Rechercher dans ce blog

dimanche 14 mars 2021

Copa América féminine 2018, Copa America masculine de volley-ball, Copa América masculine de volley-ball, Copa América masculine de volley-ball 1999, Copa América masculine de volley-ball 2000,

Copa América féminine 2018: La Copa América féminine 2018 est la huitième édition de la Copa América féminine. Elle se déroule du 4 au 22 avril 2018 en Chili. Elle sert également de tournoi qualificatif pour la Coupe du monde de football féminin 2019 qui se déroule en France et pour laquelle les 2 premières équipes se qualifient directement et la 3e accède à un barrage contre une équipe de la CONCACAF. Trouve plus

Copa America masculine de volley-ball: Trouve plus

Copa América masculine de volley-ball: La Copa America de volley-ball masculin est une compétition continentale masculine de volley-ball regroupant les pays d'Amérique du Sud et du Nord. organisée par la CSV et la NORCECA, elle se dispute de 1998 à 2008. Trouve plus

Copa América masculine de volley-ball 1999: Cet article fournit diverses informations sur la Copa America de volley-ball masculin de 1999. Portail du volley-ball Portail de l'Amérique Portail des années 1990 Portail de la Floride Trouve plus

Copa América masculine de volley-ball 2000: Cet article fournit diverses informations sur la Copa America de volley-ball masculin 2000. Portail du volley-ball Portail de l'Amérique Portail des années 2000 Portail de l'État de São Paulo Trouve plus

Copa América masculine de volley-ball 2001: Cet article fournit diverses informations sur la Copa America de volley-ball masculin de 2001. Portail du volley-ball Portail de l'Amérique Portail des années 2000 Portail de Buenos Aires Trouve plus

Copa América masculine de volley-ball 2005: Cet article fournit diverses informations sur la Copa America de volley-ball masculin de 2005. Portail du volley-ball Portail de l'Amérique Portail des années 2000 Portail du Rio Grande do Sul Trouve plus

Copa Antonio Peña: Copa Antonio Peña est un tournoi annuel de catch de la Asistencia Asesoría y Administración qui s'est déroulé pour la première fois en 2007 dans son événement annuel Héroes Inmortales. Il a eu lieu pour la première fois en Homenaje a Antonio Peña (hommage à Antonio Peña) en 2007. En 2009, il a été renommé Héroes Inmortales. Trouve plus

Copa Argentina: Trouve plus

Copa Argentina de Fútbol: Trouve plus

Copa ASOBAL: Trouve plus

Copa Beccar Varela: La Copa Beccar Varela est une ancienne compétition de football organisée par la Ligue argentine de football (puis la Fédération d'Argentine de football) en 1932 et 1933, disputées par les équipes du Championnat d'Argentine de football. Le tournoi s'internationalise en 1933 avec l'apparition de quatre clubs uruguayens. Trouve plus

Copa benina: Trouve plus

Copa benina nigra: Trouve plus

Copa Bernardo O'Higgins: Trouve plus

Copa Bicentenario: Trouve plus

Copa Bicentenario (Pérou): La Copa Bicentenario est une compétition de football organisée par la Fédération péruvienne de football (FPF). Elle porte son nom en hommage au bicentenaire de l'indépendance du Pérou qui sera commémoré en 2021. Trouve plus

Copa Catalunya: Trouve plus

Copa Centroamericana: La Copa Centroamericana, appelée aussi Coupe UNCAF des nations, est une ancienne compétition de football, qui se tenait tous les deux ans pour les équipes nationales d'Amérique centrale : le Belize, le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama et le Salvador. La compétition s'est déroulée de 1991 à 2017 et servait de biais de qualification à la Gold Cup. Elle a été remplacée par la Ligue des nations de la CONCACAF. Le format a évolué plusieurs fois au cours de l'histoire de la compétition. En particulier, les éditions 1991, 1993, 1997, 1999, 2001, 2003 et 2017 se déroulent sous forme de championnat alors que les autres éditions comprennent une phase à élimination directe. Trouve plus

Copa Centroamericana 2011: La Copa Centroamericana 2011 est la onzième édition de la Copa Centroamericana du 14 au 23 janvier 2011, tournoi pour les équipes d'Amérique centrale affiliées à la CONCACAF. Le Panama accueille pour la deuxième fois cette compétition. Le tournoi sert également de qualifications pour la Gold Cup 2011. Les meilleurs buteurs sont Rafael Burgos et Marco Ureña avec 3 buts. Le Honduras remporte la compétition après sa victoire 2-1 en finale contre le Costa Rica. C'est donc le 3e titre du Honduras. Trouve plus

Copa centroamericana 2013: Trouve plus

Copa Centroamericana 2014: La Copa Centroamericana 2014 ou Coupe UNCAF des nations 2014 (officiellement appelée Copa Centroamericana Tigo USA 2014 pour des raisons de sponsoring) est la treizième édition de la Copa Centroamericana du 1er au 13 septembre 2014, tournoi pour les équipes d'Amérique centrale affiliées à la CONCACAF. Elle célèbre le vingt-cinquième anniversaire de la compétition. Les États-Unis sont hôtes de cette compétition pour la première fois. Le tournoi sert également de qualifications à la Gold Cup 2015. De plus, le vainqueur de la coupe participera à la Copa América Centenario. Trouve plus

Copa Centroamericana 2017: La Copa Centroamericana 2017 ou Coupe UNCAF des nations 2017 est la quatorzième édition de la Copa Centroamericana du 13 au 22 janvier 2017, tournoi pour les équipes d'Amérique centrale affiliées à la CONCACAF. Le Panama accueille la compétition pour la troisième fois. Le tournoi sert également de qualifications à la Gold Cup 2017. Trouve plus

Copa Chile: Trouve plus

Copa Colombia: Trouve plus

Copa Conmebol: Trouve plus

Copa CONMEBOL 1992: La Coupe CONMEBOL 1992 voit le sacre de l'Atlético Mineiro du Brésil qui bat les Paraguayens du Club Olimpia en finale, lors de cette première édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1993: La Coupe CONMEBOL 1993 est la deuxième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette saison, la finale voit à nouveau le sacre d'un club brésilien, Botafogo, qui bat les Uruguayens du CA Peñarol en finale. C'est à ce jour le seul titre international du club brésilien alors que Peñarol joue sa neuvième finale continentale. Contrairement à la saison précédente, il n'y a pas de club bolivien inscrit cette année. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1994: La Coupe CONMEBOL 1994 est la troisième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette édition est disputée plus tardivement dans la saison que les années précédentes en raison de la tenue de la Coupe du monde durant l'été 1994. Cette saison, la finale voit une nouvelle fois le sacre d'un club brésilien, São Paulo, qui bat les Uruguayens du CA Peñarol en finale. C'est le troisième titre international (en trois ans) du club brésilien alors que Peñarol joue sa dixième finale continentale, la deuxième consécutive en Coupe CONMEBOL. Le tenant du titre, Botafogo FR, est éliminé dès les huitièmes de finale. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1995: La Coupe CONMEBOL 1994 est la quatrième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette saison voit le sacre d'un club argentin, Rosario Central, qui bat les Brésiliens du Clube Atlético Mineiro au terme d'une finale pleine de rebondissement. Après avoir perdu lourdement le match aller sur le score de 4 à 0, Rosario parvient à renverser la vapeur à domicile et s'impose ensuite durant la séance des tirs au but. C'est à ce jour le seul titre international du club alors que l'Atlético Mineiro joue sa deuxième finale de Copa CONMEBOL, après son succès en 1992. Le tenant du titre, São Paulo FC, ne peut pas défendre son trophée car il n'a pas réussi à se qualifier par le biais du championnat brésilien. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1996: La Coupe CONMEBOL 1996 est la cinquième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette saison voit à nouveau le sacre d'un club argentin, Club Atlético Lanús, qui bat les Colombiens du Club Independiente Santa Fe en finale. C'est le tout premier titre international du club et c'est également la première finale internationale jouée par Santa Fe. C'est la seule édition de l'histoire de la compétition à ne pas voir de club brésilien atteindre la finale. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1997: La Coupe CONMEBOL 1997 est la sixième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette édition voit le sacre de l'Atlético Mineiro du Brésil qui bat les tenants du titre, les Argentins du Club Atlético Lanús en finale. C'est le deuxième titre du club après son succès en 1992, l'Atlético Mineiro est d'ailleurs le seul club à avoir remporté plus d'une fois la Copa CONMEBOL. L'élargissement de la compétition permet au Venezuela et à la Bolivie de pouvoir engager un deuxième club, même si les formations du même pays doivent s'affronter en tour préliminaire. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1998: La Coupe CONMEBOL 1998 est la septième édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette édition voit le sacre du Santos FC du Brésil qui bat les Argentins du CA Rosario Central en finale. C'est le premier titre du club dans cette compétition alors que Rosario joue sa deuxième finale après son succès en 1995. Trouve plus

Copa CONMEBOL 1999: La Coupe CONMEBOL 1998 est la huitième et dernière édition de la Copa CONMEBOL, qui est disputée par les meilleurs clubs des nations membres de la CONMEBOL non qualifiées pour la Copa Libertadores. Toutes les rencontres sont disputées en matchs aller et retour. La règle des buts marqués à l'extérieur en cas d'égalité à la fin du match retour n'est pas appliquée. Cette édition voit le sacre du CA Talleres d'Argentine qui bat les Brésiliens du CS Alagoano en finale. C'est le premier titre du club dans cette compétition. Trouve plus

Copa de Campeones de América 1960: La Copa Libertadores 1960 est la 1re édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1960. La finale s'est jouée en match aller-retour les 12 et 19 juin 1960 entre le Club Atlético Peñarol et le Club Olimpia et a vu la victoire de Peñarol, qui fut donc le premier champion sud-américain de football. Trouve plus

Copa de Campeones de América 1961: La Copa Libertadores 1961 est la 2e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1961 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1961. Trouve plus

Copa de Campeones de América 1962: La Copa Libertadores 1962 est la 3e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1962 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1962. C'est le club brésilien de Santos qui remporte pour la première fois la compétition, grâce à sa victoire en finale contre le double tenant du titre, le Club Atlético Peñarol. Trois joueurs se partagent le titre de meilleur buteur avec six réalisations : Coutinho, Enrique Raymondi et Alberto Spencer. Le format de la compétition évolue à partir de cette édition. Les neuf formations engagées sont réparties en trois poules de trois et s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. Le premier de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales, qui voit l'entrée en lice du tenant du titre. Les demi-finales et la finale sont jouées en matchs aller-retour, avec un match d'appui éventuel en cas de résultat identique lors des deux confrontations (on ne tient de la différence de buts et/ou des buts marqués à l'extérieur que si le match d'appui se termine sur un résultat nul). Trouve plus

Copa de Campeones de América 1963: La Copa Libertadores 1963 est la 4e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1963 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1963. C'est le tenant du titre, le club brésilien de Santos, qui remporte à nouveau la compétition cette année après avoir battu les Argentins du Club Atlético Boca Juniors en finale. C'est le second titre du club, qui rejoint Peñarol en tête du palmarès (deux succès pour chacun des deux clubs). L'argentin José Sanfilippo obtient le titre de meilleur buteur de la compétition avec un total de sept buts. Le format de la compétition reste identique à celui de l'édition précédente. Les neuf formations engagées sont réparties en trois poules de trois et s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. Le premier de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales, qui voit l'entrée en lice du tenant du titre. Les demi-finales et la finale sont jouées en matchs aller-retour, avec un match d'appui éventuel en cas de résultat identique lors des deux confrontations (on ne tient de la différence de buts et/ou des buts marqués à l'extérieur que si le match d'appui se termine sur un résultat nul). Trouve plus

Copa de Campeones de América 1964: La Copa Libertadores 1964 est la 5e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1964 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1964. C'est le club argentin du CA Independiente, emmené par son attaquant Mario Rodríguez (meilleur buteur de la compétition avec six réalisations) qui est sacré cette année, après avoir battu les Uruguayens du Club Nacional de Football. Il s'agit du premier titre continental pour le football argentin. Le format de la compétition subit une légère modification par rapport à celui de l'édition précédente avec la première participation d'un club du Venezuela, ce qui conduit la CONMEBOL à mettre en place un tour préliminaire. Le club qualifié rejoint les huit autres formations lors de la phase de groupe, où ils sont répartis en trois poules de trois et s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. Le premier de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales, qui voit l'entrée en lice du tenant du titre. Les demi-finales et la finale sont jouées en matchs aller-retour, avec un match d'appui éventuel en cas de résultat identique lors des deux confrontations (on ne tient de la différence de buts et/ou des buts marqués à l'extérieur que si le match d'appui se termine sur un résultat nul). Trouve plus

Copa de Confraternidad Escobar - Gerona: La Copa de Honor Cousenier est un ancien tournoi binational de football, disputé par des équipes du championnat d'Uruguay et du championnat d'Argentine de Buenos Aires et Rosario, de 1905 à 1920. Cette coupe doit son nom à Adrián Escobar et Héctor Gerona, respectivement présidents des fédérations argentine et uruguayenne de football. Trouve plus

Copa de España: Trouve plus

Copa de Honor Cousenier: Trouve plus

Copa de Honor Cusenier: La Copa de Honor Cusenier est un ancien tournoi binational de football, disputé par des équipes du championnat d'Uruguay et du championnat d'Argentine de Buenos Aires et Rosario, de 1905 à 1920. Le nom est d'après le donateur de la coupe, la representation en Uruguai de la marque française de spiritueux Cusenier. Sur le modèle de la Cup Tie Competition, créée en 1900, le tournoi est organisé dans les trois villes concernées, mais la finale est toujours jouée à Montevideo. Il doit son nom à l'entreprise Cousenier, qui organise la compétition et en fournit le trophée. Le représentant argentin est le vainqueur de la Copa de Honor Municipalidad de Buenos Aires (es). Trouve plus

Copa de la Coronación: La Coupe du Couronnement (en espagnol : « Copa de la Coronación ») officiellement Concours Madrid de Foot-ball Association (en espagnol : « Concurso Madrid de Foot-ball Association », est une compétition à élimination directe de football espagnole, disputé en mai 1902 à Madrid, en commémoration du couronnement du roi Alphonse XIII. Ce fut la première compétition au niveau national célébrée en Espagne, ma non officielle. Le tournoi nait en 1903 de la volonté de Carlos Padrós, président du Real Madrid, d'honorer le couronnement du nouveau souverain du Royaume, le jeune Alphonse XIII en faisant se confronter les meilleures équipes de football du pays. Lui va réunit quatre autres équipes : le FC Barcelone, le Club Vizcaya (fusion de l'Athletic Club et du Bilbao FC), le Club Español de Foot-ball et le New FC de Madrid. Cette coupe à cinq est considérée à tort comme la première édition de la Coupe d'Espagne, et comme la première rencontre non officielle entre les deux géants espagnols, le « Barça » et le « Real ». Le FC Barcelone l'emporte 3-1 mais le Club Vizcaya gagne la finale 2-1. Les "Lions" de Bilbao se reconnaissent comme les premiers vainqueurs de la Coupe du Roi, même si officiellement la fédération royale espagnole de football ne reconnaît pas la Copa de la Coronación, qu'elle n'a pas organisée comme la première coupe officielle. C'était une compétition organisée par le Real Madrid. Trouve plus

Copa de la Liga: Trouve plus

Copa de la Superliga: Trouve plus

Copa de Oro: La Copa de Oro ou Copa de Oro Nicolás Leoz était une compétition de football organisée par la CONMEBOL de 1993 à 1996. Elle opposait les vainqueurs de la Copa Libertadores, la Supercopa Sudamericana, la Coupe CONMEBOL et de la Copa Master de Supercopa (Copa Master de CONMEBOL en 1996). La compétition est dominée par les clubs brésiliens. Le club argentin de Boca Juniors est le seul club non-brésilien à avoir atteint la finale. Trouve plus

Copa de oro Argentina: Trouve plus

Copa de Oro Nicolás Leoz: Trouve plus

Copa del Atlántico: La Copa del Atlántico était un tournoi de football joué en Amérique du Sud par les clubs et les nations. En portugais l'épreuve s'appelait Taça do Atlântico. Il y eut trois éditions de la Copa del Atlántico des nations : en 1956, 1960 et 1976. Elles furent à chaque fois remporté par le Brésil. La Copa del Atlántico des clubs ne fut organisé qu'une seule fois, en 1956, en parallèle à la compétition des nations. Il n'y eut pas de vainqueur, la finale opposant les Corinthians à Boca Juniors n'ayant pas été disputé. Trouve plus

Copa del Atlántico (Canaries): La Copa del Atlántico est un tournoi de football opposant des sélections nationales U19 ou U18. Elle se joue sur l'île de Gran Canaria en Espagne depuis 1964. 40 éditions ont eu lieu depuis. 2 éditions non officielles ont eu lieu précédemment, de 1962 à 1964. Cette compétition a généralement lieu en janvier ou février et réunie la sélection des Îles Canaries, celle d'Espagne et un deux autres équipes rivales pouvant venir d'Europe, d'Afrique ou d'Amérique. Bien que non reconnue par la FIFA l'équipe locale a connu quelques succès contre des sélections officielles contenant plusieurs grands internationaux. La Copa del Atlántico connait un rayonnement international important et de nombreux représentants de clubs ou de scouts venant de Liga ou de Premier League suivent cette compétition avec attention. Sur les dernières années, on peut notamment noter les performances de joueurs tels que Thiago Alcántara, Álvaro Morata ou Paco Alcácer, tour à tour meilleurs buteurs de la compétition. Trouve plus

Copa del Rey: La Copa del Rey désigne en Espagne plusieurs compétitions sportives majeures : la coupe d'Espagne de basket-ball, la coupe d'Espagne de football, la coupe d'Espagne de handball, la coupe d'Espagne de rugby, la Copa del Rey au hockey sur glace, la Copa del Rey, une course de voile. Trouve plus

Copa del rey (hockey sur glace): Trouve plus

Copa del Rey (voile): La Coupe du Roi (Copa del Rey de Vela en espagnol) est une compétition de voile espagnole organisée par le Real Club Náutico de Palma de Majorque aux Îles Baléares. Elle a été créée en 1982 et se court tous les ans dans la baie de Palma pendant une semaine d'été. Le roi d'Espagne Juan Carlos vient y participer. Portail du sport Portail de la voile Portail des îles Baléares Trouve plus

Copa del Rey 1928: Trouve plus

Copa del Rey 2010-2011: Trouve plus

Copa del Rey de futsal: Trouve plus

Copa do Brasil: Trouve plus

Copa dos Campeões: Trouve plus

Copa EuroAmericana: La Copa EuroAmericana est une compétition estivale de football organisée entre 2013 et 2015 par le groupe audiovisuel américain DirecTV et se dispute sur le continent américain. Elle se dispute sur plusieurs semaines et oppose des équipes issues de trois confédérations CONCACAF, CONMEBOL et UEFA. Trouve plus

Copa EuroAmericana 2014: La Copa EuroAmericana 2014 est la deuxième édition de cette compétition estivale de football organisée par le groupe audiovisuel américain DirecTV opposant des clubs issus de différentes confédérations et se disputant sur le continent américain. Elle a lieu entre le 20 juillet 2014 et le 2 août 2014 dans neuf stades répartis en Amérique du Sud, aux États-Unis et au Mexique. Trouve plus

Copa EuroAmericana 2015: La Copa EuroAmericana 2015 est la troisième édition de cette compétition estivale de football organisée par le groupe audiovisuel américain DirecTV opposant des clubs issus de différentes confédérations et se disputant en Amérique du Sud. Elle a lieu entre le 28 mai 2015 et le 1er août 2015 dans quatre stades répartis en Amérique du Sud. Trouve plus

Copa Federación Venezolana de Ciclismo Corre por la Vida: Trouve plus

Copa flavoplumosa: Copa flavoplumosa est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Corinnidae. Trouve plus

Copa Ganadores de Copa: La Copa Ganadores de Copa ou Recopa Sudamericana de Clubes est une ancienne compétition sud-américaine de football organisée par la CONMEBOL. La première édition se tient en 1970 et est remportée par le club bolivien du Mariscal Santa Cruz. La seconde édition est organisée en 1971, néanmoins, les matchs du groupe 1 ne sont jamais joués et le tournoi est réduit à une simple compétition amicale au bout duquel le premier du groupe 2 est proclamé vainqueur. Plus aucune édition ne s'est tenue depuis. Le tournoi concerne, selon les critères de chaque pays, les clubs vainqueurs de leur coupe nationale ou le meilleur club non qualifié pour la Copa Libertadores. Cette compétition s'affirme être l'équivalent sud-américain de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football. Il ne faut pas confondre cette coupe avec la Recopa Sudamericana, qui oppose le vainqueur de la Copa Libertadores à celui de la Copa Sudamericana. Trouve plus

Copa Ibérica de Rugby: Trouve plus

Copa Iberoamericana: La Copa Iberoamericana est une ancienne compétition de football opposant le vainqueur de la Copa de Oro à celui de la Coupe d'Espagne de football, en vertu d'un accord signé entre la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) et la Fédération royale espagnole de football (RFEF). La compétition ne connaît qu'une seule édition, entre le CA Boca Juniors et le Real Madrid CF en 1994, qui se conclut sur la victoire du club espagnol. Trouve plus

Copa Interamericana: La Copa Interamericana (Coupe interaméricaine) est une compétition de football de clubs qui opposait les vainqueurs de la Copa Libertadores (la Ligue des champions de la CONMEBOL) aux vainqueurs de la coupe des champions de la CONCACAF (Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbes). La Copa Interamericana avait une organisation approximative et n'a jamais joui d'un grand prestige aux yeux des équipes d'Amérique du Sud. Il est arrivé que le finaliste (et non le vainqueur) de la Copa Libertadores l'ait disputé. La dernière édition a eu lieu en 1998. Cette coupe n'avait plus de raison d'être depuis que les clubs de la CONCACAF sont autorisés à prendre part aux compétitions de la CONMEBOL. Trouve plus

Copa Interamericana 1968: La Copa Interamericana 1968 est la 1re édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin d'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1968 au Deportivo Toluca, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1968. Les rencontres ont lieu entre le 13 février 1969 et le 19 février 1969. En cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, un match d'appui a lieu sur terrain neutre. Les argentins de la Plata remportent la première édition de cette compétition en gagnant le match d'appui 3-0 qui faisait suite à leur match aller-retour qui s'était achevé sur le score cumulé de 3-3. Trouve plus

Copa Interamericana 1971: La Copa Interamericana 1971 est la 2e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club uruguayen du Nacional Montevideo, vainqueur de la Copa Libertadores 1971 au CD Cruz Azul, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1971. Les rencontres ont lieu le 15 juillet 1972 et le 7 novembre 1972. Les argentins de la Plata remportent cette deuxième édition sur le score cumulé de 3-2. Trouve plus

Copa Interamericana 1972: La Copa Interamericana 1972 est la 3e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1972 au Club Deportivo Olimpia, club hondurien, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1972. Les rencontres ont lieu le 17 juin 1973 et le 20 juin 1973. Il est à signaler que les deux matchs ont lieu au Honduras. Les argentins du CA Independiente remportent cette troisième édition sur le score cumulé de 4-1. Trouve plus

Copa Interamericana 1974: La Copa Interamericana 1974 est la 4e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1974 au Deportivo Municipal, club guatémaltèque, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1974. Les rencontres ont lieu le 24 novembre 1974 et le 26 novembre 1974. Il est à signaler que les deux matchs ont lieu au Guatemala. Les argentins du CA Independiente remportent cette quatrième édition (la deuxième pour le club) 4 tirs au but à 2 après un score cumulé sur les deux matchs de 1-1. Trouve plus

Copa Interamericana 1975: La Copa Interamericana 1975 est la 5e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin du CA Independiente, vainqueur de la Copa Libertadores 1975 à l'Atlético Español, club mexicain, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1975. Les rencontres ont lieu le 26 août 1976 et le 28 août 1976. Il est à signaler que les deux matchs ont lieu au Venezuela. Les argentins du CA Independiente remportent cette cinquième édition (la troisième consécutive pour le club) 4 tirs au but à 2 après un score cumulé sur les deux matchs de 2-2. Trouve plus

Copa Interamericana 1977: La Copa Interamericana 1977 est la 6e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin du Boca Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 1977 au Club América, club mexicain, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1977. Les rencontres ont lieu entre le 28 mars 1978 et le 14 avril 1978. Pour départager les deux équipes, un match d'appui a lieu car chaque équipe a gagné un match. Le nombre de buts cumulé sur les deux matchs n'est pas pris en compte. Ainsi, le Club América remporte cette sixième édition, lors du match d'appui sur le score de deux buts à un après prolongation. Trouve plus

Copa Interamericana 1979: La Copa Interamericana 1979 est la 7e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club paraguayen du Club Olimpia, vainqueur de la Copa Libertadores 1979 au Club Deportivo FAS, club salvadorien, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1979. Les rencontres ont lieu le 16 février 1980 et le 16 mars 1980. Le Club Olimpia remporte cette septième édition sur le score cumulé de huit buts à trois. Trouve plus

Copa Interamericana 1980: La Copa Interamericana 1980 est la 8e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club uruguayen du Nacional Montevideo, vainqueur de la Copa Libertadores 1980 au UNAM Pumas, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1980. Les rencontres ont lieu entre le 25 mars 1981 et le 13 mai 1981. En cas d'égalité de buts à l'issue des deux matchs, un match d'appui a lieu sur terrain neutre. Les Pumas d'UNAM remportent cette compétition en gagnant le match d'appui 2-1 qui faisait suite à leur match aller-retour qui s'était achevé sur le score cumulé de 3-3. Trouve plus

Copa Interamericana 1985: La Copa Interamericana 1985 est la 9e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club trinidadien de la Defence Force vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1985 aux argentins d'Argentinos Juniors, vainqueur de la Copa Libertadores 1985. La rencontre a lieu le 10 décembre 1986. Les Argentinos Juniors remportent ce match 1-0. Trouve plus

Copa Interamericana 1986: La Copa Interamericana 1986 est la 10e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club argentin de River Plate, vainqueur de la Copa Libertadores 1986 à la Liga Deportiva Alajuelense, club costaricain, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1986. Les rencontres ont lieu le 21 juillet 1987 et le 16 août 1987. Les argentins de River Plate remportent cette dixième édition sur le score cumulé de 3-0. Trouve plus

Copa Interamericana 1988: La Copa Interamericana 1988 est la 11e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club uruguayen du Nacional Montevideo, vainqueur de la Copa Libertadores 1988 au Club Deportivo Olimpia, club hondurien vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1988. Les rencontres ont lieu le 5 mars 1989 et le 25 mars 1989. Le Nacional Montevideo remportent cette onzième édition (la deuxième pour le club) sur le score cumulé de 5-1. Trouve plus

Copa Interamericana 1989: La Copa Interamericana 1989 est la 12e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club colombien du Atlético Nacional, vainqueur de la Copa Libertadores 1989 aux UNAM Pumas, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1989. Les rencontres ont lieu le 25 juillet 1990 et le 1er août 1990. L'Atlético Nacional remporte cette douzième édition sur le score cumulé de 6-1. Trouve plus

Copa Interamericana 1990: La Copa Interamericana 1990 est la 13e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club paraguayen du Club Olimpia, vainqueur de la Copa Libertadores 1990 au Club América, club mexicain vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1990. Les rencontres ont lieu le 1er octobre 1991 et le 12 octobre 1991. Le Club América remporte cette treizième édition sur le score cumulé de 3-2. Trouve plus

Copa Interamericana 1991: La Copa Interamericana 1991 est la 14e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club mexicain du CF Puebla, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1991 au Colo Colo, club chilien vainqueur de la Copa Libertadores 1991. Les rencontres ont lieu le 9 septembre 1992 et le 23 septembre 1992. Colo Colo remporte cette quatorzième édition sur le score cumulé de 7-2. Trouve plus

Copa Interamericana 1993: La Copa Interamericana 1993 est la 15e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club costaricain du Deportivo Saprissa, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1993 au Universidad Católica, club chilien finaliste de la Copa Libertadores 1993. Les rencontres ont lieu le 15 septembre 1994 et le 1er novembre 1994. Colo Colo remporte cette quinzième édition sur le score cumulé de 6-4. Trouve plus

Copa Interamericana 1994: La Copa Interamericana 1994 est la 16e édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club costaricain du CS Cartagines, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1994 au Vélez Sársfield, club argentin vainqueur de la Copa Libertadores 1994. Les rencontres ont lieu le 17 février 1996 et le 24 février 1996. Vélez Sársfield remporte cette quinzième édition sur le score cumulé de 2-0. Trouve plus

Copa Interamericana 1995: La Copa Interamericana 1997 est la 17e et avant-dernière édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club colombien de l'Atlético Nacional, finaliste de la Copa Libertadores 1995 au Deportivo Saprissa, club costaricain, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1995. La rencontre a lieu le 3 avril 1997 au Costa Rica. L'Atlético Nacional remporte ce match sur le score de trois buts à deux. Trouve plus

Copa Interamericana 1998: La Copa Interamericana 1998 est la 18e et dernière édition de la Copa Interamericana. Cet affrontement oppose le club brésilien du CR Vasco da Gama, vainqueur de la Copa Libertadores 1998 au D.C. United, club américain, vainqueur de la Coupe des champions de la CONCACAF 1998. Les rencontres ont lieu le 14 novembre 1998 et le 5 décembre 1998. Il est à signaler que les deux matchs ont lieu aux États-Unis. Le D.C. United remporte cette dernière édition sur le score cumulé de 2-1. Trouve plus

Copa Interclubes UNCAF: La Copa Interclubes UNCAF est une ancienne compétition de football opposant les clubs champions de la zone UNCAF. Trouve plus

Copa Interclubes UNCAF 2002: Copa Interclubes UNCAF 2002 est la quatrième édition de la Copa Interclubes UNCAF. Trouve plus

Copa João Havelange: Trouve plus

Copa Julio Roca: Trouve plus

Copa Libertadores: La Copa Libertadores de América (en portugais : Taça Libertadores da America), dont le nom officiel est CONMEBOL Libertadores Bridgestone à la suite d'un partenariat, est une compétition annuelle de football créée en 1960, organisée par la Confederación Sudamericana de Fútbol (CONMEBOL) et regroupant les meilleurs clubs du continent sud-américain. C'est la compétition sportive interclubs la plus prestigieuse d'Amérique du Sud devant la Copa Sudamericana. Elle est perçue comme l'équivalent de la Ligue des champions européenne. Lors des premières éditions, seuls les champions des ligues sud-américaines participent à la compétition. Au fur et à mesure, d'autres équipes que les champions nationaux obtiennent le droit de se joindre au tournoi. En 1998, les équipes mexicaines sont invitées à concourir, avant d'être intégrées totalement en 2000, lorsque le tournoi est étendu de 20 à 32 équipes. Elles y joueront jusqu'à l'édition 2016 car des problèmes de calendrier les empêchent d'y participer à partir de 2017. Aujourd'hui, au moins quatre clubs par pays participent au tournoi, tandis que l'Argentine et le Brésil ont chacun six participants. Traditionnellement, une phase de groupe est toujours utilisée mais le nombre d'équipes par groupe varie plusieurs fois. Le vainqueur de la compétition est automatiquement qualifié pour l'édition suivante, il participe également à la Recopa Sudamericana et la Coupe du monde des clubs de la FIFA. Le CA Independiente est le club le plus titré de l'histoire de la coupe, ayant remporté le tournoi à sept reprises. Les clubs argentins ont accumulé le plus de victoires avec 24 victoires, tandis que le Brésil a le plus grand nombre d'équipes gagnantes différentes, avec 10 clubs ayant remporté le titre. La coupe a été remportée par 25 clubs différents, dont treize ont remporté le titre plus d'une fois, et elle a été remportée consécutivement par six clubs. En mars 2009, la CONMEBOL annonce la création d'un tournoi continental féminin, avec la participation de dix clubs, un par pays membre. Deux ans plus tard, la Copa Libertadores U20 est créée, pour être jouée par douze clubs du continent composés de joueurs ayant 20 ans au plus. Trouve plus

Copa Libertadores 1960: Trouve plus

Copa Libertadores 1961: Trouve plus

Copa Libertadores 1962: Trouve plus

Copa Libertadores 1963: Trouve plus

Copa Libertadores 1964: Trouve plus

Copa Libertadores 1965: La Copa Libertadores 1965 est la 6e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1965 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1965. C'est le tenant du titre, le club argentin du CA Independiente qui remporte à nouveau la compétition après avoir battu les Uruguayens du Club Atlético Peñarol en finale. C'est le deuxième titre continental pour Independiente qui rejoint Santos et Peñarol au palmarès. Pelé, avec huit buts inscrits, termine meilleur buteur de la compétition. Le format de la compétition revient au format de l'édition 1963 avec l'absence d'un représentant colombien, ce qui conduit la CONMEBOL à supprimer le tour préliminaire. Les neuf formations sont réparties en trois poules de trois et s'affrontent à deux reprises, à domicile et à l'extérieur. Le premier de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales, qui voit l'entrée en lice du tenant du titre. Les demi-finales et la finale sont jouées en matchs aller-retour, avec un match d'appui éventuel en cas de résultat identique lors des deux confrontations (on ne tient de la différence de buts et/ou des buts marqués à l'extérieur que si le match d'appui se termine sur un résultat nul). Trouve plus

Copa Libertadores 1966: La Copa Libertadores 1966 est la 7e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1966 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1966. C'est le club uruguayen du Club Atlético Peñarol qui remporte la compétition cette année après avoir battu les Argentins de River Plate lors de la finale. C'est le troisième titre continental de Peñarol qui reprend seul la tête du classement des clubs les plus titrés. River Plate dispute quant à lui la première finale internationale de son histoire. Son attaquant vedette, Daniel Onega, termine meilleur buteur de l'épreuve avec un total de dix-sept réalisations, total qui n'a jusqu'à présent jamais été dépassé. La compétition change radicalement de format puisque la CONMEBOL autorise les fédérations membres à aligner un deuxième représentant. Il y a ainsi dix-sept équipes engagées (l'Argentine envoie deux clubs plus le CA Independiente, tenant du titre alors que le Brésil et la Colombie n'engagent pas d'équipe). Dorénavant, il y a deux phases de poules : la première voit les deux premiers de chaque groupe se qualifier pour la suite alors que la seconde ne qualifie que deux clubs pour la finale. Le tenant du titre entre en lice lors du second tour de poules. Trouve plus

Copa Libertadores 1967: La Copa Libertadores 1967 est la 8e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1967 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1967. C'est le club argentin du Racing Club de Avellaneda qui remporte la compétition cette année après avoir battu les Uruguayens du Club Nacional de Football en finale. C'est le tout premier titre continental du club et le troisième pour le football argentin. L'attaquant du Racing Norberto Raffo termine meilleur buteur avec quatorze réalisations. La compétition conserve le même format que lors de l'édition précédente. Vingt équipes sont engagées avec deux représentants par fédération. Les phases de poules restent identiques : la première voit les deux premiers de chaque groupe se qualifier pour la suite alors que la seconde ne qualifie que deux clubs pour la finale. Le tenant du titre entre en lice lors du second tour de poules. Trouve plus

Copa Libertadores 1968: La Copa Libertadores 1968 est la 9e édition de la Copa Libertadores. Le club vainqueur de la compétition est désigné champion d'Amérique du Sud 1968 et se qualifie pour la Coupe intercontinentale 1968 ainsi que pour la toute nouvelle compétition organisée conjointement par la CONMEBOL et la CONCACAF, la Copa Interamericana 1968. Le trophée reste en Argentine puisque c'est le club d'Estudiantes de La Plata qui est sacré cette saison, après avoir battu la formation brésilienne de Palmeiras en finale. Il s'agit du premier des trois titres consécutifs du club et du quatrième trophée pour le football argentin. C'est la première fois depuis cinq ans qu'un club brésilien parvient en finale. Palmeiras connaît son deuxième revers en finale après son échec de 1961. Son attaquant Tupãzinho reçoit le titre de meilleur buteur avec onze réalisations. Une fois encore, la compétition est modifiée. Les poules du premier tour comptent toutes quatre équipes, dans un souci d'équité. Le deuxième tour regroupe les dix qualifiés, répartis en trois poules et dont seul le premier accède aux demi-finales. Les demi-finales voient l'entrée en lice du tenant du titre et sont jouées en match aller-retour avec une rencontre d'appui éventuelle. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...