Rechercher dans ce blog

vendredi 12 mars 2021

Constantin meunier (film), Constantin Meunier (film, 1960), Constantin Mitsotakis, Constantin Moldoveanu, Constantin Monomaque,

Constantin meunier (film): Trouve plus

Constantin Meunier (film, 1960): Trouve plus

Constantin Mitsotakis: Trouve plus

Constantin Moldoveanu: Constantin (Costică) Moldoveanu (né le 25 octobre 1943 en Roumanie - mort en 2013) est un joueur de football international roumain. Moldoveanu est surtout connu pour avoir fini meilleur buteur du championnat de Roumanie lors de la saison 1970-71 avec quinze buts (à égalité avec les joueurs Florea Dumitrache et Gheorghe Tătaru). Trouve plus

Constantin Monomaque: Trouve plus

Constantin Moruzi: Constantin Moruzi, Mourousi, Moruzzi ou Konstantinos Mouroussis, né en 1730 et mort à Constantinople le 1er mai 1787, est un prince phanariote qui, après avoir été au service du gouvernement ottoman, est devenu Hospodar de Moldavie de 1777 à 1782. La monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Pologne voisine. Le souverain (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards, puis agréé par les Ottomans : pour être nommé, régner et se maintenir, il s'appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, habsbourgeoise, russe et surtout turque, car jusqu'en 1859 les deux principautés étaient vassales et tributaires de la « Sublime Porte ». Trouve plus

Constantin Motchoulski: Constantin Motchoulski (en russe : Мочульский, Константин Васильевич (né le 9 février 1892, à Odessa — mort le 21 mars 1948, à Kambo) est un critique littéraire russe, essayiste qui a fait partie de la première vague des émigrants russes après la révolution d'Octobre 1917. Il a été professeur à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge à Paris, et un des dirigeants de l'Action chrétienne des étudiants russes. Il est l'auteur d'une monographie sur Fiodor Dostoïevski qui a été traduite dans de nombreuses langues en Europe occidentale,. Trouve plus

Constantin Movilă: Constantin Movilă est le prince de Moldavie en 1607 et de 1607 à 1611. La monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Transylvanie et en Pologne voisines : le prince (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards : pour être nommé, régner et se maintenir, il s'appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, habsbourgeoise, polonaise, russe et surtout ottomane, car jusqu'en 1859 les deux principautés étaient vassales de la « Sublime Porte » ottomane dont elles étaient tributaires. Fils du prince Ieremia Movilă et poussé par sa mère, l'ambitieuse Erszébet Csomortany de Losoncz, il s'empare par deux fois du trône moldave au détriment de son cousin Mihai Movilă, fils de Simion Ier Movilă en 1607. En 1610 il accueille le prince Radu X Șerban de Valachie exilé. L'année suivante il est détrôné par Ștefan Tomșa le second qui se dit fils homonyme d'un éphémère prince de Moldavie, Ștefan VII Tomșa. Réfugié en Pologne il tente de retrouver le trône à la tête d'une armée rassemblée par ses beaux-frères polonais. Vaincu à la bataille de Cornul Lui Sas, il doit repasser le Dniestr mais une fois sur la rive gauche, il est capturé par les Tatars, leur échappe et se noie dans le fleuve en juillet 1612 à l'âge d'environ 17 ans. Trouve plus

Constantin Negruzzi: Constantin Negruzzi est l'une des figures de la renaissance culturelle roumaine, écrivain, traducteur et homme politique roumain. Trouve plus

Constantin Nica: Constantin Nica (né le 18 mars 1993) est un footballeur international roumain qui joue comme défenseur (arrière droit) pour le club l'Atalanta Bergame. Trouve plus

Constantin Nicolaevitch de Russie: Trouve plus

Constantin Nikolaïevitch de Russie: Constantin Nikolaïevitch de Russie (Constantin Nikolaïevitch Romanov, en russe : Константин Николаевич Романов), grand-duc de Russie, né le 9 septembre 1827 à Saint-Pétersbourg et décédé le 13 janvier 1892, à Pavlovsk, en Russie, est un membre de la Maison Romanov, grand-amiral de la Flotte impériale russe, chef du Département de la marine impériale russe et président du Conseil d'Empire. Sous le règne de son frère aîné Alexandre II de Russie, Constantin Nikolaïevitch de Russie est grand-amiral de la Flotte impériale de Russie et joue également un rôle dans l'émancipation des serfs (moujiks). Comme vice-roi de Pologne, il a moins de réussite et est rappelé en Russie, où il est attaqué pour son libéralisme. Après l'assassinat de son frère en 1881, il tombe en disgrâce et s'oppose à son neveu, le nouveau tsar Alexandre III. Il perd alors progressivement l'ensemble de ses fonctions au sein du gouvernement. Trouve plus

Constantin Nikolski: Constantin Nikolaïévitch Nikolski (en russe : Константин Николаевич Никольский), né le 1er février 1951 à Moscou, est un musicien de rock russe, chanteur, guitariste et compositeur. Il est connu pour sa participation à différents groupes parmi lesquels Les Fleurs (en russe : Цветы), Festival (en russe : Фестиваль) ou Résurrection (en russe : Воскресение), et pour sa carrière solo. Nikolski, dont le timbre de voix est reconnaissable entre tous, est appelé «la voix d'une génération». Trouve plus

Constantin Niță: Constantin Niță, né le 27 novembre 1955 à Miroslovești, est un homme politique roumain membre du Parti social-démocrate (PSD). Il est ministre de l'Économie entre mars et décembre 2014. Trouve plus

Constantin Noica: Constantin Noica (à prononcer : Noïca), né le 12 juillet 1909 à Vitănești, județ de Teleorman et mort le 4 décembre 1987 à Păltiniș, județ de Sibiu, Roumanie, est un philosophe, essayiste, écrivain, journaliste et poète roumain. Trouve plus

Constantin Noïca: Trouve plus

Constantin Oddo: Paul Marie Constantin Oddo, né le 7 juin 1860 et mort le 21 juin 1926 à Marseille, est un médecin français, professeur à l'École de médecine de Marseille, membre correspondant de l'Académie nationale de médecine. Trouve plus

Constantin Opos: Constantin Opos (en grec : Κωνσταντίνος Ὤπος) est un général et aristocrate byzantin de la première moitié du règne de l'empereur Alexis Ier Comnène (1081-1118). Il participe aux guerres contre les Normands et les Seldjoukides et devient mégaduc (commandant en chef de la marine byzantine). Trouve plus

Constantin Ossipov: Constantin Pavlovitch Ossipov (en russe : Константи́н Па́влович О́сипов), né en 1896 à Krasnoïarsk, dans l'Empire russe, et décédé en 1919, est un commissaire de la Guerre de la république du Turkestan, qui fut à la tête d'un soulèvement antibolchévique à Tachkent en janvier 1919. Trouve plus

Constantin Ostrogski: Konstanty Iwanowicz Ostrogski (né vers 1460, mort le 10 août 1530), prince lituanien, premier grand hetman de Lituanie (1497-1500 et 1507-1530) voïvode de Trakai en 1522, castellan de Vilnius en 1511. Trouve plus

Constantin Oukhtomski: Constantin Oukhtomski (en russe : Константин Андреевич Ухтомский ; 1818-1881) est un peintre, aquarelliste, maître de la peinture d'intérieurs et architecte russe. Il est le fils du graveur Andreï Oukhtomski. Trouve plus

Constantin Pacea: Constantin Pacea, né à Bucarest, le 9 mars 1957 est un peintre roumain. Il quitte la Roumanie en 1983, et s'en va vivre une période en Allemagne puis en Suède ; ce n'est qu'en 1985 qu'il s'établit à Paris. Depuis 1992 il vit et travaille entre Paris, Bucarest et Altea (Espagne),. Trouve plus

Constantin Palaeocappa: Constantin Palaeocappa, copiste "grec", et accessoirement faussaire, en France au XVIe siècle En grec : Κωνσταντίνος Παλαιόκαπας, on trouve aussi la graphie "Paleocappa". Trouve plus

Constantin Paoustovski: Constantin Gueorguievitch Paoustovski (en russe : Константин Георгиевич Паустовский), né le 19 mai 1892 (31 mai 1892 dans le calendrier grégorien) à Moscou et mort le 14 juillet 1968 à Moscou, est un écrivain soviétique. Trouve plus

Constantin Papachristopoulos: Constantin Papachristopoulos, dit Costi, né le 27 novembre 1906 à Athènes et mort le 3 mars 2004 à Paris, est un peintre et sculpteur grec. Trouve plus

Constantin Paparregopoulos: Trouve plus

Constantin Paparrigopoulos: Trouve plus

Constantin Pappas: Constantin Pappas est un acteur français d'origine grecque né le 12 juin 1962 à Khartoum, au Soudan. Trouve plus

Constantin Pavlovitch de Russie: Constantin Pavlovitch Romanov, grand-duc de Russie (en russe : Константин Павлович Романов), né le 27 avril 1779 (8 mai 1779 dans le calendrier grégorien) à Tsarskoïe Selo et mort le 27 juin 1831 à Vitebsk, est le deuxième fils de l'empereur Paul Ier, frère de l'empereur Alexandre Ier, chef de l'armée et véritable gouverneur du Royaume de Pologne sous tutelle russe. En épousant la noble polonaise Joanna Grudzińska, il renonce à succéder à son frère Alexandre Ier et laisse le trône de l'Empire à son frère cadet Nicolas. L'insurrection polonaise qui éclate en novembre 1830, l'oblige à fuir la Pologne pour la Russie où il meurt peu de temps après. Trouve plus

Constantin Pecqueur: Constantin Pecqueur, né le 26 octobre 1801 à Arleux (Nord) et mort le 17 décembre 1887 à Taverny (actuel Val-d'Oise), est un économiste et théoricien socialiste français. Trouve plus

Constantin Perski: Constantin Dmitrievitch Perski (en russe : Константин Дмитриевич Перский), né le 21 mai 1854 (2 juin 1854 dans le calendrier grégorien) dans le Gouvernement de Tver (Empire russe) et mort le 23 mars 1906 (5 avril 1906 dans le calendrier grégorien), est un physicien russe. Constantin Perski était professeur d'électricité à l'Académie d'Artillerie de Saint-Pétersbourg. À l'occasion de l'Exposition universelle de Paris le 25 août 1900 et du Premier Congrès International d'électricité, il publia un article intitulé Télévision au moyen de l'électricité qui constitue la première occurrence du mot « télévision ». Trouve plus

Constantin Perskyi: Trouve plus

Constantin Pervoukhine: Trouve plus

Constantin Petrovitch Bagration-Gruzinsky: Constantin Petrovitch Bagration-Gruzinsky (en géorgien : კონსტანტინე გრუზინსკი), dit Constantin IV de Géorgie, fut un prince géorgien du XXe siècle. Né en 1915 en Géorgie, alors dans l'Empire russe, Constantin était le fils du Prince Papuna Alexandrovitch Bagration-Gruzinsky, Prince de Géorgie et d'une de ses épouses (soit il était le fils de sa première épouse, une Oboladzé, soit de sa seconde épouse, Thamar Alexandrovna Dekazonichvili). Avec sa famille, il dut se cacher durant la Révolution russe de 1917 pour ne pas se faire exiler, comme les autres membres des familles royales dont les domaines furent jadis annexés à la Russie. Il fut reconnu en tant que Roi titulaire de Géorgie par les monarchistes géorgiens à la mort de son père, le 3 février 1922. Mais il mourut quelque temps plus tard, en 1939. Constantin fut le dernier prétendant unique au trône de Géorgie car en 1957, le Duc de Moukhran Irakli se proclamera Roi titulaire de Géorgie. Portail de la Géorgie Portail du XXe siècle Trouve plus

Constantin Petrovitch Pobedonostsev: Trouve plus

Constantin Petrovitch von Kaufmann: Trouve plus

Constantin Phaulkon: Constantin Phaulkon, né Κωσταντής Γεράκης - Costantin Gerachi en 1647 et mort le 5 juin 1688 est un aventurier grec, qui devient le premier conseiller du roi Narai du Siam (Royaume d'Ayutthaya). Phaulkon est un personnage très controversé dans l'histoire de la Thaïlande. Trouve plus

Constantin Phocas: Constantin Phocas (en grec : Κωνσταντῖνος Φωκᾶς, mort vers 953-954) est un aristocrate et général byzantin. Trouve plus

Constantin Piron: Constantin Piron (né à Paris en 1932 - mort le 9 mai 2012 à Lausanne) est un physicien de nationalité belge mais qui a exercé toute sa carrière en Suisse. Docteur ès sciences de l'université de Lausanne, sous la direction de Ernst Stueckelberg et de Josef-Maria Jauch, il rédige en 1963 sa thèse sur la logique quantique, Axiomatique quantique, et développe les méthodes de Jauch (dite « approche de Genève ») sur les fondements de la mécanique quantique. On lui doit notamment le théorème de Piron en logique quantique qui définit un treillis de Piron. Il devient professeur assistant au département de physique théorique de l'université de Genève en 1969 et professeur ordinaire en 1974. Il prend sa retraite en 2000. Trouve plus

Constantin Pobiedonostsev: Constantin Pétrovitch Pobiedonostsev, orthographié aussi parfois en français Pobiédonostsev ou Pobiedonostseff (en russe, Константин Петрович Победоносцев ; son nom signifie « victorieux »), né le 21 mai 1827 (2 juin 1827 dans le calendrier grégorien) à Moscou et mort le 10 mars 1907 (23 mars 1907 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un juriste, spécialiste du droit civil, homme d'État et penseur russe. Auteur d'un cours de droit civil réputé, considéré habituellement comme un représentant du conservatisme russe, il est l'« éminence grise » de la politique impériale russe durant le règne de son élève, Alexandre III. Trouve plus

Constantin Pogonat: Trouve plus

Constantin Popa: Constantin Popa (né le 18 février 1971 à Bucarest) est un ancien joueur roumain de basket-ball naturalisé israélien. Il mesure 2,20 m et joue au poste de pivot. Trouve plus

Constantin Prezan: Constantin Prezan , né à Butimanu (ro) le 27 janvier 1861 et mort à Bucarest le 27 août 1943 était un militaire roumain qui combattit durant la Première Guerre mondiale, il fut fait maréchal en 1930. Trouve plus

Constantin Prut: Constantin Prut, né le 9 mai 1940 à Ștefănești dans le județ de Botoșani, est un critique d'art, historien et essayiste roumain. Il est professeur à la faculté des arts de l'université de l'Ouest de Timișoara. Trouve plus

Constantin Racoviţă: Trouve plus

Constantin Racoviță: Constantin Racoviță, Racovitza ou, en allemand et polonais, Rakowitza, né en 1699 à Iași et mort le 28 janvier 1764 à Bucarest, est un prince moldave, devenu phanariote, qui régna sur la Moldavie de 1749 à 1753 de 1756 à 1757 et sur la Valachie de 1753 à 1756 et de 1763 à 1764. La monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Pologne voisine. Le souverain (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards, puis agréé par les Ottomans : pour être nommé, régner et se maintenir, il s'appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, habsbourgeoise, russe et surtout turque, car jusqu'en 1859 les deux principautés étaient vassales et tributaires de la « Sublime Porte ». Constantin Racoviță est issu d'une famille de boyards moldaves dont le représentant le plus connu est le naturaliste et explorateur antarctique des XIXe et XXe siècles, Émile Racovitza. Racoviță est le nom de leur domaine ; le nom d'origine de la famille était Cehan. Fils de Mihai Racoviță et d'Ana Codreanu, Constantin règne en alternance avec Constantin Mavrocordato et Matei Ghica sur les deux principautés : en Moldavie du 31 août 1749 au 3 juillet 1753 lorsqu'il est transféré en Valachie... en Valachie de juillet 1753 au 28 février 1756, lorsqu'il est retransféré en Moldavie... en Moldavie du 29 février 1756 au 14 mars 1757 lorsqu'il est destitué... en Valachie du 9 mars 1763 à sa mort le 28 janvier / 8 février 1764 (calendriers julien/grégorien) ; son frère Ștefan Racoviță lui succède. Trouve plus

Constantin Radulescu: Trouve plus

Constantin Rădulescu: Constantin Rădulescu, né le 23 février 1932 à Bucarest et mort le 27 juin 2002 dans la même ville, est un spéléologue et paléontologue roumain. Il est membre de l'Académie roumaine. Trouve plus

Constantin Radziwill: Trouve plus

Constantin Rafinesque: Constantin Samuel Rafinesque est un naturaliste et un archéologue américain d'origine franco-germano-italienne, né le 22 octobre 1783 à Constantinople (Empire ottoman), et mort le 18 septembre 1840 à Philadelphie (États-Unis). Ce polyglotte surdoué s'intéresse à la zoologie, la botanique, la malacologie, la météorologie et la littérature ainsi qu'à l'évolution. Excentrique comme beaucoup de ses semblables, son comportement fut souvent incompris par ses contemporains. Trouve plus

Constantin Regamey: Constantin Regamey, né le 28 janvier 1907 à Kiev, en Ukraine, et mort le 27 décembre 1982 à Lausanne, Suisse, est un musicien suisse d'ascendance vaudoise et polonaise, à la fois compositeur, pianiste et critique musical ainsi qu'écrivain, philologue, bouddhologue et orientaliste. Il enseigna aux universités de Varsovie, Fribourg et Lausanne. Nicole Loutan-Charbon, dans le livre qu'elle consacra à Constantin Regamey, le définit ainsi : « C. Regamey, véritable homme de la Renaissance vivant au XXe siècle, en qui s'unissent avec un rare bonheur les qualités d'un musicien, d'un érudit et d'un poète. » Trouve plus

Constantin Rodenbach: Constantin-François Rodenbach (1791 - 5 décembre 1846 à Athènes) est un médecin, écrivain et homme politique belge. Il est le grand-père du poète symboliste Georges Rodenbach, l'auteur de Bruges-la-Morte. Trouve plus

Constantin Rokossovski: Constantin Rokossovski (en russe : Константин Константинович Рокоссовский ; en polonais : Konstanty Rokossowski), né le 21 décembre 1896 à Varsovie (selon le recensement de 1920) ou à Velikié Louki (selon son autobiographie) et mort le 3 août 1968, est un officier supérieur soviétique. Officier supérieur dans l'Armée rouge, il est victime des grandes purges staliniennes en 1937, jeté en prison, torturé, avant d'être extrait de sa cellule sans explication en mars 1940 pour reprendre immédiatement des postes de commandement. Il tient un rôle de premier plan pendant la Seconde Guerre mondiale, où il participe de façon décisive à la plupart des batailles principales menant à la victoire contre le IIIe Reich. Il est notamment le concepteur de l'opération Bagration dont la réussite, décisive grâce à la destruction de la totalité du groupe d'armées Centre de la Wehrmacht, lui vaudra sa promotion au rang de Maréchal de l'Union soviétique et l'honneur de commander la parade de la victoire sur la place Rouge le 24 juin 1945. Après-guerre, en Pologne, il devient maréchal et ministre de la Défense de ce pays. Trouve plus

Constantin Rozanoff: Constantin Rozanoff, dit « Kostia » Rozanoff, né le 23 août 1905 à Varsovie (Empire russe) et mort le 3 avril 1954 à Melun-Villaroche en Seine-et-Marne, est un aviateur français, colonel puis pilote d'essai. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kostia Rozanoff commande en second le groupe de chasse II/4 et remporte deux victoires lors de la bataille de France. Après le débarquement américain en Afrique du Nord, il prend le commandement du Groupe de Chasse II/5 La Fayette, puis le GC II/3. Il est un des premiers français à piloter un avion à réaction. En 1945, devenu colonel, il commande la base aérienne 118 Mont-de-Marsan. Rozanoff quitte l'armée de l'air en 1946 et devient directeur d'essais chez Dassault. Il met au point les premiers chasseurs à réaction français, des séries Ouragan et Mystère. En février 1954, il est le premier pilote français à franchir le mur du son en vol horizontal sur un avion français, le Mystère IV B 01, mais se tue quelques semaines après aux commandes du même appareil. Trouve plus

Constantin Sănătescu: Constantin Sănătescu (né le 14 janvier 1885 à Craiova et décédé le 8 novembre 1947 à Bucarest) est un général de l'armée roumaine et homme d'État, président du Conseil des ministres du Royaume de Roumanie après qu'elle eut rejoint les Alliés en 1944. Trouve plus

Constantin Sărățeanu: Constantin Sărățeanu (18 juin 1862 - 23 mai 1935) est un magistrat et un homme politique roumain qui exerça notamment les fonctions de ministre de l'Intérieur (1918) et de membre du Conseil de Régence (1929-1930) durant la minorité du roi Michel Ier de Roumanie. Portail de la Roumanie Portail de la monarchie Trouve plus

Constantin Savitski: Trouve plus

Constantin Savitsky: Trouve plus

Constantin Schmid: Constantin Schmid, né le 27 novembre 1999, est un sauteur à ski allemand. Trouve plus

Constantin Scriabine: Constantin Ivanovitch Scriabine (en russe : Константин Иванович Скрябин) est un parasitologiste russe, né le 25 novembre 1878 à Saint-Pétersbourg et mort en 1972. Il diplômé de l'institut vétérinaire de Iouriev (aujourd'hui Tartu) en 1905 et travaille à Chymkent dans le Kazakhstan de 1905 à 1907, puis à Aoulie-Ata (aujourd'hui Taraz) de 1907 à 1911. Il étudie à l'université de Kaliningrad et séjourne à l'université de Lausanne et à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort de 1912 à 1914. À partir de 1915, il travaille au service central de médecine vétérinaire de Russie puis enseigne la parasitologie à l'institut vétérinaire de Novotcherkassk de 1917 à 1920, dirige le département d'helminthologie de l'institut de médecine vétérinaire 1920 à 1925, puis un département toujours en helminthologie à l'institut centrale de médecine tropicale de 1921 à 1949. Scriabine fait partie de l'Académie des sciences de Russie et de nombreuses autres sociétés savantes. Il reçoit de nombreux honneurs comme l'Ordre de Lénine. Il obtient un titre de docteur en médecine vétérinaire en 1934, un titre de docteur en médecine humaine en 1938 et un titre de docteur en sciences biologiques en 1943. Il joue un rôle considérable dans l'étude des helminthes et dans la découverte de nombreuses espèces. Trouve plus

Constantin senlecq: Trouve plus

Constantin Sergueïev: Constantin Mikhaïlovitch Sergueïev (en russe : Константин Михайлович Сергеев), né le 20 février 1910 (5 mars 1910 dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et mort le 1er avril 1992 à Saint-Pétersbourg (Russie), est un danseur, chorégraphe et maître de ballet russe, époux de la ballerine Natalia Doudinskaïa. Il était Artiste du peuple de l'URSS (1957) et lauréat de quatre Prix Staline. Trouve plus

Constantin Siegwart-Müller: Constantin Siegwart-Müller (10 octobre 1801 à Lodrino (Tessin) - 13 janvier 1869 à Altdorf (Uri)) est un homme politique suisse, l'un des principaux meneurs du parti ultramontain à Lucerne. Il joue un rôle éminent dans la guerre du Sonderbund de 1847. Siegwart-Müller naît à Lodrino, dans le canton du Tessin où son père possède une verrerie. Après des études de philosophie, de droit et de sciences politiques, il s'établit comme avocat et juriste. À partir de 1827, il siège au conseil d'Uri. En 1832, il s'établit dans le canton de Lucerne, où il devient citoyen d'Oberkirch. En 1834, Siegwart-Müller devient vice-chancelier du canton de Lucerne, puis chancelier en 1836. C'est dans les années 1830 qu'il se rapproche du mouvement conservateur et ultramontain de Josef Leu. Siegwart-Müller considère comme inévitable l'affrontement entre les cantons radicaux-libéraux et les cantons à dominante catholique-conservatrice qui se regroupent dans la ligue du Sonderbund à partir de 1845. Les oppositions entre libéraux et conservateurs suisses dégénèrent en guerre civile, la guerre du Sonderbund ; Siegwart-Müller, en tant que président du conseil de guerre spécial du Sonderbund contacte le chancelier autrichien Metternich, dans l'espoir de l'impliquer aux côtés des sécessionnistes suisses. La défaite du Sonderbund en novembre 1847 conduit Siegwart-Müller à s'exiler en Lombardie, alors sous tutelle autrichienne ; il rejoint ensuite Innsbruck. Il ne fait son retour en Suisse qu'en 1857 et s'installe à Altdorf jusqu'à sa mort qui intervient en 1869 ; c'est là qu'il rédige ses mémoires sur la guerre du Sonderbund entre 1863 et 1866. Trouve plus

Constantin Silvestri: Constantin Silvestri, né le 31 mai 1913 à Bucarest et mort le 23 février 1969 à Londres, est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre britannique, d'origine roumaine. Trouve plus

Constantin Simonov: Constantin Mikhaïlovitch Simonov, Kirill Mikhaïlovitch dit Constantine (en russe : Константин Михайлович Симонов), né le 15 novembre 1915 (28 novembre 1915 dans le calendrier grégorien) à Pétrograd et mort le 28 août 1979 à Moscou, est un poète, écrivain et journaliste soviétique. Il est membre du Parti communiste de l'Union soviétique de 1942 à sa mort. Trouve plus

Constantin Sloutchevski: Constantin Konstantinovitch Sloutchevski (en russe : Константин Константинович Случевский) est un poète russe, né en 1837 à Saint-Pétersbourg en (Russie) et mort en 1904. Trouve plus

Constantin Somov: Constantin Andreïevitch Somov (en russe : Константин Андреевич Сомов), né le 30 novembre 1869 à Saint-Pétersbourg et mort le 6 mai 1939 à Paris, est un peintre symboliste russe. Trouve plus

Constantin Stamaty: Konstantínos Stamátis (en grec : Κωνσταντίνος Σταμάτης), en français Constantin Stamaty, décédé en 1817 fut un agent secret grec au service de la Révolution française puis de Napoléon. Trouve plus

Constantin Stanciu: Constantin Stanciu (né en 1911 et mort à une date inconnue) était un joueur international roumain de football. Trouve plus

Constantin Stancu: Constantin Stancu, né le 2 octobre 1956 à Pitești, est un joueur de football roumain. Il effectue toute sa carrière avec le club local, le FC Argeș Pitești. Champion de Roumanie en 1979, Stancu jouera avec Pitești plus de 450 rencontres, dont 14 en coupes d'Europe. Ses performances en club et en sélection de jeunes l'amènent à jouer avec la sélection nationale de Roumanie ; il connaît trois capes avec les Tricolorii. Après sa carrière de joueur, il reste dans sa région natale (județ d'Argeș) et entraîne deux de ses clubs : il entraîne d'abord l'Argeș Pitești en 2001 puis le CS Mioveni à deux reprises lors de la saison 2011-2012,. Trouve plus

Constantin Stănici: Constantin Stănici, né le 17 septembre 1969 à Bucarest, est un footballeur roumain qui évoluait au poste de milieu de terrain Trouve plus

Constantin Stanislavski: Constantin Sergueïevitch Stanislavski (en russe : Константин Сергеевич Станиславский), nom de scène de Constantin Sergueïevitch Alexeïev, né le 5 janvier 1863 à Moscou et mort dans la même ville le 7 août 1938, est un comédien, metteur en scène et professeur d'art dramatique russe puis soviétique. Il est créateur, avec Vladimir Nemirovitch-Dantchenko, du Théâtre d'art de Moscou et il est l'auteur de Ma vie dans l'art, de La Formation de l'acteur et de La Construction du personnage. Son enseignement fondé sur la mémoire affective et le vécu propre des acteurs a notamment influencé le célèbre cours new-yorkais de théâtre Actors Studio de Lee Strasberg et Elia Kazan. Stanislavski sera parmi les treize premières personnes du domaine de la culture à recevoir le titre d'Artiste du peuple de l'URSS en 1936. Trouve plus

Constantin Stanislavsky: Trouve plus

Constantin Stephanopoulos: Trouve plus

Constantin Stéphanopoulos: Trouve plus

Constantin Stere: Constantin Stere, né le 1er juin 1865 à Ciripcău dans le raion de Florești en Moldavie/Bessarabie et mort le 26 juin 1936 à Bucov, dans le județ de Prahova en Roumanie, est un homme politique moldave, avocat, journaliste, pédagogue et écrivain roumain. Il et connu pour être l'idéologue de la tendance poporaniste. Trouve plus

Constantin Sterea (volleyball): Trouve plus

Constantin Sterea (volley-ball): Constantin Stera, né le 2 janvier 1951 à Constanța en Roumanie, est un joueur de volley-ball roumain. Trouve plus

Constantin Stilbès: Constantin Stilbès (en grec Κωνσταντῖνος Στιλϐής) est un écrivain byzantin actif à la fin du XIIe et au début du XIIIe siècle, qui devint métropolite de Cyzique sous le nom monastique de Cyrille. Trouve plus

Constantin Stoicescu: Constantin I. Stoicescu (15 janvier 1852, Ploiești - 10 mai 1911, Bucarest) est un diplomate et homme politique roumain. Trouve plus

Constantin Suysken:   Constantin Suysken, né le 20 août 1714 à Bois-le-Duc (Brabant-Septentrional) et décédé le 28 juin 1771 était un prêtre jésuite brabançon, et membre de la société des Bollandistes. Il collabora durant 25 ans à la publication des Acta Sanctorum pour lesquels il produisit 130 notices hagiographiques. Trouve plus

Constantin Tacou: Constantin Tacou, né le 15 janvier 1926 à Livadiá en Macédoine orientale et mort le 22 janvier 2001 à Paris, est un traducteur et éditeur français d'origine roumaine. Il fut, de 1976 à sa mort, le directeur de la maison d'édition L'Herne et de la revue Les Cahiers de L'Herne. Trouve plus

Constantin Tailhardat de la Maisonneuve: Constantin Tailhardat de La Maisonneuve est un homme politique français né le 28 décembre 1752 à Montaigut (Puy-de-Dôme) et décédé le 3 décembre 1831 à Perdechat (Puy-de-Dôme). Il est le fils de Jacques Tailhardat, sr de Perdechat, de la Maisonneuve, lieutenant général au bailliage de Montaigut et de et Marie Anne Marguerite Gazon. Le 10 août 1779, il épouse à Riom Jacqueline Gilberte Dufraisse, fille de Claude Gilbert Amable Dufraisse et Françoise Arnoux. Il est procureur du roi au présidial de Riom depuis 1783 quand éclate la Révolution. Il est élu député du tiers-état de la sénéchaussée de Riom aux états généraux en même temps que ses deux beaux-frères, « Dufraisse du Cheix et de Chabrol ». Suspect pendant la Terreur, il doit se cacher et devient juge au tribunal d'appel de Riom sous la Consulat. Il reste conseiller à la cour d'appel de Riom jusqu'à son décès. Trouve plus

Constantin Tarchaniotès: Constantin Tarchaniotès est un fonctionnaire byzantin de l'empereur Jean VI Cantacuzène. Il est chargé par ce dernier de lever des taxes pour reconstruire la marine byzantine. Jean VI Cantacuzène souhaite en effet se détacher de l'influence trop importante de Gênes qui contrôle en grande partie l'approvisionnement de Constantinople. À la suite de la défaite et de l'annihilation de la marine byzantine en 1349 du fait d'un mouvement de panique des équipages inexpérimentés, Jean VI Cantacuzène n'abandonne pas son objectif. Toutefois, Constantin Tarchaniotès est accusé d'extorquer des sommes énormes à la population byzantine. L'enquête révèle néanmoins que ces accusations sont infondées et que les sommes prélevées sont modérées et servant uniquement à l'entretien de la marine. En 1352, il dirige la petite flotte byzantine lors de la guerre opposant l'Aragon à Gênes. L'Empire byzantin est alors du côté de l'Aragon, soutenu aussi par Venise. En février 1352, les trois flottes se rassemblent à Constantinople et le 13 février, la flotte génoise engage la bataille qu'elle remporte du fait de l'incompétence des capitaines catalans. Cette défaite entraîne la retraite des Catalans suivie par celle des Vénitiens. Jean VI Cantacuzène se retrouve alors contraint de signer la paix. Trouve plus

Constantin Teasca: Trouve plus

Constantin Teașcă: Constantin "Titi" Teașcă, né le 25 septembre 1922 à Giurgiu et mort le 30 juillet 1996, est un entraîneur de football roumain. Trouve plus

Constantin Teleman: Constantin S. Teleman (né en Roumanie) est un mathématicien roumain-américain. Il traite de géométrie algébrique et de topologie algébrique, de groupes de Lie et de groupes de boucles ainsi que de leurs représentations et leurs connexions à la physique mathématique, notamment la théorie quantique des champs. Trouve plus

Constantin Terechkovitch: Trouve plus

Constantin Thon: Constantin Andreïevitch Thon (en russe : Константи́н Андре́евич Тон), dont le nom est également épelé Ton, était un architecte russe d'origine allemande, né à Saint-Pétersbourg le 26 octobre 1794 (6 novembre 1794 dans le calendrier grégorien) et mort à Saint-Pétersbourg le 25 janvier 1881 (6 février 1881 dans le calendrier grégorien). Trouve plus

Constantin Tischendorf: Trouve plus

Constantin Tsaldaris: Trouve plus

Constantin Tshiala Mwana: Constantin Tshiala Muana était un politicien kino-congolais. Il a été ministre de l'Agriculture du gouvernement Adoula du 11 juillet 1962 au 18 avril 1963, et le premier gouverneur de la province du Maniema. Trouve plus

Constantin Tsiolkovski: Constantin Édouardovitch Tsiolkovski (en russe : Константи́н Эдуа́рдович Циолко́вский, /kənstɐnˈtʲin ɪdʊˈardəvʲɪtɕ tsɨɐlˈkofskʲɪj/ ), né le 5 septembre 1857 (17 septembre 1857 dans le calendrier grégorien) à Ijevskoïe (de), dans le gouvernement de Riazan et mort le 19 septembre 1935 à Kalouga, est un scientifique russe puis soviétique considéré comme le père et le théoricien de la cosmonautique moderne. Trouve plus

Constantin Tsiolkovsky: Trouve plus

Constantin Tsiolkowski: Trouve plus

Constantin V: Constantin V (en grec : Κωνσταντίνος Ε′) dit traditionnellement « Copronyme » (Κοπρώνυμος, c'est-à-dire « au nom de merde », ou « dont le nom est de merde », du grec ancien 'κόπρος' (« excrément ») et de 'ὄνομα' (« nom »), surnom dont il fut définitivement affublé au lendemain du deuxième concile œcuménique de Nicée (787) qui condamna solennellement l'hérésie iconoclaste dont il avait été un des plus ardents propagateurs), ou « Caballinos », né en juillet 718 à Constantinople et mort le 14 septembre 775, est un empereur byzantin de 741 à 775. Il est le fils de Léon III l'Isaurien et de son épouse Marie, et est proclamé co-empereur par son père dès août 720. Trouve plus

Constantin V (empereur byzantin): Trouve plus

Constantin V (empereur militaire): Trouve plus

Constantin V d'Armenie: Trouve plus

Constantin V d'Arménie: Constantin V ou Kostandin V (en arménien Կոստանդին Ե ; † 1362) est roi d'Arménie de 1344 à 1362. Il est fils de Baudouin, seigneur de Neghir et de Pertzerpert, et de Marie de Barbaron. Ses parents, tous deux héthoumides, sont respectivement petit-fils et arrière-petite-fille de Constantin, seigneur de Barbaron et père du roi Héthoum Ier. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...