Rechercher dans ce blog

samedi 20 mars 2021

CPNT, CPO, CPO (label), CPOA, Cpom,

CPNT: Trouve plus

CPO: CPO, sigle composé des trois lettres C, P et O, peut désigner : Capital Punishment Organization (en), un groupe de rap édité par Ruthless Records ; Cambarellus patzcuarensis sp. Orange, une écrevisse naine du Mexique ; Complete Partial Order (en français, ordre partiel complet) ; Conseil des prélèvements obligatoires, institution associée à la Cour des comptes française ; CPO (où CPO signifie Classic Produktion Osnabrück), un label de musique classique ; cotisation professionnelle obligatoire, un dispositif du Ministère de l'agriculture français ; Convention pluriannuelle d'objectifs, convention mise en place par une circulaire du 18 janvier 2010 (voir Circulaire du 18 janvier 2010 relative aux relations entre les pouvoirs publics et les associations : conventions d'objectifs et simplification des démarches relatives aux procédures d'agrément), c'est une convention, entre l'administration (collectivité territoriale) et une association, prévoyant une mise en place de subventions annuelles. Certified Pool Operator, programme de certification offerte par la National Pool Safety Foundation (NSPF). Chief product officerCPO est un code qui désigner : Aéroport du désert de l'Atacama, au Chili, selon la liste des codes AITA des aéroports.cPo est une abréviation qui peut désigner : centipoise, ancienne unité de viscosité dynamique. Trouve plus

CPO (label): CPO, pour Classic Produktion Osnabrück, est un label discographique allemand, fondé en 1986 par Georg Ortmann à Osnabrück. Son siège est à Georgsmarienhütte, en Basse-Saxe. Il publie une grande diversité de répertoire allant de la musique ancienne jusqu'aux compositeurs du XXe siècle en passant par la musique baroque, classique, musique romantique et le romantisme tardif. Nombre de parutions défendent des compositeurs peu connus ou qualifiés de petits maîtres. Le label publie environ 80 disques nouveaux par an. Trouve plus

CPOA: Trouve plus

Cpom: Trouve plus

Cpop: Trouve plus

C-pop: La C-pop, une abréviation de musique populaire chinoise (chinois simplifié : 中文流行音乐 ; chinois traditionnel : 中文流行音樂 ; pinyin : zhōngwén liúxíng yīnyuè ; cantonais Jyutping : zung1man4 lau4hang4 jam1ngok6), définit un genre musical produit par des artistes et groupes originaires de la République populaire de Chine (RPC), de Hong Kong et de Taïwan. D'autres artistes du genre sont originaires d'un pays dans lesquels la langue chinoise est d'usage courante comme Singapour et la Malaisie. La C-pop ne recouvre pas seulement la pop chinoise, mais également le R&B, les ballades, le rock chinois, le hip-hop chinois et l'ambient chinois. Il existe trois principaux sous-genres de la C-pop : la Cantopop, la Mandopop et la T-pop. Trouve plus

Cpp: Trouve plus

CPP INP: Trouve plus

CPPAP: Trouve plus

CPPC: CPPC peut désigner : une organisation internationale, la Commission de la protection des plantes dans les Caraïbes, un composé organique de formule brute C10H11Cl2NO2 (numéro CAS 2150-32-5). Trouve plus

Cppcheck: Cppcheck est un outil d'analyse de code statique pour les langages de programmation C et C++. C'est un outil polyvalent qui permet de vérifier du code non standard. Le créateur et développeur principal est Daniel Marjamäki. Cppcheck est un logiciel libre sous la Licence Publique Générale de GNU. Trouve plus

Cppi: Trouve plus

CPPM: CPPM est un sigle de Commission d'examen des plaintes concernant la police militaire. CPPM est un sigle de Centre de physique des particules de Marseille. Trouve plus

CPPN: Trouve plus

CPPS: Trouve plus

CPQ: CPQ, sigle composé des trois lettres C, P et Q, peut faire référence à : Conseil de presse du Québec ; Conseil du patronat du Québec.CPQ est un code qui peut faire référence à : Campinas, État de São Paulo, Brésil, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CPR: CPR, sigle composé des trois lettres C, P et R, peut faire référence à : CPR Asset Management, société française de gestion d'actifs créée en 1989 par la Compagnie parisienne de réescompte (CPR) doyenne des maisons d'escompte française, créée en 1928. Cardiopulmonary resuscitation (en français, réanimation cardiopulmonaire) ; Canadian Pacific Railway (en français, Chemin de fer Canadien Pacifique) ; Circuit Paul-Ricard, circuit automobile créé en 1970 ; Congrès pour la République, parti politique tunisien fondé en 2001 et disparu en 2017 ; CPR, groupe de jazz/rock formé entre 1996 et 2004 par David Crosby, Jeff Pevar et James Raymond ; coup de pied de réparation, nom français utilisé dans les Lois du Jeu du football pour désigner ce qui est couramment appelé le pénalty ; Continuous Plankton Recorder (en), programme de surveillance de biologie marine recueillant des données sur les communautés planctoniques, géré par la fondation Sir Alister Hardy Foundation for Ocean Science (SAHFOS) ; Centres pédagogiques régionaux, institutions de formation professionnelle pour les enseignants du Second Degré en France avant 1991 et la création des IUFM ; candidate phyla radiation, le vivant noir, c'est-à-dire non indexé et non compris.CPR est un code qui peut faire référence à : Aéroport de Casper-Comté de Natrona, aéroport de Casper dans le Wyoming, aux États-Unis, selon la liste des codes AITA des aéroports.Cpr est une abréviation qui peut faire référence à : copieur. Trouve plus

CPR Asset Management: CPR Asset Management (CPR AM) est une société spécialisée en gestion d'actifs, créée le 24 avril 1989, agréée AMF, filiale à 100 % d'Amundi, pôle commun de gestion d'actifs de Crédit agricole SA (75 %) et de Société générale (25 %). La société était auparavant une filiale de Crédit agricole Asset Management (CAAM) issue de l'ancienne Compagnie Parisienne de Réescompte rachetée par Crédit agricole Indosuez en 2000. Entrée dans le groupe Crédit agricole, la Compagnie parisienne de réescompte (CPR), doyenne des maisons d'escompte française, créée en 1928 a donné naissance à diverses entités, connues sous le nom de CPR Asset Management (CPR AM), CPR-Or, Tessi-CPR-Or, et même CPoR Devises. Trouve plus

CPR-1000: Le CPR-1000 est un réacteur à eau pressurisée de conception chinoise basée sur celle du réacteur français REP de 900 MWe à trois boucles de Framatome importé dans les années 1990, et modifié afin d'atteindre une puissance électrique nette de 1 000 MWe (1080 MWe brut) et une durée de vie de 60 ans. Le CPR-1000 est construit et exploité par China General Nuclear Power Corporation. Pour la seconde tranche, 70 % des équipements sont fabriqués en Chine, avec un objectif de 90 % à terme. Le CPR-1000 est en développement rapide avec 15 tranches en construction en juin 2010. Le 15 juillet 2010, le premier CPR-1000 chinois, Ling Ao-3, est connecté au réseau, en ayant commencé les essais de divergence le 11 juin 2010. Quatre réacteurs à eau pressurisée déjà construits à la centrale nucléaire de Daya Bay et à la centrale nucléaire de Ling Ao sont parfois dénommés CPR-1000, mais ils sont plus proches de la conception du REP de 900 MWe français, avec une puissance nette inférieure à 1 000 MWe et constitué essentiellement de composants importés. Areva conservait certains droits de propriété industrielle sur le CPR-1000, ce qui limitait les possibilités d'exportation par la Chine. Le Financial Times a rapporté que Areva envisageait sa commercialisation à destination de pays ne possédant pas encore de centrales nucléaires,. Mais d'après Les Échos, c'est plutôt EDF qui envisageait d'accompagner la vente du CPR-1000 hors de la Chine, et se serait heurté à un veto du gouvernement français pour des raisons de sureté (pour mémoire, Areva a déjà dans sa gamme un réacteur de puissance proche de celle du CPR-1000, l'ATMEA). Afin de ne plus dépendre d'Areva, le CGNPG a développé dès 2010 une nouvelle version du CPR-1000, le réacteur ACPR-1000, qui n'utilise plus aucun composant couvert par des droits de propriété industrielle de sociétés étrangères et notamment d'Areva. Trouve plus

CPRDFP: Trouve plus

CPRE: Trouve plus

CPRI: Trouve plus

CPRK: CPRK est un sigle qui peut désigner : Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa Corps de police régional Kativik Trouve plus

CPRN: Trouve plus

CPRR: Trouve plus

CPRS: Trouve plus

CPRT: Trouve plus

Cps: Trouve plus

CPS Changer: Trouve plus

CPS Dash: Trouve plus

Cps de bertoua: Trouve plus

CPS1: Trouve plus

CPS-1: Trouve plus

CPS1 Dash: Trouve plus

CPS-1 Dash: Trouve plus

CPS2: Trouve plus

CPS-2: Trouve plus

CPS3: Trouve plus

CPS-3: Trouve plus

CPSC: Trouve plus

CPS-ECP: Trouve plus

CPSI: CPSI est un sigle, qui peut désigner : Canadian Patient Safety Institute (« Institut canadien pour la sécurité des patients ») ; Carbamoyl phosphate synthetase I (« Synthétase de carbamyl-phosphate I ») ; Certified Playground Safety Inspector (« Inspecteur certifié en sécurité des terrains de jeu »), aux États-Unis ; Chronic Prostatitis Symptom Index (« Indicateur symptomatique de la prostatite chronique ») ; Commercialisation des produits et services industriels (Tarbes, France) ; Computer Products & Services Incorporated (aujourd'hui Xybernaut (en)), une entreprise de services informatiques américaine ; Coordinateur de projets en systèmes d'information (Lyon-Bron, France) ; Creative Problem Solving Institute (« Institut de résolution de problèmes par la créativité »).cpsi est un symbole, qui représente : cells per square inch (« cellules par pouce carré »), une unité de mesure utilisée notamment dans le contexte des pots catalytiques. Trouve plus

CPSIAT: Trouve plus

CPSSP: Trouve plus

CPST: Trouve plus

CPSU: CPSU est un sigle qui peut désigner : CPSU, Centre Polyvalent de Santé Universitaire, situé à Lille; CPSU, Conseil Provincial du Secteur Universitaire, un important regroupement d'employés des universités au Québec; ; CPSU, (en) California Polytechnic State University, San Luis Obispo, Californie, États-Unis ; CPSU, (en) Coventry Polytechnic Students Union, en Angleterre ; CPSU, (en) Civil and Public Services Union, un syndicat irlandais. Trouve plus

CPSU (disambiguation): Trouve plus

CPT: CPT, sigle composé des trois lettres C, P et T, peut faire référence à : Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants, un organe du Conseil de l'Europe ; Carriage Paid To, un incoterm (international commercial term, un terme normalisé du commerce international) ; Capacité pulmonaire totale, en médecine ; Commission des participations et des transferts, une commission chargée des questions de privatisation, en France ; Cone penetration test (en français, pénétromètre statique) en géotechnique ; Cahiers des prescriptions techniques, dans la construction des bâtiments.CPT est un sigle qui peut faire référence à : Aéroport international du Cap, en Afrique du Sud, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CPTAQ: Trouve plus

CPTED: Trouve plus

CPTM: Trouve plus

Cpu: Trouve plus

CPU (homonymie): CPU, sigle composé des trois lettres C, P et U, peut faire référence à : Central Processing Unit (en français, unité centrale de traitement ou processeur - d'un ordinateur par exemple) ; Conférence des présidents d'université, une réunion des présidents des universités et grandes écoles françaises.CPU est un code qui peut faire référence à : Cururupu, dans l'État du Maranhão au Brésil, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CPU (université): Trouve plus

CPU bound: En informatique, CPU bound (ou compute bound) est l'état d'un ordinateur lorsque le temps requis pour effectuer une tâche est déterminé principalement par la vitesse de son processeur. L'utilisation du processeur est alors élevée, peut-être à 100%, pendant plusieurs secondes ou plusieurs minutes. Le terme français pour CPU bound est subordonné au temps de calcul, mais ce terme est peu utilisé et les informaticiens utilisent presque toujours le terme CPU bound. Lorsqu'un ordinateur est CPU bound, cela implique que l'augmentation de la puissance du processeur ou l'optimisation du code source du programme exécuté améliorera les performances globales de l'ordinateur. Trouve plus

CPU-bound: Trouve plus

Cpuburn: CpuBurn est une suite de logiciels conçu pour appliquer une forte charge processeur. Il est écrit en assembleur pour les processeurs compatibles Intel x86. Il permet d'utiliser à son maximum le processeur pour tester sa fiabilité, par exemple après un overclocking. Ce programme pousse à bout le système de ventilation d'un ordinateur et peut provoquer des avaries. Portail des logiciels libres Trouve plus

CPUID: Dans l'architecture x86, l'instruction CPUID (abréviation de CPU identification) est une instruction supplémentaire du processeur (en) permettant au programme de découvrir l'identité et donc les caractéristiques du processeur. L'instruction a été introduite par Intel en 1993 lors de l'introduction des processeurs Pentium et SL-enhanced 486 (en). Un programme peut utiliser l'instruction CPUID pour déterminer le type de processeur qui exécute le programme et ainsi savoir si certaines fonctionnalités telles que MMX/SSE sont disponibles. Avant la disponibilité de l'instruction CPUID, les programmeurs devaient écrire un code machine ésotérique qui exploitait des différences mineures dans le comportement du processeur afin de déterminer la marque et le modèle du processeur,. Trouve plus

CPUSA: Trouve plus

CPU-Z: CPU-Z est un logiciel gratuit pour Windows. Cet utilitaire système permet d'afficher les caractéristiques de son matériel. Le 15 juin 2013, une version pour le système Android fait son apparition, la version est bien différente de celle de Windows, mais son but est le même, c'est-à-dire, montrer les caractéristiques de l'appareil. Trouve plus

CPV: CPV, sigle composé des trois lettres C, P et V, peut faire référence à : Canine ParvoViruses (en français, parvovirus canin), des virus de la famille des Parvoviridae) ; El Club de los Poetas Violentos, un ancien groupe de rap espagnol ; conditions particulières de vente, une annexe éventuelle aux CGV (conditions générales de vente) ; Communist Party of Vietnam (en français, Parti communiste vietnamien) ; Concentrated Photovoltaics (en français, les technologies photovoltaïques à concentration) ; Common Procurement Vocabulary (en français, vocabulaire commun pour les marchés publics de l'Union Européenne, un système de classification unique pour les marchés publics européens.CPV est un code, qui signifie : Cap-Vert, selon la norme ISO 3166-1 alpha-3 (liste des codes pays), selon la liste des codes pays du CIO, selon la liste des codes pays utilisés par l'OTAN, alpha-3 ; Campina Grande Airport, Paraíba (en), Brésil, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CPV (musique): Trouve plus

CPV-1: Trouve plus

CPV-2: Trouve plus

CPVC: Trouve plus

CPVI: Trouve plus

CPVO: Trouve plus

CPW: Le CPW est un milieu servant en transgénèse végétale à la prolifération in vitro des protoplastes. Trouve plus

CPX: CPX, sigle composé des trois lettres C, P et X, peut faire référence à : 8-cyclopentyl-1,3-diméthylxanthine, un médicament.CPX est un code qui peut faire référence à : Benjamín Rivera Noriega Airport (en), à Puerto Rico, selon la liste des codes AITA des aéroports. Portail de l'aéronautique . Trouve plus

CPython: CPython est l'implémentation de référence du langage Python. C'est un interpréteur de bytecode écrit en langage C. C'est un logiciel libre. Trouve plus

Cq: Trouve plus

CQ (film): Trouve plus

CQ2: Trouve plus

CQ2 (Seek You Too): CQ2 (Seek You Too) est un film québécois réalisé par Carole Laure qui est sorti le 27 septembre 2004. Le film a été présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2004 et a remporté le prix du Grand Prix du Rail d'or Trouve plus

CQA: CQA, sigle composé des trois lettres C, Q et A, peut faire référence à : contrôle qualité et analyses ; Certificat qualité de l'air (Crit'Air) Conseil québécois d'agrément, une société de conseil aux organisations sur la qualité.CQA est un code qui peut faire référence à : Lane Field Airport (en),l'aéroport de Celina, dans le comté de Mercer, dans l'Ohio, aux États-Unis, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CQB: Trouve plus

CQBR: Trouve plus

CQC: Trouve plus

CQD: CQD, transmis en alphabet morse comme « — • — • — — • — — • • » est le premier signal de détresse adopté pour les communications par radiotélégraphie. Il fut annoncé le 7 janvier 1904 par la circulaire 57 de la Marconi International Marine Communication Company et entra en vigueur pour les installations Marconi le 1er février 1904. Trouve plus

CQE: CQE est un sigle qui peut signifier : Certified Quality Engineer (en), une certification attribuée par la American Society for Quality (en) ; contrôle de qualité externe, en biologie, il s'agit d'un échantillon inconnu à analyser, adressé par un organisme indépendant (Laboratoire National de la Santé, firmes commerciales, organismes interprofessionnels), pour s'assurer que les techniques utilisées par le laboratoire donnent les résultats attendus. Il existe aussi des contrôles de qualité internes. Ces échantillons sont des témoins connus permettant de valider la technique utilisée lors de l'analyse des échantillons inconnus. Trouve plus

CQF: Trouve plus

CQFA: CQFA est un sigle composé des lettres C, Q, F et A et qui peut signifier : Centre québécois de formation aéronautique, un centre de formation en pilotage d'aéronefs rattaché au Cégep de Chicoutimi et situé à Saint-Honoré. Trouve plus

Cqfd: Trouve plus

CQFD (abreviation): Trouve plus

Cqfd (abréviation): Trouve plus

Cqfd (journal): Trouve plus

CQFD (mathématiques): CQFD, également écrit C. Q. F. D. ou c.q.f.d., est l'abréviation de « ce qu'il fallait démontrer ». Elle se place à la fin d'une démonstration mathématique pour indiquer que le résultat attendu a été démontré. L'expression équivalente en latin est QED, « quod erat demonstrandum », elle-même traduite de l'expression grecque ὅπερ ἔδει δεῖξαι (hóper édei deîxai). De nombreux documents utilisent maintenant, plutôt que cette abréviation, des symboles variés pour marquer visuellement la fin d'une démonstration, par exemple le carré blanc : ◻. Trouve plus

CQFD (modèle): CQFD est un sigle de Coûts, Qualités, Fonctionnalités, Délais, représentant un modèle de gestion de projet informatique. Trouve plus

CQFD (série télévisée): Trouve plus

CQFD, Alambic et Torpédo: CQFD, Alambic et Torpédo (Q.E.D.) est une série télévisée américaine en six épisodes de 60 minutes, créée par John Hawkesworth et diffusée entre le 23 mars et le 27 avril 1982 sur le réseau CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 2 octobre 1983 sur TF1. Trouve plus

CQFD…utronc: CQFD…utronc est un album de Jacques Dutronc sorti en 1987. Il est à noter que l'album est sorti sous 4 pochettes différentes : une pochette blanche avec un cadre représentant un homme (pochette également utilisée pour le 45 tours Qui se soucie de nous ?) ; une pochette avec un panneau stop dont les 4 lettres sont remplacées par « CQFD » ; une pochette noire avec une photo de l'artiste et les 4 lettres « CQFD » à chaque coin de la pochette ; une pochette jaune, dite « pochette Zorro », avec l'artiste représenté avec un chapeau et un bandeau sur les yeux.Trois ans après le tube Merde in France, né d'une proposition de Dutronc à sa maison de disques, à qui il devait un albumet un projet de réalisation de film avorté - Les pointus - Jacques Dutronc revient avec cet album dont il signe presque tous les textes et comme d'habitude, toutes les musiques (sauf Opium, reprise d'une vieille chanson). L'album comprend une chanson en corse, Corsica, un titre cosigné avec Étienne Daho, Qui se soucie de nous, et Les Gars de la narine, enregistré avec l'Orchestre de la Marine de Toulon. Parmi les musiciens du disque on trouve le guitariste Earl Slick, le bassiste des Stranglers Jean-Jacques Burnel, le batteur Christophe Deschamps et Philippe Eidel. CQFD…utronc est disque d'or, selon InfoDisc[réf. nécessaire]. Trouve plus

CQG: Trouve plus

CQI: CQI est un sigle pouvant signifier : Channel quality indicator, une mesure de la qualité de l'onde radio reçue par un téléphone mobile ; cette mesure est utilisé pour les téléphones mobiles UMTS et LTE ; contrôle de qualité interne, en biologie, un échantillon connu permettant de valider la technique d'analyse utilisée pour analyser des échantillons inconnus. Trouve plus

CQL: CQL peut faire référence à : Chess Query Language, un langage d'interrogation de bases de données d'échecs ; CIM Query Language, un langage d'interrogation pour Common Information Model ; Contextual Query Language (en) (ou Common Query Language), un langage formel pour la récupération d'informations ; Cassandra Query Language, un langage de requête de Apache Cassandra. Trouve plus

CQLD: Trouve plus

CQM: CQM, sigle composé des trois lettres C, Q et M, peut faire référence à : Conseil québécois de la musique.CQM est un code qui peut faire référence à : Aéroport Central-Ciudad Real, l'aéroport de la ville de Ciudad Real en Espagne, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CQMD: Trouve plus

CQP: CQP, sigle composé des trois lettres C, Q et P, peut faire référence à : Certificat de qualification professionnelle, en France ; comprend qui peut, une expression pour indiquer, de manière humoristique, une référence qui ne peut être comprise que par certains lecteurs, soit une forme de blague d'initiés.CQP est un code qui peut faire référence à : Cape Flattery, Australie, selon la liste des codes AITA des aéroports. Trouve plus

CQQCOQP: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...