Rechercher dans ce blog

jeudi 18 mars 2021

Coupe Georges Baptiste, Coupe Georges Boillot, Coupe Gil, Coupe Goal Shield de Trinité-et-Tobago de football, Coupe Gordon Bennett,

Coupe Georges Baptiste: La Coupe Georges Baptiste est un concours destiné aux professionnels de la restauration et des jeunes en Écoles Hôtelières et des Centres de Formations Professionnelles. Ce concours annuel existe depuis 1961. Depuis 1992, la Coupe Georges Baptiste s'étend au niveau européen. Un concours regroupera une douzaine de pays se déroule chaque année dans un pays européen différent. La Coupe Georges Baptiste est aussi déclinée en version internationale, ce concours se déroule tous les 4 ans. Il est organisé à chaque session sur un continent différent. Trouve plus

Coupe Georges Boillot: La Coupe Georges Boillot est une épreuve pour voitures de sport organisée durant les années 1920 à Boulogne-sur-Mer dans le département du Pas-de-Calais grâce à l'Automobile Club du Nord, en hommage à Georges Boillot disparu au front en 1916. Trouve plus

Coupe Gil: Trouve plus

Coupe Goal Shield de Trinité-et-Tobago de football: La Coupe Goal Shield de Trinité-et-Tobago (Lucozade Sport Goal Shield) fut créé en 2009. Cette coupe reprend le modèle de la Coupe à élimination directe, sponsorisé par Lucozade. Trouve plus

Coupe Gordon Bennett: Il existe plusieurs Coupes Gordon Bennett : la Coupe aéronautique Gordon Bennett, la Coupe automobile Gordon Bennett, la Coupe d'aviation Gordon Bennett. Trouve plus

Coupe Gordon-Bennet: Trouve plus

Coupe Gordon-Bennett: Trouve plus

Coupe Gossage: La Coupe Gossage est une compétition de football et le premier tournoi se déroulant en Afrique. Créée en 1926, le Challenge d'Afrique orientale et centrale la remplace en 1967, puis la Coupe CECAFA des nations à partir de 1974. L'entreprise fondée par le fabricant de savon William Gossage parraine cet événement, donnant son nom à la coupe. De 1926 à 1944 seuls le Kenya et l'Ouganda participent (tous deux colonies britanniques jusqu'aux années 60), puis le Tanganyika entre dans le tournoi et à partir de 1947, l'île de Zanzibar. Trouve plus

Coupe Grey: La coupe Grey est à la fois le nom du championnat de la Ligue canadienne de football (LCF) et le trophée remis à l'équipe gagnante. Au Canada, la LCF est la propriété télévisuelle estivale la plus regardée et, sur une base annuelle, la deuxième propriété télévisuelle la plus regardée après le hockey. En 2009, la 97e coupe Grey mettant aux prises les Roughriders de la Saskatchewan aux Alouettes de Montréal a attiré le plus grand auditoire télévisuel de l'histoire de la coupe Grey avec 6,1 millions de téléspectateurs. La 98e coupe Grey, disputée le 29 novembre 2010 entre ces deux équipes, se hisse au deuxième rang avec un auditoire de 6,04 millions de téléspectateurs. Le trophée fut instauré par le neuvième gouverneur général du Canada Earl Grey en 1909. Comme la coupe Stanley, trophée du championnat de la Ligue nationale de hockey, la coupe Grey est réutilisée chaque année. Similairement, le nom des joueurs, des entraineurs, du directeur général et du président de l'équipe gagnante sont directement gravés sur le trophée. Trouve plus

Coupe Grey 2014: Trouve plus

Coupe GS Caltex: La Coupe GS Caltex (hangul:GS칼텍스배) est une compétition professionnelle de jeu de go, organisée en Corée du Sud. Trouve plus

Coupe Guanabara: La Coupe Guanabara (Taça Guanabara) est organisée chaque année depuis 1965 par la Fédération de football de l'État de Rio de Janeiro. Cette Coupe est la première de l'année (janvier). La « Taça Guanabara » est actuellement le premier tour du championnat carioca, c'est-à-dire du championnat de l'État Rio de Janeiro. Trouve plus

Coupe Hédi Chaker: La coupe Hédi Chaker est une compétition de football tunisienne mise en place en 1959 par la Fédération tunisienne de football et disputée pour la dernière fois en 1968. Elle portait le nom de Hédi Chaker, figure du mouvement national tunisien assassinée le 13 septembre 1953 par la Main rouge. Trouve plus

Coupe Heineken: Trouve plus

Coupe Heineken 2005-2006: Trouve plus

Coupe Heineken 2006-2007: Trouve plus

Coupe Heineken 2007-2008: Trouve plus

Coupe Henry Brabham: Trouve plus

Coupe histologique: Une coupe histologique est une tranche d'un organe suffisamment fine pour pouvoir être observée au microscope. Elles sont réalisées par un microtome pour des coupes de quelques µm d'épaisseur ou par un ultramicrotome pour des coupes d'environ 0,1 µm. Les tissus sont inclus dans des résines époxy ou dans de la paraffine. Elles peuvent être réalisées sans inclusion préalable, et sont alors gelées et réalisées par un cryomicrotome. Trouve plus

Coupe Hlinka-Gretzky: La Coupe Hlinka-Gretzky (également connu sous le nom de la Coupe du monde junior moins de 18 ans, la Coupe Pacifique, Coupe des Nations, Mémorial Ivan Hlinka) est un événement annuel de hockey sur glace qui se déroule au mois d'août pour les sélections nationales moins de 18 ans. Contrairement au Championnat du monde moins de 18 ans, ce tournoi n'est pas organisé par la Fédération internationale de hockey sur glace. Ce tournoi est nommé en l'honneur d'Ivan Hlinka à la suite de son décès en 2004. Pour les éditions de 2017 à 2022, les fédérations tchèque et slovaque s'entendent avec Hockey Canada pour partager l'organisation du tournoi, les Canadiens accueillent l'événement les années pairs. En 2018, le tournoi est renommé Coupe Hlinka-Gretzky en l'honneur de Hlinka et Wayne Gretzky. Trouve plus

Coupe Hopman: Trouve plus

Coupe Houphouët-Boigny: Trouve plus

Coupe ibérique de rugby à XV: La Coupe ibérique de rugby à XV ou en anglais : Iberian Rugby Cup — nom officiellement reconnu par la FIRA-AER, mais également et originellement appelée Copa Ibérica de Rugby par les Espagnols, et Taça Iberica par les Portugais — est une compétition de rugby à XV disputée tous les ans entre des clubs de la Fédération espagnole de rugby à XV et de la Fédération portugaise de rugby à XV. Trouve plus

Coupe Icare: La coupe Icare est la plus grande manifestation mondiale de vol libre. Elle se déroule chaque année à Saint-Hilaire du Touvet dans le Grésivaudan au nord de Grenoble pendant quatre jours (du jeudi au dimanche) durant la troisième semaine de septembre. En 2018, la manifestation qui accueille 90 000 spectateurs, reçoit pour la première fois de son histoire la patrouille de France. Trouve plus

Coupe IHF 1981-1982: Trouve plus

Coupe IHF 1982-1983: Trouve plus

Coupe IHF 1983-1984: Trouve plus

Coupe IHF 1984-1985: Trouve plus

Coupe IHF 1985-1986: Trouve plus

Coupe IHF 1986-1987: Trouve plus

Coupe IHF 1987-1988: Trouve plus

Coupe IHF 1988-1989: Trouve plus

Coupe IHF 1989-1990: Trouve plus

Coupe IHF 1990-1991: Trouve plus

Coupe IHF 1991-1992: Trouve plus

Coupe IHF 1992-1993: Trouve plus

Coupe IHF de handball féminin: Trouve plus

Coupe IHF de handball féminin 1992-1993: Trouve plus

Coupe IHF de handball masculin: Trouve plus

Coupe Ing: La Coupe Ing est une compétition internationale de jeu de go. Trouve plus

Coupe intercité Dublin-Belfast: La Coupe intercité Dublin-Belfast ou Dublin and Belfast Inter-city Cup est une ancienne compétition transfrontalière mettant aux prises des clubs irlandais et nord-irlandais. Elle s'est déroulée 8 années consécutivement entre 1941 et 1949. 6 équipes de chacune des deux fédérations prenaient part à la compétition. La coupe se déroulait sous la forme d'un tableau d'élimination directe avec des matchs aller-retour. Dalymount Park était le stade de toutes les équipes issues du championnat d'Irlande de football C'était une compétition extrêmement populaire permettant de satisfaire le public et les sportifs en manque de football alors que, à cause de la Deuxième Guerre mondiale le championnat d'Irlande du Nord de football étaient suspendus. Elle permettait dans le même temps aux clubs participants de revoir des revenus complémentaires assez importants. Trouve plus

Coupe intercontinentale: La Coupe intercontinentale (ou Coupe européenne/sud-américaine ou Toyota Cup) est une ancienne compétition annuelle de football déroulée entre 1960 et 2004 (avant d'être remplacée par la Coupe du monde des clubs de la FIFA), organisée par l'UEFA et la CONMEBOL,, qui opposait les vainqueurs de la Ligue des champions et de la Copa Libertadores, ces deux tournois sont les compétitions majeures de l'Europe et d'Amérique du Sud, les deux continents plus développés du monde du football (surtout dans ces années). Les équipes gagnantes ont été honorées par les médias, par la communauté sportive internationale et par la FIFA elle-même (avec des textes des productions du News Center et non répertoriés sur le site Web de la FIFA comme documents officiels de l'entité) avec le titre honorifique (de facto) de champion du monde. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnants de la Coupe du monde des clubs FIFA,. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1960: La Coupe intercontinentale 1960 est la première édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club espagnol du Real Madrid CF, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1959-1960 aux Uruguayens du Club Atlético Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1960. La confrontation se divise en deux matchs aller et retour. Une victoire vaut 2 points, un match nul 1 point et une défaite 0 point. Le match aller se déroule au stade Centenario de Montevideo, et est dirigé par l'arbitre argentin José Luis Praddaude. Les deux équipes ne se départagent pas, se quittant sur le score de 0-0. Le match retour, qui a lieu au stade Santiago Bernabéu de Madrid sous l'arbitrage de l'Anglais Ken Aston, est remporté par les Madrilènes sur le score de 5-1. Le Real Madrid, menant 3-1 aux points, remporte ainsi la première Coupe intercontinentale de l'histoire. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1961: La Coupe intercontinentale 1961 est la deuxième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club portugais du Benfica Lisbonne, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1960-1961, au club uruguayen du CA Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1961. Il s'agit de la première apparition du Benfica Lisbonne dans cette compétition tandis que le CA Peñarol en est à sa deuxième participation consécutive. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule à l'Estádio da Luz de Lisbonne, le 4 septembre 1961 devant 40 000 spectateurs et est arbitré par le Suisse Othmar Huber. Les Portugais s'imposent 1-0. Le match retour se déroule à l'Estadio Centenario de Montevideo, le 17 septembre 1961 devant 56 358 spectateurs. La rencontre arbitrée par l'Argentin Carlos Nai Foino est remporté par Peñarol sur le score de 5-0. Les deux clubs ayant le même nombre de points à l'issue de la double confrontation, un match d'appui est joué le 19 septembre 1961 à Montevideo, arbitré par José Luis Praddaude. Le CA Peñarol s'impose sur le score de 2-1 et remporte ainsi sa première coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1962: La Coupe intercontinentale 1962 est la troisième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club portugais du Benfica Lisbonne, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1961-1962, au club brésilien du Santos FC, vainqueur de la Copa Libertadores 1962. Il s'agit de la première apparition du Santos FC dans cette compétition tandis que le Benfica Lisbonne en est à sa deuxième participation consécutive. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule au Maracanã de Rio de Janeiro, le 19 septembre 1962 devant 90 000 spectateurs et est arbitré par le Paraguayen Rubén Cabrera. Les Brésiliens s'imposent 3-2. Le match retour se déroule à l'Estádio da Luz de Lisbonne, le 11 octobre 1962 devant 70 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Français Pierre Schwinte est remportée par Santos sur le score de 5-2. Le club de Rio remporte ainsi sa première coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1963: La Coupe intercontinentale 1963 est la quatrième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1962-1963, au club brésilien du Santos FC, vainqueur de la Copa Libertadores 1963. Il s'agit de la première apparition de l'AC Milan dans cette compétition tandis que le Santos FC en est à sa deuxième participation consécutive. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule au Stade San Siro de Milan, le 16 octobre 1963 devant 51 917 spectateurs et est arbitré par l'Autrichien Alfred Haberfellner. Les Milanais s'imposent sur le score de 4-2. Le match retour a lieu au Maracanã de Rio de Janeiro, le 14 novembre 1963 devant 150 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par l'Argentin Juan Regis Brozzi est remporté par Santos sur le score de 4-2. Les deux clubs ayant le même nombre de points à l'issue de la double confrontation, un match d'appui est joué le 16 novembre 1963 au Maracanã, arbitré par Juan Regis Brozzi. Le Santos FC s'impose sur le score de 1-0 et remporte ainsi sa deuxième coupe intercontinentale consécutive. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1964: La Coupe intercontinentale 1964 est la cinquième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club italien de l'Inter Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1963-1964, au club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1964. Il s'agit de la première apparition de ces deux équipes dans cette compétition. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule à La Doble Visera d'Avellaneda, le 9 septembre 1964 devant 65 000 spectateurs et est arbitré par le Brésilien Armando Marques. Les Argentins s'imposent sur le score de 1-0. Le match retour a lieu au stade Giuseppe-Meazza de Milan, le 23 septembre 1964 devant 50 164 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Hongrois Jenő Gere est remportée par l'Inter sur le score de 2-0. Les deux clubs ayant le même nombre de points à l'issue de la double confrontation, un match d'appui est joué le 26 septembre 1964 au stade Santiago Bernabéu de Madrid, arbitré par l'Espagnol José María Ortiz de Mendíbil. L'Inter Milan s'impose après prolongation sur le score de 1-0 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1965: La Coupe intercontinentale 1965 est la sixième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club italien de l'Inter Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1964-1965, au club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1965. Il s'agit de la même affiche que celle de l'édition précédente. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule au stade Giuseppe-Meazza de Milan, le 8 septembre 1965 devant 60 000 spectateurs et est arbitré par l'Ouest-Allemand Rudolf Kreitlein. Les Intéristes s'imposent sur le score de 3-0. Le match retour a lieu à La Doble Visera d'Avellaneda, le 15 septembre 1965 devant 55 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Péruvien Arturo Yamasaki se conclut par un score nul et vierge. L'Inter Milan s'impose avec trois points contre un pour l'Independiente, remportant ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale consécutive. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1966: La Coupe intercontinentale 1966 est la septième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club espagnol du Real Madrid, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1965-1966, au club uruguayen du CA Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1966. Il s'agit de la même affiche que celle de l'édition inaugurale de 1960 remportée par les Madrilènes. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule à l'Estadio Centenario de Montevideo, le 12 octobre 1966 devant 58 324 spectateurs et est arbitré par le Chilien Claudio Vicuña. Les locaux s'imposent sur le score de 2-0. Le match retour a lieu au stade Santiago Bernabéu de Madrid, le 26 octobre 1966 devant 71 063 spectateurs. La rencontre arbitrée par l'Italien Concetto Lo Bello est remportée par les Uruguayens par 2 buts à 0. Le CA Peñarol remporte ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale après celle de 1961. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1967: La Coupe intercontinentale 1967 est la huitième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club écossais du Celtic Glasgow, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1966-1967, au club argentin du Racing Club, vainqueur de la Copa Libertadores 1967. Il s'agit de la première apparition de ces deux équipes dans cette compétition. Le vainqueur est décidé selon le barème suivant : deux points pour une victoire, un point pour un match nul et zéro point pour une défaite. En cas d'égalité, un match d'appui est joué. Le match aller se déroule à Hampden Park à Glasgow, le 18 octobre 1967 devant 103 000 spectateurs et est arbitré par l'Espagnol Juan Gardeazábal Garay. Les Écossais s'imposent sur le score de 1-0. Le match retour a lieu à l'Estadio Presidente Juan Domingo Perón d'Avellaneda, le 1er novembre 1967 devant 100 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par l'Uruguayen Esteban Marino est remportée par le Racing Club sur le score de 2-1. Les deux clubs ayant le même nombre de points à l'issue de la double confrontation, un match d'appui est joué le 4 novembre 1967 à l'Estadio Centenario de Montevideo, arbitré par le Paraguayen Rodolfo Pérez Osório. Le Racing Club s'impose sur le score de 1-0 dans une rencontre marquée par cinq expulsions et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1968: La Coupe intercontinentale 1968 est la neuvième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club anglais de Manchester United, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1967-1968, au club argentin de l'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1968. Il s'agit de la première apparition de ces deux équipes dans cette compétition. Le système de points en place depuis la création de la compétition est abandonné ; désormais, le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre. En 1968, Amsterdam est choisie pour accueillir cette rencontre éventuelle.Le match aller se déroule à La Bombonera de Buenos Aires, le 25 septembre 1968 devant 66 000 spectateurs et est arbitré par le Paraguayen Hugo Sosa Miranda. Les Argentins s'imposent sur le score de 1-0 grâce à un but crédité à Marcos Conigliaro. Le match retour a lieu à Old Trafford à Manchester, le 16 octobre 1968 devant 63 248 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Yougoslave Konstantin Zečević se conclut par un score nul de 1-1, Juan Ramón Verón ouvrant le score dès la sixième minute pour Estudiantes, Willie Morgan égalisant à la 90e minute pour Manchester United. L'Estudiantes de La Plata s'impose sur le score cumulé de 2-1 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1969: La Coupe intercontinentale 1969 est la dixième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1968-1969, au club argentin de l'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1969 et tenant du titre. Il s'agit de la deuxième apparition de ces deux équipes dans cette compétition. Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre. Le match aller se déroule au stade San Siro de Milan, le 8 octobre 1969 devant 60 675 spectateurs et est arbitré par le Français Roger Machin. Les Milanais s'imposent sur le score de 3-0 grâce à un doublé d'Angelo Sormani et un but de Nestor Combin. Le match retour a lieu à La Bombonera de Buenos Aires, le 22 octobre 1969 devant 45 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Chilien Domingo Massaro Conley se conclut par une victoire des Argentins sur le score de 2-1, Gianni Rivera ouvrant le score pour Milan, avant que Marcos Conigliaro puis Ramón Aguirre Suárez ne donnent l'avantage à l'Estudiantes. L'AC Milan s'impose sur le score cumulé de 4-2 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1970: La Coupe intercontinentale 1970 est la onzième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club néerlandais du Feyenoord Rotterdam, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1969-1970, au club argentin de l'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1970. Il s'agit de la première apparition du Feyenoord Rotterdam dans cette compétition tandis que l'Estudiantes de La Plata en est à sa troisième participation consécutive. Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre. Le match aller se déroule à La Bombonera de Buenos Aires, le 26 août 1970 devant 51 000 spectateurs et est arbitré par l'Est-Allemand Rudolf Glöckner. Les deux équipes se quittent sur le score nul de 2-2, avec des buts de Juan Echecopar et Juan Ramón Verón pour l'Estudiantes et des buts de Willem van Hanegem et Ove Kindvall pour le Feyenoord. Le match retour a lieu au Feyenoord Stadion de Rotterdam, le 9 septembre 1970 devant 60 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Péruvien Alberto Tejada Burga se conclut par une victoire des champions d'Europe sur le score de 1-0, grâce à un but de Joop van Daele. Le Feyenoord Rotterdam s'impose sur le score cumulé de 3-2 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1971: La Coupe intercontinentale 1971 est la douzième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour les Grecs du Panathinaïkos, finalistes de la Coupe des clubs champions européens 1970-1971, aux Uruguayens du Club Nacional de Football, vainqueur de la Copa Libertadores 1971. Il s'agit de la première apparition de ces deux clubs dans cette compétition. L'Ajax Amsterdam, champion d'Europe 1971, refuse de participer en raison du climat violent des dernières éditions. Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre. Le match aller se déroule au stade Karaïskaki du Pirée, le 15 décembre 1971 devant 45 000 spectateurs et est arbitré par le Brésilien José Favilli Neto. Les deux équipes se quittent sur le score nul de 1-1, avec des buts de Tótis Fylakoúris pour le « Pana » et de Luis Artime pour le Nacional. Le match retour a lieu à l'Estadio Centenario de Montevideo, le 28 décembre 1971 devant 70 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par l'Écossais Alastair McKenzie se conclut par une victoire des champions d'Amérique du Sud sur le score de 2-1, grâce à un doublé de Luis Artime, Fylakoúris réduisant l'écart à la dernière minute. Le Nacional s'impose sur le score cumulé de 3-2 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1972: La Coupe intercontinentale 1972 est la treizième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1971-1972, au club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1972. Il s'agit de la première apparition de l'Ajax dans cette compétition tandis que le CA Independiente en est à sa troisième participation. Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre. Le match aller se déroule à La Doble Visera d'Avellaneda, le 6 septembre 1972 devant 60 000 spectateurs et est arbitré par le Soviétique Tofik Bakhramov. Les deux équipes se quittent sur le score nul de 1-1, avec des buts de Johan Cruijff pour l'Ajax et de Francisco Sá pour Independiente. Les joueurs portent un brassard noir en hommages aux victimes de la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich ayant eu lieu la veille. Le match retour a lieu au Stade olympique d'Amsterdam, le 28 septembre 1972 devant 46 511 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Paraguayen José Romei se conclut par une victoire des champions d'Europe sur le score de 3-0, grâce à un but de Johan Neeskens et un doublé de Johnny Rep. L'Ajax s'impose sur le score cumulé de 4-1 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1973: La Coupe intercontinentale 1973 est la quatorzième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match unique le club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1973, au club italien de la Juventus FC, finaliste de la Coupe des clubs champions européens 1972-1973. Il s'agit de la première apparition de la Juventus dans cette compétition tandis que le CA Independiente en est à sa quatrième participation. Le champion d'Europe, l'Ajax Amsterdam, qui devait affronter le CA Independiente, décline l'invitation officiellement pour des raisons économiques. La Juventus est alors désignée pour affronter l'Independiente mais le club italien refuse de faire le déplacement en Argentine. Il est alors décidé de départager les clubs sur un seul match sur terrain neutre. Le match se déroule au stade olympique de Rome, le 28 novembre 1973 devant 22 489 spectateurs et est arbitré par le Belge Alfred Delcourt. La rencontre se conclut par une victoire des champions d'Amérique du Sud sur le score de 1-0, grâce à un but de Ricardo Bochini à dix minutes de la fin. Antonello Cuccureddu, de la Juventus, rate un penalty en première période. C'est le premier succès en quatre éditions disputées par le CA Independiente. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1974: La Coupe intercontinentale 1974 est la quinzième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club argentin du Club Atlético Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1974 au club espagnol du Club Atlético de Madrid, finaliste de la Coupe des clubs champions européens 1973-1974. Les Ouest-allemands du Bayern Munich, champions d'Europe, refusent de prendre part à la compétition, avançant des problèmes de calendrier. La confrontation se divise en deux matchs aller et retour, et contrairement à ce que son nom indique, se déroule en 1975. Le match aller se déroule à La Doble Visera à Avellaneda et se conclut sur une victoire des Argentins sur le score de 1-0. Le match retour, qui a lieu au Stade Vicente Calderón de Madrid est remporté par les Espagnols sur le score de 2-0. L'Atlético Madrid remporte ainsi sa seule Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1976: La Coupe intercontinentale 1976 est la seizième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club ouest-allemand du Bayern Munich, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1975-1976, au club brésilien du Cruzeiro Esporte Clube, vainqueur de la Copa Libertadores 1976. La confrontation se divise en deux matchs aller et retour. Le match aller se déroule au Stade olympique de Munich et est remporté par les Bavarois sur le score de 2-0. Le match retour, qui a lieu au Mineirão de Belo Horizonte se conclut sur un score nul de 0-0. Le Bayern Munich remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1977: La Coupe intercontinentale 1977 est la dix-septième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club argentin du Club Atlético Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 1977 au club ouest-allemand du Borussia Mönchengladbach, finaliste de la Coupe des clubs champions européens 1976-1977. Les Anglais du Liverpool FC, champions d'Europe, refusent de faire le déplacement en Amérique du Sud et ne prennent donc pas part à la compétition. La confrontation se divise en deux matchs aller et retour, et contrairement à ce que son nom indique, se déroule en 1978. Le match aller se déroule à La Bombonera à Buenos Aires et se conclut sur un score nul de 2-2. Le match retour, qui a lieu au Wildparkstadion de Karlsruhe est remporté par les Argentins sur le score de 3-0. Boca Juniors remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1979: La Coupe intercontinentale 1979 est la dix-huitième édition de la Coupe intercontinentale de football, et la dernière à se dérouler sous la forme d'une double confrontation. Elle oppose le club paraguayen du Club Olimpia, vainqueur de la Copa Libertadores 1979 aux Suédois du Malmö FF, finaliste de la Coupe des clubs champions européens 1978-1979. Les Anglais du Nottingham Forest FC, champions d'Europe, refusent de faire le déplacement en Amérique du Sud et ne prennent donc pas part à la compétition. La confrontation se divise en deux matchs aller et retour. Le match aller se déroule au Malmö Stadion en Suède et se termine sur une victoire du Club Olimpia sur le score de 1-0. Le match retour, qui a lieu à l'Estadio Defensores del Chaco d'Asuncion est aussi remporté par les Paraguayens, sur le score de 2-1. Le Club Olimpia remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1980: La Coupe intercontinentale 1980 est la dix-neuvième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose le club uruguayen du Club Nacional de Football, vainqueur de la Copa Libertadores 1980 au club anglais du Nottingham Forest Football Club, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1979-1980. La confrontation se déroule sur un match unique sur terrain neutre pour la première fois de l'histoire de la compétition, et contrairement à ce que son nom indique, se déroule en 1981. Le match se joue au Stade national de Tokyo et se conclut sur une victoire des Uruguayens sur le score de 1-0. Le Nacional remporte ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale après celle de 1971, et l'Uruguayen Waldemar Victorino, auteur du seul but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1981: La Coupe intercontinentale 1981 est la vingtième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club anglais du Liverpool Football Club, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1980-1981, aux Brésiliens du Clube de Regatas do Flamengo, vainqueurs de la Copa Libertadores 1981. Il s'agit de la première apparition de ces deux clubs dans cette compétition. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 13 décembre 1981 devant 62 000 spectateurs. Le match arbitré par le Mexicain Lamberto Rubio Vázquez se conclut par une victoire des Brésiliens sur le score de 3-0. Zico est élu homme du match.En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1982: La Coupe intercontinentale 1982 est la vingt-et-unième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club uruguayen du Club Atlético Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1982 aux Anglais de l'Aston Villa Football Club, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1981-1982. Il s'agit de la première participation d'Aston Villa dans cette compétition, alors que le CA Peñarol est pour la quatrième fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale, remportée deux fois auparavant. Le match se déroule le 12 décembre 1982 au Stade national de Tōkyō au Japon devant 62 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre costaricien Luis Paulino Siles. Le club uruguayen l'emporte sur le score de deux buts à zéro, remportant ainsi sa troisième Coupe intercontinentale, et le Brésilien Jair Gaúcho, auteur du premier but de la rencontre, est élu homme du match.En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1983: La Coupe intercontinentale 1983 est la vingt-deuxième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club ouest-allemand du Hambourg SV, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1982-1983, aux Brésiliens de Grêmio, vainqueurs de la Copa Libertadores 1983. Il s'agit de la première apparition de ces deux clubs dans cette compétition. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 11 décembre 1983 devant 62 000 spectateurs. Le match arbitré par le Français Michel Vautrot se conclut par une victoire des Brésiliens sur le score de 2-1, avec un but de Renato Gaúcho, élu homme du match, dans le temps additionnel. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1984: La Coupe intercontinentale 1984 est la vingt-troisième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match les Argentins du CA Independiente, vainqueurs de la Copa Libertadores 1984, aux Anglais du Liverpool FC, vainqueurs de la Coupe des clubs champions européens 1983-1984. Il s'agit de la deuxième participation de Liverpool dans cette compétition tandis que le CA Independiente y fait sa sixième apparition. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 9 décembre 1984 devant 62 000 spectateurs. Le match se conclut sur une victoire des Argentins sur le score de 1-0. José Alberto Percudani, auteur du seul but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1985: La Coupe intercontinentale 1985 est la vingt-quatrième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club italien de la Juventus, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1984-1985, aux Argentinos Juniors, vainqueurs de la Copa Libertadores 1985. Il s'agit de la première participation des Argentinos Juniors dans cette compétition, alors que la Juventus est pour la deuxième fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 8 décembre 1985 devant 62 000 spectateurs. Les deux équipes ne se départagent ni à l'issue du temps réglementaire (score de 2-2), ni au terme de la prolongation. Le match se conclut sur une victoire des Turinois, qui remportent ainsi leur première Coupe intercontinentale, lors de la séance de tirs au but (4-2). Le Français Michel Platini est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1986: La Coupe intercontinentale 1986 est la vingt-cinquième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match les Roumains du Steaua Bucarest, vainqueurs de la Coupe des clubs champions européens 1985-1986, aux Argentins du Club Atlético River Plate, vainqueurs de la Copa Libertadores 1986. Il s'agit de la première participation de ces deux clubs dans cette compétition. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 14 décembre 1986 devant 62 000 spectateurs. Le match se conclut sur une victoire des Argentins sur le score de 1-0. Antonio Alzamendi, auteur du seul but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1987: La Coupe intercontinentale 1987 est la vingt-sixième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club portugais du FC Porto, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1986-1987 aux Uruguayens du CA Peñarol, vainqueur de la Copa Libertadores 1987. Il s'agit de la première participation du FC Porto dans cette compétition, alors que le CA Peñarol est pour la cinquième fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale, qu'il a remporté à trois reprises. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 45 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre autrichien Franz Wöhrer. Le club portugais l'emporte sur le score de deux buts à un, remportant ainsi sa première Coupe intercontinentale, et l'Algérien Rabah Madjer, buteur décisif lors des prolongations, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1988: La Coupe intercontinentale 1988 est la vingt-septième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match les Néerlandais du PSV Eindhoven, vainqueurs de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988, aux uruguayens du Club Nacional de Football, vainqueurs de la Copa Libertadores 1988. Il s'agit de la première participation du PSV Eindhoven dans cette compétition, alors que le Nacional est pour la deuxième fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 11 décembre 1988 devant 62 000 spectateurs. Les deux équipes ne se départagent ni à l'issue du temps réglementaire (score de 1-1), ni au terme de la prolongation. Le match se conclut sur une victoire des Uruguayens, qui remportent ainsi leur seconde Coupe intercontinentale, lors de la séance de tirs au but (7-6). Santiago Ostolaza, auteur d'un doublé pour le Nacional, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1989: La Coupe intercontinentale 1989 est la vingt-huitième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1988-1989, au club colombien de l'Atlético Nacional, vainqueur de la Copa Libertadores 1989. Il s'agit de la troisième participation du Milan AC dans cette compétition, alors que l'Atlético Nacional est pour la première fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 17 décembre 1989 devant 62 000 spectateurs et se conclut sur une victoire des Milanais sur le score de 1-0, qui remportent ainsi leur troisième Coupe intercontinentale. L'Italien Alberigo Evani, auteur du seul but de la rencontre sur coup franc à deux minutes du terme de la prolongation, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1990: La Coupe intercontinentale 1990 est la 29e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1989-1990 aux Paraguayens du Club Olimpia, vainqueur de la Copa Libertadores 1990. Il s'agit de la quatrième participation du Milan AC dans cette compétition, alors que le Club Olimpia est pour la deuxième fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 60 228 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre brésilien José Roberto Wright. Le club lombard l'emporte sur le score de trois buts à zéro, remportant ainsi sa troisième Coupe intercontinentale, et son milieu de terrain Frank Rijkaard, double buteur, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1991: La Coupe intercontinentale 1991 est la 30e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club yougoslave du FK Étoile rouge de Belgrade, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1990-1991 aux Chiliens du Club Social y Deportivo Colo-Colo, vainqueur de la Copa Libertadores 1991. C'est la première participation de ces deux clubs dans cette compétition. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 60 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre suisse Kurt Röthlisberger. L'Étoile rouge l'emporte sur le score de trois buts à zéro, remportant ainsi sa première Coupe intercontinentale, et son milieu de terrain Vladimir Jugović, double buteur, est élu homme du match.En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1992: La Coupe intercontinentale 1992 est la 31e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club espagnol du FC Barcelone, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1991-1992 aux Brésiliens du São Paulo FC, vainqueur de la Copa Libertadores 1992. C'est la première participation de ces deux clubs dans cette compétition. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 60 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre argentin Juan Carlos Loustau. Le São Paulo FC l'emporte sur le score de deux buts à un, remportant ainsi sa première Coupe intercontinentale, et son milieu de terrain Raí, double buteur, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1993: La Coupe intercontinentale 1993 est la 32e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club Italien de l'AC Milan, finaliste de la Ligue des champions de l'UEFA 1992-1993 aux Brésiliens du São Paulo Futebol Clube, vainqueur de la Copa Libertadores 1993. L'Olympique de Marseille, champion d'Europe 1993, ne participe pas à cette compétition car le club français est sous le coup d'une suspension à la suite de l'affaire de corruption VA-OM. C'est la cinquième participation du Milan AC dans cette compétition ainsi que la seconde apparition du São Paulo FC. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 52 275 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre français Joël Quiniou. Le São Paulo FC l'emporte sur le score de trois buts à deux et remporte sa deuxième Coupe intercontinentale consécutive. Le Brésilien Toninho Cerezo est élu homme du match.En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1994: La Coupe intercontinentale 1994 est la trente-troisième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un seul match le club italien de l'AC Milan, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1993-1994, au club argentin du Vélez Sarsfield, vainqueur de la Copa Libertadores 1994. Il s'agit de la sixième participation du Milan AC dans cette compétition, alors que le Vélez Sarsfield est pour la première fois à l'affiche de cette Coupe intercontinentale. La confrontation se déroule au Stade national de Tokyo, le 1er décembre 1994 devant 47 886 spectateurs et se conclut sur une victoire des Argentins sur le score de 2-0. Le Vélez Sársfield remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale, et l'Argentin Omar Asad, auteur du second but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1995: La Coupe intercontinentale 1995 est la trente-quatrième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club néerlandais de l'Ajax Amsterdam, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1994-1995 au club brésilien du Grêmio Foot-Ball Porto Alegrense, vainqueur de la Copa Libertadores 1995. Le match se déroule au Stade olympique de Tōkyō au Japon devant 47 129 spectateurs. Le Néerlandais Danny Blind est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1996: La Coupe intercontinentale 1996 est la trente-cinquième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club italien de la Juventus Football Club, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1995-1996 aux Argentins du Club Atlético River Plate, vainqueur de la Copa Libertadores 1996. C'est la troisième participation dans cette compétition pour le club turinois, vainqueur en 1985 et la seconde pour le club argentin, qui l'a remportée en 1986. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 48 305 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre brésilien Márcio Rezende de Freitas. La Juventus l'emporte sur le score d'un but à zéro, remportant ainsi sa deuxième Coupe intercontinentale. Son attaquant Alessandro Del Piero, auteur du seul but de la rencontre à la quatre-vingt-unième minute, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1997: La Coupe intercontinentale 1997 est la 36e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club allemand du Borussia Dortmund, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1996-1997 aux Brésiliens de Cruzeiro Esporte Clube, vainqueur de la Copa Libertadores 1997. C'est la première participation dans cette compétition pour le club allemand et la seconde pour le club brésilien (après 1976). Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 60 000 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre espagnol José Garcia Aranda. Le Borussia Dortmund l'emporte sur le score de deux buts à zéro, remportant ainsi sa première Coupe intercontinentale, et son milieu de terrain Andreas Möller est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1998: La Coupe intercontinentale 1998 est la trente-septième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club espagnol du Real Madrid CF, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1997-1998 aux Brésiliens du CR Vasco da Gama, vainqueur de la Copa Libertadores 1998. C'est la troisième participation à cette compétition pour le club espagnol, vainqueur en 1960, et la première pour le club brésilien. Le match se déroule au Stade national de Tōkyō au Japon devant 51 514 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre chilien Mario Sánchez. Le Real l'emporte sur le score de deux buts à un, remportant ainsi sa deuxième coupe intercontinentale. Son attaquant espagnol Raúl, auteur du dernier but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 1999: La Coupe intercontinentale 1999 est la 38e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le Manchester United Football Club, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1998-1999 à la Sociedade Esportiva Palmeiras, vainqueur de la Copa Libertadores 1999. Le match arbitré par l'Allemand Hellmut Krug, se déroule au Tokyo National Stadium au Japon devant 53 372 spectateurs. L'Irlandais Roy Keane inscrit l'unique but de la partie à la 35e minute, les Mancuniens décrochant ainsi leur première Coupe intercontinentale. Le Gallois Ryan Giggs est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 2000: La Coupe intercontinentale 2000 est la 39e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le Real Madrid CF, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 1999-2000 au Club Atlético Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 2000. Le match arbitré par le Colombien Óscar Ruiz, se déroule au Tokyo National Stadium au Japon devant 52 511 spectateurs. L'Argentin Martín Palermo, élu homme du match, marque deux buts aux 2e et 5e minutes de jeu. Le Brésilien Roberto Carlos réplique à la 11e minute, mais cela ne suffit pas pour empêcher le club argentin de remporter sa deuxième Coupe intercontinentale après celle de 1977. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 2001: La Coupe intercontinentale 2001 est la 40e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le Bayern Munich, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 2000-2001 au Club Atlético Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 2001. Le match arbitré par le Danois Kim Milton Nielsen, se déroule au Tokyo National Stadium au Japon devant 51 360 spectateurs. Les deux clubs ne se départagent pas ni au bout des 90 minutes réglementaires (0-0), et c'est le Ghanéen Samuel Kuffour, élu homme du match, qui marque le but vainqueur pour le Bayern à la 109e minute. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 2002: La Coupe intercontinentale 2002 est la quarante-et-unième édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le club espagnol du Real Madrid CF, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 2001-2002 aux Paraguayens du Club Olimpia, vainqueur de la Copa Libertadores 2002. C'est la cinquième participation à cette compétition pour le club espagnol, vainqueur en 1960 et en 1998, et la troisième pour le club paraguayen, qui l'a remportée en 1979. Le match se déroule au Stade international de Yokohama au Japon devant 66 070 spectateurs, et est dirigé par l'arbitre brésilien Carlos Simon. Le Real l'emporte sur le score de deux buts à zéro, remportant ainsi sa troisième coupe intercontinentale. Son attaquant brésilien Ronaldo, auteur du premier but de la rencontre, est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 2003: La Coupe intercontinentale 2003 est la 42e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le Club Atlético Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 2003 à l'Associazione Calcio Milan, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 2002-2003. Le match arbitré par le Russe Valentin Ivanov, se déroule à l'International Stadium Yokohama au Japon devant 66 757 spectateurs. Les deux clubs ne se départagent pas ni au bout des 90 minutes réglementaires (1-1) ni durant la prolongation où aucun but n'est marqué. Le CA Boca Juniors l'emporte 3-1 lors de la séance de tirs au but. L'Argentin Matías Donnet est élu homme du match. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le titre officiel de clubs de football champions du monde, c'est-à-dire avec le titre de champions du monde FIFA, initialement attribué uniquement aux gagnantsles de la Coupe du monde des clubs FIFA. Trouve plus

Coupe intercontinentale 2004: La Coupe intercontinentale 2004 est la 43e édition de la Coupe intercontinentale. Le match oppose le FC Porto, vainqueur de la Ligue des champions de l'UEFA 2003-2004 à l'Once Caldas, vainqueur de la Copa Libertadores 2004. Le match se déroule à l'International Stadium Yokohama au Japon devant 45 748 spectateurs. Le Portugais Maniche est élu homme du match. Elle est la dernière édition de la Coupe intercontinentale, qui laisse sa place à la Coupe du monde des clubs de la FIFA, engageant les clubs champions de toutes les confédérations continentales. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball: La Coupe intercontinentale de baseball est une compétition internationale de baseball organisée par la Fédération internationale de baseball. En raison du succès croissant de la Classique mondiale de baseball, la dernière édition a eu lieu à Taïwan en 2010. Cuba s'est imposé devant les Pays-Bas dans une redite de la finale de 2006. C'est leur 11e sacre dans la compétition. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball 1997: La Coupe intercontinentale de baseball 1997 est la 13e édition de cette épreuve mettant aux prises les meilleures sélections nationales. La phase finale s'est tenu du 1er au 8 août 1997 à Barcelone. Les rencontres se sont joués aux stades de Montjuic et de Viladecans. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball 1999: La Coupe intercontinentale de baseball 1999 est la 14e édition de cette épreuve mettant aux prises les meilleures sélections nationales. La phase finale s'est tenu du 3 au 14 novembre 1999 à Sydney. Deux stades ont accueilli les rencontres : le Stade de baseball (Baseball Stadium) de Sydney et le Centre olympique de Blacktown (Blacktown Olympic Centre) situé dans la réserve d'Aquilina. Les deux stades ont accueilli le tournoi de baseball des Jeux olympiques en 2000. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball 2002: La Coupe intercontinentale de baseball 2002 est la 15e édition de cette épreuve mettant aux prises les meilleures sélections nationales. La phase finale s'est tenu du 8 au 20 novembre 2002 à Cuba. Les rencontres se sont tenues à La Havane et à Matanzas. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball 2006: La Coupe intercontinentale de baseball 2006 est la 16e édition de cette épreuve mettant aux prises les meilleures sélections nationales. La phase finale s'est tenu du 9 au 19 novembre 2006 à Taïwan. Deux stades ont accueilli les rencontres : le Taichung Intercontinental Baseball Stadium, construit pour cette occasion, et le Taichung Baseball Field à Taichung City. Trouve plus

Coupe intercontinentale de baseball 2010: La Coupe intercontinentale de baseball 2010 est la 17e édition de cette épreuve mettant aux prises les meilleures sélections nationales. La phase finale s'est tenu du 23 au 31 octobre 2010 à Taïwan. Deux stades ont accueilli les rencontres : le Taichung Intercontinental Baseball Stadium à Taichung et le Douliu Baseball Stadium à Douliu. Cuba remporte la Coupe, son 11e titre dans la compétition. Trouve plus

Coupe intercontinentale de basket ball: Trouve plus

Coupe intercontinentale de basket-ball: La Coupe intercontinentale de basket-ball (FIBA Intercontinental Cup), également appelée Coupe du monde des clubs champions, est une compétition de basket-ball régie par la FIBA. Créée en 1966 après une édition test en 1965, elle oppose depuis 2016 le vainqueur de la Ligue des champions au vainqueur de l'Americas League, le champion d'Amérique du Sud. Trouve plus

Coupe intercontinentale de cricket: La Coupe intercontinentale de cricket, en anglais ICC Intercontinental Cup, est une compétition internationale de cricket organisée par l'International Cricket Council (ICC). Créée en 2004, elle est réservée aux équipes nationales masculines qui ne sont pas habilitées à disputer des test-matchs. Ses rencontres, d'une durée de plusieurs jours, sont classées comme « first-class ». L'Irlande, qui a gagné le trophée pour la quatrième fois en 2013, est la sélection qui a remporté le plus de titre, quatre. L'Écosse et l'Afghanistan sont les deux autres pays à compter la Coupe intercontinentale à leur palmarès. La compétition disparaît en 2017. Trouve plus

Coupe intercontinentale de football de plage: La coupe intercontinentale de football de plage est une compétition annuelle ayant lieu depuis 2011. Le tournoi est organisé par la BSWW qui invites les nations participantes. La compétition se déroule en fin d'année généralement, au mois de novembre. La Russie remporte les deux premières éditions dont Samsung est le sponsor principal de 2011 à 2016. Une première compétition portant le même nom a lieu lors des premières étapes du Pro Beach Soccer Tour. Trouve plus

Coupe intercontinentale de football de plage 2011: La Coupe intercontinentale 2011 est la première édition de cette compétition qui se déroule à Dubaï du 22 au 26 novembre 2011. La finale est un remake de celle jouée un peu plus tôt lors de la Coupe du monde 2011 mais le Brésil ne parvient pas à prendre sa revanche sur la Russie,. Trouve plus

Coupe intercontinentale de football de plage 2012: La Coupe intercontinentale 2012 est la seconde édition de cette compétition qui se déroule à Dubaï du 30 octobre au 3 novembre 2012. La Russie remporte sa deuxième Coupe Intercontinentale. En finale, les Russes s'imposent contre le Brésil sur le score de 7-4 devant plus de 8000 personnes et reçoivent la coupe des mains de Diego Maradona,. Trouve plus

Coupe intercontinentale de football de plage 2013: La Coupe intercontinentale 2013 est la troisième édition de cette compétition qui se déroule à Dubaï en novembre 2013. La Russie perd pour la première fois en finale au profit de l'Iran qui remporte son premier trophée majeur pour sa première participation à la compétition. Trouve plus

Coupe intercontinentale de Formule 3 de la FIA: Trouve plus

Coupe intercontinentale de Formule 3 FIA: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...