Rechercher dans ce blog

dimanche 21 mars 2021

Crit Rev Toxicol, Crit. Rev. Anal. Chem., Critair, Crit'air, Criteo,

Crit Rev Toxicol: Trouve plus

Crit. Rev. Anal. Chem.: Trouve plus

Critair: Trouve plus

Crit'air: Trouve plus

Criteo: Criteo est une entreprise française de reciblage publicitaire sur internet. Fondée à Paris en 2005, elle est cotée au NASDAQ depuis octobre 2013. Trouve plus

Critère: Un critère (du grec kriterion, de krinein, juger) est un principe auquel on se réfère, ou un moyen qu'on utilise, pour établir un jugement. Cette notion peut être utilisée notamment dans les contextes suivants: Trouve plus

Critère d'Eisenstein: Trouve plus

Critère d'Euler: Trouve plus

Critère d'irréductibilité de Mackey: Trouve plus

Critère d'authenticité: Trouve plus

Critère d'avalanche stricte: Trouve plus

Critère de Beurling-Nyman: Trouve plus

Critère de Cauchy: En mathématiques, « critère de Cauchy » — du nom de Augustin Louis Cauchy — peut désigner : le critère définissant la notion de suite de Cauchy, et diverses transpositions de ce critère pour : la convergence des séries, la sommabilité des familles, l'existence de limite d'une fonction ; la convergence uniforme d'une suite de fonctions ; le critère intégral de Cauchy (théorème de comparaison série-intégrale) ; la règle de Cauchy, dans l'étude du comportement d'une série. Trouve plus

Critère de Cauchy pour une fonction: Trouve plus

Critère de compacité de James: Trouve plus

Critère de condensation de Cauchy: Trouve plus

Critère de Condorcet: Trouve plus

Critère de convergence: Trouve plus

Critère de convergence des séries alternées: Trouve plus

Critère de d'Alembert: Trouve plus

Critère de discontinuité: Trouve plus

Critère de dissimilarité: La dissimilarité ou double dissimilarité, ou encore discontinuité, est l'un des critères d'historicité employés par l'exégèse biblique, en particulier dans la recherche historiographique liée au Nouveau Testament, et utilisés notamment depuis la deuxième quête du Jésus historique. Simon Claude Mimouni et Pierre Maraval répertorient les quatre critères usuels (la discontinuité ou dissimilarité, la continuité historique, l'attestation multiple et l'attestation cohérente), auxquels s'ajoute l'embarras ecclésiastique. Trouve plus

Critère de divisibilité: En mathématiques et plus précisément en arithmétique modulaire, un critère de divisibilité est une particularité d'un entier permettant de déterminer si ce nombre est divisible par un autre. Malgré leur apparence de « recette de cuisine » (voir la liste de critères de divisibilité), les critères de divisibilité sont basés sur des démonstrations mathématiques ; il est possible d'en trouver pour n'importe quel nombre grâce aux congruences. Trouve plus

Critère de Griffith: Le critère de Griffith (d'après Alan Arnold Griffith) désigne une contrainte maximale au-delà de laquelle un matériau fragile se rompt. La valeur de cette contrainte seuil s'exprime en fonction du module d'élasticité du matériau et de l'énergie nécessaire pour ouvrir la fracture. Trouve plus

Critère de Hurwitz: Trouve plus

Critère de Kaldor-Hicks: Le critère de Kaldor-Hicks, ou efficience de Kaldor-Hicks, est une variation de l'optimum de Pareto. Il s'agit en fait de la combinaison de deux propositions de réformes de l'efficience au sens de Pareto, effectuée par l'économiste Tibor Scitovsky (en). Ce critère est souvent utilisé dans l'économie du bien-être ou dans l'analyse économique du droit. Trouve plus

Critère de Kelly: Le critère de Kelly est une stratégie suivie par un parieur / investisseur qui cherche à maximiser le taux de croissance de son budget à long terme. Il consiste à maximiser l'espérance du logarithme du gain. Elle est utilisée en finance, comme stratégie de placement, et dans les jeux de hasard, pour optimiser le montant des paris. Ce critère n'est applicable que si la "loterie" (l'investissement ou le pari) se répète indéfiniment, avec la même distribution de probabilité des gains, et les résultats sont indépendants les uns des autres. Le joueur / investisseur devra alors miser continuellement la même portion de son budget en cours. Trouve plus

Critère de Kummer: Trouve plus

Critère de la majoritè: Trouve plus

Critere de Lawson: Trouve plus

Critère de lawson: Trouve plus

Critère de Mackey: Trouve plus

Critère de majorité mutuelle: Trouve plus

Critère de métrisabilité de Nagata-Smirnov: Le critère de métrisabilité de Nagata-Smirnov est un théorème de topologie qui affirme qu'un espace topologique est métrisable si (et seulement si) il est régulier et a une base dénombrablement localement finie. Il a été démontré indépendamment par Jun-iti Nagata (1950), Yu. M. Smirnov (de) (1951) et R. H. Bing (en) (1951). (Tout espace métrique E possède bien une base réunion dénombrable de familles Fn localement finies, chaque Fn étant obtenue en raffinant (par paracompacité) le recouvrement de E par toutes les boules ouvertes de rayon 1/n.) On peut en déduire le théorème de métrisabilité de Smirnov : un espace est métrisable si (et seulement si) il est paracompact et localement métrisable. En effet, tout espace paracompact X est normal donc régulier, et s'il est de plus recouvert par des ouverts Ui admettant chacun une base Bi dénombrablement localement finie alors, en se ramenant (par raffinement) au cas où le recouvrement (Ui) est localement fini, la réunion des Bi est une base dénombrablement localement finie de X. Trouve plus

Critère de Nagumo: Dans le cadre des équations différentielles, le critère de Nagumo est un critère suffisant d'unicité locale d'une solution à un problème de Cauchy. Joint au théorème d'existence locale de Cauchy-Peano-Arzelà, il assure donc la même conclusion que le théorème de Cauchy-Lipschitz, sous des hypothèses différentes. Trouve plus

Critère de Nyquist: Le critère de stabilité de Nyquist est une règle graphique utilisée en automatique et en théorie de la stabilité, qui permet de déterminer si un système dynamique est stable. Il a été formulé indépendamment par deux électrotechniciens : l'Allemand Felix Strecker de Siemens en 1930,,, et l'Américain Harry Nyquist des Laboratoires Bell en 1932. Cette construction, qui exploite le diagramme de Nyquist des circuits à boucle ouverte, permet de se dispenser du calcul des pôles et des zéros des fonctions de transfert (bien qu'il faille connaître le nombre et le type des singularités du demi-plan réel). Elle s'applique à des circuits dont la fonction de transfert n'est pas nécessairement une fonction rationnelle, comme les boucles à retard. Contrairement au diagramme de Bode, il permet de travailler sur des fonctions de transferts à singularités réelles. En outre, il se généralise de façon naturelle aux systèmes multiplexés type « entrées multiples, sorties multiples », courants en avionique. Le critère de Nyquist est très largement employé en électronique et en régulation, sans préjudice d'autres domaines, pour la conception et l'étude des circuits à contre-réaction. Quoique le critère de Nyquist soit l'un des critères de stabilité les plus généraux, il ne s'applique qu'aux circuits linéaires stationnaires (LTI). Pour les circuits non linéaires, il faut recourir à des critères plus complexes comme ceux de Liapounov ou du disque de stabilité. Malgré son caractère graphique, le critère de Nyquist ne suggère rien de concret sur le caractère stable ou instable d'un circuit : il n'indique pas comment modifier un circuit pour le rendre stable. De ce point de vue, des techniques moins générales comme le diagramme de Bode sont parfois plus utiles pour les concepteurs. Trouve plus

Critère de planarité de Fraysseix-Rosenstiehl: Trouve plus

Critère de planarité de Mac Lane: En théorie des graphes, le critère de planarité de Mac Lane est une caractérisation des graphes planaires par leur espaces de cycles (en), nommée d'après Saunders Mac Lane qui l'a publiée en 1937. Le critère dit qu'un graphe est planaire si et seulement si son espace de cycles (pris modulo 2) possède une base de cycles (en) dans laquelle chaque arête du graphe contribue à au plus deux vecteurs de la base. Trouve plus

Critère de planarité de Whitney: En mathématiques, et plus particulièrement en théorie des graphes, le critère de planarité de Whitney est une caractérisation, en théorie des matroïdes, des graphes planaires ; critère nommée d'après Hassler Whitney. Il affirme qu'un graphe G est planaire si et seulement si son matroïde graphique est également cographique (c'est-à-dire qu'il est le matroïde dual d'un autre matroïde graphique). En termes de théorie des graphes pures, ce critère énonce comme suit: Un graphe G = ( V , E ) {\displaystyle G=(V,E)} est planaire si et seulement s'il existe un autre graphe (« dual ») G ′ = ( V ′ , E ′ ) {\displaystyle G'=(V',E')} et une correspondance bijective entre E ′ {\displaystyle E'} et E {\displaystyle E} telle qu'un sous-ensemble T {\displaystyle T} de E {\displaystyle E} forme un arbre couvrant de G {\displaystyle G} si et seulement si les arêtes correspondantes au sous-ensemble complémentaire E − T {\displaystyle E-T} forment un arbre couvrant de G ′ {\displaystyle G'} . Trouve plus

Critère de plasticité: Un critère de plasticité, ou critère d'écoulement plastique, est un critère permettant de savoir, sous des sollicitations données, si une pièce se déforme plastiquement ou si elle reste dans le domaine élastique. De nombreux essais ont montré que l'on pouvait utiliser deux critères principaux : le critère de Tresca-Guest ou le critère de von Mises. En résistance des matériaux, on désire parfois rester dans le domaine élastique, on parle alors de critère de résistance. La contrainte de comparaison n'est pas une contrainte réelle existant à un instant donné à l'intérieur d'un solide, mais est utilisée en mécanique pour prédire la rupture. Néanmoins, la plupart des ingénieurs l'utilisent pour déterminer si un champ de contrainte donné dans une pièce est acceptable ou non. On parle aussi de contrainte équivalente ou de contrainte effective. Elle découle des critères de plasticité. Cette contrainte est comparée à la limite d'élasticité ou encore la contrainte de rupture obtenue par essai de traction. Trouve plus

Critère de Pocklington: Trouve plus

Critère de position: Trouve plus

Critère de Raabe-Duhamel: Trouve plus

Critère de Rayleigh: Trouve plus

Critère de reproductibilité: Trouve plus

Critère de Routh: Trouve plus

Critère de Routh-Hurwitz: Trouve plus

Critère de Shannon: Trouve plus

Critère de Smith: Trouve plus

Critère de stabilité de Barkhausen: Le critère de stabilité de Barkhausen fixe une condition nécessaire pour qu'un circuit consistant en un amplificateur et une boucle de contre-réaction, se mette spontanément à osciller. Ce critère ne permet cependant ni d'affirmer que les oscillations seront durables, ni qu'elles seront d'amplitude constante. Ce critère marque les débuts de l'étude des circuits oscillants ; sa portée a depuis été précisée par d'autres critères, comme le critère de Nyquist. Trouve plus

Critère de stabilité de Toomre: En astrophysique, le critère de stabilité de Toomre (aussi connu comme le critère de Safronov-Toomre) est une relation entre les paramètres d'un disque d'accrétion en rotation différentielle qui peut être utilisé pour déterminer approximativement si le système est stable. Dans le cas d'un fluide stationnaire, le critère de stabilité de Jeans peut être utilisé pour comparer la force de gravité avec celle de la pression thermique. Dans le cas d'un disque en rotation différentielle, la force de cisaillement permet d'ajouter une force stabilisatrice. Le critère de Toomre s'exprime de la façon suivante : un disque en rotation différentielle est stable si c s κ π G Σ > 1 {\displaystyle {\frac {c_{s}\kappa }{\pi G\Sigma }}>1} où c s {\displaystyle c_{s}} est la vitesse du son, κ {\displaystyle \kappa } est la fréquence épicyclique, G est la constante gravitationnelle de Newton, et Σ {\displaystyle \Sigma } est la densité de surface du disque. Le paramètre de Toomre Q est souvent défini comme la partie de gauche de l'équation précédente. Q g a z = c s κ π G Σ . {\displaystyle Q_{\mathrm {gaz} }={\frac {c_{s}\kappa }{\pi G\Sigma }}.} Le critère de stabilité peut alors simplement être exprimé par Q > 1 {\displaystyle Q>1} . La discussion précédente est valable pour un disque gazeux, mais une analyse similaire peut être appliquée à un disque d'étoiles (par exemple, le disque d'une galaxie). De cette analyse résulte un paramètre cinématique Q, Q e t o i l e = σ R κ 3.36 G Σ {\displaystyle Q_{\mathrm {etoile} }={\frac {\sigma _{R}\kappa }{3.36G\Sigma }}} où σ r {\displaystyle \sigma _{r}} est la dispersion de la vitesse radiale, et κ {\displaystyle \kappa } est la fréquence épicyclique locale. Trouve plus

Critère de Sylvester: Trouve plus

Critère de Tisserand: Trouve plus

Critère de Tresca: Trouve plus

Critère de von Mises: Trouve plus

Critère d'Eisenstein: En mathématiques, le « critère d'Eisenstein », publié auparavant par Theodor Schönemann, donne des conditions suffisantes pour qu'un polynôme à coefficients entiers soit irréductible sur le corps des nombres rationnels. Si ce polynôme est aussi primitif (c'est-à-dire s'il n'a pas de diviseurs constants non triviaux), alors il est également irréductible sur l'anneau des entiers (en fait, c'est cette irréductibilité que le critère affirme ; l'irréductibilité sur les nombres rationnels en découle par le lemme de Gauss). Trouve plus

Critere d'Euler: Trouve plus

Critère d'Euler: En mathématiques et plus précisément en arithmétique modulaire, le critère d'Euler est un théorème utilisé en théorie des nombres pour déterminer si un entier donné est un résidu quadratique modulo un nombre premier. Trouve plus

Critère d'historicité: Un critère d'authenticité ou critère d'historicité est en exégèse biblique un élément qui permet d'évaluer l'authenticité d'une péricope ou d'un logion de la Bible, en particulier dans le Nouveau Testament. L'historiographie contemporaine en retient habituellement cinq, qui sont utilisés notamment depuis la deuxième quête du Jésus historique. Simon Claude Mimouni et Pierre Maraval répertorient les quatre critères usuels (la discontinuité historique, la continuité historique, l'attestation multiple et l'attestation cohérente), auxquels s'est ajouté l'embarras ecclésiastique. Trouve plus

Critère d'information bayésien: Le critère d'information bayésien (en anglais bayesian information criterion ; en abrégé BIC) est un critère d'information dérivé du critère d'information d'Akaike proposé par Gideon Schwarz en 1978. À la différence du critère d'information d'Akaike, la pénalité dépend de la taille de l'échantillon et pas seulement du nombre de paramètres. Trouve plus

Critère d'information d'Akaike: Le critère d'information d'Akaike, (en anglais Akaike information criterion ou AIC) est une mesure de la qualité d'un modèle statistique proposée par Hirotugu Akaike en 1973. Lorsque l'on estime un modèle statistique, il est possible d'augmenter la vraisemblance du modèle en ajoutant un paramètre. Le critère d'information d'Akaike, tout comme le critère d'information bayésien, permet de pénaliser les modèles en fonction du nombre de paramètres afin de satisfaire le critère de parcimonie. On choisit alors le modèle avec le critère d'information d'Akaike le plus faible. Trouve plus

Critère d'irréductibilité de Cohn: En arithmétique des polynômes, le critère d'irréductibilité de Cohn est une condition suffisante pour qu'un polynôme à coefficients entiers soit irréductible. Trouve plus

Critère d'irréductibilité de Mackey: En mathématiques, et plus précisément dans le cadre de la théorie des représentations d'un groupe, le critère d'irréductibilité de Mackey propose une condition nécessaire et suffisante pour qu'une représentation induite soit irréductible. Ce résultat, démontré par George Mackey pour les représentations unitaires (en) de groupes localement compacts, n'est présenté ici que pour les groupes finis. Trouve plus

Critère du perdant de Condorcet: Trouve plus

Criteres communs: Trouve plus

Critères communs: Les critères communs (CC) sont un ensemble de normes (ISO 15408) internationalement reconnu dont l'objectif est d'évaluer de façon impartiale la sécurité des systèmes et des logiciels informatiques. Également dénommés Common Criteria, ce référentiel est né d'un partenariat entre le Canada, les États-Unis et l'Europe. Grâce au cadre offert, les utilisateurs de technologies de l'information vont pouvoir utiliser des profils de protection pour spécifier les exigences fonctionnelles de sécurité attendues et les évaluateurs pourront vérifier que les produits sont bien conformes au niveau d'assurance requis. La mise en œuvre des Critères Communs décidée par les signataires d'un accord de reconnaissance mutuelle, facilite grandement l'acceptation des certificats de sécurité des technologies de l'information émis par l'un des pays signataires. Le produit certifié en toute impartialité par une autorité compétente, peut être utilisé sans nécessiter une évaluation plus poussée. Bien que présentant de nombreux avantages, l'application de cette norme s'avère coûteuse, difficilement compréhensible pour un non initié et souvent compliquée à mettre en œuvre. C'est la raison pour laquelle plusieurs méthodes d'utilisation ont vu le jour. Trouve plus

Critères d'authenticité: Trouve plus

Critères de Bradford Hill: Trouve plus

Critères de Bradford-hill: Trouve plus

Criteres de convergence: Trouve plus

Critères de convergence: Les critères de convergence (ou « critères de Maastricht » ) sont des critères établis en 1991-1993 par le traité de Maastricht et fondés sur des indicateurs économiques que doivent respecter les pays membres de l'Union européenne candidats à l'entrée dans l'Union économique et monétaire européenne, la zone euro. Une fois entrés, les pays membres doivent continuer à respecter ces critères, sous peine d'avertissements puis de sanctions. Le respect de ces critères est jugé nécessaire à la réussite du pacte de stabilité et de croissance, pour éviter les phénomènes de « passager clandestin » que les zones monétaires favorisent. Ces critères furent établis lors du traité de Maastricht, signés par les membres de l'Union européenne le 7 février 1992, dans le cadre de la mise en place de l'Union économique et monétaire européenne. Trouve plus

Criteres de Copenhague: Trouve plus

Critères de copenhague: Trouve plus

Critères de crédibilité: Trouve plus

Critères de discernement des apparitions et des révélations: Trouve plus

Criteres de dispersion: Trouve plus

Critères de dispersion: Trouve plus

Critères de divisibilité: Trouve plus

Critères de Hill: Les critères de Bradford Hill, aussi connus sous le nom de critères de Hill pour la causalité, sont un groupe de conditions minimales pour fournir une preuve adéquate d'une relation causale entre deux évènements. Ils ont été établis par l'épidémiologiste anglais Sir Bradford Hill (1897-1991) en 1965 dans le cadre de la controverse sur la fumée de tabac comme source de cancer du poumon. Une simple corrélation n'est pas synonyme de causalité. La liste des critères est: Force de l'association (plus l'ampleur des effets liés à l'association sont larges, plus un lien causal est probable, même si un faible effet n'implique pas une absence de lien de causalité) ; Stabilité de l'association (sa répétition dans le temps et l'espace) Cohérence (les mêmes observations sont réalisées dans différentes populations) ; Spécificité (une cause produit un effet particulier dans une population particulière en l'absence d'autres explications) ; Relation temporelle (temporalité). Les causes doivent précéder les conséquences ; Relation dose-effet (une plus large dose mène à un plus large effet); Plausibilité (plausibilité biologique, possibilité d'expliquer les mécanismes impliqués) ; Preuve expérimentale (chez l'animal ou chez l'homme) ; Analogie (possibilité d'explications alternatives).Malgré cela, Bradford Hill avançait ces critères comme des « aides à la réflexion » permettant d'établir si une hypothèse est plutôt raisonnable et non pas comme une liste à cocher pour attribuer ou non un lien de causalité à des évènements. Trouve plus

Critères de Maastricht: Trouve plus

Criteres de position: Trouve plus

Critères de position: Trouve plus

Critères de sécurité: Trouve plus

Criteres de systemes de vote: Trouve plus

Critères de systèmes de vote: Lors du choix d'un système de vote, il est important de déterminer les avantages et les inconvénients de ce système en rapport à la fonction du vote. C'est la raison pour laquelle ont été développés des critères de systèmes de vote. Aucun système de vote ne peut remplir la totalité de ces critères, dès lors qu'il existe au moins 3 options. Le théorème d'impossibilité d'Arrow, par exemple, établit qu'il n'est pas possible de trouver un système de vote satisfaisant les cinq premiers critères cités ici. C'est donc à l'organisme organisant les élections de déterminer quels sont les critères que le système de vote doit absolument respecter et quels sont ceux qui peuvent être laissés de côté, en analysant le sens de ce critère. Trouve plus

Criteres de Wolfe: Trouve plus

Critères de wolfe: Trouve plus

Critères d'historicité: Trouve plus

Critères éditions: Critères est une maison d'édition française indépendante, basée à Grenoble, et spécialisée en art contemporain, avec une prédilection pour l'art urbain (ou street art) exploitée par la société éponyme. Trouve plus

Critères environnementaux et sociaux de gouvernance: Trouve plus

Critères environnementaux, sociaux et de gouvernance: Ce sont des dimensions (grandes catégories) englobant les activités d'une entreprise pouvant avoir des impacts sur la société ou l'environnement. De caractère moral, les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sont les 3 dimensions principales utilisées pour mesurer la durabilité (soutenabilité) et de l'impact éthique d'un investissement dans une société ou dans un domaine économique. Ce sont les 3 grands éléments composant ledit investissement responsable. Ces dimensions et les différents critères associés à chacune d'entre elles aident à déterminer la contribution sociétale d'une entreprise sur chacun de ces aspects, et permettent d'élargir et d'enrichir l'analyse des futures performances financières des entreprises (rentabilité et risques). Trouve plus

Critères ESG: Trouve plus

Criteria: Trouve plus

Critéria: Trouve plus

Criteria for a Black Widow: Criteria for a Black Widow est le septième album studio du groupe de metal Annihilator. L'album est sorti le 1er juin 1999. Jeff Waters a réuni le line-up de l'album Alice in Hell, à l'exception du bassiste Wayne Darley. Russell Bergquist est le bassiste sur cet album. Trouve plus

Criterio: Criterio est une revue argentine d'information et d'opinion, dont le premier numéro parut le 8 mars 1928, sous la direction de l'avocat, homme politique et journaliste Atilio Dell'Oro Maini. Criterio est la publication périodique la plus résiliente de l'histoire de la presse argentine, et son existence se poursuit jusqu'à ce jour (2019). À côté de commentaires sur des sujets de l'actualité politique, sociale et économique, émis sous différents points de vue, Criterio comporte des rubriques fixes consacrées aux livres, au cinéma, à la musique, au théâtre et aux arts plastiques. Dans ses débuts, la revue affichait une orientation nationaliste et manifestait son adhésion à la doctrine catholique, selon une ligne opposée au libéralisme et au communisme. Sa montée en ampleur dans les décennies suivantes coïncida avec le processus de rénovation de la pensée catholique, lors duquel la question sociale et les discussions autour des systèmes politiques allaient s'imposer au centre du débat. De tendance catholique, la revue néanmoins ne relève pas, ni ne reçoit de financement, de l'Église, ce qui contribue à garantir l'indépendance de ses contenus. Lorsque Criterio fêta ses 50 années d'existence en 1978, le journal La Opinión observa : « Dans le champ des revues culturelles, il y a au moins quelques exemples de réalisations que personne ne peut méconnaître : dans la sphère que nous appellerions libérale, mentionner Nosotros et Sur est, en ce qui concerne le siècle qui court, obligatoire. La même chose pourrait être dite d'une revue d'orientation catholique, qui vient de franchir son premier demi-siècle d'existence et qui constitue, à n'en pas douter, un irremplaçable document sur l'évolution culturelle, sociale et spirituelle de l'Argentine contemporaine ; il s'agit, il va sans dire, de Criterio. » Parmi les intellectuels qui ont apporté leur collaboration à la revue, on note les noms de Jorge Luis Borges, Homero Manzi, Francisco Luis Bernárdez, Baldomero Fernández Moreno, Leonardo Castellani, Ernesto Palacio, Manuel Gálvez, Ignacio Braulio Anzoátegui, Julio Irazusta, Julio Meinvielle, Basilio Uribe, et José Luis Romero. Parmi les signatures étrangères (non argentines) figurent notamment celles de Gilbert K. Chesterton, Hans Urs von Balthasar, Gerardo Diego, Eduardo Frei Montalva, Jean Guitton, Jacques Maritain, Julián Marías, Gabriela Mistral, Giovanni Papini, Giovanni Sartori, etc. Dans les temps plus récents, Criterio a bénéficié des contributions de Marcos Aguinis, Alberto Bellucci, Carlos Escudé, Tulio Halperín Donghi, Félix Luna, Hugo Mujica, Adolfo de Obieta, Olga Orozco, Luis Alberto Romero, María Sáenz Quesada, Jorge A. Sabato, Beatriz Sarlo, Kive Staiff et Vicente Zaspe, entre autres. Portail de la presse écrite Portail du catholicisme Portail de la politique Portail de l'Argentine Trouve plus

Critériologie: Trouve plus

Criterion: Trouve plus

Criterion (revue): Criterion fut la première revue de philosophie en catalan, dirigée par le capucin Miquel d'Esplugues. Sa périodicité était trimestriel, entre 1925 et 1936. Elle se recommença à éditer après la Guerre Civile espagnole en 1959. Maintenant c'était une collection de sujets philosophiques et religieux. Basili de Rubí fut le nouveau directeur, et son successeur, pour peu de temps, Àlvar Maduell. La collection devait devenir une revue, mais les nouvelles lois de presse du ministre franquiste Manuel Fraga Iribarne ne l'autorisèrent pas, et la revue ferma en 1969. Trouve plus

Criterion Collection: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...