Rechercher dans ce blog

mardi 23 mars 2021

Cryptospiza salvadorii, Cryptospiza shelleyi, Cryptospore, Cryptosporidie, Cryptosporidiose,

Cryptospiza salvadorii: Trouve plus

Cryptospiza shelleyi: Trouve plus

Cryptospore: Les Cryptospores sont des microfossiles à parois organique, c'est-à-dire des palynomorphes, dont l'affinité biologique reste encore quelque peu incertaine. Il est probable que le groupe soit polyphylétique, mais toutes seraient produites par des plantes terrestres primitives (hépatiques, mousses ou autres). Le terme cryptospore a été introduit pour la première fois par J.B. Richardson et al. en 1984, modifié par P. Strother en 1991 et Steemans P. en 2000. Les cryptospores seraient toutes des spores produites par des plantes terrestres primitives et ne possédant pas de structure d'ouverture ou de déhiscence (elles sont alètes). Ces spores sont préservées comme cellules isolées (monades), ou associées par deux (dyades) ou par quatre (tétrades). Les plus anciennes cryptospores ont été observées dans des couches appartenant à l'étage Dapingien (Ordovicien) en Argentine. Elles sont abondantes au cours de l'Ordovicien supérieur et du Silurien. Elles deviennent de plus en plus rares au cours du Dévonien, puis disparaissent presque complètement par la suite. Trouve plus

Cryptosporidie: Trouve plus

Cryptosporidiose: La cryptosporidiose est une maladie intestinale grave, notamment chez plusieurs animaux comme les bovins et les oiseaux. Elle est transmissible à l'humain. Chez le veau, elle donne lieu à des diarrhées sévères et une faiblesse intense. Les sujets atteints sont souvent incapables de se tenir debout. Avec une raideur prononcée des membres, les animaux n'ont pas d'appétit et maigrissent rapidement. Sans soins efficaces, la maladie évolue vers la mort. Chez l'humain immunocompétent, la maladie se résout spontanément en une dizaine de jours. Le traitement, dans ce cas, est symptomatique. Diverses molécules ont été utilisées dans le traitement de cette maladie. La paromomycine semble rester la molécule de référence. Trouve plus

Cryptosporidium: Cryptosporidium (les cryptosporidies) est un genre de parasites unicellulaires pathogènes pour l'Homme, de l'embranchement Apicomplexa (les apicomplexés ou sporozoaires), capables de provoquer des diarrhées appelées cryptosporidioses chez plusieurs espèces de vertébrés (dont à sang chaud et dont l'homme). Ce sont des organismes qui commencent à être mieux connus, qui peuvent également causer des maladies sévères, dont des pancréatites. Chez les enfants en bas âge et chez des adultes immunodéprimés ou infectés par le VIH, ils provoquent une malnutrition secondaire pouvant être mortelle. L'espèce la plus étudiée est Cryptosporidium parvum. Trouve plus

Cryptosporidium parvum: Cryptosporidium parvum est une espèce de protozoaires parasites unicellulaires pathogènes pour l'Homme du genre Cryptosporidium, de l'embranchement Apicomplexa, capables de provoquer des diarrhées appelées cryptosporidioses chez plusieurs espèces de vertébrés dont l'homme. Il provoque la cryptosporidiose. La contamination se fait par voie orale, par ingestion d'oocystes mûrs. À l'intérieur de l'intestin, a lieu un dékystement et une libération de sporozoïtes qui vont pénétrer dans la cellule intestinale. C'est une coccidie à cycle monoxène. Trouve plus

Cryptostegia grandiflora: Cryptostegia grandiflora , appelée aussi Liane de Gatope en Nouvelle-Calédonie, et Rubber Vine en anglais, est une plante grimpante pérenne ligneuse originaire du sud-ouest de Madagascar. C'est une adventice très importante dans le nord de l'Australie, parfois considéré en fait comme la pire plante invasive de l'Australie. Elle a été introduite dans la plupart des régions tropicales et subtropicales par l'être humain à cause de la beauté de ses fleurs et que le latex qu'elle produit pouvait être utilisé pour la confection de caoutchouc. Elle est maintenant naturalisée dans les Caraïbes, dans l'est de l'Afrique, île Maurice, l'Inde, l'Asie du Sud-Est, l'Amérique latine, le sud des États-Unis, les Fidji et la Nouvelle-Calédonie. Les graines germent après les premières pluies de la saison des pluies, mais la croissance est lente au début de cette saison. Néanmoins, si la plante dispose d'assez d'eau, elle grandit de cinq mètres en un mois. Elle fleurit puis donne des fruits après la fin de la saison des pluies. Les graines sont dispersées par le vent et les inondations, ceci étant important en Australie où les rivières connaissent d'importantes inondations. Trouve plus

Cryptostemma afzelii: Trouve plus

Cryptostemma crassipalpe: Trouve plus

Cryptostemma feae: Trouve plus

Cryptostemma plebejum: Trouve plus

Cryptostemma sjostedtii: Trouve plus

Cryptostemma westermannii: Trouve plus

Cryptostroma corticale: Cryptostroma corticale est une espèce de champignons Ascomycètes phytoparasite obligatoire. Elle cause une maladie fongique sur l'écorce de l'Érable sycomore nommée maladie de la cime ou maladie de la suie de l'érable. L'Érable sycomore (Acer pseudoplatanus L.) est un arbre originaire d'Europe qui est largement répandu dans la zone tempérée d'Europe et d'Amérique du Nord. En raison de sa résistance à la pollution urbaine, aux vents et aux embruns, il est partie prenante de la végétation urbaine et des peuplements côtiers. Cependant, depuis les années 1960 en Europe, l'état sanitaire de ces érables s'est détérioré, surtout lorsqu'il est associé à la sécheresse : les foyers de la maladie de la suie de l'érable surviennent en effet après des étés chauds et secs. Cette maladie a été signalée pour la première fois à Wanstead Park (Londres, Grande-Bretagne) en 1945 et a été considérée comme une nouvelle introduction très probablement depuis l'Amérique du Nord. Elle s'est depuis récemment étendue à l'ensemble de l'Europe occidentale et centrale. Son agent causal est un pathogène fongique qui se nomme Cryptostroma corticale. Trouve plus

Cryptosulidae: Les Cryptosulidae sont une famille d'ectoproctes de l'ordre des Cheilostomatida. Trouve plus

Cryptosylvicola: Cryptosylvicola est un genre monotypique de passereaux de la famille des Bernieridae. Il est endémique de l'Est de Madagascar. Trouve plus

Cryptosyringida: Cryptosyringida est une super-classe obsolète d'échinodermes. Trouve plus

Cryptosysteme: Trouve plus

Cryptosystème: Un cryptosystème est un terme utilisé en cryptographie pour désigner un ensemble composé d'algorithmes cryptographiques et de tous les textes en clair, textes chiffrés et clés possibles (définition de Bruce Schneier). Cette dénomination est toutefois ambiguë, car très souvent associée à la cryptographie asymétrique avec l'utilisation d'une clé privée et d'une clé publique pour les opérations de chiffrement et de déchiffrement. Le RFC 2828 déconseille fortement l'utilisation de ce terme pour remplacer « système cryptographique » : $ cryptosystem (D) ISDs SHOULD NOT use this term as an abbreviation for cryptographic system. (For rationale, see: crypto.) Trouve plus

Cryptosystème à seuil: Un cryptosystème à seuil est, en cryptographie, un cryptosystème tel que le déchiffrement d'un message nécessite la coopération de plusieurs entités. Un message est chiffré à l'aide d'une clé publique dont la clé privée correspondante est un secret réparti entre différents participants. En notant s le seuil du cryptosystème et n le nombre d'acteurs entre lesquels le secret est réparti, on ne peut déchiffrer un message que si au moins s participants sur les n coopèrent, et ce sans reconstruire la clé. De manière analogue, on peut concevoir des signatures numériques à seuil : la coopération de s signataires serait alors nécessaire pour délivrer une signature (ou un certificat). Ainsi, les cryptosystèmes à seuil peuvent être utilisés pour simuler l'existence d'un tiers de confiance par un calcul distribué. De nombreux schémas de chiffrement se prêtent à une adaptation permettant l'introduction de seuil, dont la sécurité n'est pas diminuée par le partage de secret. Il existe ainsi, entre autres, des versions à seuil pour : le chiffrement RSA, le cryptosystème de Paillier le cryptosystème de ElGamal.De même, il existe aussi des versions à seuil pour des schémas de signature numérique, comme la signature de Schnorr. Trouve plus

Cryptosysteme de Blum-Goldwasser: Trouve plus

Cryptosystème de blum-goldwasser: Trouve plus

Cryptosysteme de Chor-Rivest: Trouve plus

Cryptosystème de chor-rivest: Trouve plus

Cryptosystème de Cramer-Shoup: En cryptologie, le cryptosystème de Cramer-Shoup est un chiffrement à clé publique introduit en 1998 par les cryptologues Ronald Cramer et Victor Shoup,,. Historiquement, il s'agit du premier cryptosystème combinant les trois propriétés suivantes : il est résistant aux attaques adaptatives à chiffrés choisis (IND-CCA2), il est prouvé sûr dans le modèle standard, et il est efficace,. Ces propriétés et d'autres le rendent particulièrement attrayant pour construire des mécanismes d'encapsulation de clés,. Trouve plus

Cryptosysteme de ElGamal: Trouve plus

Cryptosystème de elgamal: Trouve plus

Cryptosysteme de Goldwasser-Micali: Trouve plus

Cryptosystème de goldwasser-micali: Trouve plus

Cryptosysteme de McEliece: Trouve plus

Cryptosystème de mceliece: Trouve plus

Cryptosysteme de Merkle-Hellman: Trouve plus

Cryptosystème de Merkle-Hellman: En cryptologie, Merkle-Hellman (MH) est un des premiers cryptosystèmes asymétriques, défini par Ralph Merkle et Martin Hellman en 1978. Bien que l'idée soit élégante, et bien plus simple que RSA, il a été démontré comme vulnérable par Adi Shamir,. Trouve plus

Cryptosystème de Naccache-Stern: En cryptologie le cryptosystème de Naccache-Stern peut faire référence à l'une des constructions suivantes dues aux cryptologues David Naccache et Jacques Stern : Le sac à dos de Naccache-Stern, introduit en 1997, une fonction à trappe basée sur une variante multiplicative du problème du sac à dos ; Le cryptosystème homomorphe de Naccache-Stern, introduit en 1998, basé sur le problème de la résiduosité supérieure. Portail de la cryptologie Trouve plus

Cryptosysteme de Paillier: Trouve plus

Cryptosystème de paillier: Trouve plus

Cryptosysteme de Rabin: Trouve plus

Cryptosystème de rabin: Trouve plus

Cryptosystème homomorphe de Naccache-Stern: En cryptologie, le cryptosystème homomorphe de Naccache-Stern est un chiffrement à clé publique introduit en 1998 par les cryptologues David Naccache et Jacques Stern. La sécurité sémantique de ce cryptosystème repose sur le problème de la résiduosité supérieure, et il s'agit d'un système de chiffrement additivement homomorphe. D'un point de vue historique, le cryptosystème de Naccache-Stern est une amélioration du cryptosystème de Benaloh-Fischer, lui-même une extension de celui de Goldwasser-Micali, dans une succession d'améliorations de bande passante de chiffrements homomorphes. Trouve plus

Cryptothallus mirabilis: Trouve plus

Cryptothecia: Les Cryptothecia sont un genre de champignons filamenteux (c'est-à-dire formés d'hyphes) de la famille des Arthoniaceae. Trouve plus

Cryptothele: Cryptothele est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Zodariidae. Trouve plus

Cryptothele alluaudi: Cryptothele alluaudi est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Zodariidae. Trouve plus

Cryptothelea: Cryptothelea est un genre d'insectes lépidoptères de la famille des Psychidae. Ce genre comprend plus de 40 espèces, dont Cryptothelea gloverii et Cryptothelea nigrita. Trouve plus

Cryptothelea gloverii: Cryptothelea gloverii est un Lépidoptère de la famille des Psychidae. C'est une psyché qui consomme une espèce de cochenille (Pseudaonidia duplex), divers acariens : Phyllocoptruta oleivora famille des Eriophyidae, Panonychus citri famille des Tetranychidae ou d'autres insectes comme Lepidosaphes beckii, un Homoptère de la famille des Diaspididae), ainsi que des filaments de mycélium (Penicillium sp. par exemple). Mais la larve s'attaque aussi aux feuilles de certains arbres du genre Citrus (orangers, Citrus ×paradisi). Trouve plus

Cryptothylax: Cryptothylax est un genre d'amphibiens de la famille des Hyperoliidae. Trouve plus

Cryptothylax greshoffii: Cryptothylax greshoffii est une espèce d'amphibiens de la famille des Hyperoliidae. Trouve plus

Cryptothylax minutus: Cryptothylax minutus est une espèce d'amphibiens de la famille des Hyperoliidae. Trouve plus

Cryptotis: Cryptotis est un genre de musaraignes. Trouve plus

Cryptotis brevis: Trouve plus

Cryptotis nelsoni: Cryptotis nelsoni est une espèce de musaraigne, du genre Cryptotis, de la sous-famille des Soricinae de la famille des Soricidae. Menacée d'extinction, l'espèce est endémique des pentes du volcan San Martín Tuxtla dans l'État de Veracruz au Mexique. Elle fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde établie par l'UICN en 2012. Trouve plus

Cryptotis parva: Trouve plus

Cryptotomus: Portail de l'ichtyologie Trouve plus

Cryptotomus roseus: Cryptotomus roseus est une espèce de poissons-perroquet de la famille des Scaridae, seul représentant du genre Cryptotomus. On trouve ce poisson, relativement rare, aux Caraïbes et jusqu'au Brésil. Trouve plus

Cryptotora: Trouve plus

Cryptotora thamicola: Cryptotora thamicola est une espèce de poissons téléostéens de la famille des Balitoridae, de l'ordre des Cypriniformes, du genre Cryptotora monotypique, c'est-à-dire qu'il n'est composé que d'une seule espèce. Trouve plus

Cryptotriton: Cryptotriton est un genre d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton adelos: Trouve plus

Cryptotriton alvarezdeltoroi: Cryptotriton alvarezdeltoroi est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton monzoni: Cryptotriton monzoni est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton nasalis: Cryptotriton nasalis est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton necopinus: Cryptotriton necopinus est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton sierraminensis: Cryptotriton sierraminensis est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton veraepacis: Cryptotriton veraepacis est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotriton wakei: Trouve plus

Cryptotriton xucaneborum: Cryptotriton xucaneborum est une espèce d'urodèles de la famille des Plethodontidae. Trouve plus

Cryptotrochus: Cryptotrochus est un genre de coraux durs de la famille des Turbinoliidae. Trouve plus

Cryptovenator: Cryptovenator, (de « crypto », du grec ancien kryptos (caché, secret), et du latin venator (le chasseur), est un genre éteint de pélycosaures de la famille des Sphenacodontidae qui a existé dans l'actuelle Allemagne (Sarre) pendant le Carbonifère terminal Gzhélien, il y a environ 300 millions d'années. Une seule espèce est rattachée au genre : Cryptovenator hirschbergeri, décrite en 2011 par Jörg Fröbisch et ses collègues. Elle est connue par un seul fossile, la partie avant d'une mandibule droite, extraite d'un niveau de grès foncé à grains fins de la formation géologique de Remigiusberg dans le bassin de la Saar-Nahe(Sarre). Trouve plus

Crypto-verrouilleur: Trouve plus

Cryptovirus: Trouve plus

Cryptovolans: Trouve plus

CryptoWall: Trouve plus

Cryptowithius: Trouve plus

Cryptowithius inconspicuus: Cryptowithius inconspicuus, unique représentant du genre Cryptowithius, est une espèce de pseudoscorpions de la famille des Withiidae. Trouve plus

Cryptoxanthine: La cryptoxanthine est un pigment caroténoïde naturel. Il a été isolé de diverses sources, parmi lesquelles les pétales et les fleurs de plantes du genre Physalis, le zeste d'orange, la papaye, le jaune d'œuf, le beurre, la pomme et le sérum de sang de bovin. Trouve plus

Cryptozoologie: La cryptozoologie (du grec ancien κρυπτός / kruptós, « caché », ζῷον / zỗion, « animal », et λόγος / lógos, « étude », soit « étude des animaux cachés ») désigne la recherche des animaux dont l'existence ne peut pas être prouvée de manière irréfutable. Ces formes animales sont appelées cryptides. Bernard Heuvelmans, son fondateur la décrit comme "L'étude scientifique des animaux cachés, soit des formes animales encore inconnues pour lesquelles sont seulement disponibles des preuves testimoniales ou circonstancielles, ou des preuves matérielles considérées comme insuffisantes par d'aucuns» Le terme a été inventé par le biologiste écossais Ivan T. Sanderson. Ce néologisme est selon le GDT une « science qui tente d'étudier objectivement le cas des animaux seulement connus par des témoignages, des pièces anatomiques ou des photographies de valeur contestable ». Lorsque la recherche porte sur des animaux anthropomorphes « cachés » tels que le yéti, on parle plus spécifiquement de cryptoanthropologie. Il n'existe aucune formation universitaire, ni aucun institut scientifique officiel de cryptozoologie. Le cryptozoologue le plus connu est Bernard Heuvelmans, docteur en sciences d'origine belge, qui a consacré une grande partie de sa vie à chasser des formes animales encore inconnues. Auteur de Sur la piste des bêtes ignorées (quatre tomes publiés entre 1955 et 1970), en 1999, Bernard Heuvelmanns a déposé l'entier de sa documentation et de ses archives au Musée de zoologie de Lausanne. Trouve plus

Crypto-zoologie: Trouve plus

Cryptozoologiste: Trouve plus

Cryptozoologue: Trouve plus

Cryptozoomorpha: Trouve plus

Cryptozoospermie: Trouve plus

CRYPTREC: Trouve plus

Cryptum: Cryptum (titre original : Cryptum) est un roman écrit par Greg Bear, sorti en janvier 2011. Il marque le début d'une trilogie constituant la saga Forerunner dont le deuxième s'intitule Primordium. Il raconte les évènements précédant la fin de la civilisation Forerunner. Trouve plus

Cryptura solitaria: Trouve plus

Crypturellus: Le genre Crypturellus regroupe des oiseaux appartenant à la famille des Tinamidae vivant en Amérique centrale et du Sud. Trouve plus

Crypturellus atrocapillus: Trouve plus

Crypturellus bartletti: Trouve plus

Crypturellus berlepschi: Trouve plus

Crypturellus boucardi: Trouve plus

Crypturellus brevirostris: Trouve plus

Crypturellus casiquiare: Trouve plus

Crypturellus cinereus: Trouve plus

Crypturellus cinnamomeus: Trouve plus

Crypturellus duidae: Trouve plus

Crypturellus erythropus: Trouve plus

Crypturellus kerriae: Trouve plus

Crypturellus noctivagus: Trouve plus

Crypturellus obsoletus: Trouve plus

Crypturellus parvirostris: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...