Rechercher dans ce blog

lundi 22 mars 2021

Croiseur de la Classe Perle, Croiseur de la classe Stalingrad, Croiseur éclaireur, Croiseur interstellaire, Croiseur japonais Yakumo,

Croiseur de la Classe Perle: Trouve plus

Croiseur de la classe Stalingrad: Trouve plus

Croiseur éclaireur: Le croiseur éclaireur (en anglais : scout cruiser, en italien : esploratore) est un type de navire de guerre du début du XXe siècle qui était plus petit, plus rapide et plus légèrement armé et blindé que le croiseur protégé ou croiseur léger de l'époque. Il était essentiellement conçu comme croiseur de reconnaissance pour les flottilles de destroyers. Trouve plus

Croiseur interstellaire: Les croiseurs interstellaires ou destroyer stellaires (nom original : Star Destroyer) sont des vaisseaux amiraux apparaissant dans la saga Star Wars. Trouve plus

Croiseur japonais Yakumo: Trouve plus

Croiseur japonais Yoshino: Trouve plus

Croiseur lance-missile: Trouve plus

Croiseur lance-missiles: Trouve plus

Croiseur léger: Le terme de croiseur léger a longtemps été utilisé, grosso modo dans la période 1880-1930 pour caractériser les navires de guerre ayant un déplacement intermédiaire entre les cuirassés et les avisos. Le croiseur léger correspond alors à une catégorie de taille, les différents types de croiseurs étant désignés plutôt comme des croiseurs cuirassés ou des croiseurs protégés, qui avaient des tactiques d'emploi différentes, mais qui pour certaines classes, ont eu des déplacements identiques. Le croiseur léger a correspondu ensuite à un type défini par les traités de limitation des armements navals, en particulier par le Traité naval de Londres de 1930, qui a fait suite au traité naval de Washington (1922). C'est à ces croiseurs légers des années 1930-1940 que le présent article est consacré. Trouve plus

Croiseur lourd: La dénomination de croiseur lourd est communément employée à partir de 1930 et jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour désigner un croiseur, c'est-à-dire un navire principalement armé de canons, d'un déplacement supérieur à 1 850 tonnes, et inférieur à 10 000 tonnes conformément au traité de Washington (1922) et dont l'artillerie principale avait un calibre supérieur à 155 mm, et au plus égal à 203 mm (8 pouces), conformément au traité naval de Londres (1930). Si la distinction entre croiseur lourd et croiseur léger a ainsi été claire pendant quelques années, l'apparition, après 1935, des « grands croiseurs légers », déplaçant 10 000 tonnes, et armés de dix à quinze canons de 152 ou 155 mm, tirant jusqu'à 8 à 10 coups par minute, avec des blindages de ceinture de plus de 100 mm, a sérieusement contribué à brouiller les catégories. Trouve plus

Croiseur non protégé: Le croiseur non protégé est un type de croiseur de la marine de la fin du XIXe siècle. Les parties vitales ne sont pas, contrairement au croiseur protégé, recouvertes d'un blindage en dos d'âne de 30 à 80 mm d'épaisseur. Il fut construit de 1880 à 1905. Trouve plus

Croiseur porte-hydravions Gotland: Trouve plus

Croiseur protégé: Le croiseur protégé est un type de croiseur de la marine de la fin du XIXe siècle. Les parties vitales sont recouvertes d'un blindage en dos d'âne de 30 à 80 mm d'épaisseur et sa vitesse varie entre 16 et 18 nœuds en fonction de son poids de déplacement (entre 4 000 et 8 000 tonnes). Il n'offre qu'une protection sur les organes vitaux du navire, essentiellement la salle des machines et soutes à munitions. Il est considéré comme le précurseur des futurs croiseur léger et croiseur lourd. Très vite obsolète, le croiseur protégé est remplacé par le croiseur cuirassé, précurseur du croiseur de bataille (pré-Dreadnought puis Dreadnought). Trouve plus

Croiseur Réplicateurs: Trouve plus

Croiseur sous-marin: Un croiseur sous-marin est un très grand sous-marin conçu pour rester en mer pendant de longues périodes dans des zones éloignées des installations de la base. Son rôle était analogue à celui des croiseurs de surface, c'est-à-dire qu'il naviguait dans des eaux lointaines, effectuait des raids commerciaux et faisait du repérage pour la flotte de combat. Les sous-marins de croisière ont connu un certain succès pendant une brève période de la Première Guerre mondiale, mais ont connu moins de succès que les sous-marins plus petits pendant la Seconde Guerre mondiale. Les grands sous-marins restaient vulnérables aux dommages causés par les navires marchands équipés de façon défensive, étaient lents à plonger s'ils étaient trouvés par un avion, offraient une grande surface d'écho sonar, et étaient moins capables de manœuvrer de façon défensive lors d'attaques par grenades anti-sous-marines. Trouve plus

Croiseur Wraith: Plus petit que les vaisseaux ruches, le croiseur Wraith est souvent employé pour accomplir les tâches ne nécessitant pas l'intervention d'un vaisseau ruche[Quoi ?]. Il dispose d'une relative autonomie grâce à son hyperpropulsion qui lui permet par exemple d'accomplir une sélection de moyenne envergure ou d'aller identifier un phénomène suspect. Équipé d'armes au plasma et capable de transporter un nombre inconnu de Darts et de Wraiths, il peut aussi faire office de soutien pour les vaisseaux ruches lors d'une bataille qu'elle soit spatiale ou terrestre. Il peut servir d'escorte pour des navettes ou des vaisseaux de transport. À l'instar des Darts, le croiseur Wraith est parfaitement capable de manœuvrer dans l'atmosphère d'une planète. On peut noter que trois croiseurs sont susceptibles d'être amarrés à la coque d'une ruche lors d'un voyage hyperspatial. Malgré les avantages du croiseur liés à sa polyvalence, celui-ci est peu résistant et un tir de drone peut, comme on a pu l'observer dans l'épisode 2x05 "Comdemned/Les Condamnés", lui causer de très lourds dégâts. D'un point de vue hiérarchique, on ignore si chaque croiseur dépend d'une ruche ou si certains sont indépendants mais il est possible que certains Wraiths importants disposent de leurs propres croiseurs. Portail de Stargate Trouve plus

Croiseur Wraith (Stargate): Trouve plus

Croiseur-cuirassé: Trouve plus

Croiseurs: Trouve plus

Croiseurs auxiliaires: Trouve plus

Croiseurs cuirassé: Trouve plus

Croiseurs cuirassés: Trouve plus

Croiseurs cuirassés allemands de la classe Scharnhorst: Trouve plus

Croiseurs de bataille: Trouve plus

Croiseurs de classe Stalingrad: Trouve plus

Croiseurs légers: Trouve plus

Croiseurs légers Classe Brooklyn: Trouve plus

Croiseurs lourds: Trouve plus

Croiseurs protégés: Trouve plus

Croisic: Trouve plus

Croisier: Trouve plus

Croisiere: Trouve plus

Croisière: Une croisière est un voyage à titre principalement récréatif effectué en bateau. Cette forme de tourisme connaît à compter de la fin du XXe siècle un important développement qui voit les navires de croisière devenir de vastes paquebots. Par extension, le terme croisière est aussi utilisé pour d'autres moyens de transport comme le chemin de fer (Croisière ferroviaire sur le Transsibérien) ou pour des raids automobiles (croisière jaune, croisière noire et croisière blanche d'André Citroën). Trouve plus

Croisière (homonymie): Une croisière est un long trajet. Par extension : navire de croisière missile de croisière La croisière est l'une des phases du vol d'un aéronef.Dans le langage courant, il s'agit d'un voyage planifié entre différents ports (d'un même pays ou de plusieurs pays) afin de découvrir les merveilles d'une culture, grâce à des sorties organisées (avec guide...). Le terme de croisière appliqué aux vols (missile, aéronef...) est une extension du terme qui s'applique pour les navires depuis des siècles. Trouve plus

Croisiere (pilotage): Trouve plus

Croisière (pilotage): La croisière est la phase du vol située entre le décollage et l'atterrissage. Elle inclut la montée vers l'altitude de croisière et la descente en vue de l'atterrissage. Lors de cette phase, l'aéronef atteint une vitesse, dite vitesse de croisière, correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de montée et d'approche en vue de l'atterrissage. L'aéronef suit un trajet dans une configuration optimale du point de vue de sa consommation en carburant, appelée "croisière économique" (en anglais : best performance cruise speed). Toutes les surfaces de contrôle extensibles (dispositif hypersustentateur) de même que le train d'atterrissage, si cela est possible, sont rétractés au maximum pour éviter toute traînée intempestive (clean configuration). Les dernières générations d'avion de chasse, comme le Lockheed Martin F-22 Raptor américain et le Dassault Rafale français, ainsi que l'ancien avion de transport Concorde, disposent d'une vitesse de croisière supersonique qualifiée de supercruise (« supercroisière »), atteinte sans recours à la postcombustion. Trouve plus

Croisiere blanche: Trouve plus

Croisière blanche: La Croisière blanche (juillet 1934-octobre 1934) fut le quatrième raid automobile organisé par André Citroën à l'initiative de Charles Bedaux. Compte tenu des résultats médiatiques obtenus grâce aux succès de la Croisière noire et de la Croisière jaune, André Citroën était très tenté de renouveler un exploit comparable sur le continent américain. Sur un trajet imaginé par Charles Bedaux, André Citroën lance cinq Citroën-Kégresse de dernier modèle dans une traversée du nord-ouest du Canada à partir d'Edmonton. L'expédition qui comprend 17 personnes, dont Bedaux, sa femme et sa maîtresse, part d'Edmonton le 4 juillet 1934. Se lançant à l'assaut des Montagnes Rocheuses, elle rencontre très rapidement des difficultés imprévues et insurmontables dues aux pluies diluviennes, aux glissements de terrain et à la boue qui s'ensuit. Trois des cinq véhicules sombrent lors du passage de rivières en crue. Les deux autres doivent être abandonnés, engloutis dans la boue, le 16 août. Le retour peu glorieux a lieu à cheval et en train à Edmonton le 24 octobre 1934. Ceci explique que cette croisière Citroën reste peu connue. Trouve plus

Croisière Caraïbes: Trouve plus

Croisière de France: Trouve plus

Croisière de glace de la flotte de la Baltique: La Croisière de glace de la flotte de la Baltique fut une opération russe de la Première Guerre mondiale, organisant le transfert des navires de la flotte de la Baltique de la Russie soviétique à partir des ports de Revel et d'Helsinki entre février et mars 1918. En effet, à cette époque l'Empire allemand déclencha la dernière offensive contre la Russie, cette expédition eut pour but d'éviter la capture des navires russes par les forces allemandes. Lorsque les troupes allemandes effectuèrent leur entrée à Revel le 25 février 1918, une grande partie des navires escortés par un brise-glace avait déjà été transférée. Le 5 mars 1918, les bâtiments de guerre russes avaient atteint le port d'Helsinki, excepté un sous-marin resté prisonnier des glaces. Le 12 mars 1918, placés sous les ordres du commandant en chef de la flotte de la Baltique, le capitaine 1re classe Alexeï Mikhaïlovitch Tchastny (1881-1918), 236 navires de l'ancienne marine impériale russe escortés par les brise-glaces Yermak (Ермак) et Volynets parcoururent une distance de 300 kilomètres sur une mer recouverte d'une épaisse couche de glace. Au bout de cinq jours, les bâtiments de guerre atteignirent le port de Kronstadt. Cette flotte russe est composée de : 5 croiseurs cuirassés : Riourik, Amiral Makarov, Baïan, Gromoboï, Russie ; 4 cuirassés dreadnought : Gangut, Petropavlovsk, Poltava, Sébastopol ; 4 croiseurs : Bogatyr, Oleg, Aurore, Diana ; 3 cuirassés pré-dreadnought : André l'Apôtre, Empereur Paul Ier, Grajdanine 59 destroyers et torpilleurs 3 canonnières : Groziachtchy, Khrabry (en), Khivinets (de) ; 3 poseurs de mines ; 12 sous-marins ; 144 autres bâtiments.En Finlande, les marins russes sabordèrent quatre sous-marins dans le port de Hanko. Après avoir effectué cette expédition, sur les ordres de Trotski, Alexeï Mikhaïlovitch Tchastny fut arrêté sur l'accusation d'« actions révolutionnaires ». Il fut condamné à mort et fusillé après le procès. Il s'agissait de la première peine de mort prononcée par la Russie soviétique. Selon l'historien Sergueï Petrovitch Melgounov (1879-1956) cette condamnation fut formulée ainsi : Tchastny a réalisé des exploits héroïques créant ainsi un certain succès avec l'intention de l'utiliser plus tard contre le pouvoir soviétique. Dans les ouvrages d'Histoire de l'armée soviétique, le rôle du capitaine 1re classe dans la Croisière de glace de la flotte de la Baltique n'a pas été mentionné. Trouve plus

Croisière de Lamellerie: La croisière de Lamellerie est une expédition navale qui se déroule en 1806. Quatre frégates et un brick français approvisionnent les colonies françaises du Sénégal et de Guyane et chassent le commerce britannique dans l'océan Atlantique. Trouve plus

Croisière de l'EDHEC: Trouve plus

Croisière des rois: La croisière des rois (en grec moderne : Η κρουαζιέρα των γαλαζοαίματων) est un événement mondain qui fut organisé en Méditerranée par la reine Frederika de Grèce et son époux le roi Paul Ier, durant les étés 1954 et 1956. Officiellement mise en place pour promouvoir le tourisme grec, la première croisière dure du 23 août au 3 septembre 1954. Elle se déroule à bord du yacht Agamemnon, propriété de l'armateur grec Eugenides, et transporte près de cent personnalités du gotha européen, issues de vingt-cinq familles souveraines ou anciennement souveraines différentes. La seconde édition de la croisière des rois est prévue au mois d'août 1956. Cependant, la nationalisation du canal de Suez par Nasser et sa fermeture par les autorités britanniques empêchent le bon déroulement de la croisière, qui est finalement transformée en séjour au palais de Mon Repos, à Corfou. Trouve plus

Croisière du Grand Hiver: Trouve plus

Croisière EDHEC: Trouve plus

Croisière en meurtre majeur: Croisière en meurtre majeur est un roman de Michel Honaker. Trouve plus

Croisière Foll'Amour: Trouve plus

Croisière galère: Trouve plus

Croisière inter-îles: Trouve plus

Croisiere jaune: Trouve plus

Croisière jaune: La croisière jaune, qui se déroule du 4 avril 1931 au 12 février 1932, connue également sous le nom de « mission Centre-Asie » ou encore « 3e mission G.M. Haardt – Audouin-Dubreuil », est l'un des raids automobiles organisés par André Citroën, et reliant Beyrouth à Pékin. Il s'agit de la troisième expédition motorisée du genre, la première étant la traversée du Sahara et la seconde, la croisière noire. Elle permet à la marque d'être lauréate du prix Henry-Deutsch-de-la-Meurthe de l'Académie des sports en 1932 (fait sportif pouvant entraîner un progrès matériel, scientifique ou moral pour l'humanité). Face aux retombées positives de la croisière noire, dès 1928, Georges-Marie Haardt prépare son projet d'ouvrir la « Route de la soie » à la circulation automobile : 13 000 km de Beyrouth à Pékin en passant par le Turkestan, le Xinjiang et le désert de Gobi. L'itinéraire de retour prévu vers Beyrouth passe par Hanoï, Saïgon, Bangkok, Calcutta, Delhi, Quetta, Ispahan, Bagdad et Damas. Trouve plus

Croisière mouvementée: Croisière mouvementée (Ship Ahoy) est un film musical américain de Edward Buzzell, sorti en 1942. Trouve plus

Croisiere noire: Trouve plus

Croisière noire: La croisière noire est une expédition automobile qui traversa le continent africain du Nord au Sud entre le 28 octobre 1924 et le 26 juin 1925. Également nommée « Expédition Citroën Centre Afrique » ou encore « 2e mission Haardt Audouin-Dubreuil », elle est mise sur pied par André Citroën afin de mieux faire connaître sa marque et d'ouvrir une ligne régulière motorisée traversant le continent africain. Au-delà du simple aspect publicitaire, il s'agit également d'une expédition à portée politique, culturelle et scientifique. La croisière noire supplée ainsi le projet stagnant du « Transsaharien » en ayant recours, comme le fait remarquer André Citroën en 1925, à des investissements plus faibles au départ et sur une moindre durée. Trouve plus

Croisière pour l'inconnu: Trouve plus

Croisiere pour l'inconnu: Trouve plus

Croisière pour l'inconnu: Croisière pour l'inconnu est un film français réalisé par Pierre Montazel, sorti en 1948. C'est son premier long métrage. Trouve plus

Croisiere pour un cadavre: Trouve plus

Croisiére pour un cadavre: Trouve plus

Croisière pour un cadavre: Croisière pour un cadavre (ou Cruise for a Corpse dans les pays anglo-saxons) est un jeu vidéo d'aventure développé et publié en 1991 par Delphine Software sur Amiga, Atari ST et DOS. Trouve plus

Croisiere sans escale: Trouve plus

Croisière sans escale: Croisière sans escale (titre original : Non-Stop) est un roman de science-fiction de l'écrivain britannique Brian Aldiss paru en 1958. La nouvelle à l'origine du roman parut initialement dans le numéro de décembre 1955 de la revue britannique Science-Fantasy. Trouve plus

Croisière scénique: Trouve plus

Croisière surprise: Croisière surprise (Double Trouble) est un film américain réalisé par Norman Taurog, sorti en 1967. Trouve plus

Croisières: Trouve plus

Croisières Ashinoko-Yuransen: Trouve plus

Croisières de France: Croisières de France (CDF) était une compagnie maritime spécialisée dans les croisières créée en 2007 et disparue en février 2017. Trouve plus

Croisières Hakone-Kankosen: Trouve plus

Croisieres siderales: Trouve plus

Croisières sidérales: Croisières sidérales est un film français d'André Zwobada sorti en 1942. Trouve plus

Croisiériste: Trouve plus

Croisiers: Trouve plus

CroisiEurope: CroisiEurope (anciennement Alsace Croisières jusqu'en 1997) est une entreprise française spécialisée dans les croisières fluviales et maritimes côtières. Trouve plus

Croisille: Trouve plus

Croisilles: Croisilles est un nom de lieu notamment porté par : Croisilles, commune française du département du Calvados, en région Normandie Croisilles, commune française du département d'Eure-et-Loir, en région Centre-Val de Loire Croisilles, commune française du département de l'Orne, en région Normandie Croisilles, commune française du département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France Trouve plus

Croisilles (Calvados): Croisilles est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 644 habitants. Trouve plus

Croisilles (Eure-et-Loir): Croisilles est une commune française située dans le département d'Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire. Trouve plus

Croisilles (Orne): Croisilles est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 209 habitants. Trouve plus

Croisilles (Pas-de-Calais): Croisilles est une commune française située dans le département du Pas-de-Calais en région Hauts-de-France. Trouve plus

Croisillon: Le terme « croisillon » peut désigner : Croisillon « # », signe typographique (à ne pas confondre avec le dièse « ♯ ») ; Croisillon, chacun des deux bras du transept d'une église, ou encore un ou plusieurs bras horizontaux d'un calvaire, traverses d'une croix monumentale et par extension ensemble des pièces (horizontales et verticales) d'une croix ; Croisillon, un élément partageant un châssis de fenêtre dans une fenêtre à croisée, formant une croix avec un autre de ses constituants, ou chacune des boiseries qui se croisent afin de maintenir de petits carreaux de verre, dans certaines baies vitrées ; Des Croisillons, petites pièces généralement en plastique et en forme de petite croix, peuvent aussi être utilisés en carrelage pour espacer les carreaux lors de la pose. Croisillon, une chambre dans le milieu de l'hôtellerie. Trouve plus

Croisillon (architecture): En architecture, un croisillon est l'un des deux bras du transept d'une église, perpendiculaire à la nef. La plupart des églises étant orientées, les historiens de l'art distinguent le bras (ou croisillon) nord et le bras (ou croisillon) sud. En sculpture, le terme désigne la ou les partie(s) horizontale(s) d'un calvaire perpendiculaire(s) à son fût : la plupart des calvaires sont à croisillon simple (ou unique), mais il existe des calvaires plus complexes à plusieurs croisillons. Trouve plus

Croisillon (menuiserie): En menuiserie, un croisillon désigne en général, tous les petits bois qui remplissent les châssis des fenêtres à petits carreaux. Trouve plus

Croisillon (religion): Trouve plus

Croisillon (signe): Le croisillon, ou carré (au Canada), est le signe typographique ‹ # ›. Il est souvent confondu avec le dièse ‹ ♯ ›. Trouve plus

Croismare: Croismare est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle, en région Grand Est. Trouve plus

Croisne: La Croisne est une rivière du département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire, un affluent droit de la Sauldre, donc un sous-affluent de la Loire par le Cher. Trouve plus

CroisonsLes: Trouve plus

Croissance: Outil de recherche Tous les articles commençant par croissance Toutes les pages avec « croissance » dans le titre Trouve plus

Croissance (biologie): Trouve plus

Croissance (film, 1955): Croissance (たけくらべ, Takekurabe) est un film japonais réalisé par Heinosuke Gosho et sorti en 1955. Trouve plus

Croissance appauvrissante: La croissance appauvrissante est une situation théorique où la croissance économique pourrait avoir pour conséquence qu'un pays se trouve dans une situation moins favorable qu'avant la croissance. Si la croissance est fortement orientée vers l'exportation, elle peut entraîner une détérioration des termes de l'échange du pays exportateur. Dans de rares cas, cette baisse des termes de l'échange peut être si importante qu'elle l'emporte sur les gains découlant de la croissance. Dans ce cas, la situation d'un pays serait pire avant la croissance qu'après celle-ci. Ce résultat n'est valable que si le pays en croissance est en mesure d'influencer les prix mondiaux. Cette théorie fut proposée pour la première fois par Jagdish Bhagwati, en 1958. Harry G. Johnson avait, indépendamment, élaboré les conditions pour ce résultat en 1955 . Trouve plus

Croissance bacterienne: Trouve plus

Croissance bactérienne: La notion de croissance bactérienne recouvre deux aspects : la croissance de la cellule bactérienne (taille, masse, volume), et le phénomène de division cellulaire (population). Pour simplifier, on assimile souvent la croissance à la division cellulaire. Le plus simple est de considérer la croissance comme un ensemble de réactions (du métabolisme) conduisant à la synthèse de biomasse bactérienne. La croissance est alors définie par l'augmentation de biomasse sèche. L'étude de la croissance bactérienne consiste en la détermination des paramètres de croissance pour une souche bactérienne donnée. Si l'on s'intéresse à des cellules, isolées (disjointes, qui ne sont pas en mycélium ou pseudomycélium ou en pelotes), comme c'est le cas quasi systématiquement ici (il y a des exceptions comme le genre Streptomyces ; les individus de ce genre peuvent s'organiser en mycélium ou en pseudomycélium), et si leur taille, masse et volume moyens sont invariables et négligeables lors de la phase de croissance considérée, (Cf. plus bas "Expression graphique de la croissance en milieu non renouvelé"), alors l'étude de la croissance revient à l'évaluation de la biomasse bactérienne et à l'évaluation du nombre de bactéries (il existe alors une relation entre ce nombre et la biomasse). Dans ce cas, l'étude de la croissance est donc rendue possible grâce à l'augmentation de la biomasse bactérienne et aux divisions cellulaires qui se produisent lorsque les bactéries se trouvent dans un milieu favorable et dans des conditions physicochimiques (température, pression, nature des gaz ambiants, pH…) optimales. Dans le cas assez rare où la bactérie étudiée peut s'organiser de telle sorte que les cellules ne sont plus disjointes, (exemple : genre Streptomyces qui forme des mycéliums ou des pseudomycéliums), il n'est plus possible d'évaluer la croissance selon le nombre de cellules et il n'existe plus de relation entre la biomasse et ce nombre de cellules. Dans ce cas, l'étude de la croissance revient alors à évaluer la biomasse bactérienne lorsque les bactéries se trouvent dans un milieu favorable et dans des conditions physicochimiques optimales. Dans tous les cas, il se pose le problème de l'évaluation du nombre de cellules mortes parmi les cellules vivantes (Il existe systématiquement des cellules mortes parmi les cellules vivantes.). L'étude de la croissance bactérienne se fait généralement en milieu optimal de croissance non renouvelé, (c'est-à-dire que l'on ne change pas le milieu, on n'en ajoute pas et on n'en enlève pas), de la bactérie étudiée et dans des conditions physicochimiques optimales. Trouve plus

Croissance biologique: En biologie, la croissance d'un organisme est une augmentation de la taille, et du volume. Dans les organismes vivants, comme chez les humains, la croissance est souvent régulée par des hormones de croissance. Trouve plus

Croissance cellulaire: Trouve plus

Croissance comparée: Trouve plus

Croissance cristalline: Trouve plus

Croissance de l'enfant: Trouve plus

Croissance de la population: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...