Rechercher dans ce blog

dimanche 21 mars 2021

Crise diplomatique entre la Suisse et la Libye (2008-2010), Crise diplomatique nord-coréenne, Crise diplomatique nord-coréenne de 2013, Crise d'Ipperwash, Crise d'Italie,

Crise diplomatique entre la Suisse et la Libye (2008-2010): Trouve plus

Crise diplomatique nord-coréenne: Trouve plus

Crise diplomatique nord-coréenne de 2013: Trouve plus

Crise d'Ipperwash: La crise d'Ipperwash est une crise politique qui a opposé les Ojibwés et l'État ontarien en 1995 au Canada. Elle a eu lieu dans le parc provincial d'Ipperwash, dans le comté de Lambton, sur les rives du lac Huron. Trouve plus

Crise d'Italie: On appelle crise d'Italie l'opposition de l'Autriche et de la France pour la maîtrise de l'influence sur l'Italie. Casimir Perier fait « protéger » la ville d'Ancône en réponse à celle de Bologne par les troupes autrichiennes sur l'invitation du Pape Grégoire XVI. D'un commun accord, en 1838, l'Autriche et la France se retirent de leurs zones d'occupation respectives en Italie : la France a repoussé l'hégémonie autrichienne sur l'Italie à naître. Portail de l'histoire Portail du XIXe siècle Portail de l'Italie Portail du Risorgimento Trouve plus

Crise d'Italie (1832-1838): Trouve plus

Crise d'octobre: Trouve plus

Crise d'Oka: La crise d'Oka est un événement politique marquant qui opposa les Mohawks au gouvernement québécois puis canadien, durant l'été 1990 (11 juillet - 26 septembre). La crise demandera l'intervention de l'armée canadienne après l'échec d'une intervention de la Sûreté du Québec (SQ). L'impasse de 78 jours a commencé dans la communauté de Kanesatake, près de la ville d'Oka, a été déclenchée par des projets de développement de terres contestées qui comprenaient un cimetière Mohawk, dans une région où les Mohawks demandaient la reconnaissance de leurs droits territoriaux depuis la conquête de 1759-1760. Les Mohawks de la communauté de Kahnawake sur la Rive-Sud de Montréal ont fermé l'accès au Pont Honoré-Mercier en soutien à Kanesatake, de sorte que la plus importante ville du Québec a été coincée par des soulèvements autochtones au nord et au sud. La seule victime de la crise d'Oka est le caporal Marcel Lemay, tué lors d'une tentative de la SQ contre des Guerriers mohawks à Kahnawake le 11 juillet. Trouve plus

Crise du 13 mai 1958: Trouve plus

Crise du 16 mai 1877: La crise du 16 mai 1877 est une crise institutionnelle de la Troisième République française qui oppose le président de la République, le maréchal Patrice de Mac Mahon, monarchiste, à la Chambre des députés élue en 1876, à la majorité républicaine, menée par l'une de ses grandes figures, Léon Gambetta. Si cette crise s'est bien ouverte le 16 mai, lorsque le président a nommé un chef de gouvernement conforme à ses vues politiques, qui étaient opposées à celles du parlement, elle s'est, de fait, poursuivie tout au long de l'année 1877 et n'a trouvé son épilogue que le 13 décembre 1877, lorsque Mac Mahon a reconnu sa défaite politique. La portée de cette crise politique est immense : elle a ancré dans les esprits le régime républicain, alors tout jeune en France, ruinant les espoirs des divers courants monarchistes — bonapartistes, orléanistes et légitimistes — de voir une restauration dans un avenir prévisible, et elle a, par-dessus tout, orienté définitivement la pratique politique des institutions, en mettant de côté l'interprétation « orléaniste » des lois constitutionnelles de 1875 — un gouvernement responsable à la fois devant le chef de l'État et le parlement, ce qui revient bien sûr à reconnaître au président un rôle actif dans la gestion du pays —, au profit d'une interprétation strictement républicaine, révolutionnaire même, où le gouvernement ne dépend que du parlement, qui l'investit et le révoque. Trouve plus

Crise du 6 février 1934: La date du 6 février 1934 fait référence à une manifestation antiparlementaire organisée à Paris devant la Chambre des députés par des groupes de droite, des associations d'anciens combattants et des ligues d'extrême droite pour protester contre le limogeage du préfet de police Jean Chiappe à la suite de l'affaire Stavisky. La manifestation tourne à l'émeute sur la place de la Concorde, faisant au minimum 15 morts (dont 14 parmi les manifestants), 31 voire 37 morts si l'on compte les décès ultérieurs et plus de 2 000 blessés, ce qui en fait la fusillade des forces de l'ordre la plus sanglante de la Troisième République, outrepassant la fusillade de Fourmies en 1891. De nouvelles manifestations violentes — avec de nouvelles victimes du côté des manifestants — se produisent les 7, 9 et 12 février. La crise provoque dès le lendemain la chute du second gouvernement Daladier et exerce une influence profonde et durable sur la vie politique française. Trouve plus

Crise du barrage d'Oroville de 2017: La crise du barrage d'Oroville de 2017, en Californie du nord est une crise associant le risque d'effondrement de tout ou partie du déversoir principal (voire de la digue) du plus haut barrage des États-Unis, le barrage d'Oroville, avec mise en péril des vies et les biens situés dans la zone aval du barrage dans le nord de la Californie. Ce barrage est situé dans le comté de Butte à environ 110 km (70 miles) au nord de Sacramento. Avec 235 m de hauteur, il est le plus haut des États-Unis et était le barrage le plus grand au monde au moment de sa construction qui a coûté un demi milliard de dollars de l'époque. Il a été prévu selon ses concepteurs pour affronter les tremblements de terre,ainsi qu'une crue cincentennale et a fait l'objet d'études de stress géomécanique,. Il est alimenté par la rivière Feather dont il doit contrôler et réguler le débit. Début février 2017 des pluies de tempêtes ont causé des dégâts importants au déversoir du barrage, ce qui empêche le gestionnaire de faire fonctionner le déversoir à plein régime pour évacuer les eaux de crue, ce qui menacerait l'intégrité structurelle du déversoir. En raison de la menace d'inondation catastrophique (une vague de 9 à 10 mètres de haut pourrait déferler en cas de rupture brutale), plus de 180 000 personnes vivant le long de la rivière Feather ont été évacuées. Trouve plus

Crise du beurre de 2017: Trouve plus

Crise du café en Allemagne de l'Est: La crise du café en Allemagne de l'Est se réfère à la pénurie de café qui a eu lieu à la fin des années 1970 en République démocratique allemande. Trouve plus

Crise du canal de Suez: La crise du canal de Suez, parfois appelée expédition de Suez, guerre de Suez, campagne de Suez ou opération Kadesh, est une guerre qui éclata en 1956 en territoire égyptien. Le conflit opposa l'Égypte et une alliance secrète actée par le protocole de Sèvres, formée par l'État d'Israël, la France et le Royaume-Uni, à la suite de la nationalisation du canal de Suez par l'Égypte le 26 juillet 1956. Cette alliance entre deux États européens et Israël répondait à des intérêts communs : les nations européennes avaient des intérêts politiques, économiques (actionnaires majoritaires) et commerciaux (principalement pour le transport de pétrole) dans le canal de Suez. Israël avait besoin de l'ouverture du canal pour assurer son transport maritime, mais justifiait son intervention militaire contre l'Égypte comme étant une réponse aux attaques de fedayins qu'il subissait sur son territoire. Le renversement de Nasser était également prévu. Le 29 octobre 1956, conformément aux accords secrets, Israël envahit l'Est du canal, suivi rapidement par les Français et les Britanniques qui bombardent à partir du 31 octobre, parachutent et débarquent leurs troupes le 5 novembre, officiellement comme des troupes de maintien de la paix. Finalement, alors que les Égyptiens sont battus militairement (cessez-le-feu le 7 novembre), les coalisés, en échange de certaines concessions d'ordre économique, sont obligés de battre en retraite sous la pression des États-Unis et de l'Union soviétique. La Force d'urgence des Nations unies débarque le 27 novembre, les coalisés finissent de rembarquer le 22 décembre. La crise est principalement retenue pour les leçons qu'elle apporte sur le nouvel équilibre des forces pendant le contexte de guerre froide. L'impératif d'une relative stabilité de l'ordre mondial entre les deux « géants » ne peut être remis en cause, même par d'anciennes grandes puissances comme la France et le Royaume-Uni, pourtant alliées des États-Unis. En outre, la crise conduit à un renforcement des relations entre l'Union soviétique et l'Égypte, entre la France et Israël, entre le Royaume-Uni et les États-Unis, ainsi qu'à l'accélération dans la mise en place de la force de dissuasion nucléaire française. Elle amène également la démission du Premier ministre britannique Anthony Eden, l'attribution du prix Nobel de la paix au ministre des Affaires étrangères canadien Lester Pearson. Si l'échec de la France et du Royaume-Uni à l'issue de la crise est apparent, celui d'Israël, qui a démontré sa supériorité militaire sur l'Égypte et sa capacité de mobilisation, est moins évident. Le déploiement de la première force d'urgence des Nations unies permet à Israël de garantir la sécurité de sa frontière avec l'Égypte, bien que le stationnement des Casques bleus dans le Sinaï puisse être sujet à révocation sur demande égyptienne. De ce fait, Israël ne parvient toujours pas à stabiliser ses frontières après le conflit. Nasser émerge donc comme le grand vainqueur de la crise, parvenant à transformer une déroute militaire imminente en un triomphe politique retentissant qui accroît considérablement son prestige et sa popularité dans le monde arabe. Trouve plus

Crise du catholicisme: Trouve plus

Crise du concombre: Trouve plus

Crise du coronavirus: Trouve plus

Crise du Covid: Trouve plus

Crise du Covid-19: Trouve plus

Crise du CPE: Trouve plus

Crise du crabe: La crise du crabe est un courant de protestation de pêcheurs de l'est du Canada, au début du mois de mai 2003, contre une décision de Pêches et Océans Canada. Le principal évènement est une émeute ayant eu lieu dans le port de Shippagan, au Nouveau-Brunswick, le samedi 3 mai 2003. Jusqu'à 250 personnes incendièrent des bateaux, du matériel de pêche et des bâtiments dans le port. Trouve plus

Crise du Darfour: Trouve plus

Crise du détroit de Taïwan de 1995-1996: Trouve plus

Crise du détroit d'Ormuz: La crise du détroit d'Ormuz commence le 27 décembre 2011, dans un contexte de renforcement des sanctions prises par de nombreux pays contre l'Iran en raison de son programme nucléaire controversé, et à la suite de l'annonce du premier vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi (en) de fermer le détroit d'Ormuz en cas de sanctions visant les exportations iraniennes de pétrole. Trouve plus

Crise du détroit d'Ormuz de 2011-2012: Trouve plus

Crise du détroit d'Ormuz de 2011-2013: Trouve plus

Crise du disque: La crise du disque est due au développement du support numérique et à la distribution de la musique sous forme de fichiers. La crise est devenue plus importante dans les années 2000. Tout au long de son histoire, l'industrie musicale enregistrée a connu des crises relatives à d'importants changements, techniques et économiques. Trouve plus

Crise du Foreclosure: Trouve plus

Crise du gaz: Le terme crise du gaz ou crise du gaz naturel peut renvoyer au : Conflits gaziers russo-ukrainiens ; Différend sur le prix du gaz entre la Russie et la Biélorussie à la fin de 2006. Trouve plus

Crise du Golfe: La crise du Golfe est une crise diplomatique opposant du 5 juin 2017 au 5 janvier 2021 le Qatar à l'Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis et à plusieurs autres pays musulmans. Trouve plus

Crise du IIIe siècle: Trouve plus

Crise du IIIème siècle: Trouve plus

Crise du lait: La crise du lait peut désigner : la crise laitière de 2009 en Europe, ou la crise laitière de 2015 en Europe. Trouve plus

Crise du Liban: Trouve plus

Crise du logement: Un territoire donné est en situation de crise du logement lorsqu'il apparaît « de façon brusque et intense, et pour une période donnée » un déséquilibre entre l'offre et la demande de logement. La durée prise en compte est souvent longue (car préparer et construire des logements prend du temps, de l'ordre de l'année ou bien plus, et pendant ce temps la demande peut augmenter plus vite que l'offre). Certains étendent largement la notion de "crise" pour l'appliquer à toute situation leur apparaissant imparfaite et ainsi justifier une action importante. Les raisons peuvent être par exemple des facteurs exogènes (catastrophe naturelle, guerre), démographiques (surpopulation, déplacement massif de population, tel qu'un fort exode rural par exemple), économiques (choc sur le marché immobilier, directement ou indirectement - sur les entreprises de construction par exemple -, spéculation immobilière). Des évolutions plus lentes comme l'accroissement naturel ou la réduction de la taille des ménages sont aussi invoquées, bien que plus contestables. Trouve plus

Crise du logement (France): Trouve plus

Crise du logement en France: Trouve plus

Crise du Luxembourg: Trouve plus

Crise du marche legumier du Haut-Leon et du Tregor de 1957 a 1967: Trouve plus

Crise du marché légumier du haut-léon et du trégor de 1957 à 1967: Trouve plus

Crise du Maroc: Trouve plus

Crise du Moyen Age espagnol: Trouve plus

Crise du Moyen âge espagnol: Trouve plus

Crise du porc: La crise du porc est une crise économique touchant toute la chaîne de production et de commercialisation du porc en Europe, et tout particulièrement les éleveurs, notamment en Bretagne depuis l'année 2015. Ses causes sont à chercher dans la hausse des coûts d'alimentation, la dérégulation du marché et l'embargo russe sur le porc européen, début 2014. Cette crise entraîne une surproduction de porcs à l'échelle européenne, et de nombreuses manifestations d'éleveurs. Trouve plus

Crise du quart de vie: La crise du quart de vie, ou quarterlife crisis, ou "crise de la vingtaine" est un terme utilisé pour caractériser la période de la vie suivant immédiatement les changements importants de l'adolescence, habituellement entre 21 et 29 ans. Ce terme a été choisi par analogie avec la crise du milieu de vie ou crise de la quarantaine. Il est aujourd'hui reconnu par de nombreux thérapeutes et professionnels de la santé mentale. Trouve plus

Crise du quartz: La crise du quartz ou révolution du quartz, désigne, dans le milieu de l'industrie horlogère, les bouleversements économiques provoqués par l'avènement dans les années 1970 et le début des années 1980 des montres à quartz que le fabricant Japonais Seiko sera le premier à commercialiser et qui ont largement supplanté les montres mécaniques. Cette crise est à l'origine du déclin de l'industrie horlogère suisse - laquelle fit toutefois le choix de rester attachée à la technologie traditionnelle des montres mécaniques et de se spécialiser dans le marché du luxe - ainsi que de la montée en puissance des entreprises asiatiques, qui assurèrent désormais l'essentiel de la production mondiale de montres bon marché après avoir adopté la nouvelle technologie. Trouve plus

Crise du Rhin: La crise du Rhin de 1840 est une crise diplomatique entre le royaume de France et la Confédération germanique qui se déclenche quand la France se met à revendiquer le Rhin pour frontière Est, ce qui revient à revendiquer 32 000 km2 de territoire allemand, dont la majorité est sous domination prussienne. Ces territoires avaient été sous administration française entre 1795 et le congrès de Vienne de 1814 qui les avaient redistribués entre les puissances allemandes. La Prusse avait récolté la part du lion avec la Rhénanie prussienne. La défaite diplomatique française lors de la crise orientale de 1839-1841 a touché la fierté nationale qui cherche à se reporter ses ambitions sur le Rhin. Le gouvernement français dirigé par Adolphe Thiers réaffirme ses revendications concernant la rive gauche du Rhin, voulant rétablir la frontière naturelle entre l'Allemagne et la France. En réaction les territoires allemands en question manifestent un fort sentiment de défiance vis-à-vis des Français. Le nationalisme se renforce des deux côtés, cela se manifeste notamment par des chansons à caractère patriotique comme Die Wacht am Rhein ou Das Lied der Deutschen, dont la troisième strophe est, depuis 1991, l'hymne national allemand. Trouve plus

Crise du riz de 2007/2008: Trouve plus

Crise du riz de 2008: La crise du riz de 2008 s'est produite entre janvier et mai 2008, lorsque le prix du riz sur le marché mondial a fortement augmenté, de plus de 300 % (de 300 à 1200 dollars américains la tonne) en seulement quatre mois. En décembre 2008, les prix avaient considérablement diminué, mettant un terme à la crise, même s'ils n'avaient pas retrouvé leur niveau précédent. Trouve plus

Crise du rouble de 2014: Trouve plus

Crise du rouble russe commencée en 2014: La crise du rouble russe commence vers le mois de juillet 2014 et s'accentue très fortement vers le début du mois de décembre de la même année. Cette crise financière a pour principales causes la baisse du prix du pétrole, la spéculation contre le rouble russe et les sanctions économiques infligées par l'Union européenne à la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine. En effet, le pétrole représente 50 % des recettes de la Russie et les deux tiers des exportations du pays. Un rapport de la Banque centrale de Russie publié le 15 décembre a montré que si le baril de pétrole se maintenait à 60 dollars américains, prix atteint après six mois de baisse, divisant presque par deux son cours en 2014, l'économie russe se contracterait de 4,5 à 4,8 %. Trouve plus

Crise du rouble russe de 2014: Trouve plus

Crise du rouble russe de 2014-2015: Trouve plus

Crise du Sahel: Trouve plus

Crise du Spoutnik: La crise du Spoutnik est un jalon de la guerre froide qui débute le 4 octobre 1957 lorsque l'URSS met pour la première fois en orbite un satellite, Spoutnik 1, soulignant ainsi son avance technologique par rapport aux États-Unis, et initiant ainsi une période de peur et d'inquiétude du public du bloc de l'Ouest. Les États-Unis étaient la puissance mondiale dominante depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale grâce à son avantage en matière de capacité nucléaire. Or si l'URSS pouvait lancer un satellite, cela signifiait également qu'elle pourrait lancer une ogive nucléaire capable de parcourir de longues distances intercontinentales et d'atteindre les États-Unis, un territoire qui n'avait jamais été menacé du fait de son éloignement des guerres européennes et devenait soudain vulnérable. Les médias américains ont rapporté l'inquiétude du public mais aussi contribué à créer une ambiance d'hystérie, exagérant le danger des satellites soviétiques. L'écrivain de science-fiction et scientifique Arthur C. Clarke déclarait le 9 octobre 1957 que le jour où Spoutnik avait tourné autour de la Terre les États-Unis étaient devenus une puissance de second ordre. Des conseillers à la sécurité nationale ont également surestimé la puissance des lanceurs soviétiques, alarmant une partie du Congrès et du pouvoir exécutif. Un mois plus tard, le 3 novembre 1957, les Soviétiques mettent pour la première fois un être vivant sur orbite, la chienne Laïka, avec leur deuxième satellite Spoutnik 2. Ces innovations spatiales, associées à la découverte que l'Union soviétique formait deux à trois fois plus de scientifiques que les États-Unis, incitèrent le président Eisenhower à signer le 29 juillet 1958 le « National Aeronautics and Space Act », créant la NASA. Par ailleurs le budget consacré à la recherche scientifique, le développement, l'éducation et la sécurité nationale sont augmentés considérablement. Des enquêtes ultérieures sur l'opinion publique ont révélé que cette panique concernait plus l'élite du pays que l'ensemble de la population. Trouve plus

Crise du subprime: Trouve plus

Crise du tourisme au Club Méditerranée: La crise du tourisme qui frappe le monde dans les années 2000 touche le Club Méditerranée qui modifie alors profondément sa politique commerciale. Cette crise débute le 11 septembre 2001. Par l'addition de faits successifs dans le monde entier, elle perdure toujours de nos jours, entraînant depuis plusieurs années des changements majeurs de positionnement pour l'entreprise, loin des préceptes établis lors de sa fondation un demi-siècle auparavant. Trouve plus

Crise du troisieme siecle: Trouve plus

Crise du troisième siècle: La crise du IIIe siècle de l'empire romain englobe, d'après les historiens contemporains, les années 235 (mort de Sévère Alexandre et avènement de Maximin) à 284 ou 285 (mort de Carin et avènement de Dioclétien). Elle survient alors que s'éteint la dynastie des Sévères laquelle, après les troubles de 193-195, avait réussi à donner une certaine stabilité à l'empire. Gouverné par ce qu'il est convenu d'appeler les « empereurs-soldats », l'empire doit faire face sur le plan intérieur à une série de crises politiques, économiques, sociales, religieuses et morales. Sur le plan extérieur, de nombreuses tribus germaniques menacent l'Imperium Romanum, pendant que le nouvel empire perse des Sassanides, adoptant une politique agressive, cherche à s'étendre aux dépens de l'Empire romain. Ces nouvelles invasions au nord et à l'est mettent à rude épreuve les capacités de l'armée à protéger les frontières. De plus, de nombreux coups d'État, la sécession temporaire de certains territoires (l'« empire gaulois » de 260 à 274 et l'empire de Palmyre vers la même période), la paralysie des moyens de transport, la pression fiscale et la crise de la production affectant les provinces amènent l'empire au bord du gouffre. La crise atteint son paroxysme en 260. Toutefois, grâce à des réformes en profondeur de l'armée et de l'économie d'une part, au relâchement de la pression barbare d'autre part, l'État romain réussira à se stabiliser et l'empire survivra. Cette dernière phase du principat se termine avec l'arrivée au pouvoir de Dioclétien (284/285) que l'on associe généralement au début de l'Antiquité tardive. L'histoire romaine du IIIe siècle fait depuis de nombreuses années l'objet de vives discussions entre les spécialistes. D'aucuns se rangent à l'opinion traditionnelle en vertu de laquelle on assiste pendant ce siècle à un déclin inéluctable, résultat d'une crise du système qui s'étend à tous les secteurs de l'empire. D'autres se montrent beaucoup plus prudents et, sans remettre en question les diverses crises qui surgissent jusqu'à 260, voient plutôt dans cette période une phase de transition pendant laquelle on passe de l'Antiquité à l'Antiquité tardive, ou du Haut-empire au Bas-empire, période qui porte en elle de nombreuses promesses de régénération. Pour eux, certaines provinces, loin de participer au déclin général de l'empire auraient au contraire connu un développement remarquable. Quelques spécialistes vont jusqu'à remettre en question l'utilisation du concept de « crise » pour décrire la situation qui prévaut au IIIe siècle. Trouve plus

Crise du Venezuela: Une crise socio-économique et politique a débuté au Venezuela en 2013, sous la présidence de Nicolás Maduro. L'économie vénézuélienne étant fortement dépendante de la rente pétrolière, qui représente 90 % des exportations et plus de 50 % du budget de l'État, la chute des cours du pétrole démarrée en 2013 (−70 % entre 2013 et 2016) a fait chuter les revenus de l'État et a fait entrer le pays dans une grave crise économique. Elle est caractérisée par l'hyperinflation, la famine croissante, la maladie, le crime et un taux de mortalité élevé, ce qui entraîne une émigration massive. Cette situation est la pire crise économique de l'histoire du Venezuela et la plus grave à laquelle un pays qui n'a pas été en guerre depuis la deuxième moitié du XXe siècle a été confronté,,,,. En comparaison avec les crises historiques, celle-ci est plus sévère que celle des États-Unis pendant la Grande Dépression, la crise économique de 1985-1994 au Brésil, la crise d'hyperinflation au Zimbabwe de 2008-2009 ou celle des pays d'Europe de l'Est à la suite de l'effondrement de l'Union soviétique,,. Le gouvernement n'a pas réussi à réduire les dépenses face à la baisse des revenus pétroliers et a géré la crise en niant qu'elle existe et en réprimant violemment l'opposition,. La corruption politique, les pénuries chroniques d'aliments et de médicaments, la fermeture d'entreprises, le chômage, la baisse de la productivité, l'autoritarisme, les violations des droits de l'homme, la mauvaise gestion économique et la forte dépendance à l'égard du pétrole ont également contribué à l'aggravation de la crise,,. Certaines critiques disent que la crise est provoquée par les politiques socialistes du pays, bien que la plupart de ses politiques aient été qualifiées de populistes, ou "hyperpopulistes", celles-ci sont utilisées pour maintenir le pouvoir politique,,. D'autres critiques affirment que la crise a plus à voir avec la gouvernance antidémocratique, la corruption et la mauvaise gestion de l'économie,,,. En 2018, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) a documenté que "les informations recueillies indiquent que la crise socio-économique se déroulait depuis plusieurs années" avant les sanctions internationales. Michelle Bachelet a dit en 2019 que la crise économique et sociale se détériorait dramatiquement et que le gouvernement n'avait pas reconnu ni abordé l'ampleur de la crise ; elle a exprimé sa préoccupation que bien que "la crise économique et sociale omniprésente et dévastatrice a commencé avant l'imposition des premières sanctions économiques", ces sanctions pourraient aggraver la situation,. La crise a affecté la vie de la population moyenne du Venezuela à tous les niveaux. Les données de l'ONU soulignent qu'entre 2016 et 2017, 600 000 Vénézuéliens ont basculé dans la sous-alimentation, alors que ce problème avait quasiment été éradiqué au cours des années 2000 : la proportion de personnes souffrant de la sous-alimentation avait chuté de 16,3% en 2000 à 3,6% en 2010. En 2017, près de soixante-quinze pour cent de la population avait perdu du poids, en moyenne plus de 8 kg selon une étude d'une université vénézuélienne, et plus de la moitié ne disposait pas d'un revenu suffisant pour couvrir leurs besoins alimentaires de base. Reuters a indiqué qu'un rapport de l'ONU estimait en mars 2019 que 94% des Vénézuéliens vivaient dans la pauvreté et que plus de 10% des Vénézuéliens (3,4 millions) avaient quitté leur pays. Cette émigration a provoqué une baisse du nombre de médecins par habitants, tandis que l'embargo instauré par les États-Unis empêche le Venezuela d'importer des médicaments. L'analyse des Nations Unies estime en 2019 que 25% des Vénézuéliens ont besoin d'une forme d'aide humanitaire,. Le Venezuela est en tête du monde en taux de meurtre, avec 81,4 sur 100 000 personnes tuées en 2018, ce qui en fait le troisième pays le plus violent du monde. Le Panorama de la sécurité alimentaire, publié par quatre agences de l'ONU (FAO, l'OMS, le PAM et l'UNICEF), estime que 11,7% des Vénézuéliens étaient sous-alimentés en 2017, soit une proportion plus élevée que le taux planétaire (10,9%) mais inférieure à la région caraïbe (17%). D'après l'Église catholique vénézuélienne, la situation nutritionnelle se serait un peu améliorée en 2018 sous l'effet des mesures gouvernementales de lutte contre l'inflation. Le Programme alimentaire mondial ne situe pas le Venezuela parmi la cinquantaine de pays en situation de crise humanitaire et nécessitant une intervention urgente. Trouve plus

Crise du Vénézuela: Trouve plus

Crise du verglas: Trouve plus

Crise du verglas de 1998: Trouve plus

Crise du XIe siècle: La crise du XIe siècle est une succession de désastres qui affectèrent une vaste région s'étendant de l'océan Atlantique jusqu'à l'Asie centrale entre environ 940 et environ 1150. Entre ces deux dates, l'Empire byzantin, les principautés chrétiennes orientales et les principaux États musulmans furent secoués par des troubles politiques profonds et des crises économiques importantes. Ces catastrophes se sont traduites par une nette diminution de l'importance des mondes musulman et byzantin par rapport à l'Inde, la Chine et l'Europe à partir de la fin du Moyen Âge. Les événements qui ont secoué les mondes arabe, byzantin et persan pendant la crise du XIe siècle n'ont que récemment été liés entre eux par les historiens. Auparavant, les grandes phases de la crise étaient considérées indépendamment. Un premier essai de systématisation se trouve sous la plume de Pierre Guichard en 1998. Puis, en 2012, l'universitaire israélien, Ronnie Ellenblum propose de lier l'ensemble de ces évènements en leur donnant une cause climatique commune. Ainsi, le XIe siècle est sans doute à placer parmi les grandes crises générales qui ont affecté des zones plus ou moins vastes du monde telles que l'effondrement du monde méditerranéen à la fin de l'âge du bronze (en), la peste de Justinien, la crise de la fin du Moyen Âge ou celle du XVIIe siècle. Trouve plus

Crise ecologique: Trouve plus

Crise écologique: En écologie, une crise écologique se définit en tant qu'érosion pérenne de la biodiversité d'un écosystème ou d'une espèce donnée dont l'impact sur le reste de l'écosystème considéré altère définitivement les ressources au sein de cet écosystème ou la résilience de cette espèce. En particulier, l'atteinte de certains taxons clefs peut être déterminante dans la sévérité d'une crise écologique, parfois plus que la perte d'un nombre plus important de taxons mineurs (ainsi, les coléoptères forment l'un des taxons les plus diversifiés de la faune actuelle, pourtant la disparition des abeilles porterait un coup bien plus sévère à la survie de nombreux écosystèmes que la disparition de tous les coléoptères). On connaît les crises écologiques entre autres en tant qu'extinctions massives, qu'elles soient globales comme l'extinction Permien-Trias ou locales comme l'appauvrissement du lac Victoria à la suite de l'introduction de la perche du Nil. Une crise écologique survient lorsque le milieu de vie d'une ou plusieurs espèces ou d'une population évolue de façon défavorable à la survie des individus. Depuis la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle, les crises écologiques se sont multipliées, pour former, avec le réchauffement climatique et la perte de biodiversité notamment, une crise écologique globale, dont les causes restent discutées. Quoi qu'il en soit, l'humanité est confrontée aujourd'hui à une « question écologique » à laquelle les générations présentes ont commencé à répondre par la prise en compte des exigences de développement durable et par des mesures de transition écologique et solidaire. À cette question, les générations futures devront aussi répondre. Trouve plus

Crise economique: Trouve plus

Crise économique: Une crise économique est une dégradation brutale de la situation économique et des perspectives économiques. Son étendue sectorielle, temporelle et géographique peut aller d'un seul secteur d'une seule région pour une brève période à l'ensemble de l'économie mondiale pendant plusieurs années ; on parlera alors de ralentissement économique ou, plus grave, de récession économique. Une telle crise comporte souvent (mais pas systématiquement) des répercussions sur le niveau des salaires et la valeur du capital (valeurs boursières), provoque des faillites et du chômage, accroît les tensions sociales et politiques, et peut même avoir des répercussions sanitaires. Trouve plus

Crise économique 2008: Trouve plus

Crise economique argentine: Trouve plus

Crise économique argentine: La crise argentine est une grande crise économique, politique et sociale survenue en Argentine entre 1998 et 2002, et dont certaines conséquences se prolongent jusque dans les années 2010 et 2020. La cause immédiate de la crise est le choix des autorités argentines, au début des années 1990, d'utiliser la technique du currency board (ou caisse d'émission) lié directement au dollar pour stabiliser une économie marquée par une inflation presque permanente depuis la Seconde Guerre mondiale. Ce système très particulier permet l'embellie des années 1990, mais se révèle particulièrement dangereux face aux mouvements erratiques et violents du marché des changes flottants qui suivent la crise économique asiatique. Il sombre lorsque l'économie mondiale entre en récession avec la crise de la bulle Internet au début des années 2000. La récession amplifiée par les mesures d'économie drastiques exigées par le Fonds monétaire international (FMI), en contrepartie de son aide en dollars, est extrêmement violente et entraîne une hausse spectaculaire de la pauvreté ainsi que d'importants mouvements sociaux et de rapides changements politiques. Le plan argentin de conversion de dette a pour conséquence des pertes sévères pour les créanciers privés. Le pays sort de la partie la plus aigüe de la crise dès 2003. Les conséquences les plus durables sont les difficultés récurrentes des gouvernements à financer leurs budgets, le départ du pays de certains investisseurs industriels, une nette diminution de la confiance des créanciers privés et de longs contentieux avec des fonds vautours américains, contentieux qui se poursuivent jusque dans les années 2010. Trouve plus

Crise économique argentine de 2001: Trouve plus

Crise economique asiatique: Trouve plus

Crise économique asiatique: La crise économique asiatique est une crise économique qui touche les pays de l'Asie du Sud-Est à partir de juillet 1997, puis qui se propage, avec une moindre ampleur, à d'autres pays émergents : Russie, Argentine et Brésil notamment. Les bourses asiatiques bénéficient d'abord d'un afflux massif de capitaux étrangers qui se retirent ensuite, déstabilisant la monnaie puis l'économie des pays, et amenant la fin du système de change fixe[réf. nécessaire]. La libéralisation des mouvements de capitaux, le surinvestissement, un important déficit de la balance financière, des niveaux de dette extérieure très élevés sont les causes sous-jacentes de cette crise, qui a débuté sous la forme d'une crise monétaire (forte dépréciation des monnaies asiatiques). La crise est initiée par l'effondrement du baht thaïlandais après que le gouvernement thaïlandais a été forcé de laisser flotter la monnaie à cause d'un stock de devises insuffisant pour soutenir le taux de change fixe au dollar américain. À l'époque, la Thaïlande avait acquis un lourd fardeau de dette extérieure et le pays était en faillite avant même l'effondrement de sa monnaie. La crise a frappé la plupart de l'Asie du Sud-Est et le Japon qui a assisté à l'effondrement des monnaies, à une débâcle des marchés boursiers et à une augmentation brutale de la dette privée. Taïwan a vu sa monnaie se déprécier de plus de 45 % par rapport au dollar en l'espace de trois semaines. L'Indonésie, la Corée du Sud et la Thaïlande ont été les pays les plus touchés par la crise. Hong Kong, le Laos, la Malaisie et les Philippines ont également été assez durement atteints par le marasme. Brunei, Singapour, Taïwan et le Vietnam ont été moins touchés, bien que tous aient souffert d'une baisse de la demande et d'une perte de confiance en la région. En revanche, la Chine a joué un rôle stabilisateur décisif en maintenant le taux du yuan contre le dollar. Trouve plus

Crise économique asiatique de 1997: Trouve plus

Crise économique balte: La crise économique balte est une crise économique qui a touché l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie en 2008 et 2009, en parallèle de la crise économique mondiale. Trouve plus

Crise économique brésilienne de 2014-2017: Trouve plus

Crise économique brésilienne de 2015-2017: Trouve plus

Crise économique brésilienne depuis 2014: Une forte crise économique a secoué l'économie brésilienne depuis 2015. La crise a été accompagnée par une crise politique, résultant de manifestations contre le gouvernement à travers le pays. Dilma Rousseff, la présidente de l'époque, a été destituée en août 2016, et c'est son vice-président Michel Temer, qui a pris sa place et a promis d'adopter des mesures visant à rétablir l'économie. L'un des symptômes de la crise est la forte récession économique. C'est la pire récession de l'histoire du pays. Il y a eu une diminution du Produit intérieur brut (PIB) pendant deux années consécutives. L'économie s'est contractée d'environ 3,8 % en 2015. En septembre 2016, le taux de chômage s'élevait à 11,8 %, pour atteindre 12 millions de brésiliens. En 2016, les effets de la crise économique ont été largement ressentis par le stress sur les services publics et par la population locale qui a dû s'adapter à la réalité financière. Selon une enquête menée par la Confédération Nationale de l'Industrie (CNI) dans l'année, presque la moitié des répondants (48 %) ont utilisé davantage les transports publics et 34 % n'ont plus de plan de santé. L'approfondissement de la crise économique a touché 14 % des ménages qui ont transféré les enfants du privé au public en juin, avec un pourcentage supérieur à ceux rencontrés en 2012 et 2013, avant la crise. En outre, les consommateurs ont échangé leurs produits similaires, plus de budget (78 %), d'attente pour les règlements à l'achat de biens d'une valeur plus élevée (80 %) et l'enregistrement de plus, en cas de besoin (78 %). En juin 2017, le PIB a augmenté de 1 % dans le premier trimestre de l'année, soit la première hausse après huit baisses trimestrielles consécutives. Le ministre des finances, Henrique Meirelles, a déclaré que le pays « a émergé à partir de la plus grande récession du siècle. » Trouve plus

Crise économique camerounaise: La crise économique camerounaise est un ralentissement de l'économie camerounaise, qui débute au milieu des années 1980 et prend fin au début des années 2000. Cette crise entraîne une hausse des prix au Cameroun, des déficits commerciaux, et une perte de recettes publiques. Le gouvernement du Cameroun a reconnu cette crise en 1987. Trouve plus

Crise économique de 1929: Trouve plus

Crise économique de 2008: Trouve plus

Crise économique de 2008-2009: Trouve plus

Crise économique de 2008-2010: Trouve plus

Crise économique de 2009: Trouve plus

Crise économique de 2020: Trouve plus

Crise économique de la Covid-19: Trouve plus

Crise économique des années 1930: Trouve plus

Crise économique dite de la Grande récession (2008 et après): Trouve plus

Crise économique du confinement de 2020: Trouve plus

Crise économique du Coronavirus: Trouve plus

Crise économique du Covid-19: Trouve plus

Crise économique en Argentine: Trouve plus

Crise économique espagnole: La crise économique espagnole est liée à la crise économique mondiale et à la crise de la dette dans la zone euro. L'Espagne est, avec la Grèce, Chypre, l'Irlande et le Portugal, un des principaux pays européens touchés par cette crise. En Espagne, la crise économique a été générée par une bulle immobilière ayant fragilisé le secteur financier et bancaire du pays, ainsi que bien évidemment le secteur de la construction. La crise économique espagnole a eu un impact important sur le chômage celui-ci montant à un taux de 24,4 % en mars 2012, tout en augmentant le taux d'endettement privé et public déjà élevés. La crise économique avait également des causes plus structurelles comme un déficit commercial élevé et récurrent. Le PIB espagnol a commencé à diminuer au 3e trimestre 2008, et le pays est entré officiellement en récession dès le trimestre suivant. Le pays a eu une baisse de 3,7 % en 2009, de 0,1 % en 2010, alors qu'il est positif de 0,7 % en 2011 Trouve plus

Crise économique européenne de 2010: Trouve plus

Crise économique liée à la pandémie de Covid-19: La crise économique liée à la pandémie de Covid-19 ou crise économique de 2020, parfois appelée Grand Confinement, est une crise économique mondiale, provoquée par la pandémie de Covid-19 et le confinement sanitaire décrété dans un grand nombre de pays. Le terme « Grand Confinement » a été inventé le 14 avril 2020 par Gita Gopinath, économiste au FMI, pour qualifier cette crise de façon similaire à la Grande Dépression des années 1930 et de la Grande Récession des années 2010. À la suite des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19, la crise économique débute par le krach boursier de 2020 et se propage dans le monde. Trouve plus

Crise economique mexicaine: Trouve plus

Crise économique mexicaine: La crise économique du Mexique de 1994–1995, qui frappa durement l'économie mexicaine, débuta par une brusque dévaluation du peso mexicain annoncée le 20 décembre 1994, qui eut pour conséquence un retrait massif des capitaux étrangers et un effondrement du cours du peso, entraînant des conséquences désastreuses sur l'économie du pays, puis des répercussions dans le monde entier, en particulier en Amérique du Sud. Elle est également appelée erreur de décembre (error de diciembre) au Mexique, et ses conséquences sont parfois nommées effet Tequila par les économistes. Trouve plus

Crise économique mondiale: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...