album): Trouve plus

Cyclone (Tangerine Dream): Trouve plus

Cyclone (téléfilm): Trouve plus

Cyclone à la Jamaique: Trouve plus

Cyclone à la Jamaïque: Cyclone à la Jamaïque (A High Wind in Jamaica) est un film réalisé par Alexander Mackendrick en 1965 d'après le roman éponyme de Richard Hugues. Trouve plus

Cyclone à l'ONU: Cyclone à l'ONU est un roman d'espionnage de la série SAS, portant le no 19 de la série, écrit par Gérard de Villiers, publié en 1970 chez Plon / Presses de la Cité. Comme tous les SAS parus au cours des années 1970, le roman a été édité lors de sa publication en France à 100 000 exemplaires. Le titre joue sur le mot « cyclone », au sens de « vent violent qui emporte tout », et sur « Zyklon », gaz mortel utilisé par les Nazis durant la Seconde Guerre mondiale. L'action se déroule courant 1970, au siège de l'ONU à New York (États-Unis). Trouve plus

Cyclone Amphan: La super tempête cyclonique Amphan est un cyclone tropical qui toucha la cote Est de l'Inde ainsi que le Bangladesh en 2020, en pleine épidémie de COVID-19. Premier cyclone tropical de la saison cyclonique 2020 dans l'océan Indien nord, il s'est développé à partir de basse pression persistant à quelques centaines de kilomètres à l'est de Colombo, au Sri Lanka, le 13 mai 2020. En remontant vers le nord-est, le système est devenu une dépression tropicale le 15 mai et une tempête cyclonique extrêmement sévère le 17. Le lendemain, vers midi UTC, Amphan a atteint son intensité maximale avec des vents soutenus de 3 minutes à 240 km/h et 260 km/h sur une minute. Le 20 mai, entre 10 h et 11 h UTC, le cyclone a touché la côte du Bengale-Occidental avec des vents soutenus estimés de 155 km/h. Amphan s'est ensuite rapidement affaibli une fois à l'intérieur des terres et s'est dissipé peu de temps après. C'est le cyclone le plus puissant à toucher le golfe du Bengale depuis 2007 et la première super tempête cyclonique à se former dans le golfe depuis le cyclone d'Orissa en 1999. Ce fut également le 3e super cyclone qui ait frappé le Bengale-Occidental depuis 1582, après 1737 et 1833, en plus d'être le plus fort. En plus de l'Inde, Amphan a touché le Bangladesh et le Sri-Lanka. Il causa également une submersion marine avec des vagues jusqu'à 3 mètres de hauteur, plusieurs villages au sud de Calcutta sont détruits, tuant au moins 128 personnes. Les dégâts sont évalués à plus de 13 milliards $US, soit le plus coûteux jamais enregistré dans le nord de l'océan Indien, dépassant le record détenu par le cyclone Nargis en 2008. Trouve plus

Cyclone Anais: Trouve plus

Cyclone arctique: Trouve plus

Cyclone Ava: Ava est le nom du cyclone tropical qui a touché les côtes est et nord-est de Madagascar dans l'Océan Indien, le 5 janvier 2018. Ava est né d'une onde tropicale devenue dépression tropicale le 27 décembre 2017 puis tempête tropicale et finalement le premier cyclone de la saison australe 2017-2018 de l'océan Indien. Le système atteignit son maximum à la catégorie catégorie 2 avec des vents soutenus de 150 km/h et des rafales jusqu'à 190 km/h. Le cyclone a touché la côte à proximité de Toamasina (Tamatave), après être resté pendant plusieurs heures près de l'île Sainte-Marie durant la nuit précédente,. Le bilan humain fait état de 51 morts, 22 disparus tandis que les dégâts matériels ont touché 160 000 personnes contraignant 54 000 d'entre elles à évacuer leur habitation. Selon la presse, « Au cours des dix dernières années, Madagascar, un des pays les plus pauvres au monde, a été frappé par quarante-cinq cyclones et tempêtes tropicales. En mars 2017, Enawo avait fait au moins 78 morts ». Trouve plus

Cyclone BD: Cyclone BD est un festival de bande dessinée organisé tous les deux ans à Saint-Denis de La Réunion. Fondé en 2001, à l'initiative du Cri du Margouillat, il a eu lieu annuellement jusqu'en 2003 avant de fonctionner en alternance avec le Festival du livre et de la bande dessinée. Trouve plus

Cyclone Bejisa: Le cyclone Bejisa est un cyclone tropical actif dans l'océan Indien, formé le 29 décembre 2013 des restes d'énergie du cyclone Amara. À la fin de décembre 2013, l'énergie restante d'Amara a commencé à s'installer dans la mer, au nord de Madagascar. La faible perturbation s'est développée en une dépression le 28 décembre 2013. La dépression a continué à se développer et s'est transformée en cyclone tropical intense nommé Bejisa le 29 décembre (quatrième de la saison cyclonique 2013-2014 dans le sud ouest de l'océan Indien). Il a atteint son pic d'intensité le 30 décembre 2013 puis a été affaibli le lendemain avant d'attendre une fois de plus son pic d'intensité le 1er janvier 2014. Il passe au plus près de la Réunion le 2 janvier 2014 (œil du cyclone à 50 kilomètres et mur de l'œil à 10 kilomètres) à l'ouest de l'île, poursuivant sa trajectoire vers le sud tout en s'affaiblissant . Bejisa a donné des pluies torrentielles et des vents violents. Il a fait 1 mort et 17 blessés le 2 janvier 2014 à La Réunion. Trouve plus

Cyclone Belna: Trouve plus

Cyclone Berguitta: Le cyclone Berguitta est un cyclone tropical né le 12 janvier 2018 et dissipé le 20 dans le sud-ouest de l'océan Indien. Il atteint brièvement la catégorie 3 le 15 janvier avant de passer sous catégorie 1 au sud-est des côtes de l'île Maurice et de La Réunion où il entraine de fortes pluies. Trouve plus

Cyclone Bingiza: Le cyclone Bingiza est un cyclone tropical en activité dans le Sud-Ouest de l'océan Indien en février 2011. Il dévasta la côte nord-est de Madagascar,. Trouve plus

Cyclone Bodil: Trouve plus

Cyclone Catarina: Le cyclone Catarina est le premier ouragan officiellement observé dans l'Atlantique sud, bien que des rapports historiques mentionnent d'autres tempêtes tropicales. Il a touché les côtes du Brésil le 28 mars 2004. Catarina toucha terre près de Torres, à la frontière entre l'État du Rio Grande do Sul et celui de Santa Catarina, causant des dommages estimés à 350 millions de $US et tuant trois personnes. Trouve plus

Cyclone Catégorie 7 : Tempête mondiale: Cyclone Catégorie 7 : Tempête mondiale ou Catégorie 7 : La fin du Monde au Québec (Category 7 : The End Of the World) est téléfilm américain réalisé par Dick Lowry. Cette production de 240 minutes, en deux parties, fut diffusée en 2005 sur la chaîne CBS. Trouve plus

Cyclone Cesar-Douglas: Trouve plus

Cyclone Cleopatra: Trouve plus

Cyclone d'Apia: Le cyclone d'Apia est un cyclone tropical qui frappa les îles Samoa et en particulier la baie d'Apia le 16 mars 1889 pendant la crise des Samoa. Alors que différentes puissances coloniales s'affrontaient au XIXe siècle en Océanie, c'est un phénomène naturel qui fut responsable du plus terrible désastre maritime du siècle, envoyant par le fond (ou à la côte) une quinzaine de navires, dont six bateaux militaires américains et allemands. La "bataille" aboutit à un match nul, puisque les deux principaux protagonistes essuyèrent la perte de toute leur flotte, à savoir trois bâtiments chacun. Trouve plus

Cyclone de 1948: Le cyclone de 1948 est un cyclone tropical qui en 1948 a frappé l'île de La Réunion, un département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Il fit de nombreux dégâts. À Hell-Bourg, par exemple, il déboulonna de son piédestal la statue en bronze de Carlo Sarrabezolles appelée L'Âme de la France, et celle-ci demeura ensuite face contre terre pendant vingt ans, jusqu'en 1968. Trouve plus

Cyclone de 1996 sur le lac huron: Trouve plus

Cyclone de Bhola: Le cyclone de Bhola fut le cyclone tropical le plus meurtrier de l'histoire écrite, en plus d'être parmi les catastrophes naturelles les plus importantes des temps modernes,. Il s'abattit sur le Bangladesh, alors Pakistan oriental, et l'État du Bengale-Occidental en Inde les 12 et 13 novembre 1970. Le 8 novembre, un cyclone tropical naît dans le golfe du Bengale et atteint les côtes du delta du Gange la nuit du 12 au 13 novembre avec la force d'un cyclone de catégorie 3. Les vents, dépassant les 200 kilomètres par heure, combinés à une onde de tempête exceptionnellement forte, de cinq à six mètres, touchent aux premières heures du matin la côte de cette région particulièrement peuplée (900 habitants par kilomètre carré) et en grande partie située presque au niveau de la mer. Plusieurs estimations atteignent la barre de 500 000 victimes,, même si le décompte officiel ne fait état que de plus de 150 000 morts et 100 000 personnes disparues (essentiellement par noyade). Les zones les plus touchées furent les îles du delta du Gange, au sud de Dhâkâ. L'île de Bhola paya un lourd tribut, avec plus de 100 000 victimes et les upazilas de Charfasson et Tazumuddin furent dévastées, perdant jusqu'à 46 % de leur population. La ville de Chittagong fut également touchée. Le gouvernement pakistanais fut sévèrement critiqué pour la mauvaise gestion de l'aide à la suite de la tempête par les élites locales et les médias internationaux. Le parti de la ligue Awami en tira beaucoup de capital politique et gagna les élections au Pakistan oriental ; ce qui aggrava les tensions avec le gouvernement central. Ceci mena finalement à la guerre de libération du Bangladesh et à la création du Bangladesh en 1971. Trouve plus

Cyclone Dean: Trouve plus

Cyclone Dennis: Trouve plus

Cyclone Destroy: Cyclone Destroy est le 10e album mettant en scène le personnage de Nelson, sorti en janvier 2011. Les dessins, le scénario et les couleurs sont de Bertschy. Trouve plus

Cyclone Dina: Le cyclone Dina est un cyclone tropical qui, en janvier 2002, a frappé les îles de l'archipel des Mascareignes, dans le sud-ouest de l'océan Indien. Cyclone de catégorie 4, il a fait de nombreux dégâts, notamment dans le Nord de l'île de la Réunion avec des rafales estimées à 280 km/h au Colorado (sur les hauteurs de Saint-Denis). Trouve plus

Cyclone d'Orissa: Le cyclone d'Orissa, officiellement le cyclone 04B de 1999, fut le cyclone tropical faisant le plus de morts en Inde depuis 1971. Il a atteint en mer la catégorie 5 de l'échelle de Saffir-Simpson avant de frapper la côte de l'État d'Orissa en Inde, le 29 octobre, avec la force de la catégorie 4 supérieure, juste une semaine après un autre cyclone de même intensité dans ce secteur. Il a causé la mort de plus de 10 000 personnes et des dommages évalués à plus de 4,5 milliards $US. Dans le bassin de l'Océan Indien nord, il devance à ce chapitre le cyclone Sidr de 2007 mais pas le cyclone Gorky de 1991, les deux frappant durement le Bangladesh. Il a cependant atteint la plus basse pression de tous les cyclones de ce bassin avec 912 hPa. Trouve plus

Cyclone Dumazile: Le cyclone Dumazile est une perturbation tropicale qui est passée entre Madagascar et La Réunion début mars 2018. Elle a provoqué de fortes pluies et une forte houle mais à La Réunion, le niveau d'alerte n'a pas dépassé la pré-alerte cyclonique. Trouve plus

Cyclone Dumile: Le cyclone Dumile est un système tropical appartenant à la saison cyclonique 2012-2013 dans l'océan Indien sud-ouest formé le 28 décembre 2012. Sur l'île de La Réunion, aucun mort n'est à déplorer, mais 14 blessés légers ont été dénombrés. Le cyclone se dissipe le 8 janvier 2013. Trouve plus

Cyclone Enawo: Le cyclone Enawo est le plus puissant cyclone tropical à toucher Madagascar depuis Gafilo en 2004. D'abord tempête tropicale modérée le 3 mars, Enawo dérive initialement et s'intensifie lentement. Il se renforce le 5 mars, devenant un cyclone tropical, puis davantage le 6 mars. Enawo aborde Madagascar par la région Sava le 7 mars, juste après avoir atteint son pic d'intensité, il prend une direction sud et disparaît le 13 mars. Trouve plus

Cyclone Erica: Le cyclone Erica fut un cyclone tropical qui frappa durement la Nouvelle-Calédonie les 13 et 14 mars 2003. Le passage d'Erica a été accompagné de pluies violentes, mais la rapidité avec laquelle il a balayé la Grande Terre a limité la durée de ces pluies torrentielles. Les données enregistrées font apparaître des forces de vent exceptionnelles et les records, établis lors de passages de différents cyclones, ont presque tous été dépassés. Erica est donc un cyclone exceptionnellement violent et ravageur pour la Nouvelle-Calédonie, tant par les vents enregistrés que par les zones affectées. Les dégâts ont été considérables sur l'ensemble des infrastructures, essentiellement sur la Grande Terre et l'Ile des Pins (réseaux électriques et de télécommunications, routes et bâtiments, agriculture, bâteaux, etc.). Plus de 5 milliards CFP de dégâts ont été déclarés. Trouve plus

Cyclone extratropical: Un cyclone extratropical, parfois nommé cyclone des latitudes moyennes, est un système météorologique de basse pression, d'échelle synoptique, qui se forme entre la ligne des tropiques et le cercle polaire. Il est associé à des fronts, soit des zones de gradients horizontaux de la température et du point de rosée, que l'on nomme aussi "zones baroclines". Les cyclones extratropicaux ont des caractéristiques différentes des cyclones tropicaux, alimentés par la convection atmosphérique, et des cyclones polaires plus au nord. Ils sont en fait les dépressions météorologiques qui passent quotidiennement sur la majorité du globe. Avec les anticyclones, ils régissent le temps sur la Terre, produisant nuages, pluie, vents et orages. Trouve plus

Cyclone extra-tropical: Trouve plus

Cyclone extratropical Xynthia: Trouve plus

Cyclone Fakir: Trouve plus

Cyclone Fani: Le cyclone extrêmement sévère Fani (bengali : ফণী,) est le deuxième cyclone tropical qui s'est formé dans la région de l'océan Indien nord pendant la saison 2019 et le premier à atteindre le seuil de cyclone sévère. Le 3 mai 2019, il atteint la ville de Purî, dans l'État indien de l'Odisha. Il est issu d'une dépression tropicale qui s'est formée à l'ouest de Sumatra, dans l'océan Indien le 26 avril. Suivie par le Joint Typhoon Warning Center (JTWC) sous l'identificateur 01B, elle a lentement dérivé vers l'ouest dans une zone propice au renforcement. Le système s'intensifia et deux jours plus tard deviendra le cyclone Fani. Le système se dirigea vers le nord, luttant contre un cisaillement des vents modéré en altitude qui entravait sa progression. Après être sorti de cette zone, Fani a commencé à s'intensifier rapidement et est devenu un cyclone extrêmement violent le 30 avril. L'intensité maximale fut atteinte le 2 mai, en tant que cyclone extrêmement sévère, l'équivalent d'un ouragan de catégorie 4 dans l'Échelle de Saffir-Simpson. Fani a continué à maintenir sa force jusqu'au moment de toucher la côte de l'Inde, sa structure convective s'est rapidement dégradée par la suite. Le 3 mai, Fani traversa Calcutta à l'intensité de simple cyclonique et le lendemain s'est affaibli en dépression tropicale. Le 4 mai 2019, après s'être affaiblit en dépression résiduelle, il atteint le Bangladesh. Avant l'arrivée sur les terres, les autorités indiennes et bangladaises avaient déplacé au moins un million de personnes vers les hauteurs et les abris paracycloniques le long de la trajectoire prévue de Fani, ce qui aurait réduit le nombre de morts qui en a résulté,. Au 16 mai 2019, 89 personnes auraient été tuées par Fani dans l'est de l'Inde et au Bangladesh. Trouve plus

Cyclone Felleng: Trouve plus

Cyclone Firinga: Firinga (mot signifiant « orgueilleux » ou « capricieux » en langue malagasy, malgache) est le nom d'un cyclone tropical, le 6e système tropical de la saison 1988-1989, qui toucha l'archipel des Mascareignes et plus particulièrement l'île Maurice et l'île de la Réunion le 29 janvier 1989. Il a été à l'origine de nombreux dégâts et de records de précipitations, deux ans après le passage d'un autre cyclone tropical, moins violent, Clotilda. Trouve plus

Cyclone Forrest: Le cyclone Forrest, également appelé tempête tropicale Forrest, est un puissant cyclone tropical qui a provoqué l'évacuation de 600 000 personnes au Bangladesh fin novembre 1992. Originaire d'une zone de perturbation tropicale près des îles Carolines le 9 novembre, Forrest a été classé comme dépression tropicale trois jours plus tard au-dessus de la mer de Chine méridionale. Se déplaçant généralement vers l'ouest, le système s'est progressivement organisé en tempête tropicale, passant au sud du Vietnam, avant de frapper la Thaïlande le long de la péninsule Malaise le 15 novembre. Une fois au-dessus du golfe du Bengale, Forrest a viré vers le nord le 17 novembre et s'est considérablement intensifiée. Elle a atteint son intensité maximale le 20 novembre en tant que cyclone équivalent à la catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson avec des vents soutenus de 230 km/h sur une minute. Des conditions environnementales hostiles ont ensuite rapidement affecté le cyclone qui a brusquement tourné vers l'est et le nord-est. Le 21 novembre, le système a touché terre dans le nord-ouest de la Birmanie en tant que système faiblissant avant de se dissiper tôt le lendemain. La majorité des décès associés à Forrest sont dus à un accident d'avion survenu le 14 novembre au Vietnam, qui a tué 30 des 31 occupants. En Thaïlande, le système a produit une importante onde de tempête, endommagé ou détruit 1 700 maisons et tué deux personnes. Les pertes agricoles dans les zones les plus touchées ont été estimées à 32 millions de dollars US (de 1992). Le 20 novembre, alors que Forrest atteignait son intensité maximale, la population redouta au Bangladesh une répétition du cyclone tropical catastrophique d'avril 1991. En conséquence, des plans d'évacuation massive ont été mis en place dans les zones côtières du pays pour reloger jusqu'à 2 millions de personnes. Mais la tempête a brusquement bifurquée vers l'est et l'évacuation réussie de 600 000 habitants a permis d'épargner d'innombrables vies. Seuls deux décès ont été enregistrés dans ce pays et les dégâts ont été globalement faibles, bien que la moitié des habitations de l'île de St. Martin aient été endommagées. Trouve plus

Cyclone Funso: Le cyclone tropical Funso est un puissant cyclone tropical ayant frappé le Mozambique et le Malawi en janvier 2012. Il est le huitième cyclone de la saison, la sixième tempête du nom et le second possédant la force d'un « cyclone tropical » durant la saison 2011-2012. Funso est le premier cyclone le plus intense depuis Bingiza de la saison 2010-2011. Trouve plus

Cyclone Gafilo: Le cyclone Gafilo est un puissant cyclone tropical qui a dévasté Madagascar en mars 2004. C'est le cyclone le plus intense jamais observé dans le bassin sud-ouest de l'océan Indien. Trouve plus

Cyclone Gamede: Trouve plus

Cyclone Gamède: Gamède est un cyclone tropical qui fut en activité dans le Sud-Ouest de l'océan Indien à la fin du mois de février 2007. Il fut le plus destructeur des quatre années précédentes pour les Mascareignes. Trouve plus

Cyclone Geralda: Le cyclone Geralda (également connu sous le nom de Cyclone tropical intense Geralda) est un cyclone tropical de catégorie 5 qui a causé d'immenses dégâts à Madagascar à la fin du mois de janvier 1994. Il compte parmi les plus forts à avoir frappé le pays. Le cyclone a débuté comme une zone de basse pression sur l'océan Indien le 25 janvier. Au cours des quelques jours suivants, la dépression s'est progressivement intensifiée, atteignant son intensité maximale avec des vents soutenus pendant dix minutes de 200 km/h le 31 janvier. Le cyclone Geralda a touché les terres près de Toamasina à Madagascar après s'être affaibli. Quelques heures après son arrivée dans les terres, le système s'était considérablement affaibli et, au 5 février, Geralda était devenu une dépression terrestre. Il est devenu extra-tropical trois jours plus tard. Geralda a été le deuxième cyclone de la saison à frapper l'Est de Madagascar, après Daisy en janvier. Les rafales de vent de Geralda ont atteint 350 km/h, étant les plus fortes au monde depuis plusieurs décennies. Ce cyclone fut également accompagné de fortes pluies qui ont causé des inondations, en particulier dans les vallées. Environ 80 % de la ville de Toamasina fut détruite, y compris la plupart des écoles, des maisons et des églises. Il a aussi fortement endommagé les routes et les lignes ferroviaires, ce qui a perturbé les efforts des secouristes. Dans la capitale Antananarivo, Geralda a causé la mort de 43 personnes après avoir inondé de nombreuses maisons. Au total, plus de 40 000 maisons furent détruites, laissant 356 000 personnes sinistrées. À l'échelle nationale, le cyclone a tué 231 personnes et causé plus de 10 millions de dollars (USD 1994) de dommages. Les travaux des secours après le passage de la tempête furent perturbés par le manque de coordination, et les militaires malgaches furent déployés pour aider les victimes de la tempête. Peu de réserves ont été prévues, ce qui a provoqué une forte hausse du prix des aliments. Plusieurs pays et départements des Nations-Unies ont donné des fonds ou des fournitures au pays. Trouve plus

Cyclone Giovanna: Le cyclone Giovanna est un cyclone tropical de catégorie 4 qui a affecté Madagascar. Giovanna a été la neuvième dépression tropicale, la septième tempête nommée et le troisième cyclone tropical de la saison cyclonique 2011-2012 du Sud-Ouest de l'océan Indien. Giovanna a causé la mort de 33 personnes le long de la côte malgache. C'est le premier cyclone tropical intense à frapper Madagascar depuis le cyclone Bingiza ayant sévi en février 2011. Trouve plus

Cyclone Gita: Le cyclone tropical sévère Gita est un cyclone tropical de force équivalente à la catégorie 4 de l'échelle de Saffir-Simpson de la saison cyclonique 2017-2018 dans l'océan Pacifique sud. C'est la deuxième tempête nommée et le premier cyclone majeur de cette saison. Gita est née le long d'un creux de mousson au début février 2018 et qui fut classé comme perturbation tropicale le 3 février près du Vanuatu. Le système serpenta pendant plusieurs jours dans la région sans peu de développement puis se dirigea vers l'est à partir de Fidji, s'organisant en un cyclone tropical de catégorie 1 le 9 février près de Samoa. Il effectua ensuite un tournant dans le sens des aiguilles d'une montre tout en s'intensifiant rapidement en cyclone tropical sévère, dans l'échelle australienne des cyclones, le 10 février près de Niue. Tout au long de son parcours dans le Pacifique Sud, le cyclone Gita a touché plusieurs nations et territoires insulaires. Les Tonga ont été les plus durement touchées par de graves dégâts sur les îles de Tongatapu et dʻEua. Il s'agit du plus intense cyclone tropical à toucher ce pays depuis le début des annales modernes, faisant 2 morts et 41 blessés, détruisant au moins 171 maisons et en endommageant plus de 1 100 par ses vents violents. Les pluies torrentielles et les vents dévastateurs ont provoqué des problèmes généralisés aux îles Samoa et aux Samoa américaines qui furent placées en état d'urgence. Les îles périphériques des îles fidjiennes de Lau furent aussi fortement touchées. Wallis-et-Futuna, Niue et Vanuatu subirent un impact mineur. Finalement, la Nouvelle-Zélande fut touché par la dépression post-tropicale et a subi des inondations importantes dans certaines régions de chaque côté du détroit de Cook. Trouve plus

Cyclone Global Navigation Satellite System: Cyclone Global Navigation Satellite System, en abrégé CYGNSS, est une constellation de huit petits satellites météorologiques de la NASA dont le lancement a eu lieu le 15 décembre 2016. Leur mission est de fournir aux systèmes de prévision météorologique des données sur l'apparition et l'évolution des cyclones tropicaux. D'un point de vue scientifique, il s'agit de mieux comprendre les interactions entre les masses d'air et l'océan au cœur de ces phénomènes météorologiques. La NASA a démarré ce projet d'un coût de 152 millions de dollars en juin 2012 en confiant son développement à l'Université du Michigan. Trouve plus

Cyclone Gonu: Le cyclone Gonu, nommé Cyclone 02A de 2007 par le Joint Typhoon Warning Center, a été le plus fort cyclone tropical enregistré dans la mer d'Arabie, et à égalité pour le plus fort cyclone enregistré dans le Nord de l'océan Indien. Deuxième cyclone tropical de la saison cyclonique 2007 dans le Nord de l'océan Indien, Gonu est né à partir d'une zone persistante de convection dans l'est de la mer d'Arabie le 1er juin. Bénéficiant d'un environnement favorable de haut niveau et de températures élevées à la surface des eaux, il s'intensifia jusqu'à atteindre un maximum des vents à 240 km/h le 3 juin, comme le signala le service météorologique indien (IMD). Gonu s'affaiblit après qu'il tomba sur des eaux plus froides et un air plus sec, et le 5 juin, il atteignit les terres sur l'extrémité la plus à l'Est d'Oman, devenant le plus fort cyclone tropical à frapper la péninsule Arabique. Des cyclones intenses comme Gonu sont extrêmement rares sur la mer d'Arabie, puisque la plupart des tempêtes dans la région ont tendance à être de petite taille et de se dissiper rapidement. Le nom Gonu vient de la liste des noms pour l'océan Indien nord suggéré par les Maldives. Il signifie « sac fait de feuilles de palmiers » en maldivien. Le cyclone provoqua près de 4 millions $US de dégâts (2007) et la mort de 50 personnes à Oman, où le cyclone fut considéré comme la pire catastrophe naturelle qu'ait connue le pays. Gonu causa de fortes pluies près du littoral oriental, atteignant 610 mm. Ces pluies causèrent des inondations et de lourds dégâts. En Iran, le cyclone provoqua 23 morts et 215 millions $US de dégâts (2007). Trouve plus

Cyclone Gorky: Le cyclone Gorky, dont le nom officiel est Cyclone 02B de 1991 et qui est parfois nommé Marian, est un des plus meurtriers cyclones tropicaux de l'histoire. La nuit du 29 avril 1991, il frappa la région de Chittagong, dans le sud-est du Bangladesh, avec des vents d'environ 250 km/h et une onde de tempête de six mètres qui inonda loin à l'intérieur des terres. Il tua plus de 138 000 personnes et fit jusqu'à 10 millions de réfugiés. Trouve plus

Cyclone Gwenda: Le cyclone Gwenda est un cyclone qui a frappé l'Australie depuis la mer d'Arafura le 2 avril 1999. Sa pression atmosphérique de 900 hPa est la plus basse relevée dans le pays. Portail de l'Australie Portail de la météorologie Trouve plus

Cyclone Haiyan: Trouve plus

Cyclone Harold: Le cyclone Harold est un cyclone tropical intense, qui a été à l'origine de dégâts considérables dans les îles Salomon, le Vanuatu, les îles Fidji et les îles Tonga en avril 2020. Harold fut le premier cyclone de catégorie 5 de l'année 2020. Il a d'abord été remarqué le 1er avril, en tant que dépression tropicale se développant dans un creux barométrique à l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le jour suivant, le système s'est déplacé en direction du sud-est au-dessus de la mer des Salomon et a ensuite été classé en cyclone tropical nommé « Harold » par le Bureau australien de météorologie (BOM). Le système est passé dans la zone de responsabilité du Service de météorologie des Fidji le 2 avril. Le 3 avril, il s'est intensifié fortement, atteignant la catégorie 4 sur les échelles des cyclones le 4 avril. Le jour d'après, il est passé en catégorie 5 des cyclones tropicaux intenses, ce qui est le plus haut degré de l'échelle australienne. Harold a touché la côte à Espiritu Santo le 6 avril. Peu après, le Joint Typhoon Warning Centre (JTWC) l'a élevé en cyclone de catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Il n'a conservé ce statut que six heures, avant d'être rétrogradé en catégorie 4. Harold est le premier cyclone tropical intense de catégorie 5 à s'être produit dans le bassin du Pacifique Sud depuis le cyclone Gita en 2018. Il est le deuxième cyclone tropical le plus puissant à avoir touché le Vanuatu, derrière le cyclone Pam en 2015. Il s'agit de la septième tempête et du quatrième cyclone tropical intense de la saison cyclonique 2019-20 dans le Pacifique sud. Enfin, c'est, avec le cyclone Amphan, le cyclone tropical le plus sévère à s'être produit dans le monde en 2020 (au 30 juillet 2020). Trouve plus

Cyclone Heta: Le cyclone Heta est un cyclone tropical de catégorie 5 qui causa des dommages majeurs sur les îles Tonga, Niué et Samoa tard en décembre 2003 et au début de janvier 2004. Il s'est formé le 25 décembre 2003, a atteint un maximum d'intensité avec des vents de 235 km/h et une pression centrale de 915 hPa et s'est dissipé complètement le 11 janvier 2004. Heta était le premier cyclone tropical à se former dans la zone de responsabilité du centre météorologique régional spécialisé de Nadi (Fidji) au cours de la saison cyclonique 2003-2004 du Pacifique sud. La plupart des dommages enregistrés, 150 millions $US (2004), ont été rapportés sur les îles Samoa américaines et de Niue. Le cyclone a été suivi d'une importante aide humanitaire et de reconstruction. On signale également trois morts. Le nom, pris dans la liste officielle de l'OMM, vient du prénom féminin Heta d'origine nord-amérindienne qui signifie « coureuse ». Trouve plus

Cyclone Hollanda: Le cyclone Hollanda est un cyclone tropical qui fut actif dans le sud-ouest de l'océan Indien du 6 au 15 février 1994. Sa trajectoire le fit survoler l'île Maurice le 10 février puis La Réunion. Le cyclone Hollanda est considéré comme le pire cyclone tropical ayant frappé Maurice depuis 19 ans, malgré des vents n'ayant guère dépassé les 155 km/h. Hollanda y a détruit 450 habitations — retirant leur abri à plus de 1 500 habitants — et ravagé près de la moitié de la surface des plantations de canne à sucre. Après le passage du cyclone, on chiffre son impact économique à 135 millions de dollars US pour deux victimes. Une semaine après Hollanda, le cyclone Ivy frappait à nouveau l'île. Les précipitations maximales ont été enregistrées à La Réunion à Grand Coude avec une valeur de 741 mm. Trouve plus

Cyclone Hyacinthe: Le cyclone Hyacinthe est un cyclone tropical en activité en janvier 1980 dans l'océan Indien sud-ouest. Il a touché Maurice, La Réunion et Madagascar. Sa trajectoire chaotique le fait revenir dans des régions déjà traversées, voire fortement ralentir ce qui le fait stagner au-dessus des mêmes régions pendant plusieurs jours. Ainsi, la pluviométrie abondante, notamment à la Réunion, constitue des records mondiaux toujours en vigueur plus de trente ans après leur établissement. Les pluies, qui provoquent des glissements de terrain, associées aux vents cycloniques, provoquent la mort d'au moins 25 personnes et de lourds dégâts. Trouve plus

Cyclone Ianos: Le cyclone Ianos, également connu sous le nom de Medicane Ianos, est un cyclone subtropical méditerranéen (medicane) qui a frappé la Grèce les 17 et 18 septembre 2020. C'est la Grèce qui a attribué au système le nom Ianos (Ιανός), parfois francisé en « Janus », tandis que le service météorologique allemand a utilisé le nom Udine donné par l'université libre de Berlin, les Turcs ont utilisé Tulpar et les Italiens Cassilda. Ianos s'est développé sur le golfe de Syrte à partir d'une zone de basse pression qui a rapidement lancé la cyclogenèse tropicale tout en se déplaçant sur des eaux chaudes. Après avoir reçu divers noms de différents centres météorologiques, la tempête, surnommée Ianos par les Grecs, s'est rapidement intensifiée en se déplaçant vers le nord-est. La tempête a alors frôlé le sud l'Italie, donnant à Malte et la Sicile des vents de force de tempête tropicale. Malgré son approche des terres le petit cyclone a atteint son intensité maximale avec des vents de 120 km/h le 18 septembre, juste avant de toucher terre dans le sud-ouest de la Grèce. Les dégâts ont été très importants en Grèce, les villes du centre du pays ayant subi le plus gros des effets de la tempête. Des villes comme Karditsa et Mouzaki ont été inondées pendant plusieurs jours. De graves dommages agricoles ont été signalés dans les zones rurales au nord d'Athènes. Trouve plus

Cyclone Idai: Le cyclone Idai est la onzième dépression tropicale à se former lors de la saison cyclonique 2018-2019 dans l'océan Indien sud-ouest, la dixième à devenir une tempête tropicale et le septième système à atteindre le stade de cyclone tropical intense. Il est né d'une dépression tropicale qui s'est formée le 4 mars 2019 au large de la côte est du Mozambique, est ensuite entré dans les terres, causant des inondations, avant de retourner le 9 mars vers le canal du Mozambique où elle a atteint le statut de cyclone tropical intense le 11 mars et frôler la côte ouest de Madagascar. Se tournant ensuite vers le sud-ouest, Idai se dirigea vers le sud du Mozambique et atteignit son intensité maximale le 14 mars avec des vents soutenus maximums sur 10 minutes de 195 km/h, 205 km/h sur 1 minute, atteignant donc la catégorie 3 sur l'échelle de Saffir - Simpson et une pression centrale minimale de 940 hPa. Le jour suivant, le système frappait Beira après voir légèrement faibli. Son parcours subséquent dans les terres laissa des pluies torrentielles alors qu'elle devenait post-tropicale le 16 mars pour se dissiper le 21 mars. Ce puissant cyclone tropical, équivalent de la catégorie 3 de l'échelle de Saffir-Simpson, a frappé le Mozambique, le Zimbabwe, le Malawi et Madagascar. Certaines extrapolations au 22 mars faisaient état d'une possibilité de plus de 1 000 morts en Afrique australe et elles furent confirmées par les rapports subséquents. Les dommages furent estimés au Mozambique, Zimbabwe, Madagascar et Malawi à au moins 2 milliards $US dont un milliard aux infrastructures Trouve plus

Cyclone Indlala: Le cyclone Indlala est un cyclone tropical qui a causé d'importants dégâts à Madagascar en mars 2007. 12ème système tropical, 9ème tempête nommée et 5ème cyclone tropical intense de la saison cyclonique 2006-07 du sud-ouest de l'océan Indien, Indlala devient une dépression tropicale le 3 mars 2007. Indlala est devenu une dépression tropicale le 6 mars dans une région favorable à la formation de cyclones tropicaux et s'est s'intensifié régulièrement. Elle est rehaussée en tempête tropicale modérée le 12 mars et une tempête tropicale sévère le jour suivant un cyclone tropical le 13 mars. Il est enfin requalifié en cyclone tropical intense après avoir atteint une vitesse maximale des vents de 250 km/h, peu avant de pénétrer dans les terres malgaches par le nord-est. La tempête cause la mort de 150 personnes à Madagascar, et 126 personnes ont également été portées disparues. Environ 125 000 personnes furent directement touchées par la tempête par de graves inondations causant des dégâts très importants à l'intérieur des terres, des vents violents, l'onde de tempête qui a frappé les zones côtières. À Maroantsetra, toute la région fut inondée, ainsi que 90 % des villages environnants. C'est l'une des régions les plus touchées. 10 % des maisons en béton et 35 % des maisons en bois traditionnelles ont été détruites. Le coût total des dégâts s'élevèrent à 240 millions de $US. Trouve plus

Cyclone Ingrid: Ingrid est le nom attribué au cyclone tropical qui s'est développé le 3 mars 2005 dans la mer de Corail, à l'est de l'Australie. D'abord classé catégorie 5 le 8 mars 2005 en pleine mer, il s'est affaibli à l'approche des côtes australiennes et fut rétrogradé en cyclone de catégorie 3 le 9 mars. Les vents destructeurs du centre du cyclone, de plus de 220 km/h dans une zone de 40 km de diamètre, ont frappé l'État australien du Queensland entre 6 et 9 heures (heure locale) le matin du 10 mars. La tempête a continué à s'affaiblir : elle toucha la péninsule du cap York en tant que tempête de catégorie 2, puis devint tempête de catégorie 1 après avoir dépassé la péninsule au nord des villes de Coen et Lockhart River. Il n'y eut que de faibles dommages matériels liés aux vents et aux inondations. Mais au large de la côte sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée cinq personnes périrent dans le naufrage de leur navire dans la tempête. Après avoir dépassé la ville de Weipa, la tempête Ingrid se renforça de nouveau alors qu'elle se déplaçait à travers le golfe de Carpentaria vers le Territoire du Nord. Elle frappa la ville de Nhulunbuy en tant que tempête de catégorie 4 et continua de s'intensifier en un cyclone de catégorie 5, avec en son sein des vents violents pouvant atteindre la vitesse de 320 km/h. Le cyclone dépassa la péninsule de Cobourg dans les premières heures du 13 mars, puis mit le cap à l'ouest. Les populations isolées le long des côtes ont subi des dommages considérables, notamment à la suite d'inondations localisées. Ingrid atteignit les îles Tiwi en tant que tempête de catégorie 3, puis se dirigea à l'ouest à travers la mer de Timor. Les infrastructures de ces îles ont fortement été touchées par les chutes d'arbres, emportés par des vents de plus de 200 km/h, sur les immeubles et les véhicules. La ville de Darwin en Australie a également subi des vents violents et de fortes précipitations, mais dans une moindre mesure, n'étant touchée que par la zone sud du cyclone. Darwin avait été en partie détruite par le cyclone Tracy de catégorie 4, le matin de 25 décembre 1974. Le 15 mars 2005, Ingrid s'approche de la côte nord de la région de Kimberley à l'ouest de l'Australie, et est de nouveau classé en catégorie 5. Trouve plus

Cyclone Inigo: Le cyclone Inigo a égalé le record de plus basse pression d'un cyclone tropical dans la région sous la responsabilité du Bureau of Meteorology australien. Il s'est développé à partir d'une perturbation tropicale traversant l'Indonésie à la fin de mars 2003. Il est devenu un cyclone tropical le 1er avril et s'est intensifié rapidement en se dirigeant vers le sud-ouest. Le 4 avril, Inigo avait atteint une pression centrale de 900 hPa. Par la suite, à l'approche d'un creux barométrique, Inigo faiblit et tourna vers le sud-est. Le 8 avril, il s'est dissipé après avoir touché terre en Australie occidentale comme une simple tempête tropicale. La perturbation originale a donné des pluies torrentielles dans l'Est de l'Indonésie, causant des inondations généralisées et des coulées de boue qui ont forcé de nombreuses habitants à fuir leurs maisons emportées par les flots. Les pires dommages ont été rapportés dans l'île de Florès mais le Timor occidental et Sumba ont souffert également. On compte cinquante-huit morts en Indonésie. Par contraste, en Australie, Inigo a seulement donné des pluies fortes localement et peu de dommages. Trouve plus

Cyclone Irma: Trouve plus

Cyclone Ita: Le cyclone Ita est un système tropical localisé en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Début avril et sous la forme d'un système de basse pression, il provoque de violentes crues dans les Salomon, tuant 23 personnes. Initialement désorganisées, les conditions météorologiques permettent le développement du système le 3 avril. Sous l'emprise d'une trajectoire ouest, il devient un cyclone tropical le 5 avril. Le 10 avril 2014, Ita s'intensifie rapidement en ouragan de catégorie 4 ou cyclone tropical sévère de catégorie 5 selon la terminologie locale. De nombreuses alertes sont émises en Australie et il devait frapper le Queensland dès le 11 avril. Après avoir touché l'Australie, Ita s'est affaiblie pour se dissiper totalement le 17 avril. Trouve plus

Cyclone Ivan: Le cyclone Ivan est un puissant cyclone tropical de catégorie 4 qui a frappé Madagascar en février 2008. Il succède au cyclone Fame ayant frappé l'île quelques jours plus tôt, fin janvier 2008, et au cyclone Gula. Issu d'une zone de convection persistante le 7 février, Ivan s'est d'abord déplacé vers le sud-est, avant de dériver vers l'ouest-sud-ouest. Bénéficiant de conditions favorables, il s'est renforcé pour atteindre des pointes de vents le 17 février avant de frapper le nord-est de Madagascar. Il a dégénéré ensuite en une zone de basse pression pendant qu'il a traversé l'île et s'est brièvement retransformé en dépression tropicale faible avant de se dissiper le 22 février. Ivan a causé d'importants dégâts à Madagascar, ayant notamment provoqué des inondations. Dans l'île Sainte-Marie, la région la plus touchée, 90 % des infrastructures ont été détruites, tout comme 70 % des structures. Plus de 1 600 km2 de cultures ont été détruites, laissant des centaines de familles sans nourriture. En outre, des inondations graves et des vents violents ont privé d'électricité et d'eau potable les habitants de la ville de Toamasina. Au total, plus de 330 000 personnes ont été sinistrées et on dénombre 93 morts. Trouve plus

Cyclone Jenny: Jenny est le nom d'un cyclone tropical qui toucha les Mascareignes en février 1962. Il a été à l'origine de nombreux dégâts. Trouve plus

Cyclone Joy: Le cyclone Joy a frappé l'Australie à la fin de l'année 1990, provoquant les troisièmes plus fortes inondations de l'histoire à Rockhampton, Queensland. Ce cyclone tropical avait commencé comme une faible dépression tropicale près des Îles Salomon et s'était d'abord déplacé vers l'ouest. Le 18 décembre, il fut nommé Joy, devenant ainsi la 2e tempête nommée de la saison cyclonique 1990-91 de la région autour de l'Australie. Après une bifurcation vers le sud-ouest, le cyclone Joy développait un œil et ses vents maximums soutenus atteignirent 165 km/h tout en s'approchant de Cairns, dans l'extrême nord du Queensland. Donnant de forts vents à la ville, jusqu'à 124 km/h, le cyclone faiblit et vira vers le sud-est pour finalement frapper la côte près de Townsville, Queensland, le 26 décembre. Le système se dissipa le lendemain et le restant de son humidité provoqua des pluies torrentielles sur le Queensland pendant deux semaines. En longeant la côte, le cyclone causa des pannes de courant à Cairns. À Mackay, Joy engendra une tornade qui avait endommagé 40 maisons ainsi que des pluies torrentielles avec une accumulation maximale de 2 mètres juste au sud de la ville. La plupart des dommages causés par Joy le furent par de graves inondations qui persistèrent pendant des semaines. Les pluies provoquèrent une élévation substantielle des niveaux d'eau de dix cours d'eau, dont le fleuve Fitzroy, qui déversa environ 18 trillons de litres d'eau douce dans Keppel Bay en plus de 25 jours. La Grande Barrière de Corail subit des dommages biologiques : la diminution de la salinité provoqua le blanchissement du corail. Le niveau du fleuve Fitzroy eut un pic de 9,30 m à Rockhampton, forçant des milliers de personnes à évacuer leur maison ; certains individus ne pouvant être secourus que par hélicoptère. Ailleurs en Australie, les pluies post-tropicales allégèrent les conditions de sécheresse et éteignirent les feux de brousses près de Sydney. Dans l'ensemble, Joy provoqua la mort de six personnes et causa pour 300 millions de dollars australiens de dommages (234 millions de $US de 1990) et le gouvernement du Queensland déclara l'état d'urgence sur environ 30 % de l'État. Le nom de Joy fut retiré des listes futures des noms pour les cyclones tropicaux du bassin du Pacifique sud à cause de ses effets. Trouve plus

Cyclone Katrina: Trouve plus

Cyclone Kenneth: Le cyclone Kenneth est la quatorzième dépression tropicale à se former lors de la saison cyclonique 2018-2019 dans l'océan Indien sud-ouest, la dixième à devenir une tempête tropicale et le dixième système à atteindre le stade de cyclone tropical intense. Il est né d'une perturbation apparue au nord-est de Madagascar le 21 avril 2019, devenue dépression tropicale le matin du 23 avril 2019. A 12 h UTC, cette dernière s'est transformée en une tempête tropicale modérée, puis le matin du 24 avril, en un cyclone tropical de catégorie 3 approchant le Mozambique. Le lendemain, il atteint son intensité maximale, devenant un cyclone tropical intense de catégorie 4 en atteignant les côtes mozambicaines. Ce cyclone tropical intense, équivalent de la catégorie 4 de l'échelle de Saffir-Simpson, a frappé le Mozambique et les Comores. Cela a fait de Kenneth le système tropical le plus intense de l'histoire écrite du Mozambique et seulement la seconde fois que deux tempêtes, avec le cyclone Idai, ont touché ce pays au cours de la même saison à l'intensité de cyclone tropical. Kenneth a tué au moins 50 personnes (7 aux Comores et 43 au Mozambique) et blessé au moins 276 personnes. Trouve plus

Cyclone Larry: Le cyclone Larry est un cyclone tropical qui toucha l'Australie pendant la saison des cyclones 2005–2006 de l'hémisphère sud. Il a été classé de force 5. Il a affecté le nord du Queensland, provoquant des pluies torrentielles et vents violents. Il est considéré comme le pire cyclone à frapper les côtes du Queensland depuis 1931. Portail de l'Australie Portail de la météorologie Trouve plus

Cyclone Mahina: Le cyclone Mahina a frappé la région de Bathurst Bay (en), Australie, le 10 mars 1899, tuant plus de 400 personnes. C'est le pire désastre naturel à être survenu en Australie. L'onde de tempête de 14,6 mètres qui a déferlé avec ce cyclone est réputée comme étant la plus importante de l'histoire écrite mondiale. Trouve plus

Cyclone Mala: Le cyclone Mala, aussi nommé tempête cyclonique très sévère Mala (par le service météorologique indien) et Cyclone tropical 02B (par le Joint Typhoon Warning Center), a été le plus intense cyclone tropical de la saison 2006 dans la partie nord de l'océan Indien. Il a atteint l'équivalent de la catégorie 4 dans l'échelle de Saffir-Simpson. Depuis l'adoption de listes officielles de noms par l'Organisation météorologique mondiale, Mala était le plus intense avant le Cyclone Sidr en novembre 2007. Cependant, plusieurs cyclones plus intenses ont frappé la région avant l'adoption de ces listes. Le cyclone Mala toucha la côte de la Birmanie (Myanmar) alors que ses vents soufflaient à 185 km/h ce qui causa des dommages très étendus et la perte de vingt-deux vies. Le nom Mala vient de l'hindi et du cingalais pour une guirlande de fleurs et avait été proposé par le Sri Lanka. Trouve plus

Cyclone Monica: Le cyclone Monica est un cyclone tropical qui toucha l'Australie pendant la saison des cyclones 2005–2006 de l'hémisphère sud. Il a été classé de force 5. La pression atmosphérique aurait été de 869 hPa, ce qui serait la plus basse pression atmosphérique après celle du typhon Tip en 1979 qui a été mesurée à 870 hPa. Mais ces mesures sont controversées. Portail de l'Australie Portail de la météorologie Portail des années 2000 Trouve plus

Cyclone Nargis: Le cyclone Nargis est un cyclone qui a frappé la Birmanie le 2 mai 2008, faisant officiellement plus de 138 000 morts et disparus (84 537 morts et 53 836 disparus) selon le gouvernement birman dans un rapport de l'ASEAN. Ceci en fait la plus grande catastrophe naturelle de l'histoire du pays, selon l'introduction du rapport,. Il s'est formé le 27 avril 2008 au centre du golfe du Bengale, dans le Nord de l'océan Indien. Le service météorologique indien, dans son mandat de centre météorologique régional spécialisé de l'Organisation météorologique mondiale a nommé ce cyclone à partir de la liste des noms prévus le 28 avril. Nargis (نرگس, [næɵr.ɡɵs]), avait été suggéré par le Pakistan lors de la confection de ces listes. Ce mot vient du persan, à travers l'ourdou, pour la fleur de narcisse. Le Joint Typhoon Warning Center, chargé de la prévision pour les bases et la flotte américaine dans les océans Indien et Pacifique, a quant à lui donné le nom de cyclone tropical 01B à ce système le 27 avril. Après une trajectoire initiale vers le nord-ouest, il a tourné vers le nord-est puis l'est, en se dirigeant vers la côte sud-ouest de la Birmanie qu'il a frappée le 2 mai vers 12 heures TU, soit tard en soirée localement. C'est le premier cyclone à avoir frappé la Birmanie depuis le cyclone Mala en 2006. Avec des vents oscillant entre 190 et 240 km/h, une onde de tempête de plus de trois mètres et des pluies diluviennes, il a fait des dégâts énormes dans la région du golfe de Martaban. Nargis est passé juste au nord de Yangon (Rangoon), la capitale économique, alors que ses vents soufflaient toujours à 130 km/h, avant de perdre sa force dans les montagnes à la frontière de la Birmanie et de la Thaïlande, tôt le 3 mai. Les organisations non gouvernementales et le personnel des Nations unies qui ont pu s'y rendre estiment que le nombre de victimes est plus important. Un bilan final est difficile à faire puisque la junte au pouvoir en Birmanie a restreint l'accès aux secours internationaux et a contrôlé l'information. Les généraux au pouvoir n'ont même pas remis la tenue d'un référendum controversé la semaine suivant le cyclone, prétextant que la situation était sous contrôle. Trouve plus

Cyclone Neoguri: Trouve plus

Cyclone Neoguri (2014): Trouve plus

Cyclone Oli: Trouve plus

Cyclone Oli (2010): Le cyclone Oli (désignation Nadi 07F, désignation JTWC 12P) est un cyclone tropical formé le 29 janvier 2010 à 700 kilomètres au nord-ouest des Fidji. Cette tempête cyclonique sévère (catégorie 4 selon la classification australienne) est la première dans la région depuis le cyclone Gene au début de l'année 2008. Frappant durement la Polynésie française, il cause un mort à Tubuai et des milliers de sans-abri, principalement dans les archipels de la Société et des Australes. Trouve plus

Cyclone Olivia: Le cyclone Olivia est un cyclone tropical de catégorie 4 qui a frappé le nord-ouest de l'Australie en avril 1996. Une rafale de 408 km/h a été enregistrée le 10 avril 1996 lors du passage du cyclone à l'île de Barrow (Australie-Occidentale). L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a homologué début 2010 ce vent comme le record du vent le plus violent jamais observé scientifiquement sur Terre, hors ceux des tornades. Cependant, le vent soutenu maximal sur 1 minute a été de 230 km/h. Trouve plus

Cyclone Pam: Le cyclone Pam est un cyclone tropical de catégorie 5 de la saison cyclonique 2014-2015 dans l'océan Pacifique sud (en). Formé le 6 mars 2015, ses effets affectent à des degrés divers les Kiribati, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Salomon, le Vanuatu, les Tuvalu, les Fidji, la Nouvelle-Calédonie et la Nouvelle-Zélande. Au Vanuatu, pays le plus touché, il est considéré comme la catastrophe naturelle la plus dévastatrice de l'histoire de l'archipel. Trouve plus

Cyclone Phailin: Le cyclone Phailin est un cyclone tropical ayant frappé la Thaïlande, la Birmanie, le Népal et les États indiens d'Andaman-et-Nicobar, de l'Odisha, de l'Andhra Pradesh, de Jharkhand et du Bengale-Occidental. Le système est d'abord qualifié de dépression tropicale le 4 octobre 2013 dès son passage dans le golfe de Thaïlande, à l'ouest de Phnom Penh au Cambodge. Le 11 octobre, elle se renforce en ouragan de catégorie 5, avant de s'affaiblir le jour suivant près de l'Odisha. Le cyclone a causé la plus grosse évacuation jamais survenue en Inde depuis 23 ans avec 550 000 personnes évacuées de l'Odisha et de l'Andhra Pradesh. Trouve plus

Cyclone polaire: Un cyclone polaire est un système de basse pression, couvrant habituellement une zone de 1 000 à 2 000 kilomètres, identique aux cyclones extratropicaux, dits dépressions des latitudes moyennes, mais qui se développe dans les latitudes arctiques et antarctiques. Les cyclones polaires se forment le long du front polaire, une bande de contraste thermique entre l'air venant des Pôles et celle venant des latitudes moyennes du globe. L'air circule dans ces dépressions dans le sens contraire des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord et dans le sens inverse dans l'hémisphère sud sous l'impulsion de la force de Coriolis. Ces systèmes peuvent se produire tout au long de l'année. Cependant, les cyclones d'été tendent à être plus faibles que ceux d'hiver car le contraste thermique est alors moins marqué. La présence de la banquise et d'eau sans glace côte-à-côte accentue également ce contraste à certaines périodes de l'année. L'activité cyclonique est plus répandue dans l'Arctique eurasien avec approximativement 15 cyclones par hiver. Les cyclones polaires se produisent également au Groenland et dans la zone Arctique canadienne. On a tendance à les confondre avec les dépressions polaires qui sont des dépressions de très faible diamètre et qui se comportent de façon semblable aux cyclones tropicaux,. Trouve plus

Cyclone post-tropical: Un cyclone post-tropical est la phase transitoire d'un cyclone tropical qui perd ses caractéristique tropicales en entrant dans les latitudes élevées. Selon les masses d'air en présence à ce moment, il deviendra un cyclone extratropical, s'il se joint à un système frontal, ou une dépression résiduelle dans le cas contraire et que ses vents sont inférieurs à 34 nœuds (63 km/h). Il est à noter que le cyclone post-tropical gardera le nom du cyclone tropical dont il provient (ex. cyclone post-tropical Igor),. Trouve plus

Cyclone Rita: Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...