Rechercher dans ce blog

vendredi 19 mars 2021

Course (rivière), Course à élimination, Course a etapes, Course à étapes, Course à l’américaine,

Course (rivière): La Course est une rivière française du département du Pas-de-Calais, dans la région Hauts-de-France, affluent droit du fleuve côtier la Canche. Trouve plus

Course à élimination: Trouve plus

Course a etapes: Trouve plus

Course à étapes: Une course à étapes ou course par étapes est une course cycliste qui se déroule sur plusieurs jours, par opposition aux classiques aussi dénommées courses d'un jour. Les courses à étapes les plus populaires sont le Tour de France (aussi appelé la grande boucle), le Tour d'Italie (le Giro) et le Tour d'Espagne (la Vuelta). Les plus longues courses à étapes commencent parfois par un prologue (une course contre-la-montre de quelques kilomètres), afin de classer les coureurs. Plusieurs étapes en ligne se déroulent ensuite. Trouve plus

Course à l'américaine: Trouve plus

Course à l'armement: Trouve plus

Course à l'audience: Trouve plus

Course à l'espace: Trouve plus

Course à la bombe: Trouve plus

Course a la bombe (Seconde Guerre mondiale): Trouve plus

Course à la bombe (seconde guerre mondiale): Trouve plus

Course à la chefferie: Trouve plus

Course à la chefferie de l'Action démocratique du Québec: Trouve plus

Course à la chefferie de l'Action démocratique du Québec de 2009: Trouve plus

Course à la chefferie de l'ADQ: Trouve plus

Course à la chefferie de l'Association libérale du Nouveau-Brunswick de 2012: Trouve plus

Course à la chefferie de l'Association progressiste-conservateur de l'Alberta de 2011: Trouve plus

Course à la chefferie de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta de 2011: Trouve plus

Course à la chefferie du Bloc québécois de 2014: Trouve plus

Course à la chefferie du Bloc québécois de 2017: La course à la chefferie du Bloc québécois de 2017 se déroule du 4 février au 18 mars 2017. La période de votation aurait dû avoir lieu du 20 au 22 avril, mais a été annulée lorsque Martine Ouellet a été élue par acclamation. Trouve plus

Course à la chefferie du Nouveau Parti démocratique de 2012: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti conservateur uni en 2017: Une élection à la direction du Parti conservateur uni s'est tenue en Alberta le 28 octobre 2017 à la suite des votes du 22 juillet 2017 des membres du Wildrose Party et de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta pour fusionner et former le Parti conservateur uni. L'accord d'unité entre les parties stipule que l'élection à la direction se tiendra sur la base d'un membre, d'un vote. Jason Kenney, chef du Parti progressif conservateur, et le leader de Wildrose Brian Jean étaient pressentis comme chef du nouveau parti. Brian Jean a déclaré lors de la conférence de presse qui a annoncé l'accord de fusion : « Il est clair que nous sommes tous les deux candidats à la direction de ce nouveau parti. » L'ancienne chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, Rona Ambrose, a refusé de participer à la course. Trouve plus

Course à la chefferie du Parti libéral du Canada de 2006: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti québécois de 1985: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti québécois de 2005: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti québécois de 2007: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti québécois de 2015: Trouve plus

Course à la chefferie du Parti Québécois, 2005: Trouve plus

Course à la cocarde: Trouve plus

Course à la direction: Trouve plus

Course à la direction de l'Action démocratique du Québec de 2009: La course à la direction de l'Action démocratique du Québec de 2009 visait à remplacer le chef sortant Mario Dumont, ce dernier ayant remis sa démission à la suite de l'élection générale de 2008. L'élection a eu lieu du 16 au 18 octobre 2009. Gilles Taillon a remporté la course face à Éric Caire et Christian Lévesque. Taillon a obtenu 50,03 % à l'issue du deuxième tour de scrutin. Il s'agissait de la première course à la chefferie de l'ADQ. Gilles Taillon est ainsi devenu le troisième chef de l'histoire du parti. Trouve plus

Course à la direction de l'Association libérale du Nouveau-Brunswick de 2012: L'Association libérale du Nouveau-Brunswick a tenu l'élection de son chef le 27 octobre 2012 pour remplacer le chef sortant Shawn Graham avec un nouveau chef pour conduire le parti à l'élection de 2014. Graham a été élu à la dernière convention pour élire un chef en 2002 (en) ayant défait Jack MacDougall. Graham annonce qu'il ne va pas continuer comme chef le soir du 27 septembre 2010, après avoir perdu l'élection provinciale plus tôt dans la journée et démissionne officiellement le 9 novembre 2010. Trouve plus

Course à la direction de l'Association progressiste-conservatrice de l'Alberta de 2011: La course à la direction de l'Association progressiste-conservateur de l'Alberta de 2011 a débuté lors de l'annonce d'Ed Stelmach qu'il ne tentera pas d'être réélu pour la 28e élection générale (en) et qu'il démissionne de son poste du chef de l'association progressiste-conservatrice de l'Alberta. Vu que les progressiste-conservateurs forme le gouvernement de l'Alberta, le gagnant de l'élection à la chefferie devient le premier ministre de l'Alberta. Trouve plus

Course à la direction du Bloc québécois de 2014: La course à la direction du Bloc québécois de 2014 a lieu du 23 au 25 juin 2014 à Rimouski à la suite de la démission de Daniel Paillé, le 16 décembre 2013, en raison de problème de santé. Trouve plus

Course à la direction du Bloc québécois de 2019: La course à la direction du Bloc québécois de 2019 se déroule entre le 14 décembre 2018 et le 17 janvier 2019, date à laquelle Yves-François Blanchet est élu chef du Bloc québécois et succède ainsi à Mario Beaulieu, qui occupe jusqu'alors la fonction à titre intérimaire depuis la démission de Martine Ouellet. Trouve plus

Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2012: La course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2012 s'est tenue du 15 septembre 2011 au 24 mars 2012. Elle avait pour but du choisir le successeur de l'ancien chef, Jack Layton, décédé le 22 août 2011. Lors du congrès à la chefferie, le 24 mars 2012 à Toronto, Thomas Mulcair est élu chef du parti au quatrième tour de scrutin et devient du même coup chef de l'opposition officielle. Trouve plus

Course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017: La course à la direction du Nouveau Parti démocratique de 2017 sert à élire le chef du Nouveau Parti démocratique (NDP), au Canada. Elle résulte de la décision du congrès du NPD d'avril 2016 à Edmonton, au cours duquel 52 % des délégués ont voté en faveur de l'organisation de cette élection. Jagmeet Singh remporte la direction au premier tour de scrutin. Trouve plus

Course à la direction du Parti conservateur du Canada de 2017: Trouve plus

Course à la direction du Parti conservateur du Canada de 2020: Les élections à la direction du Parti conservateur du Canada de 2020 ont lieu le 21 août afin d'élire un successeur au démissionnaire Andrew Scheer à la tête du Parti conservateur,. Erin O'Toole défait Peter MacKay au troisième tour de scrutin, récoltant plus de 57 % des suffrages. Trouve plus

Course à la direction du Parti libéral du Canada de 2006: La course à la direction du Parti libéral du Canada de 2006 est déclenchée après la défaite du gouvernement libéral à l'élection de 2006, quand Paul Martin annonce ne pas vouloir mener le parti lors des prochaines élections fédérales. Le congrès à la chefferie a lieu au Palais des congrès de Montréal les 2 et 3 décembre 2006, juste après le congrès biennal du parti. À l'issue du quatrième tour de scrutin, Stéphane Dion est élu chef du Parti libéral. Trouve plus

Course à la direction du Parti libéral du Québec de 2013: Le Parti libéral du Québec a tenu une course à la direction en 2013, à la suite de la démission de Jean Charest après une défaite électorale lors de l'élection de 2012. La convention a eu lieu les 16 et 17 mars 2013, à l'Auditorium de Verdun à Montréal. Le choix du lieu a été en partie influencé par un manque de fonds, en raison d'une baisse récente des dons au parti. Philippe Couillard a été élu au premier tour de scrutin. Trouve plus

Course à la direction du Parti libéral du Québec de 2020: La course à la direction du Parti libéral du Québec de 2020 se déroule suite aux élections générales de 2018, où la formation politique essuie sa pire défaite depuis sa fondation en 1867. La course à la direction a comme objectif de trouver un successeur à Philippe Couillard. L'identité du prochain chef libéral devait être connue le 31 mai 2020. Le député de Mont-Royal--Outremont Pierre Arcand assure la chefferie par intérim entre le 5 octobre 2018 et le 11 mai 2020. Le 20 mars 2020, le PLQ annonce suspendre la course en raison de la pandémie de Covid-19, qui met le Québec et le monde entier sur pause. Les débats et différentes activités qui devaient avoir lieu au printemps 2020 entre les candidats n'auront donc pas lieu. Le 11 mai 2020 en matinée, Alexandre Cusson annonce son retrait de la course à la chefferie, citant des motifs financiers et l'impact de la crise reliée à la Covid-19. L'après-midi suivant son désistement, le conseil exécutif du Parti libéral du Québec annonce que Dominique Anglade est nommée cheffe du PLQ. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 1985: La course à la direction du Parti québécois de 1985 afin d'élire un successeur à René Lévesque à la suite de sa démission du poste de chef du Parti québécois. Il s'agit de la première course à la direction du PQ où plus d'un candidat se présente. Le 29 septembre 1985, Pierre Marc Johnson est élu chef dès le premier tour. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 1988: La course à la direction du Parti québécois de 1988 a pour but d'élire le chef du Parti québécois à la suite de la démission de Pierre Marc Johnson, le 10 novembre 1987. Seul candidat annoncé, Jacques Parizeau est élu par acclamation le 18 mars 1988. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 1996: La course à la direction du Parti québécois de 1996 a pour but d'élire le chef du Parti québécois à la suite de l'annonce de la démission de Jacques Parizeau, le 31 octobre 1995. Seul candidat annoncé, Lucien Bouchard est élu par acclamation le 27 janvier 1996 à Montréal. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 2001: La course à la direction du Parti québécois de 2001 a pour but d'élire le chef du Parti québécois à la suite de la démission de Lucien Bouchard, le 11 janvier 2001. Seul candidat annoncé, Bernard Landry est élu par acclamation le 3 mars 2001 à Saint-Hyacinthe. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 2005: La course à la direction du Parti québécois de 2005 s'est tenue du 13 au 15 novembre 2005 afin d'élire le nouveau chef du Parti québécois à la suite de la démission de Bernard Landry. Cette course est seulement la deuxième en son genre dans l'histoire du parti après celle de 1985, toutes les autres s'étant déroulées sans opposition. Il y a neuf candidats et André Boisclair est déclaré élu le 15 novembre 2005 dès le premier tour. Trouve plus

Course a la direction du Parti quebecois de 2007: Trouve plus

Course à la direction du parti québécois de 2007: Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 2015: La course à la direction du Parti québécois de 2014-2015 a pour but d'élire le chef du Parti québécois à la suite de la démission de Pauline Marois. Pauline Marois, élue chef en 2007, a démissionné le 7 avril 2014 à la suite de la défaite du PQ lors de l'élection générale québécoise de 2014. Stéphane Bédard assure l'intérim jusqu'à l'élection d'un nouveau chef. Le 15 mai 2015, Pierre Karl Péladeau est élu chef avec 57,6 % des voix. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 2016: La course à la direction du Parti québécois de 2016 s'est déclenchée à la suite de la démission de Pierre Karl Péladeau au poste de chef du parti le 2 mai 2016. Sylvain Gaudreault est élu le 6 mai 2016 par le caucus péquiste pour assurer l'intérim jusqu'à l'élection d'un nouveau chef. Au terme de cette course, le 7 octobre 2016, Jean-François Lisée est élu comme nouveau chef. Trouve plus

Course à la direction du Parti québécois de 2020: La course à la direction du Parti québécois de 2020 est déclenchée afin de désigner le chef devant succéder à Jean-François Lisée, ce dernier ayant renoncé à ses fonctions à la suite de la sévère défaite du parti lors des élections générales de 2018. Le député de Matane-Matapédia Pascal Bérubé assume entretemps les fonctions de chef du parti par intérim. Le soir du 9 octobre, l'avocat Paul St-Pierre Plamondon remporte la victoire, en récoltant 56,02% des voix au troisième tour de scrutin. L'identité du dixième chef du Parti québécois devait initialement être connu le 19 juin 2020 ; la pandémie de Covid-19 a forcé le parti à reporter plutôt cette date au 9 octobre 2020, la course reprenant le 5 juin après une pause de deux mois. Trouve plus

Course à la direction du Parti Québécois, 2005: Trouve plus

Course à la direction du Parti vert du Canada de 2020: Trouve plus

Course à la fortune: Course à la fortune est un jeu vidéo de société semblable au Monopoly, le but est d'acheter des bâtiments et de faire des investissements afin d'éliminer les adversaires tout en faisant fortune. Ce jeu est le dixième de la série Itadaki Street et est le premier à sortir en dehors du Japon. Ce jeu possède 18 plateaux inspirés des deux séries Mario et Dragon Quest dans un jeu jouable en solo ou en ligne jusqu'à quatre joueurs. Un Mii est imposé au joueur. Pour jouer avec les personnages Mario et Dragon Quest, il faut jouer en multijoueur local. Les personnages ont un rang imposé, mais après avoir rempli le mode Circuit, il est possible de donner le rang S à chaque personnage ne l'étant pas. Trouve plus

Course a la liquidite: Trouve plus

Course à la liquidité: Une course à la liquidité, ou fuite vers la liquidité ((en) flight to liquidity) concerne les investissements en valeurs mobilières : c'est un phénomène brutal qui intervient pendant les périodes de tension sur les marchés financiers, au cours duquel des épargnants et spéculateurs se précipitent pour vendre certains de leurs investissements, car ils craignent de ne plus pouvoir les vendre rapidement par la suite. Le problème n'est pas forcément un problème de perte de valeur, mais spécifiquement de liquidité des investissements. Ce phénomène survient parfois en parallèle à une fuite vers la qualité. Tandis que la fuite vers la qualité concerne essentiellement des bulles spéculatives sur des titres d'État, et est un phénomène assez étalé dans le temps, les courses à la liquidité sont brutales et ont lieu pendant les épisodes de forte tension sur les marchés. La course à la liquidité est limitée au niveau des épargnants grâce au fonds de garantie des dépôts qui permet d'être protégé et remboursé, jusqu'à par exemple 70 000 euros en France, ce qui a calmé le jeu à l'automne 2008. Trouve plus

Course à la Lune: Trouve plus

Course a la mer: Trouve plus

Course à la mer: La course à la mer est la dernière étape de la guerre de mouvement au début de la Première Guerre mondiale. À l'issue de la bataille de la Marne, les belligérants tentent des opérations de débordements réciproques et entament vers le nord-ouest du front, à partir du 12 septembre 1914, à travers les départements de l'Oise, de la Somme, du Pas-de-Calais, du Nord et par la Belgique une « course à la mer », qui fixera le front de la Suisse à la mer du Nord en décembre. Trouve plus

Course à la mer (1914): Trouve plus

Course à la mort: Course à la mort (Death Race) est un film américano-germano-britannique réalisé par Paul W. S. Anderson sorti en 2008. Il met en scène Jason Statham, Joan Allen et Tyrese Gibson. Ce film est un remake du film La Course à la mort de l'an 2000, réalisé par Paul Bartel en 1975, avec David Carradine et Sylvester Stallone dans les rôles principaux. Course à la mort sera suivi de plusieurs films. Trouve plus

Course à la mort (film, 2008): Trouve plus

Course à la nage transcontinentale du Bosphore: La course à la nage transcontinentale du Bosphore (turc : Boğaziçi Kıtalararası Yüzme Yarışı) est une épreuve sportive organisée par le Comité olympique turc depuis 1989 qui attire chaque année des nageurs du monde entier.En 2019, pour la première fois depuis sa création, la course a été remportée non pas par un homme mais par une femme. Ilgın Çelik, 17 ans, termine le parcours long de 6,5 kilomètres en 47 minutes et 19 secondes. Elle a devancé 2400 adversaires. Trouve plus

Course à la qualité: Trouve plus

Course à la saucisse: Trouve plus

Course à la voile: Trouve plus

Course à l'Afrique: Trouve plus

Course a l'americaine: Trouve plus

Course à l'américaine: La course à l'américaine est une compétition de cyclisme sur piste se disputant avec des sprints intermédiaires et courue par équipes de deux coureurs. Le classement s'établit à la distance et aux points gagnés par les coureurs. Elle est apparue pour la première fois au Madison Square Garden de New York, d'où son nom de course « américaine » ou de madison pour les anglicistes. Trouve plus

Course à l'américaine aux Jeux olympiques d'été de 2000: La course à l'américaine est l'une des douze compétitions de cyclisme sur piste aux Jeux olympiques de 2000. Elle a été disputée par 14 équipes le 21 septembre. Cette course consistait en 240 tours de piste, soit 60 km. Il s'agissait d'une course par relais, permettant à un cycliste de récupérer pendant que son équipier courait. C'est la première apparition de l'américaine aux Jeux olympiques. Trouve plus

Course à l'américaine aux Jeux olympiques d'été de 2004: La course à l'américaine est l'une des douze compétitions de cyclisme sur piste aux Jeux olympiques de 2004. Elle a été disputée par 18 équipes le 25 août. Cette course consistait en 200 tours de piste, soit 50 km. Il s'agissait d'une course par relais, permettant à un cycliste de récupérer pendant que son équipier courait. Trouve plus

Course à l'américaine aux Jeux olympiques d'été de 2008: La course à l'américaine, épreuve de cyclisme sur piste des Jeux olympiques d'été de 2008, a lieu le 19 août 2008 sur le Vélodrome de Laoshan de Pékin. La course est remportée par les coureurs argentins Juan Esteban Curuchet et Walter Fernando Pérez. Cette course consiste en 200 tours de piste, soit 50 kilomètres au total. Il s'agit d'une course de relais, permettant à un cycliste de récupérer pendant que son équipier court. Le classement est déterminé dans un premier temps au nombre de tours parcourus, puis aux points. Les points sont attribués en fonction des sprints intermédiaires. Ils ont lieu tous les 20 tours. Lors de chaque sprint, le vainqueur gagne 5 points, le deuxième reçoit 3 points, la troisième et le quatrième gagnent respectivement 2 et 1 point. Trouve plus

Course à l'armement: Trouve plus

Course a l'audience: Trouve plus

Course à l'audience: Course à l'audience (Quest for Ratings en version originale) est le onzième épisode de la huitième saison de la série animée South Park, ainsi que le 122e épisode de l'émission. Trouve plus

Course à l'élimination: La course à l'élimination est une épreuve de cyclisme sur piste disputée individuellement dans laquelle le dernier coureur de chaque sprint intermédiaire est éliminé. Elle est appelée course à l'australienne dans les pays de langues romanes (tels que l'Espagne, l'Italie, le Portugal ou les pays d'Amérique latine). Le principe de l'élimination progressive des concurrents peut aussi appliquer à d'autres jeux, compétitions et activités sportives avec des manches successives, au cours desquelles le participant ou l'équipe arrivé en dernier est éliminé (par exemple, à certaines épreuves de Jeux Sans Frontières, organisés en Europe dans les années 1970-1980). Trouve plus

Course a l'espace: Trouve plus

Course à l'espace: La course à l'espace (en anglais : Space Race, en russe : Космическая гонка) désigne la compétition à laquelle se sont livré les États-Unis et l'Union soviétique dans le domaine astronautique entre 1957 et 1975. Cette lutte pacifique a concerné d'abord l'envoi des premiers satellites artificiels, puis les premiers vols humains dans l'espace, l'envoi de sondes spatiales pour explorer les planètes les plus proches, et a culminé avec l'envoi d'astronautes sur la Lune. La course à l'espace est une des manifestations de la Guerre froide à laquelle se sont livrées les deux superpuissances à compter de la fin de la Seconde Guerre mondiale et qui s'était d'abord traduite par une course aux armements, avec la mise au point des premières bombes atomiques, des bombardiers à très long rayon d'action, puis des missiles porteurs d'armes nucléaires. La course à l'espace démarre lorsque les Soviétiques réussissent à lancer le premier satellite artificiel, Spoutnik 1, le 4 octobre 1957, remettant ainsi en cause la suprématie technologique des États-Unis. Le retentissement planétaire de cette première spatiale entraîne une réaction très rapide des États-Unis, qui investissent massivement pour rattraper leur retard dans le domaine de l'astronautique. Dans leur course à l'espace, les grandes puissances s'appuient largement sur les recherches allemandes de la seconde Guerre mondiale ayant conduit au missile V2, fusée qui a grandement contribué à leurs progrès en matière de missiles balistiques. Mais dès 1946, un chercheur britannique avait imaginé une adaptation du V2 qui aurait permis d'envoyer un homme dans l'espace proche : « Dès 1946, un membre de la British Interplanetary Society, le designer Ralph Smith, a dessiné un prototype détaillé, une adaptation du missile V2 pour qu'il puisse transporter un homme ». Selon l'historien David Baker, « Ce design était totalement réalisable. Toutes les technologies existaient et il aurait été achevé en trois à cinq ans. D'ici à 1951, les Anglais auraient envoyé quelqu'un dans l'espace ». La réussite des missions spatiales devient un enjeu important dans la rivalité culturelle, technologique et idéologique entre les deux pays. Les premières missions spatiales se succèdent, d'abord surtout du fait des Soviétiques, puis au fur et à mesure que les investissements effectués produisent leurs effets, des Américains. Les succès sont exploités de manière plus ou moins explicite pour montrer la supériorité d'un système politique sur l'autre. La course à l'espace est à l'origine du programme Apollo (1961) qui, en se donnant comme objectif d'amener des Hommes sur la Lune, devient le plus important programme spatial de tous les temps. Trouve plus

Course à l'investiture: Une course à l'investiture est un suffrage à plusieurs tours organisé par un parti politique. Elle a pour but d'élire le chef de ce parti. Selon le système démocratique en vigueur, cette course prend différentes formes. Portail de la politique Trouve plus

Course à obstacles: Une course à obstacles est un type d'épreuve sportive de course à pied comportant une distance de plusieurs kilomètres à parcourir le long de laquelle sont disposés des obstacles à franchir du type « parcours du combattant ». Ce concept est proposé par de nombreuses franchises qui conçoivent et organisent les courses : La Frappadingue, The Mud Day, Warrior Dash, Spartan Race, So Mad, Tough Mudder, GotBalls, etc. Trouve plus

Course a pied: Trouve plus

Course à pied: La course à pied est, avec la marche, l'un des deux modes de locomotion bipèdes de l'être humain. Caractérisée par une phase de suspension durant laquelle aucun des deux pieds ne touche le sol, elle permet un déplacement plus économe en énergie que la marche pour des vitesses allant d'environ 6 km/h (ultrafond) à plus de 40 km/h (sprint). Outre sa fonction locomotrice, elle est principalement pratiquée comme sport dans le cadre de l'athlétisme et en tant qu'exercice physique. Trouve plus

Course à pied de 6 jours: Les courses de 6 jours sont des épreuves d'ultramarathon qui se déroulent sur route en course d'étape ou sur une boucle mesurée. Les coureurs peuvent courir à leur propre discrétion, combinant marche, jogging, course et repos. Le record du monde actuel est établi par Yiánnis Koúros en 2005 à l'âge de 49 ans avec 1 036,800 km. Trouve plus

Course à pied de plusieurs jours: Une course à pied de plusieurs jours est une épreuve d'ultramarathon qui est soit segmentée en événements quotidiens d'une distance ou d'un temps spécifié, soit mise en scène de manière que les coureurs puissent courir à leur propre discrétion, sur un parcours fixe ou sur un nombre de jours déterminé. Les courses de plusieurs jours peuvent aller de 48 heures en piste continue aux courses transcontinentales organisées. Trouve plus

Course à pied minimaliste: Trouve plus

Course à pied pieds nus: Trouve plus

Course à pied pieds-nus: La course pieds-nus désigne le fait de courir sans chaussure. Cette pratique gagne progressivement en popularité depuis la seconde moitié du XXe siècle, en marge de la communauté de la course à pied, mais aussi chez des coureurs professionnels, plusieurs champions olympiques ayant adopté cette technique. Les coureurs pieds-nus (Barefoot runners en anglais) rôdés préfèrent les surfaces dures aux terrains plus doux (pelouse, plage…) ; quelques-uns s'aventurent même à quitter la route. Le gourou Ken Bob Saxton, pionnier de la course pieds-nus originaire de la Californie, constitue en quelque sorte la tête de ce mouvement. Plusieurs études scientifiques[Lesquels ?] présentent les bénéfices de cette forme de course à pied qui réduit les chocs traumatiques qui entraînent des troubles musculosquelettiques, mais il n'y a pas de consensus sur l'avantage/coût de cette pratique. La pratique du « courir naturel » englobe celle de la course pieds-nus et celle de la course à pied minimaliste (coureur équipé de chaussures de course à pied légères et peu structurées dites minimalistes, type sandales, Huaraches, gants de pied). Trouve plus

Course à pieds: Trouve plus

Course aérienne: La course aérienne est un sport aérien qui se pratique à l'aide d'avions de compétition. Les compétitions les plus connues sont les courses aériennes de Reno aux États-Unis et le Championnat du monde Red Bull. Trouve plus

Course aérienne Californie-Hawaii 1927: Trouve plus

Course aérienne de Londres à Manchester de 1910: La course aérienne de Londres à Manchester de 1910 oppose deux aviateurs, chacun essayant de gagner un défi aérien entre Londres et Manchester, avec un « plus lourd que l'air » motorisé. Ce défi est initialement proposé par le quotidien Daily Mail en 1906. Le Français Louis Paulhan gagne le prix de 10 000 livres en avril 1910. Claude Grahame-White, un Anglais du Hampshire se lance dans la première tentative. Il décolle de Londres le 23 avril 1910, et effectue son premier arrêt, planifié, à Rugby. Son biplan connait ensuite des problèmes moteur, le forçant à atterrir à nouveau près de Lichfield. Par la suite, de forts vents lui rendent la poursuite de ce voyage impossible, et son aéroplane subit d'autres dommages au sol, lorsque le vent le retourne. Pendant que l'avion de Grahame-White est en réparations à Londres, Paulhan décolle tard le 27 avril, en direction de Lichfield. Quelques heures après, Grahame-White est avisé du départ de Paulhan et engage sa poursuite immédiatement. Le lendemain matin, après un décollage nocturne sans précédent, il a presque rattrapé Paulhan, mais son aéroplane est en surpoids et il est contraint de concéder la défaite. Paulhan atteint Manchester tôt le 28 avril et gagne le défi. Les deux aviateurs célèbrent ensemble sa victoire par un déjeuner à l'hôtel Savoy de Londres. L'événement constitue la première course d'aéroplanes à longue distance en Angleterre, et elle voit le premier décollage nocturne d'un plus lourd que l'air, ainsi que le premier vol motorisé pénétrant dans Manchester depuis l'extérieur de la ville. Paulhan répète ce voyage en avril 1950, à l'occasion du 40e anniversaire du vol initial, mais cette fois-ci comme passager d'un chasseur à réaction britannique. Trouve plus

Course aérienne de Reno: Les courses aériennes de Reno (en anglais : « Reno Air Races »), officiellement connues comme Stihl National Championship Air Races, sont des courses d'avions qui se déroulent régulièrement à Reno, dans le Nevada, aux États-Unis. Trouve plus

Course aérienne des deux Roses: La course aérienne des deux Roses est une épreuve sportive organisée en 1913 par le journal Yorkshire Evening News. Elle tire son nom de la guerre des Deux-Roses qui opposa les Maisons de Lancaster et de York au XVe siècle. Trouve plus

Course aérienne Londres-Christchurch 1953: La Course aérienne Londres-Christchurch (également connue sous le nom de Last Great Air Race ou la Dernière Grande Course) est une course aérienne disputée en octobre 1953. L'objectif était de rejoindre la ville Christchurch en Nouvelle-Zélande, en partant de la ville de Londres en Angleterre. Trouve plus

Course aérienne Londres-Melbourne 1934: La course aérienne Londres-Melbourne (en anglais : MacRobertson Air Race) est l'une des plus importantes courses aériennes de l'entre-deux-guerres. Elle se tint en octobre 1934 et faisait partie des célébrations du centenaire de Melbourne. La base de Mildenhall près de Londres servit au départ le 20 octobre 1934. Le prix offert par Sir Mac Pherson Robertson était de 10 000 livres sterling. Les règles de base étaient : pas de limite de taille ou de puissance des appareils, pas de limite de taille d'équipage, aucun pilote ne devait rejoindre l'appareil après son départ d'Angleterre. Les avions devaient emporter des rations pour trois jours par membre d'équipage, des flotteurs, des signaux de fumée et des instruments efficaces. Il y avait des prix pour l'appareil le plus rapide et pour la meilleure performance avec un handicap. Trouve plus

Course aérienne MacRobertson: Trouve plus

Course aérienne Oakland-Hawaii 1927: La Course aérienne Oakland-Hawaii (également connue sous le nom du Trophée Dole ou Dole Derby) est l'une des plus importantes courses aériennes de l'entre-deux-guerres. Elle s'est tenue en août 1927. L'objectif était de rejoindre le territoire d'Hawaï en partant de la ville d'Oakland en Californie, et en traversant l'océan Pacifique. L'épreuve est restée célèbre par le destin tragique de la majorité de ses participants. Sur les 15 (ou 18) avions engagés (onze ont été certifiés pour la compétition), trois se sont écrasés avant le début de l'épreuve, entraînant trois morts. Sur les huit participants à la course, deux équipages disparaissent pendant la course. Un troisième avion, obligé de faire demi-tour pour des réparations, a repris son vol pour rechercher les disparus et a également disparu. Au total, la course a fait dix morts et six avions ont été détruits. Seulement deux des huit avions ont atterri avec succès à Hawaii. Trouve plus

Course aérienne Paris-Madrid (1911): Organisée en mai 1911, par Le Petit Parisien, la course Paris-Madrid est la première des grandes courses d'aviation qui allaient marquer l'année 1911. Dotée d'un prix de 100 000 francs, elle apparaît à l'époque comme une tentative surhumaine tant par la longueur du parcours qu'elle impose aux concurrents que par les difficultés qu'elle semble accumuler devant eux, surtout en territoire espagnol. La course comportait un parcours total de près de 1 200 km divisés en trois étapes : la première de Paris à Angoulême, la seconde d'Angoulême à Saint-Sébastien (frontière espagnole) et la troisième de Saint-Sébastien à Madrid en passant par Burgos. Trouve plus

Course aérienne Paris-Madrid 1911: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...