Rechercher dans ce blog

samedi 20 mars 2021

Cratère (antiquité), Cratere (general), Cratère (général), Cratère (historien), Cratère (profondeur),

Cratère (antiquité): Trouve plus

Cratere (general): Trouve plus

Cratère (général): Cratère (en grec ancien Κρατερός / Kraterós), né vers 370 av. J.-C., mort en 321 av. J.-C., est un général macédonien sous le règne d'Alexandre le Grand et l'un de ses plus proches compagnons. Il est originaire de l'Orestis. Il fait son apprentissage militaire sous Philippe II de Macédoine. C'est un officier d'un grand courage et un excellent stratège. Il a la confiance absolue d'Alexandre ainsi que la faveur des fantassins macédoniens. Trouve plus

Cratère (historien): Cratère, en grec ancien Κρατερός , est un historien macédonien du IIIe siècle av. J.-C. (-321 – vers -263). Il est parfois considéré comme le fils du général Cratère et Phila, fille d'Antipatros, épouse de Démétrios Ier Poliorcète. Trouve plus

Cratère (profondeur): Trouve plus

Cratère (roi de Macédoine): Trouve plus

Cratère (roi): Cratère (en grec ancien : Κρατερός ὁ Μακεδών ; né au Ve siècle av. J.-C. et mort assassiné en -399 av. J.C.) est un roi de Macédoine de la dynastie des Argéades qui règne pendant trois ou quatre jours en -399 av. J.-C.. Trouve plus

Cratère (vase): Un cratère est un grand vase utilisé dans l'Antiquité, particulièrement chez les Grecs, pour mélanger le vin et l'eau (le vin, d'un degré alcoolique plus élevé qu'aujourd'hui[réf. souhaitée], n'était pas bu pur). Un exemplaire célèbre est le cratère de Vix découvert dans la tombe de Vix, un cratère de bronze faisant plus de 1,60 m de haut pour plus de 200 kg, et un autre, le cratère de Derveni. À ce jour, quatre sortes de cratères sont connues : on distingue les cratères à colonnettes, les cratères en calice, les cratères à cloche et les cratères à volutes. Trouve plus

Cratère à piédestal: En géologie planétaire, un cratère à piédestal est un cratère dont les éjectas sont surélevés par rapport au terrain environnant, formant ainsi une plate-forme en hauteur (comme un piédestal). Ils se forment lorsqu'un cratère d'impact éjecte des matériaux qui forment une couche particulièrement résistante à l'érosion, si bien que les alentours du cratère s'érodent plus lentement que les terrains environnants. Dans certains cas, la différence d'altitude est de plusieurs centaines mètres, ce qui signifie qu'une telle quantité de roche a été érodée. Les premiers cratères de ce type ont été observés sur Mars par les missions Mariner,,,. Trouve plus

Cratère à rayons: Trouve plus

Cratère à rempart: Les cratères à rempart sont un type spécifique de cratère d'impact qui sont caractérisés par un éjecta fluidisé et qui se retrouvent principalement sur Mars. Il y a un exemple connu sur la Terre, la Nördlinger Ries en Allemagne. Un cratère à rempart présente un éjecta avec une crête basse le long de sa bordure. Généralement, un cratère à rempart affiche une limite externe bombée, comme si la matière avait été déplacée le long de la surface, au lieu de voler selon une trajectoire balistique. Les flux sont parfois détournés autour de petits obstacles, au lieu de tomber sur eux. Les éjectas semblent se déplacer comme une coulée de boue. Certaines formes de cratères à rempart peuvent être reproduites par des tirs de projectiles dans la boue. Bien que de tels cratères peuvent être trouvés partout sur la planète Mars, les plus petits ne se trouvent qu'aux hautes latitudes, où la glace est supposée être proche de la surface. Il semble que l'impact doit être assez puissant pour pénétrer au niveau de la surface de la glace. Puisque la glace est supposée être proche de la surface dans les latitudes loin de l'équateur, un impact n'a pas besoin d'être très puissant pour atteindre le niveau de la glace. Ainsi, d'après les images de la Viking programme dans les années 1970, il est généralement admis que les cratères à rempart sont la preuve de la glace ou de l'eau liquide sous la surface de Mars. L'impact de la fonte ou de l'ébullition de l'eau dans le sous-sol produisant un modèle distinctif de matière entourant le cratère. Ryan Schwegman décrit les cratères à deux couches d'éjecta (DLE) comme montrant deux couches distinctes d'éjecta qui semblent agir comme un flux mobile adhérent au sol. Ses mesures suggèrent que la mobilité des éjecta (la distance qu'ils atteignent par rapport aux limites du cratère) augmente généralement avec la latitude et peut refléter la concentration de la glace. Plus la latitude est grande, plus il y a de glace. L'aplatissement (forme courbe du périmètre d'éjection) diminue généralement quand la latitude augmente. En outre, les DLEs sur sols de sédiments semblent montrer plus de mobilité d'éjecta que ceux sur des surfaces volcaniques. Une discussion détaillée des différents types de cratères Martiens, y compris des DLE, peut être trouvée dans un article de 2014 par David Weiss et James Head Trouve plus

Cratère Amelia Creek: Le cratère Amelia Creek est un vestige érodé d'un ancien cratère d'impact (ou astroblème), situé dans la chaîne Davenport, dans le Territoire du Nord, en Australie. Il est situé dans une couche de faible épaisseur de roches sédimentaires et volcaniques du Paléoprotérozoïque, roches qui sont largement pliées et faillées, rendant ainsi le cratère d'impact difficile à reconnaître. Il a été découvert par l'identification de shatter cones à proximité de son centre. Le point d'impact central est entouré d'une zone de 20 x 12 km de déformation anormale, l'asymétrie étant éventuellement liée à l'impact très oblique du météorite, mais elle peut être due aussi, au moins en partie, à la pré-existence de roches à la disposition structurelle complexe. Cette zone de déformation donne la meilleure estimation de la taille originale du cratère. L'impact a eu lieu après le pliage des roches du Paléoprotérozoïque, mais avant le dépôt des roches du Néoprotérozoïque et du Cambrien qui les recouvrent, et permettent ainsi de dater l'impact entre 1660 et 600 Ma. Trouve plus

Cratère Aorounga: Trouve plus

Cratère aux Guerriers: Trouve plus

Cratère Barringer: Trouve plus

Cratère Beaverhead: Le cratère Beaverhead est une structure d'impact (en) dans le centre de l'Idaho et l'ouest du Montana, aux États-Unis. Estimé à 60 km de diamètre, il est l'un des plus grands cratères d'impact sur Terre. Son âge est estimé à environ 600 millions d'années (fin du Néoprotérozoïque). La structure est nommée d'après la région du Sud-Ouest du Montana où la première preuve d'un impact a été découverte en 1990. À part les shatter cones trouvés dans le périmètre, il reste peu de traces de la structure. Trouve plus

Cratère Beer: Trouve plus

Cratère Belknap: Le cratère Belknap, en anglais : Belknap Crater, est un volcan bouclier culminant à 2 096 mètres d'altitude dans le centre de l'Oregon, au Nord-Ouest des États-Unis. Il fait partie de la chaîne des Cascades. Il est protégé au sein de la réserve intégrale du Mont Washington et, pour la plus grande partie, de la forêt nationale de Willamette. Trouve plus

Cratère Beyenchime-Salaatin: Le Beyenchime-Salaatin est un cratère d'impact (astroblème) situé dans l'Extrême-Orient russe . Il mesure 8 km de diamètre et son âge est estimé à 20 ± 40 millions d'années (Éocène). Le cratère est situé à la surface. Trouve plus

Cratere Bonneville: Trouve plus

Cratère Bonneville: Trouve plus

Cratere Bory: Trouve plus

Cratère Bory: Le cratère Bory est le moins vaste des deux cratères sommitaux du Piton de la Fournaise, le volcan actif de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Déjà présent au tout début du peuplement, il était d'abord appelé Cratère Brûlant. Il a été nommé en l'honneur du naturaliste et géographe Jean-Baptiste Bory de Saint-Vincent par,un jeune homme du nom de Jouvancourt qui l'accompagnait et qui y parvint le premier durant l'expédition périlleuse qu'il a menée depuis le Grand Brûlé en octobre 1801. Il était à cette époque dominé par le Mamelon central, tout comme le cratère Dolomieu, voisin plus large et alors en éruption. Il est aujourd'hui long de 350 mètres et large de 200 et communique avec le Dolomieu depuis l'éruption du Piton de la Fournaise en avril 2007. Le rebord nord du cratère constitue le point culminant du volcan avec 2 632 mètres d'altitude. Trouve plus

Cratère Canso: Trouve plus

Cratère Canyon Diablo: Trouve plus

Cratère Cassini: Trouve plus

Cratère Caubet: Le cratère Caubet est un petit cône volcanique adventif du Piton de la Fournaise, le volcan actif de l'île de La Réunion, un département d'outre-mer français dans le sud-ouest de l'océan Indien. Culminant à 2 343 mètres d'altitude, il est situé au cœur du massif du Piton de la Fournaise dans la caldeira appelée Enclos Fouqué. Ce faisant, il relève de la commune de Saint-Philippe et fait partie du parc national de La Réunion. Le cratère est atteint par le sentier Rivals en provenance du rempart de Bellecombe. Portail du volcanisme Portail de La Réunion Trouve plus

Cratere Commerson: Trouve plus

Cratère Commerson: Le cratère Commerson est un cratère volcanique des Hauts de l'île de La Réunion, un département d'outre-mer français dans l'océan Indien. Situé sur le territoire communal de Saint-Joseph, il est juché sur une falaise relevant du massif du Piton de la Fournaise mais est situé hors de l'enclos Fouqué, sa caldeira la plus récente. Le cratère a été baptisé en l'honneur de Philibert Commerson, explorateur et naturaliste français. Son activité importante avant son extinction a partiellement comblé le fond de la rivière des Remparts, qui s'écoule vers le sud jusqu'à Saint-Joseph, 22 km plus loin, où elles ont construit la Pointe de la Cayenne. Trouve plus

Cratère Couture: Trouve plus

Cratère d'Aorounga: Trouve plus

Cratère d'El'gygytgyn: Trouve plus

Cratère d'impact: Trouve plus

Cratère d'Acraman: Le cratère d'Acraman est un vestige érodé d'un ancien cratère d'impact (ou astroblème) situé dans la chaîne Gawler en Australie-Méridionale. Son emplacement est marqué par le lac à sec Acraman, une dépression circulaire d'environ 20 km de diamètre. La découverte du cratère et celle, indépendante, de ses éjectas a été publiée dans la revue Science en 1986,. La preuve de l'impact inclut la présence de shatter cones et de quartz choqué (en) dans le substratum rocheux des îles du lac Acraman. Le cratère est très érodé et sa taille d'origine doit être déterminée par des moyens indirects. Certains auteurs estiment que le diamètre original pouvait aller jusqu'à 85 à 90 km tandis que d'autres suggèrent une taille plus petite, peut-être seulement de 35 à 40 km, plus proche de celle de la dépression dans laquelle se trouve le lac Acraman. La plus grande estimation de taille impliquerait une libération d'énergie équivalente à 5,2 × 106 mégatonnes de TNT. L'impact est estimé avoir eu lieu il y a environ 580 millions d'années au cours de la période édiacarienne ; cet âge n'est pas déterminé par le cratère lui-même mais par rapport à la position des éjectas dans les couches sédimentaires environnantes. Trouve plus

Cratère d'affaissement: Un cratère d'affaissement est un trou ou une dépression laissé à la surface d'une zone qui subit une explosion souterraine (habituellement nucléaire). De nombreux cratères de ce type sont présents sur le site d'essais du Nevada, qui n'est plus utilisé pour les essais nucléaires. Trouve plus

Cratère d'Ames: Le cratère d'Ames est un cratère d'impact météoritique situé dans le comté de Major en Oklahoma, à 3 km au nord d'Ames. Son diamètre est de 16 km et son âge est de 470 ± 30 millions d'années. Il n'a été découvert qu'en 1991. C'est un des plus grands cratères associés à la prospection pétrolière. Sur le site se trouve un musée consacré au cratère. Trouve plus

Cratère d'Amguid: Le cratère d'Amguid est un cratère d'impact météoritique circulaire situé dans le sud de l'Algérie à environ 236 km au Nord-Nord Ouest de la ville de Tamanrasset et à 105 km d'Amguid. Son diamètre est de 550 mètres et sa profondeur est d'environ 65 mètres. Trouve plus

Cratère d'Antée: Trouve plus

Cratere d'Aorounga: Trouve plus

Cratère d'Aorounga: Le cratère d'Aorounga est un cratère météoritique situé au nord du Tchad. Son diamètre est de 12,6 km et son âge serait au maximum de 345 millions d'années (Carbonifère). Il est vraisemblablement bien inférieur à ce temps long et plus jeune que celui proche de Gwéni-Fada car il est encore recouvert d'une épaisse couche d'impactite ce que n'a plus son voisin,,. Issu d'un impact quasi vertical, la succession de rides concentriques en fait l'une des plus belles formes d'impact météoritique visible sur la Terre. Des structures révélées par le radar SIR-C de la navette spatiale pourraient indiquer en son nord deux cratères ensevelis. Aucun parcours du terrain n'y a été effectué pour confirmer cette hypothèse, Pierre Vincent, Alain Beauvilain et les géologues tchadiens Ali Moutaye et Mathieu Mbaitoudji ne disposant aux dates de leurs missions de 1993 et de 1994 que de la couverture de photographies aériennes des années cinquante et non des scènes satellitaires plus récentes. Trouve plus

Cratère d'Aouelloul: Le cratère d'Aouelloul est un cratère d'impact météoritique situé dans la région de l'Adrar en Mauritanie. Son diamètre est de 390 m. Trouve plus

Cratère d'Araguainha: Le cratère d'Araguainha est un cratère d'impact météoritique à la frontière du Mato Grosso et de l'état du Goiás au Brésil, à proximité du village d'Araguainha. Il date d'environ 254,7 millions d'années, et son diamètre est de 40 km, ce qui en fait le plus grand astroblème d'Amérique du Sud. Trouve plus

Cratère de Aorounga: Trouve plus

Cratère de Barringer: Trouve plus

Cratère de Batagaika: Le cratère de Batagaika, en russe Батагайский кратер, est une dépression de type thermokarst formée par thermoclastie et s'agrandissant par érosion régressive. Il est situé dans la taïga de l'est de la Sibérie, dans la République de Sakha, en Russie. Son qualificatif de « cratère » est abusif puisque la structure ne s'est pas formée à la suite d'un impact, d'une explosion ou d'un effondrement souterrain. Il est surnommé « la porte du monde souterrain » ou « porte de l'enfer »,. Trouve plus

Cratère de Bigach: Le cratère de Bigach est un cratère d'impact situé au Kazakhstan. Son diamètre est de 8 km et son âge est estimé à 5 ± 3 millions d'années. Trouve plus

Cratère de Boltysh: Trouve plus

Cratère de Boxhole: Le Cratère de Boxhole est un cratère d'impact situé dans le Territoire du Nord en Australie, à 180 km au nord-est d'Alice Springs. Son diamètre est de 170 m et son âge est estimé à 5 400 ± 1 500 ans. Il a été découvert en 1937. Trouve plus

Cratère de Brent: Le cratère de Brent est un cratère d'impact situé à l'est de l'Ontario, dans le Parc provincial Algonquin. Il a un diamètre de 3,8 km et a été identifié en 1951 à partir de photographies aériennes. Son âge est estimé à 396 millions d'années. Trouve plus

Cratère de Carswell: Le cratère de Carswell est un cratère d'impact causé par une météorite et situé au nord-ouest du Saskatchewan au Canada. Son diamètre est de 39 km, et il date d'environ 115 millions d'années. Trouve plus

Cratère de Charlevoix: Trouve plus

Cratère de Chassenon: Trouve plus

Cratere de Chicxulub: Trouve plus

Cratère de chicxulub: Trouve plus

Cratère de Cirque: Trouve plus

Cratère de Corossol: Le cratère de Corossol serait un cratère d'impact situé dans le golfe du Saint-Laurent à la hauteur de Sept-Îles, au Québec (Canada). Sous l'eau à une profondeur variant de 50 à 160 mètres, il aurait été créé à la suite de l'impact d'un météoroïde d'environ 300 mètres de diamètre. Il serait le cratère de cette taille le mieux préservé au monde. Trouve plus

Cratère de Crawford: Le cratère de Crawford est un cratère d'impact situé en Australie-Méridionale, au nord-est d'Adélaïde. Son diamètre est de 8,5 km et son âge est estimé à 35 millions d'années. Trouve plus

Cratère de Darvaza: Trouve plus

Cratère de Deep Bay: Deep Bay est un cratère d'impact situé dans la Saskatchewan. C'est une étendue d'eau circulaire d'un diamètre d'environ 13 km, et d'une profondeur de 220 m, ce qui en fait le lac le plus profond de la Saskatchewan. L'impact est daté de 99 ± 4 millions d'années. Trouve plus

Cratere de Derveni: Trouve plus

Cratère de derveni: Trouve plus

Cratère de Foelsche: Le cratère de Foelsche est une structure d'impact érodée (astroblème) correspondant à un cratère causé par une météorite, situé à 85 km au sud-ouest de Borroloola dans le Territoire du Nord en Australie. Bien qu'il ne soit pas visible depuis la surface, sa forme sur les photos aériennes et photos satellite est caractéristique et a conduit à sa découverte. Son diamètre est de 6 km et son âge est de plus de 545 millions d'années. Trouve plus

Cratere de Gardnos: Trouve plus

Cratère de gardnos: Trouve plus

Cratère de Gosses Bluff: Gosses Bluff est un cratère météoritique situé dans le Territoire du Nord en plein cœur de l'Australie. Son diamètre est de 5 km et sa hauteur est de 150 m. Il se situe à 160 km à l'ouest d'Alice Springs. On estime que son âge est de 142,5 millions d'années à ± 0,8 million d'années (Jurassique supérieur). Pour les Aborigènes d'Australie, il est connu sous le nom de Tnorala. Il est considéré comme un endroit sacré pour la population locale. Trouve plus

Cratère de Gweni-Fada: Le cratère de Gweni-Fada est un cratère météoritique situé au nord du Tchad. La structure de Gweni-Fada a d'abord été observée sur la carte NE 34 X de l'IGN (Institut Géographique National, France) et sur photographies aériennes des années cinquante ayant servi à établir cette carte par Alain Beauvilain (Université de Paris X-Nanterre), puis sur image satellitaire et photographies aériennes à basse altitude de mars 1995 (fournies spécialement par l'Armée de l'Air française, Opération Epervier). En mars 1995, à l'initiative du CNAR (Centre National d'Appui à la Recherche de la République du Tchad), une équipe composée de scientifiques français (Pierre Vincent, Professeur émérite de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, Alain Beauvilain du CNAR, Najia Beauvilain étant interprète et intendante de cette expédition) parcourent le cratère et échantillonnent la structure. Plusieurs échantillons témoigneront au laboratoire de la violence du métamorphisme de choc et donc de l'origine météoritique du cratère. Son diamètre est de 14 km et son âge serait au maximum de 345 millions d'années (Carbonifère). Bien que situé dans les mêmes terrains, il est plus âgé que celui proche d'Aorounga car la couche d'impactite qui devait nécessairement le recouvrir a disparu sous l'effet de l'érosion tandis qu'elle est épaisse à Aorounga,,. Alors que les anneaux concentriques de l'astroblème d'Aorounga témoignent que le bolide a frappé la Terre de manière quasi verticale, à Gweni-Fada la légère inclinaison nord-sud du bolide a compressé et bousculé les terrains gréseux dans la partie sud de l'astroblème y créant un petit sommet régional. Trouve plus

Cratère de Haughton: Le cratère de Haughton est un cratère d'impact situé sur l'Île Devon dans le Nunavut au nord du Canada. Son diamètre est de 23 km, et il a été formé il y a environ 39 millions d'années par la chute d'un astéroïde dont la taille est estimée à 2 km. Situé à une latitude de plus de 75° Nord, c'est un des cratères les plus au nord connus sur Terre. La température est négative quasiment tout au long de l'année, et les conditions y sont proches de celles de la planète Mars. Pour ces raisons, le cratère et ses environs ont été utilisés par des scientifiques travaillant sur le projet "Mars to Earth": durant l'été 2007, sept volontaires américains et canadiens ont passé quatre mois sur l'île, enfilant des combinaisons spatiales pour travailler à l'extérieur, et testant des robots d'exploration. Trouve plus

Cratère de Haviland: Le cratère de Haviland est un cratère d'impact (astroblème) situé dans le comté de Kiowa dans l'état du Kansas, au sud-ouest de la ville de Haviland. Son diamètre est d'environ 15 m, de forme ovale, et son âge est estimé à moins de 1 000 ans. Il a été découvert en 1925 et décrit en 1933. Des fragments de météorite (dont un de 500 kg) ont été trouvés à proximité. Trouve plus

Cratère de Hiawatha: Le cratère de Hiawatha est un grand cratère d'impact découvert sous le glacier Hiawatha, partie de l'inlandsis du Groenland, dans la Terre d'Inglefield, au nord de Qaanaaq au Groenland. Le cratère d'environ 13.000 ans fait 31 km de diamètre pour une profondeur estimée à 300 m. Ces dimensions en font un des vingt-cinq plus grands cratères terrestres identifié sur Terre,,,. Selon les estimations, la météorite à l'origine du cratère était une météorite ferreuse, pesant 12 milliards de tonnes et faisant 1,2 km de diamètre (contre 10 à 80 km de diamètre pour la météorite du cratère de Chicxulub). L'impact a dissipé une énergie équivalente à celle de 47 millions de fois la bombe d'Hiroshima. Les chercheurs s'interrogent sur le lien qui pourrait exister entre la chute de cette météorite et la période dite du Dryas récent, âge marqué par une baisse des températures dans l'hémisphère Nord, la disparition de plusieurs espèces marquantes de la mégafaune (dont les mammouths) et la fin de la culture Clovis en Amérique du Nord. Les grandes météorites ferreuses Ahnighito et Agpalilik (da), recueillies dans la même région du Groenland, pourraient alors être des fragments de l'impacteur à l'origine du cratère de Hiawatha. La découverte du cratère est le fruit du travail d'une équipe menée par des chercheurs danois. Trouve plus

Cratère de Hirschfeld: Trouve plus

Cratère de Holleford: Le cratère de Holleford est un cratère d'impact situé à proximité de la communauté de Holleford en Ontario au Canada. Son diamètre est de 2,35 km et son âge est estimé à 550 ± 100 millions d'années. Il n'est pas visible depuis la surface. Il a été découvert dans les années 1950 lors d'analyses de photographies aériennes sous la direction de Carlyle S. Beals de l'observatoire d'Ottawa. La taille de la météorite ayant causé le cratère est estimée à 100 m de diamètre, et sa vitesse d'impact à environ 55 000 km/h. Trouve plus

Cratere de Kaali: Trouve plus

Cratère de kaali: Trouve plus

Cratère de Kalkkop: Le cratère de Kalkkop est un cratère d'impact situé sur le terrain d'une ferme à 50 km au sud-est d'Aberdeen (Cap-Oriental) en Afrique du Sud. Son diamètre est d'environ 640 m de diamètre, et son âge est estimé à 250 000 ans (Pléistocène). Trouve plus

Cratère de Kamensk: Le cratère de Kamensk est un cratère d'impact situé dans l'oblast de Rostov en Russie, à environ 15 km de la ville de Kamensk-Ouralski. Son diamètre est de 25 km et son âge est estimé à 49.0 ± 0.2 millions d'années. Il n'est pas visible depuis la surface, étant recouvert d'au moins 250 m de sédiments. Il a pu être formé en même temps qu'un plus petit cratère situé à proximité, le cratère de Gusev. Trouve plus

Cratère de Kara: Le cratère de Kara est un cratère d'impact situé sur la péninsule Iougorski, dans l'okroug autonome de Nénétsie, dans l'oblast d'Arkhangelsk, au nord de la Russie. D'un diamètre de 120 km à l'origine, il ne mesure plus que 65 km sous l'effet de l'érosion et son âge est estimé à 70.3 ± 2.2 millions d'années (Crétacé supérieur). Des affleurements d'impactite situés sur la côte nord-est de la baie Baïdaratskaïa signifient que la taille originale du cratère fait de lui le 4e plus grand de la Terre. Le cratère n'est pas exposé à la surface. Le cratère de Kara est situé au sud-est de la péninsule Iougorski, alors que le site d'Oust-Kara est situé en mer, à 15 km à l'est de la petite baie Karskaïa (en) ou Kara. Les géologues ont longtemps pensé que ces deux sites étaient deux cratères distincts et que leurs conformations résultaient d'un double impact par une météorite de grande taille à la fin du Crétacé. Cependant, il semblerait que le site d'Oust-Kara n'existe pas en tant que site distinct. Apparemment, les affleurements de suevite de la structure d'impact d'Oust-Kara ne sont qu'une partie de la structure d'impact du cratère de Kara. Trouve plus

Cratère de Kentland: Le cratère de Kentland est un cratère d'impact météoritique dont le centre est situé à 4 km à l'est de la ville de Kentland dans le comté de Newton en Indiana, au sud du lac Michigan. La structure, non visible depuis la surface, a été découverte en 1880. Son diamètre extérieur est de 13 km et son diamètre intérieur est d'environ 6,2 km. Trouve plus

Cratère de Kgagodi: Le cratère de Kgagodi est le cratère d'impact d'une météorite au Botswana. Le cratère a un diamètre de 3,5 km et date de plus de 180 millions d'années, probablement de la période du Jurassique. Trouve plus

Cratère de l'Araignée: Trouve plus

Cratère de la baie de Chesapeake: Le cratère de la baie de Chesapeake est un cratère d'impact formé par une météorite qui a heurté la côte est du continent nord-américain il y a environ 35 millions d'années, durant le Priabonien (Éocène supérieur). C'est l'un des mieux conservés parmi les cratères d'« impact humide », c'est-à-dire les cratères causés par la chute d'une météorite en mer peu profonde. L'accumulation continue de sédiments par-dessus les décombres du cratère a contribué à façonner l'actuelle baie de Chesapeake. Trouve plus

Cratère de La Moinerie: Trouve plus

Cratère de la rivière Wolf: Trouve plus

Cratère de la terre de Wilkes: Le cratère de la terre de Wilkes est un cratère d'impact hypothétique d'approximativement 500 km de diamètre, pouvant être le résultat de l'impact d'une météorite en terre de Wilkes, en Antarctique. Trouve plus

Cratère de l'Araignée: Le cratère de l'Araignée (Spider Crater) est un cratère météoritique qui se situe au nord de l'Australie dans l'État d'Australie-Occidentale. Son diamètre est de 13 km et son âge est estimé à 570 millions d'années (Protérozoïque). Son nom lui vient de sa forme en araignée reconnaissable en vue aérienne. Trouve plus

Cratère de Lawn Hill: Le cratère de Lawn Hill est un cratère érodé situé dans le Queensland en Australie. Il a un diamètre d'environ 18 km, et a été daté de plus de 515 millions d'années. L'origine du cratère était incertaine jusqu'à la découverte de cones de choc et de structures de quartz en 1987. Trouve plus

Cratère de l'Eau Claire: Trouve plus

Cratère de l'oasis: Le Cratère de l'oasis est un cratère météoritique de Libye. Le cratère est apparent, mais il a été très érodé. L'élévation centrale seule est saillante, alors que le cratère originel devait avoir 18 km de diamètre. Son âge est évalué à environ 120 millions d'années. Trouve plus

Cratère de Logancha: Logancha est un cratère d'impact situé en Sibérie. Son diamètre est de 20 km et son âge est estimé à 40 ± 20 millions d'années. Il n'est pas visible depuis la surface. Trouve plus

Cratere de Lonar: Trouve plus

Cratère de lonar: Trouve plus

Cratère de Lumparn: Trouve plus

Cratère de Macédoine: Trouve plus

Cratère de Macha: Trouve plus

Cratère de Mahuika: Le Cratère de Mahuika est une structure sous-marine située sur le plateau continental au sud de la Nouvelle-Zélande. Son origine météoritique reste hypothétique à ce jour. L'impact aurait eu lieu en 1491, et un lien a été proposé avec un tsunami qui a eu lieu à cette époque. Trouve plus

Cratère de Maniitsoq: Trouve plus

Cratère de Manson: Le cratère de Manson est un cratère d'impact causé par une météorite et situé au nord de la ville de Manson en Iowa aux États-Unis. Son diamètre est de 35 km, et il date de 73,8 ± 0,3 millions d'années. Il a été causé par une météorite rocheuse d'une taille estimée à 2 km de diamètre. Trouve plus

Cratère de Mistassini-Otish: Le cratère de Mistassini-Otish est un astroblème, actuellement considérée hypothétique, qui aurait été provoqué par la collision d'un astéroïde d'une soixantaine de kilomètres avec la terre il y a environ 2,2 milliards d'années. Ce cratère serait situé dans la province du Québec, au Canada. L'existence de ce cratère —qui serait plus grand que le dôme de Vredefort— est notamment soutenue par le géologue Serge Genest, qui en aurait fait la découverte, ainsi que par les recherches de Francine Robert et de Normand Goulet. D'autres experts renommés de la communauté scientifique internationale, dont le géologue Gordon Osinski, jugent toutefois qu'il est trop tôt pour conclure à la véracité scientifique de l'hypothèse d'un impact météoritique majeur. Le lac Mistassini dessine un arc de cercle avec le lac Albanel. Le massif des monts Otish suit la même courbure. Le cratère ferait minimum 600 km de diamètre. Si on le compare avec le dôme de Vredefort, le plus grand cratère sur Terre connu à ce jour, fait seulement 300 km de diamètre. L'astéroïde aurait frappé au Nord-Est du lac St-Jean et aurait créé un gigantesque cataclysme. Trouve plus

Cratere de Mistastin: Trouve plus

Cratère de mistastin: Trouve plus

Cratère de Mjølnir: Le cratère de Mjølnir est un cratère d'impact situé dans la mer de Barentz au large des côtes de la Norvège. Son diamètre est de 40 km et son âge est estimé à 142.0 ± 2.6 millions d'années. En 2006 une équipe de géologues suédois ont découvert les traces d'un tsunami sur les côtes sud de la Suède et datant d'environ 145 millions d'années, et envisagent la possibilité que ce tsunami soit une conséquence de la chute du météore ayant causé le cratère de Mjølnir. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...