Rechercher dans ce blog

dimanche 21 mars 2021

Crisciuma, Crisco, Criscuolo, Crise, Crise (1946),

Crisciuma: Trouve plus

Crisco: Crisco peut faire référence à : Crisco (marque) (en), marque américaine d'huiles et de graisses alimentaires, fondée en 1911. La margarine de la marque se compose, depuis une révision en 2012, d'un mélange d'huiles de soja et de palme, entièrement ou partiellement hydrogénées. Centre de recherches interlangues sur la signification en contexte, laboratoire des sciences du langage de l'université de Caen. Trouve plus

Criscuolo: Les Criscuolo sont une famille d'artistes italiens, des peintres de l'école napolitaine, dont les membres sont : Giovanni Angelico Criscuolo et son frère : Giovanni Filippo Criscuolo (Gaeta, v. 1500 - 1584) et sa fille : Mariangiola Criscuolo (c. 1548 - 1630) Portail de la peinture Portail de l'Italie Trouve plus

Crise: D'une manière générale, le terme de crise a plusieurs acceptions. Trouve plus

Crise (1946): Trouve plus

Crise (film, 1928): Crise (titre original : Abwege) est un film muet allemand réalisé par Georg Wilhelm Pabst, sorti en 1928. Trouve plus

Crise (film, 1945): Trouve plus

Crise (film, 1946): Crise (Kris) est un film suédois d'Ingmar Bergman sorti en 1946. Trouve plus

Crise (généralité): La crise est un phénomène qui se produit dans de nombreux domaines. Elle nécessite une gestion particulière. Dans certains cas, elle peut être bénéfique et entraîner un changement important. Actuellement de nouveaux type de crises apparaissent, entraînant de nouveaux risques plus ou moins importants. Une conjonction de facteurs peut ainsi donner naissance à une crise parfaite voire majeure. Trouve plus

Crise (médecine): Une crise en médecine est la manifestation aiguë d'une maladie. En dehors des périodes de crise, la maladie peut être muette ou bien présenter des symptômes. Trouve plus

Crise (riviere): Trouve plus

Crise (rivière): La Crise est une rivière française coulant dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France, et un affluent de l'Aisne en rive gauche, donc un sous-affluent de la Seine, par l'Oise. Trouve plus

Crise agricole: La crise agricole est une crise qui touche le domaine de l'agriculture. Trouve plus

Crise agricole du bas-canada: Trouve plus

Crise albanaise de 1997: La crise albanaise de 1997, parfois appelée guerre civile albanaise, s'est déroulée en Albanie du 16 janvier au 11 août 1997. Elle a eu pour principale cause l'effondrement de pyramides de Ponzi, faisant perdre au pays près de la moitié de son PIB. Elle se conclut par la chute du président et un changement de gouvernement. Trouve plus

Crise alimentaire: Le terme de crise alimentaire est utilisé pour plusieurs phénomènes différents, qui touchent la santé et l'alimentation : une crise alimentaire est une intoxication alimentaire très répandue, qui touche plusieurs dizaines de personnes, ou davantage, et qui a un large impact médiatique ; une crise alimentaire, notamment dans les pays les moins avancés, conduit à une situation de pénurie, voire de disette et de famine.Voir notamment les articles sur la crise alimentaire mondiale de 2007-2008, la crise alimentaire au Malawi et la crise alimentaire de 2011 dans la Corne de l'Afrique. Trouve plus

Crise alimentaire 2007: Trouve plus

Crise alimentaire 2007-2008: Trouve plus

Crise alimentaire 2008: Trouve plus

Crise alimentaire au Malawi: Le Malawi est un des pays les moins développés et est classé 170 sur 187 pays selon l'indice de développement humain de 2010. Le Malawi compte 16 millions de personnes, 53 % d'entre elles vivent sous le seuil national de pauvreté, et 90 % d'entre elles vivent avec moins de 2 dollars par jour. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) estime qu'il y a de 46 000 enfants atteint de malnutrition grave. En 2012, une famine a lieu au Malawi avec, selon ActionAid, de 300 à 3 000 décès. Pour 85 % des Malawites la principale source de revenu provient de l'agriculture, le blé et la pomme de terre étaient les principaux aliments cultivés et consommés. En 2000/2001, le FMI relève que la récolte de maïs a chuté de 2,5 millions de tonnes à 1,7 million de tonnes, créant un déficit de 273 000 tonnes de maïs impactant de nombreuses personnes. En février 2002, le gouvernement du Malawi annonce qu'il y a une urgence alimentaire et que le pays est dans un état d'urgence. La récolte dans la deuxième moitié de 2002 permet d'atténuer les pires effets de la famine, mais en 2005, une sécheresse provoque une crise alimentaire. Le 15 octobre 2005, le gouvernement, dirigé par le président Bingu wa Mutharika, déclare un nouvel état d'urgence. Le Malawi s'est remis de la crise de 2005, mais fait face à une nouvelle pénurie alimentaire. Trouve plus

Crise alimentaire de 2011 dans la Corne de l'Afrique: Trouve plus

Crise alimentaire de 2011 dans la Corne de l'Afrique: La famine de 2011 dans la Corne de l'Afrique est une famine qui concerne plusieurs régions de la Corne de l'Afrique à la suite d'une sécheresse affectant la région est-africaine. La sécheresse, dite « la plus sèche depuis 60 ans », engendre une crise alimentaire en Somalie, en Éthiopie ainsi qu'au Kenya, et menace la vie de plus de 10 millions d'individus. D'autres pays, dans et en dehors, de la Corne de l'Afrique, incluant Djibouti, le Soudan, le Soudan du Sud et quelques régions de l'Ouganda, sont également affectés par la crise alimentaire,,,. Au début du mois de juillet, Famine Early Warning Systems Network (FEWS-Net) déclare l'état d'urgence pour le sud de la Somalie, le sud-ouest de l'Éthiopie, ainsi que le nord-est du Kenya, pays dans lesquels les conditions actuelles sont très préoccupantes. Le 20 juillet, les Nations unies remarquent un manque grave de nourriture dans plusieurs régions de la Somalie, la première fois depuis la famine en Éthiopie de 1984,. Une dizaine de milliers d'individus sont morts dans le sud de la Somalie avant que l'opinion publique occidentale ne prenne conscience de la catastrophe en cours. Un bon nombre d'appels locaux et internationaux pour une aide alimentaire ont été lancés mais la guerre civile somalienne ainsi que la lenteur de réaction de la communauté internationale compliquent son arrivée. Après six mois de crise, l'Organisation des Nations unies déclare la fin de la famine début 2012. Trouve plus

Crise alimentaire due au Covid-19: Trouve plus

Crise alimentaire dûe au Covid-19: Trouve plus

Crise alimentaire mondiale de 2007-2008: La crise alimentaire mondiale de 2007-2008 a pour origine une forte hausse du prix des denrées alimentaires de base, plongeant dans un état de crise quelques-unes des régions les plus pauvres du monde et causant une instabilité politique et des émeutes dans plusieurs pays. Trouve plus

Crise américano-iranienne de 2019-2020: La crise américano-iranienne de 2019-2020 est un conflit asymétrique opposant les États-Unis et l'Iran du 27 décembre 2019 au 9 janvier 2020. Principaux alliés du gouvernement irakien lors du conflit mené contre l'État islamique entre 2013 et 2017, les États-Unis et l'Iran se déchirent rapidement après la proclamation de la victoire sur les djihadistes. En 2018, Washington se retire unilatéralement de l'Accord de Vienne sur le nucléaire iranien et rétablit ses sanctions contre l'Iran. Téhéran accroît pour sa part son influence en Irak, notamment par le biais de milices chiites des Hachd al-Chaabi soutenues par les Gardiens de la révolution islamique. En juin 2019, l'Iran abat un drone américain au-dessus du détroit d'Ormuz. Fin 2019, les États-Unis accroissent les sanctions économiques, l'Iran et l'Irak sont touchés par de vastes manifestations anti-gouvernementales, des milices pro-iraniennes mènent des attaques en Irak contre des cibles américaines et l'armée américaine attaque officiellement des cibles militaires iraniennes. L'ensemble génère des réactions internationales importantes : des soutiens aux deux parties prenantes, des demandes d'apaisement et une plainte auprès de l'ONU. Trouve plus

Crise anglophone au Cameroun: La crise anglophone au Cameroun (anglais : anglophone crisis) est le nom officiel donné à la guerre civile en cours dans les régions anglophones au Cameroun, également connue sous le nom de guerre d'Ambazonie. Ce conflit est lié à la situation socio-politique spécifique des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO) du Cameroun depuis la fin de 2016. Cette crise, initialement basée sur des revendications corporatistes des avocats et enseignants, bascule progressivement vers des revendications sécessionnistes fortes en raison des réponses jugées insuffisantes du gouvernement camerounais, du refus d'ouvrir un débat sur le retour au fédéralisme et de nombreuses violations des droits humains par les forces de sécurité camerounaises. Le 1er octobre 2017, des indépendantistes anglophones des régions du NOSO déclarent l'indépendance de l'ancien Cameroun britannique (Southern Cameroons) sous le nom de Federal Republic of Ambazonia (République fédérale d'Ambazonie). La réaction répressive du gouvernement camerounais radicalise le mouvement sécessionniste et transforme les revendications en un conflit armé. Trouve plus

Crise anthropique: Trouve plus

Crise argentine: Trouve plus

Crise arienne: Trouve plus

Crise asiatique: Trouve plus

Crise asiatique de 1997: Trouve plus

Crise au Sarkozistan: Crise au Sarkozistan est un pamphlet, préfacé par Daniel Schneidermann. Il s'agit du premier livre publié par le site d'information @rrêt sur images. Ce livre a pour particularité de n'être en vente que sur un site internet, Le Publieur, et d'avoir pourtant réussi à se vendre à plus de 18 000 exemplaires en décembre 2010. Il est ainsi qualifié de « phénomène » par Pierre Assouline et par l'AFP. Le Journal du dimanche parle de son côté d'un « incroyable succès ». Trouve plus

Crise autour du Tribunal constitutionnel en Pologne: Trouve plus

Crise bancaire: Une crise bancaire est une situation dans laquelle les banques ont une situation financière très dégradée : elles doivent rembourser des créanciers, mais n'ont pas à leur disposition immédiate l'argent nécessaire pour le faire (en raison de placements ayant perdu leur liquidité). Trouve plus

Crise bancaire de 1819: La crise bancaire de 1819 est un évènement de l'histoire économique des États-Unis déclenché par une période de fièvre spéculative sur l'activité des banques. Trouve plus

Crise bancaire de mai 1873: La crise bancaire de mai 1873 est un krach boursier qui marque le début d'une période de ralentissement de la croissance économique appelée la Grande Dépression, et qui court sur le dernier quart du XIXe siècle. Partie de Vienne, touchant bientôt Paris, Berlin puis New York, cette crise bancaire se concrétise par des centaines de faillites de banques qui avaient prêté trop massivement aux investisseurs immobiliers, en prenant pour garantie des immeubles dont la valeur a subitement baissé après avoir excessivement monté. Elle entraîna énormément de faillites d'entreprises et fut la cause de nombreux drames personnels. Trouve plus

Crise bancaire et financière de l'automne 2008: La crise bancaire et financière de la fin de l'été 2008, aussi connue comme la crise estivale de 2008, est la seconde phase de la crise financière mondiale de 2007-2008, après la crise des subprimes de l'été 2007 et le temps fort de la crise économique mondiale des années 2007-2012. Notons pourtant que des signes avant-coureurs s'étaient déjà manifestés dès février 2007 (donc avant l'été) puisque la banque HSBC avait lancé dès le 8 février un "profit warning" qu'elle justifiait par l'accroissement sensible de ses provisions pour créances douteuses sur le marché immobilier nord-américain. Cette seconde phase, marquée par un accroissement de la crise de liquidité et de la crise de confiance et un renchérissement supplémentaire du crédit par une augmentation du taux interbancaire, touche tous les pays du monde. Elle s'est rapidement répercutée sur les marchés boursiers par une chute des cours (certains parlent du « krach de l'automne 2008 »), tandis que le resserrement du crédit pour les entreprises et les ménages pèse sur l'activité économique mondiale. Ce qui résulte de l'accroissement des nouveaux produits. Cette seconde phase est fortement marquée par une crise bancaire qui commence durant la semaine du 14 septembre 2008 lorsque plusieurs établissements financiers américains entrent en cessation de paiement, et sont soit sauvés in extremis par la Réserve fédérale américaine (Fed) – comme la compagnie d'assurance AIG –, soit rachetés par des concurrents en meilleure situation, soit mis en liquidation – comme Lehman Brothers. D'autres marquent rétrospectivement le début de cette phase avec la nationalisation de Freddie Mac et Fannie Mae le 6 septembre 2008. En Europe, plusieurs institutions financières sont sauvées par l'intervention des États et des banques centrales (Banque centrale européenne dans la zone euro) : l'assureur Internationale Nederlanden Groep est ainsi recapitalisé par l'État à hauteur de 10 milliards d'euros,. Les gouvernements et banques centrales ont réagi de manière plus ou moins concertée à un début de crise systémique, avec l'objectif à très court terme de maintenir la continuité du système de paiements et du marché interbancaire qui auraient été très affectés par la faillite de plusieurs grandes banques. À cette fin, les banques centrales ont abaissé leurs taux directeurs et la Fed a élargi sa prise en pension de titres à des actifs risqués ; le gouvernement des États-Unis a repris via une structure de défaisance une partie des « actifs toxiques » détenus par les banques (première phase du Plan Paulson) ; des États ont élargi leur garantie des dépôts des particuliers et ont partiellement nationalisé des institutions bancaires en faillite ou proches de l'être (en particulier au Royaume-Uni, où huit banques ont été concernées). Les pays les plus exposés à la crise, en particulier parce qu'ils sont endettés en monnaie étrangère comme l'Islande et l'Ukraine, ont connu une forte dévaluation de leur monnaie et sont entrés dans une situation de cessation de paiement, qu'une aide financière du FMI a résolue. Cette aggravation de la crise financière a fortement accentué la récession entamée début 2008, visible par la dégradation rapide des prévisions économiques d'activité pour 2009, poussant les gouvernements à engager des plans de relance financés par la dette. Les discussions concernant la régulation des activités financières se sont accentuées, notamment au cours du sommet du G20 de novembre 2008. Trouve plus

Crise bancaire japonaise de 1997: La crise bancaire japonaise de 1997 est une crise bancaire qui a eu lieu au Japon entre 1997 et 1998 et a contribué à la décennie perdue. Elle tire sa cause dans un effet de contagion inter-bancaire. Elle est un moment pivot de l'histoire économique du Japon. Trouve plus

Crise bancaire vénézuélienne de 1994: La crise bancaire vénézuélienne de 1994 voit l'insolvabilité puis, par effet d'entraînement, l'effondrement en cascade de plusieurs banques majeures du Venezuela, que le gouvernement de Rafael Caldera est obligé de nationaliser. La cause apparente de cette crise, qui va durer plusieurs années et faire entrer le pays en décroissance, est une chute progressive des prix du pétrole sur le marché international amorcée dès 1990. Pays producteur, son économie en est fortement dépendante. Mais d'autres causes structurelles apparaissent avec le recul : une libéralisation du marché financier entamée à la fin des années 1980, une accumulation de dettes douteuses, qu'un principe de précaution relâché ne permit pas de contenir, d'autant que l'endettement du pays était déjà considérable, porté par la manne pétrolière et de nombreux investissements publics dans le secteur privé, lesquels, suspendus, sont devenus en quelques mois des obstacles à la reprise. Trouve plus

Crise berbériste: La crise berbériste de 1949 à 1954 au sein du mouvement PPA–MTLD est une crise interne provoquée par le désaccord des militants avec la direction du parti sur la définition d'une Algérie arabe et musulmane et la place de l'élément berbère. Les militants voulaient une Algérie algérienne qui serait multiethnique, reconnaissent toutes les composantes du pays, y compris le berbérisme. Lors de cette crise, au MTLD, la fédération de France du MTLD fit voter une motion allant à l'encontre des idées du parti : « Algérie Algérienne ». Trouve plus

Crise biologique: Trouve plus

Crise bosniaque: La crise bosniaque oppose les grandes puissances européennes durant l'automne et l'hiver 1908-1909. L'annexion formelle par l'Autriche-Hongrie des vilayets de Bosnie et d'Herzégovine en octobre 1908 constitue l'élément déclencheur de cette crise diplomatique. Les deux circonscriptions, appartenant de jure à l'Empire ottoman, sont depuis 1878 administrées au nom du sultan par la double monarchie, qui y maintient des troupes, conformément aux décisions du congrès de Berlin. Ces dispositions limitent l'occupation austro-hongroise à trente années et garantissent les droits souverains du sultan. Durant ces trente ans, la double monarchie mène une politique visant à rendre irréversible sa tutelle sur ces territoires, qui relèvent du ministre commun austro-hongrois des Finances. En 1908, au terme de la période d'occupation, la révolution des Jeunes-Turcs et la politique menée par la Serbie depuis le coup d'État de mai incitent l'Autriche-Hongrie à modifier le statut international des vilayets en procédant à leur annexion formelle, conformément aux accords secrets conclus en 1881 et 1884 avec le Deuxième Reich et l'Empire russe. Cette modification de statut, conjointe à l'érection de la principauté de Bulgarie en royaume indépendant, crée les conditions d'une crise internationale majeure. Ainsi, une fois la Russie circonvenue à Buchlau le 16 septembre, la Serbie, malgré son isolement diplomatique, refuse dans un premier temps de reconnaître la modification du statut des anciens vilayets occupés. Au terme de plusieurs mois de tensions diplomatiques, le royaume de Belgrade, isolé, abandonné par ses alliés, se trouve finalement contraint le 31 mars 1909 d'accepter les termes de la note austro-hongroise sommant son gouvernement de reconnaître le changement de statut international du condominium austro-hongrois. Trouve plus

Crise bosniaque (1908): Trouve plus

Crise bosniaques: Trouve plus

Crise bosnienne: Trouve plus

Crise bouddhiste: La crise bouddhiste (en vietnamien : Biến cố Phật giáo) est une période de tension politique et religieuse au Sud-Vietnam située entre mai et novembre 1963, caractérisée par une série d'actes de répression du gouvernement sud-vietnamien et une campagne de résistance civile, menée principalement par les moines bouddhistes. La crise a été précipitée le 8 mai 1963 par des tirs qui ont causé la mort de neuf civils (en) non armés qui protestaient à Hué contre l'interdiction d'arborer le drapeau bouddhiste lors des fêtes de Vesak. La crise s'est terminée en novembre 1963 par un coup d'État mené par l'armée de la république du Vietnam et l'arrestation et l'assassinat du président Ngô Đình Diệm le 2 novembre 1963. Portail du Viêt Nam Portail du bouddhisme Trouve plus

Crise boulangiste: Trouve plus

Crise boursière de 1825: La crise boursière de 1825 a commencé par un krach à la Bourse de Londres le 17 décembre 1825. Elle a principalement touché des investisseurs anglais ayant placé des fonds dans des sociétés d'Amérique latine, après les indépendances qui ont suivi l'éclatement de l'Empire espagnol. Trouve plus

Crise boursière des mines d'or sud-africaines: La crise boursière des mines d'or sud-africaines s'est produit en 1895 et 1896 à la Bourse de Londres et la Bourse de Paris à la suite du Raid Jameson en Afrique du Sud. Une étude commandée par le président du Crédit lyonnais Henry Germain estime aussi qu'elle est la conséquence de la baisse des cours du l'or consécutive à l'augmentation très rapide la production sud-africaine, permise par le percement de mines en grande profondeur, grâce à de nouvelles technologies. Trouve plus

Crise bulgare (1885–1888): La crise bulgare (en bulgare : Българска криза ) fait référence à une série d'événements dans les Balkans entre 1885 et 1888 qui ont eu un impact sur l'équilibre des pouvoirs entre les grandes puissances et le conflit entre les Austro-Hongrois et les Russes. Il s'agit d'un épisode de la crise balkanique permanente alors que les États vassaux luttent pour leur indépendance vis-à-vis de l'Empire ottoman et réalisent dès lors une mosaïque d'États nations naissants (balkanisation) constituant des alliances instables qui conduisent fréquemment à la guerre, et finalement à la Première Guerre mondiale . Trouve plus

Crise burundaise: Trouve plus

Crise burundaise de 2015: Des manifestations ont lieu au Burundi à partir du 26 avril 2015 pour protester contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat. Trouve plus

Crise Calabiana: La crise Calabiana est une des crises constitutionnelles qui a eu lieu dans le Royaume de Sardaigne en 1855. Trouve plus

Crise cambodgienne de 1997: La crise cambodgienne de 1997 est une série d'évènements politiques et militaires qui conduiront à asseoir la prédominance de Hun Sen et de son parti, le Parti du peuple cambodgien, sur le Cambodge. Cette crise atteint son paroxysme durant les mois de juin et juillet, lorsque les tensions entre le Parti du peuple cambodgien (PPC) et le Front uni national pour un Cambodge indépendant, neutre, pacifique et coopératif (FUNCINPEC) dégénèrent en conflit ouvert et, en parallèle, le mouvement des Khmers rouges est secoué par des luttes intestines qui aboutissent à l'arrestation de Pol Pot par ses anciens subordonnés. La situation politique, qui conduit à la quasi-rupture du processus issu des accords de paix de 1991, a comme point d'orgue, le 5 juillet 1997, la déposition de Norodom Ranariddh, « Premier Premier ministre » et vainqueur des élections de 1993, par le « Second Premier ministre » Hun Sen. Trouve plus

Crise cardiaque: Trouve plus

Crise chinoise du porc: La crise du porc est une crise économique touchant toute la chaîne de production et de commercialisation du porc en Chine, et tout particulièrement les éleveurs depuis l'année 2019. Ses causes sont à chercher dans la hausse des coûts d'alimentation, l'épidémie de peste porcine touchant la Chine et la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Cette crise entraîne une pénurie de porcs à l'échelle mondiale et une inflation du prix du porc,,,,. Suite à cette crise, le gouvernement décide de puiser dans ses réserves de viande congelée. Trouve plus

Crise cholinergique: Une crise cholinergique est causée par la sur-stimulation de la jonction neuromusculaire causée par l'excès d'acétylcholine (ACh). Cet excès peut être causé par l'inactivité (peut-être aussi l'inhibition) de l'enzyme AChE, qui dégrade normalement l'acétylcholine. Trouve plus

Crise clastique: Crise clastique est un terme qui recouvre plusieurs significations : En psychiatrie, une crise clastique est une crise au cours de laquelle le sujet devient violent et brise des objets. Une roche clastique est une roche présentant des failles ou des fissures. Trouve plus

Crise climatique: Trouve plus

Crise clonique: Une crise clonique est une crise caractérisée par des spasmes rythmés, contrairement aux crises myocloniques qui ne présentent que quelques spasmes sans rythme particulier. Les crises d'épilepsie peuvent se présenter comme des crises toniques, cloniques ou tonico-cloniques (avec une phase tonique suivie d'une phase clonique). Trouve plus

Crise conciliaire: Dans l'histoire de l'Église catholique, la crise conciliaire désigne des tensions qui surviennent de 1414 à 1449 à la fin du grand schisme d'Occident, et qui vit le schisme du concile de Bâle ainsi que l'élection de l'antipape Félix V, remettre en cause l'autorité du Pape sur les conciles. Dès le XIXe siècle, le conflit est définitivement tranchée au profit de l'évêque de Rome. N'étant pas nouveau, on en trouve déjà trace dès le début du christianisme, par exemple au IVe siècle, lors du concile d'Arles de 314. Trouve plus

Crise congolaise: La crise congolaise est une période de troubles politiques et de conflit ayant eu lieu en République du Congo (aujourd'hui République démocratique du Congo) entre 1960 et 1965. La crise commence presque immédiatement après l'indépendance du pays et prend fin avec l'accession à la présidence de Mobutu. Consistant en plusieurs crises gouvernementales et guerres civiles, la crise congolaise fait partie des nombreuses guerres par procuration de la Guerre froide au cours desquelles les États-Unis et l'Union soviétique apportent leur soutien matériel, financier et logistique à des groupes militaires opposés. Plus de 100 000 personnes sevtrouvent la mort pendant la crise. L'émergence d'un mouvement national dans le Congo belge exigeant la fin de la domination coloniale belge mène le pays vers son indépendance acquise le 30 juin 1960. Peu de préparatifs ont lieu, et des questions primordiales relatives au nouvel État comme le statut des ethnies ou l'organisation du fédéralisme restent sans solution. Au cours de la première semaine de juillet, une mutinerie éclata dans l'armée, suivie d'une escalade de la violence entre civils blancs et noirs. En réponse, la Belgique envoya des troupes pour protéger la population blanche. Soutenues par la Belgique, deux régions du Congo firent sécession : le Katanga (État du Katanga) et le Sud-Kasaï. L'état d'instabilité et de violence pousse l'ONU à déployer des casques bleus pour maintenir la situation sous contrôle, mais le secrétaire général Dag Hammarskjöld refuse d'utiliser ces troupes pour aider le gouvernement central de Léopoldville à combattre les séparatistes. Patrice Lumumba, le Premier ministre et chef charismatique du groupe nationaliste le plus influent, réagit à cela en demandant une assistance de l'Union soviétique, qui répond promptement en envoyant des conseillers militaires et en fournissant un soutien logistique. L'implication des Soviétiques est très controversée au sein du gouvernement congolais et aboutit à un désaccord majeur entre Lumumba et le président Joseph Kasa-Vubu. Le général Mobutu, commandant des armées, réagit à cette situation par un coup d'État. Il expulse alors les conseillers soviétiques et fore un nouveau gouvernement, qu'il place sous son contrôle. Un gouvernement rival, fondé par Antoine Gizenga et les partisans de Lumumba dans la ville de Stanleyville, à l'est, recueillit le soutien soviétique mais est rapidement battu en 1962. Pendant ce temps, l'ONU adopte une position plus agressive envers les séparatistes après la mort de Hammarskjöld dans un accident d'avion en 1961. Grâce au soutien des casques bleus, Léopoldville réussit à vaincre les mouvements séparatistes du Katanga et du Sud-Kasaï en 1963. Après l'affirmation du contrôle du gouvernement central sur les régions du Katanga et du Sud-Kasaï, une constitution conciliante de compromis est adoptée. Le leader du Katanga exilé, Moïse Tshombe, est rappelé pour diriger le gouvernement d'intérim en l'attente de nouvelles élections. Avant l'organisation de ces dernières, une rébellion éclata dans l'est du pays. Des révolutionnaires d'inspiration marxiste, les Simbas, s'emparent de l'est du pays et proclament une « République populaire du Congo » communiste à Stanleyville. Alors que les forces gouvernementales gagnent peu à peu du terrain face aux Simbas, l'intervention militaire de la Belgique et des États-Unis en novembre 1964 pour secourir des otages capturés par les rebelles, scelle la défaite définitive de la rébellion Simba et la dissolution du mouvement. Après les élections de mars 1965, une lutte pour le pouvoir émerge entre Tshombe et Kasa-Vubu et cause la paralysie du gouvernement. Le général Mobutu organisa alors un second coup d'État en novembre 1965, qui lui permit de rétablir un contrôle personnel sur le pays. Sous le régime de Mobutu, le Congo (renommé Zaïre en 1971) demeura une dictature personnelle jusqu'à son renversement, en 1997. Trouve plus

Crise constitutionnelle au Honduras en 2009: Trouve plus

Crise constitutionnelle au Pérou en avril 1992: La crise constitutionnelle au Pérou en avril 1992 est un coup de force commandité le 5 avril par le président de la République lui-même, Alberto Fujimori, avec le concours des Forces armées péruviennes. Le Congrès du Pérou a été dissous et certains membres de l'opposition persécutés. Toutefois, selon les sondages à l'époque, la majorité de la population a soutenu ce coup de force, compte tenu du discrédit du parlement. Trouve plus

Crise constitutionnelle australienne de 1975: La crise constitutionnelle australienne de 1975, communément appelée The Dismissal (« le renvoi ») en anglais, fait référence aux événements qui ont abouti à la révocation du Premier ministre Gough Whitlam du Parti travailliste australien, par le gouverneur général Sir John Kerr et à la nomination du chef de l'opposition, Malcolm Fraser, comme Premier ministre par intérim. Cette affaire est considérée comme la plus grande crise politique et constitutionnelle dans l'histoire de l'Australie,. La crise a commencé à la Chambre haute du Parlement fédéral, au Sénat, où l'opposition, la coalition libérale-nationale avait la majorité. Estimant que leurs partis allaient gagner une élection générale après une série de scandales récents, les sénateurs de la coalition ont tenté de forcer le gouvernement à organiser des élections en bloquant la loi finançant les dépenses du gouvernement. Ils annoncèrent qu'ils repousseraient leur vote sur les recettes annuelles allouées aux dépenses du gouvernement jusqu'à ce que le premier ministre organise des élections générales pour la Chambre des représentants. Ce blocage était sans précédent dans l'histoire politique australienne et le gouvernement travailliste de Whitlam refusa de céder aux pressions du Sénat, les jugeant incompatibles avec la tradition de Westminster de la suprématie de la Chambre basse. Le gouvernement fit pression sur les sénateurs libéraux pour leur faire approuver les projets de loi de recettes et étudia des moyens alternatifs pour financer les dépenses du gouvernement. L'impasse se prolongea pendant des semaines, laissant planer la menace que le gouvernement ne puisse pas remplir ses obligations financières. Le 11 novembre 1975, après de nombreuses réunions avec les deux parties et à défaut de parvenir à un règlement, le gouverneur général appliqua de force les pouvoirs exécutifs que lui permettaient la Constitution australienne et révoqua Whitlam, le Premier ministre. Il nomma Fraser Premier ministre par intérim. Le Sénat approuva ensuite la loi de finances mais Fraser fit immédiatement face à un vote de défiance de la Chambre basse où son parti était minoritaire. Fraser demanda à Kerr de dissoudre les deux chambres et de convoquer une élection générale, qui vit la coalition libérale-nationale remporter la majorité à la Chambre des Représentants et Malcom Fraser former le nouveau gouvernement. Trouve plus

Crise constitutionnelle de 1993 au Guatemala: La crise constitutionnelle de 1993 au Guatemala est un coup d'état, un autogolpe, perpétré le mardi 25 mai 1993 par Jorge Serrano Elías, alors président en exercice du Guatemala. Les principaux faits consistent en la dissolution du Congrès, la tentative de réorganisation des instances judiciaires et de manipulation électorale, ainsi que la mise en place d'une censure de la presse. Au bout de dix jours, les forces démocratiques du pays ont rétabli la constitution et ont désigné comme président le procureur des droits de l'homme, Ramiro de León Carpio. En raison de la courte durée de la crise, certains la qualifient de putsch raté. Trouve plus

Crise constitutionnelle moldave de 2019: La crise constitutionnelle moldave de 2019 a lieu en Moldavie du 7 au 15 juin 2019. La crise voit s'opposer le gouvernement sortant du Parti démocrate de Vladimir Plahotniuc, soutenu par la Cour constitutionnelle et celui de la coalition alliant le Parti des socialistes aux deux partis Plateforme vérité et dignité et Parti action et solidarité composant l'Alliance ACUM, soutenu par le président Igor Dodon. La crise fait suite aux élections législatives du 24 février, auxquelles succède une longue période de blocage quant à la formation d'un nouveau gouvernement. Jusqu'alors dans l'opposition, les socialistes et l'alliance ACUM parviennent le 8 juin à s'entendre in extremis sur une coalition et portent au poste de Premier ministre Maia Sandu, dirigeante d'ACUM et farouche opposante au Parti démocrate. Saisie par ce dernier, la Cour constitutionnelle interprète la date butoir de formation d'une coalition comme s'achevant le 7 juin, annule la nomination de Sandu, retire tout pouvoir au Parlement élu, et donne l'ordre au président socialiste Igor Dodon de dissoudre le Parlement pour organiser des élections anticipées. Devant le refus de ce dernier, elle le démet de ses fonctions, et nomme l'ex-Premier ministre démocrate Pavel Filip président par intérim. Celui-ci met en œuvre les directives de la Cour. La Moldavie est ainsi plongée dans une crise constitutionnelle qui voit s'opposer pendant plusieurs jours deux gouvernements se proclamant chacun détenteurs du pouvoir légitime. La crise conduit finalement le gouvernement Filip à démissionner, en l'absence de soutiens étrangers. La Cour constitutionnelle annule l'ensemble de ses décisions ayant mené à la crise, confirmant le gouvernement de Maia Sandu dans ses fonctions tandis que Vladimir Plahotniuc, accusé d'abus de pouvoir, trafic d'influence, corruption et usage de faux, fuit le pays. Trouve plus

Crise constitutionnelle papou-néo-guinéenne de 2011: Trouve plus

Crise constitutionnelle papou-néo-guinéenne de 2011-2012: Une crise constitutionnelle frappe la Papouasie-Nouvelle-Guinée de décembre 2011 à juillet 2012. Elle oppose deux hommes, Peter O'Neill et Sir Michael Somare, qui affirment tous deux être le premier ministre légitime du pays - l'un soutenu par le Parlement, l'autre par la Cour suprême. Elle soulève la question de savoir qui a, in fine, le pouvoir de reconnaître un premier ministre, et met également en question les modalités du rôle du Gouverneur-général. Bien que la crise se soit concentrée sur quelques jours de la mi-décembre, et se soit soldée par le maintien de facto au pouvoir de Peter O'Neill, elle continua à avoir des répercussions, Somare ne s'avouant pas vaincu. Ainsi, le 26 janvier, elle entraîna une brève mutinerie dans les forces armées du pays. La crise s'acheva fin juillet 2012, à la suite des élections législatives qui donnèrent un net avantage à O'Neill. S'avouant vaincu, Somare, à la surprise générale, soutint O'Neill pour le poste de premier ministre ; les deux hommes annoncèrent qu'ils formeraient un gouvernement de coalition. Trouve plus

Crise constitutionnelle russe: La crise constitutionnelle russe est une crise politique ayant eu lieu en 1993 entre le président de la Fédération de Russie, Boris Eltsine, et le Congrès des députés du peuple. Les relations dégradées entre les deux entités aboutissent à une crise ouverte lorsqu'en mars 1993, le Congrès annule le projet de référendum visant à adopter le nouveau projet de constitution, préparé par Eltsine et le gouvernement russe. Un point majeur de discorde a par ailleurs été le train de réformes économiques entreprises par Eltsine en 1992, connu sous le nom de thérapie de choc et caractérisé par de nombreuses privatisations et une réduction des dépenses publiques. Elles avaient généré une inflation de 2 600 %, l'augmentation des taxes et une chute brutale de l'espérance de vie. Trouve plus

Crise constitutionnelle russe de 1993: Trouve plus

Crise constitutionnelle srilankaise de 2018: La crise constitutionnelle srilankaise de 2018 a éclaté lorsque le président Maithripala Sirisena a nommé l'ancien président Mahinda Rajapaksa au poste de Premier ministre le 26 octobre 2018. Pour le placer, il a dû renvoyer le Premier ministre Ranil Wickremesinghe, mais cette action lui est interdite par l'article 19A de la constitution du Sri Lanka. Entre le 26 octobre 2018 et le 15 décembre 2018, il y a deux Premiers ministres en fonction. L'Assemblée dissoute par le Président a été rétablie par la Cour suprême. Cette décision soudaine de Sirisena a suscité « des troubles politiques dans le pays » et des critiques internationales,,. Wickremesinghe, responsable du Parti national uni, possédant la majorité au parlement, et les partis d'opposition tamouls tels que la TNA ont refusé de reconnaître son licenciement et la nomination de Rajapaksa, déclarant que la décision du président Sirisena était inconstitutionnelle. Wickremesinghe a affirmé qu'il détient toujours une majorité au parlement et a demandé au président du Parlement, Karu Jayasuriya, de convoquer le Parlement immédiatement. Sirisena a annoncé la révocation de toutes les séances du Parlement du 27 octobre 2018 jusqu'au 16 novembre 2018. Après une tentative de création d'un nouveau gouvernement de ministres avec Rajapaksa en tant que Premier ministre, Sirisena a tenté de dissoudre le Parlement le 9 novembre 2018. L'UNP a déclaré la démarche inconstitutionnelle et la Cour suprême est revenue sur la dissolution de Sirisena le 13 novembre 2018. Trouve plus

Crise convulsive: Trouve plus

Crise coutumière wallisienne: La crise coutumière wallisienne est une crise politique sur l'île de Wallis, dans la collectivité d'outre-mer de Wallis-et-Futuna. Cette crise, qui trouve ses prémices dans les années 1990, se manifeste en 2005 par un conflit sur la succession au titre de roi coutumier (lavelua) du royaume d'Uvea après le très long règne de Tomasi Kulimoetoke. Les partisans du roi s'opposent alors au camp des « rénovateurs » qui souhaitent une évolution de la coutume et un partage du pouvoir. Cette crise se poursuit lors du règne de Kapeliele Faupala puis reprend en 2016 avec l'intronisation de deux lavelua concurrents (Tominiko Halagahu et Patalione Kanimoa, ce dernier étant finalement reconnu par l'État français). Elle a mis en exergue les profondes divisions qui traversent la société de Wallis, et a créé des tensions entre la chefferie coutumière et les représentants de l'État français, pris à témoin et à partie. Elle a également été suivie par la communauté wallisienne de Nouvelle-Calédonie. Trouve plus

Crise crétacé-tertiaire: Trouve plus

Crise d'Adjarie de 2003-2004: Trouve plus

Crise d'épilepsie généralisée tonico-clonique: Trouve plus

Crise d'Ipperwash: Trouve plus

Crise d'octobre: Trouve plus

Crise d'Oka: Trouve plus

Crise d'Abadan: La crise d'Abadan s'est déroulée entre 1951 et 1954, après la nationalisation par l'Iran des installations de l'Anglo-Iranian Oil Company (AIOC) en mars 1951 et l'expulsion des sociétés pétrolières britanniques des raffineries de la ville d'Abadan (voir raffinerie d'Abadan). La crise plomba très vite l'économie du pays et la situation politique dégénéra. La crise atteignit son sommet avec la tentative de coup d'état menés par les services secrets britanniques et américains, l'exil du chah Mohammad Reza Pahlavi et qui se solda par le renversement du premier ministre Mohammad Mossadegh. La crise prit fin en octobre 1954 avec la signature de nouveaux contrats pétroliers avec les compagnies occidentales pour 25 ans, ce qui coïncide avec la fin du règne de Mohammad Reza Shah Pahlavi lors de la révolution iranienne. Trouve plus

Crise d'abdication d'Édouard VIII: La crise d'abdication d'Édouard VIII est une période de crise survenue en 1936 dans l'Empire britannique et plus particulièrement au Royaume-Uni. Elle est due à Édouard VIII, alors roi du Royaume-Uni et des dominions britanniques et empereur des Indes, qui décida d'abdiquer en faveur de son frère George VI afin de pouvoir se marier avec Wallis Simpson, une roturière américaine. Celle-ci était alors en instance de divorce de son second mariage. Ce mariage fut rejeté par les gouvernements du Royaume-Uni et des dominions autonomes du Commonwealth of Nations. Des objections religieuses, juridiques, politiques et morales furent soulevées. En tant que monarque britannique, Édouard était le chef nominal de l'Église d'Angleterre qui ne permettait pas aux personnes divorcées de se remarier si leurs ex-conjoints étaient encore en vie. Ainsi, il fut largement admis qu'Édouard ne pouvait épouser Wallis Simpson et rester sur le trône. Simpson était perçue comme une personne politiquement et socialement inappropriée pour occuper le rôle d'épouse, en raison de l'échec de ses deux précédents mariages. Les membres de l'Establishment étaient nombreux à considérer qu'elle était attirée par l'argent ou par le statut plutôt que motivée par un amour pour le roi. Malgré l'opposition, Édouard déclara qu'il aimait Simpson et avait l'intention de l'épouser avec ou sans l'accord de ses gouvernements. La réticence généralisée à accepter Simpson comme épouse du roi, et le refus d'Édouard de l'abandonner, conduisirent à son abdication en décembre 1936. Il est le seul monarque britannique à avoir volontairement renoncé au trône depuis la période anglo-saxonne. Ce fut son frère Albert, qui prit le nom de règne de George VI, qui lui succéda. Après avoir abdiqué, Édouard reçut le titre de Son Altesse royale le duc de Windsor et épousa Wallis Simpson l'année suivante. Ils restèrent mariés jusqu'à la mort d'Édouard 35 ans plus tard. Trouve plus

Crise d'Absence: Trouve plus

Crise d'Abyssinie: La crise d'Abyssinie fut une crise diplomatique qui se déroula entre 1934 et 1937 à propos de la politique d'agression de l'Éthiopie par l'Italie. Elle trouve son origine dans « l'incident de Welwel » survenu le 22 novembre 1934, qui marqua une accélération du conflit en cours entre le Royaume d'Italie (Regno d'Italia) et l'Empire d'Éthiopie (alors connu sous le nom « Abyssinie » en Europe). La drise eut pour effets directs de miner la crédibilité de la Société des Nations et d'encourager l'Italie fasciste à s'allier avec l'Allemagne nazie. La crise contribua aussi à mettre un terme à la paix en Europe par la constitution progressive de deux camps opposés. Trouve plus

Crise d'acétone: La crise d'acétone, aussi appelée acidocétose ou hypercétonémie est une situation métabolique au cours de laquelle l'organisme augmente sa concentration en corps cétoniques. Il s'agit d'une période d'un à quelques jours, qui survient à la suite de la déplétion des réserves de glucides, notamment lors des trois premiers jours d'un jeûne. Cette période s'accompagne de troubles divers comme des maux de têtes, des nausées et une faiblesse générale. Trouve plus

Crise d'Adjarie de 2003-2004: La crise d'Adjarie de 2003-2004 est une crise politique qui se déroule dans la république autonome géorgienne d'Adjarie, alors dirigée par Aslan Abachidze, qui refuse d'obéir aux autorités centrales après le renversement d'Edouard Chevardnadze lors de la Révolution des roses de novembre 2003. La crise risque de se développer en confrontation militaire quand les deux côtés mobilisent leurs forces à la frontière interne. Toutefois, le nouveau gouvernement du président Mikheil Saakachvili parvient à éviter une guerre et gagne contrôle de la région avec l'aide de l'opposition adjare. Abachidzé quitte la région et par en exil en mai 2004 et est remplacé par Levan Varcholamidzé. Trouve plus

Crise d'adolescence: La crise d'adolescence est, dans le langage courant, l'ensemble des troubles (sautes d'humeur, attitudes de défi, opposition aux parents, besoin d'intimité et de la confiance de leurs parents ou tuteurs, comportements excessifs…) supposés se produire durant la phase de transition entre l'âge enfant et l'âge adulte qu'est l'adolescence. En psychologie, des auteurs comme Erik Erikson et James E. Marcia, ont décrit l'adolescence comme la période marquée par de nombreux changements dont celui de l'identité qu'ils décrivent comme "crise" au sens de bouleversement psychologique (cognitif et émotionnel) que l'adolescent ou le jeune adulte cherche à résoudre et qui lui permet de construire une identité stable et de s'orienter dans la vie. Trouve plus

Crise d'Agadir: Trouve plus

Crise d'angoisse: Trouve plus

Crise d'angoisse aiguë: Trouve plus

Crise dans la péninsule coréenne: Trouve plus

Crise dans la péninsule coréenne de 2013: Trouve plus

Crise dans la vallée du Pankissi: Trouve plus

Crise dans la zone euro: Trouve plus

Crise dans le delta du Niger: La crise du delta du Niger fait référence aux tensions constatées depuis le début des années 1990 et l'insurrection de groupes armés depuis 2004 dans le delta du Niger. Ces tensions, dues notamment à d'importantes ressources pétrolifères de la région, opposent les sociétés pétrolières présentes, comme Shell, aux populations autochtones. Le pétrole produit en effet une grande partie du produit intérieur brut du pays. Les Ijaws et les Ogonis sont les principaux groupes ethniques concernés. D'un point de vue environnemental, les torchages sont pratiques courantes au Nigeria. Le samedi 5 juin 2010, un universitaire déclare dans le New York Times « Imaginez que l'équivalent de la marée noire de l'Exxon Valdez ait lieu chaque année depuis 50 ans. Plutôt inimaginable, non ? Pourtant, c'est ce que les habitants de la région pétrolifère du delta du Niger, au Nigeria, vivent depuis au moins 50 ans ». Trouve plus

Crise dans le détroit d'Ormuz: Trouve plus

Crise d'anxiété: Trouve plus

Crise d'apoplexie: Trouve plus

Crise d'asthme: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...