Rechercher dans ce blog

vendredi 12 mars 2021

Constantin Euphorbénos, Constantin Euphorbénos Katakalôn, Constantin Fahlberg, Constantin Fedine, Constantin Fehrenbach,

Constantin Euphorbénos: Trouve plus

Constantin Euphorbénos Katakalôn: Constantin Euphorbénos Katakalôn (en grec : Κωνσταντίνος Εὐφορβηνός Κατακαλών) est un noble byzantin et l'un des principaux généraux du règne d'Alexis Ier Comnène (de 1081 à 1118). Trouve plus

Constantin Fahlberg: Constantin Fahlberg (né le 22 décembre 1850 à Tambov, dans l'Empire russe, et décédé le 15 août 1910 à Nassau, en Allemagne) est un chimiste russe-allemand et l'inventeur de la saccharine. Constantin Fahlberg analysa, en 1877-1878, les composés chimiques du goudron de houille pour le professeur Ira Remsen (1846-1927) à l'université Johns-Hopkins de Baltimore. Au cours de cette recherche, il découvrit le goût sucré de l'acide anhydroorthosulphaminebenzoique, un « corps » chimique auquel il donna ultérieurement le nom commercial de saccharine. Trouve plus

Constantin Fedine: Trouve plus

Constantin Fehrenbach: Constantin Fehrenbach est un homme d'État allemand, né le 11 janvier 1852 à Wellendingen et mort le 26 mars 1926 à Fribourg-en-Brisgau. Il a été chancelier du Reich de la république de Weimar, entre 1920 et 1921. Trouve plus

Constantin Feldzer: Constantin Feldzer, né le 12 octobre 1909 à Kiev (Ukraine) et mort le 29 décembre 1988 à Paris, était un aviateur français de la Seconde Guerre mondiale. Il a combattu au sein du groupe de chasse « Normandie » en URSS et est Compagnon de la Libération. Trouve plus

Constantin Feoktistov: Trouve plus

Constantin Film: Constantin Film Distribution GmbH, ou « Constantin Film » est l'une des plus importantes sociétés de production et distribution cinématographique allemande créée après la Seconde Guerre mondiale au XXe siècle. Dans les années 1960, Constantin Film a produit ou coproduit la série des Fu Manchu de Harry Alan Towers ainsi que les trois célèbres westerns spaghetti avec Clint Eastwood. La société a été fondée par Waldfried Barthel et Preben Philipsen le 1er avril 1950 à Francfort-sur-le-Main en République fédérale d'Allemagne. Le nom actuel de la société (« Constantin Film GmbH ») a été adopté le 21 décembre 1964. En 1978, le producteur allemand Bernd Eichinger a racheté l'entreprise et est devenu directeur général du nouveau consortium alors baptisé « Neue Constantin Film GmbH » jusqu'en 1999. Il devient alors le vice-président du conseil de surveillance. Constantin Film AG est cotée en bourse depuis 1999. Trouve plus

Constantin Flavitski: Constantin Dmitrievitch Flavitski (en russe : Константин Дмитриевич Флавицкий), né le 25 septembre 1830 et décédé le 15 septembre 1866 est un peintre russe du XIXe siècle. Son tableau le plus célèbre reste La princesse Tarakanova, emprisonnée dans la forteresse Pierre-et-Paul au moment de l'inondation, toile basée sur la légende concernant la mort de Yelizaveta Alekseyevna Tarakanova, la fille d'Alexis Razoumovski et d'Élisabeth Ire de Russie, dans sa cellule durant l'inondation qui eut lieu à Saint-Pétersbourg en 1777. Le 25 septembre 1980, l'Union soviétique a émis un timbre-poste de six kopecks représentant ce tableau pour célébrer le 150e anniversaire de sa naissance, en même temps qu'un autre timbre pour célébrer le 150e anniversaire de la naissance du peintre Nikolaï Nevrev. Trouve plus

Constantin Floros: Constantin Floros (en grec moderne : Κωνσταντίνος Φλωρος), né le 4 janvier 1930 à Thessalonique, est un musicologue gréco-allemand. Trouve plus

Constantin Font: Constantin Font, né le 11 janvier 1890 à Auch (Gers) et mort en janvier 1954 à Paris, est un artiste français, peintre de genre, de nus, de paysages, orientaliste, sculpteur et graveur. Trouve plus

Constantin François Chasseboeuf: Trouve plus

Constantin François de Chassebœuf de Volney: Trouve plus

Constantin Frantz: Constantin Frantz, né le 12 septembre 1817 à Börnecke (dans l'actuel Land de Saxe-Anhalt) et mort le 2 mai 1891 à Blasewitz, est un philosophe, diplomate et politologue allemand et l'un des précurseurs du fédéralisme européen. Après des études de philosophie et de mathématiques aux universités de Halle et de Berlin, Constantin Frantz intégra le service diplomatique du Royaume de Prusse, service qu'il quitta toutefois après dix-huit années. En fait, il était en désaccord avec la politique de Bismarck qui visait à construire progressivement, et par des guerres, un État national allemand. Constantin Frantz, lui, était en faveur d'une fédération d'États autonomes en Europe centrale. Non seulement rejetait-il le dualisme austro-prussien dans le monde allemand, mais encore contestait-il la prétention de la Prusse - qui renfermait une forte minorité polonaise - à unifier et à diriger le monde allemand et, aussi, l'idée que l'Autriche, empire multinational, pût sans se dissoudre au préalable jouer un rôle constructif dans le monde allemand. Par ailleurs, Frantz était opposé à la violence guerrière comme moyen de résoudre les conflits. Sa conception du fédéralisme mérite d'être rapprochée des idées de Pierre-Joseph Proudhon. Trouve plus

Constantin Frăţilă: Trouve plus

Constantin Frățilă: Constantin Frățilă (né le 1er octobre 1942 à Bucarest et mort le 21 octobre 2016 dans la même ville) est un footballeur international roumain. Trouve plus

Constantin Frommann: Constantin Frommann, né le 27 mai 1998 à Sasbach en Allemagne, est un footballeur allemand évoluant au poste de gardien gauche au SG Sonnenhof Großaspach, prêté par SC Fribourg. Trouve plus

Constantin Frosin: Constantin Frosin, (né le 12 octobre 1952, Herăstrău, județ de Vrancea en Roumanie et mort le 10 octobre 2020), est un écrivain et traducteur roumain et français. Trouve plus

Constantin Gabras: Constantin Gabras (grec : Κωνσταντίνος Γαβρᾶς) est un officier et un noble byzantin qui exerce les fonctions de duc de Trébizonde durant le règne de Jean II Comnène. En 1119 il attaque sans succès les Turcs danichmendides tandis que l'empereur mène une offensive contre les Seldjoukides. Gabras, vaincu, est fait prisonnier par les émirs Ghazi et Toughroul de Mytilène. Seule une dispute opportune entre les deux chefs turcs empêche ces derniers de profiter de leur victoire. Trouve plus

Constantin Galca: Trouve plus

Constantin Galcă: Trouve plus

Constantin Gâlcă: Constantin Gâlcă (né le 8 mars 1972 à Bucarest) est un footballeur roumain des années 1990 et 2000. Son poste de prédilection est milieu de terrain défensif. Il s'est ensuite reconverti en entraîneur. Trouve plus

Constantin Giannaris: Trouve plus

Constantin Gogou: Trouve plus

Constantin Gogu: Constantin Gogu, dit parfois Constantin Gogou, né le 30 mai 1854 à Câmpulung, dans la Principauté de Valachie et mort le 30 janvier 1897 en Roumanie, est un mathématicien et astronome roumain, spécialiste de la théorie de la Lune. Trouve plus

Constantin Gongylès: Constantin Gongylès (en grec : Κωνσταντῖνος Γογγύλης) (vers 913 - 949) est un eunuque byzantin et un dignitaire de la cour impériale qui dirige une expédition infructueuse contre l'Émirat de Crète en 949. Trouve plus

Constantin Gorbatov: Constantin Ivanovitch Gorbatov (en russe : Константин Иванович Горбатов), né le 17 mai 1876 à Stavropol et mort le 24 mai 1945 à Berlin, est un peintre post-impressionniste russe. Il signait ses tableaux à l'étranger C. Gorbatoff, selon la transcription de l'époque. Trouve plus

Constantin Gortchakov: Le prince Constantin Alexandrovitch Gortchakov (Константи́н Алекса́ндрович Горчако́в), né à Saint-Pétersbourg le 5 décembre 1841 et mort à Paris le 20 avril 1926, est un aristocrate russe qui fut vice-gouverneur de Kiev, Stallmeister (écuyer de la Cour) et conseiller secret. Il appartenait à l'illustre famille des princes Gortchakov. Trouve plus

Constantin Göttfert: Constantin Göttfert (né en 1979 à Vienne) est un écrivain autrichien. Trouve plus

Constantin Gravier de Vergennes: Constantin Gravier, comte de Vergennes et de Toulongeon, baron d'Uchon, né le 1er novembre 1761 à Constantinople, mort le 12 septembre 1832 à Sablonville, est un général et diplomate français. Trouve plus

Constantin Grichenko: Trouve plus

Constantin Gueorguievitch Paoustovski: Trouve plus

Constantin Guys: Constantin Guys est un dessinateur et peintre français, né le 3 décembre 1802 à Flessingue (Pays-Bas) et mort le 13 mars 1892 à Paris. Trouve plus

Constantin Hangerli: Constantin Hangerli, Hangherli ou Handjery (né à Constantinople vers 1760 exécuté à Bucarest le 19 février 1799). Prince grec Phanariote au service du Gouvernement Ottoman il est Hospodar de Valachie de 1797 à 1799. Trouve plus

Constantin Hansen: Carl Christian Constantin Hansen (né le 3 novembre 1804 à Rome – mort le 29 mars 1880 à Copenhague) est un peintre d'histoire danois. Trouve plus

Constantin Harménopoulos: Constantin Harménopoulos (en grec : Κωνσταντῖνος Ἁρμενόπουλος) est un célèbre juriste byzantin du XIVe siècle. Trouve plus

Constantin heger: Trouve plus

Constantin Héger: Constantin Héger, de son nom complet Romain Constantin Georges Héger, (Bruxelles, le 1er juillet 1809 - Bruxelles, le 6 mai 1896) était un enseignant belge, professeur puis préfet de l'Athénée royal de Bruxelles en même temps qu'il professait dans l'école privée de sa seconde épouse. Il fut aussi membre de la Société de Saint-Vincent-de-Paul. Il doit sa notoriété internationale à Emily Brontë et surtout à sa sœur Charlotte, qui furent ses élèves au cours des années 1840. Cette dernière qui l'aimait en secret fera de cet amour le fil conducteur de ses deux derniers romans : The Professor et Villette. Trouve plus

Constantin Henriquez: Constantin Henriquez est un joueur franco-haïtien de rugby à XV ayant évolué en France, au poste de troisième ligne centre, puis de trois-quarts aile, et enfin de trois-quarts centre. Il a joué au Stade français et a fait partie l'équipe olympique en 1900. Trouve plus

Constantin henriquez de zubiera: Trouve plus

Constantin Henszel: Constantin Casimir Fortunat Henszel, né le 4 mars 1842 à Milki et mort le 17 décembre 1902 dans le 4e arrondissement de Paris, est un médecin polonais. Trouve plus

Constantin Hering: Constantin Hering (1er janvier 1800 - 23 juillet 1880) est un médecin américain d'origine allemande qui introduisit l'homéopathie en Amérique. Il prolongea l'œuvre de Hahnemann en découvrant des médicaments importants. Trouve plus

Constantin Hokloff: Trouve plus

Constantin Humbertopoulos: Constantin Humbertopoulos († 1112) est un général byzantin, d'origine normande, proche d'Alexis Ier Comnène. Trouve plus

Constantin Huygens: Trouve plus

Constantin I: Trouve plus

Constantin I de Grèce: Trouve plus

Constantin Iakovlev: Constantin Iakovlev, est une personnalité soviétique. Il est né en 1886 et est mort en 1938. Trouve plus

Constantin Ier: Constantin Ier est empereur romain de 306 à 337. Constantin Ier est patriarche de Constantinople de 675 à 677. Constantin Ier est pape de 708 à 715. Constantin Ier est roi d'Écosse de 863 à 877. Constantin Ier est seigneur de Bartzeberd et de Vahka (Cilicie arménienne) de 1095 à 1102. Constantin Ier d'Arborée Juge du Judicat d'Arborée vers 1126-1131. Constantin Ier est patriarche de Kiev de 1156 à 1159. Constantin Ier Bardzabertsi est catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1221 à 1267. Constantin Ier est tsar de Bulgarie de 1257 à 1277. Constantin Ier est roi d'Iméréthie de 1293 à 1327. Constantin Ier roi de Géorgie de 1405 à 1412. Constantin Ier (Zara Yaqob) est négus d'Éthiopie de 1434 à 1468. Constantin Ier est roi de Kakhétie en 1605. Constantin Ier est prince du Moukhran de 1659 à 1667. Constantin Ier est prince de Valachie de 1654 à 1658 et prince de Moldavie en 1659, puis en 1661. Constantin Ier est roi des Hellènes de 1913 à 1917, puis de 1920 à 1922. Trouve plus

Constantin Ier (empereur romain): Constantin Ier (Flavius Valerius Aurelius Constantinus en latin), né à Naissus en Mésie (aujourd'hui Niš en Serbie) le 27 février 272, est proclamé 34e empereur romain en 306 par les légions de Bretagne (actuel sud de la Grande-Bretagne), et mort le 22 mai 337 après 31 ans de règne. C'est une figure prépondérante du IVe siècle. L'empereur Constantin Ier mène une vie politique militaire, religieuse et économique profondément réformatrice, qui lui permet de réunir sous son unique autorité un Empire romain affaibli et divisé. Il se débarrasse des empereurs Maxence en 312 (bataille du pont Milvius) et Licinius en 324 (bataille d'Andrinople). Son règne voit l'établissement de la liberté de culte individuel, qui met fin aux persécutions des chrétiens (édit de Milan, 313). Il met provisoirement fin aux dissensions des Églises d'Orient en convoquant le premier concile de Nicée (325), et affirme son autorité dans le domaine religieux : c'est le césaropapisme. Il instaure une monnaie stable (le solidus, 312), développe l'administration centrale, défend les frontières de l'Empire contre les Francs, les Alamans, les Sarmates, les Goths et les Sassanides. Il fonde en 330 une nouvelle capitale à son nom, Constantinople (actuellement Istanbul). Ses réformes favorisent largement l'essor du christianisme, vers lequel il se tourne progressivement, et dont il est même devenu l'un des saints pour l'Église orthodoxe et un saint local pour l'Église catholique, sous le nom de Constantin le Grand. Trouve plus

Constantin Ier (métropolite de Kiev): Constantin Ier fut patriarche de Kiev et de toute la Rus' de 1156 à 1159. Trouve plus

Constantin Ier (prince de Moukhran): Constantin Ier est un prince de Moukhran de la seconde moitié du XVIIe siècle. Il règne de 1659 à 1667. Trouve plus

Constantin Ier (roi d'Arménie): Constantin Ier, en arménien Կոստանդին Ա (Kostandin) (vers 1050-5 † vers 1102), fut seigneur de Bartzeberd et de Vahka de 1095 à 1102 de la famille des Roupénides. Il était fils de Roupen Ier, seigneur de Bartzeberd. Trouve plus

Constantin Ier (roi d'Écosse): Constantin Ier (né possiblement en 836, mort en 876 ou 877) est roi des Scots et des Pictes à partir de 862, succédant ainsi à son oncle Donald Ier. Trouve plus

Constantin Ier (roi des Hellènes): Constantin Ier de Grèce (grec moderne : Κωνσταντίνος Αʹ της Ελλάδας / Konstantínos I tis Elládas) ou, parfois, Constantin XII, est né le 2 août 1868, à Athènes, en Grèce, et est décédé le 11 janvier 1923, à Palerme, en Italie. Appartenant à la maison d'Oldenbourg, il est le troisième souverain de la Grèce moderne et règne de 1913 à 1917, puis de 1920 à 1922, avec le titre de roi des Hellènes. Premier diadoque de Grèce (héritier du trône), Constantin suit, très jeune, une formation militaire, dans son pays puis en Allemagne, ce qui le conduit à exercer d'importantes fonctions dans l'armée hellène. En 1897, il est ainsi commandant en chef lors de la première guerre gréco-turque et c'est largement à lui que l'opinion publique hellène impute la cuisante défaite nationale. Devenu très impopulaire au sein de l'armée, Constantin doit démissionner de ses fonctions à la suite du « coup de Goudi » de 1909 et quitter, durant quelque temps, la Grèce. Malgré tout, son exil est provisoire et le diadoque retrouve ses fonctions de commandant en chef grâce au Premier ministre Elefthérios Venizélos, en 1911. Après avoir réorganisé l'armée, le prince héritier conduit, en 1912-1913, les forces de son pays lors des deux guerres balkaniques et participe à la conquête de Thessalonique, de la Macédoine et d'une partie de l'Épire. Le royaume hellène voit sa superficie et sa population multipliées par deux. C'est alors que le père du prince, le roi Georges Ier, est assassiné, le 18 mars 1913, à Thessalonique, et que Constantin monte, à son tour, sur le trône. Pendant la Première Guerre mondiale, le désaccord de Constantin avec son Premier ministre Elefthérios Venizélos à propos de l'entrée de la Grèce dans le conflit aux côtés de la Triple-Entente conduit le royaume hellène au « Schisme national » (grec moderne : εθνικός Διχασμός / ethnikós Dikhasmós). En 1915, le roi force donc Venizélos à démissionner de ses fonctions mais c'est finalement lui qui doit quitter le pouvoir en 1917, après que les forces alliées l'ont menacé de bombarder Athènes. Constantin Ier laisse donc le trône à son deuxième fils, Alexandre Ier, et s'installe ensuite en Suisse. Mais, après la mort du jeune roi, la défaite de Venizélos aux élections législatives de 1920 et un plébiscite en faveur du retour de Constantin, celui-ci reprend la tête de son pays. Cependant, le désastre militaire hellène durant la deuxième guerre gréco-turque (1919-1922) conduit le souverain à abdiquer définitivement en 1922 et à partir en exil en Italie, où il meurt quelques mois plus tard. Son fils aîné, Georges II, lui succède alors brièvement avant de renoncer, à son tour, à la couronne. Trouve plus

Constantin Ier Asen: Trouve plus

Constantin Ier Asên: Trouve plus

Constantin Ier Bardzabertsi: Constantin ou Kostandin Ier Bardzabertsi (en arménien Կոնստանդին Ա Բարփրբերդցի) est Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1221 à 1267, année de sa mort. Le siège du catholicossat est à cette époque situé en Petite-Arménie, à Hromgla, où il succède à Hovhannès VI et où il sera suivi par Jacob Ier. Ce Catholicos a mené une action œcuménique soutenue. Avec le roi Héthoum Ier, il entretient une correspondance fournie avec les patriarches de Constantinople Germain II et Manuel II. Ces échanges infructueux poussent l'Église arménienne à se rapprocher de Rome : la papauté obtient ainsi en 1251 la reconnaissance de la primauté du Pape et de la double procession du Saint-Esprit. Rome reconnaît de son côté le rite arménien. Constantin Ier a également procédé à une réforme de la discipline ecclésiastique en 1243. Enfin, ce Catholicos mécène est connu pour être l'un des principaux patrons du miniaturiste Toros Roslin. Trouve plus

Constantin Ier d'Écosse: Trouve plus

Constantin Ier d'Armenie: Trouve plus

Constantin Ier d'Arménie: Trouve plus

Constantin Ier de Constantinople: Constantin Ier (en grec : Κωνσταντίνος Α΄) est patriarche de Constantinople de 675 à 677. Trouve plus

Constantin Ier de Georgie: Trouve plus

Constantin Ier de Géorgie: Constantin Ier de Géorgie (en géorgien : კონსტანტინე I, Konstantine I ; 1369-1412) est un roi de Géorgie de 1405 à 1412. Trouve plus

Constantin Ier de Grece: Trouve plus

Constantin Ier de Grèce: Trouve plus

Constantin Ier de Kakhétie: Constantin Ier de Kakhétie (en géorgien : კონსტანტინე I, Konstantine I) ou Constantin Khan (კონსტანტინე ხანი ; 1572–22 octobre 1605) est un roi de Kakhétie de la dynastie des Bagrations ayant régné neuf mois en 1605. Trouve plus

Constantin Ier de Moukhran: Trouve plus

Constantin Ier de Moukhrani: Trouve plus

Constantin Ier de Mukhran: Trouve plus

Constantin Ier d'Ecosse: Trouve plus

Constantin Ier d'Écosse: Trouve plus

Constantin Ier d'Iméréthie: Constantin Ier d'Iméréthie (en géorgien კონსტანტინე I ; mort en 1327) est un roi d'Iméréthie (Géorgie occidentale) de la dynastie des Bagrations. Il règne de 1293 à 1327. Fils du roi géorgien David VI Narin par sa première épouse Tamar Amanelisdze, fille d'un noble géorgien, Constantin Ier succède à son père sur l'Iméréthie, une large portion de l'actuelle Géorgie. Il ne règne que sur la partie ouest de la Géorgie mais a quand même la titulature de « Roi des Kartvels, des Abkhazes, des Rans, des Arméniens... ». Sa capitale est la ville de Kutaisi et il se déclare indépendant de la domination mongole mais doit faire face à plusieurs problèmes financiers. De plus, son frère Michel Bagration mène contre lui une révolte au cours de laquelle Constantin Ier perd les provinces de Racha et du Nord-Iméréthie. Constantin Ier meurt en 1327 sans descendance. Le trône d'Iméréthie revient à son frère cadet Michel qui devient roi sous le nom de Michel Bagration. Trouve plus

Constantin Ier le Grand: Trouve plus

Constantin Ier Serban Basarab: Trouve plus

Constantin Ier Şerban Basarab: Trouve plus

Constantin Ier Șerban Basarab: Constantin Ier Șerban Basarab fut prince de Valachie de 1654 à 1658 et prince de Moldavie en 1659 et en 1661. La monarchie était élective dans les principautés roumaines de Moldavie et de Valachie, comme en Transylvanie et en Pologne voisines : le prince (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par (et souvent parmi) les boyards : pour être nommé, régner et se maintenir, il s'appuyait sur les partis de boyards et fréquemment sur les puissances voisines, habsbourgeoise, polonaise, russe et surtout ottomane, car jusqu'en 1859 les deux principautés étaient vassales de la « Sublime Porte » dont elles étaient tributaires. Trouve plus

Constantin Ier Tikh Asen: Trouve plus

Constantin Igoumnov: Constantin Nikolaïevitch Igoumnov (en russe : Константин Николаевич Игумнов) est un pianiste russe né le 1er mai 1873 à Lebedian, actuellement dans l'oblast de Lipetsk, et mort le 24 mars 1948 à Moscou. Trouve plus

Constantin II: Constantin II, empereur romain de 337 à 340. Constantin II, patriarche de Constantinople de 754 à 766. Constantin II, antipape de 767 à 769. Constantin II, roi d'Écosse de 900 à 942/943. Constantin II, prince des montagnes (Cilicie arménienne) en 1129. Constantin II de Cagliari Juge du Judicat de Cagliari vers 1130 à 1163 Constantin II, patriarche de Kiev de 1167 à 1169. Constantin II Pronagortz, catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1286 à 1289. Constantin II, tsar de Bulgarie de 1396 à 1422. Constantin II, roi d'Iméréthie de 1396 à 1401. Constantin II (Eskender) est négus d'Éthiopie de 1478 à 1494. Constantin II, roi de Géorgie de 1478 à 1490, puis seulement roi de Karthli de 1490 à 1505. Constantin II, roi de Kakhétie de 1722 à 1732. Constantin II, roi des Hellènes de 1964 à 1974. Trouve plus

Constantin ii (antipape): Trouve plus

Constantin ii (empereur romain): Trouve plus

Constantin II (métropolite de Kiev): Constantin II fut patriarche de Kiev et de toute la Rus' de 1167 à 1169. Trouve plus

Constantin II (roi d'Arménie): Constantin II ou Kostandin II (en arménien Կոստանդին Բ), ( mort en 1129) est un prince des Montagnes (Cilicie arménienne) roupénide ayant régné en 1129. Il est le fils de Thoros Ier d'Arménie, lui-même prince des Montagnes. Il succède à son père en février 1129, mais il est emprisonné dès son avènement, puis empoisonné. Son oncle Léon Ier d'Arménie lui succède. Trouve plus

Constantin II (roi de Géorgie): Constantin II (en géorgien : კონსტანტინე II, Konstantine II ; 1447-1505) est roi de Karthli-Iméréthie de 1478 à 1483, roi de Karthli de 1478 à 1505, et roi titulaire de Géorgie de 1478 à 1490. Trouve plus

Constantin II (roi de Kakhétie): Constantin II (en géorgien : კონსტანტინე II) ou Mahmoud Qulī Khān (მაჰმად ყული-ხანი ; mort le 28 décembre 1732) est roi de Kakhétie de 1722 à 1732 et roi de Karthli en 1723 ; il appartient à la dynastie des Bagration. Trouve plus

Constantin II (roi d'Écosse): Constantin II (Constantín mac Áeda en gaélique), mort en 952, est roi d'Écosse de 900 à 943. Fils d'Áed, Constantin succède à son cousin Donald II. Son règne est marqué, comme celui de ses prédécesseurs, par les attaques des Vikings. Il remporte une victoire sur les Uí Ímair en 903. Au sud, il est confronté à la montée en puissance du royaume d'Angleterre et doit se soumettre au roi Æthelstan en 927, puis en 934. En 937, il s'allie aux Vikings de Dublin et au royaume de Strathclyde contre Æthelstan, mais leur coalition est vaincue lors de la bataille de Brunanburh. Constantin abdique en 943 pour se retirer dans un monastère, laissant le pouvoir à Malcolm, le fils de son prédécesseur. Il meurt neuf ans plus tard. Avec ses quarante-trois années de règne, Constantin est le monarque écossais resté le plus longtemps au pouvoir après Jacques VI et Guillaume le Lion. Cette période de l'histoire du royaume, alors centré sur la vallée de la Tay, est marquée par des progrès significatifs dans la gaélicisation des régions pictes. Trouve plus

Constantin II (roi des Hellènes): Constantin II de Grèce (grec : Κωνσταντίνος Βʹ της Ελλάδας / Konstantínos II tis Elládas), né le 2 juin 1940, est le sixième et dernier roi des Hellènes du 6 mars 1964 au 1er juin 1973, date à laquelle il est déposé (sans abdiquer) et la République proclamée. Cette déposition est confirmée par le référendum de décembre 1974 au déroulement controversé. En Grèce, le nom utilisé pour faire référence à Constantin aujourd'hui est le plus souvent : « l'ancien roi Constantin ». Cependant, cela peut changer en fonction de l'appartenance idéologique de chacun (y compris dans certains médias) : le nom « Constantino de Grecia », en espagnol, est une référence à son passeport danois qu'il est obligé de porter en raison de la querelle qui l'oppose à l'État grec. On peut aussi rencontrer la dénomination « l'Ancien » (en grec ο Τέως / o Téos) ou, de manière plus hostile, « Monsieur Glücksbourg » ou « le Glücksbourg » (en grec o Γκλύξμπουργκ) nom censé rappeler ses origines étrangères. Les monarchistes et ses sympathisants l'appellent quant à eux « le Roi » ou, de manière plus effacée, « Constantin ». Trouve plus

Constantin II Brancoveanu: Trouve plus

Constantin II Brâncoveanu: Constantin Brancovan (en roumain : Constantin Brâncoveanu) est un prince de Valachie qui y a régné de 1688 à 1714. Canonisé par l'église orthodoxe roumaine le 15 août 1992, sa fête est fixée le 16 août. Trouve plus

Constantin II d'Écosse: Trouve plus

Constantin II d'Armenie: Trouve plus

Constantin II d'Arménie: Trouve plus

Constantin II de Bulgarie: Constantin II de Bulgarie (bulgare : Константин II Асен) (mort le 16 septembre 1422). Prince de Bulgarie et tsar associé de Vidin de 1371 à 1396. Fils et corégent du tsar Jean Stratzimir de Vidin. Après la Bataille de Nicopolis qui avait scellé le sort de la Bulgarie, les Ottomans annexent la principauté de Vidin. Constantin s'échappe et se réfugie sur le territoire Hongrois. Il meurt à Belgrade le 16 septembre 1422. Trouve plus

Constantin II de Constantinople: Constantin II est patriarche de Constantinople du 8 août 754 à sa déposition le 30 août 766, et est exécuté en octobre 767. Trouve plus

Constantin II de Georgie: Trouve plus

Constantin II de Géorgie: Trouve plus

Constantin II de Grece: Trouve plus

Constantin ii de grèce: Trouve plus

Constantin II de Kakhétie: Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...