Rechercher dans ce blog

jeudi 11 mars 2021

Conseil français des urbanistes, Conseil Français des Urbanistes (CFDU), Conseil francais du culte musulman, Conseil français du culte musulman, Conseil general,

Conseil français des urbanistes: Créé en 1996, le Conseil français des urbanistes a pour vocation la représentation de tous les professionnels de l'urbanisme quel que soit leur mode d'exercice. Le CFDU est une confédération. Cette confédération est constituée de sept associations nationales : Association française des urbanistes des agences (AFUA) Association des géomètres urbanistes (AGU) Association des professionnels des CAUE (AP-CAUE) Association des urbanistes et aménageurs de l'État (AUDE) Fédération PACT Société française des urbanistes (SFU) Urbanistes des Territoires (UT)et de quinze associations régionales. Le CFDU est présidé par Philippe DRUON depuis mars 2015, succédant à Jean Pierre Mispelon président élu en novembre 2011, lui-même succédant à Francis Cuillier Les vice-présidents sont Janine Bellante, et Michel Érasme. Jean-Pierre Mispelon et Fabienne Oberlé sont respectivement secrétaire et trésorier. L'ACAD (association des consultants en aménagement et développement des territoires), la FNAU (fédération nationale des agences d'urbanisme) et la FNCAUE (fédération nationale des conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnement) sont membres associés. Louis Canizarès, président de l'Office public de qualification des urbanistes, OPQU, Jean Foisil, président des Architectes urbanistes de l'État, François Favard, président du CNJU, sont membres invités, . Le CFDU intervient dans le débat public pour donner une audience à la profession d'urbaniste et pour promouvoir la qualification des urbanistes par l'Office public de qualification des urbanistes. Fin 2015, le CFDU s'est vu confier, par les services du ministère, confirmée par la Ministre Sylvia Pinel, une mission de recueil et d'expression des demandes de la profession urbaniste. Cette demande était doublée d'une demande d'un travail de réunion des familles d'urbanistes. Il a ainsi été mis en place une "Inter Associations d'Urbanistes". La première réunion s'est tenue en mai 2016. Les ministres successifs en charge de l'urbanisme ont réitéré la même demande. Un document "3 propositions pour la profession Urbaniste" a été remis à la ministre Emmanuelle Cosse et a ensuite servi de charpente au travail Inter Associatif. PLus de 20 réunions se sont tenues entre mai 2016 et août 2019. En août 2019, en marge de la 23ème Université d'Eté, a été signée la "Déclaration de Châtellerault" entre : les associations professionnelles : CFDU, CNJU, Collectif National des Jeunes Urbanistes, Urbanistes des Territoires, Urbanistes du Monde, l'APERAU, Association pour la Promotion de l'Enseignement et de la Recherche en Urbanisme et Aménagement et le Groupe Employeurs (FNAU, FNCAUE, ADCF, Les EPL, ACAD, CINOV). L'OPQU, association de qualification, n'a pas signé cette déclaration. Trouve plus

Conseil Français des Urbanistes (CFDU): Trouve plus

Conseil francais du culte musulman: Trouve plus

Conseil français du culte musulman: Le Conseil français du culte musulman (CFCM) est une association française régie par la loi de 1901, placé sous l'égide du ministère de l'Intérieur, et qui a vocation à représenter les musulmans de France auprès des instances étatiques pour les questions relatives à la pratique religieuse. Toutefois, dans les faits, selon Dalil Boubakeur, président de l'association de 2013 à 2015, cette instance « ne représente pas les musulmans mais le culte musulman ». Le CFCM intervient dans les relations avec le pouvoir politique français, dans la construction des mosquées, dans le marché des aliments halal, dans la formation de certains imams, dans le développement de représentations musulmanes dans les prisons et dans l'Armée française, dans la nomination d'aumôniers dans les hôpitaux, et dans la construction de carrés réservés aux musulmans dans les cimetières. Il essaye de coordonner les dates des fêtes religieuses, notamment celles du ramadan. Trouve plus

Conseil general: Trouve plus

Conseil général: Conseil général peut désigner plusieurs institutions : Conseil général, en Andorre ; Conseil général, en France, l'ancienne dénomination du conseil départemental, et à certaines époques celle du conseil colonial ; Conseil général des jeunes, l'ancienne dénomination du Conseil départemental des jeunes, une assemblée de jeunes gérée par un conseil départemental, et qui fonctionne sur le même modèle ; Conseil général, le pouvoir législatif de certaines communes en Suisse ; Conseil général d'Aran, Conselh Generau en aranais et Consell General en catalan, l'institution de gouvernement du Val d'Aran en Catalogne. Trouve plus

Conseil général (ancien nom du Conseil départemental): Trouve plus

Conseil général (Andorre): Le Conseil général (en catalan : Consell general) constitue l'organe législatif monocaméral de la principauté d'Andorre. Datant de 1866 et par la Constitution d'Andorre, il siège depuis 2011 au nouveau Conseil général, sauf pour les session traditionnelles qui restent à la Casa de la Vall à Andorre-la-Vieille. Il est constitué de 28 membres. Il est créé sous le nom de Conseil de la Terre en 1419 puis Conseil général lors de la réforme de 1866. Trouve plus

Conseil général (colonies): Trouve plus

Conseil general (France): Trouve plus

Conseil général (france): Trouve plus

Conseil general (Suisse): Trouve plus

Conseil général (suisse): Trouve plus

Conseil général (Val d'Aran): Trouve plus

Conseil général d'Aran: Le Conseil général d'Aran (en aranais et officiellement Conselh Generau d'Aran) est l'organe de gouvernement autonome du Val d'Aran. Il est créé par la loi 16/1990 du 13 juillet 1990 sur le régime spécial d'Aran et constitué après les élections de 1991. Il est formé par le Syndic d'Aran (Sindic en aranais) et douze conseillers généraux (Conselhers Generaus en aranais), tous élus lors des élections au Conseil général d'Aran et qui se réunissent en assemblée, et l'Audience des comptes (Oïdoria de Compdes en aranais). La nouvelle loi d'Aran du 21 janvier 2015 a élargi les compétences du Conseil général. Trouve plus

Conseil général de Cayenne: Le Conseil général de Cayenne est un monument historique de Guyane situé dans la ville de Cayenne. Le site est inscrit monument historique par arrêté du 22 janvier 1979. Il a servi de siège au Conseil général de la Guyane jusqu'en 2015, quand celui-ci a fusionné avec le conseil régional (régime de la Collectivité territoriale unique), la nouvelle collectivité siégeant à la Cité administrative régionale de la Guyane. Trouve plus

Conseil général de l'agriculture, de l'alimentation et des espaces ruraux: Trouve plus

Conseil général de l'Ain: Trouve plus

Conseil général de l'Aveyron: Trouve plus

Conseil général de l'environnement et du développement durable: Trouve plus

Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies: Trouve plus

Conseil général de la Charente: Trouve plus

Conseil général de la Charente-Maritime: Trouve plus

Conseil général de la Corrèze: Trouve plus

Conseil général de la Corse-du-Sud: Trouve plus

Conseil général de la Côte-d'Or: Trouve plus

Conseil général de la Creuse: Trouve plus

Conseil général de la Dordogne: Trouve plus

Conseil général de la Drôme: Trouve plus

Conseil Général de la Drôme (tableau): Trouve plus

Conseil général de la Gironde: Trouve plus

Conseil général de la Guadeloupe: Trouve plus

Conseil général de la Guyane: Le conseil général de la Guyane est l'assemblée délibérante exécutive du département français de la Guyane (qui est également une région française avec un conseil régional). Alain Tien-Liong (DVG) le président de 2008 à 2015. Il a été créé en 1946 et succède au conseil colonial de la Guyane. Au 1er janvier 2016, l'Assemblée de Guyane se substitue au conseil général et au Conseil régional de la Guyane. Trouve plus

Conseil général de la Haute-Corse: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Garonne: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Loire: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Marne: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Saône: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Savoie: Trouve plus

Conseil général de la Haute-Vienne: Trouve plus

Conseil général de la Loire: Trouve plus

Conseil général de la Loire-Atlantique: Trouve plus

Conseil général de la Loire-Inférieure: Trouve plus

Conseil général de la Lozère: Trouve plus

Conseil général de la Manche: Trouve plus

Conseil général de la Marne: Trouve plus

Conseil général de la Martinique: Le conseil général de la Martinique était de 1825 à 2015 la collectivité qui gérait la Martinique, d'abord comme colonie, puis comme département français à partir de 1946. Au 1er janvier 2016, l'Assemblée de Martinique s'est substituée au conseil général et au conseil régional de la Martinique. Trouve plus

Conseil général de la Mayenne: Trouve plus

Conseil général de la Meuse: Trouve plus

Conseil général de la Moselle: Trouve plus

Conseil général de la Nièvre: Trouve plus

Conseil général de La Réunion: Trouve plus

Conseil général de la Sarthe: Trouve plus

Conseil général de la Savoie: Trouve plus

Conseil général de la Seine: Le conseil général de la Seine est l'assemblée délibérante de l'ancien département français de la Seine. Son siège se trouvait à Paris. Trouve plus

Conseil général de la Seine-Maritime: Trouve plus

Conseil général de la Seine-Saint-Denis: Trouve plus

Conseil général de la Somme: Trouve plus

Conseil général de la Vendée: Trouve plus

Conseil général de la Vienne: Trouve plus

Conseil général de l'agriculture, de l'alimentation et des espaces ruraux: Trouve plus

Conseil général de l'Ain: Trouve plus

Conseil général de l'Aisne: Trouve plus

Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux: En France, le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a pour mission d'assister les ministres dans l'exercice de leurs attributions en participant à la conception, au suivi et à l'évaluation des politiques publiques qui concernent son champ de compétence. Trouve plus

Conseil général de l'Allier: Trouve plus

Conseil général de l'Ardèche: Trouve plus

Conseil général de l'Ariège: Trouve plus

Conseil général de l'armement: Le Conseil général de l'armement (CGARM), est un organisme du ministère des Armées, créé en 1988 par André Giraud. Présidé par le ministre des armées, il est compétent pour examiner toute question relative à l'armement, aux industries de défense, et aux corps de l'armement. Trouve plus

Conseil général de l'Aube: Trouve plus

Conseil général de l'Aude: Trouve plus

Conseil général de l'Aveyron: Trouve plus

Conseil général de l'économie: Trouve plus

Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies: Le Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET), parfois simplement nommé Conseil général de l'économie (CGE) est une institution française créée par le décret no 2009-64 du 16 janvier 2009 sous le nom de conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies. Il est issu de la fusion des anciens Conseil général des mines et Conseil général des technologies de l'information et en reprend les missions. Par le décret no 2011-1523 du 14 novembre 2011, il prend son nouvel intitulé, à compter du 1er mars 2012. Ses attributions sont étendues au domaine financier. Trouve plus

Conseil général de l'environnement et du développement durable: Le Conseil général de l'environnement et du développement durable (sigle : CGEDD) est un service d'inspection du ministère de la Transition écologique et Solidaire (MTES) créé en 2008. Trouve plus

Conseil général de l'Essonne: Trouve plus

Conseil général de l'Eure: Trouve plus

Conseil général de l'Hérault: Trouve plus

Conseil général de l'Indre: Trouve plus

Conseil général de l'industrie, de l'énergie et des technologies: Trouve plus

Conseil général de l'Isère: Trouve plus

Conseil général de Loir-et-Cher: Trouve plus

Conseil général de l'Oise: Trouve plus

Conseil général de l'Orne: Trouve plus

Conseil général de Lot-et-Garonne: Trouve plus

Conseil général de l'Yonne: Trouve plus

Conseil général de Maine-et-Loire: Trouve plus

Conseil général de Mayotte: Trouve plus

Conseil général de Meurthe-et-Moselle: Trouve plus

Conseil général de Saint-Pierre-et-Miquelon: Trouve plus

Conseil général de Saône-et-Loire: Trouve plus

Conseil général de Seine-et-Marne: Trouve plus

Conseil général de Seine-et-Oise: Le conseil général de Seine-et-oise est l'assemblée délibérante de l'ancien département français de Seine-et-Oise. Son siège se trouvait à Versailles. Trouve plus

Conseil général de Tarn-et-Garonne: Trouve plus

Conseil général de Vaucluse: Trouve plus

Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence: Trouve plus

Conseil général des Alpes-Maritimes: Trouve plus

Conseil général des Ardennes: Trouve plus

Conseil général des Assemblées de Dieu de l'Inde: Le Conseil général des Assemblées de Dieu de l'Inde (anglais : General Council of the Assemblies of God of India) est une dénomination chrétienne évangélique pentecôtiste en Inde. Il est affilié à l'Association mondiale des Assemblées de Dieu. Son siège est situé à Chennai. Trouve plus

Conseil général des Assemblées de Dieu des Philippines: Le Conseil général des Assemblées de Dieu des Philippines (anglais : Philippines General Council of the Assemblies of God) est une dénomination chrétienne évangélique pentecôtiste aux Philippines. Il est affilié à l'Association mondiale des Assemblées de Dieu. Son siège est situé à Metro Manila. Trouve plus

Conseil général des Assemblées de Dieu Nigeria: Le Conseil général des Assemblées de Dieu Nigeria (anglais : General Council of the Assemblies of God Nigeria) est une dénomination chrétienne évangélique pentecôtiste au Nigeria. Il est affilié à l'Association mondiale des Assemblées de Dieu. Son siège est situé à Enugu. Trouve plus

: undefined Trouve plus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

DW-TV, DWV, DWV Amsterdam, DX, DX (radio),

DW-TV: Trouve plus DWV: DWV peut faire référence à: Deformed wing virus (en français, virus des ailes déformées), un virus qui tou...