Rechercher dans ce blog

samedi 13 mars 2021

Controverse identitaire en Moldavie, Controverse identitaire en République de Moldavie, Controverse Karmapa, Controverse ptoléméo-copernicienne, Controverse quartodécimane,

Controverse identitaire en Moldavie: Trouve plus

Controverse identitaire en République de Moldavie: Trouve plus

Controverse Karmapa: Trouve plus

Controverse ptoléméo-copernicienne: Trouve plus

Controverse quartodécimane: Trouve plus

Controverse québécoise sur les accommodements raisonnables: Trouve plus

Controverse québécoise sur les accomodements raisonnables: Trouve plus

Controverse religieuse sur la série Harry Potter: Une controverse religieuse sur la série Harry Potter, série littéraire au succès planétaire, a eu lieu. Plusieurs critiques virulents, issus de différentes religions, ont dénoncé le contenu occulte ou satanique supposé des ouvrages, lançant le débat sur un possible caractère néfaste de la série pour les lecteurs. De nombreux appels à l'interdiction des livres dans les écoles ou les bibliothèques publiques ont été lancés aux États-Unis,,,,,. Plusieurs batailles juridiques ont suivi à partir de l'argument que la sorcellerie est une religion aux États-Unis et que la diffusion de ces livres à l'école constituerait une violation de la séparation de l'Église et de l'État,. Mais le débat s'est élargi à d'autres pays et d'autres confessions religieuses. À l'inverse, de nombreux lecteurs et personnalités religieuses enthousiastes soutiennent au contraire que les ouvrages devraient plutôt être rapprochés des productions de C. S. Lewis ou J. R. R. Tolkien, dont les influences sont manifestement chrétiennes. L'auteur, elle-même, J. K. Rowling, déclare être une chrétienne pratiquante. Selon certaines sources, le dernier opus de la série est d'ailleurs rempli de références chrétiennes. Trouve plus

Controverse révolutionnaire: La controverse révolutionnaire (Revolution Controversy) est un débat mené en Grande-Bretagne au sujet de la Révolution française, et qui dura de 1789 à 1795. Une guerre des pamphlets commence pour de bon après la publication par Edmund Burke de Réflexions sur la Révolution de France (Reflections on the Revolution in France) (1790), qui de façon surprenante, soutient la cause de l'aristocratie française. Parce qu'il avait soutenu les colons américains dans leur lutte contre l'Angleterre, son opinion créé une onde de choc à travers tout le pays. De nombreux écrivains réagissent, défendant la Révolution française, parmi lesquels Thomas Paine, Mary Wollstonecraft et William Godwin. Alfred Cobban dit du débat qui éclate alors qu'il est peut-être la dernière remise en cause réelle des principes politiques fondamentaux en Grande-Bretagne. Les thèmes formulés par ceux qui réagissent aux réflexions de Burke vont devenir un élément central du mouvement de la classe ouvrière radicale dans la Grande-Bretagne du XIXe siècle, ainsi que du romantisme. La plupart des Britanniques célèbrent la prise de la Bastille en 1789, convaincus que la monarchie française devait être tempérée par une forme de gouvernement plus démocratique. Cependant, en décembre 1795, après la Terreur et la guerre avec la France, peu nombreux étaient ceux qui soutenaient encore la cause française. Trouve plus

Controverse scientifique: Une controverse scientifique peut être définie comme un débat, amical ou non, opposant des personnalités ou des groupes au sein de la communauté scientifique ou ses observateurs (épistémologues, philosophes des sciences, sociologues des sciences, journalistes…) sur un point de théorie scientifique ou sur les faits historiques ou philosophiques devant être associés à cette théorie. Toute controverse scientifique est par nature conflictuelle. L'histoire des sciences « ne saurait se passer de controverses [car elles] accompagnent les progrès du savoir [et] sont de nature à faire avancer la recherche » ; elle est donc jalonnée de controverses, dont certaines sont restées célèbres. Si les controverses scientifiques font évoluer la science, qui est par nature réfutable, elles contiennent aussi « un débordement, une "contamination" du ou vers le social ». Certaines sont liées à la « paternité » de la découverte ou de l'invention comme l'invention du calcul différentiel, qui de Isaac Newton ou de Gottfried Wilhelm Leibniz. Trouve plus

Controverse sur la brevetabilite du logiciel: Trouve plus

Controverse sur la brevetabilité du logiciel: Trouve plus

Controverse sur la circoncision: Trouve plus

Controverse sur la colonisation du Tibet: Trouve plus

Controverse sur la compoistion des pantoufles de Cendrillon: Trouve plus

Controverse sur la composition des pantoufles de Cendrillon: La controverse sur la composition des pantoufles de Cendrillon illustre un débat récurrent en France depuis le XIXe siècle, portant sur le matériau dont sont faites les pantoufles que porte l'héroïne du conte populaire Cendrillon, à cause de l'homophonie entre verre et vair. Trouve plus

Controverse sur la consommation du lait: On retrouve des traces de l'utilisation humaine du lait de vache depuis 8500 ans environ; actuellement, le lait de vache est un aliment très largement consommé (plus par l'être humain que par les bovins). Le lait (maternel) de vache est bien adopté à la digestion par les enzymes bovines. L'humain est la seule espèce à s'alimenter avec le lait d'une autre espèce ainsi qu'à continuer de consommer du lait maternel après la période de sevrage[réf. nécessaire]. Une autre controverse existe cependant sur la consommation du lait de vache, nourrie de publications et d'articles exposant des points de vue souvent radicalement opposés (les uns estimant que ce lait est plutôt bon pour la santé, et les autres facteurs d'intolérance et de risques de certaines maladies chroniques). Un point de vue intermédiaire est qu'il existe des risques, mais associés à la qualité du lait, à son mode de traitement (stérilisation, homogénéisation) ou à des prédispositions génétiques, épigénétiques ethniques ou individuelles. Trouve plus

Controverse sur la fluoration de l'eau: La controverse sur la fluoration de l'eau est une contestation de la fluoration des réserves d'eau publiques qui se base sur des considérations politiques, morales, éthiques, économiques et sanitaires. Trouve plus

Controverse sur la langue valencienne: Trouve plus

Controverse sur la mort de Sikorski: Trouve plus

Controverse sur la mort de Władysław Sikorski: La controverse sur la mort de Władysław Sikorski tourne autour de la mort du commandant en chef de l'armée polonaise et du premier ministre du gouvernement polonais en exil, le général Władysław Sikorski, dans l'accident du B-24 du général Sikorski en 1943 à Gibraltar. Le Liberator II de Sikorski s'écrasa au large de Gibraltar presque immédiatement après le décollage, avec pour seul survivant le pilote de l'avion. La catastrophe, bien qu'officiellement classée comme un accident, donna lieu à plusieurs théories du complot qui persistent à ce jour. Ces théories affirment souvent que l'accident était en fait un assassinat, dont les responsables étaient soit les Soviétiques, les Britanniques, les Nazis ou même une faction polonaise dissidente. L'incident est encore décrit par certains historiens comme « mystérieux », et depuis 2008, il fait l'objet d'une enquête par l'Institut polonais de la mémoire nationale, encore en cours en juillet 2013. Trouve plus

Controverse sur la paternite de la relativite: Trouve plus

Controverse sur la paternité de la relativité: La controverse sur la paternité de la relativité porte sur la remise en cause de l'attribution de la relativité restreinte, de la relativité générale et de l'équation E=mc2 à Albert Einstein. Cette attribution est généralement admise, ce qui ne signifie pas que les savants qui ont travaillé sur ces sujets et ont apporté des avancées substantielles à la même époque soient pour autant ignorés dans les présentations de ces théories. Comprendre l'importance du rôle de chacun est une question délicate d'histoire des sciences et qui fait souvent l'objet de débats. Dans le cas de la relativité, ils ont pris une tournure parfois très polémique et très médiatique au point de s'éloigner des débats scientifiques. L'approche de l'année 2005, choisie pour être année de la physique car année du centenaire de la relativité restreinte, a été l'occasion pour de nombreux historiens des sciences de rappeler le travail de prédécesseurs : Hendrik Lorentz et Henri Poincaré en ce qui concerne la relativité restreinte, ainsi que David Hilbert dans le domaine de la relativité générale. Dans certains cas, les thèses sont allées jusqu'à l'accusation de plagiat contre Einstein et de cabale des chercheurs allemands selon Jules Leveugle. Dans la francophonie, la campagne est surtout localisée en France. Trouve plus

Controverse sur la personnalité juridique du fœtus: Trouve plus

Controverse sur la succession impériale japonaise: Une controverse sur la succession impériale japonaise existe depuis 2001 quant à une nécessaire réforme des règles de succession au trône japonais. Celui-ci n'est actuellement accessible qu'aux hommes de la famille impériale japonaise qui fait face à une pénurie d'héritiers mâles. Dans l'état actuel des choses, si les règles ne sont pas modifiées et que le dernier héritier mâle meurt sans fils, alors la dynastie régnant sur le Japon, la plus vieille du monde, s'éteindra. La situation de la famille impériale fait actuellement l'objet de débats dans le monde politique japonais : la loi de la maison impériale, qui vise à préserver la pureté de la lignée impériale, risque de conduire à l'extinction de la dynastie. La famille impériale n'est composée que de vingt et un membres : les descendants de l'empereur Meiji par leur père (un empereur, quatre princes impériaux), leurs épouses (cinq princesses impériales, deux veuves) et leurs enfants (huit princesses, un prince). Les règles donnent une priorité absolue aux hommes, qui sont les seuls à pouvoir apporter des membres supplémentaires ; or la famille impériale n'a donné naissance qu'à des filles (huit princesses au total) de 1965 à 2006 — date à laquelle est né un garçon. Selon les règles, lorsqu'une princesse se marie, elle est exclue de la famille impériale. La famille impériale pourrait donc se réduire de plusieurs membres dans les années à venir. L'avenir de la famille impériale repose donc aujourd'hui essentiellement sur Hisahito qui est le seul à pouvoir apporter des membres supplémentaires (avec sa femme et ses enfants) ; s'il échoue à avoir un fils, la famille impériale disparaîtra, à moins que les règles ne soient modifiées. Même s'il réussit à donner naissance à un fils, la crise n'en sera que reportée d'une génération. Trouve plus

Controverse sur la vaccination: La controverse sur la vaccination concerne la mise en cause de la pertinence, l'efficacité et la sécurité de la vaccination. Historiquement au cœur d'une controverse scientifique, la sécurité et les bienfaits de la vaccination font maintenant l'objet d'un solide consensus scientifique, notamment basé sur le fait que la vaccination a permis, depuis le milieu du XXe siècle, de faire disparaitre de grands fléaux infectieux et de réduire le taux de mortalité. Le mouvement anti-vaccination également appelé antivax fait souvent appel aux théories du complot. En dépit du consensus scientifique, la vaccination demeure aujourd'hui contestée par des mouvements antivaccins, qui entretiennent une controverse fabriquée selon laquelle la vaccination serait inutile ou nuisible, et qu'elle pourrait même déclencher certaines maladies comme la sclérose en plaques ou certains troubles comme l'autisme. Dans les faits, la méfiance à l'égard de la vaccination a mené à plusieurs reprises à un déclin des taux de vaccinations ainsi qu'à une augmentation des cas des maladies y correspondant. Dans certains cas, ces peurs ont eu de graves conséquences sur la santé publique, comme au Royaume-Uni où la baisse de la couverture vaccinale, dans le cadre de la controverse sur le rôle de la vaccination dans l'autisme, a occasionné de sérieux troubles de la santé ainsi que plusieurs décès,. Au demeurant, la légitimité de l'obligation vaccinale suscite des controverses sur le plan juridique. Elle est officiellement considérée comme une limite raisonnable et justifiée dans les sociétés démocratiques qui l'implémentent, mais elle est parfois aussi décrite ou perçue comme un affront aux libertés fondamentales. Trouve plus

Controverse sur la vaccination dans l'autisme: Trouve plus

Controverse sur le bœuf aux hormones: La controverse sur le bœuf aux hormones, ou « guerre du bœuf » dans les médias, est le nom donné à la controverse entre les États-Unis et le Canada d'une part et l'Union européenne d'autre part sur les dangers hypothétique que représenterait la consommation de bovins qui ont absorbé des hormones de croissance artificielles. L'importation de viande de bœuf est interdite par la Communauté économique européenne depuis 1989 pour des questions sanitaires, englobant tout type de viande bovine. Les administrations du Canada et des États-Unis qui ont légiféré en autorisant la pratique des hormones contestent les arguments sanitaires de la commission européenne qui justifie cette interdiction et conteste cette décision en la portant devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Trouve plus

Controverse sur le déménagement des Browns de Cleveland: La controverse sur le déménagement des Browns de Cleveland est la décision du propriétaire des Browns de Cleveland Art Modell de délocaliser la franchise de National Football League à Baltimore pendant la saison 1995 de la NFL. Attaquée par la ville de Cleveland et des supporteurs abonnés, la ligue est contrainte d'abandonner le palmarès et l'histoire de la franchise à la ville. En retour, elle obtient l'autorisation de créer les Ravens de Baltimore avec l'effectif et l'organisation des Browns. Le Cleveland Stadium est démoli et un nouveau stade est construit, permettant à Cleveland d'obtenir une nouvelle franchise NFL en 1999. Après la draft d'expansion 1999, les Browns de Cleveland sont de retour dans la ligue lors de la saison 1999 de la NFL. Trouve plus

Controverse sur le génocide tibétain: Trouve plus

Controverse sur le marginalisme: Partie de l'Université d'Oxford en 1939, une critique contre la théorie marginaliste qui dominait la microéconomie déclencha une controverse qui dura jusqu'au milieu des années 1950 et eut encore des répercussions au début des années 1960. Trouve plus

Controverse sur le nom des transfermiens: La controverse sur le nom des transfermiens ou guerre des transfermiens s'étend des années 1960 à 1997 et concerne l'attribution des noms des éléments chimiques suivant le fermium (élément de numéro atomique 100 dans la classification périodique des éléments), plus particulièrement les éléments de numéros atomiques 102 à 109. Elle a impliqué des équipes de chercheurs travaillant dans trois centres différents : le Centre de recherche sur les ions lourds (GSI) à Darmstadt (Allemagne), l'Institut unifié de recherches nucléaires (JINR) à Doubna (Russie) et le Laboratoire national Lawrence-Berkeley (LBNL) à Berkeley (États-Unis). Ces équipes se sont disputé les découvertes de ces éléments et ainsi le droit de les nommer. L'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) et l'Union internationale de physique pure et appliquée (UIPPA) tentèrent de résoudre la controverse autour des éléments 104 et 105 dès 1974 à l'aide d'une commission ad hoc, sans succès. Les deux institutions créèrent le Transfermium Working Group (TWG) en 1986 pour attribuer les découvertes des transfermiens et, in fine, leur donner un nom. Les résultats du TWG furent utilisés, accompagnés des suggestions des équipes impliquées, pour établir les recommandations de l'UICPA de 1994. Ces dernières assignèrent un nom officiel à chacun des éléments 101 à 109. Cependant, elles suscitèrent de fortes critiques, notamment du côté américain, et l'American Chemical Society adopta sa propre nomenclature. Par conséquent, de nouvelles recommandations furent adoptées par l'UICPA en 1997, attribuant un nom définitif à ces éléments. Trouve plus

Controverse sur le rechauffement climatique: Trouve plus

Controverse sur le réchauffement climatique: Trouve plus

Controverse sur le rôle de la vaccination dans l'autisme: La controverse sur le rôle de la vaccination dans l'autisme est une ancienne controverse scientifique désormais invalidée, portant sur le rôle déclencheur d'une vaccination dans l'apparition des troubles du spectre de l'autisme (TSA), particulièrement forte au Royaume-Uni et aux États-Unis, et soutenue par le mouvement anti-vaccins. Le consensus scientifique, appuyé entre autres par une méta-analyse sur un million et demi de dossiers médicaux, conclut à l'absence de preuve d'un rôle quelconque de la vaccination dans l'autisme. Trois théories ont incriminé les vaccins. La première, énoncée par le fraudeur Andrew Wakefield, met en cause le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons (vaccin ROR), qui endommagerait les intestins et provoquerait le passage de neurotoxines dans le sang. La seconde implique l'adjuvant thiomersal, toxique à hautes doses pour le système nerveux central, qui provoquerait des troubles neuro-développementaux. Enfin, l'injection combinée de plusieurs vaccins a été suspectée d'affaiblir le système immunitaire et, par là, de causer l'autisme. Une implication génétique est démontrée dans les causes de l'autisme. Partageant une peur de la vaccination, les citoyens britanniques se sont surtout mobilisés contre le ROR, alors que les citoyens américains se sont opposés à la présence de l'adjuvant thiomersal. Ces deux courants de pensée se rejoignent au début des années 2000 pour former un vaste mouvement anti-vaccins international, organisé de manière à diffuser et soutenir la thèse d'une relation entre vaccins et autisme. Cette croyance, alimentée par des articles de presse sensationnalistes, la théorie du complot de Big Pharma, et des documentaires conspirationnistes tels que Vaxxed, est partagée par un quart des parents américains en 2016. La croyance en ce lien vaccins-autisme est devenue commune aussi bien en Europe que dans le Maghreb et en Chine. La controverse a pris une dimension judiciaire, des milliers de familles américaines ayant porté plainte contre des fabricants de vaccins via le recours collectif Omnibus Autism Proceeding. Les plaintes américaines ont été déboutées en 2009. Des actions de même type ont lieu en Europe. Ce mouvement anti-vaccins implique quelques chercheurs, médecins ou anciens médecins généralement non spécialistes de l'autisme et de la vaccination, tels que Henri Joyeux, des personnalités politiques telles que Donald Trump (avant sa présidence des États-Unis), et des célébrités médiatiques, dont l'une des plus actives est l'actrice américaine Jenny McCarthy. La croyance en un lien vaccins-autisme pose un problème de santé publique en raison de la baisse de la couverture vaccinale, et du retour d'épidémies de rougeole dans des pays occidentaux. Trouve plus

Controverse sur le servage au Tibet: Trouve plus

Controverse sur le sida: Trouve plus

Controverse sur le syndrome du bébé secoué: Le syndrome du bébé secoué (SBS) est un diagnostic médical établissant, à partir d'un ensemble de signes cliniques, qu'un nourrisson a été victime d'un traumatisme crânien intentionnel, comme un secouement violent. L'existence même des traumatismes crâniens intentionnels et des autres faits de maltraitance n'est pas controversée. Cependant, des débats scientifiques et juridiques ont lieu sur la manière d'aboutir à ce diagnostic, sur sa fiabilité médico-légale, et sur les diagnostics différentiels. Le principal sujet de discussion concerne la validité du diagnostic lorsque seuls quelques signes cliniques spécifiques (en particulier un hématome sous-dural et des hémorragies rétiniennes) sont retrouvés chez un nourrisson en l'absence d'explications acceptables,,,. Trouve plus

Controverse sur le traitement de la maladie à coronavirus 2019 par l'hydroxychloroquine: Trouve plus

Controverse sur le travail forcé par la compagnie minière Asō: Une controverse sur le travail forcé par la compagnie minière Asō existe au Japon au sujet de l'utilisation de prisonniers de guerre Alliés et de conscrits coréens comme travailleurs par l'entreprise Asō durant la Seconde Guerre mondiale. Les témoignages de survivants et d'autres archives confirment que les prisonniers et les conscrits étaient forcés de travailler dans des conditions difficiles et brutales, tout en étant payés très peu voire pas du tout. Certains d'entre eux sont morts en raison des mauvais traitements infligés à la mine. Bien que signalé par les médias occidentaux, l'ancien Premier ministre du Japon Tarō Asō, dont la famille immédiate possède l'entreprise, aujourd'hui appelée groupe Asō (de), refuse à maintes reprises de confirmer que la compagnie de sa famille avait utilisé le travail forcé jusqu'en 2009 lorsque le gouvernement japonais le reconnait. Depuis lors, plusieurs anciens prisonniers de guerre australiens survivants ont demandé à Asō et à l'entreprise de s'excuser, mais tous deux ont refusé de le faire. Trouve plus

Controverse sur l'énergie nucléaire: Trouve plus

Controverse sur les aliments génétiquement modifiés: Trouve plus

Controverse sur les cours du Nord et du Sud: La Controverse sur les cours du Nord et du Sud concerne un débat historique portant sur l'époque Nanboku-chō. Lors de cette époque, la Cour du Nord et la Cour du Sud se disputent la légitimité de la lignée impériale japonaise. Si les historiens lors des siècles successifs optent pour plusieurs lectures des évènements, et attribuent à l'une ou à l'autre cette légitimité, le débat est relancé au début du XXe siècle. La publication d'un manuel scolaire va relancer les débats, et amener l'État à établir de manière autoritaire une version officielle. Trouve plus

Controverse sur les emails privés d'Hillary Clinton: Trouve plus

Controverse sur les OGM: Trouve plus

Controverse sur les organismes génétiquement modifiés: Trouve plus

Controverse sur les origines de la langue valencienne: Trouve plus

Controverse sur les plans d'offensive soviétiques: La controverse sur les plans d'offensive soviétiques fait référence au débat parmi les historiens sur la question de savoir si Staline planifiait ou non d'envahir le Troisième Reich avant le déclenchement de l'opération Barbarossa lors de l'été 1941. Trouve plus

Controverse sur les premiers bébés génétiquement modifiés Lulu et Nana: Trouve plus

Controverse sur les rapports entre race et intelligence: La relation entre les notions de race et d'intelligence a été l'objet de recherches et de débats dans la recherche scientifique et la vulgarisation depuis le début du XXe siècle et l'invention des tests de quotient intellectuel. À l'époque des grandes explorations, l'idée de différences naturelles d'intelligence entre les groupes humains était répandue. De nos jours, l'interprétation de ce que mesure le QI est controversé, et il n'y a pas de définition acceptée de ce que serait une race ; le sujet du lien entre les deux est idéologique : il ne s'appuie sur aucune base scientifique, et est donc extrêmement polémique. L'étude de ce sujet s'inscrit dans différents champs disciplinaires, notamment la psychologie, l'anthropologie, la biologie et la sociologie[réf. nécessaire]. Trouve plus

Controverse sur l'indépendance de facto du Tibet entre 1912 et 1951: Trouve plus

Controverse sur noël: Trouve plus

Controverses: Trouve plus

Controverses (revue): Controverses est une revue française d'idées fondée en mars 2006 par Shmuel Trigano et publiée par les Éditions de l'éclat. Elle cesse de paraître en décembre 2011 après 18 numéros. Faisant le constat d'une « mutation globale de l'univers démocratique », la revue entendait « contribuer à la compréhension du nouveau paysage politique, social et culturel » et « ouvrir le débat loin du politiquement correct », en approfondissant notamment le « renouveau inattendu de la vieille question juive ». Trouve plus

Controverses Anna Freud-Melanie Klein (1941-1945): Trouve plus

Controverses autour de la shehita: Les controverses autour de la shehita ont commencé au XIXe siècle. Certaines relèvent des aspects légaux de l'abattage rituel en général et sont le fait d'associations pour les droits des animaux. D'autres sont spécifiques à la shehita et motivées par des sentiments antisémites. La lutte pour la conservation de la shehita fait à ce titre partie de l'histoire juive contemporaine. Les critiques généralement formulées à l'encontre de la shehita la présentent comme un mode d'abattage inhumain et cruel. Plus spécifiquement : les étapes préparatoires à la shehita comme l'immobilisation des bêtes (dans le cas de la shehita en position couchée) seraient cruelles ; la jugulation elle-même serait douloureuse ; l'animal demeurerait conscient après l'acte pendant plusieurs minutes, ce qui lui causerait une souffrance supplémentaire.Actuellement, nombre d'adversaires de la shehita se joignent aux défenseurs des animaux pour exiger que l'abattage soit précédé d'un étourdissement. Or, celui-ci invalide l'abattage selon les critères de la Loi juive.Nombre d'études réalisées montreraient l'absence d'effets néfastes pour l'animal et remettraient en cause l'innocuité des techniques d'abattage par étourdissement. Des mesures continuent cependant d'être prises contre la shehita. Trouve plus

Controverses autour de la Torah orale: Trouve plus

Controverses autour de south park: Trouve plus

Controverses christologiques: Trouve plus

Controverses christologiques pré-chalcédoniennes: Les controverses christologiques pré-chalcédoniennes sont des disputes théologiques à propos de la nature divine ou humaine de Jésus, qui agitèrent le christianisme ancien. Les différentes interprétations de la Trinité qui agitèrent l'Église chrétienne du IVe siècle peuvent se résumer ainsi : existe-t-il une « hiérarchie » entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit ? Avec l'accès du culte chrétien parmi les cultes reconnus de l'Empire, le pouvoir politique prit l'initiative de réunir des conciles œcuméniques pour trancher les différends. Le premier fut le Concile de Nicée qui condamne l'arianisme en 325 et formalise la doctrine trinitaire dans le Symbole de Nicée-Constantinople. Les controverses au Ve siècle portent plus sur la question suivante : après l'incarnation du Verbe, « qui a pris chair de la Vierge Marie », la personne de Jésus-Christ était-elle unique, en deux natures (divine et humaine), ou bien y avait-il en lui deux « personnes » distinctes, l'homme Jésus, d'une part, le Verbe divin d'autre part, ou encore cette divinité s'est elle manifestée une fois adulte, au moment de son baptême par Jean le Baptiste ? Le concile d'Éphèse proclame en 431 que le Christ n'a qu'une seule nature et qu'elle est divine, cette dernière ayant absorbé sa nature humaine. En 451, le concile de Chalcédoine proclame l'unique personne du Christ, de nature à la fois divine et humaine. Mais les christologies déclarées hérétiques dans l'Empire ne disparurent pas pour autant. En dehors de l'Empire, le nestorianisme est soutenu par l'Église d'Orient et l'arianisme se diffusa largement auprès des peuples fédérés et eut une influence importante en Europe jusqu'au VIe siècle. Au sein même de l'Empire, les coptes de l'Église d'Alexandrie et à leur suite l'Église d'Éthiopie restèrent fidèles au monophysisme ; puis l'ajout du Filioque au symbole de Nicée amena de nouvelles controverses. Trouve plus

Controverses dans le jeu vidéo: Trouve plus

Controverses de Noël: Les controverses de Noël désignent les polémiques qui surgissent autour des célébrations païennes ou religieuses des fêtes de Noël. Trouve plus

Controverses du cartésianisme: Les controverses du cartésianisme sont les disputes auxquelles le philosophe René Descartes fut mêlé, contre son gré ou à son initiative, de son vivant. La philosophie de Descartes s'affine au travers de ces controverses ; batailleur, ancien soldat, Descartes prend plaisir à ces disputes dans lesquelles il se montre parfois sous un jour assez sombre, ironique sans retenue, voire violent. Certains de ses adversaires font preuve de la même dureté de ton (Roberval, Vœtius, Jean de Beaugrand) d'autres, au contraire, y brillent par leur réserve et leur modestie (Gassendi, Fermat) ; elles portent sur trois axes de la pensée cartésienne, sa philosophie, ses affirmations scientifiques, et ses conséquences théologiques. Trouve plus

Controverses entourant la Gendarmerie royale du Canada: Trouve plus

Controverses féministes sur le sexe: L'expression Feminist Sex Wars, que l'on peut traduire par controverses féministes sur le sexe, désigne les débats et les conflits au sujet de la sexualité entre plusieurs tendances du féminisme à la fin des années 1970 et particulièrement dans les années 1980. Elle se cristallise lors de la conférence féministe consacrée aux « Politiques du sexe »au Barnad College de New York en 1982 et oppose des féministes dites « pro-sexe » qui envisagent la prostitution, aux côtés de la pornographie, comme un « travail du sexe », et les féministes dites « radicales » (abolitionniste) pour qui l'une et l'autre correspondent à un pur esclavage érotisant la domination masculine. Trouve plus

Controverses liées à Habad-Loubavitch: Habad-Loubavitch est une branche du hassidisme, qui depuis sa création, comme toute dynastie hassidique à ses débuts, est liée à de nombreuses controverses. L'hostilité à l'encontre des Hassidim s'explique historiquement par la démoralisation du peuple Juif à l'époque du Baal Shem Tov. Les pogromes incessants perpétrés sur les Juifs épuisent le peuple physiquement. La catastrophe du shabbataïsme (mouvement initié par le faux messie Sabbataï Tsevi) l'épuise moralement. L'espoir en la Rédemption est alors presque éteint et tout ce qui s'apparente de près ou de loin à la mystique juive fait peur. Les premiers Hassidim se donnent pour tâche de redonner confiance, espoir et vigueur à un peuple juif à l'agonie. Le hassidisme suscite dès ses origines de nombreuses controverses au sein de l'ensemble du peuple juif. Rabbi Israël Baal Shem Tov, prédicateur populaire et kabbaliste, est peu reconnu des rabbins faisant autorité. Ceux-ci ne tardent pas à réagir devant l'interprétation différente qu'il fait de la Torah et de la halakha, empreinte de mystique, de générosité et d'ouverture vers les laissés pour compte. Si le Baal Shem Tov prône un respect à la lettre de la loi juive, il encourage ses Hassidim à aller vers ceux qui ne connaissent pas ou mal la halakha pour les rapprocher de la Tradition. Menés par le Gaon de Vilna, les Mitnagdim accusent les Hassidim d'interprétations erronées des textes. Les tensions existant entre Hassidim et Mitnagdim sont largement exacerbées par des accusations rapportées au Gaon de Vilna. Selon ces accusations qui visent à discréditer les enseignements du fondateur du mouvement Loubavitch, Rabbi Shneur Zalman aux yeux du Gaon, les Hassidim du Rabbi commettent des transgressions majeures de la Loi Juive, comme la profanation du Chabbat. Inversement, le Gaon de Vilna n'a jamais fait l'objet du mépris des Hassidim. Bien au contraire, Rabbi Shneur Zalman a même tenté de le rencontrer pour lui expliquer sa philosophie. Son fondateur, le rabbin Shneur Zalman de Liadi est par deux fois arrêté par les Russes sur de fausses accusations, et l'un de ses fils est accusé de conversion au christianisme. Le mouvement devient mondialement sous la direction du septième (et dernier Rabbi de Loubavitch), le rabbin Menachem Mendel Schneerson. La croyance que Schneerson est le Messie et sera de retour ou qu'il ne serait jamais mort a donné lieu à quelques frictions au sein de la communauté Habad. Depuis sa mort en 1994, le mouvement s'est scindé en factions concurrentes. Des batailles financières entre les factions depuis 1995, ainsi que le contrôle sur le siège à Brooklyn a conduit à des affrontements entre les factions. Trouve plus

Controverses liees aux Temoins de Jehovah: Trouve plus

Controverses liées aux témoins de jéhovah: Trouve plus

Controverses scientifiques: Trouve plus

Controverses sur Boy Scouts of America: Les controverses sur Boy Scouts of America (BSA), l'une des plus grandes organisations privées de jeunes aux États-Unis, portent essentiellement sur les règles visant à interdire l'adhésion aux athées et agnostiques, mais aussi aux homosexuels, ces derniers étant accusés d'enfreindre, par leur comportement, les principes fondamentaux des Boy Scouts. Ces règles sont considérées comme injustes par les non-croyants et les associations de lutte contre les discriminations,, tandis qu'elles sont considérées comme entièrement justifiées et légitimes par les dirigeants du mouvement,. BSA se défend des accusations en plaidant que ces règles sont essentielles pour instiller aux jeunes gens les valeurs du Serment scout et de la Loi scoute,. La légalité de ces règles a été confirmée par des cours d'États et par plusieurs cours fédérales. La Cour suprême des États-Unis a affirmé qu'une organisation privée pouvait choisir ses propres critères d'admission, même s'ils sont de nature discriminatoire. En 2010, le débat consiste à déterminer si cette discrimination ne doit pas priver l'association de son accès aux ressources publiques, notamment aux terrains. Le 18 février 2020, les Boys Scouts of America, qui comptent 2,2 millions d'adhérents âgés de 5 à 21 ans, annoncent déposer leur bilan, en raison des accusations d'abus sexuels qui ont donné lieu à de nombreux procès. Trouve plus

Controverses sur la Banque centrale européenne: Trouve plus

Controverses sur la circoncision: Les controverses sur la circoncision placent le débat, selon les cas, dans une opposition ou sur le plan d'une critique de l'acte par rapport à l'éthique, à la santé, à la sexualité, à la religion, à la psychologie et à la justice (voir également aspects juridiques de la circoncision). Trouve plus

Controverses sur la Coupe du monde de football de 2018: Trouve plus

Controverses sur la grammaire anglaise: Des controverses sur la grammaire anglaise surgissent lorsqu'il y a désaccord sur la correction d'une construction anglaise. Elles sont souvent assez passionnées, les locuteurs défendant fréquemment avec vigueur les règles de grammaire qu'ils ont apprises à l'école. En l'absence même de toute controverse, il arrive parfois aux anglophones d'éprouver un sentiment de colère face à des erreurs grammaticales. Trouve plus

Controverses sur la langue valencienne: Trouve plus

Controverses sur la mort de la famille impériale russe: Trouve plus

Controverses sur la représentation des amérindiens dans le sport: Trouve plus

Controverses sur la représentation des Autochtones dans le sport: Trouve plus

Controverses sur la représentation des natifs américains dans le sport: Les controverses sur la représentation des natifs américains dans le sport, correspond à l'utilisation de termes, images, symboles ou toute représentation faisant référence aux peuples autochtones, aux Premières Nations ou leurs cultures, de manière péjorative, et ce, dans le sport professionnel, universitaire ou amateur aux États-Unis et au Canada. Dans les années 1960, avec les premiers mouvements de défense des droits civiques aux États-Unis, des natifs américains dénoncent l'utilisation de leur culture et leur représentation dans les médias, en particulier à travers les sports populaires qui véhiculent des stéréotypes et préjugés. Ainsi, l'utilisation des noms de tribus, ou bien de personnages historiques de la culture amérindienne, est perçue comme une forme d'appropriation culturelle. Les défenseurs de cet usage, soulignent souvent leur intention d'honorer les Amérindiens et leur culture en se référant à des valeurs comme la force et le courage. Ils dénoncent le caractère « politiquement correct » de cette polémique. Le président américain Donald Trump lui-même, déclare sur son compte Twitter le 6 juillet 2020 : « Ils donnent le nom aux équipes pour leur force, non pour leur faiblesse, mais maintenant les Redskins de Washington et les Indians de Cleveland, deux franchises légendaires du sport (...) vont changer leur nom afin d'être politiquement correct » . Leurs opposants y voient les traits du stéréotype de l'Amérindien sauvage des westerns et insistent sur le fait que les stéréotypes, qu'ils soient positifs ou négatifs, sont nocifs car ils favorisent des associations fausses ou trompeuses entre un groupe et un trait. Trouve plus

Controverses sur le breton: La langue bretonne suscite plusieurs controverses qu'elles soient internes aux bretonnants, souvent anciennes et portant notamment sur l'orthographe, la prononciation, l'enseignement, la littérature, les écrivains, l'importance de la télévision, les néologismes ou l'avenir de la langue ; ou qu'elles soient alimentées par des opposants à la langue bretonne, pour des motifs linguistiques, sociaux ou politiques. Ces controverses et leurs composantes complexes animent le monde culturel breton depuis longtemps. Trouve plus

Controverses sur le gavage des oies et des canards: Trouve plus

Controverses sur le gaz de schiste: Une controverse sur l'impact environnemental et sanitaire induits par la fracturation hydraulique pour l'extraction du gaz de schiste est apparue en 2010, notamment par le biais de l'EPA qui - à la demande du Congrès américain - a décidé une étude « sur les eaux potables et la santé publique », et la publication d'une première synthèse par la revue American Scientist. Après trois années d'utilisation, il y a eu plusieurs constats de « fuites » importantes de gaz dans l'environnement aux États-Unis, et de contamination de nappes phréatiques superficielles par du gaz et des fluides de fracturation, selon l'expert Stéphane Sainson et l'Institut Français du Pétrole en raison d'un défaut de cimentation de la partie supérieure du forage. Le congrès américain a réservé en 2010 un budget pour ces questions et l'EPA a confié à son Bureau de recherche et développement (Office of Research and Development ou ORD) une étude scientifique à lancer en 2011, après des ateliers de travail et consultations d'experts (de juillet à septembre 2010) et appel public à expertise concernant les effets possibles de la fracturation hydraulique sur les ressources en eau potable. L'EPA prévoit une évaluation de l'étude par des pairs. Des manifestations de citoyens et d'associations ont eu lieu dans divers pays en opposition à ce mode d'extraction ainsi qu'à l'usage continu d'énergies fossiles quand ils militent pour un passage aux énergies renouvelables. Un film, Gasland, lui-même au cœur d'une controverse technique a contribué à alerter les populations à ce sujet. Trouve plus

Controverses sur le réchauffement climatique: Les controverses sur le réchauffement climatique concernent le débat public sur l'existence, les causes et les conséquences du réchauffement climatique. Les polémiques portant sur l'existence et les causes du réchauffement climatique furent particulièrement virulentes entre 2004 et 2010 environ, période pendant laquelle le grand public prend largement connaissance du problème posé. Au sein de la communauté scientifique, l'existence n'est plus mise en doute, pas plus que ses causes. En 2014, le GIEC estimait la « probabilité » que le réchauffement soit dû aux activités humaines « supérieure à 95 % », tandis qu'une étude publiée en 2018 dans la revue Science estime la probabilité que le changement climatique soit anthropique à plus de 99,99 %. La certitude est aujourd'hui quasi-unanime chez les climatologues et le climat fait l'objet de nombreuses recherches, en particulier en ce qui concerne la reconstitution des climats du passé proche ou lointain, le traitement statistique des données actuelles, les prévisions sur le climat futur, le perfectionnement des modélisations en climatologie. Deux sujets suscitent des débats importants du côté des scientifiques et du monde politique. D'une part, les conséquences du réchauffement climatique sont très débattues, puisque dépendantes de l'ampleur du réchauffement. Si certaines régions du globe pourront tirer profit du réchauffement, la plupart des conséquences risquent de se révèler négatives. Le niveau actuel des connaissances dans ce domaine dépend notamment de modèles climatologiques. D'autre part, les actions à mener pour lutter contre le réchauffement climatique font l'objet de nombreux débats, puisqu'il s'agit très fréquemment de reconsidérer les choix politiques à de multiples niveaux (social, économique, technologique, environnemental, sanitaire, moral). Trouve plus

Controverses sur le rôle de l'empereur du Japon: Il a existé plusieurs controverses sur le rôle et le statut de l'empereur du Japon à cause d'une part des nombreux rôles qu'il a historiquement joué, et, d'autre part, à la lutte pour le pouvoir avec des adversaires de la société japonaise à différents points de l'histoire. Trouve plus

Controverses sur le sanctuaire Yasukuni: Le Yasukuni-jinja est un sanctuaire shinto au centre de controverses internationales entre le Japon et ses voisins coréens et chinois. Il est dédié aux personnes mortes au combat en servant l'empereur du Japon au cours des différents conflits de 1867 à 1951. Cela inclut des civils en service et des fonctionnaires du gouvernement. Le sanctuaire est censé accueillir les âmes réelles des morts en tant que kami (« esprits/âmes »). Il est de plus, pour tradition, que tout acte mauvais ou immoral commis par le défunt est pardonné lors de l'entrée au sanctuaire. Ces cérémonies sont strictement religieuses depuis la séparation du shintoïsme d'État et du gouvernement japonais. Les prêtres du sanctuaire ont une indépendance religieuse totale pour décider du choix de l'entrée des défunts. La consécration est permanente et irréversible. En raison de la vénération de criminels de guerre condamnés par le tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient et de l'approche nationaliste du musée militaire Yūshūkan, le Yasukuni-jinja et le gouvernement japonais sont critiqués par les deux Chines (continentale et Taïwan) et Corées (Corée du Nord et Corée du Sud) comme étant révisionnistes vis-à-vis des événements de la Seconde Guerre mondiale. Sur les 2 466 532 personnes répertoriées dans le Livre des âmes du sanctuaire, 1 068 ont été condamnées pour crimes de guerre par un tribunal d'après 1945. Parmi eux, 14 sont considérés comme des criminels de guerre de classe A (« crimes contre la paix »),. Ces condamnations ont été prononcées par le tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient dirigé par les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, soit l'Australie, le Canada, la république de Chine, le gouvernement provisoire de la République française, l'Inde, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Union soviétique. Le tribunal a cependant utilisé une méthode appelée « règle de meilleure preuve » qui permet à de simples rumeurs sans fondements d'être enregistrées contre l'accusé. Le juge indien Radhabinod Pal affirme que cela provoque d'importants vices de procédures et que le tribunal est une forme invalide de la justice des vainqueurs et une revanche. Comme ces problèmes laissent encore planer beaucoup de doutes sur la réelle culpabilité des accusés et que les condamnés toujours en vie furent tous libérés en 1958, les Japonais ont de nombreuses raisons de croire qu'il ne s'agissait pas de criminels de guerre. L'opinion que les jugements rendus soient ceux de la justice des vainqueurs est fondée sur le fait qu'aucun pays victorieux ne soit jugé devant un tribunal pour le meurtre de civils en masse lors des bombardements de grandes villes, pour les morts en série des soldats japonais non-rapatriés, et surtout pour les bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki. De plus, le juge Pal note qu'il n'y a aucun pays vaincu qui ait été jugé par son propre peuple, étant donné que les jugements n'auraient jamais été considérés comme impartiaux. Cinq des onze juges exprimèrent par la suite des opinions hostiles vis-à-vis du tribunal. Aucun ne fut cependant en désaccord avec les autres étant donné la nature horrifique à grande échelle des atrocités de la guerre. Plus récemment, les visites au sanctuaire par des membres de la Diète du Japon ou plus particulièrement par le Premier ministre sont la source de protestations au Japon et à l'étranger. La Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud et Taïwan protestent contre ces visites depuis 1985. Malgré ces controverses, l'ancien Premier ministre Jun'ichirō Koizumi effectua des visites annuelles personnelles (non officielles) de 2001 à 2006. Le recueil de documents est aujourd'hui à la bibliothèque du Congrès aux États-Unis. Trouve plus

Controverses sur le sida: Trouve plus

Controverses sur les Jeux Olympiques d'été de 2008: Trouve plus

Controverses sur les origines de la langue valencienne: Trouve plus

Controverses sur les origines du valencien: Trouve plus

Controverses sur l'hindouisme: Trouve plus

Controverses sur l'origine du valencien: Trouve plus

Controverses sur Noël: Trouve plus

Controversy: Controversy est un mot anglais signifiant « controverse ». Il peut faire référence à : Trouve plus

Controversy (album de Prince): Controversy est le quatrième album studio de Prince sorti en 1981, chez Warner Bros. Records. L'album s'est classé à la 21e place au Billboard 200 et à la 3e au Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums. L'album a aussi été classé 50e aux Pays-Bas. Deux singles sont extraits de l'album : Controversy, qui s'est classé à la 70e position au Billboard Hot 100 le 24 octobre 1981 et est resté classé 11 semaines dans les charts, et 3e au Hot R&B/Hip-Hop Songs. Le second single, Let's Work, s'est classé à la 9e place au Hot R&B/Hip-Hop Songs en 1982. Musicalement, Controversy est très proche du précédent album (Dirty Mind) et ce n'est pas un hasard si Prince apparaît sur la pochette habillé du même manteau que pour l'album Dirty Mind. Controversy s'est vendu à 2,65 millions d'exemplaires et fut, à l'époque, le premier album de Prince à être distribué en France, bien avant For You, Prince et Dirty Mind. Trouve plus

Controversy (album): Trouve plus

Controversy (chanson de Natalia Kills): Trouve plus

Controversy (chanson de Prince): Trouve plus

Controversy (chanson): Controversy est une chanson de Prince et premier single extrait de l'album éponyme. Le titre se classa à la 70e place au Billboard Hot 100 le 21 novembre 1981 et à la 28e aux Pays-Bas la même date. Controversy fut réédité en 1993 en Europe contenant 2 disques avec 4 titres pour chaque single. La chanson comporte deux vers principaux, quelques chœurs avec le titre répété tout au long de la piste. Prince récite la prière de Notre Père dans son intégralité vers le milieu du titre. La chanson est composée de rythmes de batterie, d'une basse synthétisée, d'une guitare ainsi que des claviers. Prince joue tous les instruments sur la version studio et Lisa Coleman y enregistra les chœurs. Le titre fut interprété la première fois lors de la tournée Controversy Tour le 20 novembre 1981 à Pittsburgh en Pennsylvanie. Controversy fut aussi enregistré en live en 2003 à Hawaï (John Blackwell à la batterie, Rhonda Smith à la basse, Renato Neto aux claviers, Maceo Parker et Candy Dulfer au saxophone et Greg Boyer) et publié en single au format numérique en 2004. Trouve plus

Controversy Creates Cash: Controversy Creates Ca$h est l'autobiographie du promoteur de catch et personnalité Eric Bischoff, écrit avec Jeremy Roberts (WWE Books/Pocket Books, 2006, (ISBN 141652729X)). Les sujets qui sont traités sur le livre sont la jeunesse de Bischoff, son implication dans la American Wrestling Association, son implication en tant que vice-président et président de la WCW et son rôle dans les Monday Night Wars. Le livre en lui-même se focus plus sur le côté du business du catch et plus particulièrement de la WCW. Bischoff parle aussi des problèmes de la WCW, et de la proportion qu'ils ont pris jusqu'à mal orienté les lecteurs. Eric Bischoff parle franchement dans son livre des diverses bonnes ou sulfureuses relations qu'il a entretenu avec les diverses personnes qu'il a côtoyé durant toutes ces années dans le monde du catch. Il n'a pas de mots propres envers Vince McMahon, il se contente de faire l'éloge du visionnaire et homme d'affaires en ne montrant aucune rancœur, indiquant que sa venue à la WWE s'est fait naturellement et sans souci. Selon Bischoff, les fusions successives du groupe Turner qui finissait par s'allier avec Time Warner et AOL mais aussi les mises en procès de la WWF à l'encontre de la WCW, ont sonné indirectement le glas de la fédération, sans que personne ne s'en rende véritablement compte. Un gros chapitre dans le livre est cependant manquant; c'est celui du "Fingerpoke of Doom", lorsque Hulk Hogan battait Kevin Nash avec un petit doigt pour remporter le WCW World Heavyweight Championship et ainsi reformer la nWo lors d'une soirée qui pour beaucoup était un point tournant dans les Monday Night Wars. Peut-être, même sans doute que cet oubli reste volontaire. Trouve plus

Controversy Sells: Controversy Sells est le deuxième album collaboratif des rappeurs Paul Wall et Chamillionaire, sorti le 25 janvier 2005. Paid in Full Entertainment a sorti l'album en 2005 après que les deux rappeurs se sont séparés. L'album devait initialement sortir en 2003, mais en raison de différends avec Paid in Full Entertainment, Paul Wall a quitté le label. La chanson True a été remixée plus tard dans l'album GYMC: The Remix Album. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...