Rechercher dans ce blog

jeudi 11 mars 2021

Conseil général des Bouches-du-Rhône, Conseil général des Côtes-d'Armor, Conseil général des Côtes-du-Nord, Conseil général des Deux-Sèvres, Conseil général des facultés (France),

Conseil général des Bouches-du-Rhône: Trouve plus

Conseil général des Côtes-d'Armor: Trouve plus

Conseil général des Côtes-du-Nord: Trouve plus

Conseil général des Deux-Sèvres: Trouve plus

Conseil général des facultés (France): En France, le conseil général des facultés est un conseil créé en 1885 dans chacune des académies afin de gérer les intérêts communs des facultés et écoles supérieures. Après la loi de 1896 donnant le nom d'"université" au corps des facultés, le conseil général des facultés fut transformé en "conseil de l'université". Trouve plus

Conseil général des Hautes-Alpes: Trouve plus

Conseil général des Hautes-Pyrénées: Trouve plus

Conseil général des Hauts de Seine: Trouve plus

Conseil general des Hauts-de-Seine: Trouve plus

Conseil général des hauts-de-seine: Trouve plus

Conseil général des jeunes: Trouve plus

Conseil général des Landes: Trouve plus

Conseil général des mines: Le Conseil général des mines (CGM) était une entité administrative française créée par décret impérial de 1810, rattachée au ministère de l'Économie, des Finances et de l'Emploi. Son histoire et ses missions sont étroitement liées à celles du Corps des mines. Le conseil général des Mines a fusionné en janvier 2009 avec le Conseil général des technologies de l'information pour créer le Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGIET). Le 1er mars 2012, le CGIET est devenu le conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET). Il voit son champ de compétences élargi en matière financière. Trouve plus

Conseil general des ponts et chaussees: Trouve plus

Conseil général des ponts et chaussées: Le Conseil général des ponts et chaussées ou CGPC, est une institution française, héritière directe de l'assemblée des inspecteurs généraux des ponts et chaussées réunie régulièrement à partir de 1747 par l'intendant des finances Daniel-Charles Trudaine, disparue en 2008. Trouve plus

Conseil général des Pyrénées-Atlantiques: Trouve plus

Conseil général des Pyrénées-Orientales: Trouve plus

Conseil général des technologies de l'information: Trouve plus

Conseil general des technologies de l'information: Trouve plus

Conseil général des technologies de l'information: Le Conseil général des technologies de l'information (CGTI) était une institution française mise en place par le décret n° 96-1092 du 13 décembre 1996. Sa création est l'un des éléments de la réforme de 1996 dans le domaine des télécommunications, réforme dont les principaux volets étaient la Loi de Réglementation des Télécommunications, le changement de statut de France Télécom et le rattachement à l'État des établissements publics d'enseignement supérieur des télécommunications. Il a été regroupé avec le Conseil général des mines par le décret n° 2009-64 du 16 janvier 2009 pour créer le Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGIET). Trouve plus

Conseil général des Vallées: Trouve plus

Conseil général des Vosges: Trouve plus

Conseil général des Yvelines: Trouve plus

Conseil général d'Eure-et-Loir: Trouve plus

Conseil général d'Ille-et-Vilaine: Trouve plus

Conseil général d'Indre-et-Loire: Trouve plus

Conseil général du Bas-Rhin: Trouve plus

Conseil général du Calvados: Trouve plus

Conseil général du Cantal: Trouve plus

Conseil général du Cher: Trouve plus

Conseil général du Doubs: Trouve plus

Conseil général du Finistère: Trouve plus

Conseil général du Gard: Trouve plus

Conseil général du Gers: Trouve plus

Conseil général du Haut-Rhin: Trouve plus

Conseil général du Jura: Trouve plus

Conseil général du Loiret: Trouve plus

Conseil général du Lot: Trouve plus

Conseil général du Morbihan: Trouve plus

Conseil général du Nord: Trouve plus

Conseil général du Pas-de-Calais: Trouve plus

Conseil général du pouvoir judiciaire: Le conseil général du pouvoir judiciaire d'Espagne (Consejo General del Poder Judicial de España) est l'organe constitutionnel de direction du pouvoir judiciaire espagnol. Trouve plus

Conseil général du pouvoir judiciaire (Espagne): Trouve plus

Conseil général du Puy-de-Dôme: Trouve plus

Conseil général du Rhône: Trouve plus

Conseil général du Tarn: Trouve plus

Conseil général du Territoire de Belfort: Trouve plus

Conseil général du Val-de-Marne: Trouve plus

Conseil général du Val-d'Oise: Trouve plus

Conseil général du Var: Trouve plus

Conseil général jeune: Trouve plus

Conseil général junior: Trouve plus

Conseil genetique: Trouve plus

Conseil génétique: Le conseil génétique est le processus par lequel des patients ou des parents présentant un risque de maladie héréditaire sont conseillés et informés de la nature et des conséquences de cette maladie, de la probabilité de la développer ou de la transmettre à leur descendance, et des options qui se présentent à eux en matière de planification de vie et de planification familiale, de manière à prévenir la maladie ou améliorer leur situation. Ce processus complexe peut être séparé en deux parties : le diagnostic (estimation des risques) et une deuxième partie, plus complexe, de conseil en fonction du diagnostic. Le conseil génétique peut avoir lieu avant la conception (lorsque l'un des parents ou les deux sont porteurs d'un certain trait génétique), durant la grossesse (si une anomalie est détectée à l'échographie ou si la mère doit avoir plus de 35 ans avant l'accouchement), après la naissance (si un trouble ou une malformation congénital(e) est constaté), durant l'enfance (si l'enfant présente des signes de retard du développement), ou même à l'âge adulte (pour les maladies génétiques se manifestant à l'âge adulte comme la Maladie de Huntington ou les cancers héréditaires). Dans certaines régions ou cultures, les tests génétiques pré-maritaux sont déjà une réalité, par exemple dans les pays Ouest-Africains avec un fort taux de Drépanocytose, et chez les Juifs Ashkénazes d'Europe de l'Ouest (comme la Maladie de Tay-Sachs, combattue notamment par le Dor Yeshorim (en)). Un conseiller en génétique est un professionnel de la santé spécialisé et expérimenté dans le domaine de la génétique et du conseil médical. Trouve plus

Conseil géographique de Nouvelle-Zélande: Trouve plus

Conseil Hassan II: Conseil Hassan II peut désigner ces gouvernements marocains: Trouve plus

Conseil Hassan II 1: Le premier gouvernement Hassan II est le sixième gouvernement du royaume du Maroc depuis son indépendance en 1955. Il est dirigé par le roi Hassan II. Le gouvernement est formé le 26 février 1961 par le Dahir N° 1.61.060 et remplace le Gouvernement Mohammed V. Il est dissous le 2 juin 1961 et est remplacé par le deuxième gouvernement Hassan II. Trouve plus

Conseil Hassan II 2: Le deuxième gouvernement Hassan II est le septième gouvernement du royaume du Maroc depuis son indépendance en 1955. Il est dirigé par le roi Hassan II. Le gouvernement est formé le 2 juin 1961 et remplace le premier gouvernement de Hassan II. Il est dissous le 5 janvier 1963 et est remplacé par le troisième gouvernement de Hassan II. Trouve plus

Conseil Hassan II 3: Le troisième gouvernement Hassan II est le huitième gouvernement du royaume du Maroc depuis son indépendance en 1955. Il est dirigé par le roi Hassan II. Le gouvernement est formé le 5 janvier 1963 par le dahir no 1-63-026 et remplace le deuxième gouvernement de Hassan II. Il est dissous le 13 novembre 1963 et est remplacé par le gouvernement Bahnini. Trouve plus

Conseil Hassan II 4: Le Gouvernement Hassan II 4 est le dixième gouvernement du Maroc depuis son indépendance en 1955. Formé le 8 juin 1965, il a pris fin le 11 novembre 1967. Trouve plus

Conseil Héraldique: Trouve plus

Conseil héraldique de Belgique: Trouve plus

Conseil heraldique flamand: Trouve plus

Conseil héraldique flamand: Le Conseil héraldique flamand ou Vlaamse Heraldische Raad fait partie de la Division des Monuments et Sites du Gouvernement flamand. Établi le 11 avril 1984, il remplace la Sous-commission héraldique ou Subcommissie Heraldiek établie le 21 décembre 1978. Au début, ces deux organes publics ont été chargés de la concession d'armoiries et des drapeaux en faveur des communes. Depuis 1994, la charge du Conseil comprend aussi la concession d'armoiries et des drapeaux aux provinces ainsi que, depuis 2000, aux individus et aux organismes. Trouve plus

Conseil impérial de l'instruction publique: Trouve plus

Conseil insulaire de Formentera: Le Conseil insulaire de Formentera (en catalan : Consell Insular de Formentera) ou de manière abrégée Conseil de Formentera (en catalan : Consell de Formentera) est une institution de gouvernement de l'île de Formentera dans les îles Baléares. Trouve plus

Conseil insulaire de Majorque: Le Conseil insulaire de Majorque (en catalan : Consell Insular de Mallorca) ou de manière abrégée Conseil de Majorque (en catalan : Consell de Mallorca) est une institution de gouvernement de l'île de Majorque dans les îles Baléares. Il a été créé en 1978 lors de l'approbation du régime des conseils insulaires et institué officiellement par le statut d'autonomie des îles Baléares en 1983. Son fonctionnement est réglementé par la loi des conseils insulaires et la législation du régime local, et ses compétences dérivent du statut d'autonomie et des compétences d'une députation provinciale dont il constitue une forme insulaire. Trouve plus

Conseil insulaire de Minorque: Le Conseil insulaire de Minorque (en catalan : Consell Insular de Menorca) ou de manière abrégée Conseil de Minorque (en catalan : Consell de Menorca) est une institution de gouvernement de l'île de Minorque dans les îles Baléares. Il a été créé en 1978 lors de l'approbation du régime des conseils insulaires et institué officiellement par le statut d'autonomie des îles Baléares en 1983. Son fonctionnement est réglementé par la loi des conseils insulaires et la législation du régime local, et ses compétences dérivent du statut d'autonomie et des compétences d'une députation provinciale dont il constitue une forme insulaire. Trouve plus

Conseil insulaire de Tristan da Cunha: Trouve plus

Conseil insulaire d'Ibiza: Le Conseil insulaire d'Ibiza (en catalan : Consell Insular d'Eivissa) ou de manière abrégée Conseil d'Ibiza (en catalan : Consell d'Eivissa) est une institution de gouvernement de l'île d'Ibiza dans les îles Baléares. Trouve plus

Conseil intergouvernemental des pays exportateurs de cuivre: Le conseil intergouvernemental des pays exportateurs de cuivre ou CIPEC était un cartel créé en 1967 à Lusaka en Zambie, à l'initiative du Chili, premier producteur et exportateur mondial de cuivre et qui regroupait alors le Pérou, le Zaïre, la Zambie. L'objectif du cartel était de coordonner les politiques des États membres afin d'optimiser les revenus issus de l'exploitation du cuivre. Quatre pays ont rejoint le CIPEC en 1975 : l'Australie, l'Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, ainsi que la Yougoslavie. Il a cependant été dissous en 1988. Au total, le CIPEC représentait environ 30 % du marché mondial de cuivre, et plus de 50 % des réserves mondiales connues. La tentative des membres d'obtenir une hausse des prix échoua, notamment durant la crise de 1975-1976. Cela entraîna un changement de politique de la part du Chili, qui mit en définitive fin au cartel. De nombreux experts estiment que le rôle du CIPEC était négligeable car la demande résiduelle à laquelle il était confronté était très élastique (bien plus importante que celle l'OPEP par exemple). L'incapacité à réduire la production durant la période de fonctionnement du CIPEC semble valider cette hypothèse. La cartel disparut ainsi en 1988. Portail de l'économie Trouve plus

Conseil interministériel: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport: Le Conseil intermunicipal de transport (CIT) était l'un des types d'entités organisatrices de transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) au Québec. Ce type d'organisme est aboli lors de la refonte des structures de transport en commun dans la région de Montréal qui a lieu en 2017, il est alors remplacé par Exo en ce qui a trait aux mandats opérationnels et par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) en ce qui a trait aux mandats de planification et de financement. Il s'agit d'un organisme public de transport collectif qui a pour but d'organiser un service de transport en commun de personnes sur un territoire constitué de deux ou plusieurs municipalités de la banlieue montréalaise. Ce type d'organisme peut aussi offrir des liaisons vers des municipalités à l'extérieur de son territoire, ce qui est presque toujours le cas. Lorsque des municipalités s'unissent pour offrir un service de transport en commun, un conseil intermunicipal de transport est formé. Cependant, lorsque ce sont des municipalités régionales de comté (MRC) qui s'unissent, le terme employé est alors un Conseil régional de transport (CRT). Un seul CRT existe, soit le Conseil régional de transport Lanaudière. Dans le cas d'une municipalité qui organise seule son service de transport en commun, il s'agit plutôt d'un organisme municipal et intermunicipal de transport (OMIT), tel que le Organisme municipal et intermunicipal de transport Sainte-Julie. Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Chambly-Richelieu-Carignan: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport de la Vallée du Richelieu: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport du Haut-Saint-Laurent: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport du Sud-Ouest: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport La Presqu'Île: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Laurentides: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Le Richelain: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Roussillon: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Roussillon,: Trouve plus

Conseil intermunicipal de transport Sorel-Varennes: Trouve plus

Conseil international de cricket: Trouve plus

Conseil international de la danse: Le Conseil international de la danse (CID, en anglais International Dance Council) est l'organisation qui supervise toutes les formes de danse dans le monde. Organisation non gouvernementale à but non lucratif fondée en 1973 au sein de l'UNESCO, le Conseil est basé à Paris au siège de l'UNESCO. Le CID conseille l'UNESCO, des gouvernements ainsi que différentes institutions nationales et internationales. Trouve plus

Conseil international de la langue francaise: Trouve plus

Conseil international de la langue française: Le Conseil international de la langue française ou CILF est une association créée en 1968 à Paris, reconnue d'utilité publique par décret du 20 décembre 1972, qui s'est donné pour mission « d'enrichir la langue française et de favoriser son rayonnement ». Partant de la constatation que la langue française est une langue universelle « qui n'appartient pas seulement à la France » et qu'elle évolue de manière différente selon les pays où elle est parlée, le CILF s'est donné pour objectif de « maintenir son unité et sa cohésion interne en tant qu'instrument de travail, de culture et de communication ». Son activité consiste à produire différentes ressources linguistiques à destination des pays francophones et à entretenir des relations avec les autres langues. Il publie des dictionnaires spécialisés multilingues, gère une base de terminologie et une banque de données orthographiques et grammaticales interactive, accessible par le service en ligne Orthonet. Le Conseil publie aussi des ouvrages de formation pour les francophones et participe à des travaux sur les traditions orales et le dialogue des langues et des cultures. Il publie également les revues La Banque des mots et Le Français moderne. André Goosse en est le président d'honneur et Hubert Joly le président. Parmi les conseillers, on compte Henriette Walter, Jacqueline Picoche, André Jaumotte, Charles Muller, Bernard Pottier, Willy Bal, Marc Wilmet, Jean-Marie Klinkenberg, etc. Trouve plus

Conseil international de la musique: Le Conseil international de la musique (CIM) également appelé en anglais, comme le veut l'ONU, International Music Council (IMC) est une ONG en partenariat officiel avec l'UNESCO. Trouve plus

Conseil international de la philosophie et des sciences humaines: Le Conseil international de la philosophie et des sciences humaines (CIPSH) est une organisation non gouvernementale au sein de l'UNESCO. Elle regroupe des centaines de sociétés savantes dans le domaine de la philosophie, des sciences humaines et de sujets connexes. Jean d'Ormesson en a été un temps le secrétaire général, puis le président. Trouve plus

Conseil international de surveillance: Trouve plus

Conseil international des aeroports: Trouve plus

Conseil international des aéroports: Fondé en 1991 par la fusion de plusieurs associations antérieures, le conseil international des aéroports (CIA, de l'anglais, Airports Council International, ACI) est la principale organisation professionnelle fédérant les sociétés aéroportuaires mondiales. Son siège est à Montréal au Canada. C'est une organisation à but non lucratif dont les principales préoccupations sont relatives aux intérêts des gestionnaires aéroportuaires et à la promotion de l'excellence professionnelle dans la gestion et l'exploitation des aéroports. En favorisant la coopération entre les aéroports, les organisations aéronautiques mondiales et les partenaires financiers, le CIA contribue à la sécurité, à la sureté, à l'efficience et à la responsabilité environnementale du transport aérien. En août 2007, il comptait 573 membres gérant 1 640 aéroports dans 178 pays et territoires. En 2006, selon ses propres chiffres, les membres de l'ACI ont transporté 4,4 milliards de passagers (contre 3,9 en 2004), 85,6 millions de tonnes métriques de fret (78,8 en 2004) et ont comptabilisé 72,2 millions de mouvements d'appareil (atterrissages et décollages) (69,4 en 2004). Le 3 novembre 2010, elle annonce qu'elle déménage son siège social de Genève à Montréal, se rapprochant ainsi géographiquement du siège de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) avec laquelle elle travaille conjointement sur certains sujets. Trouve plus

Conseil international des archives: Le Conseil international des archives ou CIA (en anglais, International Council on Archives ou ICA) est une organisation non gouvernementale internationale consacrée aux archives, créée en 1948. Son siège est à Paris, rue des Francs-Bourgeois dans le Marais, dans les locaux des Archives nationales. Trouve plus

Conseil international des céréales: Le Conseil international des céréales (CIC) est une organisation internationale fondée le 23 mars 1949 sous le nom de Conseil international du blé (CIB) à l'initiative du gouvernement américain dans le but d'assurer une distribution égalitaire de blé aux pays en état d'urgence. Cet organisme faisait partie du Point IV annoncé par le président des États-Unis, Harry S. Truman, le 20 janvier 1949 pour améliorer la situation économique des pays pauvres. Parmi les membres du CIB figuraient la République d'Irlande (depuis 1951), Israël (depuis 1949), l'Allemagne de l'Ouest (depuis 1951) et le Japon (depuis 1951). En 1995, l'organisation fut renommée « Conseil international des céréales ». Trouve plus

Conseil international des chrétiens et des juifs: Le Conseil international des chrétiens et des juifs (International Council of Christians and Jews (ICCJ) en anglais) est une fédération mondiale de 38 associations de 32 pays différents engagées dans le dialogue entre les chrétiens et les Juifs. Fondée en réaction à la Shoah, un grand nombre de théologiens, d'historiens et d'enseignants dédièrent leurs efforts à la recherche d'une réconciliation entre juifs et chrétiens. Trouve plus

Conseil international des femmes: Le Conseil international des femmes ou CIF (en anglais, International Council of Women ou ICW) est une organisation internationale pour la promotion des droits des femmes, fondée en 1888 aux États-Unis. Depuis sa création en 1888, le CIF vise à unifier les organisations nationales de femmes pour promouvoir les droits humains, l'égalité des sexes, la paix et l'implication des femmes au niveau international. Il regroupe environ 75 conseils nationaux des femmes de différents pays, auxquels se rajoutent des conseils régionaux dans certains pays d'Amérique et d'Europe. Cette organisation non gouvernementale a le statut consultatif auprès de différents organes des Nations unies : Cnuced, Ecosoc, ILO, FAO, OIT, OMS, OUDI, PNUD, PNUE, UNESCO et UNICEF. Trouve plus

Conseil international des grands reseaux electriques: Trouve plus

Conseil international des grands réseaux électriques: Le Conseil international des grands réseaux électriques (CIGRE) est une organisation mondiale dans le domaine de l'électricité à haute tension. Il a été fondé en France en 1921 et son secrétariat général est à Paris. On y traite les aspects techniques et économiques des réseaux, mais aussi les aspects environnementaux et régulatoires. Plus spécifiquement le CIGRE a pour but : de faciliter les échanges techniques entre les acteurs de la production et du transport d'énergie ; de communiquer l'état de l'art et la connaissance technique dans ces domaines ; d'informer les décideurs et régulateurs dans le domaine de la haute-tension en publiant des articles dans sa revue Electra, en publiant des brochures techniques ou en organisant des conférences biennales appelées sessions qui se déroulent les années paires à Paris.Au fil des ans le CIGRE est devenu un lieu de rencontre privilégié des acteurs dans le domaine de l'énergie électrique : chercheurs, fabricants, utilisateurs, organismes de normalisation, etc. Jusqu'au début des années 2000, le CIGRE s'appelait 'la CIGRE', Conférence Internationale des Grands Réseaux Électriques. Trouve plus

Conseil international des infirmieres: Trouve plus

Conseil international des infirmières: Le Conseil international des infirmières (CII), fondé en 1899, est une ONG fédérant des associations nationales d'infirmiers et infirmières. Il représente le personnel infirmier de plus de 128 pays. Son siège est basé à Genève en Suisse. Il est géré par des infirmiers et infirmières, et œuvre dans différents buts : Promouvoir et garantir des soins infirmiers de qualité pour tous, Garantir de solides politiques de santé, Œuvrer pour l'amélioration de la formation des infirmiers et infirmières, afin qu'ils soient compétents et satisfaits, Œuvrer pour une profession reconnue et respectée.Le Code de l'infirmière du CII est le fondement universel d'une pratique éthique des soins infirmiers. Les normes, directives et politiques du CII pour la pratique infirmière, la formation, la gestion, la recherche et les conditions d'emploi et de travail sont acceptées partout comme base aux politiques des soins infirmiers. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...